Vendredi 23 Juin 2017

Gabon

(Agence Ecofin 07/06/17)
Dans un communiqué émanant du ministère des Affaires Etrangères, le Gabon dénonce à son tour les «agissements récurrents du Qatar en faveur du terrorisme.» Le communiqué officiel : « Réaffirmant l’engagement du Gabon à lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations, Soulignant la nécessité de promouvoir et de préserver la paix et la sécurité dans le monde en général, et dans la région du Golfe en particulier, Déplorant le non-respect par le Qatar des engagements et accords internationaux en matière de lutte antiterroriste, Préoccupé par le soutien constant du Qatar aux groupes terroristes, Le Gabon, dans l’esprit du récent sommet de Riyad et en solidarité avec l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et l’Egypte, condamne les agissements...
(Gabon Review 07/06/17)
L’organisation internationale de la francophonie (OIF) et le programme des volontaires des Nations unies, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, organisent du 6 au 7 juin, une rencontre pour la mise en place d’un corps national de volontaire au Gabon. En vue du financement et du lancement officiel du projet d’appui à la mise en place d’un corps national de volontaires au Gabon, les partenaires de ce projet se rencontrent depuis le 6 juin 2017, à Libreville. L’objectif de cette rencontre est de réaffirmer leurs appuis au gouvernement, faire le point sur l’état d’avancement du processus, mobiliser d’autres partenaires et surtout faciliter le démarrage effectif du projet. En effet, depuis 2012, le Gabon dispose d’une...
(Gabon Actu 07/06/17)
Déplorant l’arrêt des travaux du stade omnisport Président Omar Bongo pour défaut de construction, le ministre de la jeunesse et des sports, Nicole Assélé a récemment dans un entretien accordé à Gabonactu.com sommé l’entreprise adjudicataire Entraco de reconnaitre sa part de responsabilité dans le non- respect du cahier de charge avant de relancer urgemment les travaux du chantier qui piétine depuis 7 ans. Le membre du gouvernement est formel, « il faut identifier les responsabilités avant de faire quoi ce soit », a-t-elle martelé, dénonçant les anomalies survenues sur le stade en construction. En cause, quatre gros poteaux centraux en bétons de soutènement sur le premier palier des gradins connaissent des fissures. Ces ouvrages dont le défaut de fabrication est...
(La Tribune 07/06/17)
Le Cameroun, le Tchad et le Gabon seront présents sur le marché financier de la Banque des Etats de l'Afrique centrale, ce mercredi 7 juin 2017. Les trois pays d'Afrique centrale y essayeront de mobiliser entre 39 et 44 milliards de francs CFA. Une décision qui reflète les performances du marché obligataire de la Banque, très dynamique depuis 2015. La journée de ce 7 juin 2017 sera immanquablement peu habituelle sur le marché des titres de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). Trois grands Etats de l'Afrique centrale s'y donnent rendez-vous. Il s'agit du Cameroun, du Tchad et du Gabon qui tenteront de rassembler entre 39 et 44 milliards de francs CFA sur le marché de la Banque...
(L'Union 07/06/17)
Vu le nombre important de défections dans le groupe convoqué par José Antonio Camacho dans l’optique du lancement de la campagne qualificative pour la Coupe d’Afrique des nations 2019, il était évident que le match amical contre la Zambie serait un terrain propice à l’expérimentation, mais surtout aux tâtonnements. Le match nul sans but, qui a sanctionné l’opposition de dimanche après-midi, n’a été que l’illustration de l'incapacité des Panthères à animer correctement un 4-4-2 aligné d’entrée. Même devant des Chipolopolo évoluant avec un groupe mis en place pour l'objectif du Championnat d'Afrique des nations (Chan) 2018. Le manque d'automatismes était ainsi palpable en défense, où Ulysse Obame Ndong (à droite), Henri Junior Ndong et Loïc Mbang Ondo (dans l’axe) et...
(Infos Gabon 06/06/17)
La dernière communication du ministre d’Etat et porte-parole du gouvernement a porté principalement sur la participation du Gabon au Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2017, le dialogue politique, le mouvement d’humeur dans le secteur de la santé, la situation de l’AGP et l’agenda culturel du mois de juin. Forum économique international de Saint-Pétersbourg Le ministre de la Communication a tenu à faire le point sur la participation du Gabon à cet important 21e rendez-vous économique mondial qui se tient en Russie. Placé sous le thème : «En quête d’un nouvel équilibre dans l’économie mondiale», ce forum qui s’est achevé le 3 juin s’est articulé autour de cinq principales orientations. A savoir : la dynamique de l’économie mondiale, la formulation de...
(Gabon Review 06/06/17)
Condamnant la posture de certains proches d’Ali Bongo, après les propositions faites par des opposants n’ayant pas pris part aux assises d’Angondjé, le président du Bloc démocratique chrétien (BDC) se dit favorable à une nouvelle discussion, qui ne devra pas se faire sur le même format que le dialogue national. Il dit être «de ceux qui pensent qu’un deuxième dialogue national n’aura pas lieu» après celui d’Angondjé. Pourtant, Guy Christian Mavioga ne pense pas moins que les propositions faites récemment par Casimir Oyé Mba, Louis Gaston Mayila et Guy Nzouba Ndama, des soutiens de Jean Ping, doivent être considérées par le pouvoir. Pour le président du BDC, une discussion entre Ali Bongo et ces trois personnalités de l’opposition est possible,...
(Infos Gabon 06/06/17)
Le président de la République s’est vu décerner le Prix «Theodore Roosevelt Conservation Leadership Award» en reconnaissance de la création d’un réseau de 20 aires marines protégées au Gabon. En marge de sa participation à la Conférence de haut niveau des Nations unies sur les océans, à l’invitation du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), le président de la République gabonaise a reçu ce lundi à New-York aux Etats-Unis le Prix «Theodore Roosevelt Conservation Leadership Award». Cette reconnaissance de l’ONG américaine Wildlife Conservation Society (WCS) salue les efforts de création par Ali Bongo Ondimba d’un réseau de 20 aires marines protégées au Gabon. «Vous avez surpris le monde en créant le plus grand réseau d’aires aquatiques protégées en...
(Agence Ecofin 06/06/17)
En marge du Sommet sur les océans qui se tient actuellement à New York aux Nations Unis, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a reçu le prix Theodore Roosevelt, ce lundi 05 juin 2017, par l’ONG américaine, Wildlife Conservation Society (WCS). Selon le WCS, la remise de ce prix constitue une reconnaissance des efforts fournis ces dernières années par le chef de l’Etat et son pays, le Gabon, dans le domaine de la préservation de la nature. Autrement dit, ce prix vient marquer un couronnement dans la stratégie mise en place par les autorités gabonaises pour le développement durable. Lors de son allocution aux Nations unies ce lundi 05 juin, le chef de l’Etat gabonais a annoncé la...
(Agence Ecofin 06/06/17)
A la faveur d’un Conseil d’administration et d’une Assemblée générale, tenus le 1er juin 2017, à Moanda, la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) a annoncé avoir réalisé un chiffre d’affaires de 360 milliards de francs CFA en 2016, contre 308 milliards en 2015. Soit une hausse de +17%, par rapport à 2015. L’Assemblée générale a également approuvé l’ensemble des résolutions qui lui étaient soumises. Ainsi, le Conseil d'administration a élu Alain Ditona comme président, en remplacement de Claude Villain. De manière précise, les résultats de l’exercice 2016 indiquent une production de 3,4 millions de tonnes de minerai et aggloméré, contre 3,8 millions en 2015, soit une baisse de – 12% par rapport à 2015. Quant au volume des ventes, il...
(L'Union 06/06/17)
Le Parti national gabonais (PNG) a tenu un Conseil exécutif samedi dernier à Libreville. Une rencontre qui a permis à son directoire de faire le point au lendemain du Dialogue politique auquel ses dirigeants ont pris part. Tout en se réjouissant de leur participation à ces assis es, la formation politique présidée par Christamond Nzamba-Mupigat a estimé que ledit dialogue a été ‘’un franc succès, au regard des nombreuses questions d’intérêt majeur traitées dans l’optique d’apaiser le climat politique et social entamé au lendemain du scrutin présidentiel dernier’’. Fort de cela, le directoire du PNG a appelé les plus hautes autorités à tout mettre en œuvre pour le suivi et l’application des résolutions consensuelles issues des assises d’Angondjé. Au nombre...
(APA 06/06/17)
Le Gabon importe chaque année plus d’un million de bananes et de plantains produits au Centre africain de recherche sur bananiers et plantains (CARBAP) situé à Njombé, à une centaine de kilomètres de Douala, la métropole économique du pays, a-t-on appris auprès de cette structure régionale. Les bananes et les plantains issus de ce centre de recherche, qui regroupe 14 pays en Afrique centrale et de l’Ouest, sont d’après le ministère camerounais de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MINRESI) « les meilleurs au monde ». Comme le Gabon, d’autres pays ont multiplié les commandes ces derniers temps, alors que cette structure vient de bénéficier d’un financement d’environ 500 millions de francs CFA pour améliorer sa productivité. Selon des sources...
(RFI 06/06/17)
Dans une déclaration, vendredi dernier, Jean Ping a lancé un appel solennel à la communauté internationale pour une médiation en vue de rétablir « la vérité » du scrutin de la présidentielle 27 août 2016, une déclaration « du président de la République élu », ce sont ses propres termes. Ali Bongo a organisé un dialogue politique pour sortir de la crise post-électorale mais Jean Ping n'y a pas participé et les réformes décidées sont timides. Dans sa déclaration de vendredi, Jean Ping tire à boulets rouges sur Ali Bongo. Didjob Divungi Di Ndinge, très proche de Jean Ping, ancien vice-président de la République du Gabon quand Omar Bongo était au pouvoir, est l'invité de RFI. « Au lieu de...
(Agence Ecofin 06/06/17)
Dans le cadre d’un partenariat public-privé privé, entre la société Olam International, la République gabonaise et Africa Finance Corporation, le groupe Olam Gabon, filiale de la singapourienne Olam international, indique avoir investi près de 500 millions de dollars américains pour la construction et l’aménagement d’un nouveau terminal minéralier et d’un port de commerce au Gabon. La construction de ces deux nouvelles infrastructures portuaires, fait-on savoir, procède de la volonté du gouvernement gabonais de poursuivre la stratégie de diversification des sources de croissance du pays ainsi que de la réduction du coût de la vie. Des capacités logistiques d'envergure pour les miniers qui souhaitent s'installer au Gabon Du côté d’Olam, l’on fait savoir que «le nouveau port minéralier inauguré, le 10...
(Médiapart 06/06/17)
Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, a annoncé lundi, dans une allocution prononcée au siège des Nations unies, que le Gouvernement gabonais venait de créer un réseau de 20 aires marines protégées au Gabon, soit 9 parcs marins et 11 réserves aquatiques couvrant 26% de l’espace marin gabonais. « Comme je l’ai souvent défendu, la gestion durable ne peut se concevoir dans sa seule dimension de la conservation. Bien au contraire, nous l’envisageons aussi par un usage rationnel mieux à même de donner du sens à sa préservation par les populations qui en vivent », a indiqué le Président de la République. Cette création avait été précédée par la validation du projet par le chef de...
