| Africatime
Samedi 25 Mars 2017
(Afrique sur 7 25/03/17)
La justice française fait de nouveau parler d’elle pour son espèce de chantage qu’elle fait aux dirigeants africains. Marie-Madeleine Mborantsuo, la présidente du Conseil Constitutionnel Gabonais, qui a résisté à toutes les pressions avant de déclarer Ali Bongo gagnant de la dernière élection dans son pays est désormais dans le viseur de cette justice. Alors que Jean Ping s’était autoproclamé président élu du Gabon, Marie-Madeleine Mborantsuo qui est la présidente du Conseil Constitutionnel dans ce pays l’avait désavoué. À l’époque, la diplomatie française avait exercé une grosse pression sur elle pour déclarer l’ancien président de la Commission de l’Union Africaine vainqueur, mais sans succès. Maintenant qu’Ali Bongo a définitivement repris la main dans la gestion...
(L'Union 25/03/17)
C’est l’annonce faite, récemment, par celle qui se réclame de l'Union nationale (UN) lors d’un point-presse à la Chambre de Commerce de Libreville. APRES Mike Jocktane et le député Patrick Eyogo Edzang, les choses commencent sérieusement à bouger du côté de l’Ancienne-Sobraga, siège de l’Union nationale (UN), une formation politique de l'opposition dite radicale. La ministre Estelle Ondo, qui se réclame toujours vice-présidente dudit parti malgré son exclusion, a officiellement annoncé sa participation au dialogue politique qui débutera le 28 mars prochain. C’était au cours d’un point-presse qu’elle a organisé, mercredi dernier, à la Chambre de Commerce. Après avoir réaffirmé son appartenance au parti dirigé par Zacharie Myboto "pour avoir participé à sa fondation et y livré d’innombrables combats", la...
(L'Union 25/03/17)
La transformation plus poussée du bois et les infrastructures routières Lalara-Ovan, l'inauguration du pont sur la Mvoung (Ovan) ont été au centre de l'agenda, hier, du président Ali Bongo Ondimba, en séjour depuis dimanche (jusqu'à hier) dans la 6e province du Gabon. SI la première journée de son séjour dans la province de l'Ogooué-Ivindo a été dominée par les questions agricoles, la seconde journée, hier, a vu les infrastructures économiques occuper une place centrale, avec pour thèmes l'industrialisation de la...
(Gabon Review 24/03/17)
Le ministre du Développement social et familial, Paul Biyoghé Mba, a entretenu la presse le jeudi 23 mars 2017, à Libreville, sur le nouveau Code de protection sociale. Objectif : informer l’opinion sur les atouts de ces textes régissant désormais la protection sociale sur le territoire national. Face à la presse, le ministre du Développement social et familial, de la Prévoyance sociale et de la Solidarité nationale a voulu personnellement vulgariser ce Code de protection sociale. Il est désormais présenté...
(Le Monde 24/03/17)
Le premier ministre gabonais Emmanuel Issoze Ngondet, de passage à Paris, déplore le boycottage de Jean-Ping, candidat malheureux à la présidentielle de 2016. Propos recueillis par Cyril Bensimon Au Gabon, le dialogue politique voulu par le pouvoir doit s’ouvrir mardi 28 mars. Celui-ci se tiendra sans Jean Ping, le principal opposant du pays, qui se considère toujours comme le président élu. La crise politique née de la réélection contestée d’Ali Bongo n’est donc pas terminée, comme a pu le constater...
(RFI 24/03/17)
La présidente de la Cour constitutionnelle gabonaise Marie-Madeleine Mborantsuo est sous le coup d’une enquête en France pour des mouvements de fonds suspects. Une affaire pour le moins embarrassante. La justice française s’intéresse de près au patrimoine de Marie-Madeleine Mborantsuo. La puissante présidente de la Cour constitutionnelle gabonaise est soupçonnée de recel de détournements, soustraction ou destruction de fonds publics et blanchiment en bande organisée. L’enquête préliminaire est menée par le parquet national...
(Gabon Actu 23/03/17)
Le voyage peu médiatisé de Jean Ping en France où il est arrivé le 20 mars suscite quelques commentaires parfois très déplacés dans les réseaux sociaux. « Jean Ping évacué d’urgence à l’hôpital américain de Paris », ont posté plusieurs gabonais probablement opposant à celui qui se présente et que ses partisans présentent comme le « président élu » du Gabon lors du scrutin présidentiel du 27 août 2016 officiellement remporté par le président sortant Ali Bongo Ondimba. Les auteurs...
(RFI 23/03/17)
La région d'Oyem dans le nord du Gabon n'a plus de procureur. Fabrice Afane Allogo a été suspendu pour trois mois par sa hiérarchie. Dans un document authentifié par RFI, le procureur général près la Cour d'appel d'Oyem écrit qu'il s'est « illustré par une insubordination hiérarchique caractérisée, des absences injustifiées, des procédures irrégulières et des saisies illégales de grumes ». Il ne sera pas payé pendant sa suspension. Une affaire sensible dans une région où les richesses notamment en...
(Gabon Review 23/03/17)
Refusant l’exclusion prononcée à son encontre à la suite de son entrée au gouvernement, la ministre de l’Economie forestière a annoncé la participation de son parti politique au dialogue politique national. L’Union nationale (UN) aura bel et bien des représentants au dialogue politique national appelé par Ali Bongo. C’est du moins l’annonce faite par Estelle Ondo, mercredi 22 mars, à l’occasion d’une déclaration de presse à Libreville. Plus de trois mois après son exclusion, l’annonce de la ministre de l’Economie...
