Dimanche 22 Avril 2018
(RFI 29/03/18)
Comment s'en sortir quand on est étudiant, que l'on doit payer un logement, des transports, les frais de scolarité et que les bourses étudiantes tardent à être versées ? A l'université Omar Bongo de Libreville, pour quelques milliers de francs CFA par jour, on peut offrir ses services de « chargeur de bus » ou « boy chauffeur ». Un petit boulot parmi d'autres pour arriver à boucler les fins de mois. Nathalie Amar reçoit Boursier Tchibinda, blogueur chez 241 citoyens. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180329-boys-chauffeurs-libreville-quelques-...
(RFI 24/03/18)
Le manioc est un aliment très apprécié par une bonne partie des populations africaines, notamment celle de l’Afrique centrale, australe et de l’est. Au Gabon, c’est la principale denrée alimentaire. Depuis 2016, cette denrée s’est raréfiée sur les marchés à cause de la fermeture des frontières avec le Congo et le Cameroun, d'où provient une bonne partie du manioc consommé par les Gabonais. Le gouvernement gabonais a décidé de soutenir les groupements de transformatrices de manioc alors que les prix ont presque doublé. Les prix de...
(RFI 22/03/18)
Au Gabon, des membres de l’association des jeunes actifs de la zone industrielle d’Oloumi, frappés par le chômage, ont décidé de prendre leur destin en main. Ils sont devenus des démarcheurs qui attirent les clients vers les magasins. Pour se donner de la valeur, ces jeunes préfèrent s’appeler « Djigueur ». Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180322-gabon-etre-djigueur-libreville-pluto...
(Jeune Afrique 20/03/18)
Deux anciens ministres, des hauts fonctionnaires influents, l’ombre d’un ex-conseiller tout-puissant, un homme d’affaires italien… Le premier procès de l’opération Mamba, qui reprend ce mardi, pourrait marquer un tournant politique autant que juridique. Le mamba noir, redoutable prédateur arboricole, apprécie particulièrement les zones boisées, où il passe pour être l’un des plus mortels serpents de la planète. Son équivalent juridique, initié par le président Ali Bongo Ondimba (ABO), début 2017, est quant à lui plus à l’aise en milieu urbain...
(Xinhua 20/03/18)
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba prendra part au sommet extraordinaire de l'Union africaine (UA) qui se tiendra mardi prochain à Kigali au Rwanda, a annoncé lundi la direction de la Communication présidentielle. Au cours du sommet, les dirigeants africains se pencheront sur la signature d'un accord historique en matière de lancement de la Zone de libre échange continentale (ZLECA). Engagé dans un vaste programme de diversification de son économie et d'accroissement de sa compétitivité dans les secteurs industriel et...
(RFI 16/03/18)
Le Gabon a lancé jeudi une série de procès pour juger les présumés auteurs des détournements des fonds publics. Devant la Cour criminelle spéciale, créée à cet effet, il y avait Blaise Wada, ancien coordonnateur d'un projet d'assainissement de Libreville. Il est poursuivi pour un détournement de 1,765 milliard de francs CFA. Blaise Wada est resté debout durant cinq heures face au président de la Cour criminelle spéciale. Paulette Ayo Akoly et les trois avocats de l'Etat ont décidé de prouver que ce ...
(APA 16/03/18)
APA – Libreville (Gabon) - Le secrétaire général adjoint du ministère de la Santé, le docteur Guy Patrick Obiang Ndong, a annoncé que le gouvernement gabonais prévoyait 50.000 naissances pour cette année dans les structures sanitaires publiques du pays. « Dès que cette mesure sera effective, il y aura une forte affluence des femmes enceintes dans les hôpitaux et centres de santé. Nous avons fait un ratio, 20% de femmes présentent des complications à l’accouchement c’est pourquoi avons dit que...
(AFP 15/03/18)
Le procès des auteurs présumés de détournements de deniers publics, dont plusieurs ex-ministres, arrêtés dans le cadre de l'opération anticorruption "Mamba", s'est ouvert jeudi à Libreville devant une Cour criminelle spéciale. Plusieurs personnalités publiques, hauts fonctionnaires et ex-ministres, dont celui du Pétrole, ont été écroués dans le cadre de cette opération, lancée début 2017 par les autorités gabonaises. Blaise Wada, haut cadre gabonais écroué le 10 janvier 2017, a comparu jeudi. M. Wada s'occupait de la gestion d'un financement international pour assainir les bassins versants de Libreville. Il est soupçonné d’avoir détourné le budget qui lui était alloué pour ses services, à hauteur de 1,765 milliards de FCFA...
(RFI 12/03/18)
Le Gabon a annoncé, jeudi 8 mars, qu’il retirait ses 450 casques bleus en République centrafricaine (RCA). Après 21 ans de présence dans le pays, le contingent gabonais quitte les 12 500 soldats qui participent actuellement à la mission de l'ONU en RCA (Minusca). L'annonce a été faite après un déplacement du président centrafricain à son homologue gabonais. Le départ des casques bleus ne sera effectif qu'au mois de juin, lors de la prochaine rotation des troupes, mais c'est un coup dur pour la Minusca, déjà plombée par les affaires d'abus sexuels et le climat d'insécurité en ....
(APA 09/03/18)
APA-Libreville (Gabon)- Le gouvernement gabonais a annoncé le retrait de ses soldats présents au sein des différentes forces de maintien de la paix en République centrafricaine (RCA) qui se sont succédé depuis 1997, date du déclenchement de la crise armée dans ce pays d’Afrique centrale, informe le communiqué du Conseil des ministres de jeudi. «Le Ministre a sollicité l’accord du Conseil des ministres pour le retrait des Forces Gabonaises de la République Centrafricaine. Le Conseil des ministres tout en prenant...
