Vendredi 15 Décembre 2017

Gabon

(L'Economiste Maghrébin 18/09/13)
Assureurs et réassureurs africains seront, à partir du 6 octobre 2013, les invités de la Fédération tunisienne des sociétés d’assurances (FTUSA), pour échanger sur les mutations et le potentiel de croissance du marché africain de l’assurance.Ainsi, le forum se tiendra du 6 au 8 octobre prochain, sous le thème « Le marché de l’assurance et de la réassurance en Afrique : mutations et potentiel de croissance ». Cette édition prévoit la participation d’environ 400 professionnels du secteur de l’assurance et de la réassurance.Une réunion du sous-comité Finances se tiendra à la veille du forum. La première journée de cette 19ème édition sera centrée sur les réunions des comités techniques des pools de l’Organisation africaine de l’assurance (OAA) et de son...
(Nouvelles du Gabon 18/09/13)
Examiner la proposition faite par la CAF aux deux pays de solliciter l'organisation de la CAN 2017 au détriment de la Libye (pays qui connait actuellement une instabilité) tel était l'objet des séances de travail qui ont eu lieu à Malabo entre une délégation du comité d'organisation de la CAN 2012(COCAN Gabon) conduite par son président Christian KERANGAL et le COCAN Guinée+Equatoriale. Si à Malabo aucune décision n'a été prise.il n'en demeure pas moins que la proposition sera transmise aux chefs d'Etat des deux pays: Ali BONGO ONDIMBA et son homologue Teodoro OBIANG NGUEMA. Précisons enfin que la sollicitude de la CAF fait suite au succès de la CAN 2012 organisée conjointement par les deux pays frères.
(AFP 18/09/13)
MADRID, 18 septembre 2013 (AFP) - Plusieurs centaines d'immigrants africains ont de nouveau tenté mercredi de pénétrer dans l'enclave espagnole de Ceuta, à la pointe nord du Maroc, sans succès cette fois après un autre assaut massif lancé la veille, a annoncé la Garde civile. "Un groupe de 300 à 400 personnes, à peu près équivalent à celui de la veille" a tenté d'entrer sur le territoire espagnol via la plage de Tarajal, dans la zone frontière, a indiqué un porte-parole, précisant que les autorités marocaines avaient déjoué cette tentative. "Personne n'a réussi à entrer", a-t-il précisé. Cette tentative fait suite à l'arrivée, mardi, à Ceuta ainsi que dans l'autre enclave espagnole de Melilla, de près de 200 immigrants venus...
(Gabon Eco 18/09/13)
"Faire mieux entendre les voix de la démocratie", tel est le thème de la journée internationale de la démocratie célébrée le lundi 16 septembre au Gabon. Une célébration qui a laissé les populations pour le moins indifférentes.La journée internationale de la démocratie instaurée par l'Union Interparlementaire des Nations Unies à laquelle le Gabon est affilié, a été célébrée au sein de l'Assemblée Nationale par des conférences et débats entre parlementaires. Cependant cette manifestation constitue-t-elle une adhésion de façade aux idées véhiculées lors de cette journée ou une réelle volonté de promouvoir et d'appliquer les principes démocratiques sur le plan national? En effet, si la démocratie se définit comme "une valeur universelle qui suppose que les peuples choisissent leur propre système...
(Gabonews 18/09/13)
Selon le rapport 2012 de la Banque Mondiale, 148 milliards de dollars ont été perdus en Afrique à cause de la corruption, ce qui accroit considérablement la paupérisation des populations. La plate- forme de lutte contre ce que d’aucuns qualifient de « cannibalisation » du patrimoine, née dans la capitale ghanéenne, s’impose comme un instrument interafricain qui apporte une nouvelle vision dans la consolidation des efforts visant à marginaliser le fléau. « La corruption existe là où se trouve l’argent, or l’argent se trouve partout », dixit un délégué guinéen aux travaux d’Accra. D’où l’urgence qui consiste à coordonner et harmoniser la lutte à l’échelle continentale et mondiale. Outre l’élection et l’adoption des statuts, le programme de la rencontre de...
