| Africatime
Dimanche 23 Avril 2017
(Gabon Libre 06/06/13)
La relaxe du président du syndicat libre des transporteurs terrestres (Syltteg), Jean Robert Menié , après son arrestation, dans la matinée de mardi à Libreville, par les éléments de la police militaire de la gendarmerie nationale mises en faction dans les grands sites de Libreville et d’Owendo, a ramené la calme dans le camp des transporteurs urbains qui menaçait de durcir la grève si leur président restait détenu par la gendarmerie. Le secrétaire général du syndicat libre des transporteurs terrestres (Syltteg), Bobby Merovée Edou Mba explique que quand ils ont constaté qu’un camion de la police militaire de la gendarmerie les ‘’filait au niveau du rond point Nzeng-Ayong’’, le reflexe qu’ils ont eu était ‘’d’aller de se réfugier au commissariat...
(Gabon Eco 06/06/13)
L’Union des Forces de l’Alternance (UFA) et l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR) sollicitent l’intervention du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, par rapport à l’introduction de la biométrie dans le processus des prochaines élections locales. Au cœur des discordes, l’article 10 du dernier arrêté pris par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou. Les partis d’opposition réunis au sein de l’UFA et de l’ACR ont récemment sollicité l’arbitrage du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba dans le nouveau désaccord qui les oppose au ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou. Au centre des divergences, l’article 10 du nouvel arrêté pris par le ministre de l’Intérieur qui stipule que les représentants des politiques ne devraient jouer qu’un rôle...
(Gabon Eco 06/06/13)
Après trois jours de grève, le Syndicat des Transporteurs Terrestres du Gabon a décidé de reprendre ses activités ce matin. Une nouvelle qui ne peut que réjouir les populations librevilloises qui n’ont que trop souffert depuis le début de cette semaine. Bonne nouvelle pour les usagers de la route à Libreville. Après trois pratiquement sans trafic, les chauffeurs de taxi ont repris leurs activités ce matin. Ces derniers avaient cessé toute activité pour protester, disaient-ils, contre le racket dont ils seraient victimes de la part des policiers. Une grève qui a créé la surprise de leur ministère de tutelle, qui a dit ne pas avoir été informé de cette décision. « On n’a pas été informé et ne savons pas...
(L'Union 06/06/13)
Le président du Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (Syltteg) entend intenter une action en justice contre la gendarmerie pour coups, humiliation et détention arbitraire dans les geôles de Gros-Bouquet, à l'issue de son arrestation mardi dernier par les éléments de la police militaire de la gendarmerie. Arrestation intervenue après que ce syndicat a lancé une grève d'avertissement de 72 heures dans tous les transports urbain et interurbain de Libreville et d'Owendo, le lundi 3 juin. Menié a été libéré aux environs de 19 heures, le même jour de son arrestation. Selon le président du Syltteg, les gendarmes ont justifié son interpellation par le trouble à l'ordre public causé par ses éléments. Une assertion réfutée par le leader syndical...
(Infos Gabon 06/06/13)
Lors d’une de ses dernières sorties, l’opposition proche de l’ex union nationale (UN), notamment l’UFA de Jules Aristide Bourdes Ogouliguendé, implorait le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba de bien vouloir faire appliquer la décision de la commission africaine des droits de l’homme au cas où elle se prononçait pour une réhabilitation de l’ex UN. On pensait alors que les personnes qui croyaient encore à ce parti, remettaient leurs derniers espoirs enterrés entre les mains de la commission de droits de l’homme et du chef de l’Etat gabonais. Mais non, il s’agissait une fois encore d’un acte isolé et d’une cynique manœuvre de récupération politique et politicienne du ‘’cadavre’’ de l’ex UN probablement à des fins de fétichisme ou...
