Vendredi 18 Août 2017
(Gabon Eco 31/07/13)
Le représentant de la Banque Africaine de Développement (BAD) résident au Gabon, a annoncé au cours d'une conférence de presse tenue lundi 29 juillet à Libreville, que les travaux de construction de la voie transafricaine Gabon-Congo pour faciliter les échanges entre ces deux pays, pourraient démarrer en 2014. La Banque Africaine de Développement (BAD) par la voie de son représentant résident au Gabon, Moulay Lahcen Ennahli a, au cours d'une conférence de presse, présenté le projet portant sur la construction d'une voie transafricaine reliant le Gabon et le Congo Brazzaville. La BAD chargée de financer ledit projet a évalué le coût de sa réalisation à 57 milliards F CFA. Le Gabon, selon les normes de la BAD, devra contribuer à...
(Gabon Eco 31/07/13)
La Cour arbitrale de la chambre de commerce de Paris a ouvert le dossier opposant Addax Petroleum à l'Etat gabonais. Les deux parties ont débuté les auditions il y a quelques jours afin de comprendre les dessous de cette affaire qui continue d'alimenter la chronique. Les auditions de l’Etat gabonais et d’Addax Petroleum ont débuté à la Cour arbitrale de la chambre de commerce de Paris. La société pétrolière traîne l'Etat gabonais devant la justice française à cause de la reprise du site d'Obangué en fin 2012, redonné à la Gabon Oil Company (GOC). Au regard de cette situation et sans comprendre la décision de l'Etat gabonais semble-t-il, la filiale de Synopec a choisi de « régler ses comptes via...
(Gabon Review 31/07/13)
Annoncé en grande pompe dès l’arrivée d’Ali Bongo au pouvoir, l’audit dont la mission était de débusquer les agents fraudeurs et absentéistes de l’Etat, aura permis de dévoiler «700 fonctionnaires fantômes». Trois ans après son lancement, en novembre 2009, l’opération censée prendre fin en janvier 2010, aurait laissé échapper plusieurs centaines de professionnels du secteur public. Depuis l’accession au pouvoir d’Ali Bongo, le pays s’était engagé dans la lutte contre toutes les formes de dérives, aussi bien sociales que professionnelles. Seulement quelques mois après son investiture, le Président de la République annonçait la traque des fonctionnaires soupçonnés d’avoir abandonné leur poste de travail. Un vaste audit avait alors été lancé. Pourtant le phénomène qui tend à mettre à mal le...
(Gabon Review 31/07/13)
Du fait d’un chantage pour 60 milliards de francs CFA, les autorités gabonaises s’apprêtent à lancer une nouvelle version de cartes grises et de permis de conduire sous la conduite d’une firme australienne dont l’identité reste inconnue, indique l’hebdomadaire La Une. Initialement exécutées par la Société gabonaise des documents de transport (Sogadotra), à travers le ministère des Transports, la délivrance des cartes dites Gemalto (en polycarbonate au format carte de crédit, résistantes à l’humidité, à la chaleur et au vieillissement) et des permis de conduire relèvera désormais de la responsabilité d’une firme australienne, à croire la dernière livraison de l’hebdomadaire La Une. Rien à voir avec la décision des hautes autorités, approuvée en Conseil des ministres le 29 septembre 2011,...
(Gabon Review 31/07/13)
Le secrétaire général de l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), Guy Roger Aurat Reteno, s’est insurgé contre le comportement de l’administration, au cours d’un point presse donné, le mardi 30 juillet, au siège de cette organisation. Selon Guy Roger Aurat Reteno, secrétaire général de l’Onep, il est inexplicable que l’administration du Travail, garant des dispositions du Travail, conformément à l’alinéa 4 de l’article 359 du code du Travail, et signataire du procès-verbal d’étape sanctionnant les négociations Gouvernement-Onep et ayant abouti, le 16 mars 2013, à la suspension du dernier mouvement d’humeur de cette organisation syndicale, en vienne à faire preuve de laxisme, sinon de complaisance, face aux représailles entreprises envers certains syndiqués. Le leader syndical s’insurge sur le fait...
