Gabon | Africatime
Samedi 29 Avril 2017

Gabon

(Gabon Review 21/10/16)
Déplorant la prise d’assaut des installations de Maurel & Prom par les employés grévistes, le ministre du Pétrole a réitéré sa volonté de protéger l’ensemble des sites de production de la société indonésienne. Réagissant à l’arrêt des activités sur l’ensemble des sites de la société Maurel & Prom, le ministre du Pétrole a vivement réagi, le 19 octobre, à ce mouvement d’humeur du personnel. Une sortie dans laquelle il a littéralement indexé l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), qui avait appelé ses adhérents à entrer en grève le 17 octobre dernier. «Le gouvernement constate que les membres adhérents de l’Onep, grévistes sur les sites de production de la société Maurel & Prom (Onal et Coucal), agissent au mépris de...
(Agence Ecofin 21/10/16)
Cette initiative s’est matérialisée le 6 septembre dernier à travers la signature d’un protocole d’accord entre la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID) et la Caisse des dépôts et consignations (CDC) du Gabon. Selon les termes de ce partenariat, les deux parties s’engagent à apporter une solution à la problématique du financement en capital des entreprises en développement. Cet élément qui fait grandement défaut pour le dynamisme du tissu économique gabonais, pourtant doté de PME/PMI performantes. Selon le Président directeur général de la SID, Khaled Al Aboodi (photo), « l'accord permettra de renforcer la relation de la SID avec le Gabon et l’Afrique Centrale, tout en marquant le rôle que pourra apporter la finance islamique dans le...
(Gabon Actu 21/10/16)
L’Amicale des Gabonais de Toulouse et Ses Environs (L’AGATE) organise une journée d’intégration, le 29 octobre prochain, de 9h à 20h, au Complexe sportif Pierre Montané de la ville rose. Cette journée permettra à l’AGATE d’accueillir et de faciliter l’intégration de nouveaux étudiants gabonais venus de Libreville, la capitale gabonaise. L »AGATE a pour but entre autres, de créer entre les membres un climat de fraternité et d’entraide, valoriser et promouvoir la culture gabonaise dans la ville de Toulouse valoriser et favoriser les relations des ressortissants gabonais avec les autorités administratives et de défendre les intérêts matériels et moraux des étudiants gabonais. L’Association aide aussi à l’accueil et à l’intégration des gabonais nouvellement arrivés à Toulouse. La communauté gabonaise de...
(Gabon Review 21/10/16)
La Société islamique pour le développement du secteur privé (SID) soutiendra la Caisse des dépôts et consignations (CDC) du Gabon, dans le lancement d’un fonds de capital investissement en faveur des PME/PMI au Gabon et en Afrique Centrale. Le président-directeur général de la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID), membre du groupe Banque islamique de développement, Khaled Al-Aboodi et l’administrateur directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), Alain Ditona Moussavou, ont signé le 19 octobre 2016, un protocole d’accord, pour le lancement d’un fonds d’investissement soutenant le financement des PME/PMI au Gabon et en Afrique Centrale. Selon le communiqué y relatif de la Sid, les deux institutions sont déterminées à apporter une solution à...
(Gabon Actu 21/10/16)
La Direction générale de la compagnie pétrolière française Maurel & Prom a affirmé dans un communiqué « qu’aucune décision de sanction n’a été prise à ce jour, par la société à l’égard des 11 employés de Maurel & Prom Gabon ». Le communiqué daté de Paris en France, siège de la compagnie donne pour la première fois, la version des faits du groupe pétrolier sur la grève à l’origine de la baisse de la production qui est passée de 28 000 barils / jour à environ 10 000 barils par jour seulement. Voici l’intégralité du communiqué qui contredit la version de l’ONEP soutenant que les salaires des 11 salariés sont suspendus et que ces derniers font l’objet d’une menace de...
(Autre média 21/10/16)
Le président de l’Union pour la nouvelle République (UPNR), a estimé qu’il ne saurait avoir deux dialogues dans le pays. Au cours d’un entretien avec la presse, Louis Gaston Mayila a déclaré que le dialogue ne peut pas être du pouvoir, de l’opposition, ou de droite et de gauche. Il se dit ouvert à la concertation nationale suggérée par le président Ali Bongo Ondimba pour sortir le pays de la crise multiforme dans laquelle il est plongé. Pourquoi cette précipitation quand on sait que ça fait longtemps que le Gabon se porte mal ? Me Louis Gaston Mayila répond qu’il est partant pour un dialogue national inclusif et sans tabou. Ce dialogue doit être placé sous la présidence des facilitateurs...
(Gabon Review 21/10/16)
À l’initiative des femmes de la galaxie Jean Ping, une série d’actions de protestation contre la réélection d’Ali Bongo est prévue du 21 au 22 octobre 2016, au QG de l’ancien candidat consensuel de l’opposition. À l’image de leurs compatriotes de la diaspora et conformément aux huit mesures prescrite par Jean Ping dans le cadre de son Conseil gabonais de la résistance (CGR) et dont l’objectif est d’unifier les actions contre le régime d’Ali Bongo Ondimba, les femmes de la «galaxie Ping» se mobilisent. Elles organisent, à compter de ce 21 octobre au QG de l’ancien président de la commission de l’Union africaine sis au bas de Gué-Gué, des activités de sensibilisation et de mobilisation des soutiens, à la résistance...
(Jeune Afrique 21/10/16)
La Banque européenne d'investissement (BEI) a ouvert un nouveau bureau régional en Afrique le 20 octobre, à Yaoundé. Il couvrira huit pays — Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Centrafrique, République démocratique du Congo (RDC), São Tomé-et-Príncipe et Tchad — afin de se rapprocher des clients de l'institution dans la région. La Banque européenne d’investissement (BEI) a ouvert son bureau de représentation régionale permanente le 20 octobre à Yaoundé, la capitale camerounaise. Ce lancement vient concrétiser l’accord de siège paraphé plus d’un auparavant, en mars 2015. Dirigé par...
(BBC 21/10/16)
Le Gabon n'a plus que trois mois pour livrer les chantiers en cours pour la 31e édition de la Coupe d'Afrique des Nations 2017. Deux stades sur les quatre retenus pour la compétition sont fin prêts ; à savoir : les stades de Port-Gentil et d'Oyem. Plus de 400 milliards de Francs CFA ont été investis dans les travaux et dans les préparatifs. Les PME locales restaurent des édifices de tourisme. Les structures sanitaires se modernisent pour être à la hauteur du rendez-vous africain de football.
(AFP 20/10/16)
Les salariés de la compagnie pétrolière française Maurel et Prom sont en "grève illimitée" à Port-Gentil au Gabon où les autorités ont mis les grévistes en garde dans un contexte post-électoral toujours tendu, a-t-on appris de sources concordantes. Une majorité des quelque 300 salariés gabonais (329 fin 2015 selon la direction) est en grève illimitée depuis lundi, indique dans un communiqué l'Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), qui affirme faire grève contre le licenciement de onze salariés et pour le respect "du régime de travail sur sites pétroliers". Le mouvement est suivi à 75% sur la base et à 90% sur les sites pétroliers, ajoute un responsable de l'ONEP, Sylvain Mayabi-Binet, joint par l'AFP. L'ONEP veut maintenir la production...
