Jeudi 17 Août 2017
(Gabon Review 20/06/13)
Le continent africain est connu pour être toujours à la traîne en termes de vitesses de connexion Internet et du nombre d’utilisateurs. Les mises à jour au 18 juin 2013 de l’indice « Net Index » confirment ce constat et révèlent que le pays d’Afrique où l’Internet est le rapide ne parvient à se classer qu’à la 72e position mondiale sur un panel 182 pays. Le Gabon pour sa part, 7e du continent, se classe en 96e place mondiale. Actuellement connecté à Internet par satellite et par le câble sous-marin SAT-3, le Gabon occupe la 7e place au classement africain en fonction de la vitesse de connexion Internet (téléchargement et téléversement), offrant à sa population une vitesse de téléchargement de...
(Gabon Review 20/06/13)
Considéré à juste titre comme le dernier vestige de l’Etat en matière d’infrastructure hôtelière dans la province du Haut-Ogooué, hormis les nouveaux complexes Héliconia de Mbaya construits à la faveur de la CAN 2012, le Léconi Palace à Franceville est l’objet d’une grève ayant provoqué l’arrêt des prestations depuis le 7 juin. Le Léconi Palace, ancien hôtel intercontinental de Franceville, est inexorablement engagé vers la faillite qui avait entrainé la fermeture ou la privatisation des hôtels Rapotchombo et Okoumé Palace intercontinental de Libreville ou encore le Mvett Palace d’Oyem. En effet, voilà depuis plus de sept mois que les employés n’ont plus été conviés par la comptabilité de l’hôtel pour toucher leurs émoluments. La direction générale évoque des difficultés à...
(Journal du Cameroun 20/06/13)
La Communauté a déjà eu des échecs des négociations pourtant en bonne voie avec South Africa Airways venue à la suite de Royal Air Maroc et Sn Brussels. Elle continue de mener des discussions difficiles avec Air France comme partenaire stratégique de sa compagnie de transport aérien Air CEMAC qui peine à décoller. C’était en marge de la deuxième édition du New York Forum Africa, forum économique organisé depuis 2012 à Libreville au Gabon. A cette occasion, les chefs d'Etat de la région ont au terme d'un sommet extraordinaire, affirmé avoir «pris acte des diligences accomplies par la nouvelle équipe dirigeante dans le cadre de la poursuite du processus de négociation avec Air France», sur la base du rapport d'étape...
(Gabon Review 20/06/13)
Après l’arrestation d’exploitants illégaux et du chef de cantonnement des eaux et forêts de Mitzic et leur incarcération à la maison d’arrêt d’Oyem, les efforts du gouvernement à travers le ministère des Eaux et Forêts et la Direction générale des Forêts en matière de lutte contre l’exploitation forestière illégale se poursuivent. Ainsi, après des enquêtes approfondies, plusieurs containers de sociétés forestières chinoises spécialisées dans l’exploitation forestière illégale et basées entre Lalara et Mitzic, ont été interceptés à Ndjolé par les agents des Eaux et Forêts. Les sociétés concernées sont KIBG, HSIBG et SZBG et leurs containers contenaient du bois illégal exploité dans des zones hors exploitation et dont les dimensions ne correspondaient pas à la légalité. Pourtant, les spécifications et...
(Gabon Eco 20/06/13)
Un atelier sous- régional portant sur les questions de santé mentale s’est ouvert mardi à Libreville. Organisé avec l’appui de l’Organisation Mondiale de la Santé, cette rencontre a pour but de permettre aux pays de la région d’Afrique Centrale d’aboutir à la mise en place de stratégies nationales pour une meilleure prise en charge des personnes souffrant de maladies mentales. La situation des personnes atteintes de troubles mentaux est alarmante dans la plupart des pays africains, notamment ceux de l’Afrique Centrale. Dans les rues des capitales africaines, il est devenu banal de voir des malades mentaux errer, complètement livrés à eux-mêmes, se nourrissant d’ordures et dormant à la belle étoile. Les parents, le plus souvent dépassés et ne disposant pas...
