Lundi 22 Janvier 2018
(AFP 22/01/18)
Au soir du 21 janvier 2017, les Gambiens pouvaient à peine croire être délivrés de la poigne de fer de Yahya Jammeh. Un an après, le climat politique s'est adouci dans le pays, mais les difficultés économiques perdurent. Ancien militaire parvenu au pouvoir par un putsch sans effusion de sang en 1994, Yahya Jammeh s'était fait largement élire et réélire sans interruption jusqu'à sa défaite en décembre 2016 face au candidat de l'opposition, Adama Barrow. Son départ en exil pour la Guinée Equatoriale - épilogue d'une crise à rebondissements provoquée par son refus de céder le pouvoir - a suscité d'immenses espoirs dans cette ex-colonie britannique enclavée dans le Sénégal, à l'exception d'une étroite façade...
(RFI 22/01/18)
Il y a un an, après six longues semaines de crise, Yahya Jammeh acceptait de quitter la Gambie. Un départ suivi du retour à Banjul depuis Dakar d'Adama Barrow. Le président est depuis soutenu par Macky Sall. Et depuis un an, les deux Etats se félicitent d'un retour à des relations apaisées. « Fluides, très bonnes ». De chaque côté de la frontière, les mêmes adjectifs reviennent. « Les contacts sont permanents, les échanges, du sommet de l'Etat au bas de l'échelle, quotidiens », explique un diplomate sénégalais. Et ça, c'est nouveau. Fini les années Jammeh où seule la tension rythmait les contacts entre Dakar...
(RFI 22/01/18)
Un an après le départ de Yahya Jammeh de Gambie, les réformes du secteur de la sécurité démarrent tout juste. En ce qui concerne la sécurité du président Adama Barrow, elle est pour l'instant toujours assurée par les forces de la Micega, la mission de la Cédéao en Gambie, et notamment par des militaires sénégalais. Mais des Gambiens ont été récemment sélectionnés pour former la nouvelle garde présidentielle et prendre la relève. La force de la Micega se prépare en effet à passer la main à une équipe gambienne, qui sera entraînée au Sénégal au cours de ce premier trimestre 2018...
(APA 22/01/18)
APA-Banjul (Gambie) - L’ambassadeur gambien en Sierra Leone, Femi Peters, est décédé à Freetown à l’âge de 71 ans, a confirmé dimanche son fils à APA. M. Peters, qui a été nommé ambassadeur à Freetown il y a un an, est décédé samedi des suites d’un diabète aigu. S’exprimant de sa maison au Royaume-Uni, Ingram Peters a déclaré que la mort de son père prive sa famille et sa Gambie natale d’un pilier qui a joué un rôle décisif dans...
(Xinhua 19/01/18)
L'ambassadeur en Gambie de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Vabah Gayflo, a déclaré jeudi que l'organisation régionale continuait de surveiller l'environnement politique en Gambie, y compris les conduites des partis politiques, des citoyens et du gouvernement. "Nous sommes préoccupés par les événements récents et nous avons mené des consultations avec le siège et nous continuons d'observer. Nous avons été encouragés à surveiller le processus", a-t-elle dit. L'ambassadeur a salué l'intervention à point nommé du gouvernement et...
(Agence Ecofin 19/01/18)
Des start-up d’Afrique du Sud, du Botswana, de Namibie, de Tanzanie et de Zambie seront financées à hauteur de 8,7 millions d’euros (10,6 millions $) par le gouvernement finlandais. Ces fonds seront accordés dans le cadre du Southern Africa Innovation Support (SAIS), un programme qui soutient le développement des entreprises innovantes en Afrique australe. Les start-up, qui bénéficieront de ces financements jusqu’en 2021, sont recrutées dans divers secteurs tels que la téléphonie mobile, la cyber-sécurité et les technologies de la...
(Agence Ecofin 18/01/18)
Le gouvernement gambien a signé le 16 janvier dernier, avec la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) du Groupe de la Banque islamique de développement (BID), un accord-cadre de coopération d’un coût total de 210 millions $. S’étendant sur trois ans, l’entente devrait permettre au pays d’importer des produits pétroliers raffinés et des intrants agricoles. Elle vise également à apporter un financement pour la production d’articles agricoles destinés à l’exportation dont l’arachide et la noix de cajou. «...
(APA 17/01/18)
APA - Lagos (Nigeria) - Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a appelé son homologue gambien, Adama Barrow, à garantir la bonne marche de la démocratie dans son pays, en veillant notamment à chaque fois que de besoin à la tenue des élections libres et équitables. S’exprimant, mardi à Abuja, lors de la visite de son homologue gambien, M. Buhari a affirmé que si les pays africains pouvaient faire fonctionner correctement les structures institutionnelles de la démocratie, le continent s’engagerait avec...
(RFI 17/01/18)
La médecine traditionnelle garde une place très importante dans le système de santé gambien. Les marabouts ou les guérisseurs capables de réparer les os sont préférés dans les villages où l’accès aux hôpitaux conventionnels peut être compliqué. Mais des soigneurs se déclarent parfois tout puissants : l’ancien président Yahya Jammeh déclarait d’ailleurs pouvoir guérir le sida à l’aide d’un remède à base de plante. Des centaines de Gambiens ont suivi son traitement ; plusieurs en sont morts. Pour éviter les...
(RFI 16/01/18)
Deuxième volet de notre série de reportages consacrée à la santé en Gambie. La psychiatrie reste un domaine peu développé en Afrique de l’Ouest, et notamment en Gambie : le pays ne possède qu’un seul hôpital psychiatrique pour tout le pays, soit une centaine de lits pour près de 2 millions d’habitants. Un premier hôpital avait vu le jour dans les années 1960 à Banjul, dans une ancienne prison désaffectée. Les conditions se sont peu à peu dégradées et depuis...
