Samedi 21 Avril 2018

Gabon

(Jeune Afrique 29/03/18)
A quelques semaines des législatives, dont la date est prévue pour le 28 avril, les candidats commencent à se déclarer. C'est le cas de Estelle Ondo, la ministre des Transports, et de l'opposant Mike Jocktane, qui ont tous deux décidé de se présenter comme « indépendants ». Estelle Ondo, la ministre des Transports, et Mike Jocktane, ex-cadre de l’Union nationale (opposition), se présenteront aux législatives en tant que candidats indépendants, à Oyem pour la première et à Port-Gentil pour le second. Tous deux étaient censés porter les couleurs du Gabon nouveau, que vient de créer Jocktane, mais ils n’ont pas encore déposé la demande de légalisation de ce parti auprès du ministère de l’Intérieur. Jocktane...
(RFI 29/03/18)
Comment s'en sortir quand on est étudiant, que l'on doit payer un logement, des transports, les frais de scolarité et que les bourses étudiantes tardent à être versées ? A l'université Omar Bongo de Libreville, pour quelques milliers de francs CFA par jour, on peut offrir ses services de « chargeur de bus » ou « boy chauffeur ». Un petit boulot parmi d'autres pour arriver à boucler les fins de mois. Nathalie Amar reçoit Boursier Tchibinda, blogueur chez 241 citoyens. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180329-boys-chauffeurs-libreville-quelques-...
(RFI 28/03/18)
Au Gabon, la date des élections législatives, plusieurs fois reportées, n’est toujours pas connue. Le gouvernement affirme que c’est le futur Centre gabonais des élections qui fixera la date. Pour mettre en place ce centre qui organisera désormais les élections dans le pays, le ministre de l’Intérieur a demandé à l’opposition et à la majorité de désigner leurs membres. Si pour la majorité, ce n'est pas un problème, du côté de l’opposition, dont une partie a déposé sa liste lundi 26 mars, la situation est plus compliquée. Lundi, dans le ....
(RFI 27/03/18)
La classe politique gabonaise est en deuil. Jules Aristide Bourdes Ogouliguendé, ancien président de l'Assemblée nationale sous Omar Bongo dont il est devenu un des principaux opposants, est décédé d'une maladie dans une clinique à Libreville. Il a combattu Bongo père, dont il a d'abord été ministre, puis Bongo fils. La disparition de Jules Aristide Bourdes Ogouliguendé a plongé toute la nation dans la tristesse. La télévision nationale a ouvert son 20 heures par la triste nouvelle. Juriste et chef de parti, Ogouliguendé a soutenu Jean Ping lors de la présidentielle de 2016.
(APA 27/03/18)
APA-Libreville (Gabon) - Le leader du Congrès pour la démocratie et la justice (CDJ), Jules Aristide Ogouliguendé, une des figures de proue de l’opposition est décédé, dimanche à Libreville des suites d’une occlusion intestinale, a-t-on appris lundi de sources concordantes. M. Ogouliguendé aurait été opéré dans une clinique privée d’une occlusion intestinale de 11h à 19h et s’est plus jamais réveillé. Le leader du CDJ avait fait sa dernière apparition publique le samedi 17 mars dernier au côté de certains...
(Agence Ecofin 26/03/18)
Pour permettre aux investisseurs du secteur des hydrocarbures, notamment ceux de la filière pétrole, d’opérer dans un environnement incitatif et d’avoir un effet multiplicateur sur les investissements directs étrangers dans le pays, le gouvernement gabonais engage dès ce jour, la réforme du code pétrolier. L’atelier de trois jours dénommé «Activité de place sur la refonte du code des hydrocarbures (APRCH)» qu’organise le ministère du Pétrole et des hydrocarbures, a pour objectif de poser les jalons d’un climat des affaires plus...
(RFI 26/03/18)
Le Gabon entame, ce lundi, la révision de son Code des hydrocarbures. Adopté le 28 août 2014, il y a trois ans seulement, ce Code est très contesté par les compagnies pétrolières qui le jugent trop coercitif et peu attractif pour les investisseurs. Libreville a fait venir tous les ministres de pétrole de la sous-région et des experts de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP). Le but de la manœuvre est de faire venir des nouveaux investisseurs, car le...
(Agence Ecofin 26/03/18)
Depuis la mise sous programme, en juin 2017, de l’Etat gabonais avec le Fonds monétaire international (FMI), Libreville connaît un intense ballet diplomatique des émissaires de Bretton Woods. C’est justement dans ce cadre que le directeur du département Afrique du FMI, Abebe Aemro Sélassié (photo), effectue une visite à Libreville, à partir de ce 26 mars 2018. Car, selon des sources concordantes de la représentation locale de cette institution, au cours de cette visite, Abebe Aemro Sélassié sera reçu en audience,...
(Jeune Afrique 26/03/18)
L'actuel président de la Fédération gabonaise de football est candidat à sa succession. Sauf qu'en 2014, il s'était engagé à céder son poste à l'issue de son mandat. Pierre-Alain Mounguengui, le président de la Fédération gabonaise de football, veut se présenter à sa propre succession. Or, lors de l’élection de 2014, alors qu’il était candidat, il avait adressé une lettre confidentielle aux autorités, afin d’obtenir leur soutien. Dans ce courrier, auquel Jeune Afrique a eu accès, il s’engageait à céder...
(Agence Ecofin 26/03/18)
Début janvier 2018, le poisson congelé s’est fait bien rare sur les étals des marchés camerounais. A l’origine de cette situation, avait-on alors appris dans une correspondance adressée par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, à son homologue des Finances de l’époque, Alamine Ousmane Mey, se trouvaient les difficultés d’approvisionnement du marché local. En effet, révélait le document sus-mentionné, les importateurs camerounais ne pouvaient plus «payer leurs fournisseurs, du fait des retards dans le transfert des fonds et...
(RFI 24/03/18)
Le manioc est un aliment très apprécié par une bonne partie des populations africaines, notamment celle de l’Afrique centrale, australe et de l’est. Au Gabon, c’est la principale denrée alimentaire. Depuis 2016, cette denrée s’est raréfiée sur les marchés à cause de la fermeture des frontières avec le Congo et le Cameroun, d'où provient une bonne partie du manioc consommé par les Gabonais. Le gouvernement gabonais a décidé de soutenir les groupements de transformatrices de manioc alors que les prix ont presque doublé. Les prix de...
(La Tribune 23/03/18)
Le gouvernement gabonais vient d’annoncer une réforme de la législation pétrolière en vigueur. Une décision qui vise à rendre le secteur pétrolier gabonais plus attractif alors que l’économie du pays se relève à peine du crack pétrolier de 2014. Le Gabon s'apprête à réviser sa législation sur les hydrocarbures pour rendre le secteur plus attractif pour les investisseurs potentiels, a annoncé le ministère du Pétrole. Le cadre légal actuel garanti à l'Etat gabonais une participation minimale de 20% dans les...
(Xinhua 23/03/18)
L'opposant gabonais Jean Ping a été une nouvelle fois empêché par les forces de sécurité de prendre mercredi un vol vers la France depuis l'aéroport international Léon Mba de Libreville. L'ancien président de la Commission de l'Union africaine aurait reçu l'interdiction de quitter le territoire national pour les besoins d'une enquête judiciaire dans laquelle il est considéré comme témoin. Attendu à Bruxelles et à Strasbourg pour répondre à des invitations, M. Ping devait prendre un vol régulier d'Air France à...
(RFI 22/03/18)
Au Gabon, des membres de l’association des jeunes actifs de la zone industrielle d’Oloumi, frappés par le chômage, ont décidé de prendre leur destin en main. Ils sont devenus des démarcheurs qui attirent les clients vers les magasins. Pour se donner de la valeur, ces jeunes préfèrent s’appeler « Djigueur ». Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180322-gabon-etre-djigueur-libreville-pluto...
(Agence Ecofin 22/03/18)
Après une année 2017 difficile, marquée par une croissance du PIB négative (-0,1%), les économies des six pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), que sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, le Tchad, la RCA et la Guinée équatoriale, sortent peu à peu la tête des eaux troubles. « Nous sommes sortis de la zone de risque élevé. La situation est bien meilleure, mais les économies restent encore assez fragiles. C’est ce qui justifie d’ailleurs...
