Samedi 18 Novembre 2017

Gabon

(Afrique 7 23/09/17)
La poignée de main échangée par le président français Emmanuel Macron avec Ali Bongo a dû faire des jaloux au Gabon. Jean Ping qui espère toujours une aide de la France pour évincer son rival de la présidence a peut-être compris qu’il n’en sera jamais rien. Candidat malheureux à la dernière élection présidentielle au Gabon, Jean Ping se considère comme le président légitime du Gabon. Il n’a donc pas cessé d’appeler au départ de celui qu’il considère comme un usurpateur de son poste au Gabon. En continuant dans cette posture, l’ancien Président de la Commission de l’Union Africaine espèrerait faire pencher les autorités françaises de son côté.
(Gabon Review 23/09/17)
À l’occasion de la rentrée politique de l’Union nationale, le 22 septembre 2017, son président, Zachary Myboto, a déclaré que le pays se porte très mal. L’Union nationale (UN) a effectué sa rentrée politique le 22 septembre, à son siège à l’ancien Sobraga, en présence des partis amis et membres de la Coalition pour la nouvelle République. Préoccupée par la grave crise multisectorielle que traverse le pays, l’UN s’est permis de faire un diagnostic de l’état réel du Gabon. Dans cette quête, le président de l’Union nationale, s’est simplement permis de relever ce qu’il qualifie de «faits observables» qui désigneraient mieux que tout, la réelle condition du pays et de sa population. Il s’agirait de la crise de l’éducation, l’accès...
(AFP 22/09/17)
Le Gabon a dénoncé vendredi un "acharnement" en réagissant à la résolution du Parlement européen appelant Libreville à cesser de "harceler, intimider et persécuter" les opposants, tandis qu'un des principaux partis d'opposition se "félicite" du texte voté. "Le Gouvernement de la République joint sa voix à celle du Sénat gabonais pour dénoncer cet acharnement que rien ne justifie", a déclaré vendredi le porte-parole du gouvernement Alain-Claude Bilie-By-Nze, indiquant que cette résolution "induit de manière insidieuse, qu'il y aurait des souverainetés au-dessus des autres". Mercredi, la présidente d'un groupe dédié aux affaires européennes du Sénat avait dénoncé la "prétention des euro-députés à s'ériger en permanence en donneurs de leçons". Le billet d'humeur "Makaya" du quotidien gabonais l'Union, proche de la présidence,...
(Afrique 7 22/09/17)
La crise post-électorale qui secoue le Gabon après les dernières élections présidentielles, a amené le Président Ali Bongo Ondimba à saisir lui-même la Cour Pénale Internationale (CPI), pour se disculper des faits qui lui sont reprochés par le camp de son adversaire, Jean Ping. Il a fallu cette 72ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies pour inspirer le Président du Gabon, Ali Bongo à confier le dossier dormant, mais brûlant de la crise post-électorale qui secoue en ce moment son pays silencieusement. Après son intervention à la tribune de l’ONU, à la fin des assises, Ali Bongo s’est...
(Gabon Eco 22/09/17)
Attendu au Gabon avec impatience, le procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda a rappelé au cours d’une audience avec le Président de la République, Ali Bongo Ondimba que l’examen préliminaire en cours sur le Gabon n’est pas une enquête et encore moins un procès. Voici une position qui calmera certainement les ardeurs de ceux qui attendent avec impatience les conclusions de la CPI, après l’examen préliminaire sur les allégations de crimes contre l’humanité commis au Gabon au lendemain des élections présidentielles d’août 2016 et soumis à l’institution par l’opposition et la majorité au pouvoir. Dans une audience avec le Président de la République, le procureur de la CPI, Fatou Bensouda a rappelé que l’examen préliminaire en cours...
(MondAfrique 22/09/17)
Les 5 et 6 septembre, le Gabon a été auditionné à Genève par le comité des disparitions forcées, un des organes de protection des droits de l’homme de l’ONU auxquels les pays membres doivent adresser des rapports réguliers (torture, droits des enfants, droits économiques et sociaux etc). La procédure est normalement très encadrée, millimétrée au niveau du timing et du langage diplomatique utilisé. Dès qu’un Etat sort des clous de ce cadre strict, les fonctionnaires de l’ONU considèrent ces écarts comme autant de marques de mépris envers les droits de l’homme. Ce qui fut le cas pour l’audit consacré au Gabon, début septembre. Or la délégation gabonaise est arrivée en retard et les “experts” qui assistèrent à cette séance furent...
(L'Union 22/09/17)
Les conseillers ont, au terme de leurs travaux, suggéré au gouvernement de poursuivre la mise en place d’un certain nombre de mesures. LA deuxième session ordinaire du Conseil économique et social (CES) s’est achevée hier au siège de l’institution. En clôturant les travaux en lieu et place du numéro un de l’institution, le vice-président Raphaël Sadibi Bouka est revenu sur les thématiques qui ont conduit les conseillers à formuler des recommandations. Il s’agissait notamment de : "la crise économique et le pouvoir d’achat des ménages", "le Plan de relance de l’économie (PRE)" et "l’impact économique et social de la pollution au Gabon". Par rapport à ces problématiques, le CES a recommandé au gouvernement de poursuivre la mise en place des...
(Gabon Review 22/09/17)
Ayant accepté d’entrer dans le gouvernement post-Dialogue sans l’accord de son parti et sans que ce parti n’ait été consulté – «ce qui constitue un cas d’indiscipline notoire et une faute lourde» – le désormais ex-Premier conseiller politique du président du le Rassemblement pour le Gabon (RPG) en a été exclu, mardi dernier, par une décision de la Commission de discipline. Raymond-Placide Ndong Meyo, en août 2017 à Libreville. © D.R. Nommé ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale chargé des Gabonais de l’étranger le gouvernement post-Dialogue, Raymond-Placide Ndong Meyo va devoir faire sans sa formation politique. Il a intégré le deuxième gouvernement Issoze Ngondet, sans prendre l’avis de...
(L'Union 22/09/17)
Les locaux du Programme de lutte contre les infections sexuellement transmissibles (Plist) et le VIH/Sida ont servi de cadre à la tenue hier, à Libreville, de l'atelier de révision de l'algorithme de dépistage du Vih au Gabon. Le but étant d'harmoniser les points de vue et d'uniformiser les tests dans le pays. En somme, renforcer les capacités en la matière, afin d'offrir à la population un service de dépistage de qualité, selon les normes de l'Organisation mondiale de la santé. La cérémonie a été rehaussée par la présence de la directrice générale de la prévention du sida (DGPS), Amissa Briana Rogombé. Etaient également présents à cet atelier, les représentants des entités concernées par la question du dépistage au Gabon :...
(L'Union 22/09/17)
Commencée le 18 septembre dernier, la formation qualifiante d'auditeur tierce partie IRCA Iso 22000, à laquelle prennent part des experts nationaux ainsi que ceux de sept pays bénéficiaires du Programme infrastructure qualité de l'Afrique centrale (Piqac) du domaine de la sécurité alimentaire prend fin aujourd'hui. Pendant cinq jours, les échanges entre experts ont porté sur les thématiques suivantes : maîtrise des exigences de la norme ISO 22000 ; acquisition des méthodes d’audit ; intégration de la méthode à appliquer en cas d’audit tierce partie ISO 22000 ; compréhension et intégration de la déontologie de l’audit et, enfin, compréhension des responsabilités et des compétences personnelles de l’auditeur. Aussi, cette formation aura permis aux participants à cette formation de se doter de...
(Gabon Actu 22/09/17)
Le ministre d’Etat en charge de la Culture, des Arts et Traditions, Alain Claude Bilié By Nzé, a visité jeudi à Libreville, les anciens locaux abritant l’ambassade des Etats Unis au Gabon, cédés gracieusement au pays pour ériger le nouveau siège du Musée national. Les vieux locaux de l’ambassade des Etats Unis offerts au Gabon sont situés en face de l’ambassade de France. Il s’agit d’un bâtiment d’un niveau laissé depuis plus de quatre ans à l’abandon depuis le déménagement des diplomates américains dans leur nouvelle ambassade moderne, construite à « La Sablière », un quartier résidentiel, nord de Libreville. « C’est un espace qui va être réhabilité, modernisé pour accueillir désormais le Musée national », a annoncé M. Bilié...
(Jeune Afrique 21/09/17)
La première rencontre entre Emmanuel Macron et Ali Bongo Ondimba a eu lieu le 19 septembre dans l’enceinte onusienne. Le président français avait convié son homologue gabonais au lancement du Pacte mondial pour l’environnement, au siège des Nations unies, à New York, ce 19 septembre. Ali Bongo Ondimba y a prononcé un discours en sa qualité de coordonnateur du Comité des chefs d’État et de gouvernement africains sur le changement climatique. Naturellement, les deux hommes ont échangé une poignée de main suivie d’un bref échange dont la vidéo (ci-dessous) est devenue virale sur les réseaux sociaux et dans les milieux politiques gabonais.
(Financial Afrik 21/09/17)
La Banque africaine de développement annonce un appui budgétaire de 1,5 milliard de dollars, soit environ 900 milliards de F Cfa, en faveur du Gabon. Le financement sera étalée sur les trois ans que dure la mise en œuvre du Plan de relance financé par l’institution financière. La première tranche du montant global, à savoir 131 milliards de F Cfa, a déjà été décaissée au mois de mars. La deuxième phase reste à être ratifiée. L’emploi des fonds fera l’objet d’évaluations permanentes des équipes de l’institution financière panafricaine, engagée aux côtés du FMI et de la Banque mondiale pour donner un coup de fouet à la croissance économique du Gabon. Le Gabon doit donc impérativement tenir ses engagements pour continuer...
(Autre média 21/09/17)
Dans un communiqué de presse de la Coalition pour la Nouvelle République présidé par Jean Ping, parvenu mercredi à la rédaction d’Info241 il est martelé par l’opposition gabonaise « que le jeudi 14 septembre 2017, le Parlement européen a adopté une Résolution décisive ouvrant la voie à des sanctions ciblées contre les membres du pouvoir putschiste, responsables de crimes et violations des droits de l’Homme au Gabon depuis les évènements dramatiques du 31 août 2016 ». Avant d’indiquer que cette résolution est subséquente à celle du 2 février 2017, portant sur la crise de l’Etat de droit au Gabon. A la différence de la première Résolution, a expliqué la Coalition dirigée par Jean Ping qui revendique toujours sa victoire à...
(Agence Ecofin 21/09/17)
Sur la période 2017-2019, la Banque africaine de développement s’est engagée à accompagner le plan de relance de l’économie gabonaise, à travers un appui budgétaire de 1,5 milliard de dollars soit environ 900 milliards de FCfa. Cette somme, dont la première tranche de 131 milliards de FCfa a été décaissée au mois de mars, sera étalée sur les trois ans que dure la mise en œuvre du Plan de relance. L’emploi des fonds fera l’objet d’évaluations permanentes des équipes de l’institution financière panafricaine, engagée aux côtés du FMI et de la Banque mondiale pour donner un coup de fouet à la croissance économique du Gabon. La nouvelle a été délivrée le 18 septembre dernier à Libreville par le directeur général...
