Vendredi 23 Juin 2017

Gabon

(L'Union 09/06/17)
Pour le directeur du département des Affaires étrangères de cette région méridionale de Chine, aucun obstacle, a priori, ne s’oppose à la mise sur pied de partenariats entre sa province et les collectivités locales gabonaises. AU cours des échanges qu’il a eus, mardi dernier, avec un certain nombre de journalistes gabonais séjournant actuellement en Chine, le directeur du département des Affaires étrangères de la province de Guangdong, Chen Jiasheng, a exprimé la disponibilité des autorités de cette région méridionale de l’Empire du Milieu à nouer des jumelages avec les collectivités locales gabonaises. De fait, nos municipalités et conseils départementaux pourraient bénéficier, entre autres, de l’expertise des principales villes de la province de Guangdong dans le secteur de la gestion et...
(L'Union 09/06/17)
L'élue locale du Parti démocratique gabonais (PDG), Mme Maïté Mapangou, a démissionné, le week-end écoulé, de son poste de maire de la commune de Ndendé, dans le département de la Dola (Ngounié). Une situation qui frise la crise au sein de ce conseil municipal, tant cette décision du maire serait consécutive à des récriminations de la part de certains de ses collègues élus locaux, y compris ceux du camp politique auquel elle appartient. C'est donc pour prévenir un quelconque ''complot'' envers sa personne que la veuve de l'ancien député de la Dola, Victor Mapangu Mucani Metsa, a posé cet acte. Arrivée à la tête de cette administration en 2014, la mairesse n'a, selon certaines indiscrétions, jamais fait l'unanimité auprès de...
(Gabon Review 09/06/17)
A l’occasion de la 7e Journée africaine des frontières, la commission nationale des frontières a organisé son assemblée générale le 7 juin 2017, à Libreville. L’objectif de celle-ci était d’examiner les contours d’une protection efficiente des frontières nationales. Profitant de la célébration de la Journée africaine des frontières, la commission nationale des frontières (CNF), sous la présidence du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Lucienne Ogouwalanga Awore, s’est réuni en assemblée générale. Cette réunion portait sur la «situation des frontières et perspectives», «les financements», «la cartographie», la «sécurité et l’insécurité aux frontières». Président ces travaux en lieu et place de Lambert-Noël Matha, Lucienne Ogouwalanga a rappelé que «la Journée africaine des frontières vise à promouvoir le principe du règlement...
(Gabon Review 09/06/17)
Les membres du Front uni des jeunes de l’opposition (Fujo) ont condamné le fait que des collaborateurs d’Ali Bongo aient été pris à partie par des Gabonais se réclamant de l’opposition à New York. Ils n’ont pas apprécié que des collaborateurs du président de la République aient été pris à partie le week-end dernier dans les rues de New York. Les membres du Fujo ont tenu à exprimer leur mécontentement, mercredi 7 juin, à la faveur d’une sortie à Libreville. La plateforme créée par d’anciens jeunes soutiens de Jean Ping, à la présidentielle d’août 2016, a regretté «des agissements (devenus) systématiques» ces derniers mois, qui n’honorent pas forcément leurs auteurs, y compris pour les «résistants» de la diaspora. «Même si...
(Gabon Review 09/06/17)
Le ministre en charge de l’Energie représente le Gabon à Copenhague (Danemark), dans le cadre de l’Africa energy forum (AEF), qui réunit plus de 2000 participants venus, entre autres, de 25 pays du continent. Guy Bertrand Mapangou y fait la promotion du «Gabon industriel». La 19e édition de l’AEF s’est ouverte au public le 7 juin pour s’achever le 9 juin prochain. Mais depuis le 3 juin, Guy Bertrand Mapangou est présent à Copenhague, où il a initié des rencontres en vue de promouvoir les projets du Gabon liés au secteur énergétique. A l’instar de ses 13 homologues africains prenant part au forum, le ministre gabonais en charge de l’Energie y recherche notamment de nouveaux investisseurs. Dans le salon ministériel...
(Gabon Review 09/06/17)
Porté disparu des radars depuis plus d’un an, le Boeing 777-200 TR-K-PR des forces armées Gabonaises, servant aussi d’avion présidentiel, serait en maintenance depuis le 18 janvier 2016 auprès de l’entreprise Suisse Amac Aerospace. L’énigme autour de la mystérieuse disparition du Boeing présidentiel 777-200, immatriculé TR-K-PR, vient d’être résolu. Cet appareil des Forces armées gabonaises a été identifié sur le tarmac du terminal 6 de l’EuroAirport international Bâle-Mulhouse-Fribourg, en Suisse. L’appareil ne serait ni en phase d’être détruit, ni mis en location pour rapporter un peu d’argent et encore moins vendu comme le prétendent certaines sources, stupéfiées par sa disparation. Selon un ingénieur de l’aéroport de Bâle, l’immobilisation de l’appareil, serait consécutive à deux raisons. Il doit subir de modifications...
(Gabon Review 09/06/17)
Engagé depuis 2015 dans sa réadmission au sein de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), le Gabon ne démord pas. Son plan de réintégration vient d’être présenté à Malabo, en Guinée Equatoriale, dans le cadre d’une formation des Organisations de la société civile (OSC). Dans le cadre des formations organisées à l’endroit des Organisations de la société civile (OSC), du 6 au 9 juin à Malabo, le Gabon a présenté son plan de réintégration au sein de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). En effet, le Gabon a été suspendu en 2013 de cette organisation internationale, pour dysfonctionnement de son Groupe d’Intérêt (GI-EITI Gabon). Au nom des autorités gabonaises, le président du Groupe d’...
(Médiapart 09/06/17)
Alors que le Gabon est en proie à d’énormes difficultés de trésorerie, Ali Bongo a donc préféré verser la coquette somme équivalente à 2,042 milliards de FCFA à des intermédiaires de l’ONG américaine WCS. Parmi les personnalités à la manœuvre, l’on cite le chef de cabinet privé d’Ali Bongo Arsène Emvahou qui aurait réalisé cette transaction par le biais d’une entreprise offshore basée au Delaware. Rappelons qu’Ali Bongo était en compétition avec la Fondation Tiffany & Co pour ce prix Theodore Roosevelt. Mais au finish, c’est l’argent du contribuable gabonais qui aurait fait la différence. De l’argent que le Gabon ne cesse d’emprunter et que son président contesté par sa population continue allègrement de dépenser pour des prix honorifiques qui...
(Gabon Review 09/06/17)
Présent au Gabon dans le cadre d’une visite pastorale, le Cardinal Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, a rencontré, mercredi 07 juin à Libreville, le médiateur de la République. Le Centrafricain qu’accompagnait l’archevêque de Libreville, Monseigneur Basile Mve Engone, s’est prêté aux questions de Gabonreview et de Gabonews au terme de son entretien avec Laure Olga Gondjout. Comment se portent le peuple centrafricain et son église catholique ? Le peuple centrafricain est un peuple qui aspire à la paix. Nous avons eu des moments les plus difficiles ensemble, pour ne pas dire chaotiques, dans notre pays. Et l’église avec les artisans de Paix, ceux épris de justice, nous nous mettons ensemble pour conjurer le sort. Nous invitons les uns et les...
(Gabon Review 09/06/17)
Selon l’agence de notation financière, les critères d’appréciation de la note de crédit du Gabon restent liés à une forte dépendance vis-à-vis du secteur pétrolier et une faiblesse du cadre réglementaire et juridique. Publié la semaine dernière, le rapport 2017 de Moody’s est formel sur les critères d’appréciation de la note de crédit du Gabon. Selon l’agence de notation financière, ces critères restent liés à une forte dépendance vis-à-vis du secteur pétrolier et une faiblesse du cadre réglementaire et juridique. «La capacité du gouvernement gabonais à diversifier l’économie et à rétablir la solidité de son bilan demeurera un moteur de crédit clé à l’avenir», a ainsi déclaré la vice-présidente de Moody’s, analyste principale et co-auteur du rapport. «Alors que le...
(La Tribune 09/06/17)
La Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale prépare un dispositif financier devant lui permettre d'apporter en urgence des liquidités aux banques de l'espace CEMAC. Face au déficit de trésorerie des institutions financières dans la zone, ce dispositif pourrait être une solution anticipative sur des situations de crises pouvant survenir d'ici la fin de l'année. La Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) ne veut pas attendre «la tempête» pour agir. L'institution financière multilatérale de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC) travaille actuellement sur un dispositif d'apport de liquidités, en urgence, aux banques des pays membres. L'information a été révélée par la Banque elle-même qui a expliqué qu'il s'agit surtout d'une solution «anticipative». Le gouverneur de...
(L'Union 09/06/17)
Cette distinction lui a été attribuée en reconnaissance de la création par le Gabon d'un réseau de 20 aires marines protégées. Initiative du reste annoncée à la tribune de l'Onu avant-hier à New York dans le cadre de la première Conférence sur les Océans des Nations unies. L'INITIATIVE du président de la République, Ali Bongo Ondimba, de créer 20 aires marines protégées dans notre pays, à peine annoncée à la tribune de l'Onu, avant-hier, n'a pas laissé insensibles les organisations de protection de la nature. C'est le cas de l'ONG américaine Wildlife Conservation Society (WCS). Cette structure vient de décerner au chef de l'Etat le prix "Theodore Roosevelt Awar for Conservation leadership". Prix qu'il a reçu hier à New York...
(Agence Ecofin 09/06/17)
(Agence Ecofin) - La Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), institut d’émission des six pays de la Cemac que sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, le Tchad, la Guinée Equatoriale et la République centrafricaine, peaufine actuellement la mise en place d’un dispositif d’apport de liquidité en urgence aux banques de cet espace communautaire. Selon le gouverneur de la BEAC, le Tchadien Abbas Mahamat Tolli, ce dispositif prévu dans le cadre de la réforme de la politique monétaire de cette banque centrale, est «motivé par le contexte régional marqué par la vulnérabilité de la situation de trésorerie de plusieurs banques, en liaison notamment avec les difficultés financières des Etats». Le dispositif, explique le gouverneur de la BEAC, consistera...
(BBC 09/06/17)
Les banques de la Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale font face à un déficit de trésorerie. Les 5 pays producteurs de pétrole de la zone (Gabon, Congo, Tchad, Guinée Equatoriale, Cameroun) sont touchés de plein fouet par la chute des prix du baril. La baisse des revenus pétroliers, qui représentent entre 25 et 85 % des recettes de ces pays, a plongé la région dans une crise, qui a poussé le Fonds monétaire international à lui administrer une thérapie de choc. Les pays de la CEMAC ont également dû recourir au marché des capitaux pour obtenir les financements nécessaires à leur fonctionnement et les investissements publics. Les banques sont ainsi donc de plus en plus sollicitées pour des...
(L'Union 09/06/17)
Cette plate-forme numérique va permettre de faciliter les échanges d’information et la coopération nationale, sous-régionale et régionale sur les espèces animales et plantes sauvages menacées. DANS le cadre de la semaine nationale de l’Environnement, Athanase Nthanga Oyougou, secrétaire général du ministère de l’Economie forestière, de la Pêche et de l’Environnement, chargé de la Protection et de la Gestion des écosystèmes, a ouvert, le 7 juin 2017 à Libreville, les travaux de l’atelier national d’échange et de formation du projet Africa-Twix, sur la lutte contre la criminalité faunique et le trafic illicite des produits forestiers. « Cet atelier nous donne l’occasion d’échanger sur l’organisation à mettre en place et la coopération à développer dans le domaine de la lutte contre la...