(Agence Ecofin 06/06/17)
Le ministère camerounais des Finances annonce que le gouvernement repart sur le marché des titres publics de la Banque centrale des Etats de la Cemac, le 7 juin 2017, pour mobiliser une enveloppe globale de 5 milliards de francs Cfa. Cette nouvelle opération se fera au moyen d’une émission de bons du Trésor assimilables (BTA), d’une maturité de 26 semaines. Les BTA du Cameroun seront en concurrence avec ceux des Trésors publics gabonais et tchadien, qui effectueront également des opérations de levée de fonds, ce même jour sur le même marché. Le Gabon, à travers une émission de BTA, à 13 semaines de maturité, tentera de mobiliser 9 milliards de francs Cfa, selon un communiqué officiel de la BEAC. La...
(Xinhua 06/06/17)
La mutualisation des efforts et des moyens est la solution la plus efficace pour mettre fin à la prolifération des armes légères et de petit calibre, phénomène préoccupant au sein de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), a estimé vendredi à Yaoundé le Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC). Au terme de deux jours de travaux, l'UNSAC a "défini des orientations pratiques et opérationnelles" en vue de coordonner la lutte contre l'insécurité, l'instabilité et la criminalité transnationale, a déclaré le ministre camerounais des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella. Entre les attaques terroristes de la secte islamiste nigériane Boko Haram au Cameroun et au Tchad, les violences interconfessionnelles en...
(APA 06/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La 8ème édition de la Foire transfrontière de l’Afrique centrale (FOTRAC) se tiendra du 23 juin au 5 juillet 2017 dans la ville camerounaise de Kye-Ossi, située au carrefour des frontières avec le Gabon et la Guinée Équatoriale, a appris APA lundi auprès du comité d’organisation. Cette rencontre de commerce, d’échanges et d’affaires se veut avant tout une opportunité visant à insuffler la notion d’intégration sous-régionale. Y sont ainsi annoncés des rencontres «B to B» entre opérateurs économiques, un concours de l’innovation à l’intention des jeunes porteurs de projets, un forum sur la valorisation de la gastronomie au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Le Réseau des femmes actives d’Afrique centrale (REFAC),...
(Agence Ecofin 06/06/17)
L’agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française, Business France, conduira à la fin de cette année (du 13 au 17 novembre 2017), une délégation d’entreprises françaises du secteur des nouvelles technologies, pour nouer des partenariats avec des entreprises gabonaise et camerounaise. Le choix du Gabon et du Cameroun, explique l’agence, est lié au fait que ce sont les deux acteurs majeurs de l'Afrique centrale en termes de numérique. A preuve, relève Business France, « les habitants de Douala et Libreville captent une 4G qui n'a rien à envier à Paris ». Par ailleurs, les deux pays sont proches en particulier dans l’environnement des affaires. C’est pourquoi l’agence encourage les entreprises françaises à prospecter les deux marchés en parallèle...
(RFI 06/06/17)
L’équipe du Gabon et celle de la Zambie ont fait match nul 0-0 en match de préparation aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019, ce 4 juin 2017 à Libreville. Les Gabonais joueront au Mali le 10 juin, dans le groupe C des qualifications pour la CAN 2019, tandis que les Zambiens recevront les Mozambicains le même jour, dans le groupe K.

Pages

(Gabon Review 05/04/17)
Pour réclamer la signature du protocole d’accord issu d’une négociation, il y a plus de quatre mois, avec les autorités municipales, les agents de la mairie de Moanda sont entrés en grève le 3 avril. Présenté par certains comme «un simple mouvement d’humeur», le débrayage enregistré, le lundi 3 avril, à la mairie de Moanda dans la province du Haut-Ogooué ne devrait pas perdurer. A condition que les autorités municipales se résolvent à «officialiser leurs engagements». En effet, plus de quatre mois après les premières négociations avec les agents, celles-ci ne se sont pas toujours décidés à signer le protocole d’accord issu de ces négociations. Pourtant, assure Edgar Constant Mangoumba, le porte-parole des agents municipaux, le maire et ses collaborateurs...
(Gabon Review 05/04/17)
Deux médecins gabonais broient du noir au Centre hospitalier universitaire régional (CHUR) de Trousseau à Tours, en France, où un terme a été mis à leur stage après trois mois sans rémunération. La faute à l’Etat gabonais n’ayant jamais honoré ses engagements, dans le cadre de la convention le liant à l’établissement sanitaire. Grosse désillusion pour deux médecins gabonais en stage au Centre hospitalier universitaire régional (CHUR) de Trousseau à Tours, en France. En effet, les deux praticiens ayant requis l’anonymat ont été consternés de constater la cessation de leur apprentissage. La faute à leur pays qui n’est plus en mesure d’honorer ses engagements dans le cadre de ce stage. Après un mois d’observation, «le Gabon devait tout prendre en...
(Gabon Review 05/04/17)
Le séjour de deux jours à Libreville du ministre congolais du Travail et de la Sécurité sociale, Emile Ouosso s’est achevé le 4 avril, après des échanges enrichissants avec la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), sur le fonctionnement de l’assurance maladie universelle. Le ministre Congolais du Travail et de la sécurité sociale, Emile Ouosso, le 4 avril 2017 à Libreville. © Gabonreview Arrivé au Gabon le 2 avril pour s’inspirer du modèle de la CNAMGS, dans la mise en place de l’assurance maladie universelle, le ministre congolais du Travail, Emile Ouosso est repartit satisfait de toutes les connaissances acquises. Après avoir échangé avec le directeur général de la CNAMGS, Michel Mboussou sur les mécanismes de financement...
(Agence Ecofin 05/04/17)
C’est la principale nouvelle qui a sanctionné la visite d’Emile Ouosso (photo), ministre congolais du Travail et de la sécurité sociale à Libreville du 2 au 4 avril. «Je suis venu pour m’inspirer de la volonté et du volontarisme [gabonais] pour aller mettre en place l’assurance maladie au Congo», explique le ministre. En fait, dans les semaines à venir, le ministère du Travail et de la sécurité sociale du Congo et la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), en vue de la mise à la disposition de cette facilité aux populations congolaises, vont signer un accord-cadre de partenariat technique opérationnel. Cet accord donnera lieu à la venue au Gabon de nombreux cadres de ce département ministériel afin...
(Gabon Review 04/04/17)
Dans le cadre de la signature d’un accord-cadre de partenariat technique opérationnel entre la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) et le Congo, en matière d’assurance maladie universelle, le ministre Congolais du Travail et de la Sécurité sociale, Emile Ouosso séjourne à Libreville du 2 au 4 avril. Une délégation du ministère congolais du Travail et de la Sécurité sociale, conduite par le ministre Emile Ouosso, séjourne depuis le 2 avril à Libreville, pour s’inspirer du modèle de la CNAMGS dans la couverture maladie universelle. Elle s’est entretenue le 3 avril avec le directeur général de la CNAMGS, Michel Mboussou, et le ministre du Développement social et familial, de la Prévoyance sociale et de la Solidarité nationale,...
(Agence Gabonaise de Presse 04/04/17)
Le ministre de l’Economie forestière, de la Pêche et de l’Environnement, Estelle Ondo, a procédé, lundi à Libreville, à la remise officielle du nouveau manuel de procédure destiné au personnel dudit ministère. Le document a été remis à l’inspecteur général des services du ministère, Mme Esther Ntsame, au cours d’une cérémonie solennelle en présence de l’ensemble des agents de son département. Le guide, qui répondre à une exigence de gestion saine, comporte trois grands registres de procédures spécifiques à savoir : les procédures administratives et comptables, les procédures de délivrance pour l’obtention des actes et des procédures de contrôle. Se félicitant de la qualité des travaux de la commission chargée d’élaborer le document, Estelle Ondo a encouragé l’ensemble du personnel...
(Gabon Actu 04/04/17)
La célèbre chanteuse gabonaise, Annie Flore Batchiellilys fêtera ses 50 ans le 10 avril prochain par un spectacle inédit à l’Institut français du Gabon (IFG) à Libreville, annonce son équipe. Dinongue, « l’Entente », sera l’ordre du jour de cette célébration. Dinongue est un spectacle théâtral et musical écrit par Annie-Flore Batchiellilys et mis en scène par Michel Ndaot. Le 5 avril prochain, Annie-Flore Batchiellilys animera une conférence de presse pour présenter ce spectacle. Elle évoquera également son dernier album, « A l’angle de mon être » et son récent single « Mon amour Gabon ». Vivi Mapassa
(RFI 04/04/17)
Depuis 2013, l'Europe a interdit l'entrée sur son marché du bois non certifié FLET. Cet acronyme anglais signifie Application des réglementations forestières, gouvernance et échanges commerciaux. Le Gabon, qui est un des principaux producteurs de bois tropicaux du continent, négocie depuis mai 2011 un accord avec l'Union européenne pour obtenir cette certification. Car sans ce sésame, les exploitants souffrent.
(Autre média 03/04/17)
Après cinquante-cinq années de présence au Gabon, l’entreprise Shell a décidé de quitter le pays pour se recentrer sur ses activités les plus profitables. Les actifs du groupes passeront sous le contrôle de Assala Energy entre juin et juillet 2017. Tous les employés de Shell travailleront pour la nouvelle structure. Le montant de la transaction est de 587 millions de dollars, soit près de 356 milliards de Fcfa. Une page se tourne pour l’économie gabonaise. Le pays qui tire la majeure partie de ses revenus de l’exploitation d’hydrocarbures assiste au départ du géant Shell après plus d’un demi-siècle de développement dans le pays du perroquet gris. Par un communiqué de presse, le groupe anglo-néerlandais a annoncé une transaction de 587...
(Gabon Review 03/04/17)
Totalisant 51,25% des suffrages, le jeune homme de 28 ans a été porté à la tête du Conseil national de la jeunesse du Gabon (CNJG), à l’issue de l’assemblée générale élective organisée le 1er avril dernier à Libreville. Tête de liste de l’association Jeunesse Avenir, Stephen Ondias a été élu à la tête du Conseil national de la jeunesse du Gabon (CNJG), à l’issue de l’assemblée générale élective organisée le 1er avril à Libreville. Le nouveau président du CNJG a été élu à la majorité absolue, s’adjugeant 39 voix, soit 51,25% des suffrages. Derrière lui, sont arrivés, respectivement, Prince Destin Akweze de la Fédération catholique des mouvements de jeunesse (15 voix), Ivan Boris Mba Okey du Cercle de réflexion élite...
(RFI 03/04/17)
A l'occasion du festival Quais du Polar qui se déroule actuellement à Lyon, l'invité de RFI est l'écrivain gabonais Janis Otsiemi. Né en 1976 à Franceville, à cinq cents kilomètres de Libreville, la capitale du Gabon. Il se fait connaître en France en 2009 avec son premier texte, La vie est un sale boulot (éditions Jigal), couronné par le Prix du Roman gabonais en 2010. Depuis, il n’a de cesse d’écrire des polars, pour montrer et dénoncer la réalité de son pays. Il est l’auteur de La bouche qui mange ne parle pas, Le Chasseur de lucioles, African Tabloïd et Les Voleurs de sexe. Tous ces titres sont parus chez Jigal. Tu ne perds rien pour attendre est son premier...
