Mardi 23 Mai 2017

Gabon

(Gabon Eco 22/07/13)
Le vice- Premier Ministre et Ministre des finances de Maurice, Xavier-Luc Duval et le Ministre des Affaires Etrangères du Gabon, Emmanuel Issozet Ngondet ont signé un accord de non double imposition des investissements. Ils visent à renforcer les liens économiques et fournir un cadre fiscal pour les hommes d'affaires des deux pays. L'accord a été signé vendredi 19 juillet à Port-Louis à Maurice. L'accord signé à Port-Louis à Maurice est une nouvelle impulsion donnée aux relations des deux pays partenaires. En effet, la double imposition était jusqu’alors un obstacle aux activités transfrontalières, et son élimination prévoit la réduction de la fiscalité à la source, ou son exemption sur différentes sources de revenus. C'est donc dans ce sens que l'accord de...
(Gabon Eco 22/07/13)
Le Délégué National du Parti Démocratique Gabonais, Vivien Pés, a accordé une interview à la rédaction de Gaboneco pour faire le bilan de ses actions suite à une tournée à but solidaire qu’il a récemment initiée sous la tutelle de son parti politique.Gaboneco (GE) : Qui est Vivien Péa ? Comment êtes-vous arrivé en politique ? Vivien Péa (VP) : Mon nom est Vivien Patrice Lloyd Amos Makaga Péa. Jeune gabonais qui a fait son baptême d’immersion en politique très jeune. Depuis le lycée d'Etat de l'Estuaire où j’ai effectué une partie de mon cursus secondaire, je m’intéressais déjà à la vie associative notamment en m’impliquant dans les activités de la coopérative. Ensuite, la création du premier Parlement des jeunes...
(Agence Ecofin 22/07/13)
(Agence Ecofin) - Le Fonds Afrique50 de la Banque africaine de développement (BAD) est devenu vendredi 19 juillet le le principal véhicule financier pour les infrastructures du continent. « Nous, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine (CUA), Dr Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), M. Donald Kaberuka, président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), les communautés économiques régionales, les institutions régionales de financement du développement et l’Agence de planification et de coordination du NEPAD, renforçons notre coopération dans la quête de nouveaux instruments innovants pour augmenter de manière significative les investissements dans l’infrastructure régionale et continentale en appui à la transformation de l’Afrique », déclare le communiqué commun...
(Xinhua 22/07/13)
ZHENGZHOU -- Poings serrés, coups de pied sautés et coups de poing éclairs -- le kung-fu Shaolin a fait forte impression sur les enfants du village de Mabre N' guessan Valérie, en Côte d'Ivoire. "Le temple de Shaolin est très connu dans mon pays. Je suis tombé amoureux du kung-fu de Shaolin en regardant le film 'La 36e Chambre de Shaolin' à l'âge de dix ans", se rappelle Valérie, aujourd'hui âgé de 23 ans, en s'exprimant avec un léger accent français. Cependant, les rêves des enfants de son village ont pour la plupart été entravés par la pauvreté. Faute d'éducation et de formation, beaucoup luttent pour survivre. "Je suis chanceux", déclare Valérie, qui est entré au temple de Shaolin en...
(La Dépêche du Midi 20/07/13)
Le siège social de la société JC Couzinié Consultant, créée en 1997 par Jean-Claude Couzinié, est installé au Carla, sur la commune de Lagarrigue. Cette société, spécialisée dans la création et l’installation de logiciels sur mesure, a récemment signé un contrat avec une société gabonaise d’exploitation forestière et de transformation du bois. Jean-Claude Couzinié vient d’effectuer un séjour de plus d’un mois en plein cœur de la forêt équatoriale pour installer la solution logicielle et former les utilisateurs. Ce dispositif technique, qui consiste en la mise en place de moyens de traçabilité des grumes par codes-barres, est particulièrement innovant pour le Gabon, il s’agit même d’une première. Durant sa mission, à son expérience professionnelle s’est ajoutée une expérience humaine hors...
