Gabon | Africatime
Dimanche 30 Avril 2017

Gabon

(Agence Ecofin 13/04/17)
Les producteurs d’huile de palme exerçant au Gabon ont franchi un palier quant au respect des normes environnementales. La table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO), vient d’approuver la norme RSPO pour l’huile de palme produite au Gabon. Une initiative dont se félicite le WorldWide Fund for Nature (WWF) dans un communiqué, en ce sens qu’elle permet désormais «aux producteurs gabonais de développer des plantations d'huile de palme qui ne nuisent pas à de précieuses forêts, des communautés ou des travailleurs». «L'adoption de la norme RSPO au Gabon est un grand pas vers la conservation des forêts, même si d'autres initiatives ...
(RFI 13/04/17)
Au Gabon, le dialogue politique voulu par le président Ali Bongo après la dernière crise post-électorale franchit une nouvelle étape. La phase citoyenne s'est clôturée ce mercredi 12 avril, après deux semaines de débats durant lesquels plus d'un millier d'organisations de la société civile ont proposé une série de changements pour apaiser le pays. Leurs conclusions ont été remises et seront utilisées dans la phase politique qui a commencé mercredi soir. Elle met face à face majorité et une partie de l'opposition. La coalition autour de l'ancien candidat à la présidentielle Jean Ping, elle, continue de boycotter. Pourtant, les citoyens réclament des réformes en profondeur. La soif de réformes rappelle beaucoup la dernière crise post-électorale puisqu'en effet, les aspects politiques...
(APA 13/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les réserves de change au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale ont connu une réelle érosion au cours de ces dernières années, passant de 6000 milliards de FCFA en 2010, à seulement 2000 milliards de FCFA en 2017. Cette chute vertigineuse de 4000 milliards de FCFA en l’espace de sept ans s’explique principalement, selon Kadima Kalondji, représentant résident du Fonds monétaire international (FMI) au Cameroun, par l’effondrement des recettes et la chute des exportations pétrolières sur le marché international dont cinq des six pays de la CEMAC en sont producteurs et exportateurs. Cette dégringolade des réserves de change est favorisée également par l’explosion des dépenses d’investissement public dans une conjoncture difficile...
(Financial Afrik 13/04/17)
Le constat est de Kadima Kalondji, représentant résident du FMI au Cameroun. Les réserves de change de la Communauté des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC) ont chuté de 6000 milliards de FCFA en 2010 en à peine 2000 milliards aujourd’hui. Pour cause, l’effondrement des recettes provenant de l’exportation des matières premières et l’explosion des dépenses d’investissements publics dans un contexte défavorable aux économies de rente. Signe du marasme de la sous-zone CFA, la dette communautaire a pris l’ascenseur, passant de l’équivalent de 15% du PIB en 2010 en 45% en 2016. Cette tendance va se poursuivre selon la représentante du FMI si les Etats n’adoptent pas un plan de redressement de leurs économies. Car, souligne Kadima Kalondji, les recettes pétrolières,...
(APA 13/04/17)
La Banque gabonaise et française internationale (BGFIBank) a réalisé un résultat net de 39 milliards de francs CFA en 2016, soit 31 % d’augmentation en valeur absolue, d’après les chiffres publiés au terme du conseil d’administration tenu à Libreville, au Gabon, « à l’effet d’arrêter les comptes de l’exercice écoulé », a appris jeudi APA auprès de ce groupe bancaire. [Img : 39 milliards de FCFA de résultat net pour la BGFIBank] Occasion pour les actionnaires de revenir sur une année « marquée par de belles performances malgré un environnement économique contrasté et le renforcement des exigences réglementaires », s’est réjoui le président-directeur général Henri-Claude Oyima. Pendant la période considérée, la BGFI a réalisé un total de bilan de 2935...
(APA 13/04/17)
APA-Douala (Cameroun) - Plus de 200 000 hectares de forêt sont détruits chaque année du fait de l’agriculture itinérante sur brûlis dans le Bassin du Congo, d’après des chiffrés révélés jeudi en marge de la Foire internationale de Douala pour le développement (FIDD). Un rythme de déforestation plutôt inquiétante et qui a un impact direct sur la vie des populations, et sur l’équilibre des écosystèmes d’autant que la destruction de la forêt pour des besoins industriels est encore pire. Pour des experts, il s’agit d’un cercle vicieux lorsque les petits agriculteurs, auteurs de ce genre de pratique, apparaissent comme les premières victimes des changements climatiques, eux qui sont obligés de faire une pression soutenue sur la nature pour leur subsistance...
(Jeune Afrique 13/04/17)
Mercredi soir, Monaco s’est imposé (3-2) chez le Borussia Dortmund en quart de finale aller de la Ligue des Champions. Si le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang n’a pas marqué, Kylian Mbappé, l’attaquant français d’origine camerounaise, a inscrit un doublé. Patrick Mboma, l’ancien buteur des Lions Indomptables, analyse pour Jeune Afrique la prestation des deux joueurs. Jeune Afrique : La prestation de Pierre-Emerick Aubameyang, plutôt moyenne, s’explique-t-elle en partie par le contexte qui a entouré ce match, reporté à mercredi après l’attaque aux explosifs qui a visé le bus des joueurs la veille ? Patrick Mboma : Non, je ne pense pas. Monaco a marqué trois buts, deux résultant d’erreurs défensives et un autre contre son camp inscrit par un défenseur allemand...
(AFP 12/04/17)
Le géant singapourien de l'agro-alimentaire Olam a annoncé avoir ouvert mardi au Gabon sa plus grande usine d'huile de palme en Afrique. "D'une superficie de 17 hectares, (l'usine) permettra de traiter 90 tonnes métriques de régimes de palmier par heure et de produire 138.700 tonnes métriques d'huile de palme par an", détaille un communiqué de la multinationale singapourienne. "D'ici une décennie, le palmier à huile apportera autant de revenus que le pétrole à notre pays", a déclaré mardi le président gabonais Ali Bongo Ondimba pendant l'inauguration de cette deuxième usine...
(Afrique sur 7 12/04/17)
Après sa réélection en août dernier, Ali Bongo a décidé de s’attaquer à la pauvreté et au chômage. C’est dans cette optique que le président gabonais a décidé d’octroyer une allocation financière aux chômeurs. Passée la tension postélectorale, le président Ali Bongo Ondimba a décidé de cadeauter sa population. C’est ainsi qu’il a fait adopter un nouveau code de sécurité sociale permettant de prendre en compte les chômeurs. En effet, tout Gabonais ayant perdu son emploi peut désormais prétendre à une allocation chômage jusqu’à l’obtention d’un nouvel emploi. Il pourra en outre bénéficier de la création d’un compte d’épargne chômeur et d’un fonds de solidarité et d’activation de l’emploi, en vertu des nouvelles dispositions prises par le gouvernement gabonais. Cette...
(Gabon Review 12/04/17)
Destinée à asseoir la stratégie de mise en place d’une filière agro-alimentaire gabonaise à vocation exportatrice, l’usine transformation d’huile de palme de Mouila a été inaugurée ce 11 avril. Le chef-lieu de la province de la Ngounié (Sud-est) a ajouté le dernier chainon de son industrie du palmier à huile, avec l’inauguration par le chef de l’Etat, d’une usine de transformation de l’huile de palme, ce 11 avril à Mouila. Evaluée à 22 milliards de francs CFA, cette usine découlant du partenariat entre Olam et l’Etat gabonais, permettra ainsi d’asseoir la stratégie de mise en place d’une filière agro-alimentaire gabonaise à vocation exportatrice. «Sur la longue marche vers l’émergence de notre pays, ceci est une étape cruciale : après l’étape...
(Agence Ecofin 12/04/17)
D’une capacité de production de 90 tonnes d’huile de palme à l’heure, le complexe industriel de Mboukou, situé à Mouila dans la province de la Ngounie (sud du Gabon), constitue le fleuron de l’industrie de transformation de cet opérateur sur le continent. L’usine dont la construction a commencé en décembre 2015, a nécessité la mobilisation de 39,6 millions de dollars. Elle produit annuellement 138 700 tonnes d’huile de palme. Pour cette plantation située à 19 kilomètres de la capitale provinciale du sud du Gabon, le groupe singapourien dispose d’une concession de 100 000 hectares, répartie en trois lots, dont 38 300 hectares sont déjà plantés. Dans les semaines à venir, la multinationale agro-industrielle qui emploie 5365 ouvriers dont 1672 femmes,...
(Gabon Review 12/04/17)
Le chercheur gabonais serait victime d’une cabale menée par la concurrence en raison des résultats positifs de son produit visant à restaurer l’immunité des malades du Sida. Pr Donatien Mavoungou, victime d’une cabale orchestrée par la concurrence ? Dans l’entourage du chercheur gabonais, certains se posent sérieusement la question. Un de ses proches, Michel-Paul Correa, directeur de l’Institut IDSRSI et partenaire du programme Immunorex depuis 1998, est récemment revenu sur les attaques lancées contre le produit Immunorex DM28, visant à restaurer l’immunité des malades du Sida. Dans un entretien accordé au site Sciences-net, publié le dimanche 9 avril, il a notamment regretté le retrait par les autorités congolaises du produit du marché en janvier 2016, d’autant que cette décision a...
(Agence Ecofin 12/04/17)
Pour lutter contre le chômage qui touche environ 120 000 Gabonais, soit 20% de la population active, dont un peu plus de 30% chez les jeunes, les autorités ont décidé de l’octroi d’une allocation financière aux chômeurs. Par exemple, un travailleur qui perd son emploi, pourra prétendre à la perception de cette allocation chômage, le temps de retrouver un nouvel emploi. En plus de cette possibilité qu’offre le nouveau code de sécurité sociale, le gouvernement a également adopté la création d’un compte d’épargne chômeur ainsi que d’un fonds de solidarité et d’activation de l’emploi. D’après les données publiées par la Banque mondiale, la population active du Gabon s’établissait à 645 000 individus, soit plus de 50% de la population depuis...
(Agence Ecofin 12/04/17)
En 2010, assure Kadima Kalondji, représentant résident du FMI au Cameroun, en visite à Libreville dans le cadre d’un séminaire destiné aux hommes de médias de la sous-région, les réserves de change de l’espace communautaire s’établissaient à 6000 milliards de Fcfa. Elles ont dégringolé depuis lors et se situent à 2000 milliards de Fcfa, soit une érosion de 4000 milliards de Fcfa en six ans. Ceci est la résultante de l’effondrement des recettes et de la chute des exportations pétrolières ainsi que de l’explosion des dépenses d’investissement public dans un contexte financier difficile et défavorable aux économies rentières. La dette communautaire est, quant à elle, passée de 15% du PIB en 2010, à 45% en 2016. Cette dégradation va se...
(L'Union 11/04/17)
Au cours de sa traditionnelle conférence de presse, le ministre d’Etat, porte-parole du gouvernement, n’a pas manqué de rappeler que les principaux acteurs ayant gravité autour de l'opposant au régime, Jean Ping, ont, depuis, tourné casaque. Alain-Claude Bilie-By-Nze a animé, hier, au stade d'Angondjé, dans la commune d'Akanda, sa traditionnelle conférence de presse. Occasion pour lui de revenir sur la participation de certains membres de l'opposition dite radicale au dialogue politique et les accusations portées contre la présidente de la Cour constitutionnelle, par des médias hexagonaux. Il est également revenu sur l'actualité présidentielle ...