(Agence Gabonaise de Presse 30/07/13)
LIBREVILLE (AGP)- Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a, dans deux messages distincts adressé ses condoléances au président italien, Giorgio Napolitano et au président du Conseil, Enrico Letta suite à l’accident d’un autocar qui s’est produit dimanche dernier dans la région de Naples (Italie) faisant 38 morts selon un bilan encore provisoire, indique un communiqué de la présidence gabonaise dont l’AGP a reçu copie mardi. « Dans cette dramatique circonstance, je souhaite vous faire part de ce que le Gabon reste solidaire du peuple italien ami et compatit profondément à la douleur des familles des victimes, dont le nombre provisoire est estimé à 38 personnes », écrit Ali Bongo au président italien, Giorgio Napolitano. Le chef de l’Etat gabonais a...
(Agence Gabonaise de Presse 30/07/13)
LIBREVILLE (AGP)- Les deux nouveaux vice-présidents de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI), Mossalt Mounguegui et Guy Pierre Boudianguela ont élu ce mardi à bulletins secrets à siège de l’institution à Libreville, selon un communiqué de la CNLCEI. Mossalt Moguengui Mault, candidat unique qui briguait les suffrages au titre du premier collège constitué uniquement de magistrats conformément aux dispositions légales, a obtenu 100% des suffrages exprimés. En revanche, M. Boudianguela, dans le 2ème collège réservé au non magistrats, a remporté le scrutin face à Me Francine Méviane par quatre voix contre une à une pour l’avocate. Le collège électoral était constitué des dix membres de la commission nommés le 8 juillet dernier par un décret du président...
(Agence Gabonaise de Presse 30/07/13)
LIBREVILLE (AGP)- L’opération d’enrôlement des électeurs à partir des données à caractère biométriques ont démarré mardi sur l’ensemble du territoire gabonais, conformément à l’annonce faite dimanche dernier dans un communiqué par le ministre de l’Intérieur, François Ndongou, en vue des élections locales prévues avant la fin de l’année 2013. « J’informe l’ensemble des concitoyens en âge de voter en qu’en application des dispositions de l’article 37 de la loi n°7/96 portant dispositions à toutes les élections politiques au Gabon. Les opérations d’enrôlements qui vont durer 45 jours, surtout l’étendue du territoire national », a déclaré le ministre Ndongou. Depuis ce matin, les opérations ont démarré timidement à Libreville, la capitale où les populations semblaient trainer les pieds, a-t-on constaté à...
(Gabon Review 30/07/13)
Selon une déclaration, la semaine dernière, du Fonds monétaire international (FMI), «la viabilité du secteur financier constitue un motif de préoccupation» dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Pour l’institution, plusieurs banques de la Cemac présentent des faiblesses qui doivent être corrigées au risque de fragiliser la totalité du secteur et perpétuer ainsi la baisse de croissance à laquelle il fait face depuis quelques mois. Au terme d’une mission effectuée dans la zone Cemac, du 10 au 23 juillet dernier, par des experts du FMI en vue de mener des consultations sur les politiques communes des Etats membres et leurs différentes institutions financières, il est apparu que l’accès au secteur financier dans la sous-région est parmi les...
(Gabon Review 30/07/13)
Tenue le samedi 27 juillet dernier à Libreville, l’assemblée générale de «Publiez ce que vous Payez» (PCQVP), s’est déroulée dans une tension qui était presqu’inévitable, attendue par nombre de membres de ladite coalition. Elle s’est terminée en queue de poisson, portant Me Paulette Oyane à la direction d’une transition de 3 mois. Présidée par Gilbert Maoundonodi, président du Comité de pilotage Afrique et Diallo Mamadou Taran, membre du Comité de pilotage global, l’assemblée générale de la section gabonaise de PCQVP s’est achevée en queue de poisson, mettant ainsi à mal une volonté de réconciliation entamée depuis ces dernières semaines entre les anciens responsables évincés et la nouvelle équipe dirigeante. La mission venue à Libreville avait pour mission d’ «écouter toutes...
