Gabon | Africatime
Mardi 28 Mars 2017

Gabon

(Agence Gabonaise de Presse 14/03/17)
Le district d’Ikobey, à 89 km de Fougamou, le chef-lieu du département de Tsamba-Magotsi (nord de la province de la Ngounié) manque de route praticable en toute saison vu l’état de dégradation de cette voie de communication bien que communicant vers le district proche d’Etéké, aurifère, dans le département de l’Ogoulou. Dans cette partie administrative du Gabon, les infrastructures de base manquent, nonobstant la présence de la sous-préfecture, une école publique, un centre de santé, une brigade de la gendarmerie, des commerces, mais la route dépeint tout ce qui s’y trouve, tant elle relève d’un parcours du combattant lorsqu’on s’aventure sans un véhicule tout terrain. Même la marche à pied fatigue les piétons qui sont obligés d’esquiver les bourbiers en...
(Jeune Afrique 14/03/17)
Historien et politologue, Wilson-André Ndombet enseigne à l’université Omar-Bongo de Libreville. Auteur de plusieurs ouvrages, il est spécialiste des développements politiques au Gabon depuis l’indépendance. Selon lui, il ne faut pas attendre beaucoup des remaniements gouvernementaux et du dialogue national. Ils seraient avant tout stratégiques. Jeune Afrique : Depuis la réélection contestée d’Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre a été remplacé, le ministre du Pétrole limogé et son ancien directeur de cabinet, Maixent Accrombessi, est en convalescence à Londres… Assiste-t-on à un changement majeur dans la façon de gouverner du président ? Wilson-André Ndombet : Il y a effectivement des changements notables au sommet de l’État, une volonté d’apporter une réponse à la demande de renouvellement politique formulée par les Gabonais lors de...
(Jeune Afrique 14/03/17)
Six ans après leur boycott des législatives, les quadras et quinquas du camp adverse comptent s’imposer lors du scrutin de juillet. Ils sont dans l’ombre des leaders depuis six ans ou plus. Quinquas ou quadras, ils estiment leur heure venue. Les élections législatives prévues en juillet pourraient être le point de rupture. En 2011, l’opposition avait boycotté l’Assemblée nationale, offrant au parti au pouvoir 114 sièges sur 120. Pas question de passer cinq ans de plus au purgatoire. Tant pis pour les leaders septuagénaires comme Jean Ping, Zacharie Myboto ou Jean Eyeghe Ndong, s’ils étaient tentés de prolonger par le boycott des législatives leur bras de fer avec le pouvoir. Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi, 48 ans, est l’une des figures montantes...
(Gabon Review 14/03/17)
La première session de formation des organisations de la société civile (OSC) du Gabon et de la Guinée équatoriale s’est ouverte, le 13 mars 2017 à Malabo, sous le thème : «management des associations : enjeux et défis». Le représentant du président de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) Guinée équatoriale, Gomez, a lancé le 13 mars à Malabo, le premier module de formation des organisations de la société civile (OSC) du Gabon et de la Guinée Equatoriale. Prévue sur cinq jours, cette session ...
(APA 13/03/17)
Le Dialogue Politique initié par le président gabonais, Ali Bongo, va débuter le 28 Mars prochain à Libreville, a - t-on appris au terme du Conseil des ministres.de vendredi Le Conseil des Ministres a rendu un hommage ‘’mérité et appuyé’’ au Président gabonais qui, bien que vainqueur de l’élection présidentielle, a décidé de convoquer le Dialogue Politique. Ce conclave dont la durée n’a pas été précisée par le communiqué du Conseil des ministres, a pour but ‘’d’emmener les fils et filles de notre pays qui le désirent, y compris la Société Civile, à apporter leur contribution à la recherche de solutions pérennes pour raffermir notre jeune démocratie’’. Selon le communiqué du Conseil des ministres, le Dialogue Politique se déclinera en...
(Financial Afrik 13/03/17)
La compagnie espagnole Repsol SA prépare une campagne de forage de puits de pétrole en haute mer (Ultra-deep, offshore), un domaine considéré comme l’avenir de l’industrie pétrolière gabonaise, annonce un communiqué publié vendredi 10 mars 2017 de ladite compagnie. Repsol recherche des compagnies spécialisées dans le forage et ayant déjà travaillé avec des sociétés pétrolière. A noter que Repsol S.A est une société anonyme espagnole, fondée en octobre 1987. Elle centre ses activités autour de l’exploration, la production, le transport et le raffinage du...
(Agence Ecofin 13/03/17)
Le Groupe Vivendi Africa (GVA), filiale du groupe Bolloré, détentrice d’une licence télécoms au Gabon depuis le mois de janvier dernier, rencontre des problèmes dans le déploiement de sa fibre optique. La société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG), avec qui la société télécoms avait signé un contrat pour l’utilisation de ses pylônes afin de déployer la fibre optique en aérien, n’est plus très favorable à l’utilisation de ses équipements. Afric Telegraph qui rapporte l’information indique que le directeur général de la SEEG, Guy Bertrand Mapangou, a déjà dénoncé auprès du ministère de l’Energie ce contrat qu’il a signé il y a peu. Ce blocage dans le déploiement par le Groupe Vivendi Africa de sa fibre optique met en danger...
(Xinhua 13/03/17)
Le dialogue politique voulu par le chef de l'Etat gabonais au lendemain de sa réélection contestée s'ouvrira le 28 mars prochain à Libreville, selon un communiqué du conseil des ministres publié samedi dans la capitale. Selon un décret publié par le gouvernement, le dialogue vise la réforme des institutions et la consolidation de l'Etat de droit démocratique, la reforme électorales, la modernisation de la vie publique et la consolidation de l'Etat de droit. Le texte ne précise par la durée des travaux de ce dialogue censé réconcilier les Gabonais profondément divisés après l'élection présidentielle du 27 août remportée par Ali Bongo mais dont son principal challenger Jean Ping revendique aussi la victoire. Au lendemain de sa réelection en août 2016,...
(Agence Ecofin 13/03/17)
Dans un entretien accordé à la presse locale en fin de semaine le secrétaire général adjoint de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), sylvain Mayabi Binet a fait le point sur la situation qui prévaut actuellement dans le secteur pétrolier gabonais et, notamment au sein de l’entreprise Maurel et Prom Aussi, a-t-il indiqué au cours de cet échange, que depuis le début de la crise pétrolière survenue à la fin de la première moitié de l’année 2014, près de 3000 emplois auraient déjà été perdus dans le secteur pétrolier et activités connexes, via des plans...
(RFI 13/03/17)
Au Gabon, plusieurs poids lourds qui n'appartenaient à aucun parti politique et qui ont soutenu Jean Ping lors de la présidentielle controversée contre Ali Bongo, viennent de se rassembler autour d'un nouveau parti qu'ils ont baptisé « Les Démocrates ». Ce nouveau parti vient remplacer l'Alliance pour le nouveau Gabon (ANG), petit parti créé il y a huit ans, et qui n'existe plus. Cette renaissance a été officialisée au cours d'un congrès tenu samedi 11 mars à Libreville. Jean Ping était la principale vedette à la clôture du congrès. Officiellement, l'Alliance pour le nouveau Gabon n'existe plus. Ce petit parti qui compte une dizaine d'élus locaux s'appellera désormais « Les Démocrates ». Le nouveau parti a donc naturellement rejoint la...
(Agence Ecofin 13/03/17)
C’est avec une forte hausse de plus de 141 milliards de Fcfa, que la compagnie minière de l’Ogooue (Comilog), filiale du groupe français Eramet, clôture l’exercice 2016. Ce chiffre qui représente le résultat opérationnel de l’entreprise, est la conséquence, selon la maison-mère de l’opérateur, des bonnes performances liées à la compétitivité du gisement de Moanda et des usines d’alliages de manganèse du groupe. «L’amélioration de la performance de notre mine de manganèse de Moanda et le plan de modernisation de Setrag au Gabon, devraient permettre de confirmer notre capacité annuelle de production et de transport de 4 millions de tonnes.», confie le PDG d’Eramet, Patrick Buffet (photo). La remontée des cours du minerai de manganèse, observée au second semestre 2016...
(Gabon Actu 13/03/17)
L’ancien président de l’Assemblée nationale du Gabon, Guy Nzouba Ndama a officiellement mis fin à l’existence de l’Alliance nationale pour le nouvelle Gabon (ANG), un petit parti rebaptisé « Les démocrates » dont il a été élu président samedi à Libreville au terme d’un congrès d’une journée. Davain Akouré qui a sacrifié son parti créé il y a 8 ans a été désigné « Président honoraire à vie » du nouveau parti « Les démocrates ». Ce nouveau parti a automatiquement rejoint la coalition de Jean Ping. Léon Paul Ngoulakia, candidat à l’élection présidentielle du 27 août dernier avant de se retirer pour se rallier à Jean Ping a été élu 1er vice-président du parti. Il est par ailleurs cousin...
(Infos Gabon 13/03/17)
La Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) refuserait de céder les poteaux au Groupe Vivendi Africa chargé de déployer cette technologie au Gabon. Le projet d’installation de la fibre optique au Gabon connait quelques perturbations dans sa matérialisation. Depuis quelque temps, le Groupe Vivendi Africa (GVA), l’entreprise chargée de déployer cette technologie sur l’ensemble du territoire gabonais, peine à la mettre en œuvre. De sources concordantes, rien ne marcherait plus entre GVA et son partenaire, la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG). A travers un contrat, les deux entreprises se sont entendues pour l’utilisation des poteaux. Les mêmes sources indiquent que la SEEG ne serait plus d’accord avec ledit contrat. Mettant ainsi le Goupe Vivendi en difficulté vis-à-vis...
(Jeune Afrique 13/03/17)
Martin Boguikouma a hérité des clés du cabinet présidentiel, mais ne s’est pas installé dans le bureau de son prédécesseur, l’incontournable Maixent Accrombessi. Volonté de marquer une rupture de style ou refus d’« insulter » l’avenir ? L’intéressé n’en dit rien. Celui qui se compare à la tortue luth – une espèce menacée dont la Pointe Denis, au large de Libreville, est le sanctuaire – voit loin mais avance prudemment. Malin, comme savent l’être les Tékés de Bongoville, qui ont eu Omar Bongo Ondimba pour maître, il ne dit du mal de personne. Surtout pas de l’ancien directeur de cabinet, même s’il a choisi de travailler autrement. Exemplarité exigée Ainsi, Boguikouma ne veut pas être le passage obligé et inévitable pour...
(Jeune Afrique 13/03/17)
Après la tempête électorale, les jeunes loups de l’opposition cherchent une place au soleil, alors qu’Ali Bongo Ondimba a radicalement recomposé son camp. En ligne de mire : les prochaines législatives, mais aussi la présidentielle de... 2023. Élection présidentielle ou tempête tropicale ? Sous le microclimat gabonais, les deux événements semblent causer les mêmes dégâts. Le paysage a été ravagé, des baobabs sont tombés, pour la plus grande joie de jeunes pousses qui pensent enfin pouvoir hériter d’une place au soleil. La force des éléments n’a épargné ni l’entourage du président, ni le gouvernement ou les institutions, et encore moins l’opposition. Un renouvellement est en cours. Autour d’Ali Bongo Ondimba (ABO), on croise beaucoup de nouveaux visages, et l’ambiance de travail tranche...
