| Africatime
Jeudi 23 Mars 2017
(Gabon Actu 22/03/17)
La capitale gabonaise Libreville, abritera du 23 au 24 mars prochain, la 5ème réunion annuelle des Représentants et envoyés spéciaux du système des Nations Unies en Afrique centrale, rapporte un communiqué du bureau de l’ONU à Libreville. Cette grande messe sera axée autour du thème : « Renforcement des capacités institutionnelles des organisations nationales et régionales en matière de prévention des crises/conflits et de consolidation de la paix en Afrique centrale ». Selon les organisateurs, cette réunion permettra d’échanger et de partager des informations sur des sujets d’intérêt commun afin de renforcer la cohérence et la coordination avec les différentes parties prenantes aux processus de paix en Afrique centrale, y compris, en particulier, les organisations sous régionales et nationales. «...
(L'Equipe 22/03/17)
Les trois surfeurs bretons de «Lost in the Swell» continuent leurs aventures au Gabon. Découvrez le quatrième épisode de leur périple dans lequel ils naviguent au milieu des baleines et parcourent le pays, non sans difficulté, sur leurs fatbikes. «Lost in the swell», ce sont les aventures de trois surfeurs bretons (Ewen, Ronan & Aurel) en quête de vagues et de rencontres autour du monde. A la suite de leur expérience sur une île déserte "Des Iles Usions" ils embarquent sur “Gwalaz”, pour réaliser un tour complet de la Bretagne, avant d'aller explorer les Iles Salomon situées dans le Pacifique. Depuis un nouveau projet a vu le jour, cette fois-ci l'exploration s'est faite en « Fat bike » le long...
(Agence Gabonaise de Presse 21/03/17)
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu lundi en audience, le ministre nigérien de l’Environnement et du Développement durable, Almoustapha Garba venu présenter les efforts consentis par son pays dans l’application des décisions prises à la COP22 tenue à Marrakech en novembre 2016. « Porteur d’un message de S.E.M. Mahamadou Issoufou, président de la République du Niger et président de la Commission dédiée à la région du Sahel, l’émissaire est venu faire le point à Ali Bongo Ondimba sur les efforts ...
(La Voix de l'Amérique 21/03/17)
Dynamique Unitaire et trois autres mouvements fustigent la suspension de la Conasysed et exigent l’annulation de l’arrêté ministériel accusant la fédération syndicale de violences et trouble à l'ordre public. La puissante fédération syndicale gabonaise Dynamique Unitaire - regroupant une quarantaine de syndicats de l’administration publique -, le Syndicat de l’Education Nationale (Sena), l’ONG Educaf Gabon et une plateforme d'étudiants et d'élèves se sont réunis pour contester ...
(Agence Gabonaise de Presse 21/03/17)
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba a reçu, jeudi dernier en audience, le nouveau gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), M. Abbas Mahamat Tolli. Première rencontre avec le chef de l’État depuis sa nomination en juillet 2016 lors d’une conférence extraordinaire des chefs d’État de la CEMAC, le Tchadien Abbas Mahamat Tolli a tenu à recueillir les conseils et les orientations du président de la République alors qu’il s’apprête à prendre officiellement ses fonctions au sein de cet établissement public multinational regroupant les six États membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale. Par ailleurs, Ali Bongo Ondimba et son hôte ont échangé leurs points de vue sur la conjoncture économique de...
(Infos Gabon 21/03/17)
Le ministre de la Communication a tenu à faire savoir que ce genre de déplacement en Hexagone ne fait pas partie des priorités du président de la République. La réaction d’Alain-Claude Bilie By Nze à la question d’un journaliste cherchant à savoir pourquoi après son élection le 27 août dernier, Ali Bongo Ondimba ne se rend-il pas en France pour se faire adouber, a sonné comme la réponse du berger à la bergère. «Se rendre en France pour être adoubé ou reconnu ne fait pas partie des préoccupations d’Ali Bongo Ondimba», a répliqué le ministre de la Communication. Pour le porte-parole du gouvernement, «Ali Bongo n’est pas gouverneur d’une colonie. Il est président de la République gabonaise.» Pour les hommes...
(Agence Afrique 21/03/17)
La Confédération nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) a appelé à la mobilisation et à la solidarité syndicale sur le plan national et international, suite à la décision d’interdiction de toutes ses activités syndicales, annoncée, vendredi 17 mars, par le ministre gabonais de l’Intérieur. La principale coalition syndicale, composée de sept structures d’enseignants, a fait cet appel ce samedi, lors d’une conférence de presse où elle a dénoncé une «décision inique et arbitraire» de la part des autorités. «Cette décision constitue un vice de forme et dont la teneur est nulle et non avenue, en raison du fait qu’une décision ministérielle ne peut être au-dessus des Conventions internationales qui disposent que : les syndicats ne peuvent être l’objet de...
