Mercredi 26 Juillet 2017

Gambie: Adama Barrow ouvre un nouveau chapitre des relations avec l'UE

Gambie: Adama Barrow ouvre un nouveau chapitre des relations avec l'UE
(RFI 17/03/17)
Le président gambien Adama Barrow (g) et le roi Philippe de Belgique, au Palais royal, à Bruxelles, le 16 mars 2017. Le chef de l'Etat gambien a aussi rencontré le président de la Commission européenne, du Conseil européen et la chef de la diplomatie.

C'est le retour de bonnes relations entre la Gambie et l'Union européenne. La situation n'était pas au beau fixe, surtout après l'expulsion en juin 2015 de la représentante de l'UE à Banjul. Le président Adama Barrow est actuellement en tournée en Europe, il était ce jeudi à Bruxelles. Le chef de l'Etat gambien a également rencontré le président de la Commission européenne, du Conseil européen et la chef de la diplomatie européenne. Objectif : relancer la coopération économique.

Avec notre correspondante à Bruxelles, Laxmi Lota

L'Union européenne a confirmé le déblocage de 75 millions d'euros pour financer des mesures d'aide immédiates. Une aide destinée aux populations vulnérables et à la réhabilitation des routes. Un autre versement, de 150 millions d'euros cette fois, est prévu à moyen terme, pour permettre les réformes démocratiques.

Pour la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, le changement à la tête du pays, a ouvert une nouvelle page dans les relations entre l’UE et la Gambie. En 2010, l'UE avait annulé l'octroi d'une aide budgétaire de 22 millions d'euros, en raison de préoccupations concernant les droits de l'homme et la bonne gouvernance.

Le partenariat est donc officiellement relancé. Federica Mogherini a également salué le respect de la justice internationale, après la décision du président Adama Barrow de ne pas retirer la Gambie de la Cour pénale internationale.

Des observateurs européens sont actuellement dans le pays en vue des prochaines élections législatives du 6 avril. Les deux parties ont également évoqué la politique migratoire et la nécessité de créer des emplois pour les jeunes en Gambie.

Commentaires facebook