Samedi 27 Mai 2017

La France disposée à soutenir le programme économique et financier de la Gambie

La France disposée à soutenir le programme économique et financier de la Gambie
(APA 16/03/17)

La France s’est engagée dans le cadre de l’Union européenne, des institutions des Nations Unies et de Bretton Woods, à appuyer la mobilisation des bailleurs de fonds visant à soutenir le programme économique et financier des nouvelles autorités gambiennes, indique un communiqué conjoint franco gambien, publié ce mercredi, au terme de la visite officielle effectuée en France, du 14 au 15 mars, par le président gambien, Adama Barrow.

A cet effet, les entreprises françaises rencontrées au Mouvement des entreprises de France (MEDEF) par le Président Barrow ont été encouragées à prospecter le marché gambien en vue d’apporter leurs capitaux et leur expertise au développement du pays.

Les opérateurs publics français, en particulier l’Agence Française de Développement, ont marqué leur volonté d’accompagner des projets en Gambie, note le communiqué.

Par ailleurs, les deux chefs de l’Etat sont convenus de favoriser la francophonie et de développer l’apprentissage de la langue française, notamment dans les établissements scolaires gambiens.

A cet égard, la France a salué la décision des autorités gambiennes de rehausser le Consulat général de Gambie en France en Ambassade de plein exercice.

Paris et Banjul ont en outre convenus de développer leur coopération en matière de formation des forces gambiennes de sécurité

Les deux présidents ont décidé de renforcer les liens entre les deux pays pour affermir la démocratie et l’Etat de droit en Gambie. Un séminaire sur la justice transitionnelle sera accueilli à l’Alliance franco-gambienne de Banjul pour illustrer, par des exemples africains et étrangers, l’importance des processus de justice et de réconciliation.

Le Président de la République française a salué l’annonce de réformes, notamment dans le domaine de la justice, des droits de l’Homme et de la sécurité et le lancement d’une initiative de justice et de réconciliation. Il s’est réjoui de la décision du Président Barrow d’annuler la décision de retrait de la Gambie de la Cour Pénale Internationale.

Commentaires facebook