(Gabon Review 20/10/16)
Le président de l’Union pour la nouvelle République (UPNR) se dit ouvert à la concertation nationale suggérée par Ali Bongo pour sortir le pays de la crise multiforme dans laquelle il s’abime. Pour Me Mayila, ce dialogue doit être placé sous la présidence des facilitateurs de la communauté internationale. Le «dialogue national inclusif et sans tabou» était au cœur de la dernière sortie, à Libreville, de l’Union pour la Nouvelle République (UPNR). A cette occasion, Louis Gaston Mayila a estimé qu’il ne saurait avoir deux dialogues dans le pays. «Un dialogue du pouvoir, un dialogue de l’opposition, un dialogue de droite, un dialogue de gauche», a déclaré le président de l’UPNR des colonnes du quotidien L’union. Toutefois, a-t-il nuancé, l’on...
(Gabon Review 20/10/16)
Le chef de l’Etat togolais a effectué sa seconde visite en un mois à Libreville, où il s’est entretenu le 18 octobre avec son homologue gabonais. Un séjour largement interprété au-delà de la version officielle. A la faveur d’une visite de 24 heures à Libreville, le chef de l’Etat togolais s’est entretenu avec son homologue gabonais, ce 18 octobre à Libreville. Faure Gnassingbé et son hôte ont notamment échangé sur le renforcement de la coopération bilatérale entre le Gabon et le Togo. «Je suis très heureux d’accueillir aujourd’hui mon ami et frère, le Président Faure Gnassingbé, pour une réunion de travail. Nous avons renouvelé notre attachement à la protection des mers et des océans pour garantir la paix, la stabilité,...
(Gabon Review 20/10/16)
La communauté gabonaise de France vient de mettre en place une structure de résistance chargée de mener des actions d’informations auprès de la population française et internationale. La communauté gabonaise de France engagée dans le combat pour la libération et l’alternance du Gabon a créé la Brigade urbaine des résistants Gabonais (Burg). En parallèle avec les manifestations hebdomadaires ayant lieu tous les samedis, la brigade ambitionne d’intensifier ses actions de sensibilisation à travers les médias. «L’objectif est simple, l’ennemi veut nous diviser. Face à cette situation, on doit se montrer très intelligent et plus inventif d’où la nécessité de penser et de mettre en mouvement le coup d’après», indique les membres de la structure. Regroupée en équipes de 6 à...
(Ici Lomé 20/10/16)
Le chef l’Etat togolais, Faure Gnassingbé s’est rendu ce mardi à Libreville chez son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba. Selon les informations parvenues à l’Agence de presse Afreepress, ce déplacement du président togolais est une visite de travail touchant à la coopération bilatérale entre le Togo et le Gabon à la sécurité et la sûreté maritimes qui ont fait l’objet d’une Charte adoptée et signée le samedi dernier par les chefs d’Etat et de gouvernement africains lors du Sommet extraordinaire de l’Union africaine à Lomé. Le président gabonais avait été représenté à ce sommet par son Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet. La dernière visite de Faure Gnassingbé au Gabon remonte à quelques jours, lors de l’investiture du président gabonais, réélu...
(Agence Gabonaise de Presse 20/10/16)
Après la tenue d’une assemblée générale le 18 octobre à son siège de batterie IV, le personnel de l’Agence gabonaise de presse (AGP) a initié ce mercredi une journée de protestation, avant d’introduire un préavis de grève auprès de sa direction pour 7 mois salaires non payés. Les agents de l’AGP broient du noir en ce moment, surtout les contractuels. Ils n’ont pas de salaires depuis 7 mois. Une situation précaire qui fait craindre des répercutions sociales plus graves pour le personnel. Pour la soixantaine des contractuels, l’amère saveur de la misère imposée a rendu leur quotidien quasi semblable à celui d’un clochard. « Après l’Assemblée générale tenue hier par l’ensemble des agents de l’AGP, il était prévu d’organiser une...
(Gabon Review 20/10/16)
Les ressortissants du département de la Douigny ont exigé le 18 octobre 2016, la libération immédiate et sans condition de Karl Mihindou-Mi-Nzambe, ainsi que celle de l’activiste Henrique Mamboundou-Mamboundou arrêtés et détenus lors des émeutes postélectorales. Arrêté le 14 septembre à Mitzic, par des éléments des forces de Police et de défense, Karl Mihindou-Mi-Nzamba, fils de l’ancien ministre Valentin Mihindou-Mi-Nzambe et représentant de Jean Ping à Moabi, dans le département de la Douigny, est depuis incarcéré dans les geôles de la prison centrale de Libreville. Selon des sources concordantes, il serait accusé de «détournement des données électorales», au profit de Jean Ping. Un chef d’accusation pour le moins étonnant, d’autant plus que le système informatique de la Commission électorale nationale...
(Gabon Review 20/10/16)
Emmanuel Loïc Massila Akendengue, Marie Josée Zima Ebayard et Olivia Angomanae Lepandou, sont les heureux lauréats des bourses d’excellence 2016 de la société, le 18 octobre à Libreville, qui leur a remis une enveloppe de 4 millions de francs. 4 millions de francs CFA ! Tel est montant de trois «bourses d’excellence» accordées à trois nouveaux bacheliers par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). C’était le 18 octobre à Libreville, à l’occasion de la 1ere édition des bourses d’excellence Jean Violas, lancée cette année par la direction de la SEEG, à travers le Comité d’action sociale et d’innovation (Casi). Ces «récompenses» ont ainsi été remises aux bacheliers sélectionnés parmi les enfants des agents de la SEEG, ayant obtenu...
(APA 20/10/16)
APA – Dakar (Sénégal) - Le match d’ouverture de la phase finale 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football (14 janvier – 5 février 2017 au Gabon) opposera, le 14 janvier 2017 au Stade de l’Amitié de Libreville, le pays hôte, le Gabon, au néophyte, la Guinée-Bissau. Le tirage au sort de la compétition effectué mercredi dans la capitale gabonaise place ces deux pays, ainsi que le Burkina Faso et le Cameroun dans le groupe A. La Guinée-Bissau, qualifiée pour la première phase finale de CAN de son histoire, tient là une belle opportunité de se montrer.
(Jeune Afrique 20/10/16)
Mercredi à Libreville, le tirage au sort des phases de poules de la CAN 2017 a rendu son verdict. L'Algérie décroche la poule la plus compliquée, puisque la Tunisie et le Sénégal y figurent. Après avoir été au centre de toutes les attentions des semaines durant pour des raisons politiques, le Gabon revient sur le devant de la scène. Et cette fois-ci, il n’est pas question d’élection, mais de tirage au sort : celui de la CAN 2017, qui se tiendra donc en janvier prochain au Gabon. Mercredi au stade de l’amitié de Libreville, le tirage, effectué entre autres par le Sénégalais Khalilou Fadiga et le Gahnéen Karim Abdul Razak, a donc rendu son verdict pour les 16 équipes qualifiées,...
(Gabon Actu 19/10/16)
Le président togolais, Faure Essozimna Gnassingbé a effectué mardi sa 2ème visite au Gabon en un mois après celle du 27 septembre dernier qui lui a permis d’assister à la cérémonie d’investiture de son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba. « Je suis très heureux d’accueillir aujourd’hui mon ami et frère, le Président Faure Gnassingbé, pour une réunion de travail. Nous avons renouvelé notre attachement à la protection des mers et des océans pour garantir la paix, la stabilité, et faire de l’espace maritime africain l’un des principaux leviers du développement économique de notre région », a écrit le...

Pages

(RFI 24/08/15)
« Agoa 15 ans : pérennisation du partenariat pour le commerce et l’investissement entre les Etats-Unis et l’Afrique », tel est le thème de cette 14e édition du forum international de l’Agoa (African Growth and Opportunity Act) qui se tient à Libreville, au Gabon, dès ce lundi 24 août jusqu'au 27 août. L’Agoa est une loi américaine votée, en mai 2000, par le Congrès américain, sous l’égide du président Bill Clinton. Elle permet aux pays de l’Afrique subsaharienne d’exporter plus de 5 000 produits aux Etats-Unis sans frais de douane. Ce programme vise ainsi à promouvoir le commerce...
