| Africatime
(AFP 28/05/15)
Le ministre nigérian de l'Agriculture, Akinwumi Adesina, a été élu jeudi à Abidjan président de la Banque africaine de développement (BAD) avec 58,10% des voix, selon les résultats officiels. "Je suis très ému aujourd'hui. Vous m'avez donné une grande responsabilité", a lancé M. Adesina en français à la tribune, devant les gouverneurs qui l'ont élu à la tête de cette institution stratégique pour le continent. Après six tours de scrutin, le candidat nigérian a devancé le Tchadien Bedoumra Kordje, deuxième avec 31,62% des voix, et la candidate cap-verdienne Cristina Duarte (10,27%). Le nouveau patron de la banque a rendu hommage à son prédécesseur, le Rwandais Donald Kaberuka, qui quitte la tête de la BAD après...
(Leral 28/05/15)
Sitôt installé jeudi dernier dans ses nouvelles fonctions, le juge Chohan est revenu sur les circonstances de sa mésaventure de Banjul, après que le dictateur gambien a mis fin à ses fonctions tout en lui signifiant son expulsion avec un délai de 72 heures pour quitter Banjul. Et comme EnQuête l'avait révélé, le juge Ali Nawaz Chohan confirme que ses déboires ont coïncidé avec plusieurs arrêts rendus par la Cour suprême gambienne, dont il était alors le président, en faveur de certains hauts fonctionnaires gambiens que Yahya Jammeh voulait envoyer en prison. Ali Nawaz Chohan a déclaré à nos confrères pakistanais venus recueillir sa réaction à la suite...
(Human Rights Watch 28/05/15)
(Dakar) - Les autorités gambiennes détiennent au secret depuis janvier 2015 des dizaines d'amis et de proches de personnes accusées d'implication dans une tentative de coup d'État, en les privant de tout contact avec le monde extérieur, ont déclaré Human Rights Watch et Amnesty International aujourd'hui. Parmi ces personnes figurent des femmes, des personnes âgées, et un mineur, et plusieurs d'entre elles seraient en mauvaise santé. Le gouvernement refuse de révéler...
(Burkina24 28/05/15)
Selon Human Right Watch et Amnesty International, deux organisations internationales de défense des droits de l’homme, les autorités gambiennes détiennent au secret des dizaines d’amis et de proches de personnes soupçonnées d’être impliquées dans le coup d’Etat de décembre. Dans un rapport publié conjointement, ces deux organisations ont indiqué que parmi les personnes arrêtées se trouve un jeune homme de 16 ans, dont le père, suspecté de participation au renversement du régime du président Yahya Jammeh, a fui le pays...
(BBC 28/05/15)
La communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest célèbre aujourd’hui ses 40 années d’existence. L’organisation sous régionale a vu le jour le 28 mai 1975 avec la signature du traité de Lagos qui entendait promouvoir la coopération entre les pays d'Afrique de l’Ouest. Au moment de sa création, les pays membres de l’organisation avaient pour but d’améliorer le niveau de vie de leur population et d’assurer une économie stable. Un des objectifs était également de renforcer les relations entre les Etats membres et de contribuer au développement du continent africain.
(BBC 27/05/15)
Selon deux organisations internationales de défense des droits de l’homme, les autorités gambiennes détiennent au secret des dizaines d’amis et de proches de personnes soupçonnées d’être impliquées dans le coup d’état de décembre. Dans un rapport publié conjointement, Human Right Watch et Amnesty International indiquent que parmi les personnes arrêtées se trouve un jeune homme de 16 ans, dont le père, suspecté de participation au renversement du régime du président Yahya Jammeh, a fui le pays. Handicapé, jeune et personnes âgées parmi les détenus Les deux ONG citent aussi le cas de deux femmes de 60 ans, mères de deux officiers, tués au cours de la tentative de coup d’état.
