Lundi 22 Mai 2017

Gabon

(RFI 06/05/17)
C’est la détresse sociale au Gabon. Les prix ont brusquement grimpé dans les marchés et supermarchés. La valse des étiquettes à l’origine de la vie chère a été constatée après l’entrée en vigueur le 15 mars dernier d’une nouvelle taxe pour aider les Gabonais économiquement faibles. L’État gabonais a cru bien faire, mais les conséquences sont difficiles à supporter. Les commerçants profitent de la nouvelle taxe pour faire des profits.
(Agence Ecofin 05/05/17)
Samuel Mebiame, le fils de Léon Mebiame, ancien Premier ministre du Gabon (1975-1990) traverse une mauvaisse passe. Neuf mois après son arrestation par des officiers fédéraux américains, il encoure une peine de cinq ans de prison pour des faits présumés de corruption au Niger, en Guinée et au Tchad, en échange de l’obtention de concessions minières, selon les réquisitions du procureur américain James Loonam, consultées par Bloomberg. Après avoir plaidé coupable le 9 décembre dernier, il est depuis maintenu en détention sans droit à une mise en liberté sous caution, mais reste poursuivi par la justice américaine pour violation de la loi américaine contre la corruption d’agents publics à l’étranger. Le jugement en première instance doit être rendu ce vendredi...
(Gabon Review 05/05/17)
Dans une lettre adressée au bureau national de son parti, le 4 mai 2017, le 4e vice-président de l’Union nationale(UN), Mike Jocktane, a démissionné de cette formation politique. Mike Jocktane vient de démissionner de l’Union nationale(UN). Le quatrième vice-président du parti de Zacharie Myboto s’était émancipé de la décision de cette formation politique, qui interdisait à tous ses membres de prendre part au dialogue politique convoqué par Ali Bongo. En effet, ce dernier avait à plusieurs reprises tenté de convaincre son parti de prendre part à ces assises, afin de résoudre, avec d’autres compatriotes de la société gabonaise, l’épineuse crise ...
(Agence Ecofin 05/05/17)
Le renforcement de la fourniture en énergie électrique du Gabon est au centre de discussions entre le gouvernement gabonais et les partenaires techniques et financiers au développement. Une délégation de la Banque mondiale, en mission au Gabon, et le ministre de l’Energie et des ressources hydrauliques, Guy Bertrand Mapangou (photo), ont échangé début mai à Libreville, sur les contours du projet d’électrification rurale touchant plusieurs provinces du pays. Dans sa première phase, le projet qui couvre les provinces du Moyen Ogooue (centre), de l’Ogooue-Maritime, de la Ngounie (sud) et de l’Estuaire, concerne l’électrification de 50 villages. Les 150 villages restants rejoindront le projet dans sa deuxième phase. D’après Stephan Garnier de la Banque mondiale, «la problématique importante est de garantir...
(Gabon Review 05/05/17)
Onze personnes dont huit forestiers ont été interpellées dans cette province pour trafic de bois, à l’issue d’une mission du Contrôle d’aménagement forestier (Caf). A l’issue d’une mission de deux semaines dans la province de l’Ogooué-Ivindo, 11 personnes ont été arrêtées pour exploitation illégale de bois et transport d’ivoire. Selon l’AFP, les indélicats, essentiellement de forestiers (dont sept Chinois), ont été interpellés par une mission de Contrôle d’aménagement forestier (Caf). Du matériel a également été saisi. Les huit forestiers sont notamment soupçonnés d’avoir coupé des essences interdites, trop jeunes ou situées dans des zones de conservation contre la dégradation de la forêt. Au terme de sa mission de deux semaines dans l’Est du pays, le Caf a ainsi déploré «des...
(Gabon Review 05/05/17)
Pour protester contre la tentative d’assassinat dont a été victime un de leurs collègues, le 27 avril à Libreville, les membres du Syndicat national des enseignants chercheurs (Snec) ont décidé d’un arrêt des cours de trois jours au sein des universités et grandes écoles. À compter du 8 mai, les enseignants membres du Syndicat national des enseignants chercheurs (Snec) observeront un arrêt de cours de trois jours, dans les universités et grandes écoles supérieures du Gabon. Telle est la décision que viennent d’adopter les enseignants chercheurs lors d’une assemblée générale tenue le 4 mai à l’Université Omar Bongo(UOB). Cette décision fait suite à une tentative d’assassinat dont a été victime l’un de leurs collègues, enseignant chercheur intervenant à l’UOB. Selon...
(Gabon Review 05/05/17)
En marge des festivités de la Fête du travail célébrée le 1er mai, le président de la République, Ali Bongo, a honoré 49 travailleurs gabonais de la médaille d’or, au cours d’une cérémonie organisée le 4 mai 2017 à la présidence. Pour démontrer la considération vouée aux travailleurs, et dans le prolongement des commémorations du 1er mai, Ali Bongo a rendu hommage à 49 récipiendaires de la médaille d’or, ayant totalisé entre 30 et 35 ans de service. Face aux représentants des institutions, du corps diplomatique, syndicats et les membres du gouvernement, le chef de l’Etat a relevé le fait que cette cérémonie consistait à «célébrer le Travail». «Nous sommes réunis ce jour pour rendre l’hommage qu’ils méritent à des...
(Gabon Review 05/05/17)
Les opérateurs potentiels bénéficiaires d’un contrat de délégation de service public de l’eau et de l’électricité en milieu rural, ont échangé à Libreville, le 4 mai 2017, sur des différentes dimensions liées à l’étude pour la mise en place des mécanismes de pérennisation des services de base au Gabon. Les aspects techniques, fonctionnels, opérationnels, contractuels et financiers de l’étude pour la mise en place des mécanismes de pérennisation des services de base en milieu rural au Gabon, ont été débattus le 4 mai dernier dans un hôtel de la capitale par une vingtaine d’opérateurs potentiels, bénéficiaires d’un contrat de délégation de service public de l’eau et de l’électricité en milieu rural. Cette étude s’inscrit dans le cadre de la mise...
(Gabon Review 05/05/17)
Le parti de l’opposition radicale, Union nationale, a annoncé pour le 6 mai prochain, une journée thématique axée sur l’avenir de cette formation politique. Une initiative appréciée par les observateurs comme étant une offensive face à la vague de «rebelles» ayant pris fait et cause pour le Dialogue politique d’Ali Bongo. L’union nationale (UN) organise le 6 mai prochain, à son siège de l’Ancienne Sobraga, une journée dite «Journée thématique de l’Union nationale». A cette occasion, il sera donné aux dirigeants, cadres, militants et sympathisants de réfléchir sur l’avenir de ce groupe politique miné désormais par des querelles internes. En opérant cette démarche mettant au centre des débats et échanges le futur et les perspectives, l’on comprend la volonté des...
(Agence Ecofin 05/05/17)
Samuel Mebiame, le fils de Léon Mebiame, ancien Premier ministre du Gabon (1975-1990) traverse une mauvaisse passe. Neuf mois après son arrestation par des officiers fédéraux américains, il encoure une peine de cinq ans de prison pour des faits présumés de corruption au Niger, en Guinée et au Tchad, en échange de l’obtention de concessions minières, selon les réquisitions du procureur américain James Loonam, consultées par Bloomberg. Après avoir plaidé coupable le 9 décembre dernier, il est depuis maintenu en détention sans droit à une mise en liberté sous caution, mais reste poursuivi par la justice américaine pour violation de la loi américaine contre la corruption d’agents publics à l’étranger. Le jugement en première instance doit être rendu ce vendredi...
(Gabon Review 05/05/17)
Membre de Démocratie nouvelle (DN, opposition) participant au Dialogue politique, Norbert Ngoua Mezui estime, dans l’entretien accordé à la presse, à mi-parcours des assises d’Angondjé, qu’on ne peut pour le moment, rien retenir de probant. Après trois semaines d’échanges, quelles résolutions avez-vous déjà pu dégager au sein de la Commission sur les réformes institutionnelles, la consolidation de l’Etat de droit. Norbert Ngoua Mezui : On ne peut pas avoir produit des résultats avant le dialogue. Le dialogue est censé durer jusqu’au 10 mai prochain. Il y aura une plénière, il y aura une signature officielle et solennelle des actes qui ont été arrêtés. C’est en ce moment qu’on pourrait parler de résolutions puisque les débats se poursuivent en commission. Dans...
(La Tribune 05/05/17)
2016 a été conclue sur de bons résultats pour la Banque des Etats de l'Afrique centrale, en comparaison à l'année 2015. Ainsi, l'exercice de l'année dernière dégage un bénéfice net de 164,177 milliards de Fcfa, contre 160 milliards, enregistrés une année auparavant. Grande nouvelle pour les promoteurs de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). L'institution a réalisé de très bons résultats au cours de l'année 2016. Selon le rapport général des commissaires aux comptes KPMG Afrique centrale et Mazars Cameroun, portant sur l'exercice 2016, la BEAC a réalisé un bénéfice net de 164,177 milliards de francs CFA. Une progression en volume par rapport à l'exercice précédent, établi à 160,7 milliards de francs CFA. Le document révèle également que...
(Agence Ecofin 05/05/17)
(Agence Ecofin) - Au cours de l'année 2016, la BEAC a réduit de 47%, l'exposition de son portefeuille d'investissement, aux titres publics français. La valeur de ces produits financiers, qui était de 1355,7 milliards de FCFA au 31 décembre 2015, est passée à 715,2 milliards de FCFA au terme de l'exercice 2016. Globalement, la Banque centrale explique avoir mené une opération de cession de certains des avoirs étrangers gérés pour le compte des pays de la CEMAC, pour un montant cumulé de 1099,58 milliards de FCFA. L'objectif de ces transactions était de rattraper à chaque fois, l'obligation de quote-part obligatoire de 50% sur le compte des opérations logé au trésor public de France. Mais en même temps que la Banque...
(Agence d'information d'afrique centrale 05/05/17)
Les Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont un réel besoin d’ajustement dans leurs contributions statutaires, en fonction de leur situation économique et sécuritaire. Deux pays seulement parviennent à libérer leurs contributions pour assurer le bon fonctionnement de l’organisation régionale. Il s’agit du Congo et du Gabon. Ils font aussi partie des Etats à jour, ainsi que le Cameroun et la Guinée équatoriale, les deux plus gros contributeurs, avec un quota de 13% revu à 12%. Mais le retour du Rwanda au sein de la grande famille régionale a poussé la Guinée équatoriale à exiger un ajustement des gros contributeurs à 11%. Malabo est favorable que l’assiette des contributions des autres Etats passe à...
(RFI 05/05/17)
Le Gabon affrontera la Zambie en match amical le 3 juin à Libreville, a-t-on appris jeudi auprès des organisateurs, pour préparer le début de la course à la Coupe d'Afrique des nations 2019. Pour la première journée de qualifications en juin prochain, le Gabon se rendra au Mali, alors que le même jour la Zambie recevra le Mozambique.
(AFP 04/05/17)
Onze personnes, dont sept Chinois, ont été arrêtées au Gabon pour exploitation illégale de bois et transport d'ivoire, a-t-on appris mercredi de sources policières. Huit forestiers - sept Chinois et un Gabonais - ainsi que trois personnes de diverses nationalités africaines soupçonnées de trafic d'ivoire, ont été interpellés par une mission de Contrôle d'aménagement forestier (CAF), selon les conclusions de l'enquête de la police forestière transmises mercredi à l'AFP. Du matériel a également été saisi. Le CAF déplore dans un communiqué "des milliers de mètres cube de bois détournés" et "des milliards de francs CFA perdus", à l'issue d'une mission de deux semaines menée dans la province de l'Ogooué-Ivindo (est du pays). Le communiqué rapporte également la saisie de "60...