(Le Journal International 24/08/15)
Le Forum international de l'African Growth and Opportunity Act (Agoa) a ouvert ses portes ce lundi 24 août dans la capitale du Gabon, Libreville. L'Agoa est une loi américaine votée en 2000 sous la présidence de Bill Clinton. Elle autorise les pays d'Afrique subsaharienne a exporter plus de 5000 produits aux Etats-Unis sans frais de douane afin d'encourager le développement économique en Afrique et dynamiser le commerce entre le continent africain et les Etats-Unis. Quinze ans après son instauration, le bilan de ce programme est assez mitigé puisque trois pays, le Nigeria, l’Angola et l’Afrique du Sud dominent les échanges, et puisque cet accord a surtout favorisé l'exportation de certaines marchandises comme le pétrole ou le textile. Le secteur de...
(Gabon Actu 24/08/15)
Le président du Club de réflexion d’action citoyenne (CRAC), Séraphin Ondoumba qu’accompagnaient ses amis soutenant l’action et la vision du développement du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a entretenu samedi les populations du PK7, un quartier pauvre du 6ème arrondissement de Libreville sur la nécessité de ne pas se laisser manipuler par le discours creux des opposants au régime. La détermination et l’optimisme au frémissement progressif du Gabon dans son ensemble ont constituent les mots essentiels ayant caractérisé le message du CRAC à l’endroit des habitants du PK7. Pour cette association, malgré les difficultés du moment, le discernement doit être de mise face aux mensonges distillés par certains hommes politiques. « Je sais que vous n’êtes pas satisfait,...
(Gabon Actu 24/08/15)
Les assises nationales de la société civile gabonaise, celle qui est farouchement opposée au régime d’Ali Bongo Ondimba, s’ouvrent ce lundi à Libreville, selon les organisateurs. « La dernière réunion de mise au point du comité d’organisation des assises démocratiques nationales de la société civile au eu lieu samedi matin au siège de BRAINTFOREST autour de son Président Marc ONA Essangui et son Vice Président Marcel Libama », a annoncé Marcel Libama sur sa page facebook. « Ces Assises seront un acte de courage, « Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire échos, de notre âme, de notre bouche...
(Gabon Actu 24/08/15)
Le Gabon a envoyé samedi 54 personnes en Malaisie pour aller apprendre les techniques agricoles qui vont révolutionner l’agriculture gabonaise en berne depuis que les pétrodollars ont propulsé les gabonais dans le confort de la vie facile. Ce petit groupe fait partie d’une première vague. Le Gabon a programmé la formation en Malaisie de 2 500 futurs agriculteurs. Tous seront reçus par le groupe malaisien Felda pour cette formation qui rentre dans le cadre du projet Graine (Gabon des Réalisations Agricoles et des Initiatives des Nationaux Engagés) mis en place par le gouvernement pour sortir le pays de la dépendance alimentaire. « Alors qu’une cinquantaine de nos compatriotes quittent aujourd’hui le Gabon pour entamer une formation aux techniques agricoles en...
(Ferloo 24/08/15)
Un Sénégalais du nom de Moussa Ndiaye a été retrouvé mort, samedi dernier, dans une chambre d’hôtel au Gabon. L’ONG, Horizon sans frontières (HSF) réclame une enquête pour élucider les raisons de sa mort. Son président, Boubacar Sèye, plaide pour l’envoi d’une délégation d’enquêteurs onusiens. Selon lui, ces décès ont fini par créer une véritable psychose chez les migrants et leurs familles. C’est pourquoi, cette organisation « exhorte les Nations-Unies à envoyer une organisation enquêteurs pour mettre toute la lumière sur ces décès qui nous inquiètent vraiment sur des migrants déjà vulnérables… » « Nous dénonçons également l’attitude de l’Etat du Sénégal qui tarde à réagir et agit avec des communiqués », a laissé entendre M. Sèye. « Nous aurions...
(Gabon Actu 22/08/15)
Le ministre gabonais du Commerce, Gabriel Tchango anime une conférence de presse ce samedi au stade de l’Amitié pour une mise au point finale à quelques heures de l’ouverture officielle de la 14ème édition du Forum AGOA, a-t-on appris de source officielle. La conférence aura lieu à 9 heures au stade de l’amitié au nord de Libreville. Près de 2000 décideurs économiques et politiques venus de 39 pays sont attendus du 24 au 27 août prochain à Libreville où ils vont prendre part à ce forum international. La rencontre cette année aura pour thème « AGOA à 15 ans : trouver un chemin vers un partenariat durable pour le commerce et l’investissement ». L’AGOA signifie African Growth and Opportunity Act...
(France TV Info 21/08/15)
Les Gabonais n’en reviennent pas de l'annonce du président Ali Bongo Ondimba de donner sa part d'héritage à la «jeunesse gabonaise». Sur les réseaux sociaux, les internautes sont partagés entre l’ironie et l’affliction. L’opposition appelle le président à restituer au Trésor les biens mal acquis. Solennel et généreux. Dans un discours prononcé lundi lors du 55e anniversaire de l'indépendance, le chef de l'Etat surprend ses concitoyens en affirmant que «tous les revenus tirés de la part d'héritage» qui lui revient «seront versés à une fondation pour la jeunesse et l'éducation». Comme si cela n’était pas suffisant, le président a annoncé «au nom des enfants» d'Omar Bongo - qui a dirigé le pays 41 ans avant de décéder en 2009 -...
(Gabon Actu 21/08/15)
Alfred Pierre Etouké, patron de la compagnie aérienne Afric Aviation a été condamné à 3 mois de prison dont 1 ferme, selon une décision de justice rendue le 5 août dernier dont Gabonactu.com a obtenu une copie. La sentence contre Alfred Pierre Etouké était rendue à l’issue d’une audience publique de flagrant délit du Tribunal de première instance de Libreville, statuant en matière correctionnelle, tenue en la salle ordinaire des audiences au palais de justice de Libreville le 5 août dernier. Selon cette décision, M. Etouké est également condamné à verser 600 millions de FCFA de dommages et intérêts à son associé Alain Regourd qui le poursuivait en justice pour faux et usage de faux et d’abus de confiance. La...
(Gabon Review 21/08/15)
Invités à s’exprimer sur Radio France International, de nombreux auditeurs ont simplement moqué et mis en doute la sincérité de l’annonce du président de la République de céder sa part d’héritage à la jeunesse gabonaise. La récente annonce du président de la République, évoquant le legs de sa part d’héritage et la cession de quelques biens immobiliers de la succession Omar Bongo Ondimba à la jeunesse convainc peu, voire pas du tout. Relayée à travers le monde le 17 août au soir, la «grande annonce» d’Ali Bongo est raillée, aussi bien au plan national qu’à l’international. Sur Radio France International, ces promesses sont prises avec beaucoup de recul. Mieux : le 20 août courant, les auditeurs ont été invités à...
(Gabon Review 20/08/15)
Cinquante-cinq ans après l’accession à l’indépendance, y a-t-il des raisons de se réjouir ? Pour bon nombre de personnes, on peut répondre par la négative. Le Gabon a célébré le 55e anniversaire de son indépendance dans la sobriété. Seules les principales artères de la capitale ont bénéficié d’un pavoisement susceptible de dissimuler le malaise qui accable le pays. Quelle appréciation faites-vous du Gabon, après plus de cinquante années de souveraineté ? C’est la question que le reporter de Gabonreview a posé à certaines personnes à l’issue de la parade militaire organisée...