(AFP 21/03/18)
Quarante-quatre pays africains ont signé mercredi à Kigali l'accord créant une zone de libre-échange continentale (Zlec), perçue comme essentielle au développement économique de l'Afrique, a annoncé l'Union africaine (UA). "L'accord établissant la Zlec a été signé par 44 pays", a déclaré le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki, en conclusion d'un sommet de l'organisation dans la capitale rwandaise. Le Nigeria, l'une des premières économies du continent, est le principal pays à s'être abstenu. Le président nigérian Muhammadu Buhari avait décidé de ne pas faire le déplacement à Kigali, après avoir accepté de "donner plus de temps aux consultations" dans son pays...
(Jeune Afrique 21/03/18)
S’il profite du succès de l’aéroport d’Abidjan, le groupe français Egis vit des heures difficiles au Congo et plus encore au Gabon. Son salut pourrait venir des pays anglophones. «Nous ne nous considérons pas comme évincés. Rien n’est encore décidé ! » assure Francis Brangier. De retour de la capitale gabonaise où il a rencontré à la mi-février dans la foulée d’un conseil d’administration d’Aéroports de Libreville (ADL) des membres du gouvernement, le directeur général d’Egis Airport Operation (17 aéroports gérés dans le monde, 5 sur le continent) ne veut surtout pas s’avouer vaincu. Hors de question pour l’ancienne Sofréavia, filiale de la Caisse des dépôts (CDC), d’être emportée dans le même tourbillon...
(Jeune Afrique 20/03/18)
Deux anciens ministres, des hauts fonctionnaires influents, l’ombre d’un ex-conseiller tout-puissant, un homme d’affaires italien… Le premier procès de l’opération Mamba, qui reprend ce mardi, pourrait marquer un tournant politique autant que juridique. Le mamba noir, redoutable prédateur arboricole, apprécie particulièrement les zones boisées, où il passe pour être l’un des plus mortels serpents de la planète. Son équivalent juridique, initié par le président Ali Bongo Ondimba (ABO), début 2017, est quant à lui plus à l’aise en milieu urbain...
(Xinhua 20/03/18)
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba prendra part au sommet extraordinaire de l'Union africaine (UA) qui se tiendra mardi prochain à Kigali au Rwanda, a annoncé lundi la direction de la Communication présidentielle. Au cours du sommet, les dirigeants africains se pencheront sur la signature d'un accord historique en matière de lancement de la Zone de libre échange continentale (ZLECA). Engagé dans un vaste programme de diversification de son économie et d'accroissement de sa compétitivité dans les secteurs industriel et...
(Jeune Afrique 19/03/18)
L’ouverture du premier procès issu de l’opération anti-corruption Mamba a été reportée au 20 mars. Un événement historique, au vu du pedigree des accusés, dont la plupart sont d’anciens ministres ou hauts fonctionnaires. Qui sont les inculpés de Mamba ? Revue d’effectif. L’attente est finalement plus longue que prévue. Alors que le procès de Blaise Wada, le premier accusé à comparaître devant la Cour criminelle spéciale dans le cadre de l’opération Mamba, devait s’ouvrir le 15 mars, il a été...

Pages

(RFI 29/03/18)
Comment s'en sortir quand on est étudiant, que l'on doit payer un logement, des transports, les frais de scolarité et que les bourses étudiantes tardent à être versées ? A l'université Omar Bongo de Libreville, pour quelques milliers de francs CFA par jour, on peut offrir ses services de « chargeur de bus » ou « boy chauffeur ». Un petit boulot parmi d'autres pour arriver à boucler les fins de mois. Nathalie Amar reçoit Boursier Tchibinda, blogueur chez 241 citoyens. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180329-boys-chauffeurs-libreville-quelques-...
(RFI 24/03/18)
Le manioc est un aliment très apprécié par une bonne partie des populations africaines, notamment celle de l’Afrique centrale, australe et de l’est. Au Gabon, c’est la principale denrée alimentaire. Depuis 2016, cette denrée s’est raréfiée sur les marchés à cause de la fermeture des frontières avec le Congo et le Cameroun, d'où provient une bonne partie du manioc consommé par les Gabonais. Le gouvernement gabonais a décidé de soutenir les groupements de transformatrices de manioc alors que les prix ont presque doublé. Les prix de...
(RFI 22/03/18)
Au Gabon, des membres de l’association des jeunes actifs de la zone industrielle d’Oloumi, frappés par le chômage, ont décidé de prendre leur destin en main. Ils sont devenus des démarcheurs qui attirent les clients vers les magasins. Pour se donner de la valeur, ces jeunes préfèrent s’appeler « Djigueur ». Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180322-gabon-etre-djigueur-libreville-pluto...
(Jeune Afrique 20/03/18)
Deux anciens ministres, des hauts fonctionnaires influents, l’ombre d’un ex-conseiller tout-puissant, un homme d’affaires italien… Le premier procès de l’opération Mamba, qui reprend ce mardi, pourrait marquer un tournant politique autant que juridique. Le mamba noir, redoutable prédateur arboricole, apprécie particulièrement les zones boisées, où il passe pour être l’un des plus mortels serpents de la planète. Son équivalent juridique, initié par le président Ali Bongo Ondimba (ABO), début 2017, est quant à lui plus à l’aise en milieu urbain...
(Xinhua 20/03/18)
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba prendra part au sommet extraordinaire de l'Union africaine (UA) qui se tiendra mardi prochain à Kigali au Rwanda, a annoncé lundi la direction de la Communication présidentielle. Au cours du sommet, les dirigeants africains se pencheront sur la signature d'un accord historique en matière de lancement de la Zone de libre échange continentale (ZLECA). Engagé dans un vaste programme de diversification de son économie et d'accroissement de sa compétitivité dans les secteurs industriel et...
(RFI 16/03/18)
Le Gabon a lancé jeudi une série de procès pour juger les présumés auteurs des détournements des fonds publics. Devant la Cour criminelle spéciale, créée à cet effet, il y avait Blaise Wada, ancien coordonnateur d'un projet d'assainissement de Libreville. Il est poursuivi pour un détournement de 1,765 milliard de francs CFA. Blaise Wada est resté debout durant cinq heures face au président de la Cour criminelle spéciale. Paulette Ayo Akoly et les trois avocats de l'Etat ont décidé de prouver que ce ...
(APA 16/03/18)
APA – Libreville (Gabon) - Le secrétaire général adjoint du ministère de la Santé, le docteur Guy Patrick Obiang Ndong, a annoncé que le gouvernement gabonais prévoyait 50.000 naissances pour cette année dans les structures sanitaires publiques du pays. « Dès que cette mesure sera effective, il y aura une forte affluence des femmes enceintes dans les hôpitaux et centres de santé. Nous avons fait un ratio, 20% de femmes présentent des complications à l’accouchement c’est pourquoi avons dit que...
(AFP 15/03/18)
Le procès des auteurs présumés de détournements de deniers publics, dont plusieurs ex-ministres, arrêtés dans le cadre de l'opération anticorruption "Mamba", s'est ouvert jeudi à Libreville devant une Cour criminelle spéciale. Plusieurs personnalités publiques, hauts fonctionnaires et ex-ministres, dont celui du Pétrole, ont été écroués dans le cadre de cette opération, lancée début 2017 par les autorités gabonaises. Blaise Wada, haut cadre gabonais écroué le 10 janvier 2017, a comparu jeudi. M. Wada s'occupait de la gestion d'un financement international pour assainir les bassins versants de Libreville. Il est soupçonné d’avoir détourné le budget qui lui était alloué pour ses services, à hauteur de 1,765 milliards de FCFA...
(RFI 12/03/18)
Le Gabon a annoncé, jeudi 8 mars, qu’il retirait ses 450 casques bleus en République centrafricaine (RCA). Après 21 ans de présence dans le pays, le contingent gabonais quitte les 12 500 soldats qui participent actuellement à la mission de l'ONU en RCA (Minusca). L'annonce a été faite après un déplacement du président centrafricain à son homologue gabonais. Le départ des casques bleus ne sera effectif qu'au mois de juin, lors de la prochaine rotation des troupes, mais c'est un coup dur pour la Minusca, déjà plombée par les affaires d'abus sexuels et le climat d'insécurité en ....
(APA 09/03/18)
APA-Libreville (Gabon)- Le gouvernement gabonais a annoncé le retrait de ses soldats présents au sein des différentes forces de maintien de la paix en République centrafricaine (RCA) qui se sont succédé depuis 1997, date du déclenchement de la crise armée dans ce pays d’Afrique centrale, informe le communiqué du Conseil des ministres de jeudi. «Le Ministre a sollicité l’accord du Conseil des ministres pour le retrait des Forces Gabonaises de la République Centrafricaine. Le Conseil des ministres tout en prenant...