(Autre média 21/09/17)
Dans la poursuite de la série des prises de contact avec ses administrés, le nouveau ministre gabonais des Sports, du Tourisme et des Loisirs, Mathias Otounga Ossibadjouo (photo) vient clairement d’indiquer les orientations qu’il entend donner au secteur du tourisme au Gabon pour le sortir de l’ornière. Au cours des échanges, ce mercredi 20 septembre 2017, avec l’ensemble du personnel et promoteurs exerçant dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme, M. Otounga Ossibadjouo a indiqué qu’il entend mettre tout en œuvre pour que les attentes nourries par le gouvernement dans ce secteur, soient remplies. Effectivement, pour relever ce défi de promotion de la destination Gabon, il a invité l’ensemble des acteurs à valoriser davantage cet environnement, «oh combien promoteur,...
(AFP 20/09/17)
Une possible multiplication par cinq des frais d'inscriptions universitaires a suscité une vive inquiétude des étudiants gabonais qui ont protesté et saisi la Cour constitutionnelle, a constaté l'AFP. Les frais d'inscription dans l'enseignement supérieur public doivent passer de 9.000 FCFA annuel à 50.000 FCFA (de 13,5 à 76 euros), selon un arrêté du ministère de l'Enseignement daté du mois de juin. En réponse, des responsables étudiants ont empêché la tenue des inscriptions depuis lundi à l'Université Omar Bongo de Libreville. "Nous avions fait six mois de grève en 2011 pour l'ajout de 1.000 FCFA...
(Gabon Review 20/09/17)
Le géant français en transport, logistique et communication a déposé une plainte, en avril dernier, contre le Gabon, devant une cour d’arbitrage de Paris, pour non-respect de la convention de concession signée en mai 2007 avec l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag). Le partenariat qui lie l’État gabonais et le groupe Bolloré traverse une mauvaise passe. Le nouveau port cargo d’Owendo, une extension du port d’Owendo, contrôlé par le groupe singapourien Olam serait à l’origine de cette brouille. Et pour un règlement de cette situation conflictuelle, le groupe français a déposé une plainte contre le Gabon devant le Centre international de règlement des différends relatifs...
(Gabon Review 20/09/17)
A quelques mois des prochaines élections législatives, l’ancien vice-président de l’Union nationale (UN) est en passe de lancer sa formation politique. Il ne dit pas encore si elle se réclamera de l’opposition ou de la majorité. Des mois après sa démission du parti d’André Mba Obame, dont il était l’un des proches, l’ancien vice-président de l’UN se verrait, lui aussi, président d’une formation politique. L’idée a sans doute germé depuis que son ancien parti, membre de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), s’est renfermée sur lui-même, sanctionnant et excluant tous les militants s’étant exprimés en faveur d’une discussion avec le pouvoir en place, bien que celui-ci ait été, selon eux, reconduit dans des conditions restées troubles jusqu’à lors. Or,...
(L'Union 20/09/17)
Après plusieurs retards à l’allumage, la nouvelle grille des prix est officiellement entrée en vigueur dans toutes les surfaces commerciales de Libreville et ses environs. Elle concerne 167 produits, et les prix affichés ne devraient pas connaître de changement pendant une durée de 6 mois. CENSÉE entrer en vigueur le 15 août dernier, la nouvelle mercuriale des prix est enfin effective depuis le 18 septembre dernier à Libreville. Ceci après la signature du protocole d'accord entre l’Etat, les opérateurs et les associations des consommateurs. « C’est un temps qui a été pris pour nous assurer que la mercuriale sera appliquée, puisqu’en 2013, il y a eu une mercuriale et on nous a reproché qu’il n’y ait pas eu d’effectivité sur...

Pages

(Agence Ecofin 28/07/17)
L'option de la recapitalisation, une des solutions possibles pour sauver les trois banques publiques gabonaises de la fermeture, pourrait coûter entre 100 et 150 milliards de FCFA, a appris l'Agence Ecofin de source officielle. Dans un tel contexte, on comprend pourquoi la restructuration annoncée de ces trois banques depuis le mois de décembre 2016, tarde encore à démarrer effectivement. Pour l'instant, les trois banques concernées, sont sous administration provisoire et le gouvernement s'attelle à trouver des voies et moyens pour les sauver. Pour certains experts, il serait préférable de liquider complètement deux d'entre elles, car cela reviendrait beaucoup moins cher qu'une tentative de recapitalisation. Pour la Post Bank, la tâche est un peu plus délicate, en raison de sa forte...
(Xinhua 28/07/17)
La 9ème édition du Forum sur la gouvernance de l'Internet en Afrique de l'Ouest, visant à identifier les actions concrètes qui doivent être prises pour lutter efficacement contre les menaces cybernétiques dans l'espace communautaire ouest-africaine, s'est ouvert jeudi à Cotonou. Axé sur le thème : "La sécurité numérique pour le développement socio-économique et la paix", ce forum de Cotonou, aboutira à la création d'un cadre propice et convivial permettant aux experts réunis de mener des réflexions visant à élaborer des plans d'actions pour faire de l'Afrique de l'ouest une région de référence dans le domaine de l'Internet. De même, a-t-on indiqué, ces réflexions permettront également de sensibiliser les Etats de l'Afrique de l'Ouest à prendre des dispositions législatives afin de...
(Gabon Review 27/07/17)
La cour d’appel de Mouila a requis deux mois d’emprisonnement, dont un ferme et un avec sursis, et 300.000 francs d’amende contre le conseiller stratégique de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) et le journaliste de Radio Matsanga. Le feuilleton judiciaire de l’affaire Marcel Libama, Juldas Biviga et le procureur de la République près le tribunal de première instance de Tchibanga a connu son épilogue le 26 juillet à la cour d’appel de Mouila. Poursuivis pour diffamation par voie de presse par le procureur de la République près le tribunal de première instance de Tchibanga, le conseiller stratégique de la Conasysed et de la Dynamique unitaire, Marcel Libama et le journaliste de radio Matsanga, Juldas Biviga, ont...
(Gabon Review 27/07/17)
Face au stress hydrique du moment, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), dans le communiqué ci-après, assure se mobiliser pour assurer la desserte en eau à Libreville où, privés depuis quelques temps, les habitants de certains quartiers de la capitale n’ont pas manqué d’exprimer récemment leur mécontentement. La société appelle également à la raison et à la vigilance des usagers pour éviter tout gaspillage du précieux liquide. La SEEG a mis en place un plan d’urgence qui mobilise toutes les équipes d’intervention pour faire face à des difficultés d’approvisionnement en eau potable dans plusieurs quartiers de Libreville, dues à la baisse saisonnière du niveau de nos rivières en cette période de saison sèche. Les équipes d’intervention de la...
(AFP 26/07/17)
Un journaliste et un syndicaliste, arrêtés et poursuivis au Gabon pour diffamation envers un magistrat, ont été libérés mercredi à l'issue de leur procès en appel, a annoncé leur avocat. "Ils ont été condamnés à deux mois de prison dont un avec sursis. Comme ils sont en détention depuis le 20 juin, ils ont été libérés ce matin" (mercredi), a déclaré par téléphone à l'AFP Me Bibangoyi, avocat du journaliste Juldas Biviga et du syndicaliste Marcel Libama, après la décision de la Cour d'appel de Mouila (sud-ouest). "Nous sommes soulagés, dès le départ nous avions condamné leur arrestation arbitraire. Mais c'est un signe que, de plus en plus, le gouvernement restreint les libertés syndicales dans le pays", a commenté Louis-Patrick...
(L'Union 26/07/17)
A la suite d'une assemblée générale tenue lundi dernier à leur siège commercial du centre-ville, les agents de la société de téléphonie mobile Azur ont suspendu leur mouvement de grève. Cette décision intervient quelques heures après un échange entre le président de l'Agence de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), Lin Mombo, et l'ensemble des délégués syndicaux de l'opérateur de téléphonie mobile. Laquelle rencontre s'est tenue sous la menace d'un retrait de son Avis tiers détenteurs (ATD) à Azur par l'autorité gabonaise de régulation. Un seul point a été abordé lors de la rencontre avec le responsable de l'Arcep : le fonctionnement de cette maison de téléphonie mobile qui connaît des soubresauts. La suite devait se décider lors...
(Gabon Review 25/07/17)
Depuis plusieurs mois, le Syndicat des pharmaciens du Gabon (Sypharga) réclame le paiement d’une ardoise de plus de 4 milliards de francs CFA à la Caisse nationale d’assurance maladie et de sécurité sociale (CNAMGS). Les assurés pourraient bientôt pâtir de cette situation, en plus du risque d’une pénurie de médicaments dans le pays. Si rien n’est fait d’ici au 30 juillet prochain, les assurés de la CNAMGS pourraient se voir refuser des prestations dans les pharmacies agréées. Et par ce temps de crise, cette éventualité est plutôt inquiétante. Selon les pharmaciens gabonais, seul le gouvernement peut éviter que l’on en arrive à cet extrême. Il suffirait que l’Etat se résolve à payer sa dette à leur endroit. Une dette que...
(Gabon Review 24/07/17)
A la suite d’un consensus trouvé le 17 juillet entre le ministre de l’Enseignement supérieur et le Syndicat des enseignants chercheurs (Snec-UOB), la grève a été levée paralysant l’université a été levée. Cette entente consiste à payer deux semestres de correction avant la fin de l’année 2017-2018 et les honoraires professionnels à la rentrée académique 2017-2018. Démarrée le 30 juin pour non-paiement des vacations et primes de recherche, la grève des enseignants chercheurs de l’université Omar Bongo affiliés au Syndicat national des enseignants chercheurs (Snec-UOB), a été levée le 17 juillet. Le dénouement est dû à une solution trouvée le 17 juillet, au sortir d’une rencontre entre le ministre de l’Enseignement supérieur, Denise Mekam’ne et les membres du Syndicat national...
(Gabon Review 22/07/17)
Les travaux de cet établissement, exécutés au-delà de 80%, sont prévus pour s’achever fin août. Cette œuvre de la coopération Gabon-Maroc devrait accueillir ses premiers élèves dès 2018. Le ministre du travail, de l’emploi, de la formation technique et professionnelle et de l’insertion professionnelle des jeunes s’est dit satisfait du niveau d’avancement des travaux de Centre de formation professionnelle d’Akanda, au terme d’une visite de l’infrastructure en chantier, ce 21 juillet. Eloi Nzondo a assuré que «nous allons former les jeunes à la demande des entreprises. Sauf que l’accès dans ce centre se fera par voie de concours. Mais nous avons des séances de travail avec le patronat et pas mal d’entreprises, pour savoir quel est leur besoin en termes...
(Gabon Review 22/07/17)
Si elle s’est félicitée de la baisse des coûts des prestations de Bolloré au port d’Owendo, le 20 juillet à Libreville, l’association à but non lucratif a parallèlement annoncé une plainte contre le groupe français. Une action motivée par le «préjudice causé aux consommateurs gabonais». S’appuyant sur la récente baisse des coûts de prestation de Bolloré au port d’Owendo, l’ONG Time a décidé de porter plainte au groupe français pour le «préjudice causé aux consommateurs gabonais». C’est en substance ce qu’a annoncé le président de cette association à but non lucratif, le 20 juillet à Libreville. «Trouvez-vous normal que Bolloré baisse ses prestations de près 40% du jour au lendemain ?», a interrogé Aimery Bhongo-Mavoungou. Pour Aimery Bhongo-Mavoungou, cela signifie...