(RFI 20/08/15)
Mardi, le président Ali Bongo a annoncé son intention de verser sa part d'héritage de son père, l'ex-président Omar Bongo, à une fondation pour la jeunesse et l'éducation. Depuis, les réactions se multiplient. Mardi 18 août au soir sur RFI, le secrétaire général du parti au pouvoir a salué la générosité présidentielle. Mais en fait, de quel argent parle-t-on précisément ? Six ans après le décès d'Omar Bongo, la plus grande opacité règne aussi bien sur les modalités que sur le montant de sa succession. Ce mystère alimente notamment une bataille à l'intérieur de la famille Bongo. Le président Ali Bongo a toujours affirmé se désintéresser de l'héritage de son père. Mais, en coulisses, la bataille est féroce. Dans les...
(Gabon Review 20/08/15)
Après Patrick Louembet et Olga Ditengou, les mois précédents, une nouvelle exposition d’arts plastiques gabonais (sculpture et peinture) s’est récemment ouverte au public au Nomad Suites Residences à Libreville. Pour répondre aux demandes sans cesse grandissantes d’un public, qui a visiblement apprécié l’initiative de la structure hôtelière, lancée avec Patrick Louembet et Olga Ditengou, il y a quelques mois, le Nomad Suites Residences a décidé de frapper à nouveau, et cette fois un grand coup. Ainsi, du 10 au 31 août 2015, les tableaux et sculptures de huit autres artistes gabonais sont donnés à voir aux clients et usagers de ce complexe hôtelier, mécène récemment révélé de l’art gabonais. Des peintures réalistes d’animaux de la forêt gabonaise aux formes sculpturales...
(Gabon Review 20/08/15)
Suite au déversement de produits chimiques dans un cours d’eau à 27 km de Lambaréné, l’entreprise agro-industrielle plaide coupable et joue franc-jeu. Dans la journée du 07 août dernier, les habitants du village Ikembélé, situé à 27 kilomètres de Lambaréné, sur la route de Fougamou, ont été les témoins d’un bien curieux phénomène : les eaux de la rivière, dont ils se servaient jusque-là sans aucun problème, avaient viré au bleu. Naturellement, ces populations, pour la plupart employées de Siat-Gabon ou cultivateurs dans la zone, ont vivement dénoncé ce fait, aussitôt attribué aux activités de l’entreprise agro-industrielle. «Nous attendons impatiemment que toute la lumière soit faite sur cet incident, sinon nous porterons cette affaire au plus haut», a menacé, le...
(Gabon Eco 20/08/15)
Directrice générale adjointe du quotidien en ligne Gaboneco.com, Sylvaine Eyang Ella, âgée seulement de 33 ans est décédée mardi 18 août 2015 à Libreville des suites d’une courte maladie. La presse gabonaise est endeuillée par la disparition tragique de la directrice adjointe du média en ligne Gaboneco.com, Sylvaine Eyang Ella, survenue mardi 18 août 2015 à Libreville. Sylvaine Eyang Ella qui a su se distinguer grâce à son goût de l’effort dans le travail a effectué ses études secondaires au lycée national Léon Mba avant de s’envoler pour la France afin d’y poursuivre ses études supérieures dans un premier temps dans la ville d’Angers puis à l’université de Toulouse II le Mirail, où elle y décrochera un Master en Langues...
(Ogooue Infos 19/08/15)
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a annoncé lundi, dans son discours à la nation, à l’occasion de la célébration de la fête nationale que sa famille et lui cèdent à titre gracieux à l’Etat, trois propriétés ayant appartenu au défunt président Omar Bongo Ondimba. « J’annonce en concertation avec mes frères et sœurs, céder la propriété des charbonnages dans le 1er arrondissement et deux propriétés en France dont un hôtel particulier à l’Etat », a déclaré Ali Bongo Ondimba, ajoutant que « le domicile des Charbonnages abritera...
(Nouvelles du Gabon 19/08/15)
Libreville, le 18 aout(NVG)- Comme il est de tradition, Ali Bongo Ondimba Président de la République Chef de l’Etat, s’est adressé hier au peuple Gabonais. Dans son discours de circonstance, le Chef de l’Etat, a fait un bilan à mi-parcours des réformes initiés depuis son accession à la magistrature suprême mais aussi salué déjà réalisation faites et tracer des perspectives. Il a aussi annoncé d’importances mesures notamment en éducation «J’ai aussi décidé de transformer la résidence d’Omar Bongo en université, pour aider et soutenir la formation de nos jeunes» Il y a quelques mois dans me cadre de ces visites de chantiers, Ali Bongo Ondimba avait fait un tour à l’Université Omar Bongo (UOB) pour se rendre compte de l’état...
(Gabon Review 19/08/15)
Alors que nombre d’employés craignent des affectations et autres licenciements, la présidente du conseil d’administration de la radio de service public a assuré qu’il n’en sera rien. Pour elle, il sera tout juste question d’une meilleure répartition des compétences. Face processus de recensement en cours à Radio Gabon, le personnel craint des affectations, à défaut de licenciements. Une anxiété parvenue aux oreilles de la présidente du conseil d’administration, qui s’est voulue rassurante. «Il y aura une meilleure lisibilité des ressources humaines. Le cabinet d’expertise va compléter le travail avec le concours de la direction générale. Quand tout ça sera fait, nous reprendrons tout cela en conseil d’administration et nous apprécierons. Ensuite, nous rendrons compte à la ministre de la Communication»,...
(RFI 18/08/15)
Dans un message à la nation à l'occasion de la célébration de la fête nationale lundi, le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a annoncé qu'il cèdait sa part d'héritage de son père Omar Bongo Ondimba à la jeunesse gabonaise. Ses frères et sœurs et lui ont aussi convenu de donner à l'Etat gabonais deux hôtels particuliers d'Omar Bongo en France. Le président gabonais Ali Bongo Odimba a annoncé lundi soir lors d’un discours prononcé à l’occasion du 55e anniversaire de l’Indépendance les projets qu'il avait pour l’héritage de son père, l’ex-président Omar Bongo Odimba, décédé en 2009. « J’ai décidé avec le plein accord de mon épouse Sylvia Bongo Ondimba et de mes enfants que ma part d’héritage...
(BBC 18/08/15)
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a annoncé lors de son discours à la nation qu'il allait céder sa part d'héritage pour une fondation qui œuvre dans l'éducation. "J'ai décidé avec le plein accord de mon épouse et de mes enfants que ma part d'héritage sera partagée avec toute la jeunesse gabonaise car à mes yeux nous sommes tous les héritiers d'Omar Bongo Ondimba", a-t-il dit, après avoir affirmé "qu'aucun Gabonais ne doit rester sur le bord de la route". Ali Bongo a ensuite annoncé "au nom des enfants" d'Omar Bongo qu'une propriété familiale située à Libreville, près du camp de Gaulle serait cédée à l'Etat et dévolue à l'implantation d'une Université. Il a également déclaré que les enfants Bongo...

Pages

(Gabon Eco 10/12/14)
Parvenir à une gestion saine des crédits budgétaires alloués par l'Union européenne dans le cadre du 10e Fond Européen de Développement (FED), accroître l'efficacité des programmes de développement au bénéfice des populations, accélérer leur mise en œuvre sont autant d'objectifs poursuivis au cours des sessions de formation ouvertes le 8 décembre à l'Hôtel Le Méridien Ré-Ndama de Libreville et qui s'étendront jusqu'au 18 décembre. Depuis le 8 décembre, plusieurs membres des cellules de gestion de l’administration gabonaise, bénéficiaires de fonds alloués dans le cadre du 10e Fond Européen de Développement (FED), profitent grâce à la Cellule d'Appui à l'Ordonnateur National du Fonds Européen de Développement (CAON-FED) d'une formation de renforcement des capacités. Ce séminaire a pour finalité d'offrir aux gestionnaires...
