Jeudi 22 Février 2018

Dans le monde

(AFP)

L'artillerie du régime syrien a intensément bombardé jeudi la Ghouta orientale, faisant fi des appels internationaux à stopper le bain de sang dans ce fief rebelle où 335 civils dont de nombreux enfants ont péri en cinq jours de pilonnage incessant et dévastateur.

Le patron de l'ONU Antonio Guterres a demandé une trêve immédiate et dénoncé un "enfer sur Terre" dans cette région proche de Damas. L'Allemagne a appelé à faire cesser le "massacre". Les ONG se sont dites horrifiées par l'ampleur des bombardements, d'une violence inédite depuis le début de la guerre en 2011.

(AFP)

Des militants de Greenpeace ont livré jeudi à la junte au pouvoir en Thaïlande un sablier en verre symboliquement rempli de l'air pollué de Bangkok, où le niveau de pollution a frisé ces dernières semaines ceux de New Delhi ou Pékin.

"Bangkok ne peut pas continuer d'étouffer ainsi à cause de la dangerosité de l'air", met en garde Tara Buakamsri, responsable de Greenpeace en Thaïlande, appelant à une action "urgente" du gouvernement.

(AFP)

Un Allemand et un Britannique ont été interpellés avec de faibles quantités de drogues sur l'île touristique de Bali, en Indonésie, où l'un d'eux risque jusqu'à la peine de mort, ont annoncé jeudi les autorités.

(AFP)

Dans le salon de beauté "Men's" d'Islamabad, on polit les ongles, on fait disparaître les points noirs et on boit son café pendant que des ciseaux taillent finement les crinières des chalands: depuis quelques années, le mâle pakistanais sait aussi être métrosexuel.

Le pays, davantage connu pour son conservatisme que pour son goût pour la mode occidentale, a ses propres critères de masculinité. Au Pakistan, la virilité doit être assumée, le poil fourni et la moustache abondante. Dans les zones rurales, le Coran régit les questions d'hygiène et la taille des barbes.

(AFP)

Un homme s'est fait exploser devant l'ambassade des Etats-Unis à Podgorica après avoir jeté une grenade à l'intérieur de l'enceinte du bâtiment, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Les autorités à Podgorica ont indiqué ne privilégier aucune piste après cette attaque dans ce petit pays qui a récemment rejoint l'Otan malgré l'opposition d'une grande partie de la population et qui a, par ailleurs, fourni un petit contingent de jihadistes à la Syrie et à l’Irak.

(AFP)

Amnesty International a dénoncé la politique de l'Union européenne et celle de Donald Trump en matière d'immigration et d'accueil des réfugiés, fustigeant une "diabolisation" des migrants, dans son rapport annuel publié jeudi.

"Tout au long de l'année 2017, des millions de personnes à travers le monde ont goûté les fruits amers des politiques de diabolisation", indique le rapport de l'ONG, présenté pour la première fois aux Etats-Unis, à Washington.

(AFP)

Lorsque 15 hommes armés ont fait irruption lors d'une messe au début de l'année 2017 pour exiger sa bénédiction, le père mexicain Jesus Mendoza leur a demandé d'abord de déposer les armes.

"Tant que vos garderez vos armes, il n'y aura pas de bénédiction", leur a-t-il lancé dans son église, située dans le violent État de Guerrero (sud du Mexique).

Une fois qu'ils ont obtempéré, le père a prononcé une prière de paix: "Touche le cœur de ceux qui oublient que nous sommes frères et qui causent la souffrance et la mort."

(AFP)

Un fait divers sordide, des représailles racistes... Macerata, petite ville tranquille du centre de l'Italie, s'est retrouvée au coeur de la campagne électorale pour les législatives du 4 mars en Italie, dont elle a révélé les profondes tensions autour des migrants.

Loin des villages de Vénétie qui se barricadent contre les migrants, mais épargnée aussi par les immenses centres d'accueil qui inquiètent le Sud, Macerata est à l'image de la plupart des villes d'Italie qui ont pris une petite part dans l'accueil des milliers de migrants débarquant chaque semaine depuis 2013.

