Dimanche 28 Mai 2017
(Gabon Review 22/05/17)
Dans un souci de renouvellement de l’offre politique actuelle, l’ancien candidat à la dernière élection présidentielle a annoncé la création de son parti, le 20 mai à Libreville. Se sentant concerné par les prochains défis du Gabon, Dieudonné Minlama ne compte pas rester en marge de ces échéances. A la faveur d’une déclaration, le 20 mai dernier, il a annoncé la création de son parti politique : Ensemble Pour la République. «En ce qui me concerne, j’ai pris la décision de participer aux nouveaux défis qui nous attendent. J’ai pris la résolution de continuer le combat. Pour me confroter à la réalité et aller plus dans cet engagement, j’ai décidé de créer (…) un parti politique dénommé Ensemble Pour la...
(Gabon Actu 22/05/17)
Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, a pris part au sommet islamique arabo-américain contre l’extrémisme et le terrorisme, à l’invitation de Sa Majesté le Roi Salman ben Abdelaziz Al Saoud, ‘Gardien des deux Saintes Mosquées’. Ensemble, nous vaincrons ! : derrière ce slogan mobilisateur, ce sommet, qui rassemble dans la capitale saoudienne une cinquantaine de chefs d’Etat et de Gouvernement – dont le président américain -, se pose en front commun contre l’idéologie extrémiste violente, dans l’intention de vaincre le terrorisme. « C’est une bataille entre des criminels barbares qui essaient d’anéantir la vie humaine et des gens bien de toutes les religions qui cherchent à la protéger », a lancé Donald Trump, lors du premier...
(Gabon Actu 22/05/17)
Le Conseil des ministres réuni vendredi dernier dans la capitale a approuvé le projet de loi rectificatif du budget 2017 adopté le 6 janvier 2017. Selon ce projet de loi, les prévisions du cadrage macroéconomique et budgétaire affichent des opérations budgétaires et de trésorerie équilibrées en ressources et en charges à 2 860 milliards FCFA contre 2 477, 5 milliards FCFA dans la loi de finances initiale, soit une augmentation de 382,5 milliards FCFA. Les recettes du budget de l’Etat s’établiraient à 1 714, 6 milliards FCFA contre 1 858,4 milliards FCFA dans la loi de finances initiale, soit une diminution de 143,8 milliards de FCFA. Le gouvernement n’a pas clairement indiqué d’où proviendront les ressources supplémentaires. Le Gabon négocie,...
(Agence Ecofin 22/05/17)
En marge du sommet islamique arabo-américain à Riyad, Ali Bongo Ondimba, a reçu en audience le 21 mai, une délégation d’affaires russo-saoudienne conduite par Laheq Ghannam Outibi du groupe Rayat al-Mulabi (Arabie saoudite), associé à Yug-Neft (Russie). Cet échange, selon la présidence gabonaise, a permis de faire le point sur un projet de construction d’un barrage hydroélectrique aux chutes de Tsengue-Leledi (4 km en amont du confluent Ogooué-Ivindo) que financeraient des fonds souverains et des banques russes. Un premier protocole d’accord a été signé avec le gouvernement gabonais en juillet 2015, tandis qu’un second, signé avec l’actuel ministre de l’Eau et de l’Energie, ouvre la voie aux études d’impact et de faisabilité. Ce site avait été identifié comme prometteur dès...