(Gabon Review 21/07/17)
Un mois après l’annonce puis le lancement de sa campagne de sensibilisation à l’endroit des entreprises et lieux de commerce de Libreville, Owendo et Akanda, la Confédération gabonaise pour la sécurité des usagers de l’électricité (Consuelec) a disparu des radars. Ses activités auraient récemment été suspendues, alors que certains l’accusent d’avoir outrepassé ses missions. C’est à grand coup d’annonces médiatiques que la Consuelec avait lancé le 20 juin dernier sa campagne d’identification et de contrôle de conformité des installations électriques dans les entreprises et lieux de commerce de Libreville, Owendo et Akanda. Censée durer 20 jours, cette campagne avait pour but de sensibiliser les opérateurs économiques sur la nécessité de se conformer aux exigences, en termes d’installations et d’équipements électriques...
(Gabon Review 20/07/17)
En vue de répondre à la baisse de la production d’eau estimée à 3.0000m3/jour, occasionnée par la saison sèche, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a mis en place un plan d’urgence de renforcement de ses capacités, à travers le lancement le 19 juillet du projet Ntoum CIM Gabon2. Face à la baisse de la production d’eau observée à Libreville, du fait de la période d’étiage, la SEEG vient de mettre en place un plan d’urgence de renforcement de ses capacités, avec le lancement du projet Ntoum CimGabon2. A la faveur d’une visité effectuée le 19 juillet à Ntoum, le directeur général de la SEEG est allé sur le site de la future usine d’extension. Selon Antoine Boo,...
(Gabon Review 20/07/17)
Au moment où se déroulent les épreuves écrites du Baccalauréat, et quelques jours après les examens du BEPC et du CEP, l’Unicef et ses partenaires nationaux s’inquiètent du taux de décrochage scolaire au Gabon. Une situation qui aurait plusieurs conséquences néfastes dans la société. Le décrochage scolaire s’accentue et se banalise. Si l’on n’y prend garde, le phénomène pourrait prendre des proportions encore plus inquiétantes. Il pourrait devenir une véritable «plaie» pour la société gabonaise, se sont récemment inquiétées la direction générale des Œuvres scolaires (DGOS) et le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (Unicef). Les deux structures se sont penchées sur la question il y a quelques mois, et ont décidé d’initier une étude en décembre 2016. Les résultats de...
(Gabon Review 19/07/17)
Le baccalauréat session 2017 a débuté le 18 juillet dans tous les centres d’examens du pays, avec l’épreuve écrite d’éducation physique et sportive (EPS) dans toutes les séries. Prévu s’achever le 5 août prochain, le baccalauréat 2017 a débuté le 18 juillet sur l’ensemble du territoire national. L’examen a commencé par les épreuves écrites d’éducation physique et sportive pour les candidats n’ayant pas été évalués lors des épreuves pratiques, pour incapacité physique. Au centre du Lycée Nelson Mandela, 40 candidats de séries A2 et C ont planché sur les épreuves écrites de 2 heures d’EPS dès 7 heures. Selon le président du centre, «588 candidats dont 286 en série A2 et 302 en série C passent leur examen au centre...
(Gabon Review 19/07/17)
La confédération syndicale a annoncé, mardi 18 juillet, le dépôt d’une plainte contre X après l’agression supposée de Marcel Libama et Juldas Biviga, détenus depuis plus de deux semaines à Tchibanga. Les matons de la prison centrale de Tchibanga s’adonneraient-ils à des actes de torture sur les détenus, et particulièrement sur Marcel Libama et Juldas Biviga ? Si aucune enquête officielle n’a permis de répondre à cette question, au sein de la Dynamique unitaire, la colère monte progressivement et certains affirment que le syndicaliste et le journaliste ont été victimes d’agression peu avant leur procès du 13 juillet dernier. En tout cas, la confédération syndicale entend déposer plainte contre X. L’annonce a été faite, mardi 18 juillet à Libreville, par...
(Gabon Actu 19/07/17)
Le programme « Former ma génération Gabon 5000 » lancé il y a deux ans par Airtel en partenariat avec l’État gabonais et l’expertise technique de l’UNESCO pour former 5000 jeunes gabonais dans les métiers liés aux Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), a mis récemment sur le marché de l’emploi une première cuvée de 347 lauréats. La cérémonie de remise des parchemins a eu lieu dans l’amphithéâtre de l’école normale supérieure technique (ENSET) de Libreville. Elle a été présidée par le premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet. « Recevez au nom du président de la République et de la nation toute entière nos félicitations. Aux jeunes gabonais qui hésitent encore à s’inscrire à ce projet, nous leur...
(L'Union 18/07/17)
La nouvelle responsable pays de l'Onusida, Françoise Ndayishimiye, a fait, hier, le point avec la maire de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, sur la lutte contre le VIH-Sida. PARCE QUE la conjugaison des efforts est une exigence dans la lutte contre le VIH-Sida, elle engage les efforts conjoints des institutions. Ensemble, elles doivent mettre en place des politiques de lutte commune au profit des populations. Dans sa bataille contre la maladie, l’Onu-Sida s'est engagée avec les mairies gabonaises sur diverses activités. C'est autour de ces points que l'édile de la capitale, Rose Christiane Ossouka Raponda, s'est entretenue, hier, avec la nouvelle responsable de cet organisme onusien, Françoise Ndayishimiye. Cette rencontre aura pété l'occasion de faire le point sur certaines activités...
(L'Union 18/07/17)
Organisée par GBC International, une structure spécialisée dans l'assistance scolaire, médicale et funéraire, en partenariat avec la Fédération des établissements privés d'enseignement supérieur du Sénégal (Fepes), cette première édition, qui devra durer trois jours (jusqu'à ce samedi), a permis aux responsables de ces structures de présenter aux futurs étudiants, qui sont désireux de poursuivre leurs études au Sénégal, les opportunités qu'offre ce pays en termes de formation. Jouant le rôle de tutorat, GBC International a pour rôle de les accompagner, a souligné son responsable, Maurice Engandjas. Lors de son intervention, devant de nombreux visiteurs à l'instar de l'ambassadeur du Gabon au Sénégal, Onanga Ndiaye, du représentant de l'ambassade du Sénégal au Gabon, Niang, Maurice Engandjas a présenté les opportunités de...
(Agence Ecofin 18/07/17)
Françoise Dahishimiye, directeur pays Onusida, accompagnée d’un de ses collaborateurs, a rencontré le 14 juillet dernier à Libreville le ministre de l’Egalité des chances, Blaise Louembe. Il était question pour les deux parties, d’échanger sur la collaboration de l’Onusida et dudit département ministériel, particulièrement sur l’évolution des méthodes de traitement du VIH au Gabon. Elle a insisté sur le fait de pouvoir ralentir l’évolution du virus en adoptant les nouvelles dispositions de l’OMS en matière de traitement quant au ralentissement de l’évolution de la maladie. A cet effet, en matière d’égalité des chances, Blaise Louembe a souhaité la réduction du taux « croissant de la maladie sur l’étendue du territoire a en pratiquant les trois 90 ». C’est en effet...
(Jeune Afrique 18/07/17)
Dans un communiqué conjoint, une coalition d'ONG congolaises et internationales, dont Global Witness, Rainforest Foundation et Greenpeace, ont appelé l'Agence française de développement (AFD) à rejeter l'un de ses projets, financé par un programme norvégien de lutte contre la déforestation dans les pays tropicaux, estimant qu'il va aggraver la déforestation au lieu de la combattre. Ce que conteste l'AFD. « Les gouvernements français et norvégien se trompent gravement s’ils pensent qu’ils peuvent sauver une forêt en coupant des arbres », a déclaré Jo Blackman, de Global Witness, dans un communiqué signé par une coalition d’ONG qui dénoncent un projet porté par le fonds CAFI (Initiative pour la Forêt de l’Afrique centrale) et mis en oeuvre par l’AFD. L’initiative CAFI vise...

Pages

(Gabon Review 27/07/17)
Dans un entretien paru dans L’Union du 26 juillet, le patron de la Direction générale des impôts (DGI) a reconnu les difficultés éprouvées par son administration dans la lutte contre le secteur informel. Un combat qui peut être facilité par la simplification des procédures, ou encore l’amélioration du climat des affaires pour les petits contribuables. Rendu public en mai dernier, un rapport du Fonds monétaire international (FMI) mettant en relief l’ampleur de l’économie informelle au Gabon a donné matière à réagir au directeur général des impôts. Dans une interview parue dans le quotidien L’Union, le 26 juillet, Joël Ogouma a mis en avant les dispositions prises par son administration pour freiner ce phénomène. Selon la publication de l’institution de Bretton...
(Agence Ecofin 26/07/17)
L’Exim Bank China a octroyé un prêt de 32,6 millions de dollars au Burundi pour financer son passage à la télévision numérique. C’est ce qu’a annoncé, le 24 juillet, Nestor Bankumukunzi, le ministre burundais des TIC, des Postes et des Médias. Ce prêt est assorti d’un taux d'intérêt de 2% par an avec des charges de gestion équivalant à 0,5% du montant du crédit sur une période de 20 ans, avec une période de grâce de cinq ans. Le gouvernement a également précisé que le Burundi s’était doté d’un projet de loi organisant le passage de l’analogique au numérique. Ce texte confie l’exécution du projet à la Société de télévision numérique du Burundi, un organe mixte géré par l’opérateur chinois...
(APA 26/07/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a adopté son nouveau plan stratégique 2017-2022 dans le but de procéder aux réformes financières et mettre en œuvre des programmes de diversification des économies dans les six pays de la zone de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA ce mercredi auprès des services de la communication de cet institution bancaire . Ce nouveau plan stratégique de la BDEAC 2017-2022, adopté par l’assemblée générale des actionnaires de cette banque tenue le 24 juillet à Brazzaville, table sur les réformes financières et les programmes de diversification des économies dans les six pays de la sous-région en les invitant à investir dans les...
(APA 26/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le résultat net des 52 banques en activité dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) est passé de 124 milliards de francs CFA en 2105 à 87 milliards de francs CFA en 2016, soit une baisse en valeur relative de 37 milliards de francs CFA et une diminution en valeur absolue de 30 %, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Cette forte régression est la conséquence de la conjoncture difficile observée depuis quelque temps dans cette sous-région, avec notamment un repli de la croissance de 0,2% à cause principalement de la chute des cours du pétrole intervenue en 2014, et dont cinq des six pays de la CEMAC en...
(Gabon Review 25/07/17)
Par arrêté du Premier ministre daté du 19 juillet dernier et rendu public le 23 juillet 2017, le gouvernement a interdit l’importation du ciment pour une durée de deux ans. Dans le communiqué parvenu à Gabonreview, le gouvernement explique que cette interdiction temporaire vise à réguler le marché gabonais du ciment, mais aussi à valoriser la filière et à protéger les investissements dans ce secteur. Selon le gouvernement, «après plusieurs mois de travail entre les acteurs du secteur public et ceux du secteur privé, le Gouvernement a décidé, par arrêté du Premier ministre daté...