(Ogooue Infos 10/12/14)
Les opérateurs de téléphonie mobile pour gabonais, Airtel, Gabon Telecom, Azur et Moov se sont engagés le 8 décembre 2014, lors d’une conférence de presse à Libreville, à soutenir l’initiative de l’UA pour la lutter contre ce virus Ebola. Les opérateurs de téléphonie mobile, Airtel, Gabon Telecom, Azur et Moov se sont engagés pour la lutte contre Ebola. Ils ont mis lundi à la disposition de leurs abonnées, un numéro (7979) avec lequel ils pourront par sms donner leurs contributions financières pour soutenir la lutte contre le virus Ebola, qui a déjà fait plus de 7000 décès. L’UA envisage urgemment renforcer le déploiement des personnels de santé africains vers les pays touchés par le virus, principalement le Liberia, la Guinée...
(Gabon Review 09/12/14)
La capitale gagne deux places supplémentaires et brigue la 3e place en Afrique dans le nouveau classement des métropoles où s’expatrier coûte le plus cher, réalisé par le cabinet britannique Mercer. La cherté de la vie à Libreville est plus qu’une réalité perceptible même par les expatriés et les cabinets d’étude étrangers qui pourtant ne devraient pas la ressentir. Les choses semblent, en effet, aller de mal en pis pour le panier de la ménagère qui reste confronté à une flambée des prix dans cette ville où les biens de consommation sont pour la plupart importés. Dans le classement 2014, la ville a gagné deux places supplémentaires. Désormais, elle se classe 19e par rapport à 2013 où elle se positionnait...
(Gabonews 09/12/14)
Le ministère de l’économie numérique et de la poste et l’Agence National des Infrastructures Numériques et des fréquences (ANINF) organisent une table ronde dédiée à la recherche de financement pour la mise en œuvre de la TNT au Gabon, ce mardi 09 décembre au Beach Club de Libreville, à partir de 9h00. Cette table ronde entre dans le cadre des recommandations de la conférence régionale des Radiocommunications de Genève en 2006. A cette date, le Gabon, à l’instar d’autres pays d’Afrique subsaharienne a pris l’engagement de travailler à l’amélioration de ses diffusions au détriment de la télévision analogique pour des migrations numériques. L’un des enjeux de cette table ronde sera de planter le décor des pleinement des retombées culturelles, sociales...
(Gabon Review 09/12/14)
La multinationale agro-industrielle basée à Singapour a annoncé, dans un communiqué daté du 5 décembre dernier, avoir acquis 100% du capital du leader américain de décorticage de cacahuètes pour un montant de 176 millions de dollars US. McCleskey Mills, 3ème décortiqueur d’arachide des Etats-Unis, acheté par Olam International Limited. © businessweek.com Acteur de premier plan dans la gestion intégrée de la chaîne d’approvisionnement et de transformation de produits agricoles et alimentaires, Olam International Limited a signé un contrat d’achat de 176 millions de dollars US pour acquérir 100% du capital du leader américain du décorticage de cacahuètes, McCleskey Mills Inc. (MMI). Cette entreprise est actuellement le troisième groupe américain spécialisé dans le décorticage de cacahuètes avec une part de marché...
(Gabon Review 08/12/14)
Une pollution aux hydrocarbures s’est produite les 3 et 5 décembre 2014 respectivement sur les sites offshores de Torpille et de Grondin de Total Gabon. L’entreprise entraverait également à la liberté syndicale. Voulant faire mine d’ignorer le mot d’ordre de grève générale illimitée décrétée par l’Organisation de nationale des employés du pétrole (Onep), Total Gabon s’est engagée dans une voie aussi risquée que périlleuse. A travers une lettre référencée ONEP_BN_12/14_684, adressée au directeur général de la filiale de la major pétrolière, l’organisation syndicale dénonce des évènements graves censés se produire sur les installations de l’entreprise. En cause, l’obstination des responsables sécurité environnement et santé (RSES) et chefs des différents sites de l’entreprise à poursuivre les activités et maintenir les équipements...
(Gabon Review 08/12/14)
La route sous-régionale Ndendé-Dolisie était au centre d’une réunion de concertation, du 4 au 6 décembre dernier à Libreville. Le lancement des travaux de la route Ndendé (Gabon)-Dolisie (Congo) a fait l’objet d’une réunion de concertation, tenue du 4 au 6 décembre à Libreville. D’une longueur de 285 km, cette route vise à faciliter l’intégration régionale et la libre circulation des personnes et des biens entre les deux pays. La réunion a notamment permis aux acteurs du projet de se l’approprier à travers une meilleure connaissance de ses objectifs, ses composantes, son environnement, son chronogramme d’exécution ainsi que les règles et procédures de gestion administrative et financière. Ainsi, «la fin des travaux de cette route permettra, à terme d’ouvrir le...
(Gabon Eco 06/12/14)
Plus que quelques mois séparent le Gabon et le Congo du lancement des travaux du projet de la route Ndendé-Dolisie. C'est dans ce cadre qu'une réunion entre les autorités gabonaises et congolaises a été organisée jeudi 4 à Libreville, avec pour objectif de prendre connaissance des différents contours du projet. « Nous sommes sur la bonne lancée. Nous sommes dans les délais (...), nous pouvons commencer physiquement les travaux d'ici le premier trimestre de l'année 2014, si le Conseil d'administration de la BAD l'approuve », avaient affirmé en février 2014, les trois parties impliquées, à savoir le Gabon, le Congo et Banque Africaine de Développement. Plusieurs mois se sont écoulés et le chantier n'a toujours pas débuté. Pour les représentants...
(Gabon Eco 06/12/14)
Les ministres de l'Economie, Régis Immongault et celui du Budget, Christian Magnagna étaient face aux sénateurs de la Commission Finance, mardi 2 décembre pour la présentation et l’explication de la Loi de finances 2015. Cette dernière présente une hausse de 79,9 milliards par rapport à la précédente de 2014. Le projet de loi de finance pour l'exercice 2015 a été expliqué aux sénateurs par le ministre de l'Economie, Régis Immongault et celui du Budget, Christian Magnagna, mardi 2 décembre dernier. Selon les propos du ministre de l'Economie, l'activité économique pour l'année 2015 se sera essentiellement axée sur l'accélération de l'exécution du Schéma Directeur National d'Infrastructures (SDNI), le développement de la Stratégie Nationale d'Industrialisation (SNI), le Pacte social et les réformes...
(Xinhua 05/12/14)
LIBREVILLE (Xinhua) -- Une réunion de concertation s'est tenue jeudi à Libreville, capitale gabonaise, dans la perspective du lancement des travaux de construction de la route Ndende (Gabon)-Dolisie (Congo), d'une longueur de 285 km, dont le but est de faciliter l'intégration régionale par la libre circulation des personnes et des biens. Le Gabon et le Congo ont bénéficié pour ce projet d'un financement de la Banque africaine de développement (BAD). En décembre 2013 l'institution bancaire panafricaine a notamment accordé un prêt d'environ 53 milliards de FCFA au Gabon et environ 23 milliards de FCFA au Congo, ce qui représente 46,14% du coût du projet évalué à plus de 163 milliards de FCFA. L'enveloppe permettra de réaliser les travaux en deux...
