Mercredi 23 Août 2017

Gabon

(Gabon Review 05/09/13)
Face à la forte demande du marché, la compagnie aérienne Afric Aviation va désormais desservir Douala, au Cameroun, au départ de Libreville à raison de quatre vols hebdomadaires. Le vol inaugural entre les deux villes s’est effectué le 1er septembre dernier. Selon Alfred Pierre Etouke, directeur général d’Afric Aviation, le choix de la capitale économique camerounaise est motivé par une demande forte et croissante du marché gabonais, suite à la disparition d’Air Service, dernière compagnie nationale à desservir la ligne Libreville-Douala. «Depuis le départ des compagnies gabonaises, il y a une forte demande sur cette ligne. Afric Aviation vient ainsi de combler le manque laissé par les compagnies qui ont arrêté de desservir Douala au départ du Gabon. Au départ...
(Journal de Bangui 05/09/13)
La situation en République centrafricaine préoccupe l’Union Africaine. C’est pourquoi des rencontres entre la Commission de l'UA et le Secrétariat général de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) ont été initiées à Addis-Abeba en Ethiopie. Il était question pour les deux institutions de s’entendre sur le processus à mettre sur pieds dans le cadre de la transition de la Mission de consolidation de la paix de la CEEAC en République centrafricaine-RCA (MICOPAX) à la Mission internationale de soutien à la RCA sous conduite africaine (MISCA). Pour cela, l’UA et la CEEAC vont fignoler les éléments nécessaires à l’avancement de la transition tels que la mise en place du Quartier général de la MISCA et de ses différentes...
(Gabon Review 05/09/13)
Selon la Cour constitutionnelle du Gabon, les élections locales et municipales devraient avoir lieu fin-novembre. Le processus d’enrôlement pour l’élaboration d’un fichier électoral biométrique a été lancé, mais l’opération sert désormais de prétexte à tous les états-majors des partis pour battre campagne avant la campagne. Dans les états-majors des partis politiques, de même qu’au ministère de l’Intérieur et même à la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap), organisme chargé de l’organisation, de la gestion et de la supervision des élections, la pression monte. Même si les candidatures n’ont pas été enregistrées officiellement, on remarque que dans les formations politiques, les préparatifs s’intensifient. On n’est cependant pas encore officiellement en campagne. Pour le moment, l’heure est à la sensibilisation de...
(Gabonews 05/09/13)
Ce jeudi, 5 septembre 2013, à l’occasion de la célébration de la 2ème édition de la Journée internationale de la Charité, le Chef de l’Etat Gabonais, Ali Bongo Ondimba, invite à travers un message « pédagogique » publié sur sa page facebook, l’ensemble de ses concitoyens à « partager les valeurs de solidarité ». « Je suis convaincu que le monde nouveau qui se dessine sera d’autant plus harmonieux si le partage et la générosité permettent d’y associer les plus faibles et démunis. Notre pays peut être fier de partager ces grandes valeurs de solidarité grâce notamment au travail remarquable des associations ou des Fondations, et aux mesures de solidarité nationale qui sont mises en place pour aider nos compatriotes...
(Gabon Review 05/09/13)
La Présidence de la République gabonaise, auteure de «détournements de fonds» ? L’idée semble folle et très osée. Pourtant, au regard du silence de certains agents censés contrôler officiellement l’exécution du budget, il subsiste quelques doutes à ce jour. On n’est en tout cas pas certain que les fonds cumulés du budget depuis 2011 aient véritablement servis au seul développement du pays. Les budgets de 2011 à 2013 auraient servi à d’autres fins, à en croire certaines indiscrétions prêtant à la Présidence de la République d’avoir «détourné» pour d’autres besoins, notamment personnels, les deniers de la nation. Le journal Echos du Nord (n°195 du 2 septembre 2013) qui, comme de nombreux confrères, s’est intéressé à cette affaire pour le moins...
