Jeudi 23 Novembre 2017
(Gabon Actu 31/05/13)
Invité spécial du rendez-vous annuel au sommet de la Banque africaine de développement, le président gabonais a prononcé un discours volontariste devant plusieurs centaines de gouverneurs et de représentants des banques centrales. L’émergence est la « nouvelle frontière » de la prospérité africaine, dans une optique durable. Placées sous le Haut patronage de SM le Roi du Maroc, les Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement – point focal de la planète Economie-Finances – se sont ouvertes jeudi 30 mai 2013 dans le cadre majestueux de la palmeraie de Marrakech. A la tribune, placé au centre, Ali Bongo Ondimba, entouré du président de la BAD et du Premier ministre ivoirien. Seul chef d’État invité à prendre la parole lors...
(Infos Gabon 31/05/13)
Le Ministre gabonais délégué à l’Economie, à l’Emploi et au Développement durable, Désiré Guédon a soumis mercredi à l’appréciation des parlementaires, le projet de loi portant institution et organisation du système statistique national qui vise à renseigner les acteurs participant au développement du pays sur les politiques économiques et sociales. Pour se conformer à la donne mise en place par la grande majorité des pays du monde, le Gabon souhaite aussi disposer d’une politique statistique aux standards internationaux afin d’informer l’opinion et les autorités gouvernementales ainsi que leurs partenaires sur les sujets relatifs aux politiques économiques et sociales en usage dans notre pays. Pour pallier à ce manquement, le ministre délégué à l’Economie, Désiré Guédon a présenté mercredi à l’Assemblée...
(Infos Gabon 31/05/13)
Invité spécial des Assemblées de la Banque Africaine de Développement (BAD) qui se tiennent à Marrakech au Maroc, le Chef de l’Etat gabonais a fait savoir dans un discours volontariste devant plusieurs centaines de gouverneurs et de représentants des banques centrales que l’émergence est la « nouvelle frontière » de la prospérité africaine, dans une optique durable. Seul chef d’État invité à prendre la parole lors de la cérémonie officielle, le président gabonais a dans son discours fait savoir à l’assistance composée entre autres de plusieurs centaines de gouverneurs et de représentants des banques centrales que « l’émergence est la destination, la nouvelle frontière de la prospérité pour notre continent. (…) et que celle-ci n’est pas un slogan ou un...
(Gabon Eco 31/05/13)
Désigné lundi comme président de la commission chargée d’étudier les dossiers des élèves interdits de passer le Baccalauréat 2013, Antoine Mboumbou Miyakou s’est rendu le 30 mai, à la Cathédrale Sainte Marie où une vingtaine d’élèves observent depuis 11 jours, une grève de la faim. Son message à leur endroit : qu’ils mettent fin à leur mouvement et regagnent leurs domiciles. Antoine Mboumbou Miyakou est allé hier à la rencontre des élèves observant depuis 11 jours, une grève de la faim pour protester contre la décision du ministre de l’Education Nationale, d’exclure 2500 élèves de l’examen du Baccalauréat 2013 pour fraude. En vue de mettre fin à ce mouvement de grève, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a mis...
(Infos Gabon 31/05/13)
En prélude au lancement de la phase d’enrôlement biométrique des électeurs dans les jours à venir, le ministre gabonais de l’Intérieur, Jean François Ndongou s’est entretenu mercredi avec la classe politique pour statuer sur le mode opératoire dudit enrôlement. Le ministre de l’intérieur, Jean François Ndongou était mercredi face aux partis politiques de la majorité et de l’opposition pour discuter des problèmes relatifs à la biométrie dans le but d’assurer la transparence lors des élections locales de novembre prochain. Les solutions qui ont été proposées par le ministre sont résumées dans l’arrêté publié dans la presse depuis mardi. Ainsi, il souligne : « nous avons prévu pour l’enrôlement, 151 commissions sur toute l’étendu du territoire ». Le texte élaboré par...