(Gabon Actu 08/06/17)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, chahuté le week-end écoulé devant son hôtel à New York par quelques partisans de l’opposition gabonaise, a eu un entretien mercredi avec le nouveau Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres qui l’a félicité pour l’organisation d’un dialogue national avec la classe politique gabonaise, annonce un communiqué de la présidence gabonaise. » Le débat est clos. Ali Bongo Ondimba est le Chef de l’État de la République gabonaise et, à ce titre, le seul reconnu par la communauté internationale : ONU, UE, UA », a commenté Valentin Leyama, Directeur de cabinet adjoint 2 d’Ali Bongo pour illustrer la poignée de mains entre le numéro un gabonais et M. Guterres. » Fin de la...
(Gabon Review 08/06/17)
Lancée le 17 mai 2017, la grève du Syndicat national des magistrats du Gabon n’a enregistré aucune avancée pour son dénouement. Les grévistes restent cependant mobilisés, même si certains désertent le piquet de grève. A quelques semaines des vacances judiciaires 2016-2017, le deuxième acte de la grève générale initié par les membres du Synamag depuis un mois ne semble pas préoccuper les autorités. Celles-ci paraissent inflexibles face aux revendications de ces magistrats déterminés à faire aboutir leurs requêtes. Et la situation devrait perdurer, voire s’empirer, à mesure que les réclamations des hommes en toges continuent d’être ignorées par le gouvernement, assurent les grévistes. «Il s’agit d’un réveil du corps judiciaire qu’autre chose. Nous avons l’ambition de redorer le blason de...
(Gabon Actu 08/06/17)
Le président de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR, opposition), Bruno Ben Moubamba a, dans un point de presse tenu mardi à Libreville, condamné avec véhémence les actes de violences perpétrés contre les plus hautes autorités gabonaises à New York aux Etats unis le weekend écoulé par un groupuscule des jeunes activistes. « Je dis à la diaspora gabonaise qu’il faut cesser les dérives violentes car elles ternissent l’image du Gabon », a exhorté M. Moubamba, condamnant au passage les actes de violences perpétrés contre les autorités gabonaises en séjour à New York. Vendredi dernier quelques jeunes activistes vivant aux Etats unis ont pris à partie la délégation présidentielle dont le Directeur de cabinet du chef de l’Etat,...
(Gabon Actu 08/06/17)
La Vice-présidente de la Banque mondiale en charge du développement durable, Laura Tuck s’est entretenue mercredi à New York avec le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba pour lui renouveler l’assistance de son institution dans le développement du Gabon. Lors de cette rencontre, le chef de l’Etat et son hôte ont échangé sur la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement durable qui a connu une accélération au cours des dernières années. La représentante de l’institution de Bretton Woods a exprimé le vœu de poursuivre la collaboration entre les deux parties, en accompagnant le Gabon dans sa politique de diversification économique, ainsi que sur les questions de pêche durable et de gestion des aires protégées. La Banque...
(Agence Ecofin 08/06/17)
L’ambassade de France vient de lancer avis d’appel public à la concurrence, en vue de la sélection de candidatures pour la construction d’un bâtiment de 3 niveaux d’environ 2600 m² Shon (surface hors œuvre nette). Selon cet appel d’offres, il est question construire sur le terrain de Batterie IV à Libreville, d’une surface totale de 13 000 m2, un nouveau bâtiment de la représentation diplomatique française au Gabon, regroupant l’ambassade, le consulat général et la Trésorerie de France. Sans oublier l’aménagement paysager, la création de voiries et de parkings. La date de limite de dépôt des candidatures est fixée au mercredi 5 juillet 2017. Avec la construction d’un nouvel immeuble à Libreville, l'Hexagone montre qu’elle veut durablement s’installer au Gabon...

Pages

(Jeune Afrique 04/05/17)
Soupçonné d’avoir versé des pots-de-vin à des dirigeants pour l’obtention de concessions minières en faveur du fonds du capital-investissement américain Och-Ziff, le Gabonais Samuel Mebiame risque une peine de cinq ans de prison, selon les réquisitions du procureur. Le jugement en première instance doit être rendu vendredi. Neuf mois après son arrestation à Brooklyn (New York), mardi 16 août par des officiers fédéraux américains, Samuel Mebiame, le fils de Léon Mebiame, ancien Premier ministre du Gabon (1975-1990), risque cinq ans de prison — le maximum encouru — pour des faits présumés de corruption au Niger, en Guinée et au Tchad en échange de l’obtention de concessions minières, selon les réquisitions du procureur américain James Loonam, consultées par Bloomberg. Le jugement...
(Agence Ecofin 04/05/17)
Dans le but d’être mieux outillés et en même temps faciliter l’accès à l'information économique et financière, les journalistes d’obédience économique et financière du Gabon viennent de créer l'Association nationale des journalistes économiques et financiers du Gabon (ANAJEF). Selon son président Innocent Mbadouma (photo), cette initiative fait suite au séminaire de formation tenu il y a quelques semaines par le Fonds monétaire international (FMI) à l’endroit des journalistes économiques de la sous-région, à travers lequel, le vœu de voir se mettre sur pied au Gabon, une association de journalistes économiques et financiers, avait été émis par cette institution. Le 28 avril dernier, s'est donc tenue l'Assemblée générale constitutive de cette plateforme. En introduisant les travaux, Lin-Joël Ndembet, Directeur de publication...
(Gabon Actu 04/05/17)
Les experts de la quasi-totalité des Etats membres de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) sont réunis depuis ce matin dans la capitale camerounaise, dans le cadre de la 17ème session ordinaire de la Commission de Défense et de Sécurité (CDS) du Conseil de paix et de Sécurité de l’Afrique centrale (COPAX/CEEAC). Les travaux sont dirigés par le général Yves-Marcel MAPANGOU, Commandant en Chef Adjoint de la police nationale du Gabon et président de la Réunion des experts du COPAX/CEEAC. Au menu des travaux plusieurs dossiers, notamment, en matinée, (01) le Point sur la mise en œuvre des recommandations de la 16ème CDS tenue à Libreville du 08 au 11 mars 2016, (02) l’examen du Rapport sur le...
(Gabon Actu 04/05/17)
Le ministre gabonais de la Communication, Alain Claude Bilie By Nze a, dans un discours à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse, défendu fermement le nouveau code de la communication tant décrié par la presse nationale. » Le nouveau Code de la communication, tant vilipendé, exprime cette option de la liberté, associée à la responsabilité« , a affirmé d’emblée le ministre. » Permettez-moi de m’étonner d’entendre les journalistes se faire les chantres d’une déresponsabilisation des imprimeurs, distributeurs et diffuseurs, rendus solidaires par la nouvelle loi en matière de délit de presse« , a argumenté le ministre. Pour le législateur gabonais, » il est clair aujourd’hui que la loi accorde des libertés, mais...
(Gabon Actu 04/05/17)
La dépouille de l’ancien international gabonais, Moïse Brou Apanga, décédé subitement à 35 ans, lors d’un entrainement le 26 avril dernier à Libreville sera transférée à Abidjan en Côte d’Ivoire après une dernière veillée au stade de Nzeng Ayong dans le 6ème arrondissement de Libreville, a annoncé le ministère gabonais des Sports. Le stade de Nzeng Ayong prêtera son cadre aux obsèques officielles en l’honneur de l’ancien défenseur international et sociétaire du FC 105, Moïse Brou Apanga, victime d’une mort subite le 26 avril dernier, en pleine séance d’entraînement. « La dépouille de l’ancienne panthère sera transférée de CASEPGA au stade de Nzeng Ayong, le vendredi 12 mai prochain, avant son transfèrement sur Abidjan le lendemain », indique le communiqué...
(Gabon Review 03/05/17)
Les travailleurs membres de la confédération syndicale Dynamique unitaire ont été empêchés de rassemblement le 1er mai 2017, par les forces de police au rond-point d’Awendjé dans le 3e arrondissement de la commune de Libreville. La célébration distincte de la fête du travail par les membres de la confédération syndicale Dynamique unitaire le 1er mai dernier, n’a pas pu se faire sans la présence des forces de police. En effet, les éléments de force de l’ordre ont trouvé nécessaire de se faire inviter et de chambouler la programmation initialement prévue par les syndiqués pour dire «Stop à la violation des droits des travailleurs et des libertés syndicales : réhabilitez la Conasysed». «Cette fête du 1er mai est reconnue comme la...
(Autre média 03/05/17)
L’annonce a été faite le 28 avril dernier à Libreville par le porte-parole du gouvernement. Ce sont des représailles de la grève de février où plus 800 enseignants respectivement du primaire et du secondaire ont réclamé de meilleures conditions salariales. Il leur est reproché d’avoir participé à cette manifestation qui a paralysé le déroulement des programmes dans plusieurs établissements scolaires. Parmi les plus touchés on note les établissements de Libreville et dans sa banlieue sud, à l’instar du Lycée Paul Indjendje Gondjout. Ainsi que ceux de Port-Gentil, comme le Lycée de Tobia et le Lycée technique. Depuis quelques mois, le gouvernement a entamé une véritable purge dans le secteur de l’éducation nationale pour séparer le bon grain de l’ivraie. Il...
(Gabon Actu 03/05/17)
Le Centre international des civilisations bantu (CICIBA), tombé dans les oubliettes refait surface ét organise avec le gouvernement gabonais la semaine de la décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024) du 17 au 19 mai prochain. Evelyne Petrus-Barry, représentant résident de l’ONU au Gabon, elle-même afro-descendante, s’est félicitée de voir le Gabon être le premier pays du continent à organiser ce rendez-vous important, tant académique que festif, sur cette cause mondiale proclamée par la résolution 68/237 de l’Assemblée générale. La communauté internationale distingue ainsi les personnes d’ascendance africaine comme groupe dont les droits humains doivent être promus et protégés. Environ 200 millions de personnes se considérant d’ascendance africaine vivent en Amérique. Des millions d’autres vivent dans diverses régions du monde,...
(L'Union 03/05/17)
C'était le thème de cette rencontre des médias privés gabonais, tenue, à Libreville, la veille de la Journée internationale de la liberté de presse. Les travaux ont débouché sur plusieurs recommandations. SOUS le thème générique '' Exigences de la nouvelle loi sur la presse : pour quelles véritables entreprises de presse”, l'Union internationale de la presse francophone, section Gabon (UPF-Gabon), a organisé, le vendredi 28 avril 2017, le premier colloque de la presse privée gabonaise. Les travaux étaient axés autour deux sous-thèmes : '' Cadre stratégique pour la durabilité des médias'', animé par l'administrateur national de programme, chargé de la communication et de l'information au bureau de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) à...
(Gabon Eco 03/05/17)
A l’exemple d’autres pays, le Gabon a célébré lundi 1er mai, la fête du Travail. Si l’événement a pour but de réjouir, ne serait-ce que pour une journée, employés et employeurs autour d’un pot, repas et toute autre parade festive, au Gabon le contexte ne semble pas être au beau fixe. Et pour cause, le chômage galopant, la précarité continue du travailleur, la cherté de la vie etc ; ne paraissent pas donner des couleurs à une fête aux allures d’une exclusion sociale à grande échelle. C’est la fête du Travail, et donc une fête qui ne concerne que les travailleurs, rien que les travailleurs. Voilà l’idée générale qui se dégage alors que la communauté internationale célébrait hier le 1er...
