| Africatime
Vendredi 24 Février 2017
(RFI 23/02/17)
Des manifestations de lycéens ont éclaté dans plusieurs villes du pays. Les jeunes réclament le paiement d'arriérés de bourses, davantage de moyens pour étudier et le retour des cours alors que depuis plusieurs jours les professeurs sont en grève. Les enseignants réclament des arriérés de salaires et de primes. C'est dans ce contexte que le gouvernement a fait le choix de la fermeté. Hier le porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie By Nzé, a annoncé qu'à partir de samedi, les soldes de 807 enseignants de primaire et secondaire seront suspendus. Certains professeurs seront même radiés de la fonction publique. Des procédures seront engagées contre 19 autres accusés d'avoir demandé de l'argent aux parents pour assurer les...
(Gabon Actu 23/02/17)
Le vice premier ministre en charge de l’urbanisme, de l’habitat social et du logement, Bruno Ben Moubamba mandaté par le président Ali Bongo pour vendre le principe du dialogue national auprès de la classe politique française, a déclaré que le second septennat du chef de l’Etat gabonais constitue une chance pour le développement harmonieux du pays partant de toute la sous-région Afrique centrale en proie à des tensions et autres difficultés. « Le 2ème mandat du président Ali Bongo Ondimba est une opportunité historique pour une évolution positive de l’Afrique centrale », a déclaré M. Moubamba au terme d’une série des rencontres avec les acteurs politiques français de toutes les obédiences. Après avoir rencontré en début de semaine certains responsables...
(Infos Gabon 22/02/17)
Bruno Ben Moubamba est en mission de séduction en France. Le vice-Premier ministre en charge de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement présente les enjeux des futures assises à la classe politique de l’Hexagone. En prélude à la tenue prochaine du dialogue national, Bruno Ben Moubamba est en France depuis quelques jours. Au cours de ce séjour, le vice-Premier ministre en charge de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement a déjà rencontré d’éminentes personnalités de la scène politique...
(Infos Gabon 22/02/17)
Le dialogue national est une affaire de tout le monde. Le ministre d’Etat, Francis Nkéa a affirmé que ces assises voulues par le président Ali Bongo Ondimba se feront avec toutes composantes de la nation. Dans le cadre du dialogue politique en préparation, le ministre d’Etat, ministre des Relations avec les institutions constitutionnelles, chargé du Dialogue politique était ce mardi face à la presse. Francis Nkéa a saisi cette tribune pour recadrer les choses et rassurer ceux des Gabonais qui...
(Infos Gabon 22/02/17)
Au Gabon, 807 agents seront bientôt suspendus de solde. Le gouvernement affirme que ces personnels du secteur de l’Education nationale en grève ne percevront pas cette fin de mois leurs salaires. 807 agents de l’Etat relevant du secteur de l’Education nationale verront leur solde suspendue dès cette fin de mois. L’annonce est d’Alain-Claude Bilie By Nze qui a animé sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire. Face à la presse, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement est revenu...
(MondAfrique 21/02/17)
 
00:00
Lors de l’élection présidentielle entachée de fraude qui a reconduit Ali Bongo fin août 2016, les observateurs de l’Union européenne dépêchés sur place avaient fait état de nombreuses irrégularités. Les délégués de Bruxelles avaient subi des pressions dénoncées dans le rapport final de la mission d’observation. Des critiques étayées par des éléments concrets qui avaient beaucoup nui à l’image déjà ternie du président Ali Bongo. Nouveau tâcle européen Or début janvier, les députés européens ont enfoncé le clou. Sept groupes...
(Gabon Review 21/02/17)
Présageant que le dialogue politique à venir prendra plus de temps que prévu et qu’il aboutira à des réformes politiques profondes, le parti de Me Séraphin Ndaot Rembogo exhorte le gouvernement à reporter la date des élections législatives. Au passage, le PDS a égratigné le Parlement européen en raison du vote de sa résolution sur la crise de l’Etat de droit au Gabon. Les législatives ne sauraient avoir lieu au mois de juillet prochain, comme annoncé par le gouvernement. Ces...
(Agence Afrique 20/02/17)
L'une des résolutions forte issues des travaux de la 13eme session ordinaire des chefs d'État et de gouvernement membres de la Cemac, tenue en Guinée équatoriale le 17 février, a été le remplacement du Congolais Pierre Moussa à la présidence de la Commission de l'instance sous-régionale par l’ex-Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo. « Il [Daniel Ona Ondo] devrait remplacer le congolais Pierre Moussa, qui a passé 5 ans à la tête de l'institution. Il reviendra au Pr Daniel Ona Ondo la responsabilité de conduire avec succès, le sempiternel problème de la libre circulation des...
(Agence Gabonaise de Presse 20/02/17)
L’ancien Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo a été désigné samedi dernier, à Malabo (Guinée Equatoriale) président de la commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) à l’occasion d’un sommet des chefs d’Etat membre de cette institution régional. Il remplace à ce poste, le Congolais Pierre Moussa qui a présidé la commission de la CEMAC pendant 5 ans. 71 ans, Daniel Ona Ondo, professeur agrégé d’économie, a été plusieurs fois ministres sous le défunt Omar Bongo...
(Gabon Review 20/02/17)
Le candidat malheureux de l’opposition à la dernière présidentielle s’est rendu dans ce quartier du troisième arrondissement de Libreville, pour constater l’ampleur des dégâts causés par l’inondation et exprimer son soutien aux victimes. Il en a profité pour faire remarquer l’absence du gouvernement et son incapacité supposée à trouver des solutions aux difficultés des populations. A la suite de l’inondation survenue au quartier Plein-Ciel, dans le 3e arrondissement de Libreville, après la forte pluie de la nuit de vendre à...