(Xinhua 17/09/13)
Le ministre marocain de l'Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, Abdelkader Amara, a eu un entretien mardi à Rabat avec le ministre gabonais de l'Industrie et des mines, Régis Immongault, axé notamment sur les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays dans les secteurs de l'industrie et des investissements. Lors de cette entrevue, les deux parties ont procédé à un échange de vues sur les stratégies d'industrialisation des deux pays, en mettant en exergue les moyens à même de renforcer les relations de coopération et de partenariat industriel."Les investissements marocains au Gabon demeurent en deçà de leur potentiel. Le volume des échanges ne dépasse pas les 500 millions de dirhams (1 dollar=8,1 dirhams), ce qui est un...
(Xinhua 17/09/13)
RABAT, (Xinhua) -- Le ministre marocain de l'Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, Abdelkader Amara, a eu, mardi à Rabat, un entretien avec le ministre gabonais de l'Industrie et des mines, Régis Immongault, axé notamment sur les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays dans les secteurs de l'industrie et des investissements. Lors de cette entrevue, les deux parties ont procédé à un échange de vues sur les stratégies d'industrialisation des deux pays, en mettant en exergue les moyens à même de renforcer les relations de coopération et de partenariat industriel. "Les investissements marocains au Gabon demeurent en deçà de leur potentiel. Le volume des échanges ne dépasse pas les 500 millions de dirhams (1 dollar=8,1 dirhams),...
(Infos Gabon 17/09/13)
Libreville, Mardi 17 Septembre 2013 (Infos Gabon) – Les déclarations très critiques assénées ce dernier temps au Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) par ses alliés, partis de la majorité républicaine pour l’émergence renseigne suffisamment sur le climat qui règne au sein de ce regroupement de partis politiques dans le cadre de la charte de la majorité républicaine pour l’émergence, plate forme mise en place pour soutenir l’action politique du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.Ainsi son relevé pèle mêle montre le manque de solidarité, de cohésion et d’entente cordiale des partis membres de ce regroupement, surtout en cette période préélectorale qui, normalement devrait féconder des stratégies politiques en leur sein visant à préserver leurs intérêts communs et individuels pour...
(Nouvelles du Gabon 17/09/13)
Malgré les vacances institutionnelles l’homme n’a pas ménagé son temps.Et pour cause, Mathias OTOUNGA OSSIBADJOUO, Directeur Adjoint de Cabinet du Président de la République sait l’importance qu’accorde le Premier des gabonais, Ali Bongo Ondimba quant à l’opération d’enrôlement biométrique qui tire à sa fin.Pendant de jours et des nuits, Mathias OTOUNGA OSSIBADJOUO n’a pas été du tout repos.D’Okondja à Moanda,en passant par Franceville, le Membre du Bureau Politique Permanent aura été de toutes les discussions politiques.Souvent entre deux véhicules, le Membre du Bureau Politique Permanent à veiller à ce que cette opération politico-administrative se déroule normalement. A Okondja où il est natif, OTOUNGA OSSIBADJOUO a, grâce à son association génération Ali Bongo Ondimba convié les populations à se faire enrôler.Pour...
(Gabon Eco 17/09/13)
Après enquête et suite aux aveux du secrétaire cantonal Louis Georges Enganga, le préfet de l'Abanga-Bigné, Charles Mbessagnamby a été placé sous mandat de dépôt, hier, lundi 16 septembre, à la prison centrale de Lambaréné.Cité dans une affaire de faux et usage de faux et après avoir été dénoncé par son collaborateur Louis Georges Enganga comme faisant partie d’un réseau impliqué dans la délivrance frauduleuse d’actes de naissance gabonais à des ressortissants étrangers, le préfet de l'Abanga-Bigné avait disparu de son poste de travail pour rencontrer son avocat à Libreville afin de préparer sa défense dans l’éventualité de poursuites judiciaires. malheureusement pour lui, l'enquête diligentée par les autorités compétentes conduira les enquêteurs sur sa piste. Sur convocation du procureur de...