(Gabon Actu 02/05/17)
La Coalition syndicat Dynamique unitaire (DU) a décidé lundi au terme d’une assemblée générale organisée à l’occasion de la célébration de la fête du travail, de décréter une nouvelle grève dans la fonction publique et menacé de de boycotter les examens de fin d’année. « Dynamique unitaire a décidé d’une nouvelle forme de grève. Il s’agit désormais d’une journée d’arrêt de travail chaque semaine, à observer tous les lundis dans tous les secteurs d’activités », indique la coalition dans un communiqué publié au terme de cette assemblée générale tenue au stade de basket d’Awendjé dans le 4ème arrondissement. « La nouvelle forme de grève sera effective dès lundi 8 mai 2017, et durera juqu’à la réhabilitation de la CONASYSED et...
(Gabon Actu 02/05/17)
Le projet d’élection de la reine des vierges, un concours envisagé par une église opérant au Gabon, est une atteinte aux bonnes mœurs et comporte de risques de sécurité, selon le ministère de l’Intérieur qui a interdit cet « étrange » concours. « Il est (…) difficile de laisser prospérer une telle entreprise préjudiciable à la dignité et à la sécurité de ces mineurs et qui heurte notre contexte culturel, notre vivre ensemble…notre sociologie, en exposant ces jeunes filles à plusieurs risques », a expliqué le Directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur, Roger Mengue Ekomie qui a reçu récemment les organisateurs pour leur expliquer « les risques de stigmatisation et d’atteinte aux bonnes mœurs qui découleraient d’une telle organisation...
(Gabon Actu 02/05/17)
La police gabonaise a ordonné lundi aux militants de la coalition syndicale Dynamique unitaire (DU) de libérer le rond-point d’Awendje dans le 4ème arrondissement de Libreville où ils étaient rassemblés pour une marche qui devait les conduire vers le stade de basketball situé à environ 200 mètres seulement. « Votre occupation de la place publique n’est pas autorisée », a indiqué un jeune lieutenant dépêché par sa hiérarchie pour négocier avec les syndicalistes. En retour, les syndicalistes ont brandit un accusé de réception de la demande de manifester adressée au ministère de l’Intérieur le 25 avril dernier. Le policier et les manifestants ont parlé un langage de sourds parce que le policier exigeait une autorisation dument signée du ministre de...
(Agence Gabonaise de Presse 02/05/17)
Le directeur général de Canal+ Gabon, Mamadou Mbengue, vient de lancer officiellement, à Libreville, les activités du« Club Presse Canal + », lequel regroupe plusieurs journalistes locaux en vue d’une franche collaboration avec ledit média en ce qui est de la couverture de toutes ses activités officielles. Annoncé depuis quelques mois déjà, le « Club Presse Canal + » n’est plus une simple ambition novatrice, mais une réalité. Triés sur le volet, les journalistes, qui composent ledit club, sont issus de divers médias locaux et ont été choisi, par les soins du service de communication de Canal + Gabon, sur le seul critère de leurs récentes participations aux différentes activités menées depuis une certaine période par ledit média. Pour ce...
(Agence Ecofin 02/05/17)
Les Gabonais résident dans des quartiers difficilement accessibles, non urbanisés et soumis à des conditions d’intempéries difficiles. Le pays doit résorber un déficit en logements estimé à environ 200 000 unités. Lorsqu’il arrive au pouvoir en 2009, le président de la République fait la promesse d’endiguer ce phénomène, puis de réduire le déficit en logements par la construction chaque année de 5000 logements. Au bout de sept ans, 6730 maisons seulement sont sorties de terre. Le chef de l’Etat est le premier à reconnaître que, contrairement aux projets de routes, ponts et barrages rondement menés, sur le logement, il a échoué. Pour corriger le tir, Ali Bongo Ondimba fait le pari de loger davantage de concitoyens tout au long du...
(Jeune Afrique 29/04/17)
Pour certains chrétiens gabonais, il est urgent de préserver des mœurs en pleine perdition. Après le Togo en 2016, le Gabon organise cette année son élection de la reine des vierges. L’Afrique a depuis longtemps adopté le concept de concours de reines de beauté, le déclinant à l’envi, notamment en encourageant des canons esthétiques gironds éloignés des critères occidentaux efflanqués. Entre le 3 juin et le 5 août, Libreville organise la première édition d’une élection de miss qui ne devrait guère avoir recours aux défilés en tenue légère : la gagnante sera gratifiée du titre de « Reine des vierges du Gabon ». Un test de virginité est le pré-requis de cette compétition initiée par l’Association des femmes missionnaires pour...
(RFI 27/04/17)
Au Gabon, après la longue grève qui a paralysé le secteur de l'éducation nationale, la vague des mouvements sociaux s'abat sur les régies financières. Depuis une semaine, les grèves d'avertissement aux impôts et à la douane se sont transformées en grèves générales illimitées. Difficile de payer ses impôts, mais surtout très dur pour les transitaires de sortir des marchandises du port ou de l'aéroport. « Jusqu’à présent, on ne sait pas quand ils vont arrêter leur mouvement de grève », s'impatiente un jeune transitaire qui vit un...
(Le Monde 27/04/17)
Depuis une semaine, seuls 20 ou 30 conteneurs sont dédouanés chaque jour au port d’Owendo, géré par le groupe Bolloré, au lieu de 200 habituellement. Par Camille Laffont Poumon économique du Gabon, le port d’Owendo est paralysé depuis vendredi 21 avril. Après leurs collègues de l’éducation, les agents des régies financières gabonaises (impôts et douanes) ont décrété ce jour-là une grève générale qui pourrait avoir des conséquences importantes pour l’économie du pays. Parmi les revendications des douaniers, le paiement de cinq mois d’arriérés de primes, l’accès à l’Ecole de préparation aux carrières administratives (EPCA), aujourd’hui suspendu, et une meilleure gestion des plans de carrière pour pallier les lenteurs du système d’avancement. En temps normal, près de 200 containers sortent chaque...
(Agence Ecofin 27/04/17)
(Agence Ecofin) - Depuis le 25 avril, les représentants des onze pays (Gabon, Cameroun, Centrafrique, Tchad, RD Congo, etc.) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), planchent à Libreville sur la problématique des menaces des multiples catastrophes liées aux phénomènes naturels et comment s’y prendre en cas de besoin. Evoquant le cadre de la rencontre de Libreville, Lambert-Noël Matha, le ministre gabonais de l’Intérieur, a déclaré que les mesures préventives valent mieux que celles dites curatives. Avant de poursuivre que le Gabon avait pleinement pris conscience que toutes les catastrophes qui sèment la désolation dans le monde n’arrivent pas qu’aux autres. Dans la même veine Marie Thérèse Chantal Mfoula épouse Nganongo, secrétaire général adjoint de la Ceeac,...
(Gabon Review 26/04/17)
Le paiement des fonctionnaires pourrait être perturbé par la grève des agents du ministère du Budget, lancée ce 25 avril à Libreville. Les grèves s’enchainent dans les administrations publiques, avec le mouvement d’humeur des agents du ministère du Budget, lancé ce 25 avril à Libreville. Décidée 24 heures plus tôt, à l’issue de l’assemblée générale des syndicats des directions de la Concurrence et de la consommation, de la Dette, et de l’Economie, cette grève d’avertissement s’étendra sur une semaine. Les grévistes réclament essentiellement le paiement intégral de deux mois de primes et la suppression de la décote. Ils veulent également la régularisation des situations administratives des agents (attribution des portes budgétaires, titularisation, avancement et reclassement après stage). «Nous avons l’impression...

Pages

(Autre média 03/05/17)
Un mouvement de protestation engagé par les agents des douanes depuis le 19 avril au port Owendo fait craindre une flambée des prix des denrées de première nécessité. Le flux habituellement observé au port d’Owendo n’est plus le même aujourd’hui. Les containers sont de moins en moins dédouanés. Il ressort que sur près de 200 containers qui sortent quotidiennement du port, seul 30 sont dédouanés. Conséquence, le port est davantage engorgé de containers. Des marchandises stockées au port ne sont pas acheminées dans les rayons des magasins ce qui fait déjà craindre une augmentation des prix des produit de consommation. A en croire le directeur général de Boloré Africa Logistic, Jean François Olivier, la situation se complique de jour en...
(Xinhua 03/05/17)
Pour la cinquième édition du Salon Hub Africa prévue les 4 et 5 mai 2017 à Casablanca au Maroc, la Côte d’Ivoire et le Gabon sont les pays à l’honneur, annonce mardi Maroc Export, centre marocain de promotion des exportations. Il s’agit de montrer les opportunités d’investissements et d’échanges avec ces deux pays africains, inscrits depuis une dizaine d’années dans une bonne dynamique de croissance stable. Cette édition dont le thème porte sur « L’entrepreneur, acteur de l’intégration régionale », attend 10.000 participants originaires de plus de 26 pays d’Afrique et d’Europe. Hub Africa est une plateforme multifonctionnelle et multidimensionnelle de solutions dédiées exclusivement aux entrepreneurs, investisseurs en Afrique. Cette plateforme offre l’un des écosystèmes les plus complets du continent...
(AFP 02/05/17)
Près de deux cents syndicalistes ont été dispersés par les forces de l'ordre lors d'une manifestation organisée lundi à Libreville à l'occasion du 1er mai, et qui n'était pas autorisé selon la police, a constaté l'AFP. Ces militants membres de Dynamique unitaire (DU), une coalition de syndicats de plusieurs secteurs d'activité (éducation, santé, industrie, etc), ont été chassés par les forces de sécurité gabonaises qui ont invoqué la loi d'"interdiction d'attroupement". La confédération syndicale leur a répondu qu'une lettre d'information avait été envoyée au Ministre de l'intérieur pour prévenir du rassemblement. "Je ne sais pas où Dynamique unitaire fait entendre sa voix (...) Je ne sais pas s'ils sont allés vers le Premier ministre, vers le ministre du travail, ou...
(Agence Ecofin 02/05/17)
Le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage, chargé de la mise en œuvre du programme Graine, Yves Fernand Manfoumbi, et son collègue de l’Education nationale, Florentin Moussavou, ont procédé vendredi dernier, au lancement de la phase pilote d’un projet d’éducation agricole. Baptisé « classes vertes », ce projet a pour objectif principal de susciter les vocations dans les métiers de l’agriculture en introduisant les jeunes aux productions biologiques, mais aussi au patrimoine du terroir en matière des fruits et légumes. La première phase de ce projet sera essentiellement tournée vers Libreville et ses environs, tandis que la deuxième, va s’étendre sur l’ensemble du territoire national. Le volet pédagogique de ce projet se décline en huit objectifs. Il s’agit entre autres, d’éduquer...
