Vendredi 19 Janvier 2018

Gabon

(APA 02/11/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) va débloquer 1,7 milliard de francs CFA pour accompagner l’intégration communautaire, ont décidé les chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) au terme de leur sommet extraordinaire, tenu mardi à Ndjamena, au Tchad. « Passant à l'examen des points inscrits à son ordre du jour, la Conférence a pris acte de la décision d'ouverture intégrale de leurs frontières, prise par les Etats membres en application de l'Acte additionnel N°01/13/CEMAC-070 UCCE-SE du 25 Juin 2013 portant suppression des visas pour tous les ressortissants de la CEMAC circulant dans l'espace communautaire », précise le communiqué final. D’où le satisfécit des dirigeants de...
(Agence Ecofin 02/11/17)
Au sortir du sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), qui s’est achevé le 31 octobre 2017, à Ndjamena, la capitale tchadienne, la décision a été prise de passer l’éponge sur une partie importante des arriérés accumulés par les Etats membres, au titre de la mise à disposition de la taxe communautaire d’intégration (TCI), mécanisme autonome de financement de la communauté. «Abordant la question du financement de la Communauté et au regard du niveau des arriérés accumulés par les Etats membres au titre de la Taxe communautaire d’intégration, la conférence a décidé d’annuler la masse d’arriérés à hauteur de 90%, afin de partir sur des bases nouvelles. Elle a invité les...
(Agence Ecofin 02/11/17)
Exit le Congolais Pierre Moussa à la tête de la Commission de la Cemac et l’Equato-guinéen Rafael Ntung Nsue à la Commission de surveillance du marché financier sous-régional. Ces deux hommes ont été remplacés à l’issue du sommet des chefs d’Etat de N’djamena respectivement par le Gabonais Daniel Ona Ondo (photo), ancien Premier ministre gabonais, et par le Tchadien Nagoum Yamassoum. Ces deux hommes vont conduire deux importants chantiers communautaires à savoir les réformes au niveau de la Commission s’agissant de l’accélération de l’intégration régionale et le transfert à Douala au Cameroun, des bureaux de la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale. Mais dans le détail, le nouveau président de la Commission de la Cemac, qui aura comme adjoint la...
(La Tribune 31/10/17)
Entre 2009 et ce jour, le montant cumulé des arriérés de cotisations des six pays membres de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale s'élève à plus de 200 milliards de francs CFA, soit plus de 350 millions de dollars, a annoncé le ministre tchadien de l'économie et de la planification du développement, Nguéto Tiraïna Yambaye. Le montant cumulé des arriérés de cotisation des six pays membres de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC), Cameroun, le Congo Brazzaville, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine et le Tchad...
(Xinhua 31/10/17)
Le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issozé Ngondet, a quitté Libreville lundi, à destination de N'Djamena au Tchad, où il représente le président de la République, Ali Bongo Ondimba, au Sommet extraordinaire des chefs d'Etats de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), qui s'ouvre mardi prochain. M. Ngondet participera mardi aux côtés des chefs d'Etat et du gouvernement de la sous-région, qui analyseront les problèmes auxquelles font face les pays membres de la CEMAC. Les leaders de la CEMAC chercheront également une stratégie sur la mise en place de la mesure lors du sommet de Djilobo en Guinée équatoriale. Il s'agit, entre autres, des décisions relatives à l'application intégrale de la libre circulation des biens et des personnes...
(RFI 31/10/17)
Au Gabon, le sixième vice-président du Sénat, Jean Christophe Owono Nguéma, ne s'est pas présenté ce lundi à la section anti-criminalité de la Direction générale des recherches, un service des renseignements généraux de la gendarmerie gabonaise. Sénateur de l'opposition, Jean Christophe Owono Nguéma est poursuivi suite à un entretien sur le plateau de TV5 Monde le 19 octobre dernier dans lequel il dénonçait la révision en cours de la Constitution estimant que le pouvoir voulait installer une monarchie. Il avait demandé au peuple gabonais de se soulever comme au Togo, ce qui n'a pas plu à la justice. Jean Christophe Owono Nguéma a passé toute sa journée dans son luxueux bureau du palais du Sénat. Sur sa table, une copie...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(AFP 30/10/17)
Le vice-président du sénat gabonais Jean-Christophe Owono Nguema est convoqué lundi à la gendarmerie à Libreville après un entretien télévisé dans lequel il a appelé à "contrer Ali (Bongo, le président) sur le terrain", a annoncé dimanche le procureur de la République du Gabon à l'AFP. "Il a été convoqué demain à 09H00 (08H00 GMT)", a déclaré le procureur de la République, Steeve Ndong Essame. "Ses propos pourraient constituer un délit flagrant (...) une incitation à la révolte", a -t-il ajouté en précisant que la convocation lui avait été remise samedi. M. Nguema, sénateur proche du parti Union Nationale (UN, opposition), a dit qu'il ne se rendrait pas à la Direction régionale de recherches (DGR, organe de renseignement de la...
(La Tribune 30/10/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) vient de prendre la décision de décaisser une enveloppe de 400 milliards de Fcfa en faveur du Gabon. Un appui financier destiné à accélérer la relance économique du pays. Baisse drastiques des recettes tirées des exportations du pétrole, principale source de revenus du pays, et une passe économique difficile sur fond de crise politique... L'appui du Fonds monétaire international (FMI) ne pouvait pas tomber sur un autre meilleur moment. Estimée à 400 milliards de Fcfa, cette enveloppe devrait permettre au gouvernement gabonais d'accélérer la mise en œuvre du fameux Plan de relance économique. Un plan triennal, 2017-2019 que le gouvernement gabonais s'est engagé à mettre en œuvre. Objectif ? Impulser une dynamique nouvelle afin de...
(APA 30/10/17)
APA – Douala (Cameroun) - Des concertations sont en cours pour l’harmonisation et la validation de la procédure du Titre de transit unique (TTU) portant sur les transports ferroviaire et routier en vue de faciliter des échanges commerciaux au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris lundi APA de sources concordantes. La mesure qui est appelée à s’étendre dans toute la sous-région, regroupe actuellement des experts des administrations douanières du Cameroun, de la Centrafrique et du Tchad qui ont constitué un comité scientifique pour élaborer les différentes étapes de l’harmonisation et de la validation du Titre de transit unique Rail/Route en Afrique centrale. La première commission planche sur le cautionnement et des conditions de...
(Xinhua 30/10/17)
Le montant cumulé des arriérés de cotisations des six pays membres de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC) vis-à-vis de leur organisation, entre 2009 à ce jour, s'élève à plus 200 milliards FCFA (plus de 350 millions de dollars), a déclaré dimanche le ministre tchadien de l'Economie et de la Planification du développement, Nguéto Tiraïna Yambaye, en ouverture des travaux de la session extraordinaire du conseil des ministres de l'Union économique de l'Afrique centrale (UEAC). Le financement de la CEMAC a été toujours un gros problème récurrent qui risque de porter atteinte à sa survie, ont fait remarquer des observateurs locaux. Les chefs d'Etat de la région, conscients de la nécessité de doter la Communauté...
(Jeune Afrique 28/10/17)
Ministre depuis 2015, passée par les cabinets PwC et Deloitte avant de devenir la présidente de la Confédération patronale gabonaise, Madeleine Berre souligne les difficultés des femmes à concilier vie professionnelle et vie privée. Jeune Afrique : Comme vous l’avez indiqué durant le CEO Forum, vos trois maternités vous ont coûté trois ans de vie professionnelle. Quels obstacles avez-vous rencontrés sur votre chemin ? Madeleine Berre : C’est une attitude souvent inconsciente chez les hommes et à laquelle les femmes cèdent sans s’en rendre compte. On nous retire des dossiers, on nous met de côté. Dans un univers dominé par la compétition, les femmes préfèrent donc parfois renoncer à leur maternité. Or, on ne peut pas être un leader sans réussir sa vie...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(Agence Ecofin 27/10/17)
Mercredi, au Gabon, l’organisation nationale des employés du pétrole (Onep) a adressé un préavis de grève d’une semaine à la direction de la compagnie Caroil, filiale de Maurel & Prom. En effet, les travailleurs revendiquent, depuis 2014, des droits que refuse de leur accorder l’entreprise, malgré un accord signé récemment entre les deux parties. Selon le préavis, « la revalorisation de la prime de chantier de 448 francs à 6 000 francs par jour constitue le préalable à l’entame de tout autre point ». Suivent deux autres revendications, à savoir : le paiement du passif de la prime de transport, d’avril 2010 à juin 2014...
(APA 27/10/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le taux d’électrification en Afrique centrale ne dépasse pas les 20%, ce qui veut dire qu’un habitant sur cinq seulement y a accès, selon le président du Pool énergétique sous-régional (PEAC), Joël Nana Kontchou. Cette déclaration est contenue dans le rapport rendu public à l’issue de la réunion de ladite entité, tenue en début octobre dernier dans la capitale camerounaise, Yaoundé, qui constate que sur plus de 300 millions d'âmes vivant dans cet espace communautaire, plus de 125 millions n’ont pas accès à l'électricité. Au niveau de l’espace couvert par le PEAC, la puissance électrique totale installée en 2017 est de 6500 mégawatts (MW), tandis que la puissance totale garantie s’élève à 6350MW dont 4750MW en hydraulique...
(Agence Ecofin 27/10/17)
En prélude aux travaux du segment de haut niveau de la 23e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, (COP 23), les ministres africains de l'Environnement, se réuniront le 14 novembre 2017, à Bonn en Allemagne. Cette réunion consultative sur la COP 23 qui se déroulera à Bonn, du 6 au 17 novembre 2017, aura pour objectif principal, de permettre au Groupe de négociateurs africains (GNA) sur le changement climatique, de tenir les ministres au courant de l'état d’avancement des négociations. Organisée sous l’égide de la Conférence ministérielle africaine sur l'environnement (CMAE), cette réunion sera également l'occasion pour le GNA de travailler avec les ministres africains, en vue de développer une position commune sur...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Au Gabon, le Fonds Monétaire International (FMI) va débloquer 400 milliards Fcfa pour aider le pays à accélérer la mise en œuvre de son Plan de relance économique (PRE), a-t-on appris d’un communiqué du ministère du Budget. Selon le chef de division adjoint du département Afrique du Fonds, Alex Segura-Ubiergo (photo), « le FMI soutiendra les efforts consentis par l'Etat gabonais, dans le but de lui permettre de surmonter cette crise difficile due à la baisse du prix du baril de pétrole». Le décaissement fait partie d’un crédit de 617 milliards de FCFA (1,1 milliard $) accordé au Gabon pour l'exercice 2017, en juin dernier. Sur ce total, seulement 31% des fonds soit environ 200 milliards de FCFA ont déjà...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), si la question du changement climatique n'est pas abordée, il y aura des conséquences désastreuses. « Comme je l'ai déjà dit, si nous ne faisons rien en ce qui concerne le changement climatique maintenant, dans 50 ans, nous serons, grillés et rôtis.», a déclaré Christine Lagarde (photo), lors d'un débat mardi à la Future Investment Initiative de Riyad, en Arabie saoudite. « Des décisions sont nécessaires à ce stade, ce qui implique que probablement dans 50 ans, le pétrole sera une matière première de second rang.», a ajouté Mme Lagarde. Selon la dirigeante, le changement climatique et l'inégalité croissante sont les deux questions clés imminentes. « Si nous n'abordons pas ces...
