Samedi 24 Février 2018
(AFP 01/02/18)
C'est une "gangrène", devenue en près d'une année un fléau: la consommation d'un emblématique médicament anti-douleur, souvent associé à de l'alcool, fait fureur dans les écoles au Gabon, une nouvelle drogue surnommée "kobolo" par la jeunesse des quartiers. "On se demande qui n'en consomme pas dans nos établissements publics", raconte Chantal (nom d'emprunt), professeur de musique dans un collège de Libreville, confronté quotidiennement au problème. "Ça commence dès la 6e, dès 12-13 ans, on voit les enfants littéralement changer de peau, devenir agressifs et violents sous les effets de ce kobolo, qu'on trouve régulièrement en fouillant dans les cartables. Le pire c'est que les élèves ne font pas que consommer, ils vendent", se navre la jeune femme. "L'administration a connaissance...
(Agence Ecofin 01/02/18)
New Way of Working. Tel est le nom de la nouvelle stratégie mise en place par la Banque africaine de développement (BAD) et visant à apporter l’électricité à 29,3 millions de personnes, d’ici à 2020. Cette nouvelle politique a été présentée par Akinwumi Adesina (photo), le président de l’institution, lors d’une rencontre de haut niveau qui s’est tenue, le 28 janvier 2018, au siège de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba. « La BAD est aujourd’hui en première ligne, en ce qui concerne les investissements dans les énergies renouvelables en Afrique. La part des énergies renouvelables dans le portefeuille énergétique de la banque, est passée de 14% lorsque je suis devenu président de l’institution en 2015,...
(Agence Ecofin 31/01/18)
BGFIBank Gabon annonce la création d’une offre Trade Finance avec l’ambition d’être le partenaire privilégié des entreprises (grandes, moyennes et petites). Son objectif est de proposer à cette clientèle une offre sur mesure avec toutes les clés de sécurité pour gérer les risques liés au développement de leurs activités domestiques et internationales. Le Trade Finance offre aux entreprises des avantages liés à l’optimisation des flux de trésorerie, une adaptation aux contraintes règlementaires, et surtout la garantie des échanges transfrontaliers à travers des moyens de paiement sécurisés gage d’une sureté, face aux risques de crédit ou de contrepartie. Cette initiative nouvelle s’inscrit dans la continuité de l’action engagée par BGFIBank Gabon à travers sa stratégie commerciale, « Réinventer la proximité avec...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali. Ce marché commun est attendu par le secteur privé. Ce marché commun est en tout cas attendu par certains de ses membres présents lors du sommet, comme le banquier nigérian Benedict Oramah qui dresse ce constat : « Le commerce...
(Agence Ecofin 31/01/18)
Le taux de couverture de la monnaie (la capacité des pays à couvrir leurs importations par leurs revenus d'exportations) a connu une amélioration en zone CEMAC à la fin de l'année 2017, a appris l'Agence Ecofin d’experts travaillant dans le cadre du programme des réformes économiques de la sous-région. De moins de 57% en janvier 2017, il a évolué en dent de scie, chutant même à moins de 54% au 16 décembre, avant de rebondir d'un trait le 30 décembre 2017 à près de 63%. « Plusieurs raison peuvent expliquer cette évolution. Il y a déjà un effort des gouvernement pour réduire certaines de leurs dépenses en devises, ce qui a diminué la pression sur les réserves de change. Dans...
(Jeune Afrique 30/01/18)
Les opposants rêvent d’imposer une cohabitation au président à l’issue des législatives. Mais se tiendront-elles en avril, comme prévu ? « Les élections seront organisées dans les délais. » Joint par JA, le porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilié By Nzé, ne doute pas. Comme Ali Bongo Ondimba l’avait laissé entendre le 31 décembre 2017, rien n’empêchera selon lui le scrutin législatif de se tenir en avril, conformément au calendrier de la Cour constitutionnelle. Mais de nombreux chantiers demeurent : révision des textes de loi et des listes, calendrier, mise en place du Centre gabonais des élections (CGE)...
(Agence Ecofin 30/01/18)
Au 30 septembre 2017, le secteur bancaire gabonnais dans son ensemble, affichait une situation assez critique, a appris l'Agence Ecofin de sources officielles. Ainsi, le Total bilan, qui représente la somme de tous les actifs, s'affichait à 2194 milliards de FCFA en baisse de 7,2% par rapport à celui de la même période en 2016 et de 11,6% comparé à celui de la même période en 2015. Cette baisse du total de bilan traduit un repli de 10% des dépôts de la clientèle, tant de l’Etat que des particuliers. Dans le même temps, les crédits accordés à l'économie ont aussi connu une baisse, tandis que les provisions pour des prêts accordés mais non remboursés, sont passées à 114,7 milliards de...
