Vendredi 26 Mai 2017
(Autre média 23/05/17)
Ceux qui, en Afrique ou ailleurs, ne connaissaient pas le Roi du Maroc, sont en train de découvrir quelques-uns de ses traits de caractère, peut-être insoupçonnés jusqu’alors… Notamment, à la faveur de ce méga-projet de gazoduc Afrique-Europe, que l’on appelle communément «Gazoduc Nigéria-Maroc», mais qui devrait en fait être un gazoduc transafricain partant du Nigéria, servant une dizaine de pays d’Afrique de l’Ouest et allant jusqu’en Europe, suivant un itinéraire total de quelque 5.000 kilomètres. Que l’on se rassure, les Marocains aussi –qui pourtant croient bien connaître leur Roi- découvrent avec étonnement ces mêmes traits de caractère. Certes, tout le monde sait, au Maroc, que le Roi Mohammed VI a définitivement rompu avec les «pauses...
(Jeune Afrique 23/05/17)
La banque islamique de développement (BID) a signé des accords avec la Tunisie, le Mali et la Gambie, via sa filiale, la société islamique internationale de financement du commerce (SIFC), afin de financer le développement du secteur des matières premières stratégiques. Dans un communiqué publié le 21 mai, la société islamique internationale de financement du commerce (SIFC), filiale de la Banque islamique de développement (BID), a annoncé la signature de plusieurs accords visant à financer le secteur des matières premières stratégiques de ses pays membres, pour un montant total d’un milliard de dollars. La Tunisie recevra ainsi deux aides de 160 et 150 millions de dollars. La première est destinée à la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG)...
(Agence Ecofin 17/05/17)
La Banque africaine d'import-export (Afreximbank) injectera près de 500 millions $ dans les secteurs touristique, agricole ainsi que dans des programmes d’infrastructures, a annoncé le président Adama Barrow (photo). Cet appui financier permettra à l’économie de la nation ouest-africaine de retrouver ses marques après plusieurs années d’ostracisme, en raison de la politique controversée de l’ancien président Yaya Jammeh. « Nous mettrons en place une logistique de transport intégrée qui conduirait à l'expansion du port maritime afin d’accroitre la capacité de celui-ci et l'associer au chemin de fer qui emmènerait les marchandises jusqu'au Sénégal et au Mali.», a déclaré le président d’Afreximbank...
(APA 17/05/17)
Le président de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), basée au Caire, a quitté Banjul après une visite de deux jours au cours de laquelle il a annoncé que la banque injecterait 500 millions de dollars dans des secteurs clés de l’économie gambienne. Dans une interview accordée aux journalistes avant son départ, le docteur Benedict Oramah d’Afreximbank a déclaré qu’il s’agissait des secteurs de l’agriculture, du tourisme et de la logistique commerciale. « Nous cherchons à soutenir la croissance du tourisme,...
(APA 17/05/17)
Le premier vol direct, depuis trois ans, reliant la capitale sierra léonaise Freetown à Banjul la capitale gambienne, a attéri lundi en fin de matinée à l'aéroport international de Lungi en Sierra Leone, a indiqué mardi un communiqué du ministère des Transports et de l’aviation. Fly Mid Africa, la nouvelle compagnie qui a fait cette desserte, relie cinq villes d’Afrique de l’ouest - Freetown en Sierra Leone, Banjul en Gambie, Lagos au Nigéria, Dakar au Sénégal et Accra au Ghana...
(Jeune Afrique 17/05/17)
La Banque africaine d'import-export (Afreximbank) va investir près de 500 millions de dollars en Gambie pour doper l'économie de cette enclave pauvre d'Afrique de l'Ouest, évitée par les investisseurs durant le règne de l'ancien président Yahya Jammeh. L’argent ira vers les secteurs du tourisme, des infrastructures et de l’agriculture. « Nous pourrions instaurer un système de transport logistique intégré qui mènerait à l’extension du port maritime. Ce dernier aurait alors la capacité d’absorber plus de marchandises, et pourrait être connecté...