(Agence Ecofin 22/05/17)
En recevant la délégation des participants à la Semaine de la décennie des afro-descendants, le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a confirmé la mise en œuvre de l’une des résolutions majeures de la déclaration de Libreville. A savoir, faciliter l’accès à la nationalité gabonaise aux afro-descendants qui en exprimeraient le besoin. Cette disposition sera prise en compte de la révision prochaine du Code de la nationalité gabonaise. Du coup, le Gabon devient le premier pays africain à reconnaître un droit au retour en faveur des descendants des déportés africains. Stéphane Billé
(Gabon Actu 22/05/17)
Le Gabon dispose désormais de 9 aires protégées et 11 réserves aquatiques pour reconstituer les stocks de poissons fortement réduits et protéger le milieu marin, annonce un communiqué du conseil des ministres. La décision de créer toutes ces réserves et aires protégées a été prise lors de la réunion du Conseil des ministres tenu vendredi dernier dans la capitale. Toutes les « Aires protégées aquatiques constituées de neuf (9) parcs marins et de onze (11) réserves aquatiques, sont placées sous l’autorité d’un conservateur pour les parcs marins et d’un gestionnaire pour les réserves aquatiques », précise le communiqué final du conseil des ministres. Le gouvernement, n’a pas cependant indiqué les noms de ces différentes réserves et aires protégées ni leur...
(Gabon Review 22/05/17)
Le parti de René Ndemezo’o Obiang a reçu une centaine de nouvelles adhésions, qui devraient lui permettre de peser lors des prochaines élections législatives. Des anciens du Parti démocratique gabonais (PDG), des déçus de diverses formations politiques de l’opposition et de la majorité ainsi que des observateurs de la vie politique gabonaise et d’autres personnes préoccupées par «la crise multiforme» et «la situation morose dans laquelle se retrouve notre pays»ont rejoint le parti de René Ndemezo’o Obiang.Environ une centaine de Gabonais originaires de la province du Woleu-Ntem a décidé d’adhérer, samedi 20 mai, à Démocratie nouvelle (DN). Ces derniers, se présentant comme des «patriotes» se sont dits animés par un «devoir» : la construction d’«un nouveau Gabon. Un Gabon (…)...
(APA 22/05/17)
L’attaquant gabonais du Borussia Dotmund, Pierre-Emerick Aubameyang, a réussi la performance de terminer meilleur buteur du championnat national d’Allemagne de football (Bundesliga) à la l’issue de la saison 2016-2017 qui a pris fin samedi, avec 31 réalisations. Au coude à coude avec Robert Lewandowski avant la 38ème et dernière journée, le meilleur joueur africain 2016, auteur d’un doublé contre le Werder Brême (4-3), a porté son total à 31 réalisations, pour doubler le Polonais (30 buts), resté muet. Avec ce titre, le Gabonais confirme ses progrès depuis qu’il a rejoint Dortmund il y a quatre saison en provenance de Saint-Etienne (Ligue 1 française). De 13 buts lors de sa première saison en 2013-2014, il a régulièrement amélioré ses statistiques, passant...
(Gabon Review 22/05/17)
L’assemblée générale extraordinaire de la Fédération gabonaise de cyclisme (Fegacy), a donné son quitus pour la révocation de Maurice Nazaire Embinga, le 20 mai dernier à Libreville. Trois semaines plus tôt, le président de la Fegacy avait été suspendu par le bureau exécutif. Réuni le 20 mai dernier à Libreville, l’assemblée générale extraordinaire de la Fédération gabonaise de cyclisme (Fegacy) a entériné la décision du bureau exécutif, trois semaines plus tôt, de suspendre le président de cette fédération. «Maurice Nazaire Embinga a été suspendu au niveau du bureau exécutif. Il revient aux membres délégués de l’assemblée générale d’entériner ou non cette décision», a lancé le secrétaire générale à l’entame des travaux. «Vous avez pris connaissance des récriminations faites à Maurice...
(Gabon Actu 20/05/17)
Il n’y a pas un cas de maladie à virus ébola au Gabon, a martelé vendredi soir sur le plateau de la télévision nationale gabonaise (Gabon Télévision), le Directeur général de la Santé, le docteur Anne Marie Antchouet Ambourhouet qui a cependant affirmé que le Gabon a fait vendredi face à une fausse alerte. L’alerte a été donnée par l’équipage d’un avion de ligne en provenance de Yaoundé au Cameroun avec à son bord un passager souffrant de vomissements et de diarrhée avec des sueurs profuses. L’aéronef était en transit pour Lomé au Togo sa destination finale. L’équipe a alerté les autorités aériennes gabonaises de la présence abord de l’aéronef du passager malade. « A son arrivée, l’aéronef a été...