(Jeune Afrique 25/07/17)
Dans sa dernière lettre d'Afrique centrale, la direction du Trésor français étudie les éventuels changements structurels dans les économies de la zone Cemac qui pourraient tirer la croissance économique. Des changements trop légers pour permettre une vraie « émergence », de l'avis des experts qui ont rédigé le rapport. Pour évaluer les perspectives de croissance de la zone Cemac, le Trésor français a étudié les changements structurels qui pourraient intervenir dans ces économies.
(APA 25/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le règlement pacifique des contentieux bancaires au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) préoccupe la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) qui a opté de mettre sur pied un cadre réglementaire et juridique approprié pour gérer efficacement ces différends, a-t-on appris lundi auprès de cette institution sous-régionale. Selon un communiqué dont APA a obtenu copie, le régulateur du secteur bancaire en Afrique centrale vient d’organiser à Ndjamena, la capitale tchadienne, un forum sur la justice et la banque impliquant différents acteurs du secteur, ainsi que des magistrats et des représentants de la Cour commune de justice et d’arbitrage de l’Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires en Afrique...
(Gabon Actu 24/07/17)
Le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issozé Ngondet a signé le 19 juillet dernier un décret interdisant d’importer le ciment au Gabon durant deux ans afin de protéger l’industrie locale. L’arrêté a été pris en concertation avec plusieurs ministères notamment le ministère de la Promotion des investissements privés, du Commerce, du Tourisme et de l’Industrie, le ministère de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement ainsi que le ministère des Mines. Le gouvernement explique que la décision permettra de protéger les emplois, les consommateurs et les investisseurs locaux. Selon la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale (DGEPF), la production de ciment, qui s’est élevée à 146 590 tonnes en 2015 contre 161 347 tonnes en...
(Agence Ecofin 24/07/17)
Depuis des mois, la filiale locale de la compagnie de téléphonie mobile Bintel Ltd, Usan Gabon (Azur Gabon), essuie de nombreux revers de la part d’employés en colère. Ces derniers réclament le paiement de quatre mois d’arriérés de salaire. Une requête qui semble ne pas être à l’ordre du jour des priorités de la direction de l’entreprise au regard de la colère des travailleurs plus que jamais déterminés à ne pas reprendre le travail si jamais cette exigence n’était satisfaite. «Notre seule revendication c’est le non-paiement de quatre mois de salaire et du treizième mois 2016. On ne comprend pas qu’on en soit arrivé là. Selon les explications de la direction générale, il n’y aurait pas d’argent dans les caisses...
(Agence Ecofin 24/07/17)
Après avoir été le premier pays africain à soumettre sa contribution nationale, qui vise à réduire de 50% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, le Gabon vient de se doter d’un cadre réglementaire nécessaire à la surveillance des forêts. Ainsi, toutes les activités susceptibles de porter atteinte à l’intégrité forestière, à savoir les activités d’exploitation forestière, minière, agricole et d’hydrocarbures, feront désormais l’objet d’une surveillance satellitaire, opérée par l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales (AGEOS), grâce à l’antenne de réception directe installée au Centre de compétences en télédétection de Nkok. L’AGEOS fournira désormais les données permettant de s’assurer du respect par les opérateurs économiques des normes administratives et environnementales convenues avec les administrations publiques concernées et...
(Agence Ecofin 24/07/17)
Les agents de l’opérateur de téléphonie mobile Azur Gabon, filiale du groupe Azur Telecom, ont une fois de plus manifesté leur mécontentement contre la direction générale de leur entreprise. Le 20 juillet dernier, ils ont revendiqué le paiement de leurs arriérés de salaire mensuel qui courent depuis le mois de mai dernier, plus le treizième mois de 2016. Les employés d’Azur Gabon menacent de faire grève si leurs droits ne sont pas respectés. Le mouvement de revendication organisé la semaine dernière par les travailleurs d’Azur Gabon fait suite à celui de mai dernier au cours duquel ils accusaient Georges Akoury, leur directeur général, d’ «incompétence » dans la gestion de la société télécoms. Ce nouveau mouvement d’humeur survient alors que...
(Agence Ecofin 24/07/17)
Selon Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la Banque centrale des six Etats de la Cemac, par ailleurs président de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), l’enveloppe des créances irrécouvrables dans cet espace communautaire représente 15 à 17% du volume global des crédits octroyés par les banques. Le président de la Cobac a fait cette révélation au cours du forum justice-banque, qui s’est déroulé le 19 juillet dernier à Ndjamena, la capitale tchadienne. Cette rencontre entre autorités judiciaires, dirigeants de banques, des institutions de microfinance et autorités de régulation du secteur financier, visait surtout à «expliquer aux différents magistrats la primauté du droit spécifique bancaire sur la législation commune», a confié Abbas Mahamat Tolli au quotidien gouvernemental. «90% des litiges...
(Xinhua 21/07/17)
La Chine reste le premier partenaire commercial du Gabon au 1er trimestre de cette année, avec un volume d'échanges estimé à 327,8 milliards de FCFA, contre 131,7 milliards de FCFA l'année dernière, selon un communiqué de la Direction générale de douanes (DGD) du Gabon publié jeudi. Selon les données publiées par la DGD, la Chine est le premier partenaire économique du Gabon (327,8 milliards de FCFA). Elle devance la France (129,3 milliards de FCFA), Trinité-et-Tobago (99,5 milliards de FCFA) et l'Italie (72,9 milliards de FCFA). Au niveau des importations, la France se place au premier rang des fournisseurs du Gabon avec 35,7% des parts, devant la Belgique (12,1%) et la Chine (9,6%), rapporte le document. S'agissant des exportations, les ventes...
(Gabon Review 21/07/17)
La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a annoncé le 19 juillet 2017 l’émission, par voie d’adjudication, de Bons du trésor assimilables (BTA) de la République gabonaise d’un montant de 10 milliards de francs CFA, pour une maturation de 26 semaines. Après l’opération du 5 juillet dernier pendant laquelle le marché financier de la BEAC a été en ébullition avec la présence d’au moins quatre pays pour des levées de fonds, le Gabon revient quelques semaines après pour une nouvelle action devant permettre de lever 10 milliards de francs CFA, par voie d’adjudication des Bons de trésors assimilables. Malgré un faible engouement pour ses titres au début du mois de juillet, le Gabon est reparti, le 19 juillet, à...
(Gabon Review 21/07/17)
Services majeurs de l’opérateur de téléphonie mobile, l’envoi-réception de SMS et le mobile banking connaissent de fortes perturbations au quotidien, à Libreville notamment. Une situation pénalisante pour plusieurs abonnés alors que, parallèlement, ces dysfonctionnements n’ont fait l’objet d’aucune communication officielle de l’opérateur et de l’autorité de régulation. Messages non transmis en dépit de l’accusé de réception et surtout, dysfonctionnements sur le service Airtel Money…Tels sont les perturbations caractérisant l’opérateur Airtel Gabon depuis plusieurs jours. Certes, la situation n’est pas généralisée, mais des milliers de clients du leader de téléphonie mobile se plaignent, à Libreville notamment, de ces dysfonctionnements aux conséquences insoupçonnées. «Je n’avais pas assez de crédit pour passer d’appels, juste des messages gratuits. J’ai donc envoyé un SMS à...
(Gabon Review 21/07/17)
Alors que la date de sa mise application annoncée par le ministre délégué à l’Economie, Noël Mboumba est largement dépassée, la nouvelle mercuriale est toujours attendue, aussi bien par les populations que par les opérateurs économiques. Le 22 juin dernier, lors d’une rencontre face aux opérateurs portuaires publics et privés, ainsi que le patronat et les associations de consommateurs, le ministre délégué à l’Economie Noël Mboumba, avait présenté l’esquisse de la nouvelle mercuriale. Constituée de 174 produits de consommation courante avec une marge de réduction instituée de l’ordre de 15%, la nouvelle mercuriale était conçue, avait argué Noël Mboumba, pour «avoir un effet de levier sur le panier de la ménagère. Elle devrait par ailleurs avoir une espèce de Garde-ligne...
(Gabon Review 21/07/17)
La direction générale de la Statistique et des études économiques (DGSEE) annonce, pour la semaine prochaine, une enquête d’évaluation de la pauvreté, quatre ans après la publication du rapport de l’enquête réalisée par le cabinet McKinsey & Company. Annoncée du 15 février au 1er mars 2017, à quoi a réellement abouti la phase pilote de l’enquête d’évaluation de la pauvreté II (EGEP) réalisée auprès des ménages de la province de l’Estuaire ? Nul ne le sait. Le rapport de ladite enquête n’a pas été rendu public. Certains pensent qu’elle n’a jamais démarré. Pourtant, la DGSEE a récemment annoncé le lancement d’une nouvelle enquête similaire. Mais cette fois, son premier responsable, Francis Thierry Tiwinot, entend élargir l’échantillon. L’enquête sera nationale. Selon...
(APA 21/07/17)
Le président de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC), le Tchadien Abbas Mahamat Tolli, a déploré jeudi à N’Djaména la faiblesse des crédits accordés par les banques de la sous-région, soulignant qu’avec des prêts équivalant à 15% du PIB de la zone CEMAC il est quasi-impossible d’envisager un développement économique. Img : La faiblesse des crédits bancaires plombent le développement de la CEMAC (responsable) «Malgré son expansion rapide au cours des dernières années, le financement bancaire en faveur de l’investissement productif demeure insuffisant. Il peine à soutenir la croissance économique à un rythme suffisant pour une transformation profonde des structures économiques de nos Etats», a déclaré Abbas Tolli dans un discours prononcé à la clôture des travaux du forum...
(Gabon Review 20/07/17)
Les deux partenaires viennent de se mettre d’accord sur le programme de travail et le budget pour le développement des réserves du projet Dussafu, au large du Gabon. Filiale entièrement détenue par Panoro Energy au Gabon, Pan Petroleum Gabon vient d’annoncer qu’elle a approuvé le programme de travail et le budget proposé par l’opérateur du champ (BW Energy Gabon) pour le développement des réserves du projet Dussafu. «Nous venons d’atteindre une étape importante dans l’exécution de la stratégie de Panoro pour réaliser le vrai potentiel de Dussafu et créer de la valeur ajoutée pour nos actionnaires», a commenté le Président directeur général (P-DG) de Panoro. «Nous sommes bien lancés pour démarrer la production de pétrole au second semestre de 2018»,...
(Agence Ecofin 20/07/17)
Halilou Yerima Boubakary (photo), le secrétaire général (SG) de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), menace de sanctionner des commissaires aux comptes des établissements de crédit dans la zone Cemac. C’est le fait saillant qui ressort de la 4ème rencontre bisannuelle, tenue fin juin, à Libreville, au Gabon. Le responsable accuse certains Commissaires aux comptes de ne pas produire la revue du reporting Cerber qui « constitue un manquement, les exposant aux sanctions prévues par la réglementation en vigueur ». « Cerber », explique-t-il, est un système de collecte, d’exploitation et de restitution des données élémentaires des établissements assujettis, devant être communiquées au Secrétariat général de la Cobac. Halilou Yerima Boubakary a néanmoins reconnu qu’il y a des contraintes...

