Samedi 24 Février 2018
(APA 28/12/17)
APA - Banjul (Gambie) - Le gouvernement gambien va procéder à une vente aux enchères des bovins appartenant à Yahya Jammeh, après qu’une commission d’enquête a mené des recherches sur les biens de l’ex président. Un avis de vente du bétail parqué dans les ranchs de Jammeh situés dans son village natal de Kanilai et à Farato, un autre village situé à 256 km à l’est de la capitale Banjul, a été publié par une commission chargée d’enquêter sur les biens de l’ancien dirigeant actuellement en exil en Guinée équatoriale. La vente du bétail doit commencer dimanche prochain pour se terminer le 3 janvier 2018.
(RFI 23/12/17)
Le Trésor américain a dressé une liste des personnalités responsables d'atteintes répétées aux droits de l'homme ou de corruption et visées par des sanctions. Une liste sur laquelle on retrouve Yahya Jammeh, l'ancien président gambien, ou encore un proche du président de RDC, l'homme d'affaires israélien Dan Gertler. En ce qui concerne Yahya Jammeh, le Trésor américain lui reproche deux choses. La première, c'est d'avoir utilisé les « Junglers », une milice sous ses ordres pour « menacer, terroriser et tuer les individus » qu'il considérait comme une menace.
(APA 22/12/17)
APA-Banjul (Gambie) - L’administration Trump a annoncé qu’elle avait saisi des propriétés aux Etats-Unis appartenant ou liées à l’ex-président exilé de la Gambie, Yahya Jammeh, qui fait l’objet d’enquête pour corruption et violations flagrantes des droits dans son propre pays. Selon le Département du Trésor, le président Trump a publié un ordre exécutif mercredi, bloquant les avoirs basés aux Etats-Unis de 52 personnalités à travers le monde reconnues pour leurs liens avec la corruption à grande échelle et de graves violations des droits de l’homme. Une liste dressée par le Bureau de contrôle des avoirs étrangers et ciblant de présumés contrevenants, cite M. Jammeh comme propriétaire de biens immeubles aux Etats-Unis...
(Jeune Afrique 22/12/17)
Le département du Trésor américain a décidé d'imposer une série de sanctions à 15 personnalités, en raison d'atteintes répétées aux droits de l'homme. L'ancien président gambien et l'homme d'affaires israélien proche de Joseph Kabila sont visés. Les États-Unis viennent de publier une liste de personnalités et d’entreprises ciblées par un volet de sanctions économiques. Délivrée par le Bureau du contrôle des avoirs étrangers du département du Trésor américain, cette liste comporte les noms de plusieurs personnalités connues sur le continent africain. Parmi elles, deux personnalités se détachent en particulier : Dan Gertler, homme d’affaires israélien et acteur-clé du secteur minier congolais, et Yahya Jammeh, ancien président de la Gambie qui a pris le chemin de l’exil en janvier dernier après...
(La Tribune 18/12/17)
Le Fonds monétaire international vient confirmer la reprise de l'économie gambienne, suite à une mission effectuée entre novembre et décembre 2017 dans la capitale Banjul. L'institution de Brettons Woods avance déjà une prévision de croissance de 3% pour cette année, alors que la dette culmine à 120% du PIB. Le nouveau pouvoir gambien fait déjà de bons résultats sur le plan économique. Pour preuve, le Fonds monétaire international, à l'issue d'une récente mission d'examen de résultats dans le cadre du Programme de surveillance approuvé en juin 2017 entre l'institution et les autorités gambiennes...
(APA 16/12/17)
APA-Banjul (Gambie) - Le parlement gambien a adopté jeudi un projet de loi pour l’établissement d’une Commission vérité, réconciliation et réparations visant à enquêter sur les violations des droits humains et les crimes commis au cours des 22 ans de règne de l’ancien président Yahya Jammeh. La commission entendra les témoignages de victimes et les confessions d’auteurs d’exécutions extrajudiciaires, de disparitions forcées, de viols et de tortures prétendument commis par des proches de l’ancien président. Le projet de loi a été déposé au parlement par le ministre de la Justice, Abubakar Tambadou...
(APA 14/12/17)
APA - Banjul (Gambie) - La Gambie est en train de reprendre des couleurs, selon le Fonds monétaire international (FMI) qui prévoit ainsi une croissance économique de 3% pour 2017 après les incertitudes nées de la crise postélectorale de l’année dernière. "L’économie a commencé à se redresser après un net ralentissement de la croissance en 2016, qui résulte d’une mauvaise récolte, de la rareté des devises et d’une baisse du tourisme due à la tourmente politique après l’élection présidentielle de décembre 2016", a indiqué le Fonds dans un communiqué publié mercredi. L’embellie économique notée en Gambie, s’explique selon la source, par un rebond du tourisme et du commerce...
(AFP 14/12/17)
La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao) va consacrer un sommet extraordinaire début 2018 à la confirmation de l'adhésion du Maroc, a indiqué jeudi un haut responsable gouvernemental à Rabat. "Après concertation avec le Maroc et discussions avec les Etats membres ces derniers jours, on s’oriente vers un sommet extraordinaire en début d'année prochaine, exclusivement consacré à la question", a indiqué à l'AFP ce responsable marocain qui a requis l'anonymat. Il n'a pas été possible d'obtenir des informations à ce sujet à Abuja, où les travaux préparatoires du sommet ont commencé cette semaine.
