Jeudi 23 Novembre 2017
(RFI 02/10/17)
Au Gabon, le gouvernement multiplie les bons gestes pour mettre fin à la grève qui paralyse les régies financières (douane, impôts, Trésor public et hydrocarbures) depuis trois mois. L'un des syndicats concernés, qui n'a pas signé la trêve sociale, continue cependant son opposition et exige le paiement intégral de toutes les primes ainsi que l'ouverture des nouvelles négociations. Pour trouver une issue au conflit social, le ministère du Budget a rédigé vendredi un chèque de 8 milliards de francs CFA (environ 12,1 millions d'euros) pour régler une partie de sa dette auprès de ses collaborateurs.
(Xinhua 02/10/17)
Le ministre gabonais de la Défense, Etienne Massard Kabinda Makaga, a reçu dimanche au port d'Owendo, le navire-hôpital l'Arche de paix de la Marine chinoise, où l'équipe médicale du navire-hôpital propose lundi des services gratuits à la population locale. L'Arche de la paix est arrivée au port d'Owendo, la commune voisine de Libreville, avec une équipe médicale à son bord. Celle-ci doit intervenir durant une semaine dans le pays, dans le cadre de la coopération médicale entre la Chine et le Gabon. "Dans le domaine de médecine, il n'y a pas de frontières, ce n'est pas pour la première fois, concernant notre coopération entre les deux pays dans le domaine de la santé, en 2009, il y avait l'armée qui...
(Jeune Afrique 02/10/17)
L’aide du FMI ne suffira pas à relancer les économies de la zone. Nouvelles sources de financement, recettes fiscales, diversification… JA fait le tour des réformes à engager d’urgence pour renouer avec la croissance. «Le chemin est encore long, mais les signes d’un regain de croissance sont bien visibles. » Paul Tasong, commissaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) chargé des politiques économique, monétaire et financière, se veut optimiste. D’après cet économiste camerounais, les mesures d’urgence mises en œuvre depuis la réunion de crise de Yaoundé, en décembre 2016, « devront permettre de porter le taux de croissance de la Cemac à 0,5 % en 2017, contre une récession de – 0,4 % enregistrée en 2016...
(Financial Afrik 30/09/17)
Le Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques (FGIS) a reçu hier 28 septembre la distinction du « Fonds souverain africain de l’année ». Le prix a été décerné à New York par le cabinet international Africa Investor (Ai) en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies. « Nous sommes ravis de recevoir ce prestigieux prix qui souligne le travail acharné de notre équipe ainsi que son engagement envers l’excellence. Cette année a été marquée par de nombreuses réalisations pour notre institution, des accords pour le développement de barrages...
(RFI 29/09/17)
Le Gabon se dirige peut-être vers une sortie de grève dans les régies financières, c'est-à-dire les impôts, la douane, le Trésor public et les hydrocarbures. Depuis trois mois, les agents chargés de récolter les recettes de l'Etat ont arrêté de travailler pour réclamer cinq mois d'arriérés de primes, ce que le gouvernement ne parvient pas à payer. Pour mettre fin à la crise, une trêve sociale d'une année a été signée jeudi 28 septembre. Le huis clos a duré 13 heures. Les syndicalistes réclamaient entre 12 et 26 milliards de francs CFA d'arriérés de primes.
(Xinhua 29/09/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- La création d'un marché obligataire est indispensable pour dynamiser les économies actuellement en crise de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) en raison de la chute des prix du pétrole et des problèmes sécuritaires, a suggéré mardi le vice-président de la Société financière internationale (SFI), Hua Jingdong, en visite à Yaoundé, la capitale camerounaise. Filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, la SFI, fondée en 1956, dispose d'un capital de 2,5 milliards de dollars constitué par ses 184 pays membres. Elle a réalisé des investissements de l'ordre de 1.000 milliards de dollars et soutenu le financement de plus de 6.000 projets dans environ 120 pays du monde, selon les statistiques officielles. Au...
(Gabon Actu 28/09/17)
Un collectif des 15 Imams Gabonais a condamné avec véhémence mercredi dans un point de presse les accusations liées aux malversations financières et la marginalisation supposée des cadres musulmans Gabonais, portées contre le président du Conseil supérieur des affaires islamique du Gabon (CSAIG) Ismaël Oceni Ossa, par une partie des anciens étudiants gabonais en théologie islamique de l’Université de Médine d’ Arabie Saoudite. « Nous imams du Gabon, condamnons avec la dernière énergie les diffamations et toutes les accusations injustifiées formulées contre notre grand imam Ismaël...
