| Africatime
Mardi 25 Avril 2017
(Africa Top Success 07/03/17)
Visiblement, rien ne pourra arrêter Akon (photo à gauche) dans sa vision de voir son continent d’origine illuminé. Ceci, en apportant de la lumière dans des millions de foyers. Après bien de pays africains, le chanteur vient de poser ses valises à Banjul en Gambie dans le cadre de son projet d’électrification rurale « Akon Lighting Africa ». Il devrait donc obtenir le soutien des autorités et des populations dans le cadre de la mise en œuvre de son vaste projet. Il a notamment rencontré le président Adama Barrow pour le lancement d’un projet d‘énergie solaire. « Notre projet Akon Lighting Africa est officiellement lancé en Gambie, et avec l’accord du Président et de son gouvernement, nous avons pu électrifier...
(Autre média 06/03/17)
Deux jours après avoir assisté aux festivités du 52e anniversaire de l’indépendance en Gambie, le Président Mohammed Ould Abdel Aziz, vexé par l'accueil qu'il y a reçu, a rappelé son ambassadeur en poste à Banjul pour le nommer à Washington. Le siège du diplomate restera-t-il vacant comme à Rabat? Invité à prendre part à la célébration du 52e anniversaire de l'indépendance de la Gambie, Ould Abdel Aziz, le président mauritanien, s'est senti vexé d'être reçu dans la simplicité au moment où, Macky Sall, son homologue du Sénégal avait droit à tous les honneurs. Sa réaction ne s'est pas fait attendre.
(RFI 06/03/17)
La Gambie et le Sénégal ont officiellement relancé leurs relations. Après 22 ans de tension durant l’ère Jammeh, la venue d’Adama Barrow en visite officielle durant trois jours a permis d’inscrire dans le marbre ce retour à la normale. Pour marquer l’évènement, des annonces ont donc été faites ce samedi 4 mars. Quatre pages, 14 points. Le communiqué qui scelle définitivement la reprise de relations normalisées a été signé en début d’après-midi par les deux ministres des Affaires étrangères, le Gambien Ousainou Darboe et le Sénégalais Mankeur Ndiaye. Les deux pays veulent faire mettre en place un modèle de partenariat. Un conseil présidentiel est donc créé, il se réunira tous les 6 mois et il permettra de définir les axes...
(SeneNews 06/03/17)
Le président du Conseil national de transition pour la Gambie, n’est pas rassuré par la situation politique qui prévaut dans son pays. Les gambiens sont révoltés selon Ckeikh Sidya Bayo. Face à la presse, hier, le leader du Cntg a déclaré que les échos qui lui reviennent par rapport à la situation politique de son pays ne sont pas bon. «Les Gambien sont révoltés, on voit déjà cette coalition en ordre dispersé à l’aube des législatives prévues le 6 avril prochain et dont la campagne démarre ce 9 mars. Malheureusement, l’entame des législatives, en tout cas, pour la coalition ne va pas dans le sens que l’Administration avait prévu. Et si l’on fait des calculs, c’est dangereux d’aller à ces...
(Leral 06/03/17)
L'ancien directeur du Service pénitentiaire de Gambie, David Colley, a été libéré sous caution, selon les médias gambien. Accusé d'abus de pouvoir durant le règne de Yahya Jammeh, Colley a été arrêté et détenu au commissariat de police de Kaïraba, quelques jours après avoir été relevé de ses fonctions. Il lui est reproché d'avoir permis à l'ancien président d'abuser des droits des prisonniers spécialement ceux des politiques prisonniers dans la prison Mile II. Quelques jours après sa prise de fonction, le nouveau président Adama Barrow a procédé à des purges massives dans la police et dans l’armée. Parmi les officiers licenciés figurent le général Musa Savage, ancien commandant du camp de Kanilaï, le Chef d’état-major de l’armée (CDS) Ousman Badjie,...
(Dakaractu 06/03/17)
L’accord de défense et de sécurité signé samedi par la Gambie et le Sénégal devait permettre aux forces de défense et de sécurité des deux pays de mieux faire face aux "nouvelles menaces", a estimé le chef d’état-major des forces armées sénégalaises, le général Cheikh Guèye. "Il s’agit pour les deux pays de s’unir et d’œuvrer une nouvelle synergie pour lutter contre les nouvelles menaces, le terrorisme et la criminalité transfrontalière", a-t-il dit. Le Sénégal et la Gambie ont signé un accord de défense et de sécurité, en marge de la visite officielle de trois jours du président gambien Adama Barrow au Sénégal. "Compte tenu de la nature même de nos pays, la géographique qui nous lie, nous avons intérêt...
(APA 06/03/17)
APA - Dakar (Sénégal) - Les présidents sénégalais et gambien ont exprimé leur ferme volonté d’œuvrer à la finalisation des travaux du pont Trans-Gambie et des potes de contrôle juxtaposés, indique le communiqué conjoint sanctionnant la visite officielle de deux jours au Sénégal, du chef de l’Etat gambien, Adama Barrow. Macky Sall et son homologue gambien ont donné les directives nécessaires à leurs ministres concernés, précise le communiqué final. Le pont trans Gambie dont la pose de la première pierre a eu lieu le 20 février 2015, va faciliter la circulation des personnes et des biens entre le nord et le sud du Sénégal. L'ouvrage a été financé à hauteur de 53 milliards de francs CFA par la Banque africaine...