(AFP)

La justice allemande pourrait ouvrir la voie jeudi à des interdictions des véhicules diesel les plus anciens en centre-ville pour purifier l'air, une perspective cauchemardesque pour les industriels et les pouvoirs politiques.

La Cour administrative fédérale se réunit à partir de 10H00 GMT à Leipzig (est) et devrait rendre un arrêt de principe dans la journée.

(AFP)

Avec sa bataille pour bannir le diesel des centres-villes allemands, Jürgen Resch, chef de l'association Deutsche Umwelthilfe, a réussi une prouesse: liguer contre lui les puissants constructeurs automobiles et la quasi-totalité de la classe politique.

"C'est un simple citoyen, sans mandat, mais avec le pouvoir d'acculer les plus grandes entreprises de la République", résumait l'an dernier le Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ).

(AFP)

L'horizon s’obscurcit de jour en jour pour le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, à présent confronté à la perspective d'un témoignage potentiellement dévastateur d'un proche collaborateur dans l'une des enquêtes de corruption menaçant son long règne.

(AFP)

L'opposition vénézuélienne a exclu de participer au scrutin présidentiel du 22 avril en dénonçant un "simulacre d'élection", laissant la voie libre à une réélection du chef de l'Etat socialiste Nicolas Maduro, à la tête d'un pays au bord de l'implosion.

"Ne comptez pas sur l'Unité démocratique ni sur le peuple pour valider ce qui, jusqu'à présent, n'est qu'un simulacre frauduleux et illégitime d'élection présidentielle", a annoncé dans un communiqué la MUD, la principale coalition opposition.

(AFP)

"Plus jamais ça": fédérés par ce mot d'ordre répercuté sur les réseaux sociaux, les jeunes de Parkland ont investi mercredi la petite capitale de la Floride, Tallahassee, pour tenter d'arracher un durcissement de la législation sur les armes aux Etats-Unis, après la tuerie qui a fait 17 morts dans leur lycée.

(AFP)

Londres semble envisager une période de transition post-Brexit un peu plus longue que prévu, indique un document publié mercredi par l'exécutif britannique.

Selon ce document de travail, dévoilé dans un premier temps par la presse, Londres souhaite le retrait de la mention du 31 décembre 2020 comme date de fin de cette période de transition du texte de l'accord en cours de négociation.

(AFP)

Plusieurs syndicats argentins ont lancé un avertissement au gouvernement en mobilisant des dizaines de milliers de personnes mercredi à Buenos Aires contre les réformes économiques du président de centre-droit Mauricio Macri.

Les manifestants étaient 400.000 selon les organisateurs, 140.000 selon les autorités mlunicipales.

"Le gouvernement méprise les travailleurs et hypothèque le pays en s'endettant", a déclaré à la tribune le chef de file du mouvement, Hugo Moyano, patron du puissant syndicat des camionneurs et principale figure syndicale du pays.

(AFP)

Depuis plusieurs jours, les habitants de la Ghouta orientale, enclave rebelle près de la capitale syrienne, vivent dans la terreur, cloitrés dans des sous-sols et des abris, mais non loin de là, dans le Vieux Damas, les rues sont aussi désertes.

Si l'enclave rebelle subit un déluge de feu, la peur s'est également emparée d'une partie de la population damascène en raison des frappes de représailles des insurgés.

(AFP)

Deux soldats français ont été tués et un blessé mercredi dans l'explosion d'une mine artisanale dans le nord-est du Mali, une zone frontalière du Niger réputée servir de refuge à des groupes jihadistes que la force conjointe du G5 Sahel s'est donnée pour mission de chasser.

"C’est avec une très vive émotion que le président de la République a appris la mort en opération de deux militaires tués ce matin au Mali dans l’attaque à l’engin explosif improvisé de leur véhicule blindé", a annoncé l’Élysée dans un communiqué.

(AFP)

Des voix brisées, des larmes, de la colère aussi: face aux témoignages des rescapés de la fusillade de Floride, Donald Trump a promis mercredi des mesures "fortes", évoquant notamment la possibilité d'autoriser le port d'armes pour certains enseignants.