(Agence Ecofin 11/04/17)
Le président directeur général de Yihua Enterprises Group, par ailleurs vice-président de la Chambre Internationale de Commerce de Chine (CICC), Liu Shaoxi (photo), chef de la délégation d’hommes d’affaires chinois en séjour au Gabon la semaine dernière, a visité les installations de la Société nationale des bois du Gabon (SNBG). Au cours de la visite organisée par l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI), le Pdg a examiné les sites de la SNBG, apprécié l’outil de production et les actifs forestiers de cette entreprise qui continue de produire des contreplaqués d’Okoume. Aussi n’a-t-il pas écarté la perspective de devenir...
(L'Union 11/04/17)
L'acte 3 de la rencontre entre les amies du Gabon a accouché d'une belle initiative. Sous le patronage de l'édile de la ville de Libreville, Rose-Christiane Ossouka Raponda la journée dédiée aux communautés amies du Gabon s'est tenue samedi 8 avril sur l'esplanade du ministère des Affaires étrangères. Organisé depuis 2015 par l'Union des communautés amies du Gabon (Ucag), l'acte 3 de ladite journée mettait l'accent sur la participation de tous, étrangers comme nationaux, à la lutte contre l'insalubrité dans la cité. Au-delà de cet aspect, la 3e édition aura été l'occasion pour le doyen du corps diplomatique, Diadie Yacouba Dagnoko, ambassadeur du Mali au Gabon, de suggérer l'instauration d'un partenariat triangulaire entre la mairie de Libreville, l'Ucag et la...
(L'Union 11/04/17)
Suspension des travaux de plus d'une heure, échanges parfois heurtés entre les coprésidents et quelques panélistes, c'est dire que les débats étaient loin d'être sereins dans ce panel. Les travaux de la phase citoyenne du dialogue politique se sont poursuivis, hier, au stade de l'Amitié d'Angondjé, dans la banlieue nord de Libreville, dans une ambiance particulièrement mouvementée. Notamment au panel 3 (la modernisation de la vie publique) où la sérénité des débats a été mise à mal par la volonté des participants de connaître le montant des perdiems qu'ils percevront au terme de la série de présentation de leurs communications, prévue aujourd’hui. Ce qui a amené les coprésidents, Wilfried-Erisco Mvou Ossialas, Jules-Esdras Mouhouloulou, à suspendre les travaux pendant plus d'une...
(L'Union 11/04/17)
Celui-ci a pour mission de réduire les conflits entre les paysans et les pachydermes, grâce à la mise en place de mécanismes de dissuasion et de contentement des populations. LA ministre de l’Économie forestière, Estelle Ondo, a lancé vendredi dernier, à l’immeuble Arambo, le projet baptisé " Gestion de la faune et des conflits hommes-éléphants" (Gefache). Celui-ci aura pour rôle de prévenir les conflits récurrents entre les pachydermes et les populations, qui voient leurs cultures détruites en permanence par les premiers cités, autour de leurs zones d'habitat naturel, les confinant ainsi à la disette. Dans son laïus de circonstance, Estelle Ondo a déclaré que l’atténuation des conflits hommes-éléphants constitue une préoccupation écologique, puisqu’elle touche à l’avenir des pachydermes ; mais...
(Agence Ecofin 11/04/17)
BGFIBank, premier Groupe financier de la zone CEMAC, a tenu son Conseil d'Administration le 8 avril 2017 sous la présidence de Monsieur Henri-Claude OYIMA, à l'effet d'arrêter les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2016. L'occasion de revenir sur une année 2016 marquée par de belles performances malgré un environnement économique contrasté et le renforcement des exigences réglementaires. Par ces belles performances, le Groupe BGFIBank démontre sa grande capacité de résilience. Le conseil d'administration a décidé de proposer à l aprochaine assemblée générale ordinaire prévue pour le 18 mai 2017 la distribution d'un dividende de FCFA 5500 par action en augmentation de 72% par rapport à l'année précédente. Le conseil d'administration a par ailleurs validé des nouveaux indicateurs de...

Pages

(Africa Top Success 03/03/17)
L’information fait grand bruit au Gabon. Le directeur général des Douanes gabonaises a été écroué mercredi dans l’attente de son jugement. A noter que c’est dimanche dernier qu’Alain-Paul Ndjoubi Ossamy a été interpellé à Libreville par les services de la Direction générale des recherches (DGR). Son adjoint Jean-Emmanuel Ndoutoume assure l’intérim en attendant que la lumière soit faite sur cette affaire. On reproche au patron des douanes des détournements de deniers publics et du faux en écriture. Mais, certains observateurs soutiennent que c’est juste un prétexte pour clouer le bec à certaines personnalités devenues un peu dérangeantes.
(Gabon Review 03/03/17)
Libreville vient de lancer des mandats d’arrêt contre Alfred Mabicka Mouyama, Yves de Saint fidèle Mapakou, Franck Ping et Hervé Ndong Nguema actuellement établis hors du territoire gabonais. Alfred Mabicka Mouyama, Yves de Saint fidèle Mapakou, Franck Ping et Hervé Ndong Nguema sont désormais sous le coup d’un mandat d’arrêt international devant permettre leur interpellation et présentation devant le juge d’instruction. L’information a officiellement été donnée le 2 mars 2017, par le procureur de la République de Libreville, Steeve Ndong Essame Ndong, à la faveur d’un point presse. Ces actions motivées par les carences répétées des intéressés qui font l’objet de poursuites judiciaires, devraient favoriser une célérité dans le traitement de ces différents dossiers. Pour le procureur de la République...
(Gabon Review 03/03/17)
Saluant cette initiative dans un récent post sur Facebook, le président du mouvement Honneur et Dignité a souhaité sa poursuite, convaincu que «personne ne sera épargné». Les récentes prises de l’opération Mamba, ou plutôt leur nombre, ne font pas l’unanimité au sein de l’opinion, dont une grande partie l’assimile plutôt, à tort ou raison, à un règlement de compte. Une position non partagée par Télesphore Obame Ngomo, qui a activement fait campagne pour Ali Bongo lors de la dernière présidentielle. Dans un récent post sur Facebook, le président du mouvement Honneur et Dignité a mis en avant le bien-fondé de cette initiative. «Il n’y a ni règlement de comptes, ni chasse aux sorcières mais juste la volonté de changer un...
(Gabon Review 03/03/17)
Etendus sur trois jours, les nouvelles solutions expérimentées sur l’axe routier Libreville-Akanda ont pris fin le jeudi 2 mars. Les conclusions de l’expérimentation initiée par le ministre de la Réforme de l’Etat pour réduire les embouteillages sont désormais attendues. Du 28 février au 2 mars, sur l’axe routier Libreville-Akanda, le ministère de la Réforme de l’Etat a mené une expérimentation avec l’aide du ministère des Transports et de la Logistique. Celle-ci visait à trouver des solutions au phénomène d’embouteillage sur ce tronçon, l’un des plus fréquentés du réseau routier de la province de l’Estuaire, notamment aux heures de pointe. Il s’est précisément agi de fermer le contournement du rond-point de l’aéroport, celui du carrefour de Jade, le rond-point de Pélisson...
(Gabon Review 01/03/17)
Le ministère de la Réforme de l’Etat et les services du ministère des Transports ont lancé, le mardi 28 février, la première phase des tests devant permettre de résoudre le phénomène d’embouteillages sur l’axe Libreville-Akanda. Dès 6 heures, ce mardi 28 février, les automobilistes ralliant la commune d’Akanda ont été soumis à un nouvel itinéraire : le contournement du rond-point de l’aéroport a été fermé, ainsi que le rond-point du carrefour de Jade et celui du carrefour Jiji à Angondjé. Si ce premier essai de trois heures n’a pas permis de juger du bien fondé ou non d’adopter la solution expérimentée, pour Joël Pono Opape, le choix de cet axe routier n’a pas été anodin. Il compte parmi les plus...
(Gabon Review 01/03/17)
Partager de bonnes pratiques judiciaires et de connaissances des textes juridiques, telle est la vocation de la convention de jumelage judiciaire signée, le 28 février à Libreville, entre la Cour de cassation du Gabon et la Cour suprême du Sénégal. Le président de la Cour de cassation du Gabon et celui de la Cour suprême du Sénégal ont signé, le 28 février à Libreville, une convention de jumelage judiciaire entre ces deux institutions. Cette convention permettra, selon le président de la Cour suprême du Sénégal, Badio Camara, «d’échanger des textes et lois, des pratiques judicaires, des jurisprudences en fonction des spécificités de chaque juridiction». La coopération recherchée, à travers cette convention, est «jugée porteuse d’objectifs multiples et variés» par le...
(Gabon Actu 28/02/17)
Alain Ossamy Djoubi, Directeur Général des douanes vient d’être arrêté par la Direction Générale de la Recherche. L’opération Mamba continue à faire des victimes. Son collaborateur, Jean Bertrand Ngalibika a été pris la main dans le sac, lors d’une transaction financière illicite avec EGCA SATRAM à l’hôtel Mont de Christal. La chute des cours du pétrole a poussé le gouvernement à plus de rigueur dans la gestion de ses recettes douanières. C’est la raison pour laquelle Ossamy a été nommé à ce poste prestigieux. Objectif: redresser et réformer les douanes gabonaises. Un objectif que le directeur général a mené à bien au vu de la montée des recettes douanières depuis sa prise de fonction. Mais il vient d’être arrêté samedi...
(Gabon Actu 28/02/17)
Flavien Enongoué, 46 ans, Maître-Assistant de Philosophie politique à l’Université Omar BONGO (UOB), vient d’être nommé aux fonctions d’Ambassadeur, Haut Représentant de la République Gabonaise en France, Représentant permanent du Gabon auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), selon Michel Ogandanga, journaliste très proche du palais présidentiel. Avant cette nomination, arrêtée lors du Conseil des Ministres du lundi 27 février 2017, l’homme qui a été choisi pour succéder à Germain NGOYO MOUSSAVOU (admis à faire valoir ses droits à la retraite), est depuis bientôt quatre (4) ans le Représentant personnel du Président Ali BONGO ONDIMBA au Conseil permanent de la Francophonie (CPF), où il a acquis une bonne expérience dans les domaines de la diplomatie multilatérale et des relations...
(Gabon Review 27/02/17)
A l’issue de l’examen de l’évolution du système éducatif gabonais, le 25 février 2017, la fédération nationale des associations des parents d’élèves et d’étudiants du Gabon s’est inquiétée des risques pesant sur le secteur de l’éducation et de l’enseignement, en raison de la crise actuelle. Les conclusions issues des rapports des présidents des bureaux provinciaux et ceux des bureaux des associations des parents d’élèves de base dans l’ensemble du territoire sont unanimes et sans équivoque : «l’école gabonaise va très mal». Elle serait agonisante, à les en croire. Pour ces associations, l’école gabonaise n’arrive plus à satisfaire le peuple, et les grèves à répétition initiées par les syndicats du secteur n’en sont que des conséquences. «Aujourd’hui, nous parents, nous pouvons...
