| Africatime
Mercredi 05 Août 2015
(APA 03/08/15)
Les anciens footballeurs de la Gambie vont disputer samedi soir une rencontre amicale avec leurs homologues du Nigeria, pour renforcer les relations entre les deux pays et offrir un cadre d’échanges techniques dans le domaine du sport. Les anciens internationaux nigérians dirigés par l’ancien gouverneur de l’Etat de Lagos, Babatunde Raji Fashola, sont arrivés vendredi soir à Banjul, la veille du match. En attendant, les anciens attaquants de l’équipe nationale gambienne, Jatto Ceesay et Ebou Sillah entre autres, seront de la partie qui se jouera au Centre sportif Muhamed Jah à Bijilo.
(RFI 01/08/15)
Destination la Gambie où le président a fêté, il y a quelques jours, le 21ème anniversaire de son accession au pouvoir. A cette occasion, Yaya Jammeh a pris une décision historique : l'amnistie de dizaines de condamnés à la peine capitale ou à perpétuité pour trahison. Sont aussi concernés par cette soudaine mesure de clémence, mais sous certaines conditions, des Gambiens condamnés pour meurtre et des trafiquants de cannabis. Yaya Jammeh a aussi dans la foulée libéré une douzaine de proches des participants à la tentative de coup d'Etat du 30 décembre dernier, qui étaient détenus sans jugement.
(La Voix de l'Amérique 01/08/15)
La dernière amnistie concerne neuf personnalités. Parmi les bénéficiaires se retrouve un ancien président de la Cour suprême condamné pour corruption. Yhaya Jamme a annoncé cette clémence dans un communiqué publié tard jeudi. La mesure s’inscrit dans la série d’amnisties que le président prend depuis qu'il a fêté ses 21 ans au pouvoir plus tôt dans le mois, en libérant plus de 200 détenus. L'ancien président de la Cour suprême, Joseph Wowo, d'origine nigériane, avait été condamné à deux ans...
(AFP 31/07/15)
Le président gambien Yahya Jammeh a annoncé la libération de neuf prisonniers de haut rang, dont l'ancien président de la Cour suprême condamné pour corruption. Ces amnisties sont les dernières mesures de clémence inexpliquées de l'homme fort du pays depuis qu'il a fêté ses 21 ans au pouvoir plus tôt dans le mois, en libérant plus de 200 détenus. Le gouvernement, dans un communiqué publié tard jeudi, a cité le juge, trois officiers de l'armée, trois hauts responsables de la...
(Dakaractu 31/07/15)
Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, se félicite des mesures prises le vendredi 24 juillet 2015 par Son Excellence Sheikh Professeur Docteur Alhadji Yahya A.J.J. JAMMEH Babili Mansa, Président de la République de Gambie, de gracier 26 ressortissants sénégalais qui se trouvaient dans les centres de détention gambiens. Le Président de la République « vient d’apprendre la décision de grâce prise par le Président JAMMEH, ce 30 juillet 2015, en faveur de Monsieur Saliou NIANG, ressortissant sénégalais condamné à mort en Gambie » indique un communiqué.
(APA 31/07/15)
Des pluies torrentielles ont causé de graves inondations dans les agglomérations urbaines de la Gambie, notamment dans la grande banlieue de Banjul la capitale. La pluie qui a commencé mercredi dans la nuit a causé de nombreuses inondations sur les grands axes et les rues ainsi que les concessions, empêchant les gens de vaquer normalement à leurs occupations quotidiennes. Les conducteurs de véhicules de transport se sont également plaint des difficultés dans la circulation, estimant que les routes sont inondées...
(Le Point 31/07/15)
Le Gambien Juldeh Camara et son nyanyeru accompagnaient Robert Plant aux Nuits de Fourvière à Lyon, le 27 juillet dernier. Portrait d'un virtuose. Le public lyonnais est venu nombreux pour Robert Plant. Comme à son habitude, le légendaire ex-chanteur de Led Zeppelin a fait le show et assuré le spectacle. Sur la scène des Nuits de Fourvière, un mystérieux Africain au chapeau melon, un curieux instrument à cordes entre les mains, réussit quelquefois à voler la vedette au maître. Il...