(Gabon Review 13/03/17)
Partant pour cette rencontre politique d’envergure, ce leader associatif a cependant souhaité, le 9 mars dernier à Port-Gentil, que cette concertation aille au-delà du cadre politique. Pour Léon Ababé, «la dimension sociale doit occuper une place de choix dans ces assises». Soutien inconditionnel du chef de l’Etat dans le domaine associatif, Léon Ababé a réitéré le 9 mars dernier à Port-Gentil, son soutien au dialogue national initié par Ali Bongo. «Lorsqu’on est un bon patriote, c’est le genre d’appel que l’on sait entendre, comprendre et auquel il faut adhérer», a-t-il souligné, convaincu que «les conclusions du dialogue national doivent être considérées comme le remède qui soigne et guérit le patient Gabon de sa maladie considérée comme incurable par certains. Les...
(Agence Ecofin 13/03/17)
Dans le cadre de l'approvisionnement en électricité de la cité écologique Edock City de Viafè, Andrew Gwodock initiateur de ce projet vient de signer une convention de partenariat avec le fondateur de Solar Box Gabon, Aubin Ngoua. Selon certains observateurs, cette signature de convention vient encourager ces jeunes entrepreneurs gabonais dans leur ambitieux projet de fourniture d'énergie pour le développement durable. Fondée en avril par le jeune ingénieur gabonais Aubin Ngoua, diplômé de l’École polytechnique d’Agadir (Maroc), la start-up Solar Box Gabon conçoit des kits solaires et les loue aux ménages et aux entreprises. Composées d’une batterie et d’un régulateur de tension, ses cellules photovoltaïques en forme de cube sont particulièrement efficaces : « Grâce au pouvoir réfléchissant des rayons...
(AFP 11/03/17)
Le "dialogue politique" pouvoir-opposition, voulu par le président du Gabon Ali Bongo Ondimba après sa réélection contestée en août, s'ouvrira le 28 mars, sans son principal rival Jean Ping qui a d'ores et déjà annoncé qu'il boycotterait ce forum. Ce dialogue portera sur "la réforme des institutions et la consolidation de l'Etat de droit démocratique", "les réformes électorales" et "la modernisation de la vie publique", selon un décret adopté vendredi en Conseil des ministres et publié samedi par le quotidien national l'Union. Une première phase "citoyenne" permettra à la société civile d'apporter "ses contributions", tandis qu'une autre étape "sera consacrée exclusivement aux partis politiques", selon le texte. M. Bongo avait proposé ce dialogue "à tous les responsables politiques, y compris...
(Infos Gabon 11/03/17)
Le gouvernement gabonais a fixé au 28 mars 2017 la date de l’ouverture du dialogue national inclusif. La décision a été prise ce vendredi en Conseil des ministres. Quelques jours après les travaux de la commission ad hoc et la remise des conclusions au Chef de l’Etat, la date de l’ouverture du dialogue national a été révélé. L’ouverture des assises est prévue pour le 28 mars prochain. « Le Conseil des Ministres s’est félicité de la Convocation solennelle du Dialogue Politique ainsi que de son ouverture, le 28 Mars 2017, à Libreville », rapporte le Conseil des ministres. Le Dialogue Politique, selon le Conseil des ministres, se déclinera en quatre (4) phases : La première phase consistera en la cérémonie...
(Agence Gabonaise de Presse 11/03/17)
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu, jeudi, des mains du recteur de l’Université Omar Bongo (UOB), le professeur Marc-Louis Ropivia, l’ouvrage intitulé « Les régions littorales du Gabon -Éléments de réflexion pour une planification stratégique du territoire », a-t-on appris de sources autorisées. Fruit d’une collaboration interuniversitaire entre les universités Omar Bongo (UOB) et de Nantes, par le biais du laboratoire Littoral, Environnement, Télédétection, Géomatique (LETG), cet ouvrage de 417 pages et 17 chapitres, qui aura mobilisé 34 co-auteurs, s’articule autour de deux thématiques majeures : la relation entre l’homme et son milieu d’une part et des propositions pour une gestion rationnelle du territoire maritime dans une perspective de développement durable d’autre part. Devant les membres...

Pages

(Agence Ecofin 15/02/17)
(Agence Ecofin) - Depuis lundi dernier, Lomé, la capitale togolaise abrite une importante réunion des magistrats du Gabon, du Ghana, du Niger, de la RDC et du Togo, axée sur l'élaboration d'une politique commune de protection de la faune et de la flore. Pendant cinq jours, les juges et les procureurs de ces différents pays seront appelés à plancher sur les moyens à mettre en œuvre, dans le cadre des poursuites envers les auteurs des trafics de la faune, de la flore et d'infractions connexes. L'atelier de Lomé, qui se tient après celui d'Accra, en juin 2016, devrait permettre d'approfondir la compréhension des magistrats et juges de ces pays sur les meilleures pratiques de l'utilisation des outils de détection et...
(Agence Gabonaise de Presse 14/02/17)
L’ancien vicaire de la paroisse de Bissok, Martin Eyengmbeng a été installé samedi dernier, à Oyem (nord) directeur du petit séminaire Saint Kisito d’Angone par le Monseigneur, Jean Vincent Ondo Eyene, évêque de la région Woleu-Ntem-Ogooué-Ivindo. Cette installation intervient au terme du conseil presbytéral tenu à la cathédrale St Charles Lwanga au mois de juin 2016 par le père évêque du diocèse d’Oyem, monseigneur, Jean Vincent Ondo Eyene. La promotion de l’abbé Eyengmbeng est l’œuvre de la diplomatie religieuse tenue depuis 10 ans par l’évêque Vincent Ondo Eyene dans le diocèse d’Oyem, sous l’œil et les orientations avisés de l’archevêque de Libreville, Basile Mve Engone. Dans son homélie, le prélat a demandé aux fidèles à répondre à l’appel du seigneur,...
(Agence Gabonaise de Presse 14/02/17)
Le sénateur du 1er arrondissement de la commune d’Oyem, Hamann Mamadou a été inhumé samedi dernier, au cimetière musulman d’Endome à Oyem (nord). Décédé le 5février dernier à Accra au Ghana, l’homme a été enterré dans sa ville natale après une cérémonie protocolaire en la salle des mariages de l’hôtel de ville d’Oyem. Parmi les personnes qui lui ont rendu un dernier hommage, les sénateurs ,Jean Christophe Owono Nguemma,6e vice-président du sénat, par ailleurs chef de délégation, Jean Eyegue Ndong, président du groupe parlementaire Front Uni, le centriste ,Henry Hugues Bessac, Mihindou Mouedzi, du groupe parlementaire PDG, le maire de la commune d’Oyem ,Vincent Essono Mengue ainsi que, Tidjani Malem, le représentant de la famille. Hamann Mamadou est née le...
(Gabon Actu 14/02/17)
Le célèbre humoriste gabonais Manitou, de son vrai nom Serge Olivier Moussaouamy, est mort lundi matin au Centre hospitalier et universitaire de Libreville (CHUL) à 32 ans, a appris Gabonactu.com auprès des membres de son groupe. L’artiste a passé quelques jours à l’hôpital et n’a pas pu être sauvé malgré le dévouement de ses médecins et des membres de son groupe « Manitou et sa famille ». Il devait fêter son 32ème anniversaire en novembre prochain. Il est né le 22 novembre 1985 à Libreville. Manitou a fait ses preuves de comédie auprès de Manitou dans le groupe « Serrez les dents » depuis 2006 et bien d’autres groupes dont il a excellé par ses nombreuses compétences en matière humoristique...
(Infos Gabon 13/02/17)
La Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS) du Gabon est un établissement public soumis aux règles de gestion de droit privé avec comme tutelles les ministères du Travail et celui des Finances. Elle est dirigée par le Pr Michel Mboussou. Son ancien collaborateur l’accuse de montage financier douteux et de détournement de fonds alloués aux Gabonais économiquement faible (GEF). Siméon Francis Ekogha, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a fait ces révélations sur sa page Facebook. Les informations qui seront ensuite relayées dans la presse. Mais, jusqu’à ce niveau, rien d’intéressant étant donné que le DG de la CNAMGS n’a pas réagi. Le débat va prendre d’autres proportions et engendrer une polémique quand une dame va rentrer...
(Gabon Actu 13/02/17)
Par décret présidentiel, une commission paritaire (majorité et opposition), chargée de préparer le futur dialogue national inclusif voulu par le président de la république gabonaise Ali Bongo Ondimba pour apaiser le climat politique et reformer les institutions, sera mise en place dans les prochains jours, selon des sources concordantes. Cette commission serait composée de 40 membres. 20 commissaires pour la majorité et 20 autres pour le compte de l’opposition. « Il est clair que certaines grosses légumes de l’opposition seront dans cette commission », a confié à Gabonactu.com une source bien introduite qui ne donne pas plus de détails. La participation de la société civile au futur dialogue n’a pas été confirmée. Juste après sa réélection contestée à l’issue de...
(Jeune Afrique 10/02/17)
Au Gabon, alors que la CAN vient de se terminer, le gouvernement doit s'atteler à régler les problèmes sociaux du moment. Depuis plusieurs mois, le pays connaît des mouvements d'humeur dans divers secteurs : poste, éducation, justice, santé, secteur pétrolier. Le gouvernement a pu éteindre plusieurs incendies sociaux en obtenant notamment des accords avec les salariés de la Poste puis de l'entreprise pétrolière Shell. Mais plusieurs dossiers restent brûlants. Le bras de fer est musclé dans le secteur scolaire. Le ministère ...
(Agence Ecofin 10/02/17)
En Afrique subsaharienne, les pertes occasionnées par la pêche illicite et non réglementée sont estimées à 1,5 milliard de dollars par an. Au Gabon, une étude a révélé que 20% des quantités de thon vendues dans le monde proviennent du pays et sont capturées de manière illicite. C’est cette raison qui a poussé la FAO à signer avec le Gabon le 9 février 2017, le Programme de coopération technique (TCP) en vue de lutter contre cette activité. Selon Helter Mutela, représentant résident de la FAO au Gabon, «l’objectif est de permettre aux pays en développement de bénéficier d’un soutien rapide pour établir les stratégies et les plans d’actions nationaux pour améliorer la conformité avec cet accord international contraignant». Le projet...
(Infos Gabon 10/02/17)
La Première édition des journées nationales de l’audition a eu lieu à Libreville. Organisé par la Société gabonaise d’oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale en partenariat avec la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), cet événement vise à jeter les bases d’une prise en charge optimale de la surdité dans le pays. La Société gabonaise d’oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale (SOGORL) a organisé, du 7 au 8 février 2017, la première édition des journées nationales de l’audition pour une prise en charge optimale de la surdité. L’événement qui s’est tenu à l’Ecole d’application du service de santé militaire a été organisé en partenariat avec la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS). L’objectif principal de cette...
