Vendredi 20 Avril 2018

Gabon

(Reuters 03/10/13)
Un bateau chargé de clandestins pour la plupart originaires de Somalie et d'Erythrée a fait naufrage au large de l'île de Lampedusa en Sicile (Italie) ce jeudi. Le bilan provisoire dépasse les 80 morts, selon les autorités et les sauveteurs interrogés par Reuters.Le nombre de victimes, alignées sur le port, augmente au fur et à mesure des opérations de sauvetage. D'après les garde-côtes, il semblerait que le bateau transportait entre 400 et 500 clandestins lorsqu'il a coulé. Jusqu'ici, 150 ont pu être sauvés.On rappelle que chaque année, des milliers de clandestins africains attirés par ce qu'ils pensent être une vie meilleure en Europe débarquent sur les côtes italiennes après un voyage éprouvant dans des embarcations souvent de fortune.
(Congo-Liberty 03/10/13)
Pierre MOSCOVICI, ministre de l’Economie et des Finances, accueillera à Bercy ce jeudi 3 octobre ses homologues de la Zone Franc, événement organisé en partenariat avec la Banque de France. Cette nouvelle réunion des ministres de la Zone Franc se tient à deux mois du Sommet de l’Elysée pour la Paix et la Sécurité en Afrique. Elle a pour objectifs principaux de contribuer au développement de l’intégration régionale, de la convergence économique entre pays de la région et des flux commerciaux intra-régionaux, dans le cadre de l’agenda précis fixé en mars 2013 lors de la dernière réunion des ministres de la Zone Franc à Dakar. Dans ce contexte, les participants exploreront concrètement deux vecteurs d’intégration à travers l’optimisation des dépenses...
(Xinhua 03/10/13)
Il y a peu de signes d'une réduction systématique de la "pauvreté vécue en Afrique malgré les taux de croissance du PIB de 4,8 % affichés en Afrique entre octobre 2011 et juin 2013, selon une étude publiée mardi. L'enquête d'Afrobarometer révèle que la pauvreté vécue reste omniprésente sur le continent, démentant les prévisions selon lesquelles le recul de la pauvreté suivrait la progression des taux de croissance du PIB officiels. Afrobarometer est un projet de recherche indépendant et non- partisan qui mesure les conditions sociales, politiques et économiques en Afrique. Cette enquête a collecté des données auprès de 34 pays entre octobre 2011 et juin 2013, dans un projet d'une ampleur sans précédent prenant également en compte l'opinion et...
(Gabonews 02/10/13)
Le délégué national de l'Union des Jeunes du Parti Démocratique gabonais (UJPDG), Vivien Amos Makaga Péa a manifesté sa joie de voir les jeunes filles gabonaises faire la politique de manière générale et à l'UJPDG en particulier.«Je suis agréablement surpris et très heureux de constater que les jeunes filles gabonaises sont de plus en plus nombreuses à s'intéresser à la politique de manière générale et à l'UJPDG en particulier. Je m'en réjouis énormément et je demande à tous les responsables jeunes des démembrements de l'UJPDG à travers le Gabon et à l'extérieur, d'ouvrir leurs entités à la parité "fille-garçon" pour ne pas dire "Jeunes Filles - Jeunes Garçons". Nous devons montrer la voie pour les autres », a déclaré Vivien...
(Gabon Review 02/10/13)
Face à la difficulté patente à produire un répertoire des entreprises et générer des statistiques industrielles fiables, ainsi qu’à les analyser dans le but de contribuer à la définition des politiques et stratégies industrielles, le ministère de l’Industrie et des Mines s’est attaché l’expertise de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi) à travers un accord triennal d’assistance technique (2013-2015).Plus que décidé à accélérer le processus d’industrialisation du Gabon et à promouvoir un tissu industriel compétitif par le biais de la transformation locale des ressources naturelles dont regorge le pays, le ministre de l’Industrie et des Mines, Régis Immongault Tatagani, et le représentant de l’Onudi pour l’Afrique centrale, Edmé Koffi, ont passé, le 1er octobre 2013, un accord...
