Dimanche 19 Novembre 2017

Gambie: lancement d’une campagne pour juger Yahya Jammeh

Gambie: lancement d’une campagne pour juger Yahya Jammeh
(Jeune Afrique 24/10/17)
L'ancien président de la Gambie Yahya Jammeh

Des victimes de Yahya Jammeh, soutenues par des ONG gambiennes et internationales, se sont réunies du 19 au 21 octobre à Banjul pour réfléchir au meilleur moyen de traduire l'ex-président gambien en justice pour les crimes commis par son régime.

Inspirées par la bataille juridique qui a permis aux victimes tchadiennes de faire juger l’ancien président Hissène Habré, condamné à la perpétuité par les Chambres africaines extraordinaires de Dakar, plusieurs victimes gambiennes entendent aujourd’hui obtenir justice pour les crimes qu’elles ont subi sous le régime de Yahya Jammeh, de 1994 à 2017. Du 19 au 21 octobre, des dizaines d’entre elles se sont réunies à Banjul avec plusieurs ONG gambiennes et internationales de défense des droits humains avec un objectif : parvenir à juger l’ancien président gambien, exilé en Guinée équatoriale depuis qu’il a quitté le pouvoir en janvier dernier.

Parmi ces victimes figuraient notamment Fatima Sandeng, la fille de l’opposant Solo Sandeng, mort en détention en avril 2016, Aïcha Jammeh, une nièce de Yahya Jammeh dont le père, cousin de l’ex-président, a disparu en 2005, ou encore Baba Haïdara, le fils de Deyda Haïdara, journaliste assassiné en 2005.

Tous sont aujourd’hui membres du Centre gambien pour les victimes de violations des droits humains, la principales association de victimes du régime Jammeh, qui regroupe environ 400 personnes.

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/485662/politique/gambie-lancement-dune-campa...

Commentaires facebook