Mardi 24 Avril 2018

Gabon

(Gabon Libre 05/06/13)
Alors qu’il lançait hier un mouvement de protestation contre les contrôles intempestifs et le racket dont sont l’objets les conducteurs de taxi, le président du Syndicat Libre des Transporteurs Terrestres du Gabon (Syltteg), Jean Robert Menié, a été appréhendé manu militari ce mardi matin par des éléments de la police militaire encore appelé B2. S’agit-il d’une réponse à ses nombreuses déclarations selon lesquelles la grève organisée depuis lundi par les taximen était consécutive au racket et aux contrôles intempestifs des forces de police et de la gendarmerie ? Nul doute. En effet, alors qu’il se rendait ce mardi matin dans la ville pour sensibiliser ses adhérents à la poursuite de leur mouvement de grève, que Jean Robert Menié a été...
(Infos Gabon 05/06/13)
La Banque gabonaise et française d’investissement (BGFIbank) se porte bien à en juger par les résultats de l’exercice 2012. Au cours d’un cocktail de présentation de ses performances annuelles et de ses nouvelles ambitions, le Président directeur général de BGFIbank, Henry Claude Oyima a indiqué que le groupe a réalisé 3OOO milliards de francs en termes de total bilan en 2012 soit une hausse de 32% par rapport à 2011. La Banque gabonaise et française d’investissement (BGFIbank) se porte bien, et les résultats issus de l’exercice 2012 en sont la parfaite illustration selon le Président directeur général du groupe BFGIBank, Henry Claude Oyima qui, lors de la cérémonie de présentation de ses performances annuelles et de des nouvelles ambitions de...
(Infos Gabon 05/06/13)
Dans une interview exclusive accordée à notre rédaction, Vivien PEA MAKAGA, le nouveau Délégué National de l’Union des Jeunes du Parti Démocratique Gabonais (UJPDG, au pouvoir) est revenu sur la grève de la faim des pré-recalés du Bac 2013, la situation de la jeunesse gabonaise et la vision du Président Ali Bongo Ondimba pour eux, ainsi que le Parti Démocratique Gabonais d’aujourd’hui. Infos Gabon : Monsieur Vivien Patrice Lloyd Amos MAKAGA PEA, Bonjour. Durant plusieurs jours, les élèves exclus des épreuves du baccalauréat ont observé une grève de la faim. Qu’est ce qui vous a motivé à les rencontrer ? Vivien Pea : Merci de me permettre de m’exprimer sur cette question là. Il s’agit en effet d’une situation que...
(Gabon Review 05/06/13)
Après les diverses phases de sensibilisation en vue d’encourager les opérateurs économiques gabonais à prendre part au forum Futurallia 2013, qui s’ouvre le mercredi 5 juin 2013 à Istanbul (Turquie), le Gabon est présent à travers le ministère des PME et de l’Artisanat, l’Apiex, ainsi que la Chambre de commerce. Pour les opérateurs économiques gabonais, le forum d’Istanbul est l’occasion de s’inscrire dans la dynamisation de l’axe Libreville-Ankara, conformément à la dernière visite à Libreville du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, à l’issue de laquelle il avait annoncé la volonté de la Turquie de porter de 50 à 100 millions de dollars ses échanges commerciaux avec le Gabon d’ici à 2015. Sont donc présents à Istanbul, le ministère gabonais...
(Jeune Afrique 05/06/13)
Le patron de la Caisse des dépôts et consignations a une mission: soutenir via ses investissements la politique de développement de Libreville et, partant, contribuer à la lutte contre le chômage. L'après-midi tire à sa fin, ce 17 mai à Libreville. Alain Ditona Moussavou, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) du Gabon depuis 2011, jubile : la réunion du conseil d'administration qui vient de s'achever a validé les résultats de son tout premier exercice, clos le 31 décembre 2012. Ceux-ci sont plutôt bons : le chiffre d'affaires de son institution s'est établi à 9,15 millions d'euros (6 milliards de F CFA), pour un résultat net de 2,45 millions d'euros. « Lorsque nous avons démarré nos activités,...
(L'Union 05/06/13)
Le président du Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTTEG), Jean-Robert Menié, a été interpellé ce mardi par des gendarmes à Nzeng-Ayong, au deuxième jour de la grève des chauffeurs de taxi. Il tentait à ce moment, selon le secrétaire général dudit syndicat, Boby Edou Mba, d'aller se réfugier avec certains de ses collaborateurs, dans le commissariat de police dudit quartier. « Nous sommes tellement déçu par le comportement de nos forces de défense. Aux environs de 10 h 45, alors que notre président faisait le tour des différents sites pour constater l'effectivité de la grève, nous avons constaté que nous étions suivis par un camion de la gendarmerie nationale. Sentant le danger, le président a décidé de se...