(Jeune Afrique 04/05/17)
L’ombre de l’ex-tout-puissant directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba, Maixent Accrombessi, victime d’un accident vasculaire cérébral en août 2016, quelques jours avant l’élection présidentielle, plane toujours sur le Palais du bord de mer. Évacué en urgence au Maroc, avant de poursuivre sa convalescence à Londres, il a été remplacé par Martin Boguikouma, ex-gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime. Depuis, l’ancien « dircab » a été « promu » haut représentant personnel du chef de l’État. Nombre de ses anciens collègues et de leaders politiques, de la majorité ...
(Jeune Afrique 04/05/17)
Soupçonné d’avoir versé des pots-de-vin à des dirigeants pour l’obtention de concessions minières en faveur du fonds du capital-investissement américain Och-Ziff, le Gabonais Samuel Mebiame risque une peine de cinq ans de prison, selon les réquisitions du procureur. Le jugement en première instance doit être rendu vendredi. Neuf mois après son arrestation à Brooklyn (New York), mardi 16 août par des officiers fédéraux américains, Samuel Mebiame, le fils de Léon Mebiame, ancien Premier ministre du Gabon (1975-1990), risque cinq ans de prison — le maximum encouru — pour des faits présumés de corruption au Niger, en Guinée et au Tchad en échange de l’obtention de concessions minières, selon les réquisitions du procureur américain James Loonam, consultées par Bloomberg. Le jugement...
(Agence Ecofin 04/05/17)
Dans le but d’être mieux outillés et en même temps faciliter l’accès à l'information économique et financière, les journalistes d’obédience économique et financière du Gabon viennent de créer l'Association nationale des journalistes économiques et financiers du Gabon (ANAJEF). Selon son président Innocent Mbadouma (photo), cette initiative fait suite au séminaire de formation tenu il y a quelques semaines par le Fonds monétaire international (FMI) à l’endroit des journalistes économiques de la sous-région, à travers lequel, le vœu de voir se mettre sur pied au Gabon, une association de journalistes économiques et financiers, avait été émis par cette institution. Le 28 avril dernier, s'est donc tenue l'Assemblée générale constitutive de cette plateforme. En introduisant les travaux, Lin-Joël Ndembet, Directeur de publication...
(Gabon Actu 04/05/17)
Les experts de la quasi-totalité des Etats membres de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) sont réunis depuis ce matin dans la capitale camerounaise, dans le cadre de la 17ème session ordinaire de la Commission de Défense et de Sécurité (CDS) du Conseil de paix et de Sécurité de l’Afrique centrale (COPAX/CEEAC). Les travaux sont dirigés par le général Yves-Marcel MAPANGOU, Commandant en Chef Adjoint de la police nationale du Gabon et président de la Réunion des experts du COPAX/CEEAC. Au menu des travaux plusieurs dossiers, notamment, en matinée, (01) le Point sur la mise en œuvre des recommandations de la 16ème CDS tenue à Libreville du 08 au 11 mars 2016, (02) l’examen du Rapport sur le...

Pages

(Gabon Review 16/03/17)
En dépit des contestations de leurs différents avocats, les deux anciens ministres soupçonnés de détournement de l’argent public seront jugé en qualité de simples citoyens, selon la Cour constitutionnelle qui ne prévoie pas de Haute cour de justice pour eux. Etienne Dieudonné Ngoubou et Magloire Ngambia, deux anciens ministres accusés d’avoir distrait les deniers publics et placés en détention préventive à la prison centrale de Libreville depuis plus de deux mois, ne bénéficieront pas d’un jugement particulier. Aucune juridiction d’exception, en l’occurrence la Haute cour de justice, ne sera mise en place pour traiter de leur cas, a rapporté, mercredi 15 mars, L’Union. Selon le quotidien, cette décision fait suite à la saisine de la Cour constitutionnelle par le Premier...
(Gabon Review 16/03/17)
Echaudés par une série de promesses non tenues, touchés dans leur amour propre par un usage excessif de la méthode forte, les enseignants oscillent entre défiance et confrontation. Leur intransigeance est, en réalité, née du non-respect de la parole donnée et d’un autoritarisme hors de saison. Et s’il faut tout détruire pour mieux reconstruire ? Les années se suivent et se ressemblent dans le monde de l’éducation : les enseignants battent le pavé, les élèves déambulent dans les rues, le personnel administratif feint de s’affairer et le gouvernement brandit la menace. En 2015, il fallut rafistoler pour éviter l’année blanche (lire «Face au spectre de l’année blanche : Annulation des vacances de Pâques» ). Le bras de fer permanent de...
(Libération 16/03/17)
Questions à... Samperode Mba Allogo, créateur des «Notes d’histoire du Gabon» sur Facebook. A la suite du succès de cette histoire 2.0, il a fondé le blog "Mémoire Sauve Gabon" qui revisite l'histoire oubliée du Gabon. Qui est Nyonda Makita ? Nyonda Makita, de son vrai nom Mavurulu incarne, comme en son temps d’autres leaders, l’insoumission, la dignité et le droit des populations autochtones à disposer d’elles-mêmes. Des sources indiquent qu’il est né vers 1870 au sein du clan Bagambu dans la région de la Nyanga. Nyonda Makita est décrit comme un garçon turbulent, récalcitrant et conquérant. Il est tout autant présenté comme un jeune homme qui tient à son honneur et à sa liberté. Il aurait été hautement initié...
(Gabonews 16/03/17)
L’association ‘’Lozo Avenir’’ poursuit ses activités dans les zones rurales de la province de l’Ogooué-Lolo. L’éducation, la formation et l’assistance de toutes les personnes vulnérables sont les principales motivations qui animent les jeunes de cette association, constituée, pour la plupart, des anciens élèves de Lastoursville et de ses environs. Depuis plus de cinq ans déjà,l’association ‘’Lozo Avenir’’ est soucieuse du bien-être intellectuel des écoliers des zones rurales. Elle vise et se bat pour leur plein épanouissement,leur responsabilisation et surtout,les enseigne les valeurs sociétales et comment s’y intégrer .Leurs actions sont plus orientées vers les écoliers des villages. « Les enfants des villages ont besoin d’être assistés en matière d’éducation. », nous confie Nancy BOUNANG BOUAMI, le premier responsable de ce...
(Gabon Review 15/03/17)
A quelques jours du 20 mars, date butoir arrêtée par les enseignants pour déclarer unilatéralement l’année blanche, la concrétisation de cette menace laisse perplexe. L’année scolaire ira-t-elle à son terme? Telle est la question que beaucoup des Gabonais se posent. Si pour l’heure, il est difficile de répondre à cette interrogation, tous les signes d’une année blanche sont désormais réunis, au regard de la tournure que prennent les évènements. En effet, depuis octobre 2016, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) est en grève illimitée. Dans leurs revendications les enseignants réclament, entre autres, le paiement du solde de vacations et celui de la prime d’incitation à la performance PIP du 2e trimestre 2015. Ils exigent également l’organisation du...
(Gabon Review 15/03/17)
Devant la crise qui secoue actuellement le secteur de l’Education et les différentes enquêtes menées dans le cadre de l’Opération Mamba, les jeunes de l’opposition en appellent à l’implication du président de la République sur qui ils disent compter pour «faire payer les responsables». La crise qui secoue actuellement le secteur de l’Education et la traque de hauts cadres de l’administration, soupçonnés d’avoir distrait les deniers de l’Etat, ne laissent pas indifférent le Front uni des jeunes de l’opposition (Fujo). A la faveur d’une récente sortie à Libreville, la plateforme qui dit militer pour les intérêts de la jeunesse gabonaise a interpelé le chef de l’Etat. Elle souhaite premièrement qu’il pèse de son poids pour sauver l’année scolaire fortement impactée...
(Gabon Review 15/03/17)
Passant en revue l’infrastructure hospitalière nationale, le cabinet Management sciences for health (MSH) a préconisé la mise en place de six impératifs stratégiques, pour donner plus d’allant au secteur de la santé. L’infrastructure hospitalière au Gabon a fait l’objet d’une étude du cabinet Management sciences for health (MSH). Le rapport y découlant est pour le moins édifiant, bien loin de certains préjugés, du moins à certains niveaux. Reconnaissant la qualité des soins dispensée sur l’ensemble du territoire national, le rapport affirme que «le Gabon possède le plus grand nombre de lits d’hôpitaux par rapport à sa population», mais son système de santé est marqué par certaines rigidités. «La capitale gabonaise reste la mieux servie dans le domaine. La livraison de...
(Agence Gabonaise de Presse 14/03/17)
L’ONG Conservation Justice, avec l’appui du Parquet du tribunal de grande instance de Mouila et la direction provinciale des Eaux et Forêts, a organisé, vendredi dernier à Mouila, la capitale provinciale de la Ngounié, un atelier de formation et d’information sur « les infractions forestières et les procédures pénales » dont les communications ont été livrées par des juristes. Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Mouila, Félix Minko Nkoundi, remerciant les participants (gendarmes, policiers, agents des Eaux et Forêts, du renseignement, ceux des Parcs nationaux, magistrats et auditeurs libres), les a invités à s’engager pour la préservation de l’ensemble des espèces de la nature. Car, a-t-il déclaré, ‘’il s’agit d’apprendre et comprendre l’importance de...
(Agence Gabonaise de Presse 14/03/17)
Le district d’Ikobey, à 89 km de Fougamou, le chef-lieu du département de Tsamba-Magotsi (nord de la province de la Ngounié) manque de route praticable en toute saison vu l’état de dégradation de cette voie de communication bien que communicant vers le district proche d’Etéké, aurifère, dans le département de l’Ogoulou. Dans cette partie administrative du Gabon, les infrastructures de base manquent, nonobstant la présence de la sous-préfecture, une école publique, un centre de santé, une brigade de la gendarmerie, des commerces, mais la route dépeint tout ce qui s’y trouve, tant elle relève d’un parcours du combattant lorsqu’on s’aventure sans un véhicule tout terrain. Même la marche à pied fatigue les piétons qui sont obligés d’esquiver les bourbiers en...
(Jeune Afrique 14/03/17)
Historien et politologue, Wilson-André Ndombet enseigne à l’université Omar-Bongo de Libreville. Auteur de plusieurs ouvrages, il est spécialiste des développements politiques au Gabon depuis l’indépendance. Selon lui, il ne faut pas attendre beaucoup des remaniements gouvernementaux et du dialogue national. Ils seraient avant tout stratégiques. Jeune Afrique : Depuis la réélection contestée d’Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre a été remplacé, le ministre du Pétrole limogé et son ancien directeur de cabinet, Maixent Accrombessi, est en convalescence à Londres… Assiste-t-on à un changement majeur dans la façon de gouverner du président ? Wilson-André Ndombet : Il y a effectivement des changements notables au sommet de l’État, une volonté d’apporter une réponse à la demande de renouvellement politique formulée par les Gabonais lors de...