(Xinhua 20/07/13)
YAOUNDE -- Face aux besoins de financement de l'économie, la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) s'est déclarée vendredi à Yaoundé prête à « ouvrir une ligne de crédit peut-être de 1 000 milliards (FCFA, 2 milliards de dollars, NDLR) à la BDEAC » (Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale), selon le gouverneur Lucas Abaga Nchama. Ces fonds, a expliqué à la presse le patron de la banque centrale régionale et président du comité de politique monétaire réuni vendredi dans la capitale camerounaise, pourront « se libérer au fur et à mesure qu'on présente les projets ». « La BEAC doit, je l'espère, dans un avenir proche, pouvoir contribuer au financement de l'économie », a affirmé Abaga...
(Xinhua 20/07/13)
YAOUNDE -- Le comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) réuni vendredi au siège de cette institution à Yaoundé a décidé de baisser de 4 à 3,5% son taux directeur en vue de « stimuler la croissance économique », a déclaré à la presse Lucas Abaga Nchama, gouverneur de la banque centrale régionale et président du comité de politique monétaire. En dépit d'une surliquidité des banques, la CEMAC est un espace communautaire confronté à un problème de financement de l'économie. En décidant de baisser le taux de crédit, le comité de politique monétaire de la BEAC affirme vouloir favoriser l'accès aux crédits des opérateurs économiques de la région, d'après Abaga Nchama. « Nous sommes...
(Xinhua 20/07/13)
YAOUNDE -- Contre 3,2% en 2013, la croissance économique de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) pourra s'accélérer pour s'établir à 6% en moyenne entre 2014 et 2016, d'après les prévisions révélées vendredi à Yaoundé par la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) après une réunion du comité de politique monétaire. Ce regain d'activité sera la résultante d'un contexte favorable lié principalement à mise en oeuvre prometteuse « des projets structurants, dans les secteurs miniers, énergétiques et des infrastructures et, dans une moindre mesure, (au) profil de la production pétrolière », mentionne un communiqué du gouverneur de la BEAC et président du comité de politique monétaire, Lucas Abaga Nchama. A l'exception de la République centrafricaine (RCA),...
(Xinhua 20/07/13)
YAOUNDE -- La Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC, composée du Cameroun, du Congo, du Gabon, de la Guinée équatoriale, de la République centrafricaine et du Tchad) devrait enregistrer une croissance du PIB révisée en baisse de 5,2 à 3,2% en 2013, annonce le comité de politique monétaire régional réuni vendredi à Yaoundé. Révélatrice d'un ralentissement prévisible de l'activité économique dans cette région, cette baisse de croissance est justifiée par plusieurs facteurs comprenant le recul de la production pétrolière, la contraction de la demande mondiale puis la correction à la baisse des investissements publics, a expliqué à la presse Lucas Abaga Nchama, gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). A l'exception de la République centrafricaine...
(Génération Nouvelle 19/07/13)
L'année académique 2012-2013 s'achève progressivement avec la publication des résultats du CEP, BEPC et Baccalauréat de l'enseignement général et technologique. Je tiens personnellement à adresser mes félicitations aux admis d'office de la session du baccalauréat 2013 et je tiens à encourager les élèves programmés pour les épreuves du second. Je profite de cette occasion pour renouveler la nécessité d'avoir un système éducatif performant pour nos enfants afin d'assurer l'avenir de notre pays. Il est de mon devoir que l'école produise chaque année les ressources et compétences indispensables à l'émergence du Gabon et permettre ainsi l’épanouissement de tous. Cela passe aussi par la modernisation des établissements existants et la construction de nouvelles salles de classes dans toutes les provinces avec l'expertise...
