Dimanche 21 Janvier 2018

Gabon

(Gabonews 20/09/13)
L’ouverture mardi 17 septembre 2013 de l’Assemblée générale des Nations Unies, suivie mardi 24 par l’ouverture du débat général au cours duquel interviendra le président Ali Bongo Ondimba, donne le coup d’envoi d’intenses discussions autour des enjeux du développement. Il s’agit de définir le programme onusien pour l’après-2015 en tenant compte des succès et des échecs des Objectifs du Millénaire pour le Développement tout en y intégrant des critères spécifiques liés au développement durable. 9 jours pour changer l’avenir Le Président de la République gabonaise s’apprête à rejoindre le siège de l’Organisation des Nations -Unies à New York afin de prendre part au débat général de la 68e session ordinaire de l’Assemblée générale. Lancés mardi 17 septembre, les travaux sont...
(Gabon Eco 20/09/13)
Depuis deux semaines, les consommateurs gabonais constatent une augmentation de 10% du prix des boissons gazeuses produites par la Société de Brasseries du Gabon (SOBRAGA).Une situation qui intervient après accord de la Direction Générale de la Consommation et de la concurrence (DGCC). Partant du principe que chaque année, elle a le droit de faire homologuer sa grille tarifaire par la DGCC, la SOBRAGA a, depuis deux semaines, opéré une augmentation des tarifs pratiqués surses boissons chez les détaillants et revendeurs agréés. Une hausse des prix qui se situe entre 50 F CFA et 100 F CFA. Cette mesure d'augmentation ne concerne en que les boissons gazeuses et conditionnées dans des bouteilles plastiques de 50cl et 150 cl. Le prix des...
(Gabon Actu 20/09/13)
L’hôtel Okoumé Palace en cours de rénovation sera le plus beau, le plus grand et la référence de l’hôtellerie au Gabon, a annoncé jeudi à Libreville le Président directeur général (PDG) du groupe Carlson Rezidor, Wolfgang M. Neumann dans une conférence de presse.« Notre hôtel doit insérer le Gabon dans la carte touristique mondiale », a dit M. Wolfgang avec assurance et fierté. L’ancien Hôtel Intercontinental racheté par la Lybie puis par le groupe gabonais Wali & Resorts subi un leafting complet. Les travaux démarrés en 2012 permettront de créer deux hôtels dans un même complexe : Le Radisson Blu Okoumé Palace avec 330 chambres de luxe et le Park Inn by Radisson avec une capacité de 140 chambres dédiées...
(Gabon Review 20/09/13)
Plus d’un an après l’organisation conjointe de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012, il apparaît que seul le Gabon, à côté de la République sœur de la Guinée Equatoriale, ait jusqu’à ce jour un bon nombre de dettes dont il ne semble vouloir se départir. Aujourd’hui, contre toute attente, le cabinet d’études architecturales 2G ressort les vieux dossiers et exige le règlement de toutes ses factures restées jusque-là impayées par l’une des agences adossées à la Présidence gabonaise. Il y a pourtant quelques mois, sur le plateau de Gabon Télévision Christian Kerangal, tout puissant responsable du COCAN-Gabon, se ventait d’avoir réussi avec brio et dextérité la tâche qui lui avait été confiée par le Chef d’Etat quant à l’organisation...
(Gabon Eco 20/09/13)
La société des Transports urbains de Port-Gentil (Transpog) annonce la hausse des tarifs des trajets, pour cause de non renouvellement de la subvention accordée par la mairie de Port-Gentil. Une situation qui inquiète les populations de la capitale économique du Gabon. L'annonce de l'implantation de la société de Transport urbain de Port-Gentil (Transpog) au début de l'année 2013, ainsi que la grille tarifaire que proposait cette société avait reçu un écho favorable chez les populations de la ville du pétrole. Les prix proposés permettaient à beaucoup de familles de pouvoir se déplacer à moindre coût. Transpog explique cette augmentation par le non renouvellement par la mairie de Port-Gentil, de la subvention que cette dernière accaordait à la société de transport...