(Xinhua 09/03/18)
Les enseignants et chercheurs de l'Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, le plus grand établissement universitaire du Gabon, ont repris le travail jeudi après la grève déclenchée le 5 mars dernier, ont annoncé les syndicalistes lors d'un point de presse. Les deux organisations syndicales de l'UOB, à savoir le Syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC) et la Force de réflexion et d'actions pour l'enseignement supérieur (FRAPES), ont décidé de suspendre leur mouvement de grève. Celui-ci avait été lancé pour...
(Xinhua 08/03/18)
Quatre braconniers ont été arrêtés avec un sac contenant des défenses d'éléphants au moment où ils s'apprêtaient à aller liquider au Cameroun voisin, indique une source proche du ministère gabonais des Eaux et Forêts. Les quatre présumés criminels environnementaux ont été interpellés à Bitam, une localité faisant frontière avec la Guinée équatoriale et le Cameroun au nord du Gabon. Les quatre complices s'apprêtaient à traverser avec les pointes d'ivoire au Cameroun. Alertés par les populations de leur présence inhabituelle, les...
(APA 07/03/18)
APA-Libreville (Gabon)- La Communauté Economique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) a annoncé, mardi, la création d’un centre régional de lutte contre le terrorisme en Afrique centrale. Le communiqué final des travaux du Conseil des ministres qui s’est achevés dimanche dernier, mais rendu public mardi, informe que la création d’un centre régional de lutte contre le terrorisme a été débattue dans le cadre de la stratégie de sécurisation des intérêts vitaux dans le Golfe de Guinée, ainsi que la mise en...
(Xinhua 06/03/18)
Les enseignants et chercheurs de l'Université Omar Bongo de Libreville (UOB), la plus grande université du pays, ont décidé d'entrer en grève générale illimitée jusqu'au départ de leur recteur dont ils remettent en cause les capacités de management. Au cœur du tourbillon à rebondissements, une tribune libre publiée fin décembre dernier dans le quotidien national L'Union par le conseiller du recteur, Serge Loungou. Dans cette publication, M. Loungou indiquait que les deux principaux syndicats de l'UOB versent dans la mendicité...
(Xinhua 05/03/18)
La Dynamique Unitaire, une centrale regroupant plusieurs syndicats des ministères a déposé vendredi un préavis de grève sur la table du gouvernement et si au bout de huit jours rien n'est fait, elle enclenchera une grève générale illimitée. Les travailleurs de différentes administrations se sont retrouvés pour dire non aux mesures qui tentent à davantage précariser les agents publics. Au cœur de la contestation naissante, la réforme de la pension de retraite, la violation des libertés syndicaux, l'augmentation des prélèvements de la ...
(AFP 02/03/18)
"Monsieur, on va vous passer les menottes!", lance un garde-côte santoméen à un pêcheur sur son navire, dans les eaux du Golfe de Guinée, entre l'archipel de Sao Tomé et le Gabon. Mais le pêcheur n'en est en réalité pas un: c' est un un marin qui participe à "African Nemo", exercice de la Marine française dans le Golfe de Guinée avec des marines africaines pour combattre la criminalité en mer. Cela va de la pêche illicite à la piraterie...
(Xinhua 28/02/18)
Les magistrats gabonais ont repris le travail ce mardi sur toute l'étendue du territoire national après deux mois de paralysie, a-t-on appris de source syndicale. Le travail a repris suite à un appel du Syndicat national des magistrats gabonais (SYNAMAG) à l'origine de la grève. Le SYNAMAG avait déclenché le 8 décembre dernier une grève générale illimitée pour exiger le départ de leur ministre de la Justice, Francis Nkea Dzigue. Dans une sortie médiatique, le ministre avait traité les magistrats...
(Jeune Afrique 23/02/18)
Annoncée lors du discours pour la nouvelle année du président Ali Bongo Ondimba, la gratuité des accouchements dans les établissements publics de santé est entrée en vigueur le 19 février. Des questions subsistent quant aux moyens humains et matériels mis en oeuvre pour assurer l'effectivité de cette mesure très attendue. L’affaire a fait grand bruit à Libreville, mi-février. Un nouveau-né a été gardé de force pendant cinq mois dans une clinique privée, parce que sa mère ne pouvait pas régler...
(RFI 19/02/18)
Au Gabon, après la décision d'interrompre le contrat de concession du groupe français Veolia, les choses s'accélèrent. Un nouveau directoire provisoire de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), ex-filiale de Veolia, a été nommé. Il est entièrement composé des Gabonais. Ces derniers dirigeront la société durant douze mois, en attendant un nouveau repreneur. Qu’en pensent les Gabonais ? Ibrahim Sendjet Mboulou est le président de l'organisation « Gabonais des consommateurs ». C'est son mouvement qui a lancé la...
(Jeune Afrique 17/02/18)
Le tribunal de grande instance de Paris a estimé, dans une décision rendue ce vendredi, que la star de la musique gabonaise Patience Dabany, par ailleurs mère du président Ali Bongo Ondimba, « a été délibérément trompée sur l’objet de l’entretien » accordé au réalisateur Joël Soler. L'interview de l’ex-Première dame gabonaise ne sera pas diffusée. Le tribunal a ordonné à Day for Night, la société productrice de la série Despot Housewives, consacrée aux épouses d’anciens « despotes » diffusée...

Pages

(Agence Ecofin 26/03/18)
Pour permettre aux investisseurs du secteur des hydrocarbures, notamment ceux de la filière pétrole, d’opérer dans un environnement incitatif et d’avoir un effet multiplicateur sur les investissements directs étrangers dans le pays, le gouvernement gabonais engage dès ce jour, la réforme du code pétrolier. L’atelier de trois jours dénommé «Activité de place sur la refonte du code des hydrocarbures (APRCH)» qu’organise le ministère du Pétrole et des hydrocarbures, a pour objectif de poser les jalons d’un climat des affaires plus attractif dans le secteur, adapté et actualisé au contexte international et de sécuriser les investissements dans le secteur. Les experts des questions pétrolières poseront un diagnostic sans complaisance du cadre juridique actuel dont les dispositions...
(Agence Ecofin 26/03/18)
Depuis la mise sous programme, en juin 2017, de l’Etat gabonais avec le Fonds monétaire international (FMI), Libreville connaît un intense ballet diplomatique des émissaires de Bretton Woods. C’est justement dans ce cadre que le directeur du département Afrique du FMI, Abebe Aemro Sélassié (photo), effectue une visite à Libreville, à partir de ce 26 mars 2018. Car, selon des sources concordantes de la représentation locale de cette institution, au cours de cette visite, Abebe Aemro Sélassié sera reçu en audience,...
(Agence Ecofin 26/03/18)
Début janvier 2018, le poisson congelé s’est fait bien rare sur les étals des marchés camerounais. A l’origine de cette situation, avait-on alors appris dans une correspondance adressée par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, à son homologue des Finances de l’époque, Alamine Ousmane Mey, se trouvaient les difficultés d’approvisionnement du marché local. En effet, révélait le document sus-mentionné, les importateurs camerounais ne pouvaient plus «payer leurs fournisseurs, du fait des retards dans le transfert des fonds et...
(La Tribune 23/03/18)
Le gouvernement gabonais vient d’annoncer une réforme de la législation pétrolière en vigueur. Une décision qui vise à rendre le secteur pétrolier gabonais plus attractif alors que l’économie du pays se relève à peine du crack pétrolier de 2014. Le Gabon s'apprête à réviser sa législation sur les hydrocarbures pour rendre le secteur plus attractif pour les investisseurs potentiels, a annoncé le ministère du Pétrole. Le cadre légal actuel garanti à l'Etat gabonais une participation minimale de 20% dans les...
(Agence Ecofin 22/03/18)
Après une année 2017 difficile, marquée par une croissance du PIB négative (-0,1%), les économies des six pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), que sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, le Tchad, la RCA et la Guinée équatoriale, sortent peu à peu la tête des eaux troubles. « Nous sommes sortis de la zone de risque élevé. La situation est bien meilleure, mais les économies restent encore assez fragiles. C’est ce qui justifie d’ailleurs...
(AFP 21/03/18)
Quarante-quatre pays africains ont signé mercredi à Kigali l'accord créant une zone de libre-échange continentale (Zlec), perçue comme essentielle au développement économique de l'Afrique, a annoncé l'Union africaine (UA). "L'accord établissant la Zlec a été signé par 44 pays", a déclaré le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki, en conclusion d'un sommet de l'organisation dans la capitale rwandaise. Le Nigeria, l'une des premières économies du continent, est le principal pays à s'être abstenu. Le président nigérian Muhammadu Buhari avait décidé de ne pas faire le déplacement à Kigali, après avoir accepté de "donner plus de temps aux consultations" dans son pays...