(AFP 25/10/17)
Des heurts ont opposé des étudiants à des policiers mercredi au Gabon à la périphérie de la capitale, Libreville, a-t-on appris de sources concordantes. Des "échauffourées" ont opposé forces de l'ordre et étudiants mardi matin à l'Université des sciences et de la santé d'Owendo, commune limitrophe de Libreville, a indiqué une source ministérielle à l'AFP. "Il y a eu des échanges de coups, des pare-brise brisés, des blessés, des arrestations, mais au final tout le monde a été relâché", a indiqué à l'AFP Ephrem Okouboungou, un porte-parole du mouvement estudiantin de contestation. Selon des sources concordantes, un leader étudiant a été amené à l'hôpital à la suite des affrontements. Les étudiants protestent contre l'augmentation des frais universitaires dans toutes les...
(AFP 25/10/17)
Le jugement concernant Teodorin Obiang, fils du président de Guinée équatoriale, qui doit être prononcé vendredi à Paris, s'inscrit dans l'affaire des "biens mal acquis", sur les conditions d'acquisition de riches patrimoines en France par plusieurs dirigeants africains. - Plaignants: le parcours du combattant - - 27 mars 2007: Trois associations (Sherpa, Survie et la Fédération des Congolais de la diaspora) déposent des plaintes visant des chefs d'État africains accusés d'avoir bâti en France une fortune avec de l'argent public détourné de leurs pays. L'enquête préliminaire est classée sans suite en novembre. - décembre 2008: Une nouvelle plainte déposée par Transparency International, Sherpa et un ressortissant gabonais vise le Gabonais Omar Bongo (décédé en 2009), le Congolais Denis Sassou Nguesso...

Pages

(L'Union 09/08/17)
Nommé le 28 décembre 2016, le directeur général des Hydrocarbures, Jacob Tsioba Thaty, a été démis de ses fonctions par décret présidentiel en date du 7 août 2017. Selon des sources internes au ministère du Pétrole et des Hydrocarbures, il est reproché à ce haut fonctionnaire plusieurs malversations financières dont le montant se chiffrerait en milliards de francs. D'après toujours nos sources, Jacob Tsioba Thaty aurait ouvert un compte au nom de son département dans une banque commerciale de la place sans l’autorisation préalable du ministre de l'Economie et de celui du Pétrole. Surtout qu'une disposition réglementaire stipule que seuls les comptes légaux des ministères doivent être logés, soit à la Caisse de dépôt et de consignation (CDC), soit au...
(APA 09/08/17)
Le nouveau siège du secrétariat général de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (Cima) a été inauguré lundi à Libreville par le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet. Situé en plein centre-ville, l’édifice occupe une superficie totale de 2 482 m². Il mesure une trentaine de mètres de haut et comprend un rez-de-chaussée et sept niveaux avec un sous-sol de 900 m². L’investissement a couté 6,5 milliards de francs CFA, empruntés auprès des sociétés d’assureurs et de réassureurs implantés dans les 14 Etats de la zone Cima. «Disposant désormais d’un cadre de travail idéal et des plus agréables, je reste persuadé que cette nouvelle infrastructure va davantage galvaniser le personnel et pousser le secrétariat général vers plus d’efficacité», a espéré le...
(APA 09/08/17)
Le Gabon se classe parmi les 10 pays les plus dangereux du monde, selon le dernier sondage de l’institut international Gallup, dont APA a pris connaissance, mardi. 33% des Gabonais interrogés sont moins susceptibles de se sentir en sécurité. Beaucoup avouent craindre leurs propres forces de l’ordre, et peu ont le courage de sortir de chez eux la nuit. A la lumière de ce classement, le Gabon est désormais classé au même niveau que d’autres pays sur le continent (Afrique du Sud et Libéria) et en Amérique latine (Bolivie). L’Indice de la loi et de l’ordre 2016 de l’institut international de sondage a pris en compte 135 pays. Celui-ci s’est basé sur la confiance déclarée des personnes interrogées dans leur...
(L'Union 09/08/17)
Placée sous le thème "Identités, valeurs et construction de la nation", la manifestation sera rehaussée par la présence du président de la République. AUJOURD'HUI est célébrée à l'échelle nationale la neuvième édition de la Journée nationale du Drapeau. Une manifestation instituée par le président de la République en vue de permettre à ses compatriotes de s'approprier les symboles de la nation, cultiver l'esprit patriotique tout en favorisant l'émergence d'une culture citoyenne, d'aviver le sens des responsabilités et le devoir républicain. C'est le décret n°0860 du 2 décembre 2009 qui formalise cet événement qui, au fil des célébrations, connaît un engouement populaire indéniable. Il faut souligner que l'invitation à l'appropriation des valeurs matérialisées par les couleurs nationales était apparue comme une...
(L'Union 09/08/17)
Le gouvernement nippon, par l'intermédiaire de sa représentation diplomatique dans notre pays, a signé, hier, un contrat de réhabilitation de cet établissement du 6e arrondissement de Libreville. L'ECOLE publique de Nzeng-Ayong III présentera, bientôt, une nouvelle physionomie. Dans le cadre de son programme "Dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine", le gouvernement japonais, par le biais de sa représentation diplomatique dans notre pays, a signé, hier, un contrat de réhabilitation de cet établissement du 6e arrondissement de Libreville, par la construction de 5 bâtiments composés de 3 salles de classe, équipées chacune de 200 tables-bancs. Pour parapher l'accord, on a eu besoin de l'ambassadeur du Japon au Gabon, Masaaki Sato, et la directrice de ladite école, Junette Okouyi,...
(RFI 08/08/17)
L’augmentation importante et soudaine, dès la rentrée prochaine, des frais d’inscription et de scolarité à l’université provoque une polémique au Gabon. Le recteur de l’université affirme que l’augmentation était nécessaire et sera indolore, les étudiants et leurs représentants dénoncent une mesure « brutale ». Le décret publié fin juillet par le ministère de l’Enseignement supérieur du Gabon a provoqué un véritable tollé, et pour cause : l’augmentation des frais d’inscription à l’université, qui entrera en vigueur dès la rentrée prochaine...
(Agence Ecofin 08/08/17)
Label TV, la télévision panafricaine initiée par Mactar Silla (photo), sera lancée officiellement ce 14 août en présence du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, annoncent ses promoteurs. Les tests satellites, TV et radio, ont débuté depuis ce 1er août et les programmes seront lancés dans les jours à venir. La réception de Label TV nécessitera une antenne parabolique, un câble coaxial et un décodeur/ démodulateur pour un coût global qui varie de 20 à 35 000 FCFA selon les pays. « Le programme sera également disponible dans le bouquet des chaînes proposées par les principaux opérateurs locaux de chaque pays », précise la chaine. Annoncé en mai 2014, le projet se positionne comme une « vitrine de l’Afrique émergente...
(La Tribune 05/08/17)
La crise sociale au Gabon a atteint les secteurs clés de l'économie. Ce mercredi, les fonctionnaires des départements des Impôts, de la Douane, du Trésor public et des Hydrocarbures ont amorcé une grève d'avertissement de 72 heures dont les objectifs sont d'amener les autorités du pays à leur verser plusieurs mois d'arriérés de primes. Le gouvernement gabonais est sous pression. Outre la crise socio-politique qui secoue le pays, les autorités sont obligées à faire face à un autre mouvement social dans les administrations ...
(L'Union 04/08/17)
Les agents du Trésor public, des Douanes, des Impôts et des Hydrocarbures notamment, ont entamé, depuis mercredi, un mouvement d’humeur d'avertissement pour protester contre le nouveau système de paiement de leurs primes. journée était particulièrement électrique, hier, à l'entrée du ministère de l'Economie, à Libreville. Des agents des régies financières (Impôts, Trésor public, Douanes et Hydrocarbures) ont en effet décidé de lancer un mouvement d'humeur de trois jours, qui a débuté mercredi. Ils exigent le retrait du nouveau système mis en place pour le paiement de leurs primes, a fait savoir Wilfried Mvou Ossalas, président nationale de l'Union générale de la comptabilité publique et du trésor et, par ailleurs, porte-parole de l'Intersyndicale des régies financières. " Cette grève d'avertissement de...
(Jeune Afrique 04/08/17)
Les agents des régies financières du Gabon, dont les douanes, les impôts, les hydrocarbures et le trésor, sont en grève depuis mercredi 2 août, pour réclamer le paiement de primes et d'arriérés de salaire de plusieurs mois. L'intersyndicale a annoncé la fin de la grève pour le vendredi 4 août, mais menace de poursuivre son mouvement si ses revendications sont ignorées. L’intersyndicale des régies financières du Gabon, qui comprennent les douanes, les impôts, les hydrocarbures et le Trésor, a annoncé, lors d’une assemblée générale, ...
(Gabon Review 03/08/17)
Adulé un temps par ses compagnons de l’opposition après les avoir rejoints, le président de Démocratie nouvelle (DN) est aujourd’hui honni par ces derniers pour avoir pris part aux assises d’Angondjé. Dans le Woleu-Ntem, les «exploits» passés de cet ancien député PDG de Bitam n’en finissent plus d’être ressuscités, au même titre que ses petits noms. Si leur aval avait été demandé avant l’entrée de René Ndemezo’o Obiang au Front uni de l’opposition, en février 2015, il n’est pas sûr qu’ils l’auraient donné. Vincent Essono Mengue, Rostand Essono Ella, Jean Marc Ekoh, François Ondo Edou, Luc Bengone Nsi et bien d’autres opposants de longue date ne connaissent que trop bien le président de Démocratie nouvelle. Un parti se réclamant de...
(Autre média 03/08/17)
Le président du parti «Ensemble pour la République» dénonce des pratiques peu orthodoxes qui ont pris le secteur en otage. Le secteur de l’éducation au Gabon est en crise. C’est du moins la position du parti «Ensemble pour la République». Dans une déclaration de son président publiée mercredi, il ressort que le système éducatif gabonais ne cesse de dégringoler au fil des années. Dans un style direct dépouillé de langue de bois et sans s’encombrer de gants, Dieudonné Minlama Mintogo met le doigt dans la plaie pour mettre en lumière les maux qui discréditent ledit système. «L’école est devenue un lieu de pression où toutes les passions s’expriment. L’éducation a laissé la place aux vices et aux trafics de tous...
