Samedi 20 Janvier 2018

Gabon

(L'Union 30/09/13)
Les méga-projets nationaux comme celui de la Marina du Champ Triomphal, la construction de l'Arc Eméraude au parc de Pongara et dans la forêt de la Mondah, sont autant de leviers à même d'insuffler un tourisme d'affaires et de faire du Gabon, une porte d'entrée en Afrique centrale, une plaque tournante des affaires en Afrique subsaharienne .C'est à l'hôtel Héliconia d'Angondjè que la direction générale et le personnel invité des administrations du tourisme ont choisi de célébrer la journée mondiale du Tourisme. Thème mondial retenu cette année : "Tourisme et l'Eau, protéger notre avenir commun ". Au regard des grands chantiers de développement en cours et à venir, vue l'orientation impulsée par les plus hautes autorités, le directeur général du...
(Gabon Review 30/09/13)
Après deux années d’interruption, la Coupe de football de la Communauté économique de l’Afrique centrale (Cemac) revient sous une nouvelle version, avec un règlement toiletté. Le Gabon qui l’avait déjà accueillie en 2005, organisera à nouveau la compétition en décembre prochain à Bitam et Franceville. Le tirage au sort s’est déroulé le week-end écoulé à Libreville.Dans la matinée du samedi 28 septembre 2013, au stade de l’Amitié à Agondje (Libreville), le tirage au sort comptant pour la 8è édition de la Coupe de football de la zone Cemac a eu lieu en présence de plusieurs représentants des pays devant y participer. Si pour certains pays la compétition s’annonce sereinement, on dit que le Gabon, pays hôte, se trouve une nouvelle...
(Agence Gabonaise de Presse 30/09/13)
LIBREVILLE (AGP) - Les éléments de la gendarmerie nationale et des bérets rouges ont effectué samedi une descente musclée au sein de la prison centrale de Libreville, où des trafic en tout genre sont devenus légion a affirmé, le commandant en chef de la sécurité pénitentiaire, le général Mohamed Charif Mandza.L’opération a été lancée nuitamment, à la surprise générale. La sécurité pénitentiaire a appelé un renfort des gendarmes et des bérets rouges. Des soldats puissamment armés ont bouclé toutes les sorties et les principales routes du quartier derrière la prison. Un hélicoptère survolait la zone à très basse altitude.D’une cellule à l’autre, les militaires ont fait des découvertes surprenantes. Des détenus avaient au fonds de leur cellule des paires de...
(Gabonews 30/09/13)
La 8ème édition de la Conférence économique africaine se tiendra à Johannesburg, en Afrique du Sud, du 28 au 30 octobre 2013.Cette rencontre, sous le thème de “l'intégration régionale en Afrique”, est organisée conjointement par le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).Cette année encore, la Conférence économique africaine rassemblera de hauts responsables politiques et économiques, des chefs d'État, des chercheurs de renom et des experts du développement. En provenance des quatre coins du continent africain et du reste du monde, ils débattront des efforts accomplis par les pays africains pour joindre leurs forces et intégrer leurs économies dans l'optique...
(Xinhua 30/09/13)
"Nous avons humilié et vaincu nos assaillants", s'est exprimé ainsi triomphalement le président kenyan, Uhuru Kenyatta, lors d'un discours télévisé, pour annoncer la défaite du commando terroriste des shebabs somaliens, plus de trois jours après le début de l'attaque contre le centre commercial Westgate de Nairobi.Au Kenya, les enquêtes sur l'attentat, qui a fait au moins 67 morts et 240 blessés, sont toujours en cours. Cet attentat, le plus meurtrier au Kenya depuis l'attaque-suicide d'Al-Qaïda en août 1998 contre l'ambassade des Etats-Unis, qui avait fait plus de 200 morts, a non seulement occulté la bonne réputation du Kenya, connue comme "la Perle de l'Afrique de l'Est", mais a également mis en évidence la fragilité de la sécurité globale en Afrique,...