(AFP 31/07/15)
Les taux de mortalité maternelle et infantile en Afrique de l'Ouest sont parmi les plus élevés au monde, ont déploré vendredi à Ouagadougou des spécialistes qui décrivent une "situation préoccupante". "Le taux de mortalité maternelle en Afrique de l'Ouest est parmi les plus élevés du monde, variant de 483 à 888 décès pour 100.000 naissances, avec une moyenne de 510 pour 100.000 naissances vivantes", a affirmé le directeur général de l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS), Xavier Crespin. M. Crespin,...
(République du Togo 31/07/15)
Africa50, la nouvelle plate-forme innovante d’investissement dans les infrastructures soutenue par la Banque africaine de développement a tenu son Assemblée générale constitutive mercredi à Casablanca en présence du ministre togolais de l’Economie, des Finances et de la Planification. Vingt pays africains, membres de la BAD, ont souscrit pour un montant total initial de 830 millions de dollars en capital. Les fondateurs sont le Togo, le Bénin, le Cameroun, la République du Congo, Djibouti, l’Égypte, le Gabon, le Ghana, la Côte-d'Ivoire,...
(RFI 30/07/15)
Le journaliste Alagie Sisay, directeur de la radio privée Teranga FM, dans le collimateur du pouvoir, a de nouveau disparu depuis deux semaines, dans des conditions mystérieuses. Sa disparition suscite l'inquiétude des Etats-Unis et d'organisations de défense des droits de l'Homme. C’est la deuxième fois que le journaliste est porté disparu ce mois-ci. Le directeur de la radio privée Teranga FM a été enlevé une première fois, le 2 juillet, par des hommes en civil. Alagie Sisay a réapparu quelques...
(APA 29/07/15)
Les États-Unis ont appelé le gouvernement de la Gambie à respecter ses obligations en matière de respect des droits de l’homme et à libérer tous les autres prisonniers actuellement détenus sans inculpation pendant une période dépassant les 72 heures telles que définies par la Constitution de ce pays. Dans un communiqué publié mardi, Washington affirme avoir pris note de la décision du président gambien, Yahya Jammeh de gracier et de libérer au moins 200 prisonniers, saluant en particulier, sa décision de libérer, après une longue période de détention sans inculpation, les parents des putschistes...
(AFP 29/07/15)
Le journaliste gambien Alagie Ceesay, qui avait été détenu au secret une dizaine de jours, est porté disparu depuis le 17 juillet, soit quatre jours après sa libération selon sa famille, un syndicat de la presse locale et les Etats-Unis, qui se sont dits mardi inquiets pour sa vie. M. Ceesay, directeur de la radio privée gambienne Teranga FM, a été "emmené dans la nuit du 17 juillet par des hommes non identifiés" depuis un quartier de la périphérie de Banjul, ils "l'ont mis dans un véhicule qui est parti vers une destination inconnue", a affirmé à l'AFP un membre de sa famille sous couvert d'anonymat. Ses proches se sont rendus dans deux commissariats qui leur avaient été indiqués pour s'enquérir de sa situation, des policiers leur ont répondu qu'ils n'en avaient "aucune idée", a-t-il dit. Cependant, a-t-il précisé, Alagie Ceesay a brièvement été escorté à son domicile le...
(Afrik.com 27/07/15)
Voilà 21 ans que Yahya Jammeh, actuel président de la Gambie, est au pouvoir. Les principaux opposants et les observateurs internationaux s’inquiètent de la répression de plus en plus violente dont sont victimes les populations civiles et de la restriction des droits de l’Homme et des libertés d’expression. La Gambie a célébré ce jeudi 22 juillet le 21ème anniversaire de la 22ème révolution qui marque l’arrivée de Yahya Jammeh à la tête du pays suite à un coup d’État. Agé...