(Gabon Review 06/06/13)
«Et si André Mba Obame avait été empoisonné ?». Telle est la question que se posent bien de Gabonais s’intéressant à la vie politique nationale. Une interrogation revenue, le 5 juin 2013, dans l’hebdomadaire«La Une», ressuscitant par le même biais de nombreuses suspicions à l’endroit de certaines personnalités du monde médiatique et politique du pays. Des suspicions nourries par André Mba Obame lui-même, via un bref entretien exclusif accordé au journal le 1er juin dernier. L’économie de celui-ci. «C’était une journée bizarre. Avec les candidats qui avaient décidé de me soutenir, notamment Jean Eyeghé Ndong, Paul Mba Abessolo, Claudine Ayo, Mehdi Teale, Jean Ntoutoume Ngoua, Eric Mauro Nguema, nous avions programmé trois meetings : Port-Gentil, Medouneu et Libreville. Un peu...
(Les Echos 06/06/13)
Accueillis dans l'enthousiasme lors de leur arrivée en Afrique, les investisseurs chinois commencent à déchanter avec la multiplication des conflits qui les opposent aux Etats africains, qui ont trouvé une illustration avec le différend entre Addax, filiale de Sinopec, et les autorités gabonaises. Au coeur de ce conflit, le gisement pétrolier d'Obangue que Libreville a transféré vers la compagnie publique Gabon Oil Co (GOC) alors qu'il était jusque là exploité par Addax. Des hauts fonctionnaires gabonais du ministère du Pétrole ont déclaré en mai qu'Addax ne s'était pas acquitté de certains droits de douane et que le groupe s'était soustraits à certaines lois. Certaines sources avancent que la filiale de Sinopec pourrait perdre ses licences d'exploitations dans l'ancienne colonie française...
(Nouvelles du Gabon 06/06/13)
La proximité qu’entretient Rigobert Ikambouayat avec la famille Présidentielle susciterait jalousie. C’est du moins ce que l’on puisse dire. L’homme qui cristallise aujourd’hui les rancœurs est pourtant un bon père de famille. L’actuel DG de l’Oprag qui n’est pas à l’origine de sa position sociale actuelle doit désormais apprendre à la défendre. Nul besoin de dire que personne n’a choisit son lieu de naissance. L’on notera que tous ceux qui l’attaquent aujourd’hui ont bénéficié de son coté humain. Son cœur généreux, ses attentions à ceux qui l’entourent prouvent à suffisance qu’il n’est pas l’homme que les médis et journaux ont détruit. En dépit de cela, Ikambouayat est debout par la grâce de Dieu. Ce dernier qui l’a sauvé dernièrement la...
(Gabon Review 06/06/13)
Pour la commémoration du 4è anniversaire de la disparition du président Omar Bongo Ondimba, les fondations Albertine Amissa Bongo Ondimba (FAABO) et Omar Bongo Ondimba pour la paix, la science, la culture et l’environnement (FOBO –PSCE) organisent les 7 et 8 juin 2013 dans la capitale gabonaise, le 3e symposium international sur le diabète en Afrique. Fidèle à leur créneau, ces deux fondations entendent une nouvelle fois cette année rendre un vibrant hommage à feu le président gabonais, Omar Bongo Ondimba, décédé le 8 juin 2009 à Barcelone en Espagne. Durant ces deux jours, les experts venus des cinq continents échangeront des causes, des conséquences du diabète, mais aussi sur des moyens mis en œuvre pour le soigner et des...
(Gabon Review 06/06/13)
Juste quelques semaines après avoir adressé un long billet au chef du gouvernement gabonais, Raymond Ndong Sima pour marquer son désarroi et sa stupeur face à la normalisation des crimes dits rituels au Gabon, le besoin pour Jonas Moulenda, spécialiste des faits divers du quotidien L’Union, de réitérer le même exercice à l’endroit du président Ali Bongo Ondimba vient de se traduire dans les faits. Un texte qui vaut le détour. Hors du pays depuis plus d’une semaine tout en s’informant des réalités et du quotidien des Gabonais durant son absence, le président Ali Bongo Ondimba, Internaute natif, saura trouver dans la lettre de Jonas Moulenda toute l’expression du malaise de la société gabonaise, malgré le haro du peuple et...