(Gabon Review 28/09/13)
Au cours de son assemblée plénière du 25 septembre 2013, la Commission électorale nationale et permanente (Cenap) a entériné la date du 23 novembre prochain, initialement arrêtée par la Cour constitutionnelle, pour la tenue des élections des membres des conseils départementaux, municipaux et d’arrondissements.Après avoir bénéficié de la prorogation du mandat des élus locaux arrivé, à expiration le 5 mai dernier, et donc du report des élections locales 2013, pour permettre au gouvernement de procéder à l’établissement de la liste électorale biométrique, les membres de la Commission électorale nationale et permanente (Cenap) ont estimé être suffisamment prêts pour que les élections aient lieu le 23 novembre prochain.À cet effet, dans un communiqué rendu public le 25 septembre en fin de...
(Afrik.com 28/09/13)
Après les mutations dans les forces de l’ordre et de défense, le temps est depuis le début de cette semaine aux passations de commandement dans les différentes unités et casernes du Gabon.Jeudi, au Cap Estérias, à une vingtaine de kilomètres au nord de Libreville, l’adjudant-chef-major Jean Marie Mbeyi a pris fonction, en qualité de commandant de brigade à l’unité locale de la gendarmerie, en remplacement de Fidèle Ondo Mba, muté.Il y a eu passation de commandement et de service, ce jeudi, à la brigade territoriale du Cap Estérias. En effet, le nouveau commandant de brigade, Jean Marie Mbeyi, nouvellement affecté dans cette unité de la gendarmerie, a été installé dans ses nouvelles fonctions par le capitaine Bignoumba Mapangou Guy Roger,...
(Gabonews 28/09/13)
Le ministère des Comptes Publics, du Budget, et de la Fonction Publique a lancé un appel officiel depuis ce vendredi aux fonctionnaires sans affectation et pourtant régulièrement payés afin de procéder à une vaste opération d’affectation à Libreville et à l’intérieur du pays.Les grandes opérations de recrutement organisées entre 2010 et 2012 par les départements de la fonction publique et du budget avaient permis de réduire considérablement le nombre de dossiers en attente de postes budgétaires, souvent après plusieurs années d’attente. Plusieurs milliers de jeunes Gabonais avaient été ainsi intégrés dans les effectifs de l’administration publique mais s’étaient retrouvés sans lieux d’affectation ni bureaux, grossissant ainsi les rangs de ces fonctionnaires en attente de postes de travail.Aujourd’hui le ministère des...
(Jeune Afrique 28/09/13)
Lassés de voir Pékin exploiter leurs richesses pétrolières et minières sans que leurs pays en retirent des bénéfices substantiels, les gouvernements africains - du Gabon au Tchad en passant par le Niger - tentent de rééquilibrer les échanges. Au prix de quelques frictions. C'est arrivé coup sur coup. En décembre 2012, les Chinois ont perdu le champ pétrolier d'Obangue, au Gabon. En avril 2013, ils ont été conspués par des chômeurs près des puits de Diffa, dans le sud-est du Niger. En août, sur ordre du gouvernement, ils ont dû fermer un site d'extraction très polluant au Tchad. "La romance entre la Chine et nous, c'est fini", s'exclame Sanusi Lamido dans une tribune retentissante parue en mars dans le Financial...
(Gabon Actu 27/09/13)
Vitres brisées, poubelles renversées et incendiées, les douilles des bombes lacrymogènes par terre et des cailloux partout, le campus de L’UOB présentait en fin de matinée le visage d’une localité où s’est déroulée une véritable intifada.A l’origine de la grogne, un taux d’échec particulièrement élevé aux examens de fin d’année dans la Faculté de droit et des sciences économiques (FDSE).Selon les étudiants, sur environ 1000 étudiants de ce département, près d’une dizaine seulement ont validé leur passage en année supérieure.« Nous n’avons jamais enregistré un taux d’échec aussi élevé », a déploré en hurlant Firmin Olloh, porte parole des manifestants.Les résultats affichés devant les bâtiments de cette faculté montraient, en effet, un pourcentage très élevé d’échec. Zéro admis sur une...