(Xinhua 05/12/14)
LIBREVILLE (Xinhua) -- Le nouveau Directeur général du groupe Total, géant pétrolier français, arrivé mercredi à Libreville pour une visite de travail de 24 heures, a été reçu dans la journée par le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a annoncé le porte-parole de la présidence gabonaise Alain Claude Bilie By Nze. M. Bilie By Nze n'a donné aucun détail sur le contenu de cet entretien. Cependant, les relations entre le Gabon et Total ne sont jalonnées de quelques crises, à l'exemple du dernier avis de redressement judiciaire au pétrolier suite à des incohérences dans ses journaux comptables. Le 14 février 2014, le ministère gabonais de l'Economie et de la Prospective a adressé un avis de redressement fiscal. Il...
(L'Union 04/12/14)
La compagnie pétrolière et gazière française Maurel et Prom a annoncé, mardi, la mise en production, à la mi-décembre, d'un puits horizontal foré avec succès sur son gisement pétrolier d'Ezanga, au Gabon, dont il espère accroître significativement la production. Les tests de production effectués sur le puits ont mis en évidence un débit stable de 750 barils par jour. La mise en production définitive du puits est prévue à la mi-décembre 2014, a indiqué la compagnie pétrolière française dans un communiqué. Le succès de ce puits horizontal, premier d'une série de sept puits programmés pour 2015, ainsi que les travaux conduisant à améliorer l'efficacité du programme d'injection d'eau, participent au dispositif mis en place, qui vise à accroître significativement la...
(Gabon Eco 03/12/14)
Des hommes d'affaires français séjournent depuis le 30 novembre 2014 au Gabon. L'objectif de leur visite, prospecter les potentialités d'investissements dans le pays et apporter leur savoir-faire aux entreprises locales afin de renforcer les capacités de ces dernières. Des représentants de 9 entreprises françaises de la ville de Bordeaux séjournent depuis le 30 novembre 2014 à Libreville, dans le cadre d'une prospection du potentiel économique du Gabon. Durant cinq à neuf jours, ils feront le tour des villes de Libreville et de Port-Gentil. L'objectif de leur visite, « apporter leur soutien aux différentes entreprises qui adhèrent à l’idée de créer des liens d'affaires avec les entreprises françaises afin d'investir au Gabon ». Leur champ de compétences comprend notamment le domaine...
(Gabon Eco 03/12/14)
La campagne de bancarisation des étudiants débutée il y a quelques semaines s'est achevée samedi 29 novembre dernier. Cependant, de nombreux étudiants s'interrogent sur les retards accusés par l'Agence Nationale des Bourses du Gabon (ANBG) pour afficher les résultats des commissions d'attribution de bourses. La campagne de bancarisation des étudiants a pris fin samedi 29 novembre à Libreville. Cependant, les différentes commissions d'attribution de bourses aux étudiants continuent progressivement de livrer leurs résultats. Suite à ces retards accusés par l'Agence Nationale des Bourses du Gabon (ANBG) à livrer les listes des étudiants boursiers, beaucoup s'inquiètent du fait que l’opération de bancarisation ait pris fin avant que tous les résultats des commissions ne soient connus. En effet, il s’agissait pour les...
(Infos Gabon 02/12/14)
Le Comité stratégique du projet Maboumine, réuni autour du ministre gabonais des Mines, Christophe Akagha Mba, a examiné vendredi dernier à l’immeuble Arambo, à Libreville, tous les schémas pour réduire les coûts d’exploitation de la Mine afin de la rendre plus rentable. Rendre rentable la mine de Maboumine et réduire les coûts de son exploitation, c’est sur ces deux points que les membres du Comité stratégique du projet Maboumione se sont réunis autour de Christophe Akagha Mba, ministre gabonais des Mines. Il s’agit d’une part de faire un état des lieux de l’avancement du projet, de faire une évaluation réelle des ressources et de procéder au traitement du minerai en tenant compte de l’impact environnemental et social de l’usine pilote...
(Gabon Eco 02/12/14)
Le Gabon a atteint le premier des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) lié à la réduction de la faim avant la date d’échéance fixée pour 2015 par l'Organisation des Nations Unies (ONU). D'où, la grande satisfaction exprimée par l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). A quelques semaines de l’année 2015, combien de pays ont honoré, l'engagement contracté en 2000 lors du sommet mondial des Nations Unies qui visait à réduire de manière significative la pauvreté et la faim, assurer à tous une éducation primaire, promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, réduire la mortalité infantile, améliorer la santé maternelle, combattre le VIH/SIDA, le paludisme et d’ autres maladies, préserver l’environnement et construire un partenariat...
(Infos Gabon 02/12/14)
Alors qu’il y a plusieurs mois le gouvernement avait invité les fonctionnaires à se doter d’un compte bancaire en prenant plus tard la décision de supprimer les précomptes sur solde aux agents de l’Etat, le gouvernement serait-il sur le point de faire marche arrière ? Plus de quatre mois après avoir supprimé les précomptes sur solde aux agents de l’Etat en les invitant par ailleurs à se doter de comptes bancaires pour s’acquitter eux-mêmes de leurs dettes auprès des établissements de crédit, le gouvernement via le ministre du Budget, a convoqué, vendredi dernier, à Libreville, les responsables des établissements de crédits pour une séance de travail. Face à ces derniers, le ministre Christian Magnagna a expliqué que les raisons du...
(Gabon Review 02/12/14)
Dématérialiser les procédures de collecte de l’impôt. Tel est le rôle du portail e-t@x qui vient d’être mis en ligne par Direction générale des impôts (DGI). Dans le cadre du programme de modernisation de ses services, la Direction générale des impôts (DGI) a récemment mis en ligne le premier portail fiscal de télédéclaration et de télépaiement d’Afrique centrale : le système e-t@x. Réalisé en partenariat avec le Trésor public et l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf), cet espace permet, dès aujourd’hui, de déclarer et payer sa TVA en ligne. Une innovation qui s’inscrit dans le cadre des objectifs de la DGI, à savoir : faciliter les procédures administratives, fluidifier la communication, moderniser le service aux usagers, améliorer...
(Agence Ecofin 01/12/14)
(Agence Ecofin) - Dans le classement 2014 des pays africains les plus développés selon leur indice des technologies de l’information et de la communication (IDI), de l’Union Internationale des Télécommunications, l’île Maurice demeure championne comme en 2013. En Afrique centrale, c’est le Gabon qui est meilleur, de même qu’en Afrique francophone. Il est 10ème du classement, devancé par plusieurs pays de l’Afrique de l’Est et de l’Océan Indien. C’est d’ailleurs l’un des rares pays d’Afrique centrale et francophone à proposer déjà la 4G à ses populations. Le succès du Gabon dans les TIC, il est dû au programme stratégique de développement national « Gabon Emergent », lancé en 2009 par Ali Bongo, le président de la République, et qui confère...
(Agence Ecofin 01/12/14)
«Vous avez surmonté de grands défis dans des conditions économiques mondiales et des environnements politiques difficiles». C’est par cette phrase que le brésilien Graziano da Silva, directeur général de la FAO, a exprimé son admiration pour les réalisations de 13 pays du monde auxquels son institution décernait un satisfecit pour leurs efforts dans la lutte contre la faim. Ces pays, qui comptent six nations africaines (Cameroun, Ethiopie, Gabon, Gambie, Maurice, Mauritanie), ont atteint le premier Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD) un an...

