Lundi 26 Juin 2017

Gabon

(Agence Ecofin 09/06/17)
(Agence Ecofin) - La Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), institut d’émission des six pays de la Cemac que sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, le Tchad, la Guinée Equatoriale et la République centrafricaine, peaufine actuellement la mise en place d’un dispositif d’apport de liquidité en urgence aux banques de cet espace communautaire. Selon le gouverneur de la BEAC, le Tchadien Abbas Mahamat Tolli, ce dispositif prévu dans le cadre de la réforme de la politique monétaire de cette banque centrale, est «motivé par le contexte régional marqué par la vulnérabilité de la situation de trésorerie de plusieurs banques, en liaison notamment avec les difficultés financières des Etats». Le dispositif, explique le gouverneur de la BEAC, consistera...
(L'Union 09/06/17)
Cette plate-forme numérique va permettre de faciliter les échanges d’information et la coopération nationale, sous-régionale et régionale sur les espèces animales et plantes sauvages menacées. DANS le cadre de la semaine nationale de l’Environnement, Athanase Nthanga Oyougou, secrétaire général du ministère de l’Economie forestière, de la Pêche et de l’Environnement, chargé de la Protection et de la Gestion des écosystèmes, a ouvert, le 7 juin 2017 à Libreville, les travaux de l’atelier national d’échange et de formation du projet Africa-Twix, sur la lutte contre la criminalité faunique et le trafic illicite des produits forestiers. « Cet atelier nous donne l’occasion d’échanger sur l’organisation à mettre en place et la coopération à développer dans le domaine de la lutte contre la...
(Gabon Actu 08/06/17)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, chahuté le week-end écoulé devant son hôtel à New York par quelques partisans de l’opposition gabonaise, a eu un entretien mercredi avec le nouveau Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres qui l’a félicité pour l’organisation d’un dialogue national avec la classe politique gabonaise, annonce un communiqué de la présidence gabonaise. » Le débat est clos. Ali Bongo Ondimba est le Chef de l’État de la République gabonaise et, à ce titre, le seul reconnu par la communauté internationale : ONU, UE, UA », a commenté Valentin Leyama, Directeur de cabinet adjoint 2 d’Ali Bongo pour illustrer la poignée de mains entre le numéro un gabonais et M. Guterres. » Fin de la...
(Gabon Review 08/06/17)
Lancée le 17 mai 2017, la grève du Syndicat national des magistrats du Gabon n’a enregistré aucune avancée pour son dénouement. Les grévistes restent cependant mobilisés, même si certains désertent le piquet de grève. A quelques semaines des vacances judiciaires 2016-2017, le deuxième acte de la grève générale initié par les membres du Synamag depuis un mois ne semble pas préoccuper les autorités. Celles-ci paraissent inflexibles face aux revendications de ces magistrats déterminés à faire aboutir leurs requêtes. Et la situation devrait perdurer, voire s’empirer, à mesure que les réclamations des hommes en toges continuent d’être ignorées par le gouvernement, assurent les grévistes. «Il s’agit d’un réveil du corps judiciaire qu’autre chose. Nous avons l’ambition de redorer le blason de...
(Gabon Actu 08/06/17)
Le président de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR, opposition), Bruno Ben Moubamba a, dans un point de presse tenu mardi à Libreville, condamné avec véhémence les actes de violences perpétrés contre les plus hautes autorités gabonaises à New York aux Etats unis le weekend écoulé par un groupuscule des jeunes activistes. « Je dis à la diaspora gabonaise qu’il faut cesser les dérives violentes car elles ternissent l’image du Gabon », a exhorté M. Moubamba, condamnant au passage les actes de violences perpétrés contre les autorités gabonaises en séjour à New York. Vendredi dernier quelques jeunes activistes vivant aux Etats unis ont pris à partie la délégation présidentielle dont le Directeur de cabinet du chef de l’Etat,...
(Gabon Actu 08/06/17)
La Vice-présidente de la Banque mondiale en charge du développement durable, Laura Tuck s’est entretenue mercredi à New York avec le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba pour lui renouveler l’assistance de son institution dans le développement du Gabon. Lors de cette rencontre, le chef de l’Etat et son hôte ont échangé sur la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement durable qui a connu une accélération au cours des dernières années. La représentante de l’institution de Bretton Woods a exprimé le vœu de poursuivre la collaboration entre les deux parties, en accompagnant le Gabon dans sa politique de diversification économique, ainsi que sur les questions de pêche durable et de gestion des aires protégées. La Banque...
(Agence Ecofin 08/06/17)
L’ambassade de France vient de lancer avis d’appel public à la concurrence, en vue de la sélection de candidatures pour la construction d’un bâtiment de 3 niveaux d’environ 2600 m² Shon (surface hors œuvre nette). Selon cet appel d’offres, il est question construire sur le terrain de Batterie IV à Libreville, d’une surface totale de 13 000 m2, un nouveau bâtiment de la représentation diplomatique française au Gabon, regroupant l’ambassade, le consulat général et la Trésorerie de France. Sans oublier l’aménagement paysager, la création de voiries et de parkings. La date de limite de dépôt des candidatures est fixée au mercredi 5 juillet 2017. Avec la construction d’un nouvel immeuble à Libreville, l'Hexagone montre qu’elle veut durablement s’installer au Gabon...
(Gabon Review 08/06/17)
Le président de la coalition des associations ayant pris part à la phase citoyenne du dialogue national d’Angondjé, Karim Nziengui annonce que sa structure présentera des candidats lors des prochaines élections législatives. La victoire d’Emmanuel Macron à la dernière présidentielle française aurait-elle donné des idées à la société civile gabonaise ? On serait tenté de répondre par l’affirmative. Sinon, comment comprendre les velléités de certaines associations et groupes d’associations nationales, ouvertement affichées ces derniers jours ? C’est notamment le cas de la Coalition des associations des jeunes et des femmes ayant pris part à la phase citoyenne du dialogue national d’Angondjé. A la faveur de son premier conseil, mardi 6 juin à Libreville, Karim Nziengui, le président de cette plateforme,...
(Gabon Review 08/06/17)
Selon le «Global Peace Index 2017», publié le 1er juin 2017, par l’Institut pour l’économie et la paix (Institute of Economics and Peace), le Gabon fait partie des États instables du monde. Le pays occupe la 87e place mondiale sur 163 pays analysés et la 17e en Afrique subsaharienne. Bien que le score global se soit légèrement amélioré cette année, en raison des courants favorables qui ont prévalu dans six des neuf régions géographiques étudiées, le score du Gabon s’est encore détérioré. La qualité du pacifisme au Gabon a connu une dégradation, faisant perdre au pays 9 places pour un score global de 2.03, sur l’indice de paix mondiale. En 2016, l’état de paix s’est caractérisé au Gabon entre autres,...
(Gabon Review 08/06/17)
Les travaux de pose des câbles fibre optique subissent depuis quelques mois des cas de dégradations à travers le pays. L’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf) y voit le fait de l’«incivisme» de certains responsables d’entreprises de BTP. L’Aninf n’est pas contente. L’Agence présidée par Alex Bernard Bongo Ondimba crie au sabotage des efforts qu’elle entreprend dans le cadre de la mise en Réseau de l’administration gabonaise (RAG), visant à interconnecter les bâtiments publics en fibre optique en passant par certains axes routiers et chaussées des localités du Gabon. «Depuis plusieurs mois à Libreville comme à l’intérieur du pays, le RAG fait l’objet de plusieurs dégradations de ses installations», a regretté, mercredi 7 juin, la structure qui...
(Gabon Review 08/06/17)
Amorcée en 2015, la tendance baissière du secteur automobile s’est confortée sur les quatre premiers mois de l’année 2017. Entre janvier et avril dernier, le marché des véhicules neufs a enregistré une contraction de 38% des ventes, par rapport à la même période en 2016. Morose ! C’est ainsi que l’on pourrait qualifier l’activité de la vente d’automobiles neuves dans le pays. Une tendance amorcée en 2015 et généralisée en 2016, puis confirmée sur les quatre premiers mois de l’année 2017. Entre janvier et avril dernier, en effet, le marché des véhicules neufs a enregistré une contraction de 38% des ventes. Une situation commentée par le délégué pays du groupe CFAO au Gabon, soulignant que cette tendance baissière est encore...
(Gabon Actu 08/06/17)
Plus de 1000 élèves des écoles publiques et privées de Libreville ont été sensibilisés durant trois semaines sur l’importance de la Mangrove, un écosystème essentiel pour la reproduction des ressources halieutiques dont l’humanité a besoin pour sa survie. La sensibilisation rentrait dans le cadre de la 8ème édition du « défilé carnaval », un concept éducatif et ludique organisé par l’Agence B2B à l’endroit des enfants. L’initiative avait pour thème : « la Mangrove et les changement climatiques ». Les experts de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et ceux d’autres organisations œuvrant dans la préservation de l’environnement ont expliqué aux « mwanas, jeunes » l’importance de la Mangrove. « La Mangrove est un lieu de reproduction de la faune...
(Gabon Review 08/06/17)
La faillite annoncée du Gabon n’aura pas lieu selon le vice-président du comité de cadrage macroéconomique, Jean Baptiste Ngolo Allini, qui affirme que le plan du gouvernement est de renforcer la viabilité des finances publiques. Une semaine après la déclaration du commissaire national en charge du Budget au sein de l’Union nationale (UN), Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, sur le projet de loi de finances rectificatives, le tour est venu, le 5 juin 2017, pour le directeur général de l’économie et de la politique fiscale, Jean Baptiste Ngolo Allini, de contre-attaquer la thèse de la «faillite» du pays, soutenu par le parti de Zacharie Myboto. «Il est important que les analyses contradictoires soient menées dans un cadre débarrassé de toute passion,...
(Gabon Actu 08/06/17)
L’ambassadrice d’Afrique du Sud au Gabon, Pearl Nomvume Magaqa, a annoncé mercredi à Libreville dans une conférence de presse que son pays invite les gabonais du 15 au 16 juin prochain à l’hôtel Okoumé Palace déguster la bouffe et le vin sud-africains à l’occasion de la célébration de la journée sud-africaine de la jeunesse. Cette année, la journée sera célébrée sous le thème central : « la Jeunesse dans le Tourisme, les Arts et la Culture ». A cette occasion, une table ronde sera organisée sur le rôle de la jeunesse dans le tourisme, les arts et la culture. L’Ambassade d’Afrique du Sud espère que cette opportunité stimulera les échanges, la connaissance, le développement des compétences et davantage de coopération...
(Africa Top sports 08/06/17)
Plus rien ne va au sein des panthères; A quelques jours du début des éliminatoires de la CAN 2019, le camp de regroupement s’est vidé mardi pour une affaire de primes; les joueurs ont quitté l’hôtel protestant contre une décision du ministère des Sports. En effet, le ministère des Sports n’aurait décidé de payer que 18 joueurs sur les 25 en regroupement ainsi que 3 membres sur les 11 qui composent le staff. Une décision qui a mis en courroux les joueurs qui ont vidé les lieux. La sélection A du Gabon, les Panthères est la seule équipe autorisée à représenter le pays en compétition internationale après une décision du ministère des Sports il y a quelques jours de suspendre...