(Gabon Eco 05/09/13)
Dany Manfoumbi, ressortissant gabonais vivant en France, aurait exécuté un journaliste français sur ordre du fils de celui-ci. L'auteur et l'instigateur présumés de ce crime sont tous les deux en comparution devant la cour d'assises depuis le lundi 2 septembre. C'est dans un véritable guet-apens que Bernard Mazières est tombé la veille de Noël 2010 .Lorsque son fils de 17 ans, absent du domicile qu'ils partageaient tous les deux, l'a appelé dans la nuit du 23 au 24 décembre pour le prévenir de l'arrivée d'un de ses amis venu récupérer un casque audio, le journaliste ne se doutait pas qu'il vivait là ses derniers instants. L'ami en question n'était autre que Dany Manfoumbi , un négociant en immobilier qui avait...
(Gabon Review 05/09/13)
Homosexualité, hypocrisie ou politisation de l’art, tout y était. De l’avis de nombreux mélomanes, le rap gabonais a perdu le poignant qui le caractérisait entre les années 1990 et la moitié des années 2000. Si à cette période le pays avait enregistré un ensemble de compositions aussi «authentiques» les unes que les autres, aujourd’hui, il semble que le suivisme, la bassesse et l’appât du gain aient eu raison de l’art au Gabon et notamment des artistes de rap dans le cas d’espèce. Mais c’était sans compter avec F.A.N.G dont la dernière production, dénonciatrice, fait un énorme buzz sur la toile mondiale depuis une semaine. Après le conflit opposant Kôba à Shad’M en 2005, plus aucun rappeur ne s’était ouvertement positionné...
(Gabon Eco 05/09/13)
Depuis la signature en 2010 du partenariat entre la société Olam Gabon et l’Etat gabonais pour le projet Olam Palm, ce dernier a, en 3 ans, fait bien du chemin sur le terrain.L’un des sites noyau de ce projet, la plantation Awala (Kango), s’étendant sur une superficie de 20.000 hectares, dont 7000 exploitables, a largement le potentiel de permettre à Olam Gabon d’atteindre son objectif qui est de devenir le 1er producteur d’huile de palme de la sous-région, et même de l’Afrique subsaharienne. Installée depuis quelques années au Gabon, la société singapourienne Olam a, parmi ses diverses activités, choisi d’accompagner l’Etat gabonais dans son combat pour l’autosuffisance alimentaire du pays. Et parmi ses projets agricoles d’envergure, figure en bonne place...
(Gabon Actu 05/09/13)
Le directeur général d’Airtel Gabon, Antoine Pamboro et celui de Total Marketing Gabon, Félix Boni ont paraphé ce mardi à Libreville un accord d’achat de carburant et autres produits pétroliers via Airtel Money, un service de paiement par téléphone, a constaté un reporter de Gabonactu.com. Pour bénéficier de ce service dans les stations services de Total Marketing, les clients doivent être au préalable abonnés d’Airtel, une entreprise de la téléphonie mobile. Ces abonnés doivent ensuite disposer d’un compte Airtel Money, est un portefeuille électronique. « En tant que société commerciale, Total Marketing Gabon ne peut rester en marge de ce développement technologique. Nous sommes convaincus que grâce à des partenariats plus solides entre les operateurs de réseaux téléphoniques, et les...
(Gabon Eco 05/09/13)
A peine la circulation sur les nouveaux échangeurs a été ouverte aux poids lourds que déjà, on relève les premiers incidents.Dans un communiqué publié le 30 août dernier, le ministère de la Promotion des investissements, des Travaux publics, des Transports, de l’Habitat et du Tourisme, chargé de l’Aménagement du territoire, et l’Agence Nationale des Grands Travaux (ANGT) ont annoncé l'ouverture à la circulation des camions sur les échangeurs de IAI, de Nzeng-Ayong et du carrefour des Charbonnages. Objectif de cette ouverture de circulation: rendre fluide la circulation sur la voie express de Libreville durant une durée provisoire de 6 mois, sur les ponts érigés au niveau des carrefours Charbonnages, Nzeng-Ayong et IAI. Une décision que les usagers de la route...