(Gabon Eco 02/10/13)
Jeudi 26 septembre, les étudiants de l'Université Omar Bongo (UOB) ont manifesté contre l'application du décret 340 et le taux d'échec élevé à la Faculté de Droit et Sciences Economiques (FDSE).Le doyen de cette faculté, Jean-Claude James, a répondu aux questions du quotidien "L'Union" dans sa parution du 1er octobre 2013.Accusé par les étudiants de la Faculté de Droits et Sciences Economiques (FDSE) d'être à l'origine du taux élevé d'échec au 1er semestre de l’année académique 2012-2013, et de l'application du décret 340 du 28 février 2013, le doyen de la FDSE, Jean-Claude James a accordé une interview au quotidien "L'Union" pour livrer sa version des faits.Le décret 340, du 28 février 2013, présente la règle de la non-compensation entre...
(Gabon Review 02/10/13)
L’actuel maire de la capitale gabonaise, qui fait face à une fronde interne au PDG et dans le 5e arrondissement, a compris qu’il aurait du mal à rempiler à l’Hôtel de Ville. Il aurait jeté son dévolu sur un siège de Sénateur dans son fief politique.Alors que le renouvellement des élus du Sénat ne se fera qu’en janvier 2015, Jean-François Ntoutoume Emane a confié à des proches qu’un siège de Sénateur ne lui déplairait pas. Lors de l’élaboration de la liste des 25 candidats PDG à la mairie du 5e arrondissement de Libreville, l’actuel édile de Libreville a du s’imposer au forceps, après avoir mal vécu le combat frontal que lui a imposé un grand nombre de ses anciens affidés...
(Gabonews 02/10/13)
L’élue du canton Océan dans le département de Bendjè, Berthe Azizet, a lancé depuis juin 2012, un vaste projet agricole en fédérant les populations de sa circonscription autour des champs de manioc et de banane.L’enthousiasme avait gagné les populations des villages du canton Océan, situé à l’Est du département de Bendjè près de la capitale économique, Port-Gentil. Le député, Berthe Azizet, lançait en juin 2012 son programme agricole dénommé ‘‘un homme, un champ, un village une coopérative’’.Le projet a connu un début l’année dernière, qui se poursuit actuellement avec l’extension des plantations dans la trentaine de villages disséminés à travers le canton Océan où vivent plus de 1000 âmes. La première phase a consisté à expérimenter le concept agricole dont...
(Agence Gabonaise de Presse 02/10/13)
LIBREVILLE (AGP)- Le nouveau Commandant en chef de la Sécurité pénitentiaire, le général Mohammed Sharif Mandza Mandza a convoqué, mardi à l’esplanade de la Prison centrale de Libreville, un grand rassemblement général de son personnel et demandé, dans le cadre d’une prise de contact, à l’Inspection générale et au directeur des personnels de prendre toutes les dispositions urgentes pour traduire en conseil de discipline les agents impliqués dans les malversations relevées lors de l’opération ‘’Prison-fouille’’ du samedi 28 septembre dernier.C’est ainsi que le général Mandza Mandza a déclaré ‘’mettre fin aux habitudes rétrogrades et dilatoires qui ont longtemps gangrené le bon fonctionnement de ce corps, entravant ainsi l’action politique pénitentiaire de l’Etat’’, indiquant qu’il ‘’sera très exigent et n’hésitera pas...
(Gabon Review 02/10/13)
Comme annoncée le 5 septembre dernier au cours d’une rencontre initiée conjointement par le ROLBG, le Fonds des nations unies pour la démocratie (FNUD) et le Réseau des jeunes leaders des nations unies, une rencontre dénommée «Université d’été d’Oyem» se tiendra du 11 au 13 octobre prochain dans le chef-lieu de la province septentrionale. Le but : appuyer l’implication des jeunes Woleu-ntemois dans les processus électoraux au Gabon.Au terme de la rencontre du jeudi 5 septembre 2013 à l’Université Omar Bongo (UOB) à Libreville, l’ambassadeur des Jeunes leaders des nations unies, pour justifier le lancement d’une tournée nationale dans les villes de Lambaréné, Oyem, Port-Gentil et Franceville, avait indiqué : «Nous sommes partis d’un constat. Il y a un fort...