(Jeune Afrique 08/06/17)
Alors qu’il s’apprête à céder son fauteuil en août, Pierre Moussa, le président la Cemac (Communauté économique et monétaire des États d’Afrique centrale), « cadeaute » ses collaborateurs. Lors du dernier sommet de l’organisation, en février, l’ancien ministre congolais avait essayé de convaincre les chefs d’État de le maintenir à son poste. En vain. Avant de partir, il a contractualisé plusieurs membres de son cabinet, qui passent ainsi du CDD au statut sécurisé de fonctionnaire communautaire. Lorsqu’il lui succédera, Daniel Ona Ondo, l’ex-Premier ministre gabonais, n’y pourra rien changer. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/444871/economie/depart-de-cemac-pierre-m...
(RFI 08/06/17)
La crise diplomatique autour du Qatar a gagné l’Afrique. Après la rupture des relations diplomatiques de l’Arabie saoudite avec l’émirat, plusieurs pays du continent ont, à leur tour, pris position. D’abord la Mauritanie mardi, puis les Comores mercredi ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha. Nouakchott accuse le Qatar de « soutenir des organisations terroristes, de propager des idées extrémistes et de semer l’anarchie ». Ensuite, c’est le gouvernement sénégalais, solidaire de l’Arabie saoudite, qui a rappelé son ambassadeur au Qatar. Un geste fort qui ne rompt pas pour autant tous liens avec les Qatariens. Dakar dit vouloir consulter son diplomate sur les suites à donner à cette crise. Dans le même esprit, Djibouti a décidé de réduire sa représentation...
(Agence Ecofin 08/06/17)
La CNUCED a rendu public le rapport sur les investissements directs étrangers (IDE) dans le monde le 7 juin 2017. Le rapport montre que les flux d’IDE vers les pays en développement ont reculé de 14% pour s'établir à 646 milliards de dollars. Cependant, cette forte baisse n’a pas éclipsé l’intérêt des investisseurs notamment asiatiques vers ces pays qui représentent la moitié des 10 premières destinations en 2016. Dans toute la zone Afrique centrale par exemple, l’on constate une chute de 15% des IDE qui s’établissent à 5,1 milliards de dollars. Du fait de la chute des cours des produits miniers sur le marché mondial, la RDC a été durement touchée avec un effondrement de 28% de flux d’IDE. Les...
(Jeune Afrique 08/06/17)
Le 7 juin 2010, le chanteur gabonais Oliver Ngoma décèdait des suites d’une insuffisance rénale à Libreville. Vingt ans auparavant, il signait « Bane », son tout premier disque, pierre angulaire de l'afro-zouk, dont les titres évoquent une époque faste pour la musique africaine dépourvue du label « world ». « Bane », c’est d’abord l’histoire, à la veille des années 90, d’une rencontre à Paris. Celle d’un étudiant en audiovisuel, Olivier « Noli » N’Goma, fraîchement débarqué de Libreville, et d’un producteur et arrangeur cap-verdien, Manu Lima. Ce dernier, ancien leader du groupe Cabo Verde Show est alors un grand nom de la production musicale africaine et caribéenne à Paris. Aux côtés d’Ibrahima Sylla, fondateur de Syllart Records, il...
(Gabon Actu 08/06/17)
Les Panthères du Gabon en regroupement à Libreville pour préparer le premier match des éliminatoires de la CAN Total Cameroun 2019 contre le Mali samedi prochain à Bamako ont décidé de défier le ministre de la Jeunesse et des Sports Nicole Assélé qui a menacé de ne pas payer les primes de tous les joueurs. Selon une source proche de l’équipe nationale, citée par le chroniqueur sportif, Jean Claude Nounamo, Les Panthères du Gabon auraient quitté leur hôtel autour de 22h pour regagner leurs familles suite à une chaude empoignade avec le ministère des Sports qui aurait décidé de ne payer les primes qu’à 18 joueurs sur les 25 en regroupement et 3 membres du staff sur 11. Les footballeurs...

Pages

(Agence Ecofin 27/04/17)
(Agence Ecofin) - Depuis le 25 avril, les représentants des onze pays (Gabon, Cameroun, Centrafrique, Tchad, RD Congo, etc.) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), planchent à Libreville sur la problématique des menaces des multiples catastrophes liées aux phénomènes naturels et comment s’y prendre en cas de besoin. Evoquant le cadre de la rencontre de Libreville, Lambert-Noël Matha, le ministre gabonais de l’Intérieur, a déclaré que les mesures préventives valent mieux que celles dites curatives. Avant de poursuivre que le Gabon avait pleinement pris conscience que toutes les catastrophes qui sèment la désolation dans le monde n’arrivent pas qu’aux autres. Dans la même veine Marie Thérèse Chantal Mfoula épouse Nganongo, secrétaire général adjoint de la Ceeac,...
(Gabon Review 26/04/17)
Le paiement des fonctionnaires pourrait être perturbé par la grève des agents du ministère du Budget, lancée ce 25 avril à Libreville. Les grèves s’enchainent dans les administrations publiques, avec le mouvement d’humeur des agents du ministère du Budget, lancé ce 25 avril à Libreville. Décidée 24 heures plus tôt, à l’issue de l’assemblée générale des syndicats des directions de la Concurrence et de la consommation, de la Dette, et de l’Economie, cette grève d’avertissement s’étendra sur une semaine. Les grévistes réclament essentiellement le paiement intégral de deux mois de primes et la suppression de la décote. Ils veulent également la régularisation des situations administratives des agents (attribution des portes budgétaires, titularisation, avancement et reclassement après stage). «Nous avons l’impression...
(Gabon Review 26/04/17)
Le tribunal de Libreville a rejeté le 24 avril 2017 la demande de l’Union nationale réclamant une fin de non-recevoir à la contestation de la ministre de l’Economie forestière. Invitant les deux parties à conclure au fond, en attendant l’audience prévue le 22 mai prochain. Le tribunal de Libreville vient de décider une prolongation dans l’affaire opposant l’Union nationale à la ministre de l’Economie forestière, Estelle Ondo. Rejetant le 24 avril dernier la demande du parti de Zacharie Myboto. Celui-ci réclamait l’annulation de la plainte introduite par Estelle Ondo pour contester son exclusion de l’UN. Le président du tribunal a ouvert la voie aux débats de fond prévu le 22 mai prochain. «Le tribunal rejette la fin de non-recevoir, l’invite...
(Gabon Actu 26/04/17)
Le Gabon a perdu 8 points au classement mondial 2017 de la liberté de la presse publié l’ONG Reporters sans frontières (RSF) qui le classe au 108ème rang mondial sur 180 pays étudiés. En 2015, le Gabon occupait le 100ème rang mondial. Ce déclassement est consécutif au climat postélectoral très tendu dans le pays après la présidentielle de 2016. RSF pointe les coupures d’Internet dans la foulée de la publication des résultats, les violentes attaques subit par les médias publics et privés. Par ailleurs, l’organisation de défense de la liberté de la presse estime que le nouveau code de la communication, s’il dépénalise les délits de presse, prévoit des mesures d’encadrement autoritaires concernant non seulement la presse mais aussi toute...
(BBC 26/04/17)
Les pays de la Communauté économiques des Etats d'Afrique centrale, (CEEAC) ont réclamé la matérialisation de leur zone de libre-échange au cours d'une réunion à Libreville. Les experts du commerce des États membres de la CEEAC souhaitent lever les points de blocage du marché régional. Ces pays réfléchissent à la manière de rendre effective la zone de libre-échange. Avec près de 130 millions de consommateurs, ce marché est très important du point de vue économique mais plusieurs pays ont du mal à écouler leurs marchandises. Ce qui génère un manque à gagner important.
(Agence Gabonaise de Presse 26/04/17)
Pour la première journée de la caravane ophtalmologique gratuite, organisée par le ministère de la Santé publique, le Conseil supérieur des affaires islamiques (CSAIG) et l’ONG International Munazzamat Al da’awat Al islamiyyat Mission régionale du Congo, en collaboration avec l’ONG Al Basar international foundation, c’est plus de 2000 patients dont 100 opérations qui ont reçus de l’équipe médicale au complet des soins, ainsi que la livraison de plusieurs produits pharmaceutiques et des lunettes de vue, à l’hôpital régional de Mélen. Les populations du Gabon se sont déplacées en grand nombre, vendredi matin, à l’hôpital régional de Mélen à l’occasion de la 1ère journée de la campagne des consultations et chirurgies oculaires gratuites. Elles ont été au centre de la caravane...
(Gabon Review 26/04/17)
La capitale gabonaise abrite, du 25 au 28 avril, l’atelier régional de formation sur l’Evaluation des besoins post-catastrophes (PDNA) et le Cadre de relèvement (DRF). A l’initiative du secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), l’atelier régional de formation sur l’Evaluation des besoins post-catastrophes (PDNA) et le Cadre de relèvement (DRF) s’est ouvert ce 25 avril à Libreville. Quatre jours durant, les experts des Etats membres et du secrétariat général de la CEEAC, seront formés à la méthodologie d’évaluation des dommages, pertes et besoins après une catastrophe, ainsi qu’à l’élaboration d’un DRF. En gros, il sera question de renforcer les connaissances des institutions clés des pays, sur la préparation et la planification du relèvement avant...
(Gabon Review 26/04/17)
Publié par un coach en séduction américain et très controversée, une carte du monde, portant sur les pays ayant les femmes les plus faciles à séduire, classe les Gabonaises dans la catégorie «facile à avoir». «Trouver les femmes les plus sexy du monde n’est pas facile», écrivait en 2013 RooshV dans l’un de ses blogs. Alors pour aider les voyageurs et touristes qui se demandent dans quels pays il leur serait plus facile d’avoir des aventures amoureuses sinon sexuelles, ce blogueur a édité une mappemonde détaillant les pays où les filles seraient aussi sexy que faciles à séduire. La carte a été élaborée à partir des expériences propres de l’auteur, des témoignages de touristes sexuels professionnels et des discussions sur...
(APA 25/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) vient de lancer un avis de sélection internationale ouverte pour le placement des fonds de sa Caisse de retraite (CRBC) en actifs financiers, libellés en FCFA, dans les zones de la Communauté économique et monétaire des États de l'Afrique centrale (CEMAC) et de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Le plan de retraite de l’Institut d’émission est financé par ses contributions propres ainsi que celles de son personnel, sur la base de pourcentages spécifiques liés au régime à cotisations définies. La gestion de ces ressources est confiée, contre rémunération sur la base de mandats de gestion, à des institutions spécialisées dans l’administration des portefeuilles d’actifs financiers. La CRBC a...
(Gabon Review 21/04/17)
Réclamant essentiellement le paiement de la Prime d’incitation à la performance (PIP) du 2e trimestre 2015, les agents syndiqués du ministère des Infrastructures sont en grève depuis le 18 avril dernier à Libreville. Ignorés par leur tutelle dans le cadre de leurs revendications, les membres de la coalition syndicale du ministère des Infrastructures ont donné de la voix, le 18 avril dernier à Libreville. A l’issue de l’assemblée générale organisée à cet effet, les responsables syndicaux ont annoncé l’observation d’un mouvement d’humeur, lancé le 19 avril dernier. Les agents dénoncent ainsi le mutisme de leur hiérarchie sur plusieurs dossiers : l’achat des équipements, l’intégration à la fonction publique de la main d’œuvre non permanente, la revalorisation de l’aide au développement...