Pages

(Xinhua 22/07/13)
PORT-LOUIS-- Maurice et le Gabon ont signé vendredi à Port-Louis un accord de non double imposition ( DTAA) et un accord de protection (IPPA) afin de renforcer les liens économiques et de fournir une plus grande certitude fiscale pour les hommes d'affaires entre les deux pays et la promotion des investissements. Le DTAA donnera une nouvelle impulsion à l'évolution positive des relations économiques entre les deux pays, tout en clarifiant les droits d'imposition de l'île Maurice et du Gabon sur toutes les formes de revenus provenant d'activités économiques transfrontalières entre les deux pays. Selon l'accord, la double imposition qui est un obstacle aux activités transfrontalières sera éliminée. Il prévoit également la réduction de la fiscalité à la source ou exemption...
(Afrique 7 22/07/13)
CemacLes Etats de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) ont convenu de rendre effectif la libre circulation des personnes et des biens dès le 1er janvier 2014. Pour ce faire, deux instruments sont mis en œuvre pour favoriser une meilleure intégration de ladite région. Il s’agit du Tarif Extérieur Commun (TEC) et de la compagnie aérienne de la CEMAC. Comportant le droit de douane à l’exportation et la taxe communautaire à l’importation, le TEC s’applique aux marchandises qui proviennent des Etats non membres de la CEMAC. Autrement dit, lors de leurs échanges, les taxes intérieures du pays de consommation seront les seules appliquées « aux marchandises issues des pays de la région », et non le TEC...
(La Dépêche du Midi 20/07/13)
Le siège social de la société JC Couzinié Consultant, créée en 1997 par Jean-Claude Couzinié, est installé au Carla, sur la commune de Lagarrigue. Cette société, spécialisée dans la création et l’installation de logiciels sur mesure, a récemment signé un contrat avec une société gabonaise d’exploitation forestière et de transformation du bois. Jean-Claude Couzinié vient d’effectuer un séjour de plus d’un mois en plein cœur de la forêt équatoriale pour installer la solution logicielle et former les utilisateurs. Ce dispositif technique, qui consiste en la mise en place de moyens de traçabilité des grumes par codes-barres, est particulièrement innovant pour le Gabon, il s’agit même d’une première. Durant sa mission, à son expérience professionnelle s’est ajoutée une expérience humaine hors...
(Xinhua 19/07/13)
LIBREVILLE-- Les principaux partis de l'opposition gabonaise ont mis fin à leur bouderie et ont rencontré mercredi le ministre de l'Intérieur, Jean François Ndoungou pour parler des préparatifs des élections municipales de décembre prochain que l'opposition veut transparentes et crédibles. La rencontre entre les deux principales coalitions de l'opposition gabonaise que sont l'Union des forces de l'alternance ( UFA, qui avait boycotté les législatives de 2011) et l'Alliance pour le changement et la restauration (ACR) a eu lieu au cabinet de travail du ministre de l'Intérieur, Jean François Ndongou. Selon Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé, président de l'UFA, les questions relatives à la transparence électorale étaient à l'ordre du jour de cette concertation. L'opposition exige son implication dans le projet d'introduction...
(Afrik.com 18/07/13)
Depuis mercredi 10 juillet, les anti-produits éclaircissants sont « choqués » par la nouvelle publicité du produit « White Express » des Laboratoires Biopharma, réalisée par Boss Playa. Pourquoi une telle levée de boucliers ? « La richesse de l’Afrique sur votre peau ». Cette formule est l’un des slogans phares des laboratoires camerounais Biopharma. Pourtant, la dernière publicité réalisée par la société gabonaise Boss Playa, diffusée sur les écrans depuis mercredi 10 juillet, pour vanter les mérites d’un des produits de ce laboratoire, « White Express », n’a, à première vue, rien d’africain. Il s’agit d’un produit éclaircissant. Mais le problème n’est pas le produit en lui-même, mais la publicité dont les mises en scène explicitent que la femme...
(RFI 18/07/13)
Un bateau battant pavillon maltais a été attaqué par des pirates au large du Gabon dans la nuit du 14 au 15 juillet. Le Cotton dont les soutes sont pleines de carburant aurait été forcé de faire route vers le Nigeria avec ses 24 membres d’équipage Selon un communiqué du gouvernement gabonais, le navire a été pris d’assaut nuitamment au large de cap Lopez, un site proche de Port-Gentil et du plus important terminal pétrolier du Gabon. Les pirates ont réussi à monter à bord du pétrolier et maîtriser les 24 marins d’origine indienne. Les autorités gabonaises ont été alertées par le dispositif « Recherche et sauvetage », une structure relevant de l’Organisation maritime internationale. Au petit matin les garde-côtes...
(Xinhua 18/07/13)
LIBREVILLE-- Sur la base des rapports d' audit de l'organisation de l'aviation civile internationale (OACI) sur le Gabon, sept compagnies gabonaises ont été suspendues de vol pour l'Europe, selon un communiqué officiel dont une copie est apparue mercredi à Xinhua. Il s'agit d'Afric Aviation, Air Service, Air Tourist, Nationale Régionale Transport, SCD Aviation, Sky Gabon et Solenta Aviation Gabon. Dans le secteur de transport aérien gabonais vers l'Europe, seuls Afrijet et SN2AG figurent dans la liste B comprenant les transporteurs autorisés à exercer leurs activités dans l'Union Européenne tout en étant soumis à des conditions et à des restrictions. "La liste des transporteurs aériens faisant l'objet d'une interdiction d'exploitation ou de restrictions d'exploitation dans l'UE a été créée dans le...
(Afrique 7 17/07/13)
Le Gabon et le Maroc viennent de parapher deux conventions dans le domaine de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Le but est de permettre au Maroc d’apporter à son homologue gabonais, son expertise sur les questions qui touchent à l’entreprenariat des jeunes. Pour ce faire, deux missions principales ont été assignées à l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) du Maroc. La première consiste à diagnostiquer et à mobiliser « l’expertise nécessaire pour auditer le dispositif gabonais », afin de « proposer un plan de mise à niveau ». Concrètement, il s’agit d’encourager, par une assistance technique, la mise sur pied de structures qui soient en mesure d’accompagner les jeunes porteurs de projets...
(Alterinfo 17/07/13)
Il est dans l'ordre des choses que, pour éviter que la Métropole perde la maîtrise des colonies, il soit placés à la tête de celles-ci des Enfants de "La République". En voici quelques-uns des plus grands et fidèles. Toi, Gnassingbè II, tu es mis au pouvoir dans le territoire du Togo après 39 ans de règne de ton père, fidèle des fidèles enfants de la République. Grâce à ton père et à toi-même, la République conserve sa mainmise sur ce territoire et ses richesses après les "foucades indépendantistes" de Sylvanus Olympio et ses amis. Grâce à toi, le Port Autonome de Lomé, le seul port en eau profonde de l'Afrique Occidentale Française vivifie Bolloré et alimente l'économie de la République...
(Xinhua 16/07/13)
LIBREVILLE -- L'Etat gabonais est en campagne d'emprunts obligataires pour un montant de 508 milliards de FCFA (un milliard USD) pour la loi des finances 2013 afin d' accélérer la construction de certaines infrastructures, a-t-on appris lundi auprès du ministère gabonais de l'Economie et des Finances. Ces émissions s'adressent majoritairement aux investisseurs institutionnels et au grand public de la sous région de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (CEMAC). "La mobilisation des 240 milliards FCFA d'épargne intérieure s' effectuera à travers 3 ou 4 séances d'adjudications, conforment à l'autorisation du parlement", indique le ministère de l'Economie. Une première campagne d'information auprès des investisseurs institutionnels, des établissements bancaires et de crédits résident au Gabon a été lancé et se poursuivra...