(Gabon Eco 20/09/13)
Depuis mercredi 18 septembre, une délégation togolaise menée par le directeur de la gestion des bénéficiaires de l'Institut national d'assurance maladie (Inam) séjourne à Libreville afin de calquer le modèle gabonais d'assurance maladie.La politique gabonaise de protection sociale intéresse le gouvernement togolais qui a envoyé une délégation composée de six personnes pour prendre connaissance du modèle gabonais en matière d'assurance maladie. Cette rencontre a pour objectif de renseigner la délégation togolaise sur les aspects techniques permettant la mise en oeuvre d'un dispositif qui offre un meilleur accès aux soins aux populations togolaises.A cet effet, une présentation du système de fonctionnement du régime obligatoire d'assurance maladie et de garantie sociale a été assurée conjointement par le directeur général adjoint de la...
(Gabon Review 20/09/13)
Les tensions entre Jim Dutton, actuel directeur général de l’ANGT et Maixent Accrombessi, le tout puissant directeur de cabinet de la Présidence de la République gabonaise, n’avaient que trop duré. Si les deux hommes éludaient à chaque fois la question de leurs véritables rapports devant les médias, aujourd’hui, c’est plus qu’évident : l’un des deux est en passe de remporter le « combat ». Le départ probable du Britannque dans les prochains jours semble marquer la fin des hostilités. L’affaire n’échappait plus à personne. Dans les couloirs de la « gigantesque » Présidence de la République du Gabon, dans les coins huppés et bistrots de la capitale, il se murmurait que le directeur de cabinet du Chef de l’Etat, l’«...
(Gabon Review 20/09/13)
Après avoir récemment annoncé une hausse de la croissance de la consommation sur le marché des produits pétroliers en 2012, la Société gabonaise de raffinage a, cependant, accusé un coup en termes de production au cours du même exercice tandis qu’une rumeur récurrente de pénurie de kérosène circule ces derniers jours au Gabon.En effet, la société a fait état d’un traitement global de brut à la fin décembre 2012 de 765 942 tonnes métriques pour un budget de 900 000 tonnes ; soit un écart de -16% par rapport aux objectifs fixés. Ce qui légèrement plombé le résultat opérationnel de la société, qui s’est établi à -168 millions de francs CFA. Une contre-performance qui s’explique par des incidents techniques, des...
(L'Union 20/09/13)
Le concours s'est déroulé hier, dans les locaux de l'établissement, sis au complexe du lycée technique Omar Bongo (LTNOB). Selon le directeur général de l'Institut de technologie d'Owendo (Ito), Christian Didier Mouity, les résultats seront publiés en milieu de semaine prochaine.Ils sont, au total, 1 320 candidats à frapper aux portes de cet établissement supérieur professionnel, mais seuls 295 seront admis dans les filières des secteurs tertiaires et industriels. Ce nombre, selon le directeur général de l'Ito, Christian Didier Mouity, répond aux quotas proposés par les responsables de l'Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG). Dans la mesure où les admis doivent immédiatement bénéficier des allocations d'études de l'État. La filière des Sciences et techniques du tertiaire (STT) comprend, à...
(Xinhua 20/09/13)
Le président français, François Hollande, présent à Bamako la capitale malienne dans le cadre de la cérémonie solennelle marquant le début du mandat du président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK, a annoncé jeudi la tenue d'un sommet des chefs d'Etats africains en décembre prochain à Paris sur la sécurité en Afrique. L'objectif de cette réunion est d'élaborer une stratégie globale de lutte contre le terrorisme, a précisé François Hollande lors d'une conférence de presse qu'il a co-animée avec le président IBK et le président Idriss Déby Itno du Tchad. Selon M. Hollande, il ne s'agira pas de parler des relations Afrique-France lors de cette rencontre. En plus de l'aspect sécuritaire, les dossiers sur les changements...
