| Africatime
Dimanche 01 Février 2015
(Leral 31/01/15)
His Excellency Sheik Professor Doctor Alhagie Yahya Abdul Aziz Jamus Junkung Jammeh est fou furieux contre le Sénégal et entend le faire comprendre à ceux qui en doutent encore. Le dictateur gambien rumine toujours sa colère noire contre son voisin après le coup d'Etat manqué de Banjul, le 30 décembre dernier. Très réputé pour ses sautes d'humeur disproportionnées, celui que RFI a appelé “Le Fou de Kanilai” a réussi une nouvelle trouvaille. Il n'est plus question de laisser vibrer les décibels des orchestres sénégalais en territoire gambien. Résultat : ce sont les musiciens Assane Ndiaye, Titi et Papa Ndiaye Thiopet qui en font les frais en premier. Conséquence : les groupes sénégalais de musique dont...
(PANA 31/01/15)
Banjul, Gambie - Un homme d'affaires gambien, Kebba Touray, a été arrêté par les autorités locales en rapport avec la tentative de coup d'Etat du 30 décembre 2014 à Banjul, selon des sources familiales. Sa famille assure n'avoir pas vu Touray, homme d'affaires et commissionnaire en douane vivant sur Tobacco Road, à Banjul, depuis le 24 janvier, date à laquelle, il a été interpellé par des agents de sécurité. Il est détenu dans les locaux de la National Intelligence Agency à Banjul. 'Il a été arrêté aux environs de 16h00 (GMT) dans sa maison à l'heure du déjeuner. Il était malade ces six derniers mois et n'a pas travaillé', affirme sa famille. Quatre des assaillants de cette tentative de putsch...
(APS 31/01/15)
Des ONG et organisations de la Société civile, dont plusieurs sénégalaises, ont appelé, vendredi à Dakar, la communauté internationale à agir pour mettre fin à "la terreur politique'' en Gambie, s'alarmant de ''la violence prolongée'' exercée par le régime gambien contre la population de ce pays enclavée dans le Sénégal. Ces organisations, parmi lesquels Article 19, le Conseil pour les organisations non gouvernementales d'appui au développement (CONGAD) et la Rencontre africaine pour la défense des droits de l'Homme (RADDHO), ont...
(Africa Presse 30/01/15)
L’opposant gambien Cheikh Sydia Bayo a saisit ses avocats pour donner des éclaircissements par rapport à ses déclarations, après la tentative de coup d’Etat en Gambie. Il a tout nié en bloc, il jure qu’il n’a jamais revendiqué la tentative de coup d’Etat contre le régime de Yaya jammeh. L’opposant gambien demande ainsi à ses avocats de saisir la cour de justice de la Cedeao pour bénéficier dans les plus brefs délais de l’asile politique au sénégal. Cheikh Sidya Bayo...
(Agence Ecofin 30/01/15)
L’opérateur historique des télécommunications de Gambie, Gamtel, à la traîne face aux opérateurs de téléphonie mobile en termes de revenu et parts de marché, a annoncé qu’il focalisera sa croissance sur la fibre optique. Lors de la présentation de ses comptes, devant l’Assemblée nationale, le 26 janvier 2015, Baboucarr Sanyang, le directeur général de Gamtel, a expliqué que l’entreprise compte beaucoup sur le large réseau de la CEDEAO pour se refaire un santé financière. Avec les 970 kilomètres de fibre optique dont la Gambie va bénéficier, ce projet régional d’interconnexion des pays d’Afrique de l’Ouest, Gamtel pourra fournir des services télécoms haut débit...
(African Manager 30/01/15)
Depuis le 1er janvier 2015, La Gambie, le Soudan du Sud et le Swaziland, ne bénéficient plus, des avantages commerciaux au titre de la Loi sur la croissance et les opportunités en Afrique (AGOA). L’information a été rendue publique par le Centre africain pour le commerce, l’intégration et le développement (CACID), après avoir reçu une déclaration a cet effet. AGOA Selon la déclaration, « les désignations du Sud Soudan et de la Gambie comme pays subsahariens bénéficiaires aux fins de...
