Lundi 11 Décembre 2017
(Agence Ecofin 07/02/14)
Qatar National Bank (QNB) ambitionne de devenir la plus grande banque en Afrique et au Moyen-Orient d’ici 2017 grâce au lancement d’un programme d’expansion ambitieux dans cette région, rapporte l’agence Reuters le 6 février, citant un dirigeant de ce groupe bancaire leader dans la région du Golfe. «Notre objectif est de devenir la plus grande banque au Moyen-Orient et en Afrique d'ici 2017. Dans ce cadre, nous sommes intéressés par certains des marchés où nous n'avons pas d’activités actuellement», a déclaré le directeur financier du groupe bancaire qatari, Ramzi Mari. «Nous sommes à la recherche de cibles d'acquisitions en Turquie, au Maroc et en Afrique subsaharienne», a-t-il détaillé. Avec des actifs de 154,4 milliards de dollars au 30 juin 2013,...
(Pana 07/02/14)
L'Indice FAO des prix des produits alimentaires de janvier a reculé pour la première fois en 3 mois, la hausse des prix des produits laitiers ayant été neutralisée par la baisse des cours des céréales, du sucre, des huiles et de la viande. L'Indice, qui mesure la variation mensuelle des cours internationaux d'un panier de denrées alimentaires, avoisinait les 203,4 points en janvier 2014, soit un fléchissement de 1,3 pour cent par rapport à décembre et de 4,4 pour cent par rapport à janvier 2013, précise un communiqué de la FAO dans un communiqué reçu ce jeudi par la PANA à Nairobi. 'Nous assistons à une baisse des prix due à l'abondance de l'offre, elle pourrait cependant être limitée par...
(Pana 06/02/14)
Une diplomate américaine salue les investissements de la Gambie dans la santé - La secrétaire d'Etat adjoint du Département d'Etat américain, Bisa Williams, a félicité le gouvernement gambien pour ses investissements dans les secteurs des soins de santé, l'éducation et la vaccination, a appris ce mercredi la PANA. Bisa Williams, qui est aussi ambassadeur des Etats-Unis au Niger, a déclaré à la presse que les investissements de la Gambie dans la santé et l'éducation sont importants pour aider les Gambiens à accéder à la prospérité et contribuent au développement global du pays. 'Les Etats-Unis continueront à travailler en partenariat avec la Gambie pour réaliser nos objectifs communs dans ces différents domaines', a déclaré Mme Williams, qui effectue une visite de...
(SeneNews 06/02/14)
Le président du Niger, Issoufou Mahamadou est arrivé mercredi soir à Ouagadougou où il est venu consulter son homologue burkinabè Blaise Compaoré par rapport au projet de création d’une monnaie unique dans l’espace CEDEAO. « On nous a confié, le président Ghanéen et moi-même ce dossier relatif à l'intégration monétaire. La CEDEAO a adopté le programme de coopération monétaire qui prévoyait la mise en place d'une monnaie unique », a déclaré Issoufou Mahamadou à sa descente d'avion. Il a rappelé que dans l'espace communautaire, « nous avons 8 monnaies qui ne sont pas convertibles et cela est un frein au développement des échanges économiques et au développement des transactions financières ». Pour le président nigérien, « l'objectif c'est de lever...
(Pana 06/02/14)
Le directeur général de l’Institut mondial des caisses d’épargne (World Savings and Retail Banking Institute), Chris De Noose, a invité les dirigeants de caisses d’épargne en Afrique de l'Ouest à joindre leurs forces, moderniser leur offre à la clientèle pour assurer leur survie et élargir l’accès aux services financiers dans la sous-région. 'Le climat de concurrence impose aux caisses d’épargne de se transformer ou disparaître, vu le rôle vital qu’elles jouent dans le domaine économique et social de la population africaine où la plupart n’ont pas accès aux grandes banques', a déclaré M. De Noose, mardi à Dakar. Il prenait part à la rencontre du Groupe régional Afrique de l’Institut mondial des caisses d’épargne (IMEC), axée sur le thème: 'Plan...
