Vendredi 22 Septembre 2017
(Agence Ecofin 30/08/17)
Pour assurer l’exploitation rationnelle du site pétrolier de Mboumba, hérité de la compagnie française Total, Gabon Oil Company a signé un accord avec la compagnie pétrolière russe Zarubezhneft, annonce Jean Koumbi Guiyedi, directeur général adjoint de la société au site GabonReview. La surface financière de l’entreprise actuelle, confie-t-il, ne permet pas à l’entreprise d’engager des dépenses afin de devenir opérateur. D’où ce partenariat avec la société russe avec laquelle Gabon Oil entend développer d’autres opportunités. «Notre pays a également besoin de valoriser son gaz et notre partenariat va également dans ce sens. Et nous verrons comment étendre ce partenariat à d’autres champs possédant également du gaz », indique le directeur général adjoint. La compagnie russe qui conçoit, construit et exploite...
(Agence Ecofin 30/08/17)
C’est l’agence de presse Chine nouvelle qui annonce sur son site, le périple dans les eaux continentales, de l’Arche de la paix, un bateau-hôpital chinois qui apporte des soins aux populations des pays visités par ses équipes. En fait, selon l’agence de presse chinoise, l’Arche de la paix est arrivée au port de Djibouti le 23 août dernier avec une équipe médicale à son bord. Celle-ci doit intervenir dans ce pays pendant 9 jours, dans le cadre de la coopération médicale entre l’Empire du Milieu et certains pays du continent, avant de prendre le large pour d’autres destinations. Parmi les pays où est attendu cet hôpital flottant, il y a entre autres la Sierra Leone, le Gabon et la Tanzanie...
(Gabon Review 30/08/17)
Gabon Oil Company (GOC) va céder l’exploitation du champ pétrolier de Mboumba à la société russe Zarubezhneft. L’aspect technique relatif à cette issue est au cœur d’une série de réunions entre les deux partenaires, lancée le 29 août à Libreville. Confrontée aux contrecoups de la conjoncture actuelle, Gabon Oil Company (GOC) a sollicité l’expertise de la société russe Zarubezhneft, à qui elle va céder l’exploitation du site pétrolier de Mboumba. Les deux partenaires ont ainsi initié une série de réunions techniques dans ce sens, le 29 août à Libreville. «Selon les instructions de notre directeur général (Arnauld Engandji), ce partenariat fera que la GOC sera dans le non-opéré sur le champ de Mboumba. Non pas que nous n’avons pas le...
(Gabon Review 30/08/17)
La préfecture de Libreville a conditionné la vente de carburant, à la présentation d’une pièce d’identité. Valable du 27 août au 5 septembre 2017 à Libreville, Owendo et Akanda, la mesure est plutôt perçue comme le signe d’une crainte inavouée et vient en rajouter à la psychose ambiante. A travers un communiqué daté du 27 août, la préfecture de police de Libreville annonce un programme d’achat de carburant en vrac, dans la ville de Libreville, couvrant la période du 27 août au 5 septembre. Pour se faire servir du carburant dans un récipient autre que le réservoir d’un véhicule, la présentation d’une pièce d’identité est exigée tandis que ce service est contingenté dans les stations d’essence requises de Libreville, Owendo...
(Agence Ecofin 30/08/17)
Les principaux opérateurs du secteur de la télévision du Gabon ont été conviés à une séance de travail avec le ministre de l’Economie numérique, de la Communication et de la Culture Alain Claude Bilie-By-Nze. Le ministre a annoncé au cours de cette réunion que l’Etat va mettre en œuvre une des dispositions du nouveau code de la communication à savoir le paiement par les entreprises de diffusion et de vente des images de télévision, de la redevance audiovisuelle. «A compter de la fin du mois de septembre, la redevance audiovisuelle sera récoltée et reversée à l’Etat », a annoncé ce 29 août 2017 le ministre de l’Economie numérique. Il appartient, d’après Alain Claude Bilie-By-Nze, aux patrons des chaînes de télévision...