(Gabon Review 14/03/17)
La première session de formation des organisations de la société civile (OSC) du Gabon et de la Guinée équatoriale s’est ouverte, le 13 mars 2017 à Malabo, sous le thème : «management des associations : enjeux et défis». Le représentant du président de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) Guinée équatoriale, Gomez, a lancé le 13 mars à Malabo, le premier module de formation des organisations de la société civile (OSC) du Gabon et de la Guinée Equatoriale. Prévue sur cinq jours, cette session ...
(Agence Gabonaise de Presse 11/03/17)
Le nouveau Secrétaire général du syndicat national des administrations fiscales (SYNAAF), Jophet Djila Mayombo a été porté, jeudi dernier à Libreville, à la tête de cette coalition avec un total de 175 voix contre 78 voix pour son adversaire Landry Moundounga Mombo. Il remplace à ce poste Madame Blandine Mbadinga qui elle a brigué ce poste pendant près d’une dizaine d’années. Le nouvel élu, Jophet Djila Moyombo, visiblement satisfait des résultats, a toutefois reconnu la difficulté qui a caractérisé cette élection en ce qu’elle aura été très serrée. ‘’Cette élection a été très serrée même si après les résultats de l’intérieur nous ont départagé’’, a-t-il reconnu. Il a promis de se mettre rapidement au travail, d’autant plus qu’un cahier des...
(AFP 11/03/17)
Un jeune supporteur gabonais du Paris Saint-Germain a tué un de ses amis, qui l'avait excédé par ses moqueries après la débâcle mercredi soir du club parisien face au FC Barcelone en Ligue des champions de football, a indiqué vendredi une source judiciaire. Le supporteur gabonais, âgé de 18 ans, a poignardé la victime au cou dans la nuit de mercredi à jeudi à Libreville, selon cette source, confirmant à l'AFP une information publiée en une du quotidien L'Union. Les deux hommes avaient regardé ensemble le match dans un bar de "Derrière la prison", un quartier populaire de la capitale gabonaise, où ils avaient consommé plusieurs bières, raconte l'Union. L'auteur du coup fatal, visiblement en état d'ébriété n'a pas supporté...
(Gabon Review 10/03/17)
Dans un contexte de crise à tous les étages dans l’Education nationale, le ministère en charge de ce secteur a mis en avant quelques acquis censés susciter de «réels motifs d’espoir». Oui, le secteur éducation est en crise ! Oui, le gouvernement a eu un ultimatum des syndicats pour ramener la sérénité dans ce secteur miné par la grève ! Pourtant, le ministère de l’Education nationale a su trouver quelques facteurs de satisfaction dans ce tableau sombre. Du paiement des frais de vacations, à la fabrication des tables bancs, en passant par l’intégration et la mise en solde de certains enseignants en situation de présalaires. Vantant la synergie avec les départements de Fonction publique et du Budget, le ministère de...
(Gabon Review 10/03/17)
Réclamant notamment le paiement d’arriérés de bourses, les élèves des établissements publics secondaires de Franceville ont marché à travers les rues de cette commune, ce 9 mars. C’est à travers les réseaux, et principalement Facebook, que le pays a été informé du mouvement de protestation des élèves de plusieurs établissements secondaires publics de Franceville. Marchant pacifiquement à travers les rues du chef-lieu de la province du Haut-ogooué, connue comme le bastion politique de la famille Bongo, les manifestants réclamaient le versement de leurs bourses d’études, qu’ils n’ont plus perçu depuis 2015. Du Lycée technique Agathe Obendze au Lycée Eugène Marcel Amogho, en passant par le collège Mamadou Lewo ou encore le Lycée catholique Jean Jérôme Adam, les apprenants ont marché...
(Gabon Review 10/03/17)
Exposition, consultations gratuites et conférence-débat ont rythmé l’ouverture de la 21e rentrée solennelle du Barreau du Gabon le 9 mars 2017 à Libreville. Pendant deux jours, le public est convié aux activités de la corporation. Les avocats du barreau du Gabon ont célébré ce jeudi au palais de justice de Libreville, la 21e rentrée solennelle du Barreau du Gabon et de la Conférence du stage. Au nombre des activités programmées, une exposition sur les activités du barreau, des consultations gratuites et conférence débat axée sur le thème : «La responsabilité pénale du malade mental : incarcération ou mesure thérapeutique». Si l’exposition et les consultations gratuites offertes par les avocats ont suscité l’intérêt du public, la conférence débat animée par le...
(AFP 10/03/17)
Douze pays africains ont lancé jeudi au Congo, à Oyo (400 km au nord de Brazzaville), un "Fonds bleu pour le Bassin du Congo" visant à subventionner des projets au profit des riverains, selon un journaliste de l’AFP. "L’initiative a deux grandes ambitions : la préservation des forêts et des eaux du Bassin du Congo, mais aussi aider les populations à accéder à une meilleure qualité de vie", a expliqué à l’AFP Benazir Hilali. Madame Hilali est la coordonnatrice des projets à la Fondation Brazzaville, partenaire avec le président congolais Sassou Nguesso dans la mise en oeuvre de cette initiative présentée à Marrakech au Maroc lors de la COP22 en novembre 2016. Les projets éligibles aux financements du Fonds bleu...
(Gabon Review 09/03/17)
Dans l’objectif d’aider le Gabon à mieux négocier ses contrats avec ses partenaires du secteur minier, la Facilité africaine de soutien juridique, structure de la BAD, s’est dite disposée à accompagner le gouvernement gabonais. Plus d’un an après l’adoption de son nouveau code minier, le Gabon devrait bénéficier de l’expertise de la Facilité africaine de soutien juridique (ALSF), dont des représentants, parmi lesquels Maude Vallée, conseillère juridique principale, se sont dits disposés à accompagner le pays. Le 7 mars, une première rencontre a eu lieu à Libreville, avec Christian Magnagna, le ministre des Mines. Les échanges ont notamment porté sur l’assistance que pourrait apporter l’ALSF dans la révision du code minier gabonais et sur l’établissement de conventions types issues de...
(Gabon Review 09/03/17)
Le président de la République a perdu son procès face à l’avocat de sa demi-sœur Onaïda Maïsha Bongo Ondimba, qu’il avait accusé de diffamation après la publication d’un article dans Le Parisien. Ali Bongo n’a décidément pas la côte ces derniers mois avec la justice française. Au tribunal de grande instance (TGI) de Paris, le président gabonais a essuyé un nouveau revers. Après le non-lieu prononcé dans l’affaire l’ayant opposé au journaliste-écrivain Pierre Péan, le TGI «a déclaré nulle la citation directe délivrée le 11 avril 2016 à Sophie Gourmelen et le 12 avril à Eric Moutet à la requête d’Ali Bongo», rapporte le trihebdomadaire Echos du nord du mercredi 8 mars. La directrice générale et directrice de la publication...
(Gabon Review 09/03/17)
Célébrant la journée internationale de la femme, le Comité national olympique (CNO) a exhorté les femmes à occuper davantage de postes de responsabilité dans le domaine sportif. Encourager les femmes à occuper les postes de responsabilité dans le sport, et se lancer dans sa pratique régulière. Tel était l’objectif du Comité national olympique (CNO), en célébrant la journée internationale de la femme, ce 8 mars dans le 3e arrondissement de Libreville. «Nous avons une commission Femme-Sport au sein du comité. Et nous souhaitons que les femmes s’expriment à travers celle-ci, en s’abonnant sans retenue», a déclaré le président du CNO, justifiant la célébration de cette journée par sa structure. «Au niveau du comité olympique, nous avons également le rôle de...

Pages

(Agence Ecofin 04/04/17)
Une délégation d’investisseurs émiratis, accompagnée par son altesse royale le prince Abdullah Ahmed Bin Dasmal, a eu des échanges avec le ministre des Mines, Christian Magnagna, concernant leur intérêt pour secteur minier gabonais. Entre autres sujets débattus par les deux parties, la recherche d’informations sur le secteur minier gabonais, notamment les différents projets, les ressources à développer, les réserves dans certains domaines. Un panorama d’informations qui devrait les aider à prendre une décision pour d’éventuels investissements à réaliser dans les domaines de la recherche et de l’exploitation des minerais de fer et d’or mais aussi d’autres substances, conformément à la législation minière. Auxence Mengue
(Gabon Actu 04/04/17)
La Banque mondiale a annoncé lundi dans un communiqué qu’elle lancera à la Lopé, au centre du Gabon, un financement de 9,5 millions de dollars (environ 5 milliards de FCFA) pour protéger les éléphants de forêt et surtout atténuer le conflit « homme-faune » récurrent au Gabon. Le lancement de ce financement aura lieu à l’occasion de la rencontre au sommet pour promouvoir la coexistence entre les hommes et les espèces sauvages qui se déroule à la Lopé (un parc national du Gabon) du 3 au 7 avril, indique le communiqué. En effet, le gouvernement gabonais et le Programme mondial pour la vie sauvage (Global Wildlife Program, GWP) de la Banque mondiale réunissent du 3 au 7 avril 2017 plus...
(Le Point 04/04/17)
En prenant ses fonctions de nouveau gouverneur de la Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC) à Yaoundé, au Cameroun, ce vendredi 31 mars, le Tchadien Abbas Mahamat Tolli sait que de nombreux dossiers l'attendent avec une certaine urgence. Au programme de ces tout prochains mois, notamment, il est attendu pour relever le défi du retour de la croissance, le débat sur l'avenir du franc CFA. Mais plusieurs autres chantiers font encore du surplace dans la sous-région. Succédant à Lucas Abaga Nchama à la tête de la banque des six États d'Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Congo, Centrafrique, Tchad et Guinée équatoriale), Abbas Mahamat Tolli doit gérer les conséquences de la baisse des cours du baril de pétrole pour les six...
(Autre média 03/04/17)
Le Gabon avec ses 800km de cotes maritimes est idéalement situé pour être la porte d’entrée sous-régional pour les pays enclavés. Mais faute d’infrastructures et d’équipements portuaires développés, le port d’Owendo ne fait pas la taille face aux ports de Douala, de Kribi ou de Pointe-Noire. Enquête sur la situation des ports du Gabon et leur conséquence sur le coût de la vie. L’Etat gabonais a confié le développement de ses ports à Bolloré Africa Logistics qui a en même temps a repris les parts de Necontras (auparavant actionnaire), et à Gabon Ports Management via un consortium dénommé la Société des terminaux du conteneur du Gabon. En comparaison avec les ports des pays voisins, le port d’Owendo accuse un énorme...
(Gabon Review 03/04/17)
Le ministre des infrastructures, Eric Wendmanegda Bougouma, a lancé, le jeudi 30 mars 2017 à Ouagadougou, les travaux d’entretien courant du réseau routier national. Les surcharges, le mauvais esprit de certains usagers, la mauvaise qualité des matériaux, ce sont là quelques facteurs qui mettent à rude épreuve le réseau routier national. Pour assurer la sécurité du trafic et permettre de ramener à terme l’état du réseau à un bon niveau de service, des entretiens périodiques sont entrepris par le département en charge des infrastructures à travers le fonds d’entretien routier. Ce jeudi 30 mars 2017, le ministre des Infrastructures, Eric Wendmanegda Bougouma, a officiellement lancé les travaux d’entretien prévu cette année sur toute l’étendue du territoire. D’un coût total de...