(La Tribune 17/05/17)
Alors que sous le régime de Yahya Jammeh tous les bailleurs de fonds avaient laissé tomber la Gambie, l'engagement de l’Africain Export Import Bank laisse augurer d'un avenir meilleur pour les investissements dans le pays. Estimé à 500 millions de dollars, l’investissement d'Afreximbank est destiné aux secteurs clés de l’économie gambienne. Une véritable impulsion économique pour un pays pauvre comme la Gambie. Le calendrier de cet investissement n'est pas encore clairement défini. Mais selon le président d'Afreximbank, Benedict Oramah, une...
(AfricaNews 11/05/17)
Nouvelle “déjammehtisation” en Gambie, où le gouverneur de la Banque centrale et trois de ses collaborateurs ont été limogés ce mardi. Amadou Colley, du nom du gouverneur, fait partie des responsables gambiens qui ont servi sous Yahya Jammeh. Il a confié à Reuters ne pas savoir les raisons de son licenciement de même que ceux de ses deux adjoints et du directeur des finances de la banque. “Nous avons reçu nos lettres aujourd’hui (mardi, Ndlr) sans nous donner aucune raison...
(RFI 02/05/17)
Une boulangerie, une boucherie, des exploitations agricoles, un magasin de vêtements et beaucoup d'autres. La liste des entreprises appartenant à l'ancien président Yahya Jammeh est longue. Regroupées au sein des Kanilai Farms et du Kanilai Group International, ces entreprises se trouvent dans une drôle de situation aujourd'hui. Alors que leur propriétaire a fui en Guinée équatoriale, elles continuent à fonctionner comme cet abattoir situé à une dizaine de kilomètres de Banjul. Les marchands viennent tuer leurs bêtes dans cette entreprise qui emploie 60 employés et est toujours la possession de l'ancien président.
(APA 29/04/17)
Les Gouvernements sénégalais et gambien ont signé, vendredi à Dakar, un accord de coopération relatif à la gestion des ressources forestières, a constaté APA. Img : Banjul et Dakar signent un accord de coopération sur la gestion des ressources forestières «Cet accord contribuera à consolider les acquis et à nous faire bénéficier de l’expérience avérée, ainsi que de l’appui de nos confrères gambiens», a expliqué Abdoulaye Baldé, ministre de l’Environnement et du Développement durable du Sénégal. Il s’exprimait au terme de la signature dudit accord avec son homologue gambien, Lamin Dibba, ministre des Forêts, de l’Environnement...
(Financial Afrik 26/04/17)
Une mesure visant à baisser les tarifs douaniers sur les importations de ciment et de farine, sera bientôt effective en Gambie, selon le gouvernement qui a annoncé la décision, lit-on dans un communiqué publié le 23 avril dernier. Avec la mesure, le tarif douanier sur l’importation de farine est baissé de 47% à un taux normal de 20% et la valeur de calcul sera basée sur celle de transaction. La taxe supplémentaire D1 (un dalasi) par kilo, ainsi qu’une taxe...
(RFI 25/04/17)
En Gambie, la Foire annuelle de Banjul se poursuit jusqu’au 28 avril, pour sa 11e édition. Des commerçants gambiens, mais aussi de la sous-région ont installé leurs stands au sein du stade de l’indépendance, dans la périphérie de la capitale. Il s’agit de la première édition de cet évènement commercial depuis le départ du dictateur Yahya Jammeh, un premier test pour voir comment vont les affaires dans cette période de transition. Il faut attendre la fin d’après-midi pour que les...
(Dakaractu 05/04/17)
Nous, défenseurs de la mer, considérons comme précipité, ce que le Ministère de la pêche trouve comme étant une bonne moisson obtenue par le Sénégal, en allant signer un accord de pêche avec la Gambie. Préservez nous de cette situation qui n'aura que des conséquences. La Gambie est notre seul parc halieutique. C'est un pays souverain, qui peut offrir toute sorte de licences et autant qu'il le veut au Sénégal, un pays frère. Le secours apporté par le Sénégal est...
