Samedi 27 Mai 2017
(RFI 27/05/17)
Un audit a été mené en Gambie au sein des travailleurs de la fonction publique (environ 40 000 personnes). Pendant trois mois, des équipes du bureau de gestion du personnel ont parcouru le pays pour visiter toutes les institutions publiques : ministères, pompiers, télécommunications, etc., et repérer ceux qui manquent à l’appel à leur poste. Ce genre d’audit est effectué depuis plusieurs années, même du temps de l’ancien président. Mais cette année, il y a une particularité. C’est la première fois que le secteur de la sécurité est aussi auditionné. Auparavant, sous la présidence de Yahya Jammeh, impossible...
(BBC 26/05/17)
La justice gambienne a émis lundi un nouveau mandat d'arrêt international contre le général Sulayman Badjie, ancien chef de la garde nationale républicaine, sous l'ex-président Yahya Jammeh. Avec huit autres soldats de l'armée gambienne, le général Badjie est poursuivi pour sa participation présumée au meurtre, en 2013, d'Ebou Jobe et d'Alhagie Mamud Ceesay, deux citoyens américains d'origine gambienne. Le général Sulayman Badjie et ses 8 coaccusés auraient dû comparaitre jeudi dernier devant la juge Isatou Janneh-Njie du Tribunal de grande instance de Banjul pour les chefs d'inculpation...
(RFI 26/05/17)
Comment tourner la page après 22 ans de dictature, d'arrestations arbitraires, de meurtres et de tortures, sans laisser de frustrations ou de volonté de revanche ? Un forum a été organisé du 23 mai au 25 mai au soir à Banjul autour de la justice à mettre en place pour avancer et assurer la protection des droits de l'homme. Le ministère de la Justice a planché jeudi sur la mise en place d'une justice dite « transitionnelle », soit une série d'instruments pour permettre d'affronter le passer et commencer la reconstruction. Rendre justice tout en réconciliant, c'est le vertigineux défi du ministre de la Justice gambien.
(AFP 24/05/17)
Connue à l'étranger par l'image de jeunes hommes africains faisant admirer, sur des plages idylliques, leur musculature à des Européennes bien plus âgées, la Gambie rêve de transformer sa réputation de destination de tourisme sexuel, en diversifiant son offre. Pour y parvenir, cette ancienne colonie britannique enclavée dans le Sénégal --à l'exception de sa façade côtière-- devra miser sur la culture, l'écologie et de nouvelles infrastructures, et ne plus se contenter des séjours bon marché concentrés sur les plages proches de Banjul, la capitale, selon des experts. Traditionnellement, la Gambie attire une clientèle essentiellement anglophone et venue du nord de l'Europe, comme des Néerlandais ou des Suédois dont les pays...
(RFI 24/05/17)
Voilà quatre mois que Yahya Jammeh a quitté le pays et que le nouveau gouvernement tente de mettre en place son programme pour la « Nouvelle Gambie ». Pour faire le point et permettre le dialogue, l'Etat gambien organise une conférence depuis mardi 23 mai et jusqu'à jeudi autour de la justice et des droits de l'homme. Dans le pays, les Gambiens ont retrouvé leur liberté et peuvent désormais parler publiquement sans crainte d'être arrêtés. Mais le chemin est encore...
(Afrique sur 7 24/05/17)
En toute chose, il faut une relève. Après Robert Mugabe, c’est le Président Adama Barrow de la Gambie qui ne se passe pas de Morphée, lors des grandes rencontres entre Présidents d’Afrique et du monde. Lors d’un récent sommet, il a dormi comme un adolescent épuisé par une tâche au-dessus de ses forces. Lors du récent sommet qui a réuni 50 Chefs d’Etat de pays arabes ou musulmans ce week-end dernier, en Arabie, le Président Adama Barrow de la Gambie...