(Gabon Review 31/05/13)
Nanti de la création de l’Agence gabonaise d’étude et d’observation spatiale (AGEOS), mais aussi la mise en place du projet dénommé Surveillance environnementale assistée par satellites (SEAS-Gabon), le Gabon vient d’être choisi pour intégrer le trio des pays de l’Afrique subsaharienne pour la création d’un réseau international pour la promotion des applications technologiques des systèmes globaux de navigation par satellite GNSS sur le continent. Le Gabon poursuit sa quête de notoriété auprès des grandes nations et institutions internationales par le biais des résolutions et des projets initiés par ses dirigeants. Après la signature d’un mémorandum d’accord avec la NASA/USGS dans le but de positionner la station de Libreville dans le réseau international des stations de réception Landsat, le choix de...
(L'Union 31/05/13)
Antoine de Padoue Mboumbou Miyakou, président de la commission chargée d'examiner les dossiers des élèves qui ont dernièrement été interdits par le ministre de l’Éducation nationale de passer l'examen du baccalauréat pour inscription ou passage frauduleux en classe de Terminale, est allé ce jeudi les rassurer ces derniers et leurs parents sur le démarrage effectif des travaux de la structure qu'il préside. Ces élèves observent depuis plusieurs jours une grève de la faim. Accompagné du vice-président, Anicette Ovinga et du rapporteur, Charles Mba Owono, le président de la commission a invité les grévistes, visiblement affaiblis, à lever leur mouvement en s'alimentant et à attendre la décision du président de la République, Ali Bongo Ondimba. Puisque pour l'ancien patron du Conseil...
(Mediapart 31/05/13)
Monsieur Antoine Mboum- bou Miyakou, le Président de la Commission de résolution du problème des exclus du BAC 2013, a rendu une visite inopinée aux grévistes de la faim des classes de terminale qui veulent que tous les recalés passent le BAC. En tous cas, ceux dont les noms ont été validés par l’Office du BAC. Cette visite démontre à l’opinion que l’actuel Ministre de l’éducation nationale a déjà été désavoué par les plus hautes autorités de la République Gabonaise. Ce ministre a déclaré récemment qu’il démissionnerait s’il devait revenir sur sa décision. Il sait désormais ce qui lui reste à faire après la création de la Commission. Monsieur Antoine Mboum- bou Miyakou a rassuré les grévistes sur la volonté...
(Infos Gabon 31/05/13)
Le Chef de l’Etat Gabonais, Ali Bongo Ondimba a rencontré mercredi à Marrakech (Maroc) où il prend part aux 48e assemblées générales de la Banque Africaine de Développement (BAD) le président de cette institution financière continentale, Donald Kabéruka. Cette rencontre a permis au Chef de l’Etat Gabonais, Ali Bongo Ondimba de faire le point de la coopération entre Libreville et l’institution financière continentale, de passer en revue les thèmes de ces assemblées générales, l’agenda de la BAD à propos du financement des changements structurels. Concernant le point sur le financement de la BAD aux changements structurels, la rencontre entre Ali Bongo Ondimba et Donald Karébuka est arrivé à point nommé, étant entendu que depuis trois ans, le Gabon s’est lancé...
(Gabon Review 31/05/13)
Le rapport DATA 2013 de l’organisation non gouvernementale ONE, intitulé «Financer la lutte pour la transformation de l’Afrique», indique que seize pays africains seraient sur le point de réduire considérablement l’extrême pauvreté avant 2015 et se conformeraient ainsi aux Objectifs du millénaire pour le développement, pour lesquels il reste moins de 1000 jours. Le Gabon ne figure malheureusement pas sur la liste des bons élèves. Comment atteindre l’émergence si on a du mal à lutter efficacement contre la pauvreté ? Cette question dont seuls les dirigeants gabonais détiennent la réponse et les formules magiques, nécessite d’être posée au regard des richesses naturelles du Gabon et des conclusions du dernier rapport Data 2013 ONE. Examinant les derniers progrès réalisés par différents...