(Xinhua 19/07/13)
LIBREVILLE-- Les principaux partis de l'opposition gabonaise ont mis fin à leur bouderie et ont rencontré mercredi le ministre de l'Intérieur, Jean François Ndoungou pour parler des préparatifs des élections municipales de décembre prochain que l'opposition veut transparentes et crédibles. La rencontre entre les deux principales coalitions de l'opposition gabonaise que sont l'Union des forces de l'alternance ( UFA, qui avait boycotté les législatives de 2011) et l'Alliance pour le changement et la restauration (ACR) a eu lieu au cabinet de travail du ministre de l'Intérieur, Jean François Ndongou. Selon Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé, président de l'UFA, les questions relatives à la transparence électorale étaient à l'ordre du jour de cette concertation. L'opposition exige son implication dans le projet d'introduction...
(Agence Gabonaise de Presse 19/07/13)
LIBREVILLE (AGP) - 25 jeunes femmes âgées de 15 à 35 ans lauréates de la 3ème édition d’alphabétisation fonctionnelle, qui a porté sur les petits commerces, ont reçu des mains du centre national d'appui aux organisations des femmes du Gabon (CENAF Gabon) et du Réseau communication éducation et formation des femmes(RECEF), jeudi à Libreville, leur parchemin de fin de stage en présence du ministre de la Famille et des Affaires sociales, Honorine Nzet Bitégué. Le représentant de l’Unicef au Gabon, juste Poaty a indiqué qu’en ‘’choisissant les jeunes filles et les femmes, les CENAF Gabon et le RECEF, organisateurs de la cérémonie, ont opéré une discrimination, mais une discrimination positive’’, soulignant que ‘’l’alphabétisation est un problème particulièrement alarmant chez les...
(Agence Gabonaise de Presse 19/07/13)
TCHIBANGA (AGP) - M. Patrick Paga Biviga, conduit en urgence dimanche au centre hospitalier régional Benjamin-Ngoubou de Tchibanga suite vraisemblablement à une intoxication alimentaire, poursuit normalement son traitement contrairement à une rumeur qui le donne pour mort. Les enquêteurs attendent que le seul rescapé Paga Biviga recouvre toutes ses facultés pour apporter des éclaircissements sur la mort du chercheur enseignant, de son neveu et de son épouse. Le rescapé, neveu de l’épouse de l’enseignant, portait des traces de violence et d’agression physique mais état dans un état comateux. GRSM/PRB
(Agence Gabonaise de Presse 19/07/13)
LIBREVILLE (AGP) - Le révérend pasteur Francis Michel Mbadinga de l’église de réveil Béthanie a décidé dans un libre propos de jeter un regard sur le débat sur la non légalisation du mariage homosexuel au Gabon et le renforcement des mesures répressives contre toutes les formes de déviances sexuelles. L’homme d’église s’exprime en toute franchise. C’est avec satisfaction que j’ai par voix de presse été informé de la plénière au sein de l’Assemblée nationale qui a traité de la problématique du mariage gay et du renforcement du dispositif pénal pour réprimer les déviances sexuelles dans notre pays. Vous êtes sans ignorer que depuis le mois de février, nous avons entrepris une pétition nationale contre les crimes de toutes natures et...
(Gabon Libre 19/07/13)
Auteur : Emmanuel Martin. « Une rockstar qui prêche le capitalisme… Oh la la… Parfois je m’entends et je ne peux pas le croire ! » Et pourtant… Bono l’a bien dit ! Après avoir prêché et organisé pendant des années l’aide internationale pour tenter de solutionner les problèmes de développement… Aujourd’hui le chanteur du groupe de rock mythique irlandais U2, a, à plusieurs reprises reconnu que les vrais remèdes à la pauvreté sont « le commerce et le capitalisme entrepreneurial ». L’aide ne serait qu’une « solution de dépannage »…Ce témoignage est important. Il démontre que même les artistes à l’idéologie parfois utopiste et officiellement « anti-matérialiste » peuvent un jour comprendre les mécanismes de l’économie et du développement...