(AFP 05/02/14)
BANJUL, 5 février 2014 (AFP) - La première femme présidente de la Cour suprême en Gambie a été limogée, six mois après sa nomination, par le président gambien Yahya Jammeh, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Mabel Yamoa Agyemang, d'origine ghanéenne, a été "relevée de ses fonctions lundi", a affirmé à l'AFP une source judiciaire, sans donner la raison de ce renvoi. Mme Agyemang avait remplacé Joseph Wowo, d'origine nigeriane, qui avait été cité dans des affaires de corruption en juillet 2013 et emprisonné en janvier dernier. Son parcours dans le système judiciaire gambien avait commencé en 2004, avec sa nomination comme experte de la Cour d'appel, mais elle avait servi auparavant dans son pays natal. La Gambie fait souvent...
(Le Soleil 05/02/14)
Le conseil d’administration de la Banque africaine de développement (Bad) a approuvé, une prise de participation de 25 millions de dollars au capital du Fonds africain de l’énergie renouvelable (Faer) et confirmé la mobilisation de 39,5 millions de dollars auprès d’autres bailleurs. Cela va permettre d’investir dans des projets d’énergie renouvelable en Afrique subsaharienne. Le Fonds africain de l’énergie renouvelable (Faer) est un fonds de capital-investissement, qui investit dans des projets d’énergie renouvelable (d’envergure modeste et moyenne) en Afrique subsaharienne (à l’exclusion de l’Afrique du Sud), et vise une capitalisation totale de 150 à 200 millions de dollars. Selon un communiqué qui nous est parvenu, le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (Bad) a approuvé, une prise de...
(Agence Ecofin 04/02/14)
L'Institut africain pour les transferts de fonds (African Institute for Remittances/AIR), qui a pour mission d’orienter les envois de fonds des migrants africains vers des projets de développement économique et social, sera pleinement opérationnel en 2015, a annoncé la Commission de l’Union Africaine (UA) le 3 février à Addis-Abeba. «Le Conseil exécutif de l'Union africaine a accepté la proposition du Kenya d'abriter l'Institut africain pour les transferts de fonds qui doit être pleinement opérationnel en 2015», a précisé l’organe de l’organisation panafricaine dans un communiqué, tout en invitant la Banque mondiale et d’autres partenaires à soutenir l'Institut. «Je me réjouis que le Conseil exécutif ait décidé que la République du Kenya abrite l’Institut africain pour les transferts de fonds. La...
(RFI 03/02/14)
Depuis le 1er janvier 2014, les transporteurs sénégalais boycottent le passage de la Transgambienne. Le problème se cristallise autour du paiement en devises : les transporteurs sénégalais refusent de payer la traversée en francs CFA, comme le leur imposent les autorités gambiennes. Mais au-delà de ce désaccord, ce boycott paralyse une bonne partie des échanges commerciaux entre la Casamance, région enclavée située au Sud du Sénégal, et la capitale sénégalaise. Première conséquence de ce boycott : les particuliers qui empruntent la route mettent trois fois plus de temps pour relier Ziguinchor à Dakar. En traversant la Gambie, ils sont forcés de faire ce que l’on nomme « l’étape », c'est-à-dire de prendre plusieurs véhicules de chaque côté de la frontière...
(RTL 03/02/14)
L'ONU et ses partenaires ont lancé lundi à Rome un plan pour obtenir deux milliards de dollars en 2014 afin de venir en aide à plus de 20 millions de personnes menacées par la famine ou la malnutrition au Sahel. "Jamais autant d'êtres humains au Sahel n'ont été à risque, et l'ampleur de leurs besoins est si colossale qu'aucune organisation, à elle seule, ne peut prétendre les affronter", a déclaré la Coordonnatrice des secours d'urgence de l'ONU, Valerie Amos, à Rome, lors d'une réunion organisée à Rome. Neuf pays sont concernés: Burkina Faso, Cameroun, Gambie, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal et Tchad. Quelque 20 millions de personnes sont actuellement "menacées par l'insécurité alimentaire" au Sahel, et 2,5 millions d'entre elles...