(Gabon Review 17/09/13)
Les chefs d’entreprises membres de la Confédération patronale gabonaise (CPG) se sont retrouvés le lundi 16 septembre 2013 à Libreville, dans le cadre d’un partenariat avec l’Ecole des Hautes études commerciales (HEC) de Paris, pour suivre une conférence portant sur «le rôle des organisations régionales et de l’ONU pour la résolution des conflits en Afrique comme condition aux investissements et au développement durable», animée par Théodore Christakis, professeur de droit international à l’université Grenoble-Alpes et à Sciences-po Paris.Cette conférence, à laquelle a assisté le président de la CPG, Henri Claude Oyima, de même que le président de la Chambre de commerce du Gabon, Jean-Baptiste Bikalou, entre autres, visant à améliorer les connaissances des membres de cette structure sur un certain...
(Gabon Review 17/09/13)
Les acteurs partie prenante du Programme ACP (Afrique, Caraïbe et Pacifique) Fish II ont récemment organisé à Libreville un atelier national de formation pour le renforcement des capacités des petits producteurs dans la production intensive d’alevins de clarias. L’objectif était de renforcer la gestion des ressources halieutiques dans ces pays ACP pour aboutir à une gestion durable des ressources.Le programme ACP Fish II est un outil important de coopération entre l’Union Européenne et le groupe ACP visant justement à améliorer la gestion des pêches dans ces pays et de contribuer à une gestion durable et équitable des pêches en vue de lutter contre la pauvreté. C’est dans cette optique qu’une douzaine de personnes, notamment des pisciculteurs du secteur privé et...
(Nouvelles du Gabon 17/09/13)
Libreville sert de cadre à la 5ème réunion extraordinaire du Conseil des Ministres de Paix et de Sécurité de l’Afrique Centrale (COPAX).Au menu des travaux,la crise en république Centre africaine.La capitale gabonaise,a abrité lundi dernier dans un hôtel de place la 5ème réunion extraordinaire du conseil des ministres de paix de sécurité de l’Afrique Central (COPAX).Des assises dont les travaux préparatoires avec les experts des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) avaient démarré le samedi 14 septembre dernier.Plusieurs questions étaient au menu afin de trouver des solutions durables à la situation politico-militaire en RCA. Il a s’agit de l’augmentation des effectifs de la Force de Paix de la région en RCA (FOMAC) ; l’implication...
(Xinhua 17/09/13)
LIBREVILLE, (Xinhua) -- Une extraordinaire du conseil des ministres du Conseil de paix et de sécurité de l' Afrique centrale (COPAX) se sont ouverte lundi à Libreville sous la présidence du ministre tchadien des Affaires étrangères Moussa Faki Mahamat, dans le but de traiter de nouveau des modalités de restaurer rapidement la sécurité en République centrafricaine. Face au regain de violence armée et vu la détérioration continue de la situation sécuritaire, les ministres des Affaires étrangères de la Communauté des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) présenteront leurs recommandations au président en exercice de cette institution, le président tchadien Idris Deby Itno, en ce qui conerne le renforcement immédiat, en effectifs et en moyens matériels, de la mission de consolidation de la...
(Gabonews 17/09/13)
Le Gabon à l’instar du monde entier, célèbre ce lundi, la 6ème édition de la Journée internationale de la démocratie sous le thème « Faire mieux entendre la voix de la démocratie ».C’est le siège de l’Assemblée nationale qui a prêté son cadre à la célébration de cette journée.« Cette journée nous invite, nous parlementaire à prendre davantage de notre rôle de représentant du peuple. Elle nous invite aussi à développer de plus en plus la participation du peuple à tous les débats politiques, économiques, sociaux et culturels », a déclaré Paul Mba Abessole, 5ème vice président de l’Assemblée nationale, président de séance.Instituée le 8 novembre 2007, l'Assemblée générale a proclamé le 15 septembre Journée internationale de la démocratie, et...
