Mardi 24 Avril 2018

Gabon

(Gabon Review 11/10/13)
Au cours des deux derniers trimestres, passés entre voyages de détection, signature d’accords et création de journées nationales, le génie créatif du Pr Léon Nzouba n’a pas tarit.Car au terme de son récent périple septentrional le patron de la santé gabonais n’a pas manqué de partager le fruit de sa dernière illumination avec ses collaborateurs.En dépit de toutes les journées mondiales ou internationales célébrées à travers le monde et qui, souvent, passent sous silence au Gabon, les dirigeants du pays ne faiblissent pas dans leur élan de nationalisation ou de customisation afin de s’offrir des plates-formes de réflexion de tous genres (forum, campagne de sensibilisation, atelier, symposium, etc.).Dans cette propension à inventer l’eau chaude ou le fil à couper le...
(Agence Gabonaise de Presse 11/10/13)
LIBREVILLE (AGP) - Les hommes d’affaires et dirigeants burkinabè et gabonais discute, depuis jeudi à Libreville, des stratégies devant non seulement permettre le renforcement des échanges commerciaux entre les deux pays mais aussi favoriser le développement du commerce intra-africain.la rencontre entre la partie gabonaise et la mission commerciale et de prospection d’hommes d’affaires burkinabè au Gabon fait l’objet d’un atelier et donne aussi aux opérateurs économiques des deux pays l’occasion d’explorer les possibilités d’investissements dans des secteurs de l’agriculture, l’artisanat et l’industrie.‘’Les échanges formels et informels permettront de saisir les opportunités d’affaires pour le développement des relations commerciales’’, a indiqué le ministre gabonais, Calixte Nsie Edang.Devant l’effondrement du commerce mondial et la récession économique des pays développés, le membre du...
(Gabon Eco 11/10/13)
L'espoir d'un vaccin antipaludique, qui protègerait les jeunes enfants et les nourrissons semble être sur la voie de la concrétisation au Gabon, grâce aux travaux de recherche du Centre de Recherche Médical de Lambaréné (CERMEL).Le RTS, c’est le nom du nouveau candidat vaccin antipaludique que vient de d’élaborer leCERMEL, en collaboration avec le laboratoire pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) et la Malaria Vaccine Initiative (MVI).C'est au cours d'une conférence de presse tenue hier, jeudi 10 octobre dans l’enceinte de l'hôtel le Méridien que, SolangeNzenze, représentante du gouvernement gabonais, PeterKremsner, le directeur scientifique du Cermel de Lambaréné et AyolaAkim Adegnika, le directeur adjoint de ce centre de recherche, ont détaillé à la presse gabonaise les résultats qui ont permis d'aboutir à cette...
(RFI 11/10/13)
Au Gabon, vague de révolte à la prison centrale de Libreville, jeudi 10 octobre 2013.La perquisition menée la semaine dernière dans les cellules, à l’issue de laquelle des armes blanches, de la drogue et des téléphones portables ont été saisis, n’a pas suffi à ramener le calme dans la plus grande prison du pays.Les détenus en grève de la faim ont alors laissé éclater leur colère.Le feu couvait depuis plusieurs jours à la prison de Libreville. Lundi dernier, les détenus ont arrêté de s’alimenter. Leur grève de la faim visait notamment l’administration de la prison, qui aurait corsé les conditions de détention. Estimant que les matons faisaient la sourde oreille, les détenus se sont révoltés ce jeudi matin. Des gendarmes...
(Gabon Review 11/10/13)
«Ça chauffe à la prison centrale de Libreville!», «Climat tendu à la prison centrale de Libreville», «Mouvements à la prison centrale de Libreville»…, se sont lancés les journalistes librevillois ce jeudi 10 octobre 2013, avant de se rendre sur les lieux pour constater que le ministre de la Justice y était également arrivé.Des bruits ont traversé Libreville dans la matinée du jeudi 10 octobre, faisant état d’une nouvelle descente des forces de l’ordre à « Sans Famille », le pénitencier de la capitale gabonaise. De nombreux prisonniers affirmaient avoir été matés et tenus en respect grâce à un usage injustifié de grenades lacrymogènes et assourdissantes. Selon ces détenus, il était question de les contraindre à mettre un terme à la...