Pages

(Le Point 05/01/17)
C'était il y a un an, au cœur de l'hiver. Pierre-Emerick Aubameyang se retrouve malgré lui au cœur d'une polémique après avoir reçu pour la première fois le titre de meilleur joueur africain de l'année. En cause, les propos tenus par ses deux « challengers », Yaya Touré et André Ayew, après le verdict. « C'est triste de voir l'Afrique réagir de la sorte, qu'elle ne donne pas d'importance aux choses africaines ! » avait réagi le premier sur RFI, quand le deuxième surenchérissait sur L'Équipe.fr : « S'il n'y avait pas eu la CAN, d'accord on peut en discuter mais là non, on doit privilégier nos compétitions, on doit les respecter. Si nous, Africains, on ne le fait pas,...
(Gabon Actu 05/01/17)
Le président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) a invité mardi les journalistes sportifs gabonais à l’occasion d’un séminaire de formation et de recyclage organisé par l’Association gabonaise de la presse sportive indépendante (AGPSI), sur la nécessité d’informer l’opinion avec professionnalisme en s’éloignant des affabulations qui ternissent souvent l’image de la presse gabonaise. « Vous avez une lourde responsabilité d’informer l’opinion de façon objective, n’informer pas l’opinion sur votre propre opinion », a exhorté M. Mounguengui, par ailleurs parrain de du séminaire sportif. Le séminaire baptisé : « Jean Paul Mve Edou », nom d’un défunt journaliste sportif émérite est organisé du 4 au 6 janvier 2017 sous le thème : « Techniques de couverture de la CAN, gestion...
(Jeune Afrique 05/01/17)
À seulement 24 ans, Aaron Appindangoye (Stade Lavallois) est un des cadres de la sélection gabonaise. L’ancien défenseur du CF Mounana évoque pour Jeune Afrique la préparation des Panthères pour la CAN que son pays organise du 14 janvier au 5 février, dans un climat un peu particulier. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? La question pourrait être posée aux Panthères du Gabon, dont le bilan de l’année 2016, plutôt compliqué, ne permet pas d’augurer à coup sûr de bonnes performances à la CAN que le pays s’apprête à accueillir. La nomination fin novembre de l’Espagnol José Antonio Camacho (61 ans), qui n’a jamais travaillé et Afrique et ne parle pas un mot de français, a surpris,...
(Gabon Actu 05/01/17)
La fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) et le nouveau sélectionneur national de football, José Antonio Camacho à couteau tiré sur le contrat signé entre les deux parties à quelques dix jours de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2017 (CAN Total, Gabon 2017). « Selon le contrat que M. José Antonio Camacho a signé avec nous, il stipule que dans son staff technique, il venait avec les deux entraineurs adjoints », indique le président de la FEGAFOOT, Pierre Alain Mounguengui, lors d’un point de presse mercredi à Libreville. Selon le président de la FEGAFOOT, « les postes de l’interprète, l’infirmier, le kiné sont les postes réservés aux gabonais ». Ils sont cependant réclamés par L’ancienne star du...
(APA 05/01/17)
Sofiane Feghouli est le grand absent de la liste des 23 joueurs de l’équipe nationale d’Algérie, dévoilée samedi par le sélectionneur, Georges Leekens, en perspective de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football dont le coup d’envoi sera donné dans deux semaines au Gabon. Img : CAN 2017 : l’Algérie au Gabon sans Feghouli Avec seulement sept apparitions en Premier League, le milieu offensif paie son manque de temps de jeu à West Ham, où il a été transféré à l’intersaison en provenance de Valence (Liga espagnole). Hormis Feghouli, tous les autres cadres, Raïs M’bolhi, Yassine Brahimi, Riyad Mahrez, Islam Slimani ou encore Faouzi Ghoulam, figurent bien parmi les appelés. Les «Fennecs» démarrent leur stage...
(AFP 04/01/17)
A dix jours de l'ouverture de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2017), le Gabon s'active pour les derniers préparatifs autour des quatre stades prévus pour la compétition, dans une ambiance morose liée à la double crise, sociale et politique, qui frappe le pays. Le long des artères de Libreville, décorées de banderoles annonçant l'évènement qui se tient du 14 janvier au 5 février, des ouvriers s'affairent et passent une couche de peinture blanche sur les bordures des trottoirs. Dans les autres villes hôtes, Oyem (nord), Franceville (sud-est) et Port-Gentil, la capitale pétrolière, les chantiers d'aménagement des abords des stades sont toujours en cours. Mais à quelques jours du coup d'envoi, point d'engouement massif. Les fêtes de fin d'année ont été...
(Gabon Review 04/01/17)
A une dizaine de jours de l’ouverture officielle de la compétition, la ministre des Sports a mis en garde, le 30 décembre dernier, «certains citoyens» préparant «activement» des actes de boycotts et sabotage de cette manifestation sportive. Menée essentiellement sur les réseaux sociaux, la campagne de boycott de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2017 met mal à l’aise le gouvernement. En témoigne, la dernière sortie de la ministre des Sports, le 30 décembre dernier à Libreville, où elle a tenu des propos aux allures martiales pour dissuader des «prêcheurs en eaux troubles». Dans un discours musclé, en effet, Nicole Asselé a mis en en garde ceux qui propagent de telles informations ou qui projettent des...
(AFP 04/01/17)
"One, two, three viva l'Algérie" ? Riyad Mahrez, champion d'Angleterre avec Leicester, part favori pour succéder à Pierre-Emerick Aubameyang jeudi à Abuja (Nigéria) et remporter le 3e Ballon d'or africain chez les Fennecs après Lakhdar Belloumi (1981) et Rabah Madjer (1987). Cela fait 30 ans que les Algériens attendent un successeur à l'attaquant qui avait offert à Porto la Ligue des champions en 1987 grâce un but splendide - une talonnade - auquel il a donné son nom. Mahrez, qui a porté les Foxes vers un improbable titre en Premier League, coté à 5000 contre un, a le profil du gagnant. Honoré en 2016 par l'association des pros anglais et par la BBC, l'ex-milieu offensif fluet de Sarcelles (région parisienne),...
(RFI 04/01/17)
La cérémonie de remise des trophées de la Confédération africaine de football (CAF) se déroule ce 5 janvier 2017 à Abuja. La CAF va notamment désigner le Joueur africain de l’année 2016. Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang conservera-t-il ce titre face aux deux autres finalistes, l’Algérien Riyad Mahrez et le Sénégalais Sadio Mané ? Difficile de dire qui de Pierre-Emerick Aubameyang, Riyad Mahrez ou Sadio Mané va remporter le prestigieux trophée du meilleur footballeur africain de l’année 2016, ce 5 janvier 2017 à Abuja. Une chose est certaine toutefois : le verdict ne devrait pas provoquer la même polémique que l’année passée, lorsque l’Ivoirien Yaya Touré s’était amèrement plaint d’avoir été battu par Aubameyang. Le Gabonais, de son côté, avait mal...
(Le Point 04/01/17)
Le sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho, a retenu une liste de 23 joueurs, parmi lesquels la star du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang et le milieu de la Juventus Turin Mario Lemina, pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 2017 (14 janvier - 5 février), dont le pays est l'hôte. Dans cette liste de 23 joueurs, publiée mardi sur le site internet de la fédération gabonaise, se trouvent également l'ancien Lorientais Didier Ndong et le défenseur de Cardiff City Bruno Ecuélé Manga. En plus des 23 joueurs, 3 autres ont été placés en « liste d'attente » par leur sélectionneur, qui est entré en fonction début décembre. Il s'agit d'Axel Meyé (Eskisehirspor, Turquie), Johan Lengoualama (Raja Casablanca, Maroc) et Donald...
(RFI 03/01/17)
La Coupe d’Afrique des nations de football se déroule du 14 janvier au 5 février au Gabon. Les 16 équipes en lice dévoilent progressivement les noms des joueurs qui vont participer à cette CAN 2017. Les listes de sélectionnés seront donc mis à jour progressivement sur cette page. GROUPE A GABON Gardiens de but: Anthony Mfa Mezui (sans club), Yves Stéphane Bitseki Moto (Mounana/Gabon), Didier Ovono (Ostende/Belgique) Défenseurs: Aaron Appindangoyé (Laval/France), Bruno Ecuele Manga (Cardiff City/Pays de Galles), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji/Gabon)...
(Gabon Actu 28/12/16)
Les Panthères du Gabon croiseront finalement le CF Mounana (ligue 1 gabonaise) au lieu du Zimbabwe en match amical prévu pour des tests grandeurs natures des stades d’Oyem et de Port-Gentil qui accueilleront les rencontres de la finale de la compétition prévue au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017, rapporte Radio sport. C’est la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) avait sollicité et obtenu de la Fédération Zimbabwéenne de Football un match amical pour mieux affuter l’équipe gabonaise. Le nouveau sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho avait donné son accord. Le Ghana aurait également demandé un match amical contre les Panthères. L’espagnol Camacho aurait selon des sources concordantes décidé de faire volte-face en renonçant à la rencontre contre les...
(RFI 28/12/16)
La première liste définitive est tombée ce mardi 27 décembre. L'entraîneur espagnol, José Antonio Camacho, a dévoilé la liste des 23 joueurs gabonais qui participeront à la CAN. Voici la sélection des Panthères. Gardiens de but: Didier Ovono (KV Ostende, Belgique), Yves Stéphane Bitséki Moto (CF Mounana), Anthony Mfa Mezui (sans club). Défenseurs: Lloyd Palun (Red Star, France), André Biyogho Poko (Kardemir Karabukspor, Turquie), Aaron Appindangoye (Stade Lavallois, France), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji), Bruno Ecuélé Manga (Cardiff City FC, Pays de Galles), Yoann Wachter (CS Sedan Ardennes, France), Johann Serge Obiang (ESTAC Troyes, France), Benjamin Zé Ondo (Mosta FC, Malte). Milieux de terrain: Junior Serge Martinsson Ngouali (IF Brommapojkarna, Suède), Levy Clément Madinda (Nastic Tarragona, Espagne), Guélor Kanga Kaku...
(RFI 28/12/16)
La Coupe d’Afrique des nations débute le 14 janvier sur le sol gabonais. Chaque sélection va dévoiler les 23 joueurs qui participeront à la compétition. La première équipe à avoir donné sa liste définitive n’est autre que le pays hôte, le Gabon. José Antonio Camacho, l’entraîneur espagnol des Panthères, a publié une liste qui ne comporte pas de grandes surprises. La première liste définitive de 23 joueurs a été dévoilée ce mardi 27 décembre par le Gabon, à travers un communiqué diffusé sur le site de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot). Pour la conférence de presse de l’entraîneur des Panthères, José Antonio Camacho, qui est arrivé il y a seulement un mois au poste de sélectionneur, il faudra attendre...
(AFP 27/12/16)
Le sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho a retenu une liste de 23 joueurs, parmi lesquels la star du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang et le milieu de la Juventus Turin Mario Lemina, pour disputer la Coupe d'afrique des Nations 2017 (14 janvier - 5 février), dont le pays est l'hôte. Dans cette liste de 23 joueurs, publiée mardi sur le site internet de la fédération gabonaise, se trouvent également l'ancien Lorientais Didier Ndong et le défenseur de Cardiff City Bruno Ecuélé Manga. En plus des 23 joueurs, trois autres ont été placés en "liste d'attente" par leur sélectionneur, qui est entré en fonction début décembre. Il s'agit de Axel Meyé (Eskisehirspor, Turquie), Johan Lengoualama (Raja Casablanca, Maroc) et Donald Nzé...
