Vendredi 22 Septembre 2017

Gabon

(Gabon Eco 24/06/13)
Le siège de l’ONEP, syndicat des employés du secteur pétrolier, a été visité par des cambrioleurs dans la nuit du 20 au 21 juin dernier. C’est le 3ème cambriolage dont est victime l’Organisation en un temps relativement court. Et comme pour les deux précédents cambriolages, les malfrats ne se sont absolument pas intéressés aux appareils et autre matériel informatique se trouvant dans les locaux. Ils se sont contentés de mettre sens dessus dessous les dossiers et documents qu’ils ont eu à leur portée, comme s’ils cherchaient quelque chose de précis. « Depuis la sortie de l’ONEP, de la table des négociations avec le gouvernement, les membres du bureau sont victimes d’une campagne d’intimidation », dénonce Yann Gaël Anguilet, responsable administratif...
(L'Avenir Quotidien 24/06/13)
L’atelier consultatif et de formation sur le renforcement des capacités sur la politique de développement des enseignants et le processus de mise en œuvre dans les pays de la CEEAC/CEMAC s’est clôturé le jeudi dernier. C’était au siège de Caritas Congo, à Kinshasa. Un chapelet de recommandations pour la promotion et le développement de la question enseignante dans la sous-région ont été formulées. L’on retiendra toutefois que ces assises ont recommandé entre autres, aux participants, de restituer dès leur retour dans leur pays respectifs, les conclusions y assorties auprès de leurs autorités ministérielles ; que l’élite intellectuelle puisse mener des réflexions autour de la question enseignante afin de les partager à l’élite politique. Dans le même registre, que les autorités...
(L'Union 24/06/13)
Une unité de l'US Navy, soit dix marins et fusiliers américains, séjournent actuellement à Makokou, où ils forment pendant dix jours les écogardes et les gendarmes mis à la disposition de l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN). Cette initiative résulte de la détermination du président de la République, Ali Bongo Ondimba, à lutter contre la criminalité faunique au Gabon. Selon l’Agence nationale des parcs nationaux, le choix de cette opération avec les militaires américains dans le nord-est du Gabon relève du fait que c’est dans cette zone que sévissent des braconniers lourdement armés et originaires des pays voisins. Ces criminels fauniques profitent ainsi de la perméabilité des frontières gabonaises pour venir accomplir leurs activités illicites. Au cours de la dernière...
(Gabon Actu 24/06/13)
Le Cercle de réflexion pour la transparence et la bonne gouvernance (CRTBG), un mouvement associatif des jeunes étudiants qui œuvre pour la promotion de l’intégrité et de l’honnêteté au Gabon, a sensibilisé vendredi, plus de 500 élèves du lycée national Léon Mba sur la nécessité de proscrire toutes les pratiques non conventionnelles à la réussite, et de mettre en avant le travail intellectuel aux fins de mieux aborder l’examen. « Chers petits frères et petites sœurs, ne compter pas sur le carreau. Il faut travailler », a supplié, le secrétaire général du CRTBG, Djerry Bibang s’adressant aux candidats au bac. Le carreau est le nom de code pour désigner la fraude lors des examens. Il s’agit notamment de la fuite...
(Fraternité Matin 24/06/13)
En marge du 4e Forum des marchés africains émergent, l’ancien directeur général du Fmi s’est prononcé sur plusieurs questions relatives au développement du continent noir. Que peut apporter de nouveau ce forum dans le débat sur le développement de l’Afrique ? Il n’y a pas de développement véritable si les sociétés ne savent pas où elles vont. Il est donc tout à fait important, de temps en temps, de s’arrêter et d’essayer de voir quel objectif l’on peut s’assigner. Nous avons trouvé cela tellement important que nous avons proposé à l’Inde, la Chine, l’Asie, dans son ensemble, à l’Amérique latine, de faire pour eux, des études, sur le long terme. Nous avons fait, par exemple, une « Inde 2039 »,...
(Gabon Libre 24/06/13)
En général, on dit que pour présenter un projet à l’État, pour recevoir l’appui de l’État, il faut avoir les longs bras, les bonnes connexions. On te dit même qu’il faut passer par « la petite du type ou le gars de la go » (patois pour désigner le copain de la fille et la petite amie du monsieur). Bref, à propos des contrats d’État, on dit toujours : j’ai peur de me faire voler l’idée, je n’ai pas les longs bras… En tout cas, on a toujours l’excuse parfaite pour ranger notre projet dans un tiroir, de lui ôter toutes perspectives de réalisation concrète. Il s’agit donc pour une personne qui veut planter quelques hectares de maïs ou de...
(Afrik.com 24/06/13)
Avec trois défaites et un nul à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20, les sélections africaines ont raté leur départ. Si certaines, comme le Nigeria, ont laissé augurer de belles promesses, la situation s’annonce déjà compliquée pour d’autres, comme le Ghana. Trois défaites et un nul. Le bilan des sélections africaines à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20 (moins de 20 ans), qui se dispute actuellement en Turquie, est peu réjouissant et n’incite guère à l’optimisme. Le Ghana et l’Egypte mal embarqués En tombant dans un groupe A très relevé (Espagne, France, Etats-Unis), le Ghana savait à quoi s’attendre. Pour...