(Gabon Eco 03/04/17)
Logé à la 109 ème place à l’échelle mondiale, le Gabon vient de gagner une place dans le classement 2016 de l’Indice de développement humain (IDH) publié par le Programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud). En Afrique, le Gabon arrive en 7ème position, et ce, devant des grandes puissances du continent comme l’Egypte (111e), l’Afrique du Sud (119e), le Maroc (123e) ou encore le Nigéria (152e). Malgré un contexte de crise socio-politico-économique, le Gabon est plutôt bien coté dans les indicateurs d’évaluation de performances. On en veut pour preuve le dernier classement relatif à l’ Indice de Développement Humain (IDH), rendu public par le Programme des Nations Unies pour le Développement ( PNUD). A ce propos, le Gabon garde...
(Gabon Review 03/04/17)
Les résultats de l’année 2016, la place de la Société d’énergie et d’eau du Gabon dans l’économie Gabonaise et son avenir étaient les principaux sujets abordés par le président du Conseil d’administration de la SEEG, Patrice Fonlladosa, lors d’une conférence de presse animée, le 31 mars à Libreville. A la suite du Conseil d’administration tenu le 31 mars à Libreville, le président du Conseil d’administration de la SEEG, a dressé le bilan de l’exercice 2016, avant de dévoiler les ambitions de la SEEG pour l’année 2017. Selon Patrice Fonlladosa, le bilan de l’année 2016 est marqué par «l’accroissement du chiffre d’affaires à hauteur de 4,1%. La marge de manœuvre quant à elle, a connu une dégradation de moins de 17%,...
(Xinhua 03/04/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Le Tchadien Mahamat Abbas Tolli a pris officiellement les fonctions de gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) vendredi à Yaoundé en remplacement de l'Equato-guinéen Lucas Abaga Nchama avec pour mission d'accélérer les réformes macroéconomiques et structurelles. A bientôt 45 ans, M. Abbas Tolli prend la tête de la banque centrale des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) dans un contexte marqué par une grave crise économique qui frappe la plupart de ces pays du fait de la baisse continue des prix du pétrole et de la menace sécuritaire due à Boko Haram.
(APA 03/04/17)
APA-Douala (Cameroun) - Le nouveau gouverneur de la Banque des Etats de de l’Afrique centrale (BEAC) Abbas Mahamat Tolli, a officiellement été installé à la tête de l’institut d’émission monétaire sous-régionale, au terme du Comité ministériel de l’Union monétaire d’Afrique centrale (UMAC) vendredi à Yaoundé. En l’installant dans ses nouvelles fonctions, ainsi que l’ensemble du gouvernement de la BEAC, dont le vice-gouverneur Dieudonné Evou Mekou, le président en exercice de l’UMAC et ministre Congolais des Finances, du Budget et du Portefeuille public, Calixte Nganogo, a prescrit dynamisme, efficacité et collégialité dans la conduite des affaires de la banque centrale. “La BEAC est le symbole et le fleuron de l’intégration régionale. La longévité, la crédibilité de la BEAC sont le symbole...
(Agence Ecofin 31/03/17)
Pour le ministre des Mines, Christian Magnagna, le potentiel minier du pays ne contribue pas encore assez à la construction de la richesse nationale. Avec une faible contribution au PIB estimée à 2,1% en 2015, le secteur de la mine reste marginal dans l’économie nationale. Contrairement à l’exercice 2015 où la production nationale de manganèse avait culminé à près de 4 millions de tonnes, après une année 2014 difficile (3,351 millions de tonnes), l’année 2016 s’est caractérisée par une baisse de 16% de la production nationale, soit environ 3,347 millions de tonnes. Un seuil plus bas qu’en 2014. « La baisse des cours mondiaux a poussé les opérateurs du secteur à cesser toute activité. Cette situation est due au fait...
(Infos Gabon 31/03/17)
United Bank for Africa (UBA) Plc, le groupe panafricain des services financiers opérant dans 19 pays africains, a publié ses résultats annuels audités de l’exercice 2016, affichant une croissance significative des revenus et des bénéfices bruts, une preuve de résilience, de productivité améliorée et de diversification géographique évidente dans la contribution impressionnante de ses filiales africaines. Le Groupe a enregistré une croissance impressionnante de 22% des revenus bruts qui s’établissent à USD1,3 milliards au mois de décembre 2016, illustrant la capacité de la banque à accroître sa rentabilité en dépit de l’environnement macro-économique difficile. En plus de l’adoption croissante des canaux électroniques sur la plupart des marchés africains où UBA opère, la Banque s’est appuyé sur sa forte franchise et...
(Agence Ecofin 30/03/17)
C’est Housing Africa Management (HAM), filiale de la société sud-africaine Palace Group qui a signé une convention avec le gouvernement, il y a quelques semaines, qui exécute et finance les travaux de construction des logements sociaux d’Angondjé au nord de la capitale gabonaise. Le délai de livraison de cette cité située près du stade de l’Amitié sino-gabonaise et qui sera construite en matériaux locaux et non avec des matières préfabriquées, est de 36 mois. Les travaux visent à bâtir des immeubles spacieux de quatre et trois étages disposant de pièces vastes et aérées. La cité logée dans la parcelle 4 de ce quartier, comportera des parkings, des espaces de loisirs et de détente ainsi que l’éclairage public. «Aujourd’hui, je proclame...
(Agence Ecofin 30/03/17)
La Commission économique pour l’Afrique (CEA), organe des Nations unies, a présenté le 27 mars au Sénégal, ce qu’elle appelle « profils de pays » 2016 en matière de développement. C’est-à-dire, les rapports orientations économiques des Etats africains dans l'avenir. Ces rapports montrent que la République centrafricaine (RCA), le Tchad, la Guinée équatoriale, le Gabon sont conscients que les perspectives pessimistes des cours mondiaux des produits de base dont dépendent leurs recettes fiscales et les revenus d'exportations, représentent un risque pour leur économie et justifient le besoin d'accélérer la transformation structurelle. Selon le profil de pays du Gabon, les autorités locales se sont aperçues de la nécessité de développer durablement le potentiel de l'industrie du bois, de créer des sources...
(Gabon Review 30/03/17)
Pour tenter d’échapper à sa dette vis-à-vis du groupement Santullo-Sericom, l’Etat gabonais aurait décidé de soumettre son patron, Guido Santullo, à des pressions fiscales. On croyait la hache enterrée, en octobre 2015, avec la signature d’un accord entre l’Etat gabonais et le groupement Santullo-Sericom. A l’époque, Libreville s’était engagée à rembourser 42 milliards de francs CFA, pour éponger peu à peu sa dette évaluée à 175 milliards de francs CFA environ vis-à-vis du groupe de BTP. Sauf qu’aux dernières nouvelles, les autorités gabonaises ne seraient plus très motivées à payer. Elles auraient même adopté une nouvelle stratégie pour tenter d’échapper à leur obligation : soumettre le patron du groupe, Guido Santullo, a de «fortes pressions» fiscales. A en croire La...
(Financial Afrik 30/03/17)
La Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) menace de sévir sur le mobile money. Le gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli, lors d’une conférence de presse le 22 mars dernier à Yaoundé a indiqué que la Banque centrale reconnaît les transferts qui se font dans la zone CEMAC. « Mais logiquement, ce sont les banques qui doivent se charger des transferts en dehors de cette zone. Vous avez des opérateurs de téléphonie mobile qui, sans avoir l’autorisation, ou les contraintes auxquelles sont soumises les banques, font exactement l’activité des banques. Il faut mieux assurer ça », a dénoncé Abbas Tolli. Pour le gouverneur, la BEAC compte sévir dans ce domaine pour éviter des risques de blanchiment et d’évasion...
(Agence Ecofin 29/03/17)
(Agence Ecofin) - Au sortir de la première session de son Comité de politique monétaire (CPM) de l’année 2017, tenue à Yaoundé le 22 mars dernier, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), institut d’émission des six pays de la Cemac que sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine et le Tchad, a décidé de relever de 50 points son principal taux directeur. Ce dernier passe ainsi de 2,45 à 2,95%, rejoignant son niveau d’avant le 9 juillet 2015, date de sa dernière baisse. Cette décision de la BEAC rencontre ainsi les prévisions de la firme d’analyse BMI Research qui, en février dernier, annonçait déjà une revalorisation du principal taux directeur de la...
(Jeune Afrique 28/03/17)
À peine plus de quinze ans après la création d’Areva, en 2001, alors appelé à devenir, sous la houlette d’Anne Lauvergeon, le « grand acteur intégré du nucléaire », l’aventure atomique française est un fiasco. Faisant face à une situation financière explosive – les pertes ont atteint jusqu’à 4,8 milliards d’euros à la fin de 2014 –, le groupe a dû se résoudre en juin 2015 à un attelage d’urgence avec le groupe français EDF, appuyé par le président François Hollande : pour survivre, Areva, renfloué par l’État, va céder d’ici à la fin de l’année sa branche réacteurs à l’électricien, tout en conservant la seule gestion du cycle du combustible, de l’extraction de l’uranium au retraitement des déchets. Encore lourdement...
(Agence Ecofin 28/03/17)
(Agence Ecofin) - Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), s’est exprimé sur les transferts d’argent via le Mobile Money au sein de la Commaunuté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cameroun, Congo, Centrafrique, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad). C’était au cours d’une conférence de presse organisé le 22 mars 2017 à Yaoundé. « Vous avez des opérateurs de téléphonie mobile qui, sans avoir l’autorisation, ou les contraintes auxquelles sont soumises les banques, font exactement l’activité des banques. Il faut mieux assurer ça », a déclaré Abbas Tolli. Pour qui, il faut prendre des mesures pour éviter des risques de blanchiment et d’évasion fiscale. Ou même le financement du terrorisme. « Nous allons avoir des...
(Jeune Afrique 28/03/17)
Il est bien révolu le temps où le nucléaire avait le vent en poupe, dans les années 2005-2011. Les analystes les plus enthousiastes avançaient le chiffre mirifique de 30 réacteurs commandés par an. La catastrophe de Fukushima, le 11 mars 2011, voilà tout juste six ans, a mis un coup d’arrêt brutal aux ambitions du secteur : abandon de la filière en Allemagne, report sine die de l’appel d’offres sud-africain, ralentissement des calendriers de construction un peu partout dans le monde… Depuis l’accident japonais, il n’y a plus que deux ou trois appels d’offres chaque année, principalement en Inde et en Chine. Quant aux rares réacteurs de nouvelle génération qui avaient été commandés en Europe (notamment en Finlande et au Royaume-Uni...
(Agence Ecofin 28/03/17)
Le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques de l’Afrique francophone subsaharienne (Crefiaf) basé au Cameroun depuis 1997, vient de recevoir un don de 500 000 dollars (près de 300 millions de FCFA) de la Banque mondiale en vue de financer un projet relatif à la surveillance des industries extractives dans les pays membres dudit Conseil. Piloté par le Comité régional de renforcement institutionnel, organe exécutif du Crefiaf, l'initiative concerne huit institutions supérieures de contrôle avec un ancrage sur Gabon, la Guinée, le Niger et de la République démocratique du Congo. C’est dans le prolongement du Projet d’amélioration de la surveillance de l’industrie extractive en Afrique francophone subsaharienne (Pasie), financé actuellement par Affaires Mondiale Canada...