(L'Humanité 10/02/17)
Six mois après sa réélection contestée, le président gabonais affronte une vague de contestation sociale. Son rival, Jean Ping, refuse le « dialogue » proposé par le pouvoir. Après la Coupe d’Afrique des nations (CAN), la fronde sociale. Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, comptait sur la grand-messe footballistique pour apaiser le climat social, à l’orage depuis la crise post-électorale de l’automne 2016. Pari perdu. Les 863 milliards de francs CFA (1,3 milliard d’euros) consacrés à l’organisation...
(Gabon Review 09/02/17)
L’amélioration de la compétitivité de la filière bois était au cœur d’une séance de travail entre le ministre de l’Economie et les opérateurs de ce secteur d’activité, le 8 février 2017 à Libreville. Le ministre de l’Economie s’est entretenu avec les opérateurs du secteur bois, le 8 février dernier à Libreville, autour du thème «Améliorer la compétitivité de la filière bois en vue d’accélérer l’industrialisation». «Cette rencontre intervient après celle que j’aie eue avec les opérateurs du secteur financier, pour permettre de renforcer la dynamique au niveau de l’économie gabonaise. Il s’agissait donc de voir comment, avec ce secteur porteur de croissance, mettre en place de nouveaux mécanismes pour augmenter sa contribution dans la création de richesses au niveau du...
(Gabon Review 09/02/17)
En plus des revendications de primes de rendement, le personnel de l’Université Omar Bongo exige depuis le 8 février, le départ sans conditions du recteur Marc Ropivia. Le mouvement de grève enclenché depuis le 6 février par le personnel de l’Université Omar Bongo(UOB) a pris une autre tournure. Le départ du recteur, Marc Ropivia, est désormais exigé. Si les revendications ne portaient jusqu’ici que sur le paiement des primes de rendement, de l’arbre de Noël et de la libération de deux de leurs collègues arrêtés il ya plus de deux semaines par la police judiciaire, les agents de l’université ont fait du départ du recteur la condition principale pour lever leur mouvement de grève. «Nous savons que l’argent est disponible...
(Agence Ecofin 08/02/17)
Le lauréat du concours «startupper 2016» vient de mettre au point une application qui prévient les échecs scolaires en permettant aux parents d’optimiser le suivi des élèves en milieu scolaire. Accessible à partir d’un smartphone ou un ordinateur à travers un lien, l’application «Scientia» est présentée par son concepteur, comme un outil permettant aux parents, enseignants et chefs d’établissements, d’optimiser le suivi des élèves. «Scientia commence depuis la maternelle et va jusqu’au lycée. Il permet aux parents de suivre en temps réel ce que font les enfants à l’école. Les parents n’ont pas forcément besoin de se connecter à internet, parce qu’ils reçoivent depuis leurs téléphones mobiles des alertes SMS sur les notes de l’enfant, les cours suivis et les...
(Agence Ecofin 08/02/17)
Depuis le 3 février, les employés permanents du tout-puissant syndicat des employés du pétrole (ONEP) sont entrés en grève. Le non-versement de la prime de résultat à ces derniers est à l’origine de ce mouvement d’humeur. Suivant les explications de la représentante des employés, une mauvaise application des résolutions du congrès du puissant syndicat, constitue la pomme de discorde entre la direction et les travailleurs. En fait les taux de cotisation sont passés de 500Fcfa à 2500Fcfa, question de fidéliser et de récompenser les employés permanents. «On a observé qu’à l’Onep, après un certain temps, les employés démissionnaient quand ils trouvaient mieux ailleurs. Et le syndicat n’était pas en mesure de les retenir. Dans les 2500 Fcfa d’augmentation, les salariés...
(Gabon Review 08/02/17)
Le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Désiré Lassegué, ferait depuis quelques mois un abus d’autorité au quartier Bel-Air, dans le deuxième arrondissement de Libreville où il serait en train d’exproprier son voisin de sa parcelle de terrain. L’histoire se passe de commentaires à Bel Air où Désiré Lasségué aurait acquis depuis 2010 une parcelle de terrain d’environ 500m2. Ayant entrepris de bâtir sur cet espace, l’actuel patron de la CNSS s’est rendu compte que son terrain était petit et ne pouvait pas contenir les divers bâtiments qu’il voulait dresser à cet endroit. Si au début, il a utilisé des relations de bon voisinage pour bénéficier des cessions de certains lopins de terre par leur propriétaire...
(Gabon Review 07/02/17)
Remontée contre la note circulaire du ministre de l’Education nationale, l’un des principaux syndicats de l’Education n’est favorable à une sortie de crise qu’à la condition que le Gouvernement se conforme aux conclusions des Etats généraux et celles de la Commission ad hoc du dialogue social d’Angondjé. La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), réunie en Assemblée générale le 6 février 2017, a rejeté l’ensemble des propositions faites par le vice-premier ministre dans sa quête pour un dénouement heureux de la crise qui secoue actuellement le secteur éducation. En proposant sa médiation la semaine dernière, Bruno Ben Moubamba avait suggéré la mise en place d’une commission chargée d’examiner les points de revendication contenus dans les différents cahiers de...
(L'Union 07/02/17)
Plusieurs jours après l'adoption d'une résolution sur le Gabon par le Parlement européen, jeudi 2 février dernier, les réactions n'en finissent plus de tomber. Dernière en date : celle du Parti démocratique gabonais (PDG) qui, hier, par l'entremise de sa porte-parole, Clémence Mezui, a " désapprouvé et condamné le contenu de la résolution de l'Union européenne (UE) et trouvé inacceptable que des parlementaires européens, qui ne s'appuient que sur un rapport rédigé par une mission d'observateurs à l'objectivité douteuse, s'arrogent le droit de remettre en cause la légitimité du chef de l’État régulièrement élu par le peuple gabonais". Aux yeux de Mme Mezui, par ailleurs secrétaire nationale PDG de la province du Woleu-Ntem, "c ette résolution est le dernier acte...
(Gabon Review 07/02/17)
Pour revendiquer les primes de rendement et exiger la libération de deux de leurs collègues arrêtés il y a deux semaines par la police judiciaire (PJ), le personnel de l’université Omar Bongo à barricadé le portail de l’institution, le 6 février 2017. Le personnel de l’UOB observe un mouvement d’humeur. L’entrée principale de l’Université a été barricadée le 6 février par ce dernier pour manifester sa colère. Les manifestants revendiquent la prime de rendement, le paiement de l’arbre de Noël et exigent la libération de deux de leurs collègues, Léonce Nzeng Mouloungui et Robert Hely arrêtés il y a deux semaines par la police judiciaire sur ordre du Recteur pour avoir revendiqué les primes, selon le président du syndicat national...
(Gabon Review 07/02/17)
Plus de trois mois après l’annonce des 172 mesures prioritaires du gouvernement et la matérialisation partielle de celles-ci, les cadres du chef-lieu de la province de la Nyanga ont récemment exprimé leur déception, estimant que d’autres provinces ont été privilégiées au détriment de la leur. A Tchibanga, les populations sont loin de couler des jours heureux. Leur quotidien est rythmé depuis plusieurs mois voire des années par des délestages à répétition et d’autres difficultés liées au piteux état des infrastructures routières. A la faveur d’une sortie, samedi 4 février à Libreville, le collectif des cadres de la province de la Nyanga a rappelé le gouvernement à ses obligations, non sans dire son ras-le-bol du peu d’actions menées par leurs élus,...
(Gabon Review 07/02/17)
Selon un communiqué du groupe marocain Satrammarine, le directeur général de Satram-EGCA, Mohamed Ait Ben Ali, sous le coup d’un mandat d’arrêt national et international émis par le Royaume chérifien, depuis août 2014, a été mis aux arrêts par la justice gabonaise. Le directeur général de Satram-EGCA empêtré dans plusieurs affaires judicaires aussi bien au Gabon qu’à l’étranger, pour malversations financières, abus de confiance dans plusieurs dossiers, a été mis aux arrêts à Libreville. Cette interpellation pour laquelle les mobiles restent encore méconnus au niveau du Gabon, est tout de même très saluée et félicitée par le personnel du groupe Satrammarine, qui voit en cette action, une opportunité pour la justice marocaine de faire suivre d’effet les mandats d’arrêt émis...

Pages

(Agence Ecofin 14/02/17)
BGFIBank Gabon a connu une fraude sur les cartes Visa prépayées. L'alerte a été donnée à temps ce qui a permis de stopper rapidement les intentions des fraudeurs. Une enquête est ouverte au Gabon et à l'international pour déterminer l'origine et l'ampleur de la fraude. À cet effet, toutes les cartes Visa prépayées ont été immédiatement bloquées dans l'intérêt de nos clients. Les cartes Visa prépayées sont des cartes de paiement qui ne sont pas reliées à un compte client. Elles sont librement rechargées pour un montant au choix de son porteur. Nous demandons à nos clients détenteurs de ce produit d'être vigilants dans leurs transactions et de ne pas hésiter à transmettre à notre Service Clientèle toutes informations pertinentes...
(La Tribune 14/02/17)
Les autorités gabonaises comptent redynamiser le secteur agricole du pays en mettant en valeur les importantes terres cultivables dont il dispose. Un programme dénommé « Programme Graine » est conçu dans ce sens et sa mise en œuvre est suivie de près par le Chef de l'Etat, Ali Bongo. Le président gabonais a annoncé vendredi qu'il entendait décaisser jusqu'à 1,8 milliards de Fcfa pour inciter de nombreux jeunes gabonais à retourner à la terre. « La terre ne trompe pas ». Ce vieux dicton africain est en train d'être finalement compris par plusieurs dirigeants africains. Le continent dispose de vastes terres cultivables mais seulement une infime partie est exploitée pendant que des millions d'africains sont en proie à des difficultés...
(Xinhua 14/02/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- L'Union des patronats d'Afrique centrale (UNIPACE) a réclamé lundi à Yaoundé la levée des entraves au commerce intracommunautaire, insistant pour l'ouverture des frontières pour permettre la libre circulation des biens et des personnes au Gabon et en Guinée équatoriale, les deux pays qu'elle accuse de freiner l'intégration économique régionale. "Dans un environnement qui est celui d'aujourd'hui, il faut dégager les barrières des frontières. Il faut aller aux devants de ce qui est désormais incontournable aujourd'hui : la libre circulation des biens et des personnes", a déclaré dans un entretien à Xinhua Alain Blaise Batongué, secrétaire exécutif du Groupement interpatronal du Cameroun (GICAM), et de l'UNIPACE. Le Cameroun, le Congo-Brazzaville, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine...
(Infos Gabon 13/02/17)
Gabon Spécial Economic Zone et Rougier vont travailler ensemble. Les deux structures sont désormais liées par un contrat pour la livraison de l’Okoumé aux industriels installés dans la zone économique de Nkok. La société Rougier et Gabon Special Economic Zone (GSPEZ) viennent de signer un contrat de partenariat dans le domaine de la foresterie. Ledit accord stipule qu’à partir du 15 février 2017, la multinationale française fournira des grumes d’Okoumé aux industriels implantés dans la zone économique de Nkok dont la GSEZ s’occupe de l’aménagement et de la gestion. Il y est également mentionné que Rougier devra livrer annuellement 110 000 m3 de cette essence pendant sept ans. Le contrat signé par les deux structures rentre en droite ligne de...