(Gabon Review 05/06/13)
Après le premier Grand prix des trophées de l’administration gabonaise, remporté le 27 juin 2012 par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), voici l’Okoumé de l’administration gabonaise, nouveau trophée lancé par le ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique en vue de récompenser, encourager et promouvoir le sens de la créativité, la réceptivité et la responsabilité d’un agent qui se serait illustré en ces bons critères du service public. Dans un communiqué paru le mardi 4 juin 2013 dans le quotidien Gabon Matin, il est annoncé que les Okoumés de l’administration gabonaise sont des prix décernés aux fonctionnaires méritants qui se seront illustrés positivement sur les valeurs cardinales de la Fonction publique,...
(Ogooue Infos 05/06/13)
Georges Mpaga, l’un des leaders du mouvement Publiez ce que vous payez (PCQVP) a déclaré samedi, au cours d’une conférence de presse à Libreville que 16 mille jeunes environ vont être formés sous peu à la gestion de la chose publique, dans le cadre d’un vaste projet initié par le fond des nations unies pour la démocratie (FNUD) en partenariat avec la société civile gabonaise. Dans le cadre d’un vaste projet initié par le FNUD en partenariat avec la société civile gabonaise, environ 16 mille jeunes vont être formés à la gestion de la chose publique, a annoncé samedi, Georges Mpaga, au cours d’une rencontre avec les journalistes à Libreville. Le projet sera officiellement lancé vendredi, 7 juin 2013 à...
(Gabon Review 05/06/13)
Selon une étude commanditée par le ministère de la Famille et des Affaires sociales, avec l’appui du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et d’autres acteurs œuvrant à la protection de l’enfant, 658 enfants vivent dans la rue au Gabon. «Sur 658 enfants de la rue dénombrés dans le pays, 595 sont des Gabonais tandis que les 63 sont d’autres nationalités africaines», précise l’étude qui s’est déroulée de novembre 2011 à décembre 2012. 63% de ces enfants ont fait des études primaires et 30% ont atteint le cycle secondaire, indique l’enquête rendue publique lors d’un atelier de validation, ouvert la semaine dernière au Centre d’accueil pour enfants en difficulté sociale (CPEDS), situé à Angondjé, au Nord de Libreville. Pour...
(Gabon Eco 04/06/13)
La grève des taximen a considérablement paralysé les activités économiques dans la capitale gabonaise où aller d’un point à un autre était ce lundi était un véritable parcours du combattant. Le Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTEG) à l’origine du mouvement s’est probablement frotté les mains au regard de la souffrance infligée aux paisibles citoyens loin des dérives policières dénoncées par les grévistes. Les grévistes auraient utilisé cette arme « de destruction massive » pour exprimer leur mécontentent contre les policiers et les gendarmes qui exigent de l’argent aux taximen même s’ils sont en règle. Les répercutions dans le domaine économique ont probablement été très graves. Certaines personnes étaient incapables d’arriver à leur poste de travail. Les commerces...
(L'Union 04/06/13)
Pour Me Séraphin Ndaot Rembogo, seule une opposition unie parviendra à gagner les prochaines compétitions électorales et imposer un changement politique . « Nous devons espérer que l'opposition comprendra qu'elle ne peut l'emporter que si les partis travaillent ensemble. Il ne s'agit pas de l'unisson... Il s'agit pour l'opposition d'être convergent sur les points essentiels. Et peut-être même d'aller aux compétitions électorales unies...Pourquoi l'opposition gabonaise serait toujours là pour diviser ? », a déclaré Me Ndaot ce samedi lors de l'installation de cellules de base à Sotéga, un quartier du 2e arrondissement de Libreville. Il espère que ses amis de l'opposition comprendront qu'ils doivent faire taire leurs égos et faire cause commune. «L'alternance n'est possible qu'à ce prix », a-t-il...
(Gabon Review 04/06/13)
La grève générale initiée par le président du Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTG), Jean Robert Menié a bel et bien eu lieu ce lundi 3 juin, boycottant ainsi la contre-offensive d’Emmanuel Mbongo Fausther, leader d’un syndicat rival, qui, la veille, demandait aux taximen de ne pas respecter le mot d’ordre de son confrère. Décidément, Jean Robert Menié n’a pas perdu de sa popularité. Si l’on s’en tient au nombre de taximen ayant favorablement répondu à son appel à la grève générale lancé il y a une semaine. Contrairement à d’autres, il apparaît bien évidemment qu’aussi bien pour sa personne que pour les combats qu’il mène, l’homme bénéficie encore de la confiance d’une grande majorité des syndicalistes du...
(Journal de Malabo 04/06/13)
Voici les dossiers que le conseil des ministres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale soumettra aux travaux de la conférence des chefs d’Etat. RCA, le plat de résistance au menu En effet, les préoccupations tournent sur la situation en RCA, la libre circulation des personnes et des biens, le Programme économique régional (Per)… Environ deux mois que la coalition Seleka règne en maître à Bangui, le siège des institutions de la République centrafricaine. Curieusement, la situation générale du pays reste très préoccupante. En effet, plus les jours passent, plus la situation se dégrade, en l’occurrence sur le plan sécuritaire. Les rebelles pillent chaque jour. Même le palais et la cité de la Cémac sont mis à sac. Il...