(Agence Ecofin 02/05/17)
BW Energy Gabon, la filiale locale de l’allemand BW vient d’annoncer la clôture de l’acquisition des 25% des parts du norvégien Panoro Energy, sur le PSC Dussafu, au large des côtes gabonaises. La société a précisé avoir versé à Panoro la totalité des 12 millions de dollars de la transaction. Désormais, BW Energy Gabon contrôle 91,67% des participations totales sur ce permis, ainsi que le statut d’opérateur. Quant à Panoro Energy, il conserve le reste des parts, soit 8,33%. A la suite de la transaction, l’exécutif de Panoro s’est dit satisfait. «Nous sommes ravis de notre nouveau partenariat avec BW pour développer le champ pétrolifère de Dussafu. La clôture de cette transaction contribuera à renforcer notre bilan.», a déclaré John...
(Agence Ecofin 02/05/17)
Grâce au rebond des prix, la compagnie pétrolière Maurel et Prom a vu son chiffre d'affaires bondir de 57% au premier trimestre, à 90 millions d'euros, selon un communiqué publié ce jeudi 27 avril 2017. Ainsi, malgré une baisse de 3% du nombre de barils vendus, à 1,63 million, le prix moyen de vente a pour sa part bondi de 62% sur un an, passant de 32,6 dollars le baril à 52,8 dollars le baril. En moyenne, la production du groupe, essentiellement basée au Gabon, a atteint 19 442 barils (b/j) par jour au premier trimestre, contre 19 910 b/j pour la même période un an plus tôt. Maurel et Prom, récemment passé sous pavillon indonésien, précise que la production...
(LibreAfrique 02/05/17)
Face à d’énormes difficultés de trésorerie, dues à la baisse des cours mondiaux des matières premières, la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) a décidé de relever de 50 points son principal taux directeur, passant de 2,45 à 2,95% afin de contribuer à freiner la fuite des capitaux. Pour rappel, selon le rapport 2015 de l’ONG Global Financial Integrity, l'Afrique subsaharienne est la région qui souffre le plus de la fuite des capitaux en pourcentage du PIB. Sur la période 2008-2012, le Togo avec un taux de 76,8% du PIB est le pays ayant enregistré le taux le plus élevé de sortie illicite de capitaux dans le monde. Dans la zone CEMAC, les trois pays ayant enregistré les taux...
(RFI 02/05/17)
La Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) dispose, depuis le 29 avril, d'un plan stratégique 2017-2021 qui va mettre un accent particulier sur le financement de l'agriculture, en vue de limiter les importations qui coûtent 3 000 milliards de FCFA par an à six pays de l’Afrique centrale. Cette institution a pour rôle essentiel de financer le développement du Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad qui composent la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Dans son plan stratégique quinquennal arrêté, la BDEAC entend financer prioritairement l’agriculture, l’agro-industrie, la pêche, la pisciculture et l’élevage. Le but visé est de limiter les importations des denrées alimentaires, des produits laitiers et autres, que ces six pays...
(Gabon Review 29/04/17)
Les contours de ce conclave, prévu du 3 au 5 mai prochain, ont été dressés par le président en exercice de l’Institut francophone de la régulation financière (Ifrefi), ce 28 avril à Libreville. En prélude à la 16e session annuelle de l’Institut francophone de la régulation financière (Ifrefi), le président en exercice de cette institution est revenu, ce 28 avril à Libreville, sur les contours de cet événement qui se tiendra dans la capitale gabonaise, du 3 au 5 mai prochain. «Il s’agit d’une réunion statutaire, parce que l’Ifrefi a été créé en 2002 avec un secrétariat organisé autour de la commission des marchés financiers français, l’AMF (Autorité des marchés financiers, ndlr), avec une présidence tournante», a déclaré Raphaël Tung...
(Gabon Review 28/04/17)
Au terme du deuxième Conseil national de la mer, la présidence de la République a annoncé la création de 9 aires marines protégées, ainsi que la poursuite des négociations avec l’Union européenne (UE) sur l’accord de pêche dans les eaux gabonaises. Annoncée par Ali Bongo en novembre 2014 à l’occasion du 6e Congrès mondial des parcs à Sydney (Australie), la création des aires marines protégées a officiellement été actée, mercredi 26 avril, lors du deuxième...
(Gabon Review 28/04/17)
La grève générale des agents des douanes qui entrainera une diminution des sorties de containers du port d’Owendo, pourrait occasionner une rareté des produits de consommation susceptible d’exploser les prix. Engagée il y a une semaine, la grève des agents de douanes fait craindre le pire pour les ménages. Sur près de 200 containers sortis habituellement du port d’Owendo, seulement 20 ou 30 sont dédouanés depuis que cette grève a été enclenchée. Un déficit qui n’est pas sans conséquence. «Depuis le 19 avril, on subit une situation compliquée avec une période de travail larvée et ciblée de douanes, de deux, trois heures le matin, qui fait qu’on est en train rapidement d’encombrer complètement le port, avec des sorties d’à peu...
(Agence Ecofin 28/04/17)
BW Energy Gabon, la filiale locale de l’allemand BW vient d’annoncer la clôture de l’acquisition des 25% des parts du norvégien Panoro Energy, sur le PSC Dussafu, au large des côtes gabonaises. La société a précisé avoir versé à Panoro la totalité des 12 millions de dollars de la transaction. Désormais, BW Energy Gabon contrôle 91,67% des participations totales sur ce permis, ainsi que le statut d’opérateur. Quant à Panoro Energy, il conserve le reste des parts, soit 8,33%. A la suite de la transaction, l’exécutif de Panoro s’est dit satisfait. «Nous sommes ravis de notre nouveau partenariat avec BW pour développer le champ pétrolifère de Dussafu. La clôture de cette transaction contribuera à renforcer notre bilan.», a déclaré John...
(Gabon Review 28/04/17)
Lancé en juillet 2012, près de cinq ans après, le projet de construction d’une nouvelle raffinerie dans le chef-lieu de la province de l’Ogooué-Maritime semble loin de connaître sa phase pratique, bien que le gouvernement assure que l’infrastructure verra bel et bien le jour. Sa livraison était prévue en 2015 pour une exploitation en 2016. Mais depuis, les deux parties n’en sont encore qu’à l’étape des discussions, tout en n’omettant pas de faire de nouvelles promesses. Pourtant, c’est en mai 2010 que les discussions liées à la construction de la nouvelle raffinerie de Port-Gentil avaient démarré entre l’ancien ministre du Pétrole Julien Nkoghe Bekale et l’ambassadeur de Corée du Sud au Gabon Seong-Jin Kim. Samsung C&T Corporation s’étant intéressé au...
(Agence Ecofin 28/04/17)
Ambitions démesurées pour certains, réalistes pour d’autres, toujours est-il que la production de cacao qui était proche de 7000 tonnes à la fin des années 70, a périclité pour une production d’à peine 500 tonnes actuellement. Faute d’une politique sur le long terme et le maintien d’une production minimale, le secteur a fortement régressé. L’exode rural, le vieillissement de la main d’œuvre et la crise mondiale de 1980 ont également eu pour effet, l’effondrement de la production nationale de café et de cacao. En réalité, la production de café et de cacao a été délaissé au profit d’autres secteurs plus rémunérateurs comme le pétrole ou les mines. Les évolutions des chiffres de la production du café et du cacao au...
(Gabon Review 28/04/17)
Le biocarburant constitue une des principales solutions envisagées par le Gabon, non seulement pour répondre à sa politique de développement durable mais également pour préparer l’après pétrole, désormais inévitable. Plusieurs décennies après la découverte du premier puits de pétrole dans le pays, le Gabon pense de plus en plus à l’après pétrole. Et si des réflexions dans ce domaine ont déjà été menées, il y a quelques années, les nouvelles normes de protections environnementales ont récemment conduit une délégation du ministère du Pétrole et des Hydrocarbures en France, à Paris et à Pau, dans les installations du Groupe Total. Conduite par le ministre Pascal Houangni Ambouroue, la délégation y est notamment allée pour «apprendre et comprendre les mécanismes utiles, nécessaires...
(Agence Ecofin 27/04/17)
En sa qualité de ministre du Pétrole et des hydrocarbures mandaté par le président Ali Bongo Ondimba, Pascal Houangni Ambouroue vient d’effectuer une mission à Paris et à Pau, en France, au cœur des installations de Total SA. Le but de cette mission, selon le membre du gouvernement, « était d'apprendre et comprendre les mécanismes utiles, nécessaires et indispensables à la production du biocarburant ». Pascal Houangni Ambouroue explique qu’il est question de palier l’après pétrole. « Au moment où les pays producteurs de pétrole sont asphyxiés par la chute du cours de l'or noir, le Gabon envisage plus que jamais, de se lancer dans la production du biocarburant, en vue de diversifier son économie », affirme le ministre du...
(Gabon Eco 27/04/17)
La crise qui perdure dans les régies financières n’est pas sans conséquences pour l’économie gabonaise. Mais jusqu’où pourra-t-elle aller et quelles pourraient en être les conséquences ? Selon des estimations du secrétaire général adjoint du syndicat national des douaniers, Claudel Bibalou, c’est un volume moyen de plus de 200 containers qui sort du port à container d’Owendo. Mais depuis le déclenchement de la grève, ce nombre a été divisé de manière drastique ; à peine une vingtaine de containers sort du port actuellement. Un coup dur porté par la grève des régies financières qui perdure et qui n’est pas sans conséquence pour l’économie nationale. Déjà impacté par la crise du secteur pétrolier, le secteur des douanes à l’exemple des trois...
(Agence Ecofin 27/04/17)
(Agence Ecofin) - La Banque des Etats d’Afrique centrale vient de lancer un appel d’offres international en vue de la sélection d’un organisme spécialisé dans la gestion des portefeuilles d’actifs financiers en vue du placement des fonds de la caisse de retraite de la Banque centrale (CRBC). L’institut d’émission sous-régional informe que la mise en place de cette caisse vise à garantir un régime de retraites complémentaires à ses personnels retraités ainsi qu’aux ayant-droits des familles. Cette caisse créée en janvier 1999 fait partie intégrante de la banque, mais jouit d’une autonomie de gestion. La gestion de ses ressources est confiée contre rémunération, sur la base de mandats, à des institutions spécialisées dans la gestion de portefeuilles d’actifs financiers. SeM
(Agence Ecofin 26/04/17)
La 7ème session extraordinaire du Conseil des ministres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) débute ce 25 avril 2017 à Libreville pour s’achever le 29 avril. Selon le communiqué du secrétariat général, l’ordre du jour porte sur la réforme institutionnelle. La réflexion sur la question est cours depuis novembre 2016. Période au cours de laquelle, le rapport provisoire de l’audit du cadre légal et réglementaire de l’institution communautaire avait été présenté, à Yaoundé (Cameroun) au Secrétaire général adjoint de la Ceeac, en charge des Programmes, budget, administration et ressources humaines, Tabu Abdallah Manirakiza. Au cours des assises de Yaoundé, les experts avaient indiqué qu'il s'agit de réviser des textes portant sur le traité instituant la Ceeac,...