(SeneNews 27/05/15)
SENENEWS.COM – «Si l’UA ne défend pas l’Afrique, la Gambie n’en fera plus partie». C’est la menace brandit par le Président gambien qui appelle l’Union africaine à prendre ses responsabilités. «Des visionnaires africains ont créé l’Organisation de l’unité africaine (OUA) qui a donné naissance à l’Union africaine (UA). Je vous mets la puce à l’oreille, si l’UA ne défend pas l’Afrique, la Gambie n’en fera plus partie. L’OUA a libéré l’Afrique. Si l’UA veut nous vendre pour nous ramener à...
(Africa Presse 26/05/15)
Yaya Jammeh accuse le corps africains d'être une marionnette de l'Occident. Il menace également de poursuivre l'Union Européenne (UE) sur la catastrophe des morts à la mer méditerranéenne. Le président Gambien parle d'aller en guerre contre l'UE. En meeting ce week-end en Gambie, Yaya Jammeh s'en est pris à ses pairs de l'Union Africaine (UA). « Des visionnaires africains ont créé l'Organisation de l'Union Africaine (OUA) qui a donné naissance à l'UA. Je vous dis que si l'UA ne défend...
(Autre média 26/05/15)
Les Rohingyas de Birmanie, un peuple mal-aimé en Asie. Alors que cette minorité musulmane est la cible de graves violences en Birmanie où ses membres sont déclarés apatrides, le Bengladesh et la Thaïlande se refusent à fournir l’aide nécessaire aux réfugiés. Les Rohingyas, qui dérivent par milliers en mer, n’ont obtenu que difficilement l’aide de la Malaisie et de l’Indonésie. La Gambie s'est déclarée le 20 mai prête à accueillir les Rohingyas. Son gouvernement a invité les pays d'Asie du...
(AFP 25/05/15)
Donald Kaberuka, qui lâchera dans quelques jours les rênes de la Banque africaine de développement (BAD), laisse une institution financièrement solide, mais a été accusé d'avoir délaissé les pays francophones au profit des anglophones. Arrivé en 2005 à la présidence de la BAD, cet ennemi de l'"afropessimisme", petites lunettes rondes et costume toujours impeccable, lègue à son successeur une banque auréolée de la note AAA, décernée par l'agence de notation financière américaine Fitch en 2013. Sous son impulsion, la BAD, qui a triplé son capital depuis 2003 pour le porter à 91 milliards d'euros, est devenue la première institution de financement du développement sur le continent africain, avec 317 opérations...
(AFP 23/05/15)
"Ne venez pas", a écrit à ses compatriotes une Gambienne de 12 ans, rescapée d'un naufrage de migrants en Méditerranée. Malgré tous les avertissements et la connaissance des risques, bien peu sont pourtant prêts à se laisser dissuader, faute d'espoir dans leur pays. C'est le manque d'argent qui a fait renoncer Lamin Fatty, de la banlieue de Banjul, à tenter d'atteindre l'Europe à partir de la Libye, d'où il est revenu en décembre. Un jour, à Tripoli, la capitale...
(AFP 21/05/15)
La Gambie s'est déclarée mercredi prête à accueillir tous les migrants rohingya, de confession musulmane, fuyant par bateaux la misère et la persécution en Birmanie et souvent abandonnés en mer par les passeurs ou refoulés par des pays d'Asie du Sud-Est. Des milliers de Rohingya, communauté musulmane pauvre et marginalisée en Birmanie, ont fui ce pays majoritairement bouddhiste depuis quelques semaines. Environ 3.000 d'entre eux ont pu rallier l'Indonésie, la Thaïlande ou la Malaisie après des jours d'errance en bateau,...
