Mercredi 26 Juillet 2017
(RFI 13/01/14)
Dakar est la capitale de la jeunesse cette semaine avec le quatrième Sommet panafricain des jeunes leaders des Nations unies pour les Objectifs du millénaire pour le développement, les fameux OMD. Près de 500 jeunes d’Afrique et de la diaspora sont réunis pendant quatre jours à partir de ce lundi. Le sommet est placé sous la présidence du Premier ministre Aminata Touré. Un thème : le chômage des jeunes dans l’agenda post-2015 des Nations unies. En Afrique, 70 % de la population a moins de 30 ans, un jeune sur 2 n’a pas d’emploi ou est sous-employé et parmi eux, de plus en plus de jeunes diplômés. Pour vivre, il faut faire le taxi-moto, le mécano ou traîner dans les...
(Xinhua 11/01/14)
BEIJING, 11 janvier (Xinhua) -- Du 6 au 11 janvier, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, effectue sa première visite diplomatique de l'année 2014 en Afrique. Il a visité l'Ethiopie, Djibouti, le Ghana et complétera samedi sa tournée au Sénégal. L'Afrique est, depuis 1991, le lieu des visites outre-mer des ministres chinois des Affaires étrangères. Dans le cadre des perspectives d'avenir pour l'année 2014, M. Wang a annoncé récemment que le gouvernement chinois élargira la coopération sino-africaine dans tous les domaines, prendra des mesures afin d'aider l'Afrique et promouvra les coopérations économiques et commerciales. De plus, cela ne fait pas de doute que l'actuelle visite de M. Wang donne un nouvel élan aux relations sino-africaines. UN PARTENAIRE ECONOMIQUE...
(RFI 09/01/14)
La frontière entre le Sénégal et la Gambie est fermée depuis le 8 janvier pour tous les camions de marchandises et les transports en commun, qu’ils soient sénégalais ou gambiens. Seuls les véhicules de particuliers peuvent passer. C’est une décision de l’intersyndicale des transporteurs sénégalais qui pourrait bien asphyxier rapidement la Gambie, un pays qui est imbriqué à l’intérieur du Sénégal. Cette crise a commencé le 31 décembre, quand Banjul a décidé de n’accepter que le francs CFA pour payer la traversée du fleuve et cela met les routiers sénégalais en colère. Tant que le vieux projet de pont transgambien ne voit pas le jour, les camions sénégalais n’ont guère le choix : pour se rendre en Casamance ou pour...
(Ferloo 09/01/14)
«Tous les véhicules sénégalais qui sont dans le territoire gambien peuvent sortir, de même que pour ceux de la Gambie qui sont en territoire sénégalais peuvent rentrer chez eux. Mais, les voitures sénégalaises ne peuvent pas aller en Gambie maintenant. Les véhicules particuliers et de services peuvent passer jusqu’à présent. Aussi, à partir de samedi prochain, on va libérer la route pour les voitures transportant des personnes pour le Mawilid jusqu’à jeudi prochain à minuit avant de refermer la frontière», Le président du regroupement des transporteurs de Sédhiou, Baba Gallé au sortir de leur rencontre à Keur Ayib boycottée par la partie gambienne. Les chauffeurs sénégalais manifestent contre l'augmentation unilatérale des taxes sur les voitures de transports en commun. De...
(Agence Ecofin 09/01/14)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement gambien a annulé les licences accordées à trois sociétés pétrolières qui «n’ont pas honoré leurs obligations prévues par le code des hydrocarbures», rapporte le portail 4-traders le 8 janvier. Les trois sociétés dont les licences ont été retirées sont African Petroleum Gambia Ltd, son partenaire Buried Hill Gambia BV et la société nigériane Oranto Petroleum Ltd. «Ces licences ont été annulées avec effet immédiat. Le gouvernement gambien ne permettra pas à une entreprises d'acquérir des licences en vue de spéculer », explique un communiqué, de la présidence gambienne. «Dans le cadre de appels d’offres lancés en vue de faire bénéficier les Gambiens de leurs ressources naturelles, nous n'acceptons pas nous engager avec des spéculateurs», ajoute...