(Agence Ecofin 28/09/17)
(Agence Ecofin) - Dans le cadre du processus de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange en Afrique centrale, une délégation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), conduite par Mfoula Marie Thérèse Chantal, secrétaire générale adjointe chargée de l’intégration physique, économique et monétaire, a échangé, ce 25 septembre 2017, avec les autorités tchadiennes. Cet échange qui s’est déroulé en marge de sa mission de relance du Programme de productivité agricole en Afrique centrale (PPAAC), avec Hamid Koua, ministre tchadien du Commerce et du Développement industriel, a porté sur l’évolution du processus d’insertion dans l’ordre juridique interne par la République du Tchad, des instruments juridiques de commerce afin de permettre à la CEEAC d’opérationnaliser la...
(L'Union 28/09/17)
Après sa rencontre, à Paris, avec le personnel de la haute représentation en France, le chef de la diplomatie gabonaise a également eu une séance de travail avec l'ambassadeur délégué permanent du Gabon à l'Unesco, Rachel Annick Ogoula Akiko Obiang Meyo, et ses collaborateurs. passage à Paris (France), le ministre des Affaires étrangères, Noël Nelson Messone, est allé rencontrer les diplomates gabonais en poste en France. Après l’Ambassade Haute Représentation de la République gabonaise près la République française, le 23 septembre dernier, ce fut au tour du chef de la Délégation permanente du Gabon près de l'Organisation des Nations unies pour l'Éducation, la Science et la Culture (Unesco), Rachel Annick Ogoula Akiko Obiang Meyo, d'accueillir le chef de la diplomatie...
(L'Union 28/09/17)
De retour d'un tournage sur l'Ile Maurice, le célèbre acteur américain d'origine béninoise, remarquable dans le récent remake de la "Légende de Tarzan", est en séjour dans notre pays. Il en a profité pour rencontrer des élèves de classes de CM1 et CM2, afin de partager avec eux la nécessité de croire en leurs rêves. CROIRE en ses rêves et se réaliser. C'est la pensée transmise, hier matin, par le célèbre acteur Djimon Hounsou aux élèves des classes de CM1 et CM2 de quelques établissements de Libreville. L'acteur africain de cinéma le plus en vue à l'heure actuelle à Hollywood, en provenance d'un tournage sur la pêche sportive à l'Ile Maurice, a profité de son escale gabonaise, avant de retrouver...
(Afrik.com 28/09/17)
En retrait de la sélection depuis plusieurs mois, l’attaquant du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang a annoncé qu’il se remet à disposition du Gabon pour le match des éliminatoires du Mondial 2018 face au Maroc le 7 octobre prochain. Bonne nouvelle pour la sélection du Gabon ! En retrait des Panthères depuis le fiasco de la CAN 2017 à la maison, Pierre-Emerick Aubameyang a annoncé qu’il va signer son retour en équipe nationale pour le déplacement capital au Maroc le 7 octobre dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018. "J’avais été clair avec la Fédération et le coach, ce n’était pas le moment pour moi, j’étais dans une phase difficile mentalement en plus avec le mercato, mais je vais revenir...
(Jeune Afrique 27/09/17)
72e Assemblée générale de l’ONU, du 19 au 25 septembre), pour rencontrer Emmanuel Macron. À l’issue de la réunion sur la Libye, le 20 septembre, à laquelle il participait en tant que président du Comité de haut niveau de l’Union Africaine sur ce pays, le chef de l’État congolais s’est brièvement entretenu avec son homologue français au sujet d’un futur rendez-vous à Paris. Ce dernier a suggéré que cet entretien soit organisé par leurs ministres des Affaires étrangères respectifs, Jean-Yves Le Drian et Jean-Claude Gakosso. La veille, Ali Bongo avait lui aussi établi un premier contact avec Emmanuel Macron, avec qui il a échangé une poignée de main à l’occasion du lancement du pacte mondial pour l’environnement. Ce ne fut...
(Autre média 27/09/17)
La crise politique qui secoue le Gabon depuis la proclamation de l’élection présidentielle d’août 2016 se poursuit. Un an après l’élection contestée d’Ali Bongo Ondimba, le pays est toujours divisé en deux entre les partisans du pouvoir et ceux de l’opposant Jean Ping. Les premiers considèrent que le match est joué et qu’Ali Bongo, qui gouverne le pays, est durablement installé au sommet de l’Etat. Les autres, qui continuent de nier toute légitimité à Ali Bongo, se disent confortés par les prises de position du parlement européen et s’illustrent par des actions de défiance contre le régime.
(Gabon Review 27/09/17)
L’ancien député démissionnaire de Bolossoville a été entendu, lundi 25 septembre, par le juge d’instruction. La date de son procès reste inconnue à ce jour. Plus d’un an après sa mise en détention préventive à la prison centrale de Libreville, le procès de Bertrand Zibi Abeghe n’est pas encore à l’ordre du jour, comme certains l’avaient annoncé sur les réseaux sociaux le week-end écoulé. Sa libération, même provisoire, l’est encore moins. Les deux dernières demandes introduites par ses avocats avaient été rejetées par le juge d’instruction en fin 2016. Or, c’est face à ce juge que l’ancien député PDG démissionnaire a été présenté lundi 25 septembre. Une première depuis son arrestation, le 31 août 2016. Au palais de justice de...