(Gabonews 31/03/17)
A la veille du Dialogue national initié par le pouvoir gabonais en place, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies a délivré un message hier lundi 27 mars 2017. Cette déclaration fait suite à la situation de malaise et de mal être qui prévaut actuellement au Gabon. Le Chef de l’Unoca, dans sa déclaration, appelle à un dialogue inclusif et apaisé. « Au moment où le Gabon s’apprête à tenir à partir du 28 mars 2017 un dialogue national sur la situation du pays, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale, M. François Louncény Fall, exprime l’espoir que ce dialogue sera inclusif et apaisé. Le Représentant spécial a multiplié au cours des derniers...
(Agence Gabonaise de Presse 31/03/17)
Au cours d’un point de presse animé jeudi au stade d’Angondjé, lieu du déroulement du dialogue politique, les co-présidents des quatre panels de la phase citoyenne se sont félicités de la qualité des propositions conformes aux thématiques au premier jour des travaux. Devant les journalistes, les quatre coprésidents ont fait le résumé du déroulement des travaux par panel. Prenant la parole en premier, le co-président du premier panel qui traite des reformes des institutions et de la consolidation de l’Etat de droit démocratique, Dieudonné Eko Mvé a fait état du bon déroulement des travaux, assorti des propositions formulées par les différents participants. Pour sa part, le co-président du deuxième panel, axé sur les réformes de l’Etat, Gabriel Nzembi s’est félicité...
(Gabonews 31/03/17)
Les élèves du Lycée d’Oloumi ont manifesté mardi dernier à Libreville, pour contester la décision du gouvernement gabonais,celle de changer, en milieu d’année scolaire, les différents responsables d’établissements. Une situation qui a vu l’intervention des forces de l’ordre pour remettre les choses à l’endroit. C’est une marche contre la décision de changer certains responsables des établissements publics du Gabon, prise au dernier Conseil des ministres, qui a motivé les élèves du Lycée d’Oloumi, à manifester. Les élèves estiment anormale qu’une telle décision puisse se prendre en presque fin d’année. Pour eux, elle va davantage perturber le bon fonctionnement de l’établissement, déjà que l’année scolaire évolue en dents de scie. "Pendant les grèves, nous nous avons continué de faire cours, donc...
(Agence Gabonaise de Presse 31/03/17)
Un séminaire axé sur le respect et l’immunité des diplomates et organismes accrédités au Gabon, s’est ouvert, jeudi dans la commune d’Akanda, au nord de Libreville, à l’intention des agents des Forces de police nationale. Ouverte par le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique et de l’Hygiène publique, chargé de la décentralisation et du développement local, Lambert-Noël Matha, cette rencontre permettra aux agents de se donner une idée d’une représentation diplomatique et son statut. Le ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Pacôme Moubelet Boubeya a largement abordé le volet du respect des privilèges et immunité diplomatiques des personnels et organismes accrédités au Gabon. Il a rappelé le contenu des Conventions de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires adoptées...
(Agence Gabonaise de Presse 31/03/17)
Ted Stanley Obilingui Engangoye, gabonais de plus de 25 ans, et agent en service à la Sécurité Pénitentiaire, a tué par strangulation, dans la nuit de lundi à mardi, Flora Mounanga Louba, sa petite amie (21 ans), en voulant arracher de force le téléphone portable de cette dernière pour lire le message suspect qu’elle venait de recevoir. Selon une source familiale, les faits se sont produits au quartier derrière la prison, où le jeune homme, un agent en service à la garde pénitentiaire, vivait avec sa petite amie Flora, une lycéenne. Tout allait pourtant bien entre les deux, considérés par l’entourage comme des personnes amoureuses, sans problèmes particuliers, jusqu’à ce qu’un message reçu par la jeune demoiselle vienne tout changer...
(RFI 30/03/17)
Au Gabon, après la cérémonie d'ouverture du dialogue national mardi au palais présidentiel, les travaux ont véritablement commencé ce mercredi au niveau de la société civile. Plus de 900 participants issus des ONG, associations et syndicats, ont commencé des séances plénières pour apporter leurs propositions qui figureront dans le rapport final du dialogue. Cette première phase, dite citoyenne, prend fin le 6 avril. Les leaders politiques prendront le relai le 11 avril. Malgré le vacarme, Marie-Hélène Mbazogo, vice-présidente de l’association Les enfants des rues de la Fondation Makaya-Gabrielle, c'est-à-dire les enfants des pauvres, reste alerte. Elle est venue d'Oyem au nord du Gabon pour faire entendre la voix des Gabonais d'en bas : « Qu’on pense à ces enfants de...
(Gabon Review 30/03/17)
Excédés par les retards de paiements de salaires depuis bientôt 24 mois, le personnel de cet établissement sanitaire est en grève depuis le 9 mars dernier. Lassés des retards de paiement répétés depuis deux ans, le personnel de l’hôpital Albert Schweitzer a lancé, depuis le 9 mars dernier, un mouvement de grève pour cette situation. Une situation «pénalisante pour le corps médicale», de cet hôpital qui refuse de s’accoutumer à un paiement de salaire entre le 15 et 20 du mois. «Nous payons des maisons à la fin du mois, les études de nos enfants et autres. Seulement pour ces raisons-là, nous ne pouvons pas admettre le paiement en retard de nos salaires», a pesté un employé à l’hôpital du...
(Gabon Review 30/03/17)
Depuis le week-end dernier, le coût de la vie à Libreville et dans les localités environnantes a grimpé de quelques crans : les prix des produits dits de première nécessité ont augmenté, alors que rien ne le prévoyait. Il y a d’abord eu la hausse du prix du carburant. Pour la troisième fois en dix mois, le prix du litre de gas-oil, par exemple, est passé de 470 francs à 480 francs, puis à 495 francs, et, maintenant, depuis trois semaines, il est à 510 francs. Ni les responsables des services compétents du ministère du Pétrole et des Hydrocarbures, ni ceux de Total, d’Engen ou d’OilLybia, n’ont voulu en donner les raisons, ou tout au moins en expliquer les mécanismes...
(Gabon Review 30/03/17)
La décision de Florentin Moussavou, soutenue par le conseil des ministres du 27 mars dernier, de limoger une vingtaine de chefs d’établissement, semble avoir du plomb dans l’aile : au deuxième jour de la contestation de cette décision au Lycée Paul Emane Eyéghé, les élèves ont mis le feu aujourd’hui sur l’artère principale de cet établissement. Il y a le feu… Fridolin Mvé Messa, secrétaire général du Syndicat de l’Éducation nationale (Seena), avait prévenu : la décision du conseil des ministres de limoger des responsables de certains lycées et collèges est «un coup d’épée dans l’eau ; mieux, elle participera à l’intensification du front social». Il ne croyait donc pas si bien dire, mais là, le front social… c’est la...

Pages

(AFP 15/04/17)
La lutte contre le blanchiment d'argent et le terrorisme ralentissent l'interchangeabilité des billets entre les deux grandes zones utilisant le franc CFA, ont expliqué les gouverneurs des deux banques centrales concernées vendredi à Abidjan. Lié à l'euro par un système de parité fixe, le franc CFA est la monnaie de 14 pays francophones d'Afrique de l'Ouest et centrale, totalisant 155 millions d'habitants: huit appartenant à l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et six à la Communauté économique d'Afrique centrale (Cémac). UEMOA et Cémac sont dotées chacune d'une banque centrale...
(Agence Ecofin 14/04/17)
C’est à Bali, en Indonésie, où se tient le 3ème forum annuel des fonds souverains des Etats membres de la Banque islamique de développement (BID), que le Gabon a obtenu l’organisation de la 4ème édition de cet événement, à Libreville l’an prochain, au terme d’un « lobbying fort ». Ce sera la deuxième fois qu’un pays du continent abrite cette importante rencontre qui réunit l’ensemble des membres de l’institution financière islamique. En effet, après l’Arabie Saoudite qui a organisé le forum inaugural en 2015, et le Maroc en 2016, il va revenir au Gabon de réunir les experts de la finance islamique sur son sol, ainsi que les patrons des fonds d’investissements du monde entier, afin de faire le point...
(RFI 13/04/17)
Le Gabon vient de se doter de l'une des plus grandes usines de transformation d'huile de palme d'Afrique. D'une capacité de 138 700 tonnes d'huile qui a couté 39,6 millions de dollars (22 milliards de FCFA) a été officiellement mise en service à Mouila au sud du Gabon par le président gabonais Ali Bongo. Ali Bongo était radieux en coupant le ruban symbolique de la nouvelle usine. Selon lui, grâce au palmier à huile, l'agriculture gabonaise longtemps délaissée prend un nouveau départ. Baignant dans un boom pétrolier entrant les années 70 et 80, le Gabon s'est lancé dans l'importation massive des produits vivriers. Les pétrodollars ne coulent plus assez. Et l'agriculture a été choisie comme l'un des secteurs clefs pour...
(Agence Ecofin 13/04/17)
Pascal Houangni Ambouroue, le ministre du Pétrole et des hydrocarbures, a reçu le 11 avril 2017, à Libreville une délégation de l'entreprise américaine Weatherford pour une séance de travail. Au sortir de ce conclave à huis clos, le ministre du Pétrole a déclaré : « Les responsables de cette entreprise m'ont présenté leur projet d'autonomisation et d'optimisation de la production pétrolière du Gabon. L'échange a été très intéressant, d'autant plus qu'il est utile, nécessaire et indispensable aujourd'hui, de penser et voir plus grand pour l’avenir de notre pays ». Pascal Houangni Ambouroue n’en a pas dit plus. Mais l’on se sait que Weatherford implantée à Port-Gentil n’avait plus qu’une présence symbolique à cause de la crise qui secoue le secteur...
(Agence Ecofin 13/04/17)
Les producteurs d’huile de palme exerçant au Gabon ont franchi un palier quant au respect des normes environnementales. La table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO), vient d’approuver la norme RSPO pour l’huile de palme produite au Gabon. Une initiative dont se félicite le WorldWide Fund for Nature (WWF) dans un communiqué, en ce sens qu’elle permet désormais «aux producteurs gabonais de développer des plantations d'huile de palme qui ne nuisent pas à de précieuses forêts, des communautés ou des travailleurs». «L'adoption de la norme RSPO au Gabon est un grand pas vers la conservation des forêts, même si d'autres initiatives ...
(APA 13/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les réserves de change au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale ont connu une réelle érosion au cours de ces dernières années, passant de 6000 milliards de FCFA en 2010, à seulement 2000 milliards de FCFA en 2017. Cette chute vertigineuse de 4000 milliards de FCFA en l’espace de sept ans s’explique principalement, selon Kadima Kalondji, représentant résident du Fonds monétaire international (FMI) au Cameroun, par l’effondrement des recettes et la chute des exportations pétrolières sur le marché international dont cinq des six pays de la CEMAC en sont producteurs et exportateurs. Cette dégringolade des réserves de change est favorisée également par l’explosion des dépenses d’investissement public dans une conjoncture difficile...