(Gabon Review 11/10/13)
La compagnie aérienne allemande Lufthansa vient d’annoncer la cessation de ses activités au Gabon, et rendu public le 9 octobre 2013.Yannick Aplogan, directeur général de Lufthansa Gabon, l’a annoncé par courrier au directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac).La compagnie allemande Lufthansa, vient d’annoncer la cessation de ses activités au Gabon, selon un courrier, en date du 11 septembre 2013, signé de Yannick Aplogan, directeur général de Lufthansa Gabon, et adressé au directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac).C’est donc une mauvaise nouvelle pour les habitués de la compagnie qui leur donnait l’opportunité de rallier directement l’Europe en 7 h 45 au lieu de 9h 45 auparavant. Ce transporteur aérien avait repris ses vols en direction...
(Gabon Actu 11/10/13)
Le ministre gabonais de la Justice, Ida Reteno Assonouet, a affirmé jeudi dans une conférence de presse qu’il n’y a « pas de mort, pas d’évasion, pas de blessés à la prison centrale de Libreville » où la gendarmerie nationale a fait usage de gaz lacrymogène pour ramener l’ordre dans l’enceinte de la prison suite à une manifestation des détenus.« Je vous confirme qu’il n’y a pas de mort, pas d’évasion, pas de blessés », a martelé la ministre s’exprimant après un long entretien avec les leaders des détenus.« Il y a des reformes qui mettent fin à certaines libertés et au libertinage dans la prison. C’est normal que quelques détenus soient mécontents », a soutenu le Garde des Sceaux...
(Nouvelles du Gabon 11/10/13)
L’alliance des pays producteurs de cacao en conclave à Libreville.Ils sont aux total six pays de l’alliance des pays producteurs de cacao (COPAL) à prendre part Libreville à la 76ème assemblée générale.Au menu de ses 5 jours de travaux qui prendront fin vendredi prochain, l’autopsie des finances de organisation, l’application des revenus des planteurs, l’implantation d’un siège autant d’action à débattre.Réuni à Libreville depuis lundi dernier, l’alliance des pays producteurs de cacao qui prennent part à la76ème assemblée générale incite à l’optimisme à en croire les différents acteurs qui participent à ses assises.Le cours du cacao avait atteint en son septembre 2013, la côte d’un million 324 mille francs la tonne. La production mondiale 2012-2013 a enregistré un recul de...
(L'Union 11/10/13)
Les différents candidats n'ont plus qu'une seule journée pour déposer leurs dossiers auprès des commissions électorales locales (CEL) mises en place, dans l'ensemble du pays, pour “superviser” le scrutin prévu pour le 23 novembre prochain. Au risque de voir ceux-ci frappés de forclusion.Jusqu'à présent, la date du 23 novembre 2013, arrêtée pour le vote, n'a pas encore été confirmée par un décret comme le veut la loi. Toutefois, aujourd'hui, personne n'imagine une remise en cause du calendrier proposé par la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap). Surtout que cette date est conforme à l'exigence de la Cour constitutionnelle.Outre le délai de dépôt des candidatures qui s'épuise ce vendredi 11 octobre, il faut se rappeler que la Cénap a fixé...
(Gabon Eco 11/10/13)
Hier, 10 octobre, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a célébré la journée mondiale de la santé mentale, avec pour thème "Santé mentale et vieillissement".Sous l’autorité de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la journée mondiale de la santé mentale s'est tenue hier, jeudi 10 octobre.L'objectif de cette année était de sensibiliser le grand public aux questions liées à la santé mentale des personnes âgées. C'était aussi l'occasion de parler ouvertement des troubles mentaux et d'encourager les investissements dans les services de prévention ainsi que dans le traitement de ces maladies.Avec pour thème mondial, " Santé mentale et vieillissement", cette journée visait à mettre l'accent sur les ravages des affections psychologiques chez les personnes âgées. Ces dernières,lorsqu'elles présentent un problème...