(Jeune Afrique 21/03/18)
S’il profite du succès de l’aéroport d’Abidjan, le groupe français Egis vit des heures difficiles au Congo et plus encore au Gabon. Son salut pourrait venir des pays anglophones. «Nous ne nous considérons pas comme évincés. Rien n’est encore décidé ! » assure Francis Brangier. De retour de la capitale gabonaise où il a rencontré à la mi-février dans la foulée d’un conseil d’administration d’Aéroports de Libreville (ADL) des membres du gouvernement, le directeur général d’Egis Airport Operation (17 aéroports gérés dans le monde, 5 sur le continent) ne veut surtout pas s’avouer vaincu. Hors de question pour l’ancienne Sofréavia, filiale de la Caisse des dépôts (CDC), d’être emportée dans le même tourbillon...
(Xinhua 13/03/18)
Le gouvernement gabonais a annoncé lundi des "dispositions urgentes" pour le renforcement de la surveillance des produits de charcuterie et de la pêche importés. Cette mesure vise à protéger les consommateurs suite à une alerte de l'Organisation mondiale de la santé sur l'existence d'une infection alimentaire collective qui a été signalée en France, a indiqué la ministre gabonaise de la Santé, Mme Denise Mekamne, dans un communiqué. La consommation de certains jambons et huîtres réfrigérées est à l'origine de cette...
(Xinhua 13/03/18)
Le gouvernement gabonais a annoncé lundi avoir débloqué une somme d'un milliard de FCFA pour l'électrification villageoise via l'énergie solaire. Le gouvernement s'active à électrifier 300 à 500 villages d'au moins 500 âmes d'ici à 2020. Ceci, en vue d'améliorer les conditions de vie des populations gabonaises, en faisant en sorte que les richesses créées au plan national soient mieux redistribuées, annonce un communiqué du ministère de l'Energie publié lundi. Le projet permettra de fournir de l'électricité aux villages et...
(APA 13/03/18)
APA-Douala (Cameroun)- Les transactions financières via Mobile money au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en 2016 sont de l’ordre de 11 450 milliards de francs CFA. L’annonce a été faite par Boa Roger Johnson, Directeur général d’Axa Côte d’Ivoire dans le cadre des états généraux de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (CIMA) et de la Fédération des sociétés d'assurances de droit national Africaines (FANAF). Au...
(La Tribune 12/03/18)
Pour le Gabon, les experts de la Banque des États de l'Afrique centrale prévoient cette année une croissance économique oscillant entre 2,7% et 3%. Cette bonne performance par rapport à l'année dernière sera portée entre autres par la hausse du prix du baril de pétrole. Après une longue traversée du désert, l'économie gabonaise devrait renouer avec la croissance cette année. Selon Abbas Toli Mahamat, gouverneur de la Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC), qui était en visite au Gabon...
(RFI 12/03/18)
Le sort du groupe français Rougier est entre les mains du tribunal de commerce de Poitiers ce lundi. Le négociant en bois tropical a déposé le bilan la semaine dernière. Endetté, Rougier n’a pas résisté aux problèmes d’engorgement du port de Douala, au Cameroun. Le sort du groupe français pose plus largement la question de l’avenir des sociétés européennes dans les forêts d’Afrique centrale. Le groupe français Rougier va-t-il pouvoir fêter un siècle de présence dans les forêts d’Afrique ?...
(La Tribune 10/03/18)
La guerre se poursuit entre l’Etat gabonais et Veolia. Après avoir vigoureusement dénoncé la réquisition de sa filiale locale et la rupture de son contrat, la multinationale française de services collectifs a déposé, jeudi 8 mars, une demande de conciliation à l’encontre du Gabon auprès du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI). Dans un document auquel La Tribune Afrique a eu accès, le groupe présidé par Antoine Férot détaille 20 ans de collaboration. Ne pouvant plus faire entendre sa voix à Libreville, Veolia se tourne vers Washington. Le groupe français de service collectifs a déposé hier -jeudi 8 mars...
(Jeune Afrique 10/03/18)
Facinet Sylla, économiste et ancien directeur de la banque centrale de Guinée, plaide pour une monnaie commune dépouillée des poids symboliques que sont son nom et la présence d'officiels français au sein de ses instances de gouvernance. Tribune. Jamais le débat sur le franc CFA, cette monnaie commune à huit pays d’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et à six pays d’Afrique centrale (Cemac), n’aura atteint un tel niveau. Ses partisans font l’éloge de la stabilité macroéconomique qu’il sous-tend, tandis que ses...
(AFP 09/03/18)
La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), filiale du groupe Veolia, a demandé l'ouverture d'une conciliation auprès d'une instance de la banque mondiale à la suite de la rupture de son contrat de concession par l'Etat gabonais, a annoncé vendredi le groupe. "Cette demande fait suite à la réquisition des actifs et du personnel et à la résiliation brutale de la concession de service public de production, de transport et de distribution d’eau potable et d'énergie électrique par la...
(Agence Ecofin 08/03/18)
L’ambassadeur de France au Gabon, Dominique Renaud, souhaite que le gouvernement gabonais et le groupe français Veolia sortent de l’escalade verbale. C’est donc dans un souci d’apaisement que diplomate a échangé ce mercredi 07 mars avec le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet Pour les autorités françaises, seul un dialogue « constructif et apaisé » peut promouvoir des « partenariats fructueux » avec les milieux d’affaires pour accompagner le Gabon dans la mise en œuvre de son Plan de Relance Economique...
(Agence Ecofin 08/03/18)
La branche de la production des boissons gazeuses et alcoolisées au Gabon a connu une baisse d’activités à la fin de l’année 2017. Selon les données fournies par la Société des brasseries du Gabon (Sobraga) et Sovingab, la production totale de cette filière a reculé de 6,3%, pour un volume de 2,7 millions d’hectolitres, contre 2, 8 millions d’hectolitres en 2016, du fait de la faiblesse de la demande du marché domestique. Ainsi, au cours de cette période, la production...
(Jeune Afrique 07/03/18)
Après la réquisition de Veolia par l'État gabonais, et alors que la presse locale se fait l'écho des ambitions russes sur le secteur de l'eau et de l'énergie, Libreville s'efforce de rassurer ses partenaires de l'Hexagone. Le successeur de Veolia « pourrait très bien être un français », assure le ministre de tutelle. Le 26 février, Pierre Gattaz, le président du Medef (patronat français) a écrit à Emmanuel Issoze-Ngondet, le Premier ministre gabonais, pour lui faire part de son «...
(Agence Ecofin 07/03/18)
Le raffinage de pétrole brut au Gabon s’est caractérisé par une forte baisse du volume de brut traité en 2017. Cette situation, explique le Ministère de l’économie, est en partie imputable à l’arrêt de fonctionnement de la raffinerie, dans le cadre de l’entretien quinquennal de l’outil de production d’un mois, en 2017. Ainsi, le volume de brut traité a régressé de 20,7% pour s’établir à 812 611 tonnes métriques contre 1 025 010 tonnes en 2016. Par ailleurs, la société...
(Agence Ecofin 06/03/18)
Au Gabon, le pétrolier malaisien Petronas a annoncé avoir mis la main sur un important gisement d’hydrocarbures sur son puits Boudji-1, situé sur le bloc en eaux profondes F14 encore dénommé Likualé. L’annonce a été faite lundi, via un communiqué de l’entreprise. Boudji-1 qui est situé à une profondeur d’eau de 2 800 mètres a rencontré un « réservoir de 90 mètres de sables pré salifères riche en hydrocarbures », explique le document. Aucune indication précise n’a cependant été donnée...

Pages

(Jeune Afrique 26/03/18)
L'actuel président de la Fédération gabonaise de football est candidat à sa succession. Sauf qu'en 2014, il s'était engagé à céder son poste à l'issue de son mandat. Pierre-Alain Mounguengui, le président de la Fédération gabonaise de football, veut se présenter à sa propre succession. Or, lors de l’élection de 2014, alors qu’il était candidat, il avait adressé une lettre confidentielle aux autorités, afin d’obtenir leur soutien. Dans ce courrier, auquel Jeune Afrique a eu accès, il s’engageait à céder son fauteuil au bout d’un seul et unique mandat. En s’accrochant, Mounguengui complique la tâche de Jérôme Efong Nzolo, favori du Palais du bord de mer, ancien arbitre du championnat belge de D1 et époux...
