Vendredi 24 Novembre 2017
(RFI 24/11/17)
Le reportage de ce jour nous conduit au Gabon à la découverte du Samu Social, un service récemment mis en place avec l’appui du Samu Social français. Équipe d’une dizaine d’ambulances, d’un centre médico-psychologique, de trois centres d’hébergement et d’une quinzaine de médecins spécialistes, le Samu social offre gratuitement médicaments, soins et accompagnement pyscho-social grâce à de multiples donations et à une ligne budgétaire de l’Etat. Notre correspondant Yves-Laurent Goma a suivi une équipe du Samu Social en pleine forêt. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171124-gabon-decouverte-samu-social
(AFP 23/11/17)
Les fonctionnaires gabonais des Régies financières, à savoir les douanes, les impôts, les hydrocarbures et le trésor, sont en grève depuis huit jours pour demander le paiement d'arriérés de primes et le retour à un ancien système de rémunérations, a constaté l'AFP. "Les discussions sont toujours en cours. Le gouvernement refuse d'accéder à notre demande préalable aux négociations, qui est le paiement des arriérés de primes", a expliqué à l'AFP Wilfried Nvou-Ossialas, vice-président de la Fédération syndicale des régies financières et administrations assimilées (Fesyrefaa). La poursuite des discussions a été confirmée à l'AFP par le Ministère du Budget. Les agents des Régies financières en grève réclament...
(AFP 23/11/17)
Les autorités gabonaises se sont engagées à trouver une "solution durable" pour réhabiliter l'unique route menant à Libreville, où la circulation a été temporairement interrompue ce weekend par les intempéries, isolant de fait la capitale du reste du pays. En raison des fortes pluies, une buse métallique de la Route nationale 1 (RN1), qui relie Libreville à l'intérieur du pays, s'est effondrée samedi à une trentaine de kilomètres de la ville, à hauteur de la localité de Nkoltang, ont rapporté les médias nationaux. L'incident a provoqué "l'inondation de la voie et la destruction totale de l’asphalte en quelques minutes"...
(La Tribune 23/11/17)
Nouvelle partie de poker politique entre les ex-beaux-frères ennemis, cette fois-ci hors des frontières gabonaises. Abidjan sera peut-être le nouveau théâtre d’un affrontement Ping-Bongo, cette passe d’armes d’anthologie qui n’en finit pas depuis un an entre Ali Bongo, le président du Gabon et Jean Ping, qui se proclame « président élu » du Gabon. Tous deux attendus fin novembre au Sommet UA-UE d’Abidjan, ils pourraient prolonger leur rivalité fraternelle au point de provoquer un carambolage « présidentiel ». Cela pourrait constituer un casse-tête pour les services ivoiriens du protocole.
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la...
(AFP 22/11/17)
"On est tous malades! Au niveau de la santé, ils nous couillonnent !" : à 82 ans, Moïse Massala, géochimiste en retraite n'en finit plus de pester contre son ancien employeur, la Compagnie des mines d'uranium de Franceville (Comuf), filiale du groupe français Areva au Gabon. Comme Moïse, des centaines d'anciens travailleurs gabonais de la Comuf réclament réparation - sans succès depuis douze ans - pour des maladies qu'ils estiment être liées à leur travail, dans la mine d'uranium exploitée...
(AFP 22/11/17)
Depuis son implantation en 1958 au Gabon, le groupe nucléaire français Areva est resté un acteur majeur des liens entre la France et son ancienne colonie, et a continué de susciter fantasmes et controverses après la fermeture de sa mine en 1999. - Découverte du gisement gabonais en 1956 Dès 1946, le Commissariat à l'énergie atomique (CEA), entité publique française, envoie une mission dans ce qui est à l'époque l'Afrique équatoriale française (AEF). En 1956, la mission découvre un gisement...
(Jeune Afrique 22/11/17)
Jean Ping ne désarme pas. À l'approche du sommet entre l’Union africaine et l’Union européenne qui s’ouvre à Abidjan le 29 novembre, le Gabonais doit lui aussi faire escale dans la capitale ivoirienne mercredi 22 novembre. Son objectif : y convaincre « la communauté internationale » et « rétablir la vérité des résultats » de la présidentielle d’août 2016. L’ancien président de la Commission de l’Union africaine ne se rendra pas seul en terre ivoirienne. La délégation de la Coalition...
(AFP 22/11/17)
Quelque 200 logements, supposés irradiés car construits avec des matériaux issus d'une ancienne mine d'uranium à Mounana, dans le sud-est du Gabon, doivent être détruits selon une décision d'Areva de 2011, l'ancien exploitant de la mine. Mais six ans plus tard, ils sont encore debout et toujours habités, a constaté l'AFP sur place. Dans la cité "Rénovation" de Mounana, où étaient logés une grande partie des travailleurs de l'ancienne mine d'uranium exploitée entre 1958 et 1999 par la Compagnie des...
(Jeune Afrique 22/11/17)
C’est une curiosité qu’a mise en évidence le verdict rendu à l’issue du procès intenté à Teodorín, le vice-président équato-guinéen : dans l’Hexagone, la justice peut ordonner la vente de biens saisis, mais n’a rien prévu pour que l’argent ainsi récupéré soit reversé aux victimes des détournements. Dans le parking Boieldieu, au second sous-sol du centre commercial des Quatre-Temps, dans le quartier des affaires de la Défense, au nord-ouest de Paris, neuf bolides d’exception se décatissaient depuis deux ans quand de...