(Gabon Review 03/08/17)
Le secrétaire exécutif de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), Lee White, a exposé, le 2 août 2017 à Libreville, dans le cadre des activités de l’association Imagine-Gabon Think-Tank, sur les enjeux que revêtent les 20 aires marines protégées récemment créées au Gabon. «Création de 20 aires marines protégées : quels enjeux pour le Gabon ?», telle est la thématique abordée ce début de mois d’août par Imagine-Gabon, dans le cadre de ses rencontres thématiques de réflexion sur les politiques publiques, dénommées «Café-Imagine». Une occasion pour le professeur Lee White d’expliquer le bien-fondé de la création de ces espaces et ce qu’elles apportent comme valeur ajoutée au pays. Sur la base des photographies, Lee White a présenté ces aires marines...
(Agence Ecofin 03/08/17)
Libreville vient d’abriter les travaux de lancement du Centre régional de collaboration et de prévention des maladies pour l’Afrique centrale (CCR). Cette réunion qui a été présidée par le ministre de l’Egalité des chances, Blaise Louembe, assurant l’intérim de son collègue de la Santé empêché, avait pour principal objectif, de mieux asseoir les mécanismes de mise en œuvre de ce dispositif. Il s’agissait pour les experts de développer un consensus sur les structures de gouvernance ainsi que sur le cadre de collaboration du CCR de l’Afrique centrale, et d’élaborer des termes de référence du Réseau régional intégré de surveillance et de laboratoire (RISLNET). Il était également question de discuter et s’étendre sur les activités de santé publique pour le CCR;...
(Gabon Review 03/08/17)
Exacerbés par le non-paiement de primes, les agents des régies financières ont suspendu les activités pour une durée de 72 heures, afin de d’inviter le gouvernement aux négociations. Cette suspension pourrait déboucher sur une grève illimitée si aucune solution viable n’est trouvée. Dans 4 jours, s’ils n’ont pas perçu leurs primes, les agents des Régies financières affiliées à l’Intersyndicale des Douanes Impôts Trésor et hydro carbures déclencheront une grève illimitée. C’est l’avertissement qu’ils ont donné au gouvernement au cours d’une assemblée générale, tenue le 1er août à Libreville, pour le contraindre à payer les primes accumulées depuis près de trois mois. L’ultimatum a été suivi d’une suspension des activités pour une durée de 72 heures. Cette suspension pourrait, selon le...
(Gabon Actu 02/08/17)
Le domicile de l’ancien ministre du travail et de l’emploi, Simon Ntoutoume Emane, situé au quartier Lalala dans le 5ème arrondissement de Libreville a été littéralement ravagé par un violent incendie qui serait provoqué par certains jeunes opposants, très remontés contre, ce cadre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) pour avoir récemment traité l’opposition gabonaise d’entretenir un discours plein de duplicité et de haine. L’incendie s’est déclaré tard dans la nuit de lundi à mardi. La résidence était vide. Depuis un moment, le propriétaire aurait changé de domicile pour s’établir dans le quartier huppé dénommé « La Sablière », situé au nord de Libreville. Le bilan matériel est lourd. Le contenu et toute la maison ou presque sont consumés...
(Gabon Actu 02/08/17)
Le journal Ezombolo a volé lundi la vedette à Libreville par un titre choc en annonçant à la Une qu’à Paris, Ali Bongo a rencontré Jean Ping pour négocier son départ. Le journal s’est vendu comme des petits pains. Les librevillois se sont recommandés cette lecture comme le dernier best-seller de la presse gabonaise. Les partisans de Jean Ping se sont régalés et ont cru que l’heure va bientôt sonnée. Ping va bientôt s’installer au pouvoir. De leur côté, les fanatiques d’Ali Bongo ont bien ricané soutenant que leur champion serait sur le point de regagner Libreville après des vacances au Maroc. Ali Bongo revient vite au pays pour préparer la célébration de la fête nationale le 17 août. Dans...
(Xinhua 01/08/17)
Deux trafiquants ont été neutralisé par les agents de la Direction générale de la contre-ingérence et de la sécurité militaire (DGCISM) à Ndjolé, dans la province du Moyen Ogooué, au centre du Gabon, annonce lundi un communiqué officiel. Ces trafiquants étaient en possession de 40 kg d'ivoire, représentant une trentaine de défenses d'éléphants. Le Gabonais François Bé Nah et un ressortissant camerounais Emile Zuemo, ont été arrêtés suite à un renseignement fourni par des personnes de bonne volonté. La transaction entre les trafiquants et l'intermédiaire devait se passer tard dans la nuit. C'est à bord d'une voiture pick-up qu'ils transportaient les pointes d'ivoire. Dès que le signal a été donné, les enquêteurs ont fait brusquement irruption. Le code forestier gabonais...
(Agence Gabonaise de Presse 01/08/17)
Le conseil municipal de la commune d’Oyem, le chef- lieu de la province du Woleu-Ntem, a arrêté son budget primitif, mardi, en recettes et dépenses à la somme de 632.480.867 FCFA contre 743.619.217 FCFA pour l’exercice précédent, soit une de baisse de 140.485.518 FCFA. Après examen minutieux des comptes, le budget a été voté à l’unanimité par les 29 conseillers présents et sept représentés par des procurations, soit un total de 37 conseillers des 39 que compte le dit conseil. Dans son propos liminaire, l’édile de la commune, Vincent Essono Mengue, a souhaité une franche collaboration entre toutes les composantes du conseil notamment, le parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et les indépendants (Opposition). Outre l’examen et l’adoption du budget...
(Autre média 31/07/17)
Un dysfonctionnement technique est survenu sur la chaîne de la dépense. C’est en ces termes que le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de sécurité sociale (CNAMGS) a justifié le retard du paiement de la facture de plus de 4 milliards de francs CFA à l’endroit des pharmacies agréées. Il a donné des assurances que ce paiement était prêt mais n’a pu être effectué. Craignant que les officines suspendent leurs prestations aux assurés (agents publics et Gabonais économiquement faibles), dans un communiqué daté du 27 juillet 2017, remis rapidement à la presse, soit trois jours avant l’échéance du préavis du Syndicat des pharmaciens du Gabon (Sypharga), le Pr Michel Mboussou a informé les responsables des officines que...

Pages

(Autre média 05/09/17)
C’est dans un entretien accordé au quotidien pro gouvernemental L’union que le directeur général de la société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), Antoine Boo, annonce les perspectives de production de la société dans le pays à moyen terme. Pour combattre les pénuries d’eau dont souffrent les ménages dans la capitale et ses environs ces derniers temps, le directeur général projette la construction prochaine d’une usine de production et de traitement d’eau pour un montant qui va osciller entre 120 et 150 milliards de Fcfa. Ce projet qui semble prioritaire aux yeux des autorités nécessite une recherche des financements pour sa réalisation. Le fleuve Como, qui baigne la province de l’Estuaire, a été choisi pour abriter cette grande usine. «...
(APA 04/09/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L’intermédiation bancaire, dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), demeure insuffisante en dépit de la progression continue des crédits à l’économie, ces derniers restant relativement faibles en comparaison aux pays émergents ou développés, selon Jacques Landry Bikaï et Moustapha Mbohou Mama, respectivement chef de service de l'analyse et de la modélisation des économies à la direction de la recherche, et chef de service du suivi et analyse du système financier à la direction du crédit, des marchés des capitaux et du contrôle bancaire à la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC). En 2016, le ratio des crédits bancaires au secteur privé non financier sur le produit intérieur brut (PIB), qui...
(Agence Ecofin 31/08/17)
(Agence Ecofin) - Dans une note d'étude et d'analyse publiée dans la dernière "Lettre de recherche" de la BEAC, Mahamat Abbas Tolli, le gouverneur de l'institution, a fourni des indicateurs desquels, il ressort que le taux de couverture extérieure du FCFA zone CEMAC, restera dans une moyenne de 60% entre 2017 et 2020, contre près de 81% entre 2014 et 2017. Cette situation est à mettre en corrélation avec les estimations de réserves de change, qui oscilleront dans une moyenne de 3000 milliards de FCFA (5,4 milliards $) sur la période, contre une médiane de 6631,4 milliards de FCFA sur la période 2014 à 2017. De ces deux indicateurs, il ressort que le spectre d'une dévaluation de la monnaie est...
(La Tribune 31/08/17)
Les dépenses publiques au sein de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) ont chuté de 4.000 milliards de Fcfa en moins de trois ans. Un choc violent imputé à l’effondrement des prix du baril de pétrole sur le marché mondial. Mais d’autres motifs sont avancés pour expliquer cette baisse drastique du train de vie des Etats de la sous-région. La chute est vertigineuse. En l'espace de trois ans, de 2014 à 2017, les dépenses publiques au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) ont connu une baisse de 4.000 milliards de Francs CFA. C'est une annonce de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). La Banque impute la réduction drastique des...
(Le Monde 31/08/17)
Les opposants à la monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Des photos de francs CFA mis à frire à la poêle ou glissés entre deux tranches de pain façon hot-dog… Les opposants à cette monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Ce sursaut d’acrimonie a été déclenché par les rebondissements judiciaires touchant l’un des contempteurs les plus virulents du système : le Franco-Béninois Kémi Séba. Mardi 29 août, ce militant radical de la cause noire a été relaxé par un tribunal de Dakar (Sénégal) où...
(Infos Gabon 31/08/17)
L’annonce est du ministre d’Etat, ministre de la Communication, Alain-Claude Bilie By Nze au terme d’une rencontre mardi dernier avec les câblo-distributeurs. «A compter de la fin du mois de septembre, la redevance audiovisuelle sera récoltée et reversée à l’Etat», a déclaré le ministre d’Etat en charge de la Communication. Alain-Claude Bilié By Nze s’exprimait ainsi mardi au cours d’une rencontre avec les opérateurs économiques du secteur de la câblo-distribution en activité au Gabon. Conformément au nouveau Code de la communication, ces derniers devront prélever pour le compte de l’Etat cette taxe auprès des ménages recevant leur signal. D’un montant oscillant entre 1 000 et 1 500 francs CFA, cette manne servira au développement des contenus des médias publics en...
(Agence Ecofin 30/08/17)
A l’horizon 2023, le gouvernement gabonais entend devenir un pays agricole. Le ministre de l’Agriculture, de l’élevage en charge du Programme Graine, Yves Fernand Manfoumbi (photo), a indiqué que le pays se fixe pour objectif de porter ses exportations dans ce domaine à plus 670 milliards de Fcfa. Il est également question de réduire de 73% les importations de denrées alimentaires à 110 milliards de Fcfa par an. Elles représentent actuellement plus de 400 milliards de Fcfa dans la balance commerciale du pays. Pour y parvenir, le ministre de l’Agriculture compte...