(Agence Ecofin 26/04/17)
Au Gabon, Total a annoncé lundi, avoir fait une offre de 40 millions de dollars à son partenaire, le japonais Mitsubishi Petroleum Development Company (MPDC), pour acquérir les 50% de parts qu’il détient sur le permis offshore Baudroie-Mérou. Ceci s’inscrit dans le cadre de l’exercice de son droit de préemption, explique un communiqué de la filiale du groupe énergétique, relayé par Gabon Actu. Cette opération est soumise à l’approbation du gouvernement. « L’acquisition de ces 50% d’intérêts confirme le recentrage de Total Gabon sur ses actifs stratégiques en mer ainsi que notre engagement continu au Gabon. Elle permettra d’accroitre notre quote-part de production sur le permis de Baudroie-Mérou et de saisir des opportunités de développements additionnels.», a commenté Guy Maurice...

Pages

(Dw-World 07/01/17)
Emmenées par Pierre-Emerick Aubameyang, les Panthères auront à coeur d'aller le plus loin possible dans cette CAN. Pour cela, il faudra faire de bons résultats face au Cameroun, au Burkina Faso et à la Guinée-Bissau. A tout seigneur, tout honneur : 7ème participation à la CAN pour les Panthères, qui n'ont eu que des matchs amicaux à se mettre sous la dent, en tant que pays organisateur. Versés dans la poule I des éliminatoires en compagnie de la Côte d'Ivoire, de la Sierra Leone et du Soudan, les Gabonais ont remporté trois rencontres, se sont inclinés à deux reprises et fait un match nul. La star à suivre sera bien évidemment Pierre-Emerick Aubameyang. L'attaquant du Borussia Dortmund, toujours aussi prolifique,...
(Pressafrik 07/01/17)
Le ministre des Sports Matar Ba a tenu à mettre les points sur les «i». En effet, en route pour le Gabon où l’Equipe nationale du Sénégal doit prendre part à la Coupe d’Afrique des Nations (Can) qui s’ouvre le 14 janvier prochain, le maire de Fatick a tenu à préciser la mission des supporters et de la délégation officielle qui accompagneront les poulains d’Aliou Cissé. Mission qui consistera essentiellement à épauler les « Lions» dans sa conquête du titre. «Qui va au Gabon doit savoir que sa mission c’est d’apporter une chaleur positive à l’Equipe nationale. Celui qui veut venir au Gabon pour autre chose n’aura pas sa place ». Cette mise en garde est du ministre du Sport...
(Agence d'information d'afrique centrale 07/01/17)
Le Gabon, hôte de cette 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations, pourra compter sur toutes ses forces vives. Mais le pays est dans un contexte politico-économique morose et la sélection nationale est en proie à l’instabilité depuis quelques semaines. Pas idéal pour réussir « sa » CAN. Cinq ans après l’édition 2012, ponctuée d’un quart de finale pour les Panthères, le Gabon reçoit à nouveau le gratin du football africain (14 janvier-5 février). Avec l’émergence d’un Pierre-Emerick Aubameyang passé depuis 2012 du statut de star en devenir à celui de grand attaquant d’Europe, d’un Mario Lemina qui a fait son trou à la Juventus ou d’un Didier Ndong recruté à prix d’or par Sunderland, les Panthères du Gabon...
(Gabon Actu 06/01/17)
Le vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Total, Gabon 2017) empochera quatre millions de dollars contre un million et demi lors des quatre éditions précédentes, a annoncé jeudi à Abuja eu Nigéria le président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou dans un discours à l’occasion de l’attribution du trophée du ballon d’or africain 2016. L’augmentation de l’enveloppe est possible grâce à l’appui des sponsors, a-t-il expliqué. « Bien plus, cette année 2017 inaugure un nouveau cycle dans la commercialisation des droits marketing et médias de nos compétitions, avec des primes reversées aux équipes participantes qui sont, dans certains cas, multipliées par trois voire plus », a annoncé le président de la CAF qui a élu...
(Gabon Actu 06/01/17)
Le sélectionneur de l’équipe gabonaise de football, l’espagnol José Antonio Camacho et la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) ont finalement trouvé un terrain d’entente dans le conflit qui les a opposés mercredi suite au refus de la fédération gabonaise de recruter deux kinésithérapeutes et un infirmier espagnol choisis par le technicien espagnol pour le onze national gabonais. La FEGAFOOT a fini par accepter de recruter un kinésithérapeute et un infirmier espagnol. Le second kinésithérapeute a été retourné en Espagne. Son travail sera effectué par un gabonais. Mercredi, le président de la FEGAFOOT, Pierre Alain Mounguengui a martelé que ces fonctions doivent être assurées par des gabonais. Confronté au refus de la fédération, José Antonio Camacho a menacé de démissionner d’où...
(Gabon Actu 06/01/17)
Le gabonais Pierre Emerick Aubameyang, ballon d’or 2016 ne succédera pas à lui même. Le titre est revenu jeudi soir à Abuja au Nigeria à l’algérien Riyad Mahrez, champion d’Angleterre avec Leicester. Riyad Mahrez devient le 3e Ballon d’or africain chez les Fennecs après Lakhdar Belloumi (1981) et Rabah Madjer (1987). Martin Sa
(Le Point 05/01/17)
Le groupe A est celui du pays organisateur. Autant dire que les enjeux y sont d'ores et déjà colossaux entre quatre équipes à découvrir au fil des questions ci-après. Comment les pays du Groupe A se sont-ils qualifiés ? Gabon (pays hôte), Burkina Faso (1er du groupe D avec 13 points devant l'Ouganda, le Botswana et les Comores), Cameroun (1er du groupe M avec 14 points devant la Mauritanie, l'Afrique du Sud et la Gambie), Guinée-Bissau (1er du groupe E avec 10 points devant le Congo, la Zambie et le Kenya). Le joueur à suivre : Pierre-Emerick Aubameyang Le Gabonais est tout simplement intouchable cette saison. Après 20 buts en 19 matches toutes compétitions confondues (16 buts en 14 matches...
(Le Point 05/01/17)
C'était il y a un an, au cœur de l'hiver. Pierre-Emerick Aubameyang se retrouve malgré lui au cœur d'une polémique après avoir reçu pour la première fois le titre de meilleur joueur africain de l'année. En cause, les propos tenus par ses deux « challengers », Yaya Touré et André Ayew, après le verdict. « C'est triste de voir l'Afrique réagir de la sorte, qu'elle ne donne pas d'importance aux choses africaines ! » avait réagi le premier sur RFI, quand le deuxième surenchérissait sur L'Équipe.fr : « S'il n'y avait pas eu la CAN, d'accord on peut en discuter mais là non, on doit privilégier nos compétitions, on doit les respecter. Si nous, Africains, on ne le fait pas,...
(Gabon Actu 05/01/17)
Le président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) a invité mardi les journalistes sportifs gabonais à l’occasion d’un séminaire de formation et de recyclage organisé par l’Association gabonaise de la presse sportive indépendante (AGPSI), sur la nécessité d’informer l’opinion avec professionnalisme en s’éloignant des affabulations qui ternissent souvent l’image de la presse gabonaise. « Vous avez une lourde responsabilité d’informer l’opinion de façon objective, n’informer pas l’opinion sur votre propre opinion », a exhorté M. Mounguengui, par ailleurs parrain de du séminaire sportif. Le séminaire baptisé : « Jean Paul Mve Edou », nom d’un défunt journaliste sportif émérite est organisé du 4 au 6 janvier 2017 sous le thème : « Techniques de couverture de la CAN, gestion...
(Jeune Afrique 05/01/17)
À seulement 24 ans, Aaron Appindangoye (Stade Lavallois) est un des cadres de la sélection gabonaise. L’ancien défenseur du CF Mounana évoque pour Jeune Afrique la préparation des Panthères pour la CAN que son pays organise du 14 janvier au 5 février, dans un climat un peu particulier. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? La question pourrait être posée aux Panthères du Gabon, dont le bilan de l’année 2016, plutôt compliqué, ne permet pas d’augurer à coup sûr de bonnes performances à la CAN que le pays s’apprête à accueillir. La nomination fin novembre de l’Espagnol José Antonio Camacho (61 ans), qui n’a jamais travaillé et Afrique et ne parle pas un mot de français, a surpris,...
(Gabon Actu 05/01/17)
La fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) et le nouveau sélectionneur national de football, José Antonio Camacho à couteau tiré sur le contrat signé entre les deux parties à quelques dix jours de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2017 (CAN Total, Gabon 2017). « Selon le contrat que M. José Antonio Camacho a signé avec nous, il stipule que dans son staff technique, il venait avec les deux entraineurs adjoints », indique le président de la FEGAFOOT, Pierre Alain Mounguengui, lors d’un point de presse mercredi à Libreville. Selon le président de la FEGAFOOT, « les postes de l’interprète, l’infirmier, le kiné sont les postes réservés aux gabonais ». Ils sont cependant réclamés par L’ancienne star du...
(APA 05/01/17)
Sofiane Feghouli est le grand absent de la liste des 23 joueurs de l’équipe nationale d’Algérie, dévoilée samedi par le sélectionneur, Georges Leekens, en perspective de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football dont le coup d’envoi sera donné dans deux semaines au Gabon. Img : CAN 2017 : l’Algérie au Gabon sans Feghouli Avec seulement sept apparitions en Premier League, le milieu offensif paie son manque de temps de jeu à West Ham, où il a été transféré à l’intersaison en provenance de Valence (Liga espagnole). Hormis Feghouli, tous les autres cadres, Raïs M’bolhi, Yassine Brahimi, Riyad Mahrez, Islam Slimani ou encore Faouzi Ghoulam, figurent bien parmi les appelés. Les «Fennecs» démarrent leur stage...
(AFP 04/01/17)
A dix jours de l'ouverture de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2017), le Gabon s'active pour les derniers préparatifs autour des quatre stades prévus pour la compétition, dans une ambiance morose liée à la double crise, sociale et politique, qui frappe le pays. Le long des artères de Libreville, décorées de banderoles annonçant l'évènement qui se tient du 14 janvier au 5 février, des ouvriers s'affairent et passent une couche de peinture blanche sur les bordures des trottoirs. Dans les autres villes hôtes, Oyem (nord), Franceville (sud-est) et Port-Gentil, la capitale pétrolière, les chantiers d'aménagement des abords des stades sont toujours en cours. Mais à quelques jours du coup d'envoi, point d'engouement massif. Les fêtes de fin d'année ont été...
(Gabon Review 04/01/17)
A une dizaine de jours de l’ouverture officielle de la compétition, la ministre des Sports a mis en garde, le 30 décembre dernier, «certains citoyens» préparant «activement» des actes de boycotts et sabotage de cette manifestation sportive. Menée essentiellement sur les réseaux sociaux, la campagne de boycott de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2017 met mal à l’aise le gouvernement. En témoigne, la dernière sortie de la ministre des Sports, le 30 décembre dernier à Libreville, où elle a tenu des propos aux allures martiales pour dissuader des «prêcheurs en eaux troubles». Dans un discours musclé, en effet, Nicole Asselé a mis en en garde ceux qui propagent de telles informations ou qui projettent des...
(AFP 04/01/17)
"One, two, three viva l'Algérie" ? Riyad Mahrez, champion d'Angleterre avec Leicester, part favori pour succéder à Pierre-Emerick Aubameyang jeudi à Abuja (Nigéria) et remporter le 3e Ballon d'or africain chez les Fennecs après Lakhdar Belloumi (1981) et Rabah Madjer (1987). Cela fait 30 ans que les Algériens attendent un successeur à l'attaquant qui avait offert à Porto la Ligue des champions en 1987 grâce un but splendide - une talonnade - auquel il a donné son nom. Mahrez, qui a porté les Foxes vers un improbable titre en Premier League, coté à 5000 contre un, a le profil du gagnant. Honoré en 2016 par l'association des pros anglais et par la BBC, l'ex-milieu offensif fluet de Sarcelles (région parisienne),...
