Samedi 25 Novembre 2017

Gabon

(Ogooue Infos 04/06/13)
Alors que la communauté internationale célèbre la journée mondiale de l’environnement (JME), au Gabon c’est le démarrage des activités de la semaine nationale de l’environnement, assortie des journées thématiques sur les changements climatiques, la diversité biologique et le développement durable. Les activités liées à la semaine nationale de l’environnement ont démarré ce lundi dans la capitale gabonaise, sous les auspices de la direction générale de l’environnement et de la protection de la nature. A ces activités se grefferont les manifestations en rapport avec la journée internationale de la biodiversité et la journée mondiale des océans. Pour mieux sensibiliser les populations, sur les enjeux environnementaux de l’heure, les organisateurs ont prévu jusqu’au 8 juin de mettre en place des journées thématiques...
(Gabon Review 04/06/13)
Sur 58 pays producteurs de pétrole et autres minerais, le Gabon a été classé au 32e rang tandis que dans le top 10 africain, il n’occupe que la 8e place, selon le Revenue Watch Institute qui a publié, le 15 mai dernier, «L’Indice de gouvernance des ressources naturelles 2013». Le Gabon dispose d’importantes ressources mais sa gouvernance dans le secteur pétrolier, gazier et minier laisse à désirer. Ainsi pourrai se résumer le constat du Revenue Watch Institute, une ONG dédiée à la résolution des problèmes spécifiques aux pays dépendants du pétrole, du gaz et des mines qui a publié, le 15 mai dernier, un classement de la gestion des ressources naturelles de chaque pays. «L’Indice de gouvernance des ressources naturelles...
(L'Union 04/06/13)
Le Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTTG) a lancé ce lundi, à Libreville et Owendo, une grève d'avertissement de trois jours pour dénoncer les multiples rackets, extorsions de fonds et violence dont seraient victimes les chauffeurs de taxi, conducteurs de « clandos », TM et de camions. Certains éléments de gendarmerie en seraient responsables. "On est passé d'un racket pacifique dans sa forme traditionnelle, à quelque chose de plus violent et qui s'apparente même à des braquages à main armée, et autres exactions que font subir les éléments de la gendarmerie aux conducteurs de "clandos", de TM, de taxi et de camions. C'est insupportable", a déclaré Jean-Robert Menié, président du SYLTTG. Pour mettre fin à cette pratique, longtemps...
(Gabon Eco 04/06/13)
Le 31 mai dernier, chaque pays a célébré à sa manière la journée sans tabac dont le thème a porté sur « l’interdiction de la publicité, la promotion et le parrainage ». Comme toujours, des tas de discours bourrés de poncifs, parade des autorités à la cérémonie inaugurale, banderoles anti-tabac imprimées pour la cause afin de bien marquer cette journée et le tout bien arrosé avec petits fourres grâce au buffet fourni par le service traiteur d’un grand hôtel de la place. L’OMS a donc sauté sur l’occasion pour appeler « tous les gouvernements à interdire toutes les formes de publicité en faveur du tabac, de promotion et de parrainage en vue de contribuer à réduire le nombre de consommateurs...
(Mediapart 04/06/13)
VISION d'horreur ce mardi à la mi-journée à Oloumi, dans le 5è arrodissement de Libreville. Un sac contenant des organes humains a été découvert dans un coin de l'ancien campus du centre de formation professionnel Basile Ondimba. Selon les responsables de cet établissement, la macabre découverte aurait été faite par des stagiaires, qui voulaient aller faire miction dans les environs. Le sac, un emballage du riz de 50Kg, était dissimulé derrière les marches d'un escalier. Il y aurait été déposé nuitamment par des individus qui s'apprêtaient à le transporter vers un autre lieu, probablement pour le livrer aux utilisateurs d'organes humains. Les autorités judiciaires,informées, se sont transportées sur les lieux accompagnées d'un médecin légiste.Celui-ci a confirmé qu'il s'agissait bel et...