(Financial Afrik 13/04/17)
Le constat est de Kadima Kalondji, représentant résident du FMI au Cameroun. Les réserves de change de la Communauté des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC) ont chuté de 6000 milliards de FCFA en 2010 en à peine 2000 milliards aujourd’hui. Pour cause, l’effondrement des recettes provenant de l’exportation des matières premières et l’explosion des dépenses d’investissements publics dans un contexte défavorable aux économies de rente. Signe du marasme de la sous-zone CFA, la dette communautaire a pris l’ascenseur, passant de l’équivalent de 15% du PIB en 2010 en 45% en 2016. Cette tendance va se poursuivre selon la représentante du FMI si les Etats n’adoptent pas un plan de redressement de leurs économies. Car, souligne Kadima Kalondji, les recettes pétrolières,...
(APA 13/04/17)
La Banque gabonaise et française internationale (BGFIBank) a réalisé un résultat net de 39 milliards de francs CFA en 2016, soit 31 % d’augmentation en valeur absolue, d’après les chiffres publiés au terme du conseil d’administration tenu à Libreville, au Gabon, « à l’effet d’arrêter les comptes de l’exercice écoulé », a appris jeudi APA auprès de ce groupe bancaire. [Img : 39 milliards de FCFA de résultat net pour la BGFIBank] Occasion pour les actionnaires de revenir sur une année « marquée par de belles performances malgré un environnement économique contrasté et le renforcement des exigences réglementaires », s’est réjoui le président-directeur général Henri-Claude Oyima. Pendant la période considérée, la BGFI a réalisé un total de bilan de 2935...
(AFP 12/04/17)
Le géant singapourien de l'agro-alimentaire Olam a annoncé avoir ouvert mardi au Gabon sa plus grande usine d'huile de palme en Afrique. "D'une superficie de 17 hectares, (l'usine) permettra de traiter 90 tonnes métriques de régimes de palmier par heure et de produire 138.700 tonnes métriques d'huile de palme par an", détaille un communiqué de la multinationale singapourienne. "D'ici une décennie, le palmier à huile apportera autant de revenus que le pétrole à notre pays", a déclaré mardi le président gabonais Ali Bongo Ondimba pendant l'inauguration de cette deuxième usine...
(Gabon Review 12/04/17)
Destinée à asseoir la stratégie de mise en place d’une filière agro-alimentaire gabonaise à vocation exportatrice, l’usine transformation d’huile de palme de Mouila a été inaugurée ce 11 avril. Le chef-lieu de la province de la Ngounié (Sud-est) a ajouté le dernier chainon de son industrie du palmier à huile, avec l’inauguration par le chef de l’Etat, d’une usine de transformation de l’huile de palme, ce 11 avril à Mouila. Evaluée à 22 milliards de francs CFA, cette usine découlant du partenariat entre Olam et l’Etat gabonais, permettra ainsi d’asseoir la stratégie de mise en place d’une filière agro-alimentaire gabonaise à vocation exportatrice. «Sur la longue marche vers l’émergence de notre pays, ceci est une étape cruciale : après l’étape...
(Agence Ecofin 12/04/17)
D’une capacité de production de 90 tonnes d’huile de palme à l’heure, le complexe industriel de Mboukou, situé à Mouila dans la province de la Ngounie (sud du Gabon), constitue le fleuron de l’industrie de transformation de cet opérateur sur le continent. L’usine dont la construction a commencé en décembre 2015, a nécessité la mobilisation de 39,6 millions de dollars. Elle produit annuellement 138 700 tonnes d’huile de palme. Pour cette plantation située à 19 kilomètres de la capitale provinciale du sud du Gabon, le groupe singapourien dispose d’une concession de 100 000 hectares, répartie en trois lots, dont 38 300 hectares sont déjà plantés. Dans les semaines à venir, la multinationale agro-industrielle qui emploie 5365 ouvriers dont 1672 femmes,...
(Agence Ecofin 12/04/17)
En 2010, assure Kadima Kalondji, représentant résident du FMI au Cameroun, en visite à Libreville dans le cadre d’un séminaire destiné aux hommes de médias de la sous-région, les réserves de change de l’espace communautaire s’établissaient à 6000 milliards de Fcfa. Elles ont dégringolé depuis lors et se situent à 2000 milliards de Fcfa, soit une érosion de 4000 milliards de Fcfa en six ans. Ceci est la résultante de l’effondrement des recettes et de la chute des exportations pétrolières ainsi que de l’explosion des dépenses d’investissement public dans un contexte financier difficile et défavorable aux économies rentières. La dette communautaire est, quant à elle, passée de 15% du PIB en 2010, à 45% en 2016. Cette dégradation va se...
(Agence Ecofin 11/04/17)
Le président directeur général de Yihua Enterprises Group, par ailleurs vice-président de la Chambre Internationale de Commerce de Chine (CICC), Liu Shaoxi (photo), chef de la délégation d’hommes d’affaires chinois en séjour au Gabon la semaine dernière, a visité les installations de la Société nationale des bois du Gabon (SNBG). Au cours de la visite organisée par l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI), le Pdg a examiné les sites de la SNBG, apprécié l’outil de production et les actifs forestiers de cette entreprise qui continue de produire des contreplaqués d’Okoume. Aussi n’a-t-il pas écarté la perspective de devenir...
(Agence Ecofin 11/04/17)
BGFIBank, premier Groupe financier de la zone CEMAC, a tenu son Conseil d'Administration le 8 avril 2017 sous la présidence de Monsieur Henri-Claude OYIMA, à l'effet d'arrêter les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2016. L'occasion de revenir sur une année 2016 marquée par de belles performances malgré un environnement économique contrasté et le renforcement des exigences réglementaires. Par ces belles performances, le Groupe BGFIBank démontre sa grande capacité de résilience. Le conseil d'administration a décidé de proposer à l aprochaine assemblée générale ordinaire prévue pour le 18 mai 2017 la distribution d'un dividende de FCFA 5500 par action en augmentation de 72% par rapport à l'année précédente. Le conseil d'administration a par ailleurs validé des nouveaux indicateurs de...
(L'Union 11/04/17)
A l’instar de beaucoup d’entreprises de la place, la Société meunière et avicole du Gabon n’échappe pas à la morosité de l’économie nationale. S'y ajoutent les arriérés de l’Etat qui plombent sa trésorerie. L'Union : Vos employés vous accusent également de vouloir les remplacer par des prestataires extérieurs, en vue de réduire les charges de l’entreprise. Que répondez-vous à ce sujet ? Bruno Lardit : La manière dont cela est présenté est imprécise. C’est à la fois vrai et faux. Compte tenu du nouveau contexte économique qu'est le nôtre, il nous est nécessaire de réduire, autant que possible, nos coûts de structure et nos charges fixes. En même temps, il faut nous recentrer sur nos corps de métiers qui sont...
(Agence Ecofin 10/04/17)
Au terme de plusieurs jours d’une mission économique en terre gabonaise, la Chambre Internationale de Commerce de Chine (CICC), conduite par son vice-président Liu Shaoxi, a tiré le 8 avril les conclusions de cette mission avec la partie gabonaise, représentée par les ministres Estelle Ondo des eaux et Forêts, Madeleine Berre du Commerce, Florentin Moussavou de l’Education nationale et Houangni Ambourouet du Pétrole. Dans la matinée du 8 avril, les deux parties ont signé un mémorandum d’entente portant sur trois volets majeurs, susceptibles ...
(Agence Ecofin 10/04/17)
BW Energy Gabon (BWEG) a achevé la procédure d’acquisition de la totalité des droits de Harvest Natural Ressources (HNR) sur le permis en mer Dussafu. Ceci, conformément au protocole d’accord de cession de ses 66,67% d’intérêts, signé avec la filiale locale de l’allemand BW, le 22 décembre 2016. L’annonce a été publiée, lundi, sur le site internet de la bourse d’Oslo Stock Exchange où est cotée BW. BW confirme ainsi sa position sur le contrat de partage de production et son rôle d’opérateur. Il est suivi par le norvégien Panoro Energy avec 33,33% des participations totales. D’ailleurs, BWEG et Panoro devraient incessamment conclure l’accord de cession de 25% sur les parts de Panoro, signé également en décembre dernier. Il faut...
(Gabon Review 10/04/17)
Trois mois après l’organisation à Libreville d’une table-ronde consacrée à la recherche de stratégies d’optimisation du numérique au Gabon, une première séance de travail a eu lieu le 7 avril, à l’initiative du ministère de l’Economie numérique. Scène de la séance de travail avec le ministre de l’Economie numérique (micro) et son délégué, le 7 avril 2017 à Libreville. © Capture d’écran/ Gabon 24 Selon Alain-Claude Bilie-By-Nze, ministre d’Etat, ministre de l’Economie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts, l’initiative visait à présenter les attentes qui avaient été formulées à l’occasion de la table-ronde de décembre 2016. La principale préoccupation de celle-ci était de savoir «comment optimiser le potentiel du numérique au Gabon ?» Si trois mois...
(Gabon Review 10/04/17)
Mise au fait des difficiles conditions de vie et de travail des employés de ce gisement pétrolier, le 7 avril dernier, la direction générale de Gabon Oil Company (GOC) a promis y mettre du sien pour changer la donne. Maintes fois interpellée par les employés en poste sur le site pétrolier de Mboumba, le directeur général de Gabon Oil Company (GOC) y a effectué une descente, le 7 avril dernier. Tour à tour, les employés ont ainsi exposé leurs difficultés à Arnaud Engandji. Difficultés axées, en grande partie, sur les commodités de vie avec le logement en premier plan. Au niveau de la base vie, où vit le personnel, les installations sont quasiment dégradées. «Les installations que nous reprenons aujourd’hui...
(Agence Ecofin 10/04/17)
Parce que la Fondation BGFIBank place la diversité sociale au cœur de son projet, elle a mis en place depuis 2013, un programme de bourses sociales afin de soutenir des étudiants talentueux, aux étapes clés de leur parcours académique. Les bourses sont attribuées sur critère social avec un accent porté sur les résultats académiques. Au titre de l'année académique 2016-2017, ce sont au total 10 lauréats sur les 26 candidatures reçues, qui ont été retenus par le Comité d'attribution des bourses sociales. Le programme de bourses sociales de la Fondation offre chaque année au moins dix bourses sociales d’un montant total pouvant aller jusqu’à 30 millions de francs CFA. La Fondation donne à ces jeunes étudiants, issus de familles défavorisées...

Pages

(Jeune Afrique 30/11/16)
Patrice Carteron était bien placé pour entraîner le Gabon, mais c’est finalement l’Espagnol José Antonio Camacho qui a été nommé ce mercredi. José Antonio Camacho a été nommé sélectionneur du Gabon pour une durée de deux ans, contrat éventuellement renouvelable pour deux ans en cas de bons résultats, a appris Jeune Afrique. L’Espagnol de 61 ans aura pour mission de conduire les Panthères du Gabon lors de la CAN que le pays s’apprête à accueillir (14 janvier-5 février), puis à l’occasion des qualifications pour la Coupe du Monde 2018, où les partenaires de Pierre-Emerick Aubameyang, qui comptent deux points après deux journées, n’ont pas abandonné l’idée d’aller en Russie dans moins de deux ans. À LIRE AUSSI :CAN 2017 :...
