Mardi 24 Octobre 2017

Gabon

(Gabon Eco 01/10/13)
La nouvelle note attribuée à l'économie gabonaise par l'agence de notation Standard & Poor’s est BB-/Stable/B.Une note légèrement appréciable au regard de la précédente évaluation de cette institution internationale qui était de BB-/Négatif/B.BB-/Stable/B est la nouvelle note après appréciation de la situation économique du pays, que les responsables de l'agence de notation Standard & Poor’s ont attribué au Gabon.Cette note intervient quelques mois après le séjour à Libreville (en juillet 2013) d'experts de cette agence de notation qui avaient eu l'occasion de rencontrer le ministre de l'Economie Luc Oyoubi.En effet, « c'est grâce à la cohérence du Plan Stratégique Gabon Emergent, aux réalisations encourageantes déjà palpables, au taux de croissance du secteur hors pétrole de l'ordre de 10%, à la...
(Agence Gabonaise de Presse 01/10/13)
FRANCEVILLE (AGP)- Le nouveau siège de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) pour la province du Haut-Ogooué (sud-est) a été inauguré samedi dernier à Franceville par le ministre de l’Economie, Luc Oyoubi et de la ministre déléguée à la Santé, Alice Bikissa Nembé.La cérémonie a été matérialisée par la coupure symbolique du ruban, avant la visite de différents services répartis sur les deux niveaux du bâtiment rénové de l’ancienne caisse nationale de garantie sociale, sis à quelques encablures du complexe administratif abritant les services de la préfecture et quelques services provinciaux.Le ministre Oyoubi a loué les efforts accomplis par la CNAMGS dans la mise en œuvre de la politique du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba...
(Gabon Review 01/10/13)
Quelques années après son départ de la mairie d’Oyem, Vincent Essono Mengue a refait parler de lui, jeudi 26 septembre dernier. En se portant à nouveau candidat au Conseil municipal du chef-lieu du Woleu-Ntem, l’homme qui a dit entendre les cris et les plaintes des populations de sa localité, envisage de redonner à la ville son visage d’antan.Depuis quelques temps, comme pour de nombreuses villes gabonaises, la commune d’Oyem croupi sous les immondices. Pour plusieurs riverains, il semble même que l’équipe mise en place par la mairesse actuelle, Rose Allogho Mengara ait été depuis bien longtemps débordée par le travail devant permettre de redonner ses belles couleurs à la ville. Au regard de cet état pour le moins dégradant aussi...
(Gabonews 01/10/13)
Rencontre des partis politiques de l’opposition membres de l’Union des Forces pour l’Alternance (UFA), ce mardi, au siège de l’ancienne Sobraga dans le 1er arrondissement de Libreville en vue d’examiner et étudier les différentes stratégies à mettre en place pour aborder les futures élections locales de novembre 2013 avec sérénité.Selon une source proche de l'UFA, il s’agira d’étudier la possibilité d’insertion des cadres de l’ex- Union nationale au sein des autres partis membres de l’UFA. Au cas contraire, ces derniers constitueront des listes indépendantes aux prochaines locales. C’est le cas du dernier Premier Ministre du défunt président de la République, Jean Eyeghé Ndong par ailleurs, ancien vice – président de l’ex Union Nationale qui a déjà annoncé ses ambitions de...
(Gabon Review 01/10/13)
Guerre de clans, roublardise des uns à l’encontre des autres, peaux de banane sous les pieds des «chers camarades», et des meilleurs, il semble que le Parti démocratique gabonais (PDG) soit en passe d’imploser. Deux personnalités de cette formation politique nourrissent même le projet : se partager la province de l’Estuaire en imposant prochainement leurs propres listes aux hiérarques. Retour de tensions en perspective.Il y a quelques semaines, la visite inopinée de Laure Olga Gondjout au domicile de Paul Biyoghe Mba avait surpris plus d’un. S’il n’est pas contesté que les deux « camarades » ont une relation amicale soutenue, ce qui avait étonné c’est l’heure de la fameuse visite qui, a-t-on indiqué, s’était déroulée dans la nuit. Pourquoi Laure...