(Agence Ecofin 13/02/17)
Pour disposer d’une agriculture compétitive, nourrir les populations et sortir de la dépendance alimentaire à laquelle il est soumis depuis des années, le Gabon vient de lancer le Fonds national de développement agricole. Les défis de cet instrument dont les moyens restent à déterminer sont énormes. Il s’agit entre autres de parvenir à l’autosuffisance alimentaire en réduisant, par une intense production, le coût des denrées alimentaires. L’objectif est également de lutter contre le taux élevé du chômage, d’assurer un aménagement équilibré du territoire et de résoudre la question du financement durable des activités agricoles. Le Fonds a pour but, selon les autorités, de créer les conditions d’une offre de services financiers intégrés et de proximité, de répondre aux préoccupations des...
(APA 13/02/17)
La Banque gabonaise et française internationale, BGFI Bank, a été victime d’une grande fraude à la carte Visa prépayée, a appris APA lundi auprès de cette institution bancaire. «Notre filiale BGFIBank Gabon a été victime d'une fraude sur les cartes Visa prépayées. L'alerte a été donnée à temps ce qui a permis de stopper rapidement les intentions des hakers », déclare la banque dans un communiqué dont APA a reçu copie. Selon les responsables de ce holding financier, le plus important de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) avec un total de bilan estimé à plus de 4000 milliards de FCFA en 2016, « une enquête est ouverte au Gabon et à l'international pour déterminer l'origine et...
(APA 13/02/17)
APA – Douala (Cameroun) - Un sommet ordinaire des chefs d’Etat de la Communauté économique monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) se tient vendredi à Oyala, en Guinée équatoriale, sur convocation du président en exercice de l’organisation, Obiang Nguema Mbasogo, a appris APA lundi de sources concordantes. Ce sommet intervient deux mois après le sommet extraordinaire de la CEMAC tenu à Yaoundé au Cameroun, sur convocation du président Paul Biya. Outre la participation des six dirigeants de la sous-région, ces assises avaient enregistré la présence de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde et du ministre français de l’Economie et des Finances Michel Sapin. Le sommet avait débouché sur des résolutions fortes, notamment la non-dévaluation du Franc CFA...
(Agence Gabonaise de Presse 11/02/17)
L’exploitant forestier Rougier Gabon fournira des grumes aux unités de transformation de bois installées sur la zone économique spéciale de Nkok (site situé à 27km de Libreville), indique un communiqué parvenu à l’AGP, vendredi. L’accord de partenariat a été signé ce vendredi entre Gabon special économic zone (GSEZ), en charge de la gestion de cet espace économique et l’entreprise forestière Rougier. Selon l’accord, la société forestière fournira à partir de mercredi prochain des grumes d’Okoumé. La société s’est engagée à fournir annuellement 110.000 m3 d’Okoumé pour une durée de sept ans. Ce partenariat entre GSEZ et Rougier s’inscrit dans le cadre d’une politique qui valorise la transformation locale du bois sur une chaine de valeur complète (Bois légal du Gabon...
(Gabon Actu 11/02/17)
La compagnie pétrolière Addax Petroleum a annoncé dans un communiqué qu’elle recrute un responsable des services généraux bilingue (anglais et français) qui cumule 7 ans d’expérience dans un tel service. Les prétendants doivent avoir des reins solides. Bac plus 5 dans une filière technique ou commerciale et avoir travaillé durant 7 ans dans le contrôle des coûts et la gestion des équipes. Les annonces de ce genre sont devenues très rares dans le secteur pétrolier durement frappé par la lourde chute des cours du baril de pétrole. Au Gabon, Addax Petroleum, société à capitaux chinois, est l’un des opérateurs qui portent encore l’espoir de l’aventure pétrolière du pays où aucune découverte majeure n’a été réalisée depuis plusieurs années. Addax et...
(Gabon Actu 11/02/17)
Le directeur général de Gabon Télécom, Abderrahim Koumaa a rendu jeudi lors d’une cérémonie dédiée, hommage à 7 de ses agents bénéficiant désormais de la retraite dont un ayant passé 39 ans de loyaux services au sein de l’entreprise historique des télécommunications au Gabon. La cérémonie dédiée aux nouveaux retraités de Gabon Télécom était sobre et pleine d’émotion. Un retraité a passé 14 ans dans la boite. Les six autres quant à eux ont servi respectivement durant 30, 32, 35, 37 et 39 ans. Ces derniers ont presque grandi dans l’entreprise. Ils ont par leur abnégation et amour du travail contribué à la prospérité de l’entreprise de téléphonie mobile qui aujourd’hui est classée numéro un de la catégorie en Afrique...
(Agence Gabonaise de Presse 11/02/17)
L’opérateur de la téléphonie mobile Airtel Gabon a lancé officiellement, vendredi à Libreville, une nouvelle application, dénommée ‘’Airtel Care’’, qui permet à ses abonnés d’accéder à ses produits et services et de gérer leurs comptes depuis leur téléphone portable. Cette nouvelle application, qui signifie en français ‘’prendre soin’’, offre la possibilité aux 1.200 millions d’abonnés d’Airtel de bénéficier d’un accès direct à l’ensemble de ses offres et services. Elle permet aussi à chaque client d’Airtel de gérer son compte depuis son téléphone portable. Avec cette application, qui est utilisable dans tous les pays où Airtel est implanté, les clients de cet opérateur pourront acheter tous leurs forfaits (appels, SMS et internet) et effectuer leurs transactions Airtel money. Ils pourront également...
(Les Afriques 11/02/17)
La nouvelle équipe de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), désignée il y a quelques mois par les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), a pris fonction. Le nouveau gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, de nationalité tchadienne, et son équipe ont pris fonction au siège de la Banque centrale à Yaoundé. Une installation qui ouvre une nouvelle ère pour cette institution d’émission. Outre le gouverneur, les autres membres du gouvernement sont également en poste. Il s’agit du Camerounais Dieudonné Evou Mekou, vice-gouverneur, du Gabonais Désiré Guedon, secrétaire général, du Congolais Cédric Ondaye Ebauh, directeur général de l’exploitation, et du Centrafricain Bienvenu Marius Roosevelt Feimonanzoui,...
(Agence Ecofin 10/02/17)
Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Graine qui vise à émanciper le Gabon de la dépendance alimentaire, le président de la République (photo) a décidé de subventionner les activités des membres des coopératives agricoles, en vue de les aider à soutenir leur engagement dans ce programme. Cette prime d’incitation à l’effort, instituée depuis un an et qui s’élève à 100 000Fcfa par membre de coopérative, a été versée jusqu’ici à 108 coopératives des six provinces où le programme a déjà été lancé. «Le programme Graine a démarré dans l’Ogooue-Ivindo en mars 2015 et se déroule très bien. Plus de 4000 hommes et femmes de tous âges, sont engagés dans près de 170 sociétés réparties sur l’ensemble...
(Boursier 10/02/17)
Rougier, qui a publié hier soir son chiffre d'affaires annuel, annonce ce vendredi avoir signé un contrat majeur avec Gabon Special Economic Zone (GSEZ). Selon les termes de l'accord, Rougier fournira à compter du 15 février 2017 des grumes d'Okoumé destinées aux industriels installés dans la Zone Économique Spéciale (ZES) de Nkok au Gabon, dont GSEZ est en charge de l'aménagement et de la gestion. Rougier s'est engagé à livrer annuellement 110 000 m3 d'Okoumé, pour une durée de sept ans. Cet accord de partenariat doit permettre de franchir des étapes importantes dans le développement de la transformation de la matière première bois au Gabon. Ce partenariat entre GSEZ et Rougier s'inscrit dans le cadre d'une politique qui valorise la...
(Infos Gabon 10/02/17)
Dans un communiqué, la société Satram cofondée par les familles Jakhoukh et Alj affirme que le mandat de Mohamed Aït Ben Ali est toujours en cours et ne «souffre d’aucun vice légal». A la suite du communiqué du groupe marocain Satrammarine annonçant l’arrestation à Libreville de Mohamed Aït Ben Ali, le directeur général de Satram Gabon, les familles détentrices de Satram SA ont tenu à faire une mise au point. But : mettre fin à la «campagne de dénigrement» sur la société Satram SA et ses dirigeants et «informer autrement l’ensemble des parties intéressées (et) les ayant-droits de feu Alj Ahmed et de feu Jakhouhk Lahcen, co-fondateurs de la société SATRAM SA, société de droit gabonais», selon le communiqué publié...
(Gabon Review 09/02/17)
Moins de deux ans après son lancement dans cette province au centre-ouest du pays, ce programme agricole va donner ses premières retombées, avec les récoltes annoncées de 12 000 tonnes de tubercules de manioc, 4000 tonnes de banane plantain et 73 tonnes de piment. Lancé en mars 2015 dans la province de l’Ogooué-Ivindo, la Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (Graine) a lancé sa première campagne de récolte de manioc, le 7 janvier dernier à Makokou. A cette occasion, le chef de l’Etat en personne a effectué le déplacement en terre ogivine. Moins de deux ans après avoir invité́ les habitants de la région à faire face à «une responsabilité de réussite individuelle et collective», Ali...
(Agence Ecofin 09/02/17)
(Agence Ecofin) - Alors que la plupart des pays de cette sous-région annonce la mise en œuvre de plans d'émergence dans un horizon moyen de 2030, les investissements dans les projets d'infrastructures en Afrique centrale, y compris la République Démocratique du Congo, ont reculé de 80,4% en 2016, selon le dernier rapport de la firme international d'audit Deloitte sur le sujet. Même si le nombre de projets a très légèrement augmenté passant de 23 à 24, la valeur des ressources qui y ont été injectées a été de seulement 7 milliards $, contre 35,8 milliards $ pour 23 projets en 2015 et 33,2 milliards $ pour 13 projets en 2014. « La suspension d'important projets comme ceux du développement des...
(Agence Ecofin 08/02/17)
Le Haut-commissaire au comité d’organisation de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations 2017 qui s’est achevée le 5 février 2017 avec la victoire du Cameroun sur l’Egypte, a livré les chiffres de l’organisation de cette compétition à la presse internationale à Libreville. «Aujourd’hui, on parle de 463 milliards FCFA. On en est beaucoup loin. Le budget corrigé à la date de juillet 2015 était de 303 milliards FCFA. La réalisation aujourd’hui est 192 milliards FCFA, y compris ce qui n’a rien à voir avec le football et la compétition», précise Christian Kerangal, Haut-commissaire au Comité d’organisation de la Can 2017. Ce chiffre qui a été communiqué aux médias, sera consolidé avant le 15 mai prochain, date à...
(Agence Ecofin 08/02/17)
(Agence Ecofin) - Au moment où le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), Lucas Abaga Nchama, passe le témoin au tchadien Mahamat Tolli, il dresse un bilan selon lequel, la Banque centrale a renforcé sa participation au capital de la Banque de développement de l’Afrique centrale (Bdeac) de 6 à 32%. Ce qui signifie que sur un capital de 1200 milliards de FCFA de la Bdeac, la Beac détient actuellement des parts d’un montant de près de 400 milliards de FCFA. Lucas Abaga Nchama rappelle que c’est grâce à la Banque centrale que la Bdeac a porté son capital de 400 milliards de FCFA en 2010 à, actuellement 1200 milliards de FCFA. Les six pays de...