(RFI 04/01/17)
La cérémonie de remise des trophées de la Confédération africaine de football (CAF) se déroule ce 5 janvier 2017 à Abuja. La CAF va notamment désigner le Joueur africain de l’année 2016. Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang conservera-t-il ce titre face aux deux autres finalistes, l’Algérien Riyad Mahrez et le Sénégalais Sadio Mané ? Difficile de dire qui de Pierre-Emerick Aubameyang, Riyad Mahrez ou Sadio Mané va remporter le prestigieux trophée du meilleur footballeur africain de l’année 2016, ce 5 janvier 2017 à Abuja. Une chose est certaine toutefois : le verdict ne devrait pas provoquer la même polémique que l’année passée, lorsque l’Ivoirien Yaya Touré s’était amèrement plaint d’avoir été battu par Aubameyang. Le Gabonais, de son côté, avait mal...
(Le Point 04/01/17)
Le sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho, a retenu une liste de 23 joueurs, parmi lesquels la star du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang et le milieu de la Juventus Turin Mario Lemina, pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 2017 (14 janvier - 5 février), dont le pays est l'hôte. Dans cette liste de 23 joueurs, publiée mardi sur le site internet de la fédération gabonaise, se trouvent également l'ancien Lorientais Didier Ndong et le défenseur de Cardiff City Bruno Ecuélé Manga. En plus des 23 joueurs, 3 autres ont été placés en « liste d'attente » par leur sélectionneur, qui est entré en fonction début décembre. Il s'agit d'Axel Meyé (Eskisehirspor, Turquie), Johan Lengoualama (Raja Casablanca, Maroc) et Donald...
(RFI 03/01/17)
La Coupe d’Afrique des nations de football se déroule du 14 janvier au 5 février au Gabon. Les 16 équipes en lice dévoilent progressivement les noms des joueurs qui vont participer à cette CAN 2017. Les listes de sélectionnés seront donc mis à jour progressivement sur cette page. GROUPE A GABON Gardiens de but: Anthony Mfa Mezui (sans club), Yves Stéphane Bitseki Moto (Mounana/Gabon), Didier Ovono (Ostende/Belgique) Défenseurs: Aaron Appindangoyé (Laval/France), Bruno Ecuele Manga (Cardiff City/Pays de Galles), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji/Gabon)...
(Gabon Actu 28/12/16)
Les Panthères du Gabon croiseront finalement le CF Mounana (ligue 1 gabonaise) au lieu du Zimbabwe en match amical prévu pour des tests grandeurs natures des stades d’Oyem et de Port-Gentil qui accueilleront les rencontres de la finale de la compétition prévue au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017, rapporte Radio sport. C’est la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) avait sollicité et obtenu de la Fédération Zimbabwéenne de Football un match amical pour mieux affuter l’équipe gabonaise. Le nouveau sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho avait donné son accord. Le Ghana aurait également demandé un match amical contre les Panthères. L’espagnol Camacho aurait selon des sources concordantes décidé de faire volte-face en renonçant à la rencontre contre les...
(RFI 28/12/16)
La première liste définitive est tombée ce mardi 27 décembre. L'entraîneur espagnol, José Antonio Camacho, a dévoilé la liste des 23 joueurs gabonais qui participeront à la CAN. Voici la sélection des Panthères. Gardiens de but: Didier Ovono (KV Ostende, Belgique), Yves Stéphane Bitséki Moto (CF Mounana), Anthony Mfa Mezui (sans club). Défenseurs: Lloyd Palun (Red Star, France), André Biyogho Poko (Kardemir Karabukspor, Turquie), Aaron Appindangoye (Stade Lavallois, France), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji), Bruno Ecuélé Manga (Cardiff City FC, Pays de Galles), Yoann Wachter (CS Sedan Ardennes, France), Johann Serge Obiang (ESTAC Troyes, France), Benjamin Zé Ondo (Mosta FC, Malte). Milieux de terrain: Junior Serge Martinsson Ngouali (IF Brommapojkarna, Suède), Levy Clément Madinda (Nastic Tarragona, Espagne), Guélor Kanga Kaku...

Pages

(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté un cadre stratégique à moyen terme pour jeunesse et l'économie. Il a indiqué que le sommet a "insisté" sur le renforcement de la dimension économique dans un esprit de partenariats solidaires au sein de l'espace francophone. Le sommet s'est penché...
(Gabon Eco 28/11/14)
Fruit d'un partenariat entre l'Institut Gabonais de l'Image et du Son (IGIS) et l'Institut Français du Gabon (IFG), la 9e édition des Escales Documentaires de Libreville débute dans moins d'une semaine, sous l'empreinte des enjeux multiples pour le cinéma documentaire local. Instauré en 2005 sous l'impulsion de passionnés du 7e art et des professionnels du cinéma, le festival ‘’Les Escales Documentaires de Libreville’’ ouvre ses portes dans quelques jours, avec la projection de plusieurs courts-métrages documentaires à vocation pédagogique. Cette initiative est un véritable pôle d'attraction, d'échanges et d'appréciation des œuvres cinématographique à caractère documentaire, mis en branle grâce à l'appui de plateformes culturelles telles que l'Institut Français du Gabon, l'institut Allemand Goethe, le festival Les Escales de la Rochelle,...
(Gabon Eco 21/11/14)
Titulaire d’un master II en stratégie d’entreprise et d’un master I en ressources humaines, la romancière gabonaise Joyce Ontsaga auteur des œuvres littéraires ‘’Murielle’’ et ‘’Le Désespoir des femmes’’ publiées par les éditions Odem au Gabon et Edilivre en France a présenté ses livres à la rédaction de Gaboneco.com avant de parler de son futur roman intitulé ‘’l’Aventure’’. Gaboneco (Ge) : Votre premier roman s’intitule ‘’ Murielle’’de quoi parle-t-il exactement ? Joyce Ontsaga (J0) : ‘’Murielle’’ est un roman composé de 9 parties et publié en juillet 2012 par les éditions Odem au Gabon. Ce roman parle de la vie d’une jeune fille qui après l’obtention de son baccalauréat va se rendre compte que la vie est loin d’être idéale...
(Gabon Eco 18/11/14)
Warner Bros, la maison de production cinématographique américaine annonce le tournage de son nouveau film "Tarzan" au Gabon. Le Gabon servira de cadre au tournage du prochain "Tarzan" qui relate l'histoire du ‘’roi de la jungle’’. "Tarzan", le nouveau film de la maison de production américaine Warner Bros sera tourné au Gabon avec à l’affiche de grosses pointures cinématographiques tels que Alexander Skarsgard dans le rôle de Tarzan, Margot Robbie dans celui de Jane, Christoph Waltz qui incarnera le méchant et Samuel L. Jackson. L'histoire de cette nouvelle production se déroule en 1889, en plein période coloniale. Tarzan qui a été élevé dans la jungle par des singes, a été réintégré dans la société britannique. Sur ordre de la reine...
(Gabon Actu 28/10/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) - Le journaliste écrivain français, Pierre Péan vient de publier aux Editions Fayard un nouveau livre dans lequel il accable la famille Bongo en commençant par le patriarche Omar Bongo Ondimba et son successeur Ali Bongo Ondimba. « Nouvelles affaires africaines », est le titre de cet ouvrage qui fait le buzz dans les réseaux sociaux. Selon des extraits parus dans la presse, le récit ne révèle rien d’étrange pour les gabonais qui savent quasiment tout ce que l’écrivain raconte mais écrit depuis Paris et à deux ans de la prochaine élection présidentielle gabonaise, le livre ne manquera pas de susciter l’agitation des intellectuels. La présidence de la République gabonaise, ni la famille Bongo Ondimba n’ont pas...
(Gabon Review 23/10/14)
Comme en avril dernier, la chaîne de télévision privée TéléAfrica est de nouveau inaccessible sur le câble. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. A TéléAfrica, c’est à nouveau le «black-out». Comme en avril dernier, la chaîne de télévision privée ne présente plus qu’un écran noir, depuis le 20 octobre à midi. Alors que d’aucuns évoquaient un problème technique, une source proche du dossier révèle que, comme il y a quelques mois, une question d’argent serait à l’origine de cette suspension du signal. «Notre parabole ne reçoit plus le signal en provenance du satellite. Nous ne pouvons donc plus émettre», explique un agent. De fait, le service commercial de l’opérateur SES, qui gère le satellite SES-4 couvrant l’Afrique, a coupé...
(Gabonews 21/10/14)
Les 4 auteures gabonaises ont plongé le public portgentillais dans l’essence même de l’oralité africaine décrivant quelques clichés vus au Gabon avec la perte de certaines valeurs durant ces 48heures de l’Escale littéraire Gabonews : La 3ème édition du rendez-vous avec le livre gabonais dénommé ‘’Port-Gentil Escale littéraire’’, a fait tomber ses rideaux à la salle polyvalente du Conseil départemental de Bendjè. Le ton de la fête du livre gabonais avait été vendredi à la bibliothèque municipale vendredi par les échanges entre Miryl Eteno, Destinée Mboga et les élèves autour des œuvres telles que ‘’Les lyres de l’Ogooué et Demain, je m’en vais, je meurs’’. Le tour venait à un public multicolore d’ouvrir les débats avec les 4 auteures gabonaises...
(Ogooue Infos 18/10/14)
L’opérateur de téléphonie mobile Airtel Gabon en partenariat avec Trace TV, la chaîne musicale internationale, a procédé ce vendredi à Libreville au lancement officiel du concours de musique mobile dénommé Airtel Trace Music Star. Le concours se déroulera dans 13 pays africains dans lesquels l’opérateur de téléphonie mobile est implanté. ‘’Ce concours de chant uniquement accessible par téléphone portable a été conçu pour permettre aux jeunes de réaliser leurs rêves à devenir des stars à travers une plate-forme d’échange robuste’’, précisent les organisateurs. La première phase du concours mettra en compétition les talents de chaque pays. Au Gabon, les 5 meilleurs chanteurs s’affronteront lors d’une émission TV et le vainqueur choisi par un jury composé de professionnels du divertissement et...
(Gabon Eco 17/10/14)
Les inscriptions à ce challenge littéraire seront ouvertes le 5 janvier et closes la 4 avril prochains. Les lauréats seront connus le 27 juin 2015. Comme l’an dernier, les éditions Amaya organisent le concours littéraire qu’elles ont initié en 2013. Le thème de cette 2e édition est «la nature, préservation-là». Les candidats, notamment les jeunes Gabonais âgés de 10 à 27 ans, ont déjà été invités à réfléchir et à préparer leurs manuscrits en rapport avec ce thème, en attendant les ateliers d’écriture qui leur seront offerts gratuitement. «La communauté internationale est préoccupée par les questions de climat et de la préservation de l’environnement. Il y a un effort collectif visant à sauver notre planète de l’action anthropique. Les Editions...