(AFP 21/05/15)
Des flottes chinoises pêchent illégalement au large des côtes d'Afrique de l'Ouest, certaines allant jusqu'à se faire faussement localiser au Mexique, a dénoncé Greenpeace en présentant mercredi à Pékin les résultats d'une grande enquête. De 13 en 1985, le nombre de bateaux de pêche battant pavillon chinois et/ou appartenant à des entreprises chinoises a explosé, passant à 462 en 2013, selon l'organisation de défense de l'environnement. En huit ans, l'ONG dit avoir identifié 114 cas de pêche illégale commis par ces embarcations dans les eaux de Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie...
(Pana 21/05/15)
Le président ghanéen et président en exercice de la CEDEAO, John Dramani Mahama, a mis l'accent sur le grand défi auquel est confronté l’espace communautaire, à savoir la question de l’emploi des jeunes pour lequel Il exhorte ses pairs à mener des réflexions approfondies. «La question de l’emploi des jeunes est un défi auquel chacun de nos Etats est confronté. C’est en fait un problème que connaissent même les pays développés, mais cela est encore beaucoup plus accentué dans notre...
(BBC 20/05/15)
Les dirigeants de la Communauté Economique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) ont rejeté mercredi une proposition sur la limitation du nombre de mandat présidentiel. Le Togo et la Gambie ont désapprouvé la limitation à deux mandats au cours d'un sommet tenu à Accra au Ghana. La limitation du nombre de mandant présidentiel n'est pas prévue par la constitution des deux pays. Les ministres des Affaires étrangères de la CEDEAO avaient adopté la veille une proposition pour la limitation du...
(BBC 20/05/15)
Le 47e Sommet des chefs d'état de la CEDEAO, la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest qui s'est tenu à Accra au Ghana a pris fin. Le chef de l'Etat Sénégalais, Macky Sall a été élu président de la CEDEAO. Il prend le relais du président Ghanéen, John Dramani Mahama. Le président Mahama a demandé à ses collègues de prendre des mesures immédiates pour faire face aux niveau élevé de chômage des jeunes dans la sous-région. Au coeur des discussions, la situation politique et sécuritaire et l'examen du protocole sur la bonne gouvernance et la démocratie. Le protocole sur la bonne gouvernance, qui exige que tous les états membres...
(Le Monde 20/05/15)
La plupart des chefs d’Etats africains adorent leur image, mais en Gambie, tous les records sont battus. L’image du président Jammeh est présente partout, jusqu’à saturation. De Banjul à la station balnéaire de Sénégambie en passant par le quartier populeux de Sérékunda, les posters géants sont omniprésents et incontournables. Au milieu des jardins, sur les bords de la route, au-dessus des carrefours, au détour des ruelles, le président plane partout. Tel un monarque, on le voit toujours drapé d’un majestueux...
(Afrik.com 20/05/15)
Les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se sont mis d’accord, mardi, pour signer un protocole qui limite le nombre de mandats présidentiels à deux. Le Président sénégalais Macky Sall a pris la tête de l’institution. La 47ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est tenue, ce mardi 19 mai 2015, à Accra, capitale du Ghana. Les participants...
(Le Monde 19/05/15)
Si c’était une boîte de conserve, les gens y serraient serrés comme des sardines. Mais le Diohé, premier ferry en ce début de matinée, est un bateau, ou plutôt un gros tas de ferraille qui, sur les flots enchanteurs de l’océan, incarne l’enfer pour des centaines de passagers. La ville de Banjul, que l’on aperçoit sur l’autre rive, semble si proche et si lointaine à la fois. Le soleil, tôt levé, darde déjà de ses rayons assassins cette foule soumise...
(Ferloo 18/05/15)
Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, a affiché dimanche son opposition à la démarche de son ancien mentor, Abdoulaye Wade qui avait demandé au président gambien, Yaya Jammeh de se retirer du dossier Casamance. « La Gambie ne peut pas se retirer du dossier Casamance », a déclaré l’ancien ministre des Forces armées. La raison, selon l’édile de la capitale méridionale, est « qu’avec la porosité des frontières et la proximité entre la région et la Gambie, beaucoup de maquisards...

Pages