(Gabon Review 29/11/16)
Du haut de ses 34 ans, le Kenyan a enregistré sa première victoire majeure sur le continent en remportant l’épreuve reine du marathon du Gabon, le 27 novembre dernier à Libreville, en 2h21’15’’. Jusqu’ici inconnu en terre gabonaise, Samson Bungei a inscrit son nom au Panthéon du Marathon du Gabon. Non sans difficultés, le Kenyan a remporté, le 27 novembre dernier à Libreville, la quatrième édition de l’épreuve en 2h21’15’’. «Je n’étais jamais venu sur ce marathon à Libreville. Mais des amis kenyans qui avaient couru ici m’avaient prévenu de la difficulté des conditions climatique», a raconté le vainqueur de l’épreuve après avoir franchi la ligne d’arrivée. «Avec une telle chaleur, c’est toujours très compliqué de gérer les efforts. C’est...
(Gabon Actu 28/11/16)
José Antonio Camacho, ancien talentueux joueur du Réal Madrid, club espagnol avec lequel il a remporté 9 ligas a été recruté comme sélectionneur de l’équipe nationale de football, Les Panthères, a-t-on appris de source bien informée. M. Camacho est arrivé à Libreville dimanche pour finaliser son contrat. Il succède au portugais Jorge Costa limogé pour insuffisance de résultats. L’espagnole de prépare à prendre les commandes des Panthères du Gabon à moins de deux mois de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), Total Gabon 2017 qui se déroulera au Gabon du 14 janvier au 5 février prochain. Footballeur talentueux, José Antonio Camacho a remporté 9 Ligas avec le Real Madrid en entre les années 70 et 80. Il a participé avec...
(Jeune Afrique 28/11/16)
Les Kényans ont une nouvelle fois brillé sur la distance reine du fond en remportant dimanche le marathon du Gabon, chez les hommes comme chez les femmes. Mieux, ils trustent les cinq premières places de la course masculine. Avec les Éthiopiens, ils sont les rois incontestés de la discipline. Les coureurs Kényans ont fait honneur à leur statut dimanche à l’occasion du marathon du Gabon, l’une des épreuves les plus relevées du continent, qui fêtait cette année sa quatrième édition. Samson Bugei a été le premier à franchir la ligne d’arrivée, parcourant les 42 kilomètres 195 en 2 heures, 21 minutes et 15 secondes, à sept minutes environ du record établi par Luke Kibet en 2015 (2 heures 14 minutes...
(Gabon Actu 28/11/16)
Le kenyan Bungei Samson, a remporté dimanche à Libreville la 4ème édition du Marathon du Gabon en parcourant les 42 km en 2h21 . Le Kenyan âgé de 33 ans a dominé ses adversaires. Il a su gérer ses efforts pendant près de 20 kilomètres en solitaire jusqu’à l’arrivée (2h21’18’’). Bungei a devancé ses compatriotes Kurui Peter et Muriuki Julius. Samson Bungei n’a pas cependant battu le record de 2h 17mn détenu toujours depuis la première édition par son compatriote Peter Kurui. Ce professionnel du marathon a encore occupé cette année la deuxième marche du podium avec un temps de 2h 23mn et 29 secondes. Chez les femmes, la kenyane Chepkemoi Emily a remporté l’épreuve en 2h50’’ suivi de sa...
(AFP 28/11/16)
José Antonio Camacho, ancien sélectionneur de l'Espagne, a annoncé samedi soir à l'AFP qu'il allait se rendre dimanche à Libreville, en compagnie du président de la Fédération gabonaise, pour parapher un contrat de sélectionneur du pays-organisateur de la CAN-2017. Camacho, âgé de 61 ans, succéderait ainsi à Jorge Costa, remercié début novembre. Ancien sélectionneur de l'Espagne (1998-2002) et ex-entraîneur du Real Madrid (2004) notamment, il avait été auparavant arrière gauche du Real Madrid et international espagnol à 81 reprises, entre 1975 et 1988. Camacho était libre depuis la fin de son contrat de sélectionneur de la Chine en 2013.
(Agence Gabonaise de Presse 25/11/16)
Un grand nombre de participants de la 4ème édition du Marathon du Gabon a pris d’assaut, jeudi, le village du Marathon du Gabon sis au bord de mer, pour retirer leurs kits. Une affluence qui augure une belle journée sportive pour les marathoniens qui prendront part à cette compétition qui débute ce 26 novembre prochain. Enfants, femmes et hommes étaient très nombreux à converger au village du Marathon du Gabon pour retirer leurs kits composés d’un tee-shirt, d’un sac et d’un dossard. Contrairement à l’édition précédente, on peut s’attendre à une plus forte affluence, même si les organisateurs ne veulent pas vite s’avancer. « La saison précédente nous avons enregistré entre 12000 et 13000 participants. Cette année on peut s’attendre...
(AFP 24/11/16)
La Confédération africaine de football (CAF) a démenti les "rumeurs persistantes" de délocalisation de la CAN-2017 organisée au Gabon (14 janvier-5 février), affirmant qu'"il n'a jamais été question de trouver un pays de substitution", alors que le pays traverse une crise politique majeure, mercredi dans un communiqué. "Des rumeurs persistantes, circulant ces derniers jours sur les réseaux sociaux, désormais relayées par des organes d'information, font état de la délocalisation de la CAN-2017", a écrit l'instance africaine dans un communiqué. "La CAF tient à rappeler que, comme réitéré à moult reprises au cours de diverses interviews par son président, Issa Hayatou, il n'a jamais été question de trouver un pays de substitution pour abriter la CAN-2017", a-t-elle ajouté. La compétition, qui...
(Jeune Afrique 23/11/16)
Après le renvoi, début novembre, du Portugais Jorge Costa, l’équipe de football du Gabon cherche son nouveau sélectionneur. Le retour d’Ali Bongo Ondimba de Marrakech, où il participait à la COP22, devrait accélérer ce processus. Le palais présidentiel a déjà défini le budget total qui sera alloué au futur patron des Panthères et à ses (deux ou trois) adjoints : 800 000 euros pour un an. Le Gabon souhaite en effet engager un sélectionneur pour une courte période, le temps de participer à la CAN et aux qualifications pour la Coupe du monde 2018. Si la nomination d’un Français a la faveur de certains, d’autres options sont à l’étude. Les noms du Suédois Lars Lagerbäck, quart de finaliste de l’Euro 2016 avec...
(AFP 22/11/16)
Les Algériens de Leicester Riyad Mahrez et Islam Slimani, le Sénégalais Sadio Mane (Liverpool), l'Egyptien Mohamed Salah et le tenant du titre gabonais Pierre-Emerick Aubameyang sont les cinq joueurs finalistes pour le trophée du meilleur joueur africain de l'année, qui sera remis le 5 janvier, a annoncé la CAF mardi. La confédération africaine de football (CAF) précise dans son communiqué que le gala de remise du trophée se déroulera jeudi 5 janvier 2017 à Abuja, capitale du Nigeria. Le vainqueur sera notamment choisi par les votes des sélectionneurs, ou directeurs techniques, des 54 associations affiliées à la CAF, plus les votes de "membres associés", la Réunion et Zanzibar, et de dix membres d'un panel d'experts. Liste des finalistes par ordre...
(AFP 21/11/16)
Le buteur gabonais du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang a inscrit le but de la victoire lors du "Klassiker" face au Bayern Munich (1-0), alors que l'Ivoirien Yaya Touré, l'ex-banni de Manchester City, a effectué un retour fracassant en inscrivant un doublé victorieux face à Crystal Palace (2-1), samedi. ALLEMAGNE Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang a de nouveau été le héros de Dortmund, en marquant l'unique but du match samedi contre le Bayern Munich (1-0) à la 11e minute. "Aubam" a dévié dans la cage du bout du pied devant Neuer un centre de Mario Götze. Avec cette 12e réalisation en 11 matches, il conserve la tête du classement des buteurs à égalité avec Anthony Modeste, l'avant-centre français de Cologne qui a...
(AfricaNews 17/11/16)
Le milieu de terrain de l‘équipe nationale de football s’est excusé après la brouille de ce weekend avec sa fédération. Didier Ndong plaide la faute de jeunesse. L’athlète de 22 ans a adressé un message d’excuses aux responsables du football gabonais après qu’il a été écarté du groupe qui a affronté le Mali (0-0) samedi dernier à Bamako. Une suspension qui a été étendue au match amical discuté par les Gabonais en Tunisie (0-0) mardi. Le jeune a été prié de rejoindre son club anglais de Sunderland pour avoir boudé des séances d’entraînement alors qu’il se trouvait à Libreville. Une décision qui semble avoir ramené Didier Ndong à la raison. « Je me suis laissé emporter par l’euphorie avec mes...
(Le Figaro 16/11/16)
Bien partie pour se qualifier pour la prochaine Coupe du monde après avoir remporté ses deux premiers matches de qualifications, la Tunisie n’a pu faire mieux que match nul (0-0) contre la Mauritanie en amical ce mardi. Dans le même temps, le Gabon, qui lui aussi a bien commencé ses éliminatoires au prochain Mondial, a également été tenu en échec par les Comores (1-1). C’est l’ancien Marseillais Mario Lemina qui a inscrit l’unique but des Panthères lors de cette rencontre.
(Gabon Actu 10/11/16)
Le président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), Pierre Alain Mounguengui a officiellement annoncé mercredi le limogeage définitif du sélectionneur de l’équipe nationale du Gabon de football, le portugais Jorge Costa, pour insuffisance des résultats. Mounguengui a rencontré mardi la ministre gabonaise des Sports, Nicole Assélé pour lui annoncer cette décision, prise déjà depuis quelques jours par la fédération. Né le 14 octobre 1971 à Porto, au Portugal, Jorge Costa, ancien défenseur portugais était à la tête de la sélection nationale gabonaise depuis mars 2014. Il avait succédé à son compatriote Paolo Duarte reparti entrainer de nouveau le onze national du Burkina Faso. Le match nul (0-0) le 8 octobre dernier à Franceville au sud est du Gabon contre...
(Afrik.com 10/11/16)
Plusieurs fois annoncé proche de la sélection du Gabon au cours des derniers mois, Patrice Carteron vient de rompre son contrat avec Wadi Degla. L’occasion idéale pour le Français de succéder sur le banc des Panthères à Jorge Costa, "suspendu" la semaine dernière. Et si Patrice Carteron retrouvait le banc d’une sélection nationale ? A la tête du Mali qu’il a conduit à la 3e place de la CAN 2013, le technicien français se verrait bien désormais goûter à nouveau à la compétition du 14 janvier au 5 février prochains. "Cela m’intéresserait effectivement de disputer une nouvelle CAN", a concédé le vainqueur de la Ligue des champions 2015 avec le TP Mazembe dans les colonnes de So Foot. Alors que...
(AFP 10/11/16)
Le prochain vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), organisée au Gabon du 14 janvier au 5 février, empochera 4 millions de dollars (3,7 M EUR), contre 1,5 million de dollars auparavant, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF) mercredi. L'instance africaine a, en effet, augmenté l'ensemble des dotations des compétitions qu'elle organise, la CAN bien sûr, mais aussi la Ligue des champions africaines ou la Coupe de la confédération, pour les gagnants comme pour les équipes éliminées en cours de compétition. La plus grosse progression concerne la CAN disputée tous les deux ans entre les sélections africaines. Avec quatre millions de dollars à partir de 2017, la rétribution du vainqueur augmente de 166%. Le club vainqueur de...