Cette idée extrêmement controversée a été vivement critiquée mercredi soir lors d'un débat organisé près de Miami par CNN, dans une salle rassemblant des milliers de personnes.

(AFP)

Israël a commencé mercredi à installer des habitations dans la première colonie impulsée par le gouvernement israélien depuis plus de 25 ans en Cisjordanie occupée, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Des camions-grue ont disposé une dizaine de préfabriqués sur le site de la nouvelle colonie appelée Amichai, tandis que des engins de terrassement et des ouvriers aménageaient les alentours.

Amichai se situe non loin de la colonie de Shilo, dans le nord de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 50 ans par l'armée israélienne.

(AFP)

Le gouvernement britannique semble envisager une période de transition post-Brexit un peu plus longue que prévu, au vu d'une déclaration qui a fuité dans les médias britanniques mercredi.

Selon ce document, Londres souhaite le retrait de la mention du 31 décembre 2020 comme date de fin de cette période de transition du texte de l'accord en cours de négociation.

(AFP)

Au moins 44 personnes sont mortes mercredi au Pérou dans la chute d'un autocar dans un ravin profond d'environ 80 mètres depuis une route sur la côte Pacifique, ont annoncé les autorités.

Le général Walter Ortiz, chef de la police de la région d'Arequipa, où s'est produit l'accident, "confirme 44 décès", selon un tweet du ministère de l'Intérieur.

Onze blessés ont été transférés en hélicoptère vers la ville d'Arequipa, capitale de la région éponyme, pour être soignés, a ajouté le général Ortiz. Le nombre total de blessés n'a pas été précisé par les autorités.

(AFP)

L'horizon s’obscurcit de jour en jour pour le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, à présent confronté à la perspective d'un témoignage potentiellement dévastateur d'un proche collaborateur dans l'une des enquêtes de corruption menaçant son long règne.

(AFP)

Trois grands attaquants sur le perron de l’Élysée: George Weah, Didier Drogba et Kylian Mbappé. L'ex-crack devenu président du Liberia, l'ex-capitaine des Éléphants de Côte d'Ivoire et la nouvelle star du PSG ont déjeuné avec Emmanuel Macron pour soutenir des projets sportifs en Afrique.

Le sport peut être "un vecteur fort et dynamique pour l'Afrique", a souligné le chef de l'Etat français à l'issue d'un déjeuner qui a également rassemblé les présidents de la Fédération française de foot (FFF) Noël Le Graët et de la Fifa Gianni Infantino.

(AFP)

Le mari de Nazanin Zaghari-Ratcliffe a tenté mercredi de remettre à l'ambassade d'Iran à Londres des lettres et une pétition réclamant la libération de sa femme, une Irano-Britannique détenue en Iran depuis 2016.

"Nous les avons laissées devant la porte. Ils nous ont promis de les prendre après le départ de la presse", a indiqué Richard Ratcliffe à l'AFP.

(AFP)

Deux soldats français ont été tués et un blessé mercredi au Mali dans l'explosion d'une mine artisanale au passage de leur véhicule blindé, a annoncé l'Elysée dans un communiqué, confirmant de précédentes informations de source militaire.

"C’est avec une très vive émotion que le président de la République a appris la mort en opération de deux militaires du 1er régiment de spahis de Valence, tués ce matin au Mali dans l’attaque à l’engin explosif improvisé de leur véhicule blindé", souligne le communiqué.

(AFP)

Le tueur suédois "Laser man", condamné dans son pays pour des attaques racistes, a été condamné mercredi en Allemagne à la réclusion à perpétuité pour le meurtre d'une femme juive en 1992.

Considéré par l'assassin norvégien d'extrême droite Anders Breivik comme faisant partie de la même mouvance que lui, John Ausonius, 64 ans, porte ce surnom d'"homme au laser" en raison du système de visée qu'il a utilisé pour tirer sur une dizaine de personnes en 1991 et 1992, principalement à Stockholm.

(AFP)

Un décret qui transfère à l'armée le commandement des forces de sécurité de l'Etat de Rio de Janeiro a été officiellement validé par le Congrès brésilien en dépit de craintes sur d'éventuelles violations des droits de l'Homme.