Pages

(AFP 13/12/16)
Des stades plus ou moins prêts, un climat politique tendu, une crise économique qui perdure...: le Gabon s'active à un mois du coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2017) dans le pays, mais les défis sont nombreux. A Oyem, ville du nord proche du Cameroun et théâtre de violences post-électorales en septembre, la ministre des sports, Nicole Asselé, a fait part de ses "inquiétudes" en visitant la toute nouvelle enceinte de 20.500 places qui va recevoir le tenant du titre, la Côte d'Ivoire, le Maroc, la République démocratique du Congo et le Togo. Les soucis de la ministre portent sur "les finitions des vestiaires, les ascenseurs et les extérieurs du stade", tandis que le quotidien gabonais l'Union, qui...
(Jeune Afrique 13/12/16)
À un mois de l’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations 2017, le 14 janvier à Libreville, l’heure est aux finitions au Gabon. Jeune Afrique a reçu Pablo Moussodji Ngoma, journaliste sportif et président de la Commission communication du Comité d’organisation de la compétition, pour faire le point. Pablo Moussodji Ngoma : Oui. Le tirage au sort du 18 octobre nous a lancés dans la dernière ligne droite et les installations sportives, qui sont la condition indispensable pour organiser un événement aux standards internationaux, sont fin prêtes pour accueillir la jeunesse du continent. Quant aux billetteries, elles ouvriront le 15 décembre, avec des places à partir de 500 francs CFA et à la portée de toutes les bourses. Je suis...
(Jeune Afrique 13/12/16)
Le 61e Ballon d’or 2016 ne sera pas africain. Mais le continent place tout de même deux de ses représentants dans le classement : Pierre-Emerick Aubameyang (11e) et Riyad Mahrez (7e). George Weah devra encore attendre pour avoir un successeur. Dernier Africain à avoir remporté le trophée du Ballon d’or France Football, en 1995, le Libérien restera une année de plus le seul joueur du continent à avoir été sacré. C’est en effet Cristiano Ronaldo, qui a été désigné Ballon d’or 2016, pour la quatrième fois, par un jury de journalistes professionnels. Il devance une nouvelle fois son grand rival, l’Argentin Lionel Messi. Les Africains n’ont pourtant pas démérité. Pierre-Emerick Aubameyang a fêté sa première apparition dans la liste des...
(Agence Ecofin 09/12/16)
Le Groupe CANAL+ se félicite de l’accord conclu avec la Confédération Africaine de Football (CAF) et Lagardère Sports portant sur les droits de diffusion des plus prestigieuses compétitions officielles de la CAF. Grâce à cet accord, le meilleur du football africain des clubs et des équipes nationales sera diffusé sur les antennes des chaînes CANAL+ en Afrique francophone pour une durée de 7 ans à compter de janvier 2017. Le 1er rendez-vous incontournable sera la Coupe d’Afrique des Nations Total, GABON 2017 à vivre en direct et en intégralité sur les chaînes CANAL+ SPORT du 14 janvier au 5 février 2017. À la suite de ce grand événement sportif, seront également diffusées les compétitions africaines majeures telles que le Championnat...
(BBC 06/12/16)
Deux militants de la société civile, Marc Ona Essangui et le Français Laurent Duarte, ont lancé un appel au «boycott et au sabotage» de la CAN 2017 au Gabon. Les deux militants demandent aux organisateurs de transférer la compétition «vers un autre pays plus stable» d'ici le 15 décembre. Les deux signataires de cet ultimatum dénoncent le maintien de la compétition au Gabon après les violences post-électorales d'août-septembre qui ont marqué la réélection d'Ali Bongo. Dans une lettre publique à Issa Hayatou, patron de la CAF, les deux militants soutiennent que «la répression sanglante de la population et l'instabilité actuelle dans le pays militent pour que l'événement sportif majeur du continent soit organisé dans un autre pays». La coupe d'Afrique...
(AFP 05/12/16)
Deux militants de la société civile ont lancé un appel au "boycott et au sabotage" de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN-2017), qui doit se tenir au Gabon du 14 janvier au 5 février, si les organisateurs n'annoncent pas son transfert "vers un autre pays plus stable" d'ici le 15 décembre. Les deux signataires de cet "ultimatum", l'opposant gabonais Marc Ona Essangui, figure de la société civile locale, et le Français Laurent Duarte, dénoncent le maintien de la CAN-2017 au Gabon après les violences post-électorales d'août-septembre qui ont marqué la réélection d'Ali Bongo Ondimba. "Les quatre villes organisatrices : Libreville, Franceville, Port-Gentil et Oyem, sont celles qui ont connu la plus forte contestation suite à la frauduleuse proclamation...
(Gabon Review 03/12/16)
La Confédération africaine de football (Caf) a dévoilé la liste des arbitres qui officieront lors de la Coupe d’Afrique des nations du 14 janvier au 5 février 2017. Il y aura 17 arbitres centraux et 21 assistants. Le Gabon, pays hôte de la compétition, sera représenté par Eric Arnaud Otogo Castane et l’assistant Théophile Vinga. La Confédération africaine de football a dévoilé, le 30 novembre 2016, sa liste des 38 arbitres retenus pour officier lors de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can-Total), prévue du 14 janvier au 5 février 2017 au Gabon. Cette sélection enregistre une diminution de 6 personnes par rapport à la précédente édition disputée, il y a deux ans, en Guinée équatoriale, où...
(AFP 02/12/16)
L'ex-sélectionneur espagnol José Antonio Camacho a officialisement été nommé à la tête du Gabon, le pays-hôte de la CAN-2017 (14 janvier-5 février), a annoncé jeudi la présidence dans un communiqué. "Le nouveau sélectionneur des Panthères du Gabon a été présenté au chef de l’Etat. Lors de cet échange, le président de la République a garanti à José Antonio Camacho les pleins pouvoirs ainsi que l’assurance d’une parfaite liberté dans l’exercice de sa mission", a indiqué un communiqué de la présidence. Désormais âgé de 61 ans, l'ex-défenseur du Real Madrid a signé un contrat de deux ans et succède au portugais Jorge Costa. Il bénéficie désormais "d'un peu plus d’un mois pour assurer la préparation de la sélection gabonaise" pour la...
(Gabon Review 02/12/16)
Plateforme de promotion aux œuvres associatives et outil de cohésion de l’entreprise, ce tournoi de football démarrera le 2 décembre prochain à Libreville avec huit équipes-entreprises en lice. A 48 heures du coup d’envoi du Corporate Challenge, ses organisateurs sont longuement revenus sur les enjeux et modalités de cette compétition, le 30 novembre dernier à Libreville. Prévu démarrée le 2 décembre prochain, la première saison du Corporate Challenge verra s’affronter huit équipes entreprise, réparties en deux poules. Les matches se joueront par équipe de sept joueurs sans limite de changement, avec deux mi-temps de 30 minutes chacune. Cerise sur le gâteau, les équipes peuvent être mixtes. Pour permettre aux équipes de mieux cerner la compétition et ses particularités, un règlement...
(Jeune Afrique 30/11/16)
Patrice Carteron était bien placé pour entraîner le Gabon, mais c’est finalement l’Espagnol José Antonio Camacho qui a été nommé ce mercredi. José Antonio Camacho a été nommé sélectionneur du Gabon pour une durée de deux ans, contrat éventuellement renouvelable pour deux ans en cas de bons résultats, a appris Jeune Afrique. L’Espagnol de 61 ans aura pour mission de conduire les Panthères du Gabon lors de la CAN que le pays s’apprête à accueillir (14 janvier-5 février), puis à l’occasion des qualifications pour la Coupe du Monde 2018, où les partenaires de Pierre-Emerick Aubameyang, qui comptent deux points après deux journées, n’ont pas abandonné l’idée d’aller en Russie dans moins de deux ans. À LIRE AUSSI :CAN 2017 :...
(Gabon Review 29/11/16)
Du haut de ses 34 ans, le Kenyan a enregistré sa première victoire majeure sur le continent en remportant l’épreuve reine du marathon du Gabon, le 27 novembre dernier à Libreville, en 2h21’15’’. Jusqu’ici inconnu en terre gabonaise, Samson Bungei a inscrit son nom au Panthéon du Marathon du Gabon. Non sans difficultés, le Kenyan a remporté, le 27 novembre dernier à Libreville, la quatrième édition de l’épreuve en 2h21’15’’. «Je n’étais jamais venu sur ce marathon à Libreville. Mais des amis kenyans qui avaient couru ici m’avaient prévenu de la difficulté des conditions climatique», a raconté le vainqueur de l’épreuve après avoir franchi la ligne d’arrivée. «Avec une telle chaleur, c’est toujours très compliqué de gérer les efforts. C’est...
(Gabon Actu 28/11/16)
José Antonio Camacho, ancien talentueux joueur du Réal Madrid, club espagnol avec lequel il a remporté 9 ligas a été recruté comme sélectionneur de l’équipe nationale de football, Les Panthères, a-t-on appris de source bien informée. M. Camacho est arrivé à Libreville dimanche pour finaliser son contrat. Il succède au portugais Jorge Costa limogé pour insuffisance de résultats. L’espagnole de prépare à prendre les commandes des Panthères du Gabon à moins de deux mois de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), Total Gabon 2017 qui se déroulera au Gabon du 14 janvier au 5 février prochain. Footballeur talentueux, José Antonio Camacho a remporté 9 Ligas avec le Real Madrid en entre les années 70 et 80. Il a participé avec...
(Jeune Afrique 28/11/16)
Les Kényans ont une nouvelle fois brillé sur la distance reine du fond en remportant dimanche le marathon du Gabon, chez les hommes comme chez les femmes. Mieux, ils trustent les cinq premières places de la course masculine. Avec les Éthiopiens, ils sont les rois incontestés de la discipline. Les coureurs Kényans ont fait honneur à leur statut dimanche à l’occasion du marathon du Gabon, l’une des épreuves les plus relevées du continent, qui fêtait cette année sa quatrième édition. Samson Bugei a été le premier à franchir la ligne d’arrivée, parcourant les 42 kilomètres 195 en 2 heures, 21 minutes et 15 secondes, à sept minutes environ du record établi par Luke Kibet en 2015 (2 heures 14 minutes...
(Gabon Actu 28/11/16)
Le kenyan Bungei Samson, a remporté dimanche à Libreville la 4ème édition du Marathon du Gabon en parcourant les 42 km en 2h21 . Le Kenyan âgé de 33 ans a dominé ses adversaires. Il a su gérer ses efforts pendant près de 20 kilomètres en solitaire jusqu’à l’arrivée (2h21’18’’). Bungei a devancé ses compatriotes Kurui Peter et Muriuki Julius. Samson Bungei n’a pas cependant battu le record de 2h 17mn détenu toujours depuis la première édition par son compatriote Peter Kurui. Ce professionnel du marathon a encore occupé cette année la deuxième marche du podium avec un temps de 2h 23mn et 29 secondes. Chez les femmes, la kenyane Chepkemoi Emily a remporté l’épreuve en 2h50’’ suivi de sa...
(AFP 28/11/16)
José Antonio Camacho, ancien sélectionneur de l'Espagne, a annoncé samedi soir à l'AFP qu'il allait se rendre dimanche à Libreville, en compagnie du président de la Fédération gabonaise, pour parapher un contrat de sélectionneur du pays-organisateur de la CAN-2017. Camacho, âgé de 61 ans, succéderait ainsi à Jorge Costa, remercié début novembre. Ancien sélectionneur de l'Espagne (1998-2002) et ex-entraîneur du Real Madrid (2004) notamment, il avait été auparavant arrière gauche du Real Madrid et international espagnol à 81 reprises, entre 1975 et 1988. Camacho était libre depuis la fin de son contrat de sélectionneur de la Chine en 2013.