(RFI 15/01/18)
La mesure fait suite à une semaine de violences qui se sont déroulées lors d’une tournée politique dans le pays de l’APRC, le parti de l’ancien président Yahya Jammeh. D’abord à Mankamang Kunda, la ville natale du président Adama Barrow, puis à Busumbala, à la sortie de Banjul, des foules de villageois, proches du principal parti au pouvoir, ont affronté des membres du convoi. Selon la police, plusieurs personnes ont été blessées, notamment lors de jets de pierres, et des...
(RFI 15/01/18)
Nous vous proposons une série de trois reportages autour de la santé en Gambie jusqu'au 17 janvier 2018. Pour améliorer son service d’urgences, le pays a fait le choix de déléguer la gestion du transport à une organisation : c’est l’ONG britannique « Riders for Health » qui s’occupe de la totalité des ambulances publiques de Gambie depuis plus de 15 ans. Présente dans 8 pays africains, l’Organisation s’occupe de toute la logistique et de la formation des chauffeurs. Mais...
(AFP 13/01/18)
La Gambie a suspendu les manifestations et autres événements politiques après des heurts qui auraient opposé depuis le début de la semaine des partisans du président Adama Barrow à ceux de son prédécesseur, le très autoritaire Yahaya Jammeh. "Nous n'avons pas encore procédé à des arrestations, nous menons l'enquête" sur ces incidents, a indiqué vendredi à l'AFP un porte-parole de la police, David Kujabie. A trois mois d'élections locales, la police avait indiqué tard jeudi qu'elle ne délivrerait plus aux partis politique d'autorisation de manifester ou de mener campagne tant que ses investigations se poursuivaient.
(APA 12/01/18)
APA-Banjul (Gambie) - Un calme précaire règne en Gambie après des affrontements à l’extérieur de la capitale entre des bandes rivales de militants de l’ancien parti au pouvoir, l’Alliance patriotique pour la réorientation et la construction (APRC) et le Parti démocratique uni (PDU). Il y a eu des scènes violentes dans la ville de Busumbala, à 30 km au sud de Banjul, mercredi soir, alors que les militants de l’APRC et du PDU se menaçaient les uns les autres avec...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Les entreprises fournissant de l’électricité hors réseau en Afrique de l’Est et de l’Ouest, pourront désormais bénéficier d’une enveloppe financière de 10,3 milliards de shillings kényans (plus de 100 millions $) mise à disposition par la Banque africaine de développement (BAD). Ce financement est l’un des instruments de l’Energy Inclusion Off-Grid Energy Access Fund qui a pour objectif d’intégrer l’énergie hors réseau dans le processus d’électrification du continent, relaie Business Daily. Le programme fournit, en effet, aux compagnies des prêts...
(Jeune Afrique 11/01/18)
Le président gambien, en exercice depuis janvier dernier, est protégé par la Micega. Fin 2017, des membres de services de sécurité gambiens ont été sélectionnés afin de créer une garde rapprochée. Depuis qu’Adama Barrow a accédé au pouvoir, sa sécurité rapprochée est assurée par un contingent de gendarmes sénégalais de la Mission de la Cedeao en Gambie (Micega), qui protège également la State House (le palais présidentiel) à Banjul. Pour les remplacer, une garde présidentielle gambienne est en cours de...
(Agence Ecofin 11/01/18)
L’Afrique subsaharienne devrait connaître une augmentation de sa croissance en 2018, à hauteur de 3,2% contre 2,4% l’année précédente, indique la banque mondiale dans son rapport sur les perspectives économiques mondiales. Les plus gros contributeurs de cette croissance devraient être le Ghana (8,3%), l’Éthiopie (8,2%), et la Côte d’Ivoire (7,2%). Cette dynamique devrait être impulsée par une multiplication des investissements, surtout dans le secteur des infrastructures. Quant aux économies des principaux exportateurs d’hydrocarbures et de produits miniers de la région,...
(RFI 06/01/18)
Il y a deux fois moins de migrants africains qui tentent de traverser la mer Méditerranée pour s’installer en Europe : 20 000 personnes émigrant de manière irrégulière ont été rapatriées en Afrique l’année dernière. Des tendances fournies par l’Organisation internationale des migrations, qui précise que ces migrants sont majoritairement issus du Nigeria, de l’Erythrée, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire ou encore de la Gambie et le Sénégal. Compte rendu. En 2017, 17 1635 migrants ont débarqué sur...
(RFI 05/01/18)
Se faire opérer en Afrique est deux fois plus risqué que dans le reste du monde, selon une étude parue mercredi dans la revue scientifique britannique « The Lancet ». Après des enquêtes dans 25 pays du continent, les chercheurs pointent du doigt le manque de suivi postopératoire, ainsi que la vétusté du matériel et la pénurie de médecins compétents. En Afrique, les patients sont plus jeunes et y subissent des interventions moins lourdes. En théorie, la mortalité devrait donc être moins élevée qu'ailleurs et pourtant c'est tout le contraire ...
(RFI 04/01/18)
Les gouverneurs et maires des communes frontalières du Sénégal, Gambie et Guinée-Bissau étaient réunis à Bissau, puis à Ziguinchor pour promouvoir une approche transfrontalière qui prenne en charge l’épineuse question de vol de bétail. Le but de cette rencontre est surtout de mettre en place un réseau, créer une meilleure collaboration entre les décideurs et acteurs non étatiques, les ONG notamment, et contribuer ainsi à une paix durable dans la Sénégambie méridionale. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180104-cooperation-frontieres-gambie-senega...

Pages