| Africatime
Vendredi 06 Mai 2016
(RFI 06/05/16)
Au Gabon, Jean Ping, un des principaux candidats à l'élection présidentielle au Gabon prévue dans quatre mois a dévoilé son projet de société. Il promet un Gabon où la population vivra mieux que maintenant et où les ressources publiques seront mieux gérées. Jean Ping a réuni tous ses lieutenants pour présenter son projet de société qu'il résume par le slogan « Le Gabon à l'abri de la peur. Le Gabon à l'abri du besoin ». Selon lui, un Gabon sans peur est un Gabon où la justice ne s'acharnera pas seulement à punir les voleurs de poules mais tout le monde y compri...
(Gabon Review 06/05/16)
S’il comprend aisément la note attribuée au pays par Moody’s, le ministre de l’Économie a estimé que cette situation n’est pas de nature à inquiéter. La situation économique du Gabon n’est pas aussi alarmante que veut bien le faire croire Moody’s. C’est, du moins, ce qu’a laissé entendre le ministre de l’Économie, suite à la dégradation de la note souveraine du pays par l’agence de notation américaine. «Cette décision alarmiste de Moody’s, si elle peut se comprendre, n’est pas de nature à inquiéter», a assuré Régis Immongault, précisant : «Moody’s a, en effet, procédé à une révision systématique des notations de l’ensemble des pays exportateurs de pétrole sur la base de leur estimation du cours du baril de Brent pour...
(Gabon Actu 06/05/16)
La « rumeur » persistante sur la démission du Premier ministre Daniel Ona Ondo, a provoqué une certaine panique y compris dans son propre cabinet où conseillers, secrétaires et personnel de ménage tendaient l’oreille sur toutes les conversations et scrutaient tous les effets et gestes des proches collaborateurs du « patron ». « Coup de tonnerre ! Ona Ondo l’actuel premier ministre est sur le point de démissionner. Véritable camouflet pour Ali Bongo. Alors là les carottes sont cuites pour...
(Gabon Review 06/05/16)
Alain Marsaud, député des Français de l’étranger et membre de la Commission des Affaires étrangères de l’assemblée nationale française, de passage à Port-Gentil. Reçu par Martin Boguikouma, le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime, Alain Marsaud a indiqué à la presse être venu à la rencontre de ses compatriotes installés dans la deuxième ville du pays et plus généralement la communauté française du Gabon estimée à dix mille âmes. Deux points peuvent être retenus de ce que l’élu français a...
(L'Union 06/05/16)
Le président de la République l’a déclaré, hier, au palais présidentiel, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse en présence des responsables et représentants des médias au Gabon. LA journée mondiale de la liberté de la presse a été célébrée, hier, au Gabon. A cette occasion, une cérémonie s’est déroulée au palais présidentiel donnant lieu à un discours du représentant de la presse, Jean-Pascal Ndong, et à celui du chef de l’Etat,...
(Gabon Review 06/05/16)
À quatre mois de la présidentielle, le chef de l’État accepterait-il de se soumettre à un échange radio-télévisé avec des citoyens ? Parvenu quasiment au terme de son mandat, Ali Bongo a logiquement des comptes à rendre. Ayant jusque-là refusé d’accéder aux appels et exhortations divers, le président de la République semble refuser la confrontation de vues. Jusque-là, il a justifié son refus par l’existence du Conseil national de la démocratie (CND), présenté comme le seul cadre approprié pour des...
(Gabon Review 06/05/16)
Alain Marsaud, député des Français de l’étranger et membre de la Commission des Affaires étrangères de l’assemblée nationale française, de passage à Port-Gentil. Reçu par Martin Boguikouma, le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime, Alain Marsaud a indiqué à la presse être venu à la rencontre de ses compatriotes installés dans la deuxième ville du pays et plus généralement la communauté française du Gabon estimée à dix mille âmes. Deux points peuvent être retenus de ce que l’élu français a...
(Jeune Afrique 06/05/16)
C'est devant ses principaux lieutenants et soutiens que Jean Ping, candidat à l'élection présidentielle gabonaise, a dévoilé son programme mercredi. Modification de la Constitution, mandat unique et financement de ses promesses : Jeune Afrique fait le point sur les engagements du candidat. « Après le temps de la critique, nous ouvrons aujourd’hui le temps du projet pour la reconstruction de notre pays », a attaqué l’ancien président de la Commission de l’Union africaine, qui présentait son projet électoral, mercredi 4...
(Gabon Review 06/05/16)
Organisé pour la première fois au Gabon, le 5e sommet panafricain des jeunes leaders a ouvert ses assises le 4 mai courant, en présence du Premier ministre, Daniel Ona Ondo, représentant le président la République. Prévu pour durer trois jours pendant lesquels plus de 300 jeunes venus de 54 États africains, de la diaspora africaine, des États-Unis et d’Europe débattront autour des questions liées à la lutte contre le VIH/Sida et les objectifs de développement durable, le 5e sommet panafricain...
(APA 06/05/16)
La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a appelé les pays de la sous-région à «préserver la stabilité du système financier», face aux risques et vulnérabilités potentielles liées à la baisse continue des prix du pétrole sur le marché. Dans un communiqué publié par son Comité de stabilité financière, publié à l’issue de sa session ordinaire tenue le 28 avril dernier dans la capitale camerounaise, Yaoundé, l’Institut d’émission constate que la crise pétrolière internationale continue de peser sur la...