(Gabon Review 05/09/13)
Alors que la sélection nationale des U20 s’apprête à affronter les Lions de la Téranga du Sénégal, le 7 septembre 2013, pour leur premier match dans le cadre des Jeux de la francophonie, nombreux se demandent ce qui ne va pas exactement dans l’encadrement technique de l’équipe gabonaise. Plusieurs voix s’élèvent, en effet, dans l’opinion sportive nationale qui s’étonnent de la composition des U20, déjà laminés par la réserve de l’Olympique de Marseille le 2 septembre au stade synthétique de la commune de Plan-de-Cuques, non loin de Marseille en France. A ce qu’il semble, la liste élaborée par l’ancien Directeur technique national (DTN), Claude Albert Mbourounot, le 2 septembre dernier face aux français, n’a rien avoir avec celle proposée par...
(Xinhua 05/09/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- Les experts ont appelé mercredi les gouvernements africains à investir plus de ressources pour booster l'agriculture afin d'atteindre la sécurité alimentaire et sortir des millions de personnes de la pauvreté. Les experts de l'Alliance pour une Révolution Verte en Afrique (AGRA) ont déclaré que consacrer plus de ressources et d'efforts à l'agriculture aura un grand impact sur la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté sur le continent. « Si nous voulons obtenir une Révolution Verte en Afrique, nous devons enregistrer et comprendre dans quels domaines nous faisons des progrès, mais également dans lesquels nous sommes à la traîne », a déclaré mercredi le vice-président de l'AGRA, Strive Masiyiwa. M. Masiyiwa, qui s'est exprimé lors du...
(Xinhua 05/09/13)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Les conditions sanitaires de la femme en Afrique demeurent insuffisantes dont les raisons sont dues à la pauvreté, la discrimination, les inégalités, les pratiques culturelles néfastes et l'analphabétisme dans la région. Ce constat a été fait mercredi à Brazzaville, au Congo, par les participants à la 63ème session annuelle du Comité régional de l'OMS/Afrique, examinant un document intitulé "Relever le défi en matière de santé de la femme en Afrique : Rapport de la Commission sur la Santé de la femme dans la région africaine". Selon les ministres africains de la Santé, les femmes africaines continuent à subir du lourd tribut de la morbidité et la mortalité prématurée qui émanent du manque d'accès aux services de santé...
(Xinhua 05/09/13)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La Région africaine de l'Organisation mondiale de la santé (OMS/Afro) a enregistré en 2012 une forte régression de 81 % des cas des poliovirus sauvage notifiés, selon un rapport présenté mercredi à la 63ème session du comité régional qui se tient au siège de l'OMS/Afro à Brazzaville, en République du Congo. « Les cas de poliovirus sauvage notifiés dans la région africaine ont régressé de 81 %, passant de 691 cas notifiés en 2009 à 128 cas notifiés en 2012 », précise le rapport, soulignant qu' « en juin 2013, le Nigéria était le seul pays d'endémie de poliomyélite dans la région. Aucun cas n'a été notifié dans les trois pays (Angola, Tchad, République Démocratique du Congo)...
(Xinhua 05/09/13)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La 63ème session du comité régional de l'Organisation mondiale de la santé pour l' Afrique (OMS/Afro) a encouragé mercredi à la capitale congolaise Brazzaville, les 47 Etats membres africains, à promouvoir la cybersanté, pour améliorer les résultats en matière de santé des populations. « Les pays et les populations de notre région doivent embrasser, promouvoir et intensifier l'utilisation de la cybersanté », a plaidé le responsable de l'Observatoire africain de la Santé (OAS) et de l'Unité de gestion du Savoir à l'OMS/Afro, le Dr Derege Kebede. Selon l'OMS/Afro, au cours des dernières années, le domaine de la cybersanté qui est définit comme « l'utilisation rentable et sécurisée des technologies de l'information et la communication, pour la santé...