(Xinhua 08/01/14)
BEIJING -- "Nous sommes prêts à approfondir la coopération pragmatique avec l'Afrique, en se concentrant sur les domaines de nécessité impérieuse tels que les infrastructures, l'agriculture et l'industrie manufacturière", a martelé, lundi en Ethiopie, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, en visite en Afrique. Cette visite, la première effectuée en Afrique subsaharienne par le chef de la diplomatie chinoise depuis son entrée en fonction, reflète une nouvelle tendance: la coopération entre l'Afrique et les pays émergents, dont a fait partie la Chine, est en plein essor. COLLABORATION DE PLUS EN PLUS ETROITE Les sociétés minières indiennes étendent leurs activités en Zambie et en République démocratique du Congo, la Chine renforce ses investissements dans les infrastructures en Afrique, l'Arabie...
(Le Monde 06/01/14)
La présence de troupes africaines, maliennes et tchadiennes notamment, défilant fièrement aux côtés des militaires français sur les Champs-Elysées le 14 juillet 2013, entendait symboliser un tournant majeur dans la politique extérieure de la France. Depuis son élection, en effet, le président de la République a souhaité tourner le dos à des décennies de « Françafrique », c'est-à-dire au contrôle postcolonial des intérêts français sur ce continent, par l'entremise d'une génération de chefs d'Etat africains plus soucieux de leurs intérêts personnels que de ceux de leurs populations. François Hollande a voulu changer de stratégie. Pour lui, la France a bien vocation à un rôle africain, ne serait-ce que par son histoire. Mais ce rôle doit être conforme à ses valeurs,...
(Le Pays 06/01/14)
Les rideaux vont, sous peu, descendre sur la vaste comédie humaine à l’empreint 2013, jouée sur les solides et inusables planches du Temps. 2013 va donc, dans quelques heures, se cacher à jamais. Bienvenue 2014 ! A tous les personnages du gigantesque vaudeville qui s’achève, qui se retrouveront une fois de plus projetés sous les projecteurs de la scène 2014, nous adressons nos meilleurs vœux de Nouvel an. Et à tous ceux qui, en 2013, ont fait leurs adieux au théâtre de la vie, nous leur souhaitons le meilleur, pour celle d’après. 2013 va ainsi rejoindre l’univers des ombres. Qu’en retenir ? Dans un mauvais rôle dont il faudrait plus pleurer que rire, on retrouve, hélas, l’Afrique. Cette Afrique qui...
(Groupe Futurs Médias 06/01/14)
Plus de 30 000 demandeurs d'asile africains entrés clandestinement en Israël ont manifesté dimanche 5 janvier à Tel-Aviv, selon la police, le plus grand rassemblement de ce type dans le pays, rapporte la presse étrangère. Massés sur la place Yitzhak Rabin, « dans le calme » selon la police, les manifestants dénonçaient le refus des autorités israéliennes d'examiner leurs demandes d'obtenir un statut de réfugié « Nous avons fui des persécutions, des dictatures, des guerres civiles, des génocides. Le gouvernement israélien doit étudier nos demandes d'asile et nous traiter comme des êtres humains », a déclaré Daoud, un Érythréen entré clandestinement en Israël il y a quatre ans. « Nous sommes tous des réfugiés ! Oui à la liberté, non...
(RFI 03/01/14)
Avec les smartphones, qui allient la technologie du portable à celle d’Internet, les rapports de force ont changé en Afrique. Exemples en Guinée, au Kenya et au Rwanda, où de simples citoyens témoignent désormais en temps réel des violences politiques en prenant des images.Avec de lourdes conséquences pour les responsables politiques incriminés. Sans le téléphone portable, le massacre du 28-Septembre 2009 dans un stade de Conakry en Guinée n’aurait sans doute pas provoqué la même onde de choc. Ce n’était pas la première fois que des civils désarmés étaient tués par leur propre armée, habituée sous les régimes dictatoriaux de Sékou Touré puis de Lansana Conté à réprimer les manifestations dans le sang. Fait sans précédent, cependant, la tuerie a...