(Gabon Review 27/02/17)
Jugeant néfaste leur «intransigeance» vis-à-vis du gouvernement, le Parti démocratique gabonais (PDG) a invité les enseignants grévistes «à faire preuve de patriotisme» pour le bien de leurs élèves et du pays. De leur côté, les jeunes dudit parti se sont entretenus avec les responsables des coopératives d’établissements scolaires pour élaborer des pistes de solutions à la crise actuelle. La crise qui secoue le secteur de l’éducation ces dernières semaines préoccupe le PDG. Quelques jours après la marche des élèves dans certaines localités du pays (Port-Gentil, Lambaréné et Oyem) et les menaces de sanctions du gouvernement à l’endroit des enseignants grévistes, ayant conduit au renforcement de la détermination de ces derniers, le parti d’Ali Bongo a tenté de se poser en...
(Gabon Actu 27/02/17)
La Fédération nationale des parents d’élèves et étudiants gabonais (FENAPEG) a suggéré samedi dans une déclaration au gouvernement et aux syndicats de l’éducation nationale de s’asseoir sur une table pour négocier le retour au calme, si besoin avec elle comme observateur. « La radicalisation des positions inquiète énormément et fait craindre le risque d’une année blanche inutile et dommageable pour nos enfants », a déclaré René Mezui Menié, président de la FENAPEG. M. Mezui Menié est choqué de voir le gouvernement se radicaliser en suspendant les salaires des enseignants grévistes et en menaçant de radier les enseignants absents de leur poste de travail depuis 3 ans sans justificatif. « Les déclarations va-t-en guerre ne mènent nulle part. Il faut mettre...
(Gabon Actu 27/02/17)
L ’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP, le plus grand syndicat du secteur) a décidé dimanche à Port-Gentil d’organiser une grève générale qui paralysera durant au moins une journée tout le secteur pétrolier au Gabon pour dire au gouvernement « plus jamais » d’interventions militaires dans un site pétrolier en grève. Selon un communiqué publié à l’issue d’une assemblée générale tenue à son siège de Port-Gentil, l’ONEP invite toutes ses structures de base de convoquer des assemblées sectorielles dans les sites pétroliers et les autres entreprises connexes du lundi au mardi 28 février 2017. Chaque assemblée sectorielle fera des suggestions au secrétariat national à Port-Gentil pour ou contre cette grève. Le Secrétariat général de l’ONEP recommande vivement le déclenchement...
(Gabon Review 27/02/17)
Installé à Libreville seulement depuis quelques mois, la multinationale française spécialisée dans la publicité urbaine s’est déjà attirée les foudres d’une partie de la population de la capitale. L’implantation de son panneau à l’échangeur du lycée d’Etat de Libreville serait incompatible avec l’esthétique et la politique environnementale des autorités gabonaises. Le choix de JCDecaux d’installer un de ses panneaux publicitaires géants à côté de l’échangeur du lycée Paul Indjedje Gondjout à Libreville est loin de faire l’unanimité. Culminant à plusieurs mètres de haut, ce panneau, jugent certains, fait tache. «Il ravage notre ville et dénature l’image de notre belle capitale», tranche Martin O., un passant, l’a toisant du regard, avant de regretter qu’«un horrible panneau publicitaire géant [ait été installé]...
(Jeune Afrique 27/02/17)
C’est l’histoire d’un petit pays peu peuplé, gâté – dans les deux acceptions du terme – par Dame Nature et donc plutôt riche (à l’échelle du continent) où, avec moins de 200 000 voix, on peut devenir président. Un pays d’Afrique centrale dont l’élite, en règle générale, n’est pas vraiment un parangon de vertu, agrippée à ses privilèges et à ses prébendes, passée maître dans l’exercice d’un sport national : surfacturer l’État, source de la plupart des gros marchés, pour faire fortune en veillant bien entendu à arroser le bienveillant fonctionnaire qui appose son paraphe en bas du précieux document autorisant le deal. Pendant que les « makayas » (l’homme et la femme lambda) peinent à subvenir aux besoins de leur foyer...
(Gabon Review 27/02/17)
Au terme des travaux de la commission chargée de compiler et de proposer des pistes de solutions aux revendications des agents du secteur de l’audiovisuel public, un rapport a été remis au gouvernement. Les discussions devraient reprendre prochainement en vue d’une sortie de crise. Le rapport des travaux de la commission chargée du suivi des revendications des agents publics des secteurs de la communication et de la culture a été officiellement remis, le vendredi 24 février à Alain-Claude Bilie-By-Nze, le ministre de l’Economie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts. Pour les agents de l’Etat officiant dans ces deux secteurs, la fin de leurs travaux présage de la sortie de crise dans laquelle l’audiovisuel public et la...
(Gabon Actu 27/02/17)
La Convention nationale des syndicats de l’éducation nationale (CONASYSED) a lancé vendredi à Libreville une collecte de fonds via le téléphone portable pour venir en aide à 807 de leurs camarades dont le salaire a été suspendu par le gouvernement pour avoir participé à une grève longue grève qui se poursuit encore. Le syndicat a publié un numéro de téléphone unique de l’opérateur de téléphonie mobile Airtel à partir de laquelle toutes les personnes de bonne foi sont invitées à verser une somme allant de 1000 à 10 000 FCFA. Ce lundi, la CONASYSED organise à Awendje dans le 4ème arrondissement une assemblée générale pour mobiliser sa base en faveur de ces enseignants en détresse. Le gouvernement a décidé de...
(Infos Plus Gabon 27/02/17)
Dans le cadre du Programme d’appui au Commerce et à l’Intégration économique (PACIE), quatorze tuteurs provenant des pays de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) ont bénéficié d´une première action de formation en ligne à grande échelle au sein de l’Institut d´Economie et des Finances (IEF) à Libreville. Selon un communiqué de presse conjoint de l’Union Européenne (UE) et de la CEMAC, « cette formation réalisée dans le cadre du PACIE, est financée par l’UE sur le thème du « Budget de programme ». La formation couvre les 8 pays de la CEMAC à savoir le Gabon, le Cameroun, le Congo, la Guinée Équatoriale, la République de Centrafrique et le Tchad, plus deux pays associés qui sont...
(Gabon Review 25/02/17)
Le vice-premier ministre est en pourparlers avec deux groupes portugais, Omatapalo et Somust. Inspiré par le modèle angolais où des investissements privés portugais ont fournis d’excellents résultats en matière de logements, Bruno Ben Moubamba séjourne actuellement à Lisbonne (Portugal) dans le but de finaliser des partenariats de type public-privé, pour la construction de logements sociaux au Gabon. Le vice-premier ministre qui répétait à l’envie qu’il trouverait les moyens pour doter le pays de logements sociaux décents, en dépit des difficultés financières auxquelles fait face l’Etat gabonais, a choisi de recourir aux partenariats public-privé. Une stratégie qui pourrait oxygéner ce secteur. Après Luanda (Angola), où il s’est rendu récemment pour apprécier l’impact réel des investissements tirés de ces partenariats, en matière...
(Gabon Review 25/02/17)
Le ministère des Transports et de la Logistique étudie depuis quelques mois la possibilité de prendre en charge le transport des élèves, pour en finir avec les retards de ces derniers, dus pour la plupart aux embouteillages sur le réseau routier de Libreville et ses environs. En marge de sa réunion du jeudi 23 février avec le ministre de la Réforme de l’Etat sur le phénomène des embouteillages sur le réseau routier de la province de l’Estuaire, la ministre des Transports et de la Logistique s’est penché la question de transport scolaire. Une solution devrait être trouvée en vue d’améliorer les conditions de circulation des élèves à Libreville, Akanda et à Owendo. Selon Flavienne Mfoumou Ondo, une étude est actuellement...
(Gabon Review 25/02/17)
Après que des agents des forces de l’ordre aient investi les sites Onal et Coucal pour tenter de réprimer la grève des salariés de Maurel & Prom, l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) a interpelé les autorités, déclarant ne pas trouver de justification à leur envoi. Celles-ci ont répondu que l’intervention des flics visait à «sécuriser» les installations des sites investis. «Le droit de grève est-il abrogé à Maurel & Prom ?» La question mérite d’être posée. En tout cas à l’Onep, on se l’est sérieusement posée, le jeudi 23 février, en voyant arriver sur les sites Onal et Coucal de la société pétrolière, «deux Berliers et deux véhicules légers avec des gendarmes et policiers en cagoule armés de...

Pages

(Agence Ecofin 16/03/17)
Selon un communiqué de l’agence de notation Fitch publié par Reuters le 15 mars, les programmes économiques proposés actuellement par le Fonds monétaire international (FMI) pourraient atténuer le manque à gagner provoquée par la baisse des recettes pétrolières subies par certains pays de la Cemac. Fitch cite nommément le Cameroun (B/Stable), la République du Congo (CCC) et le Gabon (B +/Négative). L’étendue des retombées des programmes FMI, selon l’agence de notation, dépendrait de la capacité de mise en œuvre des autorités desdits pays. Bien plus, le financement qu'apporterait le Fonds monétaire réduirait les risques d'écarts de financement externe et aiderait à reconstituer des réserves de devise étrangère. Mieux, l'aide technique du Fonds pourrait renforcer la capacité institutionnelle de ces Etats...
(Gabon Review 15/03/17)
Confrontée à la baisse antérieure de 12% de sa production de minerai et d’agglomérés de manganèse, la société est parvenue à stabiliser son chiffre d’affaires en 2016, établi à 944 milliards de francs CFA. La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) vient de publier ses résultats de l’exercice 2016. Ces chiffres mettent notamment en avant un chiffre d’affaires stabilisé à 944 milliards de francs CFA. Soit une hausse de 141,6 milliards de francs CFA par rapport à l’exercice précédent. «Ces bons résultats sont consécutifs à la compétitivité du gisement de Moanda et des usines alliages de manganèse du groupe, ainsi qu’à la forte remontée des prix du minerai de manganèse au 2nd semestre 2016», a indiqué une source de la maison...
(Agence Ecofin 15/03/17)
La junior pétro-gazière française Maurel & Prom a connu une légère diminution du volume d’hydrocarbures produits tout au long de l’exercice 2016 au Gabon. Ainsi, les réserves de pétrole sont passées de 159,1 millions de barils au 1er janvier à 157,7 millions de barils au 31 décembre. Le déficit aurait pu se creuser davantage avec les redevances au titre du contrat de partage de production de 7,4 millions de barils dont la compagnie doit s’acquitter auprès de l’Etat gabonais. Mais d’après la société, cet effet a été compensé par une révision à la hausse de 5,6 millions de barils. « En 2016, les investissements liés aux actifs de production au Gabon ont privilégié les travaux visant à accroître l’efficacité de...
(Gabon Review 15/03/17)
Quelque peu écorné par le scandale de la fraude aux cartes Visa prépayée, l’établissement bancaire a annoncé la mise en place de nouveaux dispositifs à même d’assurer la continuité de ses activités. Réuni le 10 mars dernier à Libreville, le conseil d’administration de BGFIBank s’est penché sur la fraude aux cartes Visa prépayées et les comptes de l’exercice 2016. Concernant le second point, le conseil s’est satisfait de belles performances réalisées sur le précédent exercice, pourtant caractérisé par un contexte morose. La banque a ainsi achevé 2016 sur un bénéfice de 16 milliards de francs CFA, en hausse de 14% par rapport à 2015. «Cette hausse résulte de la croissance du produit bancaire net de 15%», a expliqué le conseil...