(Agence Ecofin 30/01/18)
Le pétrolier australien Woodside Petroleum a annoncé dans sa dernière mise à jour qu’il envisage forer, avant la fin de cette année, deux puits de pétrole au large du Gabon, notamment sur deux blocs différents (F14 et E13). Sur le bloc F14, il s’agira du puits Likuale qui cible un prospect pétrolier à fort impact. Le second puit est Ivela-1 qui est logé sur un prospect du pré-sel avec également un fort potentiel, selon les indications de la société. Il faut rappeler qu’il y a quelques jours, Woodside et l’Américain Noble Energy ont obtenu des participations de 40% et de 60% respectivement dans le bloc F15, au large. Cela, au terme des résultats du dernier cycle de licences lancé par...
(Agence Ecofin 30/01/18)
Au Gabon, le pétrolier norvégien Panoro Energy a annoncé le démarrage du forage du puits DTM-2H logé sur le champ pétrolifère de Tortue, à 50 km au large, à une profondeur d’eau de 116 mètres. Ces travaux entrent dans le cadre des obligations contractuelles de l’accord de partage de production de Dussafu Marin. Pour y arriver, Panoro Energy et son partenaire, l’opérateur du projet, BW Energy Gabon ont réussi à mobiliser la plateforme de forage auto-élévatrice Borr Norve appartenant au Dubaïote Borr Drilling. Le montant de la transaction n’a pas été spécifié. Le puits sera foré en verticale vers un niveau cible de 3 140 mètres avec des réserves importantes dans les deux principaux réservoirs de grès que sont ;...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le quotidien assure que les informaticiens de cette institution se sont rendus compte il y a environ un an que le contenu des serveurs de l'UA était transféré vers d'autres serveurs à Shangaï. Ces mêmes sources indiquent que ces transferts auraient...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour s'autofinancer, l'Union africaine demande à chacun de ses Etats membres de taxer à 0,2% un certain nombre de produits importés. Et dimanche à la tribune, le président sortant de l'Union africaine, Alpha Condé, a révélé le nombre de pays qui...
(AFP 28/01/18)
Donald Trump a assuré dans un courrier aux dirigeants africains que les Etats-Unis "respectent profondément" les Africains, a-t-on appris dimanche de sources diplomatiques, deux semaines après un concert d'indignations provoqué par des propos insultants pour l'Afrique attribués au président américain. Dans cette lettre datée de jeudi et adressée aux chefs d'Etat rassemblés dimanche et lundi pour le 30e sommet de l'Union africaine, dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, M. Trump indique par ailleurs que le secrétaire d'Etat Rex Tillerson se rendrait sur le continent en mars, pour la première fois depuis qu'il est chef de la diplomatie américaine. Une source au sein de l'UA a confirmé l'authenticité du courrier, relayé sur les réseaux sociaux, ainsi que sa réception par la...
(RFI 27/01/18)
Dans l’ensemble, l’agriculture gabonaise est sous-développée et ne satisfait que 10 à 15 % des besoins alimentaires. Pour ce qui concerne le secteur de l’élevage, les conditions climatiques favorisent l’apparition de maladies tropicales endémiques et de parasitoses. Il faut ajouter des difficultés d’approvisionnement en intrants et de la faible expérience dans le métier de l’élevage. De ce fait, l’élevage est très peu développé. La contribution de l’élevage dans l’économie gabonaise est marginale. Ce secteur d’activités représente moins de 1 % dans le Produit intérieur brut. Dans le pays, il existe des éleveurs indépendants et des regroupements de producteurs, mais ils sont encore loin de pouvoir répondre à la demande locale. L’élevage national met sur le marché moins de 5 %...
(Jeune Afrique 26/01/18)
À Paris, l’hôtel particulier Pozzo di Borgo, qui doit accueillir prochainement le bureau économique de l'ambassade du Gabon, est en travaux depuis plus de cinq ans. En occupant, le 13 janvier, l’hôtel particulier Pozzo di Borgo situé à Paris (7e arrondissement), les opposants gabonais ne risquaient pas de tomber sur un responsable politique de leur pays… Depuis son acquisition en 2010, ce bâtiment, pour lequel l’État gabonais a déboursé, selon l’ambassade, 100 millions d’euros, n’a accueilli aucune réception. De 2010 à 2012, l’ambassade du Gabon en France a bataillé ferme pour obtenir les permis de rénovation...