(Pressafrik 02/01/14)
La traversée sur le bac de la Gambie est perturbée. Depuis ce matin, les chauffeurs sénégalais sont présentement entrain de faire demi-tour pour Tambacounda. A l’origine de cette situation, les gambiens refusent d’encaisser leur propre monnaie, le Dallassi des mains des Sénégalais. A la place, ils réclament le F CFA pour payer la traversée. Ce qui a l’ire de courroucer les Sénégalais qui rebroussent chemin plutôt que d’accéder à leur demande. Le blocage se poursuit. Affaire à suivre. Dié BA
(Les Afriques 02/01/14)
Le marché mondial de la construction devrait croître de 70%, d’ici à l’horizon 2025, selon Oxford Economics. En Afrique, des pays comme le Nigéria constituent les locomotives de ce secteur en pleine expansion. Le BTP mondial va connaître une véritable embellie à partir 2020. Selon «Global Construction 2025», une étude réalisée par Oxford Economics sur les perspectives du secteur à l’horizon 2025, le marché mondial de la construction devrait croître de 70%, pour passer de 8,700 à 15,000 milliards de dollars. Dans cette dynamique, le secteur immobilier africain connaîtra aussi un essor sans précédent. Le Nigéria qui est le pays plus peuplé d'Afrique avec plus de 170 millions d'habitants en 2012, affiche aujourd’hui un déficit d'environ 17 millions de logements,...
(RFI 30/12/13)
Cheikh Tidiane Gadio, ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères et président de l'Institut panafricain de stratégie (IPS) dresse pour RFI le bilan de l'action de François Hollande en Afrique. Un bilan qu’il défend, au Mali, mais aussi pour l’engagement de la France en Centrafrique. Pour lui, ce sont les leaders africains qui auraient dû se mobiliser. Il remet en cause également la communauté internationale qui, selon lui, se repose trop sur la France dans ces situations complexes. La France mène-t-elle une bonne politique en Afrique ? Cheikh Tidiane Gadio : C’est une politique qui est nécessairement complexe. C’est parfois lourd de soupçons de part et d’autre. Certains amis africains reprochent beaucoup de choses à la France. Honnêtement, je préfère reprocher...
(AFP 30/12/13)
ABIDJAN, (AFP) - Porsche, Range Rover, BMW ou encore Mercedes... sur les routes chaotiques d'Abidjan, de nombreuses voitures de luxe se faufilent entre des guimbardes tremblotantes, témoignage d'une Afrique toujours plus consommatrice d'automobiles onéreuses. Chacun de ces véhicules coûte à l'achat plusieurs dizaines de milliers d'euros. Soit des décennies de travail pour un Ivoirien payé un salaire minimum, malgré sa réévaluation en novembre de plus de 60%, de 60.000 francs CFA (environ 90 euros). Pour l'amateur d'automobile, Cocody et la Zone 4, les territoires les plus huppés d'Abidjan, sont pourtant aussi bien pourvus que les plus riches quartiers de capitales européennes. Le week-end venu, les hurlements de moteurs puissants rythment les nuits du sud de la ville. Le phénomène est...
(Le Griot 27/12/13)
Afin de diminuer de la consommation des cigarettes, le président gambien Yaya Jammeh a décidé d’augmenter les taxes sur le tabac. Cette mesure entrera en vigueur dès le mois de janvier prochain. Dès début 2014, la taxe par paquet de cigarettes passera de 0,13 à 0,24 dollar. Cette nouvelle disposition n’est applicable que sur les produits du marché intérieur de la Gambie, dont les produits de tabac. A côté, les taxes environnementales sur le tabac ont également été revues à la hausse, soit de 0,05 à 0,55 dollar par paquet de cigarettes. Il en est de même pour les taxes sur les produits du tabac sans emballage, hormis la cigarette et bondissent de 0,98 à 3,92 dollars par kilogramme. Quant...