(Burkina24 03/02/14)
Le 22e sommet de l’Union africaine s’est refermé ce vendredi soir à Addis Abeba. Dominé par des questions de sécurité et de paix, le sommet a décidé d’accélérer la mise en place de la force en attente, et en attendant, de de constituer une force d’intervention rapide. Il a aussi été l’occasion de lancer l’année de l’agriculture et d’entamer la réflexion sur l’Afrique dans les 50 ans à venir. Bien qu’ayant pour thème principal l’Agriculture et la sécurité alimentaire, le 22e sommet de l’Union africaine, tenu les 3a et 31 janvier, a fait une large place aux questions de sécurité et de paix. Les chefs d’États et de gouvernements ont discuté sur les crises en République centrafricaine, au sud Soudan...
(Agence Ecofin 03/02/14)
Dans un contexte d'expansion des échanges commerciaux entre pays africains, le groupe Bolloré veut investir dans des projets ferroviaires.« L'investissement industriel devrait augmenter rapidement en Afrique durant la prochaine décennie, les sociétés internationales déplaçant leur production au plus près d'un marché qui représente des centaines de millions de consommateurs » a déclaré Dominique Lafont (photo), directeur général de Bollore Africa Logistics, selon des propos rapportés par Reuters. « Plus d'investissement industriel implique une croissance des échanges entre pays africains... Nous sommes en position de force pour développer notre réseau africain et capitaliser sur cette tendance » a-t-il ajouté.Selon Reuters, Bollore Africa Logistics gère déjà deux réseaux ferroviaires en Afrique, l'un au Cameroun et l'autre qui relie la Côte d'Ivoire et...
(AFP 02/02/14)
LE CAP, (AFP) - La Libye a remporté samedi le Championnat d'Afrique des nations en battant le Ghana 4 tirs au but à 3 (0-0 après la prolongation), au Cap. Les Libyens, invités-surprise de la finale, s'adjugent ainsi leur premier titre continental et prennent une revanche tardive sur leur défaite en finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-1982), il y a 32 ans, contre le Ghana. Au termes d'un match plutôt terne avec peu d'actions et sans but, les Libyens et les Ghanéens ont dû se départager aux tirs au but, comme lors du tour précédent, respectivement face au Zimbabwe et au Nigéria. Grâce à un arrêt du gardien Muhammad Nashnoush et à une frappe du Ghanéen Tijane loin...
(Setal 01/02/14)
Des rebelles du Mouvement des forces démocratique de Casamance (Mfdc) ont pillé Beeta, un village gambien. Selon le journal Libération, des éléments de « attika », la faction rebelle de Salif Sadio ont pillé le village de Beeta. Leur action, note le canard porte la réplique d’une collaboration entre les armées sénégalaise et gambienne, dans une opération de destruction de champs de chanvre indien. Très outrés par une telle opération réussie, ces rebelles ont pillé la localité avant d’enlever le chef de village.
(RFI 01/02/14)
L’Union africaine souhaite accélérer la mise en place de la Caric, la Capacité africaine de réaction immédiate aux crises, lancée il y a un an. Lors du sommet de l’Union africaine, qui s'est achevé ce vendredi soir, les chefs d’État ont défini les modalités de ce dispositif qui repose sur le mode du volontariat. Cette formule d’une Afrique de la sécurité qui fonctionnerait à deux vitesses ne fait pas l’unanimité. Dans chaque région, un ou deux pays acceptent de mettre à la disposition de la Caric des financements et des unités armées capables de se projeter rapidement sur une zone de conflits dans leur zone. Dix pays sont volontaires : l’Afrique du Sud, l’Angola, la Tanzanie, le Tchad, l’Éthiopie, l’Ouganda,...