(Gabon Review 22/06/13)
Réagissant au communiqué final du Conseil des ministres du 18 juin 2013, Pierre-Claver Maganga Moussavou, président du Parti social démocrate (PSD, opposition), a dénoncé, le 20 juin, le non respect des décisions de la concertation politique autour du Premier ministre, Raymond Ndong Sima, visant à statuer sur l’introduction de la biométrie dans le processus électorale gabonais. Le décret de la discorde rendu public par le communiqué final du Conseil des ministres indique : «Ce projet de texte décrète que les opérations portant enrôlement électronique et biométrique des citoyens gabonais, aux fins de constitution du fichier d’état civil et de la liste électorale, s’accomplissent dans le strict respect des dispositions de la loi n° 001/2011 du 25 Septembre 2011 susvisée et...
(Agence Ecofin 22/06/13)
(Agence Ecofin) - Le nouveau directeur général de BGFI Gabon s'appelle Patricia Manon. Elle remplace à ce poste Brice Laccruche, qui a été limogé puis entendu par la police gabonaise pour malversations diverses, selon le magazine panafricain Jeune Afrique. Brice Laccruche, dont la désignation au poste de Dg de BGFI Gabon s'était déjà heurté à quelques réticences de la Cobac, le régulateur du secteur bancaire dans la zone Cemac, est principalement accusé de fraude et de malversation en rapport avec une de ses entreprises dans le secteur du BTP. Mais la bourrasque qui vient de souffler sur BGFI Gabon n'a pas qu'emporté le Dg, le directeur de l'Audit en a également fait le frais, selon nos sources. Au début de...
(AFP 22/06/13)
JOHANNESBURG, 22 juin 2013 (AFP) - L'ambulance qui transportait de toute urgence Nelson Mandela à l'hôpital le 8 juin est tombée en panne et une autre a dû être appelée mais la santé de l'ex-président sud-africain n'a pas été compromise par cet incident, a annoncé la présidence samedi. "Toutes les mesures ont été prises pour que les conditions médicales entourant l'ancien président ne soient pas menacées par cet incident imprévisible", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la présidence Mac Maharaj. L'ambulance qui transportait l'icône mondiale de la lutte anti-apartheid a connu un problème de moteur sur le chemin conduisant Mandela de sa maison de Johannesburg jusqu'à une clinique de Pretoria. Selon la porte-parole, la seconde ambulance dépêchée sur les...
(L'Union 21/06/13)
Le Mouvement d'émancipation sociale du peule (MESP), l'Union des forces du changement (UFC) et la Convention des partis démocrates et républicains de l'opposition (CPDRO) se sont retrouvés mercredi dernier pour essayer de définir une stratégie de l'opposition pour la mise en œuvre de la biométrie dans le système électoral. Invitée à ce conclave, l'Union des forces pour l'alternance (UFA) n'a pas voulu y prendre part. Les membres de ce groupement politique de l'opposition, ont fait savoir à l'initiateur de cette rencontre qu'elle a déjà commencé à travailler sur cette question avec l'ACR. Ce qui a donné lieu à une déclaration commune UFA/ACR le 4 juin dernier. Une position qui n'a pas été du goût des autres partis. Le responsable du...
(Afrik.com 21/06/13)
Une pirogue transportant une soixantaine d’immigrés clandestins en provenance du Nigéria a chaviré dans la nuit du 17 au 18 juin au large des côtes gabonaises, dans la commune d’Owendo, dans une banlieue de Libreville. Bilan : 6 morts et 23 rescapés. Le Gabon ne cesse d’attirer les candidats à l’immigration en Afrique. Mais l’issue de l’aventure est souvent fatale pour ces jeunes qui dépensent des fortunes, au risque de leur vie pour atteindre « l’eldorado gabonais ». Il y a trois mois, 41 immigrés clandestins venant de l’Afrique de l’Ouest ont péri sur les côtes gabonaises. Le drame à fait la Une des manchettes des journaux. Le nouveau drame de l’immigration révélé hier par la police, avec 6 morts...
(Xinhua 21/06/13)
LIBREVILLE-- A l'instar de la communauté internationale, le Gabon a commémoré ce jeudi 20 juin à Libreville la journée mondiale des réfugiés, sur le thème "Migrations : pèlerinage de foi et d'espérance", dans le but de sensibiliser la société à toutes sortes d'abus auxquels sont exposées les personnes vivant dans les zones des conflits. Au Gabon, depuis l'insertion de certains réfugiés sous l'exigence du gouvernement gabonais, par l'obtention des cartes des séjours, on constate un nombre très faible des refugiés sur le territoire national gabonais. Ce processus a permis aux uns et aux autres de trouver des solutions durables et l'intégration facile dans l'environnement gabonais. Pour la commémoration de cette journée, l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) au...
