Gabon | Africatime
Vendredi 24 Février 2017

Gabon

(Infos Gabon 13/02/17)
La Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS) du Gabon est un établissement public soumis aux règles de gestion de droit privé avec comme tutelles les ministères du Travail et celui des Finances. Elle est dirigée par le Pr Michel Mboussou. Son ancien collaborateur l’accuse de montage financier douteux et de détournement de fonds alloués aux Gabonais économiquement faible (GEF). Siméon Francis Ekogha, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a fait ces révélations sur sa page Facebook. Les informations qui seront ensuite relayées dans la presse. Mais, jusqu’à ce niveau, rien d’intéressant étant donné que le DG de la CNAMGS n’a pas réagi. Le débat va prendre d’autres proportions et engendrer une polémique quand une dame va rentrer...
(APA 13/02/17)
La Banque gabonaise et française internationale, BGFI Bank, a été victime d’une grande fraude à la carte Visa prépayée, a appris APA lundi auprès de cette institution bancaire. «Notre filiale BGFIBank Gabon a été victime d'une fraude sur les cartes Visa prépayées. L'alerte a été donnée à temps ce qui a permis de stopper rapidement les intentions des hakers », déclare la banque dans un communiqué dont APA a reçu copie. Selon les responsables de ce holding financier, le plus important de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) avec un total de bilan estimé à plus de 4000 milliards de FCFA en 2016, « une enquête est ouverte au Gabon et à l'international pour déterminer l'origine et...
(Gabon Actu 13/02/17)
Le président de l’Union pour la nouvelle République (UPNR), Louis Gaston Mayila, a, dans un poste sur son compte facebook reprécisé ses conditions pour participer à un dialogue politique. « Nous proposons un vrai dialogue, intensif, impartial, et ouvert à tous les gabonais, arbitré par l’ONU, l’Union Européenne et l’Union Africaine », a-t-il écrit au nom de son parti. « L’Union pour la nouvelle République (UPNR) par ma voix, lors de la célébration de son 10ème anniversaire, a confirmé la position qui est la nôtre depuis le mois de septembre 2016 : nous n’irons pas à un dialogue à l’initiative d’Ali Bongo! », a-t-il rappelé. Contacté au téléphone par Gabonactu.com depuis l’Afrique du sud où il séjourne, Louis Gaston Mayila...
(Gabon Actu 13/02/17)
Connu pour être un proche de l’ancien directeur de cabinet du président de la République, Hervé Ndong est entendu depuis plusieurs heures au B2. Tout porte à croire que son audition entre dans le cadre de l’«Opération Mamba». Décidée par le président de la République au terme de son premier mandat et lancée il y a un peu plus d’un mois, l’«Opération mamba» semble ne pas avoir fini de faire des victimes. Après l’interpellation d’anciens hauts cadres de l’administration publique, à l’instar de Magloire Ngambia, Etienne Dieudonné Ngoubou et Blaise Wada, le tour est venu pour d’autres personnalités, pourtant réputées proches du pouvoir de s’expliquer devant les enquêteurs. Parmi elles, Hervé Ndong Nguema, le président de l’ONG Convergence. Présenté comme...
(Gabon Actu 13/02/17)
Par décret présidentiel, une commission paritaire (majorité et opposition), chargée de préparer le futur dialogue national inclusif voulu par le président de la république gabonaise Ali Bongo Ondimba pour apaiser le climat politique et reformer les institutions, sera mise en place dans les prochains jours, selon des sources concordantes. Cette commission serait composée de 40 membres. 20 commissaires pour la majorité et 20 autres pour le compte de l’opposition. « Il est clair que certaines grosses légumes de l’opposition seront dans cette commission », a confié à Gabonactu.com une source bien introduite qui ne donne pas plus de détails. La participation de la société civile au futur dialogue n’a pas été confirmée. Juste après sa réélection contestée à l’issue de...
(APA 13/02/17)
APA – Douala (Cameroun) - Un sommet ordinaire des chefs d’Etat de la Communauté économique monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) se tient vendredi à Oyala, en Guinée équatoriale, sur convocation du président en exercice de l’organisation, Obiang Nguema Mbasogo, a appris APA lundi de sources concordantes. Ce sommet intervient deux mois après le sommet extraordinaire de la CEMAC tenu à Yaoundé au Cameroun, sur convocation du président Paul Biya. Outre la participation des six dirigeants de la sous-région, ces assises avaient enregistré la présence de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde et du ministre français de l’Economie et des Finances Michel Sapin. Le sommet avait débouché sur des résolutions fortes, notamment la non-dévaluation du Franc CFA...
(Agence Gabonaise de Presse 11/02/17)
L’exploitant forestier Rougier Gabon fournira des grumes aux unités de transformation de bois installées sur la zone économique spéciale de Nkok (site situé à 27km de Libreville), indique un communiqué parvenu à l’AGP, vendredi. L’accord de partenariat a été signé ce vendredi entre Gabon special économic zone (GSEZ), en charge de la gestion de cet espace économique et l’entreprise forestière Rougier. Selon l’accord, la société forestière fournira à partir de mercredi prochain des grumes d’Okoumé. La société s’est engagée à fournir annuellement 110.000 m3 d’Okoumé pour une durée de sept ans. Ce partenariat entre GSEZ et Rougier s’inscrit dans le cadre d’une politique qui valorise la transformation locale du bois sur une chaine de valeur complète (Bois légal du Gabon...
(Gabon Actu 11/02/17)
La compagnie pétrolière Addax Petroleum a annoncé dans un communiqué qu’elle recrute un responsable des services généraux bilingue (anglais et français) qui cumule 7 ans d’expérience dans un tel service. Les prétendants doivent avoir des reins solides. Bac plus 5 dans une filière technique ou commerciale et avoir travaillé durant 7 ans dans le contrôle des coûts et la gestion des équipes. Les annonces de ce genre sont devenues très rares dans le secteur pétrolier durement frappé par la lourde chute des cours du baril de pétrole. Au Gabon, Addax Petroleum, société à capitaux chinois, est l’un des opérateurs qui portent encore l’espoir de l’aventure pétrolière du pays où aucune découverte majeure n’a été réalisée depuis plusieurs années. Addax et...
(Agence Gabonaise de Presse 11/02/17)
L’ancien vice-président du Centre des Libéraux réformateurs (CLR) chargé de l’implantation et de l’inspection, Alexandre Désiré Tapoyo a marqué, au cours d’une conférence de presse organisée mercredi à Libreville, son étonnement et son regret à la suite de son exclusion définitive, le 10 août 2016, de ce parti politique de la majorité. Au cours de cette conférence de presse, Alexandre Désiré Tapoyo a commenté plusieurs sujets d’actualité parmi lesquels la Coupe d’Afrique des Nations 2017 que le Gabon vient d’abriter, la résolution de l’Union européenne sur l’élection présidentielle d’août dernier, le prochain dialogue politique voulu par Ali Bongo Ondimba, et son exclusion du CLR. S’agissant précisément de son exclusion ‘’subite et définitive’’ du CLR à la suite de sa nomination...
(Gabon Actu 11/02/17)
Le directeur général de Gabon Télécom, Abderrahim Koumaa a rendu jeudi lors d’une cérémonie dédiée, hommage à 7 de ses agents bénéficiant désormais de la retraite dont un ayant passé 39 ans de loyaux services au sein de l’entreprise historique des télécommunications au Gabon. La cérémonie dédiée aux nouveaux retraités de Gabon Télécom était sobre et pleine d’émotion. Un retraité a passé 14 ans dans la boite. Les six autres quant à eux ont servi respectivement durant 30, 32, 35, 37 et 39 ans. Ces derniers ont presque grandi dans l’entreprise. Ils ont par leur abnégation et amour du travail contribué à la prospérité de l’entreprise de téléphonie mobile qui aujourd’hui est classée numéro un de la catégorie en Afrique...
(Gabon Actu 11/02/17)
Le groupe parlementaire du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) réagissant au vote le 2 février dernier d’une résolution hostile au pouvoir en place à Libreville a estimé que leurs collègues européens ont été induit en erreur par la Mission d’observation électorale de l’UE (MOE) qui n’a pas bien lue la loi électorale du Gabon. La loi N°7/96 du 12 mars 1996 portant dispositions communes à toutes les élections politiques, dispose en son article 108 « les … bulletins contenus dans l’enveloppe portant la mention vote et ceux contenus dans l’enveloppe portant la mention poubelle sont incinérés publiquement… », rappelle la déclaration du groupe parlementaire PDG dont une copie a été transmise à Gabonactu.com « Il y a donc lieu...
(Agence Gabonaise de Presse 11/02/17)
L’opérateur de la téléphonie mobile Airtel Gabon a lancé officiellement, vendredi à Libreville, une nouvelle application, dénommée ‘’Airtel Care’’, qui permet à ses abonnés d’accéder à ses produits et services et de gérer leurs comptes depuis leur téléphone portable. Cette nouvelle application, qui signifie en français ‘’prendre soin’’, offre la possibilité aux 1.200 millions d’abonnés d’Airtel de bénéficier d’un accès direct à l’ensemble de ses offres et services. Elle permet aussi à chaque client d’Airtel de gérer son compte depuis son téléphone portable. Avec cette application, qui est utilisable dans tous les pays où Airtel est implanté, les clients de cet opérateur pourront acheter tous leurs forfaits (appels, SMS et internet) et effectuer leurs transactions Airtel money. Ils pourront également...
(Les Afriques 11/02/17)
La nouvelle équipe de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), désignée il y a quelques mois par les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), a pris fonction. Le nouveau gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, de nationalité tchadienne, et son équipe ont pris fonction au siège de la Banque centrale à Yaoundé. Une installation qui ouvre une nouvelle ère pour cette institution d’émission. Outre le gouverneur, les autres membres du gouvernement sont également en poste. Il s’agit du Camerounais Dieudonné Evou Mekou, vice-gouverneur, du Gabonais Désiré Guedon, secrétaire général, du Congolais Cédric Ondaye Ebauh, directeur général de l’exploitation, et du Centrafricain Bienvenu Marius Roosevelt Feimonanzoui,...
(Gabon Actu 11/02/17)
Le prochain sommet de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) se tiendra le vendredi 17 février 2017 à Oyala, en République de Guinée Equatoriale, annonce l’institution communautaire dans son site internet. Le sommet a été convoqué par le président de la Guinée Equatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo en sa qualité de président en exercice de la CEMAC ; Selon le communiqué, plusieurs dossiers liés à l’intégration économique et destinés à accélérer la sortie de crise en zone CEMAC figureront à l’ordre du jour. Dans cette perspective, la 31èmeSession Ordinaire du Conseil des Ministres de l’Union Économique de l’Afrique Centrale (UEAC) se tient du 07 au 15 février 2017 au Grand Hôtel de DJIBLOHO, indique la CEMAC. Les...