(AFP 23/05/17)
La justice gambienne a gelé lundi les biens de l'ex-président Yahya Jammeh, soupçonné d'avoir détourné plus de 50 millions de dollars (plus de 44 millions d'euros) avant son départ en exil, a annoncé le ministre de la Justice. "L'ex-président Yahya Jammeh a personnellement ou indirectement procédé au retrait illégal d'au moins 50 millions de dollars de la Banque centrale" de fonds appartenant à l'Etat, a déclaré le ministre, Abubacarr Tambadou, citant notamment l'opérateur public de téléphonie mobile. "Nous avons obtenu aujourd'hui une décision de justice gelant ou opérant une saisie sur les biens connus dans le pays du président Jammeh et les sociétés qui lui sont associées", a ajouté M. Tambadou lors d'une...
(RFI 23/05/17)
En Gambie, le gouvernement passe à l’attaque suite aux soupçons de détournement d’argent autour de l’ancien président Yahya Jammeh. Ce dernier est soupçonné d’avoir vidé les caisses de l’Etat, en détournant plus de 50 millions de dollars (plus de 44 millions d’euros), avant son départ en exil. Lors d’une conférence de presse, ce lundi 22 mai, à Banjul, le ministre de la Justice, Aboubacar Tambadou, a annoncé un gel des biens en Gambie de l’ancien président. Une décision pour l’empêcher de liquider ses biens si la justice lui ordonne de rembourser l’Etat. Les premières investigations de la police permettent enfin de mettre...
(La Tribune 23/05/17)
Jusque-là Adama Barrow n’a pas pu envoyer Yahya Jammeh dans les geôles où ce dernier avait l’habitude d’envoyer ceux qui osaient le défier. Le nouveau régime a donc décidé de lui geler les poches. Propriétés foncières, bétail, petits commerces appartenant à l’ancien président gambien sont aujourd’hui sous scellé au cas où la justice gambienne l’enjoindrait d’indemniser ses victimes présumées. Chasse aux sorcières ou justice spectacle ? Dans l’un ou l’autre des cas, le couteau est à double tranchant. L'administration Obama...
(Autre média 23/05/17)
Ceux qui, en Afrique ou ailleurs, ne connaissaient pas le Roi du Maroc, sont en train de découvrir quelques-uns de ses traits de caractère, peut-être insoupçonnés jusqu’alors… Notamment, à la faveur de ce méga-projet de gazoduc Afrique-Europe, que l’on appelle communément «Gazoduc Nigéria-Maroc», mais qui devrait en fait être un gazoduc transafricain partant du Nigéria, servant une dizaine de pays d’Afrique de l’Ouest et allant jusqu’en Europe, suivant un itinéraire total de quelque 5.000 kilomètres. Que l’on se rassure, les...
(Jeune Afrique 23/05/17)
La banque islamique de développement (BID) a signé des accords avec la Tunisie, le Mali et la Gambie, via sa filiale, la société islamique internationale de financement du commerce (SIFC), afin de financer le développement du secteur des matières premières stratégiques. Dans un communiqué publié le 21 mai, la société islamique internationale de financement du commerce (SIFC), filiale de la Banque islamique de développement (BID), a annoncé la signature de plusieurs accords visant à financer le secteur des matières premières...
(APA 23/05/17)
Les biens personnels de l’ex-président gambien Yahya Jammeh, actuellement en exil en Guinée équatoriale, ont été gelés notamment ses comptes bancaires et les entreprises locales enregistrées en son nom, a déclaré lundi le ministre de la Justice, Abubakar Tambedou. S’exprimant au cours d’une conférence de presse, le ministre Tambedou a déclaré que les avoirs gelés sont constitués des terres, des entreprises et du bétail de l'ex-chef de l'Etat battu aux dernières élections. Il a déclaré que le gouvernement actuel avait...
(BBC 23/05/17)
Plus d'une centaine de propriétés foncières ainsi que 86 comptes bancaires et 14 sociétés de l'ancien président ont été saisis selon le ministre gambien de la Justice. Ba Tambadou a tenu une conférence de presse lundi annonçant également la saisie du bétail appartenant à l'ancien dictateur. Yahya Jammeh a pillé aussi des comptes de l'Etat gambien logés à la Banque centrale, dotés de dizaines de millions de dollars américains selon les autorités. La décision de geler les biens de Jammeh...