(Agence Ecofin 30/08/17)
Pour assurer l’exploitation rationnelle du site pétrolier de Mboumba, hérité de la compagnie française Total, Gabon Oil Company a signé un accord avec la compagnie pétrolière russe Zarubezhneft, annonce Jean Koumbi Guiyedi, directeur général adjoint de la société au site GabonReview. La surface financière de l’entreprise actuelle, confie-t-il, ne permet pas à l’entreprise d’engager des dépenses afin de devenir opérateur. D’où ce partenariat avec la société russe avec laquelle Gabon Oil entend développer d’autres opportunités. «Notre pays a également besoin de valoriser son gaz et notre partenariat va également dans ce sens. Et nous verrons comment étendre ce partenariat à d’autres champs possédant également du gaz », indique le directeur général adjoint. La compagnie russe qui conçoit, construit et exploite...
(Agence Ecofin 30/08/17)
C’est l’agence de presse Chine nouvelle qui annonce sur son site, le périple dans les eaux continentales, de l’Arche de la paix, un bateau-hôpital chinois qui apporte des soins aux populations des pays visités par ses équipes. En fait, selon l’agence de presse chinoise, l’Arche de la paix est arrivée au port de Djibouti le 23 août dernier avec une équipe médicale à son bord. Celle-ci doit intervenir dans ce pays pendant 9 jours, dans le cadre de la coopération médicale entre l’Empire du Milieu et certains pays du continent, avant de prendre le large pour d’autres destinations. Parmi les pays où est attendu cet hôpital flottant, il y a entre autres la Sierra Leone, le Gabon et la Tanzanie...
(APA 30/08/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les dépenses publiques au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont connu une baisse de 4000 milliards de francs CFA au cours de la période triennale 2014-2017, a appris mercredi APA auprès de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). En clair, ces dépenses sont passées de 7000 milliards de francs CFA en 2014 pour se stabiliser à 3000 milliards de francs CFA en 2017, soit une chute vertigineuse de 4000 milliards de francs CFA en l’espace de trois ans. Cette réduction drastique des dépenses publiques est la conséquence des mesures d’ajustements budgétaires implémentées au sein des États ou édictées par la BEAC depuis le déclenchement de...
(Gabon Review 29/08/17)
Exacerbées par le non-respect des clauses inscrites dans le cahier de charges soumis à la société forestière chinoise, Pink Shang Timber, les populations du village Moukab, situé dans la province de la Nyanga ont manifesté leur ras-le-bol le 26 août. Les activités de la société forestière Pink Shang Timber, basée à 10 kilomètres de Mouabi, dans la province de la Nyanga sont à l’arrêt depuis le 26 août. Motif : les populations du village ont érigé des barricades à l’entrée du chantier pour empêcher les employés d’y accéder. Ils protestent contre le non-respect des clauses inscrites dans le cahier de charges soumis à la société chinoise. Selon les villageois, lors de son implantation à Moukab, il y a plus de...
(Gabon Review 29/08/17)
Selon plusieurs sites d’information africains, le navire-hôpital chinois fera une escale au Gabon dans quelques jours, pour traiter plusieurs malades dans différentes spécialités. L’Arche de la paix a accosté sur le vieux port de Djibouti la semaine dernière. Depuis le mercredi 23 août, le navire-hôpital chinois propose des services gratuits à la population locale. Son équipe médicale à bord consulte, conseille et intervient sur les patients atteints de diverses maladies. Cette opération, qui entre dans le cadre de la coopération navale entre la Chine et la République de Djibouti, devrait durer 9 jours, selon l’agence de presse...
(Gabon Review 29/08/17)
Retardée pour des raisons financières, la livraison du chantier de l’axe routier PK 5-PK 12 devrait finalement être possible en février, selon le ministre des Infrastructures et des Travaux publics. Initialement annoncée pour décembre 2017, la livraison du chantier des 2×2 voies sur le tronçon PK 5-PK 12 attendra quelques mois de plus. A en croire Jean-Pierre Oyiba, le ministre des Infrastructures et des Travaux publics, celle-ci devrait être possible en février 2018. En 2016, le gouvernement avait expliqué que l’arrêt des travaux était dû au non-versement de la quote-part du Gabon dans ce chantier cofinancé par la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC). Or, depuis quelques mois, Colas, l’entreprise française adjudicataire du chantier a relancé les...
(Gabon Review 28/08/17)
Peu après avoir soumis à la société StarTimes l’intention de l’Etat gabonais de redimensionner le projet lié à la migration de la télévision analogique à la télévision numérique terrestre (TNT), le gouvernement s’est accordé avec Exibank of China sur un montant de 60 milliards de francs pour le financement de ce projet. La matérialisation du projet lié à la migration de la télévision analogique, à la télévision numérique terrestre semble en bonne voie. Le ministre en charge de l’Economie numérique a accéléré le pas, au point de trouver deux accords successifs avec ses principaux partenaires dans ce projet, dont la réalisation était attendue depuis deux ans. Après avoir convaincu la société chinoise StarTimes de la nécessité de redimensionner le projet,...
(Agence Ecofin 28/08/17)
Après le limogeage de Jacob Tsioba Thaty au poste de directeur général des hydrocarbures, le 7 août, par un décret présidentiel, pour malversations financières présumées, Vincent de Paul Massassa a été nommé à ce poste, à l’issue du conseil des ministres du 25 août dernier. Le nouveau directeur général vient remplacer l’homme qui a conduit l’audit du secteur pétrolier aval du Gabon au sein du cabinet américain Alex Stewart. Ce qui avait conduit à de fortes sanctions financières infligées par l’Etat aux compagnies pétrolières prises en flagrant délit de jonglerie sur les quantités réellement pompées dans les champs exploités. Après avoir servi comme conseiller à la présidence de la République sur les questions minières, industrielles et des hydrocarbures, pendant quatre...
(L'Union 25/08/17)
Le secrétaire général du ministère de l’Economie forestière, de la Pêche et de l’Environnement, chargé de la gestion et de la protection des écosystèmes, Athanase Ntanga Oyougou, a présidé, dernièrement, à l’auditorium dudit ministère, l’atelier de redynamisation du forum national (plate-forme) de la Conférence sur les écosystèmes des forêts denses et humides d’Afrique centrale (CEFDHAC). Pour les différents réseaux de cette plate-forme, il s’agissait d’examiner les problématiques nationales en matière de gestion durable des forêts ; d’inventorier et de relever les éléments susceptibles de constituer des bases pour développer en permanence des synergies entre les différents acteurs et d’assurer une saine émulation desdits acteurs et des parties prenantes. Athanase Ntanga Oyougou a rappelé aux participants qu’ils doivent s’approprier les recommandations...
(Gabon Review 25/08/17)
Présent à Vienne, en Autriche, dans le cadre d’un conclave sur la prévention de la corruption, la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI) a annoncé, le 23 août, l’ouverture au Gabon d’un master en lutte contre la criminalité économique. Prenant part aux travaux du groupe intergouvernemental à composition non limitée sur la prévention de la corruption, à Vienne (en Autriche), le Gabon a annoncé, le 23 août, la création d’un master en lutte contre la criminalité économique. La délégation gabonaise est conduite par président de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI) ayant fait cette annonce. Devant les Etats Parties de la convention des Nations Unies contre la corruption, Dieudonné Odounga Awassi que, à la faculté...
(Agence Ecofin 25/08/17)
La lutte contre l’enrichissement illicite et la corruption va franchir un nouveau palier au Gabon. Cette nouvelle orientation a été déclinée à la réunion du groupe de travail intergouvernemental sur la prévention de la corruption dont les travaux se déroulent actuellement à Vienne, en Autriche. A la faveur de ce conclave, le président de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI), Dieudonné Odounga Awassi (photo), a ainsi présenté les contours de cette montée en puissance du Gabon dans la lutte contre la criminalité économique. Laquelle se résume en l’élaboration d’un programme de master en lutte contre la criminalité économique. En attendant la mise en œuvre de ce programme, M. Odounga Awassi a également indiqué les efforts fournis par...
(APA 24/08/17)
Cédée à l’Etat le 28 juin dernier, la chaine de télévision Kanal 7 est déjà confrontée à plusieurs difficultés caractérisées notamment par les arriérés de salaires des agents. Img : Gabon : les agents de Kanal 7 dans des difficultés En effet, les agents cumulent déjà trois mois d’arriérés de salaires. Mieux, depuis la cession du média à l’Etat, celui-ci a perdu son signal dans les bouquets de distributeurs de chaines cryptées. De sources concordantes, cette situation découlerait de la volonté du gouvernement de remodeler Kanal 7. La chaine généraliste deviendrait ainsi une chaine thématique orientée vers l’environnement et la nature. Dans tous les cas, les agents eux, rongent toujours leurs freins ne sachant pas de quoi sera fait leur...
(Infos Gabon 24/08/17)
Les présidents sortant, Pierre Moussa, et entrant, Daniel Ona Ondo, ont échangé lundi à Libreville sur la passation de service. La passation de commandement à la tête de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) se profile à l’horizon. Telle était la trame de l’audience entre les présidents sortant et entrant de l’organisation sous-régionale tenue lundi à Libreville au Gabon. Pierre Moussa et Daniel Ona Ondo ont au cours de leurs échanges passé en revue les dossiers urgents de l’heure. De cette rencontre, la première du genre entre les deux hommes depuis le sommet des chefs d’Etat tenu en février dernier à Djibloho en Guinée équatoriale et qui a vu le promotion de l’ancien Premier...

Pages

(France TV Info 07/01/17)
L'hôte de la Coupe d'Afrique des nations 2017, prévue du 14 janvier au 5 février, n'est autre que le Gabon. Le pays, qui avait déjà co-organisé la compétition en 2012, sort pourtant d'une grave crise politique avec la réélection contestée d'Ali Bongo d'une poignée de voix (officiellement) face à l'opposant Jean Ping. Alors que les plaies sont loin d'être pansées, est-ce bien raisonnable d'organiser un évènement planétaire ? Pas sûr... La CAN d'Ali Bongo (et un peu du Gabon) Les polémiques ont commencé dès l'attribution de cette CAN. Favorite, l'Algérie n'a pas compris pourquoi elle avait été recalée "avec le meilleur dossier". Le responsable ghanéen Randy Abbey affirme avoir eu vent de la victoire de l'outsider gabonais "deux jours avant...