(Le Huffington Post 15/07/13)
La France rêve de croissance et devrait aller chercher en Afrique la réalisation de ses rêves. Car là-bas, il y a de la croissance. A moins que, cette fois, ses déficits, la récession, la contraction de son économie soient tels que la croissance dans les PAZF (pays de la zone franc) ne peut plus résorber toutes les fuites d'une économie qui perd tous ses "A". L'Afrique est un "pays" de ressources, de potentiels, mais la richesse aujourd'hui ce sont les nations développées et émergentes qui l'ont. Nous notre principal patrimoine immatériel c'est l'espoir. Nous avons du cacao, mais le meilleur chocolat est suisse. Nous avons du bois, mais sommes aussi mal logés que le cordonnier de l'adage était mal chaussé...
(RFI 14/07/13)
Les troupes africaines et les unités françaises engagées au Mali sont à l'honneur pour le traditionnel défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées à Paris. Une dizaine de contingents venus d'Afrique sont représentés aux côtés des Français, mais aussi d'Allemands, de Croates, de Belges ou encore de Danois. A l'issue de la cérémonie, François Hollande se livrera à un entretien télévisé à l'Elysée pour livrer son « éclairage sur les quatorze premiers mois » de sa présidence. C'est un défilé allégé pour cause de crise. Parmi les restrictions opérées cette année, il y a celles qui concernent les chars. La plupart ont été priés de rester au garage. Cette décision représente un effort important puisque cela concerne 4 800 hommes,...
(Afriquinfos 12/07/13)
WHASHINGTON - De nombreuses entreprises africaines jusque là bien planquées dans des paradis fiscaux ont été découvertes ces deniers jours. L’information a été révélée au monde par l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ). Créée en 2001, cette organisation est composée de 86 journalistes d’investigation répartis aux quatre coins du globe. Grâce à l’efficacité de ses journalistes, elle a pu récupérer 260 gigabits de données, ce qui est de loin, une des plus grandes fuites de l’histoire. Ce contenu baptisé Offshore Leaks a été fourni par d'anciens salariés de Portcullis TrustNet et Commonwealth Trust Limited, deux entreprises de services financiers offshore qui ont aidé à la création de centaines de milliers de sociétés, de la fin des années 1990 aux années...
(L'Express 10/07/13)
L'ONG Transparency International présente ce mardi son Baromètre Mondial de la Corruption 2013. Pour Chantal Uwimana, directrice du département Afrique, l'ampleur du phénomène est inquiétante. Plus d'une personne sur deux dans le monde estime que la corruption s'aggrave. C'est le constat de l'ONG Transparency International qui dévoile ce mardi son 8e Baromètre Mondial de la Corruption. L'enquête de cette année est la plus importante jamais réalisée, couvrant 114 000 personnes dans 107 pays. Si les institutions sont désignées comme premières responsables, les citoyens participent pleinement à l'accroissement du phénomène. Chantal Uwimana, directrice du département Afrique de Transparency International, dresse un tableau alarmant. Plus d'une personne sur quatre (27% des interrogés) affirme avoir dû verser un pot de vin pour accéder...
(Afrik.com 05/07/13)
En l’espace de 72 heures, la FIFA a sévi à coup de sanctions envers de nombreuses fédérations africaines, coupables entre autres de trop de laxisme, mauvaise gestion, appel à des joueurs inéligibles, ou encore victimes de l’ingérence des gouvernements. Des actes devenus habituels sur le continent et qui montrent à quel point les instances nationales sont malades. L’heure est à la réaction. A force de s’enfoncer chaque jour un peu plus, ils vont finir par trouver du pétrole. En y regardant de plus près, surtout au niveau des agissement de ses dirigeants, le football sur le continent ressemble à s’y méprendre à une kermesse, ou une foire, c’est au choix. Raillé depuis des années par les Européens, le ballon rond...
(Afrik.com 03/07/13)
Attendu depuis le début du mercato, le départ de Pierre-Emerick Aubameyang de Saint-Etienne pourrait bien être officialisé sous peu. D’après le magazine allemand Kicker, l’international gabonais devrait prendre la route du Borussia Dortmund. La Panthère se serait déjà mise d’accord sur la base d’un contrat de 5 ans avec le BVB. Vers le dénouement du feuilleton Aubameyang à Saint-Etienne ? Attendu par tous les supporters de l’ASSE depuis la fin de saison dernière, le départ de l’attaquant des Verts ne semble plus être qu’une question de temps. Après avoir refusé la proposition de l’Anzhi Makhachkala, l’international gabonais devrait, sauf retournement de situation, rejoindre le Borussia Dortmund. D’après Kicker, "PEA" et le vice champion d’Europe seraient déjà tombés d’accord sur la...
(Afrik.com 02/07/13)
Le gymnase d’Oloumi, dans le 5e arrondissement de Libreville, a fait le plein lundi, lors du meeting de Dramane Dembelé de l’Alliance pour la démocratie au Mali (ADEMA), candidat à la Présidentielle malienne du 28 juillet prochain. L’homme politique, qui a sollicité les voix de ses compatriotes du Gabon, a dit vouloir démocratiser l’éducation et surtout combattre l’injustice sociale. Dramane Dembelé, 46 ans, candidat à la Présidentielle malienne dont le premier tour est fixé au 28 juillet prochain, a lancé lundi une opération de charme envers l’électorat malien du Gabon. Cela s’est passé dans un gymnase d’Oloumi plein à craquer. « Mon projet de société est un projet de réparation sociale. La première injustice aujourd’hui, c’est l’échec scolaire au Mali...
(AgoraVox 01/07/13)
Au moment où Obama fait la tournée des popotes en Afrique pour promouvoir les intérêts des multinationales états-uniennes, il est temps d'évoquer l'envers du décor, la finalité des politiques étrangères africaines de la France et des Etats-Unis mais surtout les méthodes utilisées par ces deux grandes puissances. Leurs stratégies géopolitiques, parfois en synergie ou parfois antagonistes, consistent à assurer la prédation des richesses des pays africains afin de garantir leur propre indépendance énergétique pour le XXIème siècle et conforter leurs positions de grandes puissances pour ce nouveau siècle. Les moyens utilisés ne sont plus limités à de simples réseaux (françafricains...) - l'ont-ils jamais été ? - mais sont militaires, offensifs et guerriers dans la droite ligne de la stratégie coloniale...
(Xinhua 28/06/13)
BRAZZAVILLE -- Les ministres des transports des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) se sont réunis jeudi au Congo en comité ad hoc pour finaliser l'accord de partenariat avec Air France, en vue de l'envol de la compagnie aérienne communautaire, Air CEMAC. Cette rencontre qui se tient après le sommet des chefs d'Etat de la CEMAC du 14 juin dernier à la capitale gabonaise Libreville, revêt une grande importance dans le processus de négociations entre les pays membres de la CEMAC et le partenaire stratégique Air France. Le ministre d'Etat congolais en charge des transports, Rodolphe Adada, a rappelé à ses homologues l'urgence pour la CEMAC de parvenir à un accord de partenariat avec...
( 27/06/13)
L'Afrique semble gagner en importance en tant qu'itinéraire de trafic maritime, selon l'ONUDC, l'Office des Nations unies contre la drogue et la criminalité, dans un rapport mondial annuel sur les drogues, présenté mercredi à Vienne en Autriche, dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les drogues. De plus en plus d'itinéraires passent par le continent pour alimenter les marchés de consommation: Une route part du sud de l'Afghanistan pour aller d'abord dans les ports en Iran ou au Pakistan, rejoindre l'Afrique de l'Est ou de l'Ouest et enfin alimenter les marchés. Le défi des nouvelles substances psychoactives L'Office des Nations unies contre la drogue et la criminalité (ONUDC) s'inquiète de la hausse des "nouvelles substances psychoactives" (NSP)...

Pages