(AFP 23/12/16)
L'Algérien Riyad Mahrez (Leicester), le Sénégalais Sadio Mane (Liverpool) et le tenant du titre gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund) sont les trois derniers footballeurs en lice pour le trophée du meilleur joueur africain de l'année, décerné le 5 janvier, a annoncé la CAF jeudi. Les trois hommes sont arrivés en tête des votes des sélectionneurs ou directeurs techniques des associations affiliées à la CAF et de groupes d'experts du football et des médias. L'Egyptien Mohamed Salah (AS Rome) et l'Algérien Islam Slimani (Leicester) resteront donc au pied du podium. Le trophée sera remis le 5 janvier à Abuja au Nigeria. Aubameyang, qui a mis fin la saison précédente à quatre ans d'hégémonie de l'Ivoirien Yaya Touré, pourrait se succéder à lui-même...
(Gabon Eco 21/12/16)
Contrairement à plusieurs sélections comme le Togo, le Zimbabwe ou la Tunisie d’Henry Kaspercsak, le Gabon pays hôte de la CAN Total 2017 n’a toujours pas publié la moindre liste que ce soit élargie ou définitive de Panthères retenues en prélude à la compétition. Une situation peu appréciée par certains supporters de l’équipe nationale. Le Gabon placé dans la poule A avec le Cameroun, le Burkina Faso et la Guinée Bissau aura l’honneur d’ouvrir les hostilités de la CAN Total 2017 en sa qualité de pays hôte le 14 janvier avec la dernière équipe citée. Cependant jusqu’à ce jour aucun programme officiel et aucune liste des joueurs de l’équipe nationale n’est connue. En effet, après l’arrivée du nouveau coach des...
(AFP 20/12/16)
La ministre gabonaise des Sports Nicole Asselé a assuré que les quatre stades de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN-2017) étaient "prêts", lundi, à moins d'un mois du coup d'envoi le 14 janvier à Libreville. "Les élections c'est du passé", a ajouté Mme Asselé interrogée par l'AFP sur le climat politique tendu dans le pays-hôte de la CAN-2017 où l'opposant Jean Ping conteste la réélection du président Ali Bongo Ondimba. "Les quatre stades sont prêts, Libreville, Franceville, Oyem et Port-Gentil", a déclaré Mme Asselé, qui avait récemment exprimé des "inquiétudes" sur la nouvelle enceinte d'Oyem (nord). "Ce n'étaient pas des inquiétudes sur le stade, mais quant à la livraison des espaces extérieurs. La société m'a assuré qu'à la...
(Gabon Actu 17/12/16)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a effectué vendredi une brève visite au stade de Port-Gentil au sud-ouest du Gabon à moins d’un mois du coup d’envoi de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017). Accompagné de membres du gouvernement et des responsables du Comité d’organisation de la coupe d’Afrique des Nations (COCAN), le chef de l’État a, tour à tour, inspecté entre autres la pelouse, la tribune officielle, les gradins et les loges. « Je serai réellement satisfait le jour de la compétition lorsque le match se jouera dans ce stade qui est très beau et dans lequel nous pouvons avoir une excellente vue sur l’aire de jeu. Nous félicitons l’entreprise...
(Gabon Actu 17/12/16)
Le boxeur gabonais, Taylor Mabika a terrassé samedi soir à Libreville le champion du monde de la WBF, le franco-algérien Zine Eddine Benmakhlouf. Le gabonais a remporté le duel des lourds légers aux points après 12 épuisants rounds. Le combat s’est déroulé sous les regards du président de la World Boxing Federation (WBF), des arbitres commis par la WBF. Vivi Mouk

Pages

(Gabon Review 05/08/14)
La chaîne de télévision gabonaise, propriété de l’opposant André Mba Obame, fait partie de l’équipe emmenée par la direction de la communication présidentielle (DCP) pour la couverture du sommet USA à Washington. Initié il y a quelques mois par la présidence de la République, le programme d’implication des médias privés gabonais dans certains déplacements à l’étranger du chef de l’Etat tend visiblement à se pérenniser. Après le Sommet UE-Afrique des 2 au 3 avril dernier à Bruxelles (Belgique) qui avait vu la présence des journalistes de la radio panafricaine Africa n°1, de l’hebdomadaire satirique Le Scribouillard et du site d’information Gabonreview, le tour est revenu à d’autres médias locaux privés. Et, c’est avec grande surprise que l’on compte, au nombre...
(Ogooue Infos 29/07/14)
Le nouveau chef coutumier de la communauté Benga, Marcel Nkombouet, de la lignée des Bouboundja, a été intronisé samedi, au cours d’une cérémonie traditionnelle, qui a eu lieu au quartier Miondi, dans le premier arrondissement de la commune d’Akanda. Il remplace Ernest Ndjoni décédé il y a 3 ans. Marcel Nkombouet a été installé samedi dans son nouveau fauteuil du chef de la communauté Benga de l’Estuaire, au cours d’une cérémonie traditionnelle à laquelle prenaient part les chefs coutumiers de la localité, les représentants des communautés Mpongwé, Sékiani, Awoungou et Akelé, les responsables administratifs du Cap Estérias, quelques cadres du ministère de l’intérieur et de la gendarmerie territoriale, ainsi que les notables du coin. Selon les organisateurs, près d’un millier...
(Gabon Review 21/07/14)
Initiée par la marque de bière Beaufort Lager, une «caravane cinéma plein-air» sillonnera du 25 juillet au 13 septembre prochains plusieurs villes du pays. Objectif : rendre accessible le 7ème art gabonais à toutes les couches de la population du pays. Présentée au public Librevillois, le18 juillet dernier aux jardins de la Maison George Rawiri, une caravane cinématographique de plein-air devrait sillonner les différents arrondissements de la capitale et plusieurs villes du pays avant la fin de la semaine en cours. Initiée par la marque de bière Beaufort Lager avec le soutien de l’Institut gabonais de l’image et du son (IGIS), en partenariat avec Gabon Télévision, cette caravane vise à répondre autant que possible à promouvoir le cinéma local. Du...
(Gabon Eco 17/07/14)
L’Ecole nationale pour les enfants déficients auditifs (Eneda) lance dès aujourd’hui, le 1er festival des sourds métrages sur le thème « Les sourds au cœur de la ville ». Le 1er festival des « sourds métrages » débute ce jeudi 16 juillet à l’Institut français de Libreville sous la direction de l’Ecole nationale pour les enfants déficients auditifs (Eneda). Au programme de cette rencontre, une projection de films d’enfants malentendants, une représentation sur le podium d’enfants handicapés qui présenteront un spectacle de danse et d’expression corporelle. Le but de ce type de festival est de permettre aux élèves de découvrir le monde de la cinématographie et de la surdité. Le festival de sourd métrage comme il est déjà fait dans...
(Gabon Review 17/07/14)
Le talent cinématographique des malentendants sera valorisé pendant trois jours à Libreville et Lambaréné. Libreville et Lambaréné abriteront respectivement le 17 puis les 19 et 20 juillet prochain la première édition du festival «Sourd métrage», inspiré de ce qui se fait depuis quatre ans maintenant en France, en alternance entre Nancy et Montpellier, grâce à l’association éponyme. Cet événement qui débute ce jour à l’Institut Français du Gabon, avec l’étape de Libreville, s’inscrit dans le prolongement du centenaire de l’arrivée d’Albert Schweitzer au Gabon. Selon les organisateurs, «plusieurs films, réalisés dans le cadre d’autres éditions de ce festival en France, seront projetés, en particulier le film des jeunes sourds gabonais, «La maison de la vie», qui leur avait valu l’obtention...
(Gabon Review 16/07/14)
Après un mois d’examen des dossiers des différents candidats, le concours de rap révèlera ce mercredi 16 juillet le nom de son vainqueur à l’issue de prestations et de quizz. Si pour cette édition quelques points du règlement portant notamment sur les prestations des artistes amateurs ont été modifiés, les organisateurs de l’événement indiquent que lors de la finale, «chaque finaliste devra interpréter trois (3) chansons de son choix et sera évalué par le jury sur sa prestation scénique, son interprétation et un quizz sur le hip hop gabonais». Et pour le gagnant, les initiateurs promettent la production d’un maxi single de trois titres, la production d’un vidéogramme, un concert à l’Institut français du Gabon (IFG) en 2015, une programmation...
(Gabon Review 12/07/14)
Face à la recrudescence de la contrefaçon des œuvres littéraires gabonaises, l’Union des écrivains du Gabon (Udeg) a récemment échangé avec les auteurs et éditeurs sur les risques liés à ce phénomène, tout en interpelant une nouvelle fois les autorités sur ce sujet. En discussion depuis des années sans qu’aucune réelle solution ne soit apportée, la piraterie et la contrefaçon des œuvres de l’esprit sont à nouveau en débat. L’Union des écrivains du Gabon (Udeg), consciente que seule une véritable mobilisation des hommes et femmes de culture du pays peut permettre d’atteindre cet objectif, multiplie des rencontres avec les principaux concernés par la question. Réunis à cet effet, le 10 juillet dernier, autour du président de cette organisation, écrivains et...
(Gabon Review 11/07/14)
La 2e édition de la journée de réflexion des associations professionnelles de la communication s’est tenue du 7 au 9 juillet dernier à Oyem sous le thème «Les attentes face à la nouvelle législation sur la presse gabonaise». Après Lambaréné il y a deux ans, Oyem a abrité, du 7 au 9 juillet dernier, la 3e édition de la journée de réflexion des associations professionnelles de la communication. Plus d’une quarantaine de journalistes et communicateurs ont pris part à cette rencontre organisée sous le thème «Les attentes face à la nouvelle législation sur la presse gabonaise». Amenée à prononcer une allocution pour la circonstance, la présidente du Sénat a souhaité que les conclusions de cette rencontre contribuent à l’édification d’une...
(Gabonews 07/07/14)
La deuxième exposition des œuvres d'arts du Gabon a pris fin ce vendredi à l'Hôtel de ville de Metz avec environ 500 visiteurs qui ont été séduits par sa thématique axée sur la culture du Gabon. Le public messin a ainsi pu découvrir le Gabon au travers des photos, des cithares, des masques, des accessoires de musique, des paniers, des tam-tams, des raphias... « C'est un motif de fierté pour nous car nous avons réussi à vendre l'image de notre pays. Le public a été séduit par la richesse culturelle de notre pays. Un grand merci à l'artiste peintre gabonaise Francine Rashiwa, à Germaine Gilbert et à la communauté gabonaise de Metz qui ont contribué à cette exposition », nous...
(Gabon Actu 02/07/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) - Les fidèles musulmans du Gabon, ont débutés lundi, sur toute l’étendue du territoire nationale, le mois de jeûne durant lequel ils vont s’abstenir de manger, de boire et des relations sexuelles de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Pour mieux passer ce mois de ramadan, la Mosquée Hassan II de Libreville a distribué des nattes et des Corans le livre sacré de l’islam. Le président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG), l’imam Ismaël Oceni Ossa a appelé à cette occasion les croyants à magnifier davantage le nom de Dieu, source unique de toute respiration. « Toute acte exclusivement accompli pour la cause d’Allah, durant le jeûne, est pleinement récompensé du fait qu’il est le...