(Infos Gabon 04/06/13)
Prévenir les éventuelles pénuries et satisfaire au mieux, c’est l’objectif poursuivi par l’entreprise Petro-Gabon qui a récemment mis en place un centre spécialisé dans le remplissage de bouteilles de gaz qui s’inscrit dans le cadre de son programme de développement. Ce centre situé à proximité de la société gabonaise de raffinage précisément dans la zone portuaire (nouveau port) devrait permettre de disposer à tout moment des stocks suffisants pour prévenir les éventuelles pénuries de gaz butane souvent observées dans la capitale économique gabonaise. Selon le responsable de la structure, Ulrich Nguéma, « le gaz arrive de la Sogara par une pipeline. Nous disposons de jauges magnétiques pour contrôler la quantité, sinon le volume de gaz reçu de la Sogara. Nous...
(Gabonews 03/06/13)
Depuis ce lundi matin, les transporteurs urbains et périurbains sont en grève après plusieurs jours de préavis sans que le gouvernement n’ait trouvé matière à réagir. Annoncée depuis plus d’une semaine, la grève des taxis et des « clando » a bel et bien pris forme ce lundi matin dans la capitale gabonaise. Les Librevillois, habitués à la surenchère des transporteurs et à de longues attentes, ont du se résoudre ce matin à marcher sur plusieurs kilomètres à défaut d’attendre pendant plusieurs heures avant que de devoir proposer un tarif trois à cinq fois plus élevés que celui régulièrement pratiqué. C’est ainsi que pour partir de l’échangeur des Charbonnages et atteindre les feux des Affaires Etrangères il fallait payer entre...
(L'Union 03/06/13)
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, et le Premier ministre japonais, Shinzo Abé, en marge des discussions ouvertes lors de la Conférence internationale sur le développement de l’Afrique (TICAD), qui s’achève, ce lundi avec l’adoption de la Déclaration de Yokohama 2013 et du Plan d’Action, ont souhaité ce dimanche approfondir la coopération entre les deux pays. Libreville et Tokyo se félicitent de l’excellence de la coopération. Le Japon accorde une aide publique au développement, sous forme d’aide remboursable, par des dons culturels, aides non remboursables (construction de centres de pêches artisanale, promotion à l’énergie propre à travers le système photo-voltaïque, programme préservation des forêts), coopération technique, aide sous forme dons aux micro-projets locaux, etc. La coopération en matière de pêche...
(Gabon Review 03/06/13)
Alors que le Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTG), par l’entreprise de son président, Jean Robert Menié, menaçait la semaine écoulée d’entreprendre une grève générale de trois jours, le dimanche 2 juin, deux de ses confrères de la Fédération des syndicats du secteur des transports terrestres (FESYSETT) se sont inscrits en faux, confiant au passage que la grève initiée par le SYTLG ce lundi est purement «illégale». De l’avis d’Emmanuel Mbongo Fausther, président de la Fesysett, la grève de ce lundi est non seulement illégale mais également infondée, quoiqu’en dise l’homme qui a brandi de l’organiser. «Nous ne nous reconnaissons pas dans cette grève, dans la mesure où celle-ci est dans l’illégalité», a annoncé le responsable de la...
(Gabonews 03/06/13)
Depuis vendredi, les retraités et les ayant-droits des fonctionnaires décédés sont dans l’incapacité de toucher leurs pensions alors qu’au même moment plusieurs enseignants se plaignent de ne pas pouvoir toucher leur Prime d’Incitation à la Fonction Enseignante (PIFE). « Le Gabon n’est pas en faillite » s’évertuait à explique le ministre de l’économie, Luc Oyoubi, lors de sa dernière conférence de presse, notamment au sujet de l'opération des Bons du Trésor Assimilables comme nouvelle méthode de fnancement du Trésor public. Pourtant depuis vendredi, l’interrogation refait surface : « le trésor public est-il en manque de liquidité ? ». La question ? Ce sont les retraités et les bénéficiaires des pensions de réversion qui se la posent. Pour ce mois de...