(Agence Gabonaise de Presse 11/02/17)
Le ministre gabonais de la Culture, Alain-Claude Bilie-By-Nze a assisté jeudi, à Casablanca, la capitale économique du Royaume du Maroc à l’ouverture du Salon international de l’édition du livre (SIEL) qui enregistre la participation 700 éditeurs provenant de 54 pays. M. Bilie-By-Nze encadre les maisons d’éditions gabonaises Amaya, les éditions Ntsame et Raponda Walker présentes également à ce rendez-vous littéraire de Casablanca. Deux écrivains gabonais sont aussi de la partie, il s’agit de Jean Divassa Nyama et d’Eric Joël Bekalé. Inauguré jeudi par le Prince régent Rachid Moulay, le SIEL est le premier événement culturel consacré au livre en Afrique du nord. Il est attendu à ce salon plus de 350.000 visiteurs. Le 23ème SIEL réserve un place de choix...
(Agence Ecofin 10/02/17)
Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Graine qui vise à émanciper le Gabon de la dépendance alimentaire, le président de la République (photo) a décidé de subventionner les activités des membres des coopératives agricoles, en vue de les aider à soutenir leur engagement dans ce programme. Cette prime d’incitation à l’effort, instituée depuis un an et qui s’élève à 100 000Fcfa par membre de coopérative, a été versée jusqu’ici à 108 coopératives des six provinces où le programme a déjà été lancé. «Le programme Graine a démarré dans l’Ogooue-Ivindo en mars 2015 et se déroule très bien. Plus de 4000 hommes et femmes de tous âges, sont engagés dans près de 170 sociétés réparties sur l’ensemble...
(Boursier 10/02/17)
Rougier, qui a publié hier soir son chiffre d'affaires annuel, annonce ce vendredi avoir signé un contrat majeur avec Gabon Special Economic Zone (GSEZ). Selon les termes de l'accord, Rougier fournira à compter du 15 février 2017 des grumes d'Okoumé destinées aux industriels installés dans la Zone Économique Spéciale (ZES) de Nkok au Gabon, dont GSEZ est en charge de l'aménagement et de la gestion. Rougier s'est engagé à livrer annuellement 110 000 m3 d'Okoumé, pour une durée de sept ans. Cet accord de partenariat doit permettre de franchir des étapes importantes dans le développement de la transformation de la matière première bois au Gabon. Ce partenariat entre GSEZ et Rougier s'inscrit dans le cadre d'une politique qui valorise la...
(Infos Gabon 10/02/17)
Dans un communiqué, la société Satram cofondée par les familles Jakhoukh et Alj affirme que le mandat de Mohamed Aït Ben Ali est toujours en cours et ne «souffre d’aucun vice légal». A la suite du communiqué du groupe marocain Satrammarine annonçant l’arrestation à Libreville de Mohamed Aït Ben Ali, le directeur général de Satram Gabon, les familles détentrices de Satram SA ont tenu à faire une mise au point. But : mettre fin à la «campagne de dénigrement» sur la société Satram SA et ses dirigeants et «informer autrement l’ensemble des parties intéressées (et) les ayant-droits de feu Alj Ahmed et de feu Jakhouhk Lahcen, co-fondateurs de la société SATRAM SA, société de droit gabonais», selon le communiqué publié...
(Jeune Afrique 10/02/17)
Au Gabon, alors que la CAN vient de se terminer, le gouvernement doit s'atteler à régler les problèmes sociaux du moment. Depuis plusieurs mois, le pays connaît des mouvements d'humeur dans divers secteurs : poste, éducation, justice, santé, secteur pétrolier. Le gouvernement a pu éteindre plusieurs incendies sociaux en obtenant notamment des accords avec les salariés de la Poste puis de l'entreprise pétrolière Shell. Mais plusieurs dossiers restent brûlants. Le bras de fer est musclé dans le secteur scolaire. Le ministère ...
(Agence Ecofin 10/02/17)
En Afrique subsaharienne, les pertes occasionnées par la pêche illicite et non réglementée sont estimées à 1,5 milliard de dollars par an. Au Gabon, une étude a révélé que 20% des quantités de thon vendues dans le monde proviennent du pays et sont capturées de manière illicite. C’est cette raison qui a poussé la FAO à signer avec le Gabon le 9 février 2017, le Programme de coopération technique (TCP) en vue de lutter contre cette activité. Selon Helter Mutela, représentant résident de la FAO au Gabon, «l’objectif est de permettre aux pays en développement de bénéficier d’un soutien rapide pour établir les stratégies et les plans d’actions nationaux pour améliorer la conformité avec cet accord international contraignant». Le projet...

Pages

(Gabon Review 09/01/17)
Estimant être mis à l’écart de la fête du football qui démarre bientôt dans leur localité, les populations vivant dans les villages attenants au stade d’Oyem ont interpelé le président de la République. Ils regrettent la non-matérialisation des engagements du gouvernement. A moins d’une semaine du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations (Can), dans les villages avoisinants le stade d’Oyem, l’heure est loin d’être à la fête. Les ressortissants d’Assok-Ngomo 2, Assok-Ngomo 1, Sougoudzap, Medoumou 1, Abang, medoumou 2, Yanaga et Adzap-Nye se sentent écartés de l’évènement et regrettent la non-matérialisation des engagements du gouvernement. Ils ont d’ailleurs tenu à interpeller le président de la République, «le seul à pouvoir faire bouger les choses pour la réalisation des...
(Gabon Review 06/01/17)
La deuxième phase de la cérémonie des vœux au chef de l’Etat et à son épouse, le 4 janvier à Libreville, a enregistré les vœux des représentants du gouvernement, des institutions de la République, des organisations syndicales, religieuses et patronales : tous orientés vers le dialogue national, le développement efficient du Gabon, la paix et le vivre-ensemble. «Tir groupé» ! C’est ainsi que l’on pourrait qualifier la deuxième phase de la cérémonie solennelle de vœux au président Ali Bongo et à son épouse Sylvia, le 4 janvier à Libreville. Onze personnalités représentatives du gouvernement, des institutions républicaines, du patronat, des organisations syndicales et religieuses ont ainsi présenté les vœux de leur corporation au couple présidentiel. Dans ces discours retraçant le...
(Gabon Review 06/01/17)
Profitant de l’occasion de la présentation des vœux au président de la République, la présidente du Sénat a invité les Gabonais à reconnaître leurs erreurs et à accepter la main tendue d’Ali Bongo. Seuls gages, selon elle, d’une sérénité pour le Gabon en cette nouvelle année. A l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux de son institution au président de la République, le 4 janvier, Lucie Milebou-Mboussou, présidente du Sénat, contrairement à d’autres, n’a pas nié «les tensions politiques de toutes sortes, la rareté des financements, la forte vulnérabilité des recettes d’exploitation de nos matières premières [et] le poids de la dette extérieure» auxquels est confronté le Gabon depuis plusieurs mois. Pourtant, la sénatrice s’est dite convaincue que seul...
(Gabon Review 06/01/17)
Convoqués par le ministre de l’Intérieur, le 4 janvier dernier à Libreville, les responsables de la société de collectes d’ordures se sont vus notifier l’ultimatum de nettoyage de la ville sous les prochaines 72 heures. Excédé par le niveau d’insalubrité actuel de la capitale gabonaise, le ministre de l’Intérieur a convoqué une réunion d’urgence, le 4 janvier dernier, avec la société en charge de collecte d’ordures à Libreville. Une séance de travail au cours de laquelle Lambert-Noël Matha a donné un ultimatum de 72 heures à Averda pour assainir la ville. «La société Averda a été secoué par une grève démarré peu avant la fête de la nativité. Elle a repris du service depuis mais la situation est loin d’être...
(Gabon Review 06/01/17)
Deux semaines après l’agression mortelle à l’arme blanche d’un élève de l’établissement, le proviseur du lycée national Léon Mba a promis des mesures visant à assurer plus de sécurité aux élèves, tout en reconnaissant le tort des surveillants. Le décès du jeune Dorland Obame Ondo, élève inscrit en 5e au CES Léon Mba 2 de Libreville, aura forcément des conséquences sur la gestion de l’établissement, et partant, dans tout le complexe scolaire. L’agression à l’arme blanche de cet élève de 15 ans par un de ses condisciples, a prévenu Jean Baptiste Obouri, le proviseur du lycée national Léon Mba, l’amènera à «secouer le cocotier», pour dégager les responsabilités de chacun des agents du complexe. En ligne de mire : les...
(Agence Ecofin 05/01/17)
Le ministre de l’Economie numérique, de la communication, de la culture et des arts et porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie By Nze (photo), vient de publier une note qui lève certaines incompréhensions au sujet de trois dispositions du nouveau code de la communication en vigueur depuis le 2 janvier 2017. D'abord sur les questions de l’anonymat et de l’usage du pseudonyme qui soulèvent des inquiétudes au sein du landerneau médiatique, Bilie By Nze explique que depuis le 2 janvier, le droit à l’anonymat et celui de faire usage d’un pseudonyme restent reconnus par les textes, mais seront désormais encadrés. A cet effet, explique le ministre, le Code impose que celui qui signe son article d’un pseudonyme l’ait déposé au préalable...
(Gabon Actu 04/01/17)
La Convention nationale des syndicats de l’éducation nationale (CANASYSED) réunie en assemblée générale mardi à son siège d’Awendje à Libreville a décidé de reconduire sa grève générale illimitée qui provoque des graves perturbations dans le fonctionnement du secteur publique de l’éducation nationale. La mobilisation était très faible lors de cette AG et pourtant les dirigeants de cette principale centrale syndicale ont unanimement décidé de reconduire la grève. Ils reprochent au gouvernement de faire la sourde oreille sur ses revendications...
(Gabon Review 04/01/17)
A l’instar de quartiers de la capitale gabonaise, la zone Pk7-Nkolengum, notamment l’axe menant vers les émetteurs de radio-télévision, est envahie par les ordures au grand dam des populations. L’embellie liée à la reprise de service de la société Averda se fait toujours attendre au quartier Pk7-Nkolengum, envahi par les ordures. Depuis trois semaines, en effet, ce quartier du troisième arrondissement de Libreville, où vivent près de 5000 âmes, est assailli de tas d’immondices. Les odeurs pestilentielles sont devenues le quotidien des riverains. Le constat est d’autant plus accablant que l’axe menant vers les émetteurs de radio-télévision, est quasiment impraticable car obstruée par les ordures. Pire, les ordures se retrouvent désormais devant les habitations, phénomène amplifié par le ruissellement des...
(RFI 04/01/17)
Au Gabon, la capitale croule sous le poids des ordures ménagères depuis la veille de la Noël en raison de la grève des éboueurs. Si les salaires réclamés ont été versés depuis, la société chargée de collecter les ordures ne parvient pas à dégager les montagnes de déchets qui se sont formées durant les cinq jours de contestation. Un mauvaise nouvelle à dix jours de l'ouverture de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) qui se jouera au Gabon et notamment à Libreville. Théophile est chargeur de taxi au rond-point du PK 12. Son poste de travail est envahi par les ordures : « Depuis le 24, on marche dans les poubelles », constate-t-il. Dans son box de vente de la...
(Gabon Review 04/01/17)
Avion présidentiel de notoriété publique, le Boeing 777-200 des Forces armées gabonaises a disparu des radars sans crier gare. Les recherches sont vaines pour le situer à travers le monde et rien ne filtre à son sujet. Vendu ? Mis en location ? Détruit ? L’équivalent gabonais de l’Air Force One, pour ainsi dire le Boeing 777-200 de la présidence du Gabon a disparu. On peut au moins affirmer qu’il n’a plus été vu depuis un bon moment. Ce qui ne saurait être passé sous silence lorsqu’on se souvient du tintamarre ayant suivi son arraisonnement, en février 2015 à l’aéroport d’Orly en France, les relations entre la France et le Gabon en ayant même été affectées au point de friser...
