Vendredi 23 Février 2018

Gabon

(Gabonews 22/11/13)
Réagissant à l’issue des de violents affrontements entre les forces armées gabonaises, conduites par des écogardes, et des clandestins, installés dans le Parc National de Minkébé, situé au nord-est du Gabon, ayant fait un mort et plusieurs blessés, le Ministre de l’Intérieur en charge de sécurité publique, Jean François Ndongou, a pris l’engagement de renforcer la sécurité dans cette zone.« A partir du moment où Minkébé est déclaré zone militaire, plus personne ne doit accéder à ce périmètre, mais malheureusement nous avons découvert récemment des personnes ayant repris l’activité de la recherche de l’or.Nous allons renforcer la sécurité dans cette zone parce qu’elle est située à proximité d’un parc. Des dispositions législatives et réglementaires ont été prises pour la protection...
(Gabon Review 22/11/13)
Au terme du 3e sommet afro-arabe qui s’est clôturé 24 heures plus tard, il a été noté que 500 milliards de Francs CFA vont être prêtés à l’Afrique tandis que le vœu du président gabonais de voir l’Afrique abriter le prochain sommet a été exaucé.À l’issue du troisième sommet afro-arabe tenu du 19 au 20 novembre 2013 à Koweït City, le président Gabonais, Ali Bongo Ondimba, peut dès lors se féliciter de l’écho favorable qu’a reçu son appel à la complémentarité entre les deux régions. Un appel lancé à l’ouverture de cette rencontre, placée sous le thème de «Partenaires dans le développement et l’investissement».En effet, dans son intervention en qualité de coprésident de cette rencontre, le président Ali Bongo Ondimba...
(Ogooue Infos 22/11/13)
Le projet de la libre circulation des personnes dans la zone CEMAC n’entrera pas en vigueur dès le premier janvier 2014.Les Etats ne sont pas prêts.Les candidats à l’immigration dans la zone CEMAC doivent encore attendre longtemps, avant d’avoir des facilités de déplacement. L’espoir de brassage des peuples et d’augmentation du volume des échanges à travers la libre circulation dans cette zone d’Afrique centrale vient une fois de plus d’être plombé. Il ne s’agit plus de simples supputations.Les Etats viennent de décider de réexaminer la question ensemble ultérieurement.En effet, les ministres des Etats de la CEMAC en charge des questions de sécurité se sont réunis mercredi à Libreville pour examiner la possibilité de la mise en application du projet de...
(Agence Gabonaise de Presse 22/11/13)
LIBREVILLE (AGP) - Le Front d’égalité républicaine (FER), le nouveau parti de Bonaventure Nzigou Mamfoumbi, un transfuge de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) animera samedi à Libreville, une conférence de presse, indique un communique de presse du FER parvenu à l’AGP vendredi.Selon le communiqué, M. Nzigou Mamfoumbi passera en revue avec la presse, plusieurs actualités d’intérêts nationales. Il s’agit entre autre, de la précarité croissante, des crimes rituels et économiques impunis, la destruction du patrimoine laissé par le défunt président Omar Bongo Ondimba. Le nouveau parti de Bonaventure Nzigou Mamfoumbi a reçu son récépissé du ministère de l’Intérieur le 3 septembre dernier. Cette formation politique a présenté des listes de candidats pour les locales du 14 décembre prochain. IM/IM
(Xinhua 22/11/13)
ADDIS-ABEBA, (Xinhua) -- La 14ème session du Mé canisme de coordination régional pour l'Afrique (RCM-Afrique) a ouvert ses portes jeudi au siège de l'Union africaine (UA) à Addis- Abeba, Ethiopie. Sous le thème « Le Soutien de l'ONU à l'Agenda 2063 de l'UA », la réunion de deux jours a attiré des officiels de l'UA et des agences et organisations onusiennes entre autres pour permettre à l'ONU d'apporter un soutien coordonné au programme de dé veloppement africain en se concentrant sur les priorités africaines. La session annuelle du RCM met en avant la synergie et la coordination entre les agences et organisations onusiennes afin d' améliorer la réponse collective de l'ONU aux besoins prioritaires de la région. Le mécanisme a...