(Gabon Review 01/07/14)
Fruit d’un partenariat entre la mairie de Port-Gentil et Addax Petroleum, la 1re édition du festival culturel local s’est tenue du 20 au 22 juin dernier dans la capitale économique. Expositions de photos et de peinture ou encore démonstrations de danses traditionnelles ont notamment rythmé cette manifestation. Port-Gentil a abrité du 20 au 22 juin dernier la 1ère édition du festival «Mandji Culture». Ateliers de formation, conférence thématique, expositions de photos et de peinture, projection de films, démonstrations de danses traditionnelles et prestations musicales en «play-back», «live» et «semi-live» ont constitué le menu de cette manifestation née d’un partenariat noué en mai dernier entre la mairie de cette ville et la compagnie pétrolière Addax Petroleum. A l’occasion de cocktail dinatoire...
(Gabon Review 24/06/14)
Sept mois après sa première diffusion aux Escales documentaires de Libreville, le film-documentaire de Pauline Mvélé a su accrocher et séduire le jury de la 6e édition du Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi. Ayant pris part à la sixième édition du Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi (Festicab) qui s’est tenu du 13 au 20 juin dernier sous le thème «Le cinéma et la démocratie», le Gabon a présenté une seule œuvre en sélection officielle. Pour autant, «Sans famille» de Pauline Mvélé qui peint la triste réalité des conditions de détention à la prison centrale de Libreville a su tirer son épingle du jeu en décrochant le trophée du meilleur documentaire, face à...
(Infos Plus Gabon 23/06/14)
La ville de Port-Gentil s'est dotée d'un festival culturel annuel dénommé "Mandji Culture" dont la première édition a été marquée par l'adhésion d'un large public les 20 et 21 juin 2014. Le festival organisé conjointement par la compagnie pétrolière Addax Oil and Gas Gabon en partenariat avec la mairie de Port-Gentil est une première du genre au Gabon. Il vise à fédérer les cultures, à les brasser dans une ville cosmopolite riche de plusieurs communautés. La manifestation avait été rehaussée par la présence de l'ambassadeur de Chine au Gabon et son épouse qui ont visité les différents stands. L'évènement coïncidait avec le 5e anniversaire de l'acquisition de Addax Petroleum Oil and Gas Gabon par le géant chinois Sinopec La première...
(Jeune Afrique 19/06/14)
Pour ce sixième numéro du magazine de “l’Afrique qui gagne”, les équipes de Réussite se sont rendues au Gabon. Découvrez le sommaire et la bande-annonce de cette édition spéciale, à l’écran ce vendredi 20 juin au soir sur Canal+ Afrique. Le 20 juin au soir, Canal+ Afrique diffusera la sixième édition de Réussite, le magazine économique africain co-produit par Canal+ Afrique, le Groupe Jeune Afrique et l’agence Galaxie Presse. Un rendez-vous TV mensuel dédié aux dynamiques du continent en plein essor, qui vous emmènera cette fois-ci à Libreville, en compagnie de la journaliste franco-nigériane Ele Asu. Découvrez en avant-première la bande-annonce de cette nouvelle édition : Au sommaire de ce numéro : - Largement dépendante de sa rente pétrolière, minière...
(Gabonews 17/06/14)
Le bimensuel gabonais « Le verbe de Ngomo » dans les kiosques depuis 10 mois vient d?écoper d?une première sanction de six mois. Le Conseil National de la Communication (CNC) a indiqué le 12 juin dernier que cet organe de presse, à travers un article intitulé « Et si on parlait d?acte de naissance ?», a eu la maladresse de porter « atteinte à l?honneur et à la considération du président de la République». C’est au cours de sa plénière du 12 juin dernier que le CNC a décidé de suspendre pour six mois le bimensuel « Le Verbe de Ngomo » pour avoir évoqué dans ses colonnes la question de la nationalité, celle d’Ali Bongo Ondimba noatmment qui avait...
(Gabon Review 16/06/14)
Créée depuis 1970, sur les anciennes installations du Haut conseil pour les réfugiés (HCR) ayant servi de base d’accueil des réfugiés de la guerre du Biafra, l’École nationale des Arts et Manufacture (ENAM) aurait jusqu’à ce jour tout le mal du monde à s’arrimer au système éducatif moderne, à l’exemple d’autres grandes écoles supérieures du Gabon. Plus grave, elle tombe dans la désuétude et l’indigence. La particularité d’être la seule institution du Gabon à former au métier de la peinture, aux arts graphiques, à l’architecture, à la céramique, la sculpture et aux arts dramatiques dont jouit et se vante l’École nationale des Arts et Manufacture depuis trente ans serait sans grande portée ni avantage pour son développement et sa promotion...
(Gabon Review 13/06/14)
John-Franck Ondo, le jeune scénariste et producteur gabonais, a reçu deux distinctions pour son film «Effet boomerang», à l’occasion du Grand prix africain du cinéma à Abidjan (Côte d’Ivoire). Pour sa première œuvre en tant que réalisateur, c’est un coup de maître que John-Franck Ondo a réalisé. Nommé au Grand prix africain du cinéma, organisé du 5 au 9 juin dernier à Abidjan en Côte d’Ivoire, le jeune cinéaste gabonais en est revenu avec 2 trophées : le Grand prix bronze du «Meilleur film» et le Prix spécial de la presse pour le «Meilleur acteur», attribué à Alhan Mbadinga. Pas peu fier de l’accueil réservé à son œuvre par le jury, John-Franck Ondo estime que les deux distinctions ont sans...
(Gabon Review 10/06/14)
Le festival international Akini A Loubou s’est achevé le week-end écoulé sur une ambiance particulière, amenée par le professionnalisme engagé de Germaine Acogny et la «Résistance» de la jeune Gaëlle Ikonda. L’évènement qui a duré une semaine, constituait la «Saison danse Gabon 2014» initiée par l’Institut français du Gabon (IFG). C’est une soirée des plus mémorables qu’ont vécu les amateurs de danse contemporaine, samedi 7 juin dernier dans la salle de spectacle de l’Institut français du Gabon (IFG). A l’occasion de la clôture de la «Saison danse Gabon 2014» et du festival international Akini A Loubou, la jeune danseuse gabonaise Gaëlle Ikonda, soutenue par la chorégraphe franco-sénégalaise Germaine Acogny ont enchanté le public et fait vibrer les planches de leur...
(Gabon Actu 10/06/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’ancien président de la République, Omar Bongo Ondimba décédé au pouvoir le 8 juin 2009 dans une clinique de Barcelone en Espagne à 73 ans aura un mausolée digne de sa réputation, a annoncé, à Franceville, le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 46 ans), Faustin Boukoubi. « Le Distingué camarade Ali Bongo Ondimba m’a chargé de vous dire que la véritable commémoration du 5ème anniversaire de la mort de notre président fondateur aura lieu en août prochain à l’occasion de l’inauguration de son mausolée en cours de construction », a déclaré M. Boukoubi s’adressant aux militants du part créé par Omar Bongo Ondimba le 12 mars 1968. Il y a quelques...
(Gabon Review 04/06/14)
Au-delà de ses services traditionnels, l’agence de communication et de marketing, «Koridor», vient de lancer sur le marché de la presse un magazine gratuit dénommé «Le Commercial». Entre magalogue et consumer magazine, ce journal d’annonces et publicité sera gratuitement distribué à des points de passages identifiés (aéroports, hôtels, bureaux, commerces, etc.). Pour pallier le déficit en support de communication enregistré au Gabon à la suite de la récente casse des panneaux publicitaires et permettre aux annonceurs de continuer à être visibles et proche de leurs cibles, l’agence communication et de marketing Koridor, a officiellement lancé, le 3 juin 2014, son nouveau produit de communication. Mensuel au format atypique (16×125) fort d’un tirage à 3000 exemplaires, «Le Commercial magazine» qui compte...

Pages

(Le Point 07/07/17)
C'est un document exclusif qui est diffusé ce jeudi 6 juillet. Les équipes du magazine Complément d'enquête de la chaîne publique française se sont rendus au Gabon plus de dix mois après la réélection contestée du président Ali Bongo Ondimba. Elles ont pu tourner des images inédites du chef de l'État, mais ont aussi fait appel à des archives exceptionnelles, pour raconter l'histoire d'un enfant gâté de la Françafrique, aussi mystérieux, que craint. Qui est-il ? Comment gouverne-t-il depuis son arrivée au pouvoir à la mort de son père Omar Bongo en 2009 ? Que nous apprend son parcours sur l'homme, et surtout sur le président qu'il est devenu ? Et que nous révèlent ces images aujourd'hui de l'enfant qu'il...
(Jeune Afrique 06/07/17)
En avril, la justice française a ouvert une enquête sur d'éventuels crimes contre l'Humanité, perpétrés lors des violences qui ont suivi la victoire d'Ali Bongo à la présidentielle en 2016. Mais Libreville, qui invoque notamment "l'égalité souveraine des États", s'oppose fermement à cette initiative. L’enquête française sur d’éventuels crimes contre l’humanité durant la crise post-électorale de 2016 ne passe pas au Gabon. Dans un communiqué daté du 4 juillet parvenu à Jeune Afrique, le gouvernement gabonais dénonce « l’aventure ambiguë » dans laquelle se lancent les avocats français, « soucieux de maintenir un climat permanent de tension au Gabon » et de « nuire aux relations entre la France et le Gabon ». Au lendemain de la réélection contestée d’Ali...
(France TV Info 06/07/17)
Le 6 juillet 2017, "Complément d'enquête" revient sur une histoire "françafricaine", celle du clan Bongo. Cette histoire continue à s'écrire avec Ali, fils d'Omar, après sa réélection controversée à la présidence de la République du Gabon en 2016. Ce fils qui se dit en rupture avec le système paternel… en a conservé certaines habitudes. Extrait. Durant son règne de quarante ans protégé par la France, Omar Bongo a, on le sait, amassé une énorme fortune. L'ancien président gabonais aimait particulièrement les belles voitures, et en a accumulé des centaines. Cet extrait montre quelques-uns de ces véhicules de luxe, discrètement photographiés par un employé du garage présidentiel : Mercedes, Ferrari, Rolls-Royce "specially ordered for El Hadj Omar Bongo Ondimba" ("spécialement commandée...
(L'Express 06/07/17)
Ce jeudi soir à 22h45, Complément d'enquête se penche sur "Le clan Bongo, une histoire française". Hélas, le documentaire suscite autant de frustration que d'intérêt. L'approche est pertinente, le titre -"Le clan Bongo: une histoire française"- prometteur. Hélas, le documentaire diffusé ce jeudi à 22h45 sur France 2 dans la case du magazine Complément d'enquête appelle un jugement mitigé. Commençons par ses mérites. Riches en savoureuses archives, le film de Donatien Lemaître et Laurent Dy s'ouvre sur une figure de style classique mais ...