(RFI 22/05/17)
Environ 300 personnes se sont rassemblées samedi 20 mai à Kanilai, ville natale et fief de Yahya Jammeh. L’occasion pour les supporters de l’Alliance pour la reconstruction et la construction patriotiques (APRC), parti de l’ancien dictateur gambien, de célébrer les cinq sièges remportés lors des élections législatives. Mais également de parler de l’avenir et d'essayer de se restructurer en l’absence du leader historique. À Kanilai, en Gambie, son image est partout. Sur les posters géants, les t-shirts et les pagnes. Son nom est dans toutes les bouches, et pourtant c’est aujourd’hui le grand absent.
(BBC 22/05/17)
Les populations de Gunjur et de Kartong sur le littoral sud-ouest gambien s'opposent à l'installation d'une nouvelle société chinoise de traitement de produits halieutiques. Mardi, trois camions allaient déverser près d'une dizaine de tonnes de poissons pourris dans la forêt de Gunjur si ce n'est l'intervention des résidents qui avaient signalé les camions à la police. Pour montrer leur mécontentement, les jeunes de la zone ont organisé une manifestation dimanche. Moustapha Manneh, l'un des organisateurs de la manifestation déclare à...
(Xinhua 20/05/17)
La Gambie et la Chine ont signé vendredi un accord de financement de 50 millions de dollars pour aider Banjul à construire un Centre international des conférences, selon un communiqué de presse de la présidence gambienne. Le président gambien Adama Barrow a remercié le gouvernement chinois pour sa confiance dans la nouvelle Gambie, et a exprimé sa gratitude à l'ambassadeur de Chine en Gambie, Zhang Jiming, pour son soutien personnel au projet. L'ambassadeur Zhang a déclaré que la construction du projet du Centre de conférences internationales durera deux ans. "Ce sera un autre symbole monumental des relations bilatérales entre la Chine et la Gambie", a-t-il déclaré, et d'ajouter que le futur Centre international...
(Leral 20/05/17)
Une nouvelle page d’amour et d’entente cordiale vient de s’ouvrir entre le Sénégal et la Gambie après plus de deux décennies de “guerre froide”.Cette belle entente s’est illustrée à près de quatre reprises en l’espace de 3 mois, depuis le départ du Président dictateur Yaya Jammeh. D’abord, à l’occasion de la 52e fête de l’indépendance de la Gambie célébrée le 18 février 2017, le Président gambien nouvellement élu, Adama Barrow a fait de Macky Sall son invité d’honneur. Un accueil...
(Autre média 20/05/17)
Dakarposte, qui a réactivé ses réseaux de renseignements en Gambie est en mesure de vous révéler la der des ders! Comme vous le voyez sur ces images, le Président Adama Barrow a été témoin de la cérémonie de signature d'un montant de 50,000,000 millions de dollars pour la construction d'un centre international de conférences en Gambie. L'accord de projet a été signé par le ministre des affaires étrangères, de la coopération internationale et des Gambiens à l'étranger, M. Ousainou Darbo...
(AFP 19/05/17)
Deux Gambiens en fuite ont été inculpés jeudi pour l'assassinat, en 2004 à Banjul, du journaliste Deyda Hydara, les premières mises en examen dans ce dossier qui ont été assorties d'un mandat d'arrêt à leur encontre, selon des sources judiciaires. La justice gambienne a par ailleurs émis un mandat d'arrêt visant un ex-ministre de l'Intérieur, Ousman Sonko, actuellement détenu en Suisse, d'après d'autres sources judiciaires. M. Sonko est recherché dans une procédure distincte, sur la mort d'un ancien chef des services du renseignement, Daba Marenah, et d'autres personnes. Deyda Hydara, journaliste critique envers le régime de Yahya Jammeh...
(RFI 19/05/17)
En Gambie, un juge de Banjul a émis des mandats d'arrêt contre les présumés assassins du journaliste Deyda Hydara, assassiné le soir du 16 décembre 2004 dans des circonstances jamais éclaircies. Deux militaires, des anciens hommes de main de l'ex-président Yahya Jammeh, sont désormais officiellement désignés comme les tueurs. Ils sont accusés d'être les deux hommes qui, à bord d'un taxi sans plaque d'immatriculation, ont tirés les coups de feu fatals qui ont tué Deyda Hydara, alors au volant de...

Pages