(Gabon Actu 15/03/17)
Orabank Gabon, une de nombreuses banques implantées au Gabon reconnait dans un communiqué qu’un contentieux judiciaire est à l’origine de la descente de la police dans ses agences qui a procédé à des saisies dans l’une de ses agences à Libreville Voici le communiqué : Suite à un contentieux entre Orabank Gabon et la société Sogad BTP, l’établissement bancaire a fait l’objet de deux saisies dans l’une de ses agences de Libreville, les 3 et 14 mars 2017. Même si ces saisies n’altèrent en rien le fonctionnement de la banque, Orabank Gabon tient à exprimer sa profonde indignation face aux multiples violences exercées sur ses collaborateurs et aux désagréments infligés à ses clients. Orabank Gabon conteste également le mode opératoire...
(Gabon Review 15/03/17)
Un dernier pointage commandé par l’opérateur pétrolier au Gabon et en Tanzanie indique que Maurel & Prom a vu ses réserves globales baisser légèrement. Une situation qui n’aurait rien à voir avec la crise que traverse la société depuis quelques mois. Les sociétés DeGolyer & MacNaughton et RPS Energy ont récemment livré les résultats de leur pointage au Gabon et en Tanzanie sur les champs de Maurel & Prom. L’opérateur pétrolier français a enregistré une légère baisse sur ses réserves dans les deux pays. «Le pointage réalisé par les sociétés spécialisées laisse entrevoir des réserves 2P (P1+P2, prouvées + probables) nettes de redevances de 203,1 millions de barils équivalent pétrole au 31 décembre 2016, soit une baisse de -0,9% par...
(Gabon Review 15/03/17)
Arrêté dans la matinée du 14 mars, le directeur général d’Orabank a été relâché quelques heures plus tard, après avoir été entendu dans le cadre d’un litige opposant son établissement à la société Sogad BTP. Une affaire aux contours «louches», pouvant avoir des retombées négatives sur le climat des affaires dans le pays. Le groupe Orabank broie du noir avec la fermeture, durant toute la matinée du 14 mars, de ces différentes agences. A l’origine de cette décision, une affaire de justice opposant l’établissement bancaire à la société Sogad BTP Gabon. Dans les faits, cette société avait obtenu un marché de gré-à-gré, auprès de l’Etat, pour la construction de l’école de commerce de Port-Gentil et de l’école de Tourisme et...
(Agence Ecofin 15/03/17)
Suite à un contentieux entre Orabank Gabon et la société Sogad BTP, l’établissement bancaire a fait l’objet de deux saisies dans l’une de ses agences de Libreville, les 3 et 14 mars 2017. Même si ces saisies n’altèrent en rien le fonctionnement de la banque, Orabank Gabon tient à exprimer sa profonde indignation face aux multiples violences exercées sur ses collaborateurs et aux désagréments infligés à ses clients. Orabank Gabon conteste également le mode opératoire de ces deux actions dans la mesure où l’affaire n’a pas encore été jugée définitivement par les tribunaux gabonais. Ce contentieux qui porte sur un dossier de financement infructueux fait en effet l’objet d’un recours en appel sur le fond suite à la décision rendue...
(Agence Ecofin 15/03/17)
Ce mardi 14 mars, les agents de forces de police ont fait une nouvelle descente après celle du 3 mars dernier, au siège de la filiale gabonaise du groupe Orabank sis à Libreville, indiquent des sources internes à la boite. Cette descente serait consécutive à une affaire opposant Orabank, à un de ses clients, en l’occurrence, la société de BTP SOGAD, poursuit la source, cela, à la suite d’un refus de la banque d’accorder un prêt bancaire à l’entreprise dans le cadre d’un marché public de construction des écoles de commerce de Port-Gentil et de Tourisme de Libreville en 2011, poursuit la source. Au terme de cette intervention, cette institution financière aurait été mise sous scellée et son Directeur général...
(Agence Ecofin 14/03/17)
Le Conseil d’Administration de BGFIBank Gabon, réuni à Libreville le 10 mars 2017 sous la présidence de monsieur Henri-Claude OYIMA, a arrêté les comptes de l'exercice 2016 marqués par une belle performance malgré un environnement économique contrasté. Ainsi l'année 2016 s'est achevée sur un bénéfice net de FCFA 16 milliards, en hausse de 14% par rapport à l'exercice 2015. Cette hausse résulte de la croissance du Produit Net Bancaire de 15%. Les Crédits à la clientèle se sont établis à FCFA 785 milliards en hausse de 6%, des dépôts de la Clientèle de FCFA 939 milliards en baisse de 3% et un coefficient brut d'exploitation à 50%. Par ailleurs, suite à la fraude aux cartes Visa prépayées déjouée par la...
(Agence Ecofin 14/03/17)
(Agence Ecofin) - La Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (Cemac), organise en partenariat avec la Coopération allemande au développement (GIZ), du 13 au 17 mars 2017 en Guinée équatoriale, la 1ère session de formation des organisations de la société civile (OSC), membres des comités Itie (Initiative pour la transparence dans les industries extractives) de la zone. Cette formation, indique la Cemac, fait suite à une étude initiée par le projet de Renforcement de la gouvernance dans le secteur des matières premières en Afrique centrale (Remap-Cemac) de 2012 à 2013, qui visait l’élaboration d’un programme de sensibilisation et de formation pour une meilleure compréhension et appropriation de l’Itie par la société civile. Ceci dans le cadre de...
(Financial Afrik 13/03/17)
La compagnie espagnole Repsol SA prépare une campagne de forage de puits de pétrole en haute mer (Ultra-deep, offshore), un domaine considéré comme l’avenir de l’industrie pétrolière gabonaise, annonce un communiqué publié vendredi 10 mars 2017 de ladite compagnie. Repsol recherche des compagnies spécialisées dans le forage et ayant déjà travaillé avec des sociétés pétrolière. A noter que Repsol S.A est une société anonyme espagnole, fondée en octobre 1987. Elle centre ses activités autour de l’exploration, la production, le transport et le raffinage du...
(Agence Ecofin 13/03/17)
Le Groupe Vivendi Africa (GVA), filiale du groupe Bolloré, détentrice d’une licence télécoms au Gabon depuis le mois de janvier dernier, rencontre des problèmes dans le déploiement de sa fibre optique. La société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG), avec qui la société télécoms avait signé un contrat pour l’utilisation de ses pylônes afin de déployer la fibre optique en aérien, n’est plus très favorable à l’utilisation de ses équipements. Afric Telegraph qui rapporte l’information indique que le directeur général de la SEEG, Guy Bertrand Mapangou, a déjà dénoncé auprès du ministère de l’Energie ce contrat qu’il a signé il y a peu. Ce blocage dans le déploiement par le Groupe Vivendi Africa de sa fibre optique met en danger...
(Agence Ecofin 13/03/17)
Dans un entretien accordé à la presse locale en fin de semaine le secrétaire général adjoint de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), sylvain Mayabi Binet a fait le point sur la situation qui prévaut actuellement dans le secteur pétrolier gabonais et, notamment au sein de l’entreprise Maurel et Prom Aussi, a-t-il indiqué au cours de cet échange, que depuis le début de la crise pétrolière survenue à la fin de la première moitié de l’année 2014, près de 3000 emplois auraient déjà été perdus dans le secteur pétrolier et activités connexes, via des plans...
(Agence Ecofin 13/03/17)
C’est avec une forte hausse de plus de 141 milliards de Fcfa, que la compagnie minière de l’Ogooue (Comilog), filiale du groupe français Eramet, clôture l’exercice 2016. Ce chiffre qui représente le résultat opérationnel de l’entreprise, est la conséquence, selon la maison-mère de l’opérateur, des bonnes performances liées à la compétitivité du gisement de Moanda et des usines d’alliages de manganèse du groupe. «L’amélioration de la performance de notre mine de manganèse de Moanda et le plan de modernisation de Setrag au Gabon, devraient permettre de confirmer notre capacité annuelle de production et de transport de 4 millions de tonnes.», confie le PDG d’Eramet, Patrick Buffet (photo). La remontée des cours du minerai de manganèse, observée au second semestre 2016...
(Infos Gabon 13/03/17)
La Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) refuserait de céder les poteaux au Groupe Vivendi Africa chargé de déployer cette technologie au Gabon. Le projet d’installation de la fibre optique au Gabon connait quelques perturbations dans sa matérialisation. Depuis quelque temps, le Groupe Vivendi Africa (GVA), l’entreprise chargée de déployer cette technologie sur l’ensemble du territoire gabonais, peine à la mettre en œuvre. De sources concordantes, rien ne marcherait plus entre GVA et son partenaire, la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG). A travers un contrat, les deux entreprises se sont entendues pour l’utilisation des poteaux. Les mêmes sources indiquent que la SEEG ne serait plus d’accord avec ledit contrat. Mettant ainsi le Goupe Vivendi en difficulté vis-à-vis...
(Agence Ecofin 13/03/17)
Dans le cadre de l'approvisionnement en électricité de la cité écologique Edock City de Viafè, Andrew Gwodock initiateur de ce projet vient de signer une convention de partenariat avec le fondateur de Solar Box Gabon, Aubin Ngoua. Selon certains observateurs, cette signature de convention vient encourager ces jeunes entrepreneurs gabonais dans leur ambitieux projet de fourniture d'énergie pour le développement durable. Fondée en avril par le jeune ingénieur gabonais Aubin Ngoua, diplômé de l’École polytechnique d’Agadir (Maroc), la start-up Solar Box Gabon conçoit des kits solaires et les loue aux ménages et aux entreprises. Composées d’une batterie et d’un régulateur de tension, ses cellules photovoltaïques en forme de cube sont particulièrement efficaces : « Grâce au pouvoir réfléchissant des rayons...
(Infos Gabon 11/03/17)
Des difficultés techniques sont à l’origine du report de l’application de la contribution spéciale solidarité, prévue le 1er mars dernier. Le ministre de l’Economie a décidé de reporter l’entrée en vigueur effective de la Contribution spéciale de solidarité (CSS). Prévue pour être appliquée le 1er mars dernier conformément à la loi des finances 2017, la nouvelle taxe entrera finalement en scène le 15 mars prochain. Régis Immongault attribue ce report à des difficultés d’ordre technique liées à son implémentation dans les systèmes d’information. Cette nouvelle contribution fiscale applicable aux entreprises vient suppléer la Redevance obligatoire d’assurance maladie (ROAM), un impôt auquel étaient exclusivement assujettis les opérateurs de téléphonie mobile. Avec la prise en compte des entreprises, la nouvelle taxe, une...
(Infos Gabon 11/03/17)
Le chef de l’Etat a accordé une série d’entretiens aux opérateurs économiques chinois, turc et malaisien, un jour après la première session du Haut conseil pour l’investissent. On a abondamment parlé affaires mercredi au palais du bord de mer de Libreville. Le président Ali Bongo Ondimba a accordé une série d’audiences à des opérateurs économiques chinois venus explorer les possibilités d’affaires au Gabon à la faveur de l’organisation de la première session du Haut Conseil pour l’investissement (HCI). Le chef de l’Etat a ainsi reçu tour à tour Zhang Longying, Président Directeur Général de China State Construction Engineering Corporation, géant chinois du bâtiment et des travaux publics, Liu Jun, directeur général pour l’Afrique de China Communications Construction First Highway Engineering,...