(Gabon Review 16/10/14)
Co-fondateur du trio à succès des années 90 aux côtés de son frère aîné Jean Ndong et de Rosie, seule femme du groupe, Joël Mvé annonce la sortie prochaine d’un single intitulé : «Vous gagner me reste». 8 années de silence et d’isolement à Bordeaux au centre de la France….Cette période, longue et pénible, semble désormais appartenir au passé pour Joël Mvé, membre-fondateur du groupe «Vibrations» et frère cadet du leader, Jean Ndong. Dans un teaser adressé à ses fans, il annonce son retour imminent sur la scène musicale. «Je remercie l’Éternel, mon Dieu, qui m’a donné la force de pouvoir vous présenter mon nouveau single. Bientôt la sortie officielle ! J’espère vous revoir par la grâce de Dieu…. Que...
(Gabon Review 09/10/14)
«Pour Dieu et pour la science. Vie et œuvre d’André Raponda-Walker», le tout dernier livre du Professeur Guy Rossatanga-Rignault, a été présenté au public, le 30 septembre dernier à Libreville, par Fondation Raponda-Walker et les éditions du même nom. La cérémonie était un véritable voyage dans le temps. La machine à voyager dans le temps existe. Elle comporte d’ailleurs une manette ’’pause’’ permettant de s’arrêter pour vivre un moment d’éternité. Pour son fonctionnement, elle nécessite quelques ingrédients. D’abord le carburant : une personnalité historique passé dans l’au-delà depuis 46 ans au moins. Ensuite, le moteur : un ouvrage de plus de 200 pages, couché sur du papier couleur sépia avec des photos couleur café. Enfin, l’habitacle qui doit nécessairement être...
(Ogooue Infos 07/10/14)
La 3e dauphine de Miss Gabon 2013, Hilary Ondo vient de hisser le vert-jaune-bleu à la plus haute marche du podium, lors du concours Miss Supranational en Biélorussie. Elle a été sacrée Miss Supranational Africa. Bonne nouvelle pour le Gabon. L’une de ses filles, Hilary Ondo a été sacrée reine de la beauté africaine lors de la 5e édition du concours Miss Supranational en Biélorussie, en imposant son charme devant ses concurrentes du continent. Ce n’est pas tout. Grâce à son élégance et son éloquence, elle a été portée à la 5e place sur le plan mondial. Ce n’est pas surprenant. Les filles gabonaises sont très belles.
(Gabon Eco 01/10/14)
Dans le cadre de la préservation des valeurs culturelles du pays notamment des langues vernaculaires menacées de disparaître au détriment du français, la langue de la colonisation, le Gabon pourrait très bientôt se doter de trois langues nationales supplémentaires tant les discussions pour la réussite de ce projet vont bon train. Les discussions pour l’instauration des langues Fang, Omiéné et Téké comme langues nationales au Gabon en plus de la langue française parlée par tous vont bon train, à en croire nos confrères de la « Grogne d’Afrique», journal panafricain d’informations, d’analyses et d’investigations qui rapporte les faits. Selon la source qui indique qu’il s’agit pour les autorités de conserver les us et coutumes mais aussi d’affiner l’identité culturelle du...
(Xinhua 29/09/14)
LIBREVILLE(Xinhua) -- Marginale il y a quelques années, la cuisine chinoise est passée de l' effet de curiosité à un effet de mode à Libreville où les restaurants chinois supplantent à pas de géant les traditionnels restaurants européens avec leurs menus raffinés mais trop chers. La nuit est tombée depuis quelques heures au quartier Louis dans le premier arrondissement de la capitale gabonaise. C' est le quartier latin de la gastronomie à Libreville. Un rutilant 4X4 grand standing vient de stationner dans un minuscule parking. Un couple en tenue plutôt relaxe descend. Direction chez Weng, un réputé restaurateur chinois. "Un vendredi soir sur trois, je viens ici en famille profiter des saveurs de la cuisine chinoise", confie Emile Mouloungui, patron...
(Gabon Actu 26/09/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le professeur Guy Rossatanga-Rignault, enseignant et écrivain, annonce avoir publié un nouveau livre consacré à la vie et l’œuvre d’André Raponda-Walker, un des plus grands intellectuels gabonais et homme des sciences. L’œuvre est intitulée « Pour Dieu et pour la science. Vie et œuvre d’André Raponda-Walker ». Elle sera présentée et dédicacée mardi prochain en fin d’après midi à l’Institut français de Libreville. Le livre est dédicacé par le Pr Patrick Mougiama Daouda, linguiste à l’Université Omar Bongo (UOB) où enseigne également Guy Rossatanga-Rignault. André Raponda-Walker (1871-1968) fut un prêtre et un écrivain gabonais qui rassembla de nombreuses informations sur la culture et la vie des peuples du Gabon au cours de sa longue existence. Fils...
(Gabonews 17/09/14)
Initié par le Ministère de l’Education nationale, il y a plus de vingt ans aujourd’hui, le projet de construction de la deuxième bibliothèque multimédia de l’université Omar Bongo (UOB) n’est pas prêt d’être livré. Relancé en fanfare il y a deux ans par l’ancien Ministre de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, le chantier s’est vite essoufflé à moins d’un an de travaux. A deux semaines de la reprise des cours, on se demande bien ce que l’administration compte proposer de nouveau aux étudiants qui ont soif de performance. Voilà plus de deux décennies que le chantier censé abriter une bibliothèque moderne dans la première et la plus grande université du Gabon est à la peine. Les autorités administratives estiment avoir du...
(Ogooue Infos 12/09/14)
Libreville sera à la fête dès ce soir avec l’ouverture en pompe de la 12e édition du festival international de musique baptisé « Gabao ». Le festival international de musique Gabon s’ouvre ce jeudi soir dans la capitale gabonaise, précisément à l’institut français du Gabon. Véritable fête de musique, l’événement débute par un concert privé dont l’objectif selon Jules Kamdem, directeur du festival est de ‘’magnifier la variété de la musique gabonaise’’. Les têtes d’affiche de ce concert sont Franck Baponga, très connu du public jeune et Queen Koumb, qui vient de signer ‘’Ghmagha’’. Le festival sera surtout marqué par l’organisation pour la première du forum des cultures urbaines, lequel offrira une plateforme d’échanges, de rencontres et de renforcement des...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son spectacle, la jeune femme de 30 ans joue des percussions mais parfois il n'y a pas de musique. Les claquements des mains et des pieds qui font vibrer le sol suffisent à rythmer les mouvements. Le stepping est né aux...
(AFP 03/09/14)
Hautes de plusieurs mètres, deux imposantes défenses d'éléphant coulées dans le béton symbolisent la porte d'entrée d'un immense palais à l'abandon. "Bienvenue au Ciciba !" pouffe une gamine en haillons. Créé il y a 30 ans pour promouvoir le patrimoine culturel des peuples africains au sud de l'Equateur, le Centre international des civilisations bantoues (Ciciba), basé dans la capitale gabonaise, ne s'est jamais concrétisé malgré les millions d'euros engloutis à sa création. Quelques familles démunies squattent aujourd'hui les ruines de ce vaste chantier à l'abandon, labyrinthe...
(Gabon Eco 28/08/14)
En Avril 2013, CANAL+ AFRIQUE et CFI, partenaires engagés dans le cinéma africain, ont lancé un appel à projet pour la production de documentaires courts réservé aux réalisatrices africaines francophones, vivant en Afrique subsaharienne. Les lauréates ont bénéficié du soutien du CFI au travers de deux formations dédiées à l’écriture et au montage. Quant à CANAL+ AFRIQUE, elle leur a apporté un appui logistique à ces formations et acheté les droits de diffusion des meilleurs documentaires réalisés. Les différents documentaires seront diffusés pendant tout le mois de septembre sur CANAL + et c’est celui de la jeune réalisatrice Samantha BIFFOT qui ouvrira le bal de ces diffusion dès le 1er septembre à 18h55. Cet appui s’inscrit dans la volonté partagée...

Pages

(RFI 28/03/17)
Au Gabon, le dialogue souhaité par Ali Bongo commence ce mardi 28 mars. L’objectif affiché, huit mois après la présidentielle contestée d'août 2016, est d’apaiser les tensions politiques et sociales, mais aussi relancer l'économie. Ce mardi, les 16 membres du bureau politique paritaire seront mis en place avant une phase citoyenne où chacun pourra s'exprimer sur l'état du pays jusqu'au 6 avril. Une phase politique suivra où 150 délégués, du pouvoir et de l’opposition, débattront des sujets les plus sensibles du moment : réformes institutionnelles, réformes électorales ou encore mesures de décrispation. Pour le pouvoir, ce dialogue offre des avantages. Les sujets épineux à l'ordre du jour montrent son ouverture. Il donne aussi des garanties à la communauté internationale pour...
(Jeune Afrique 28/03/17)
En vue de la présidentielle française (23 avril-7 mai), le Gabon s’intéresse de près à deux candidats. Lors de son séjour à Paris la semaine dernière, Emmanuel Issoze-Ngondet, le Premier ministre gabonais, a rencontré un proche d’Emmanuel Macron, l’ex-ministre de droite Jean-Paul Delevoye, qui préside la commission d’investiture du mouvement En marche ! Il s’est aussi entretenu avec deux poids lourds du camp de François Fillon : Gérard Larcher, le président du Sénat, et Christian Jacob, le chef du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale. En revanche, il n’a pris aucun contact avec l’entourage de Marine Le Pen.
(Jeune Afrique 28/03/17)
À peine plus de quinze ans après la création d’Areva, en 2001, alors appelé à devenir, sous la houlette d’Anne Lauvergeon, le « grand acteur intégré du nucléaire », l’aventure atomique française est un fiasco. Faisant face à une situation financière explosive – les pertes ont atteint jusqu’à 4,8 milliards d’euros à la fin de 2014 –, le groupe a dû se résoudre en juin 2015 à un attelage d’urgence avec le groupe français EDF, appuyé par le président François Hollande : pour survivre, Areva, renfloué par l’État, va céder d’ici à la fin de l’année sa branche réacteurs à l’électricien, tout en conservant la seule gestion du cycle du combustible, de l’extraction de l’uranium au retraitement des déchets. Encore lourdement...
(Jeune Afrique 28/03/17)
Il est bien révolu le temps où le nucléaire avait le vent en poupe, dans les années 2005-2011. Les analystes les plus enthousiastes avançaient le chiffre mirifique de 30 réacteurs commandés par an. La catastrophe de Fukushima, le 11 mars 2011, voilà tout juste six ans, a mis un coup d’arrêt brutal aux ambitions du secteur : abandon de la filière en Allemagne, report sine die de l’appel d’offres sud-africain, ralentissement des calendriers de construction un peu partout dans le monde… Depuis l’accident japonais, il n’y a plus que deux ou trois appels d’offres chaque année, principalement en Inde et en Chine. Quant aux rares réacteurs de nouvelle génération qui avaient été commandés en Europe (notamment en Finlande et au Royaume-Uni...
(RFI 27/03/17)
Cela fait désormais sept mois qu'Ali Bongo a été réélu à la tête du Gabon. La coalition d'opposition autour de Jean Ping conteste toujours les résultats et demande des sanctions internationales. En février, le Parlement européen a jugé que les résultats du scrutin étaient « extrêmement douteux » et demandé à l'Union européenne de lancer des négociations avec Libreville et de prendre des sanctions en cas d'échec. Un dialogue qui s'inscrit dans le cadre de l'accord de Cotonou, qui régit les rapports entre Bruxelles et les pays africains. Mais depuis plusieurs mois déjà, l'Union européenne tente de négocier avec Libreville, sans succès visiblement. L'Union européenne a envoyé deux notes verbales au Gabon en décembre et en février. Dans ces courriers...