(Agence Gabonaise de Presse 27/09/13)
LIBREVILLE (AGP) - Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a interpellé jeudi à New York, en marge de l’assemblée générale de l’ONU, la communauté internationale sur l’urgence de s’unir pour combattre le crime contre la faune et la flore et réitéré l’engagement du Gabon dans la lutte contre ce fléau dans le cadre de la Réunion annuelle de la Clinton Global Initiative (CGI) et la discussion de haut niveau sur le braconnage et le trafic d’espèces protégées.Lors de son discours à la CGI, le Chef de l’Etat qui avait déjà annoncé, en mai dernier, à Marrakech (Maroc) son soutien à la Campagne BAD/WWF contre le commerce illicite d’espèces sauvages et appelé à la création d’un fonds panafricain pour répondre aux...
(RFI 27/09/13)
De violents affrontements ont opposé, jeudi 26 septembre, des étudiants de la faculté de droit et des sciences économiques de Libreville aux gendarmes. Sur le campus de l’université Omar Bongo, on pouvait voir des vitres brisées, des poubelles renversées et incendiées. A l’origine de la colère, un taux particulièrement élevé d'échec aux examens de fin d’année.C’est la force du caillou contre la bombe lacrymogène. Les échauffourées ont duré près d’une heure. Cinq gendarmes seraient blessés et cinq étudiants interpellés, selon un responsable de l’opération.Quand le calme est revenu, les étudiants se sont retrouvés sous l’arbre à palabres. Les manifestants dénoncent un décret qui les oblige à valider toutes les matières pour prétendre passer en classe supérieure. Ce nouveau décret serait...
(Gabon Eco 27/09/13)
La situation à l'Université Omar Bongo (UOB) devient très préoccupante. Hier, 26 septembre, l'enceinte de cette institution académique a vibré sous les bombes lacrymogènes des éléments de la gendarmerie de Gros-Bouquet, ainsi que l'arrestation de plusieurs étudiants.Les étudiants et les gendarmes ont encore été les acteurs de la longue série noire de perturbations qui secoue l'enceinte de l'Université Omar Bongo (UOB). Depuis le 11 juillet, les étudiants de la Faculté de Droits et Sciences Economiques (FDSE), manifestent contre les réformes mises en place par le doyen de ladite faculté, James Jean-Claude.Les nombreux recours déposés par les étudiants pour dénoncer le caractère "arbitraire" de ces réformes, se sont soldés par des échecs. Les rencontres entre les membres de l'administration de la...
(Gabonews 27/09/13)
Ali Bongo Ondimba interpelle la communauté internationale sur l’urgence de s’unir pour combattre le crime contre la faune et la flore et réitère l’engagement du Gabon dans la lutte contre ce fléau dans le cadre de la Réunion annuelle de la Clinton Global Initiative (CGI) et la discussion de haut niveau sur le braconnage et le trafic d’espèces protégées.Lors de son discours à la CGI, le Chef de l’Etat - qui avait déjà annoncé, en mai dernier, à Marrakech son soutien à la Campagne BAD/WWF contre le commerce illicite d’espèces sauvages et appelé à la création d’un fonds panafricain pour répondre aux crises environnementales - a décliné les initiatives mises en œuvre, sous son impulsion, par l’Agence Nationale des Parcs...
(Gabonews 27/09/13)
Excellences, • M. le secrétaire général adjoint, • Ministres, • Ambassadeurs, • Représentants des ONG et de la société civile, Distingués Invités, • Mesdames et Messieurs, L’Allemagne et le Gabon sont honorés de votre présence à cet évènement parallèle de haut niveau sur un sujet de préoccupation commun. Comme vous en êtes bien conscients, le trafic illégal de la faune et de la flore, de poisson, de bois de construction et autres produits à base de plantes est devenu l’un des cinq premiers réseaux de commerce illégal au monde, représentant potentiellement 25 milliards de dollars par an. Au cours des dernières décennies, nous avons vu les gangs organisés et les réseaux criminels devenir de plus en plus agressifs dans leur...