(Infos Gabon 11/03/17)
Le géant américain du capital-investissement, Carlyle a acquis les actifs de la multinationale anglo-néerlandaise. La succursale gabonaise de la multinationale Shell est finalement passée dans le portefeuille de Carlyle International Energy Partners. Au terme de plusieurs mois de négociations, le géant américain du capital-investissement a finalement acquis les actifs on shore de Shell au Gabon, après 50 ans d’activité. La nouvelle tarde encore à être rendue publique par les deux structures, mais devrait tomber «à la fin de cette semaine ou au début de la semaine prochaine», a fait savoir mardi Africa energy intelligence dans une alerte. Certes, le montant de la transaction demeure encore secret, mais en avril 2016 l’hebdomadaire Jeune Afrique parlait déjà d’une somme oscillant entre 600...

Pages

(AFP 23/12/16)
L'Algérien Riyad Mahrez (Leicester), le Sénégalais Sadio Mane (Liverpool) et le tenant du titre gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund) sont les trois derniers footballeurs en lice pour le trophée du meilleur joueur africain de l'année, décerné le 5 janvier, a annoncé la CAF jeudi. Les trois hommes sont arrivés en tête des votes des sélectionneurs ou directeurs techniques des associations affiliées à la CAF et de groupes d'experts du football et des médias. L'Egyptien Mohamed Salah (AS Rome) et l'Algérien Islam Slimani (Leicester) resteront donc au pied du podium. Le trophée sera remis le 5 janvier à Abuja au Nigeria. Aubameyang, qui a mis fin la saison précédente à quatre ans d'hégémonie de l'Ivoirien Yaya Touré, pourrait se succéder à lui-même...
(Gabon Eco 21/12/16)
Contrairement à plusieurs sélections comme le Togo, le Zimbabwe ou la Tunisie d’Henry Kaspercsak, le Gabon pays hôte de la CAN Total 2017 n’a toujours pas publié la moindre liste que ce soit élargie ou définitive de Panthères retenues en prélude à la compétition. Une situation peu appréciée par certains supporters de l’équipe nationale. Le Gabon placé dans la poule A avec le Cameroun, le Burkina Faso et la Guinée Bissau aura l’honneur d’ouvrir les hostilités de la CAN Total 2017 en sa qualité de pays hôte le 14 janvier avec la dernière équipe citée. Cependant jusqu’à ce jour aucun programme officiel et aucune liste des joueurs de l’équipe nationale n’est connue. En effet, après l’arrivée du nouveau coach des...
(AFP 20/12/16)
La ministre gabonaise des Sports Nicole Asselé a assuré que les quatre stades de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN-2017) étaient "prêts", lundi, à moins d'un mois du coup d'envoi le 14 janvier à Libreville. "Les élections c'est du passé", a ajouté Mme Asselé interrogée par l'AFP sur le climat politique tendu dans le pays-hôte de la CAN-2017 où l'opposant Jean Ping conteste la réélection du président Ali Bongo Ondimba. "Les quatre stades sont prêts, Libreville, Franceville, Oyem et Port-Gentil", a déclaré Mme Asselé, qui avait récemment exprimé des "inquiétudes" sur la nouvelle enceinte d'Oyem (nord). "Ce n'étaient pas des inquiétudes sur le stade, mais quant à la livraison des espaces extérieurs. La société m'a assuré qu'à la...
(Gabon Actu 17/12/16)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a effectué vendredi une brève visite au stade de Port-Gentil au sud-ouest du Gabon à moins d’un mois du coup d’envoi de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017). Accompagné de membres du gouvernement et des responsables du Comité d’organisation de la coupe d’Afrique des Nations (COCAN), le chef de l’État a, tour à tour, inspecté entre autres la pelouse, la tribune officielle, les gradins et les loges. « Je serai réellement satisfait le jour de la compétition lorsque le match se jouera dans ce stade qui est très beau et dans lequel nous pouvons avoir une excellente vue sur l’aire de jeu. Nous félicitons l’entreprise...
(Gabon Actu 17/12/16)
Le boxeur gabonais, Taylor Mabika a terrassé samedi soir à Libreville le champion du monde de la WBF, le franco-algérien Zine Eddine Benmakhlouf. Le gabonais a remporté le duel des lourds légers aux points après 12 épuisants rounds. Le combat s’est déroulé sous les regards du président de la World Boxing Federation (WBF), des arbitres commis par la WBF. Vivi Mouk
(Libération (ma) 16/12/16)
Des stades plus ou moins prêts, un climat politique tendu, une crise économique qui perdure...: le Gabon s'active à un mois du coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017) dans le pays, mais les défis sont nombreux. A Oyem, ville du nord proche du Cameroun et théâtre de violences post-électorales en septembre, la ministre des Sports, Nicole Asselé, a fait part de ses "inquiétudes" en visitant la toute nouvelle enceinte de 20.500 places qui va recevoir le tenant du titre, la Côte d'Ivoire, le Maroc, la République démocratique du Congo et le Togo. Les soucis de la ministre portent sur "les finitions des vestiaires, les ascenseurs et les extérieurs du stade", tandis que le quotidien gabonais L'Union, qui...
(AFP 15/12/16)
La mascotte Samba s'est retrouvée bien seule au guichet jeudi au premier jour de la vente au public des billets de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN-2017) au Gabon, en attendant les vrais clients. A un mois du coup d'envoi, le comité d'organisation (Cocan) a marqué l'ouverture officielle de la billeterie par une opération de communication autour de la mascotte aux allures de panthère qui a symboliquement retiré son billet pour le match d'ouverture Gabon-Guinée Bissau, le samedi 14 janvier à Libreville. Mais les vrais clients étaient aux abonnés absents dans cette perception du quartier de Nzeng Ayong, tout comme dans un autre centre des impôts de la capitale visité par l'AFP. "Ce n'est qu'un lancement", affirme le...
(Gabon Actu 15/12/16)
Le ministre gabonais de la Jeunesse et des Sports, le Docteur Nicole Assélé a donné ce mercredi à Libreville le coup d’envoi de la première journée sportive de son ministère qui doit dorénavant avoir lieu tous les mercredis. Pour cette première journée, le ministre, ses collaborateurs et le personnel de son ministère se sont retrouvés à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS). Ils ont marché de l’INJS au Golf Club. Cette petite marche de santé a été suivie de quelques exercices d’étirements. Des ateliers de Basket-ball, handball et gymnastique dirigés par les professeurs de sport de l’INJS ont ponctué cette première journée. Un décret du 2 décembre dernier institue cette journée dont le but est de maintenir...
(AFP 14/12/16)
La vente des billets pour les 32 matches de la Coupe d'Afrique des Nations de football au Gabon (CAN-2017) en janvier-février va commencer jeudi, a indiqué mercredi le Comité d'organisation (COCAN). Les billets coûteront entre 500 et 40.000 FCFA (entre 0,80 et 60 euros), précise le COCAN, avec des tarifs différents pour la cérémonie d'ouverture du samedi 14 janvier à Librevile (de 2.000 à 20.000 FCFA, entre trois et 30 euros). Après la cérémonie d'ouverture, le Gabon affrontera la Guinée-Bissau puis le Cameroun se mesurera au Burkina-Faso sur la pelouse du stade de l'Amitié (40.000 places), qui accueillera également la finale le dimanche 5 février. Les billets -500.000 au total selon un porte-parole du COCAN- seront en vente à partir...
(AFP 13/12/16)
Des stades plus ou moins prêts, un climat politique tendu, une crise économique qui perdure...: le Gabon s'active à un mois du coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2017) dans le pays, mais les défis sont nombreux. A Oyem, ville du nord proche du Cameroun et théâtre de violences post-électorales en septembre, la ministre des sports, Nicole Asselé, a fait part de ses "inquiétudes" en visitant la toute nouvelle enceinte de 20.500 places qui va recevoir le tenant du titre, la Côte d'Ivoire, le Maroc, la République démocratique du Congo et le Togo. Les soucis de la ministre portent sur "les finitions des vestiaires, les ascenseurs et les extérieurs du stade", tandis que le quotidien gabonais l'Union, qui...
(Jeune Afrique 13/12/16)
À un mois de l’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations 2017, le 14 janvier à Libreville, l’heure est aux finitions au Gabon. Jeune Afrique a reçu Pablo Moussodji Ngoma, journaliste sportif et président de la Commission communication du Comité d’organisation de la compétition, pour faire le point. Pablo Moussodji Ngoma : Oui. Le tirage au sort du 18 octobre nous a lancés dans la dernière ligne droite et les installations sportives, qui sont la condition indispensable pour organiser un événement aux standards internationaux, sont fin prêtes pour accueillir la jeunesse du continent. Quant aux billetteries, elles ouvriront le 15 décembre, avec des places à partir de 500 francs CFA et à la portée de toutes les bourses. Je suis...
(Jeune Afrique 13/12/16)
Le 61e Ballon d’or 2016 ne sera pas africain. Mais le continent place tout de même deux de ses représentants dans le classement : Pierre-Emerick Aubameyang (11e) et Riyad Mahrez (7e). George Weah devra encore attendre pour avoir un successeur. Dernier Africain à avoir remporté le trophée du Ballon d’or France Football, en 1995, le Libérien restera une année de plus le seul joueur du continent à avoir été sacré. C’est en effet Cristiano Ronaldo, qui a été désigné Ballon d’or 2016, pour la quatrième fois, par un jury de journalistes professionnels. Il devance une nouvelle fois son grand rival, l’Argentin Lionel Messi. Les Africains n’ont pourtant pas démérité. Pierre-Emerick Aubameyang a fêté sa première apparition dans la liste des...
(Agence Ecofin 09/12/16)
Le Groupe CANAL+ se félicite de l’accord conclu avec la Confédération Africaine de Football (CAF) et Lagardère Sports portant sur les droits de diffusion des plus prestigieuses compétitions officielles de la CAF. Grâce à cet accord, le meilleur du football africain des clubs et des équipes nationales sera diffusé sur les antennes des chaînes CANAL+ en Afrique francophone pour une durée de 7 ans à compter de janvier 2017. Le 1er rendez-vous incontournable sera la Coupe d’Afrique des Nations Total, GABON 2017 à vivre en direct et en intégralité sur les chaînes CANAL+ SPORT du 14 janvier au 5 février 2017. À la suite de ce grand événement sportif, seront également diffusées les compétitions africaines majeures telles que le Championnat...
(BBC 06/12/16)
Deux militants de la société civile, Marc Ona Essangui et le Français Laurent Duarte, ont lancé un appel au «boycott et au sabotage» de la CAN 2017 au Gabon. Les deux militants demandent aux organisateurs de transférer la compétition «vers un autre pays plus stable» d'ici le 15 décembre. Les deux signataires de cet ultimatum dénoncent le maintien de la compétition au Gabon après les violences post-électorales d'août-septembre qui ont marqué la réélection d'Ali Bongo. Dans une lettre publique à Issa Hayatou, patron de la CAF, les deux militants soutiennent que «la répression sanglante de la population et l'instabilité actuelle dans le pays militent pour que l'événement sportif majeur du continent soit organisé dans un autre pays». La coupe d'Afrique...
(AFP 05/12/16)
Deux militants de la société civile ont lancé un appel au "boycott et au sabotage" de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN-2017), qui doit se tenir au Gabon du 14 janvier au 5 février, si les organisateurs n'annoncent pas son transfert "vers un autre pays plus stable" d'ici le 15 décembre. Les deux signataires de cet "ultimatum", l'opposant gabonais Marc Ona Essangui, figure de la société civile locale, et le Français Laurent Duarte, dénoncent le maintien de la CAN-2017 au Gabon après les violences post-électorales d'août-septembre qui ont marqué la réélection d'Ali Bongo Ondimba. "Les quatre villes organisatrices : Libreville, Franceville, Port-Gentil et Oyem, sont celles qui ont connu la plus forte contestation suite à la frauduleuse proclamation...