(Gabon Review 30/07/13)
À qui profite l’assassinat du musicien gabonais, auteur-compositeur, Serge Egniga tué dans la nuit du 13 au 14 septembre 2003 et retrouvé sur les rails du Transgabonais, broyé par un train mais portant les marques de coups de poignard ? Voici la lourde question à laquelle tenteront de répondre les magistrats du tribunal de première instance de Libreville dans quelques semaines. Loin d’être bouclé, l’affaire Egniga, classée sans même avoir connu un épilogue, sera rouverte dans les prochains jours afin de permettre à la famille de la victime d’obtenir les réponses à des questions restées sans réponses depuis bientôt dix ans, du simple fait que la justice gabonaise semble avoir du mal à jouer son rôle dans cette affaire marquée...
(Gabon Eco 30/07/13)
Anticiper la migration vers l'adresse internet version six déjà disponible dans certains pays afin d'accéder aux nouveaux contenus sur la toile. Tel était l'objet du séminaire de formation organisé du 23 au 26 juillet dernier par l'Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences. L'économie numérique repose sur internet qui fonctionne grâce à certaines ressources. Et l'une de ces ressources les plus importantes est l'adresse internet protocole (IP). C'est en effet pour suivre les mutations qui s'opèrent dans ce domaine que l'Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences (ANINF) en partenariat avec l’ AFRINIC (le registre régional d’adresses IP en Afrique), a organisé du 23 au 26 dernier un séminaire de formation. L’objectif affiché était de sensibiliser les fournisseurs...
(Gabon Eco 30/07/13)
Le Directeur Général du Budget, Yves Fernand Manfoumbi, aurait, selon l'hebdomadaire Echos du Nord surestimé le coût du projet e-visa. Ce dernier consiste à mettre en place un système de paiement électronique des visas pour toute personne désireuse d'entrer sur le territoire gabonais. Le projet e-visa payant vise à mettre en place un site internet facilitant la délivrance et le paiement de visas d'entrée sur le territoire gabonais. Ce programme qui avait été facturé dans un premier temps à 590 millions F CFA serait passé à 653.72 millions F CFA. Une augmentation soudaine qui a suscité des interrogations à l’égard de ce projet et poussé des observateurs avertis à effectuer des parallèles et des études comparatives pour montrer le coût...
(Gabon Libre 30/07/13)
Le monde audiovisuel gabonais connait une réelle évolution depuis quelques années. Au regard de l’offre des programmes que propose nos chaines de télévisions nationales, on peut observer une volonté de mieux faire. Contrairement à ces vingt dernières années où il n’y avait que des chaines publiques. Aujourd’hui, l’émergence et l’essor des chaines privées a créé une concurrence clairement observable entre les chaines de télévision. Une concurrence qui se focalise sur l’offre des programmes. Si on peut constater le manque de positionnement sur le marché de ces chaines, puisque la plupart d’entre elles fonctionnent sous un régime généraliste, mais on peut tout de même voir la volonté de certaines chaines à proposer des émissions beaucoup plus intéressantes que d’autres. C’est ce...
(Gabon Libre 30/07/13)
Comme l’a promis le procureur de la république, les auditions des présumés auteurs des détournements des fonds alloués à l’organisation des fêtes tournantes devront en effet avoir lieu à partir de cette semaine. Répertoriées et connues par tous, toutes les personnes morales et physiques : les entrepreneurs, adjudicataires de marchés publics, soupçonnés d’être de prêt ou de loin mêlés aux scandales des détournements de fonds destinées au ‘’fêtes tournantes’’ des années 2000, seront auditionnés. De sorte que chacun réponde de ses actes devant la loi. Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Libreville en a fait l’annonce vendredi dernier à son cabinet. Cette énième sortie du parquet de la république de Libreville vient matérialiser les...