(Afrik.com 10/11/16)
Malgré 24 heures de repos supplémentaires qui lui avaient été accordées, Didier Ibrahim Ndong manquait encore à la séance d’entraînement de la sélection du Gabon mercredi sans raison valable bien que le joueur de Sunderland soit présent au pays. Désireuse de remettre de l’ordre, la Fédération vient d’exclure le milieu de terrain du rassemblement à trois jours d’un match capital face au Mali. La Fédération gabonaise (Fegafoot) a décidé de dire stop ! Après avoir fermé les yeux pendant des années sur les divers manquements commis par ses internationaux (rassemblements séchés, retards conséquents, etc.), l’instance compte bien remettre de l’ordre chez les Panthères. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui aurait conduit la semaine dernière à la "suspension" du sélectionneur Jorge...
(Gabon Actu 10/11/16)
Les travaux du stade d’Oyem qui recevra les matchs du groupe C lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total Gabon 2017) sont arrêtés depuis le 7 novembre suite à une grogne des paysans vivant proche du nouveau stade, annonce le journal gabonais en ligne Gaboneco.com La colère des populations des villages Sougoudzap ville, Abang et Koumassi, qui habitent respectivement situés à 2,6 et 8 km du futur stade s’explique par le fait qu’elles ne bénéficient pas toujours du courant électrique, en dépit d’une promesse non tenue par le Gouvernement. Les populations estiment qu’il est anormal qu’elles vivent cette fête du football dans l’obscurité alors que leur contrée abrite les manifestations. En avril 2016, Guy Bertrand Mapangou Ministre de...
(Jeune Afrique 09/11/16)
Lassés d’attendre le versement de leurs salaires et de leurs primes, les footballeurs professionnels gabonais sont à bout et, dans leur majorité, envisagent de faire grève, le 19 novembre, à l’occasion de la première journée du championnat de Ligue 1. Sur les 14 clubs de l’élite, seuls l’AS Pélican, l’AS Mangasport et le CF Mounana, le champion en titre, paient à peu près régulièrement leurs joueurs. Le retard moyen pour les onze autres clubs est de sept mois, mais certains n’ont pas versé le moindre franc CFA depuis près d’un an. Des joueurs gabonais et même étrangers, joints par JA, ont confirmé ne pas manger à leur faim tous les jours et être obligés d’emprunter de l’argent afin de subvenir...
(AFP 05/11/16)
Le sélectionneur portugais du Gabon, Jorge Costa, a été suspendu de ses fonctions à presque deux mois du match d'ouverture de la Coupe d'Afrique des nations 2017 à Libreville, et remplacé par son compatriote José Garrido, a indiqué vendredi la Fédération gabonaise de football (Fégafoot). L'annonce s'est faite en deux temps. La Fégafoot a d'abord annoncé le report de la conférence de presse que Costa devait donner vendredi matin. "Le sélectionneur national par intérim José Garrido animera une conférence de presse ce samedi 5 novembre 2016 à 10h00", a-t-elle ensuite annoncé sur sa page Facebook. En poste depuis 2014, Costa fait les frais des résultats en demi-teinte du Gabon, à l'image du premier match de qualification pour le Mondial-2018 contre...

Pages

(Gabon Review 13/06/14)
John-Franck Ondo, le jeune scénariste et producteur gabonais, a reçu deux distinctions pour son film «Effet boomerang», à l’occasion du Grand prix africain du cinéma à Abidjan (Côte d’Ivoire). Pour sa première œuvre en tant que réalisateur, c’est un coup de maître que John-Franck Ondo a réalisé. Nommé au Grand prix africain du cinéma, organisé du 5 au 9 juin dernier à Abidjan en Côte d’Ivoire, le jeune cinéaste gabonais en est revenu avec 2 trophées : le Grand prix bronze du «Meilleur film» et le Prix spécial de la presse pour le «Meilleur acteur», attribué à Alhan Mbadinga. Pas peu fier de l’accueil réservé à son œuvre par le jury, John-Franck Ondo estime que les deux distinctions ont sans...
(Gabon Review 10/06/14)
Le festival international Akini A Loubou s’est achevé le week-end écoulé sur une ambiance particulière, amenée par le professionnalisme engagé de Germaine Acogny et la «Résistance» de la jeune Gaëlle Ikonda. L’évènement qui a duré une semaine, constituait la «Saison danse Gabon 2014» initiée par l’Institut français du Gabon (IFG). C’est une soirée des plus mémorables qu’ont vécu les amateurs de danse contemporaine, samedi 7 juin dernier dans la salle de spectacle de l’Institut français du Gabon (IFG). A l’occasion de la clôture de la «Saison danse Gabon 2014» et du festival international Akini A Loubou, la jeune danseuse gabonaise Gaëlle Ikonda, soutenue par la chorégraphe franco-sénégalaise Germaine Acogny ont enchanté le public et fait vibrer les planches de leur...
(Gabon Actu 10/06/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’ancien président de la République, Omar Bongo Ondimba décédé au pouvoir le 8 juin 2009 dans une clinique de Barcelone en Espagne à 73 ans aura un mausolée digne de sa réputation, a annoncé, à Franceville, le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 46 ans), Faustin Boukoubi. « Le Distingué camarade Ali Bongo Ondimba m’a chargé de vous dire que la véritable commémoration du 5ème anniversaire de la mort de notre président fondateur aura lieu en août prochain à l’occasion de l’inauguration de son mausolée en cours de construction », a déclaré M. Boukoubi s’adressant aux militants du part créé par Omar Bongo Ondimba le 12 mars 1968. Il y a quelques...
(Gabon Review 04/06/14)
Au-delà de ses services traditionnels, l’agence de communication et de marketing, «Koridor», vient de lancer sur le marché de la presse un magazine gratuit dénommé «Le Commercial». Entre magalogue et consumer magazine, ce journal d’annonces et publicité sera gratuitement distribué à des points de passages identifiés (aéroports, hôtels, bureaux, commerces, etc.). Pour pallier le déficit en support de communication enregistré au Gabon à la suite de la récente casse des panneaux publicitaires et permettre aux annonceurs de continuer à être visibles et proche de leurs cibles, l’agence communication et de marketing Koridor, a officiellement lancé, le 3 juin 2014, son nouveau produit de communication. Mensuel au format atypique (16×125) fort d’un tirage à 3000 exemplaires, «Le Commercial magazine» qui compte...
(Ogooue Infos 31/05/14)
Selon des informations officielles, la deuxième édition de la course de motos, baptisée Libreville Moto Show se tiendra du 31 mai au 1er juin 2014 au stade de l’Amitié, dans la zone nord de la capitale gabonaise. La deuxième édition de la plus grande course de motos d’Afrique sera lancée le 31 mai et se poursuivra jusqu’au 1er juin 2014 au stade de l’Amitié à Libreville. Le programme de l’événement prévoit des compétitions Fmx, Trial, Stunt, le Bikini Wash, des courses de relais, un cross Mwana, deux soirées moto show, une tombola et un concert populaire au carrefour Rio, avec la participation de nombreux artistes, entre autres, Tiwa Savage et Jymmy B-J. Les lauréats des différentes courses et jeux recevront...
(Ogooue Infos 31/05/14)
Les assises du premier salon international du commerce, de l’art et de l’artisanat (SICA) ont débuté ce vendredi à la chambre de commerce de Libreville. Les assises du premier salon du commerce, de l’art et de l’artisanat, organisées par le réseau des acteurs non étatiques (RANEG) en partenariat avec le cabinet Bird Consulting ont débuté ce vendredi à la chambre de commerce Libreville. Selon la présidente du comité d’organisation de l’événement, Chantal Paraiso, ce rendez-vous économique vise essentiellement à sensibiliser les opérateurs économiques gabonais sur les opportunités d’affaires en lien avec la loi américaine AGOA qui permet aux pays africains d’exporter vers les Etats-Unis d’Amérique plus de 6500 produits exonérés de toute taxe sur la base d’un cahier de charges...
(Gabon Eco 30/05/14)
Nominée aux African Movie Academy Awards (AMAA) édition 2014 avec son film "Dialemi", Nadine Otsobogo, réalisatrice gabonaise, a reçu le week-end dernier, le prix du "meilleur court métrage". Après le Poulain de bronze qu'elle a remporté lors de la dernière édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco) et le prix du meilleur court-métrage au 10ème Festival international du film panafricain de Cannes, « Dialemi » de la réalisatrice gabonaise Nadine Otsobogo, a décroché samedi 24 mai 2014 au Nigeria, le prix du "meilleur court métrage" au terme de l'édition 2014 de l'AMAA. Considérée comme l'une des plus grandes cérémonies du cinéma en Afrique, l'AMAA créée en 2005 au Nigeria, vise à honorer tous les talents africains et de...
(Gabon Review 28/05/14)
Organisée à l’initiative de l’ambassade des Etats-Unis au Gabon et animée par le journaliste français Emmanuel Goujon, une formation axée sur le rôle du journaliste dans la société s’est tenue dans le mardi 27 mai 2014 à Libreville. Plusieurs représentants de médias nationaux, privés et publics y ont pris part. Menées sur la base du principe selon lequel «le journaliste a une mission noble et plutôt risquée par rapport à d’autres acteurs de la société», les discussions entre le journaliste français, Emmanuel Goujon, et plusieurs hommes et femmes de la presse privée et publique gabonaise ont été assez franches. En effet, selon un procédé simplifié qui a semblé plaire aux différents participants, il s’est agi, pour le principal intervenant d’échanger...
(Ogooue Infos 23/05/14)
L’opérateur de téléphonie mobile, Airtel Gabon a offert ce mercredi 21 mai 2014 à Libreville, deux billets d’avion Libreville-Brésil, aller-retour à deux journalistes gabonais choisis par tirage au sort parmi 23 postulants. Deux journalistes Gabonais effectueront un séjour de 3 jours au Brésil, à l’occasion du prochain rendez-vous mondial de football dont le coup d’envoi sera donné au mois de juin prochain. Il s’agit de Loïc Ntoutoume de Gabonreview et de Jacques Nziengui d’Africa n°1. Le coût global de ce séjour est de 12. 500 000 francs CFA. Cette somme représente les frais de transport, d’hébergement, de restauration, d’entrée au stade pour une rencontre de football et de visite des villes et sites touristiques Airtel Gabon a voulu par ce...
(Gabon Review 21/05/14)
Réussite, la première émission consacrée à l’économie africaine, réalisera son 9e numéro dans la capitale gabonaise. Consacrée à «l’Afrique qui gagne», contraire à l’Afrique des famines et des guerres, ses producteurs vont surfer sur la tenue à Libreville du New York Forum africa pour braquer les projecteurs sur les mutations en cours de l’ancienne ville des esclaves libérés. S’il est admis que le New York forum Africa (NYFA) sait attirer les décideurs économiques, politiques et les investisseurs internationaux, il faudrait également lui reconnaître l’intérêt qu’il suscite auprès des médias tant nationaux qu’internationaux. On note, à ce titre, que cette plate-forme d’échange et de proposition de solutions pour l’émergence de l’Afrique a été saisie comme une aubaine pour l’équipe du magazine...