(Agence Gabonaise de Presse 21/03/17)
Le porte parole du Gouvernement, Alain Claude Bilié-By-Nzé a fait savoir, vendredi au cours d’une conférence de presse, que le ministère de l’Intérieur a pris des mesures disciplinaires à l’endroit des responsables et agents de Police, auteurs de la perquisition du 14 mars dernier dans l’une des agences Orabank. « Des mesures disciplinaires ont été prises par les autorités de tutelle : la suspension de fonction du directeur de la Sécurité publique de la Préfecture de police de Libreville, du commandant de compagnie et du Chef des opérations. La mise aux arrêts des agents de police commis le jour même à l’agence Orabank », a dit Alain Claude Bilié-By-Nzé. Le porte parole du gouvernement a indiqué que l’exécution de cette...
(Agence Gabonaise de Presse 21/03/17)
A la tête d’une forte délégation composée des membres du gouvernement, le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet effectue une mission à caractère économique en Europe depuis lundi notamment à Genève en Suisse et à Paris en France. « Dans la suite du premier Haut Conseil pour l’investissement, le Premier ministre se rendra à Genève avec une délégation des ministres du pool Économie afin de prendre part au Africa CEO Forum. Apres Genève, il se rendra à Paris où il sera reçu par le Mouvement des entreprises de France (MEDEF). La recherche et l’investissement direct étranger dans notre pays est plus qu’indispensable pour créer plus de richesses, générer plus de croissance et créer des emplois dans une économie diversifiée »,...
(Agence Gabonaise de Presse 21/03/17)
Dans une allocution circonstancielle prononcée, lundi à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la Francophonie (2O Mars de chaque année), le ministre délégué aux Affaires étrangères, en charge de la Francophonie, Calixte Nsie Edang a réaffirmé l’engagement du Gabon à défendre la Francophonie. Partant des efforts consentis déjà par le Gabon dans le développement et la défense des intérêts de la Francophonie, le membre du gouvernement gabonais a réaffirmé la volonté d’aller plus loin. « Le Gabon a fait prendre lors du XVIème Sommet de la Francophonie, une résolution portant création d’un observatoire pour la promotion de l’égalité femme/homme, des droits et de l’autonomisation des femmes et des filles. En effet, l’égalité des sexes et l’autonomisation des...
(Agence Gabonaise de Presse 21/03/17)
Dans le cadre de l’inspection des structures sous tutelle, le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité et de l’Hygiène publiques chargé de la décentralisation et du développement local, Lambert-Noël Matha a visité lundi, plusieurs unités relevant de la Police nationale, basées dans les communes de Libreville et d’Owendo, indique un communiqué dudit ministère dont l’AGP a reçu copie. Au cours d’une visite à un rythme marathonien, le ministre de l’Intérieur s’est rendu tour à tour dans les commissariats de Belle vue II, d’Owendo, de Lalala, de Nzeng Ayong, de l’aéroport, d’Akanda, à la Direction de la sureté urbaine à Nkembo, au Gouvernorat de l’Estuaire et à l’unité sud-est de la Brigade anti-criminalité, pour une visite d’inspection. « Il s’est agi...
(RFI 21/03/17)
Au Gabon, les principaux syndicats sont en colère suite à l'interdiction des activités de la Conasysed, le principal syndicat de l'éducation nationale à l'origine d'une grève qui dure depuis cinq mois. Les dirigeants de la Conasysed ont rejeté cette décision. Dimanche, c'est le président de Dynamique unitaire, Jean Remy Yama qui a appelé à la solidarité syndicale en boycottant toute rencontre avec le gouvernement tant que la sanction contre la Conasysed n'est pas levée. Dimanche dans la soirée, le ministre de l'Education nationale, Florentin Moussavou a expliqué pourquoi cette coalition syndicale a été interdite.
(Infos Gabon 21/03/17)
Le ministre de l’Economie, Régis Immongault a affirmé que la masse salariale et la dette publique sont importantes, mais que les caisses publiques restent stables. Invité vendredi dernier du «Nzimba», un programme de Gabon Télévision, le ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation s’est prononcé sur diverses questions d’actualité qui touchent à la vie de la nation. Interviewé par Patricia Ontchangalt accompagnée pour la circonstance par Franz Igoho et Stéphane Nguema, Régis Immongault est revenu sur le dernier sommet extraordinaire de Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) tenu en décembre dernier à Yaoundé et la situation économique du Gabon. Bien qu’il ait reconnu que «le spectre de la dévaluation du CFA a été écarté à...
(Agence Gabonaise de Presse 21/03/17)
Claude Borre, chef d’atelier de Robert services, un français de près de soixante ans, a été retrouvé mort-pendu, ce matin, dans l’enceinte de l’entreprise, au nouveau port à Port-gentil, la capitale provinciale de l’Ogooué-Maritime. En arrivant au travail ce matin, au nouveau port à Port gentil, les agents de Robert Services, entreprise spécialisée dans le transit et autres prestations, ont fait une triste découverte. Claude Borre, de nationalité française, la soixantaine révolue et connu comme français chef d’atelier, a été retrouvé mort-pendu, à l’intérieur du service électricité. Stupéfaits et affectés, les personnels matinaux ont appelé les Gendarmes, lesquels ont circonscrit un périmètre de sécurité, en attendant l’arrivée du procureur de la République. Il s’agirait d’une mort suspecte, aux yeux des...