(Agence Ecofin 03/01/17)
Dans un communiqué datant du 30 décembre dernier, l’Organisation Nationale des employés du pétrole (ONEP) a réitéré ses menaces de lancer une grève illimitée à partir du 5 janvier prochain, à 23h59. Aussi, passé cette heure, elle se réserve le droit de lancer une grève d’une durée illimitée dans toutes les installations où opère la société Shell au Gabon. L’organisation syndicale a annoncé, à travers ce communiqué, que cela se déroulait conformément aux dispositions des articles 341 et 345 du Code du travail en vigueur en République gabonaise. Synclair Owona A l’attention de monsieur le Président Directeur Général Société SHELL GABON Objet : Préavis de grève illimitée. Monsieur le Président Directeur Général, Vu le climat social qui prévaut au sein...
(France TV Info 03/01/17)
Le procès du vice-président de Guinée équatoriale pour détournement de fonds publics pourrait bien en entraîner d'autres en France, notamment à l'encontre d'un homme d'État congolais et de la famille de l'ancien président du Gabon. Le cas du fils du président de Guinée équatoriale, Téodorin Obiang, accusé dans le dossier des biens mal acquis n'est pas isolé. "Ce procès pourrait en entraîner d'autres", explique Clément Le Goff sur le plateau du 20 Heures. "La justice française enquête sur les biens mal acquis en France de deux autres chefs d'État africains. Denis Sassou NGuesso, au Congo, est soupçonné d'avoir détourné une partie de la rente pétrolière de son pays, de l'argent public blanchi en France. 24 propriétés auraient été achetées en...
(Gabon Review 03/01/17)
Caché dans la valise d’une marocaine, un jeune Gabonais a récemment été arrêté à la douane de Ceuta, alors qu’il tentait de gagner l’Espagne. Si on les disait absents du nombre des migrants qui tentent chaque jour de gagner clandestinement l’Europe ces dernières années, la réalité montre qu’il en est autrement. L’on compte quelques gabonais parmi les subsahariens attendant par milliers aux frontières des pays européens, et certains de ces compatriotes ont déjà vu leur périlleux voyage s’arrêter net pour un tour à la case prison. C’est notamment ce qu’il s’est passé à la veille du réveillon du nouvel an à la frontière entre le Maroc et l’Espagne. Un Gabonais âgé de 19 ans a été arrêté à la douane...
(Gabon Review 03/01/17)
Près de dix ans après le début de cette affaire impliquant des chefs d’Etat de l’Afrique centrale, y compris le défunt Omar Bongo, la justice française a ouvert, le 2 janvier, la séance des procès. Le tour du Gabon devrait arriver. L’ouverture du procès lié à l’affaire dite des «biens mal acquis», dans laquelle sont cités des chefs d’Etats de pays de l’Afrique centrale, a eu lieu au tribunal de grande instance de Paris, en France, le 2 janvier 2017. Le premier auquel se sont intéressé les juges : Teodorin Obiang, 47 ans, fils du président de la Guinée Equatoriale, nommé vice-président de la République chargé de la défense et la sécurité en juin 2016, à l’issue de la dernière...
(Gabon Actu 31/12/16)
Nicole Assélé, ministre de la Jeunesse et des Sports a lancé des graves menaces contre les activistes qui promettre de « saboter » la 31ème édition de la CAN Total, Gabon 2017 qui se déroulera au Gabon du 14 janvier au 5 février prochain. Voici l’intégralité du communiqué lu vendredi sur Gabon Télévision (service public) par la ministre en personne : Depuis quelques temps, des informations percutantes parfois documentées font état de la préparation active par certains citoyens des actes de boycott de la 31ème édition de la phase finale de la CAN Total Gabon 2017 que notre pays abrite du 14 janvier au 5 février prochain. Des services de renseignement assermentés indiquent que ces actes de sabotage sont projetés...
(Gabon Actu 31/12/16)
L’érection de la passerelle devant permettre aux piétons du quartier populeux de Plein-Ciel (3ème arrondissement de Libreville) de traverser la route 2X2 voies baptisée « voie expresse » en toute quiétude tarde à prendre corps, les travaux sont aux arrêts et les accidents de circulation dramatiques restent récurrents dans cette zone déclarée par les pouvoirs publics comme étant « accidentogène ». L’absence de la passerelle pour piétons à Plein Ciel, station Total, occasionne des graves accidents. Et cela presque chaque mois. Un véritable danger pour les usagers pendant les fêtes de fin d’année, en l’occurrence la Saint Sylvestre. Les automobilistes roulent comme des fous à pareille période. En début novembre courant, trois accidents tragiques de circulation se sont produits successivement...
(Gabon Review 30/12/16)
Le gouvernement a mis sur pieds le Fonds de formation professionnelle. Celui-ci sera alimenté par des prélèvements auprès de sociétés, personnes morales et physiques soumises à l’impôt. Réuni en conseil des ministres le 28 décembre à Libreville, le gouvernement a volé au secours de la formation professionnelle en mettant sur pieds un fonds dédié. Ainsi, dès le 1er janvier prochain, le Fonds de formation professionnelle sera alimenté par la Contribution à la formation professionnelle (CFP), issue de sociétés et autres personnes morales soumises à l’impôt. Estimé à 0,50% de la base d’imposition, ce prélèvement concerne également les personnes physiques soumises à l’impôt, relevant de la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux, ainsi que de la catégorie des bénéfices des professions...
(Gabon Review 30/12/16)
Bien que son nouveau positionnement politique déroute quelques-uns au sein de l’opposition, le vice-Premier ministre apparaît pour certains comme une des pièces maîtresses du second septennat d’Ali Bongo. Ses initiatives et ses projets dans le domaine du logement et de l’habitat devraient permettre au président de la République de se racheter une nouvelle image auprès des Gabonais. Si toutefois ces projets aboutissent. Décrié par certains sur le plan politique, Bruno Ben Moubamba n’en étonne pas moins sur le plan administratif, précisément depuis son entrée au gouvernement. Le vice-Premier qui n’a jamais manqué de dire à qui veut l’entendre qu’il a personnellement été sollicité par le président de la République pour redresser le pays, ose tout, quitte à se faire des...
(Gabon Review 30/12/16)
L’ancien député PDG, aujourd’hui passé à l’opposition au sein du Rassemblement héritage & modernité, accuse la France, mue par le «symptôme colonial», de s’être rendue coupable de «non-assistance à peuple en danger» lors des manifestations ayant suivi la réélection d’Ali Bongo. Le «délit de non-assistance à peuple en danger», telle est la nouvelle accusation faite par l’opposition gabonaise contre la communauté internationale et particulièrement contre la France depuis ces dernières semaines. Quatre mois après la contestation populaire de la réélection d’Ali Bongo réprimée dans le sang, Michel Mboumi, membre du directoire du Rassemblement héritage & modernité (opposition), assure que la France mue par le «symptôme colonial» a bel et bien une part de responsabilité dans les évènements survenus au quartier...
(RFI 30/12/16)
Au Gabon, triste dénouement d'un conflit social qui durait depuis huit mois. Le pouvoir a déployé plusieurs dizaines de policiers pour déloger des familles qui squattaient des logements sociaux construits sous le premier mandat d'Ali Bongo. Le conflit est parti d'une incompréhension. Ali Bongo en 2009 avait promis de construire 35 000 logements durant son premier mandat. A cause de la crise, il n'en a construit que 1 300. A la veille de la dernière campagne électorale, ces logements ont été squattés par des dizaines de familles. Tous sont aujourd'hui obligés de partir par la force. Clara, la cinquantaine révolue, a vu les policiers débarquer à 7 h dans la maison qu'elle occupait depuis huit mois à Angondjé, au nord...

Pages

(Gabon Review 20/01/17)
Airtel Gabon en partenariat avec Sunu Assurances vie Gabon a lancé le 19 janvier 2017, une nouvelle offre : «Airtel prévoyance». Celle-ci est axée essentiellement sur la couverture décès, invalidité totale et définitive, mais également sur le remboursement des frais médicaux suite à un accident. L’opérateur de téléphonie mobile vient d’intégrer à ses prestations une nouvelle offre du domaine de l’assurance vie. Conçu avec le partenariat de l’entreprise Sunu Assurances, le nouveau service baptisé «Airtel prévoyance», donne la possibilité de s’assurer pour une couverture décès, une invalidité totale et définitive, ou pour le remboursement des frais médicaux suite à un accident, moyennant 500 francs CFA de cotisation mensuelle. «Notre volonté ici est d’une part de démocratiser l’assurance, qui jusqu’ici n’était...
(Agence Ecofin 19/01/17)
(Agence Ecofin) - Le Gabon et le Congo, deux pays membres de la communauté économique et monétaire d'Afrique centrale, pourraient solliciter un appui du Fonds Monétaire International en 2017, a fait savoir Lucie Villa, une des vices présidente et analyste des situations pays au sein de l'Agence de Notation américaine Moody's. Ils « font face à des pressions de liquidité, et ne sont pas encore sous un programme avec le FMI », a fait savoir Mme Villa, selon des propos rapportés par Bloomberg. L'analyste explique que ces deux pays, comme le Mozambique et la Zambie, font face à de sérieux défis de liquidité.
(Agence Ecofin 19/01/17)
Pura Vida, l’opérateur du bloc offshore Nkembe au large du Gabon, vient de conclure un accord de financement avec une entreprise spécialisée dans les opérations de forage. Selon les termes du contrat, l’investisseur financera à hauteur de 20 millions de dollars le forage de trois puits sur le périmètre et la réévaluation du potentiel du champ à travers la planification du test de production de Loba. Plus précisément, l’investisseur (dont l’identité n’a pas encore été divulguée) fournira une plateforme de forage et assurera les dépenses annexes nécessaires à la réalisation des travaux. En échange, il obtiendra une part de la production de tous les champs découverts au cours de cette campagne de forage, dès leur mise en production. Il faut...
(Gabon Review 19/01/17)
Signée en décembre dernier, la convention de prêt de la Chine en faveur de la BDEAC a été officialisée le 13 janvier. Elle est tablée sur 40 millions d’euros au profit des PME de la sous-région. Avec la signature, le 12 décembre 2016 à Beijing d’une convention de prêt sous la forme d’une ligne de crédit entre la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) et la Chine, les petites et moyennes entreprises (PME) de la sous-région devraient bénéficier de plus soutien financier. La China Development Bank (CDB) s’est engagée à renflouer les caisses de la BDEAC de 40 millions d’euros, soit plus de 26,2 milliards de francs CFA. Abbas Mahamat Tolli (BDEAC) et Zhou Qingyu, vice-président de...