(Gabon Review 03/12/16)
La Confédération africaine de football (Caf) a dévoilé la liste des arbitres qui officieront lors de la Coupe d’Afrique des nations du 14 janvier au 5 février 2017. Il y aura 17 arbitres centraux et 21 assistants. Le Gabon, pays hôte de la compétition, sera représenté par Eric Arnaud Otogo Castane et l’assistant Théophile Vinga. La Confédération africaine de football a dévoilé, le 30 novembre 2016, sa liste des 38 arbitres retenus pour officier lors de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can-Total), prévue du 14 janvier au 5 février 2017 au Gabon. Cette sélection enregistre une diminution de 6 personnes par rapport à la précédente édition disputée, il y a deux ans, en Guinée équatoriale, où...
(AFP 02/12/16)
L'ex-sélectionneur espagnol José Antonio Camacho a officialisement été nommé à la tête du Gabon, le pays-hôte de la CAN-2017 (14 janvier-5 février), a annoncé jeudi la présidence dans un communiqué. "Le nouveau sélectionneur des Panthères du Gabon a été présenté au chef de l’Etat. Lors de cet échange, le président de la République a garanti à José Antonio Camacho les pleins pouvoirs ainsi que l’assurance d’une parfaite liberté dans l’exercice de sa mission", a indiqué un communiqué de la présidence. Désormais âgé de 61 ans, l'ex-défenseur du Real Madrid a signé un contrat de deux ans et succède au portugais Jorge Costa. Il bénéficie désormais "d'un peu plus d’un mois pour assurer la préparation de la sélection gabonaise" pour la...
(Gabon Review 02/12/16)
Plateforme de promotion aux œuvres associatives et outil de cohésion de l’entreprise, ce tournoi de football démarrera le 2 décembre prochain à Libreville avec huit équipes-entreprises en lice. A 48 heures du coup d’envoi du Corporate Challenge, ses organisateurs sont longuement revenus sur les enjeux et modalités de cette compétition, le 30 novembre dernier à Libreville. Prévu démarrée le 2 décembre prochain, la première saison du Corporate Challenge verra s’affronter huit équipes entreprise, réparties en deux poules. Les matches se joueront par équipe de sept joueurs sans limite de changement, avec deux mi-temps de 30 minutes chacune. Cerise sur le gâteau, les équipes peuvent être mixtes. Pour permettre aux équipes de mieux cerner la compétition et ses particularités, un règlement...
(Jeune Afrique 30/11/16)
Patrice Carteron était bien placé pour entraîner le Gabon, mais c’est finalement l’Espagnol José Antonio Camacho qui a été nommé ce mercredi. José Antonio Camacho a été nommé sélectionneur du Gabon pour une durée de deux ans, contrat éventuellement renouvelable pour deux ans en cas de bons résultats, a appris Jeune Afrique. L’Espagnol de 61 ans aura pour mission de conduire les Panthères du Gabon lors de la CAN que le pays s’apprête à accueillir (14 janvier-5 février), puis à l’occasion des qualifications pour la Coupe du Monde 2018, où les partenaires de Pierre-Emerick Aubameyang, qui comptent deux points après deux journées, n’ont pas abandonné l’idée d’aller en Russie dans moins de deux ans. À LIRE AUSSI :CAN 2017 :...
(Gabon Review 29/11/16)
Du haut de ses 34 ans, le Kenyan a enregistré sa première victoire majeure sur le continent en remportant l’épreuve reine du marathon du Gabon, le 27 novembre dernier à Libreville, en 2h21’15’’. Jusqu’ici inconnu en terre gabonaise, Samson Bungei a inscrit son nom au Panthéon du Marathon du Gabon. Non sans difficultés, le Kenyan a remporté, le 27 novembre dernier à Libreville, la quatrième édition de l’épreuve en 2h21’15’’. «Je n’étais jamais venu sur ce marathon à Libreville. Mais des amis kenyans qui avaient couru ici m’avaient prévenu de la difficulté des conditions climatique», a raconté le vainqueur de l’épreuve après avoir franchi la ligne d’arrivée. «Avec une telle chaleur, c’est toujours très compliqué de gérer les efforts. C’est...

Pages

(Ogooue Infos 18/10/14)
L’opérateur de téléphonie mobile Airtel Gabon en partenariat avec Trace TV, la chaîne musicale internationale, a procédé ce vendredi à Libreville au lancement officiel du concours de musique mobile dénommé Airtel Trace Music Star. Le concours se déroulera dans 13 pays africains dans lesquels l’opérateur de téléphonie mobile est implanté. ‘’Ce concours de chant uniquement accessible par téléphone portable a été conçu pour permettre aux jeunes de réaliser leurs rêves à devenir des stars à travers une plate-forme d’échange robuste’’, précisent les organisateurs. La première phase du concours mettra en compétition les talents de chaque pays. Au Gabon, les 5 meilleurs chanteurs s’affronteront lors d’une émission TV et le vainqueur choisi par un jury composé de professionnels du divertissement et...
(Gabon Eco 17/10/14)
Les inscriptions à ce challenge littéraire seront ouvertes le 5 janvier et closes la 4 avril prochains. Les lauréats seront connus le 27 juin 2015. Comme l’an dernier, les éditions Amaya organisent le concours littéraire qu’elles ont initié en 2013. Le thème de cette 2e édition est «la nature, préservation-là». Les candidats, notamment les jeunes Gabonais âgés de 10 à 27 ans, ont déjà été invités à réfléchir et à préparer leurs manuscrits en rapport avec ce thème, en attendant les ateliers d’écriture qui leur seront offerts gratuitement. «La communauté internationale est préoccupée par les questions de climat et de la préservation de l’environnement. Il y a un effort collectif visant à sauver notre planète de l’action anthropique. Les Editions...
(Gabon Review 16/10/14)
Co-fondateur du trio à succès des années 90 aux côtés de son frère aîné Jean Ndong et de Rosie, seule femme du groupe, Joël Mvé annonce la sortie prochaine d’un single intitulé : «Vous gagner me reste». 8 années de silence et d’isolement à Bordeaux au centre de la France….Cette période, longue et pénible, semble désormais appartenir au passé pour Joël Mvé, membre-fondateur du groupe «Vibrations» et frère cadet du leader, Jean Ndong. Dans un teaser adressé à ses fans, il annonce son retour imminent sur la scène musicale. «Je remercie l’Éternel, mon Dieu, qui m’a donné la force de pouvoir vous présenter mon nouveau single. Bientôt la sortie officielle ! J’espère vous revoir par la grâce de Dieu…. Que...
(Gabon Review 09/10/14)
«Pour Dieu et pour la science. Vie et œuvre d’André Raponda-Walker», le tout dernier livre du Professeur Guy Rossatanga-Rignault, a été présenté au public, le 30 septembre dernier à Libreville, par Fondation Raponda-Walker et les éditions du même nom. La cérémonie était un véritable voyage dans le temps. La machine à voyager dans le temps existe. Elle comporte d’ailleurs une manette ’’pause’’ permettant de s’arrêter pour vivre un moment d’éternité. Pour son fonctionnement, elle nécessite quelques ingrédients. D’abord le carburant : une personnalité historique passé dans l’au-delà depuis 46 ans au moins. Ensuite, le moteur : un ouvrage de plus de 200 pages, couché sur du papier couleur sépia avec des photos couleur café. Enfin, l’habitacle qui doit nécessairement être...
(Ogooue Infos 07/10/14)
La 3e dauphine de Miss Gabon 2013, Hilary Ondo vient de hisser le vert-jaune-bleu à la plus haute marche du podium, lors du concours Miss Supranational en Biélorussie. Elle a été sacrée Miss Supranational Africa. Bonne nouvelle pour le Gabon. L’une de ses filles, Hilary Ondo a été sacrée reine de la beauté africaine lors de la 5e édition du concours Miss Supranational en Biélorussie, en imposant son charme devant ses concurrentes du continent. Ce n’est pas tout. Grâce à son élégance et son éloquence, elle a été portée à la 5e place sur le plan mondial. Ce n’est pas surprenant. Les filles gabonaises sont très belles.
(Gabon Eco 01/10/14)
Dans le cadre de la préservation des valeurs culturelles du pays notamment des langues vernaculaires menacées de disparaître au détriment du français, la langue de la colonisation, le Gabon pourrait très bientôt se doter de trois langues nationales supplémentaires tant les discussions pour la réussite de ce projet vont bon train. Les discussions pour l’instauration des langues Fang, Omiéné et Téké comme langues nationales au Gabon en plus de la langue française parlée par tous vont bon train, à en croire nos confrères de la « Grogne d’Afrique», journal panafricain d’informations, d’analyses et d’investigations qui rapporte les faits. Selon la source qui indique qu’il s’agit pour les autorités de conserver les us et coutumes mais aussi d’affiner l’identité culturelle du...
(Xinhua 29/09/14)
LIBREVILLE(Xinhua) -- Marginale il y a quelques années, la cuisine chinoise est passée de l' effet de curiosité à un effet de mode à Libreville où les restaurants chinois supplantent à pas de géant les traditionnels restaurants européens avec leurs menus raffinés mais trop chers. La nuit est tombée depuis quelques heures au quartier Louis dans le premier arrondissement de la capitale gabonaise. C' est le quartier latin de la gastronomie à Libreville. Un rutilant 4X4 grand standing vient de stationner dans un minuscule parking. Un couple en tenue plutôt relaxe descend. Direction chez Weng, un réputé restaurateur chinois. "Un vendredi soir sur trois, je viens ici en famille profiter des saveurs de la cuisine chinoise", confie Emile Mouloungui, patron...
(Gabon Actu 26/09/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le professeur Guy Rossatanga-Rignault, enseignant et écrivain, annonce avoir publié un nouveau livre consacré à la vie et l’œuvre d’André Raponda-Walker, un des plus grands intellectuels gabonais et homme des sciences. L’œuvre est intitulée « Pour Dieu et pour la science. Vie et œuvre d’André Raponda-Walker ». Elle sera présentée et dédicacée mardi prochain en fin d’après midi à l’Institut français de Libreville. Le livre est dédicacé par le Pr Patrick Mougiama Daouda, linguiste à l’Université Omar Bongo (UOB) où enseigne également Guy Rossatanga-Rignault. André Raponda-Walker (1871-1968) fut un prêtre et un écrivain gabonais qui rassembla de nombreuses informations sur la culture et la vie des peuples du Gabon au cours de sa longue existence. Fils...
(Gabonews 17/09/14)
Initié par le Ministère de l’Education nationale, il y a plus de vingt ans aujourd’hui, le projet de construction de la deuxième bibliothèque multimédia de l’université Omar Bongo (UOB) n’est pas prêt d’être livré. Relancé en fanfare il y a deux ans par l’ancien Ministre de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, le chantier s’est vite essoufflé à moins d’un an de travaux. A deux semaines de la reprise des cours, on se demande bien ce que l’administration compte proposer de nouveau aux étudiants qui ont soif de performance. Voilà plus de deux décennies que le chantier censé abriter une bibliothèque moderne dans la première et la plus grande université du Gabon est à la peine. Les autorités administratives estiment avoir du...