(Gabonews 16/09/13)
M.Régis Immongault Tatagani, Ministre Gabonais de l’Industrie et des Mines, est arrivé ce lundi, au Maroc, pour une visite de travail de près d’une semaine.Le Ministre Immongault, devrait mettre à profit ce séjour pour rencontrer ses collègues marocains de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, mais aussi de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement.Le membre du Gouvernement gabonais qui rentre d’une mission de promotion du Gabon Minier, en Australie, devrait aussi avoir des rencontres et des séances de travail avec des dirigeants du Centre Marocain pour la Promotion des Exportations ; de la Fédération Nationale de l’Agroalimentaire, de l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale, et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc.En droite ligne des...
(Gabon Review 16/09/13)
BGFI Holding Corporation SA, Société tête du groupe BGFIBank lance un emprunt obligataire d’un montant de 80 milliards de Francs CFA pour une durée de 7 ans, en vue d’accompagner davantage le financement des projets structurants initiés dans ses pays d’implantation. Le communiqué intégral émis à cet effet.Communiqué. Emprunt obligataire par appel public à l’épargne sur le Marché Financier de la CEMAC.BGFI Holding 5% Brut 2013 – 2020 Montant global de l’opération : 80 milliards de Francs CFA. Libreville, le 16 septembre 2013. BGFI Holding Corporation SA, Société tête du groupe BGFIBank lance un emprunt obligataire d’un montant de 80 milliards de Francs CFA pour une durée de 7 ans, en vue d’accompagner davantage le financement des projets structurants initiés...
(Gabonews 16/09/13)
Pierre-Claver Maganga Moussavou a annoncé récemment aux populations de la commune de Mouila son ambition de prendre la tête du conseil municipal du chef lieu de la province de la Ngounié.C’est au cours d’une causerie politique au quartier Divindé, dans le premier arrondissement de la ville, que le chef du Parti Social et Démocrate a annoncé sa candidature, confirmant ainsi l’ambition de l’opposition réunie au sein de l’UFA de jouer un rôle de premier plan aux locales de novembre 2013.Pierre-Claver Maganga Moussavou avait déjà été maire de Mouila. Il dénonce aujourd’hui l’amateurisme avec lequel la ville serait gérée. Ce qui expliquerait d’ailleurs la situation d’anarchie et d’insalubrité dans laquelle se trouve Mouila.Le leader du PSD pourrait avoir en face de...
(Agence Gabonaise de Presse 16/09/13)
MOUILA (AGP) - L’école primaire de Saint-Martin, 32 km de Mouila capitale provinciale de la Ngounié (sud) a été réhabilité par la société Olam Palm, 70 ans après sa création, rapporte l’AGP.L’école qui s’était vidé de ses élèves l’année scolaire 2012/2013, a fait peau neuve avec des travaux de réhabilitation de la vielle bâtisse et s’apprête à accueillir de nouveau les élèves qui l’ont désertée pour cause d’exode rural.Une situation imputée à la multinationale singapourienne, Olam, qui recrute hommes et femmes valides afin d’être employé dans les champs de palmiers, bien loin de ce village. Ce qui oblige les parents d’élèves à inscrire leurs progénitures dans les écoles des bourgades proches des champs de palmiers.De sources concordantes, la réhabilitation de...
(Gabon Review 16/09/13)
De retour l’édition 2013 de l’Africa Down Under Conference, le fameux rendez-vous australien des ministres africains des mines, Régis Immongault Tatagani, ministre de l’Industrie et des Mines, a été amené à présenter la situation actuelle du Gabon minier. Manganèse de Franceville, mines de fer de Bélinga, stratégie minière sous-régionale et Gabon industriel sont au centre de cet entretien dont on retiendra, pour l’essentiel, que «le Gabon veut être maître de son destin».Gabonreview : Monsieur le ministre, vous revenez d’Australie où vous avez pris part à l’Africa Down Under Conference. De quoi était-il question et qu’en avez-vous tiré ?Régis Immongault : Cette conférence en Australie a réuni les ministres Africains des Mines pour échanger avec les compagnies australiennes pour la plupart,...

Pages