(Dw-World 07/01/17)
Emmenées par Pierre-Emerick Aubameyang, les Panthères auront à coeur d'aller le plus loin possible dans cette CAN. Pour cela, il faudra faire de bons résultats face au Cameroun, au Burkina Faso et à la Guinée-Bissau. A tout seigneur, tout honneur : 7ème participation à la CAN pour les Panthères, qui n'ont eu que des matchs amicaux à se mettre sous la dent, en tant que pays organisateur. Versés dans la poule I des éliminatoires en compagnie de la Côte d'Ivoire, de la Sierra Leone et du Soudan, les Gabonais ont remporté trois rencontres, se sont inclinés à deux reprises et fait un match nul. La star à suivre sera bien évidemment Pierre-Emerick Aubameyang. L'attaquant du Borussia Dortmund, toujours aussi prolifique,...
(Pressafrik 07/01/17)
Le ministre des Sports Matar Ba a tenu à mettre les points sur les «i». En effet, en route pour le Gabon où l’Equipe nationale du Sénégal doit prendre part à la Coupe d’Afrique des Nations (Can) qui s’ouvre le 14 janvier prochain, le maire de Fatick a tenu à préciser la mission des supporters et de la délégation officielle qui accompagneront les poulains d’Aliou Cissé. Mission qui consistera essentiellement à épauler les « Lions» dans sa conquête du titre. «Qui va au Gabon doit savoir que sa mission c’est d’apporter une chaleur positive à l’Equipe nationale. Celui qui veut venir au Gabon pour autre chose n’aura pas sa place ». Cette mise en garde est du ministre du Sport...
(Agence d'information d'afrique centrale 07/01/17)
Le Gabon, hôte de cette 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations, pourra compter sur toutes ses forces vives. Mais le pays est dans un contexte politico-économique morose et la sélection nationale est en proie à l’instabilité depuis quelques semaines. Pas idéal pour réussir « sa » CAN. Cinq ans après l’édition 2012, ponctuée d’un quart de finale pour les Panthères, le Gabon reçoit à nouveau le gratin du football africain (14 janvier-5 février). Avec l’émergence d’un Pierre-Emerick Aubameyang passé depuis 2012 du statut de star en devenir à celui de grand attaquant d’Europe, d’un Mario Lemina qui a fait son trou à la Juventus ou d’un Didier Ndong recruté à prix d’or par Sunderland, les Panthères du Gabon...
(Gabon Actu 06/01/17)
Le vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Total, Gabon 2017) empochera quatre millions de dollars contre un million et demi lors des quatre éditions précédentes, a annoncé jeudi à Abuja eu Nigéria le président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou dans un discours à l’occasion de l’attribution du trophée du ballon d’or africain 2016. L’augmentation de l’enveloppe est possible grâce à l’appui des sponsors, a-t-il expliqué. « Bien plus, cette année 2017 inaugure un nouveau cycle dans la commercialisation des droits marketing et médias de nos compétitions, avec des primes reversées aux équipes participantes qui sont, dans certains cas, multipliées par trois voire plus », a annoncé le président de la CAF qui a élu...
(Gabon Actu 06/01/17)
Le sélectionneur de l’équipe gabonaise de football, l’espagnol José Antonio Camacho et la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) ont finalement trouvé un terrain d’entente dans le conflit qui les a opposés mercredi suite au refus de la fédération gabonaise de recruter deux kinésithérapeutes et un infirmier espagnol choisis par le technicien espagnol pour le onze national gabonais. La FEGAFOOT a fini par accepter de recruter un kinésithérapeute et un infirmier espagnol. Le second kinésithérapeute a été retourné en Espagne. Son travail sera effectué par un gabonais. Mercredi, le président de la FEGAFOOT, Pierre Alain Mounguengui a martelé que ces fonctions doivent être assurées par des gabonais. Confronté au refus de la fédération, José Antonio Camacho a menacé de démissionner d’où...
(Gabon Actu 06/01/17)
Le gabonais Pierre Emerick Aubameyang, ballon d’or 2016 ne succédera pas à lui même. Le titre est revenu jeudi soir à Abuja au Nigeria à l’algérien Riyad Mahrez, champion d’Angleterre avec Leicester. Riyad Mahrez devient le 3e Ballon d’or africain chez les Fennecs après Lakhdar Belloumi (1981) et Rabah Madjer (1987). Martin Sa
(Le Point 05/01/17)
Le groupe A est celui du pays organisateur. Autant dire que les enjeux y sont d'ores et déjà colossaux entre quatre équipes à découvrir au fil des questions ci-après. Comment les pays du Groupe A se sont-ils qualifiés ? Gabon (pays hôte), Burkina Faso (1er du groupe D avec 13 points devant l'Ouganda, le Botswana et les Comores), Cameroun (1er du groupe M avec 14 points devant la Mauritanie, l'Afrique du Sud et la Gambie), Guinée-Bissau (1er du groupe E avec 10 points devant le Congo, la Zambie et le Kenya). Le joueur à suivre : Pierre-Emerick Aubameyang Le Gabonais est tout simplement intouchable cette saison. Après 20 buts en 19 matches toutes compétitions confondues (16 buts en 14 matches...
(Le Point 05/01/17)
C'était il y a un an, au cœur de l'hiver. Pierre-Emerick Aubameyang se retrouve malgré lui au cœur d'une polémique après avoir reçu pour la première fois le titre de meilleur joueur africain de l'année. En cause, les propos tenus par ses deux « challengers », Yaya Touré et André Ayew, après le verdict. « C'est triste de voir l'Afrique réagir de la sorte, qu'elle ne donne pas d'importance aux choses africaines ! » avait réagi le premier sur RFI, quand le deuxième surenchérissait sur L'Équipe.fr : « S'il n'y avait pas eu la CAN, d'accord on peut en discuter mais là non, on doit privilégier nos compétitions, on doit les respecter. Si nous, Africains, on ne le fait pas,...
(Gabon Actu 05/01/17)
Le président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) a invité mardi les journalistes sportifs gabonais à l’occasion d’un séminaire de formation et de recyclage organisé par l’Association gabonaise de la presse sportive indépendante (AGPSI), sur la nécessité d’informer l’opinion avec professionnalisme en s’éloignant des affabulations qui ternissent souvent l’image de la presse gabonaise. « Vous avez une lourde responsabilité d’informer l’opinion de façon objective, n’informer pas l’opinion sur votre propre opinion », a exhorté M. Mounguengui, par ailleurs parrain de du séminaire sportif. Le séminaire baptisé : « Jean Paul Mve Edou », nom d’un défunt journaliste sportif émérite est organisé du 4 au 6 janvier 2017 sous le thème : « Techniques de couverture de la CAN, gestion...
(Jeune Afrique 05/01/17)
À seulement 24 ans, Aaron Appindangoye (Stade Lavallois) est un des cadres de la sélection gabonaise. L’ancien défenseur du CF Mounana évoque pour Jeune Afrique la préparation des Panthères pour la CAN que son pays organise du 14 janvier au 5 février, dans un climat un peu particulier. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? La question pourrait être posée aux Panthères du Gabon, dont le bilan de l’année 2016, plutôt compliqué, ne permet pas d’augurer à coup sûr de bonnes performances à la CAN que le pays s’apprête à accueillir. La nomination fin novembre de l’Espagnol José Antonio Camacho (61 ans), qui n’a jamais travaillé et Afrique et ne parle pas un mot de français, a surpris,...
(Gabon Actu 05/01/17)
La fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) et le nouveau sélectionneur national de football, José Antonio Camacho à couteau tiré sur le contrat signé entre les deux parties à quelques dix jours de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2017 (CAN Total, Gabon 2017). « Selon le contrat que M. José Antonio Camacho a signé avec nous, il stipule que dans son staff technique, il venait avec les deux entraineurs adjoints », indique le président de la FEGAFOOT, Pierre Alain Mounguengui, lors d’un point de presse mercredi à Libreville. Selon le président de la FEGAFOOT, « les postes de l’interprète, l’infirmier, le kiné sont les postes réservés aux gabonais ». Ils sont cependant réclamés par L’ancienne star du...
(APA 05/01/17)
Sofiane Feghouli est le grand absent de la liste des 23 joueurs de l’équipe nationale d’Algérie, dévoilée samedi par le sélectionneur, Georges Leekens, en perspective de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football dont le coup d’envoi sera donné dans deux semaines au Gabon. Img : CAN 2017 : l’Algérie au Gabon sans Feghouli Avec seulement sept apparitions en Premier League, le milieu offensif paie son manque de temps de jeu à West Ham, où il a été transféré à l’intersaison en provenance de Valence (Liga espagnole). Hormis Feghouli, tous les autres cadres, Raïs M’bolhi, Yassine Brahimi, Riyad Mahrez, Islam Slimani ou encore Faouzi Ghoulam, figurent bien parmi les appelés. Les «Fennecs» démarrent leur stage...
(AFP 04/01/17)
A dix jours de l'ouverture de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2017), le Gabon s'active pour les derniers préparatifs autour des quatre stades prévus pour la compétition, dans une ambiance morose liée à la double crise, sociale et politique, qui frappe le pays. Le long des artères de Libreville, décorées de banderoles annonçant l'évènement qui se tient du 14 janvier au 5 février, des ouvriers s'affairent et passent une couche de peinture blanche sur les bordures des trottoirs. Dans les autres villes hôtes, Oyem (nord), Franceville (sud-est) et Port-Gentil, la capitale pétrolière, les chantiers d'aménagement des abords des stades sont toujours en cours. Mais à quelques jours du coup d'envoi, point d'engouement massif. Les fêtes de fin d'année ont été...
(Gabon Review 04/01/17)
A une dizaine de jours de l’ouverture officielle de la compétition, la ministre des Sports a mis en garde, le 30 décembre dernier, «certains citoyens» préparant «activement» des actes de boycotts et sabotage de cette manifestation sportive. Menée essentiellement sur les réseaux sociaux, la campagne de boycott de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2017 met mal à l’aise le gouvernement. En témoigne, la dernière sortie de la ministre des Sports, le 30 décembre dernier à Libreville, où elle a tenu des propos aux allures martiales pour dissuader des «prêcheurs en eaux troubles». Dans un discours musclé, en effet, Nicole Asselé a mis en en garde ceux qui propagent de telles informations ou qui projettent des...
(AFP 04/01/17)
"One, two, three viva l'Algérie" ? Riyad Mahrez, champion d'Angleterre avec Leicester, part favori pour succéder à Pierre-Emerick Aubameyang jeudi à Abuja (Nigéria) et remporter le 3e Ballon d'or africain chez les Fennecs après Lakhdar Belloumi (1981) et Rabah Madjer (1987). Cela fait 30 ans que les Algériens attendent un successeur à l'attaquant qui avait offert à Porto la Ligue des champions en 1987 grâce un but splendide - une talonnade - auquel il a donné son nom. Mahrez, qui a porté les Foxes vers un improbable titre en Premier League, coté à 5000 contre un, a le profil du gagnant. Honoré en 2016 par l'association des pros anglais et par la BBC, l'ex-milieu offensif fluet de Sarcelles (région parisienne),...