(Autre média 27/09/17)
Les violations des libertés publiques, les abus du pouvoir, les actes anticonstitutionnels perpétués depuis 1967 sont l’apanage de la présidence contestée d’Ali Bongo en vue de s’éterniser au sommet de l’Etat malgré l’expression du suffrage universel. Face à ce blocage, l’avocat au barreau du Gabon, Maître Anges Kevin Nzingou, fondateur et ancien président du Mouvement des Jeunes de l’UPG (MJU), 3e Vice-président des Upégistes solidaires s’exprime sur ce constat accablant dans un entretien exclusif accordé ce mardi à Info241. L’avocat engagé passe au crible les sujets d’actualité : la résolution européenne, la crise post-électorale suite à un déni de démocratie, du combat et de la responsabilité des jeunes, sans manquer de revenir sur le rôle non salutaire et ni messianique...
(Gabon Review 27/09/17)
La coordination des mouvements associatifs soutenant Ali Bongo a convié les responsables d’associations autour d’un repas, pour un engagement en faveur d’Ali Bongo pour les six prochaines années. La coordination des mouvements associatifs soutenant Ali Bongo a appelé, samedi 24 septembre à Libreville, à une synergie d’engagement des jeunes en faveur du Chef de l’Etat. En conviant près de 1000 représentants d’associations à un cocktail dinatoire, les responsables de la coordination entendaient non seulement célébrer l’an 1 du second mandat d’Ali Bongo, mais également fixer le cap des perspectives pour les six prochaines années. Le porte-parole de la coordination des associations soutenant Ali Bongo, Hermann Kamonomono. © Gabonreview «C’est pourquoi nous devons resserrer nos rangs et nous mettre ensemble. L’heure...
(Le Monde 27/09/17)
Au Gabon comme dans d’autres Etats africains, le rap est devenu le levier de constructions identitaires et du rapport au politique. Jeudi 17 août 2017, sur le bord de mer jouxtant la présidence, le Gabon célébrait ses 57 ans d’indépendance par la tenue d’un grand concert populaire à Libreville. Comme à l’accoutumée, la communion nationale devait s’opérer par la fête et le divertissement. Des stars de hip-hop avaient été invitées pour attirer la jeunesse : Ba’Ponga, Tris, Tina ou Ndoman du côté rap ; Unknown Dimension et Scorpion pour les groupes de danse hip-hop ; Shan’l pour le RnB et l’afro-pop. L’affiche était alléchante. Car la fête revêtait cette année un enjeu et un sens particuliers. Un autre anniversaire, moins...
(Agence Ecofin 27/09/17)
La firme argentine Positivo BGH, spécialisée dans la fabrication de matériels et équipements électroniques tels que des ordinateurs portables, des tablettes et des téléphones mobiles, envisage de s’installer au Gabon et de monter une usine de fabrication de produits made in Gabon. Les responsables du groupe industriel argentin ont eu des entretiens avec des membres du gouvernement notamment le ministre de l’Economie numérique, Alain Claude Bilie-By-Nze et le ministre de la Promotion des Investissements et du Commerce, Madeleine Berre, il y a quelques jours à Libreville. D’après leurs déclarations, l’implantation de cette usine «passe par un projet d’industrialisation sur le Gabon, ensuite par un transfert de connaissances aux Gabonais ». Il est également question, assure le représentant de la firme,...
(RFI 26/09/17)
Ambiance un peu particulière ce lundi 25 septembre au palais de justice de Libreville au Gabon. Un message diffusé sur les réseaux sociaux annonçait la tenue lundi du procès de l'ancien député du parti au pouvoir, Bertrand Zibi, qui avait démissionné de façon très spectaculaire devant le président Ali Bongo en pleine campagne électorale dans sa circonscription. Bertrand Zibi avait rejoint l'opposition et avait été interpellé au QG de Jean Ping dans la nuit du 31 août 2016. Son procès est très attendu. Mais en fait ce lundi, il était simplement présenté devant un juge d'instruction. Bertrand Zibi est poursuivi pour plusieurs chefs d'accusation. Me Cédric Maguisset, l'un de ses trois avocats qui ont assisté à la séance de ce...
(Agence Ecofin 26/09/17)
(Agence Ecofin) - La Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) prépare actuellement des textes d'application qui seront soumis à la consultation de la profession bancaire, les 15 et 16 novembre 2017 à Douala, dans le secteur de la microfinance. Le premier texte porte sur le projet de règlement Cobac relatif à la liquidation des établissements de microfinance (EMF) de petite taille. A cet effet, le gendarme du secteur bancaire prévoit une procédure dite de « liquidation simplifiée » pour les EMF de première catégorie, dont le total des dépôts n’excède pas un milliard de FCFA au moment du retrait d’agrément. Un second projet porte sur les modalités d’application des astreintes appliquées pour non-respect des injonctions de la Cobac. Il s’agira...

Pages