(Xinhua 11/10/13)
Des gendarmes, appelés en renfort jeudi matin ont fait usage des gaz lacrymogène pour calmer les prisonniers de la prison centrale de Libreville en grève de la faim pour protester contre des reformes qui corsent leurs conditions de détention, a-t-on appris de source officielle.« Je vous confirme qu'il n'y a pas de mort, pas d'évasion, pas de blessés suite à l'intervention des gendarmes », a affirmé la ministre gabonais de la Justice, Ida Reteno Assonouet dans une conférence de presse donnée dans les locaux de la prison centrale.« Il y a des reformes qui mettent fin à certaines libertés et au libertinage dans la prison. C'est normal que quelques détenus soient mécontents. C'est leur droit », a ajouté Mme Reteno...
(Gabon Actu 11/10/13)
Les jeunes journalistes qui observaient depuis plus d’une semaine une grève de la faim devant les bureaux du Premier ministre, ont décidé de suspendre leur mouvement à l’issue d’un entretien avec le ministre de tutelle, Blaise Louembé, ont-ils annoncé à Gabonactu.com.« Le ministre nous a dit qu’il y a des avancées significatives », a déclaré une journaliste gréviste.« Rien n’est encore concret mais nous décidons ce jour de suspendre le mouvement pour quelques heures », a-t-elle précisé.Quelques 67 journalistes formés à l’étranger grâce aux bourses de l’Etat gabonais observaient une grève de la faim pour exiger des postes budgétaires et naturellement des salaires. Ils travaillaient depuis 2 à 3 ans sans réel statut et sans salaire, ont-ils affirmé.Le ministère de...
(Gabonews 11/10/13)
La presse écrite locale s’est enrichie depuis ce vendredi d’un nouveau journal d’information et d’analyses qui tient à conforter l’idée que la liberté de la presse au Gabon est un droit et qu’il faut en faire usage dans le strict respect de la déontologie, ce qui n’exclut pas de dire les choses avec franchise.Télésphore Obame Ngomo vient « d’enfanter », peut-on dire. Et ce premier fils s’appelle « le verbe de Ngomo ». Comme il est de coutume dans la tradition africaine et particulièrement fang, le jeune père donne à son premier fils le nom de son père, vivant ou mort, comme pour perpétuer le souvenir de l’homme qui l’a formé, éduqué, protégé et envoyé au combat de la vie...
(Gabon Actu 11/10/13)
Les communes de Libreville et Owendo seront bientôt dotées chacune d’un cimetière ce qui n’obligera plus les résidents d’enterrer leurs morts dans la forêt ou derrière les maisons comme c’est le cas actuellement.Un contrat d’une valeur de 500 millions de FCFA a été conclu jeudi à Libreville entre le ministère de l’Aménagement du territoire et la Société d’inhumation gabonaise (SIG).Le cimetière de Libreville sera érigé à Bambouchine. Celui d’Owendo sera à Igoumie. Les conditions d’accès dans ces cimetières n’ont pas encore été rendue publiques. Leur aménagement qui coûtera 500 millions de FCFA est le fruit d’un partenariat public-privé, a indiqué Radio Gabon.Ceci laisse croire que les familles seront obligées de débourser une certaine somme pour trouver un lieu de repos...
(Gabon Review 11/10/13)
Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, se rendra tour à tour, dans prochains les jours, en Guinée Equatoriale, en Île Maurice et au Rwanda. À chaque escale, un objectif précis.Le chef de l’Etat gabonais se rendra le 12 octobre 2013 dans la capitale équato-guinéenne, Malabo, où il assistera aux festivités marquant les 45 ans de l’indépendance de ce pays frontalier du Gabon. Il s’agit de magnifier les relations de bon voisinage, mais surtout de renforcer la coopération bilatérale qui existe entre ces deux pays de l’Afrique centrale, notamment à travers la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Une zone qui sera mise à l’épreuve de l’intégration régionale dès le 1er janvier 2014 avec l’ouverture officielle...