(Infos Gabon 19/04/17)
Près de 4 000 patients devront subir des consultations et des chirurgies gratuites à l’occasion. Une caravane médicale de chirurgie ophtalmologique se déroulera du 20 au 26 avril prochain à l’hôpital régional de Melen à Libreville. Organisée conjointement par le ministère de la Santé publique et le Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG), en partenariat avec l’ONG «Al-Basar international fondation» du Soudan, ladite caravane vise près de 4000 patients qui devront subir des consultations et des chirurgies gratuites. Les organisateurs ont également prévu la distribution de 1250 paires de lunettes aux patients bénéficiaires. D’après l’imam Ismael Oceni Ossa, président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon et membre du Comité d’organisation de cette caravane, «cette campagne est...
(Gabon Actu 18/04/17)
Aux arrêts depuis septembre 2016 faute de financement, les travaux de construction de la passerelle devant permettre aux piétons du quartier populeux de Plein-Ciel (3ème arrondissement de Libreville) de traverser la route 2X2 voies baptisée « voie expresse » en toute quiétude, ont repris il y a quelques semaines. La passerelle pour piétons permettra d’éviter les accidents de circulation dramatiques, souvent récurrents dans cette zone déclarée par les pouvoirs publics comme étant « accidentogène ». Le chantier de Plein-ciel qui piétinait amorce sa phase d’aménagement. Les travaux sont exécutés par l’entreprise adjudicataire China First High-way Engineering (FHEC). La phase des fouilles entamées sur les deux emprises de la route est terminée. Les ouvriers procèdent maintenant à la pose des socles...
(Gabon Review 14/04/17)
Cet établissement scolaire vient de recevoir une dotation de 200 tables-bancs et connaîtra bientôt d’importants travaux de réhabilitation. La ministre déléguée à l’Education nationale, Lucie Akalane a présidé mercredi la cérémonie de remise de tables-bancs au lycée de Sibang. Cette dotation constituée de 200 tables-bancs, fruit d’un partenariat entre le gouvernement et la multinationale de l’agro-industrie Olam Gabon, rentre dans le cadre d’un programme de remise de tables-bancs initié depuis quelques semaines. «Je voudrais ce matin, devant vous tous ici réunis, vous traduire l’émotion et le plaisir qui sont les miens, au moment où nous venons célébrer la réception de la table banc n° 10.000, fruit d’un partenariat entre l’Etat gabonais où j’ai l’insigne honneur de représenter ici, et le...
(APA 13/04/17)
APA-Douala (Cameroun) - Plus de 200 000 hectares de forêt sont détruits chaque année du fait de l’agriculture itinérante sur brûlis dans le Bassin du Congo, d’après des chiffrés révélés jeudi en marge de la Foire internationale de Douala pour le développement (FIDD). Un rythme de déforestation plutôt inquiétante et qui a un impact direct sur la vie des populations, et sur l’équilibre des écosystèmes d’autant que la destruction de la forêt pour des besoins industriels est encore pire. Pour des experts, il s’agit d’un cercle vicieux lorsque les petits agriculteurs, auteurs de ce genre de pratique, apparaissent comme les premières victimes des changements climatiques, eux qui sont obligés de faire une pression soutenue sur la nature pour leur subsistance...
(Gabon Review 12/04/17)
Le chercheur gabonais serait victime d’une cabale menée par la concurrence en raison des résultats positifs de son produit visant à restaurer l’immunité des malades du Sida. Pr Donatien Mavoungou, victime d’une cabale orchestrée par la concurrence ? Dans l’entourage du chercheur gabonais, certains se posent sérieusement la question. Un de ses proches, Michel-Paul Correa, directeur de l’Institut IDSRSI et partenaire du programme Immunorex depuis 1998, est récemment revenu sur les attaques lancées contre le produit Immunorex DM28, visant à restaurer l’immunité des malades du Sida. Dans un entretien accordé au site Sciences-net, publié le dimanche 9 avril, il a notamment regretté le retrait par les autorités congolaises du produit du marché en janvier 2016, d’autant que cette décision a...
(Agence Ecofin 12/04/17)
Pour lutter contre le chômage qui touche environ 120 000 Gabonais, soit 20% de la population active, dont un peu plus de 30% chez les jeunes, les autorités ont décidé de l’octroi d’une allocation financière aux chômeurs. Par exemple, un travailleur qui perd son emploi, pourra prétendre à la perception de cette allocation chômage, le temps de retrouver un nouvel emploi. En plus de cette possibilité qu’offre le nouveau code de sécurité sociale, le gouvernement a également adopté la création d’un compte d’épargne chômeur ainsi que d’un fonds de solidarité et d’activation de l’emploi. D’après les données publiées par la Banque mondiale, la population active du Gabon s’établissait à 645 000 individus, soit plus de 50% de la population depuis...
(L'Union 11/04/17)
L'acte 3 de la rencontre entre les amies du Gabon a accouché d'une belle initiative. Sous le patronage de l'édile de la ville de Libreville, Rose-Christiane Ossouka Raponda la journée dédiée aux communautés amies du Gabon s'est tenue samedi 8 avril sur l'esplanade du ministère des Affaires étrangères. Organisé depuis 2015 par l'Union des communautés amies du Gabon (Ucag), l'acte 3 de ladite journée mettait l'accent sur la participation de tous, étrangers comme nationaux, à la lutte contre l'insalubrité dans la cité. Au-delà de cet aspect, la 3e édition aura été l'occasion pour le doyen du corps diplomatique, Diadie Yacouba Dagnoko, ambassadeur du Mali au Gabon, de suggérer l'instauration d'un partenariat triangulaire entre la mairie de Libreville, l'Ucag et la...
(L'Union 11/04/17)
Suspension des travaux de plus d'une heure, échanges parfois heurtés entre les coprésidents et quelques panélistes, c'est dire que les débats étaient loin d'être sereins dans ce panel. Les travaux de la phase citoyenne du dialogue politique se sont poursuivis, hier, au stade de l'Amitié d'Angondjé, dans la banlieue nord de Libreville, dans une ambiance particulièrement mouvementée. Notamment au panel 3 (la modernisation de la vie publique) où la sérénité des débats a été mise à mal par la volonté des participants de connaître le montant des perdiems qu'ils percevront au terme de la série de présentation de leurs communications, prévue aujourd’hui. Ce qui a amené les coprésidents, Wilfried-Erisco Mvou Ossialas, Jules-Esdras Mouhouloulou, à suspendre les travaux pendant plus d'une...
(L'Union 11/04/17)
Celui-ci a pour mission de réduire les conflits entre les paysans et les pachydermes, grâce à la mise en place de mécanismes de dissuasion et de contentement des populations. LA ministre de l’Économie forestière, Estelle Ondo, a lancé vendredi dernier, à l’immeuble Arambo, le projet baptisé " Gestion de la faune et des conflits hommes-éléphants" (Gefache). Celui-ci aura pour rôle de prévenir les conflits récurrents entre les pachydermes et les populations, qui voient leurs cultures détruites en permanence par les premiers cités, autour de leurs zones d'habitat naturel, les confinant ainsi à la disette. Dans son laïus de circonstance, Estelle Ondo a déclaré que l’atténuation des conflits hommes-éléphants constitue une préoccupation écologique, puisqu’elle touche à l’avenir des pachydermes ; mais...
(Gabon Review 10/04/17)
Chantier initié pour venir à bout des inondations dans le sixième arrondissement de Libreville, le bassin versant de Nzeng-Ayong sera bientôt opérationnel. Lancé en 2012, l’aménagement du bassin versant de Nzeng-Ayong, dans le sixième arrondissement de Libreville, arrivera bientôt à son terme. Une belle bouffée d’oxygène à venir pour ce quartier en proie à des inondations. Il est donc question ici d’améliorer le cadre de vie, ainsi que les conditions d’hygiène des populations impactées par le projet. En effet, le chantier consiste à la réalisation d’infrastructures bétonnées de plus de 20 kilomètres...

Pages

(Agence Ecofin 27/04/17)
(Agence Ecofin) - La Banque des Etats d’Afrique centrale vient de lancer un appel d’offres international en vue de la sélection d’un organisme spécialisé dans la gestion des portefeuilles d’actifs financiers en vue du placement des fonds de la caisse de retraite de la Banque centrale (CRBC). L’institut d’émission sous-régional informe que la mise en place de cette caisse vise à garantir un régime de retraites complémentaires à ses personnels retraités ainsi qu’aux ayant-droits des familles. Cette caisse créée en janvier 1999 fait partie intégrante de la banque, mais jouit d’une autonomie de gestion. La gestion de ses ressources est confiée contre rémunération, sur la base de mandats, à des institutions spécialisées dans la gestion de portefeuilles d’actifs financiers. SeM
(Agence Ecofin 26/04/17)
La 7ème session extraordinaire du Conseil des ministres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) débute ce 25 avril 2017 à Libreville pour s’achever le 29 avril. Selon le communiqué du secrétariat général, l’ordre du jour porte sur la réforme institutionnelle. La réflexion sur la question est cours depuis novembre 2016. Période au cours de laquelle, le rapport provisoire de l’audit du cadre légal et réglementaire de l’institution communautaire avait été présenté, à Yaoundé (Cameroun) au Secrétaire général adjoint de la Ceeac, en charge des Programmes, budget, administration et ressources humaines, Tabu Abdallah Manirakiza. Au cours des assises de Yaoundé, les experts avaient indiqué qu'il s'agit de réviser des textes portant sur le traité instituant la Ceeac,...
(Agence Ecofin 26/04/17)
Au Gabon, Total a annoncé lundi, avoir fait une offre de 40 millions de dollars à son partenaire, le japonais Mitsubishi Petroleum Development Company (MPDC), pour acquérir les 50% de parts qu’il détient sur le permis offshore Baudroie-Mérou. Ceci s’inscrit dans le cadre de l’exercice de son droit de préemption, explique un communiqué de la filiale du groupe énergétique, relayé par Gabon Actu. Cette opération est soumise à l’approbation du gouvernement. « L’acquisition de ces 50% d’intérêts confirme le recentrage de Total Gabon sur ses actifs stratégiques en mer ainsi que notre engagement continu au Gabon. Elle permettra d’accroitre notre quote-part de production sur le permis de Baudroie-Mérou et de saisir des opportunités de développements additionnels.», a commenté Guy Maurice...
(Gabon Actu 26/04/17)
Plusieurs experts des onze Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) ont entamé mardi à Libreville une réflexion sur l’épineux dossier de création d’une zone de libre-échange au sein de la CEEAC, a appris Gabonactu.com L’aboutissement de ce dossier permettra de créer un marché commun dans les onze Etats de la zone et faciliter ainsi l’intégration régionale qui bat de l’aile. La CEEAC est à ce jour la dernière région d’Afrique où l’intégration est encore un rêve. Les populations sont soumises à l’obtention d’un visa pour aller d’un pays à un autre. Les barrières douanières bloquent la circulation des marchandises… Outre ce dossier, les experts planchent également sur le dossier de la réforme institutionnelle de...
(Gabon Review 26/04/17)
Si jusqu’ici la vie chère dans le pays est unanimement imputée aux seuls opérateurs portuaires, il semblerait que d’autres éléments entrent également en ligne de compte. Alors que nombre d’opérateurs économiques sont indexés comme responsables de la vie chère dans le pays, il apparaît opportun d’observer cette situation sous d’autres angles. Au-delà des accusations interposées sur les cause de ces hausse des prix de produits de première nécessité, en effet, d’aucuns soutiennent qu’il serait opportun de mener une analyse approfondie au niveau des mécanismes de l’offre et de la demande. Mais également, des salaires et des marges des intermédiaires, grossistes et détaillants. En effet, comment comprendre que la Banque mondiale soutient que l’inflation est maîtrisée au Gabon alors que, sur...