(Xinhua 21/11/17)
Une très grande pluie s'est abattue dimanche sur la capitale économique Port Gentil, causant une vingtaine de blessés et de nombreux dégâts matériels, a appris lundi Xinhua auprès d'une source locale. D'après la source, plus de vingt personnes ont été blessées et beaucoup de dégâts matériels ont été enregistrés suite aux inondations. Près d'une centaine de maisons se sont écroulées. Les habitations surtout celles érigées le long des cours d'eau ont été inondées pour la plupart, notamment au quartier Matanda...
(Agence Ecofin 21/11/17)
ORAGROUP SA, la holding du groupe ORABANK, présent dans 12 pays africains, et ENTREPRENARIUM, le premier accélérateur philanthropique du continent, présent dans 5 pays, ont signé un protocole d’accord pour soutenir les entrepreneurs du Gabon et du Sénégal dans trois secteurs prioritaires : l’agriculture, le développement durable et l’entrepreneuriat féminin dans tous les secteurs. Le projet prévoit dans un premier temps de cibler 16 femmes entrepreneures dont les besoins de financement cumulés se montent à un total de 479 millions...
(La Tribune 20/11/17)
Le gouvernement gabonais au cours du dernier conseil des ministres a adopté deux projets de loi autorisant l'Etat à contracter des prêts auprès de certains partenaires financiers comme la Banque africaine de développement et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement. Ces deux accords auraient déjà reçu l'approbation des conseils d'administration de ces différentes institutions financières. Les autorités gabonaises viennent de prendre la décision de recourir à des emprunts pour financer la relance économique du pays. Au cours...
(La Tribune 20/11/17)
La douane gabonaise seulement une semaine après le lancement de l'opération« Aigle Douanes » a saisi des marchandises illicites estimées à plus de 1,31 milliard de francs CFA. Il s'agit d'une opération dont le but est d'améliorer les recettes douanières, réduire la fraude transfrontalière, sécuriser le cadre des consommateurs et imposer un comportement civique aux usagers en matière de dédouanement, a rappelé le commandant Aymar Okouma Koubangoye, porte-parole de l'opération. La douane gabonaise a redoublé d'efforts ces derniers temps contre...
(Agence Ecofin 20/11/17)
Selon le dernier classement de l’UIT, paru le semaine passée, le Gabon est No1 d’Afrique centrale et de l’ouest en terme de développement des TIC. Il est 6e au niveau continental, s’offrant même le luxe de dépasser le dynamique Kenya. A l’échelle mondiale, le pays a gagné 10 places en une année, un succès qui ne doit rien au hasard. Parmi les solutions de diversification qui permetteront au Gabon de se libérer petit à petit de sa dépendance aux recettes...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(Jeune Afrique 18/11/17)
Le 28 septembre, le gouvernement gabonais adoptait en Conseil des ministres un projet de révision de la Constitution, touchant notamment le rôle du président de la République. Depuis, les critiques pleuvent, alors que l’Assemblée doit examiner le texte. Donnez votre avis sur les mesures envisagées. « Projet monarchique ». « Coup d’État constitutionnel ». Depuis le 28 septembre dernier et l’adoption par le conseil des ministres du projet de révision de la Constitution gabonaise, l’opposition n’a pas de mots assez...
(AFP 17/11/17)
L'attaquant star de Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang sera privé de déplacement vendredi à Stuttgart en championnat pour "raisons disciplinaires", a indiqué le club jeudi soir. Le Borussia n'a pas précisé les motifs de la sanction, mais celle-ci pourrait, selon la presse allemande, être liée à des photos postées sur Instagram par le buteur gabonais ces derniers jours -- et ensuite retirées --, où il apparaissait éméché durant un voyage à Barcelone. Le joueur de 28 ans a eu quelques jours de...
(Jeune Afrique 13/11/17)
Touché de plein fouet par la chute des cours de l’or noir, le Gabon s’évertue à diversifier son économie. Si les raisons d’être optimiste sont nombreuses, le chemin pour sortir du marasme s’annonce encore long. Et si le feu d’artifice grandiose tiré le 14 octobre en l’honneur du nouveau terminal d’Owendo inaugurait, plus encore que le port lui-même, le renouveau de l’économie gabonaise ? La célébration, organisée en grande pompe sur les quais flambant neufs, a pu sembler sur le moment...
(Jeune Afrique 13/11/17)
Le bal des prétendants fait rage autour des mines de manganèse au Gabon. Cette richesse des sols attire les entreprises, qui se sont multipliées sur le terrain depuis 2010. Le Gabon abrite de vastes gisements de manganèse, dont il est le deuxième producteur africain. Jusqu’en 2010, seule la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), filiale du français Eramet, opérait dans ce secteur. Mais, bien décidé à développer la filière, le gouvernement a attiré de nouveaux acteurs dans ce secteur clé pour la diversification économique du pays. Depuis 2012, la Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou (CICMHZ) produit du minerai extrait du site de Ndjolé...

Pages