Samedi 16 Décembre 2017

Il y a un an, Yahya Jammeh perdait l'élection, la «nouvelle Gambie» était née

Il y a un an, Yahya Jammeh perdait l'élection, la «nouvelle Gambie» était née
(RFI 04/12/17)

Cela fait un an que la « nouvelle Gambie » est née. Le 2 décembre 2016, les résultats étaient annoncés : après 22 ans de pouvoir, l'ancien dictateur Yahya Jammeh s'inclinait devant une coalition de partis d'opposition, menée par l'homme d'affaires Adama Barrow. Samedi 2 décembre, un grand rassemblement était organisé par le gouvernement pour célébrer cette date clé. Des milliers de personnes se sont rassemblées en périphérie de Banjul pour écouter les ministres et le président discourir sur cette première année. Dans le public, beaucoup de soutiens du nouveau gouvernement satisfaits de cette première année d'une nouvelle ère, mais conscients des défis qui restent à affronter.

Amadou Cham est arrivé très tôt pour avoir une place au premier rang. Il tenait à célébrer comme il se doit ce jour où il a vu son pays renaître : « Je suis heureux, très, très heureux. Maintenant on n’a plus peur de parler, partout on peut s'exprimer, pas de problème, personne ne va nous arrêter. C'est la liberté, chacun peut agir et s'exprimer. Pendant 22 ans, nous étions des esclaves, mais maintenant nous sommes libres ! » s’exclame-t-il.

Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171203-an-yahya-jammeh-perdait-election-nouv...

Commentaires facebook