(APA 08/02/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Les besoins cumulés en financement des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) sont estimés à environ 17.313,2 milliards FCFA de 2016 à 2020, selon le chef du service dettes, politiques publiques et suivi des réformes des Etats à la direction de la recherche de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), Nafé Daba. Dans la Lettre de la recherche, magazine de l’Institut d’émission, il affirme que lesdits besoins revêtent un caractère structurel «hors de portée, pour la politique monétaire qui a vocation à agir sur le court terme». Selon cet expert, la théorie économique voudrait cependant que le financement direct du déficit public, par le canal de la Banque centrale, soit...

Pages

(Afrik.com 10/11/16)
Malgré 24 heures de repos supplémentaires qui lui avaient été accordées, Didier Ibrahim Ndong manquait encore à la séance d’entraînement de la sélection du Gabon mercredi sans raison valable bien que le joueur de Sunderland soit présent au pays. Désireuse de remettre de l’ordre, la Fédération vient d’exclure le milieu de terrain du rassemblement à trois jours d’un match capital face au Mali. La Fédération gabonaise (Fegafoot) a décidé de dire stop ! Après avoir fermé les yeux pendant des années sur les divers manquements commis par ses internationaux (rassemblements séchés, retards conséquents, etc.), l’instance compte bien remettre de l’ordre chez les Panthères. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui aurait conduit la semaine dernière à la "suspension" du sélectionneur Jorge...
(Gabon Actu 10/11/16)
Les travaux du stade d’Oyem qui recevra les matchs du groupe C lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total Gabon 2017) sont arrêtés depuis le 7 novembre suite à une grogne des paysans vivant proche du nouveau stade, annonce le journal gabonais en ligne Gaboneco.com La colère des populations des villages Sougoudzap ville, Abang et Koumassi, qui habitent respectivement situés à 2,6 et 8 km du futur stade s’explique par le fait qu’elles ne bénéficient pas toujours du courant électrique, en dépit d’une promesse non tenue par le Gouvernement. Les populations estiment qu’il est anormal qu’elles vivent cette fête du football dans l’obscurité alors que leur contrée abrite les manifestations. En avril 2016, Guy Bertrand Mapangou Ministre de...
(Jeune Afrique 09/11/16)
Lassés d’attendre le versement de leurs salaires et de leurs primes, les footballeurs professionnels gabonais sont à bout et, dans leur majorité, envisagent de faire grève, le 19 novembre, à l’occasion de la première journée du championnat de Ligue 1. Sur les 14 clubs de l’élite, seuls l’AS Pélican, l’AS Mangasport et le CF Mounana, le champion en titre, paient à peu près régulièrement leurs joueurs. Le retard moyen pour les onze autres clubs est de sept mois, mais certains n’ont pas versé le moindre franc CFA depuis près d’un an. Des joueurs gabonais et même étrangers, joints par JA, ont confirmé ne pas manger à leur faim tous les jours et être obligés d’emprunter de l’argent afin de subvenir...
(AFP 05/11/16)
Le sélectionneur portugais du Gabon, Jorge Costa, a été suspendu de ses fonctions à presque deux mois du match d'ouverture de la Coupe d'Afrique des nations 2017 à Libreville, et remplacé par son compatriote José Garrido, a indiqué vendredi la Fédération gabonaise de football (Fégafoot). L'annonce s'est faite en deux temps. La Fégafoot a d'abord annoncé le report de la conférence de presse que Costa devait donner vendredi matin. "Le sélectionneur national par intérim José Garrido animera une conférence de presse ce samedi 5 novembre 2016 à 10h00", a-t-elle ensuite annoncé sur sa page Facebook. En poste depuis 2014, Costa fait les frais des résultats en demi-teinte du Gabon, à l'image du premier match de qualification pour le Mondial-2018 contre...
(BBC 05/11/16)
Après le limogeage du Portugais Jorge Costa pour insuffisance de résultats, le nom de l'entraîneur français Rolland Courbis, actuellement sans contrat, est souvent évoqué pour la direction de la sélection nationale gabonaise. Les dirigeants de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) pensent que l'ancien international français, entraîneur et animateur de radio, a le profil de l'emploi. Courbis est libre de tout engagement depuis son départ de Rennes, un club de Ligue 1 française. Il occupait depuis janvier 2016 le poste de conseiller sportif du président du Stade rennais, René Ruello. En entendant la désignation de leur futur sélectionneur, les Panthères gabonaises sont menées par l'actuel directeur technique national de la Fégafoot, le Portugais José Antonio Garrido.
(RFI 05/11/16)
C'est une suspension qui ressemble fort à un limogeage. Le sélectionneur Jorge Costa a été «suspendu» et officiellement remplacé de manière intérimaire par l’actuel directeur technique national, José Garrido. A quelques mois de la Coupe d'Afrique des Nations, le mystère reste entier sur l'identité du futur sélectionneur du Gabon. Jorge Costa devait tenir une conférence de presse ce 4 novembre pour parler des deux matches à venir. La conférence a été annulée. A la Fédération gabonaise de football, on refuse de parler de limogeage, on s'en tient à une « suspension » sans en préciser la durée. On voit mal néanmoins comment le sélectionneur pourrait être suspendu maintenant et retrouver son poste avant le coup d'envoi de la CAN dans...
(Jeune Afrique 04/11/16)
À moins d’une semaine d’un match au Mali comptant pour les qualifications pour la Coupe du monde 2018, Jorge Costa, le sélectionneur du Gabon, a été écarté sur décision de palais présidentiel. Jorge Costa n’est plus le sélectionneur du Gabon, alors que les Panthères s’apprêtent à affronter le Mali le 12 novembre à Bamako en qualifications pour la Coupe du monde 2018, puis les Comores trois jours plus tard à Tunis en match amical. La décision a été prise non pas par la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), qui n’a jamais eu son mot à dire dans le dossier Costa, mais bien par le Palais du Bord de mer. Costa (43 ans), qui était en fin de contrat en juin...
(AFP 03/11/16)
Le buteur fétiche du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang a été écarté du groupe mercredi soir contre le Sporting Portugal (1-0) en Ligue des champions pour de mystérieuses "raisons internes", ont indiqué les dirigeants du club. "La situation était ainsi: je n'avais pas d'autre choix. J'ai pris la décision hier (mardi) après-midi", a déclaré l'entraîneur du Borussia Thomas Tuchel après la victoire de ses joueurs contre les Portugais, qui les qualifie pour les 8e de finale. Tuchel a cependant assuré que le Ballon d'or africain retrouverait sa place dans le groupe dès jeudi. Cette mise à l'écart, décision très lourde pour un match décisif, mais limitée à 24 heures seulement, alimentait dans la soirée toutes les spéculations des médias allemands. "Nous...
(AFP 03/11/16)
Une escapade non autorisée de Pierre-Emerick Aubameyang à Milan serait à l'origine de la mise à l'écart du buteur gabonais du Borussia Dortmund pour la réception du Sporting mercredi en Ligue des champions, assurent jeudi les médias allemands. Le quotidien Bild a ainsi publié des photos postées sur un réseau social montrant le joueur lors d'une fête dans un hôtel de luxe de la cité italienne peu avant ce match. C'est ce voyage non autorisé qui aurait provoqué la mesure disciplinaire, juge Bild. Le journal a également rendu public une vidéo montrant le sportif en train de danser avec deux amis, en se cachant une partie du visage. La direction du club allemand s'était contenté d'avancer des "raisons internes" pour...
(BBC 21/10/16)
Le Gabon n'a plus que trois mois pour livrer les chantiers en cours pour la 31e édition de la Coupe d'Afrique des Nations 2017. Deux stades sur les quatre retenus pour la compétition sont fin prêts ; à savoir : les stades de Port-Gentil et d'Oyem. Plus de 400 milliards de Francs CFA ont été investis dans les travaux et dans les préparatifs. Les PME locales restaurent des édifices de tourisme. Les structures sanitaires se modernisent pour être à la hauteur du rendez-vous africain de football.
(APA 20/10/16)
APA – Dakar (Sénégal) - Le match d’ouverture de la phase finale 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football (14 janvier – 5 février 2017 au Gabon) opposera, le 14 janvier 2017 au Stade de l’Amitié de Libreville, le pays hôte, le Gabon, au néophyte, la Guinée-Bissau. Le tirage au sort de la compétition effectué mercredi dans la capitale gabonaise place ces deux pays, ainsi que le Burkina Faso et le Cameroun dans le groupe A. La Guinée-Bissau, qualifiée pour la première phase finale de CAN de son histoire, tient là une belle opportunité de se montrer.
(Jeune Afrique 20/10/16)
Mercredi à Libreville, le tirage au sort des phases de poules de la CAN 2017 a rendu son verdict. L'Algérie décroche la poule la plus compliquée, puisque la Tunisie et le Sénégal y figurent. Après avoir été au centre de toutes les attentions des semaines durant pour des raisons politiques, le Gabon revient sur le devant de la scène. Et cette fois-ci, il n’est pas question d’élection, mais de tirage au sort : celui de la CAN 2017, qui se tiendra donc en janvier prochain au Gabon. Mercredi au stade de l’amitié de Libreville, le tirage, effectué entre autres par le Sénégalais Khalilou Fadiga et le Gahnéen Karim Abdul Razak, a donc rendu son verdict pour les 16 équipes qualifiées,...
(Gabon Actu 19/10/16)
Le Président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou a affirmé mardi à Libreville que la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) se déroulera bien entre janvier et février prochain au Gabon. « Vous savez, il y a beaucoup de spéculations. Avant la journée de demain (prévue pour le tirage au sort de la compétition, ndlr), on disait que la CAF avait un plan B, la CAF avait prévu ceci. Tout ceci n’étaient que des affabulations et des inventions pures », a déclaré M. Hayatou au sortir d’une audience avec le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba. « Le président de la République nous a rassuré sur la réalisation de cette coupe d’Afrique ici...
(Gabon Review 19/10/16)
Les pays qualifiés pour la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2017 seront fixés, ce 19 octobre, sur le profil de leurs adversaires. Les 16 pays qualifiés pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations(Can) Totale 2017 au Gabon connaitront leurs adversaires, ce 19 octobre à Libreville, à l’issue du tirage au sort prévu à cet effet. Quatre têtes de série ont ainsi été dégagées : Gabon, de la Côte d’Ivoire, du Ghana et de l’Algérie. Dans le même sens, quatre chapeaux ont été concoctés pour ce tirage. Le Pot 1 compte ainsi le Gabon, la Côte d’Ivoire, le Ghana et l’Algérie. Dans le Pot 2, on retrouve la Tunisie, le Mali, le Burkina Faso...
(Jeune Afrique 18/10/16)
Depuis plus de dix mois, les joueurs du FC Akanda, un club de Ligue 1 basé au nord de Libreville, ne sont plus payés et vivent pour certains une situation dramatique. En grève, ils doivent être reçus par le président de leur club ce mercredi. C’est une situation que les joueurs ne peuvent plus accepter. Cela fait presque onze mois que les footballeurs professionnels du football club (FC) Akanda affirment ne percevoir ni salaire, ni primes de match. L’équipe est censée participer à la Coupe de la CAF (confédération africaine de football) en 2017. Le mercredi 12 octobre, 20 joueurs − soit 90% de l’effectif − ont décidé de manifester devant la maison de Frédéric Gassita, le président du club,...