(BBC 06/03/17)
"Le haut commandement militaire a (…) réintégré dans l'armée le lieutenant Buba Sanneh, le soldat Modou Njie, le lieutenant Sarjo Jarju, le capitaine Abdoulie Jobe, le lieutenant Amadou Sowe et Buba Bojang", a annoncé une source militaire citée par l'AFP. La même source précise que la réintégration des militaires a été décidée par l'armée, en consultation avec le nouveau président gambien Adama Barrow. Les six hommes avaient été condamnés par un tribunal militaire en avril 2015. Trois d'entre eux avaient été condamnés à la peine de mort. Leur condamnation devait être ensuite examinée en appel par la Cour suprême, mais avant l'entame de cette procédure, ils ont bénéficié en février dernier de l'amnistie promulguée par Adama Barrow. Ils ont déjà...
(AfricaNews 06/03/17)
Dans sa vision de voir toute l’Afrique bénéficiée d’une énergie propre et pérenne, le rappeur Akon, continue son périple à travers le continent, avec son projet « Akon Lighting Africa » en main. Cette fois, c’est en Gambie qu’il espère obtenir le soutien des autorités et des populations. Il devrait rencontrer le président Adama Barrow et lancer un projet d‘énergie solaire. Le chanteur a promis fournir de l‘électricité à des millions de foyers sur son continent d’origine. Cette visite est aussi liée à un projet d’autonomisation des jeunes, intitulé ‘‘Le rôle des jeunes dans la construction d’une nouvelle Gambie’‘. Le projet est dirigé par Thione Niang, fondateur du projet Give 1 et Samba Bathily de Solektra Energy Group. L’année dernière,...
(AFP 04/03/17)
Un total de 98 prisonniers ont été libérés en Gambie à la faveur d'une grâce du président Adama Barrow, qui avait déjà gracié 174 autres détenus depuis sa prise de fonction, a appris l'AFP de source gouvernementale vendredi. Les 98 détenus concernés par cette décision étaient incarcérés dans les trois prisons que compte officiellement le pays: Mile Two, la plus grande, Old Jeshwang et Janjanbureh, a affirmé cette source ayant requis l'anonymat. Parmi les ex-détenus, certains purgeaient des peines pour viol, cambriolage, vols et infractions avec usage d'armes à feu. Seize des ex-prisonniers sont sénégalais, guinéens et sierra-léonais, a indiqué cette source, sans plus de détails. Le 18 février, 174 prisonniers avaient bénéficié d'une grâce présidentielle et avaient été relâchés...
(Afrique sur 7 04/03/17)
Il est de notoriété publique que la rébellion casamançaise avait pour base arrière la Gambie de Yahya Jammeh. Mais avec l’élection d’Adama Barrow, les choses pourraient changer sous peu. Car c’est l’entente parfaite actuellement entre les présidents sénégalais et gambien. Barrow et Sall, une union sacrée contre la rébellion casamançaise ? Adama Barrow s’est rendu au Sénégal pour sa première visite officielle, pays dont les autorités l’ont soutenu durant la crise postélectorale. Ainsi, dès son arrivée à Dakar, Macky Sall a vite fait de planter le décor : « J’ai demandé au président Barrow de nous soutenir pour la recherche de paix en Casamance, dans le sud du Sénégal. Ce qu’il a accepté. » Puis, il ajoute : « Les...
(Points Chauds 04/03/17)
Le président de la république, Mohamed ould Abdel Aziz, semble n’avoir pas tiré profit de son intervention en Gambie. Pendant ce temps, les relations avec le Maroc continuent de s’empirer, celles avec le Sénégal prennent la tasse et les rapports avec le Mali se distendent. Le nouveau président gambien est plutôt penchant du côté du Sénégal pour plusieurs raisons. Est-ce ce qui a valu à l’ambassadeur mauritanien en poste à Banjul, Bâ Ousmane, d’être muté à Washington? D’aucuns estiment qu’il s’agit plutôt d’une promotion, l’ambassade de Washington étant sans commune mesure avec celle de Banjul. La décision est tombée exactement deux jours après le retour du président Ould Abdel Aziz de Gambie où il était convié aux festivités marquant l’anniversaire...
(RFI 03/03/17)
C'était une promesse et il l'a tenue. Le président gambien Adama Barrow effectue depuis jeudi 2 mars et pour 3 jours sa première visite d'Etat au Sénégal. Arrivé à midi, accueilli par Macky Sall, les deux chefs d'Etat se sont ensuite entretenus durant une heure avant de donner une conférence de presse. Cette visite d'Etat doit aboutir à la signature d'accords de coopération mettant fin à 22 années de discorde entre les deux pays durant l'ère Yahya Jammeh. Des voix reprochent au Sénégal d'imposer sa vision, ses méthodes, au tout nouveau président gambien. Lors d'une conférence de presse, s'ils se sont...