(Gabon Review 26/04/17)
La filiale gabonaise du Groupe Total a exercé son droit de préemption pour acquérir la totalité des intérêts sur le permis de Baudroie-Mérou, actuellement détenu par Mitsubishi Petroleum Development Company (MPDC). Si Total Gabon détient d’ores et déjà 50% d’intérêts sur ce permis, il a été annoncé, le lundi 24 avril, qu’elle souhaite en acquérir 100%, soit la totalité des intérêts sur Baudroie-Mérou. D’où l’exercice récent de son droit de préemption, alors que ledit permis est actuellement détenu (à moitié) par la japonaise Mitsubishi Petroleum Development Company (MPDC). Etablie à 40 millions de dollars, quoique soumise à l’approbation des autorités gabonaises, cette transaction est loin d’être anodine. Pour Guy Maurice, le président de Total Gabon, «cette acquisition confirme le recentrage...
(Agence Ecofin 26/04/17)
Le Gabon et la Côte d’Ivoire seront les invités d’honneur de la 5e édition de HUB Africa qui se déroulera les 4 et 5 mai prochains à Casablanca, a-t-on appris du comité d’organisation, au cours d’une conférence de presse organisée ce 24 avril 2017, par NGE Impact et Maroc Export. Placée sous le signe «L’entrepreneur, acteur de l’intégration africaine», le comité d’organisation dit attendre plus de 10 000 participants venus d’une vingtaine de pays d’Afrique et d’Europe. «Cet événement vise à apporter des choses nouvelles qui peuvent faire avancer les TPME et les startups», explique Zakaria Fahim, président fondateur de HUB Africa. En plus des conférences, des espaces d’exposition, des compétitions, le responsable a indiqué qu'une panoplie d’innovations sera au...
(Agence Gabonaise de Presse 26/04/17)
Dans le cadre du SITIC Africa 2017 de Tunis, le Salon international des technologies de l’information et de la communication, le ministre délégué auprès du ministre d’État, ministre de l’Economie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts, Jean Olivier Koumba Mboumba a signé avec le ministre tunisien des Technologies, de la Communication et de l’Economie numérique, Anouar Maarouf, vendredi à Tunis, un mémorandum d’entente dans le domaine de la poste, des technologies de l’information et de l’économie numérique. Ce mémorandum vise l’instauration d’un échange régulier d’informations, d’expériences et de compétences dans le domaine des services postaux, la promotion des échanges en matière de formation et de recherche et l’établissement d’un mécanisme de concertation pour harmoniser les positions...
(APA 26/04/17)
La Côte d'Ivoire et le Gabon seront les invités d’honneur de la cinquième édition de HUB Africa, première plateforme des investisseurs et entrepreneurs en Afrique, prévu les 4 et 5 mai prochain à Casablanca à l’initiative du Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export). Le choix de la côte d’Ivoire et du Gabon en tant qu’invités d’honneur de cette édition, organisée en partenariat avec NGE Impact sur le thème "L’entrepreneur, acteur de l’intégration africaine", intervient compte tenu de l’adhésion effective de ces deux pays au processus de développement du cadre entreprenariat et leurs efforts visant le soutien des petites et moyennes entreprises innovantes, capables de contribuer à la création de la richesse et des opportunités d’emploi notamment pour les...
(Afrique Expansion 25/04/17)
Le Gabon et l’Algérie viennent de parapher un accord de transport aérien, qui permet désormais aux compagnies aériennes Air Algérie et à Tassili Airlines de desservir le Gabon. Cet accord signé le 20 avril dernier dans la capitale gabonaise, par le directeur de l'aviation civile et de la météorologie au ministère des Travaux publics et des Transports, Smain Youcef Azizi, et le directeur général de l'aviation civile gabonaise, Dominique Oyinamono, concerne aussi bien le transport de passagers que le fret. Selon les termes de cet accord, il est par ailleurs indiqué qu’il permettra aux avions des deux compagnies nationales Air Algérie et Tassili Airlines de desservir le Gabon, sur la base de la réciprocité conformément à la législation en vigueur...
(Agence Ecofin 25/04/17)
La 7ème session extraordinaire du Conseil des ministres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) débute ce 25 avril 2017 à Libreville pour s’achever le 29 avril. Selon le communiqué du secrétariat général, l’ordre du jour porte sur la réforme institutionnelle. La réflexion sur la question est cours depuis novembre 2016. Période au cours de laquelle, le rapport provisoire de l’audit du cadre légal et réglementaire de l’institution communautaire avait été présenté, à Yaoundé (Cameroun) au Secrétaire général adjoint de la Ceeac, en charge des Programmes, budget, administration et ressources humaines, Tabu Abdallah Manirakiza. Au cours des assises de Yaoundé, les experts avaient indiqué qu'il s'agit de réviser des textes portant sur le traité instituant la Ceeac,...
(Financial Afrik 25/04/17)
Olam a généré en quatre ans la création de 10 922 emplois directs” Le groupe Olam est présent dans 70 pays. Quatre ans après son arrivée au Gabon, la multinationale du sud-est asiatique a créé 10 922 emplois directs et près de 20 000 emplois indirects dispatchés sur ses déférentes filiales. Son ambition est de participer à la création de richesses et d’emplois, poursuivre la croissance et faire passer le Gabon du stade d’importation à celui d’exportation pour l’ensemble de ses produits. Dans cet entretien accordé à Youcef Maallemi de Financial Afrik, Gagan Gupta, Président directeur général du groupe, décline sa stratégie. Pouvez-vous nous faire une présentation du Groupe OLAM, à travers ses faits marquants depuis sa création à ce...
(Le Monde 25/04/17)
Le directeur adjoint du département Afrique du Fonds monétaire international, Roger Nord, assure que les programmes sociaux des Etats pourront être préservés. C’était il y a quatre mois. Le 23 décembre 2016, les dirigeants des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), réunis en sommet à Yaoundé, au Cameroun, décidaient d’en appeler au soutien financier du Fonds monétaire international (FMI). La morosité ambiante ne laissait plus guère de choix aux économies de cette sous-région de la zone franc, ultra dépendantes de la rente pétrolière : dans le sillage de la chute des cours, leur croissance s’est effondrée, tout comme leurs recettes budgétaires, tandis que les déficits se sont creusés dangereusement. Le recours à l’institution de Bretton...
(Agence Ecofin 20/04/17)
Le ministre en charge des Travaux publics, Jean-Pierre Oyiba (photo) et le ministre délégué à l’Economie chargé de la prospective et de la programmation du développement, Noël Mboumba, ont signé, le 19 avril à Libreville, deux protocoles d’accord respectivement avec Altar Kilic représentant de Corpus Capital International Inc. (Turquie) et Abdelqader EI Zoubi pour le compte de Tanmu for Development and Asset Management (Jordanie). Ces représentants des consortiums d’entreprises turques...
(RFI 20/04/17)
Au Gabon, une épidémie de rougeole attaque depuis deux ans les enfants de 9 mois à 5 ans. Pour contrer cette maladie qui a déjà touché 24 des 52 districts sanitaires du pays, le gouvernement et l'OMS ont lancé hier mercredi une vaste campagne nationale de vaccination contre cette maladie virale, très contagieuse et très mortelle. Le vaccin protège mais attention, la piqûre fait un peu mal. Elle a patienté durant deux heures. Son fils d'un an est vacciné. Une injection à l'avant-bras et deux gouttes dans la bouche, les enfants se succèdent devant des infirmières dévouées. Celle-ci veille particulièrement sur le petit Marc, porté par sa mère. « Le bébé est atteint de la rougeole. Vous voyez, il a...
(Agence Ecofin 20/04/17)
Gabon Oil Company (GOC) et la compagnie pétrolière canadienne Touchstone Exploration « auraient conclu un accord d’investissement » pour la reprise du gisement pétrolier de Remboue, rapporte le site spécialisé Africa energy intelligence. La compagnie nationale d’hydrocarbures, qui a investi plus de 30 milliards de Fcfa entre 2004 et 2015 pour rentabiliser ce site, devrait toucher environ 30 millions de dollars pour cette opération. La société canadienne, active dans l’exploration pétrolière au Canada et à Trinidad-et-Tobago, « détiendra 80%» des parts sur Remboue selon le media. GOC conservera les 20% restants, bien que le projet soit « entièrement porté par l’investisseur canadien», qui espère atteindre plusieurs milliers de barils par jour. Le site qui a été abandonné en 2014, était...
(Agence Ecofin 20/04/17)
Le vice-Premier ministre en charge de l’Habitat et du logement, Bruno Ben Moubamba (photo), poursuit sa campagne d’explication du «Nouvel ordre urbanistique du Gabon ». Dans le cadre de sa mise en œuvre, la première phase concerne la construction de 12 villes entre Libreville, capitale du pays, et la ville de Lambaréné située à 230 kilomètres, dans le centre du pays. A travers le projet « La voie royale, tronçon Pk12-Lambaréné », le gouvernement veut donner une nouvelle physionomie aux zones reculées ainsi qu’aux coins périphériques des grandes villes. « Pour le gouvernement, l’impulsion de ce nouveau cap à suivre permettra la mise en place d’un nouvel ordre urbanistique qui vise à développer à terme, toutes les villes du Gabon...
(Agence Ecofin 19/04/17)
Le conseil d’administration de Total Gabon, confiant dans la solidité des fondamentaux de la Société, a décidé de proposer à l’assemblée générale ordinaire des actionnaires, convoquée le 19 mai 2017, la distribution d’un dividende de 4,5 dollars par action, soit 20,25 millions de dollars US (environ 12,15 milliards de FCFA) pour l’ensemble des actionnaires. Ce dividende, selon le conseil d’administration sera payable en euros (ou sa contre-valeur en francs CFA) sur la base du cours euro/dollar au jour de l’assemblée générale. Il faut dire que la distribution d’un dividende fait suite à un résultat positif obtenu par la filiale gabonaise du génat pétrolier français Total au cours de l’exercice 2016. Car malgré un chiffre d’affaires en retrait de 11%, le...
(Agence Ecofin 19/04/17)
Après avoir annoncé l’augmentation de sa production sur un exercice, de 1000 à 1300 barils/jour, le directeur général de la société nationale des hydrocarbures du Gabon, Arnaud Engandji (photo), annonce la mise en route de plusieurs projets d’exploitation de gaz sur le site Mboumba. D’après le directeur général, la compagnie envisage de se faire accompagner dans ce projet par un partenaire technique capable de transmettre de l’expertise technique à son personnel, et de suivre financièrement ses ambitions. « Nous envisageons de faire venir un partenaire technique qui pourrait nous accompagner dans les opérations sur le site, de façon à bénéficier d’une expertise, mais également d’un niveau de financement beaucoup plus important.», indique le directeur général. Ces « orientations pour l’avenir...