(Afrik.com 03/06/13)
Les membres du Conseil national de la communication se sont réunis en plénière le 29 mai. Ce fut l’occasion pour ces derniers de distribuer des sanctions aux journaux indépendants dont certains comme Edzombolo, le Gri-Gri de la Griffe et la Calotte qui ont écopé de plusieurs mois d’interdiction de paraître. La liberté de la presse au Gabon a encore pris un coup dur. Trois journaux indépendants viennent d’être sanctionnés par le Conseil national de la communication (CNC), au cours de sa plénière du 29 mai dernier. Il s’agit d’Edzombolo, du Gri-Gri de la Griffe et de La Calotte. Les deux premiers titres ont écopé de six mois d’interdiction de paraître, alors que le dernier sera réduit pendant deux mois au...
(L'Union 03/06/13)
Cette unité, qui fait partie de sa stratégie de développement, est une réponse de l'entreprise au problème de pénurie récurrente de gaz à Port-Gentil. Le nouveau centre d'emplissage de gaz est opérationnel depuis la fin du mois d'avril dernier. Selon le directeur de l'agence Petro Gabon de Port-Gentil, Kevin Mandarano, cette structure qui vient d’être mise en service vise à réduire les pénuries. Les différents détaillants sont systématiquement alimentés, en essayant de satisfaire convenablement la demande. « Nous avons une capacité de stockage beaucoup plus importante qu’avant. Ce qui permet de faire face, pendant un moment, à une situation grave en termes d’alimentation du marché. Nous disposons actuellement d’une autonomie de deux semaines. Donc, si un véritable problème venait à...
(Afrik.com 03/06/13)
Vainqueur de la Coupe de France vendredi soir face à Evian (3-2), Bordeaux a fait d’une pierre deux coups en assurant sa qualification pour la Ligue Europa la saison prochaine et aussi le Trophée des Champions, qui aura lieu le 3 août face au PSG, au Gabon. Une destination qui ne réjouit pas vraiment l’entraîneur des Girondins, Francis Gillot. Il est certaines petites phrases qui peuvent se révéler assassines. A la sortie d’une finale de Coupe de France gagnée face à Evian au Stade de France vendredi soir (3-2), les Girondins de Bordeaux ont sauvé une bien triste saison sur le plan sportif. Un titre qui donne le droit au club au scapulaire d’aller disputer le Trophée des Champions face...
(Gabon Review 03/06/13)
A la faveur d’une session criminelle spéciale imminente à Makokou, la machine judiciaire a entrepris de rouvrir le dossier Ferdinand Kangoué, un jeune homme sauvagement dépecé fin-2010 à Booué. Reviennent à la surface un bon nombre de noms récemment cités autour du crime du Camerounais Amadou Yogno. Infirmière de catégorie B, Madeleine Benga a été interpellée à Booué dans l’Ogooué-Ivindo, en fin de semaine dernière. Elle devrait être emmenée à Makokou où s’ouvre incessamment une session criminelle spéciale. Elle n’est cependant pas la seule dans ce cas, tous les autres prévenus concernant l’assassinat, en décembre 2010, d’un jeune homme du nom de Ferdinand Kangoué, vont devoir également être entendus à nouveau. En 2010 en effet, le jeune Ferdinand Kangoué avait...
(Gabon Eco 03/06/13)
Les hommes en uniformes, toute une histoire, surtout de miang, de blé, d’oseille, de fafiot… l’argent là quoi. Je me demande à quoi servent nos forces de l’ordre. Est-ce pour mettre de l’ordre, la loi, appliquer la justice, ou pour manger? Que nos supers étoilés, leurs chefs répondent. Il ne se passe plus un jour sans que le paisible citoyen se plaigne du « mangement de l’agent ». Agent police, agent gendarme, même pipe, même tabac. Taximan, clandoman… tout le monde doit « saluer le képi ». Donner le bakchich, le petit coca, vous aussi, en règle de vos papiers, carte d’identité pour les nationaux en mains, visas pour les étrangers. Et que ça saute. La petite histoire. Je raconte...