(APA 16/02/18)
APA – Libreville (Gabon) – L’ancien arbitre international, Jérôme Effong Nzolo a annoncé qu’il était candidat au poste de président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) dont l’élection est prévue le 31 mars prochain. Jérôme Effong Nzolo qui donnait jeudi à Brazzaville, s’est défini comme un sportif dans l’âme, le corps et l’esprit, précisant que sa candidature est une manifestation d’amour pour son pays. Sa candidature a-t-il renchéri, vise à sauver le football au Gabon. « De nos jours, la pratique du sport est un terrain par excellence d’expression, d’illustrations et de valorisation des nations, mais surtout de l’affirmation de leur image de marque, d’expansion de leur rayonnement », a martelé Effong Nzolo. Ayant officiant dans le championnat belge...
(RFI 12/02/18)
Même s’il n’a pas marqué face au rival Tottenham (défaite 1-0 le 10 février), Pierre-Emerick Aubameyang, récemment transféré du Borussia Dortmund, a déjà séduit les supporters d’Arsenal. Les fans des « Gunners » sont heureux de pouvoir compter sur un attaquant aussi talentueux que fantasque. Reportage de notre correspondant à Londres, Olivier Sclavo. Ça n’aurait pas pu mieux commencer. Un buteur vedette chez les « Gunners » et qui marque pour son premier match en Championnat d'Angleterre (Premier League). Pierre-Emerick...
(AFP 24/01/18)
De meilleur joueur du monde à sélectionneur du Gabon: reconnaissable du temps de sa splendeur sportive à ses dreadlocks, l'emblématique demi-centre des "Barjots" français Jackson Richardson, qui apparaît désormais le cheveu ras, a rebondi sur le banc le temps de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) à Libreville. Dans ses nouveaux habits d'entraineur de ce pays d'Afrique centrale, le Français est bien parti pour continuer de faire rêver les foules alors que l'équipe nationale dispute mercredi les quarts de finale du rendez-vous continental pour la première fois depuis 2006.
(RFI 20/01/18)
Pierre-Emerick Aubameyang a été exclu du groupe qui va affronter le Hertha Berlin en Championnat d’Allemagne, ce 19 janvier 2018. Le Borussia Dortmund dénonce l’attitude du Gabonais, récemment suspendu pour la troisième fois en l’espace d’un an. Il s’en est également pris au club anglais Arsenal dont l’intérêt pour l’attaquant de 28 ans semble accentuer encore les envies de départ. Pierre-Emerick Aubameyang passera-t-il l’hiver au Borussia Dortmund (BVB) ? Le club allemand de football semble plus que jamais en froid...
(RFI 19/01/18)
Grève, forfait, avec en toile de fond une affaire de primes non-réglées : pour les coureurs de l’équipe nationale du Gabon, l’édition 2017 de la Tropicale Amissa Bongo avait tourné au fiasco. Cette année, ils reviennent sur les routes de leur pays. Avec le soutien du public, mais dans l’anonymat du peloton. De notre envoyé spécial, Thomas de Saint-Leger, Du vert, du jaune, du bleu. Avec un tel maillot, difficile de passer inaperçu sur les routes de la Tropicale Amissa...
(Jeune Afrique 17/01/18)
Décalée de janvier à mars en 2017, pour cause de CAN, la plus importante des courses cyclistes du continent africain retrouve sa place en prologue de la saison, mêlant des coureurs d'équipes professionnelles aux meilleures sélections africaines. Pour cette première journée, c'est l'Allemand Lucas Cartensen qui a remporté l'étape. Cette fois, c’est lancé. Les premiers tours de roues de la saison 2018 se sont joués ce lundi sur la Tropicale Amissa Bongo. La première étape (Kango-Lambarène) a été remportée par...
(RFI 15/01/18)
Le coup d’envoi de la saison cycliste internationale sera donné d’Afrique, ce 15 janvier, du Gabon précisément. La 13e édition de la Tropicale Amissa Bongo se déroulera en grande partie dans l’ouest du pays. Avec notre envoyé spécial au Gabon, Thomas de Saint-Léger, Le départ de la Tropicale Amissa Bongo sera donné ce 15 janvier 2018 de Kango, à 100 kilomètres au sud-est de Libreville. Au programme de cette 13e édition : sept étapes et 1 000 kilomètres pour les...
(AFP 08/01/18)
Au moins deux clubs chinois tentent d'attirer le prolifique attaquant gabonais du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang, ont rapporté des médias locaux. Agé de 28 ans, Aubameyang a été la saison dernière le meilleur buteur du championnat d'Allemagne, avec 31 buts. Pressenti dans de nombreux clubs européens, il pourrait finalement opter pour la lucrative Super League chinoise (1re division), d'après la presse chinoise. Le Guangzhou Evergrande, club champion de Chine entraîné par l'Italien Fabio Cannavaro, serait actuellement le mieux placé. Aubameyang...
(AFP 02/01/18)
L'ancien international gabonais Régis Manon est décédé à 52 ans lundi à Libreville des suites d'une longue maladie, a-t-on appris mardi auprès de la fédération gabonaise. Régis Manon, fils de l'ancien milieu de terrain du Stade de Reims Paul Manon, a été l'un des meilleurs attaquants gabonais des années 1980-1990. Joueur râblé, explosif, doté d'une puissante frappe de balle, il a été l'une des pièces maîtresses du Gabon quart de finaliste de la CAN-1996, disputée en Afrique du Sud. Il...
(APA 28/12/17)
APA – Dakar (Sénégal) - Le Championnat d’Afrique des nations (CAN) de handball séniors hommes se déroulera du 17 au 27 janvier 2018 à Libreville, au Gabon, avec dix équipes en lice, a indiqué la Confédération africaine de handball (CAHB). Cette décision a été prise à la suite de la dernière visite d’inspection menée la semaine dernière par l’instance continentale dans la capitale gabonaise. « Suite à cette visite avec le ministre et le président du COCAN (Comité d’organisation, Ndlr),...
(RFI 18/12/17)
La Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé lundi les trois finalistes pour le titre de Joueur africain de l'année 2017. Le Ballon d’Or africain se jouera donc entre le Gabonais Pierre-Emmerick Aubameyang, le Sénégalais Sadio Mané, et l'Egyptien Mohamed Salah, annoncé comme favori. Le successeur de l’Algérien Ryad Mahrez pour le titre de Joueur africain de l’année sera connu le 4 janvier 2018 au Ghana lors de la cérémonie des CAF Awards. En attendant, la dernière sélection de la...
(Jeune Afrique 09/12/17)
L’entraîneur, José Antonio Camacho fait l'objet de critiques depuis élimination des Panthères de la CAN 2017 et de la Coupe du monde 2018. Son avenir au sein de l'équipe gabonaise est incertain. En poste depuis décembre 2016, le sélectionneur du Gabon José Antonio Camacho, 62 ans, est sur la sellette. CAN 2017 quittée dès le premier tour, élimination en qualifications pour la Coupe du monde 2018… L’ancien défenseur du Real Madrid, dont le contrat court jusqu’à la fin de 2018,...
(AFP 17/11/17)
L'attaquant star de Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang sera privé de déplacement vendredi à Stuttgart en championnat pour "raisons disciplinaires", a indiqué le club jeudi soir. Le Borussia n'a pas précisé les motifs de la sanction, mais celle-ci pourrait, selon la presse allemande, être liée à des photos postées sur Instagram par le buteur gabonais ces derniers jours -- et ensuite retirées --, où il apparaissait éméché durant un voyage à Barcelone. Le joueur de 28 ans a eu quelques jours de...
(Gabon Review 03/10/17)
Le Gabon vient d’être sanctionné par la Fédération internationale de football association d’une défaite et d’une amende de 6200 dollars, soit 3 464 806 de francs CFA. En sa séance du 2 octobre tenue à Zurich en Suisse, le Fédération internationale de football association (Fifa) a sanctionné le Gabon d’une défaite contre la Côte-d’Ivoire, assortie d’une amende de 3 millions de francs CFA, pour avoir aligné le 2 septembre, à Libreville, Mario Lemina suspendu pour cumul de cartons jaunes. Les...
