Lundi 23 Avril 2018

L’économie gambienne reprend des couleurs – (FMI)

L’économie gambienne reprend des couleurs – (FMI)
(APA 14/12/17)

APA - Banjul (Gambie) - La Gambie est en train de reprendre des couleurs, selon le Fonds monétaire international (FMI) qui prévoit ainsi une croissance économique de 3% pour 2017 après les incertitudes nées de la crise postélectorale de l’année dernière.

"L’économie a commencé à se redresser après un net ralentissement de la croissance en 2016, qui résulte d’une mauvaise récolte, de la rareté des devises et d’une baisse du tourisme due à la tourmente politique après l’élection présidentielle de décembre 2016", a indiqué le Fonds dans un communiqué publié mercredi.

L’embellie économique notée en Gambie, s’explique selon la source, par un rebond du tourisme et du commerce, associé à un regain d’intérêt des investisseurs directs étrangers pour l’énergie, l’agriculture et les transports.

Une mission du FMI s’est rendue à Banjul entre novembre et décembre pour examiner les performances réalisées dans le cadre du Programme de contrôle du personnel (SMP) approuvé en juin 2017.

"L’inflation a inversé sa tendance à la hausse, reflétant la stabilisation du dalasi (monnaie nationale) et une baisse progressive des prix alimentaires. Avec une discipline budgétaire et un soutien financier extérieur nettement améliorés, le dalasi est resté stable depuis avril et les réserves internationales se sont fortement renforcées, a ajouté le communiqué.

Selon le même communiqué, la croissance économique du pays devrait s’accélérer graduellement pour atteindre 5% d’ici 2020", en supposant une bonne mise en œuvre et une expansion significative de l’approvisionnement en électricité, l’expansion de l’irrigation et de l’agriculture commerciale, les investissements dans le tourisme et le commerce et la poursuite des investissements dans les infrastructures".

Le FMI a ajouté : "L’inflation globale devrait baisser légèrement en-dessous de l’objectif de 5% fixé à moyen terme par la Banque centrale de Gambie (CBG)".

La mission a rencontré le président Adama Barrow, le ministre des finances Amadou Sanneh et des représentants de la Banque centrale, entre autres officiels.

Commentaires facebook