(Agence Gabonaise de Presse 25/11/16)
Un grand nombre de participants de la 4ème édition du Marathon du Gabon a pris d’assaut, jeudi, le village du Marathon du Gabon sis au bord de mer, pour retirer leurs kits. Une affluence qui augure une belle journée sportive pour les marathoniens qui prendront part à cette compétition qui débute ce 26 novembre prochain. Enfants, femmes et hommes étaient très nombreux à converger au village du Marathon du Gabon pour retirer leurs kits composés d’un tee-shirt, d’un sac et d’un dossard. Contrairement à l’édition précédente, on peut s’attendre à une plus forte affluence, même si les organisateurs ne veulent pas vite s’avancer. « La saison précédente nous avons enregistré entre 12000 et 13000 participants. Cette année on peut s’attendre...
(AFP 24/11/16)
La Confédération africaine de football (CAF) a démenti les "rumeurs persistantes" de délocalisation de la CAN-2017 organisée au Gabon (14 janvier-5 février), affirmant qu'"il n'a jamais été question de trouver un pays de substitution", alors que le pays traverse une crise politique majeure, mercredi dans un communiqué. "Des rumeurs persistantes, circulant ces derniers jours sur les réseaux sociaux, désormais relayées par des organes d'information, font état de la délocalisation de la CAN-2017", a écrit l'instance africaine dans un communiqué. "La CAF tient à rappeler que, comme réitéré à moult reprises au cours de diverses interviews par son président, Issa Hayatou, il n'a jamais été question de trouver un pays de substitution pour abriter la CAN-2017", a-t-elle ajouté. La compétition, qui...
(Jeune Afrique 23/11/16)
Après le renvoi, début novembre, du Portugais Jorge Costa, l’équipe de football du Gabon cherche son nouveau sélectionneur. Le retour d’Ali Bongo Ondimba de Marrakech, où il participait à la COP22, devrait accélérer ce processus. Le palais présidentiel a déjà défini le budget total qui sera alloué au futur patron des Panthères et à ses (deux ou trois) adjoints : 800 000 euros pour un an. Le Gabon souhaite en effet engager un sélectionneur pour une courte période, le temps de participer à la CAN et aux qualifications pour la Coupe du monde 2018. Si la nomination d’un Français a la faveur de certains, d’autres options sont à l’étude. Les noms du Suédois Lars Lagerbäck, quart de finaliste de l’Euro 2016 avec...
(AFP 22/11/16)
Les Algériens de Leicester Riyad Mahrez et Islam Slimani, le Sénégalais Sadio Mane (Liverpool), l'Egyptien Mohamed Salah et le tenant du titre gabonais Pierre-Emerick Aubameyang sont les cinq joueurs finalistes pour le trophée du meilleur joueur africain de l'année, qui sera remis le 5 janvier, a annoncé la CAF mardi. La confédération africaine de football (CAF) précise dans son communiqué que le gala de remise du trophée se déroulera jeudi 5 janvier 2017 à Abuja, capitale du Nigeria. Le vainqueur sera notamment choisi par les votes des sélectionneurs, ou directeurs techniques, des 54 associations affiliées à la CAF, plus les votes de "membres associés", la Réunion et Zanzibar, et de dix membres d'un panel d'experts. Liste des finalistes par ordre...
(AFP 21/11/16)
Le buteur gabonais du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang a inscrit le but de la victoire lors du "Klassiker" face au Bayern Munich (1-0), alors que l'Ivoirien Yaya Touré, l'ex-banni de Manchester City, a effectué un retour fracassant en inscrivant un doublé victorieux face à Crystal Palace (2-1), samedi. ALLEMAGNE Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang a de nouveau été le héros de Dortmund, en marquant l'unique but du match samedi contre le Bayern Munich (1-0) à la 11e minute. "Aubam" a dévié dans la cage du bout du pied devant Neuer un centre de Mario Götze. Avec cette 12e réalisation en 11 matches, il conserve la tête du classement des buteurs à égalité avec Anthony Modeste, l'avant-centre français de Cologne qui a...

Pages

(Gabon Review 05/08/14)
La chaîne de télévision gabonaise, propriété de l’opposant André Mba Obame, fait partie de l’équipe emmenée par la direction de la communication présidentielle (DCP) pour la couverture du sommet USA à Washington. Initié il y a quelques mois par la présidence de la République, le programme d’implication des médias privés gabonais dans certains déplacements à l’étranger du chef de l’Etat tend visiblement à se pérenniser. Après le Sommet UE-Afrique des 2 au 3 avril dernier à Bruxelles (Belgique) qui avait vu la présence des journalistes de la radio panafricaine Africa n°1, de l’hebdomadaire satirique Le Scribouillard et du site d’information Gabonreview, le tour est revenu à d’autres médias locaux privés. Et, c’est avec grande surprise que l’on compte, au nombre...
(Ogooue Infos 29/07/14)
Le nouveau chef coutumier de la communauté Benga, Marcel Nkombouet, de la lignée des Bouboundja, a été intronisé samedi, au cours d’une cérémonie traditionnelle, qui a eu lieu au quartier Miondi, dans le premier arrondissement de la commune d’Akanda. Il remplace Ernest Ndjoni décédé il y a 3 ans. Marcel Nkombouet a été installé samedi dans son nouveau fauteuil du chef de la communauté Benga de l’Estuaire, au cours d’une cérémonie traditionnelle à laquelle prenaient part les chefs coutumiers de la localité, les représentants des communautés Mpongwé, Sékiani, Awoungou et Akelé, les responsables administratifs du Cap Estérias, quelques cadres du ministère de l’intérieur et de la gendarmerie territoriale, ainsi que les notables du coin. Selon les organisateurs, près d’un millier...
(Gabon Review 21/07/14)
Initiée par la marque de bière Beaufort Lager, une «caravane cinéma plein-air» sillonnera du 25 juillet au 13 septembre prochains plusieurs villes du pays. Objectif : rendre accessible le 7ème art gabonais à toutes les couches de la population du pays. Présentée au public Librevillois, le18 juillet dernier aux jardins de la Maison George Rawiri, une caravane cinématographique de plein-air devrait sillonner les différents arrondissements de la capitale et plusieurs villes du pays avant la fin de la semaine en cours. Initiée par la marque de bière Beaufort Lager avec le soutien de l’Institut gabonais de l’image et du son (IGIS), en partenariat avec Gabon Télévision, cette caravane vise à répondre autant que possible à promouvoir le cinéma local. Du...
(Gabon Eco 17/07/14)
L’Ecole nationale pour les enfants déficients auditifs (Eneda) lance dès aujourd’hui, le 1er festival des sourds métrages sur le thème « Les sourds au cœur de la ville ». Le 1er festival des « sourds métrages » débute ce jeudi 16 juillet à l’Institut français de Libreville sous la direction de l’Ecole nationale pour les enfants déficients auditifs (Eneda). Au programme de cette rencontre, une projection de films d’enfants malentendants, une représentation sur le podium d’enfants handicapés qui présenteront un spectacle de danse et d’expression corporelle. Le but de ce type de festival est de permettre aux élèves de découvrir le monde de la cinématographie et de la surdité. Le festival de sourd métrage comme il est déjà fait dans...
(Gabon Review 17/07/14)
Le talent cinématographique des malentendants sera valorisé pendant trois jours à Libreville et Lambaréné. Libreville et Lambaréné abriteront respectivement le 17 puis les 19 et 20 juillet prochain la première édition du festival «Sourd métrage», inspiré de ce qui se fait depuis quatre ans maintenant en France, en alternance entre Nancy et Montpellier, grâce à l’association éponyme. Cet événement qui débute ce jour à l’Institut Français du Gabon, avec l’étape de Libreville, s’inscrit dans le prolongement du centenaire de l’arrivée d’Albert Schweitzer au Gabon. Selon les organisateurs, «plusieurs films, réalisés dans le cadre d’autres éditions de ce festival en France, seront projetés, en particulier le film des jeunes sourds gabonais, «La maison de la vie», qui leur avait valu l’obtention...
(Gabon Review 16/07/14)
Après un mois d’examen des dossiers des différents candidats, le concours de rap révèlera ce mercredi 16 juillet le nom de son vainqueur à l’issue de prestations et de quizz. Si pour cette édition quelques points du règlement portant notamment sur les prestations des artistes amateurs ont été modifiés, les organisateurs de l’événement indiquent que lors de la finale, «chaque finaliste devra interpréter trois (3) chansons de son choix et sera évalué par le jury sur sa prestation scénique, son interprétation et un quizz sur le hip hop gabonais». Et pour le gagnant, les initiateurs promettent la production d’un maxi single de trois titres, la production d’un vidéogramme, un concert à l’Institut français du Gabon (IFG) en 2015, une programmation...
(Gabon Review 12/07/14)
Face à la recrudescence de la contrefaçon des œuvres littéraires gabonaises, l’Union des écrivains du Gabon (Udeg) a récemment échangé avec les auteurs et éditeurs sur les risques liés à ce phénomène, tout en interpelant une nouvelle fois les autorités sur ce sujet. En discussion depuis des années sans qu’aucune réelle solution ne soit apportée, la piraterie et la contrefaçon des œuvres de l’esprit sont à nouveau en débat. L’Union des écrivains du Gabon (Udeg), consciente que seule une véritable mobilisation des hommes et femmes de culture du pays peut permettre d’atteindre cet objectif, multiplie des rencontres avec les principaux concernés par la question. Réunis à cet effet, le 10 juillet dernier, autour du président de cette organisation, écrivains et...
(Gabon Review 11/07/14)
La 2e édition de la journée de réflexion des associations professionnelles de la communication s’est tenue du 7 au 9 juillet dernier à Oyem sous le thème «Les attentes face à la nouvelle législation sur la presse gabonaise». Après Lambaréné il y a deux ans, Oyem a abrité, du 7 au 9 juillet dernier, la 3e édition de la journée de réflexion des associations professionnelles de la communication. Plus d’une quarantaine de journalistes et communicateurs ont pris part à cette rencontre organisée sous le thème «Les attentes face à la nouvelle législation sur la presse gabonaise». Amenée à prononcer une allocution pour la circonstance, la présidente du Sénat a souhaité que les conclusions de cette rencontre contribuent à l’édification d’une...
(Gabonews 07/07/14)
La deuxième exposition des œuvres d'arts du Gabon a pris fin ce vendredi à l'Hôtel de ville de Metz avec environ 500 visiteurs qui ont été séduits par sa thématique axée sur la culture du Gabon. Le public messin a ainsi pu découvrir le Gabon au travers des photos, des cithares, des masques, des accessoires de musique, des paniers, des tam-tams, des raphias... « C'est un motif de fierté pour nous car nous avons réussi à vendre l'image de notre pays. Le public a été séduit par la richesse culturelle de notre pays. Un grand merci à l'artiste peintre gabonaise Francine Rashiwa, à Germaine Gilbert et à la communauté gabonaise de Metz qui ont contribué à cette exposition », nous...
(Gabon Actu 02/07/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) - Les fidèles musulmans du Gabon, ont débutés lundi, sur toute l’étendue du territoire nationale, le mois de jeûne durant lequel ils vont s’abstenir de manger, de boire et des relations sexuelles de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Pour mieux passer ce mois de ramadan, la Mosquée Hassan II de Libreville a distribué des nattes et des Corans le livre sacré de l’islam. Le président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG), l’imam Ismaël Oceni Ossa a appelé à cette occasion les croyants à magnifier davantage le nom de Dieu, source unique de toute respiration. « Toute acte exclusivement accompli pour la cause d’Allah, durant le jeûne, est pleinement récompensé du fait qu’il est le...