(Gabon Review 04/09/13)
Alors que les carottes semblent cuites pour Jean-François Ntoutoume Emane, et que ses chances de reprendre la gestion de l’Hôtel de ville au compte du Parti démocratique gabonais (PDG) s’amenuisent à mesure qu’on s’achemine vers les élections locales, Hugues-Alexandre Barro Chambrier apparaît comme le prochain candidat adoubé par le parti présidentiel en vu de doucher les espoirs Jean Eyeghe Ndong. Mais pour qui roule le fils de Chambrier ?Si l’on s’en tient à la norme, officieuse, établie par l’ancien président, feu Omar Bongo, après la gestion de la mairie centrale de Libreville par un Fang de l’Estuaire, le tour revient sans conteste à un Myènè. Vu de cette façon, Jean Eyeghe Ndong, avec le soutien ou non du chef de...
(Gabon Review 04/09/13)
Face à la dépendance chronique du Gabon en matière de denrées alimentaires, le gouvernement s’empresse de trouver des solutions. Ainsi, 10 fermes agropastorales, actuellement en chantier, devraient toutes être livrées en mars 2014 avec la possibilité d’offrir au Gabon de meilleures perspectives de production de poissons et d’œufs. C’est du moins ce qu’a annoncé, Jean-René Nzamba Mombo, directeur général de l’Agriculture, dans un entretien accordé au journal Gabon Matin. «Les fermes agropastorales pourraient avoir une production significative pour aider à couvrir les besoins de la consommation d’œufs et du poisson», a-t-il indiqué, ajoutant que «les modules de pisciculture mis en place pourront produire, au bout de six mois, 600 kilogramme de poisson sur un bassin de 21 mètres carrés, notamment...
(Gabon Review 04/09/13)
Plusieurs centaines de retraités Gabonais, répartis à travers le pays, ne percevraient pas leur pension militaire depuis la mise en place du service de sécurité au sein du Trésor public. Pourtant, à en croire les agents du ministère du Budget, ces pensions sont bel et bien versées chaque année. Où va donc cet argent ? Seul le commandant de gendarmerie Serges Binga, confondu en justice, semble en avoir la réponse. L’affaire a véritablement été portée à la connaissance des populations il y a trois semaines quand M. Mbela, agent de sécurité en fonction au Trésor d’Owendo a déposé plainte contre son employeur pour «licenciement abusif» auprès de l’Inspection du travail. La plainte reçue, l’institution a alors demandé à entendre la...
(Gabon Review 04/09/13)
En dehors des réalisations inscrites dans le programme officiel de développement du pays par le chef de l’Etat, ces trois dernières années ont été marquées par une multiplication effarante du nombre d’édifices privés dans la capitale et sa périphérie. Sur l’ensemble du territoire national et particulièrement à Libreville, de nombreux immeubles et autres bâtiments sont en construction, les uns plus onéreux que les autres, et le plus souvent réalisés à l’initiative des particuliers. Ce qui amène à la question de l’origine de l’argent nécessaire à ces réalisations. Depuis quelques temps, Libreville est frappée de ce que les Italiens nomment la boulimie de la pierre, caractérisée par l’édification effrénée de nouvelles bâtisses. Ce qui n’est pas une mauvaise chose en soi,...
(Gabon Review 04/09/13)
Annoncée depuis des semaines, l’opération officielle de cotation des actions de la Société d’investissement pour l’agriculture tropicale (Siat-Gabon), filiale gabonaise du groupe Belge Siat, s’est déroulée ce mardi 3 septembre 2013, au siège de la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC) à Libreville en présence du Premier ministre gabonais, Raymond Ndong Sima.Certes loin des 20% initialement prévus, Siat Gabon a fini par introduire, le 3 septembre, 5,5% de son capital à la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC), à Libreville. L’opération a également permis le lancement de la première opération du compartiment des actions de la BVMAC depuis sa création en 2003. Techniquement, l’introduction en bourse de Siat se caractérise par la cession de 1.170.000 actions, dématérialisées...

Pages