(Agence Ecofin 19/01/17)
Le groupe singapourien a injecté ces fonds dans le développement de trois palmeraies dans le sud du Gabon. Cet investissement permettra de produire 250 000 tonnes d’huile de palme à l’horizon 2025. Ce qui, projette la société agro-industrielle, permettra au Gabon de devenir le leader dans le domaine de la production d’huile de palme en Afrique d’ici une dizaine d’années. Pour y parvenir, l’entreprise a acquis plus de 43 000 hectares de terres dans trois localités du sud du Gabon : Mboukou, Moutassou, et Manji. Dans ces trois localités, la multinationale développe respectivement 15 884 ha, 14 114 ha et 8300 ha de palmeraies. Soit 38 300 hectares de palmier à huile plantés sur une prévision globale de 43 300...
(Gabon Review 19/01/17)
Après avoir cédé, il y a une quinzaine d’années, la totalité de son réseau de stations-services à la compagnie sud-africaine Engen, le groupe pétrolier anglo-néerlandais va définitivement quitter le Gabon. Avec la signature imminente du contrat avec Carlyle, Shell va se désengager de tout le reste de ses activités. Un coup dur pour le Gabon qui devrait aussi voir partir d’autres grands groupes bancaires ou pétroliers ! Dans quelques semaines, la filiale gabonaise de Shell, gros pourvoyeur d’emplois au Gabon, va commencer à «battre pavillon» américain. C’est en effet le groupe américain Carlyle, basé à Washington, qui va en devenir le propriétaire. L’information a été donnée, sur son site, par l’hebdomadaire Jeune Afrique citant «un porte-parole de la filiale gabonaise...
(Agence Ecofin 19/01/17)
(Agence Ecofin) - Après le sommet extraordinaire de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) au cours duquel il avait été décidé, le 23 décembre 2016 à Yaoundé, des ajustements économiques dans la sous-région sous l’égide du Fonds monétaire international (FMI), la première réunion du Comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Cemac (Pref-Cemac), constitué des ministre en charge de l'économie des Etats-membres, s'est tenue les 16 et 17 janvier 2017 à Brazzaville, au Congo. Examinant la matrice des actions du Pref-Cemac qui constituera un cadre de référence à l’élaboration des programmes-pays que chaque Etat devra négocier avec les institutions de Bretton-Woods, le Comité de pilotage a retenu cinq piliers. A...
(Infos Gabon 18/01/17)
Accusée de contribuer à la dégradation du couvert végétal du pays, la société singapourienne Olam International apporte sa version. Deux Organisations non gouvernementales (ONG) accusent la firme singapourienne de contribuer à la déforestation du Gabon. Dans un rapport conjoint qu’elles viennent de publier, Mighty et Brainforest critiquent Olam de ne pas prendre en compte la méthodologie de l’Approche par les stocks de carbone élevés (HCSA) dans sa politique d’extension de ses plantations de palmier à huile. Pour les ONG, cette approche consiste à identifier et à éviter la déforestation des zones forestières capables ...
(Infos Gabon 18/01/17)
Avec plus de 1 200 salariés gabonais, la jeune unité d’Awala défend aujourd’hui une production estimée à plus de 8 000 tonnes d’huile de palme et de 500 tonnes d’amande. Moins de vingt mois après son lancement, l’usine de transformation de l’huile de palme d’Awala tient déjà ses promesses. Implantée dans la province de l’Estuaire, elle défend une production qui culmine déjà à plus de 8 000 tonnes d’huile de palme et 500 tonnes d’huile d’amande. Un bilan qui ferait des jaloux lorsqu’on sait que lors de la mise en service de ce site en août 2015, beaucoup ne lui prédisaient pas ce succès. Fleuron de la firme singapourienne Olam, le site d’Awala est bâtie sur une superficie totale de...
(Infos Gabon 18/01/17)
Les présidents gabonais et bissau-guinéen se sont rendus dimanche à la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, réalisée par Olam Gabon en partenariat avec l’Etat gabonais. Ali Bongo Ondimba et José Mario Vaz s’y sont rendus au lendemain du match Gabon – Guinée Bissau. C’est dans le cadre de la CAN 2017. La Zone économique spéciale (ZES) de Nkok a reçu dimanche la visite de deux invités de marque. En marge de la cérémonie d’ouverture de la 31e Coupe d’Afrique des nations de football qui se tient au Gabon, Ali Bongo Ondimba et José Mario Vas se sont rendus dans cette cité industrielle, fruit d’un joint-venture entre l’Etat gabonais et la multinationale singapourienne Olam. Le président gabonais et son homologue...
(Gabon Review 18/01/17)
Olam Gabon nourrit de belles ambitions dans la capitale provinciale de la Ngounié, qu’elle envisage placer au cœur de l’industrie de l’huile de palme dans le pays, mais également en Afrique. Présentée comme le cœur de l’activité industrielle d’Olam Gabon, la ville Mouila, dans la Ngounié, nourrit de belles ambitions dans l’activité de l’huile de palme. Déjà dotée de la plus grande usine du continent dans cette activité, la ville ambitionne ainsi, dans un horizon proche, de devenir la référence africaine de l’industrie de l’huile de palme. En effet, Olam Gabon a mis les petits plats dans les grands pour atteindre cet objectif. Bien qu’encore en phase de test, l’usine de Mouila a déjà une capacité de traitement de 90...
(Gabon Actu 18/01/17)
Le gouvernement gabonais empruntera 200 millions d’euros soit 131 milliards de FCFA auprès de la Banque africaine de développement (BAD) pour financer les reformes économiques du pays, annonce le communiqué final du conseil des ministres présidé par Ali Bongo Ondimba mardi à Libreville. « Le produit de cet emprunt est destiné au financement du Programme d’appui aux réformes économiques et financières (PAREF) engagées par le Gouvernement de la République », précise le communiqué. Depuis des années, le Gabon a engagé une politique de diversification de son économie pour éviter de subir régulièrement la fluctuation des prix des matières premières dont il est un grand fournisseur. Gaston Ella
(Agence Ecofin 18/01/17)
(Agence Ecofin) - La croissance économique de la majorité des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) devrait s’accélérer modestement de 2017 à 2019, selon les perspectives économiques publiées ce mois de janvier par la Banque mondiale (BM). Le leader de la zone, le Cameroun, part de 5,6% en 2016 à 5,7% en cette année 2017. Ce scénario, explique le BM, est dû au fait que les pays en développement comme ceux de la Cemac s'adaptent progressivement à la baisse des prix des produits de base. Le Tchad part de -3.5 en 2016 à -0.3% en 2017. Mais en 2018, ce taux va se situer à 4.7% et à 6.3% en 2019. La BM prévoit pour...
(APA 18/01/17)
APA-Brazzaville(Congo) - Le comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique Centrale(PREF-CEMAC),a arrêté cinq mesures, en vue de permettre à ses Etats membres de mettre en œuvre des ‘’actions rapides, vigoureuses, et coordonnées’’, devant mettre fin à la situation critique de leurs économies, occasionnée par la chute drastique des cours du baril de pétrole. Ces décisions ont été prises à l’issue de la session inaugurale du PREF-CEMAC tenue du 16 au 17 janvier à Brazzaville. Le comité de pilotage du PREF-CEMAC est constitué des ministres de l’économie et des finances des six pays membres de la CEMAC, des experts des structures bancaires de la sous –région. Le communiqué...
(Agence Ecofin 17/01/17)
Depuis le 12 janvier 2016, date du déclenchement de la grève par les employés de la société Shell Gabon SA une partie de la production pétrolière de Shell Gabon SA est en arrêt depuis 4 jours, soit en moyenne 22.500 barils jour. Suite à cette situation, la société Shell Gabon SA aurait déjà perdu plus de 90 000 barils, ce qui correspond à une perte financière minimale de 4,5 millions de dollars, indique l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP). Le 14 janvier dernier, une proposition de sortie de crise a été transmise au facilitateur, le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures. Un accord sur cette dernière proposition était vivement attendu par les employés ce lundi 16 janvier 2017. En...
(Jeune Afrique 17/01/17)
Cinq ans après son inauguration, la zone franche qui doit aider le pays à diversifier son économie est encore majoritairement consacrée à la transformation du bois. Elle tente de changer la donne. «Valeur ajoutée » et « diversification ». C’était le leitmotiv des officiels gabonais et des dirigeants du géant agro-industriel singapourien Olam lors de l’inauguration, le 9 septembre 2011, de la zone économique spéciale de Nkok, née de la reconversion de 1 100 ha de forêt à 30 km de Libreville. Cinq ans plus tard, chez Olam, actionnaire à 60 % de Gabon Special Economic Zone (GSEZ), qui développe cette zone franche, on défend un bilan positif. « Quatre-vingt-dix pour cent des espaces ont été vendus », se réjouit Jasveer...
(Gabon Actu 17/01/17)
Franck Baviogui, superviseur production de l’usine d’Awala, propriété du groupe singapourien Olam, située à Kango (100 km de Libreville) a déclaré devant des journalistes venus visiter son usine qu’il vise une production de plus de 100 mille tonnes d’huile de palme en 2017. « La prévision de 2017 est de 300 tonnes d’huile de palme par jour », a dit M. Baviogui à plus d’une dizaine de journalistes venus de Libreville pour une tournée de découverte des investissements du groupe Olam au Gabon. Pour ce superviseur, la production globale de l’huile de palme sera de plus de 100 mille tonnes en fin 2017. Il précise qu’Awala est actuellement l’usine la plus performante au Gabon. Depuis le démarrage de ses activités,...
(Jeune Afrique 17/01/17)
"Le contrat sera signé de manière imminente", a indiqué à Jeune Afrique un porte-parole de la filiale gabonaise du groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell, présente au Gabon depuis 1960, confirmant la revente de champs pétroliers pour un montant compris entre 600 millions et un milliard de dollars au géant américain du capital-investissement Carlyle. L’imminence de cette cession provoque l’inquiétude des 400 salariés de la filiale, qui ont menacé lundi de durcir une grève lancée le 12 janvier. Shell doit signer courant janvier un accord de vente de ses actifs au Gabon avec Carlyle, a indiqué une source à l’AFP. Une information dont Jeune Afrique a obtenu confirmation. Également candidat au rachat, le groupe français Perenco, spécialisé dans l’optimisation de la production...
(Gabon Actu 17/01/17)
Le groupe agro-industriel singapourien Olam a présenté lundi à la presse sa vaste palmeraie de 9 000 hectares érigée en partie dans une zone rocailleuse et non arable à Mandji, une localité actuellement frappée par la mévente du pétrole, principale source de revenus des populations de la région. » Vous avez ici l’exemple de la valorisation d’une terre aride grâce à des nouvelles techniques agricoles« , a expliqué Michel Ondo, directeur d’exploitation d’ Olam Mandji s’adressant à des journalistes en voyage de presse dans sa plantation. Consultant dans la mise en œuvre de cette plantation, Dieudonné Milama Mintogho a précisé que la zone où pousse désormais la palmeraie était très « aride et n’était pas classée dans la carte agricole...
(Xinhua 17/01/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Prélude à la réunion stratégique des ministres des Finances et du Plan de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), qui aura lieu le 16 janvier à Brazzaville, les experts et représentants des différents pays membres se sont réunis les 13 et 14 janvier à Brazzaville. Les experts venus également des organismes chargés des questions financières et économiques en Afrique centrale ont discuté sur les grands dossiers qui seront au menu de la rencontre ministérielle. Le programme des réformes économiques et financières de la Communauté économique et monétaire de de l'Afrique centrale sera sans doute au centre des travaux qui s'ouvriront lundi. Un comité de pilotage du programme de réformes économiques et financières (PREF-CEMAC) mis...