(Gabon Review 20/06/13)
Trois mois après son lancement à destination des jeunes lycéens des communes de Libreville et d’Owendo, le concours de scénarios de court-métrage, initié par la coordinatrice de l’ONG Espoir pour les enfants, Pauline Mvélé, pour une sensibilisation originale du public lycéen sur le VIH-SIDA, a rendu son verdict le 18 juin 2013 dans les installations de l’Institut français du Gabon (IFG). Organisé dans le cadre du projet d’appui au secteur de la santé au Gabon, mis en œuvre par le ministère de la Santé, avec le concours financier de l’Agence française de développement, le tout premier projet de sensibilisation sur les infections sexuellement transmissibles (IST) et le VIH/SIDA, par le canal du cinéma vient de livrer ses fruits. Sous le...
(Nouvelles du Gabon 19/06/13)
Officialisation d’un accord stratégique dans l’énergie et signature de quatre importants contrats économiques créateurs d’emplois entre des entreprises internationales et le Gabon. Quatre contrats de grande envergure dans l’éducation, l’audiovisuel, l’infrastructure et l’agriculture ont été signés en présence du Président de la République Gabonaise Ali Bongo Ondimbaau cours du New York Forum qui vient de s’achevé. Un des objectifs du Forum, la promotion des investissements internationaux et de la création d’emplois pour les Africains a été atteint le 15 juin. La création d’un accord stratégique dans l’énergie et quatre contrats dans des domaines clés de l’économie gabonaise ont donc été officialisés entre le Gabon et des groupes internationaux. Pour l’organisateur et le fondateur du New York Forum, Richard Attias s’est...
(Gabon Actu 19/06/13)
Alors que la vague orange déferlait dans le quatrième arrondissement de Port-Gentil, samedi dernier, le président du Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS), Me Séraphin Ndaot Rembogo, a indiqué que les blocages observés dans la mise en route de la biométrie dans le système électoral sont d'ordre politique. "Le problème de la biométrie n’est plus au niveau de la Cour constitutionnelle, il est essentiellement politique". Le gouvernement serait à l'origine de ces difficultés, a accusé Me Ndaot. Il s'est également étonné du silence du chef de l’Etat qui avait promis de trancher en cas de problème. Ce dernier avait mis en place une commission paritaire pour débattre de la biométrie dans le cadre de la transparence électorale...
(Infos Gabon 19/06/13)
La moisson du Gabon au New York Forum Africa (NYFA) est belle. Au terme des soixante douze heures de discussions au stade de l’amitié sino-gabonaise d’Angondjé, le pays a conclu plusieurs contrats juteux qui permettront de résoudre la question du chômage chez les jeunes qui a occupé une place importante durant lesdites assises. Le Gabon a signé quatre contrats de grande envergure dans l’éducation, l’audiovisuel, l’infrastructure et l’agriculture au deuxième jour du NYFA 2013 dont les assises se tenaient pour la deuxième année consécutive à Libreville. Un contrat stratégique dans le secteur de l’énergie a été conclu avant la fin du Forum. La République Gabonaise et Gunvor, géant suisse du négoce pétrolier, se sont accordés sur un projet de développement...
(Gabonews 19/06/13)
Un atelier sur « l’autonomisation économique des femmes, cadre légal » et « gestion de l’environnement pour développement durable », se tient depuis lundi, à Franceville, chef lieu de la province du Haut – Ogooué (sud-est), à l’initiative du réseau des femmes sénateurs du Gabon. Plusieurs sous thèmes liés aux femmes rurales, les veuves et les divorcées, l’école au développement rurale et les énergies renouvelables, meubles les thématiques centrales. En marge de ces travaux, les sénatrices soutenues par leurs collègues députés, se rendront mercredi à Moanda (sud-est) pour une visite guidée à la Compagnie minière de l'Ogooué (Comilog) et à l’hôpital de cette localité. Jeudi, le tour reviendra à la maternité de Franceville, de recevoir la délégation conduite par le...