(La Voix de l'Amérique 27/03/17)
Les Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne gouvernance au Gabon (ROLBG) dénonce, dans une déclaration vue par VOA Afrique, la complaisance du président Ali Bongo Ondimba et de la justice gabonaise en rapport avec la mise en examen en France de la présidente de Cour Constitutionnelle Marie-Madeleine Mborantsouo. "…Le peuple gabonais exige la démission, l'interpellation et la mise en accusation de Marie-Madeleine Mborantsouo. Que Steeve Ndong Essame Ndong fasse enfin son travail de Procureur de la République. Auquel cas nous, peuple gabonais comprendrons une fois de plus la complicité des magistrats avec le pouvoir en place et la réalité d’une justice aux ordres d’un régime honnis et malfaisant", indique la déclaration signée par Geroges Mpaga,...
(RFI 27/03/17)
L'enquête dont fait l'objet en France la présidente de la Cour constitutionnelle du Gabon fait polémique. Selon des informations exclusives du «Canard enchaîné» et de RFI, Marie Madeleine Mborantsuo serait dans le viseur du Parquet financier depuis trois ans. Elle est soupçonnée notamment de détournements de fonds publics et blanchiment en bande organisée. L’opposition monte au créneau. Des sommes importantes ont été saisies en liquide en France ou sur des comptes bancaires à Monaco. L'opposition monte au créneau et voit dans cette affaire une preuve de la partialité de cette institution qui avait confirmé l'an dernier, la victoire contestée du président Ali Bongo. Il n'y a rien à attendre de la Cour constitutionnelle, explique à RFI Jean Gaspard Ntoutoume Ayi,...
(RFI 27/03/17)
Au Gabon, la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI) a affirmé dans un communiqué publié vendredi 24 mars avoir transmis au procureur de la République, pour la mise en mouvement de l’action publique, les dossiers de quatre personnes physiques ou morales, dont les enquêtes sur les détournements des deniers publics sont entièrement bouclées. Une annonce qui doit susciter la peur auprès des anciens et nouveaux gestionnaires des biens publics. Créée en 2002 sous la houlette du FMI et de la Banque mondiale pour traquer les grands criminels financiers, la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite renvoyait dans la société l’image d’un lion de cirque qui ne fait peur à personne. Son dernier communiqué est un véritable changement...
(Le Figaro 27/03/17)
Souhaités par le président Ali Bongo, les pourparlers sont boudés par l'opposition, qui rejette la légitimité du pouvoir en place. Le président gabonais, Ali Bongo, lance mardi son «dialogue politique» censé relancer un pays plongé dans une crise lancinante. Les tensions liées à sa réélection en septembre ne passent pas, maintenant le Gabon dans un marasme politique, social et économique dont il n'a pas l'habitude. Officiellement, Ali Bongo l'a emporté d'une très courte tête (50,66 %) contre Jean Ping (47,24 %). Mais ce résultat a été contesté par l'opposition, pour une fois unie, mais aussi remis en cause par nombre d'observateurs, dont l'Union européenne. La mission de l'UE a évoqué des «anomalies» à même de «remettre en cause» la sincérité...
(L'Equipe 25/03/17)
En reconstruction après le fiasco de la CAN 2017, le Gabon a seulement pu arracher le nul en Guinée lors d'un amical (2-2). Organisateur de la CAN il y a deux mois, mais éliminé dès la phase de groupes, le Gabon est en phase de reconstruction. Ce vendredi, il a arraché un nul en Guinée, après un joli match (2-2). Le Bordelais Kamano a ouvert le score pour les locaux. Juste avant la pause, Bouanga (Tours) a égalisé grâce à une faute de main du gardien Aziz Keita. Le Toulousain Sylla a redonné l'avantage au Syli National, d'une pichenette astucieuse à la 87e. Mais Bouanga, encore lui, a déposé un coup franc sur la tête de l'ancien Auxerrois Ndong (89e).
(Le Monde 24/03/17)
Le premier ministre gabonais Emmanuel Issoze Ngondet, de passage à Paris, déplore le boycottage de Jean-Ping, candidat malheureux à la présidentielle de 2016. Propos recueillis par Cyril Bensimon Au Gabon, le dialogue politique voulu par le pouvoir doit s’ouvrir mardi 28 mars. Celui-ci se tiendra sans Jean Ping, le principal opposant du pays, qui se considère toujours comme le président élu. La crise politique née de la réélection contestée d’Ali Bongo n’est donc pas terminée, comme a pu le constater le premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, lors de son séjour à Paris, où les partisans de Jean Ping ont manifesté sur les lieux de chacun de ses déplacements. Entretien. Le dialogue politique, qui va s’ouvrir sans Jean Ping, n’est-il pas...
(RFI 24/03/17)
La présidente de la Cour constitutionnelle gabonaise Marie-Madeleine Mborantsuo est sous le coup d’une enquête en France pour des mouvements de fonds suspects. Une affaire pour le moins embarrassante. La justice française s’intéresse de près au patrimoine de Marie-Madeleine Mborantsuo. La puissante présidente de la Cour constitutionnelle gabonaise est soupçonnée de recel de détournements, soustraction ou destruction de fonds publics et blanchiment en bande organisée. L’enquête préliminaire est menée par le parquet national...
(RFI 24/03/17)
Fin de la grève dans l'entreprise pétrolière Maurel and Prom, au Gabon. Le syndicat ONEP avait lancé un mouvement social au sein de la société française, il y a un mois. Il réclamait notamment des primes suite à l'arrivée d'un nouvel actionnaire majoritaire. La tension avait culminé avec l'expulsion, sans ménagement, de grévistes du site ONAL par les forces de l'ordre. Depuis, le syndicat exigeait la démission du directeur. Finalement, l'accord signé mercredi, maintient Christophe Blanc à son poste. Les salariés ont obtenu la fin d'un projet de licenciement de onze travailleurs, mais l'accord s'est signé sans l'ONEP, exclu des négociations depuis une dizaine de jours.
(Le Parisien 24/03/17)
Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé vendredi la vente de ses activités dans le pétrole et le gaz onshore (terrestre) au Gabon à une société de l'américain Carlyle pour 587 millions de dollars. Shell a précisé dans un communiqué que, ce faisant, il cédait la totalité de ses actifs terrestres dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, à savoir cinq champs et des participations dans quatre autres champs que la major n'exploite pas directement. Les activités transférées comprennent aussi un oléoduc entre Rabi et Gamba et le terminal pétrolier de Gamba sud. Ces champs ont permis en 2016 la production de 41.000 barils équivalent-pétrole par jour. L'acheteur est Assala Energy Holdings, qui appartient à la société d'investissement Carlyle...
(Jeune Afrique 24/03/17)
La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) infléchit sa politique monétaire, en relevant son taux directeur de 50 points de base, au terme de son premier comité de politique monétaire de l’année, tenu le 22 mars. Une première depuis 2008. La Beac infléchit sa politique monétaire. Elle a relevé son taux directeur de 50 points de base le 22 mars, au terme de son premier Comité de politique monétaire (CPM) de l’année. Le taux d’intérêt des appels d’offres (TIAO) — l’un de ses taux directeurs — remonte ainsi à 2,95%. Dans le sillage de la crise des subprimes, la banque centrale commune au Cameroun, au Gabon, au Congo, à la République Centrafricaine, au Tchad et à la Guinée Equatoriale...
(RFI 23/03/17)
La région d'Oyem dans le nord du Gabon n'a plus de procureur. Fabrice Afane Allogo a été suspendu pour trois mois par sa hiérarchie. Dans un document authentifié par RFI, le procureur général près la Cour d'appel d'Oyem écrit qu'il s'est « illustré par une insubordination hiérarchique caractérisée, des absences injustifiées, des procédures irrégulières et des saisies illégales de grumes ». Il ne sera pas payé pendant sa suspension. Une affaire sensible dans une région où les richesses notamment en bois suscitent beaucoup de convoitise. Certains médias gabonais donnent une image sulfureuse du procureur d'Oyem. Le magistrat est présenté comme un flambeur, un arrogant ayant le goût du luxe et sans respect pour ses supérieurs. Sa suspension serait liée à...
(L'Equipe 22/03/17)
Les trois surfeurs bretons de «Lost in the Swell» continuent leurs aventures au Gabon. Découvrez le quatrième épisode de leur périple dans lequel ils naviguent au milieu des baleines et parcourent le pays, non sans difficulté, sur leurs fatbikes. «Lost in the swell», ce sont les aventures de trois surfeurs bretons (Ewen, Ronan & Aurel) en quête de vagues et de rencontres autour du monde. A la suite de leur expérience sur une île déserte "Des Iles Usions" ils embarquent sur “Gwalaz”, pour réaliser un tour complet de la Bretagne, avant d'aller explorer les Iles Salomon situées dans le Pacifique. Depuis un nouveau projet a vu le jour, cette fois-ci l'exploration s'est faite en « Fat bike » le long...
(La Voix de l'Amérique 21/03/17)
Dynamique Unitaire et trois autres mouvements fustigent la suspension de la Conasysed et exigent l’annulation de l’arrêté ministériel accusant la fédération syndicale de violences et trouble à l'ordre public. La puissante fédération syndicale gabonaise Dynamique Unitaire - regroupant une quarantaine de syndicats de l’administration publique -, le Syndicat de l’Education Nationale (Sena), l’ONG Educaf Gabon et une plateforme d'étudiants et d'élèves se sont réunis pour contester ...
(RFI 21/03/17)
Au Gabon, les principaux syndicats sont en colère suite à l'interdiction des activités de la Conasysed, le principal syndicat de l'éducation nationale à l'origine d'une grève qui dure depuis cinq mois. Les dirigeants de la Conasysed ont rejeté cette décision. Dimanche, c'est le président de Dynamique unitaire, Jean Remy Yama qui a appelé à la solidarité syndicale en boycottant toute rencontre avec le gouvernement tant que la sanction contre la Conasysed n'est pas levée. Dimanche dans la soirée, le ministre de l'Education nationale, Florentin Moussavou a expliqué pourquoi cette coalition syndicale a été interdite.
(La Voix de l'Amérique 21/03/17)
Les petits Gabonais vont-ils perdre leur année scolaire à cause d'une grève illimitée dans l'éducation nationale ? Comme dans d'autres pays africains, les autorités s'activaient lundi à dissiper le spectre d'une "année blanche", après avoir interdit d'activité une confédération syndicale d'enseignants grévistes. Gabon, mais aussi Cameroun, Tchad et Centrafrique: les risques d'une année scolaire non-validée faute d'heures de cours suffisantes existent dans plusieurs pays d'Afrique centrale, sur fond de crise économique et de tensions politiques. Le problème éducatif se pose surtout au Gabon, en proie à des crispations post-électorales depuis la réélection contestée du président Ali Bongo en août dernier face à son rival Jean Ping. Le Gabon affiche l'un des taux de scolarisation les plus élevés d'Afrique subsaharienne (96%,...

Pages