(Agence Ecofin 01/02/14)
(Agence Ecofin) - Penny Pritzker , la Secrétaire d’Etat américaine au commerce effectuera une visite de travail en Afrique, du 18 au 23 mai prochain, avec deux escales prévues à Accra, au Ghana, et à Lagos, au Nigéria. La mission de Mme Prtizker a pour but de promouvoir les exportations des Etats Unis vers l’Afrique notamment dans le secteur de l’énergie. Cette mission s’inscrit en droite ligne avec la stratégie du président Obama vis-à-vis de l’Afrique subsaharienne et se présente comme une opportunité de connecter les produits, services et expertises américaines avec les pays d’Afrique en vue de développer leur potentiel énergétique. Le choix du secteur énergétique semble prioritaire pour l’administration Obama dans sa stratégie commerciale à l’endroit de l’Afrique...
(Xinhua 01/02/14)
Le délégué chinois au 22e sommet de l’Union africaine (UA) et ambassadeur de la République populaire de Chine en Éthiopie, Xie Xiaoyan, a appelé à renforcer la coopération Chine-Afrique dans le secteur agricole et le transfert de l’industrie manufacturière de la Chine vers l’Afrique, lors d’une interview exclusive accordée à l’agence de presse Xinhua à Addis Abeba. "La coopération Chine-Afrique dans l’agriculture, qui possède un fort potentiel, jouit de belles perspectives", a souligné l’ambassadeur Xie en parlant du thème du 22e somment de l’UA "Agriculture et Sécurité alimentaire". "L’agriculture joue un rôle crucial pour le développement et la prospère du continent africain", a pointé le délégué chinois, ajoutant que malgré le manque d’infrastructures, l’insuffisance des investissements et le retard technologique,...
(Xinhua 01/02/14)
L’Afrique espère construit une économie inclusive et durable avant son centenaire en 2063, a déclaré vendredi un responsable de l’Union africaine. Le commissaire aux Affaires économiques de l’UA Anthony Mothae Maruping a révélé lors d’une conférence de presse que l’Afrique devra se pencher sur diverses questions fondamentales qui ont entravé la croissance économique dans le passé, y compris la dépendance sur l’exportation de matières premières, un déficit d’infrastructure énorme et l’insuffisance des investissements dans les ressources humaines et des compétences. Il a déclaré que le continent abritant un milliard de personnes devra également adopter des technologies pour brûler les étapes, donner plus de contrôle et propriété des ressources naturelles aux Africains ainsi que de renforcer la bonne gouvernance. « Il...
(RFI 31/01/14)
Le Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a été élu ce jeudi 30 janvier à la présidence tournante de l’Union africaine pour un an. Une décision qui ne fait pas l’unanimité, car nouveau président en exercice est l’auteur du premier coup d’État intervenu après l’adoption par l’UA de sa charte pour la démocratie et les élections.L’élection du Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz à la tête de l’Union africaine est passée comme une lettre à la poste. Une élection largement facilitée par le fait que la présidence tournante revenait à la région de l’Afrique du Nord. Or la Mauritanie était seule en lice. L’Algérien Abdelaziz Bouteflika, malade, est donc absent de la scène politique. Et son pays organise en avril prochain des...
(Enquête 31/01/14)
A l’occasion 22ème sommet de l’Union Africaine consacrée à l’agriculture et la sécurité alimentaire et qui se tient à Addis Abéba en Ethiopie jusqu’au 31 janvier, éclairage sur les grands défis auxquels sont confrontés le développement industriel du continent. Malgré son milliard d'habitants, soit 15% de la population mondiale, le poids de l’Afrique tout entière dans la production manufacturière mondiale est seulement de 1,1%.Ce chiffre, marquant et alarmant est l'un des enseignements d'un rapport que viennent de publier deux organisations spécialisées des Nations Unies : la CNUCED (pour le développement) et l'ONUDI (pour l’industrie). Notre continent reste donc totalement marginalisé en matière d'industrie et ces dernières décennies sa croissance a été essentiellement tirée par les produits de base et les...

Pages