(Infos Gabon 19/04/17)
Le vice-Premier ministre en charge de l’Urbanisme a récemment présenté à Nkok les contours de ce projet visant à moderniser toutes les communes du pays. Bruno Ben Moubamba a entretenu la presse vendredi dernier à Nkok sur le nouvel ordre urbanistique en cours d’implémentation au Gabon. Au cours de cet échange avec les hommes des médias, le vice-Premier ministre en charge de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement a expliqué les contours de ce projet qui se met progressivement en place et qui permettra d’élaborer des plans sommaires d’aménagement destinés à moderniser toutes les villes du Gabon. Bruno Ben Moubamba, qui était accompagné pour la circonstance des responsables de la Zone économique à régime privilégié (Zerp) de Nkok, ceux...

Pages

(RFI 28/12/16)
La Coupe d’Afrique des nations débute le 14 janvier sur le sol gabonais. Chaque sélection va dévoiler les 23 joueurs qui participeront à la compétition. La première équipe à avoir donné sa liste définitive n’est autre que le pays hôte, le Gabon. José Antonio Camacho, l’entraîneur espagnol des Panthères, a publié une liste qui ne comporte pas de grandes surprises. La première liste définitive de 23 joueurs a été dévoilée ce mardi 27 décembre par le Gabon, à travers un communiqué diffusé sur le site de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot). Pour la conférence de presse de l’entraîneur des Panthères, José Antonio Camacho, qui est arrivé il y a seulement un mois au poste de sélectionneur, il faudra attendre...
(AFP 27/12/16)
Le sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho a retenu une liste de 23 joueurs, parmi lesquels la star du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang et le milieu de la Juventus Turin Mario Lemina, pour disputer la Coupe d'afrique des Nations 2017 (14 janvier - 5 février), dont le pays est l'hôte. Dans cette liste de 23 joueurs, publiée mardi sur le site internet de la fédération gabonaise, se trouvent également l'ancien Lorientais Didier Ndong et le défenseur de Cardiff City Bruno Ecuélé Manga. En plus des 23 joueurs, trois autres ont été placés en "liste d'attente" par leur sélectionneur, qui est entré en fonction début décembre. Il s'agit de Axel Meyé (Eskisehirspor, Turquie), Johan Lengoualama (Raja Casablanca, Maroc) et Donald Nzé...
(AFP 23/12/16)
L'Algérien Riyad Mahrez (Leicester), le Sénégalais Sadio Mane (Liverpool) et le tenant du titre gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund) sont les trois derniers footballeurs en lice pour le trophée du meilleur joueur africain de l'année, décerné le 5 janvier, a annoncé la CAF jeudi. Les trois hommes sont arrivés en tête des votes des sélectionneurs ou directeurs techniques des associations affiliées à la CAF et de groupes d'experts du football et des médias. L'Egyptien Mohamed Salah (AS Rome) et l'Algérien Islam Slimani (Leicester) resteront donc au pied du podium. Le trophée sera remis le 5 janvier à Abuja au Nigeria. Aubameyang, qui a mis fin la saison précédente à quatre ans d'hégémonie de l'Ivoirien Yaya Touré, pourrait se succéder à lui-même...
(Gabon Eco 21/12/16)
Contrairement à plusieurs sélections comme le Togo, le Zimbabwe ou la Tunisie d’Henry Kaspercsak, le Gabon pays hôte de la CAN Total 2017 n’a toujours pas publié la moindre liste que ce soit élargie ou définitive de Panthères retenues en prélude à la compétition. Une situation peu appréciée par certains supporters de l’équipe nationale. Le Gabon placé dans la poule A avec le Cameroun, le Burkina Faso et la Guinée Bissau aura l’honneur d’ouvrir les hostilités de la CAN Total 2017 en sa qualité de pays hôte le 14 janvier avec la dernière équipe citée. Cependant jusqu’à ce jour aucun programme officiel et aucune liste des joueurs de l’équipe nationale n’est connue. En effet, après l’arrivée du nouveau coach des...
(AFP 20/12/16)
La ministre gabonaise des Sports Nicole Asselé a assuré que les quatre stades de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN-2017) étaient "prêts", lundi, à moins d'un mois du coup d'envoi le 14 janvier à Libreville. "Les élections c'est du passé", a ajouté Mme Asselé interrogée par l'AFP sur le climat politique tendu dans le pays-hôte de la CAN-2017 où l'opposant Jean Ping conteste la réélection du président Ali Bongo Ondimba. "Les quatre stades sont prêts, Libreville, Franceville, Oyem et Port-Gentil", a déclaré Mme Asselé, qui avait récemment exprimé des "inquiétudes" sur la nouvelle enceinte d'Oyem (nord). "Ce n'étaient pas des inquiétudes sur le stade, mais quant à la livraison des espaces extérieurs. La société m'a assuré qu'à la...
(Gabon Actu 17/12/16)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a effectué vendredi une brève visite au stade de Port-Gentil au sud-ouest du Gabon à moins d’un mois du coup d’envoi de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017). Accompagné de membres du gouvernement et des responsables du Comité d’organisation de la coupe d’Afrique des Nations (COCAN), le chef de l’État a, tour à tour, inspecté entre autres la pelouse, la tribune officielle, les gradins et les loges. « Je serai réellement satisfait le jour de la compétition lorsque le match se jouera dans ce stade qui est très beau et dans lequel nous pouvons avoir une excellente vue sur l’aire de jeu. Nous félicitons l’entreprise...
(Gabon Actu 17/12/16)
Le boxeur gabonais, Taylor Mabika a terrassé samedi soir à Libreville le champion du monde de la WBF, le franco-algérien Zine Eddine Benmakhlouf. Le gabonais a remporté le duel des lourds légers aux points après 12 épuisants rounds. Le combat s’est déroulé sous les regards du président de la World Boxing Federation (WBF), des arbitres commis par la WBF. Vivi Mouk
(Libération (ma) 16/12/16)
Des stades plus ou moins prêts, un climat politique tendu, une crise économique qui perdure...: le Gabon s'active à un mois du coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017) dans le pays, mais les défis sont nombreux. A Oyem, ville du nord proche du Cameroun et théâtre de violences post-électorales en septembre, la ministre des Sports, Nicole Asselé, a fait part de ses "inquiétudes" en visitant la toute nouvelle enceinte de 20.500 places qui va recevoir le tenant du titre, la Côte d'Ivoire, le Maroc, la République démocratique du Congo et le Togo. Les soucis de la ministre portent sur "les finitions des vestiaires, les ascenseurs et les extérieurs du stade", tandis que le quotidien gabonais L'Union, qui...
(AFP 15/12/16)
La mascotte Samba s'est retrouvée bien seule au guichet jeudi au premier jour de la vente au public des billets de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN-2017) au Gabon, en attendant les vrais clients. A un mois du coup d'envoi, le comité d'organisation (Cocan) a marqué l'ouverture officielle de la billeterie par une opération de communication autour de la mascotte aux allures de panthère qui a symboliquement retiré son billet pour le match d'ouverture Gabon-Guinée Bissau, le samedi 14 janvier à Libreville. Mais les vrais clients étaient aux abonnés absents dans cette perception du quartier de Nzeng Ayong, tout comme dans un autre centre des impôts de la capitale visité par l'AFP. "Ce n'est qu'un lancement", affirme le...
(Gabon Actu 15/12/16)
Le ministre gabonais de la Jeunesse et des Sports, le Docteur Nicole Assélé a donné ce mercredi à Libreville le coup d’envoi de la première journée sportive de son ministère qui doit dorénavant avoir lieu tous les mercredis. Pour cette première journée, le ministre, ses collaborateurs et le personnel de son ministère se sont retrouvés à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS). Ils ont marché de l’INJS au Golf Club. Cette petite marche de santé a été suivie de quelques exercices d’étirements. Des ateliers de Basket-ball, handball et gymnastique dirigés par les professeurs de sport de l’INJS ont ponctué cette première journée. Un décret du 2 décembre dernier institue cette journée dont le but est de maintenir...
(AFP 14/12/16)
La vente des billets pour les 32 matches de la Coupe d'Afrique des Nations de football au Gabon (CAN-2017) en janvier-février va commencer jeudi, a indiqué mercredi le Comité d'organisation (COCAN). Les billets coûteront entre 500 et 40.000 FCFA (entre 0,80 et 60 euros), précise le COCAN, avec des tarifs différents pour la cérémonie d'ouverture du samedi 14 janvier à Librevile (de 2.000 à 20.000 FCFA, entre trois et 30 euros). Après la cérémonie d'ouverture, le Gabon affrontera la Guinée-Bissau puis le Cameroun se mesurera au Burkina-Faso sur la pelouse du stade de l'Amitié (40.000 places), qui accueillera également la finale le dimanche 5 février. Les billets -500.000 au total selon un porte-parole du COCAN- seront en vente à partir...
(AFP 13/12/16)
Des stades plus ou moins prêts, un climat politique tendu, une crise économique qui perdure...: le Gabon s'active à un mois du coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2017) dans le pays, mais les défis sont nombreux. A Oyem, ville du nord proche du Cameroun et théâtre de violences post-électorales en septembre, la ministre des sports, Nicole Asselé, a fait part de ses "inquiétudes" en visitant la toute nouvelle enceinte de 20.500 places qui va recevoir le tenant du titre, la Côte d'Ivoire, le Maroc, la République démocratique du Congo et le Togo. Les soucis de la ministre portent sur "les finitions des vestiaires, les ascenseurs et les extérieurs du stade", tandis que le quotidien gabonais l'Union, qui...
(Jeune Afrique 13/12/16)
À un mois de l’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations 2017, le 14 janvier à Libreville, l’heure est aux finitions au Gabon. Jeune Afrique a reçu Pablo Moussodji Ngoma, journaliste sportif et président de la Commission communication du Comité d’organisation de la compétition, pour faire le point. Pablo Moussodji Ngoma : Oui. Le tirage au sort du 18 octobre nous a lancés dans la dernière ligne droite et les installations sportives, qui sont la condition indispensable pour organiser un événement aux standards internationaux, sont fin prêtes pour accueillir la jeunesse du continent. Quant aux billetteries, elles ouvriront le 15 décembre, avec des places à partir de 500 francs CFA et à la portée de toutes les bourses. Je suis...
(Jeune Afrique 13/12/16)
Le 61e Ballon d’or 2016 ne sera pas africain. Mais le continent place tout de même deux de ses représentants dans le classement : Pierre-Emerick Aubameyang (11e) et Riyad Mahrez (7e). George Weah devra encore attendre pour avoir un successeur. Dernier Africain à avoir remporté le trophée du Ballon d’or France Football, en 1995, le Libérien restera une année de plus le seul joueur du continent à avoir été sacré. C’est en effet Cristiano Ronaldo, qui a été désigné Ballon d’or 2016, pour la quatrième fois, par un jury de journalistes professionnels. Il devance une nouvelle fois son grand rival, l’Argentin Lionel Messi. Les Africains n’ont pourtant pas démérité. Pierre-Emerick Aubameyang a fêté sa première apparition dans la liste des...
(Agence Ecofin 09/12/16)
Le Groupe CANAL+ se félicite de l’accord conclu avec la Confédération Africaine de Football (CAF) et Lagardère Sports portant sur les droits de diffusion des plus prestigieuses compétitions officielles de la CAF. Grâce à cet accord, le meilleur du football africain des clubs et des équipes nationales sera diffusé sur les antennes des chaînes CANAL+ en Afrique francophone pour une durée de 7 ans à compter de janvier 2017. Le 1er rendez-vous incontournable sera la Coupe d’Afrique des Nations Total, GABON 2017 à vivre en direct et en intégralité sur les chaînes CANAL+ SPORT du 14 janvier au 5 février 2017. À la suite de ce grand événement sportif, seront également diffusées les compétitions africaines majeures telles que le Championnat...