(AFP 11/10/13)
LE CAP, 11 octobre 2013 (AFP) - Les dirigeants africains militant en faveur d'un retrait de la Cour pénale internationale cherchent un réalité "un permis de tuer, de mutiler et d'oppresser" en toute impunité, a dénoncé vendredi le prix Nobel de la paix sud-africain Desmond Tutu. M. Tutu a demandé aux leaders des 54 Etats membres de l'Union africaine (UA), dont certains estiment le continent traité de manière "injuste", de s'opposer à leurs homologues "les moins démocratiques" afin qu'ils ne quittent pas la CPI, rappelant que l'Afrique avait participé à sa création, engageant des procédures et fournissant du personnel. "Certains à l'UA pourraient avancer la carte raciale ou la carte coloniale dans leurs discours", a estimé M. Tutu dans une...
(Xinhua 11/10/13)
LUSAKA, 10 octobre (Xinhua) -- L'African Ministers Council on Water (AMCOW) s'est dit inquiet car la région sub-saharienne lutte pour atteindre l'Objectif du millénaire pour le développement (OMD) sur les conditions d'hygiène et a appelé à une intensification des efforts, a rapporté jeudi le Times of Zambia. Le secrétaire exécutif d'AMCOW, Bai-Mass Taal, a déclaré que bien que les pays reconnaissent que l'accès aux conditions sanitaires et d'hygiène sûres restent une condition pour des moyens de subsistance significatifs, les progrès en matière d'OMD sont encore bas. « Malheureusement de nombreux pays d'Afrique sub-saharienne n'arrivent pas atteindre les OMD sur l'hygiène », a-t-il déclaré cité par le journal au lancement d'une réunion sous-régionale d' Afrique australe sur l'hygiène à Lusaka, capitale...
(AFP 11/10/13)
L'ancien secrétaire général des Nations unies Kofi Annan a estimé jeudi à Abidjan que le débat sur le retrait des pays africains de la Cour pénale internationale (CPI) visait davantage à protéger les "leaders" que les "victimes". Les systèmes judiciaires nationaux et internationaux, dont la CPI "visent à protéger les victimes, les sans-voix, les petits. On entend parler beaucoup de pays, mais c'est pour une protection de leurs leaders", a remarqué Kofi Annan jeudi à Abidjan. "Je n'ai pas entendu de leaders parler de justice pour des milliers et des milliers d'Africains qui ont perdu leur vie ou qui ont été blessés, qui sont obligés de fuir leurs foyers. C'est pour eux que je me bats. C'est pour eux qu'il...
(Gabon Review 10/10/13)
Initialement prévu pour prendre fin le 31 octobre prochain avec, pour point de mire, l’élection du nouveau bureau de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), la mission du comité de normalisation de l’administration du football gabonais, vient d’être prolongée jusqu’en fin d’année.Au cours de sa troisième séance de l’année, tenue les 3 et 4 octobre 2013 à son siège de Zurich, le Comité exécutif de la Fédération internationale de football association à (Fifa), présidé par Joseph S. Blatter, a jugé utile de prolonger le mandat en cours du comité de normalisation de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot).Pressé de retrouver ses affaires et sa province, l’Ogooué-Maritime, le président du Comité de normalisation de la Fegafoot, Dieudonné Likouni Ndoumbou, devra prendre...
(Gabon Eco 10/10/13)
Le chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba se rendra à l'île Maurice du 16 au 18 octobre dans le cadre d'une visite officielle.Selon le journal mauricien"Défi Quotidien", le Président gabonais séjournera à l'ile Maurice durant 2 jours .Cette visite officielle a pour but la signature d'un accord de principe de promotion du tourisme entre le Gabon et l'île Maurice.Cet accord visera donc à favoriser le développement des flux touristiques entre les deux pays et permettra ainsi la découverte de la richesse touristique de ces deux destinations dans le but de mettre en avant la diversité culturelle de chaque pays.Le Président de la République sera accompagné par une délégation d'une cinquantaine de personnalités. Auteur : PEO

Pages