Dans la nuit de mardi à mercredi, après plusieurs heures de débat, le Sénat a approuvé haut la main par 55 voix contre 13 le décret pris vendredi par le président Michel Temer.

(AFP)

L'influent prédicateur évangéliste américain Billy Graham, interlocuteur incontournable des présidents des Etats-Unis pendant plusieurs décennies, est décédé à 99 ans, a annoncé mercredi sa fondation.

William Franklin Graham Jr est décédé mercredi matin chez lui à Montreat, en Caroline du Nord (sud-est des Etats-Unis), a tweeté la Billy Graham Evangelistic Association (BGEA), qu'il avait fondée en 1950. Sa famille avait annoncé son décès un peu plus tôt à plusieurs médias.

(AFP)

Les effets dévastateurs d'Ebola sur le fragile système de santé du Liberia pourraient avoir fait plus de morts que le virus lui-même, notamment parmi les femmes enceintes et les malades atteints de paludisme, selon une étude.

Le Liberia a été le pays le plus touché par l'épidémie de 2014-2016 où elle a fait 4.800 morts et laissé des milliers de malades avec des séquelles.

(AFP)

La justice espagnole a lancé mercredi un mandat d'arrêt applicable uniquement en Espagne contre l'indépendantiste catalane Anna Gabriel, qui s'est exilée en Suisse pour échapper à une éventuelle incarcération en lien avec la tentative de sécession.

Dans sa décision, le juge de la Cour suprême "ordonne l'arrestation" de Mme Gabriel, qui ne s'est pas présentée à une convocation mercredi devant le magistrat. Ce mandat d'arrêt ne s'appliquera que dans un cadre "national", a précisé un porte-parole du tribunal à l'AFP.

(AFP)

La justice allemande a condamné mercredi à la réclusion à perpétuité le Suédois John Ausonius, alias "Laser man", pour un meurtre commis en 1992 en Allemagne, une condamnation qui s'ajoute à celle déjà prononcée en Suède pour des attaques racistes.

John Ausonius, 64 ans, a été reconnu coupable par le tribunal de Francfort du meurtre en février 1992 dans cette ville de Blanka Zmigrod, 68 ans, une employée de vestiaire de confession juive, survivante des camps nazis. Elle avait été tuée d'une balle dans la tête.

(AFP)

Angela Merkel a averti mercredi la Chine qu'elle ne devait pas lier ses investissements dans les Balkans à des questions politiques, au moment où Pékin est soupçonné de vouloir étendre par ce biais son influence en Europe.

"Nous sommes pour le libre-échange", a souligné la chancelière allemande lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre macédonien, Zoran Zaev, à Berlin.

(AFP)

Les secours iraniens ont commencé mercredi à descendre à dos d'homme les restes des victimes de l'accident d'avion survenu dimanche dans les montagnes du sud-ouest de l'Iran, mais ont dû suspendre les opérations dans l'après-midi à cause du mauvais temps, selon des sources officielles.

Le Croissant-Rouge iranien a indiqué que les opérations de descente des corps ont été suspendues en début d'après-midi compte tenu du risque qu'elles comportaient pour les équipes de secours, a rapporté l'agence Isna.

(AFP)

Un bus rouge avait sillonné le Royaume-Uni durant la campagne sur le Brexit, devenant le signe de ralliement des partisans du "Leave". Des pro-Européens ont détourné le symbole en lançant mercredi sur les routes leur propre bus pour alerter sur les risques d'une sortie de l'UE.

Le bus rouge a été présenté dans le cadre d'une nouvelle initiative de partisans du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, baptisée "Brexit: cela vaut-il le coup?".

(AFP)

L'ex-président brésilien Lula a présenté un recours contre une condamnation en appel à 12 ans de prison pour corruption qui pourrait l'empêcher de se présenter à la présidentielle d'octobre, dont il est le favori.

Luiz Inacio Lula da Silva, 72 ans, pourrait techniquement être incarcéré en cas de rejet de cette nouvelle demande déposée mardi soir, à moins qu'il ne tente un nouveau recours.