(Infos Gabon 06/06/13)
La présidente de la Cour constitutionnelle du Gabon, Marie Madeleine Mborantsuo, a animé ce mercredi au siège de l’UNESCO à Paris en France, une conférence sur le thème «Quelles conditions pour réussir une transition ». La conférence de Mme Mborantsuo qui s’inscrit dans le cadre de la 8e édition de la « Global conférence », est organisée par « Les Ateliers de la terre » en partenariat avec l’UNESCO et a démarré lundi dans la capitale française sur le thème principal « Réussir une transition », une conférence internationale pour le développement durable. L’ambition de cette conférence est de fournir les clés de compréhension et d’apporter les solutions qui permettront d’atteindre l’objectif de transition lié au modèle de développement durable...
(Gabon Review 06/06/13)
Le sac d’«organes humains» découvert le 4 juin à la Zone industrielle d’Oloumi, qui compte deux établissements de services funéraires, a conduit le Parquet de la République à emprunter une nouvelle piste dans la lutte contre les crimes dits rituels. Le procureur de la République près le Tribunal de première instance de Libreville a effectué, le 5 juin, une descente d’examen dans toutes les morgues privées que compte la capitale gabonaise. La grosse livraison d’organes humains, abandonnée ou planquée, au Centre de formation professionnelle Basile Ondimba, à la Zone industrielle d’Oloumi (Libreville), et retrouvée le mardi 4 juin, n’a pas laissé indifférente la machine judiciaire gabonaise. Celle-ci s’est immédiatement mise en branle pour analyser l’abominable découverte. A priori, ainsi qu’il...
(Infos Gabon 06/06/13)
S’imprégner de l’avancement de la palmeraie d’Olam Palm Gabon dans la ville de Kango sur la nationale 1, était le but de la visite effectuée vendredi dernier par le ministre gabonais de l’Agriculture, Julien Nkoghé Békale en présence du Directeur Général d’Olam Gabon, Gagan Gupta. Le Ministre gabonais de l’Agriculture, Julien Nkoghé Bekalé s’est rendu vendredi dernier sur le site de la palmeraie d’Awalad’Olam Palm Gabon, dans la ville de Kango sur la nationale 1, pour y constater son état d’avancement. Il s’agissait pour le ministre d’observer sur place les progrès et développements de cette plantation de palmier à huile ainsi que la manière dont Olam Palm Gabon a su respecter les normes environnementales imposées et dépasser les contraintes écologiques...
(Gabon Review 06/06/13)
Le secrétaire général du ministère du Budget et de la Fonction publique, Yolande Nyonda, a présenté ce mercredi 5 juin 2013 à Libreville, à l’occasion d’une conférence de presse, les Okoumés de l’administration gabonaise, récompensant «ces héros ordinaires» qui donnent à l’administration gabonaise ses performances et ses réussites. Nouveaux trophées lancés par le ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, les Okoumés de l’administration gabonaise visent à récompenser, encourager et promouvoir le sens de la créativité, la réceptivité et la responsabilité des agents qui se seront illustrés en ces bons critères du service public. Le secrétaire général du ministère du Budget et de la Fonction publique, s’exprimant au nom du ministre Rose Christiane Ossouka, a souligné...
(Gabon Libre 06/06/13)
Etrange découverte, ce mardi 4 juin 2013, au PK9 devant le Lycée Public Jean Baptiste Obiang Etoughe, dans une malle arrière d’un véhicule 4×4 de type américain Expédition : Deux enfants élèves au Complexe scolaire les Monts des Oliviers âgés de 8 et 9 ans ligotés et bâillonnés. Un témoin digne de fois nous donne la version des faits. Un monsieur en provenance du Complexe scolaire « les Monts des Oliviers » sise au PK9 sur la nationale 1. Fuyant les embouteillages de la nationale 1, bifurque par l’entrée de Bambou chine. Au niveau du Lycée Publique Jean Baptiste Obiang Etoughe, il gare son véhicule pour faire quelques achats chez les épiciers qui jouxtent le LJBOE. Pendant que le conducteur...
