Vendredi 22 Septembre 2017

Tous les communiqués

(Amnesty International 23/07/15)

La situation des droits humains en Gambie s'est nettement détériorée durant la 21e année au pouvoir du président Yahya Jammeh, a déclaré Amnesty International à l'occasion de l'anniversaire du coup d'État de 1994.

(Communiqué Amnesty International 02/04/15)

Les condamnations à la peine capitale prononcées contre des soldats accusés d’avoir participé à la tentative de coup d’État de décembre dernier en Gambie sont une atteinte cruelle au droit à la vie et au droit à un procès équitable, a déclaré Amnesty International mercredi 1er avril.

(Amnesty International 30/10/14)

Les autorités gambiennes doivent tenir compte des mises en garde de la communauté internationale à propos de la détérioration de la situation des droits humains dans leur pays.

( )

Le 22 juillet 2014 marque le 20ème anniversaire de la prise de pouvoir de Yaya Jammeh. Depuis cette date, une répression de fer s’est écrasée sur les journalistes, les opposants, et les défenseurs des doits humains. Un régime de peur, qu’Amnesty International, avec d’autres, dénonce, à travers des rassemblements dans de nombreux pays.

( )

Le gouvernement gambien doit abolir les lois et pratiques draconiennes à l’origine de deux décennies de violations généralisées des droits humains, a déclaré Amnesty International en se joignant à d’autres groupes de défense des droits fondamentaux pour une journée mondiale d’action marquant les 20 années écoulées depuis que le président Jammeh s’est arrogé le pouvoir.

(Union européenne 01/04/14)

L’Union européenne joint ses efforts à ceux des Etats de l’Afrique de l’Ouest, en vue de mettre fin à la propagation de l’épidémie de la fièvre Ebola, récemment découverte en Guinée Conakry et dans des pays voisins, rapporte un communiqué du service de communication de la représentation de l’UE au Burkina Faso reçu lundi à APA.

(APSA 17/03/13)

Deuxième rapport intérimaire de la commission sur la mise en œuvre des conclusions de la réunion ministérielle du 17 mars 2013 et les perspectives de renforcement du processus de Nouakchott

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 20 février 2014/African Press Organization (APO)/ – I. INTRODUCTION

( )

« Nous avons déjà assisté à cette expansion du commerce dans des pays spécifiques du continent, parce qu'ils bénéficient d'accords commerciaux préférentiels et d'un changement de politique mis en œuvre par l'État, visant à augmenter leurs exportations et importations avec les États-Unis » déclare Charles Brewer, Directeur général de DHL Express en Afrique subsaharienne.