(RFI 27/12/13)
En période de fêtes et de bombances on a parfois une pensée distante pour tous ceux qui ne mangent pas à leur faim dans le monde, à commencer par les Africains, l’Afrique où une personne sur cinq reste sous-alimentée. Mais si, au lieu d’être un problème, la nourriture devenait la solution pour l’Afrique ? C’est la conviction du mouvement italien Slow Food. L’association fondée par Carlo Petrini compte aujourd’hui plus de 100 000 membres dans le monde et milite pour un modèle de développement différent centré sur l’alimentation et la valorisation des produits traditionnels. Reportage.
(Les Afriques 26/12/13)
A la veille de l’année nouvelle, Les Afriques brosse un tableau des agendas politique, économique et sécuritaire du continent. Entre échéances électorales, une menace terroriste qui fait tache d’huile et des régimes foncièrement axés sur l’émergence, … l’Afrique se trouve plus que jamais centre de gravité du monde. Avec des taux de croissance à deux chiffres par endroits, le reste du monde va continuer de se focaliser sur l’Afrique. Dans de pays, tels que le Ghana, la Côte d’Ivoire, à l’ouest, ou encore le Kenya et l’Ethiopie à l’Est, ou le Botswana, l’Angola et la Namibie au sud, sans omettre le Mozambique et ses immenses réserves de gaz, le développement est bien amorcé, à travers le continent. Le investisseurs locaux...
(Xinhua 23/12/13)
DAKAR, (Xinhua) -- Davantage de partenariats publics-privés dans la coopération sino-africaine a été suggéré par un opérateur économique sénégalais, Abdou Aziz Sabaly, qui vient de conduire en Chine une délégation de représentants de chambres de commerces africaines. "Si nous considérons que l'Afrique a besoin d'investissements notamment dans les infrastructures, il faudrait que les Etats né gocient des partenariats publics-privés avec les dirigeants chinois mais aussi avec les privés", a-t-il estimé dans une interview à Xinhua. Selon M. Sabaly, chef du service de documentation de la chambre de commerce de Dakar, les investissements et le commerce "sont des axes importants qui doivent prendre la place de l'aide au développement". Il a fait remarquer à cet égard qu'un tel partenariat a démarr...
(Le Nouveau Réveil 21/12/13)
Mettre en place un réseau régional des commissions nationales, faire le bilan annuel des actions, réviser les défis, identifier, planifier les activités prioritaires pour l’année 2014. Tel est l’objectif de l’importante réunion des commissions nationales de lutte contre les armes légères et de petits calibres (Alpc) des Etats membres de la Cedeao, qui s’est ouvert, le mardi 11 décembre dernier, au Plateau. Gl Désiré Adjoussou, président de la Commission ivoirienne (ComNat Alpc), a insisté sur les difficultés rencontrées. «Les mouvements transnationaux des armes et des combattants, la porosité, je dirai même l’inexistence de nos frontières, les différents passifs de nos crises armées internes, favorisent une prolifération sans précédent dans plusieurs de nos Etats», a-t-il expliqué avant de préconiser le renforcement...
(Amnesty International 20/12/13)
Les autorités gambiennes doivent annuler les condamnations pour sédition prononcées contre trois membres d’un parti d’opposition et les libérer immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International. Amadou Sanneh, trésorier national du Parti démocratique unifié (UDP), et deux autres membres de l’UDP, Malang Fatty et Alhagie Sambou Fatty, ont été reconnus coupables le 18 décembre de sédition et condamnés à des peines allant jusqu’à cinq ans de prison, parce qu’ils ont soutenu que l’un d’entre eux avait subi des actes de harcèlement et avait été menacé de mort par les autorités gambiennes. Tous trois affirment avoir été torturés alors qu’ils étaient détenus au secret avant leur procès et deux d’entre eux, qui ont plaidé coupable en octobre, n’ont pas bénéficié...

Pages