Pages

(Gabon Actu 10/11/16)
Le président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), Pierre Alain Mounguengui a officiellement annoncé mercredi le limogeage définitif du sélectionneur de l’équipe nationale du Gabon de football, le portugais Jorge Costa, pour insuffisance des résultats. Mounguengui a rencontré mardi la ministre gabonaise des Sports, Nicole Assélé pour lui annoncer cette décision, prise déjà depuis quelques jours par la fédération. Né le 14 octobre 1971 à Porto, au Portugal, Jorge Costa, ancien défenseur portugais était à la tête de la sélection nationale gabonaise depuis mars 2014. Il avait succédé à son compatriote Paolo Duarte reparti entrainer de nouveau le onze national du Burkina Faso. Le match nul (0-0) le 8 octobre dernier à Franceville au sud est du Gabon contre...
(Afrik.com 10/11/16)
Plusieurs fois annoncé proche de la sélection du Gabon au cours des derniers mois, Patrice Carteron vient de rompre son contrat avec Wadi Degla. L’occasion idéale pour le Français de succéder sur le banc des Panthères à Jorge Costa, "suspendu" la semaine dernière. Et si Patrice Carteron retrouvait le banc d’une sélection nationale ? A la tête du Mali qu’il a conduit à la 3e place de la CAN 2013, le technicien français se verrait bien désormais goûter à nouveau à la compétition du 14 janvier au 5 février prochains. "Cela m’intéresserait effectivement de disputer une nouvelle CAN", a concédé le vainqueur de la Ligue des champions 2015 avec le TP Mazembe dans les colonnes de So Foot. Alors que...
(AFP 10/11/16)
Le prochain vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), organisée au Gabon du 14 janvier au 5 février, empochera 4 millions de dollars (3,7 M EUR), contre 1,5 million de dollars auparavant, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF) mercredi. L'instance africaine a, en effet, augmenté l'ensemble des dotations des compétitions qu'elle organise, la CAN bien sûr, mais aussi la Ligue des champions africaines ou la Coupe de la confédération, pour les gagnants comme pour les équipes éliminées en cours de compétition. La plus grosse progression concerne la CAN disputée tous les deux ans entre les sélections africaines. Avec quatre millions de dollars à partir de 2017, la rétribution du vainqueur augmente de 166%. Le club vainqueur de...
(Afrik.com 10/11/16)
Malgré 24 heures de repos supplémentaires qui lui avaient été accordées, Didier Ibrahim Ndong manquait encore à la séance d’entraînement de la sélection du Gabon mercredi sans raison valable bien que le joueur de Sunderland soit présent au pays. Désireuse de remettre de l’ordre, la Fédération vient d’exclure le milieu de terrain du rassemblement à trois jours d’un match capital face au Mali. La Fédération gabonaise (Fegafoot) a décidé de dire stop ! Après avoir fermé les yeux pendant des années sur les divers manquements commis par ses internationaux (rassemblements séchés, retards conséquents, etc.), l’instance compte bien remettre de l’ordre chez les Panthères. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui aurait conduit la semaine dernière à la "suspension" du sélectionneur Jorge...
(Gabon Actu 10/11/16)
Les travaux du stade d’Oyem qui recevra les matchs du groupe C lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total Gabon 2017) sont arrêtés depuis le 7 novembre suite à une grogne des paysans vivant proche du nouveau stade, annonce le journal gabonais en ligne Gaboneco.com La colère des populations des villages Sougoudzap ville, Abang et Koumassi, qui habitent respectivement situés à 2,6 et 8 km du futur stade s’explique par le fait qu’elles ne bénéficient pas toujours du courant électrique, en dépit d’une promesse non tenue par le Gouvernement. Les populations estiment qu’il est anormal qu’elles vivent cette fête du football dans l’obscurité alors que leur contrée abrite les manifestations. En avril 2016, Guy Bertrand Mapangou Ministre de...
(Jeune Afrique 09/11/16)
Lassés d’attendre le versement de leurs salaires et de leurs primes, les footballeurs professionnels gabonais sont à bout et, dans leur majorité, envisagent de faire grève, le 19 novembre, à l’occasion de la première journée du championnat de Ligue 1. Sur les 14 clubs de l’élite, seuls l’AS Pélican, l’AS Mangasport et le CF Mounana, le champion en titre, paient à peu près régulièrement leurs joueurs. Le retard moyen pour les onze autres clubs est de sept mois, mais certains n’ont pas versé le moindre franc CFA depuis près d’un an. Des joueurs gabonais et même étrangers, joints par JA, ont confirmé ne pas manger à leur faim tous les jours et être obligés d’emprunter de l’argent afin de subvenir...
(AFP 05/11/16)
Le sélectionneur portugais du Gabon, Jorge Costa, a été suspendu de ses fonctions à presque deux mois du match d'ouverture de la Coupe d'Afrique des nations 2017 à Libreville, et remplacé par son compatriote José Garrido, a indiqué vendredi la Fédération gabonaise de football (Fégafoot). L'annonce s'est faite en deux temps. La Fégafoot a d'abord annoncé le report de la conférence de presse que Costa devait donner vendredi matin. "Le sélectionneur national par intérim José Garrido animera une conférence de presse ce samedi 5 novembre 2016 à 10h00", a-t-elle ensuite annoncé sur sa page Facebook. En poste depuis 2014, Costa fait les frais des résultats en demi-teinte du Gabon, à l'image du premier match de qualification pour le Mondial-2018 contre...
(BBC 05/11/16)
Après le limogeage du Portugais Jorge Costa pour insuffisance de résultats, le nom de l'entraîneur français Rolland Courbis, actuellement sans contrat, est souvent évoqué pour la direction de la sélection nationale gabonaise. Les dirigeants de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) pensent que l'ancien international français, entraîneur et animateur de radio, a le profil de l'emploi. Courbis est libre de tout engagement depuis son départ de Rennes, un club de Ligue 1 française. Il occupait depuis janvier 2016 le poste de conseiller sportif du président du Stade rennais, René Ruello. En entendant la désignation de leur futur sélectionneur, les Panthères gabonaises sont menées par l'actuel directeur technique national de la Fégafoot, le Portugais José Antonio Garrido.
(RFI 05/11/16)
C'est une suspension qui ressemble fort à un limogeage. Le sélectionneur Jorge Costa a été «suspendu» et officiellement remplacé de manière intérimaire par l’actuel directeur technique national, José Garrido. A quelques mois de la Coupe d'Afrique des Nations, le mystère reste entier sur l'identité du futur sélectionneur du Gabon. Jorge Costa devait tenir une conférence de presse ce 4 novembre pour parler des deux matches à venir. La conférence a été annulée. A la Fédération gabonaise de football, on refuse de parler de limogeage, on s'en tient à une « suspension » sans en préciser la durée. On voit mal néanmoins comment le sélectionneur pourrait être suspendu maintenant et retrouver son poste avant le coup d'envoi de la CAN dans...
(Jeune Afrique 04/11/16)
À moins d’une semaine d’un match au Mali comptant pour les qualifications pour la Coupe du monde 2018, Jorge Costa, le sélectionneur du Gabon, a été écarté sur décision de palais présidentiel. Jorge Costa n’est plus le sélectionneur du Gabon, alors que les Panthères s’apprêtent à affronter le Mali le 12 novembre à Bamako en qualifications pour la Coupe du monde 2018, puis les Comores trois jours plus tard à Tunis en match amical. La décision a été prise non pas par la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), qui n’a jamais eu son mot à dire dans le dossier Costa, mais bien par le Palais du Bord de mer. Costa (43 ans), qui était en fin de contrat en juin...
(AFP 03/11/16)
Le buteur fétiche du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang a été écarté du groupe mercredi soir contre le Sporting Portugal (1-0) en Ligue des champions pour de mystérieuses "raisons internes", ont indiqué les dirigeants du club. "La situation était ainsi: je n'avais pas d'autre choix. J'ai pris la décision hier (mardi) après-midi", a déclaré l'entraîneur du Borussia Thomas Tuchel après la victoire de ses joueurs contre les Portugais, qui les qualifie pour les 8e de finale. Tuchel a cependant assuré que le Ballon d'or africain retrouverait sa place dans le groupe dès jeudi. Cette mise à l'écart, décision très lourde pour un match décisif, mais limitée à 24 heures seulement, alimentait dans la soirée toutes les spéculations des médias allemands. "Nous...
(AFP 03/11/16)
Une escapade non autorisée de Pierre-Emerick Aubameyang à Milan serait à l'origine de la mise à l'écart du buteur gabonais du Borussia Dortmund pour la réception du Sporting mercredi en Ligue des champions, assurent jeudi les médias allemands. Le quotidien Bild a ainsi publié des photos postées sur un réseau social montrant le joueur lors d'une fête dans un hôtel de luxe de la cité italienne peu avant ce match. C'est ce voyage non autorisé qui aurait provoqué la mesure disciplinaire, juge Bild. Le journal a également rendu public une vidéo montrant le sportif en train de danser avec deux amis, en se cachant une partie du visage. La direction du club allemand s'était contenté d'avancer des "raisons internes" pour...
(BBC 21/10/16)
Le Gabon n'a plus que trois mois pour livrer les chantiers en cours pour la 31e édition de la Coupe d'Afrique des Nations 2017. Deux stades sur les quatre retenus pour la compétition sont fin prêts ; à savoir : les stades de Port-Gentil et d'Oyem. Plus de 400 milliards de Francs CFA ont été investis dans les travaux et dans les préparatifs. Les PME locales restaurent des édifices de tourisme. Les structures sanitaires se modernisent pour être à la hauteur du rendez-vous africain de football.
(APA 20/10/16)
APA – Dakar (Sénégal) - Le match d’ouverture de la phase finale 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football (14 janvier – 5 février 2017 au Gabon) opposera, le 14 janvier 2017 au Stade de l’Amitié de Libreville, le pays hôte, le Gabon, au néophyte, la Guinée-Bissau. Le tirage au sort de la compétition effectué mercredi dans la capitale gabonaise place ces deux pays, ainsi que le Burkina Faso et le Cameroun dans le groupe A. La Guinée-Bissau, qualifiée pour la première phase finale de CAN de son histoire, tient là une belle opportunité de se montrer.
(Jeune Afrique 20/10/16)
Mercredi à Libreville, le tirage au sort des phases de poules de la CAN 2017 a rendu son verdict. L'Algérie décroche la poule la plus compliquée, puisque la Tunisie et le Sénégal y figurent. Après avoir été au centre de toutes les attentions des semaines durant pour des raisons politiques, le Gabon revient sur le devant de la scène. Et cette fois-ci, il n’est pas question d’élection, mais de tirage au sort : celui de la CAN 2017, qui se tiendra donc en janvier prochain au Gabon. Mercredi au stade de l’amitié de Libreville, le tirage, effectué entre autres par le Sénégalais Khalilou Fadiga et le Gahnéen Karim Abdul Razak, a donc rendu son verdict pour les 16 équipes qualifiées,...