(Gabon Eco 15/05/14)
La société Addax Petroleum Oil & Gas Gabon Inc et la mairie de Port-Gentil ont conclu mercredi 14 mai 2014, un partenariat de sponsoring pour l’organisation d’un Festival Culturel dénommé « Mandji Culture». Un partenariat de sponsoring pour l'organisation du festival culturel "Mandji Culture" a été conclu mercredi 14 mai à Port Gentil, entre le maire de la ville pétrolière, Bernard Aperano et Roger Mavoungou Sickout, administrateur général adjoint de la société Addax Petroleum. A travers cet accord de sponsoring, Addax Petroleum compte apporter son soutien à la préservation et à la promotion de la diversité culturelle qui caractérise la ville de Port-Gentil. Sa contribution sera notamment de couvrir les charges relatives à l’organisation de l’événement et à la formation...
(Gabon Review 12/05/14)
Annoncé au «Short Film Corner» lors du Festival de Cannes qui s’ouvre le 14 mai 2014, «Mouane Mory», film gabonais, est un drame inspiré d’une histoire vraie qui raconte l’absence paternelle, la passion puis l’interdit. Amédée Pacôme Nkoulou, le jeune réalisateur de ce court métrage, revient sur cette œuvre, sa conception et la projection qu’il s’en fait. Projeté le jeudi 8 mai dernier à l’Institut français de Libreville (IFG), à la faveur du Festival du cinéma européen tenu du 5 au 10 mai 2014, «Mouane Mory», un court métrage réalisé par Amédée Pacôme Nkoulou, avec Michel Ndaot, Eunice Biyoghe et Luce Malekou, flirte avec l’interdit, tout en relayant une histoire vraie puisée des turpitudes d’une relation amicale et incestueuse non...
(Gabon Eco 08/05/14)
En présence de la mairesse de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda et de la ministre de la Culture, Ida Reteno Assonouet, la représentante de l'Union Européenne (UE) au Gabon et quelques diplomates ont assisté au lancement officiel, lundi 5 mai, du Festival du Cinéma européen à l'Institut Français de Libreville. Avec pour objectifs de célébrer la journée de l'Europe qui aura lieu le 9 mai et la journée mondiale de la famille qui aura lieu le 15 mai prochain, le Festival du Cinéma européen annoncé il y a près d'une semaine par la représentation de l'Union Européenne (UE) au Gabon, a officiellement débuté ses projections, lundi 5 mai à l'Institut Français de Libreville. Plusieurs personnalités dont, la mairesse de Libreville,...
(Ogooue Infos 05/05/14)
L’association Dahra Khaïri Wal Barakat a organisé le 1er mai dernier à Libreville une conférence religieuse sur le thème du ‘’Foyer’’, avec l’appui financier de l’opérateur de téléphonie mobile Moov Gabon. L’exposé a été animé par le marabout Mouhamadou Mansour Sy, vice-président de l’assemblée nationale du Sénégal et co-président mondial de la conférence pour le dialogue islamo-chrétien et du mouvement des religions pour la paix. Mouhamadou Mansour Sy au cours de son intervention a enjoint aux musulmans et chrétien de fonder leurs vies sur des valeurs religieuses, lesquelles ont aiguillonné le parcours des leaders mondiaux et des sages du continent à l’exemple de Nelson Mandela. Le conférencier a plaidé pour le dialogue interreligieux, la tolérance, la paix dans le monde...
(Gabon Review 03/05/14)
À la différence des autres pays qui commémorent ce 3 mai la journée mondiale de la liberté de la presse instituée par l’assemblée générale des Nations Unies en 1993, le Gabon a penché pour le mode différé. Les hommes et femmes de presse au Gabon devront patienter encore un moment, le temps que la tutelle, sous la houlette de Pastor Ngoua Neme, arrête une date pour réfléchir, sinon dresser un constat sur l’effectivité de la liberté dans la presse gabonaise, à l’instar des autres pays qui commémorent mondialement la journée de la «liberté de la presse». Pour des raisons non communiquées, la célébration de cette journée commémorative placée sous le thème mondial «la liberté des medias pour un avenir meilleur...
(Gabonews 02/05/14)
Origraphcom et ses partenaires dont le Conseil des Gabonais de France (CGF) ont organisé avec succès la 3è édition de « Gabon , terre de talents » les 25 et 26 avril 2014 dans le 7è arrondissement de Paris. Le public parisien a assisté tour à tour à des exposés et échanges sur des thématiques porteuses pour l'entrepreneuriat africain en Europe avec des acteurs-clé de l'économie, mais aussi des ateliers formation sur « Comment se développer en environnement concurrentiel » avec Patricia Moerland, « Quelles sont les ressources de ceux qui réussissent » avec Élisabeth Falcone et la présentation d'ouvrage « Comptabilité fondamentale » du Dr Emmanuel Okamba suivi de la remise des prix aux lauréats 2014. Selon les initiateurs...
(Gabon Review 30/04/14)
Après plusieurs années d’absence, le Festival du cinéma européen est de retour à Libreville. Initié, pour cette édition, par les représentations de France, d’Allemagne, d’Italie et d’Espagne au Gabon, le festival qui se déroulera du 5 au 10 mai 2014 à l’Institut français du Gabon (IFG) et à l’UOB devrait présenter au public 12 films européens et africains. Du 5 au 10 mai 2014, se déroulera à Libreville le Festival du cinéma européen. Organisé par les représentations diplomatiques de France, d’Italie, d’Espagne et d’Allemagne, en partenariat avec l’Institut gabonais de l’image et du son (IGIS), sur le thème de la famille et notamment sur ses diversités à travers les pays d’Europe et de l’Afrique, le festival devrait permettre d’offrir au...
(Gabon Review 29/04/14)
Le ministère Affaires Etrangères, de la Francophonie et de l’intégration régionale a prêté son cadre, le 28 avril 2014, pour le lancement du programme d’appui au renforcement des politiques des industries culturelles gabonaises et pour l’installation des membres du directoire du comité de pilotage de ce projet fruit du partenariat entre l’Organisation internationale de la francophonie et le Gabon. Le ministre de la Culture, Ida Reteno Assonouet, a lancé le 28 avril dernier en présence de son collègue de l’Economie numérique, Pastor Ngoua Neme, du directeur du Bureau régional de l’OIF pour l’Afrique centrale et l’Océan indien (BRAC), Eric Poppe, du directeur général de la Diversité et du Développement culturel à l’Organisation internationale de la francophonie, Youma Fall, du directeur...
(Gabon Review 29/04/14)
Sur ordre du gouverneur du Woleu-Ntem, la Gendarmerie nationale a pris d’assaut la place de l’indépendance d’Oyem pour empêcher qu’un hommage populaire soit rendu à Gregory Ngbwa Mintsa, combattant des droits de l’homme et de la corruption, décédé le 10 avril dernier. Un peu comme de son vivant, Gregory était encore aux premiers rangs de la foule, avant d’être conduit à sa dernière demeure du cimetière protestant de Nfoul. Le film de ses obsèques. Décédé le 10 avril 2014 au Centre hospitalier universitaire d’Angondjé (CHUA), sis au nord de Libreville des suites d’une pénible maladie, la dépouille du combattant des inégalités sociales et économiques et de la corruption, Gregory Ngbwa Mintsa a été transférée à Oyem, sa ville natale, chef...
(Gabon Review 28/04/14)
La dévotion du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, pour le pouvoir religieux catholique en général et pour la religion chrétienne catholique en particulier n’est plus à démontrer, l’homme a toujours été prompt aux grands rendez-vous du Saint-Siège à Rome. Après s’est fait représentant de la population gabonaise en mars 2013 à la messe inaugurale du pape François au Vatican, le président Ali Bongo Ondimba s’offre avec honneur une place, aux côtés d’autres chefs d’État et chefs de gouvernement, à la messe de canonisation des Papes Jean XXIII et Jean-Paul II célébrée les 26 et 27 avril 2014 à la place Saint-Pierre de Rome. Cette grande fête de la foi n’aurait pas pu se ternir sans que le Gabon ne soit...

Pages

(Le Monde 03/03/17)
Jean-Gaspard Ntoutoume-Ayi, porte-parole de Jean Ping, détaille la stratégie de l’opposition pour contraindre le président gabonais mal élu de se retirer. Propos recueillis par Christophe Châtelot De passage à Paris le 1er mars après une visite à Bruxelles, Jean-Gaspard Ntoutoume-Ayi, porte-parole de Jean Ping, candidat malheureux à la présidentielle du 27 août 2016 à l’issue d’un scrutin entaché de fraudes, détaille la stratégie de l’opposition, qui espère toujours contraindre Ali Bongo Ondimba à quitter la présidence du Gabon. Vous revenez de Bruxelles où vous avez rencontré des représentants de l’Union européenne. Quel message leur avez-vous transmis de la part de Jean Ping ? Jean-Gaspard Ntoutoume-Ayi Le message était simple. Après la résolution du Parlement européen [adoptée le 2 février qui...
(BBC 03/03/17)
Les voitures à essence manquent de carburant. La Société gabonaise de raffinage des produits pétrolier fait face à une panne technique. Pour quelques conducteurs, cette situation serait consécutive à la grève des professionnels du pétrole mécontents de la récente intervention militaire sur un site de production du pétrolière où des membres de l'Onep. Sur le site concerné, les employés observaient le service minimum conforme à la grève en cours dans la compagnie Morel et Prom. Depuis, la capitale Libreville vit sa deuxième journée de pénurie d'essence. Les stations-services peinent à rassurer les automobilistes. Les pompistes ne donnent aucune raison pour expliquer cette pénurie. Certains chauffeurs ont décidé de garer leurs véhicules près des stations-essences pour être les premiers servis en...
(Jeune Afrique 02/03/17)
En visite à Libreville jusqu'à mardi, les équipes du Fonds monétaire international (FMI) ont conclu à la nécessité "d'une action décisive pour répondre aux défis de court terme". Un programme de crédits doit être arrêté prochainement. Au Gabon, la conjoncture économique est difficile. Le pays a multiplié en 2015 les mesures de réduction de ses dépenses, mais cela ne semble pas suffire. Compte tenu des arriérés de paiement de salaires et de dettes ...
(RFI 02/03/17)
L’élection présidentielle du 27 août 2016 au Gabon et la validation par la Cour constitutionnelle le 23 septembre de la victoire d'Ali Bongo sont toujours farouchement contestées par le camp de Jean Ping. Pour rappel, les observateurs européens ont indiqué, sans détour, que les « anomalies » observées dans le Haut-Ogooué « mettent en question l’intégrité du processus de consolidation des résultats et du résultat final de l’élection ». L'Union européenne va-t-elle appliquer l'article 96 des accords de Cotonou et appliquer des sanctions contre Libreville ?
(Jeune Afrique 02/03/17)
Depuis quelques mois déjà, Guy Nzouba Ndama, ancien président de l’Assemblée nationale et principal soutien – avec Casimir Oyé Mba – de Jean Ping lors de la présidentielle d’août 2016, voulait lancer sa propre formation politique. C’est chose faite : Les Démocrates ont vu le jour sur les cendres de l’Alliance pour le nouveau Gabon (ANG), jusqu’ici dirigée par Séraphin Davin Akouré et qui disposait de l’agrément du ministère de l’Intérieur. À leurs côtés, Léon Paul Ngoulakia, cousin du chef de l’État et ex-patron du Conseil national de sécurité. Objectif de Nzouba Ndama : reprendre en partie son autonomie tout en conservant de bonnes relations avec la Coalition pour la nouvelle République, l’alliance de l’opposition créée en octobre 2016 autour de Ping...