(Burkina24 20/09/13)
Ils sont vingt-et cinq leaders (hommes et femmes) dans le secteur de la promotion économique en Afrique francophone sélectionnés le journal ‘’Jeune Afrique’’ comme incarnant l’Afrique de demain. Douze (12) au sud du Sahara et treize (13) au Maghreb, ces 25 Hommes sont âgés de trente-cinq à quarante-cinq ans avec comme marque déposée l’entrepreneuriat, le panafricanisme, les pratiques modernes, l’innovation et la compétition. Exerçant dans divers secteurs (financiers, avocats, industriels, consultants, technophiles), ils portent les étendards d’une Afrique prospère de demain et assurent ainsi la relève du patronat africain. Parmi ces 25 compétences de l’économie africaine, huit seulement sont des héritiers, les reste ont acquis leur notoriété grâce leur travail et leurs initiatives. Le Maroc triomphe du lot en termes...
(Xinhua 20/09/13)
BRAZZAVILLE (Xinhua) - La première rencontre des maires, gouverneurs et autorités locales des villes francophones d'Afrique centrale s'est ouverte jeudi à Brazzaville en République du Congo. Jusqu'à vendredi, les participants vont discuter l'agenda de la 33e assemblée générale de l'Association internationale des maires francophones (AIMF) prévue au mois de novembre prochain en France. A cette prochaine rencontre les dirigeants des collectivités publiques des pays du monde ayant en partage la langue française vont adopter un programme triennal 2014-2017 qui canalisera l'action dans leurs entités. « Le temps est venu pour que les collectivités locales, chevilles ouvrières des politiques et programmes de proximités et de solidarité, prennent effectivement part aux processus d' élaboration des stratégies de développement de l'Afrique », a...
(Gabon Review 19/09/13)
Le président de la 68e session de l’Assemblée générale de l’Organisation des nations unies (ONU), John William Ashe, d’Antigua-et-Barbuda a, le 17 septembre 2013, donné le coup d’envoi de la première séance plénière de ces assises avec la nomination du Gabon à la Commission de vérification des pouvoirs, aux côtés de huit autres États.Placée sous le thème «le programme de développement pour l’après-2015 : Préparons le terrain», la 68e session ordinaire de l’Assemblée générale de l’Organisation des nations unies a été ouverte le 17 septembre dernier en présence du secrétaire général de cette organisation, Ban Ki-Moon, et du président sortant Vuk Jeremić, de la Serbie. «Ensemble, nous pouvons faire de cette année une ligne de rupture dans l’histoire de l’Organisation,...
(Gabonews 19/09/13)
Il serait difficile pour certains visiteurs de croire qu’il y a encore des portgentillais qui éprouvent un mal à s’éclairer avec la lumière, et surtout la problématique d’accès à une eau potable, qui ne trouve jusqu’ici aucune solution concrète.Le sempiternel problème d’extension du réseau électrique et d’adduction d’eau potable est une « pilule » sociale que les habitants des quartiers sous-intégrés de la commune de Port-Gentil, poumon économique, refusent d’avaler au moment où les autorités du Gabon prônent un développement harmonisé.En sillonnant plusieurs nouvelles zones d’habitations, le visiteur aurait du mal à accepter qu’il se trouve dans la seconde commune gabonaise, à en juger par le décor que présente Port-Gentil en certains endroits. Des compteurs d’électricité plaqués contre les murs...
(Gabon Review 19/09/13)
Alors que plusieurs Gabonais s’inquiétaient de l’éclipse du légendaire et traditionnel tour de table organisé par le Président de la République en vue d’étudier avec les membres du gouvernement les «choses au pays», c’est avec soulagement qu’on a appris, dans la matinée du mercredi 18 septembre 2013, la tenue d’un Conseil des ministres convoqué par le Chef de l’Etat le même jour.Les langues et les esprits les plus pessimistes présageaient déjà la fin de la traditionnelle réunion entre le Chef de l’Etat et l’ensemble des membres du gouvernement. D’autres, encore, plus défaitistes, semblaient percevoir la fin de la notion de concertation en République gabonaise, accusant Ali Bongo de gouverner sans tenir compte des avis de Raymond Ndong Sima, son Chef...