(Ogooue Infos 06/06/13)
Un sujet Congolais a été interpelé ce mercredi dans le département du Cap, au nord de Libreville. Il detenait une carte d’identité gabonaise, qu’il s’est fait frauduleusement établir au nom de Gabin Ngalimi, né le 10 février 1980 à Léconi, dans le Haut-Ogooué. Il sera présenté au cours des prochaines heures au parquet de Libreville. Chaque semaine apporte son insolite et son fait divers dans le département du Cap. La semaine écoulée un jeune Gabonais a été pris la main dans le sac en plein délit de destruction des biens publics et de vol du gravier dans cette localité. Ce mercredi c’est un Congolais qui s’est fait prendre par les éléments de la gendarmerie du Cap pour faux et usage...
(Gabon Actu 05/06/13)
L’Union de forces pour l’alternance (UFA) et l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), deux regroupements de l’opposition, ont sollicité ce mardi à Libreville à travers un point de presse, l’arbitrage du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, clef de voute des institutions, pour faciliter l’introduction de la biométrie dans le processus électoral, dont la mise en œuvre de certains aspects butent avec le code électoral. « Face à cette situation de blocage, l’UFA et l’ACR en appellent à l’arbitrage du président de la république en vue de traduire dans les faits sa volonté d’organiser des élections sans heurts au Gabon dès cette année 2013 », a déclaré, Jules Aristide Bourdès Ogouliguéndé, président du Congrès pour la démocratie et la...
(Gabon Eco 05/06/13)
Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) a instauré la Journée Mondiale de l’Environnement dans le but de valoriser ce secteur. La célébration de cet événement, ce mercredi 5 juin, se matérialise par de nombreuses manifestations et activités éducatives dans chaque pays. Comme chaque 5 juin, le monde célèbre l’environnement. Placé sous le thème « pensez-mangez-préservez », cet événement vise à sensibiliser chaque citoyen sur l’importance de la préservation de l’environnement. Il s’agit de réduire le gaspillage alimentaire qui est estimé chaque année à près de 1,3 milliards de tonnes de nourriture. « Ensemble, nous pouvons renverser cette inacceptable tendance et améliorer des vies. Dans les régions industrialisées, près de la moitié de la nourriture gaspillée, soit environ 300...
(Infos Gabon 05/06/13)
La 13e conférence générale de l’Association des universités africaines qui avait débuté le 28 mai dernier sous le thème « Transformer l’enseignement supérieur africaine pour l’employabilité des diplômes et le développement socio-économique » a clôturé ses assisses vendredi à Libreville. Pendant près de quatre jours, les participants se sont penchés sur l’analyse des problèmes relatifs à la compétitivité, au renforcement de la gouvernance, à la quête de l’excellence et la performance des universités africaines. Ce point ainsi développé a conduit à la mise en place d’un nouveau conseil d’administration. Le ministre délégué à l’enseignement professionnel, très satisfait par l’organisation de cette rencontre, a tenu à exprimer son désir de voir les recommandations issues des travaux de ladite conférence être mises...
(Ogooue Infos 05/06/13)
Dans une lettre parvenue à notre rédaction, Jonas Moulenda, journaliste au quotidien l’Union a écrit mardi au chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, pour dénoncer l’insécurité galopante au Gabon, assortie du phénomène de crimes rituels, deux semaines après avoir adressé presque le même courrier au chef du gouvernement, Raymond Ndong Sima. Lire la lettre. Lettre au Chef de l’ Etat Monsieur le Président, IL y a deux semaines, j’avais écrit au Premier ministre au sujet de l’insécurité galopante qui règne ces derniers temps dans notre pays. Si je monte encore au créneau, ce soir, à travers cette lettre c’est parce que je constate que les choses vont de mal en pis. Mon grand-père disait: « Si tu vois le poisson...

Pages