(Jeune Afrique 03/10/17)
Alors que la Tunisie, le Nigeria et l’Égypte pourraient se qualifier avant la fin des éliminatoires, de nombreuses sélections vont jouer très gros à l’occasion de cette cinquième journée. Certaines confrontations directes seront lourdes de conséquences, notamment pour la Côte d’Ivoire, le Maroc, le Gabon, le Sénégal ou le Burkina Faso. Quelles sont les équipes africaines qui peuvent encore espérer se maintenir sur le long et difficile chemin menant à la Coup du Monde 2018 en Russie ? Si certaines...
(Afrik.com 28/09/17)
En retrait de la sélection depuis plusieurs mois, l’attaquant du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang a annoncé qu’il se remet à disposition du Gabon pour le match des éliminatoires du Mondial 2018 face au Maroc le 7 octobre prochain. Bonne nouvelle pour la sélection du Gabon ! En retrait des Panthères depuis le fiasco de la CAN 2017 à la maison, Pierre-Emerick Aubameyang a annoncé qu’il va signer son retour en équipe nationale pour le déplacement capital au Maroc le 7...
(L'Equipe 27/09/17)
La Tropicale Amissa Bongo (15-21 janvier) ouvrira la saison 2018, dont les dates ont été officialisées par l'UCI. L'UCI qui a officialisé les dates du calendrier 2018 en marge des Championnats du monde en Norvège la semaine dernière, a placé la Tropicale Amissa Bongo en ouverture de la prochaine saison. L'épreuve gabonaise (classée en 2.1) qui fêtera sa treizième édition se déroulera du 15 au 21 janvier, devançant ainsi d'une journée la première épreuve du World Tour, le Santos Tour...
(L'Union 20/09/17)
La commission de discipline de la Fifa, qui va statuer sur cette question, n'aura plus qu'à infliger une amende financière au Gabon. La défaite sur tapis vert étant équivalente au score acquis à Libreville par les Ivoiriens. ON l'a abondamment écrit à travers ces colonnes, Mario Lemina, le milieu de terrain des Panthères, sociétaire de l'équipe anglaise de Southampton, et son coéquipier de l'équipe nationale, Merlin Abdoulaye Tandjigora (OS Belenenses, Portugal), n'auraient pas dû disputer la rencontre aller Gabon-Côte-d'Ivoire comptant...
(Gabon Review 18/09/17)
Selon les journaux Footempo.com et 360 Sport, le Gabon aurait été sanctionné et sommé, par la Fifa, de payer une amende pour avoir aligné Mario Lemina contre la Côte-d’Ivoire. Le joueur était suspendu pour cumul de cartons jaunes, pour le match qualificatif de la coupe du monde 2018 disputé le 2 septembre à Libreville contre la Côte-d’Ivoire. 5750 euros soit 3,77 millions de francs CFA. Telle est l’amende infligée par la Fédération internationale de football association (Fifa) au Gabon, en...

Pages

(Agence Ecofin 09/03/18)
Dans l’optique d’un meilleur encadrement du secteur communication, le gouvernement gabonais vient d’engager un certain nombre d’initiatives, dont l’une des plus emblématiques est la création d’une école de journalisme. Selon le ministre d’Etat, en charge de la Communication, Alain-Claude Billie-By-Nzé, cet établissement aura pour objectif de procéder au renforcement des capacités des agents des médias par les mécanismes de formation bien spécifiés. Cette école sera logée dans les locaux de l’ancien Hôtel Héliconia à Agondjé, au Nord de Libreville et recevra sur concours, pour une formation de deux ans, les professionnels en activité, détenteurs d’une licence, d’un master voire d’un doctorat ou, ceux désireux d’exercer dans le monde des médias. Sa rentrée académique est fixée...
(APA 16/02/18)
APA – Libreville (Gabon) - Le ministre gabonais en charge de la Culture et des arts, Alain Claude Bilié-By- Nze a procédé jeudi, à Libreville, à la remise des premiers chèques des droits d’auteurs aux musiciens, écrivains et autres artistes du spectacle, en présence des bénéficiaires et des responsables du Bureau gabonais des droits d’auteurs et des droits voisins (BUGADA). « Aujourd’hui c’est un grand jour pour nous, après 48 ans du retrait de la SACEM, les artistes enfin peuvent désormais jouir du fruit de leur travail », a déclaré, Vickoss Ekondo, chanteur ajoutant que le ministre de la Culture par ce geste vient de marquer son passage dans l’histoire du Gabon. Pour sa part, le ministre de la Culture...
(Jeune Afrique 25/01/18)
Estimant que le réalisateur Joël Soler avait abusé de sa confiance, la star de la musique gabonaise Patience Dabany, par ailleurs mère du président Ali Bongo Ondimba, demande l’interdiction d’un documentaire initialement programmé sur la chaîne Planète+. La justice française a mis sa décision en délibéré au 16 février. Le tribunal de grande instance de Paris a examiné, vendredi 19 janvier, le référé introduit par la chanteuse gabonaise Patience Dabany contre la société de production Day For Night. Une procédure...
(AFP 23/10/17)
"Porter la voix des sans-voix": double champion de slam du Gabon, Franck Noël Mackosso, alias "No", veut montrer la réalité peu reluisante et le quotidien de galère des quartiers populaires de Libreville. Ce jour-là, pour une session de rap et de slam improvisés, No a tenu à retourner là où il a grandi, dans le sud de la capitale gabonaise. Sur la dalle de béton attenante à son ancien logement, à côté d'une vieille carcasse de voiture et à quelques...
(Africa Top Success 25/09/17)
Africa n°1, la radio panafricaine créée par le défunt président gabonais Omar Bongo en 1981 pourrait être cédée à la chaine d’information qatarie Al-Jazeera. Plongée dans une phase de turbulence depuis plus de 10 ans, Africa n°1, jadis fierté africaine, n’est plus que l’ombre d’elle-même. Les dirigeants du Qatar ne sont pas rancuniers quand il s’agit de faire du business. Accusés par le Gabon d’être un soutien des groupes terroristes au début du mois de juin, l’émirat envisagerait tout de...
(Gabon Review 14/09/17)
Premier réseau de salles de cinéma et de spectacles en Afrique, les CanalOlympia vont se déployer au Gabon et, plus précisément à Libreville et Port-Gentil. Les officiels à la signature du contrat bail à Paris, avec Alain-Claude Bilie-By-Nze, Corinne Bach (présidente de CanalOlympia) et Bernard Aperano (extrême gauche), maire de Port-Gentil. © D.R. Après le Cameroun, la Guinée, le Niger, le Burkina Faso et le Sénégal, CanalOlympia, premier réseau de salles de cinéma et de spectacles en Afrique, va se...
(Agence Ecofin 14/09/17)
Après le Cameroun, la Guinée, le Niger, le Burkina Faso et le Sénégal, le groupe Vivendi va ouvrir des salles de cinéma et de spectacle au Gabon. Cette ambition s’est récemment matérialisée lors d’une cérémonie organisée au siège du groupe français. Au cours de celle-ci, un contrat de bail a été signé entre la mairie de Port-Gentil, représentée par le maire, Bernard Aperano, le groupe Vivendi représenté par Corinne Bach, présidente de CanalOlympia, et le gouvernement gabonais, par le ministre...
(Gabon Review 12/09/17)
L’Association des cuisiniers du Gabon (ACG), conduite par Merlin Ella, a remporté le 9 septembre en Afrique du Sud le prix Nelson Mandela du concours de la cuisine panafricaine, organisé par l’Union africaine (UA). Les membres de l’Association des cuisiniers du Gabon ACG brandissant le trophée. © Facebook/Merlin Ella Le concours du prix Nelson Mandela pour la cuisine panafricaine, organisé le 9 septembre en Afrique du Sud, a vu le sacre de la cuisine gabonaise. Grace aux mets proposés par...
(Gabon Actu 11/09/17)
L’Association des cuisiniers du Gabon (ACG) a remporté récemment en Afrique du sud le « Trophée Nelson Mandela pour la cuisine panafricaine » devant le Zimbabwe et l’Afrique du sud, pays organisateur. Dix pays ont participé à cette compétition co-organisée par l’Union africaine. La délégation gabonaise a proposé en entrée des chenilles des Plateaux batéké, de la patate douce et des graines de courge. Mais avant cette entrée, les chefs gabonais ont proposé une soupe, le célèbre bouillon du Gabon...
(RFI 11/09/17)
Une bonne nouvelle au Gabon, l'Association des cuisiniers du pays (ACG) a remporté récemment en Afrique du Sud le « Trophée Nelson Mandela pour la cuisine panafricaine ». Dix pays ont participé à cette compétition co-organisée par l'Union africaine. Et le Gabon a remporté le premier prix, suivi du Zimbabwe et de l'Afrique du Sud. Depuis qu'ils sont rentrés d'Afrique du Sud, les membres de l’Association des cuisiniers du Gabon sont sur un petit nuage. Ils enchaînent les passages sur...