(Gabon Review 22/11/13)
En visite aux Etats-Unis sur l’invitation de Barack Obama, le Roi Mohammed VI du Maroc en a profité pour proposer au Président américain la création d’une zone de libre échange Maroc-USA-Afrique.Alors que Barack Obama semblait bouder le Maroc lors de sa dernière tournée africaine au mois de juin de l’année en cours, celui-ci a tout de même accepté de deviser avec le souverain marocain Mohammed VI dans le but d’étudier un certain nombre dossiers jusque-là restés sans suite.En effet, le conviant à la Maison Blanche en mai dernier, la rencontre entre les deux hommes devrait permettre aux deux pays de mettre à plat les dossiers inhérents au domaine sécuritaire en suspens entre Rabat et Washington. Mais, à en croire la...
(Burkina24 22/11/13)
Abidjan – Le troisième Forum de Haut Niveau sur l’eau et l’assainissement pour tous se déroule du 21 Novembre au 23, 2013, à Abidjan, organisé par l’Agence Intergouvernementale Panafricaine Eau et Assainissement pour l’Afrique en collaboration avec le gouvernement de la Côte d’Ivoire.L’Agence américaine pour le développement international (USAID) est un sponsor officiel du forum. Cette année, le thème du forum est : promouvoir la coopération vivante et effective entre les pays du Sud pour accélérer l’accès à l’hygiène, à l’assainissement et à l’eau pour tous en Afrique. «L’accès à l’eau et à l’assainissement demeure un enjeu majeur de développement en Afrique », a déclaré M. Bradley Wallach, Directeur Adjoint de la mission USAID en Afrique de l’Ouest «Depuis plus...
(AFP 21/11/13)
PARIS, 21 novembre 2013 (AFP) - Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian se rendra vendredi à Libreville pour évoquer notamment la crise en République centrafricaine (RCA) avec les autorités gabonaises, a indiqué jeudi le ministère.Selon son entourage, M.Le Drian doit s'entretenir avec le président gabonais Ali Bongo. Il évoquera avec les responsables gabonais "la crise en RCA et son impact régional", a souligné le porte-parole de la Défense, Pierre Bayle, lors du point de presse du ministère. Mercredi, le président François Hollande a pressé la communauté internationale d'"agir" au plus vite pour mettre fin aux exactions contre la population en Centrafrique, livrée à une insécurité généralisée depuis le renversement, le 24 mars, du régime de François Bozizé...
(Gabon Review 21/11/13)
Ces dernières semaines, l’atmosphère est plutôt morose dans les rangs de la Majorité républicaine pour l’émergence.Des dissensions au sein du groupe sont de plus en plus visibles : certains partis politiques affiliés évoquent désormais leur retrait du jeu.Motif : le non-respect de la parité par le PDG.Dans les jours qui viennent, si rien n’est fait en vue d’apaiser les tensions et les véhémentes critiques des uns à l’encontre des autres, l’alliance des 26 partis politiques avec le Parti démocratique gabonais (PDG), qui forme de la Majorité républicaine pour l’émergence, risque de voler en éclats. Et pour cause : le parti du Président de la République dans sa quête effrénée du pouvoir, et sa volonté à s’établir comme le maître absolu,...
(AFP 21/11/13)
LIBREVILLE, 21 novembre 2013 (AFP) - Ecoles accueillant plus de 100 élèves par classe, enseignants ulcérés par leurs conditions de travail et de rémunération, lycéens dans la rue: l'enseignement public gabonais bouillonne de colère et a contraint le gouvernement à fermer les établissements pour faire baisser la tension. Depuis la rentrée en octobre, les mouvements d'humeur pour des promesses salariales non tenues et les grèves se multipliaient, signe que la grogne couvait dans les collèges et lycées publics. En fin de semaine dernière, collégiens et lycéens sont descendus dans les rues de Libreville pour manifester leur soutien aux professeurs et exiger que les cours aient lieu. "Il y a grève ici parce que nos professeurs ne sont pas payés et...