(Gabon Actu 20/05/17)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a déclaré vendredi à Libreville qu’il est favorable à une révision du code de la nationalité de son pays pour y introduire une disposition spécifique permettant de faciliter l’accès à la nationalité gabonaise des descendants des déportés africains durant plusieurs siècles d’esclavage. Le numéro un gabonais a fait cette déclaration au terme d’une rencontre dans son palais avec des afro-descendants venus au Gabon pour participer à un colloque sur la décennie des afro-descendants décrétée par l’ONU en 2014. Le colloque co-organisé par l’ONU et le Centre international des civilisations bantu (CICIBA) a mis face à face les descendants des esclaves africains et les peuples noirs d’Afrique. Dans la déclaration de Libreville publiée...
(Gabon Actu 20/05/17)
L’Assemblée générale ordinaire des actionnaires de Total Gabon s’est réunie le 19 mai 2017 à Libreville, sous la présidence de M. Guy Maurice. Les actionnaires ont adopté l’ensemble des résolutions agréées par le Conseil d’administration, dont : – l’approbation des comptes de l’exercice 2016 qui font apparaître un résultat net de 6 M$ ; – l’approbation de la distribution d’un dividende net d’impôts au titre de l’exercice 2016 de 4,5$ par action soit 20,25 M$ ; – la ratification de la cooptation, en qualité d’administrateur, de Michel Antseleve pour la durée restant à courir du mandat d’administrateur de son prédécesseur, soit ce jusqu’à l’Assemblée générale statuant sur les comptes de l’exercice 2016 ; – la ratification de la cooptation, en...
(Gabon Actu 20/05/17)
Les employés d’Azur Gabon, entreprise de téléphonie mobile, exige à travers un préavis de grève, la démission urgente de leur directeur général Georges Akoury pour incompétence notoire. Dans un courrier adressé au Président directeur général (PDG) de l’entreprise Jean Usan, les agents reprochent au DG Georges Akoury sa gestion approximative. « Nous le soupçonnions, mais maintenant nous avons la certitude : le problème d’Azur Gabon n’est pas un problème politique, mais de management », ont-il fait remarquer dans la lettre. Réunis en assemblée générale le 18 mai dernier, les agents de l’opérateur de téléphonie mobile et leurs délégués syndicaux ont décidé de débrayer à l’issue du préavis de 8 jours s’ils ne sont pas entendus. Le document a été déposé...
(RFI 19/05/17)
Au Gabon, les magistrats ont relancé, mercredi, une grève suspendue en février dernier. Ils réclament de meilleures conditions de travail et des arriérés de primes. Jeudi 18 mai, ils ont pris des mégaphones pour demander la libération du bâtiment que le gouvernement leur aurait octroyé pour loger les magistrats sans bureau. Problème, le bâtiment est déjà occupé par un autre ministère. « Libérez ! Libérez ! Libérez le bâtiment ! » Ce ne sont pas des badauds mais des magistrats gabonais qui scandent ces morts. Vêtus de leur...
(Gabon Actu 19/05/17)
L’opposant Gérard Ella Nguéma, président de l’Union nationale-AMO, a convoqué la presse ce vendredi pour une déclaration durant laquelle, il aurait prévu titiller Jean Ping, a appris Gabonactu.com auprès de l’équipe de communication de ce jeune leader politique. Ancien candidat indépendant à la dernière élection présidentielle, Gérard Ella Nguéma promet s’exprimer sur la lettre de félicitation de Jean Ping, en sa qualité de « président élu » au nouveau président français Emmanuel Macron. Gérard Ella Nguéma pourrait également dire un mot sur la récente rencontre de Jean Ping avec la presse au cours de laquelle, Jean Ping, avait clairement indiqué qu’Ali Bongo Ondimba, l’actuel chef de l’Etat gabonais, « ne sera plus là (à la présidence de la République ndlr)...