(Gabon Actu 02/10/13)
« Le niveau de la retenue d’eau est sur le point d’attendre la cote d’alerte », a expliqué un technicien de la SEEG aux journalistes.« Mais il y a encore de l’eau pour faire tourner nos turbines », a contrasté le technicien montrant du doigt la chute visiblement asséchée.Le mois de septembre qui marque la fin de la saison sèche est la période critique au niveau de ces plus importants barrages hydroélectriques qui ravitaillent la capitale gabonaise et ses 750 000 habitants.Les pluies tardent à revenir dans la région de Libreville ce qui pourrait paralyser ces sources de production de l’hydroélectricité.En effet, la centrale hydroélectrique de Kinguélé construite en 1972 fournit une puissance de 58 mégawatts (MW) et le barrage...
(Gabon Eco 02/10/13)
L’absence de pluie dans la vallée de la Mbei se traduit aujourd’hui par une baisse critique du niveau d’eau des barrages de Kinguélé–Tchimbélé.Cet assèchement des barrages risque d’occasionner des dégâts considérables pour les équipements de production des barrages.En attendant le retour de pluies significatives sur le bassin versant de Kinguélé-Tchimbélé, des perturbations sur le réseau électrique seront enregistrées dans la ville et pourraient se prolonger dans les jours à venir.Pour préserver et sécuriser ses équipements de production, la SEEG va procéder, à compter de ce jour, mardi 1er octobre 2013, à un planning de délestages tournants pour la ville de Libreville et ses environs.Les agents de la SEEG sont mobilisés pour limiter au minimum la durée et l'étendue de la...
(Gabon Actu 02/10/13)
La cérémonie se déroulera dans l’enceinte de la prison également appelé « sans famille ». La ministre de la Justice présidera en personne cette incinération, selon la source.On rappelle que dans la nuit de vendredi à samedi dernier, le ministère de la Justice a ordonné une opération de fouille dans les 18 quartiers de la prison centrale. Des gendarmes et des bérets rouges quasiment sur le pied de guerre ont réalisé cette mission.D’une cellule à l’autre, les militaires ont fait des découvertes surprenantes. Des détenus avaient au fonds de leur cellule des paires de rangers, des treillis militaires, des couteaux, des tourne-vices bref plusieurs armes blanches qui leur permettait de commettre de nouveaux forfaits chaque fois qu’ils permissionnaires.Les détenus étaient...
(Infos Gabon 02/10/13)
Depuis le lundi 30 septembre dernier se tient à l’esplanade du Ministère de la Fonction publique, à Libreville, la première journée de l’opération d’identification des agents de l’Etat sans affectation dans les départements ministériels.La patronne des lieux, Rose Christiane Ossouka Raponda, ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique n’a pas manqué de marquer de sa présence le lancement de cet opération, par un tour du propriétaire accompagné de la secrétaire général du ministère, Yolande Nyonda et du Directeur général de la fonction publique, Aimé Brice Sackys.Il ne s’agit pas d’une opération ex nihilo car il est utile de rappeler que sont menés depuis 2009, un programme de régularisation des situations administratives et financières des agents civils...
(RFI 02/10/13)
Entre 2002 et 2011, la croissance annuelle moyenne en Afrique a été de 4,8%. Pourtant, la grande majorité des Africains a le sentiment de ne pas avoir profité de cette croissance. C’est ce que révèle Afrobaromètre, qui a présenté son rapport 2012 sur les conditions de vie dans 34 pays africains, mardi 1er octobre à Johannesburg, en Afrique du Sud. Afrobaromètre regroupe plusieurs instituts de recherche en sciences sociales et en économie du continent. Le rapport présenté mardi 1er octobre à Johannesburg regroupe une série d'études d'opinion réalisées de 2010 à 2012. Plus de 50 000 personnes ont été sondées. Toutes les personnes sondées ont évoqué en détail leurs conditions de vie. Combien de fois leur famille a manqué de...