(Gabon Review 01/10/13)
A l’approche des élections locales de novembre prochain, plusieurs Gabonais se démènent tant bien que mal pour se faire remarquer.Qui pour chercher pitance, qui pour courir désespérément un électorat.Le pire : de prétendus journalistes s’y mettent sans vergogne, en multipliant des initiatives aussi farfelues que rétrogrades.A l’approche des prochaines élections locales, de plus en plus de Gabonais se sont vus soudainement dotés de facultés politiques aussi curieuses et ambigües les unes que les autres. Si jusque-là seuls les hommes politiques issus de toutes les tendances et colorations politiques s’étaient illustrés de façon plus ou moins correcte, il semble que les médias, et notamment nombre de ses praticiens s’y sont également mis.En effet, ces derniers temps, l’univers médiatique national et international...
(Gabonews 01/10/13)
La nouvelle agence Poste bank de Mouila, a été récemment inaugurée par le ministre l'Economie Numérique, de la Communication et de la Poste, Blaise Louembé, en présence de ses collègues pour la plupart originaires de la province de la Ngounié et des autorités locales.C'est la première agence ouverte à l'intérieur du pays, une étape importante pour la Poste gabonaise qui par cette succursale, veut confirmer sa représentativité tel que l'ambitionnent ses responsables, avec un accent mis sur la qualité du personnel.Selon le Président Directeur Général de Poste bank, Alfred Mabika qui a planté le décor, l'agence Poste bank de Mouila est un « puissant levier économique qui arrive à point nommé pour accompagner les populations et les opérateurs économiques vers...
(L'Union 01/10/13)
L'extension des agences PosteBank à l'ensemble du territoire reste un objectif pour les administrateurs de cette institutions financière. Lesquels estime que ce déploiement participe de la bancarisation des ménages modestes. Mais, il faudra recapitaliser la banque pour un meilleur fonctionnement.La Banque postale (Postebank) est née de la fusion des anciens services financiers de la Caisse d'épargne postale (CEP) et du Centre des chèques postaux (CCP). Cette fusion en institution financière d'épargne et de crédits a trois avantages. D'abord, elle offre aux personnes économiquement faibles l'occasion d'ouvrir un compte avec seulement 30 000 francs et un service universel bancaire avec un taux d'intérêt en dessous de 14%.Ensuite, il s'agit de rapprocher la Banque postale des nombreux compatriotes qui, pour toucher par...
(Gabon Review 01/10/13)
Le ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, Christiane Rose Ossouka Raponda, a procédé ce lundi 30 septembre 2013 à l’esplanade du ministère de la Fonction publique au lancement de l’opération d’identification des agents publics sans affectation.L’initiative qui vise à assainir le fichier des agents civils de l’Etat, s’étendra jusqu’au mois de janvier 2014.Tôt ce lundi 30 septembre, l’esplanade du ministère de la Fonction publique a été envahie par les agents de l’Etat gabonais dont les noms et matricules parus dans le quotidien L’union du samedi 28 septembre 2013 indiquent que leurs affectations ne sont pas clairement définies ou connues. Il s’est agit particulièrement des agents des ministères de la Promotion des investissements, des Travaux publics,...
(Infos Gabon 01/10/13)
Allocution devant l’Assemblée générale des Nations Unies, rencontres avec plusieurs chefs d’État, séance de travail avec le secrétaire général Ban Ki-moon, intervention à la réunion annuelle de Clinton Global Initiative, présidence de la réunion de haut niveau Gabon-Allemagne sur le commerce illicite des espèces menacées, signature du Traité sur le commerce des armes : au cours d’une dense semaine diplomatique à New York, Ali Bongo Ondimba a fait entendre la voix du Gabon sur les questions internationales et les problèmes africains, rapporte la presse présidentielle.OMD – les bons résultats du Gabon Alors que tant de crises entravent le développement de l’Afrique, le président gabonais s’est félicité des progrès « considérables » accomplis dans son pays par rapport aux Objectifs du...