(Jeune Afrique 27/01/15)
Fin décembre, un petit commando prenait d'assaut le palais présidentiel de Yahya Jammeh, à Banjul. Retour sur une tentative de coup d'État qui a tourné au fiasco. C'est une tentative de putsch improbable qui a secoué Banjul dans la nuit du 29 au 30 décembre 2014. Vers 3 heures du matin, d'après des habitants du quartier de Marina Parade, sur la corniche nord de la capitale gambienne, une fusillade a éclaté aux abords du palais présidentiel, la State House. En...
(APA 27/01/15)
La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), par le biais de l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation (ARAA) basée à Lomé, a décidé d’allouer un montant de 2,2 millions de dollars pour des projets sur les filets sociaux de sécurité en Afrique de l’Ouest, a appris APA auprès du Comité inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (Cilss). Le financement qui sera octroyé sur la base d'un appel à proposition de projets est assuré par l'Agence espagnole...
(Le Quotidien (Sn) 22/01/15)
Après le coup d’Etat manqué en Gambie, Yahya Jammeh s’est engagé dans une vaste chasse à l’Homme qui a conduit à plusieurs arrestations sans inculpation. Amnesty international, inquiète par la tournure des évènements, demande au Président gambien d’inculper ou de libérer les proches des personnes accusées de tentative de coup d’Etat. A Banjul, plusieurs familles sont plongées dans l’incertitude après la vague d’arrestations des présumés auteurs du coup d’Etat avorté contre Yahya Jammeh. D’après des sources citées par Amnesty international, depuis la tentative de coup d’Etat, les proches des personnes soupçonnées d’avoir participé à celle-ci ont été visés par une vague d’arrestations, de détentions et...
(AFP 21/01/15)
Amnesty International a appelé mardi les autorités gambiennes à relâcher ou inculper plusieurs dizaines de membres des familles des auteurs de l'attaque contre la présidence le 30 décembre, détenus depuis le début de l'année, selon un communiqué. Des parents de la quinzaine de participants à l'attaque contre la présidence identifiés par le gouvernement gambien ont été arrêtés par des officiers de l'Agence de renseignement nationale (NIA) le 1er janvier et sont depuis détenus au secret, dont un mineur et plusieurs...
(Agence Afrique 20/01/15)
Le président gambien, Yahya Jammeh a annulé le projet de construction d’un pont sur le fleuve Gambie pour protéger son régime des complots venant de l’extérieur. Le pont Tenda-Yelli Tenda qui devait relier son pays et le nord du Sénégal pour faciliter les échanges dans différents domaines est, selon Jammeh, une brèche qui pourrait faciliter à des ennemis armés, de nuire à la Gambie. Il a fait cette déclaration la semaine dernière, alors qu’il recevait les représentants des forces de...
(APA 19/01/15)
Des ressortissants gambiens établis en Guinée Bissau ont manifesté ce dimanche contre la tentative de coup d’Etat dont le président Yaya Jammeh a été la ciblé le 30 décembre dernier Les manifestants ont arpenté la principale avenue de Bissau, la capitale « Combattants de laLiberté Patrie » jusqu’à l’ambassade de la Gambie, où ils ont remis une lettre de solidarité au président Jammeh. Les manifestants ont brandi des affiches sur lesquelles on pouvait lire : «la paix en Gambie »,...
(AFP 15/01/15)
La Gambie a accepté la coopération de l'ONU dans l'enquête sur la tentative de coup d'Etat du 30 décembre à Banjul mais les investigations devront être menées dans "un cadre respectueux des droits de l'Homme", a déclaré jeudi un responsable de l'ONU à la presse à Dakar. "J'ai discuté avec les autorités gambiennes de la disponibilité des Nations unies à soutenir l'enquête dans un cadre transparent et respectueux des droits de l'Homme", a affirmé le représentant spécial du secrétaire général...