(Gabon Eco 19/06/13)
163 agents de l’Agence de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) ont été révoqués de leurs fonctions sans, selon eux, aucune explication de leur tutelle. Face à cette situation, les agents se sont rendus à la Primature pour rencontrer le Premier Ministre, Raymond Ndong Sima, lundi 17 juin . Des agents de l’Agence de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), 163 au total, auraient été limogés sans raison par leur tutelle. Après l’annonce de leur licenciement, le 10 juin dernier, les 163 agents avaient décidé de reprendre le travail, car aucune raison ne leur avait été donnée pour justifier leur limogeage. Cependant, sur leur lieu de travail, ils auraient subi des menaces de la part du...
(Gabon Eco 19/06/13)
Le procureur de la République du tribunal de première instance de Libreville, Sidonie-Flore Ouwé, vient d’annoncer des poursuites judiciaires contre les personnes soupçonnées de détournement massif d’un bon paquet de milliards destinés aux fêtes tournantes. Pour que les paroles de dame Ouwé ne soient pas prises pour du vent et des postillons par ces défaitistes qui ne croient plus en notre justice, elle a annoncé la couleur de ce que seront les prochains jours qui, l’on espère, seront marqués par des procès en cascade. Quelques entrepreneurs auraient déjà été mis aux arrêts. Doit-on imaginer ces barons mouillés jusqu’aux os, quitter leurs somptueuses villas de la Sablière pour être locataires de la maison d’arrêt de Libreville où règnent la puanteur, le...
(L'Union 19/06/13)
Hormis l'ouverture officielle médiatisée, à cause de la présence du chef de l’État gabonais, président en exercice de la Communauté des États de l'Afrique centrale, la clôture et les résultats de la Conférence internationale sur le financement des économies de la Cémac, organisée par la BEAC, sont passés sous silence. Eclipsés par l'actualité du New York Forum Africa et les incohérences du service communication de la banque centrale. En fait, les résultats de cette Conférence ont été diversement appréciés et ont laissé un goût d'inachevé. En effet, la BEAC n'a pas su répondre aux directives du chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba, qui a défini quelques pistes afin qu'elle ne s'éloigne pas de ses missions traditionnelles que sont, entres...
(Gabon Actu 19/06/13)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – La mairesse de la ville d’Oyem (nord), Rose Allogo Mengara a fustigé dans une conférence de presse la confusion médiatique sur les crimes rituels, un phénomène qui créé la peur et panique les populations gabonaises. « Je prends l’exemple d’un article de presse publié par le jour « l’Eveil » N°72 en date du mardi 11 juin 2013, qui met à sa une, un corps gisant au sol, comme s’il s’agissait d’un gabonais ou d’une personne assassinée au Gabon », a-t-elle dit. Ce journal s’est même permis d’intituler son article « Bienvenue au pays de l’horreur, vérification faite, et notamment en lisant un autre journal camerounais, intitulé « Intégration » N°107 du 21 mai 2013, vendu...
(Gabon Review 19/06/13)
Arrivé à Libreville le dimanche 16 juin 2013, le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, a eu le temps d’assister à la clôture de la deuxième édition du New York Africa, avant de participer en présence du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, le lundi 17 juin, à la cérémonie de remise d’enseignes à une promotion d’officiers de l’École d’État-major de Libreville, dont il est le parrain. Ce stage de renforcement des capacités des officiers a commencé en octobre 2012 avec un effectif de 59 officiers de 18 nationalités dont 5 Ivoiriens. Il entre dans le cadre de la dynamisation des armées africaines, notamment francophones. Parrain de cette promotion, c’est en homme averti et conscient des défis...