(Gabon Review 30/08/17)
Désormais, et sur instructions fermes d’Alain-Claude Billie-By-Nze, les personnalités politiques refusant de reconnaître le pouvoir d’Ali Bongo n’auront plus accès aux médias publics. La nouvelle instruction donnée aux responsables des médias publics gabonais par le ministre de la Communication est claire : seuls les Gabonais qui reconnaissent le pouvoir en place auront accès à leurs chaînes de télévision ou de radio. «Je le répète encore une fois : il est hors de question, sur les chaînes publiques, de donner la parole à quelqu’un qui ne reconnaît pas les autorités en place. Il ira s’exprimer ailleurs que sur les chaînes publiques», a déclaré Alain-Claude Billie-By-Nze, lundi 28 août, au terme de sa visite à Gabon Télévisions. Difficile de ne pas voir...
(Gabon Review 30/08/17)
Sans que les autorités ne s’en émeuvent, des produits pharmaceutiques, tels que le Tramadol, sont en passe de déclasser les drogues classiques consommées au Gabon. Leurs ravages commencent à se faire sentir au sein de la population jeune des quartiers sous intégrés de Libreville. Le phénomène n’est pas nouveau, mais il inquiète par la notoriété de ces nouvelles drogues et surtout leur emprise sur les jeunes. Si, il y a quelques années, peu de bruit avait été fait pour alerter sur les dangers des «Mantame» ou les «0,25» dans les cours de récréations des lycées et collèges du Gabon, ainsi que dans les bars, boîtes de nuit et snacks des grandes villes, les «Kobolo» ne semblent nullement inquiéter les autorités...
(APA 30/08/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les dépenses publiques au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont connu une baisse de 4000 milliards de francs CFA au cours de la période triennale 2014-2017, a appris mercredi APA auprès de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). En clair, ces dépenses sont passées de 7000 milliards de francs CFA en 2014 pour se stabiliser à 3000 milliards de francs CFA en 2017, soit une chute vertigineuse de 4000 milliards de francs CFA en l’espace de trois ans. Cette réduction drastique des dépenses publiques est la conséquence des mesures d’ajustements budgétaires implémentées au sein des États ou édictées par la BEAC depuis le déclenchement de...
(Autre média 30/08/17)
La réputation du Gabon et des Gabonaises n’est plus ce qu’elle était jadis. Dans une vidéo publiée récemment sur Facebook, ce ressortissant Ivoirien vivant au Ghana dénonce la prostitution dans laquelle excelleraient les étudiantes Gabonaises. Ces dernières venues pour des études, s’adonneraient au métier le plus vieux du monde. A travers l’affaire d’une étudiante gabonaise menacée de mort par des sujets Nigérians, l’activiste essaie de raisonner ces jeunes femmes gabonaises et ivoiriennes qui seraient au top de la prostitution facile dans ce pays africain. Autrefois respecté en Afrique, le Gabon n’a plus sa respectabilité d’antan. Réputation entachée par le comportement blâmable de ses ressortissants expatriés qui n’échappent plus aux affres de la précarité et de l’argent facile. Une situation qui...
(L'Equipe 30/08/17)
Pierre-Emerick Aubameyang n'a pas été convoqué avec le Gabon pour la double confrontation face à la Côte d'Ivoire, dans l'optique du Mondial 2018. L'attaquant-vedette du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang n'a pas été sélectionné avec le Gabon pour la double confrontation (2-5 septembre) contre la Côte d'Ivoire, décisive dans la course au Mondial 2018. Son absence de la liste présentée par le sélectionneur espagnol Jose Antonio Camacho est une surprise. Il pourrait s'agir d'un choix de l'attaquant, alors que le marché des transferts bat son plein pendant encore près de 48h00 dans les principaux Championnats européens. Le Gabon reçoit la Côte d'Ivoire le 2 septembre avant de se déplacer chez ce même adversaire le 5 septembre. Lire sur: https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Mondial-2018-le-gabon-sans-au...