(Jeune Afrique 15/01/15)
Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde. La Gambienne Fatou Bensouda, 53 ans, est la magistrate la plus crainte ou la plus contestée de la planète, c'est selon. Une demi-revanche pour celle qui, petite, a souffert de voir sa tante se faire battre par son mari. La jeune fille s'est donc tournée vers des études de droit, au Nigeria. De...
(AFP 14/01/15)
Le président gambien Yahya Jammeh a nommé ministre de la Justice Mama Fatima Singhateh, qui fait son retour au gouvernement, selon un communiqué lu mardi soir à la télévision d'Etat, nomination intervenant cinq jours après un remaniement de son administration. Mme Singhateh, désignée procureure générale et ministre de la Justice, a occupé les mêmes fonctions avant d'être limogée en août 2014, sans explication officielle. Aboubacar Senghore, ministre de l'Enseignement supérieur, s'était vu confier l'intérim du ministère de la Justice le 8 janvier à la suite du limogeage de Basirou Mahoney. M. Senghore demeure...
(AFP 14/01/15)
Un opposant gambien qui avait été arrêté à Dakar après l'attaque du 30 décembre contre le palais présidentiel de Banjul a été expulsé du Sénégal vers la France, a annoncé mercredi son avocat. Sheikh Sidya Bayo, qui possède également la nationalité française, "a quitté Dakar hier (mardi)" soir pour Paris, a déclaré à l'AFP Me Bamba Cissé qui a dit l'avoir accompagné à l'aéroport. M. Bayo avait été arrêté le 3 janvier à Dakar et accusé d'atteinte à "l'ordre public...
(Enquête 12/01/15)
Arrivé au pouvoir le 22 juillet 1994, à 29 ans, le lieutenant Yahya Jammeh s’est mué en dictateur impitoyable à la tête de la Gambie qu’il tient en laisse depuis 20 ans. Son règne, s’appuyant principalement sur la terreur, ne laisse a priori que deux choix aux rares téméraires qui osent le défier : se faire tuer ou fuir pour éviter la prison et les tortures. Fort tristement, la deuxième option est celle qui se présente souvent aux dissidents. C’est...
(Afrik.com 10/01/15)
La traque contre les putschistes en Gambie se poursuit. Selon un communiqué du gouvernement gambien, une quinzaine de participants au coup d’Etat manqué ont été identifiés dont quatre qui ont été tués. Trois jours après le discours du Président gambien qui durcissait le ton en promettant « de se débarrasser des meneurs de l’attaque jusqu’au dernier », le gouvernement a annoncé avoir identifié les auteurs de putsch manqué, parmi lesquels figure le meneur de l’attaque poursuivi par la Justice aux Etats-Unis où il a fui.
(AFP 09/01/15)
Le président gambien Yahya Jammeh a effectué un nouveau remaniement de son administration, le deuxième en moins de dix jours depuis le coup d'Etat manquée du 30 décembre, selon un communiqué lu à la télévision d'Etat jeudi soir. Le procureur général et ministre de la Justice Basirou Mahoney est remplacé par le ministre de l'Enseignement supérieur Aboubacar Senghore, qui conserve ce portefeuille. Le secrétaire général de la présidence Kalilu Bayo cède également la place à son adjoint Lamin Nyabally, selon...
(AFP 09/01/15)
Le gouvernement gambien a identifié une quinzaine de participants à l'attaque contre la présidence le 30 décembre, dont quatre ont été tués, confirmant le nom du principal meneur, poursuivi par la Justice aux Etats-Unis où il a fui, selon un communiqué obtenu jeudi par l'AFP. "Le 30 décembre 2014, à 02H00 GMT, le palais présidentiel a été attaqué par un groupe de terroristes gambiens bien équipés et bien financés, établis aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et au Sénégal, avec...

Pages