(Agence Ecofin 26/01/18)
Le coordonnateur national du projet Central African Backbone (CAB) pour le Congo, Yvon Didier Miéhakanda, a annoncé le 24 janvier 2018 que l’interconnexion par fibre optique du pays au Gabon, interviendra en mars prochain. Cette interconnexion, il peut affirmer qu’elle se fera parce qu’il en a eu confirmation du côté gabonais, au cours de la réunion technique à laquelle il a assisté le 19 janvier 2018 à Libreville (Gabon) avec Axcèle Kisangou-Mouélé, le directeur général de la Société de Patrimoine des Infrastructures Numériques (SPIN) du Gabon. Il est ressorti de cette rencontre que, comme le Congo, le 20 décembre dernier, la partie gabonaise a déjà achevé le déploiement de l’infrastructure..
(Agence Ecofin 26/01/18)
Depuis quatre jours, les abonnés des fournisseurs d’accès Internet (FAI) Solsi, Digicom, Ipi9 et Wifly résidant dans la zone d’Angondjé, au Nord de Libreville au Gabon, sont privés de l’accès aux services. La situation qui remonte au 22 janvier 2018, rapporte le site d’information gabonreview, découle d’une coupure de l’alimentation électrique sur le site technique de l’opérateur de téléphonie mobile Azur. C’est sur cette installation électrique que sont connectés les équipements des quatre FAI sur la base d’un partage d’infrastructures. Pour les abonnés qui sont dans l’incapacité de communiquer ou de travailler, la résolution de ce problème par les fournisseurs d’accès, était attendue dans les plus brefs délais. Mais rien ne semble avoir été fait pour un retour du service...
(AFP 25/01/18)
La défense d'un ex-député américano-gabonais, détenu depuis plus d'un an et arrêté en marge des violences post-électorales d'août 2016 au Gabon, a saisi la justice gabonaise pour des actes de torture présumés en prison, a déclaré jeudi l'un de ses avocats. "Le procureur et le juge d'instruction ont été saisis" mercredi, a indiqué cet avocat s'exprimant sous couvert d'anonymat. Selon la plainte remise à la justice par les avocats et consultée par l'AFP, l'ex-député Bertrand Zibi Abéghé a été "torturé par des agents des services pénitentiaires" qui l'ont "flagellé" à l'aide de "câbles électriques" ou de "tuyaux de plomberie", "après la découverte d'un téléphone portable dans la cellule disciplinaire qu'il partage avec de nombreux autres détenus". "C'est la troisième fois...
(AFP 25/01/18)
Deux hauts responsables gabonais sont en garde à vue depuis mardi à Libreville dans le cadre de l'opération anticorruption "Mamba" lancée début 2017 au Gabon par les autorités, a indiqué jeudi le parquet à l'AFP. Juste-Valère Okologo, directeur général de la Société nationale immobilière (SNI), et Alain Ditona, président du conseil d'administration de la Compagnie minière de l'Ogoué (Comilog, filiale du groupe Eramet) et ancien patron de la Caisse de dépôts, sont entendus par les services de sécurité gabonais depuis mardi, selon le procureur de la République, Steeve Ndong Essame Ndong, confirmant une information du quotidien L'Union. M. Okologo est soupçonné d'avoir détourné de l'argent public lors d'un crédit accordé par une banque privée à la SNI pour la construction...
(AFP 25/01/18)
Un incendie d'origine inconnue survenu au siège de la Poste gabonaise à Libreville a occasionné d'importants dégats, mais ne devrait pas entraver le paiement des salaires des fonctionnaires de cette entreprise publique, par ailleurs en grande difficulté financière, a-t-on appris jeudi de source officielle. Les dégâts occasionnés par cet incendie, qui s'est déclaré dans la nuit de lundi à mardi, "sont d'une grande ampleur, les services informatiques et des archives ont complètement été détruits par la violence des flammes", selon un communiqué du ministère de la Communication. Une enquête a été ouverte "pour déterminer l’origine et les circonstances" du sinistre, qui s'est produit "à deux jours du paiement...
(RFI 25/01/18)
Au Gabon, depuis plus d'une semaine, l'université des sciences de la santé qui forme médecins et sages-femmes est bloquée par le personnel administratif qui réclame deux trimestres de primes impayées. Les étudiants n'ont plus cours. Mais surtout, cette université abrite tous les laboratoires de référence du pays. Résultat, il n’y a plus de dépôts et de retraits d'analyses médicales. Les malades les plus lourdement touchés sont les personnes vivant avec le sida. Assis à l’entrée des bureaux du recteur, les grévistes sont intransigeants : « On est passé à la vitesse supérieure parce qu’on n’avait personne devant nous qui venait nous dire : qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi vous faites ça ? On ne veut pas faire souffrir les...

Pages