(Ogooue Infos 12/09/14)
Libreville sera à la fête dès ce soir avec l’ouverture en pompe de la 12e édition du festival international de musique baptisé « Gabao ». Le festival international de musique Gabon s’ouvre ce jeudi soir dans la capitale gabonaise, précisément à l’institut français du Gabon. Véritable fête de musique, l’événement débute par un concert privé dont l’objectif selon Jules Kamdem, directeur du festival est de ‘’magnifier la variété de la musique gabonaise’’. Les têtes d’affiche de ce concert sont Franck Baponga, très connu du public jeune et Queen Koumb, qui vient de signer ‘’Ghmagha’’. Le festival sera surtout marqué par l’organisation pour la première du forum des cultures urbaines, lequel offrira une plateforme d’échanges, de rencontres et de renforcement des...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son spectacle, la jeune femme de 30 ans joue des percussions mais parfois il n'y a pas de musique. Les claquements des mains et des pieds qui font vibrer le sol suffisent à rythmer les mouvements. Le stepping est né aux...
(AFP 03/09/14)
Hautes de plusieurs mètres, deux imposantes défenses d'éléphant coulées dans le béton symbolisent la porte d'entrée d'un immense palais à l'abandon. "Bienvenue au Ciciba !" pouffe une gamine en haillons. Créé il y a 30 ans pour promouvoir le patrimoine culturel des peuples africains au sud de l'Equateur, le Centre international des civilisations bantoues (Ciciba), basé dans la capitale gabonaise, ne s'est jamais concrétisé malgré les millions d'euros engloutis à sa création. Quelques familles démunies squattent aujourd'hui les ruines de ce vaste chantier à l'abandon, labyrinthe...
(Gabon Eco 28/08/14)
En Avril 2013, CANAL+ AFRIQUE et CFI, partenaires engagés dans le cinéma africain, ont lancé un appel à projet pour la production de documentaires courts réservé aux réalisatrices africaines francophones, vivant en Afrique subsaharienne. Les lauréates ont bénéficié du soutien du CFI au travers de deux formations dédiées à l’écriture et au montage. Quant à CANAL+ AFRIQUE, elle leur a apporté un appui logistique à ces formations et acheté les droits de diffusion des meilleurs documentaires réalisés. Les différents documentaires seront diffusés pendant tout le mois de septembre sur CANAL + et c’est celui de la jeune réalisatrice Samantha BIFFOT qui ouvrira le bal de ces diffusion dès le 1er septembre à 18h55. Cet appui s’inscrit dans la volonté partagée...
(Gabon Review 27/08/14)
Le directeur général du Bureau gabonais du droit d’auteur et des droits voisins (Bugada) a récemment fait l’état des lieux de cette entité, 19 mois après sa création. Créé par le décret n° 00246/PR/MENESTFPSCIS du 16 janvier 2013, le Bureau gabonais des droits d’auteurs (Bugada) fait son bonhomme chemin. Si depuis plus d’une année, les actions de cette structure chargée de la protection des œuvres artistiques et culturelles passent sous silence, pour son directeur général, des choses ont été entreprises en 19 mois d’existence. Au nombre de celles-ci, rappelle Maximin Obame Ella, il y a l’établissement de répertoires. «Le premier d’entre eux est celui des créateurs (musiciens, chanteurs, architectes, écrivains, hommes de théâtre, cinéastes, etc.). Il faut tous les connaître...
(Ogooue Infos 20/08/14)
Les activités liées à la 4è édition de la grande fête des moissons de l’église du Christianisme céleste ont pris fin dimanche dernier à la paroisse Montalier de Nzeng-Ayong. Débutée le 11 août dernier, la grande fête des moissons de l’église du Christianisme céleste a pris fin dimanche. Elle a permis pendant une semaine aux fidèles de cette église de se livrer aux œuvres caritatives, en fonction de leurs moyens, mais surtout à faire un examen critique de la situation du pays. "Nous avons procédé à un examen de la situation du pays. Nous avons compris que le seul problème qui éloigne Dieu de l'homme c'est le pêché. Nous avons prié afin que Dieu bénisse le Gabon et nous délivre...
(Gabonews 18/08/14)
Le rideau est tombé sur le festival de Masuku, édition 2014, ce dimanche livrant ainsi son verdict. Un seul prix a été décerné, celui du public. Et pour cette année, c’est « Siggil » d’El Hadji Dieng qui a été récompensé. De cette dernière soirée, on retiendra nécessairement les applaudissements des cinéphiles amassés devant l’écran dressé au cœur de l’hôtel Apily pour la dernière séance de projection. Des applaudissements qui témoignent la reconnaissance des amoureux du cinéma de Franceville qui ont profité au maximum des nombreuses séances qui leur ont été offertes pendant quatre jours. Sans feux d’artifice ni discours officiel, la cérémonie a eu l’effet d’une alliance entre l’organisation et les cinéphiles qui savent désormais que le festival reviendra...
(Gabon Eco 14/08/14)
Dans le cadre du concept "Ciné vacances" de l'Hôtel de ville de Libreville, les populations gabonaises vibreront pendant trois semaines, au rythme du cinéma Gabonais avec des affiches telles que la Cage, l'Identité, Dolé ou encore l'Epopée. Pour divertir au mieux les jeunes vacanciers, la Mairie de Libreville a décidé de mettre en place le concept « Ciné Vacances » qui propose des projections de classiques cinématographiques gabonais. Les projections qui se feront en plein air s’étaleront sur trois semaines consécutives sur différents sites de la ville. « Le concept de Ciné Vacances obéit à plusieurs considérations. La première, c'est la succès croissant du cinéma gabonais depuis quelques années. Fort de cela, nous avons pensé que pour être en phase...
(Gabon Review 05/08/14)
La chaîne de télévision gabonaise, propriété de l’opposant André Mba Obame, fait partie de l’équipe emmenée par la direction de la communication présidentielle (DCP) pour la couverture du sommet USA à Washington. Initié il y a quelques mois par la présidence de la République, le programme d’implication des médias privés gabonais dans certains déplacements à l’étranger du chef de l’Etat tend visiblement à se pérenniser. Après le Sommet UE-Afrique des 2 au 3 avril dernier à Bruxelles (Belgique) qui avait vu la présence des journalistes de la radio panafricaine Africa n°1, de l’hebdomadaire satirique Le Scribouillard et du site d’information Gabonreview, le tour est revenu à d’autres médias locaux privés. Et, c’est avec grande surprise que l’on compte, au nombre...
(Ogooue Infos 29/07/14)
Le nouveau chef coutumier de la communauté Benga, Marcel Nkombouet, de la lignée des Bouboundja, a été intronisé samedi, au cours d’une cérémonie traditionnelle, qui a eu lieu au quartier Miondi, dans le premier arrondissement de la commune d’Akanda. Il remplace Ernest Ndjoni décédé il y a 3 ans. Marcel Nkombouet a été installé samedi dans son nouveau fauteuil du chef de la communauté Benga de l’Estuaire, au cours d’une cérémonie traditionnelle à laquelle prenaient part les chefs coutumiers de la localité, les représentants des communautés Mpongwé, Sékiani, Awoungou et Akelé, les responsables administratifs du Cap Estérias, quelques cadres du ministère de l’intérieur et de la gendarmerie territoriale, ainsi que les notables du coin. Selon les organisateurs, près d’un millier...
(Gabon Review 21/07/14)
Initiée par la marque de bière Beaufort Lager, une «caravane cinéma plein-air» sillonnera du 25 juillet au 13 septembre prochains plusieurs villes du pays. Objectif : rendre accessible le 7ème art gabonais à toutes les couches de la population du pays. Présentée au public Librevillois, le18 juillet dernier aux jardins de la Maison George Rawiri, une caravane cinématographique de plein-air devrait sillonner les différents arrondissements de la capitale et plusieurs villes du pays avant la fin de la semaine en cours. Initiée par la marque de bière Beaufort Lager avec le soutien de l’Institut gabonais de l’image et du son (IGIS), en partenariat avec Gabon Télévision, cette caravane vise à répondre autant que possible à promouvoir le cinéma local. Du...

Pages

(RFI 09/02/17)
Au Gabon, la résolution adoptée le 2 février par le Parlement européen - résolution qui remettait en question les résultats de la présidentielle d’août 2016 et la légitimité du vainqueur, Ali Bongo - continue à faire couler l'encre et la salive. Le gouvernement gabonais l'a rejetée. Et depuis, la majorité multiplie les réactions hostiles envers l'Union européenne. Le pouvoir a organisé une riposte foudroyante et massive. D'abord, le gouvernement a rejeté la résolution. Puis c'est dans les rangs de la majorité qu'une grosse vague de patriotisme s'est soulevée. Le Sénat est sorti de sa réserve pour dénoncer des manœuvres intempestives et ...
(Jeune Afrique 08/02/17)
Ali Bongo Ondimba s’apprêterait à nommer Flavien Enongoué, 46 ans, ambassadeur du Gabon en France. Professeur de philosophie et maître-assistant à l’université Omar-Bongo de Libreville, Flavien Enongoué travaille également au Palais du bord de mer, où il a débuté en décembre 2006 comme chargé d’études. Actuel représentant du Gabon auprès du Conseil permanent de la Francophonie, à Paris, il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont le dernier, Au petit déjeuner de l’esprit, publié aux éditions Raponda Walker, que dirige Guy Rossatanga-Rignault, son ami et mentor, par ailleurs secrétaire général de la présidence.
(RFI 08/02/17)
La CAN 2017 a-t-elle été « une douche froide pour Ali Bongo », comme l'a affirmé hier sur RFI Marc Ona, le leader de la société civile gabonaise ? Réponse ce matin d'Alain-Claude Bilie By Nze, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement gabonais. En ligne de Libreville, le ministre d'Etat s'exprime aussi sur les réformes que le régime pourrait accepter avant les législatives de juillet prochain. RFI : Alain-Claude Bilie By Nze, des stades à moitié vides pendant la CAN, n’est-ce pas un demi-échec pour le pays organisateur ? Alain-Claude Bilie By Nze : Tous ceux qui sont observateurs des CAN qui s’organisent sur le continent ont pu remarquer qu’à chaque édition, les stades sont à moitié...
(RFI 08/02/17)
Après la Coupe d'Afrique des nations de football, l'heure est à la polémique. Le comité d'organisation a annoncé lundi que les deux éditions de la CAN organisées au Gabon, en 2012 et en 2017, ont coûté environ 500 milliards de francs CFA au pays. Mardi 7 février 2017, dans une interview à la presse locale, Jean Ping a donné son propre chiffre : 1 000 milliards de francs CFA. Des dépenses excessives et inutiles, selon le principal opposant gabonais. Bataille de chiffres autour de l'organisation de la CAN entre le gouvernement gabonais et Jean Ping. Le candidat malheureux à la présidentielle de 2016 estime que les dépenses publiques engendrées par les deux dernières CAN organisées au Gabon sont supérieures à...
(RFI 07/02/17)
Au Gabon, après la crise post-électorale, le président Ali Bongo avait annoncé l'ouverture d'un dialogue politique national inclusif. Le rassemblement devait s'ouvrir après la Coupe d’Afrique des nations qui s’est terminée dimanche. Depuis novembre, des consultations ont commencé sous l'égide du Premier ministre. Plusieurs personnalités et partis d'opposition se sont dits prêts à participer, sous conditions. Mais d'autres répètent qu'ils n'iront pas, notamment la coalition de Jean Ping, qui a déjà organisé son propre dialogue en décembre. Jean Ping et sa coalition refusent ...