(RFI 04/01/17)
La cérémonie de remise des trophées de la Confédération africaine de football (CAF) se déroule ce 5 janvier 2017 à Abuja. La CAF va notamment désigner le Joueur africain de l’année 2016. Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang conservera-t-il ce titre face aux deux autres finalistes, l’Algérien Riyad Mahrez et le Sénégalais Sadio Mané ? Difficile de dire qui de Pierre-Emerick Aubameyang, Riyad Mahrez ou Sadio Mané va remporter le prestigieux trophée du meilleur footballeur africain de l’année 2016, ce 5 janvier 2017 à Abuja. Une chose est certaine toutefois : le verdict ne devrait pas provoquer la même polémique que l’année passée, lorsque l’Ivoirien Yaya Touré s’était amèrement plaint d’avoir été battu par Aubameyang. Le Gabonais, de son côté, avait mal...
(Le Point 04/01/17)
Le sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho, a retenu une liste de 23 joueurs, parmi lesquels la star du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang et le milieu de la Juventus Turin Mario Lemina, pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 2017 (14 janvier - 5 février), dont le pays est l'hôte. Dans cette liste de 23 joueurs, publiée mardi sur le site internet de la fédération gabonaise, se trouvent également l'ancien Lorientais Didier Ndong et le défenseur de Cardiff City Bruno Ecuélé Manga. En plus des 23 joueurs, 3 autres ont été placés en « liste d'attente » par leur sélectionneur, qui est entré en fonction début décembre. Il s'agit d'Axel Meyé (Eskisehirspor, Turquie), Johan Lengoualama (Raja Casablanca, Maroc) et Donald...
(RFI 03/01/17)
La Coupe d’Afrique des nations de football se déroule du 14 janvier au 5 février au Gabon. Les 16 équipes en lice dévoilent progressivement les noms des joueurs qui vont participer à cette CAN 2017. Les listes de sélectionnés seront donc mis à jour progressivement sur cette page. GROUPE A GABON Gardiens de but: Anthony Mfa Mezui (sans club), Yves Stéphane Bitseki Moto (Mounana/Gabon), Didier Ovono (Ostende/Belgique) Défenseurs: Aaron Appindangoyé (Laval/France), Bruno Ecuele Manga (Cardiff City/Pays de Galles), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji/Gabon)...
(Gabon Actu 28/12/16)
Les Panthères du Gabon croiseront finalement le CF Mounana (ligue 1 gabonaise) au lieu du Zimbabwe en match amical prévu pour des tests grandeurs natures des stades d’Oyem et de Port-Gentil qui accueilleront les rencontres de la finale de la compétition prévue au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017, rapporte Radio sport. C’est la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) avait sollicité et obtenu de la Fédération Zimbabwéenne de Football un match amical pour mieux affuter l’équipe gabonaise. Le nouveau sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho avait donné son accord. Le Ghana aurait également demandé un match amical contre les Panthères. L’espagnol Camacho aurait selon des sources concordantes décidé de faire volte-face en renonçant à la rencontre contre les...

Pages

(Gabon Review 05/08/14)
La chaîne de télévision gabonaise, propriété de l’opposant André Mba Obame, fait partie de l’équipe emmenée par la direction de la communication présidentielle (DCP) pour la couverture du sommet USA à Washington. Initié il y a quelques mois par la présidence de la République, le programme d’implication des médias privés gabonais dans certains déplacements à l’étranger du chef de l’Etat tend visiblement à se pérenniser. Après le Sommet UE-Afrique des 2 au 3 avril dernier à Bruxelles (Belgique) qui avait vu la présence des journalistes de la radio panafricaine Africa n°1, de l’hebdomadaire satirique Le Scribouillard et du site d’information Gabonreview, le tour est revenu à d’autres médias locaux privés. Et, c’est avec grande surprise que l’on compte, au nombre...
(Ogooue Infos 29/07/14)
Le nouveau chef coutumier de la communauté Benga, Marcel Nkombouet, de la lignée des Bouboundja, a été intronisé samedi, au cours d’une cérémonie traditionnelle, qui a eu lieu au quartier Miondi, dans le premier arrondissement de la commune d’Akanda. Il remplace Ernest Ndjoni décédé il y a 3 ans. Marcel Nkombouet a été installé samedi dans son nouveau fauteuil du chef de la communauté Benga de l’Estuaire, au cours d’une cérémonie traditionnelle à laquelle prenaient part les chefs coutumiers de la localité, les représentants des communautés Mpongwé, Sékiani, Awoungou et Akelé, les responsables administratifs du Cap Estérias, quelques cadres du ministère de l’intérieur et de la gendarmerie territoriale, ainsi que les notables du coin. Selon les organisateurs, près d’un millier...
(Gabon Review 21/07/14)
Initiée par la marque de bière Beaufort Lager, une «caravane cinéma plein-air» sillonnera du 25 juillet au 13 septembre prochains plusieurs villes du pays. Objectif : rendre accessible le 7ème art gabonais à toutes les couches de la population du pays. Présentée au public Librevillois, le18 juillet dernier aux jardins de la Maison George Rawiri, une caravane cinématographique de plein-air devrait sillonner les différents arrondissements de la capitale et plusieurs villes du pays avant la fin de la semaine en cours. Initiée par la marque de bière Beaufort Lager avec le soutien de l’Institut gabonais de l’image et du son (IGIS), en partenariat avec Gabon Télévision, cette caravane vise à répondre autant que possible à promouvoir le cinéma local. Du...
(Gabon Eco 17/07/14)
L’Ecole nationale pour les enfants déficients auditifs (Eneda) lance dès aujourd’hui, le 1er festival des sourds métrages sur le thème « Les sourds au cœur de la ville ». Le 1er festival des « sourds métrages » débute ce jeudi 16 juillet à l’Institut français de Libreville sous la direction de l’Ecole nationale pour les enfants déficients auditifs (Eneda). Au programme de cette rencontre, une projection de films d’enfants malentendants, une représentation sur le podium d’enfants handicapés qui présenteront un spectacle de danse et d’expression corporelle. Le but de ce type de festival est de permettre aux élèves de découvrir le monde de la cinématographie et de la surdité. Le festival de sourd métrage comme il est déjà fait dans...
(Gabon Review 17/07/14)
Le talent cinématographique des malentendants sera valorisé pendant trois jours à Libreville et Lambaréné. Libreville et Lambaréné abriteront respectivement le 17 puis les 19 et 20 juillet prochain la première édition du festival «Sourd métrage», inspiré de ce qui se fait depuis quatre ans maintenant en France, en alternance entre Nancy et Montpellier, grâce à l’association éponyme. Cet événement qui débute ce jour à l’Institut Français du Gabon, avec l’étape de Libreville, s’inscrit dans le prolongement du centenaire de l’arrivée d’Albert Schweitzer au Gabon. Selon les organisateurs, «plusieurs films, réalisés dans le cadre d’autres éditions de ce festival en France, seront projetés, en particulier le film des jeunes sourds gabonais, «La maison de la vie», qui leur avait valu l’obtention...
(Gabon Review 16/07/14)
Après un mois d’examen des dossiers des différents candidats, le concours de rap révèlera ce mercredi 16 juillet le nom de son vainqueur à l’issue de prestations et de quizz. Si pour cette édition quelques points du règlement portant notamment sur les prestations des artistes amateurs ont été modifiés, les organisateurs de l’événement indiquent que lors de la finale, «chaque finaliste devra interpréter trois (3) chansons de son choix et sera évalué par le jury sur sa prestation scénique, son interprétation et un quizz sur le hip hop gabonais». Et pour le gagnant, les initiateurs promettent la production d’un maxi single de trois titres, la production d’un vidéogramme, un concert à l’Institut français du Gabon (IFG) en 2015, une programmation...
(Gabon Review 12/07/14)
Face à la recrudescence de la contrefaçon des œuvres littéraires gabonaises, l’Union des écrivains du Gabon (Udeg) a récemment échangé avec les auteurs et éditeurs sur les risques liés à ce phénomène, tout en interpelant une nouvelle fois les autorités sur ce sujet. En discussion depuis des années sans qu’aucune réelle solution ne soit apportée, la piraterie et la contrefaçon des œuvres de l’esprit sont à nouveau en débat. L’Union des écrivains du Gabon (Udeg), consciente que seule une véritable mobilisation des hommes et femmes de culture du pays peut permettre d’atteindre cet objectif, multiplie des rencontres avec les principaux concernés par la question. Réunis à cet effet, le 10 juillet dernier, autour du président de cette organisation, écrivains et...
(Gabon Review 11/07/14)
La 2e édition de la journée de réflexion des associations professionnelles de la communication s’est tenue du 7 au 9 juillet dernier à Oyem sous le thème «Les attentes face à la nouvelle législation sur la presse gabonaise». Après Lambaréné il y a deux ans, Oyem a abrité, du 7 au 9 juillet dernier, la 3e édition de la journée de réflexion des associations professionnelles de la communication. Plus d’une quarantaine de journalistes et communicateurs ont pris part à cette rencontre organisée sous le thème «Les attentes face à la nouvelle législation sur la presse gabonaise». Amenée à prononcer une allocution pour la circonstance, la présidente du Sénat a souhaité que les conclusions de cette rencontre contribuent à l’édification d’une...
(Gabonews 07/07/14)
La deuxième exposition des œuvres d'arts du Gabon a pris fin ce vendredi à l'Hôtel de ville de Metz avec environ 500 visiteurs qui ont été séduits par sa thématique axée sur la culture du Gabon. Le public messin a ainsi pu découvrir le Gabon au travers des photos, des cithares, des masques, des accessoires de musique, des paniers, des tam-tams, des raphias... « C'est un motif de fierté pour nous car nous avons réussi à vendre l'image de notre pays. Le public a été séduit par la richesse culturelle de notre pays. Un grand merci à l'artiste peintre gabonaise Francine Rashiwa, à Germaine Gilbert et à la communauté gabonaise de Metz qui ont contribué à cette exposition », nous...
(Gabon Actu 02/07/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) - Les fidèles musulmans du Gabon, ont débutés lundi, sur toute l’étendue du territoire nationale, le mois de jeûne durant lequel ils vont s’abstenir de manger, de boire et des relations sexuelles de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Pour mieux passer ce mois de ramadan, la Mosquée Hassan II de Libreville a distribué des nattes et des Corans le livre sacré de l’islam. Le président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG), l’imam Ismaël Oceni Ossa a appelé à cette occasion les croyants à magnifier davantage le nom de Dieu, source unique de toute respiration. « Toute acte exclusivement accompli pour la cause d’Allah, durant le jeûne, est pleinement récompensé du fait qu’il est le...