(RFI 01/03/17)
Au Gabon, le comité ad hoc mis en place par le pouvoir pour préparer le dialogue politique inclusif a terminé ses travaux mardi 28 février, à Libreville. Les commissaires de l'opposition et de la majorité ont élaboré un règlement intérieur du dialogue, mais surtout un rapport qui sera remis ce jeudi au président Ali Bongo. C'est à l'issue de cette étape que la date du dialogue sera fixée. Après deux semaines de travail, les membres de la commission ont élaboré un rapport de 28 pages qui résume les principales réformes attendues : « La révision de la Constitution, la durée des mandats politiques tels que le mandat présidentiel, le mandat des députés, les questions ayant trait au redécoupage des circonscriptions...
(Jeune Afrique 01/03/17)
Le président gabonais ne s’est pas rendu au sommet de la Cemac, le 17 février à Djibloho (Guinée équatoriale). Et pour cause. Ali Bongo Ondimba (ABO) s’est blessé lors d’une partie de football avec le roi du Maroc. Mohammed VI a en effet pris deux semaines de vacances dans sa maison de la pointe Denis, une presqu’île de l’estuaire du Komo, au large de Libreville. Le souverain chérifien est à son aise chez son ami gabonais, qui est monté en première ligne pour mobiliser les pays subsahariens en faveur du retour du Maroc au sein de l’UA et qui est notamment parvenu à rallier le Rwandais Paul Kagame à la cause de Rabat. De quoi renforcer les liens d’amitié entre...
(Le Point 01/03/17)
L'équipe gabonaise a refusé de participer à "sa" course cycliste. De quoi justifier l'interrogation des spectateurs tout au long du parcours de la première étape. Au passage du peloton, sur les 150 kilomètres que couvrait le tracé du jour, les spectateurs ont attendu les « Panthères du Gabon », en vain : l'équipe nationale a brillé par son absence en refusant de se rendre à la signature le matin même, déclarant ainsi forfait pour le reste de la compétition. C'est donc la déception pour le public qui s'était déplacé entre Moanda et Akieni, dans le sud du pays. En cause : des histoires de primes principalement. « Les coéquipiers du capitaine Cédric Tchouta ont exigé le paiement intégral de l'ensemble...
(Le Point 01/03/17)
Bien que le maillot jaune soit revenu à Tony Hurel (Direct Energy) à l'issue de cette deuxième étape de la Tropicale Amissa Bongo, ce sont bien les Érythréens qui se sont fait de nouveau remarquer sur le podium, après avoir avalé 98 kilomètres entre Lekoni et Franceville (Sud). Parmi eux : Elyas Afewerki qui a arraché les maillots de meilleur grimpeur, de points chauds et de la combativité. Son compatriote Meron Abraham a également fait les allers et retours sur le podium où il s'est vu remettre les maillots de meilleur jeune et de meilleur Africain. Les Érythréens dans tous les coups Sur cette étape, qui a filé dans les paysages somptueux des hauts plateaux Batéké, à la frontière du...
(Jeune Afrique 28/02/17)
Depuis la mi-février, des réunions techniques définissent les contours du dialogue national que le président Ali Bongo Ondimba (ABO) appelle de ses vœux et qui est censé se dérouler durant ce premier semestre. La société civile sera dans un second temps invitée à déposer des propositions. La troisième phase, la plus attendue, qui s’ouvrira début mars, réunira les responsables politiques ayant accepté de participer à la commission paritaire préparatoire. Celle-ci sera composée de 50 membres (au lieu des 40 initialement prévus),...
(RFI 28/02/17)
Bruno Ben Moubamba est la principale personnalité d'opposition à avoir rejoint le gouvernement d'ouverture gabonais en octobre 2016. Sa nomination comme vice-Premier ministre chargé de l'Urbanisme, de l'Habitat social et du Logement avait suscité des critiques dans l'opposition. Depuis sa prise de fonction, il n'a pas hésité à critiquer plusieurs fois l'action de son propre gouvernement. Ce qui n'empêche pas Bruno Ben Moubamba d'être venu en France la semaine dernière pour défendre le dialogue souhaité par le président Bongo et sur le point de commencer. RFI l'a rencontré. RFI : Bruno Ben Moubamba, pensez-vous que ce dialogue peut avoir des conséquences concrètes en sachant que Jean Ping et sa coalition n’y seront pas ? Bruno Ben Moubamba : C’est une...
(Le Figaro 28/02/17)
Le groupe pétrogazier Total a annoncé lundi la cession d'activités au Gabon à la société franco-britannique Perenco, pour un montant d'environ 350 millions de dollars (environ 330,6 millions d'euros). Cet accord porte sur "la vente de la société Total Participations Petrolières Gabon (Total 100%), détenteur d'intérêts dans 10 champs", ainsi que "la vente d'intérêts détenus par la société Total Gabon (Total 58%) dans cinq champs et dans le réseau de pipelines Rabi-Coucal-Cap Lopez", précise le groupe dans un communiqué. "Le montant global des transactions hors ajustements s'élève à environ 350 millions de dollars" (soit environ 330,6 millions d'euros), souligne Total, alors que les productions cédées s'établissent quant à elles à environ 13.000 barils par jour (pour la quote-part du groupe)...
(Le Point 28/02/17)
Au passage du peloton, sur les 150 kilomètres que couvrait le tracé du jour, les spectateurs ont attendu les « Panthères du Gabon », en vain : l'équipe nationale a brillé par son absence en refusant de se rendre à la signature le matin même, déclarant ainsi forfait pour le reste de la compétition. C'est donc la déception pour le public qui s'était déplacé entre Moanda et Akieni, dans le sud du pays. En cause : des histoires de primes principalement. « Les coéquipiers du capitaine Cédric Tchouta ont exigé le paiement intégral de l'ensemble des primes qui leur sont dues par la Fédération gabonaise de cyclisme [...] depuis au moins deux ans », explique le ministère de la Jeunesse...
(RFI 27/02/17)
Les travaux de préparation du dialogue national inclusif avaient commencé le 15 février. Samedi, les différentes commissions ont fini de présenter leurs conclusions. Ce lundi 27 février, le rapport final doit être adopté avant une cérémonie de clôture mardi et une remise du rapport au chef de l'Etat mercredi. Ali Bongo décidera ensuite de la date du dialogue. Ces négociations, auxquelles le principal opposant Jean Ping et sa coalition ne participeront pas, sont destinées à tourner la page des violences d'août et septembre 2016. Elles visent aussi à adopter des réformes d'importance pour éviter de nouvelles crises. Désormais, on connaît précisément le profil de ce futur dialogue qui se tiendra finalement à Libreville durant environ un mois. Le dialogue se...
(La Tribune 27/02/17)
L'accord sur la facilitation des échanges de l'Organisation mondiale du commerce est désormais en vigueur au Gabon. Ratifié en 2016 par le Gabon, l'accord est destiné à fluidifier les échanges commerciaux entre les pays signataires et accélérer le processus de dédouanement des marchandises en transit. L'accord a désormais force de loi. Ratifié en décembre 2016, le Gabon vient d'activer la mise en œuvre de l'accord de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) sur la facilitation des échanges. Le 23 février dernier, afin de plancher sur cette entrée en vigueur, une séance de travail à l'initiative des partenaires techniques et financiers du Gabon, dont l'organisation internationale de la francophonie (OIT) et le ministère gabonais du commerce, a été tenue le 23 février...
(RFI 27/02/17)
Paralysée depuis mardi dernier par une grève déclenchée par l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), le plus grand syndicat du secteur, la société pétrolière française Maurel & Prom aurait eu le feu vert du tribunal de Port-Gentil pour reprendre ses activités. L’ONEP ne décolère pas. Le syndicat se dit floué par la justice et promet de paralyser tout le secteur par une grève générale. Jusqu’à dimanche la production de Maurel & Prom était à zéro baril. « Les pertes sont énormes », a estimé un cadre de la société contactée par RFI. C’est finalement le tribunal de Port-Gentil qui a déverrouillé la situation. Maurel & Prom a saisi ce tribunal pour statuer si la grève était illégale ou pas...
(Jeune Afrique 27/02/17)
C’est l’histoire d’un petit pays peu peuplé, gâté – dans les deux acceptions du terme – par Dame Nature et donc plutôt riche (à l’échelle du continent) où, avec moins de 200 000 voix, on peut devenir président. Un pays d’Afrique centrale dont l’élite, en règle générale, n’est pas vraiment un parangon de vertu, agrippée à ses privilèges et à ses prébendes, passée maître dans l’exercice d’un sport national : surfacturer l’État, source de la plupart des gros marchés, pour faire fortune en veillant bien entendu à arroser le bienveillant fonctionnaire qui appose son paraphe en bas du précieux document autorisant le deal. Pendant que les « makayas » (l’homme et la femme lambda) peinent à subvenir aux besoins de leur foyer...
(Boursier 27/02/17)
Total va vendre à Perenco des participations dans plusieurs champs matures au Gabon. Un accord a été trouvé concernant 100% de Total Participations Pétrolières Gabon, qui détient des intérêts dans 10 champs. Il intègre aussi des intérêts détenus par Total Gabon dans 5 autres champs et dans le réseau de pipelines Rabi-Coucal- Cap Lopez. Le montant total des transactions, qui reste soumises au feu vert des autorités compétentes, atteint 350 millions de dollars, pour des productions représentant 13.000 barils en quote-part SEC. A l'issue de la transaction, les actifs Amont de Total dans le pays seront tous localisés chez Total Gabon.
(Le Point 27/02/17)
Chaque année, équipes professionnelles et sélections nationales africaines viennent se frotter à la Tropicale Amissa Bongo, une course cycliste disputée dans des conditions climatiques intenables à l'intérieur du Gabon. Avec ses 200 000 kilomètres carrés de forêts couvrant plus de 80 % de son territoire, le Gabon fait partie de ces coins du monde qu'il est rare de pouvoir voir de l'intérieur. Le climat y est rude avec des températures pouvant grimper à 36 degrés et un taux d'humidité qui, parfois, atteint les 100 %. Pourtant, voici plus d'une dizaine d'années, quelques fous ont décidé que ce petit pays d'Afrique centrale deviendrait le nouveau terrain de jeu du cyclisme professionnel. Ainsi naquit la Tropicale Amissa Bongo : une course difficile...
(RFI 25/02/17)
Au Gabon, le puissant club des patrons a élu son nouveau président vendredi 24 février. Il s'agit d'Alain Ba Oumar. Il a été élu à la présidence de la Confédération patronale gabonaise (CPG) pour un mandat de trois ans. Il n'a aucun rang protocolaire officiel, mais le président de la Confédération patronale gabonaise (CPG) est l'une des personnalités les plus influentes du pays. La CPG regroupe en effet les 57 plus grandes entreprises du Gabon dont la participation au PIB national est de 80%. Durant cette période marquée par une grave crise...

Pages