(Enquête 04/04/17)
Ce que FAR Ltd n’obtient pas au Sénégal, il le cherche en Gambie. A défaut d'annuler la cession de ConocoPhilips à Woodside qui lui aurait donné un leadership incontesté sur le champ pétrolifère SNE, le groupe australien n’a fait que poser un pied de l'autre côté de la frontière maritime avec la Gambie où les gisements offshores jouxtent ceux du Sénégal, pour combler ses ambitions. A la suite d'un accord de cession soumis à l'approbation du Gouvernement de Gambie, FAR...
(Actusen 31/03/17)
En marge du lancement du projet de « free-roaming » ce jeudi 30 mars 2017, qui sera effectif le 31 du même mois, le Directeur de l’Agence de régulation des télécommunications et postes (Artp) a invité son homologue de la Gambie à adopter le projet. Prenant part à la cérémonie, le Directeur de l’Agence de régulation des Télécommunications et Postes (Gambie) a salué l’initiative qu’il juge favorable dans le processus de l’intégration africaine. A cet effet, Abdou Karim Sall, a...
(Agence Ecofin 31/03/17)
Dans un communiqué publié vendredi, le pétro-gazier australien Far Ltd a annoncé avoir signé avec CNOOC UK Ltd, la filiale britannique du pétrolier chinois CNOOC, un accord de zone d'intérêt mutuel (AMI) qui couvre les licences des deux compagnies dans les eaux du Sénégal et de la Gambie. Il s’agit des permis Djiffere et Sangomar offshore contrôlés par Far au Sénégal et les permis A2 et A5 contrôlés par CNOOC UK Ltd, au large de la Gambie. Il convient de...
(SeneNews 27/03/17)
Le Sénégal et la Gambie ont signé ce vendredi à Banjul le Protocole d’Accords de pêche. La partie gambienne accorde ainsi au Sénégal 250 licences pour la pêche artisanale, 15 bateaux de pêche thonière pour la pêche industrielle et 4100 TGB pour les autres types de pêche. Le Ministre sénégalais de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar GUEYE et Ministre gambien de la Pêche, des Ressources halieutiques et chargé des Questions parlementaires, James FP. GOMEZ ont approuvé le Protocole...
(APA 27/03/17)
APA - Banjul (Gambie) - Le gouvernement gambien a signé vendredi un accord de coopération bilatérale avec le Sénégal visant à lutter contre l’exploitation illégale de leurs ressources halieutiques. James F.P. Gomez, ministre gambien des Ressources halieutiques et des questions parlementaires et son homologue sénégalais, Omar Gueye ont signé vendredi, l’accord de coopération maritime lors d’une cérémonie organisée à Banjul. Le ministre sénégalais qui est arrivé mercredi en Gambie a qualifié sa visite de travail de cruciale, évoquant les négociations...
(Jeune Afrique 27/03/17)
À la tête de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) depuis début 2016, l’ancien ministre béninois du Développement estime que le Maroc et la Tunisie peuvent être des partenaires privilégiés de cette zone sans en devenir pour autant membres à part entière. Jeune Afrique : Confirmez-vous que, comme le Maroc, la Tunisie a fait une demande d’adhésion à la Cedeao ? Marcel Alain de Souza : Oui. C’est d’abord le ministre tunisien de la Coopération internationale...
(Le Soleil 25/03/17)
Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime qui conduisait une délégation sénégalaise composée d’experts, de techniciens et d’acteurs de la pêche, est à Banjul depuis mercredi soir pour la signature de nouveaux accords de pêche avec la partie gambienne, représentée par le ministre gambien de la Pêche, James Gomez, en vue de redynamiser la coopération des deux pays dans différents domaines. En prélude à la signature des nouveaux accords de coopération entre le Sénégal et la Gambie dans...

Pages