(Gabon Actu 19/09/13)
BGFI Holding Corporation SA, dont la société tête du groupe est BGFIBank lance un emprunt obligataire d’un montant de 80 milliards de Francs CFA pour une durée de 7 ans, en vue d’accompagner davantage le financement des projets structurants initiés dans ses pays d’implantation, selon un communiqué officiel du groupe.Cette offre dénommée « BGFI Holding 5% Brut 2013-2020 » est ouverte à toute personne physique ou morale résidente ou non dans la zone CEMAC. Conformément aux dispositions régissant l’Appel Public à l’Epargne sur le Marché Financier régional de la CEMAC, cette opération a été autorisée par la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale sous le numéro COSUMAF-APE-02/13. Cette émission est composée de 800.000 obligations d’une valeur nominale...
(Agence Gabonaise de Presse 19/09/13)
LIBREVILLE (AGP)- Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé mercredi, à Libreville, le lancement au Gabon de l’initiative pédiatrie « Des enfants en bonne santé, des enfants heureux », pour diversifier et adapter toujours plus son offre de soins pour les jeunes patients africains, selon un communiqué du groupe pharmaceutique dont l’AGP a reçu copie jeudi. « La santé de l’enfant est une priorité pour l’Afrique : un enfant sur quatre dans le monde est Africain et 50% de la mortalité infantile mondiale a lieu sur ce continent. Sanofi est leader sur le continent africain, avec l’offre de soins la plus large pour les enfants. L’Initiative Pédiatrie de Sanofi en Afrique répond à la volonté forte de renforcer notre contribution et...
(Agence Gabonaise de Presse 19/09/13)
LIBREVILLE (AGP)- Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a reçu mercredi, une délégation du groupe américain ‘’Parthenon’’, spécialisé en conseil stratégique de choix en matière d’éducation, selon la presse présidentielle.L’entrevue s’est déroulée en présence de quelques proches collaborateurs du chef de l’Etat, notamment le directeur de cabinet Maixent Accrombessi et le conseiller Étienne Massard. La délégation, conduite par le vice-président du groupe, Anne Von Guionneou est venue exprimer au président de la République la volonté de son entité d’accompagner le Gabon dans la formation de sa jeunesse, aussi bien au niveau du primaire, du secondaire que de l’université. PRP/PRB
(Gabon Review 19/09/13)
Des années après avoir lutté pour l’intégration de la biométrie dans l’organisation des élections en République gabonaise, les bruits et autres revendications de la part des hommes politiques semblent s’être définitivement tus. Il semble même que l’avoir acquise a fait perdre la vue et l’intuition de la plupart des partis politiques se réclamant de l’Opposition. Au point que certains analystes avertis parlent aujourd’hui d’une inévitable déculottée à venir pour ces partis, par la faute de cette même biométrie.Près de trois mois après la lutte opposant les partis politiques se réclamant de la Majorité et ceux de l’Opposition, les bruits et autres revendications semblent s’être tus. C’est désormais en bons « amis » que les formations politiques de tous bords se...
(L'Union 19/09/13)
Les 44 jours d’arrêts imprévus de la raffinerie ont plombé partiellement l’activité de la société gabonaise de raffinage en 2012, malgré un meilleur second trimestre cette même année en termes de productivité. Les performances de la Société gabonaise de raffinage ont été contrastées en 2012. Le traitement global de brut à fin décembre 2012 s’est situé à 765 492 tonnes métriques ™ pour un budget de 900 000 tonnes. Ce qui donne un écart de -16 % par rapport aux objectifs fixés. Conséquence : le résultat opérationnel a été légèrement négatif (-168 millions de francs).Selon la Sogara, cette contre-performance s’explique par des incidents techniques, des retards dans les travaux du Grand Arrêt ainsi que des problèmes sociaux. Il s’agit notamment...

Pages