(Gabon Actu 19/10/16)
Le Président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou a affirmé mardi à Libreville que la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) se déroulera bien entre janvier et février prochain au Gabon. « Vous savez, il y a beaucoup de spéculations. Avant la journée de demain (prévue pour le tirage au sort de la compétition, ndlr), on disait que la CAF avait un plan B, la CAF avait prévu ceci. Tout ceci n’étaient que des affabulations et des inventions pures », a déclaré M. Hayatou au sortir d’une audience avec le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba. « Le président de la République nous a rassuré sur la réalisation de cette coupe d’Afrique ici...
(Gabon Review 19/10/16)
Les pays qualifiés pour la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2017 seront fixés, ce 19 octobre, sur le profil de leurs adversaires. Les 16 pays qualifiés pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations(Can) Totale 2017 au Gabon connaitront leurs adversaires, ce 19 octobre à Libreville, à l’issue du tirage au sort prévu à cet effet. Quatre têtes de série ont ainsi été dégagées : Gabon, de la Côte d’Ivoire, du Ghana et de l’Algérie. Dans le même sens, quatre chapeaux ont été concoctés pour ce tirage. Le Pot 1 compte ainsi le Gabon, la Côte d’Ivoire, le Ghana et l’Algérie. Dans le Pot 2, on retrouve la Tunisie, le Mali, le Burkina Faso...
(Jeune Afrique 18/10/16)
Depuis plus de dix mois, les joueurs du FC Akanda, un club de Ligue 1 basé au nord de Libreville, ne sont plus payés et vivent pour certains une situation dramatique. En grève, ils doivent être reçus par le président de leur club ce mercredi. C’est une situation que les joueurs ne peuvent plus accepter. Cela fait presque onze mois que les footballeurs professionnels du football club (FC) Akanda affirment ne percevoir ni salaire, ni primes de match. L’équipe est censée participer à la Coupe de la CAF (confédération africaine de football) en 2017. Le mercredi 12 octobre, 20 joueurs − soit 90% de l’effectif − ont décidé de manifester devant la maison de Frédéric Gassita, le président du club,...
(L'Expression (alg) 17/10/16)
En dehors de sa présence à la cérémonie du tirage au sort des groupes de la CAN 2017, prévue ce mercredi à Libreville, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, se trouve en terre gabonaise pour préparer le séjour des Verts lors de ce 31e tournoi. Lors de sa dernière réunion du Bureau fédéral mercredi dernier, la FAF a indiqué, entre autres que «pour ce qui est de la phase finale de la CAN-2017 qui se déroulera au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017, une délégation de la Fédération algérienne de football se déplacera au Gabon cette semaine pour préparer les conditions de séjour de la délégation algérienne durant la CAN pour assurer le maximum de succès à...
(Xinhua 13/10/16)
Le stade Omnisports Omar Bongo de Libreville, le plus grand du Gabon où allait se dérouler le match d'ouverture et de clôture de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2017) qui se déroulera au Gabon du 21 janvier au 15 février prochain, est disqualifié de la compétition à cause des retards sur les travaux. A la suite de la visite d'inspection des infrastructures par la délégation de la Commission d'Organisation de la Coupe d'Afrique des Nations (COCAN), sur le lieu, les entreprises Colas et Entraco auxquelles reviennent le marché de la réhabilitation du complexe omnisports Omar Bongo, ont annoncé que le stade ne sera plus livré en décembre. Ces entreprises soutiennent que le chronogramme de livraison de ce stade a...

Pages

(Gabon Eco 01/10/14)
Dans le cadre de la préservation des valeurs culturelles du pays notamment des langues vernaculaires menacées de disparaître au détriment du français, la langue de la colonisation, le Gabon pourrait très bientôt se doter de trois langues nationales supplémentaires tant les discussions pour la réussite de ce projet vont bon train. Les discussions pour l’instauration des langues Fang, Omiéné et Téké comme langues nationales au Gabon en plus de la langue française parlée par tous vont bon train, à en croire nos confrères de la « Grogne d’Afrique», journal panafricain d’informations, d’analyses et d’investigations qui rapporte les faits. Selon la source qui indique qu’il s’agit pour les autorités de conserver les us et coutumes mais aussi d’affiner l’identité culturelle du...
(Xinhua 29/09/14)
LIBREVILLE(Xinhua) -- Marginale il y a quelques années, la cuisine chinoise est passée de l' effet de curiosité à un effet de mode à Libreville où les restaurants chinois supplantent à pas de géant les traditionnels restaurants européens avec leurs menus raffinés mais trop chers. La nuit est tombée depuis quelques heures au quartier Louis dans le premier arrondissement de la capitale gabonaise. C' est le quartier latin de la gastronomie à Libreville. Un rutilant 4X4 grand standing vient de stationner dans un minuscule parking. Un couple en tenue plutôt relaxe descend. Direction chez Weng, un réputé restaurateur chinois. "Un vendredi soir sur trois, je viens ici en famille profiter des saveurs de la cuisine chinoise", confie Emile Mouloungui, patron...
(Gabon Actu 26/09/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le professeur Guy Rossatanga-Rignault, enseignant et écrivain, annonce avoir publié un nouveau livre consacré à la vie et l’œuvre d’André Raponda-Walker, un des plus grands intellectuels gabonais et homme des sciences. L’œuvre est intitulée « Pour Dieu et pour la science. Vie et œuvre d’André Raponda-Walker ». Elle sera présentée et dédicacée mardi prochain en fin d’après midi à l’Institut français de Libreville. Le livre est dédicacé par le Pr Patrick Mougiama Daouda, linguiste à l’Université Omar Bongo (UOB) où enseigne également Guy Rossatanga-Rignault. André Raponda-Walker (1871-1968) fut un prêtre et un écrivain gabonais qui rassembla de nombreuses informations sur la culture et la vie des peuples du Gabon au cours de sa longue existence. Fils...
(Gabonews 17/09/14)
Initié par le Ministère de l’Education nationale, il y a plus de vingt ans aujourd’hui, le projet de construction de la deuxième bibliothèque multimédia de l’université Omar Bongo (UOB) n’est pas prêt d’être livré. Relancé en fanfare il y a deux ans par l’ancien Ministre de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, le chantier s’est vite essoufflé à moins d’un an de travaux. A deux semaines de la reprise des cours, on se demande bien ce que l’administration compte proposer de nouveau aux étudiants qui ont soif de performance. Voilà plus de deux décennies que le chantier censé abriter une bibliothèque moderne dans la première et la plus grande université du Gabon est à la peine. Les autorités administratives estiment avoir du...
(Ogooue Infos 12/09/14)
Libreville sera à la fête dès ce soir avec l’ouverture en pompe de la 12e édition du festival international de musique baptisé « Gabao ». Le festival international de musique Gabon s’ouvre ce jeudi soir dans la capitale gabonaise, précisément à l’institut français du Gabon. Véritable fête de musique, l’événement débute par un concert privé dont l’objectif selon Jules Kamdem, directeur du festival est de ‘’magnifier la variété de la musique gabonaise’’. Les têtes d’affiche de ce concert sont Franck Baponga, très connu du public jeune et Queen Koumb, qui vient de signer ‘’Ghmagha’’. Le festival sera surtout marqué par l’organisation pour la première du forum des cultures urbaines, lequel offrira une plateforme d’échanges, de rencontres et de renforcement des...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son spectacle, la jeune femme de 30 ans joue des percussions mais parfois il n'y a pas de musique. Les claquements des mains et des pieds qui font vibrer le sol suffisent à rythmer les mouvements. Le stepping est né aux...
(AFP 03/09/14)
Hautes de plusieurs mètres, deux imposantes défenses d'éléphant coulées dans le béton symbolisent la porte d'entrée d'un immense palais à l'abandon. "Bienvenue au Ciciba !" pouffe une gamine en haillons. Créé il y a 30 ans pour promouvoir le patrimoine culturel des peuples africains au sud de l'Equateur, le Centre international des civilisations bantoues (Ciciba), basé dans la capitale gabonaise, ne s'est jamais concrétisé malgré les millions d'euros engloutis à sa création. Quelques familles démunies squattent aujourd'hui les ruines de ce vaste chantier à l'abandon, labyrinthe...
(Gabon Eco 28/08/14)
En Avril 2013, CANAL+ AFRIQUE et CFI, partenaires engagés dans le cinéma africain, ont lancé un appel à projet pour la production de documentaires courts réservé aux réalisatrices africaines francophones, vivant en Afrique subsaharienne. Les lauréates ont bénéficié du soutien du CFI au travers de deux formations dédiées à l’écriture et au montage. Quant à CANAL+ AFRIQUE, elle leur a apporté un appui logistique à ces formations et acheté les droits de diffusion des meilleurs documentaires réalisés. Les différents documentaires seront diffusés pendant tout le mois de septembre sur CANAL + et c’est celui de la jeune réalisatrice Samantha BIFFOT qui ouvrira le bal de ces diffusion dès le 1er septembre à 18h55. Cet appui s’inscrit dans la volonté partagée...
(Gabon Review 27/08/14)
Le directeur général du Bureau gabonais du droit d’auteur et des droits voisins (Bugada) a récemment fait l’état des lieux de cette entité, 19 mois après sa création. Créé par le décret n° 00246/PR/MENESTFPSCIS du 16 janvier 2013, le Bureau gabonais des droits d’auteurs (Bugada) fait son bonhomme chemin. Si depuis plus d’une année, les actions de cette structure chargée de la protection des œuvres artistiques et culturelles passent sous silence, pour son directeur général, des choses ont été entreprises en 19 mois d’existence. Au nombre de celles-ci, rappelle Maximin Obame Ella, il y a l’établissement de répertoires. «Le premier d’entre eux est celui des créateurs (musiciens, chanteurs, architectes, écrivains, hommes de théâtre, cinéastes, etc.). Il faut tous les connaître...
(Ogooue Infos 20/08/14)
Les activités liées à la 4è édition de la grande fête des moissons de l’église du Christianisme céleste ont pris fin dimanche dernier à la paroisse Montalier de Nzeng-Ayong. Débutée le 11 août dernier, la grande fête des moissons de l’église du Christianisme céleste a pris fin dimanche. Elle a permis pendant une semaine aux fidèles de cette église de se livrer aux œuvres caritatives, en fonction de leurs moyens, mais surtout à faire un examen critique de la situation du pays. "Nous avons procédé à un examen de la situation du pays. Nous avons compris que le seul problème qui éloigne Dieu de l'homme c'est le pêché. Nous avons prié afin que Dieu bénisse le Gabon et nous délivre...
(Gabonews 18/08/14)
Le rideau est tombé sur le festival de Masuku, édition 2014, ce dimanche livrant ainsi son verdict. Un seul prix a été décerné, celui du public. Et pour cette année, c’est « Siggil » d’El Hadji Dieng qui a été récompensé. De cette dernière soirée, on retiendra nécessairement les applaudissements des cinéphiles amassés devant l’écran dressé au cœur de l’hôtel Apily pour la dernière séance de projection. Des applaudissements qui témoignent la reconnaissance des amoureux du cinéma de Franceville qui ont profité au maximum des nombreuses séances qui leur ont été offertes pendant quatre jours. Sans feux d’artifice ni discours officiel, la cérémonie a eu l’effet d’une alliance entre l’organisation et les cinéphiles qui savent désormais que le festival reviendra...