(Nouvelles du Gabon 31/05/13)
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, est arrivé ce mardi 28 à Marrakech pour prendre part aux Assemblées annuelles du groupe de la Banque africaine de développement (BAD). Le chef de l’Etat prendra la parole ce jeudi 30 mai lors de l’ouverture officielle et interviendra ensuite à l’occasion de l’atelier sur le commerce illicite d’espèces de la faune sauvage. La délégation gabonaise comprend notamment les ministres de l’Economie, du Pétrole, de l’Industrie et de la Promotion des investissements. Le président Ali Bongo Ondimba séjourne dans la ville ocre du royaume chérifien pour la 48èmeAssemblée annuelle de la Banque africaine de développement et la 39ème Assemblée du Fonds africain de développement (FAD) qui se tiennent du 27 au 31...
(Nouvelles du Gabon 31/05/13)
Après la mise en place de la commission, chargée d’examiner les dossiers des élèves interdits de passé le Bac 2013. Antoine de Padoue Mboumbou Miyakou accompagner des membres de la commission, est allé redonner de l’espoir aux élèves qui ont été frappés par la mesure du ministre de l’Education nationale, leur interdisant de passer l’examen du Baccalauréat pour inscription ou passage frauduleux en classe de Terminale. Tel a été l’objectif de la visite à la mission Sainte Marie, lieu choisi par lesdits élèves pour observer une grève de la faim. Le président de la commission a invité les grévistes, visiblement affaiblis à lever leur mouvement en s’alimentant, et à attendre l’aboutissement heureux de la décision du Président de la République...
(Gabon Eco 31/05/13)
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et ses partenaires célèbrent aujourd’hui la journée mondiale sans tabac. Elle vise à décourager les consommateurs passifs et actifs de tabac à continuer à fumer. Des manifestations sont prévues pour accompagner cette célébration. La publicité est une forme de communication, dont le but est de fixer l’attention d’une cible visée (consommateur, utilisateur, etc.) pour l’inciter à adopter un comportement souhaité : achat d’un produit, élection d’une personnalité politique, incitation à l’économie d'énergie, etc. De ce fait, les publicités faisant la promotion des marques de cigarettes participent fortement à la vulgarisation du tabac. Pour recadrer les choses cette année, la journée mondiale sans tabac est axée sur l’interdiction de la publicité, de la promotion et...
(Infos Gabon 30/05/13)
A l’issue des travaux du 10e congrès du PDG, et le renouvellement fut-il partiel de ses instances dirigeantes, plusieurs observateurs de la vie politique gabonaise ont sitôt après entrevu un remaniement du gouvernement dans la foulée. C’est dire qu’en réalité l’opinion nationale a tout de même bien accueilli les mutations intervenues dans les instances du parti au pouvoir, et qu’elle exprimait l’envie qu’il en soit de même pour le gouvernement. Mais, certains, ont rétorqué qu’il était dans la pratique constitutionnelle que le gouvernement soit remanié après des élections. Il semble que cet argument, ait pesé pour qu’on observe à ce jour, le statu quo concernant l’équipe gouvernementale. Et pourtant, la pratique constitutionnelle est une chose et la responsabilité politique dans...
(L'Union 30/05/13)
En marge de l’ouverture officielle des 48e assises annuelles de la Banque africaine de développement, à Marrakech (Maroc) ce jeudi, le président de la République s'est entretenu mercredi avec le président de la BAD, James Kabéruka, pour faire le point de la coopération entre l’institution financière continentale et le Gabon. Cette rencontre a aussi permis d’aborder les thématiques à l’ordre du jour des assises, l’agenda de la BAD concernant le financement des changements structurels. L'Etat gabonais étant lancé depuis plus de trois ans dans une vaste conquête des capitaux extérieurs pour financer le développement, la stratégie de La BAD visant la promotion du secteur privé, considéré comme le moteur de croissance et l’acteur principal de la diversification de l’économie, s’aligne...