(BBC 06/12/16)
Deux militants de la société civile, Marc Ona Essangui et le Français Laurent Duarte, ont lancé un appel au «boycott et au sabotage» de la CAN 2017 au Gabon. Les deux militants demandent aux organisateurs de transférer la compétition «vers un autre pays plus stable» d'ici le 15 décembre. Les deux signataires de cet ultimatum dénoncent le maintien de la compétition au Gabon après les violences post-électorales d'août-septembre qui ont marqué la réélection d'Ali Bongo. Dans une lettre publique à Issa Hayatou, patron de la CAF, les deux militants soutiennent que «la répression sanglante de la population et l'instabilité actuelle dans le pays militent pour que l'événement sportif majeur du continent soit organisé dans un autre pays». La coupe d'Afrique...
(AFP 05/12/16)
Deux militants de la société civile ont lancé un appel au "boycott et au sabotage" de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN-2017), qui doit se tenir au Gabon du 14 janvier au 5 février, si les organisateurs n'annoncent pas son transfert "vers un autre pays plus stable" d'ici le 15 décembre. Les deux signataires de cet "ultimatum", l'opposant gabonais Marc Ona Essangui, figure de la société civile locale, et le Français Laurent Duarte, dénoncent le maintien de la CAN-2017 au Gabon après les violences post-électorales d'août-septembre qui ont marqué la réélection d'Ali Bongo Ondimba. "Les quatre villes organisatrices : Libreville, Franceville, Port-Gentil et Oyem, sont celles qui ont connu la plus forte contestation suite à la frauduleuse proclamation...
(Gabon Review 03/12/16)
La Confédération africaine de football (Caf) a dévoilé la liste des arbitres qui officieront lors de la Coupe d’Afrique des nations du 14 janvier au 5 février 2017. Il y aura 17 arbitres centraux et 21 assistants. Le Gabon, pays hôte de la compétition, sera représenté par Eric Arnaud Otogo Castane et l’assistant Théophile Vinga. La Confédération africaine de football a dévoilé, le 30 novembre 2016, sa liste des 38 arbitres retenus pour officier lors de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can-Total), prévue du 14 janvier au 5 février 2017 au Gabon. Cette sélection enregistre une diminution de 6 personnes par rapport à la précédente édition disputée, il y a deux ans, en Guinée équatoriale, où...
(AFP 02/12/16)
L'ex-sélectionneur espagnol José Antonio Camacho a officialisement été nommé à la tête du Gabon, le pays-hôte de la CAN-2017 (14 janvier-5 février), a annoncé jeudi la présidence dans un communiqué. "Le nouveau sélectionneur des Panthères du Gabon a été présenté au chef de l’Etat. Lors de cet échange, le président de la République a garanti à José Antonio Camacho les pleins pouvoirs ainsi que l’assurance d’une parfaite liberté dans l’exercice de sa mission", a indiqué un communiqué de la présidence. Désormais âgé de 61 ans, l'ex-défenseur du Real Madrid a signé un contrat de deux ans et succède au portugais Jorge Costa. Il bénéficie désormais "d'un peu plus d’un mois pour assurer la préparation de la sélection gabonaise" pour la...
(Gabon Review 02/12/16)
Plateforme de promotion aux œuvres associatives et outil de cohésion de l’entreprise, ce tournoi de football démarrera le 2 décembre prochain à Libreville avec huit équipes-entreprises en lice. A 48 heures du coup d’envoi du Corporate Challenge, ses organisateurs sont longuement revenus sur les enjeux et modalités de cette compétition, le 30 novembre dernier à Libreville. Prévu démarrée le 2 décembre prochain, la première saison du Corporate Challenge verra s’affronter huit équipes entreprise, réparties en deux poules. Les matches se joueront par équipe de sept joueurs sans limite de changement, avec deux mi-temps de 30 minutes chacune. Cerise sur le gâteau, les équipes peuvent être mixtes. Pour permettre aux équipes de mieux cerner la compétition et ses particularités, un règlement...

Pages

(Gabon Review 27/08/14)
Le directeur général du Bureau gabonais du droit d’auteur et des droits voisins (Bugada) a récemment fait l’état des lieux de cette entité, 19 mois après sa création. Créé par le décret n° 00246/PR/MENESTFPSCIS du 16 janvier 2013, le Bureau gabonais des droits d’auteurs (Bugada) fait son bonhomme chemin. Si depuis plus d’une année, les actions de cette structure chargée de la protection des œuvres artistiques et culturelles passent sous silence, pour son directeur général, des choses ont été entreprises en 19 mois d’existence. Au nombre de celles-ci, rappelle Maximin Obame Ella, il y a l’établissement de répertoires. «Le premier d’entre eux est celui des créateurs (musiciens, chanteurs, architectes, écrivains, hommes de théâtre, cinéastes, etc.). Il faut tous les connaître...
(Ogooue Infos 20/08/14)
Les activités liées à la 4è édition de la grande fête des moissons de l’église du Christianisme céleste ont pris fin dimanche dernier à la paroisse Montalier de Nzeng-Ayong. Débutée le 11 août dernier, la grande fête des moissons de l’église du Christianisme céleste a pris fin dimanche. Elle a permis pendant une semaine aux fidèles de cette église de se livrer aux œuvres caritatives, en fonction de leurs moyens, mais surtout à faire un examen critique de la situation du pays. "Nous avons procédé à un examen de la situation du pays. Nous avons compris que le seul problème qui éloigne Dieu de l'homme c'est le pêché. Nous avons prié afin que Dieu bénisse le Gabon et nous délivre...
(Gabonews 18/08/14)
Le rideau est tombé sur le festival de Masuku, édition 2014, ce dimanche livrant ainsi son verdict. Un seul prix a été décerné, celui du public. Et pour cette année, c’est « Siggil » d’El Hadji Dieng qui a été récompensé. De cette dernière soirée, on retiendra nécessairement les applaudissements des cinéphiles amassés devant l’écran dressé au cœur de l’hôtel Apily pour la dernière séance de projection. Des applaudissements qui témoignent la reconnaissance des amoureux du cinéma de Franceville qui ont profité au maximum des nombreuses séances qui leur ont été offertes pendant quatre jours. Sans feux d’artifice ni discours officiel, la cérémonie a eu l’effet d’une alliance entre l’organisation et les cinéphiles qui savent désormais que le festival reviendra...
(Gabon Eco 14/08/14)
Dans le cadre du concept "Ciné vacances" de l'Hôtel de ville de Libreville, les populations gabonaises vibreront pendant trois semaines, au rythme du cinéma Gabonais avec des affiches telles que la Cage, l'Identité, Dolé ou encore l'Epopée. Pour divertir au mieux les jeunes vacanciers, la Mairie de Libreville a décidé de mettre en place le concept « Ciné Vacances » qui propose des projections de classiques cinématographiques gabonais. Les projections qui se feront en plein air s’étaleront sur trois semaines consécutives sur différents sites de la ville. « Le concept de Ciné Vacances obéit à plusieurs considérations. La première, c'est la succès croissant du cinéma gabonais depuis quelques années. Fort de cela, nous avons pensé que pour être en phase...
(Gabon Review 05/08/14)
La chaîne de télévision gabonaise, propriété de l’opposant André Mba Obame, fait partie de l’équipe emmenée par la direction de la communication présidentielle (DCP) pour la couverture du sommet USA à Washington. Initié il y a quelques mois par la présidence de la République, le programme d’implication des médias privés gabonais dans certains déplacements à l’étranger du chef de l’Etat tend visiblement à se pérenniser. Après le Sommet UE-Afrique des 2 au 3 avril dernier à Bruxelles (Belgique) qui avait vu la présence des journalistes de la radio panafricaine Africa n°1, de l’hebdomadaire satirique Le Scribouillard et du site d’information Gabonreview, le tour est revenu à d’autres médias locaux privés. Et, c’est avec grande surprise que l’on compte, au nombre...
(Ogooue Infos 29/07/14)
Le nouveau chef coutumier de la communauté Benga, Marcel Nkombouet, de la lignée des Bouboundja, a été intronisé samedi, au cours d’une cérémonie traditionnelle, qui a eu lieu au quartier Miondi, dans le premier arrondissement de la commune d’Akanda. Il remplace Ernest Ndjoni décédé il y a 3 ans. Marcel Nkombouet a été installé samedi dans son nouveau fauteuil du chef de la communauté Benga de l’Estuaire, au cours d’une cérémonie traditionnelle à laquelle prenaient part les chefs coutumiers de la localité, les représentants des communautés Mpongwé, Sékiani, Awoungou et Akelé, les responsables administratifs du Cap Estérias, quelques cadres du ministère de l’intérieur et de la gendarmerie territoriale, ainsi que les notables du coin. Selon les organisateurs, près d’un millier...
(Gabon Review 21/07/14)
Initiée par la marque de bière Beaufort Lager, une «caravane cinéma plein-air» sillonnera du 25 juillet au 13 septembre prochains plusieurs villes du pays. Objectif : rendre accessible le 7ème art gabonais à toutes les couches de la population du pays. Présentée au public Librevillois, le18 juillet dernier aux jardins de la Maison George Rawiri, une caravane cinématographique de plein-air devrait sillonner les différents arrondissements de la capitale et plusieurs villes du pays avant la fin de la semaine en cours. Initiée par la marque de bière Beaufort Lager avec le soutien de l’Institut gabonais de l’image et du son (IGIS), en partenariat avec Gabon Télévision, cette caravane vise à répondre autant que possible à promouvoir le cinéma local. Du...
(Gabon Eco 17/07/14)
L’Ecole nationale pour les enfants déficients auditifs (Eneda) lance dès aujourd’hui, le 1er festival des sourds métrages sur le thème « Les sourds au cœur de la ville ». Le 1er festival des « sourds métrages » débute ce jeudi 16 juillet à l’Institut français de Libreville sous la direction de l’Ecole nationale pour les enfants déficients auditifs (Eneda). Au programme de cette rencontre, une projection de films d’enfants malentendants, une représentation sur le podium d’enfants handicapés qui présenteront un spectacle de danse et d’expression corporelle. Le but de ce type de festival est de permettre aux élèves de découvrir le monde de la cinématographie et de la surdité. Le festival de sourd métrage comme il est déjà fait dans...
(Gabon Review 17/07/14)
Le talent cinématographique des malentendants sera valorisé pendant trois jours à Libreville et Lambaréné. Libreville et Lambaréné abriteront respectivement le 17 puis les 19 et 20 juillet prochain la première édition du festival «Sourd métrage», inspiré de ce qui se fait depuis quatre ans maintenant en France, en alternance entre Nancy et Montpellier, grâce à l’association éponyme. Cet événement qui débute ce jour à l’Institut Français du Gabon, avec l’étape de Libreville, s’inscrit dans le prolongement du centenaire de l’arrivée d’Albert Schweitzer au Gabon. Selon les organisateurs, «plusieurs films, réalisés dans le cadre d’autres éditions de ce festival en France, seront projetés, en particulier le film des jeunes sourds gabonais, «La maison de la vie», qui leur avait valu l’obtention...