(Gabon Eco 14/08/14)
Dans le cadre du concept "Ciné vacances" de l'Hôtel de ville de Libreville, les populations gabonaises vibreront pendant trois semaines, au rythme du cinéma Gabonais avec des affiches telles que la Cage, l'Identité, Dolé ou encore l'Epopée. Pour divertir au mieux les jeunes vacanciers, la Mairie de Libreville a décidé de mettre en place le concept « Ciné Vacances » qui propose des projections de classiques cinématographiques gabonais. Les projections qui se feront en plein air s’étaleront sur trois semaines consécutives sur différents sites de la ville. « Le concept de Ciné Vacances obéit à plusieurs considérations. La première, c'est la succès croissant du cinéma gabonais depuis quelques années. Fort de cela, nous avons pensé que pour être en phase...
(Gabon Review 05/08/14)
La chaîne de télévision gabonaise, propriété de l’opposant André Mba Obame, fait partie de l’équipe emmenée par la direction de la communication présidentielle (DCP) pour la couverture du sommet USA à Washington. Initié il y a quelques mois par la présidence de la République, le programme d’implication des médias privés gabonais dans certains déplacements à l’étranger du chef de l’Etat tend visiblement à se pérenniser. Après le Sommet UE-Afrique des 2 au 3 avril dernier à Bruxelles (Belgique) qui avait vu la présence des journalistes de la radio panafricaine Africa n°1, de l’hebdomadaire satirique Le Scribouillard et du site d’information Gabonreview, le tour est revenu à d’autres médias locaux privés. Et, c’est avec grande surprise que l’on compte, au nombre...
(Ogooue Infos 29/07/14)
Le nouveau chef coutumier de la communauté Benga, Marcel Nkombouet, de la lignée des Bouboundja, a été intronisé samedi, au cours d’une cérémonie traditionnelle, qui a eu lieu au quartier Miondi, dans le premier arrondissement de la commune d’Akanda. Il remplace Ernest Ndjoni décédé il y a 3 ans. Marcel Nkombouet a été installé samedi dans son nouveau fauteuil du chef de la communauté Benga de l’Estuaire, au cours d’une cérémonie traditionnelle à laquelle prenaient part les chefs coutumiers de la localité, les représentants des communautés Mpongwé, Sékiani, Awoungou et Akelé, les responsables administratifs du Cap Estérias, quelques cadres du ministère de l’intérieur et de la gendarmerie territoriale, ainsi que les notables du coin. Selon les organisateurs, près d’un millier...
(Gabon Review 21/07/14)
Initiée par la marque de bière Beaufort Lager, une «caravane cinéma plein-air» sillonnera du 25 juillet au 13 septembre prochains plusieurs villes du pays. Objectif : rendre accessible le 7ème art gabonais à toutes les couches de la population du pays. Présentée au public Librevillois, le18 juillet dernier aux jardins de la Maison George Rawiri, une caravane cinématographique de plein-air devrait sillonner les différents arrondissements de la capitale et plusieurs villes du pays avant la fin de la semaine en cours. Initiée par la marque de bière Beaufort Lager avec le soutien de l’Institut gabonais de l’image et du son (IGIS), en partenariat avec Gabon Télévision, cette caravane vise à répondre autant que possible à promouvoir le cinéma local. Du...
(Gabon Eco 17/07/14)
L’Ecole nationale pour les enfants déficients auditifs (Eneda) lance dès aujourd’hui, le 1er festival des sourds métrages sur le thème « Les sourds au cœur de la ville ». Le 1er festival des « sourds métrages » débute ce jeudi 16 juillet à l’Institut français de Libreville sous la direction de l’Ecole nationale pour les enfants déficients auditifs (Eneda). Au programme de cette rencontre, une projection de films d’enfants malentendants, une représentation sur le podium d’enfants handicapés qui présenteront un spectacle de danse et d’expression corporelle. Le but de ce type de festival est de permettre aux élèves de découvrir le monde de la cinématographie et de la surdité. Le festival de sourd métrage comme il est déjà fait dans...
(Gabon Review 17/07/14)
Le talent cinématographique des malentendants sera valorisé pendant trois jours à Libreville et Lambaréné. Libreville et Lambaréné abriteront respectivement le 17 puis les 19 et 20 juillet prochain la première édition du festival «Sourd métrage», inspiré de ce qui se fait depuis quatre ans maintenant en France, en alternance entre Nancy et Montpellier, grâce à l’association éponyme. Cet événement qui débute ce jour à l’Institut Français du Gabon, avec l’étape de Libreville, s’inscrit dans le prolongement du centenaire de l’arrivée d’Albert Schweitzer au Gabon. Selon les organisateurs, «plusieurs films, réalisés dans le cadre d’autres éditions de ce festival en France, seront projetés, en particulier le film des jeunes sourds gabonais, «La maison de la vie», qui leur avait valu l’obtention...
(Gabon Review 16/07/14)
Après un mois d’examen des dossiers des différents candidats, le concours de rap révèlera ce mercredi 16 juillet le nom de son vainqueur à l’issue de prestations et de quizz. Si pour cette édition quelques points du règlement portant notamment sur les prestations des artistes amateurs ont été modifiés, les organisateurs de l’événement indiquent que lors de la finale, «chaque finaliste devra interpréter trois (3) chansons de son choix et sera évalué par le jury sur sa prestation scénique, son interprétation et un quizz sur le hip hop gabonais». Et pour le gagnant, les initiateurs promettent la production d’un maxi single de trois titres, la production d’un vidéogramme, un concert à l’Institut français du Gabon (IFG) en 2015, une programmation...
(Gabon Review 12/07/14)
Face à la recrudescence de la contrefaçon des œuvres littéraires gabonaises, l’Union des écrivains du Gabon (Udeg) a récemment échangé avec les auteurs et éditeurs sur les risques liés à ce phénomène, tout en interpelant une nouvelle fois les autorités sur ce sujet. En discussion depuis des années sans qu’aucune réelle solution ne soit apportée, la piraterie et la contrefaçon des œuvres de l’esprit sont à nouveau en débat. L’Union des écrivains du Gabon (Udeg), consciente que seule une véritable mobilisation des hommes et femmes de culture du pays peut permettre d’atteindre cet objectif, multiplie des rencontres avec les principaux concernés par la question. Réunis à cet effet, le 10 juillet dernier, autour du président de cette organisation, écrivains et...
(Gabon Review 11/07/14)
La 2e édition de la journée de réflexion des associations professionnelles de la communication s’est tenue du 7 au 9 juillet dernier à Oyem sous le thème «Les attentes face à la nouvelle législation sur la presse gabonaise». Après Lambaréné il y a deux ans, Oyem a abrité, du 7 au 9 juillet dernier, la 3e édition de la journée de réflexion des associations professionnelles de la communication. Plus d’une quarantaine de journalistes et communicateurs ont pris part à cette rencontre organisée sous le thème «Les attentes face à la nouvelle législation sur la presse gabonaise». Amenée à prononcer une allocution pour la circonstance, la présidente du Sénat a souhaité que les conclusions de cette rencontre contribuent à l’édification d’une...

Pages

(Jeune Afrique 14/12/16)
Une ONG américaine, Mighty, rend le géant singapourien de l'agroalimentaire responsable de la disparition de forêts primaires au Gabon pour le développement de ses palmiers à huile. Dans un rapport publié lundi 12 décembre, l’ONG américaine basée à Washington affirme que le géant singapourien de l’agroalimentaire détruit des forêts primaires au bulldozer pour ses plantations de palmier à huile. Olam « a liquidé des forêts anciennes et de haute qualité », d’après Mighty qui ajoute que des « enquêteurs » sur le terrain « ont vu et filmé des bulldozers [en traind d’] abattre des arbres sur une échelle considérable ». L’organisation accuse également la société singapourienne d’avoir omis de publier la liste de ses sous-traitants, à l’inverse d’autres géants...
(Jeune Afrique 13/12/16)
En voyage officiel dans la capitale chinoise, le chef de l’État a multiplié les contacts avec les autorités et les entreprises locales et signé des contrats à tour de bras. Il n’y a pas à dire, les Chinois savent recevoir. Pour sa première visite d’État depuis sa tempétueuse réélection, en août dernier, Ali Bongo Ondimba s’est offert trois jours de câlinothérapie à Pékin. Accompagné de son épouse, Sylvia, il a eu droit à un somptueux banquet, donné par le président Xi Jinping dans la grande salle dorée du Palais du peuple, un privilège réservé aux invités de marque. Les visiteurs gabonais n’oublieront pas de sitôt ce concentré munificent d’architecture communiste, où les fins mets de la cuisine chinoise ont été...
(RFI 13/12/16)
Le rapport final de la mission d'observation de l'Union européenne au Gabon a été présenté ce lundi 12 décembre. Après le scrutin du 27 août, remporté par le sortant Ali Bongo avec seulement 5 600 voix d'avance, le camp de son rival Jean Ping n'a cessé depuis de contester les résultats notamment dans la province du Haut-Ogooué. Dans son ancien fief, le président a obtenu 95% des voix avec une participation de quasiment 100%. Après les résultats, l’Union européenne avait déjà émis des critiques et dénoncé des « anomalies évidentes ». On peut résumer la position de l’Union européenne en une phrase : « Des anomalies mettent en question l'intégrité du résultat final de l'élection ». En termes moins diplomatiques,...
(RFI 13/12/16)
Présenté lundi 12 décembre 2016, le rapport des observateurs électoraux de l'Union européenne envoyés au Gabon pendant la présidentielle va être examiné par la Commission et par les 28 Etats membres. Certains élus européens poussent pour que l'UE agisse, pour que ce rapport - très critique à l’égard de la réélection d’Ali Bongo - ait des conséquences concrètes. L'Allemand Jo Leinen, va lancer des démarches pour que des sanctions soient prises par l'Union. Suite à ce rapport, la diplomatie européenne pourrait présenter le document au Conseil de l’Union européenne réunissant les ministres des Affaires étrangères de l’UE. Car ce sont les représentants des 28 Etats membres qui ont le pouvoir de déclencher l'article 96 de l'accord de Cotonou. Signé en...
(Jeune Afrique 13/12/16)
Plus de trois mois ont passé depuis la réélection contestée d’Ali Bongo Ondimba. L’opposition ne baisse pas les bras et refuse toujours l’idée d’un dialogue. Mais pas sûr que l’unité affichée résiste à l’épreuve du temps… Ne rien lâcher. Plus qu’un mot d’ordre, c’est une promesse que les opposants au président gabonais ont tenue pendant plusieurs semaines. Une partie de l’été, les « résistants du Ranelagh » ont élu domicile dans le parc situé à deux pas de l’ambassade du Gabon, dans le 16e arrondissement de Paris, chantant des slogans hostiles à Ali Bongo Ondimba sous le regard bienveillant ou agacé des riverains et d’une escouade de CRS. « Moins agressifs » Malmenés par la fraîcheur automnale, puis définitivement vaincus...