(Nouvelles du Gabon 04/06/13)
Cette question revient dans l’enquête que notre confrère (Az) Bimensuel Gabonais D’informations et d’Opinions, dans sa publication du 10 Juin prochain. L’enquête menée sur le terrain et dont la parution lève un voile sur le conflit qui oppose les fils de Booué. Jeux de Vilains est le titre de cet article qui aborde tous les aspects du malaise dont les protagonistes ont la particularité d’être du même canton, Nfieng Okano Nke, et du même parti politique PDG. Les chefs de fil qui sont Ngazouzet Raphael et Ikambouayat Ndeka s’affrontent pour le contrôle de Booué et ses environs. Le leadership qui semble incontestablement échoie à Ikambouayat Ndéka suscite des frustrations du coté de Ngazouzet. Renforcé par les soutiens des Missongo, Melyong...
(Gabon Eco 04/06/13)
La grève des conducteurs de taxi a pris effet ce lundi 3 juin. Le trafic routier s’est fait difficilement dans les rues de Libreville et les quelques taxis en circulation ont fait payer un lourd tribut aux usagers. Faisant monter les enchères pour octroyer une précieuse place dans leurs véhicules, les « arnaqués » s’en sont donnés à cœur joie à « l’arnaque » des usagers éternelles victimes de leurs guégerres interminables avec les forces de l’ordre. Depuis hier matin dans les rues de Libreville, trouver un taxi pour se déplacer relève du parcours du combattant. Les plus téméraires se livrent à de véritables bagarres, allant jusqu’à se salir et se bousculer pour accéder aux transports en commun. D’autres, résignés,...
(Gabon Review 04/06/13)
À l’approche des grandes joutes électorales annoncées pour 2013 et 2014 au Gabon avec le renouvellement des élus locaux et celui de la grande chambre du parlement, le Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne gouvernance (ROLBG) soutenu par le Fonds des Nations unies pour la démocratie (FNUD), prend des dispositions pour contrer le fléau de l’abstention noté chez les jeunes qui représentent 60% de la population. Comme pour se conformer au proverbe «qui veut aller loin doit ménage sa monture», le Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne gouvernance (ROLBG), annonce son départ pour une croisade de 24 mois contre Une campagne qui s’inscrit dans le cadre du projet «d’appui à...
(Infos Gabon 04/06/13)
Plusieurs mois après la signature d’un accord mémorandum avec la NASA/USGS, afin de positionner la station de Libreville dans le réseau international des stations de réception Landsat, le Gabon vient d’intégrer le trio des pays africains subsahariens devant participer à la création d’un réseau international pour la promotion des applications technologiques des systèmes globaux de navigation par satellite sur le continent. Le Gabon a été parmi les trois pays de l’Afrique subsaharienne pour la création d’un réseau international pour la promotion des applications technologiques des systèmes globaux de navigation par satellite GNSS. Il a été choisi à l’issue d’une série d’études menées conjointement au Cameroun et au Sénégal, et ayant permis d’identifier six domaines dans lesquels les technologies des systèmes...
(Gabon Actu 04/06/13)
Un sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) s’ouvrira ce 14 juin 2013 à Libreville au Gabon, sur convocation du Président en Exercice, le chef gabonais, Ali Bongo Ondimba, annonce la CEMAC dans un communiqué. Les travaux de cette session seront essentiellement consacrés aux conséquences de la crise en République Centrafricaine sur le fonctionnement de la Commission et à la libre circulation des personnes en zone CEMAC. En effet, le Conseil des Ministres de l’Union Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (UEAC) avait retenu en avril dernier le principe de la délocalisation provisoire du siège de la Commission suite aux troubles en République Centrafricaine ayant des effets néfastes sur le fonctionnement de...
(Gabonews 04/06/13)
Après une première journée difficile au cours de laquelle les taximen et « clandomen » ont pris les populations au piège d’une grève radicale, ce mardi semble moins difficile avec une plus grande présence de taxis et « clandos » dans les rues mais à des coûts exorbitants. Moins de personnes sur les routes ce matin, certains usagers des transports urbains et périurbains ayant choisi, semble-t-il, de rester chez eux en attendant que la grève cesse, puisqu’à côté de cette radicalité des transporteurs, il y a un silence total du gouvernement. Un plus grand nombre de taxis circule visiblement ce matin dans la capitale gabonaise. Mais les tarifs pratiqués sont tout simplement exorbitants. Plus qu’hier, aujourd’hui est un véritable casse-pied...
(Infos Gabon 04/06/13)
Réuni mercredi dernier en séance plénière, le Conseil National de la Communication (CNC) a infligé une interdiction de paraître de six mois aux journaux privés « Ezombolo » et « Le Gri-gri de la Griffe» et deux mois pour le journal « La Calotte » pour diffamations. Nouveau coup dur pour la presse écrite privée gabonaise notamment pour les journaux « Ezombolo », proche de l’opposition et « Le Gri-gri », proche du pouvoir, interdits de paraître durant six mois selon une décision du Conseil National de la Communication (CNC) réuni en séance plénière mercredi dernier à son siège à l’avenue du Colonel Parrant sis au quartier Montagne Sainte à Libreville. Selon le régulateur des médias au Gabon, le journal...

Pages