Lundi 21 Août 2017

L'idée de Barrow de construire le pont ‘Gambie-Sénégal’ crée une polémique

L'idée de Barrow de construire le pont ‘Gambie-Sénégal’ crée une polémique
(APA 31/07/17)
Photo d'archives

La décision du nouveau gouvernement gambien de construire un pont sur le fleuve Gambie pour relier la capitale Banjul à la ville de Barra, sur la rive nord, suscite des réactions controversées du grand public.

Dans un entretien exclusif avec APA, samedi, un certain Biran Touray de Kunkujang, près de Serekunda, attribue ce projet de pont à un lobbying exercé par le Sénégal voisin.

Il a déclaré que le Sénégal utilisait les liens fraternels de la Sénégambie pour promouvoir leurs intérêts en Gambie. “Tout ce dont ils (les Sénégalais) ont besoin, c’est de relier les deux parties de leur pays en passant par la Gambie”, a-t-il soutenu.

Malick Jobe, un mécanicien de Serekunda, a salué l’idée estimant que le pont briserait la barrière de communication entre Banjul et l’intérieur du pays et au-delà.

“Mon seul souci c’est de savoir si ce pont ne va pas affecter la navigation sur notre fleuve, en particulier les trafic vers le port de Banjul”, a-t-il dit.

“S’il y a un pont au point de passage de Banjul-Barra, je resterai dans mon village dans le district de Badibou Central et viendrai travailler à Banjul tous les jours”, a déclaré Pateh Bah, ajoutant que le passage à niveau est toujours un problème, surtout durant les périodes de fête.

Le président Adama Barrow a annoncé dans une conférence de presse, jeudi, que son gouvernement entendait construire un pont au point de passage entre Banjul et Bara, une distance longue de sept kilomètres.

Il a affirmé qu’en ce qui concerne la jonction des différents points de passage sur le fleuve, son gouvernement serait plus sérieux que l’ancien régime de Yahya Jammeh qui s’était autoproclamé le “Constructeur de ponts”.

Barrow a déclaré que le pont visait à stimuler le commerce et la communication entre la Gambie et d’autres pays de la sous-région, notamment le Sénégal.

Commentaires facebook