(Jeune Afrique 13/12/16)
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), organisme tripartite, va financer le développement de l'enseignement professionnel au Gabon. Le pays, où près de la moitié de la population a moins de 35 ans, souffre d'un taux de scolarisation d'à peine 8%. Le groupe de la BAD s’apprête à injecter 84,63 millions d’euros au Gabon pour y renforcer l’employabilité des jeunes. L’organisme, constitué de la Banque africaine de développement (BAD), du Fonds africain de développement et du Fonds spécial du Nigeria, a annoncé cette mesure le 9 décembre dernier. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la « Stratégie de partenariat » adoptée par la BAD sur la période 2016-2020. En tout, l’institution panafricaine pourrait apporter jusqu’à 811 milliards...
(RFI 13/12/16)
Au Gabon, trois mois après la réélection contestée d'Ali Bongo Ondimba, le rapport final des observateurs de l'Union européenne vient confirmer le doute sur cette élection. Présenté officiellement lundi 12 décembre 2016 à Libreville, ce rapport a redonné espoir à Jean Ping, qui n'a jamais accepté sa défaite. A Libreville, le pouvoir temporise. Le rapport de l'UE contient 65 pages mais quelques petites phrases sur les résultats du Haut-Ogooué, fief d’Ali Bongo, ne passent pas inaperçues. « Dans le Haut-Ogooué, la mission a relevé un processus de consolidation particulièrement opaque et des anomalies au niveau des commissions électorales », a expliqué Mariya Gabriel, chef de la délégation de l’UE. « Il est bien connu que le taux de participation, tel...
(Jeune Afrique 13/12/16)
La mission d'observation électorale de l'Union européenne (MOE) présente lundi son rapport sur l'élection présidentielle gabonaise, dont Jeune Afrique a obtenu copie. Le rapport de 65 pages que la MOE s’apprête à rendre public lundi 12 décembre maintient ses critiques quant au résultat de l’élection présidentielle contestée du 27 août, qu’elle estime toujours entachée d’irrégularités. « Ces anomalies mettent en question l’intégrité du processus de consolidation des résultats et du résultat final de l’élection », indique le document, rédigé sur la base des rapports des observateurs de l’UE déployés à l’invitation du Gabon. La Cour constitutionnelle mise en cause Principale irrégularité pointée par la MOE : le score d’Ali Bongo Ondimba dans la province du Haut-Ogooué, fief de la famille...
(Jeune Afrique 13/12/16)
À un mois de l’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations 2017, le 14 janvier à Libreville, l’heure est aux finitions au Gabon. Jeune Afrique a reçu Pablo Moussodji Ngoma, journaliste sportif et président de la Commission communication du Comité d’organisation de la compétition, pour faire le point. Pablo Moussodji Ngoma : Oui. Le tirage au sort du 18 octobre nous a lancés dans la dernière ligne droite et les installations sportives, qui sont la condition indispensable pour organiser un événement aux standards internationaux, sont fin prêtes pour accueillir la jeunesse du continent. Quant aux billetteries, elles ouvriront le 15 décembre, avec des places à partir de 500 francs CFA et à la portée de toutes les bourses. Je suis...
(Financial Afrik 13/12/16)
Dorénavant, un seul certificat d’origine CEEAC/CEMAC,va permettre aux marchandises de circuler dans l’ensemble du territoire Afrique centrale. Une grande avancée vers la libre circulation des marchandises. Les experts du Comité de pilotage de la rationalisation des communautés économiques régionales en Afrique centrale (COPIL/CER-AC) se sont séparés le vendredi 9 novembre dernier à Yaoundé, au terme d’un atelier régional d’harmonisation des instruments des zones de libre-échange de la CEEAC et de la CEMAC. Il en ressort, selon Patrice Libong Badjan, coordonnateur dudit secrétariat technique, que « dorénavant, on aura un seul certificat d’origine CEEAC/CEMAC, qui va permettre aux marchandises de circuler dans l’ensemble du territoire Afrique centrale. Mais, en attendant l’adoption de ce document unique...
(Jeune Afrique 13/12/16)
Le 61e Ballon d’or 2016 ne sera pas africain. Mais le continent place tout de même deux de ses représentants dans le classement : Pierre-Emerick Aubameyang (11e) et Riyad Mahrez (7e). George Weah devra encore attendre pour avoir un successeur. Dernier Africain à avoir remporté le trophée du Ballon d’or France Football, en 1995, le Libérien restera une année de plus le seul joueur du continent à avoir été sacré. C’est en effet Cristiano Ronaldo, qui a été désigné Ballon d’or 2016, pour la quatrième fois, par un jury de journalistes professionnels. Il devance une nouvelle fois son grand rival, l’Argentin Lionel Messi. Les Africains n’ont pourtant pas démérité. Pierre-Emerick Aubameyang a fêté sa première apparition dans la liste des...
(Jeune Afrique 10/12/16)
Après plusieurs reports, la Mission d'observation électorale déployée par l’Union européenne au Gabon doit présenter lundi 12 décembre son rapport final sur l’élection présidentielle contestée du 27 août dernier. Initialement prévue le 1er décembre, cette présentation avait été repoussée de quelques jours, avant d’être de nouveau ajournée à la demande des autorités gabonaises, fait savoir la mission. Finalement, les observateurs de l’UE présenteront...
(RFI 07/12/16)
Au Gabon, beaucoup s'interrogent après le report de la présentation du rapport final des observateurs de l'Union européenne. La mission de 73 observateurs, première du genre de l'UE au Gabon, était dans le pays avant, pendant et après la présidentielle du 27 août. Le scrutin et la réélection contestée du président Bongo avaient entraîné des violences dans le pays. Trois mois plus tard, la mission européenne devait présenter les conclusions de ses observations. Finalement, alors que tout était prêt, le pouvoir gabonais a demandé un report au 12 décembre. Officiellement le président Bongo ne pouvait pas être présent à cause d'un déplacement en Chine. Et ce nouveau retard dans le calendrier fait beaucoup parler. L'opposition attend beaucoup de ce rapport...
(Jeune Afrique 07/12/16)
Engagé depuis plusieurs mois et décidé directement par Jean-Laurent Bonnafé, directeur général de BNP Paribas, le processus de cession des parts (47 %) du groupe français dans sa filiale gabonaise, la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig), est encore loin d’être réglé : la proposition de rachat par le marocain Banque centrale populaire (BCP) a été officiellement rejetée en septembre en conseil d’administration par la partie gabonaise, qui souhaite une reprise par une banque française ou internationale. Avec l’appui de Claude Ayo-Iguendha, patron de la Bicig depuis près de quinze ans, celle-ci a jusqu’au 14 décembre pour proposer une autre option. De bonne source, on estime que la plus probable à court terme reste un rachat par...
(BBC 06/12/16)
Deux militants de la société civile, Marc Ona Essangui et le Français Laurent Duarte, ont lancé un appel au «boycott et au sabotage» de la CAN 2017 au Gabon. Les deux militants demandent aux organisateurs de transférer la compétition «vers un autre pays plus stable» d'ici le 15 décembre. Les deux signataires de cet ultimatum dénoncent le maintien de la compétition au Gabon après les violences post-électorales d'août-septembre qui ont marqué la réélection d'Ali Bongo. Dans une lettre publique à Issa Hayatou, patron de la CAF, les deux militants soutiennent que «la répression sanglante de la population et l'instabilité actuelle dans le pays militent pour que l'événement sportif majeur du continent soit organisé dans un autre pays». La coupe d'Afrique...
(RFI 05/12/16)
Au Gabon, le ministre de l'Intérieur Lambert-Noël Matha a annoncé ce samedi 3 décembre le report des élections législatives prévues pour ce mois de décembre. Le mandat des députés qui prend fin en février est prolongé jusqu'à la tenue du scrutin. L'opposition dénonce une décision antidémocratique. Le report de ces élections était plus ou moins attendu. Dans sa déclaration, le ministre de l'Intérieur affirme que ce report est partie d'une saisine de la Cour constitutionnelle par la commission électorale. Celle-ci a fait constater à la Cour une insuffisance de budget pour organiser le scrutin. La Cour a ainsi reconnu le cas de force majeure et décidé donc de reporter le scrutin à juillet 2017. Le Gabon fait en effet face...
(RFI 05/12/16)
La situation sociale est de plus en plus tendue dans le secteur pétrolier au Gabon. Le pays dépend largement de la manne pétrolière qui représente une part importante de son PIB et de ses recettes publiques, or le prix du baril est exceptionnellement bas depuis plusieurs années. L'impact sur l'économie du pays est fort et plusieurs entreprises ont licencié, voire fermé. Récemment, de nouveaux plans sociaux ont été lancés selon l'Organisation des employés du pétrole, l'ONEP, qui représente 5600 travailleurs du secteur. Elle ne cache pas son inquiétude et sa colère. Si le FMI s'est dit optimiste sur les mesures prises par le Gabon face à la crise du pétrole, l'Onep, elle, est bien plus alarmiste. D'après l'organisation, plus de...
(RFI 02/12/16)
Au Gabon, le nouveau Code de la communication suscite la polémique. Cette semaine, le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Alain-Claude Bilie Bi Nzé, a annoncé qu'il entrerait en vigueur à partir du 2 janvier. Parmi les mesures, le texte réaffirme les principes d'interdiction de la censure et de la protection des sources. Il prend en compte les médias en ligne et dépénalise les délits de presse. Pour autant, plusieurs médias s'inquiètent d'une réduction de la liberté des journalistes. Désormais, les journalistes résidant à l'étranger ne pourront exercer de fonction. « Ca n'a rien de révolutionnaire », dit le ministre de la Communication. Mais certains dénoncent une loi sur mesure contre des médias d'opposition dont les dirigeants sont...
(Mediapart 01/12/16)
Le Sommet des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique Centrale, s’est tenu à Libreville au Gabon, le 30 novembre 2016, en présence des présidents du Rwanda, de la République Centrafricaine et du Tchad . Lors du sommet de Libreville, il était question des situations politiques en RD Congo, au Burundi et en Centrafrique. Un autre sujet a également retenu l'attention, la préservation de la paix face au terrorisme de la secte islamiste Boko Haram qui fait des ravages notamment au Tchad, Cameroun. allocution-du-president-du-gabon-m-ali-bongo-ondimba-president-en-exercice-de-la-ceeac-libreville-mercredi-30-nov-2016Discours du Président du Gabon, M. Ali Bongo Ondimba et Président en exercice de la CEEAC – Libreville, mercredi 30 nov. 2016 Anne Marie DWORACZEK-BENDOME
(Jeune Afrique 01/12/16)
C'est ce qu'il ressort du détail de l'accord applicable au 1er janvier 2017 et conclu mercredi par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole. La Libye et le Nigeria sont exemptés de quotas. Alors que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a annoncé le 30 novembre à Vienne un accord de ses membres – le premier du genre en 8 ans – pour une réduction de 1,164 millions de barils par jour de leur production totale, on sait désormais la répartition des efforts par pays, et notamment du continent. Les engagements de réduction de la production les plus importants ont été logiquement pris par les plus grands pays pétroliers du globe, tels l’Arabie Saoudite (-486 000 barils par jour [b/j]),...

Pages