(L'Expression (alg) 17/10/16)
En dehors de sa présence à la cérémonie du tirage au sort des groupes de la CAN 2017, prévue ce mercredi à Libreville, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, se trouve en terre gabonaise pour préparer le séjour des Verts lors de ce 31e tournoi. Lors de sa dernière réunion du Bureau fédéral mercredi dernier, la FAF a indiqué, entre autres que «pour ce qui est de la phase finale de la CAN-2017 qui se déroulera au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017, une délégation de la Fédération algérienne de football se déplacera au Gabon cette semaine pour préparer les conditions de séjour de la délégation algérienne durant la CAN pour assurer le maximum de succès à...
(Xinhua 13/10/16)
Le stade Omnisports Omar Bongo de Libreville, le plus grand du Gabon où allait se dérouler le match d'ouverture et de clôture de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2017) qui se déroulera au Gabon du 21 janvier au 15 février prochain, est disqualifié de la compétition à cause des retards sur les travaux. A la suite de la visite d'inspection des infrastructures par la délégation de la Commission d'Organisation de la Coupe d'Afrique des Nations (COCAN), sur le lieu, les entreprises Colas et Entraco auxquelles reviennent le marché de la réhabilitation du complexe omnisports Omar Bongo, ont annoncé que le stade ne sera plus livré en décembre. Ces entreprises soutiennent que le chronogramme de livraison de ce stade a...
(Agence Gabonaise de Presse 10/10/16)
Le Gabon n’a pas pu battre le Maroc samedi, au stade Rénovation de Franceville (Sud-Est), lors de la première journée du groupe C, des éliminatoires du Mondial 2018, en Russie. Les deux sélections se sont séparées sur un score vierge (0-0), en présence du président Ali Bongo Ondimba, qui avait pris place à la tribune d’honneur. La prochaine rencontre de l’équipe nationale du Gabon (les Panthères) aura lieu le 7 novembre prochain contre le Mali.
(AFP 07/10/16)
Les matches d'ouverture et de clôture de la Coupe d'Afrique des nations 2017 au Gabon pourraient se tenir ailleurs qu'au stade Omar-Bongo de Libreville pour cause de retards dans les travaux, a déclaré le président de la Confédération africaine de football (CAF) Issa Hayatou vendredi sur RFI. "La commission (de la CAN) que j'ai reçue au Caire m'a dit que ce n'était pas sûr pour le stade, parce que pendant les événements (post-électoraux), les gens chargés des travaux ont un peu déserté le stade" Omar-Bongo de Libreville, a détaillé Hayatou. "Ce stade était destiné à abriter les matches d'ouverture et de clôture, c'est très facile de le remplacer, ce n'est pas un problème", a ajouté le patron du foot africain...
(Gabon Review 07/10/16)
Après huit ans passés à la tête de cette fédération, le nouveau ministre des Sports a passé le flambeau Ange Makila qui en prend les rênes. Alors qu’elle cumulait ce poste avec celui de ministre déléguée à la Formation professionnelle, le nouveau ministre des Sports s’est efin déchargé de ses fonctions de présidente de la Fédération gabonaise de handball (Fégahand). Le 4 octobre dernier à Libreville, Nicole Assélé a passé le flambeau à Ange Makila. Ancien vice-président de la Fégahand, celui-ci restera à la présidence de cette fédération jusqu’à la fin du mandat. «Dans le souci de préserver la nécessité de neutralité que m’exige mes nouvelles fonctions, c’est avec regret que je prends congé de la Fédération gabonaise de handball»,...

Pages

(Gabon Review 12/07/14)
Face à la recrudescence de la contrefaçon des œuvres littéraires gabonaises, l’Union des écrivains du Gabon (Udeg) a récemment échangé avec les auteurs et éditeurs sur les risques liés à ce phénomène, tout en interpelant une nouvelle fois les autorités sur ce sujet. En discussion depuis des années sans qu’aucune réelle solution ne soit apportée, la piraterie et la contrefaçon des œuvres de l’esprit sont à nouveau en débat. L’Union des écrivains du Gabon (Udeg), consciente que seule une véritable mobilisation des hommes et femmes de culture du pays peut permettre d’atteindre cet objectif, multiplie des rencontres avec les principaux concernés par la question. Réunis à cet effet, le 10 juillet dernier, autour du président de cette organisation, écrivains et...
(Gabon Review 11/07/14)
La 2e édition de la journée de réflexion des associations professionnelles de la communication s’est tenue du 7 au 9 juillet dernier à Oyem sous le thème «Les attentes face à la nouvelle législation sur la presse gabonaise». Après Lambaréné il y a deux ans, Oyem a abrité, du 7 au 9 juillet dernier, la 3e édition de la journée de réflexion des associations professionnelles de la communication. Plus d’une quarantaine de journalistes et communicateurs ont pris part à cette rencontre organisée sous le thème «Les attentes face à la nouvelle législation sur la presse gabonaise». Amenée à prononcer une allocution pour la circonstance, la présidente du Sénat a souhaité que les conclusions de cette rencontre contribuent à l’édification d’une...
(Gabonews 07/07/14)
La deuxième exposition des œuvres d'arts du Gabon a pris fin ce vendredi à l'Hôtel de ville de Metz avec environ 500 visiteurs qui ont été séduits par sa thématique axée sur la culture du Gabon. Le public messin a ainsi pu découvrir le Gabon au travers des photos, des cithares, des masques, des accessoires de musique, des paniers, des tam-tams, des raphias... « C'est un motif de fierté pour nous car nous avons réussi à vendre l'image de notre pays. Le public a été séduit par la richesse culturelle de notre pays. Un grand merci à l'artiste peintre gabonaise Francine Rashiwa, à Germaine Gilbert et à la communauté gabonaise de Metz qui ont contribué à cette exposition », nous...
(Gabon Actu 02/07/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) - Les fidèles musulmans du Gabon, ont débutés lundi, sur toute l’étendue du territoire nationale, le mois de jeûne durant lequel ils vont s’abstenir de manger, de boire et des relations sexuelles de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Pour mieux passer ce mois de ramadan, la Mosquée Hassan II de Libreville a distribué des nattes et des Corans le livre sacré de l’islam. Le président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG), l’imam Ismaël Oceni Ossa a appelé à cette occasion les croyants à magnifier davantage le nom de Dieu, source unique de toute respiration. « Toute acte exclusivement accompli pour la cause d’Allah, durant le jeûne, est pleinement récompensé du fait qu’il est le...
(Gabon Review 01/07/14)
Fruit d’un partenariat entre la mairie de Port-Gentil et Addax Petroleum, la 1re édition du festival culturel local s’est tenue du 20 au 22 juin dernier dans la capitale économique. Expositions de photos et de peinture ou encore démonstrations de danses traditionnelles ont notamment rythmé cette manifestation. Port-Gentil a abrité du 20 au 22 juin dernier la 1ère édition du festival «Mandji Culture». Ateliers de formation, conférence thématique, expositions de photos et de peinture, projection de films, démonstrations de danses traditionnelles et prestations musicales en «play-back», «live» et «semi-live» ont constitué le menu de cette manifestation née d’un partenariat noué en mai dernier entre la mairie de cette ville et la compagnie pétrolière Addax Petroleum. A l’occasion de cocktail dinatoire...
(Gabon Review 24/06/14)
Sept mois après sa première diffusion aux Escales documentaires de Libreville, le film-documentaire de Pauline Mvélé a su accrocher et séduire le jury de la 6e édition du Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi. Ayant pris part à la sixième édition du Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi (Festicab) qui s’est tenu du 13 au 20 juin dernier sous le thème «Le cinéma et la démocratie», le Gabon a présenté une seule œuvre en sélection officielle. Pour autant, «Sans famille» de Pauline Mvélé qui peint la triste réalité des conditions de détention à la prison centrale de Libreville a su tirer son épingle du jeu en décrochant le trophée du meilleur documentaire, face à...
(Infos Plus Gabon 23/06/14)
La ville de Port-Gentil s'est dotée d'un festival culturel annuel dénommé "Mandji Culture" dont la première édition a été marquée par l'adhésion d'un large public les 20 et 21 juin 2014. Le festival organisé conjointement par la compagnie pétrolière Addax Oil and Gas Gabon en partenariat avec la mairie de Port-Gentil est une première du genre au Gabon. Il vise à fédérer les cultures, à les brasser dans une ville cosmopolite riche de plusieurs communautés. La manifestation avait été rehaussée par la présence de l'ambassadeur de Chine au Gabon et son épouse qui ont visité les différents stands. L'évènement coïncidait avec le 5e anniversaire de l'acquisition de Addax Petroleum Oil and Gas Gabon par le géant chinois Sinopec La première...
(Jeune Afrique 19/06/14)
Pour ce sixième numéro du magazine de “l’Afrique qui gagne”, les équipes de Réussite se sont rendues au Gabon. Découvrez le sommaire et la bande-annonce de cette édition spéciale, à l’écran ce vendredi 20 juin au soir sur Canal+ Afrique. Le 20 juin au soir, Canal+ Afrique diffusera la sixième édition de Réussite, le magazine économique africain co-produit par Canal+ Afrique, le Groupe Jeune Afrique et l’agence Galaxie Presse. Un rendez-vous TV mensuel dédié aux dynamiques du continent en plein essor, qui vous emmènera cette fois-ci à Libreville, en compagnie de la journaliste franco-nigériane Ele Asu. Découvrez en avant-première la bande-annonce de cette nouvelle édition : Au sommaire de ce numéro : - Largement dépendante de sa rente pétrolière, minière...
(Gabonews 17/06/14)
Le bimensuel gabonais « Le verbe de Ngomo » dans les kiosques depuis 10 mois vient d?écoper d?une première sanction de six mois. Le Conseil National de la Communication (CNC) a indiqué le 12 juin dernier que cet organe de presse, à travers un article intitulé « Et si on parlait d?acte de naissance ?», a eu la maladresse de porter « atteinte à l?honneur et à la considération du président de la République». C’est au cours de sa plénière du 12 juin dernier que le CNC a décidé de suspendre pour six mois le bimensuel « Le Verbe de Ngomo » pour avoir évoqué dans ses colonnes la question de la nationalité, celle d’Ali Bongo Ondimba noatmment qui avait...
(Gabon Review 16/06/14)
Créée depuis 1970, sur les anciennes installations du Haut conseil pour les réfugiés (HCR) ayant servi de base d’accueil des réfugiés de la guerre du Biafra, l’École nationale des Arts et Manufacture (ENAM) aurait jusqu’à ce jour tout le mal du monde à s’arrimer au système éducatif moderne, à l’exemple d’autres grandes écoles supérieures du Gabon. Plus grave, elle tombe dans la désuétude et l’indigence. La particularité d’être la seule institution du Gabon à former au métier de la peinture, aux arts graphiques, à l’architecture, à la céramique, la sculpture et aux arts dramatiques dont jouit et se vante l’École nationale des Arts et Manufacture depuis trente ans serait sans grande portée ni avantage pour son développement et sa promotion...