(L'Union 21/06/13)
Jean-Boniface Assélé, président-fondateur du Centre des libéraux réformateurs (CLR), a dénoncé ce jeudi l'incapacité des autorités à éradiquer ces "réseaux du crime organisé". Il a constaté "avec amertume que des réseaux de crime organisé sont profondément installés au Gabon, détruisant et endeuillant ainsi de nombreuses familles”. Le CLR fustige donc l'incompétence du gouvernement à vaincre ce “fléau nouveau” qui détruit l'image du pays au plan international. Le parti constate aussi que ces crimes crapuleux créent au final un “climat de terreur et une peur bleu au sein de la population”. "Pour peu, plus personne n'est plus à l'abri de ces actes barbares et ignobles. Libreville est désormais comparable à une terre sans loi dans un Etat de droit", a affirmé...
(Gabon Eco 21/06/13)
Le groupe BGFI Holding lancera très bientôt une campagne d’emprunt obligataire nationale d’un montant de 80 milliards F CFA, annonce le groupe dans un communiqué publié dans Financial Afrik. BGFI Holding lance sa première campagne d’emprunt obligataire en devises de 80 milliards FCFA sur le marché national des capitaux. Ce premier lancement réalisé uniquement sur le plan national viserait à renforcer les fonds propres de ce groupe bancaire et à financer son plan stratégique d’ici 2015. « BGFI a d’ores et déjà fait le choix de lancer cette opération au plan local, au lieu d’aller sur le marché international. L’on subodore donc que cet emprunt obligataire, le tout premier de ce groupe bancaire, aura pour théâtre la Bourse des Valeurs...
(Gabon Review 21/06/13)
Le gouvernement gabonais, vient de prendre, à l’issue de son Conseil des ministres du 18 juin 2013, un décret portant enrôlement électronique et biométrique des citoyens gabonais, aux fins de la constitution du fichier d’État civil et de la liste électorale devant favoriser l’entrée en vigueur de la biométrie dans le système électoral du Gabon. Suffira-t-il pour mettre en accord toutes les parties ? Au regard du retard déjà accusé dans le lancement effectif des opérations portant enrôlement électronique et biométrique des citoyens gabonais, consécutif à la dissonance née des préalables des membres des partis de l’opposition qui, selon ces derniers, reposent sur les conclusions des concertations politiques tenues du 28 janvier au 15 février 2013 sous la houlette du...
(Gabon Libre 21/06/13)
Une fois de plus le drame de l'immigration inter-africaine a frappé le très attractif Gabon à l'actualité unique en Afrique en ce genre pour ce type de faits. Une embarcation avec à son bord plus d’une cinquantaine de ouest africains a échoué dans la nuit de mardi à mercredi au large de Libreville faisant trente six morts parmi les occupants. C’est aux premières heures de cette journée de jeudi matin que les autorités judiciaires ont fait la découverte de plusieurs corps sans vie sur la plage du débarcadère et dont les victimes auraient trouvé la mort par noyade, à la suite du naufrage de l’embarcation dans laquelle ils avaient pris place des jours avant à destination du Gabon. « Il...
(Afriquinfos 21/06/13)
Le groupe bancaire panafricain Ecobank a enregistré pour le compte de l'année 2012 les "meilleurs résultats financiers" en 25 ans d'existence dans 33 pays, a appris jeudi l'agence Xinhua auprès du siège du groupe dans la capitale togolaise. Cette banque panafricaine a réalisé un produit net bancaire de 1,8 milliards de dollars, un résultat avant impôt de 348 millions de dollars représentant et un résultat net consolidé de 286,7 millions de dollars. Il s'agit des progressions respectivement de 46%, 25% et 39% pour le compte de l'année 2012 qualifiées de "meilleurs résultats financiers" de ce groupe bancaire panafricain. "Ces résultats très satisfaisants reflètent le succès de l'intégration de nos deux acquisitions majeures au Ghana et au Nigeria, la forte demande...
(Gabon Review 21/06/13)
Emmanuel Issoze-Ngondet, ministre gabonais des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie, porte-voix de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) au Sommet du G8, notamment à la conférence Open for Growth, tenue à Londres le 15 juin en amont du G8 de Lough Erne, a présenté initiatives de cette sous-région s’articulant autour de la libre circulation intra-communautaire, la politique concertée de soutien au commerce, et le fonds pour l’emploi des jeunes. L’ensemble de ces décisions a été pris lors du sommet extraordinaire de la Cemac convoqué à Libreville par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba. En présence de cinq chefs d’Etat de la communauté et du Premier ministre camerounais, le 14 juin dernier à...
(Infos Gabon 21/06/13)
La société civile gabonaise proche de l’opposition, regroupée au sein du mouvement « Ça suffit comme ça », a organisé du 14 au 16 juin dernier au quartier Nzeng Ayong à Libreville, la deuxième édition du Forum des Indignés du Gabon (FIG), parallèlement au New York Forum Africa (NYFA) qui se tenait en même temps à Angondjé, un autre quartier de Libreville, organisé par la Fondation Attias, sous le haut patronage du Président Ali Bongo Ondimba. Indépendant de ce que la critique aisée mais l’art difficile, le Forum des indignés du Gabon (FIG) qui pourrait avoir été crée pour proposer une alternative économique pour le Gabon, n’aura même pas pu répondre à cette potentielle mission, tant c’est une analyse erronée...

Pages