(Gabon Actu 06/05/16)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a effectué mercredi une visite d’inspection des chantiers du stade Omnisports Omar Bongo de Libreville et du tronçon de la route PK5-PK12, rapporte un communiqué officiel. Au stade Omnisports, le chef de l’Etat a constaté l’évolution des travaux qui ont atteint un niveau de réalisation de 60%. Environ 500 ouvriers y travaillent tous les jours et seraient sur le point de livrer ce stade de 45.750 places avant la CAN 2017 qui...
(Dw-World 04/05/16)
Rien ne va plus au Parti démocratique gabonais, A quatre mois de la présidentielle au Gabon, petits calculs et grandes manoeuvres sont à l'ordre du jour à Libreville. "Je pense qu'on est en train de vivre la fin de ce système..." (Marc Ona, de la société civile) Au Gabon, à quatre mois de la prochaine élection présidentielle, le Parti Démocratique Gabonais (PDG), le parti au pouvoir connait ces derniers temps le départ de certains de ses ténors. Des dissidences qui...
(Gabon Review 04/05/16)
L’ancien président de la Commission de l’Union africaine présentera, ce 4 mai courant, son projet de société. «Je construirai en un mandat plus de routes qu’on en a construites en 50 ans». Telle était la promesse de Jean Ping à la clôture de sa tournée nationale. Visiblement, il esquissait là sa vision du pays. «Un Gabon à l’abri de la peur, un Gabon à l’abri du besoin», qu’il dit pouvoir mettre en musique en un mandat, estimant qu’étant «une partie...
(Gabon Review 04/05/16)
Son appel au retrait de la candidature d’Ali Bongo n’ayant pas été entendu au terme de la semaine accordée, l’Union sacrée pour la patrie (USP) appelle désormais à la démission du président de la République sous huitaine. Une semaine après son premier ultimatum au candidat déclaré du Parti démocratique gabonais (PDG), invité à retirer sa candidature au risque de voir lancée une procédure de destitution au Parlement, les choses n’ont pas beaucoup bougé en faveur de l’Union sacrée pour la...
(Jeune Afrique 04/05/16)
Le premier groupe bancaire d’Afrique centrale enregistre un résultat net consolidé de 30 milliards de F CFA (45,73 millions d'euros). Ce qui lui permet d'annoncer plus de 5 milliards de F CFA de dividendes lors de l’assemblée générale du 02 mai, à Libreville. Les actionnaires de BGFIBank se frottent les mains après une année 2015 faste. Le bénéfice du premier groupe bancaire d’Afrique centrale a bondi de +24 %, pour atteindre 30 milliards de F CFA. Une performance qui lui...
(Gabon Review 04/05/16)
En prélude au 5e sommet panafricain des jeunes des Nations unies devant se tenir du 4 au 6 mai courant à Libreville, le ministre Gabonais de la Jeunesse et des Sports et le directeur régional du Bureau d’appui de l’Onusida pour l’Afrique de l’ouest et du centre, le Dr Djibril Diallo, ont décliné, le 3 mai 2016, les objectifs de ces assises. Le 5e sommet panafricain des jeunes des Nations unies organisé, pour la première fois au Gabon du 4...
(Gabon Review 04/05/16)
A l’occasion de la Fête du travail, la direction de DHL Gabon a assuré que l’entreprise n’était nullement engagée dans une démarche de diminution d’effectifs ou de restructuration. DHL Gabon a célébré la Fête du travail, le 1er mai dernier à Libreville. A cette occasion, les employés ont dit leur joie quant à la garantie de leurs emplois, dans un contexte difficile. «Les faits, pour l’heure, confirment la fermeture de plusieurs entreprises et ce dans plusieurs secteurs. Mais, malgré le...
(Agence Ecofin 04/05/16)
(Agence Ecofin) - Dans le cadre de la tenue son Comité de politique monétaire (CPM) extraordinaire ce 4 mai 2016 à Yaoundé, au Cameroun, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) a adopté une décision fixant les règles instruments et modalités d’intervention de la Beac sur le marché monétaire, d’une part, et celle relative au dispositif des réserves obligatoires dans la Cemac, d’autre part. Au sujet du marché monétaire, le CPM a introduit des aménagements qui visent principalement l’uniformisation...
(Jeune Afrique 03/05/16)
Si certains en doutaient, la rupture est désormais officialisée. Moins de deux mois après avoir été exclus avec fracas du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), des frondeurs du parti d'Ali Bongo Ondimba ont constitué, dimanche à Libreville, leur propre formation politique, le Rassemblement héritage et modernité. Face à un parterre d’opposants au chef de l’État gabonais, Alexandre Barro Chambrier, exclu le 9 mars du PDG avec Michel Menga M’Essone et Jonathan Ignoumba, a officialisé dimanche 1er mai la création du Rassemblement héritage et modernité dont il...
(Afrik.com 03/05/16)
Hugues Alexandre Barro Chambrier a été élu le 1er mai 2016, premier président du parti Héritage et Modernité, à la faveur d’un congrès constitutif de cette formation politique née de la scission du parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). A Libreville, Hugues Alexandre Barro Chambrier est le premier président élu d’Héritage et Modernité. Les militants de cette nouvelle formation politique l’ont plébiscité le 1er mai 2016 par acclamation. Michel Menga M’Essone quant à lui a été élu secrétaire général par...

Pages