(Gabon Review 13/06/14)
John-Franck Ondo, le jeune scénariste et producteur gabonais, a reçu deux distinctions pour son film «Effet boomerang», à l’occasion du Grand prix africain du cinéma à Abidjan (Côte d’Ivoire). Pour sa première œuvre en tant que réalisateur, c’est un coup de maître que John-Franck Ondo a réalisé. Nommé au Grand prix africain du cinéma, organisé du 5 au 9 juin dernier à Abidjan en Côte d’Ivoire, le jeune cinéaste gabonais en est revenu avec 2 trophées : le Grand prix bronze du «Meilleur film» et le Prix spécial de la presse pour le «Meilleur acteur», attribué à Alhan Mbadinga. Pas peu fier de l’accueil réservé à son œuvre par le jury, John-Franck Ondo estime que les deux distinctions ont sans...
(Gabon Review 10/06/14)
Le festival international Akini A Loubou s’est achevé le week-end écoulé sur une ambiance particulière, amenée par le professionnalisme engagé de Germaine Acogny et la «Résistance» de la jeune Gaëlle Ikonda. L’évènement qui a duré une semaine, constituait la «Saison danse Gabon 2014» initiée par l’Institut français du Gabon (IFG). C’est une soirée des plus mémorables qu’ont vécu les amateurs de danse contemporaine, samedi 7 juin dernier dans la salle de spectacle de l’Institut français du Gabon (IFG). A l’occasion de la clôture de la «Saison danse Gabon 2014» et du festival international Akini A Loubou, la jeune danseuse gabonaise Gaëlle Ikonda, soutenue par la chorégraphe franco-sénégalaise Germaine Acogny ont enchanté le public et fait vibrer les planches de leur...
(Gabon Actu 10/06/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’ancien président de la République, Omar Bongo Ondimba décédé au pouvoir le 8 juin 2009 dans une clinique de Barcelone en Espagne à 73 ans aura un mausolée digne de sa réputation, a annoncé, à Franceville, le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 46 ans), Faustin Boukoubi. « Le Distingué camarade Ali Bongo Ondimba m’a chargé de vous dire que la véritable commémoration du 5ème anniversaire de la mort de notre président fondateur aura lieu en août prochain à l’occasion de l’inauguration de son mausolée en cours de construction », a déclaré M. Boukoubi s’adressant aux militants du part créé par Omar Bongo Ondimba le 12 mars 1968. Il y a quelques...
(Gabon Review 04/06/14)
Au-delà de ses services traditionnels, l’agence de communication et de marketing, «Koridor», vient de lancer sur le marché de la presse un magazine gratuit dénommé «Le Commercial». Entre magalogue et consumer magazine, ce journal d’annonces et publicité sera gratuitement distribué à des points de passages identifiés (aéroports, hôtels, bureaux, commerces, etc.). Pour pallier le déficit en support de communication enregistré au Gabon à la suite de la récente casse des panneaux publicitaires et permettre aux annonceurs de continuer à être visibles et proche de leurs cibles, l’agence communication et de marketing Koridor, a officiellement lancé, le 3 juin 2014, son nouveau produit de communication. Mensuel au format atypique (16×125) fort d’un tirage à 3000 exemplaires, «Le Commercial magazine» qui compte...
(Ogooue Infos 31/05/14)
Selon des informations officielles, la deuxième édition de la course de motos, baptisée Libreville Moto Show se tiendra du 31 mai au 1er juin 2014 au stade de l’Amitié, dans la zone nord de la capitale gabonaise. La deuxième édition de la plus grande course de motos d’Afrique sera lancée le 31 mai et se poursuivra jusqu’au 1er juin 2014 au stade de l’Amitié à Libreville. Le programme de l’événement prévoit des compétitions Fmx, Trial, Stunt, le Bikini Wash, des courses de relais, un cross Mwana, deux soirées moto show, une tombola et un concert populaire au carrefour Rio, avec la participation de nombreux artistes, entre autres, Tiwa Savage et Jymmy B-J. Les lauréats des différentes courses et jeux recevront...
(Ogooue Infos 31/05/14)
Les assises du premier salon international du commerce, de l’art et de l’artisanat (SICA) ont débuté ce vendredi à la chambre de commerce de Libreville. Les assises du premier salon du commerce, de l’art et de l’artisanat, organisées par le réseau des acteurs non étatiques (RANEG) en partenariat avec le cabinet Bird Consulting ont débuté ce vendredi à la chambre de commerce Libreville. Selon la présidente du comité d’organisation de l’événement, Chantal Paraiso, ce rendez-vous économique vise essentiellement à sensibiliser les opérateurs économiques gabonais sur les opportunités d’affaires en lien avec la loi américaine AGOA qui permet aux pays africains d’exporter vers les Etats-Unis d’Amérique plus de 6500 produits exonérés de toute taxe sur la base d’un cahier de charges...
(Gabon Eco 30/05/14)
Nominée aux African Movie Academy Awards (AMAA) édition 2014 avec son film "Dialemi", Nadine Otsobogo, réalisatrice gabonaise, a reçu le week-end dernier, le prix du "meilleur court métrage". Après le Poulain de bronze qu'elle a remporté lors de la dernière édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco) et le prix du meilleur court-métrage au 10ème Festival international du film panafricain de Cannes, « Dialemi » de la réalisatrice gabonaise Nadine Otsobogo, a décroché samedi 24 mai 2014 au Nigeria, le prix du "meilleur court métrage" au terme de l'édition 2014 de l'AMAA. Considérée comme l'une des plus grandes cérémonies du cinéma en Afrique, l'AMAA créée en 2005 au Nigeria, vise à honorer tous les talents africains et de...
(Gabon Review 28/05/14)
Organisée à l’initiative de l’ambassade des Etats-Unis au Gabon et animée par le journaliste français Emmanuel Goujon, une formation axée sur le rôle du journaliste dans la société s’est tenue dans le mardi 27 mai 2014 à Libreville. Plusieurs représentants de médias nationaux, privés et publics y ont pris part. Menées sur la base du principe selon lequel «le journaliste a une mission noble et plutôt risquée par rapport à d’autres acteurs de la société», les discussions entre le journaliste français, Emmanuel Goujon, et plusieurs hommes et femmes de la presse privée et publique gabonaise ont été assez franches. En effet, selon un procédé simplifié qui a semblé plaire aux différents participants, il s’est agi, pour le principal intervenant d’échanger...
(Ogooue Infos 23/05/14)
L’opérateur de téléphonie mobile, Airtel Gabon a offert ce mercredi 21 mai 2014 à Libreville, deux billets d’avion Libreville-Brésil, aller-retour à deux journalistes gabonais choisis par tirage au sort parmi 23 postulants. Deux journalistes Gabonais effectueront un séjour de 3 jours au Brésil, à l’occasion du prochain rendez-vous mondial de football dont le coup d’envoi sera donné au mois de juin prochain. Il s’agit de Loïc Ntoutoume de Gabonreview et de Jacques Nziengui d’Africa n°1. Le coût global de ce séjour est de 12. 500 000 francs CFA. Cette somme représente les frais de transport, d’hébergement, de restauration, d’entrée au stade pour une rencontre de football et de visite des villes et sites touristiques Airtel Gabon a voulu par ce...
(Gabon Review 21/05/14)
Réussite, la première émission consacrée à l’économie africaine, réalisera son 9e numéro dans la capitale gabonaise. Consacrée à «l’Afrique qui gagne», contraire à l’Afrique des famines et des guerres, ses producteurs vont surfer sur la tenue à Libreville du New York Forum africa pour braquer les projecteurs sur les mutations en cours de l’ancienne ville des esclaves libérés. S’il est admis que le New York forum Africa (NYFA) sait attirer les décideurs économiques, politiques et les investisseurs internationaux, il faudrait également lui reconnaître l’intérêt qu’il suscite auprès des médias tant nationaux qu’internationaux. On note, à ce titre, que cette plate-forme d’échange et de proposition de solutions pour l’émergence de l’Afrique a été saisie comme une aubaine pour l’équipe du magazine...

Pages

(Xinhua 10/01/17)
Le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a procédé lundi à l'inauguration du nouveau stade d'Oyem, capitale de la province du Woleu Ntem au nord du Gabon. Baptisé Egong Stadium, c'est-à-dire stade des martyrs en langue locale, le stade d'Oyem accueillera les rencontres du groupe C de la Coupe d'Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017). En présence des notables de cette province ainsi que certains membres du gouvernement, le numéro un gabonais, Ali Bongo Ondimba a coupé symboliquement le ruban pour l'ouverture officielle du stade. Selon les autorités gabonaises, les travaux vont se poursuivre (construction des stades d'entrainements, l'hôtel, un bâtiment accessoire pour les terrains d'entraînement, des équipements réservés aux activités physiques et sportives, la route encerclant le...
(Jeune Afrique 10/01/17)
Invités extérieurs et surprises du sommet extraordinaire de la Cemac, le 23 décembre, la patronne du FMI, Christine Lagarde, et le ministre français de l’Économie et des Finances, Michel Sapin, s’y sont rendus avec une option de dévaluation du franc CFA d’Afrique centrale, a appris Jeune Afrique dans son numéro 2922, en kiosques du 8 au 14 janvier. Mais pourquoi diable, le 23 décembre, à la sortie de leur sommet extraordinaire, les chefs d’État de la Cemac, du Cameroun, du Tchad, du Congo-Brazzaville, du Gabon, de la Guinée équatoriale et de la Centrafrique, ont-ils pris la peine d’évacuer « un réajustement de la parité monétaire actuelle » au premier des 21 points de leur communiqué final ? En clair, de...
(Le Monde 09/01/17)
Notre chroniqueur dénonce le maintien au Gabon de la compétition de football panafricaine malgré la « réélection » contestée du président gabonais. Samedi 14 janvier débutera la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) au Gabon. Pendant trois semaines, la grand-messe du foot africain se déroulera dans un pays dont le président a tordu le bras des institutions pour se maintenir au pouvoir. La Confédération africaine de football (CAF) aurait dû retirer l’organisation de ce rendez-vous continental à un Etat dont le chef n’a cure de l’expression de ses concitoyens. Lire aussi : Gabon : comment truquer une élection présidentielle pour 75 000 euros ? Ali Bongo, soucieux de se donner une image lisse et moderne, pourra bien...
(RFI 09/01/17)
Samedi prochain, c’est le coup d’envoi de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football (la CAN) qui se jouera du 14 janvier au 5 février prochain. Samedi, des leaders syndicaux ont lancé un appel au boycott de l’événement qu’ils considèrent comme une dépense inutile dans un pays en crise. Malgré cet appel, le pays est fin prêt. Reportage à Libreville, Yves Laurent Goma.
(RFI 09/01/17)
Dans six jours, le Gabon accueille la Coupe d'Afrique des Nations de football. Samedi 7 janvier 2017, l'équipe nationale du Gabon - les Panthères - a été battue 1-2 en match amical contre le CF Mounana, un club de première division du pays et champion en titre. Les Gabonais sont inquiets et impatients de voir leurs joueurs. Ce samedi, ils voulaient rentrer au stade Omnisport où a eu lieu le match amical mais sans succès. Reportage de notre correspondant qui était dans le stade. Samedi, la rencontre était à huis clos. Mais près d'une centaine de jeunes ont voulu à tout prix rentrer dans le stade après le match, pour voir les stars des Panthères et surtout, apprécier leur niveau...