(Gabon Review 29/08/17)
Exacerbées par le non-respect des clauses inscrites dans le cahier de charges soumis à la société forestière chinoise, Pink Shang Timber, les populations du village Moukab, situé dans la province de la Nyanga ont manifesté leur ras-le-bol le 26 août. Les activités de la société forestière Pink Shang Timber, basée à 10 kilomètres de Mouabi, dans la province de la Nyanga sont à l’arrêt depuis le 26 août. Motif : les populations du village ont érigé des barricades à l’entrée du chantier pour empêcher les employés d’y accéder. Ils protestent contre le non-respect des clauses inscrites dans le cahier de charges soumis à la société chinoise. Selon les villageois, lors de son implantation à Moukab, il y a plus de...
(Gabon Review 29/08/17)
Selon plusieurs sites d’information africains, le navire-hôpital chinois fera une escale au Gabon dans quelques jours, pour traiter plusieurs malades dans différentes spécialités. L’Arche de la paix a accosté sur le vieux port de Djibouti la semaine dernière. Depuis le mercredi 23 août, le navire-hôpital chinois propose des services gratuits à la population locale. Son équipe médicale à bord consulte, conseille et intervient sur les patients atteints de diverses maladies. Cette opération, qui entre dans le cadre de la coopération navale entre la Chine et la République de Djibouti, devrait durer 9 jours, selon l’agence de presse...
(Autre média 29/08/17)
Casser le mur de glace, établir le pont de proximité entre le chef de l’Etat avec la base, orienter l’action gouvernementale vers les besoins quotidiens des populations, autonomiser les femmes et amplifier la lutte contre le chômage des jeunes, voilà pour l’essentiel les missions que le chef de l’Etat est en droit d’attendre de son nouveau directeur de cabinet. Déclinant ses orientations au Premier ministre sur le nouveau gouvernement, entré en fonction la semaine dernière, le président de la République Ali Bongo Ondimba disait, nous citons : « Le temps est plus que jamais à l’action. Une action qui doit constituer une réponse concrète aux problèmes des Gabonais, notamment à ceux de la femme et des jeunes ». Venant du...
(Gabon Actu 29/08/17)
La démission de la ministre déléguée auprès du ministre du budget et des comptes publics, Irène Patricia Manguila Boussamba 6 séjours seulement après sa nomination, constitue une grosse épine dans le pied du chef du gouvernement Emmanuel Issoze Ngondet, contraint à ce qui semble, à revoir sa copie dans son ensemble pour extirper le bon grain de l’ivraie dans ses choix futurs pour une bonne gouvernance. La moralisation de la vie publique, un des axes prioritaires du gouvernement d’ouverture rendu public le 21 août courant. Un principe de bonne gouvernance devant guider désormais les autorités pour éviter les récriminations récurrentes des populations, relatives aux affaires et aux délits d’initiés. Tout ceci, associé à l’impunité. La connivence entre dame Manguila Boussamba,...
(L'Union 29/08/17)
Après plus de quatre ans d’intenses activités au Gabon, Marie-Evelyne Petrus-Barry, coordonnateur résident et représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) fait valoir ses droits à la retraite à partir du 31 août 2017. A cette occasion, le bureau du Pnud à Libreville a offert, vendredi dernier, un cocktail d’au revoir en son honneur. Une vidéo d'une vingtaine de minutes, retraçant l'ensemble des activités menées au Gabon par Mme Petrus-Barry, a été projetée. Le film détaille son travail dans notre pays à travers des témoignages de collègues de service, de partenaires locaux ainsi que de personnalités publiques. Dans son rôle de coordonnateur-résident, elle a coordonné la planification, l’exécution et l’évaluation du travail commun de toutes les...