(Infos Gabon 21/03/17)
Le ministre de la Communication a tenu à faire savoir que ce genre de déplacement en Hexagone ne fait pas partie des priorités du président de la République. La réaction d’Alain-Claude Bilie By Nze à la question d’un journaliste cherchant à savoir pourquoi après son élection le 27 août dernier, Ali Bongo Ondimba ne se rend-il pas en France pour se faire adouber, a sonné comme la réponse du berger à la bergère. «Se rendre en France pour être adoubé...
(Agence Gabonaise de Presse 21/03/17)
A la tête d’une forte délégation composée des membres du gouvernement, le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet effectue une mission à caractère économique en Europe depuis lundi notamment à Genève en Suisse et à Paris en France. « Dans la suite du premier Haut Conseil pour l’investissement, le Premier ministre se rendra à Genève avec une délégation des ministres du pool Économie afin de prendre part au Africa CEO Forum. Apres Genève, il se rendra à Paris où il...
(Agence Ecofin 20/03/17)
Les incidents enregistrés le 14 mars 2017 chez Orabank étaient au centre des échanges d’une rencontre entre le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet (photo), et les professionnels de banques regroupés au sein de l’Association des professionnels des établissements de crédit (Apec). Dans sa volonté d’assainir les relations avec le secteur privé, le Premier ministre a tenu cette réunion pour rétablir la confiance vis-à-vis des opérateurs du secteur bancaire. C’était aussi l’occasion de s’imprégner des problèmes auxquels font face les établissements...
(Gabon Review 18/03/17)
A quelques jours de l’ouverture du Dialogue national inclusif préconisé par Ali Bongo, sa formation politique, le Parti démocratique gabonais (PDG), réuni le 16 mars à Libreville, a mis en garde ses militants contre toute démarche solitaire lors de ces assises. A l’initiative du Secrétariat exécutif et du Comité permanent du Bureau politique du PDG, toute la hiérarchie du parti au pouvoir s’est retrouvée à son siège de Louis pour définir une ligne de conduite à adopter lors du Dialogue...
(Gabon Review 18/03/17)
La crise de l’Education, le dialogue politique et l’affaire Orabank étaient au centre de la conférence de presse du Porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie-By-Nze ; le 17 mars à Libreville. Au cours de sa conférence de presse hebdomadaire, le 17 mars à Libreville, le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie-By-Nze, a commenté ces trois sujets qui ont dominé l’actualité de la semaine. D’abord sur la descente des agents de force de police à Orabank, le...
(AFP 17/03/17)
Des syndicats gabonais ont demandé à plusieurs institutions internationales "d'exercer des pressions" sur les autorités de Libreville "pour faire respecter les droits des travailleurs et les droits de l’Homme", dans un communiqué reçu jeudi. Proche de l'opposition, la confédération syndicale Dynamique unitaire dénonce des grèves "réprimées par les forces de l’ordre" - notamment l'intervention policière fin février contre les grévistes de l'entreprise pétrolière Maurel et Prom - ou la suspension par le gouvernement des salaires de 807 enseignants grévistes de l'enseignement public. Elle appelle ces institutions, dont l'Union européenne (UE), l'Union africaine ...
(Xinhua 17/03/17)
Le nouveau gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli a été reçu jeudi à Libreville par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, annonce un communiqué de la direction de la communication présidentielle. C'est la première rencontre entre les deux hommes depuis la nomination du tchadien Abbas Mahamat Tolli à ces hautes fonctions en juillet 2016 lors d'une conférence extraordinaire des chefs d'Etat de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). M. Mahamat...
(Infos Gabon 17/03/17)
Un centre de formation et de documentation a été mis à la disposition du personnel du Trésor public. Il servira au renforcement des capacités des agents de cette Direction générale. La Direction générale de la comptabilité publique et du trésor vient d’ouvrir au profit de son personnel un centre de formation et de documentation. D’une capacité de 120 places, il est destiné au renforcement des capacités de son personnel. Cette structure devra accueillir en formation délocalisée les élèves-stagiaires de la...
(Infos Gabon 17/03/17)
Libreville promet tout son soutien à la nouvelle équipe dirigeante de la Commission de l’organisation panafricaine. Les relations entre le Gabon et l’UA vont s’intensifier. Pacôme Moubelet Boubeya a assisté mardi à la prise de fonction de Moussa Faki Mahamat comme nouveau président de la Commission de l’Union africaine (UA). La cérémonie de passation de flambeau entre les présidents entrant et sortant se tenait dans l’enceinte du nouveau bâtiment de la Commission de l’UA à Addis-Abeba, en Ethiopie. En marge...
(Gabon Review 17/03/17)
Pour sortir de la crise qui secoue actuellement le secteur de l’Education, une réunion interministérielle s’est tenue, mercredi 15 mars à Libreville. Celle-ci montre que les autorités n’ont pas réellement pris la mesure de la situation. Si les revendications des enseignants n’ont pas trouvé de réponses satisfaisantes au 20 mars prochain, les syndicats du secteur de l’Education considèreront l’année scolaire 2016-2017 comme une «année blanche». Face à cette menace, le comité interministériel s’est réuni, mercredi 15 mars, à la Primature...
(RFI 16/03/17)
C'est un nouvel acteur politique dont on parle beaucoup au Gabon, «Les Démocrates». Le mouvement s'appelait encore l'Alliance pour le Nouveau Gabon jusqu'à samedi lorsque l'ancien président de l'Assemblée Guy Nzouba Ndama en a pris la présidence et l'a rebaptisé. A ses côté, Léon Paul Ngoulakia, ancien candidat à la présidentielle et cousin d'Ali Bongo mais également d'anciennes personnalités de la majorité passées à l'opposition. Dès le départ, Guy Nzouba Ndama a affiché la couleur et rappelé qu'un parti avait...

Pages