(France TV Info 07/01/17)
L'hôte de la Coupe d'Afrique des nations 2017, prévue du 14 janvier au 5 février, n'est autre que le Gabon. Le pays, qui avait déjà co-organisé la compétition en 2012, sort pourtant d'une grave crise politique avec la réélection contestée d'Ali Bongo d'une poignée de voix (officiellement) face à l'opposant Jean Ping. Alors que les plaies sont loin d'être pansées, est-ce bien raisonnable d'organiser un évènement planétaire ? Pas sûr... La CAN d'Ali Bongo (et un peu du Gabon) Les polémiques ont commencé dès l'attribution de cette CAN. Favorite, l'Algérie n'a pas compris pourquoi elle avait été recalée "avec le meilleur dossier". Le responsable ghanéen Randy Abbey affirme avoir eu vent de la victoire de l'outsider gabonais "deux jours avant...
(Dw-World 07/01/17)
Emmenées par Pierre-Emerick Aubameyang, les Panthères auront à coeur d'aller le plus loin possible dans cette CAN. Pour cela, il faudra faire de bons résultats face au Cameroun, au Burkina Faso et à la Guinée-Bissau. A tout seigneur, tout honneur : 7ème participation à la CAN pour les Panthères, qui n'ont eu que des matchs amicaux à se mettre sous la dent, en tant que pays organisateur. Versés dans la poule I des éliminatoires en compagnie de la Côte d'Ivoire, de la Sierra Leone et du Soudan, les Gabonais ont remporté trois rencontres, se sont inclinés à deux reprises et fait un match nul. La star à suivre sera bien évidemment Pierre-Emerick Aubameyang. L'attaquant du Borussia Dortmund, toujours aussi prolifique,...
(Le Point 05/01/17)
Le groupe A est celui du pays organisateur. Autant dire que les enjeux y sont d'ores et déjà colossaux entre quatre équipes à découvrir au fil des questions ci-après. Comment les pays du Groupe A se sont-ils qualifiés ? Gabon (pays hôte), Burkina Faso (1er du groupe D avec 13 points devant l'Ouganda, le Botswana et les Comores), Cameroun (1er du groupe M avec 14 points devant la Mauritanie, l'Afrique du Sud et la Gambie), Guinée-Bissau (1er du groupe E avec 10 points devant le Congo, la Zambie et le Kenya). Le joueur à suivre : Pierre-Emerick Aubameyang Le Gabonais est tout simplement intouchable cette saison. Après 20 buts en 19 matches toutes compétitions confondues (16 buts en 14 matches...
(Le Point 05/01/17)
C'était il y a un an, au cœur de l'hiver. Pierre-Emerick Aubameyang se retrouve malgré lui au cœur d'une polémique après avoir reçu pour la première fois le titre de meilleur joueur africain de l'année. En cause, les propos tenus par ses deux « challengers », Yaya Touré et André Ayew, après le verdict. « C'est triste de voir l'Afrique réagir de la sorte, qu'elle ne donne pas d'importance aux choses africaines ! » avait réagi le premier sur RFI, quand le deuxième surenchérissait sur L'Équipe.fr : « S'il n'y avait pas eu la CAN, d'accord on peut en discuter mais là non, on doit privilégier nos compétitions, on doit les respecter. Si nous, Africains, on ne le fait pas,...
(Jeune Afrique 05/01/17)
À seulement 24 ans, Aaron Appindangoye (Stade Lavallois) est un des cadres de la sélection gabonaise. L’ancien défenseur du CF Mounana évoque pour Jeune Afrique la préparation des Panthères pour la CAN que son pays organise du 14 janvier au 5 février, dans un climat un peu particulier. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? La question pourrait être posée aux Panthères du Gabon, dont le bilan de l’année 2016, plutôt compliqué, ne permet pas d’augurer à coup sûr de bonnes performances à la CAN que le pays s’apprête à accueillir. La nomination fin novembre de l’Espagnol José Antonio Camacho (61 ans), qui n’a jamais travaillé et Afrique et ne parle pas un mot de français, a surpris,...
(RFI 04/01/17)
Au Gabon, la capitale croule sous le poids des ordures ménagères depuis la veille de la Noël en raison de la grève des éboueurs. Si les salaires réclamés ont été versés depuis, la société chargée de collecter les ordures ne parvient pas à dégager les montagnes de déchets qui se sont formées durant les cinq jours de contestation. Un mauvaise nouvelle à dix jours de l'ouverture de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) qui se jouera au Gabon et notamment à Libreville. Théophile est chargeur de taxi au rond-point du PK 12. Son poste de travail est envahi par les ordures : « Depuis le 24, on marche dans les poubelles », constate-t-il. Dans son box de vente de la...
(Jeune Afrique 04/01/17)
Tradition oblige, ce début d'année est marqué par les vœux de différents chefs d'État à leur peuple. De Mohammed VI à Ali Bongo Ondimba en passant par Alassane Ouattara, petite sélection non-exhaustive des souhaits présidentiels et monarchiques pour 2017. Paul Biya Confronté à la grogne de la population anglophone du pays, le président du Cameroun a noté que cela avait pu « fragiliser les fondements même de notre vivre ensemble ». Mais il a rappelé que « le Cameroun est un pays plus que jamais debout. Un pays un et indivisible, fier de sa diversité culturelle » et « engagé à construire une nation unie, inclusive et bilingue ». Paul Biya a également eu une pensée pour « nos soldats...
(RFI 04/01/17)
La cérémonie de remise des trophées de la Confédération africaine de football (CAF) se déroule ce 5 janvier 2017 à Abuja. La CAF va notamment désigner le Joueur africain de l’année 2016. Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang conservera-t-il ce titre face aux deux autres finalistes, l’Algérien Riyad Mahrez et le Sénégalais Sadio Mané ? Difficile de dire qui de Pierre-Emerick Aubameyang, Riyad Mahrez ou Sadio Mané va remporter le prestigieux trophée du meilleur footballeur africain de l’année 2016, ce 5 janvier 2017 à Abuja. Une chose est certaine toutefois : le verdict ne devrait pas provoquer la même polémique que l’année passée, lorsque l’Ivoirien Yaya Touré s’était amèrement plaint d’avoir été battu par Aubameyang. Le Gabonais, de son côté, avait mal...
(Le Point 04/01/17)
Le sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho, a retenu une liste de 23 joueurs, parmi lesquels la star du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang et le milieu de la Juventus Turin Mario Lemina, pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 2017 (14 janvier - 5 février), dont le pays est l'hôte. Dans cette liste de 23 joueurs, publiée mardi sur le site internet de la fédération gabonaise, se trouvent également l'ancien Lorientais Didier Ndong et le défenseur de Cardiff City Bruno Ecuélé Manga. En plus des 23 joueurs, 3 autres ont été placés en « liste d'attente » par leur sélectionneur, qui est entré en fonction début décembre. Il s'agit d'Axel Meyé (Eskisehirspor, Turquie), Johan Lengoualama (Raja Casablanca, Maroc) et Donald...
(France TV Info 03/01/17)
Le procès du vice-président de Guinée équatoriale pour détournement de fonds publics pourrait bien en entraîner d'autres en France, notamment à l'encontre d'un homme d'État congolais et de la famille de l'ancien président du Gabon. Le cas du fils du président de Guinée équatoriale, Téodorin Obiang, accusé dans le dossier des biens mal acquis n'est pas isolé. "Ce procès pourrait en entraîner d'autres", explique Clément Le Goff sur le plateau du 20 Heures. "La justice française enquête sur les biens mal acquis en France de deux autres chefs d'État africains. Denis Sassou NGuesso, au Congo, est soupçonné d'avoir détourné une partie de la rente pétrolière de son pays, de l'argent public blanchi en France. 24 propriétés auraient été achetées en...
(RFI 03/01/17)
La Coupe d’Afrique des nations de football se déroule du 14 janvier au 5 février au Gabon. Les 16 équipes en lice dévoilent progressivement les noms des joueurs qui vont participer à cette CAN 2017. Les listes de sélectionnés seront donc mis à jour progressivement sur cette page. GROUPE A GABON Gardiens de but: Anthony Mfa Mezui (sans club), Yves Stéphane Bitseki Moto (Mounana/Gabon), Didier Ovono (Ostende/Belgique) Défenseurs: Aaron Appindangoyé (Laval/France), Bruno Ecuele Manga (Cardiff City/Pays de Galles), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji/Gabon)...
(Gabon Review 30/12/16)
Bien que son nouveau positionnement politique déroute quelques-uns au sein de l’opposition, le vice-Premier ministre apparaît pour certains comme une des pièces maîtresses du second septennat d’Ali Bongo. Ses initiatives et ses projets dans le domaine du logement et de l’habitat devraient permettre au président de la République de se racheter une nouvelle image auprès des Gabonais. Si toutefois ces projets aboutissent. Décrié par certains sur le plan politique, Bruno Ben Moubamba n’en étonne pas moins sur le plan administratif, précisément depuis son entrée au gouvernement. Le vice-Premier qui n’a jamais manqué de dire à qui veut l’entendre qu’il a personnellement été sollicité par le président de la République pour redresser le pays, ose tout, quitte à se faire des...
(RFI 30/12/16)
Au Gabon, triste dénouement d'un conflit social qui durait depuis huit mois. Le pouvoir a déployé plusieurs dizaines de policiers pour déloger des familles qui squattaient des logements sociaux construits sous le premier mandat d'Ali Bongo. Le conflit est parti d'une incompréhension. Ali Bongo en 2009 avait promis de construire 35 000 logements durant son premier mandat. A cause de la crise, il n'en a construit que 1 300. A la veille de la dernière campagne électorale, ces logements ont été squattés par des dizaines de familles. Tous sont aujourd'hui obligés de partir par la force. Clara, la cinquantaine révolue, a vu les policiers débarquer à 7 h dans la maison qu'elle occupait depuis huit mois à Angondjé, au nord...
(Jeune Afrique 29/12/16)
Estimant la situation macro économique et financière de la Communauté économique et monétaire des États d’Afrique centrale (Cemac) suffisamment préoccupante, le président camerounais Paul Biya a organisé, le 23 décembre, une conférence extraordinaire de cette organisation sous-régionale appartenant à la zone franc. Les six chefs d’État de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) ont été rejoints par la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, et le ministre français de l’Économie....
(RFI 28/12/16)
Nous sommes le mercredi 28 décembre, journée des saints innocents pour l’Eglise catholique ; c’est la date retenue par l’Eglise gabonaise pour commémorer les victimes des crimes rituels, ces assassinats qui s’accompagnent de mutilations et qui sont - c’est du moins ce que croient ceux qui les pratiquent - censés apporter la réussite. Jean-Elvis Ebang Ondo est le président de l’Association gabonaise de lutte contre les crimes rituels, qu’il a fondée après avoir lui-même perdu un fils, assassiné pour ses organes. Il est l’Invité Afrique de RFI, au micro de David Baché. « Nous avons brisé l’omerta, parce que, quand on parle de crimes rituels au Gabon, aucun Gabonais n’avait ce courage d’en parler officiellement. Donc, cela devient une revendication...

Pages