(Télérama 06/07/17)
Pour son dernier numéro de la saison, diffusé ce jeudi 6 juillet à 22h45, le magazine d'investigation de France 2 revisite cinquante ans de liens incestueux reliant la France et le Gabon. Une enquête solide sur un feuilleton en marge de la république, aussi surréaliste que désespérant. Pour son ultime numéro de la saison (et le dernier présenté par Nicolas Poincaré !), Complément d’enquête s’attaque au genre de la saga familiale, à travers l'histoire du clan Bongo. Un feuilleton tumultueux et désespérant, qui nous replonge dans les coulisses de la Françafrique. Beaucoup de choses ont déjà été révélées sur cette dynastie qui règne sans partage depuis cinquante ans sur le Gabon. Mais, après des mois de tractations, les journalistes Donatien...
(RFI 06/07/17)
C'est une interview exclusive sur RFI. Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle du Gabon, répond aux attaques. Une plainte a été déposée en France, fin juin, contre la magistrate, l'accusant d'escroquerie, abus de confiance, faux et usage de faux. Elle est également visée par une enquête préliminaire du Parquet national financier pour détournements ou encore blanchiment en bande organisée. Marie-Madeleine Mborantsuo, également belle-mère du président gabonais Ali Bongo, dirige l'une des institutions les plus importantes du Gabon. Institution qui a confirmé la victoire contestée du chef de l'Etat à la dernière élection. Accusée de partialité par l'opposition, Marie-Madeleine Mborantsuo se défend bec et ongles au micro de RFI. RFI : les plaignants vous accusent notamment d’avoir falsifié vos diplômes,...
(Le Monde 06/07/17)
Notre choix du soir. Le magazine « Complément d’enquête » propose le portrait acide d’un président caricatural, anachronique et si peu représentatif de l’Afrique (sur France 2 à 22 h 45). On pourrait croire à un documentaire d’histoire, du genre de ceux qui vous plongent dans la grande saga de la Françafrique d’autrefois. Mais on est bien en 2017, au Gabon. On y retrouve un petit président dictateur d’Afrique centrale, une poignée d’avocats et de politiques français mués en intrigants alléchés par le cash, ainsi que quelques capitaines d’industrie. Le genre d’individus qui ont évolué dans l’ombre et ne se révèlent à la lumière qu’une fois fragilisés et démonétisés, pour régler des comptes. Avec Le Clan Bongo, une histoire française,...
(Jeune Afrique 06/07/17)
À peine élue, cette proche de Jean-Luc Mélenchon a récemment été au cœur d’une polémique pour avoir défendu en 2012 la chanson Nique la France. Ce débat aurait-il lieu si elle n’était pas née à Libreville ? Paris, le 21 mai. Lors d’une rencontre publique intitulée « Mélenchon est-il notre pote ? », des militants proches du Parti des indigènes de la République, mouvement antiraciste radical, interpellent Danièle Obono, alors candidate aux élections législatives sous les couleurs de La France insoumise. Celle-ci salue la volonté de son leader, Jean-Luc Mélenchon, d’en finir avec le franc CFA. Si elle déclare « ne pas [se] souvenir précisément » de la position de ce dernier sur la présence pérenne de bases militaires françaises sur le...
(RFI 06/07/17)
La présidente de la Cour constitutionnelle du Gabon est visée par une plainte en France pour escroquerie, abus de confiance, faux et usage de faux. Marie-Madeleine Mborantsuo est également depuis trois ans visée par une enquête préliminaire du parquet national financier pour détournements ou encore blanchiment en bande organisée. Sur RFI, celle qui est également la belle-mère du président Ali Bongo se défend bec et ongles. Elle affirme être notamment victime d'une cabale. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170706-exclusif-gabon-marie-madeleine-mboran...
(La Tribune 06/07/17)
Le marché obligataire de la Banque des Etats de l'Afrique centrale sera très chargé ce mercredi 5 juillet 2017. Le Cameroun, le Gabon, le Congo et la Centrafrique tenteront d'y mobiliser une enveloppe globale de 28 milliards de francs CFA, à travers une émission de titres publics. Une nouvelle opération qui en dit long sur les difficultés de trésorerie que vivent plusieurs pays de la sous-région. L'affluence des pays d'Afrique centrale sur le marché des titres de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de centrale (BEAC) ne cesse de prendre de l'ampleur cette année. Après un tour très prolifique le mois passé, des pays comme le Cameroun et le Gabon y seront encore présents ce mercredi 5 juillet. Ils...
(Agence Ecofin 05/07/17)
En marge des assises agricoles tenues à Libreville jusqu’au 1er juillet dernier, Yves Fernand Manfoumbi (photo), ministre gabonais de l’Agriculture et de l’Elevage, en charge du Programme Graine, et Godfrey Nzamujo, fondateur du centre Songhaï de Porto-Novo au Bénin, ont signé un mémorandum d’entente, visant le renforcement des capacités des «agripreneurs » gabonais. Les centres d’intérêt de cette coopération portent sur la valorisation et le développement des capacités des ressources humaines en agroécologie et en entrepreneuriat agricole des jeunes, ainsi que de leur installation. Autre point concerné, la promotion des cultures maraîchères, la production animale et piscicole. Il sera également question d’assurer la promotion d’un système agroécologique intégré, qui prendra en compte les systèmes primaire, secondaire et tertiaire, fondé sur...
(RFI 04/07/17)
Marie-Madeleine Mborantsuo est sous le coup d’une nouvelle plainte déposée en France. RFI a pu obtenir le document. On découvre qu'un Gabonais et un observatoire des entreprises, tous deux domiciliés à Paris, ont déposé une requête le 30 juin devant le parquet national financier, notamment pour escroquerie, abus de confiance, faux et usage de faux. La puissante présidente de la Cour constitutionnelle est une personnalité très connue au Gabon. Belle-mère du président Ali Bongo, elle avait confirmé la victoire du chef de ...
(France TV Info 04/07/17)
Le projet a suscité beaucoup d’espoir parmi les chômeurs gabonais dont le nombre ne cesse de croître. Le gouvernement a promis d’instaurer une allocation chômage pour les aider à survivre en attendant un nouvel emploi. L’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) parle «d’effet d’annonce». Son secrétaire général adjoint, Sylvain Mayabi, s'est confié à Géopolis. Sylvain Mayabi sait de quoi il parle. Il fait partie des dirigeants de l’Onep, le plus grand syndicat du secteur pétrolier du Gabon qui a organisé en 2010 une grève générale, paralysant tout le pays. L’instauration d’une allocation chômage figurait en bonne place des revendications des grévistes gabonais. Le gouvernement avait dû céder face à la pression. «Un accord avait été conclu sur la mise...
(RFI 04/07/17)
Au Gabon, un climat difficile s'est installé: le président Ali Bongo Ondimba et son entourage sont victimes depuis plusieurs semaines d'actes d'incivilités durant leurs déplacements en Europe ou aux USA. Des Gabonais de la diaspora qui n'acceptent toujours pas la réélection d’Ali bongo se donnent pour mission d'humilier leurs dirigeants avant de poster les vidéos de ces mauvais traitements dans les réseaux sociaux. Le climat devient dangereux puisqu’au pays, des domiciles des opposants sont souvent attaqués au cocktail Molotov. Il y a trois semaines, un petit groupe de Gabonais hurlent devant l’hôtel du président Ali Bongo à New York : « Ali assassin », « Ali is a killer ». Plus tôt, c’est son directeur de cabinet, Martin Boguikouma, qui...
(RFI 04/07/17)
Ces ailes de poulet sont devenues à la mode depuis que les jeunes ont attribué à ces ailes le nom de code «Nike» en référence au logo de la célèbre marque américaine. Du coup, tout le monde s’y intéresse. Et la brochette vendue à 500 fcfa, soit moins d’un euro, est devenue le caviar du pauvre. Tout le monde s’arrête pour grignoter. Reportage dans les fast-foods à la gabonaise avec notre correspondant. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20170704-malbouffe-2-5-gabon-ailes-poulet-rep...
(Jeune Afrique 29/06/17)
Lorsque André Mba Obame, natif du Woleu-Ntem (Nord), crée l’Union nationale en 2010, il en confie les rênes à Zacharie Myboto, issu du Haut-Ogooué (Sud-Est). Il veut éviter le piège du régionalisme et y parvient. Ainsi naquit cette formation politique censée devenir une machine de guerre anti-Bongo, même si, dans l’esprit de son fondateur, il n’a jamais été question de rompre les contacts avec le pouvoir. Cependant, sous la pression d’une base radicalisée, l’UN boycotte les législatives de 2011. À la ...
(Jeune Afrique 29/06/17)
L’Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale a annoncé, dans un communiqué publié mardi 27 juin, avoir signé avec le gouvernement gabonais un pré-accord de 18 millions de dollars. Objectif : planifier et surveiller l’utilisation des terres, afin de protéger 23 millions d’hectares de forêt tropicale. Le gouvernement gabonais et l’Initiative pour la forêt en Afrique centrale (Cafi) ont signé une lettre d’intention pour allouer 18 millions de dollars à la protection des forêts du pays et pour accélérer la lutte contre le changement climatique, a-t-on appris dans un communiqué publié le mardi 27 juin. « Le Gabon se donne les moyens avec Cafi de réduire de 50% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2025, par rapport...
(Jeune Afrique 28/06/17)
Neuf mois après la réélection d’Ali Bongo Ondimba, Zacharie Myboto refuse d’accepter la défaite de son poulain Jean Ping. « Trahi » par Omar Bongo, il fait de l’opposition à son fils une affaire personnelle. New York, le 5 juin 2017. Un groupe d’une dizaine d’activistes gabonais s’en prend à la délégation de la présidence de leur pays présente aux États-Unis pour participer à la conférence de haut niveau des Nations unies sur les océans. S’estimant agressés, le directeur de cabinet Martin Boguikouma et quelques autres déposent une plainte auprès de la police américaine en se réservant le droit, dès leur retour au pays, de saisir les tribunaux gabonais. Désormais, le conflit postélectoral entre les dirigeants du Gabon et l’opposant...
(RFI 28/06/17)
Au Gabon, l'enquête dans l'affaire Aba’a Minko se poursuit. Le 16 juin, des commandos avaient attaqué des médias de Libreville pour diffuser un message de l'ancien candidat à la présidentielle dans lequel il donnait 72 heures au président Ali Bongo pour céder le pouvoir à Jean Ping. Mardi 27 juin, Roland Désiré Aba’a Minko et son ex-directeur de campagne Guy Arlin Nang Ango ont été placés en détention préventive. Roland Désiré Aba’a Minko et Guy Arlin Nang Ango ont été entendus mardi par un juge d'instruction. Au terme de leur audition, ils ont été placés sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville, plus connue sous le nom de « Sans famille ». Selon un avocat, la détention...
(RFI 27/06/17)
Les pays d’Afrique centrale font partie de ceux qui souffrent le plus de la crise économique suite à la chute des cours des matières premières depuis plus de 2 ans. Parmi eux, le Gabon, dont l’économie repose sur les revenus du pétrole, du manganèse et du bois, subit de plein fouet cette crise. La représentante sortante de la Banque mondiale à Libreville, Sylvie Dossou, vient de vivre ces deux années de tensions budgétaires au Gabon. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20170627-gabon-difficultes-relever-crise-cour...

Pages