(L'Union 19/05/17)
Le président du Conseil de régulation de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) du Gabon, Lin Mombo, a été nommé président du Conseil des régulateurs africains. EN marge du sommet TransformAfrica, qui s’est tenu du 10 au 12 mai 2017 à Kigali au Rwanda sous le thème " Villes intelligentes, Développement accéléré", les chefs d’Etat et de gouvernement présents à ces assises ont mis en place un nouvel organe continental indépendant , à vocation consultative : le " Conseil des régulateurs africains". En raison de la politique avant-gardiste du gouvernement gabonais en matière d’accès aux technologies de l'information et de la communication (TIC), le président du Conseil de régulation de l’Autorité de régulation des communications électroniques...
(L'Union 19/05/17)
Le ministre d’Etat en charge de l’Eau et de l’Énergie, Guy-Bertrand Mapangou, a officiellement inauguré, le 13 mai dernier, la nouvelle station de pompage d’eau d’Atsié dans le 2e arrondissement de la commune de Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué. D’un coût de 750 millions de francs, pour une capacité de production de 100 m3 par heure, cette 2e unité devrait combler le gap constaté dans l’alimentation en eau de la ville et de ses environs, a souligné le directeur général de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), Antoine Boo. Construit par l’entreprise Seteg, l’ouvrage favorisera un captage d’eau brute sur le fleuve Ogooué, grâce à l’installation d’une station Opalium de 100m3/h. Il viendra ainsi renforcer la...
(Xinhua 19/05/17)
Le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a donné son accord pour participer du 20 au 21 mai prochain en Arabie Saoudite au Sommet d'Etats arabes et islamiques, selon une source proche de la présidence gabonaise. Au cours de cette rencontre, plus de 40 dirigeants dont la plupart proviennent des pays islamiques vont échanger leurs points de vue sur les menaces liées à l'extrémisme et au terrorisme, de même que les moyens de répandre les valeurs de tolérance et de coexistence pacifique entre les peuples. Ce déplacement d'Ali Bongo Ondimba en Arabie Saoudite permettra aussi de renforcer la coopération économique entre Riyad et Libreville. Le Gabon qui s'est lancé dans la diversification de son économie est à la recherche...
(Gabon Actu 19/05/17)
Les magistrats gabonais en grève générale illimitée depuis mercredi sont allés manifester brouillement au pied de l’immeuble qui abrite le cabinet de leur ministre pour ordonner au ministère de l’Egalité des chances qui occupe une partie des locaux de les libérer immédiatement. « Libérez notre bâtiment, libérez notre bâtiment », scandaient-ils en tournant en rond au pied de l’immeuble situé dans le quartier huppé de Batterie IV dans le 1er arrondissement de Libreville. Tous ou presque étaient en toge noire et blanc. Un des magistrats hurlait sur un mégaphone malgré le soleil accablant de la mi-journée. « Notre démarche de ce matin à cet immeuble de batterie IV, visait essentiellement à attirer l’attention, sinon interpeller les occupants de ce bâtiment,...
(Gabon Actu 19/05/17)
Le président de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR, opposition), Bruno Ben Moubamba a reçu mercredi le soutien des « 9 colombes », une plateforme associative regroupant des cadres de Moabi devant l’aider a gagné les prochaines législatives. L’opposant membre du gouvernement d’ouverture convoite le 2ème siège du département de la Douigny dont le chef-lieu est Moabi. La circonscription était détenue depuis près de 26 ans par Séraphin Moundounga, ancien cacique du régime d’Ali Bongo tombé en disgrâce en septembre 2016. Alors ministre de la justice, il avait démissionné avec fracas pour dénoncer les résultats de l’élection présidentielle du 27 août 2016, donnant le président sortant vainqueur. Candidat aux législatives qui pourraient se tenir en 2018, le vice...

Pages