(AFP 26/07/15)
Douze membres des familles de participants à la tentative de coup d'Etat en décembre en Gambie, arrêtés depuis janvier, ont été libérés sans charge après un "pardon" du président Yahya Jammeh, selon les autorités. Ces douze détenus, arrêtés après le putsch manqué de décembre 2014, ont été libérés sur ordre du président Jammeh, indique un communiqué du gouvernement parvenu samedi à l'AFP. Ces détenus ont été interrogés par la National intelligence agency (NIA), les services de renseignements gambiens, sur l'attaque...
(Setal 24/07/15)
Le général de corps d’Armée Gambienne Lang Tonbong Tamba et l’Inspecteur Général de police, Essa Badjie font partie du lot de détenus graciés par le président Yaya Jammeh. Tous mis en prison pour trahison entre autres délits, plusieurs détenus ont bénéficié de la grâce présidentielle, à l’occasion de la célébration de la 21ème édition de la venue de Yaya Jammeh au pouvoir. Dans ce lots de prisonnier, se trouvent le Général des corps d’armée, Lang Tombong Tamba, mais aussi de...
(Afrik.com 24/07/15)
A l’occasion du 21ème anniversaire de son accession au pouvoir, le Président de la Gambie Yayha Jammeh a annoncé une bonne nouvelle aux détenus du pays. En effet, parmi ces derniers, ceux reconnus coupables de trahison entre 1994 et 2013, ont obtenu la grâce présidentielle. Ils purgent leurs peines à la prison centrale de Mile II, près de la capitale, Banjul. Le nombre de graciés n’est pas encore connu. Par ailleurs, tous les prisonniers poursuivis pour meurtre, pour trafic de...
(Fraternité Matin 24/07/15)
La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) veut définir des points de références ou des critères visant à mettre en adéquation les qualifications universitaires et professionnelles au niveau régional, rapporte un communiqué de la direction de la communication de l’Institution. Ainsi, la Cedeao projette un atelier du 28 au 30 juillet sur la question de l’équivalence des diplômes dans la sous-région. Cet atelier va réunir une quarantaine d’experts. Il s’agira, indique la note, pour ces experts de...
(AFP 23/07/15)
Le président gambien Yahya Jammeh a gracié mercredi de nombreux condamnés, y compris à la peine capitale ou à perpétuité pour trahison, lors du 21e anniversaire de sa prise de pouvoir, à l'exception notable des participants à une tentative de coup d'Etat en décembre. "Tous ceux qui ont été condamnés pour trahison entre 2013 et 1994 et sont dans le couloir de la mort ou purgent une peine à perpétuité sont à présent graciés", a-t-il déclaré dans un discours sur...
(BBC 23/07/15)
Le président gambien Yahya Jammeh a annoncé mercredi qu’il accordait la grâce à tous les prisonniers reconnus coupables de « trahison » entre 1994 et 2013. Cette mesure ne concerne pas les personnes détenues dans le cadre de la tentative de coup d’Etat en décembre dernier. Yahya Jammeh a fait cette annonce à l’occasion du 21 eme anniversaire de son accession au pouvoir. Il n’a pas toutefois précisé le nombre de prisonniers qui doivent être libérés. Les associations de défense...
(SeneNews 23/07/15)
Saliou Niang, père d’une fille âgé aujourd’hui de 10 ans a été arrêté en 2007 puis condamné à la peine capitale par un tribunal de Banjul pour un meurtre commis sur un pêcheur, à la suite d’une bagarre qui les a opposés sur la plage de Gunjur, un village à l’ouest de la Gambie. Invité à s’exprimer sur les conditions de détention du sénégalais, Momodou Sowe, le chef de protocole du Président Yahya Jammeh, arrêté en décembre 2012 et détenu...

Pages