(Infos Plus Gabon 30/05/13)
Le Président de la République du Soudan, Omer Al Bashir, a salué mercredi à Khartoum le rôle joué par l'ancien Président de la Commission de l'Union Africaine (UA), Jean Ping, dans son implication continue en faveur de la paix, de la stabilité au Soudan et dans l'ensemble du continent africain, rapporte le quotidien d’information Soudan Vision. Selon le journal, M. Ping a exprimé sa joie d'être honoré par le Président Al Bashir qui lui a accordé la médaille First Class Al-Nelain lors d'une cérémonie organisée mercredi au Palais de la République à Khartoum. L’ancien président de la Commission de l’UA qui s’est reconverti depuis le début de l’année dans les affaires, s’est déclaré « disponible pour résoudre les problèmes africains...
(Afrik.com 30/05/13)
L’ancien ministre Jean-Rémy Pendi Bouyiki, la soixantaine, a été incarcéré mercredi soir à la prison centrale de Libreville, révèle sur internet Jonas Moulenda, journaliste, citant des sources judiciaires. Selon une source judiciaire, l’ancien haut dignitaire aurait été inculpé d’association des malfaiteurs et de vols aggravés, deux infractions punies respectivement par les articles 193, 292 et 296 du code pénal. M. Pendi Bouyiki, a indiqué une source proche du dossier, trafiquait les compteurs d’électricité et d’eau. Il aura causé un préjudice de l’ordre de trente-cinq millions de francs CFA à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). Lors de l’interrogatoire, a-t-on appris, le mis en cause a reconnu les faits qui lui sont reprochés, déclarant avoir trafiqué le courant avec...
(Nouvelles du Gabon 30/05/13)
Telle est la quintessence de la pétition dument signée et adressée au Député du premier siège du Département de MULUNDU, Ministre de Mine et de l’industrie « Régis IMMONGAULT » Les populations du District de Matsatsa « revendiquent leur part de l’émergence ». Elles l’ont fait savoir dans une pétition dûment signée et adressée à leur Député Régis IMMONGAULT, alias le « Corbeau ». Cette douce missive débute par la volonté des populations qui l’ont élu en qualité de Député de « Porter à sa connaissance les problèmes qui minent notre District et dont nous souhaitons de tout cœur que les solutions idoines soient trouvées conformément à vos promesses faites lors de vos passages pendant les périodes électorales » Ces...
(Le Soleil 30/05/13)
Dans un continent aux nombreuses ressources naturelles, mais confrontée au chômage de sa jeunesse, l’exploration des différentes facettes de l’insertion professionnelle post-universitaire devrait permettre de résoudre le problème de l’insuffisance des ressources humaines compétentes et qualifiées. La professionnalisation de nos universités pourrait faciliter l’insertion des diplômés. Comment articuler la politique de formation universitaire à la stratégie de développement afin de produire des diplômes utiles et directement utilisables dans les marchés de l’emploi et du travail ? Comment les diplômés de l’université africaine peuvent-ils s’insérer eux-mêmes dans le marché du travail avec des capacités de promotion auto-entrepreneuriale susceptibles d’impulser la transformation de nos sociétés ? Ce sont là les questions « essentielles » auxquelles la 13ème conférence de l’Association des universités...
(Gabon Libre 30/05/13)
Les «crimes rituels» n’en finissent plus de faire couler encre et salive, tant leurs victimes sont nombreuses et de nature diverses. Bien souvent, les rites initiatiques et traditionnels sont assez souvent accusés d’être les instigateurs de ces pratiques barbares. C’est à cet effet que les praticiennes du rite initiatique «Ndjembè Omyènè», sont montées au créneau, à travers un communiqué, pour s’en démarquer. Certainement pour éloigner leur rite ancestral du spectre de la confusion avec des pratiques d’un autre âge consistant à dépecer et à récupérer certaines parties du corps humain à des buts fétichiste, les femmes initiées du rite traditionnel «Ndjembè Omyenè» ont produit, via le quotidien Gabon Matin, le mercredi 29 mai 2013, un communiqué pour lever tout équivoque...

Pages