(Xinhua 09/03/18)
Les enseignants et chercheurs de l'Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, le plus grand établissement universitaire du Gabon, ont repris le travail jeudi après la grève déclenchée le 5 mars dernier, ont annoncé les syndicalistes lors d'un point de presse. Les deux organisations syndicales de l'UOB, à savoir le Syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC) et la Force de réflexion et d'actions pour l'enseignement supérieur (FRAPES), ont décidé de suspendre leur mouvement de grève. Celui-ci avait été lancé pour...
(Xinhua 08/03/18)
Quatre braconniers ont été arrêtés avec un sac contenant des défenses d'éléphants au moment où ils s'apprêtaient à aller liquider au Cameroun voisin, indique une source proche du ministère gabonais des Eaux et Forêts. Les quatre présumés criminels environnementaux ont été interpellés à Bitam, une localité faisant frontière avec la Guinée équatoriale et le Cameroun au nord du Gabon. Les quatre complices s'apprêtaient à traverser avec les pointes d'ivoire au Cameroun. Alertés par les populations de leur présence inhabituelle, les...
(APA 07/03/18)
APA-Libreville (Gabon)- La Communauté Economique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) a annoncé, mardi, la création d’un centre régional de lutte contre le terrorisme en Afrique centrale. Le communiqué final des travaux du Conseil des ministres qui s’est achevés dimanche dernier, mais rendu public mardi, informe que la création d’un centre régional de lutte contre le terrorisme a été débattue dans le cadre de la stratégie de sécurisation des intérêts vitaux dans le Golfe de Guinée, ainsi que la mise en...
(Xinhua 06/03/18)
Les enseignants et chercheurs de l'Université Omar Bongo de Libreville (UOB), la plus grande université du pays, ont décidé d'entrer en grève générale illimitée jusqu'au départ de leur recteur dont ils remettent en cause les capacités de management. Au cœur du tourbillon à rebondissements, une tribune libre publiée fin décembre dernier dans le quotidien national L'Union par le conseiller du recteur, Serge Loungou. Dans cette publication, M. Loungou indiquait que les deux principaux syndicats de l'UOB versent dans la mendicité...
(Xinhua 05/03/18)
La Dynamique Unitaire, une centrale regroupant plusieurs syndicats des ministères a déposé vendredi un préavis de grève sur la table du gouvernement et si au bout de huit jours rien n'est fait, elle enclenchera une grève générale illimitée. Les travailleurs de différentes administrations se sont retrouvés pour dire non aux mesures qui tentent à davantage précariser les agents publics. Au cœur de la contestation naissante, la réforme de la pension de retraite, la violation des libertés syndicaux, l'augmentation des prélèvements de la ...
(AFP 02/03/18)
"Monsieur, on va vous passer les menottes!", lance un garde-côte santoméen à un pêcheur sur son navire, dans les eaux du Golfe de Guinée, entre l'archipel de Sao Tomé et le Gabon. Mais le pêcheur n'en est en réalité pas un: c' est un un marin qui participe à "African Nemo", exercice de la Marine française dans le Golfe de Guinée avec des marines africaines pour combattre la criminalité en mer. Cela va de la pêche illicite à la piraterie...
(Xinhua 28/02/18)
Les magistrats gabonais ont repris le travail ce mardi sur toute l'étendue du territoire national après deux mois de paralysie, a-t-on appris de source syndicale. Le travail a repris suite à un appel du Syndicat national des magistrats gabonais (SYNAMAG) à l'origine de la grève. Le SYNAMAG avait déclenché le 8 décembre dernier une grève générale illimitée pour exiger le départ de leur ministre de la Justice, Francis Nkea Dzigue. Dans une sortie médiatique, le ministre avait traité les magistrats...
(Jeune Afrique 23/02/18)
Annoncée lors du discours pour la nouvelle année du président Ali Bongo Ondimba, la gratuité des accouchements dans les établissements publics de santé est entrée en vigueur le 19 février. Des questions subsistent quant aux moyens humains et matériels mis en oeuvre pour assurer l'effectivité de cette mesure très attendue. L’affaire a fait grand bruit à Libreville, mi-février. Un nouveau-né a été gardé de force pendant cinq mois dans une clinique privée, parce que sa mère ne pouvait pas régler...
(RFI 19/02/18)
Au Gabon, après la décision d'interrompre le contrat de concession du groupe français Veolia, les choses s'accélèrent. Un nouveau directoire provisoire de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), ex-filiale de Veolia, a été nommé. Il est entièrement composé des Gabonais. Ces derniers dirigeront la société durant douze mois, en attendant un nouveau repreneur. Qu’en pensent les Gabonais ? Ibrahim Sendjet Mboulou est le président de l'organisation « Gabonais des consommateurs ». C'est son mouvement qui a lancé la...
(Jeune Afrique 17/02/18)
Le tribunal de grande instance de Paris a estimé, dans une décision rendue ce vendredi, que la star de la musique gabonaise Patience Dabany, par ailleurs mère du président Ali Bongo Ondimba, « a été délibérément trompée sur l’objet de l’entretien » accordé au réalisateur Joël Soler. L'interview de l’ex-Première dame gabonaise ne sera pas diffusée. Le tribunal a ordonné à Day for Night, la société productrice de la série Despot Housewives, consacrée aux épouses d’anciens « despotes » diffusée...

Pages