(La Voix de l'Amérique 21/03/17)
Les petits Gabonais vont-ils perdre leur année scolaire à cause d'une grève illimitée dans l'éducation nationale ? Comme dans d'autres pays africains, les autorités s'activaient lundi à dissiper le spectre d'une "année blanche", après avoir interdit d'activité une confédération syndicale d'enseignants grévistes. Gabon, mais aussi Cameroun, Tchad et Centrafrique: les risques d'une année scolaire non-validée faute d'heures de cours suffisantes existent dans plusieurs pays d'Afrique centrale, sur fond de crise économique et de tensions politiques. Le problème éducatif se pose surtout au Gabon, en proie à des crispations post-électorales depuis la réélection contestée du président Ali Bongo en août dernier face à son rival Jean Ping. Le Gabon affiche l'un des taux de scolarisation les plus élevés d'Afrique subsaharienne (96%,...
(Gabon Review 21/03/17)
La section gabonaise de l’Association pour une jeunesse africaine progressiste (Ajap) a officiellement lancé ses activités au Gabon, le 18 mars dernier à Libreville. Les activités de section gabonaise de l’Association pour une jeunesse africaine progressiste (Ajap), ont officiellement été lancées, le 18 mars dernier à Libreville. A cette occasion, le président de la représentation locale de l’association africaine a présenté sa structure, bâtie sur quatre piliers fondamentaux : le développement durable, l’entrepreneuriat social et solidaire, la culture et la démocratie participative. Selon Fabrice Augan Ntchango, la création de la section gabonaise de l’Ajap a été commandée par l’«impératif et la nécessité de mettre la jeunesse gabonaise dans le circuit de la compétitivité planétaire ouverte par l’économie-monde». L’Ajap Gabon est...
(AFP 20/03/17)
Les petits Gabonais vont-ils perdre leur année scolaire à cause d'une grève illimitée dans l'éducation nationale ? Comme dans d'autres pays africains, les autorités s'activaient lundi à dissiper le spectre d'une "année blanche", après avoir interdit d'activité une confédération syndicale d'enseignants grévistes. Gabon, mais aussi Cameroun, Tchad et Centrafrique: les risques d'une année scolaire non-validée faute d'heures de cours suffisantes existent dans plusieurs pays d'Afrique centrale, sur fond de crise économique et de tensions politiques. Le problème éducatif se pose surtout au Gabon, en proie à des crispations post-électorales depuis la réélection contestée du président Ali Bongo en août dernier face à son rival Jean Ping. Le Gabon affiche l'un des taux de scolarisation les plus élevés d'Afrique subsaharienne (96%,...
(Agence Ecofin 20/03/17)
Les incidents enregistrés le 14 mars 2017 chez Orabank étaient au centre des échanges d’une rencontre entre le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet (photo), et les professionnels de banques regroupés au sein de l’Association des professionnels des établissements de crédit (Apec). Dans sa volonté d’assainir les relations avec le secteur privé, le Premier ministre a tenu cette réunion pour rétablir la confiance vis-à-vis des opérateurs du secteur bancaire. C’était aussi l’occasion de s’imprégner des problèmes auxquels font face les établissements financiers au Gabon. Au nom du président de la République, Ali Bongo Ondimba, le gouvernement, par la voix du Premier ministre, a condamné fermement les violences qui ont été perpétrées sur les employés d’Orabank et leur a exprimé sa profonde...
(RFI 20/03/17)
Au Gabon, le ministère de l'Intérieur a décidé vendredi 17 mars d'interdire toutes les activités de la Convention nationale des syndicats du système éducatif (Conasysed). Motifs évoqués : trouble manifeste à l'ordre public, entrave à la liberté de travail, violences et voies de fait. La réaction des responsables de l’organisation ne s'est pas fait attendre. Dans une conférence de presse samedi à Libreville cette principale coalition syndicale du secteur de l'éducation a déclaré qu'elle n'acceptera pas cette décision. La décision du gouvernement a surpris les syndicalistes. C'est la gorge nouée que Simon Ndong Ezo, délégué général de la Conasysed, a lu la déclaration rédigée quasiment dans la précipitation. « Cette décision constitue un vice de forme, dont la teneur est...
(AFP 20/03/17)
Le gouvernement du Gabon a décidé d'interdire les activités d'une confédération syndicale d'enseignants en grève depuis des mois, a-t-on appris samedi, à 10 jours d'un "dialogue politique" voulu par le président Ali Bongo après sa réélection contestée en août. "Les activités de la Convention des syndicats du secteur Éducation (Conasysed) sont interdites", indique un arrêté du ministre de l'Intérieur daté de vendredi et publié samedi dans le journal l'Union proche du gouvernement. "Ayant appelé à une grève illimitée depuis le 12 octobre 2016, la Conasysed s'est trouvée, par nombre de ses adhérents, impliquée dans plusieurs actions de trouble à l'ordre public, entrave à la liberté de travail, violences et voie de fait", poursuit l'arrêté. La Conasysed a "menacé les non...

Pages