(Gabon Review 21/11/13)
Séraphin Moundounga, très fortement critiqué ces derniers jours à cause de sa gestion du conflit qui oppose son ministère aux partenaires sociaux, a entrepris de rencontrer les élèves et leurs parents ainsi que les enseignants, pour répondre à quelques questions et rassurer les uns et les autres alors même que la Conasysed refuse de reprendre les cours, malgré les injonctions du gouvernement.Le ministre de l’éducation nationale était au Lycée Léon Mba mercredi où il s’est exercé à des échanges avec les élèves, les parents d’élèves et les enseignants. Une initiative louable qui a attiré beaucoup de monde, chacun avec des questions et des inquiétudes.Séraphin Moundounga qui a du se séparer de son directeur de Cabinet, Samuel Mbadinga, et de son...
(Gabon Actu 21/11/13)
Le Premier ministre gabonais, Raymond Ndong Sima, très critiqué dans sa gestion « molle » de la crise dans le secteur éducatif crachera ce jeudi, sa vérité sur cette crise, annonce un communiqué officiel lu sur les antennes de la Télévision nationale gabonaise.« La mise au point » du Premier ministre aura lieu dans son cabinet de travail à 13 heures, selon le communiqué.Lundi dernier, M.Ndong Sima a reçu pendant 7 heures d’horloge les syndicats de l’Education nationale, les associations des parents d’élèves et les cadres de l’administration chargés de gérer ce dossier.Le Premier ministre s’est étonné de constater que l’enveloppe dédiée au paiement de la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE) est passée de 11 milliards de FCFA...
(Agence Gabonaise de Presse 21/11/13)
LIBREVILLE (AGP) - Le ministre gabonais de l’Intérieur, Jean François Ndongou a annoncé mercredi à Libreville, le renforcement de la sécurité dans le massif forestier de Minkébé dans le nord-est du Gabon au lendemain d’une fusillade entre militaires et les exploitants illégaux d’or dans cette forêt abritant également le parc national de Minkébé, faisant un mort.« Nous avons découvert récemment que des personnes avaient repris l’activité de la recherche de l’or. Lors des éléments (militaires) ont voulu interpeler certains d’entre eux, il y a une personne qui s’est enfouie en tirant sur les militaires. Il y a eu une riposte des militaires malheureusement il y a eu quelqu’un qui est décédé », a déclaré M. Ndongou.Selon plusieurs sources concordantes, plusieurs...
(Gabon Review 21/11/13)
Réunis à Libreville dans le cadre de la réunion Ad hoc relative à la question de l’effective de la libre circulation intégrale des personnes en zone Cémac à compter du 1er janvier 2014, Les ministres en charge de l’Emi-Immigration de la Cemac, ont mis à profit la matinée du 20 novembre 2013 pour examiner les modalités d’application de la décision des chefs d’État du 14 juin 2013.En sa qualité de président du Comité Ad hoc des ministres en charge de l’Emi-Immigration en zone Cémac, le ministre gabonais de l’Intérieur, Jean François Ndongou a, ouvert le 20 novembre 2013 en présence du président de la commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), Pierre Moussa, les travaux de...
(Gabon Review 21/11/13)
Les acteurs du secteur des télécommunications du monde entier sont réunis, du 19 au 22 novembre 2013, à Bangkok, en Thaïlande, dans le cadre de l’ITU Telecom World 2013.Le Gabon participe à cet évènement de l’Union internationale des télécommunications (UIT), principale tribune permettant de prendre part à des débats de haut niveau, de se forger un réseau de relations, d’échanger des connaissances et de présenter des innovations.Le Gabon participe du 19 au 23 novembre à Bangkok en Thaïlande, à l’ITU Telecom World 2013. Placée sous l’égide de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT). Les débats et discussions lors des sessions du forum, sur le site de l’exposition et dans les événements de réseautage tourneront autour du thème «Accueillir le changement dans...