(Gabon Actu 01/10/13)
L’Etat chinois a offert au gouvernement gabonais, un prêt préférentiel de 64,8 milliards de FCFA (810 000 000 de Yuans Renminbi) pour construire la route Port-Gentil – Omboué, longue de 93 km.L’accord relatif à l’attribution de ce prêt a été signé ce lundi à Libreville entre le ministre gabonais de l’Economie, Luc Oyoubi et l’ambassadeur de Chine au Gabon, Sun Jiwen.L’enveloppe servira également à construire un pont sur le fleuve Ogooué vers Booué au centre du Gabon.Le Gabon remboursera le prêt pendant 20 ans y compris une période de grâce de 7 ans à un taux d’intérêt de 2%.Port-Gentil, située dans une presque île est l’une des villes gabonaises les plus enclavées. L’avion et le bateau sont actuellement les seuls...
(Nouvelles du Gabon 01/10/13)
L’opérateur de téléphonie mobile Airtel Gabon, par l’intermédiaire d’ un communiqué de presse, a tenu à rassurer ses clients sur la poursuite normale de ses activités et le respect de ses obligations fiscales vis-à-vis de l’Etat.Voici l’intégralité du communiqué.En date du 26 septembre 2013 à 14h 30, une autorisation de procéder aux visite et saisie conservatoire a été notifié à la Direction Générale de AIRTEL GABON SA par le Procureur de la République suite à une plainte initiée par la Direction Générale des Impôts (DGI).Cette autorisation donne l’opportunité aux agents de la DGI d’accéder à nos archives dans le cadre d’un contrôle fiscal qui vise la cession d’actifs de ZAIN AFRICA au Groupe Bharti Airtel.Conformément à notre vocation d’Entreprise citoyenne,...
(Gabonews 01/10/13)
La prestation du roi du « Tandima », Vickos Ekondo et sa troupe vendredi dernier dans le 16è arrondissement de Paris, lors de la célébration, en différé, du 53è anniversaire de l'indépendance du Gabon, a séduit la communauté gabonaise.La prestation de l'artiste gabonais et sa troupe ayant été telle que tout le public présent à la fête à l'Ambassade du Gabon en France, l'a unanimement jugée de meilleure, talentueuse et percutante.Trempé dans sa traditionnelle tenue de scène, le chanteur de «Lost voices » a laissé le public pantois. Et son triomphe tient avant tout à son propre talent, à l'origine de son rythme basé essentiellement sur les danses traditionnelles du pays et de ses danseurs et danseuses aux reins de...
(Nouvelles du Gabon 01/10/13)
Les équipes masculine et féminine du Stade Mandji représenteront le Gabon lors de la 35è édition de la Ligue africaine des clubs champions de handball qui se disputera du 2 au 13 octobre prochain à Marrakech en terre marocaine.L'ambition de nos ambassadeurs étant de faire comme, ou mieux, que Phoenix et Salinas, qui ont fini parmi les huit meilleurs du continent au 29è Championnat d'Afrique des vainqueurs de coupes, qui s'est joué du 17 au 28 avril dernier à Hammamet en Tunisie.Chez les dames, le Stade Mandji, qui devrait enregistrer le renfort des joueuses d'autres formations nationales ou étrangères, affrontera dans le groupe A, les kenyanes de Nairobi Water Queens, les congolaises (RDC) d’héritage et les angolaises de Petro Atletico...
(AFP 01/10/13)
JOHANNESBURG, 1 octobre 2013 (AFP) - Les plus pauvres des Africains disent qu'ils ne profitent toujours pas de l'essor économique que connaît actuellement le continent, selon un sondage d'Afrobaromètre conduit dans 34 pays et publié mardi. "Satisfaire les besoins de base quotidiens reste un défi majeur pour la majorité des Africains, même à un moment où leurs pays font état de progrès économiques impressionnants", a commenté Afrobaromètre, qui présentait son étude à Johannesburg. L'économie de l'Afrique devrait croître de près de 5% cette année. Mais bien que leurs pays bénéficient des taux de croissance parmi les plus élevés du monde, de nombreux Africains manquent toujours d'eau et de nourriture, n'ont pas un accès suffisant aux soins et sont souvent à...