(Gabon Actu 20/02/17)
Le S 23, un regroupement de 17 partis politiques (selon ses dirigeants) ayant soutenu la candidature de Jean Ping, dans une déclaration officielle lue vendredi à Libreville devant la presse, a annoncé qu’il ne participera pas au dialogue politique que s’apprête à organiser le pouvoir en place au Gabon. « Nous membres du regroupement dénommé S 23 annonçons haut et fort que nous n’irons pas au dialogue initié par ce pouvoir illégitime tant que l’usurpateur n’aura pas reconnu sa défaite...
(Gabon Review 20/02/17)
Cité parmi les fossoyeurs présumés de l’Etat par Alfred Mabika, l’ancien directeur général de La Poste SA, lors d’une conférence de presse à Paris, en France, Alain Claude Bilie-By-Nze a nié son implication dans la faillite de cette structure, le 18 février sur Radio France internationale (RFI). Au lendemain des accusations de détournement de fonds de La Poste, formulées contre lui par Alfred Mabika, Alain Claude Bilie-By-Nze s’est dédouané, niant en bloque son implication dans la faillite de cette structure...
(Gabon Review 20/02/17)
L’ancien premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo, a été désigné président de la Commission de la Communauté économique des États d’Afrique centrale (Cemac), au cours du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement tenu, du 16 au 17 février 2017, en Guinée Equatoriale. A l’occasion du Sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cemac tenu, du 16 au 17 février à Djibloho, en Guinée Équatoriale, le Gabonais Daniel Ona Ondo a été nommé à la tête de...
(Gabon Review 20/02/17)
Au travers deux notes, Bruno Ben Moubamba a suspendu de ses fonctions le directeur général de la Société nationale immobilière et nommé aussitôt son remplaçant interimaire. Vice-Premier ministre, ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement, Bruno Ben Moubamba est résolument un homme pressé. Alors qu’une enquête a été ouverte, à la mi-janvier 2017 à la Direction générale de la recherche (DGR) de la Gendarmerie nationale au sujet du financement BGFI-Bank des logements sociaux et que Juste Valère Okologo,...
(Gabon Review 18/02/17)
Suite à la composition du bureau directeur du comité ad-hoc en vue du futur dialogue politique, le vice-Premier ministre a exprimé son désaccord, face à ce qu’il perçoit comme une sorte de «colonisation» des «barons du système PDG». Rendue public le jeudi 16 février, la composition du comité ad-hoc pour la préparation du dialogue politique inclusif ne fait pas l’unanimité. Si des grincements de dents se font déjà entendre dans la société, civile écartée des futures concertations, au sein de...
(RFI 17/02/17)
Le pouvoir en place s'active à préparer le dialogue politique censé réconcilier les Gabonais après les violences électorales qui ont suivies la réélection contestée d'Ali Bongo Ondimba. Mercredi 15 février, une commission a été mise en place pour préparer les dates, le lieu et l'ordre du jour du dialogue. Le Premier ministre Emmanuel Issozé Ngondet a été désigné à la tête de la commission. L'opposition radicale incarnée par Jean Ping dit qu'elle n'ira pas à ce dialogue. Des cadres de l'entourage de Jean Ping y sont en revanche ...
(Gabon Actu 17/02/17)
Le dialogue politique voulu par le président Ali Bongo Ondimba pourrait durer entre 3 semaines et 1 mois, selon les prévisions de certains membres de la commission ad’ hoc mise en place à cet effet. Les uns proposent que le dialogue dure trois semaines. Les autres un mois, a résumé le président de la commission, Emmanuel Issoze Ngondet. Le Premier ministre n’a pas cependant dit si les commissaires proposent des perdiems ou pas aux participants. A propos de l’ordre du...
(Gabon Actu 16/02/17)
Le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a annoncé mercredi soir dans un entretien accordé à Gabonactu.com que la commission ad’hoc pour la préparation du dialogue politique voulu par le président Ali Bongo Ondimba se chargera entre autres de fixer la date, le lieu, l’ordre du jour et la liste des participants à ce forum qui décidera de l’avenir politique du Gabon. « Le comité ad ‘hoc se chargera de réfléchir sur toutes les questions relatives au...
(Gabon Review 16/02/17)
Membre de l’équipe de campagne de Jean Ping lors de la présidentielle d’août 2016, Privat Ngomo a récemment tenté de répondre à la préoccupation de ceux qui s’interrogent sur le plan B prévu par le candidat de l’opposition. Contrairement à ceux qui soutiennent que «les carottes sont cuites pour Jean Ping» et que ce dernier n’a plus d’autre alternative que d’accepter la main tendue d’Ali Bongo, dont il conteste la victoire au scrutin du 27 août 2016, Privat Ngomo assure...
(Gabon Review 16/02/17)
L’ancien président de l’Assemblée nationale pourrait lancer son propre mouvement politique en vue des élections législatives de juillet prochain, alors que Jean Ping, son allié, reste bloqué sur la revendication de ce qu’il dit être sa «victoire» à la présidentielle d’août 2016. Cinq mois après la déconvenue de son candidat, Jean Ping, à la présidentielle d’août 2016, Guy Nzouba Ndama voudrait bien passer à autre chose. Selon des indiscrétions relayées par La lettre du continent (n°747), l’ancien président de l’Assemblée...

Pages