(Gabon Review 01/07/14)
Fruit d’un partenariat entre la mairie de Port-Gentil et Addax Petroleum, la 1re édition du festival culturel local s’est tenue du 20 au 22 juin dernier dans la capitale économique. Expositions de photos et de peinture ou encore démonstrations de danses traditionnelles ont notamment rythmé cette manifestation. Port-Gentil a abrité du 20 au 22 juin dernier la 1ère édition du festival «Mandji Culture». Ateliers de formation, conférence thématique, expositions de photos et de peinture, projection de films, démonstrations de danses traditionnelles et prestations musicales en «play-back», «live» et «semi-live» ont constitué le menu de cette manifestation née d’un partenariat noué en mai dernier entre la mairie de cette ville et la compagnie pétrolière Addax Petroleum. A l’occasion de cocktail dinatoire...
(Gabon Review 24/06/14)
Sept mois après sa première diffusion aux Escales documentaires de Libreville, le film-documentaire de Pauline Mvélé a su accrocher et séduire le jury de la 6e édition du Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi. Ayant pris part à la sixième édition du Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi (Festicab) qui s’est tenu du 13 au 20 juin dernier sous le thème «Le cinéma et la démocratie», le Gabon a présenté une seule œuvre en sélection officielle. Pour autant, «Sans famille» de Pauline Mvélé qui peint la triste réalité des conditions de détention à la prison centrale de Libreville a su tirer son épingle du jeu en décrochant le trophée du meilleur documentaire, face à...
(Infos Plus Gabon 23/06/14)
La ville de Port-Gentil s'est dotée d'un festival culturel annuel dénommé "Mandji Culture" dont la première édition a été marquée par l'adhésion d'un large public les 20 et 21 juin 2014. Le festival organisé conjointement par la compagnie pétrolière Addax Oil and Gas Gabon en partenariat avec la mairie de Port-Gentil est une première du genre au Gabon. Il vise à fédérer les cultures, à les brasser dans une ville cosmopolite riche de plusieurs communautés. La manifestation avait été rehaussée par la présence de l'ambassadeur de Chine au Gabon et son épouse qui ont visité les différents stands. L'évènement coïncidait avec le 5e anniversaire de l'acquisition de Addax Petroleum Oil and Gas Gabon par le géant chinois Sinopec La première...
(Jeune Afrique 19/06/14)
Pour ce sixième numéro du magazine de “l’Afrique qui gagne”, les équipes de Réussite se sont rendues au Gabon. Découvrez le sommaire et la bande-annonce de cette édition spéciale, à l’écran ce vendredi 20 juin au soir sur Canal+ Afrique. Le 20 juin au soir, Canal+ Afrique diffusera la sixième édition de Réussite, le magazine économique africain co-produit par Canal+ Afrique, le Groupe Jeune Afrique et l’agence Galaxie Presse. Un rendez-vous TV mensuel dédié aux dynamiques du continent en plein essor, qui vous emmènera cette fois-ci à Libreville, en compagnie de la journaliste franco-nigériane Ele Asu. Découvrez en avant-première la bande-annonce de cette nouvelle édition : Au sommaire de ce numéro : - Largement dépendante de sa rente pétrolière, minière...
(Gabonews 17/06/14)
Le bimensuel gabonais « Le verbe de Ngomo » dans les kiosques depuis 10 mois vient d?écoper d?une première sanction de six mois. Le Conseil National de la Communication (CNC) a indiqué le 12 juin dernier que cet organe de presse, à travers un article intitulé « Et si on parlait d?acte de naissance ?», a eu la maladresse de porter « atteinte à l?honneur et à la considération du président de la République». C’est au cours de sa plénière du 12 juin dernier que le CNC a décidé de suspendre pour six mois le bimensuel « Le Verbe de Ngomo » pour avoir évoqué dans ses colonnes la question de la nationalité, celle d’Ali Bongo Ondimba noatmment qui avait...
(Gabon Review 16/06/14)
Créée depuis 1970, sur les anciennes installations du Haut conseil pour les réfugiés (HCR) ayant servi de base d’accueil des réfugiés de la guerre du Biafra, l’École nationale des Arts et Manufacture (ENAM) aurait jusqu’à ce jour tout le mal du monde à s’arrimer au système éducatif moderne, à l’exemple d’autres grandes écoles supérieures du Gabon. Plus grave, elle tombe dans la désuétude et l’indigence. La particularité d’être la seule institution du Gabon à former au métier de la peinture, aux arts graphiques, à l’architecture, à la céramique, la sculpture et aux arts dramatiques dont jouit et se vante l’École nationale des Arts et Manufacture depuis trente ans serait sans grande portée ni avantage pour son développement et sa promotion...
(Gabon Review 13/06/14)
John-Franck Ondo, le jeune scénariste et producteur gabonais, a reçu deux distinctions pour son film «Effet boomerang», à l’occasion du Grand prix africain du cinéma à Abidjan (Côte d’Ivoire). Pour sa première œuvre en tant que réalisateur, c’est un coup de maître que John-Franck Ondo a réalisé. Nommé au Grand prix africain du cinéma, organisé du 5 au 9 juin dernier à Abidjan en Côte d’Ivoire, le jeune cinéaste gabonais en est revenu avec 2 trophées : le Grand prix bronze du «Meilleur film» et le Prix spécial de la presse pour le «Meilleur acteur», attribué à Alhan Mbadinga. Pas peu fier de l’accueil réservé à son œuvre par le jury, John-Franck Ondo estime que les deux distinctions ont sans...
(Gabon Review 10/06/14)
Le festival international Akini A Loubou s’est achevé le week-end écoulé sur une ambiance particulière, amenée par le professionnalisme engagé de Germaine Acogny et la «Résistance» de la jeune Gaëlle Ikonda. L’évènement qui a duré une semaine, constituait la «Saison danse Gabon 2014» initiée par l’Institut français du Gabon (IFG). C’est une soirée des plus mémorables qu’ont vécu les amateurs de danse contemporaine, samedi 7 juin dernier dans la salle de spectacle de l’Institut français du Gabon (IFG). A l’occasion de la clôture de la «Saison danse Gabon 2014» et du festival international Akini A Loubou, la jeune danseuse gabonaise Gaëlle Ikonda, soutenue par la chorégraphe franco-sénégalaise Germaine Acogny ont enchanté le public et fait vibrer les planches de leur...
(Gabon Actu 10/06/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’ancien président de la République, Omar Bongo Ondimba décédé au pouvoir le 8 juin 2009 dans une clinique de Barcelone en Espagne à 73 ans aura un mausolée digne de sa réputation, a annoncé, à Franceville, le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 46 ans), Faustin Boukoubi. « Le Distingué camarade Ali Bongo Ondimba m’a chargé de vous dire que la véritable commémoration du 5ème anniversaire de la mort de notre président fondateur aura lieu en août prochain à l’occasion de l’inauguration de son mausolée en cours de construction », a déclaré M. Boukoubi s’adressant aux militants du part créé par Omar Bongo Ondimba le 12 mars 1968. Il y a quelques...
(Gabon Review 04/06/14)
Au-delà de ses services traditionnels, l’agence de communication et de marketing, «Koridor», vient de lancer sur le marché de la presse un magazine gratuit dénommé «Le Commercial». Entre magalogue et consumer magazine, ce journal d’annonces et publicité sera gratuitement distribué à des points de passages identifiés (aéroports, hôtels, bureaux, commerces, etc.). Pour pallier le déficit en support de communication enregistré au Gabon à la suite de la récente casse des panneaux publicitaires et permettre aux annonceurs de continuer à être visibles et proche de leurs cibles, l’agence communication et de marketing Koridor, a officiellement lancé, le 3 juin 2014, son nouveau produit de communication. Mensuel au format atypique (16×125) fort d’un tirage à 3000 exemplaires, «Le Commercial magazine» qui compte...

Pages

(La Tribune 08/08/17)
Le Fonds monétaire international craint des retombées de la crise des réserves de changes dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale sur le franc CFA. Alex Segura-Ubiergo, le chef de mission de l'institution de Brettons Woods au Gabon, a partagé ses inquiétudes en ce sens avec la presse locale. L'information a rapidement fait du chemin telle une traînée de poudre. Surtout vu la sensibilité de la question de la dévaluation du franc CFA, en ces temps-ci où la monnaie connait de plus en plus de contestations. Selon Alex Segura-Ubiergo, chef de mission du Fonds monétaire international (FMI) au Gabon, relayé par le quotidien gabonais progouvernemental L'Union, il y a de quoi s'inquiéter des conséquences de...
(La Tribune 05/08/17)
La crise sociale au Gabon a atteint les secteurs clés de l'économie. Ce mercredi, les fonctionnaires des départements des Impôts, de la Douane, du Trésor public et des Hydrocarbures ont amorcé une grève d'avertissement de 72 heures dont les objectifs sont d'amener les autorités du pays à leur verser plusieurs mois d'arriérés de primes. Le gouvernement gabonais est sous pression. Outre la crise socio-politique qui secoue le pays, les autorités sont obligées à faire face à un autre mouvement social dans les administrations ...
(La Tribune 05/08/17)
Les services du FMI viennent d’achever une mission au Gabon au cours de laquelle ils ont passé en revue les perspectives d’évolution de l’économie du pays. Si les indicateurs montrent des signes d’une reprise économique, les perspectives à court terme restent encore délicates, avec au mieux à une progression de croissance de 1% cette année. Des projections qui prennent le contre-pied de celles du gouvernement qui tablait sur au moins 3% à la faveur de la reprise de l’économie mondiale et donc des exportations des ressources naturelles du pays. Alors que le gouvernement gabonais tablait sur un rythme de croissance de 3% en moyenne cette année, le FMI vient de tempérer cet optimisme engendré par une relative reprise de l'économie...
(Jeune Afrique 04/08/17)
Les agents des régies financières du Gabon, dont les douanes, les impôts, les hydrocarbures et le trésor, sont en grève depuis mercredi 2 août, pour réclamer le paiement de primes et d'arriérés de salaire de plusieurs mois. L'intersyndicale a annoncé la fin de la grève pour le vendredi 4 août, mais menace de poursuivre son mouvement si ses revendications sont ignorées. L’intersyndicale des régies financières du Gabon, qui comprennent les douanes, les impôts, les hydrocarbures et le Trésor, a annoncé, lors d’une assemblée générale, ...