(Xinhua 01/10/13)
Malgré des progrès spectaculaires au cours des 20 dernières années, l'Afrique reste confrontée à des défis majeurs tels que les inégalités, la mauvaise gouvernance, et la corruption, a déclaré la vice- directrice du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), Anne-Birgitte Albrectsen.La vice-directrice a tenu ces propos lundi à l'ouverture de la session des experts de la Conférence régionale africaine sur la population et le développement, organisée à Addis Abeba par la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (UN-CEA), l' Union africaine (UA) et le FNUAP.La vice-directrice a souligné que les pays africains avaient démontré une forte volonté politique pour ce qui est d'éradiquer la pauvreté, de créer des opportunités d'emploi pour les jeunes, d' assurer le droit...
(Gabonews 30/09/13)
Le Centre des Libéraux Réformateurs s’est réuni le week-end écoulé pour évoquer les prochaines élections locales qui permettront de renouveler les conseils départementaux et municipaux le 23 novembre prochain.« Le CLR sera bel et bien présent », c’est en tout cas le message que Jean-Boniface Assélé a tenu à passer à ses militants au moment où les états majors des partis et camps politiques affinent leurs listes.Le parti sera présent dans 57 circonscriptions de neuf provinces du Gabon. Le CLR a bien l’intention de conquérir suffisamment de sièges.A Libreville et dans toutes les grandes villes et départements importants, Jean-Boniface Assélé annonce des listes. Sauf dans le 3ème arrondissement de Port-Gentil que le CLR trouve imprenable et dans la commune de...
(Gabon Review 30/09/13)
S’inscrivant dans la volonté du Gabon de donner un nouveau souffle à l’industrie pétrolière à travers l’offshore profond et semi-profond et la mise en place d’un nouveau cadre réglementaire attractif, «The Report : Gabon 2013», publié par le cabinet de recherche économique et de conseil Oxford Business Group (OBG) fera un survol du secteur pétrolier gabonais.Des perspectives du secteur à son importance pour l’économie nationale, en passant par code des hydrocarbures revisité afin de favoriser l’arrivée de nouveaux investisseurs, la prochaine publication n’éludera aucun point. «Malgré une stabilisation de la production pétrolière ces dernières années, on s’attend à ce que la promulgation du nouveau code des hydrocarbures, en plus du lancement de nouveaux blocs, galvanise, sur la durée, l’activité en...
(Gabonews 30/09/13)
L'Ambassadeur et Haut Représentant du Gabon en France, son Excellence Monsieur Germain Ngoyo Moussavou a exhorté vendredi soir, dans le 16è arrondissement de Paris, lors de la célébration en différé du 53è anniversaire de l'indépendance du Gabon (17 août 1960), les investisseurs français à investir au Gabon.« A l’endroit des investisseurs, je veux vous dire que le Gabon est une terre d’opportunités pour les investissements dans plusieurs secteurs jugés prioritaires pour son développement. Je pense notamment au bois, à l’industrie, à l’énergie, aux mines, à l’agriculture, à l’élevage, à l’économie numérique, à la santé, à l’éducation, ainsi qu’aux infrastructures dont le coût d’investissement est évalué à environ 10 milliards d’euros. Ce sont autant de domaines dans lesquels vous trouverez trois...
(Agence Gabonaise de Presse 30/09/13)
OYEM (AGP) - L’ancien maire d’Oyem élu sous la bannière du Rassemblement pour le Gabon (RPG), Vincent Essono Mengue a annoncé sa candidature à la mairie de la commune, samedi à la place des fêtes de la ville.‘’Oui, je serai bien candidat à la mairie d’Oyem, pour répondre aux multiples sollicitations dont je fais l’objet’’, c’est avec cette déclaration que Vincent Essono Mengué a rendu public sa candidature à la mairie de la ville d’Oyem.Devant une foule venue nombreuse, l’ancien édile de la commune d’Oyem a donné les raisons de son retour à la mairie de cette localité. ‘’Beaucoup d’entre vous, pour ne pas dire la majorité d’entre vous, n’avez cessé de me demander de reprendre la mairie d’Oyem’’, a...

Pages