(RFI 06/09/17)
Dernière étape de notre série de reportages sur les plages en Afrique. Direction le Gabon, pays ouvert sur l’océan Atlantique et possédant 800 km de côtes. Ville côtière, Libreville, la capitale gabonaise et ses belles plages attirent de plus en plus du monde. Notre correspondant nous fait découvrir un métier qui suscite l’attraction : photographe de plage. Ils sont tous amateurs, pas besoin de beaucoup d’argent pour se lancer. Et pourtant, tous gagnent bien leur vie. Lire la suite sur:...
(Gabon Review 16/08/17)
Alors que lors des éditions précédentes le spectacle offert, pour la fête de l’Indépendance, en face de la Présidence à Libreville, était organisé par une expertise importée, cette année, l’expertise technique est entièrement locale. Arielle T, Martin Rompavet, Ba’ponga, T-Bool ou Shan’l, entre autres, seront de la partie. Le concert de la nuit de l’Indépendance, prévu pour le jeudi 17 août 2017 à Libreville, sur le wharf en face de la présidence de la République s’annonce très beau. Et pour...
(Jeune Afrique 27/07/17)
En vacances dans la ville de Tanger, le président gabonais a visité lundi le musée des cultures méditerranéennes. Virée artistique d'un habitué du royaume. Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a effectuée un visite surprise, lundi 24 juillet, au musée des Cultures méditerranéennes de Tanger. « C’est la première fois qu’il visite ce musée qui vient d’être rénové. Il était heureux de la qualité de scénographie », témoigne Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées (FNM). Une histoires...
(Gabon Review 24/07/17)
Présent en Côte d’Ivoire pour les 8es Jeux de la Francophonie où il prenait part à une rencontre des ministres de la Culture, Alain-Claude Bilie-By-Nze, le ministre d’Etat, ministre de l’Économie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts, a été intercepté, le 24 juillet 2017, entre deux prestations du Gabon. L’occasion pour l’interviewer sur la présence culturelle du Gabon à la manifestation d’Abidjan Gabonreview : Vous êtes là devant les photographies de mademoiselle Emmanuelle Natacha Laté. Qu’est-ce...
(L'Union 18/07/17)
Trois jours après l'intégration en son sein du Front pour l'unité nationale et le développement unitaire (Fundu), le Rassemblement héritage et modernité (RHM), notamment son secrétariat exécutif, a tenu récemment une réunion à son siège sis au Centre-Ville. A l'ordre du jour : une prise de contact entre anciens et nouveaux membres, l'organisation du congrès et la mise en place d'un programme d'activités devant être appliqué, dans les tout prochains jours, sur le terrain. De fait, a indiqué le secrétaire...
(Jeune Afrique 12/07/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé, lundi 19 juin, un prêt pour la période 2017-2020 de 642 millions de dollars (573 millions d’euros) au Gabon. Il était temps : le prix du pétrole a reculé de plus de 15 % en un mois. Si Libreville a été obligé, toute honte bue, de souscrire pour la première fois un plan de sauvetage auprès du Fonds, c’est que la crise était devenue insupportable. Une croissance en berne (+ 4,4 % en 2014,...
(Jeune Afrique 12/07/17)
Ex-Miss Gabon et Miss Cemac, Maggaly Nguema est devenue créatrice et femme d’affaires. En 2016, elle a lancé sa marque, Yélé, et les premières collections font fureur. Son père la voulait docteur d’université, comme lui. Il aurait aimé être un « docteur, père de docteur ». Mais, parfois, si la pomme ne tombe pas forcément loin de l’arbre, elle s’évertue tout de même à rouler loin du tronc. Maggaly Nguema est de celles-là. Bonne élève au collège et au lycée,...
(Agence Ecofin 10/07/17)
Des médias gabonais rapportent qu’Al Jazeera se prépare à racheter la radio Africa n°1. Selon Africapostnewset Gabon Eco, la radio panafricaine qui a perdu de sa superbe, ces dernières années, pourrait bientôt être cédée à Al-Jazeera, dans le cadre du plan d’expansion du groupe de presse qatari en Afrique. Depuis près d’une décennie, la radio Africa n°1, qui a été créée par le défunt président gabonais Omar Bongo, a perdu l’essentiel de son audience et sa situation financière n’a cessé...
(Agence Ecofin 03/07/17)
Le 28 juin, le gouvernement gabonais a annoncé avoir acquis Kanal 7. La chaîne de télévision privée a été intégrée au groupe Gabon Télévision au terme d’une cérémonie de cession organisée au siège de Kanal 7 à Libreville. L’accord signé par Alain Claude Bilie By Nzé, Ministre de la communication et Blaise Louembe, le promoteur de Kanal 7, stipule que l’Etat accepte de conserver tout le personnel de la chaîne. Blaise Louembé, également ministre de l’Egalité des chances, justifie sa...
(Gabon Review 12/06/17)
La réalisatrice gabonaise a été primée au Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi pour son documentaire «L’Africain qui voulait voler». Oubliée, la défaite de la 4e édition des Trophées francophones du cinéma de décembre à Beyrouth,pour laquelle elle avait été nommée dans la catégorie du «Trophée francophone du long métrage documentaire», aux côtés de cinq autres réalisateurs de renom parmi lesquels le Libanais Hady Zaccak (primé pour son documentaire «Kamal Joumblatt, témoin et martyre») ? Belle consolation...

Pages

(Jeune Afrique 29/03/18)
A quelques semaines des législatives, dont la date est prévue pour le 28 avril, les candidats commencent à se déclarer. C'est le cas de Estelle Ondo, la ministre des Transports, et de l'opposant Mike Jocktane, qui ont tous deux décidé de se présenter comme « indépendants ». Estelle Ondo, la ministre des Transports, et Mike Jocktane, ex-cadre de l’Union nationale (opposition), se présenteront aux législatives en tant que candidats indépendants, à Oyem pour la première et à Port-Gentil pour le second. Tous deux étaient censés porter les couleurs du Gabon nouveau, que vient de créer Jocktane, mais ils n’ont pas encore déposé la demande de légalisation de ce parti auprès du ministère de l’Intérieur. Jocktane...
(RFI 29/03/18)
Comment s'en sortir quand on est étudiant, que l'on doit payer un logement, des transports, les frais de scolarité et que les bourses étudiantes tardent à être versées ? A l'université Omar Bongo de Libreville, pour quelques milliers de francs CFA par jour, on peut offrir ses services de « chargeur de bus » ou « boy chauffeur ». Un petit boulot parmi d'autres pour arriver à boucler les fins de mois. Nathalie Amar reçoit Boursier Tchibinda, blogueur chez 241 citoyens. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180329-boys-chauffeurs-libreville-quelques-...
(RFI 28/03/18)
Au Gabon, la date des élections législatives, plusieurs fois reportées, n’est toujours pas connue. Le gouvernement affirme que c’est le futur Centre gabonais des élections qui fixera la date. Pour mettre en place ce centre qui organisera désormais les élections dans le pays, le ministre de l’Intérieur a demandé à l’opposition et à la majorité de désigner leurs membres. Si pour la majorité, ce n'est pas un problème, du côté de l’opposition, dont une partie a déposé sa liste lundi 26 mars, la situation est plus compliquée. Lundi, dans le ....
(RFI 27/03/18)
La classe politique gabonaise est en deuil. Jules Aristide Bourdes Ogouliguendé, ancien président de l'Assemblée nationale sous Omar Bongo dont il est devenu un des principaux opposants, est décédé d'une maladie dans une clinique à Libreville. Il a combattu Bongo père, dont il a d'abord été ministre, puis Bongo fils. La disparition de Jules Aristide Bourdes Ogouliguendé a plongé toute la nation dans la tristesse. La télévision nationale a ouvert son 20 heures par la triste nouvelle. Juriste et chef de parti, Ogouliguendé a soutenu Jean Ping lors de la présidentielle de 2016.
(RFI 26/03/18)
Le Gabon entame, ce lundi, la révision de son Code des hydrocarbures. Adopté le 28 août 2014, il y a trois ans seulement, ce Code est très contesté par les compagnies pétrolières qui le jugent trop coercitif et peu attractif pour les investisseurs. Libreville a fait venir tous les ministres de pétrole de la sous-région et des experts de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP). Le but de la manœuvre est de faire venir des nouveaux investisseurs, car le...