(L'Union 27/09/13)
Hier, au cours de la rencontre co-organisée avec l’Allemagne et devant la Fondation Clinton, le chef de l’Etat gabonais a appelé la communauté mondiale à se saisir du problème de sécurité et de criminalité transnationale.Les trois propositions gabonaises énoncées à New York participent des actions déployées en vue de la lutte contre ce phénomène.La lutte contre le braconnage et le trafic illicite des espèces sauvages ont dominé l'agenda du président Ali Bongo Ondimba, hier en marge de l’Assemblée générale des Nations unies. A la double faveur des discours prononcés devant la Fondation Clinton et du forum de haut niveau co-organisé par le Gabon et l’Allemagne. En présence de plusieurs délégués, de hauts responsables onusiens, de dirigeants du Fonds mondial pour...
(Gabon Actu 27/09/13)
L'Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN), à travers ses services de Makokou, vient d'interpeller une dizaine de personnes de nationalité chinoise de l'entreprise EBS en possession de viande d'éléphant (fraîche et boucanée), d'écailles de pangolins, une arme de chasse de type Winchester ainsi que plusieurs morceaux d'ivoire taillés pour la fabrication de bijoux, annonce un communiqué de l’ANPN.L’opération a eu lieu au Quartier Mbadi-Carrefour, lors d’une perquisition ordonnée par le Procureur de la République. Au village Akana, des éco-gardes ont découvert une carcasse d’éléphant. L'enquête se poursuit afin de déterminer l'ampleur du réseau.En 10 ans, le Gabon aurait perdu environ 11 000 éléphants de forêt à cause du braconnage, selon des statistiques officielles.
(Gabon Review 27/09/13)
Pourtant interdite dans les médias nationaux depuis quelques années, il semble que la diffusion de messages publicitaires faisant la promotion de produits de soins de santé aussi mensongers les uns que les autres est en passe d’être normalisée. Pour «Génération Nouvelle», la cause est quasiment acquise. Rien ne semble inquiéter ce média qui braverait l’interdit à travers une publicité faisant la promotion de produits aux effets «miraculeux».C’est à croire que les relations entre Guy Bertrand Mapangou et Jean Boniface Assélé sont si bien enracinées qu’un éventuel traitement de faveur s’observe actuellement. Même que certains confrères, à l’instar de La Nouvelle République, crient déjà à l’injustice. En effet des dispositions prises dans la loi n°07/2001 relatives au Code de la communication...
(Gabon Eco 27/09/13)
La Journée Mondiale de la Contraception a été célébrée hier, jeudi 26 septembre. Sous le thème "Combattre certains mythes", cette journée avait pour but de valoriser l'utilisation des moyens de contraception.La Journée Mondiale de la Contraception a été célébrée jeudi 26 septembre. Le thème choisi cette année "Combattre certains mythes" était l’occasion de dénoncer le manque de communication existant sur les différentes méthodes de contraception. Dans le contexte gabonais, il s'agit de lever le tabou sur les sujets d’ordre sexuel dans le cercle familial.La rédaction de Gaboneco.com a écouté les avis des populations sur la question suivante : « Parlez-vous des différentes méthodes contraceptives dans votre cercle familial? »« Dans ma famille, le sexe est un sujet tabou. J'ai eu...
(Gabon Review 27/09/13)
Afin de réduire, voire proscrire, les comportements déviants au sein des forces de défense et de sécurité, les responsables de ces unités se sont réuni le 25 septembre à Libreville. Objectif : la mise en place d’un code de bonne conduite.En effet, il ne se passe un jour dans le pays sans que la presse ou les populations ne rapportent des agissements peu orthodoxes des éléments des forces de défense et de sécurité. Parmi ces comportements blâmables, on note le viol, le vol, le racket, l’insubordination ou encore l’excès de zèle qui ternissent l’image de ces unités et mettre au grand jour l’incapacité de leurs responsables à canaliser leurs troupes. A en croire le général de Brigade Léon Mistoul, l’établissement...

Pages