(Gabon Review 01/07/14)
Fruit d’un partenariat entre la mairie de Port-Gentil et Addax Petroleum, la 1re édition du festival culturel local s’est tenue du 20 au 22 juin dernier dans la capitale économique. Expositions de photos et de peinture ou encore démonstrations de danses traditionnelles ont notamment rythmé cette manifestation. Port-Gentil a abrité du 20 au 22 juin dernier la 1ère édition du festival «Mandji Culture». Ateliers de formation, conférence thématique, expositions de photos et de peinture, projection de films, démonstrations de danses traditionnelles et prestations musicales en «play-back», «live» et «semi-live» ont constitué le menu de cette manifestation née d’un partenariat noué en mai dernier entre la mairie de cette ville et la compagnie pétrolière Addax Petroleum. A l’occasion de cocktail dinatoire...
(Gabon Review 24/06/14)
Sept mois après sa première diffusion aux Escales documentaires de Libreville, le film-documentaire de Pauline Mvélé a su accrocher et séduire le jury de la 6e édition du Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi. Ayant pris part à la sixième édition du Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi (Festicab) qui s’est tenu du 13 au 20 juin dernier sous le thème «Le cinéma et la démocratie», le Gabon a présenté une seule œuvre en sélection officielle. Pour autant, «Sans famille» de Pauline Mvélé qui peint la triste réalité des conditions de détention à la prison centrale de Libreville a su tirer son épingle du jeu en décrochant le trophée du meilleur documentaire, face à...
(Infos Plus Gabon 23/06/14)
La ville de Port-Gentil s'est dotée d'un festival culturel annuel dénommé "Mandji Culture" dont la première édition a été marquée par l'adhésion d'un large public les 20 et 21 juin 2014. Le festival organisé conjointement par la compagnie pétrolière Addax Oil and Gas Gabon en partenariat avec la mairie de Port-Gentil est une première du genre au Gabon. Il vise à fédérer les cultures, à les brasser dans une ville cosmopolite riche de plusieurs communautés. La manifestation avait été rehaussée par la présence de l'ambassadeur de Chine au Gabon et son épouse qui ont visité les différents stands. L'évènement coïncidait avec le 5e anniversaire de l'acquisition de Addax Petroleum Oil and Gas Gabon par le géant chinois Sinopec La première...
(Jeune Afrique 19/06/14)
Pour ce sixième numéro du magazine de “l’Afrique qui gagne”, les équipes de Réussite se sont rendues au Gabon. Découvrez le sommaire et la bande-annonce de cette édition spéciale, à l’écran ce vendredi 20 juin au soir sur Canal+ Afrique. Le 20 juin au soir, Canal+ Afrique diffusera la sixième édition de Réussite, le magazine économique africain co-produit par Canal+ Afrique, le Groupe Jeune Afrique et l’agence Galaxie Presse. Un rendez-vous TV mensuel dédié aux dynamiques du continent en plein essor, qui vous emmènera cette fois-ci à Libreville, en compagnie de la journaliste franco-nigériane Ele Asu. Découvrez en avant-première la bande-annonce de cette nouvelle édition : Au sommaire de ce numéro : - Largement dépendante de sa rente pétrolière, minière...
(Gabonews 17/06/14)
Le bimensuel gabonais « Le verbe de Ngomo » dans les kiosques depuis 10 mois vient d?écoper d?une première sanction de six mois. Le Conseil National de la Communication (CNC) a indiqué le 12 juin dernier que cet organe de presse, à travers un article intitulé « Et si on parlait d?acte de naissance ?», a eu la maladresse de porter « atteinte à l?honneur et à la considération du président de la République». C’est au cours de sa plénière du 12 juin dernier que le CNC a décidé de suspendre pour six mois le bimensuel « Le Verbe de Ngomo » pour avoir évoqué dans ses colonnes la question de la nationalité, celle d’Ali Bongo Ondimba noatmment qui avait...
(Gabon Review 16/06/14)
Créée depuis 1970, sur les anciennes installations du Haut conseil pour les réfugiés (HCR) ayant servi de base d’accueil des réfugiés de la guerre du Biafra, l’École nationale des Arts et Manufacture (ENAM) aurait jusqu’à ce jour tout le mal du monde à s’arrimer au système éducatif moderne, à l’exemple d’autres grandes écoles supérieures du Gabon. Plus grave, elle tombe dans la désuétude et l’indigence. La particularité d’être la seule institution du Gabon à former au métier de la peinture, aux arts graphiques, à l’architecture, à la céramique, la sculpture et aux arts dramatiques dont jouit et se vante l’École nationale des Arts et Manufacture depuis trente ans serait sans grande portée ni avantage pour son développement et sa promotion...
(Gabon Review 13/06/14)
John-Franck Ondo, le jeune scénariste et producteur gabonais, a reçu deux distinctions pour son film «Effet boomerang», à l’occasion du Grand prix africain du cinéma à Abidjan (Côte d’Ivoire). Pour sa première œuvre en tant que réalisateur, c’est un coup de maître que John-Franck Ondo a réalisé. Nommé au Grand prix africain du cinéma, organisé du 5 au 9 juin dernier à Abidjan en Côte d’Ivoire, le jeune cinéaste gabonais en est revenu avec 2 trophées : le Grand prix bronze du «Meilleur film» et le Prix spécial de la presse pour le «Meilleur acteur», attribué à Alhan Mbadinga. Pas peu fier de l’accueil réservé à son œuvre par le jury, John-Franck Ondo estime que les deux distinctions ont sans...
(Gabon Review 10/06/14)
Le festival international Akini A Loubou s’est achevé le week-end écoulé sur une ambiance particulière, amenée par le professionnalisme engagé de Germaine Acogny et la «Résistance» de la jeune Gaëlle Ikonda. L’évènement qui a duré une semaine, constituait la «Saison danse Gabon 2014» initiée par l’Institut français du Gabon (IFG). C’est une soirée des plus mémorables qu’ont vécu les amateurs de danse contemporaine, samedi 7 juin dernier dans la salle de spectacle de l’Institut français du Gabon (IFG). A l’occasion de la clôture de la «Saison danse Gabon 2014» et du festival international Akini A Loubou, la jeune danseuse gabonaise Gaëlle Ikonda, soutenue par la chorégraphe franco-sénégalaise Germaine Acogny ont enchanté le public et fait vibrer les planches de leur...
(Gabon Actu 10/06/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’ancien président de la République, Omar Bongo Ondimba décédé au pouvoir le 8 juin 2009 dans une clinique de Barcelone en Espagne à 73 ans aura un mausolée digne de sa réputation, a annoncé, à Franceville, le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 46 ans), Faustin Boukoubi. « Le Distingué camarade Ali Bongo Ondimba m’a chargé de vous dire que la véritable commémoration du 5ème anniversaire de la mort de notre président fondateur aura lieu en août prochain à l’occasion de l’inauguration de son mausolée en cours de construction », a déclaré M. Boukoubi s’adressant aux militants du part créé par Omar Bongo Ondimba le 12 mars 1968. Il y a quelques...
(Gabon Review 04/06/14)
Au-delà de ses services traditionnels, l’agence de communication et de marketing, «Koridor», vient de lancer sur le marché de la presse un magazine gratuit dénommé «Le Commercial». Entre magalogue et consumer magazine, ce journal d’annonces et publicité sera gratuitement distribué à des points de passages identifiés (aéroports, hôtels, bureaux, commerces, etc.). Pour pallier le déficit en support de communication enregistré au Gabon à la suite de la récente casse des panneaux publicitaires et permettre aux annonceurs de continuer à être visibles et proche de leurs cibles, l’agence communication et de marketing Koridor, a officiellement lancé, le 3 juin 2014, son nouveau produit de communication. Mensuel au format atypique (16×125) fort d’un tirage à 3000 exemplaires, «Le Commercial magazine» qui compte...

Pages

(La Tribune 14/02/17)
La diaspora gabonaise en France lance une véritable offensive contre les multinationales occidentales implantées dans leur pays. Dans un ultime effort de dénoncer les ingérences supposées de ces multinationales dans la politique gabonaise, plusieurs associations vont battre le pavé devant ... la tour Bolloré. Mais le logisticien français n'est pas le seul concerné par les revendications. Plusieurs organisations de la diaspora gabonaise organisent, ce mercredi 15 février une manifestation devant la tour du Groupe Bolloré à Puteaux -petite commune des Hauts-de-Seine en France. Pendant plus de 5 heures, de midi à 17 heures, les manifestants entendent protester contre les ingérences et les accointances supposées du groupe français dans la politique gabonaise. Pour les organisateurs de ce sit-in de protestation, il...
(La Tribune 14/02/17)
Les autorités gabonaises comptent redynamiser le secteur agricole du pays en mettant en valeur les importantes terres cultivables dont il dispose. Un programme dénommé « Programme Graine » est conçu dans ce sens et sa mise en œuvre est suivie de près par le Chef de l'Etat, Ali Bongo. Le président gabonais a annoncé vendredi qu'il entendait décaisser jusqu'à 1,8 milliards de Fcfa pour inciter de nombreux jeunes gabonais à retourner à la terre. « La terre ne trompe pas ». Ce vieux dicton africain est en train d'être finalement compris par plusieurs dirigeants africains. Le continent dispose de vastes terres cultivables mais seulement une infime partie est exploitée pendant que des millions d'africains sont en proie à des difficultés...
(Boursier 10/02/17)
Rougier, qui a publié hier soir son chiffre d'affaires annuel, annonce ce vendredi avoir signé un contrat majeur avec Gabon Special Economic Zone (GSEZ). Selon les termes de l'accord, Rougier fournira à compter du 15 février 2017 des grumes d'Okoumé destinées aux industriels installés dans la Zone Économique Spéciale (ZES) de Nkok au Gabon, dont GSEZ est en charge de l'aménagement et de la gestion. Rougier s'est engagé à livrer annuellement 110 000 m3 d'Okoumé, pour une durée de sept ans. Cet accord de partenariat doit permettre de franchir des étapes importantes dans le développement de la transformation de la matière première bois au Gabon. Ce partenariat entre GSEZ et Rougier s'inscrit dans le cadre d'une politique qui valorise la...
(Jeune Afrique 10/02/17)
Au Gabon, alors que la CAN vient de se terminer, le gouvernement doit s'atteler à régler les problèmes sociaux du moment. Depuis plusieurs mois, le pays connaît des mouvements d'humeur dans divers secteurs : poste, éducation, justice, santé, secteur pétrolier. Le gouvernement a pu éteindre plusieurs incendies sociaux en obtenant notamment des accords avec les salariés de la Poste puis de l'entreprise pétrolière Shell. Mais plusieurs dossiers restent brûlants. Le bras de fer est musclé dans le secteur scolaire. Le ministère ...
(L'Humanité 10/02/17)
Six mois après sa réélection contestée, le président gabonais affronte une vague de contestation sociale. Son rival, Jean Ping, refuse le « dialogue » proposé par le pouvoir. Après la Coupe d’Afrique des nations (CAN), la fronde sociale. Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, comptait sur la grand-messe footballistique pour apaiser le climat social, à l’orage depuis la crise post-électorale de l’automne 2016. Pari perdu. Les 863 milliards de francs CFA (1,3 milliard d’euros) consacrés à l’organisation...