(Gabon Review 30/07/13)
En application des dispositions de l’article 37 de la loi n°7/96 du 12 mars 1996 portant dispositions communes à toutes les élections politiques, le ministre de l’intérieur, Jean-François Ndongou, a annoncé, le démarrage, ce 30 juillet, des opérations d’enrôlement pour les listes électorales biométriques. Devant durer 45 jours, les opérations d’enrôlement, pour l’élaboration de la liste électorale biométrique, ont démarré ce 30 juillet 2013 sur toute l’étendue du territoire national gabonais. Des centres d’enrôlement ont été ouverts à cet effet dans les mairies, les préfectures, sous-préfectures et certains services publics ou privés faciles d’accès. Pour la circonstance, Jean-François Ndongou, le ministre de l’Intérieur, a prononcé un discours visant à décliner aussi bien tous les détails du processus que les derniers...
(Gabon Review 30/07/13)
La désignation, par le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, de Jean Paulin Ekoua Sima et sa nomination le 8 juillet 2013 par décret du président de la République au sein de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI), alimente la chronique, depuis une baisse dans le «Baromètre» du quotidien L’union il y a 15 jours. Il y a quinze jours, le baromètre du quotidien L’union classait simultanément en baisse le président du Sénat, Rose Francine Rogombé, le président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, et le Premier ministre, Raymond Ndong Sima. Une décrue d’estime qui puisait son origine dans le casting, par ces personnalités, d’une short-list devant permettre au chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, de former la...
(Xinhua 30/07/13)
LIBREVILLE -- La société australienne Pura Vida Energy a confirmé une présence de colonnes d'huile dans le bloc Nkembo, situé au large des côtes gabonaises. Du pétrole sur le bloc offshore de Nkembe, un site pétrolier qui couvre une superficie de 1.210 km2 dans des profondeurs d'eau comprises entre 50 et 500 m à environ 20 km. Selon l'inspection des noyaux, la présence des réservoirs graisseux de bonne qualité avec la coloration de l'huile abondante serait compatible avec les propriétés enregistrées antérieurement par Pura Vida. "Nous avons été séduits par le bloc Nkembe en raison de l' éventail des types de jeu. La confirmation d'huile de l'estimation des ressources éventuelles reconnaît le potentiel d'appréciation significative du champ de pétrole Lola...
(Xinhua 30/07/13)
GENEVE -- Le ministre gabonais du Commerce Fidèle Mengue Me Engouang a avoué lundi que les nouvelles règles sur la valeur en douane de l'Organisation mondiale du commerce ( OMC) ne sont pas encore appliqués dans l'espace de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). "Elles ont été adoptées par la CEMAC mais elles ne sont toujours pas appliquées", a affirmé le ministre gabonais à Xinhua en marge d'une réunion de l'OMC tenue du 29 au 31 juillet à Genève, destinée à examiner les politiques africaines. La CEMAC regroupe six Etats, dont cinq sont membres de l'OMC: le Cameroun, la République du Congo, le Gabon, la République centrafricaine (RCA), et le Tchad. La Guinée équatoriale possède le statut...
(AFP 29/07/13)
PARIS, 29 juillet 2013 (AFP) - L'Afrique est le dernier marché à la mode pour les producteurs français de vins et spiritueux, qui commencent à y poser leurs jalons, portés par la hausse de la demande des classes montantes africaines. "C'est un phénomène récent", explique-t-on chez Rémy Cointreau, propriétaire du cognac best-seller Rémy Martin. Les pays cibles sont clairement ceux où il y a des matières premières (pétrole, mines, diamant) à commencer par le Nigeria, premier producteur africain d'or noir. Le rythme de croissance en Asie commence à s'essouffler, alors les fabricants "cherchent de nouveaux relais de croissance", commente Sébastien Andrieux, chef du service vins et spiritueux chez Ubifrance, l'agence publique d'accompagnement des entreprises françaises à l'exportation. "Le marché est...

Pages