(Gabon Eco 19/06/13)
La Mairie de Port-Gentil voit son fonctionnement fortement perturbé depuis le début de la semaine à cause d’un mouvement de grève initié par plusieurs de ses agents. Ces derniers revendiquent entre autres, de meilleures conditions de travail, ainsi que la réhabilitation de certains agents municipaux licenciés selon eux, de manière abusive. Rien ne va plus à la Mairie de Port-Gentil, capitale provinciale de l’Ogooué Maritime. En effet, les agents affiliés au syndicat Solidarité Municipale, ont entamé il y a quelques jours, un mouvement d’humeur, pour dénoncer de mauvaises conditions de travail et réclamer la réhabilitation de leurs collègues licenciés, selon eux, de manière abusive. Parmi les revendications des agents en grève, figure en bonne place, la transformation des contrats des...
(Gabon Review 19/06/13)
Nicaise Moulombi, président de l’Observatoire de promotion du développement durable des produits et services des industries du Gabon (Oddig), invite les autorités gabonaises à l’associer, du moins à écouter son point de vue quant l’affaire qui oppose Addax Petroleum, filiale du groupe chinois Sinopec, à l’Etat gabonais. Le leader associatif a alourdi, le 15 juin dernier, les charges contre la junior pétrolière. A la faveur d’une conférence de presse, le 15 juin 2013 à Libreville, le président de l’Observatoire de promotion du développement durable des produits et services des industries du Gabon (Oddig), Nicaise Moulombi et les siens ont invité le président de la République, Ali Bongo Ondimba, à accepter le soutien de la société civile qui devrait accompagner l’Etat...
(Gabon Eco 19/06/13)
Rose Allogo-Mengara, maire de la 4e ville du Gabon, Oyem, a donné, le 13 juin dernier, une leçon de choses pour fixer l’opinion nationale sur l’inexistence de la pratique du crime dans les rites traditionnels du Gabon et s’offusquer de ce fait de la dénomination «crimes rituels». S’appuyant sur un cas avéré, elle a également dénoncé la «confusion médiatique avec des articles de presse montés de toute pièce». Maire de la 4è ville du pays, Oyem, Mme Rose Allogo Mengara, a tenu, à la faveur d’une conférence de presse, donnée le 13 juin à Libreville, à clarifier les choses au sujet des crimes dits rituels pour lesquels elle a appelé «tous les gabonais (élèves, paysans, chômeurs, salariés, fonctionnaires, cadres, villageois,...
(Gabon Review 19/06/13)
Les responsables de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), soucieux de la performance en termes de qualité et d’efficacité de leurs effectifs, ont organisé au courant de la semaine écoulée, une série de formations axées sur le thème principal de la gestion du risque maladie dans la pratique de l’assurance maladie universelle. Du 11 au 13 juin 2013, cette formation a abordé diverses dimensions de la gestion du risque maladie, en abordant les techniques quantitatives, les liens avec l’approche budgétaire et la problématique des négociations tarifaires. Animée principalement par Michel Vigneul, conseiller actuaire de l’Institut national d’assurance maladie-invalidité (Inami) de Belgique, et par le Dr Charles Chanut, médecin conseil, cette formation en vue du renforcement des...
(Les Echos 18/06/13)
Le ministre gabonais du Pétrole, Etienne Ngoubou, est revenu dimanche sur le différend judiciaire qui oppose l'Etat gabonais à la société pétrolière Addax Petroleum, après le retrait d'un permis d'exploitation, dans un entretien avec l'AFP en marge du NY Forum Africa. "Nous avons pris la décision de retirer de manière définitive le champ d'Obangue (sud-ouest) à la société Addax Pétroleum (...) qui n'avait pas respecté ses obligations contractuelles" le 10 décembre, après plusieurs mois de négociations infructueuses, a déclaré le ministre. Addax Petroleum, société présente au Gabon depuis 1996, a été rachetée en 2009 par le géant chinois Sinopec, et exploite cinq gisements d'hydrocarbures dans ce petit pays d'Afrique centrale sous forme de contrats d'exploitation et de partage avec l'Etat...

Pages