(Nouvelles du Gabon 19/07/13)
l’Agence d’exécution des activités de la filière forêt -bois (AEAFFB), à organisé récemment, une journée « portes ouvertes » au siège de son institution sis au quartier « cité Damas » dans le 3ième arrondissement de la commune Libreville. L’agence d’exécution des activités de la filière forêt –bois vient d’organisé au siège de son institution une journée « portes ouvertes » en présence du président du conseil d’administration, du directeur général, du corps diplomatique, ainsi que plusieurs cadres d’administration du dit secteur. A en croire les organisateurs, ‘’cette journée « portes ouvertes a permis au grand public de s’informer et de s’approprier les tenants et les aboutissants de la filière forêt-bois à travers le sui-évaluation environnemental, l’étude de l’agréage, des...
(Gabon Review 19/07/13)
Airtel money poursuit l’élargissement de son réseau avec la signature d’un nouveau partenariat avec Ecobank. La signature de cet accord a été annoncée le 16 juillet à Libreville par les directeurs généraux d’Airtel Gabon et d’Ecobank. Une initiative «importante dans la vie de tous nos clients respectifs. Ce partenariat montre clairement le rôle révolutionnaire que la communication mobile peut jouer dans l’amélioration des conditions de vie des communautés que nous servons», a indiqué Antoine Pamboro, le directeur général d’Airtel Gabon, relayé par Gabon Matin. Concrètement, les «clients d’Ecobank pourront désormais effectuer leurs différentes transactions depuis leurs téléphones portables, notamment pour la consultation de solde en temps réel, la consultation du mini historique, l’approvisionnement du compte Airtel money vers le compte...
(Gabon Review 19/07/13)
Lauréates de l’appel à projet «l’Afrique au féminin» de Canal France international (CFI) et Canal + Afrique, les réalisatrices Samantha Biffot et Pauline Mvele ont reçu, le 18 juillet 2013, des mains d’Alexandre Cohen, directeur général de la filiale gabonaise de l’opérateur de télévision payante par satellite en Afrique, l’authentification officielle de leur participation à la suite de l’aventure aux côtés des 13 autres impétrantes retenues sur le continent. Les lauréates gabonaises, Samantha Biffot et Pauline Mvele. Un trimestre, après le lancement du projet «l’Afrique au féminin», a suffi à CFI et Canal + Afrique pour reconnaitre le talent cinématographique féminin gabonais, souvent caché pour multiples raisons. Car, malgré la centaine de candidatures issues de 13 pays d’Afrique francophone subsaharienne,...
(Gabon Review 19/07/13)
D’abord paru dans la dernière livraison de l’hebdomadaire «La Loupe», ce texte signé de Guy Romain Madienguela, qui se présente comme un docteur en sociologie, oscille entre l’analyse lucide de la situation sociopolitique du Gabon, le cri de révolte et l’appel à un sursaut du président Ali bongo et de ses collaborateurs. Gabonreview a choisi de le publier intégralement. Parce qu’il traduit ce que pensent bien de Gabonais. Une scène de la marche contre les crimes dits rituels, le samedi 11 mai 2013. Voyons quelques emplois de l’expression «être aux abois». Autrefois, les «abois» qualifiaient le moment où un animal chassé se trouvait encerclé par la meute et où il ne pouvait plus échapper à la mort. «Etre aux abois»...
(Gabon Review 19/07/13)
Le sursis de plus une semaine accordée au gouvernement semble avoir été très insuffisant pour régler, une fois pour toutes, la question du règlement de la Prime d’incitation à la recherche (Pir), objet du mouvement de grève illimité débuté le 17 juillet 2013 par les enseignants regroupés au sein du Syndicat national des enseignants-chercheurs (Snec). Une vue des syndiqués du Snec. Réunir en assemblée générale le 17 juillet dernier pour constater l’avancement du règlement de leur revendication, les enseignants membres du Syndicat national des enseignants-chercheurs (Snec), ont procédé à un vote qui s’est soldé, à l’unanimité, en faveur d’un arrêt de toutes les activités pédagogiques dans l’ensemble des universités et grandes écoles du Gabon. «À deux semaines de la fin...

Pages