(Jeune Afrique 26/03/18)
L'actuel président de la Fédération gabonaise de football est candidat à sa succession. Sauf qu'en 2014, il s'était engagé à céder son poste à l'issue de son mandat. Pierre-Alain Mounguengui, le président de la Fédération gabonaise de football, veut se présenter à sa propre succession. Or, lors de l’élection de 2014, alors qu’il était candidat, il avait adressé une lettre confidentielle aux autorités, afin d’obtenir leur soutien. Dans ce courrier, auquel Jeune Afrique a eu accès, il s’engageait à céder...
(RFI 24/03/18)
Le manioc est un aliment très apprécié par une bonne partie des populations africaines, notamment celle de l’Afrique centrale, australe et de l’est. Au Gabon, c’est la principale denrée alimentaire. Depuis 2016, cette denrée s’est raréfiée sur les marchés à cause de la fermeture des frontières avec le Congo et le Cameroun, d'où provient une bonne partie du manioc consommé par les Gabonais. Le gouvernement gabonais a décidé de soutenir les groupements de transformatrices de manioc alors que les prix ont presque doublé. Les prix de...
(La Tribune 23/03/18)
Le gouvernement gabonais vient d’annoncer une réforme de la législation pétrolière en vigueur. Une décision qui vise à rendre le secteur pétrolier gabonais plus attractif alors que l’économie du pays se relève à peine du crack pétrolier de 2014. Le Gabon s'apprête à réviser sa législation sur les hydrocarbures pour rendre le secteur plus attractif pour les investisseurs potentiels, a annoncé le ministère du Pétrole. Le cadre légal actuel garanti à l'Etat gabonais une participation minimale de 20% dans les...
(RFI 22/03/18)
Au Gabon, des membres de l’association des jeunes actifs de la zone industrielle d’Oloumi, frappés par le chômage, ont décidé de prendre leur destin en main. Ils sont devenus des démarcheurs qui attirent les clients vers les magasins. Pour se donner de la valeur, ces jeunes préfèrent s’appeler « Djigueur ». Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180322-gabon-etre-djigueur-libreville-pluto...
(Jeune Afrique 21/03/18)
S’il profite du succès de l’aéroport d’Abidjan, le groupe français Egis vit des heures difficiles au Congo et plus encore au Gabon. Son salut pourrait venir des pays anglophones. «Nous ne nous considérons pas comme évincés. Rien n’est encore décidé ! » assure Francis Brangier. De retour de la capitale gabonaise où il a rencontré à la mi-février dans la foulée d’un conseil d’administration d’Aéroports de Libreville (ADL) des membres du gouvernement, le directeur général d’Egis Airport Operation (17 aéroports gérés dans le monde, 5 sur le continent) ne veut surtout pas s’avouer vaincu. Hors de question pour l’ancienne Sofréavia, filiale de la Caisse des dépôts (CDC), d’être emportée dans le même tourbillon...
(Jeune Afrique 20/03/18)
Deux anciens ministres, des hauts fonctionnaires influents, l’ombre d’un ex-conseiller tout-puissant, un homme d’affaires italien… Le premier procès de l’opération Mamba, qui reprend ce mardi, pourrait marquer un tournant politique autant que juridique. Le mamba noir, redoutable prédateur arboricole, apprécie particulièrement les zones boisées, où il passe pour être l’un des plus mortels serpents de la planète. Son équivalent juridique, initié par le président Ali Bongo Ondimba (ABO), début 2017, est quant à lui plus à l’aise en milieu urbain...
(Jeune Afrique 19/03/18)
L’ouverture du premier procès issu de l’opération anti-corruption Mamba a été reportée au 20 mars. Un événement historique, au vu du pedigree des accusés, dont la plupart sont d’anciens ministres ou hauts fonctionnaires. Qui sont les inculpés de Mamba ? Revue d’effectif. L’attente est finalement plus longue que prévue. Alors que le procès de Blaise Wada, le premier accusé à comparaître devant la Cour criminelle spéciale dans le cadre de l’opération Mamba, devait s’ouvrir le 15 mars, il a été...
(RFI 17/03/18)
Dans une déclaration solennnelle, des leaders politiques gabonais d'un certain âge, réunis au sein d'un groupe appelé « Cercle des notables de la République », ont demandé ce 16 mars à Ali Bongo d'organiser une véritable réconciliation nationale pour éviter une guerre civile dans le pays. Ils ont surtout demandé avec insistance au président le report des élections législatives prévues d'ici fin avril. Pour lire sa déclaration, le « Cercle des notables de la République » a rappelé Paul Mba Abessole, ancien opposant gabonais charismatique des années 1990 qui a pris sa retraite politique l'année dernière. Parmi...
(Jeune Afrique 17/03/18)
Les principaux partis de la coalition réunie autour de Jean Ping se mettent en ordre de marche pour les législatives d’avril. En coulisse, l’opposant – qui préfère ne pas s’exprimer publiquement – leur a donné son feu vert. Les petites formations restent néanmoins favorables à un boycott, comme l’a rappelé le 28 février Noël Borobo Epembia, au nom des « coordinations provinciales ». Des « formations fantômes », selon les partisans de Zacharie Myboto, Alexandre Barro Chambrier et Guy Nzouba...
(RFI 16/03/18)
Le Gabon a lancé jeudi une série de procès pour juger les présumés auteurs des détournements des fonds publics. Devant la Cour criminelle spéciale, créée à cet effet, il y avait Blaise Wada, ancien coordonnateur d'un projet d'assainissement de Libreville. Il est poursuivi pour un détournement de 1,765 milliard de francs CFA. Blaise Wada est resté debout durant cinq heures face au président de la Cour criminelle spéciale. Paulette Ayo Akoly et les trois avocats de l'Etat ont décidé de prouver que ce ...
(La Tribune 12/03/18)
Pour le Gabon, les experts de la Banque des États de l'Afrique centrale prévoient cette année une croissance économique oscillant entre 2,7% et 3%. Cette bonne performance par rapport à l'année dernière sera portée entre autres par la hausse du prix du baril de pétrole. Après une longue traversée du désert, l'économie gabonaise devrait renouer avec la croissance cette année. Selon Abbas Toli Mahamat, gouverneur de la Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC), qui était en visite au Gabon...
(RFI 12/03/18)
Le Gabon a annoncé, jeudi 8 mars, qu’il retirait ses 450 casques bleus en République centrafricaine (RCA). Après 21 ans de présence dans le pays, le contingent gabonais quitte les 12 500 soldats qui participent actuellement à la mission de l'ONU en RCA (Minusca). L'annonce a été faite après un déplacement du président centrafricain à son homologue gabonais. Le départ des casques bleus ne sera effectif qu'au mois de juin, lors de la prochaine rotation des troupes, mais c'est un coup dur pour la Minusca, déjà plombée par les affaires d'abus sexuels et le climat d'insécurité en ....
(RFI 12/03/18)
Le sort du groupe français Rougier est entre les mains du tribunal de commerce de Poitiers ce lundi. Le négociant en bois tropical a déposé le bilan la semaine dernière. Endetté, Rougier n’a pas résisté aux problèmes d’engorgement du port de Douala, au Cameroun. Le sort du groupe français pose plus largement la question de l’avenir des sociétés européennes dans les forêts d’Afrique centrale. Le groupe français Rougier va-t-il pouvoir fêter un siècle de présence dans les forêts d’Afrique ?...
(La Tribune 10/03/18)
La guerre se poursuit entre l’Etat gabonais et Veolia. Après avoir vigoureusement dénoncé la réquisition de sa filiale locale et la rupture de son contrat, la multinationale française de services collectifs a déposé, jeudi 8 mars, une demande de conciliation à l’encontre du Gabon auprès du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI). Dans un document auquel La Tribune Afrique a eu accès, le groupe présidé par Antoine Férot détaille 20 ans de collaboration. Ne pouvant plus faire entendre sa voix à Libreville, Veolia se tourne vers Washington. Le groupe français de service collectifs a déposé hier -jeudi 8 mars...
(Jeune Afrique 10/03/18)
Facinet Sylla, économiste et ancien directeur de la banque centrale de Guinée, plaide pour une monnaie commune dépouillée des poids symboliques que sont son nom et la présence d'officiels français au sein de ses instances de gouvernance. Tribune. Jamais le débat sur le franc CFA, cette monnaie commune à huit pays d’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et à six pays d’Afrique centrale (Cemac), n’aura atteint un tel niveau. Ses partisans font l’éloge de la stabilité macroéconomique qu’il sous-tend, tandis que ses...

Pages