(Gabon Review 03/06/13)
Semaine chargée pour le président Gabonais, est-on tenté de dire. Après Addis-Abeba (Ethiopie) où il a assisté au Sommet extraordinaire et au cinquantenaire de l’Union Africaine (UA) et Marrakech (Maroc) où il a pris part au cinquantenaire de la Banque africaine de développement (BAD), Ali Bongo Ondimba s’est rendu à Yokohama (Japon) pour le TICAD V. Véritable parcours de globe-trotter que celui du chef de l’Etat gabonais la semaine dernière. Son agenda l’aura, en effet, tour à tour conduit en Ethiopie, au Maroc et au Japon, toujours pour représenter le Gabon, faire entendre la voix de son pays et en présenter la vision et les grands enjeux du moment. Pour Yokohama, Ali Bongo comptait dans la quarantaine de chef d’Etats...
(Afrik.com 03/06/13)
Ali Bongo Ondimba, invité spécial des 39e Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD), qui se sont tenues au Maroc du 27 au 31 mai 2013, a tiré la sonnette d’alarme : « Le Gabon, comme le reste de l’Afrique, fait l’objet d’une attaque de la part des trafiquants d’animaux ». Premier chef d’Etat du continent à apporter son soutien à la nouvelle campagne BAD/WWF contre le trafic illicite d’espèces sauvages, le président gabonais demande la création d’un fonds panafricain pour répondre aux crises environnementales, rapporte la presse présidentielle gabonaise. La Banque africaine de développement (BAD) et le WWF lancent un appel conjoint à l’action et à l’engagement des gouvernements et d’autres institutions pour combattre le fléau du...
(Gabon Libre 03/06/13)
Les habitants de Libreville ont du mal à rallier leurs lieux de travail ce lundi en raison d’une grève de trois jours déclenchée par le Syndicat des transporteurs terrestres du Gabon pour dénoncer les contrôles ‘’intempestifs’’ dont ils seraient victimes de la part des policiers et des gendarmes, a-t-on constaté. ''Nous avons déclenché ce mouvement après avoir déposé un préavis de grève sur la table du ministre des Transports qui n'a pas daigné ouvrir les négociations. Alors nous sommes passés à l'acte ce matin et pour trois jours, c'est-à-dire jusqu'à mercredi prochain'', a déclaré le président du syndicat des transporteurs terrestre du Gabon, Jean Robert Menié. Le mouvement est largement suivi par l'ensemble des transporteurs en commun qui ont simplement...
(Gabon Review 03/06/13)
Dans le souci de répondre favorablement et s’adapter aux enjeux importants de son développement, l’Entreprise de transports et de distribution de l’électricité (ETDE-Gabon), spécialiste des réseaux électriques, télécommunications et d’éclairage urbain, a décidé d’endosser désormais la marque Bouygues Énergies et Services. La filiale gabonaise de Bouygues Construction, présent au Gabon depuis plus de soixante ans, d’abord sous le nom de Sogec, puis ETDE-Gabon, a embrayé le 1er juin 2013, une nouvelle vitesse de croisière pour son développement avec une nouvelle identité. Désormais dénommée Bouygues Énergies & Services, l’entreprise a opté pour une approche globale et durable basée sur la performance énergétique et les nouveaux usages. «Deux grandes raisons permettent de justifier la nouvelle dénomination d’EDTE-Gabon. La première relève d’une vocation...
(Gabon Eco 03/06/13)
Les épreuves sportives du BEPC 2013 ont pris une tournure dramatique au centre d’examen de la ville de Mouila. Une candidate, Laurence Nyengui Nziengui, prise d’un malaise, y a trouvé la mort Epreuves sportives du BEPC 2013 sur fond de drame à Mouila. Laurence Nyengui Nziengui, élève au Centre Ngounié, a été prise d’un malaise alors qu’elle passait les épreuves sportives du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) au lycée technique Nyonda Mackita. Conduite immédiatement au Centre Hospitalier Régional de Mouila, la jeune fille a rendu l’âme peu de temps après. Les faits, qui se sont déroulés jeudi dernier, ont plongé les populations de Mouila dans la stupeur, causant un grave traumatisme aux autres élèves candidats à cet examen. Que...

Pages