(Xinhua 01/10/13)
L'Etat chinois a offert au gouvernement gabonais, un prêt préférentiel de 64,8 milliards de FCFA (plus de 133 millions USD) pour construire une route de 93 km dans la région très enclavée de Port-Gentil, capitale économique du Gabon.L'accord relatif à l'attribution de ce prêt a été signé lundi à Libreville entre le ministre gabonais de l'Economie, Luc Oyoubi et l'ambassadeur de Chine au Gabon, Sun Jiwen.L'enveloppe servira à construire la route Port-Gentil – Omboué, sur un trajet très marécageux. Une partie du financement servira à construire un pont sur le fleuve Ogooué vers Booué au centre du Gabon.Le Gabon remboursera le prêt pendant 20 ans, y compris une période de grâce de 7 ans à un taux d'intérêt de 2%.Port-Gentil,...
(Gabon Eco 01/10/13)
La nouvelle note attribuée à l'économie gabonaise par l'agence de notation Standard & Poor’s est BB-/Stable/B.Une note légèrement appréciable au regard de la précédente évaluation de cette institution internationale qui était de BB-/Négatif/B.BB-/Stable/B est la nouvelle note après appréciation de la situation économique du pays, que les responsables de l'agence de notation Standard & Poor’s ont attribué au Gabon.Cette note intervient quelques mois après le séjour à Libreville (en juillet 2013) d'experts de cette agence de notation qui avaient eu l'occasion de rencontrer le ministre de l'Economie Luc Oyoubi.En effet, « c'est grâce à la cohérence du Plan Stratégique Gabon Emergent, aux réalisations encourageantes déjà palpables, au taux de croissance du secteur hors pétrole de l'ordre de 10%, à la...
(Agence Gabonaise de Presse 01/10/13)
FRANCEVILLE (AGP)- Le nouveau siège de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) pour la province du Haut-Ogooué (sud-est) a été inauguré samedi dernier à Franceville par le ministre de l’Economie, Luc Oyoubi et de la ministre déléguée à la Santé, Alice Bikissa Nembé.La cérémonie a été matérialisée par la coupure symbolique du ruban, avant la visite de différents services répartis sur les deux niveaux du bâtiment rénové de l’ancienne caisse nationale de garantie sociale, sis à quelques encablures du complexe administratif abritant les services de la préfecture et quelques services provinciaux.Le ministre Oyoubi a loué les efforts accomplis par la CNAMGS dans la mise en œuvre de la politique du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba...
(Gabon Review 01/10/13)
Quelques années après son départ de la mairie d’Oyem, Vincent Essono Mengue a refait parler de lui, jeudi 26 septembre dernier. En se portant à nouveau candidat au Conseil municipal du chef-lieu du Woleu-Ntem, l’homme qui a dit entendre les cris et les plaintes des populations de sa localité, envisage de redonner à la ville son visage d’antan.Depuis quelques temps, comme pour de nombreuses villes gabonaises, la commune d’Oyem croupi sous les immondices. Pour plusieurs riverains, il semble même que l’équipe mise en place par la mairesse actuelle, Rose Allogho Mengara ait été depuis bien longtemps débordée par le travail devant permettre de redonner ses belles couleurs à la ville. Au regard de cet état pour le moins dégradant aussi...
(Gabonews 01/10/13)
Rencontre des partis politiques de l’opposition membres de l’Union des Forces pour l’Alternance (UFA), ce mardi, au siège de l’ancienne Sobraga dans le 1er arrondissement de Libreville en vue d’examiner et étudier les différentes stratégies à mettre en place pour aborder les futures élections locales de novembre 2013 avec sérénité.Selon une source proche de l'UFA, il s’agira d’étudier la possibilité d’insertion des cadres de l’ex- Union nationale au sein des autres partis membres de l’UFA. Au cas contraire, ces derniers constitueront des listes indépendantes aux prochaines locales. C’est le cas du dernier Premier Ministre du défunt président de la République, Jean Eyeghé Ndong par ailleurs, ancien vice – président de l’ex Union Nationale qui a déjà annoncé ses ambitions de...

Pages