(AFP 13/12/17)
La Gambie a démenti les affirmations d'un monarchiste russe qui prétend avoir signé un accord avec le pays ouest-africain pour louer des terres et y faire revivre l'empire des Romanov, disparu à la chute du Tsar pendant la révolution de 1917. Après avoir essayé d'établir sans succès son "empire" dans l'île de Kirabiti, dans l'océan Pacifique, le monarchiste a été reçu en novembre par des officiels gambiens, précise mardi un communiqué de la présidence gambienne. Mais la présidence "n'a signé aucun accord avec l'Empire Romanov représenté" par Anton Bakov, affirme le communiqué. Le gouvernement gambien a été alerté à la suite d'une publication le 11 décembre de ce pseudo-accord sur le site d'une radio néo-zélandaise...
(APA 13/12/17)
APA-Banjul (Gambie) - Les personnes soupçonnées d’avoir commis des crimes graves pendant le règne du président gambien Yahya Jammeh ne devraient pas bénéficier d’une amnistie, selon un communiqué de l’organisation non gouvernementale internationale, L’Observatoire des droits de l’homme Human Rights Watch a demandé mardi à l’Assemblée nationale gambienne d’amender le projet de loi portant sur la mise en place de la Commission vérité, réconciliation et réparations pour refuser l’amnistie aux auteurs d’exécutions extrajudiciaires, les disparitions forcées, les viols ou la torture, conformément aux lois et pratiques internationaux. La sortie de HRW intervient alors que les députés gambiens se préparent à débattre du projet de loi, demain mercredi. L’ONGI a déclaré que la commission fournira une occasion importante de faire la...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(APA 12/12/17)
APA-Banjul (Gambie) - L’ancienne vice-présidente de Gambie, Isatou Njie-Saidy, a été citée lundi comme la signataire d’un compte bancaire pour la fondation "Operation Save a Baby" (Sauver un bébé) lancée par l’épouse du président Yahya Jammeh, Zeineb Jammeh. L’information a été révélée par le Directeur général de Guaranty Bank Trust (GTBank) Gambia Limited, Bolaji Ayodele, qui témoignait devant la commission d’enquête mise en place pour examiner les transactions financières du président Jammeh et ses proches collaborateurs, au cours de ses 22 ans de « règne dictatorial ». « Le compte a été ouvert en 2015 », a déclaré le patron de GTBank, ajoutant que la vice-présidente figurait parmi les personnes qui ont apposé leurs signatures sur le compte. Il a...
(RFI 09/12/17)
Il y a un an en Gambie, le 9 décembre 2016, après avoir accepté les résultats des élections qui le donnaient perdant, le président sortant Yahya Jammeh revenait sur sa décision, plongeant le pays dans une crise post-électorale. Il faudra un mois et l’intervention de la Cédéao pour convaincre l’ancien dictateur de quitter le pouvoir après 22 ans et laisser sa place au nouveau président Adama Barrow. Après de longues négociations, l’ancien président partira finalement en exil en Guinée Equatoriale. La dernière image que les Gambiens ont gardé de lui, c’est celle de son départ, sur le tarmac de l’aéroport, en janvier dernier, saluant une dernière fois la foule dans son éternel boubou blanc. Yahya Jammeh est désormais installé à...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(AFP 06/12/17)
La lutte contre l'épidémie de sida stagne, voire faiblit en Afrique de l'Ouest et centrale, où la mortalité des adolescents a augmenté d'un tiers en cinq ans, un "scandale" pour les associations et l'Unicef. "La mortalité liée au VIH/sida en Afrique de l’Ouest et du Centre est (proportionnellement) plus du double (5,1% contre 2,1%) de ce qu’elle est dans le reste de l’Afrique", dénonce Coalition Plus, un groupe d'ONG de lutte contre le sida, dans un communiqué publié pour la 19e Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) qui se tient à Abidjan du 4 au 9 décembre. L’Afrique de l’Ouest et du Centre "concentre à elle seule 20% des nouvelles infections au VIH...
(APA 05/12/17)
APA-Banjul (Gambie) - L'ancien président gambien en exil, Yahya Jammeh, est convoqué pour être auditionné par une commission mise sur pied pour enquêter sur ses activités commerciales pendant ses 22 ans au pouvoir, a rapporté lundi un journal local. Le journal Standard a cité des sources anonymes indiquant qu'une lettre à cet effet avait déjà été envoyée par la commission à l’ex-dirigeant exilé en Guinée équatoriale par le truchement de l'ambassade de Gambie en Ethiopie. « Nous avons reçu la confirmation que la correspondance a été livrée à son destinataire » a ajouté la source. La Gambie n'a pas de représentation diplomatique en Guinée équatoriale. Il n’est toutefois pas confirmé que l'ancien dirigeant gambien a bien reçu la convocation de...
(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171205-lutte-contre-sida-afrique-ouest-cent...
(RFI 04/12/17)
Cela fait un an que la « nouvelle Gambie » est née. Le 2 décembre 2016, les résultats étaient annoncés : après 22 ans de pouvoir, l'ancien dictateur Yahya Jammeh s'inclinait devant une coalition de partis d'opposition, menée par l'homme d'affaires Adama Barrow. Samedi 2 décembre, un grand rassemblement était organisé par le gouvernement pour célébrer cette date clé. Des milliers de personnes se sont rassemblées en périphérie de Banjul pour écouter les ministres et le président discourir sur cette première année. Dans le public, beaucoup de soutiens du nouveau gouvernement satisfaits de cette première année d'une nouvelle ère, mais conscients des défis qui restent à affronter. Amadou Cham est arrivé très tôt pour avoir une place au premier rang...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...

Pages