(Gabon Review 29/08/17)
Dans une déclaration, le 27 août, le Collectif Gabon Démocratie a donné de la voix suite à la dispersion de marches de partisans de Jean Ping par les forces de l’ordre. Une sortie d’autant plus justifiée que plusieurs activistes ont été interpelés à l’issue de la répression policière du 25 août. Dépité par la répression policière des manifestations pro Jean Ping à Libreville et l’intérieur du pays, le Collectif Gabon Démocratie a donné de la voix le 27 août. «Ali Bongo Ondimba en perte de vitesse et honni de l’ensemble de ses homologues tentent par tous les moyens de conjurer la colère en ébullition à travers tout le pays depuis près d’un an», a déclaré le Collectif. Le 25 août,...
(Gabon Actu 29/08/17)
Le Professeur Albert Ondo Ossa, ancien ministre, ancien candidat à l’élection présidentielle de 2009, professeur agrégé en économie et militant de la société civile hostile au pouvoir, a été empêché dimanche de prendre l’avion de la compagnie Rwandair qui devait l’amener au Cameroun, a appris Gabonactu.com auprès de ses proches. Le professeur Albert Ondo Ossa très connu dans le monde scientifique pour son expertise en économie devait participer à un colloque international au pays de Paul Biya. Les raisons de son interdiction de sortir du territoire ne lui auraient pas été notifiées. Ancien ministre de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur sous Omar Bongo Ondimba, Albert Ondo Ossa est une grosse gueule qui n’a jamais fait mystère de ses convictions...
(Gabon Review 29/08/17)
Trahie et abandonnée, selon elle, par ses anciens compagnons de l’opposition, l’ancien soutien de Jean Ping n’a plus donné signe de vie que sur les réseaux sociaux. Dans un post, lundi 28 août, elle a annoncé un break avant un retour prochain «dans l’arène». Depuis plusieurs mois, elle se fait discrète. Sa dernière apparition à la télévision s’est faite dans le cadre d’un témoignage dans le magazine «Complément d’enquête» sur France 2, consacré, le 6 juillet dernier, à la relation des Bongo avec la France. C’est lors de son intervention qu’on avait su, officiellement, qu’elle avait «pris ses distances» avec Jean Ping, dont elle à soutenu la candidature plus d’un an avant la présidentielle d’août 2016. Annie Léa Meye ne...
(Gabon Review 29/08/17)
Retardée pour des raisons financières, la livraison du chantier de l’axe routier PK 5-PK 12 devrait finalement être possible en février, selon le ministre des Infrastructures et des Travaux publics. Initialement annoncée pour décembre 2017, la livraison du chantier des 2×2 voies sur le tronçon PK 5-PK 12 attendra quelques mois de plus. A en croire Jean-Pierre Oyiba, le ministre des Infrastructures et des Travaux publics, celle-ci devrait être possible en février 2018. En 2016, le gouvernement avait expliqué que l’arrêt des travaux était dû au non-versement de la quote-part du Gabon dans ce chantier cofinancé par la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC). Or, depuis quelques mois, Colas, l’entreprise française adjudicataire du chantier a relancé les...
(Gabon Actu 29/08/17)
L’attaquant gabonais du club allemand le Borussia Dortmund, Pierre Emeric Aubameyang ne figure pas sur la liste des 23 joueurs retenus par le sélectionneur national, l’espagnol José Antonio Camacho pour affronter la Côte d’Ivoire en aller/retour le 2 septembre au Gabon et le 5 septembre en Côte d’Ivoire. Les raisons de cette défection ne sont pas connues. Capitaine de l’équipe nationale gabonaise, Pierre Emeric Aubameyang boude la sélection depuis plusieurs rendez-vous. Sa dernière sortie avec les Panthères remonte à la CAN 2017 organisée au Gabon entre janvier et février 2017. Le Gabon était éliminé dès le premier tour et la prestation du meilleur buteur du championnat allemand (2017) était très critiquée. Voici la liste complète des joueurs retenus : Gardiens...

Pages