(La Tribune 07/02/17)
Le Gabon se prépare à recevoir une autre mission du Fonds monétaire international, dont le cahier de charge est d'auditer la masse salariale du pays. Il s'agit d'une initiative prise face à l'augmentation ininterrompue de la masse salariale de l'Etat gabonais ces dernières années. Malgré la crise que traverse le Gabon, ses dépenses augmentent sans cesse. Entre autres, la faute à la masse salariale qui connaît une forte croissance inexpliquée. Afin d'en savoir plus, le Fonds monétaire international (FMI) a décidé d'envoyer une mission à Libreville dont la tâche sera d'auditer la masse salariale du pays. Ces dernières années, effectivement la...
(RFI 06/02/17)
Le gouvernement a annoncé que le dialogue politique se tiendrait après la CAN, dont la finale a eu lieu ce dimanche 5 février. Francis Nkéa, ministre des Relations avec les institutions constitutionnelles, espère une ouverture dans les prochains jours. Le Parlement européen vient d'adopter une résolution sur le Gabon dans laquelle les députés jugent les résultats de la dernière présidentielle extrêmement douteux et remettent en cause la légitimité d'Ali Bongo. Néanmoins, le pouvoir poursuit l'organisation d'un dialogue politique. Un engagement pris par le chef de l'Etat après les violences post-électorales. Francis Nkéa y croit. Le dialogue national commencera juste après la CAN. Toutefois, des opposants souhaitant participer ont posé des conditions, notamment la libération des prisonniers arrêtés durant la crise...
(RFI 06/02/17)
Au Gabon, la grève des enseignants du secteur public a atteint des proportions alarmantes. Les élèves ne vont plus à l'école depuis plusieurs semaines. Les enseignants revendiquent le paiement des primes et l'amélioration des conditions de travail. Lundi 30 janvier, le ministre de l'Éducation nationale a sorti une circulaire. Il menace de radier les grévistes. La situation se corse. Ces élèves qui déambulent devant le lycée Mandela de Libreville disent craindre pour leur avenir. « J’aimerais devenir neurochirurgien. Or, la grève brise mon rêve », dit ce lycéen. « Je trouve que cette grève est un obstacle à notre avenir. Moi j’aimerais devenir ingénieur en pétrochimie », ajoute cet autre élève du lycée Mandela. Pour ramener les enseignants en classe,...
(RFI 06/02/17)
Le Stade de l’Amitié, à Libreville, a été le théâtre de la finale de la CAN 2017, mais également celui où des milliers de Camerounais, d’Egyptiens et de Gabonais se sont réunis pour célébrer ce match ultime de l‘épreuve reine du football africain. Le stade était quasiment plein à l’entame de la finale avec près de 38 000 spectateurs. Les Camerounais étaient en surnombre avec environ 20 000 supporters. Une présence due à la forte communauté vivant à Libreville. Une confiance sans limites Quelques minutes avant le coup d’envoi, l’ambiance était des plus joyeuses dans les tribunes, les supporters des Lions indomptables étaient très confiants. « Ce sont deux cadors de l’Afrique qui s’affrontent. On va y croire. C’est possible...
(RFI 04/02/17)
Au Gabon, après la réaction de Jean Ping sur nos antennes suite à l'adoption de la résolution du Parlement européen contre le Gabon, c'est le porte-parole du gouvernement Alain Claude Bilie By Nze qui a communiqué la position du gouvernement. Si Jean Ping a applaudi cette résolution qui met en cause la légitimité d'Ali Bongo, le porte-parole du gouvernement a pour sa part indiqué que le Gabon rejette cette résolution. Le rejet de la résolution du Parlement européen par le gouvernement gabonais est catégorique et clair, a martelé le porte-parole du gouvernement. Alain Claude Bilie By Nze a même soupçonné les eurodéputés d'avoir des élans néocolonialistes : « Les députés européens ne sont pas élus par les populations gabonaises. De...
(La Voix de l'Amérique 04/02/17)
Le Gabon va examiner "à froid" la suite à donner à sa coopération avec l'Union européenne (UE), a annoncé vendredi le porte-parole du gouvernement, rejetant "fermement" la résolution adoptée la veille par le Parlement européen qui remet en cause la réelection d'Ali Bongo Ondimba. "Nous recevons 8 milliards de francs CFA (12 millions d'euros) au titre du 11e Fed (Fonds européen de développement) quand, dans le même temps, d'autres pays reçoivent 400 milliards de francs (600 millions d'euros)", a rappelé le porte-parole, Alain-Claude Bilie-By-Nzé. "Est-ce que ceci justifie qu'il y ait des intrustions intempestives sur les questions de souveraineté comme l'élection présidentielle?", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. "La question n'est pas de rompre ou de ne pas rompre"...
(Jeune Afrique 03/02/17)
L'exploration relancée par le groupe nucléaire français en 2008 porte ses fruits : des indices de réserves équivalentes à plus de la moitié de l'uranium extrait par La Compagnie des Mines d'Uranium de Franceville (Comuf) entre 1960 et 2000 ont été identifiés. Mounana n’a pas dit son dernier mot. Le site minier situé à l’est du Gabon, fief de la production d’uranium de la Compagnie des Mines d’Uranium de Franceville (Comuf) pendant un demi-siècle, pourrait reprendre du service. Ce qui suscite un certain frémissement du côte de l’exécutif gabonais, à la recherche de relais pour une croissance plombée par une très forte dépendance au pétrole. Contactée par Jeune Afrique, une source à Libreville indique qu’une reprise de la production est...
(RFI 03/02/17)
Le Parlement européen a adopté ce jeudi 2 février une résolution concernant le Gabon et la crise post-électorale qui a suivi la présidentielle d'août dernier. Un scrutin dont les résultats sont contestés. Le principal candidat de l'opposition, Jean Ping, estime toujours avoir remporté le vote. Les députés ont décidé d'adopter un ton ferme vis-à-vis de Libreville. Ils condamnent vivement les violences, violations des droits de l’homme, arrestations arbitraires, détentions illégales et intimidations politiques. Les parlementaires s'en prennent également au processus électoral et ne veulent pas en rester là. Sept groupes parlementaires, soit l'immense majorité des députés européens, s'étaient mis d'accord sur le contenu de la résolution. Autant dire que le vote était sans suspense en faveur de ce texte qui...
(Jeune Afrique 03/02/17)
Au lendemain de l'adhésion du Maroc au sein de l'Union africaine, Mohammed VI poursuit sa tournée africaine. Il se rend ce jeudi soir au Gabon après une visite au Soudan du Sud, où il a pu obtenir un important soutien politique sur la question du Sahara occidental. « La question du Sahara est différente dans sa genèse et sa nature juridique et politique de celle du Soudan du Sud », a déclaré le président Sud soudanais, Salva Kiir Mayardit, à l’issue de la visite de Mohammed VI, le jeudi 2 février. Il a ainsi salué les efforts du Maroc en vue de trouver une solution politique à ce conflit. Un argument de plus pour Rabat Le Soudan du Sud −...
(RFI 02/02/17)
Au Gabon, le chemin de fer Transgabonais, épine dorsale de l’économie du pays sera bientôt rénové. L’Etat et l’Agence française de développement (AFD) ont récemment conclu un accord de financement de 61 milliards de francs CFA. Concédé depuis 2003 au groupe métallurgique français Eramet, le Transgabonais qui traverse huit provinces du pays devient de plus en plus important à cause de l’augmentation de trafic de bois mais surtout le transport de minerai de manganèse. Le transport passager aussi sera nettement amélioré. C’est depuis 39 ans que le train siffle sur le Transgabonais. Près d’un demi-siècle après, la voie construite par un consortium de 17 entreprises européennes a vieilli. Le train express parcourait les 669 km de Libreville à Franceville en...
(RFI 02/02/17)
Cinq mois après l'élection présidentielle au Gabon et la crise postélectorale, une résolution est en train d'être débattue au Parlement européen. Les députés doivent voter ce jeudi 2 février ce texte qui dénonce la situation dans le pays, les violations des droits de l'homme, et qui évoque même des sanctions ciblées. Outre une vive condamnation des violations des droits de l'homme, les députés européens s'en prennent au processus électoral gabonais. Les parlementaires jugent que les résultats de la présidentielle « manquent de transparence et sont extrêmement douteux », ce qui « remet en cause la légitimité du président Bongo ». Le texte va plus loin. Il demande au Conseil européen de lancer des consultations avec Libreville. Et si aucun accord...
(Jeune Afrique 31/01/17)
L'équipe de football gabonaise a reçu les encouragements du président Ali Bongo Ondimba, passé outre son élimination lors de la compétition de football panafricaine, accueillie cette année par le pays. Convoqués au palais présidentiel le 23 janvier, alors qu’ils venaient de se faire éliminer de la CAN dès le premier tour à l’issue de trois matchs nuls, face à la Guinée-Bissau (1-1), au Burkina (1-1) et au Cameroun (0-0), les Gabonais étaient dans leurs petits souliers. Mais, au soulagement général, Ali Bongo Ondimba s’est montré conciliant. « Le plus surprenant, c’est qu’il n’a pas parlé des causes de cet échec : la mauvaise préparation, le choix tardif d’un sélectionneur [l’Espagnol José Antonio Camacho]. Il a fait remarquer que l’équipe n’avait pas...
(RFI 31/01/17)
Au Gabon, la coalition autour de Jean Ping campe sur ses positions. Louis Gaston Mayila, un proche de l'ancien candidat à la présidentielle, a prôné un dialogue entre les pro-Ping et pro-Bongo sous la supervision de l'ONU. Il a également estimé que l'opposition devait participer aux législatives. Des propositions qui ne font pas l'unanimité. Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, porte-parole de Jean Ping, répète qu'il n'y aura pas de dialogue.
(Jeune Afrique 31/01/17)
La Banque africaine de développement et la Banque mondiale ont été approchées par la Commission de surveillance du marché financier de l'Afrique centrale (Cosumaf) pour mettre en œuvre les recommandations qui lui ont été remises par le cabinet de conseil en stratégie Roland Berger voilà un an. Objectif : concrétiser le projet de rapprochement des bourses de Douala et Libreville. Le patron de la Cosumaf, Rafaël Tung Nsue, se voulait positif le mercredi 25 janvier, lors de son passage à la conférence organisée à la Banque de France à Paris par la Fondation pour les études et les recherches sur le développement international. Selon lui, la relance d’un marché financier d’Afrique centrale − approuvée depuis 1999 par la Banque des...
(RFI 30/01/17)
Le pouvoir poursuit la préparation du dialogue politique censé réconcilier les Gabonais profondément divisés après l'élection présidentielle du 27 août dernier. Vendredi dernier, le porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze a affirmé que 52 partis légalement reconnus sur 56 ont donné leur accord pour participer à ce dialogue. Fin décembre dernier, Jean Ping a organisé son propre dialogue. Et dimanche, c'est Louis Gaston Mayila, un ténor du camp de Jean Ping, qui a plutôt réclamé un dialogue qui regroupe les partisans de Jean Ping et ceux d'Ali Bongo. Ancien compagnon d'Omar Bongo devenu un des fervents soutiens de Jean Ping, Louis Gaston Mayila a usé de son talent d'avocat pour démontrer que le dialogue organisé en décembre dernier...

Pages