(Gabon Review 16/07/14)
Après un mois d’examen des dossiers des différents candidats, le concours de rap révèlera ce mercredi 16 juillet le nom de son vainqueur à l’issue de prestations et de quizz. Si pour cette édition quelques points du règlement portant notamment sur les prestations des artistes amateurs ont été modifiés, les organisateurs de l’événement indiquent que lors de la finale, «chaque finaliste devra interpréter trois (3) chansons de son choix et sera évalué par le jury sur sa prestation scénique, son interprétation et un quizz sur le hip hop gabonais». Et pour le gagnant, les initiateurs promettent la production d’un maxi single de trois titres, la production d’un vidéogramme, un concert à l’Institut français du Gabon (IFG) en 2015, une programmation...
(Gabon Review 12/07/14)
Face à la recrudescence de la contrefaçon des œuvres littéraires gabonaises, l’Union des écrivains du Gabon (Udeg) a récemment échangé avec les auteurs et éditeurs sur les risques liés à ce phénomène, tout en interpelant une nouvelle fois les autorités sur ce sujet. En discussion depuis des années sans qu’aucune réelle solution ne soit apportée, la piraterie et la contrefaçon des œuvres de l’esprit sont à nouveau en débat. L’Union des écrivains du Gabon (Udeg), consciente que seule une véritable mobilisation des hommes et femmes de culture du pays peut permettre d’atteindre cet objectif, multiplie des rencontres avec les principaux concernés par la question. Réunis à cet effet, le 10 juillet dernier, autour du président de cette organisation, écrivains et...
(Gabon Review 11/07/14)
La 2e édition de la journée de réflexion des associations professionnelles de la communication s’est tenue du 7 au 9 juillet dernier à Oyem sous le thème «Les attentes face à la nouvelle législation sur la presse gabonaise». Après Lambaréné il y a deux ans, Oyem a abrité, du 7 au 9 juillet dernier, la 3e édition de la journée de réflexion des associations professionnelles de la communication. Plus d’une quarantaine de journalistes et communicateurs ont pris part à cette rencontre organisée sous le thème «Les attentes face à la nouvelle législation sur la presse gabonaise». Amenée à prononcer une allocution pour la circonstance, la présidente du Sénat a souhaité que les conclusions de cette rencontre contribuent à l’édification d’une...
(Gabonews 07/07/14)
La deuxième exposition des œuvres d'arts du Gabon a pris fin ce vendredi à l'Hôtel de ville de Metz avec environ 500 visiteurs qui ont été séduits par sa thématique axée sur la culture du Gabon. Le public messin a ainsi pu découvrir le Gabon au travers des photos, des cithares, des masques, des accessoires de musique, des paniers, des tam-tams, des raphias... « C'est un motif de fierté pour nous car nous avons réussi à vendre l'image de notre pays. Le public a été séduit par la richesse culturelle de notre pays. Un grand merci à l'artiste peintre gabonaise Francine Rashiwa, à Germaine Gilbert et à la communauté gabonaise de Metz qui ont contribué à cette exposition », nous...
(Gabon Actu 02/07/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) - Les fidèles musulmans du Gabon, ont débutés lundi, sur toute l’étendue du territoire nationale, le mois de jeûne durant lequel ils vont s’abstenir de manger, de boire et des relations sexuelles de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Pour mieux passer ce mois de ramadan, la Mosquée Hassan II de Libreville a distribué des nattes et des Corans le livre sacré de l’islam. Le président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG), l’imam Ismaël Oceni Ossa a appelé à cette occasion les croyants à magnifier davantage le nom de Dieu, source unique de toute respiration. « Toute acte exclusivement accompli pour la cause d’Allah, durant le jeûne, est pleinement récompensé du fait qu’il est le...
(Gabon Review 01/07/14)
Fruit d’un partenariat entre la mairie de Port-Gentil et Addax Petroleum, la 1re édition du festival culturel local s’est tenue du 20 au 22 juin dernier dans la capitale économique. Expositions de photos et de peinture ou encore démonstrations de danses traditionnelles ont notamment rythmé cette manifestation. Port-Gentil a abrité du 20 au 22 juin dernier la 1ère édition du festival «Mandji Culture». Ateliers de formation, conférence thématique, expositions de photos et de peinture, projection de films, démonstrations de danses traditionnelles et prestations musicales en «play-back», «live» et «semi-live» ont constitué le menu de cette manifestation née d’un partenariat noué en mai dernier entre la mairie de cette ville et la compagnie pétrolière Addax Petroleum. A l’occasion de cocktail dinatoire...
(Gabon Review 24/06/14)
Sept mois après sa première diffusion aux Escales documentaires de Libreville, le film-documentaire de Pauline Mvélé a su accrocher et séduire le jury de la 6e édition du Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi. Ayant pris part à la sixième édition du Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi (Festicab) qui s’est tenu du 13 au 20 juin dernier sous le thème «Le cinéma et la démocratie», le Gabon a présenté une seule œuvre en sélection officielle. Pour autant, «Sans famille» de Pauline Mvélé qui peint la triste réalité des conditions de détention à la prison centrale de Libreville a su tirer son épingle du jeu en décrochant le trophée du meilleur documentaire, face à...
(Infos Plus Gabon 23/06/14)
La ville de Port-Gentil s'est dotée d'un festival culturel annuel dénommé "Mandji Culture" dont la première édition a été marquée par l'adhésion d'un large public les 20 et 21 juin 2014. Le festival organisé conjointement par la compagnie pétrolière Addax Oil and Gas Gabon en partenariat avec la mairie de Port-Gentil est une première du genre au Gabon. Il vise à fédérer les cultures, à les brasser dans une ville cosmopolite riche de plusieurs communautés. La manifestation avait été rehaussée par la présence de l'ambassadeur de Chine au Gabon et son épouse qui ont visité les différents stands. L'évènement coïncidait avec le 5e anniversaire de l'acquisition de Addax Petroleum Oil and Gas Gabon par le géant chinois Sinopec La première...
(Jeune Afrique 19/06/14)
Pour ce sixième numéro du magazine de “l’Afrique qui gagne”, les équipes de Réussite se sont rendues au Gabon. Découvrez le sommaire et la bande-annonce de cette édition spéciale, à l’écran ce vendredi 20 juin au soir sur Canal+ Afrique. Le 20 juin au soir, Canal+ Afrique diffusera la sixième édition de Réussite, le magazine économique africain co-produit par Canal+ Afrique, le Groupe Jeune Afrique et l’agence Galaxie Presse. Un rendez-vous TV mensuel dédié aux dynamiques du continent en plein essor, qui vous emmènera cette fois-ci à Libreville, en compagnie de la journaliste franco-nigériane Ele Asu. Découvrez en avant-première la bande-annonce de cette nouvelle édition : Au sommaire de ce numéro : - Largement dépendante de sa rente pétrolière, minière...
(Gabonews 17/06/14)
Le bimensuel gabonais « Le verbe de Ngomo » dans les kiosques depuis 10 mois vient d?écoper d?une première sanction de six mois. Le Conseil National de la Communication (CNC) a indiqué le 12 juin dernier que cet organe de presse, à travers un article intitulé « Et si on parlait d?acte de naissance ?», a eu la maladresse de porter « atteinte à l?honneur et à la considération du président de la République». C’est au cours de sa plénière du 12 juin dernier que le CNC a décidé de suspendre pour six mois le bimensuel « Le Verbe de Ngomo » pour avoir évoqué dans ses colonnes la question de la nationalité, celle d’Ali Bongo Ondimba noatmment qui avait...
(Gabon Review 16/06/14)
Créée depuis 1970, sur les anciennes installations du Haut conseil pour les réfugiés (HCR) ayant servi de base d’accueil des réfugiés de la guerre du Biafra, l’École nationale des Arts et Manufacture (ENAM) aurait jusqu’à ce jour tout le mal du monde à s’arrimer au système éducatif moderne, à l’exemple d’autres grandes écoles supérieures du Gabon. Plus grave, elle tombe dans la désuétude et l’indigence. La particularité d’être la seule institution du Gabon à former au métier de la peinture, aux arts graphiques, à l’architecture, à la céramique, la sculpture et aux arts dramatiques dont jouit et se vante l’École nationale des Arts et Manufacture depuis trente ans serait sans grande portée ni avantage pour son développement et sa promotion...

Pages

(L'Equipe 22/03/17)
Les trois surfeurs bretons de «Lost in the Swell» continuent leurs aventures au Gabon. Découvrez le quatrième épisode de leur périple dans lequel ils naviguent au milieu des baleines et parcourent le pays, non sans difficulté, sur leurs fatbikes. «Lost in the swell», ce sont les aventures de trois surfeurs bretons (Ewen, Ronan & Aurel) en quête de vagues et de rencontres autour du monde. A la suite de leur expérience sur une île déserte "Des Iles Usions" ils embarquent sur “Gwalaz”, pour réaliser un tour complet de la Bretagne, avant d'aller explorer les Iles Salomon situées dans le Pacifique. Depuis un nouveau projet a vu le jour, cette fois-ci l'exploration s'est faite en « Fat bike » le long...
(La Voix de l'Amérique 21/03/17)
Dynamique Unitaire et trois autres mouvements fustigent la suspension de la Conasysed et exigent l’annulation de l’arrêté ministériel accusant la fédération syndicale de violences et trouble à l'ordre public. La puissante fédération syndicale gabonaise Dynamique Unitaire - regroupant une quarantaine de syndicats de l’administration publique -, le Syndicat de l’Education Nationale (Sena), l’ONG Educaf Gabon et une plateforme d'étudiants et d'élèves se sont réunis pour contester ...
(RFI 21/03/17)
Au Gabon, les principaux syndicats sont en colère suite à l'interdiction des activités de la Conasysed, le principal syndicat de l'éducation nationale à l'origine d'une grève qui dure depuis cinq mois. Les dirigeants de la Conasysed ont rejeté cette décision. Dimanche, c'est le président de Dynamique unitaire, Jean Remy Yama qui a appelé à la solidarité syndicale en boycottant toute rencontre avec le gouvernement tant que la sanction contre la Conasysed n'est pas levée. Dimanche dans la soirée, le ministre de l'Education nationale, Florentin Moussavou a expliqué pourquoi cette coalition syndicale a été interdite.
(La Voix de l'Amérique 21/03/17)
Les petits Gabonais vont-ils perdre leur année scolaire à cause d'une grève illimitée dans l'éducation nationale ? Comme dans d'autres pays africains, les autorités s'activaient lundi à dissiper le spectre d'une "année blanche", après avoir interdit d'activité une confédération syndicale d'enseignants grévistes. Gabon, mais aussi Cameroun, Tchad et Centrafrique: les risques d'une année scolaire non-validée faute d'heures de cours suffisantes existent dans plusieurs pays d'Afrique centrale, sur fond de crise économique et de tensions politiques. Le problème éducatif se pose surtout au Gabon, en proie à des crispations post-électorales depuis la réélection contestée du président Ali Bongo en août dernier face à son rival Jean Ping. Le Gabon affiche l'un des taux de scolarisation les plus élevés d'Afrique subsaharienne (96%,...
(RFI 20/03/17)
Au Gabon, le ministère de l'Intérieur a décidé vendredi 17 mars d'interdire toutes les activités de la Convention nationale des syndicats du système éducatif (Conasysed). Motifs évoqués : trouble manifeste à l'ordre public, entrave à la liberté de travail, violences et voies de fait. La réaction des responsables de l’organisation ne s'est pas fait attendre. Dans une conférence de presse samedi à Libreville cette principale coalition syndicale du secteur de l'éducation a déclaré qu'elle n'acceptera pas cette décision. La décision du gouvernement a surpris les syndicalistes. C'est la gorge nouée que Simon Ndong Ezo, délégué général de la Conasysed, a lu la déclaration rédigée quasiment dans la précipitation. « Cette décision constitue un vice de forme, dont la teneur est...