(Jeune Afrique 04/08/17)
Lié au Borussia Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang (28 ans) aurait décidé, selon plusieurs médias allemands, de rejoindre lors du mercato hivernal le club chinois de Tianjin Quanjian, qui lui offre un salaire annuel de 30 millions d'euros, l’équivalent de ce que va toucher le Brésilien Neymar au PSG. L’attaquant gabonais deviendrait ainsi le footballeur africain le mieux payé de tous les temps. Il y a des chiffres qui font forcément réfléchir. Et Pierre-Emerick Aubameyang, avant d’être footballeur professionnel et accessoirement un des dix meilleurs attaquants du monde, est avant tout un homme. Le Gabonais, sous contrat jusqu’au 30 juin 2020, perçoit actuellement un salaire brut annuel de 6,5 millions d’euros au Borussia Dortmund. Quanjian lui en propose 30, ce qui ferait...
(Jeune Afrique 02/08/17)
Le président du mouvement d’opposition Héritage et Modernité, Alexandre Barro Chambrier, songe à incarner une troisième voie entre Ali Bongo Ondimba et Jean Ping, et le fait savoir. Président du mouvement d’opposition Héritage et Modernité (dissident du Parti démocratique gabonais) et proche de Guy Nzouba Ndama, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Alexandre Barro Chambrier songe sérieusement à jouer sa propre carte. Comprendre : incarner une troisième voie entre Ali Bongo Ondimba et son meilleur ennemi, Jean Ping. Compte tenu de la situation de blocage à laquelle est confrontée toute l’opposition, prise entre l’intransigeance de Ping et la volonté ...
(Jeune Afrique 01/08/17)
Plusieurs personnalités proches du président Ali Bongo Ondimba lancent un mouvement dont l'objectif est double. Répliquer au discours de l'opposition et rénover le Parti démocratique gabonais. « Nous disons ça suffit. L’élection présidentielle est terminée. Ceux qui veulent prendre le pays en otage ont eu le champ libre jusqu’ici. Nous allons désormais leur donner la réplique », promet Alain Claude Bilie By Nze, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, qui parle ici au nom d’un groupe de personnalités proches du président Ali Bongo Ondimba. Parmi elles, le ministre des ...
(Jeune Afrique 31/07/17)
Plainte devant la Cour pénale internationale, lobbying en Occident… L’opposant gabonais Jean Ping, qui se revendique président élu depuis le scrutin contesté d’août 2016, n’a pas l’intention de baisser les bras. Interview. Le 24 septembre 2016, la Cour constitutionnelle du Gabon validait la réélection d’Ali Bongo Ondimba à la présidence de la République, sous les protestations de l’opposition. Cette dernière criait au scandale et à la manipulation des résultats, notamment dans le Haut-Ogooué, région d’origine du président. Alors qu’« ABO » se réinstallait, sous le feu des critiques, au Palais du bord de mer, son adversaire, Jean Ping, entrait en résistance. Dix mois plus tard, il se revendique toujours président élu du Gabon, à Libreville, Paris, Berlin, Bruxelles ou Washington...
(La Tribune 27/07/17)
Une dizaine de ses partisans ont été blessés dans la dispersion par la police gabonaise de leur rassemblement pour l’accueil de leur leader. La ferveur de la communion de Jean Ping avec ses supporteurs à son retour au bercail, n’a pas eu lieu. En tout cas, pas dans les conditions voulues par celui qui se considère, onze mois après la crise post-électorale et de contestation de la victoire d’Ali Bongo, comme le « président élu » du Gabon. Les autorités gabonaises ont usé de toutes leurs forces pour empêcher le rassemblement. La marée jaune a été stoppée nette à un kilomètre de l'aéroport Léon-Mba où Jean Ping venait d'atterrir à 17H (heure locale) de retour d'un séjour dans plus d'une...
(Jeune Afrique 27/07/17)
En vacances dans la ville de Tanger, le président gabonais a visité lundi le musée des cultures méditerranéennes. Virée artistique d'un habitué du royaume. Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a effectuée un visite surprise, lundi 24 juillet, au musée des Cultures méditerranéennes de Tanger. « C’est la première fois qu’il visite ce musée qui vient d’être rénové. Il était heureux de la qualité de scénographie », témoigne Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées (FNM). Une histoires de familles Accompagné de son épouse Sylvia et de son fils cadet, le président gabonais est actuellement en vacances dans la ville du détroit où séjourne également le roi Salmane d’Arabie saoudite. Il a été plusieurs fois aperçu en promenade...
(BBC 26/07/17)
L'opposant gabonais est rentré d'Europe mardi d'où il dit qu'il était le "président élu" et qu'Ali Bongo allait quitter le pouvoir. Une dizaine de personnes ont été blessées parmi plusieurs centaines de sympathisants partis l'accueillir à l'aéroport de Libreville, alors que la police tentait de les disperser. L'opposant qui conteste le pouvoir du président Ali Bongo depuis la présidentielle controversée de 2016, rentrait d'une tournée en Europe où il a donné plusieurs entretiens à des journaux affirmant qu'il était le "président élu". Malgré l'intervention de la police, des centaines de partisans de Jean Ping ont marché jusqu'au QG de leur leader. Ses partisans, pas plus de trois cents personnes selon le ministère de l'Intérieur, ont pu ensuite marcher dans les...
(Jeune Afrique 25/07/17)
Dans sa dernière lettre d'Afrique centrale, la direction du Trésor français étudie les éventuels changements structurels dans les économies de la zone Cemac qui pourraient tirer la croissance économique. Des changements trop légers pour permettre une vraie « émergence », de l'avis des experts qui ont rédigé le rapport. Pour évaluer les perspectives de croissance de la zone Cemac, le Trésor français a étudié les changements structurels qui pourraient intervenir dans ces économies.
(RFI 24/07/17)
Au Gabon, l’Union nationale, un des principaux partis de l’opposition a dénoncé samedi 22 juillet la décision de la Cour constitutionnelle de repousser à avril 2018 les élections législatives initialement prévues en fin décembre 2016. Pour ce parti, la Cour constitutionnelle a prolongé illégalement le mandat des députés en violation flagrante de la Constitution. Le «cas de force majeure», relatif à la volonté du pouvoir de transformer en lois les recommandations du dernier dialogue politique organisé entre mars et mai dernier, n’est pas valable. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170723-report-legislatives-gabon-union-natio...
(Libération 21/07/17)
Rencontre avec le leader de l’opposition du Gabon, de nouveau à Paris pour plaider sa cause un an après la réélection contestée de son rival. Jean Ping : «La chute est proche, Ali Bongo va partir, j’en fais le pari» Dans le patio déserté d’un hôtel parisien, Jean Ping affiche un calme olympien ce lundi matin. «Je vais aussi bien que possible», ironise-t-il d’emblée. Il est vrai qu’à Paris, le leader de l’opposition gabonaise est en terrain conquis : la diaspora de ce petit pays d’Afrique centrale manifeste en sa faveur tous les samedis sur l’esplanade du Trocadéro et poursuit de sa colère tout officiel qui ose s’afficher en public dans la capitale française. «Bloquée» Des «happenings» qui ont commencé...
(Jeune Afrique 20/07/17)
Marie-Madeleine Mborantsuo ne compte pas quitter son poste à la Cour constitutionnelle gabonaise avant la fin de son mandat. Elle préside l'instance depuis sa création, en 1991. Alors que la presse la verrait bien intégrer le gouvernement postdialogue, la juge Marie-Madeleine Mborantsuo n’a pas l’intention, selon ses proches, de quitter la Cour constitutionnelle avant le terme de son mandat, en octobre 2019. À partir de cette date, « MMM », qui n’aura pas encore atteint l’âge de la retraite, sera, disent-ils, disponible pour toute fonction où son expérience serait requise… Lire sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/457456/politique/gabon-marie-madeleine-m...
(La Tribune 19/07/17)
La décision avait été prise le 11 juillet dernier. Maintenue au secret, elle ne s’est ébruitée qu’à dix jours de la date du scrutin. La cour constitutionnelle du Gabon a décidé d’un nouveau report des élections législatives initialement prévues en décembre 2016 avant d’être reportées à juillet 2017. La nouvelle date prévue est « au plus tard en avril 2018 ». Et la nuance glissée dans la décision vaut tout son pesant d’or. Pour le Palais du bord de mer, le glissement est acté. Motif sur motif, il n'a...
(APA 19/07/17)
Les élections législatives au Gabon, ont été de nouveau reportées ‘’au plus tard au mois d’avril 2018’’, selon une décision de la Cour constitutionnelle gabonaise, rendue publique mardi. Elles étaient initialement programmées pour se tenir avant le 31 juillet 2017. Ce nouveau report entraine de facto le prolongement du mandat des députés gabonais, élus pour une durée de cinq ans, et qui a pris fin en décembre 2016. La Cour constitutionnelle gabonaise justifie cette décision par la difficulté de «concilier le temps nécessaire dont les autorités compétentes doivent disposer pour faire aboutir ...
(Jeune Afrique 19/07/17)
Le président de l’Alliance pour le changement et le renouveau a rejoint le gouvernement d’ouverture en octobre, en tant que vice-Premier ministre. Une position d’équilibriste. Arrivé troisième à la présidentielle du 27 août 2016, à laquelle il concourait sous les couleurs de l’Union du peuple gabonais (UPG), Bruno Ben Moubamba, 50 ans, est l’un des rares opposants à avoir accepté d’intégrer le gouvernement d’ouverture formé le 2 octobre par le Premier ministre, Emmanuel Issoze-Ngonde. Représentant de l’une des trois branches désormais rivales de l’UPG (créée par feu Pierre Mamboundou), il a créé l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR), dont il a été élu président le 15 octobre, à l’issue de son congrès fondateur. Au sein du gouvernement, ce...
(RFI 19/07/17)
Au Gabon, les élections législatives, prévues ce mois de juillet 2017, viennent, une fois de plus, d'être reportées à avril 2018 par la Cour constitutionnelle, saisie par le gouvernement. Ce n'est quasiment pas une surprise. Ce scrutin aurait pu se tenir en décembre 2016, mais le gouvernement avait évoqué un manque de budget. Cette fois, il a convaincu la Cour qu'il a besoin de temps pour appliquer les reformes électorales décidées lors du dernier dialogue politique. Comment réagit la classe politique? Guy Nzouba Ndama a démissionné de manière fracassante de son poste de président de l'Assemblée nationale, il y a un an. Devenu allié politique de Jean Ping, il a annoncé récemment que Les démocrates, son parti, participeront à ces...
(Agence Ecofin 18/07/17)
(Agence Ecofin) - A l’occasion de la session ordinaire du Comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), tenue le 11 juillet à Yaoundé, Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de cette institution, a réagi à la rumeur selon laquelle, le président français Emmanuel Macron aurait déclaré, quelques jours plus tôt au Mali : « Si on n’est pas heureux dans le FCFA, on le quitte, on crée sa monnaie[…]». « Ce n’est pas la France qui décide du maintien dans la zone FCFA. Ce sont les six pays [Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Tchad] de la Cemac qui avaient souverainement décidé de se départir chacun de sa propre souveraineté de battre une monnaie. Et...

Pages