(Jeune Afrique 03/03/17)
Le nouveau président gambien a débuté jeudi une visite officielle de trois jours au Sénégal. Un choix hautement symbolique pour son premier déplacement à l'étranger en tant que chef d'État. Des drapeaux gambiens avaient été accrochés un peu partout le long de la rue de la République, l’artère du centre-ville de Dakar menant au palais présidentiel. Accueilli vers 12h à l’aéroport Léopold Sedar Senghor par le président Macky Sall et son épouse, Marieme Faye Sall, Adama Barrow (lui aussi accompagné d’une de ses épouses) a débuté ce jeudi 2 mars une visite officielle de trois jours au Sénégal – sa première à l’étranger depuis qu’il est entré en fonctions. Dans la foulée de son arrivée, le président gambien, qui avait...
(AFP 02/03/17)
Le président gambien Adama Barrow est arrivé jeudi à Dakar pour une visite officielle jusqu'à samedi au Sénégal, sa première depuis sa prise de fonctions, ont constaté des journalistes de l'AFP. Dakar a été à la pointe des pressions diplomatiques et surtout militaires pour contraindre le président Yayah Jammeh, qui a dirigé la Gambie d'une main de fer durant 22 ans, à quitter le pouvoir, après la victoire de M. Barrow à la présidentielle du 1er décembre. Le Sénégal avait accueilli Adama Barrow durant dix jours en janvier. Le 19 janvier, il avait prêté serment à l'ambassade de Gambie à Dakar alors que des troupes sénégalaises de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) pénétraient en Gambie...
(La Tribune 02/03/17)
Première visite d'Etat consacrée au Sénégal, Macky Sall invité d'honneur de la faste cérémonie de seconde investiture d'Adama Barrow... Ces derniers temps, les honneurs gambiens pleuvent sur le Sénégal et sur Macky Sall. En entamant ce 02 mars, sa première visite à l'étranger par le Sénégal, Adama Barrow prête le flanc aux critiques qui voient dans la Gambie, un "vassal" du Sénégal et dans Macky Sall, une éminence grise du nouveau président gambien. Qu'en est-il? Eléments de réponses C'est sa première visite à l'étranger en tant que chef de l'Etat gambien. Et il a décidé de la consacrer au pays limitrophe, le seul. En tout et pour tout, il aura fallu moins de 30 minutes de vol pour qu'Adama Barrow...
(RFI 02/03/17)
Adama Barrow l'avait promis. Il effectuera son premier déplacement de chef d'Etat à partir de ce jeudi à Dakar. Une visite officielle de 3 jours avec au menu de multiples entretiens et rendez-vous et la signature de nouveaux accords de coopération. Valider des annonces faites ces dernières semaines par les deux chefs d'Etat, inscrire dans le marbre les volontés affichées de rapprochement. Cette visite de 3 jours doit se conclure par la signature d'accords qui relanceront concrètement les liens économiques et diplomatiques entre les deux pays ; avec une ambition que les relations entre les deux Etats deviennent...
(RFI 02/03/17)
C'est à Dakar qu'il avait été investi président de Gambie, à l'ambassade. C'est à Dakar qu'il entame son premier déplacement en tant que chef d'Etat. Adama Barrow a été accueilli en grande pompe par son homologue Macky Sall ce jeudi. Les deux dirigeants se donnent du « mon frère », et la lune de miel continue. Cette visite est surtout l’occasion de relancer officiellement la coopération entre les deux voisins. Et ces relations vont repartir à toute vitesse. Adama Barrow et Macky Sall ont quitté l’aéroport en début d’après-midi en saluant depuis une grande limousine la foule venue les acclamer, des jeunes, des plus âgés, qui saluent cette réconciliation entre le Sénégal et la Gambie. Le convoi présidentiel est ensuite...
(Agence Ecofin 02/03/17)
Il s’agit de son premier déplacement en tant que chef d’État gambien, et conformément à la promesse qu’il avait faite, Adama Barrow s’est rendu à Dakar. Pendant les trois jours que durera cette visite, celui que Macky Sall a accueilli sur le tarmac de l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar procèdera notamment à la signature d’accords de coopération entre son pays et le voisin sénégalais. Même si la Gambie et le Sénégal ont entretenu des relations diplomatiques très tendues pendant la présidence de Yahya Jammeh, son successeur, qui doit sa prise de fonction effective à l’activisme de Dakar où il a d’ailleurs prêté serment, a très tôt donné le ton de nouvelles relations entre les deux pays en déclarant...
(AFP 01/03/17)
Les députés gambiens ont adopté mardi une loi supprimant de la Constitution la limite d'âge à 65 ans pour les candidats à l'élection présidentielle. Cette limite d'âge, également valable pour les candidats au poste de vice-président, avait été fixée après révision de la Constitution entrée en vigueur en 1997. Sa suppression intervient après la contestation fin janvier de la nomination par le président Adama Barrow comme vice-présidente de Mme Fatoumata Jallow Tambajang, 68 ans, soit trois ans de plus que l'âge limite. Mme Tambajang a été déchargée de ses fonctions de vice-présidente...

Pages