(RFI 16/03/17)
Au Gabon, il y a presque 4 mois que le secteur de l'éducation est sérieusement perturbé par une grève des enseignants qui réclament des primes et des nouvelles salles de classe. Les élèves aussi sont entrés dans la danse pour réclamer leur bourse. Les négociations avec le gouvernement semblent être bloquées. Ainsi, plusieurs initiatives de sortie de crise fleurissent, dont celle d'un petit parti de la majorité présidentielle, le Bloc démocratique et populaire (BDP). Paskhal Nkoulou, président du BDP, a clairement indiqué qu'il n'a pas été mandaté par Ali Bongo. Son parti a engagé cette mission de bons offices parce que « la majorité présidentielle, dit-il, est aussi une force de propositions ». Durant près de deux semaines, le BDP...
(Libération 16/03/17)
Questions à... Samperode Mba Allogo, créateur des «Notes d’histoire du Gabon» sur Facebook. A la suite du succès de cette histoire 2.0, il a fondé le blog "Mémoire Sauve Gabon" qui revisite l'histoire oubliée du Gabon. Qui est Nyonda Makita ? Nyonda Makita, de son vrai nom Mavurulu incarne, comme en son temps d’autres leaders, l’insoumission, la dignité et le droit des populations autochtones à disposer d’elles-mêmes. Des sources indiquent qu’il est né vers 1870 au sein du clan Bagambu dans la région de la Nyanga. Nyonda Makita est décrit comme un garçon turbulent, récalcitrant et conquérant. Il est tout autant présenté comme un jeune homme qui tient à son honneur et à sa liberté. Il aurait été hautement initié...
(Jeune Afrique 14/03/17)
Six ans après leur boycott des législatives, les quadras et quinquas du camp adverse comptent s’imposer lors du scrutin de juillet. Ils sont dans l’ombre des leaders depuis six ans ou plus. Quinquas ou quadras, ils estiment leur heure venue. Les élections législatives prévues en juillet pourraient être le point de rupture. En 2011, l’opposition avait boycotté l’Assemblée nationale, offrant au parti au pouvoir 114 sièges sur 120. Pas question de passer cinq ans de plus au purgatoire. Tant pis pour les leaders septuagénaires comme Jean Ping, Zacharie Myboto ou Jean Eyeghe Ndong, s’ils étaient tentés de prolonger par le boycott des législatives leur bras de fer avec le pouvoir. Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi, 48 ans, est l’une des figures montantes...
(RFI 13/03/17)
Au Gabon, plusieurs poids lourds qui n'appartenaient à aucun parti politique et qui ont soutenu Jean Ping lors de la présidentielle controversée contre Ali Bongo, viennent de se rassembler autour d'un nouveau parti qu'ils ont baptisé « Les Démocrates ». Ce nouveau parti vient remplacer l'Alliance pour le nouveau Gabon (ANG), petit parti créé il y a huit ans, et qui n'existe plus. Cette renaissance a été officialisée au cours d'un congrès tenu samedi 11 mars à Libreville. Jean Ping était la principale vedette à la clôture du congrès. Officiellement, l'Alliance pour le nouveau Gabon n'existe plus. Ce petit parti qui compte une dizaine d'élus locaux s'appellera désormais « Les Démocrates ». Le nouveau parti a donc naturellement rejoint la...
(Jeune Afrique 13/03/17)
Martin Boguikouma a hérité des clés du cabinet présidentiel, mais ne s’est pas installé dans le bureau de son prédécesseur, l’incontournable Maixent Accrombessi. Volonté de marquer une rupture de style ou refus d’« insulter » l’avenir ? L’intéressé n’en dit rien. Celui qui se compare à la tortue luth – une espèce menacée dont la Pointe Denis, au large de Libreville, est le sanctuaire – voit loin mais avance prudemment. Malin, comme savent l’être les Tékés de Bongoville, qui ont eu Omar Bongo Ondimba pour maître, il ne dit du mal de personne. Surtout pas de l’ancien directeur de cabinet, même s’il a choisi de travailler autrement. Exemplarité exigée Ainsi, Boguikouma ne veut pas être le passage obligé et inévitable pour...
(Jeune Afrique 13/03/17)
Après la tempête électorale, les jeunes loups de l’opposition cherchent une place au soleil, alors qu’Ali Bongo Ondimba a radicalement recomposé son camp. En ligne de mire : les prochaines législatives, mais aussi la présidentielle de... 2023. Élection présidentielle ou tempête tropicale ? Sous le microclimat gabonais, les deux événements semblent causer les mêmes dégâts. Le paysage a été ravagé, des baobabs sont tombés, pour la plus grande joie de jeunes pousses qui pensent enfin pouvoir hériter d’une place au soleil. La force des éléments n’a épargné ni l’entourage du président, ni le gouvernement ou les institutions, et encore moins l’opposition. Un renouvellement est en cours. Autour d’Ali Bongo Ondimba (ABO), on croise beaucoup de nouveaux visages, et l’ambiance de travail tranche...
(RFI 10/03/17)
Au Gabon, le gouvernement ne cède pas face aux revendications sociales. Les cyclistes qui ont refusé de courir la Tropicale Amissa-Bongo pour réclamer le paiement de leurs primes sont radiés à vie de l’équipe nationale. Les salaires des enseignants grévistes sont suspendus. Quant à ceux qui cumulent plus de trois mois d’absence, ils sont radiés de la fonction publique. Le mois dernier, le 23 février, les forces de sécurité étaient intervenues contre les grévistes de la société pétrolière Maurel et Prom ainsi que contre les lycéens sortis manifester. L'opposition parle d'un climat social extrêmement tendu, le gouvernement dit maintenir le dialogue ouvert. Face aux revendications des cyclistes comme des enseignants, des employés du secteur pétrolier ou des étudiants, les autorités...
(RFI 09/03/17)
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a réuni dans son palais tous les investisseurs présents dans le pays à l'occasion du lancement du Haut Conseil pour l'investissement (HCI). Un cadre de concertation entre l'Etat et les investisseurs pour relancer l'économie nationale et favoriser la création d'emplois. Frappé par la crise économique, le Gabon, dont la croissance économique a été de 2,2% en 2016, est à la recherche de nouveaux investissements, d'où la création de ce Haut Conseil. « Nous avons besoin de ...
(Jeune Afrique 09/03/17)
Malgré un accord de renouvellement de la concession de Veolia au Gabon, signé en janvier mais rendu public seulement début mars, les autorités de Libreville ont vivement attaqué la gestion du groupe français. Dans un article paru le 7 mars dans le quotidien l’Union, le ministre de l’Énergie Guy-Bertrand Mapangou a annoncé le renouvellement, pour une durée de cinq ans, de la concession de la SEEG, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (51% Veolia, 49% investisseurs et État gabonais), tout en dénonçant une situation du secteur proche de la “catastrophe”. Pour le responsable gouvernemental, les quatre objectifs de la concession ayant trait aux tarifs, à l’équilibre financier, à l’accès des populations à l’eau et à l’énergie, et à la...
(RFI 08/03/17)
Au Gabon, plusieurs soutiens de Jean Ping et bien d’autres poids lourds de l’opposition seraient sur le point d’adhérer massivement dans un petit parti de l’opposition dénommé Alliance pour le nouveau Gabon (ANG). Le président de ce parti, Davain Akuré a fait cette annonce lundi au cours d’une conférence de presse à Libreville. Il a annoncé aussi que le parti tiendra un congrès extraordinaire samedi prochain pour entériner ses nouvelles adhésions. Le nouveau futur grand parti en création tournera-t-il le dos à Jean Ping ? Rien n’est encore décidé, mais dans sa conférence de presse, le docteur Davain Akure a soutenu que son petit parti, qui compte une dizaine d’élus locaux, est sur le point de devenir un parti puissant...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Bien que leurs économies soient les plus résilientes de la zone, car les plus diversifiées, le Cameroun et le Gabon vont aussi devoir trouver un accord avec le FMI. Malgré des taux de croissance respectifs de 4 % et 3 % en 2016, les deux pays doivent résorber leurs déficits (du budget et des comptes courants). Le Cameroun, moins endetté (31,6 % du PIB) que les autres États de la Cemac, dispose encore d’une capacité de financement sur le marché régional et international. Le pays pourrait donc se limiter à un partenariat technique avec le FMI. Mais, en tant que locomotive de la région, il doit montrer l’exemple, en maîtrisant davantage son endettement et en réduisant ses dépenses publiques. Dans...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Parmi les nouveaux visages incontournables de la Cemac, le tchadien Abbas Mahamat Tolli hérite d'un poste d'autant plus important que la récession économique de la zone ne fait que commencer. Il a été adoubé le 17 février par les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Dix jours après avoir pris ses quartiers dans le vaste bureau de gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), au 15e étage du siège, à Yaoundé. En attendant son installation officielle, Abbas Mahamat Tolli a déjà choisi son directeur de cabinet en la personne du Centrafricain Aimé-Dominique Bida-Kolika, qui avait déjà occupé ce poste du temps du Gabonais Philibert Andzembé (de 2007 à 2010). L’arrivée du...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Depuis la fin de son mandat de commissaire de l’Union africaine au Commerce et à l’Industrie, il y a quelques jours, la Tchadienne Fatima Haram Acyl n’a pas chômé. La belle-sœur du président Idriss Déby Itno va désormais seconder Daniel Ona Ondo en tant que vice-présidente de la Commission de la Cemac. Son parcours dans les organisations internationales a débuté au Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (Unops), où elle a assuré la direction des finances et de l’administration. Titulaire d’un MBA en finance de l’université Xavier de Cincinnati, cette fille et épouse de diplomate entame sa carrière aux États-Unis, exerçant dans plusieurs cabinets d’audit, dont PWC. Elle regagne son pays en 2004 pour être rapidement...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Fragilisés par la chute des cours du pétrole, les États d’Afrique centrale se voient contraints de frapper à nouveau à la porte du FMI. Ajustements structurels, orthodoxie financière…les mauvais souvenirs des années 1980 refont surface. La potion sera-t-elle aussi amère cette fois-ci ? Deux sommets de chefs d’État en deux mois. Le fait est suffisamment rare au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) pour être relevé. Il témoigne de l’urgence pour ces présidents de trouver une solution à la grave crise économique qui ébranle leur zone. Le 23 décembre 2016 à Yaoundé, en présence de Michel Sapin, ministre français de l’Économie et des Finances – et à ce titre garant de la parité fixe entre le...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Après de deux années passées à diriger le Gabon en tant que Premier ministre, le nouveau président de la Commission de la Cemac va se pencher sur des dossiers d'envergure, comme la lutte contre corruption et la libre circulation des personnes. FMI : voici venu le temps de l’austérité en Afrique centrale Congo et Guinée équatoriale : les hauts fonctionnaires devront revoir leur dépenses à la baisse Sa retraite aura été de courte durée. Premier ministre du Gabon jusqu’en septembre, Daniel Ona Ondo a été nommé le 17 février président de la Commission de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (Cemac). Un poste taillé sur mesure pour cet agrégé d’économie âgé de 71 ans, qui a...

Pages