(L'Union 21/11/13)
Quelques heures après la clôture du 3e sommet Afro-Arabe qui s’est tenu, mardi et mercredi derniers, à Koweit City, capitale de l’Etat du Koweit, le chef de l’Etat s'est rendu ce mercredi 20 novembre en fin d'après-midi, à Abu Dhabi dans les Emirats Arabes unis pour une visite de travail de 24 heures.Il aura, ce jeudi en fin de matinée, un entretien avec l’Emir d’Abu-Dhabi, Sheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane, sur les questions de coopération économique.Plusieurs problèmes d’intérêt communs seront aussi au menu. Les deux Etats entretiennent d’excellentes relations depuis de longues années, celles-ci sont traduites par les liens assez forts qui lient Ali Bongo Ondimba et les autorités émirati, ce au regard de leurs nombreux contacts et le...
(Gabon Actu 21/11/13)
Les ministres de l’Intérieur et de la Sécurité des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont tenu mercredi à Libreville une réunion pour peaufiner le dossier relatif à la libre circulation des personnes dans la zone.Les débats à huis clos ont duré 5 heures d’horloge.« Il y avait l’électricité dans l’aire », a commenté un participant. Au terme des travaux, Jean François Ndongou, le ministre gabonais de l’Intérieur qui a dirigé la rencontre a affirmé que tous les SIX pays membres de la CEMAC veulent appliquer la décision des chefs d’Etat.Cependant, la peur d’être envahis et de devenir un paradis pour les criminels honte les esprits, notamment en Guinée Equatoriale. Ce pays a dépêché...
(L'Union 21/11/13)
La Société financière internationale (IFC), filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, et la Banque gabonaise de développement (BGD) viennent de signer un accord de partenariat pour lancer la "Boîte à outils pour les PME".Elle est destinée à la formation des petites et moyennes entreprises gabonaises.Par le biais d'un portail en ligne, ce produit propose des logiciels, des formulaires et des articles qui fournissent des informations, des outils et une formation essentiels à ces structures en mal de financement et de conseils.Selon le vice-président d’IFC pour l’Afrique subsaharienne, l’Amérique latine et les Caraïbes, Jean Philippe Prosper, l’objectif principal de la boîte à outil SME Toolkit est d’apporter des solutions aux besoins des PME et de développer leurs compétences,...
(Gabon Review 21/11/13)
Adulée au moment de son implantation au sein de l’UOB en mars 2013, la société de restauration Sodexo, du moins ses agents, serait en disgrâce ces derniers jours.Dans une lettre ouverte, des étudiants ont récemment critiqué ouvertement la qualité et la consistance des menus offerts par la société de restauration.Pourtant adulée et perçue comme sonnant le glas du service non moins détestable des anciens agents du restaurant universitaire embauchés par le Centre des œuvres universitaires (COU), la présence de Sodexo au sein de l’Université Omar Bongo (UOB) est quelque peu écornée cette année, avec de vives critiques ces derniers temps. En témoigne une lettre ouverte datée du lundi 18 novembre dernier, selon laquelle le numéro un de la restauration en...
(L'Union 21/11/13)
Une cinquantaine de nouveaux bacheliers des lycées public de Moabi (Nyanga), Jean Baptiste Obiang Etoughé (LJBOE) de Sibang, et de Djoué Dabany (LDD), à Libreville, observent une grève de la faim depuis vendredi 15 novembre dernier, devant la cathédrale Notre Dame de l'Assomption de Sainte Marie.Ces étudiants, regroupés au sein d'un collectif de plus de 400 membres, demandent au président de la République l'attribution des bourses d'études qu'ils auraient perdues par la faute de certains responsables de leurs établissements. Par E.E-M.

Pages