Samedi 18 Novembre 2017

Gambie: ouverture du procès d'une société chinoise accusée de polluer Gunjur

Gambie: ouverture du procès d'une société chinoise accusée de polluer Gunjur
(RFI 10/11/17)

A Banjul s'est ouvert jeudi 9 novembre le procès au civil d'une société chinoise accusée de polluer un village gambien. Gunjur se situe à 50 kilomètres au sud de la capitale. Et depuis un peu plus d'un an, une entreprise chinoise qui transforme du poisson en farine animale s'est installée au bord de la mer. Depuis, les habitants se plaignent de maladies lorsqu'ils vont se baigner et observent l'environnement se dégrader. L'Agence nationale pour l'environnement avait lancé des poursuites en juin dernier. Mais un règlement à l'amiable entre l'usine chinoise et le gouvernement gambien a conduit au retrait de la plainte. Les habitants de Gunjur, eux, ne souhaitent pas en rester là. Deux groupes de défense de l'environnement poursuivent désormais Golden Lead, la compagnie chinoise, devant la haute cour.

Du côté de l'usine chinoise, c'est le silence médiatique. Aucun représentant ne s'est déplacé pour cette première audience, et l'avocat de la défense refuse de s'exprimer auprès de la presse. Les plaignants, eux, étaient bien là. Buba Touray est le secrétaire général d'une des associations de défense de l'environnement. « Ils ont un tuyau relié à l'usine, témoigne-t-il, et ils déversent leurs déchets directement dans le lagon et dans la mer. On a découvert que les habitants développaient des maladies de peau et des problèmes aux yeux quand ils se baignaient dans ces eaux. »

Outre le bien-être des habitants, Badara Bajo s'inquiète aussi pour la sauvegarde de la réserve naturelle de Gunjur, alors que la région vit essentiellement de la pêche et du tourisme : « Cela a causé la destruction d'une partie de l'écosystème aquatique. Jusqu'à présent, on n’avait jamais vu une telle pollution. Et cela sent mauvais ! »

Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171110-gambie-ouverture-proces-golden-lead-s...

Commentaires facebook