(RFI 09/02/17)
Au Gabon, la résolution adoptée le 2 février par le Parlement européen - résolution qui remettait en question les résultats de la présidentielle d’août 2016 et la légitimité du vainqueur, Ali Bongo - continue à faire couler l'encre et la salive. Le gouvernement gabonais l'a rejetée. Et depuis, la majorité multiplie les réactions hostiles envers l'Union européenne. Le pouvoir a organisé une riposte foudroyante et massive. D'abord, le gouvernement a rejeté la résolution. Puis c'est dans les rangs de la majorité qu'une grosse vague de patriotisme s'est soulevée. Le Sénat est sorti de sa réserve pour dénoncer des manœuvres intempestives et ...
(Jeune Afrique 08/02/17)
Ali Bongo Ondimba s’apprêterait à nommer Flavien Enongoué, 46 ans, ambassadeur du Gabon en France. Professeur de philosophie et maître-assistant à l’université Omar-Bongo de Libreville, Flavien Enongoué travaille également au Palais du bord de mer, où il a débuté en décembre 2006 comme chargé d’études. Actuel représentant du Gabon auprès du Conseil permanent de la Francophonie, à Paris, il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont le dernier, Au petit déjeuner de l’esprit, publié aux éditions Raponda Walker, que dirige Guy Rossatanga-Rignault, son ami et mentor, par ailleurs secrétaire général de la présidence.
(RFI 08/02/17)
La CAN 2017 a-t-elle été « une douche froide pour Ali Bongo », comme l'a affirmé hier sur RFI Marc Ona, le leader de la société civile gabonaise ? Réponse ce matin d'Alain-Claude Bilie By Nze, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement gabonais. En ligne de Libreville, le ministre d'Etat s'exprime aussi sur les réformes que le régime pourrait accepter avant les législatives de juillet prochain. RFI : Alain-Claude Bilie By Nze, des stades à moitié vides pendant la CAN, n’est-ce pas un demi-échec pour le pays organisateur ? Alain-Claude Bilie By Nze : Tous ceux qui sont observateurs des CAN qui s’organisent sur le continent ont pu remarquer qu’à chaque édition, les stades sont à moitié...
(RFI 08/02/17)
Après la Coupe d'Afrique des nations de football, l'heure est à la polémique. Le comité d'organisation a annoncé lundi que les deux éditions de la CAN organisées au Gabon, en 2012 et en 2017, ont coûté environ 500 milliards de francs CFA au pays. Mardi 7 février 2017, dans une interview à la presse locale, Jean Ping a donné son propre chiffre : 1 000 milliards de francs CFA. Des dépenses excessives et inutiles, selon le principal opposant gabonais. Bataille de chiffres autour de l'organisation de la CAN entre le gouvernement gabonais et Jean Ping. Le candidat malheureux à la présidentielle de 2016 estime que les dépenses publiques engendrées par les deux dernières CAN organisées au Gabon sont supérieures à...
(RFI 07/02/17)
Au Gabon, après la crise post-électorale, le président Ali Bongo avait annoncé l'ouverture d'un dialogue politique national inclusif. Le rassemblement devait s'ouvrir après la Coupe d’Afrique des nations qui s’est terminée dimanche. Depuis novembre, des consultations ont commencé sous l'égide du Premier ministre. Plusieurs personnalités et partis d'opposition se sont dits prêts à participer, sous conditions. Mais d'autres répètent qu'ils n'iront pas, notamment la coalition de Jean Ping, qui a déjà organisé son propre dialogue en décembre. Jean Ping et sa coalition refusent ...
(La Tribune 07/02/17)
Le Gabon se prépare à recevoir une autre mission du Fonds monétaire international, dont le cahier de charge est d'auditer la masse salariale du pays. Il s'agit d'une initiative prise face à l'augmentation ininterrompue de la masse salariale de l'Etat gabonais ces dernières années. Malgré la crise que traverse le Gabon, ses dépenses augmentent sans cesse. Entre autres, la faute à la masse salariale qui connaît une forte croissance inexpliquée. Afin d'en savoir plus, le Fonds monétaire international (FMI) a décidé d'envoyer une mission à Libreville dont la tâche sera d'auditer la masse salariale du pays. Ces dernières années, effectivement la...
(RFI 06/02/17)
Le gouvernement a annoncé que le dialogue politique se tiendrait après la CAN, dont la finale a eu lieu ce dimanche 5 février. Francis Nkéa, ministre des Relations avec les institutions constitutionnelles, espère une ouverture dans les prochains jours. Le Parlement européen vient d'adopter une résolution sur le Gabon dans laquelle les députés jugent les résultats de la dernière présidentielle extrêmement douteux et remettent en cause la légitimité d'Ali Bongo. Néanmoins, le pouvoir poursuit l'organisation d'un dialogue politique. Un engagement pris par le chef de l'Etat après les violences post-électorales. Francis Nkéa y croit. Le dialogue national commencera juste après la CAN. Toutefois, des opposants souhaitant participer ont posé des conditions, notamment la libération des prisonniers arrêtés durant la crise...
(RFI 06/02/17)
Au Gabon, la grève des enseignants du secteur public a atteint des proportions alarmantes. Les élèves ne vont plus à l'école depuis plusieurs semaines. Les enseignants revendiquent le paiement des primes et l'amélioration des conditions de travail. Lundi 30 janvier, le ministre de l'Éducation nationale a sorti une circulaire. Il menace de radier les grévistes. La situation se corse. Ces élèves qui déambulent devant le lycée Mandela de Libreville disent craindre pour leur avenir. « J’aimerais devenir neurochirurgien. Or, la grève brise mon rêve », dit ce lycéen. « Je trouve que cette grève est un obstacle à notre avenir. Moi j’aimerais devenir ingénieur en pétrochimie », ajoute cet autre élève du lycée Mandela. Pour ramener les enseignants en classe,...
(RFI 06/02/17)
Le Stade de l’Amitié, à Libreville, a été le théâtre de la finale de la CAN 2017, mais également celui où des milliers de Camerounais, d’Egyptiens et de Gabonais se sont réunis pour célébrer ce match ultime de l‘épreuve reine du football africain. Le stade était quasiment plein à l’entame de la finale avec près de 38 000 spectateurs. Les Camerounais étaient en surnombre avec environ 20 000 supporters. Une présence due à la forte communauté vivant à Libreville. Une confiance sans limites Quelques minutes avant le coup d’envoi, l’ambiance était des plus joyeuses dans les tribunes, les supporters des Lions indomptables étaient très confiants. « Ce sont deux cadors de l’Afrique qui s’affrontent. On va y croire. C’est possible...
(RFI 04/02/17)
Au Gabon, après la réaction de Jean Ping sur nos antennes suite à l'adoption de la résolution du Parlement européen contre le Gabon, c'est le porte-parole du gouvernement Alain Claude Bilie By Nze qui a communiqué la position du gouvernement. Si Jean Ping a applaudi cette résolution qui met en cause la légitimité d'Ali Bongo, le porte-parole du gouvernement a pour sa part indiqué que le Gabon rejette cette résolution. Le rejet de la résolution du Parlement européen par le gouvernement gabonais est catégorique et clair, a martelé le porte-parole du gouvernement. Alain Claude Bilie By Nze a même soupçonné les eurodéputés d'avoir des élans néocolonialistes : « Les députés européens ne sont pas élus par les populations gabonaises. De...
(La Voix de l'Amérique 04/02/17)
Le Gabon va examiner "à froid" la suite à donner à sa coopération avec l'Union européenne (UE), a annoncé vendredi le porte-parole du gouvernement, rejetant "fermement" la résolution adoptée la veille par le Parlement européen qui remet en cause la réelection d'Ali Bongo Ondimba. "Nous recevons 8 milliards de francs CFA (12 millions d'euros) au titre du 11e Fed (Fonds européen de développement) quand, dans le même temps, d'autres pays reçoivent 400 milliards de francs (600 millions d'euros)", a rappelé le porte-parole, Alain-Claude Bilie-By-Nzé. "Est-ce que ceci justifie qu'il y ait des intrustions intempestives sur les questions de souveraineté comme l'élection présidentielle?", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. "La question n'est pas de rompre ou de ne pas rompre"...
(Jeune Afrique 03/02/17)
L'exploration relancée par le groupe nucléaire français en 2008 porte ses fruits : des indices de réserves équivalentes à plus de la moitié de l'uranium extrait par La Compagnie des Mines d'Uranium de Franceville (Comuf) entre 1960 et 2000 ont été identifiés. Mounana n’a pas dit son dernier mot. Le site minier situé à l’est du Gabon, fief de la production d’uranium de la Compagnie des Mines d’Uranium de Franceville (Comuf) pendant un demi-siècle, pourrait reprendre du service. Ce qui suscite un certain frémissement du côte de l’exécutif gabonais, à la recherche de relais pour une croissance plombée par une très forte dépendance au pétrole. Contactée par Jeune Afrique, une source à Libreville indique qu’une reprise de la production est...
(Jeune Afrique 03/02/17)
Au lendemain de l'adhésion du Maroc au sein de l'Union africaine, Mohammed VI poursuit sa tournée africaine. Il se rend ce jeudi soir au Gabon après une visite au Soudan du Sud, où il a pu obtenir un important soutien politique sur la question du Sahara occidental. « La question du Sahara est différente dans sa genèse et sa nature juridique et politique de celle du Soudan du Sud », a déclaré le président Sud soudanais, Salva Kiir Mayardit, à l’issue de la visite de Mohammed VI, le jeudi 2 février. Il a ainsi salué les efforts du Maroc en vue de trouver une solution politique à ce conflit. Un argument de plus pour Rabat Le Soudan du Sud −...
(RFI 03/02/17)
Le Parlement européen a adopté ce jeudi 2 février une résolution concernant le Gabon et la crise post-électorale qui a suivi la présidentielle d'août dernier. Un scrutin dont les résultats sont contestés. Le principal candidat de l'opposition, Jean Ping, estime toujours avoir remporté le vote. Les députés ont décidé d'adopter un ton ferme vis-à-vis de Libreville. Ils condamnent vivement les violences, violations des droits de l’homme, arrestations arbitraires, détentions illégales et intimidations politiques. Les parlementaires s'en prennent également au processus électoral et ne veulent pas en rester là. Sept groupes parlementaires, soit l'immense majorité des députés européens, s'étaient mis d'accord sur le contenu de la résolution. Autant dire que le vote était sans suspense en faveur de ce texte qui...
(RFI 02/02/17)
Au Gabon, le chemin de fer Transgabonais, épine dorsale de l’économie du pays sera bientôt rénové. L’Etat et l’Agence française de développement (AFD) ont récemment conclu un accord de financement de 61 milliards de francs CFA. Concédé depuis 2003 au groupe métallurgique français Eramet, le Transgabonais qui traverse huit provinces du pays devient de plus en plus important à cause de l’augmentation de trafic de bois mais surtout le transport de minerai de manganèse. Le transport passager aussi sera nettement amélioré. C’est depuis 39 ans que le train siffle sur le Transgabonais. Près d’un demi-siècle après, la voie construite par un consortium de 17 entreprises européennes a vieilli. Le train express parcourait les 669 km de Libreville à Franceville en...

Pages