Vendredi 26 Mai 2017

Gabon

(Gabon Actu 24/01/17)
Le président du conseil de l’Agence de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP), Lin Mombo a décerné lundi à Libreville une licence d’exploitation de la FTTH (internet très haut débit) au Groupe Vivendi Afrique (GVA), a constaté un reporter de Gabonactu.com GVA devient le second opérateur au Gabon qui dispose de cette licence après Gabon Télécom, opérateur historique des télécommunications au Gabon. L’opérateur français s’est engagé à mettre à disposition du plus grand nombre la FTTH à des prix très concurrentiels. Propriétaire de la société Canal+, numéro un au Gabon de la distribution des chaînes de télévision câblées, VGA promet faciliter la vie de ses clients grâce à la FTTH, un réseau internet qui fonctionne avec la...
(Agence Gabonaise de Presse 24/01/17)
Un taxi bus transportant près d’une vingtaine de passagers circulant sur la voie express (échangeur des Charbonnages-rond-point Camp de Gaulle) a fait un accident lundi matin aux environs de 9h (8h GMT), faisant une dizaine de blessés, a-t-on appris de sources sécuritaires. Selon des éléments de la gendarmerie nationale postés au niveau du rond-point du Camp de Gaulle, le bus qui roulait à une vitesse démentielle a fait trois tonneaux avant de terminer sa course sur le terre-plein, faisant une dizaine de blessés dont le chauffeur. « Les accidentés ont été secourus par les gendarmes et des militaires de la Garde républicaine. Ils ont été transportés dans une polyclinique privée où leur vie n’est pas en danger », a expliqué...
(Gabon Review 24/01/17)
Pour la rentrée prochaine, le vice-Premier ministre chargé de l’Urbanisme annonce le déguerpissement «de gré ou de force» des populations vivant dans des zones inondables de Libreville et de Port-Gentil. Une annonce qui intervient des jours après la mise en détention de l’ancien coordonnateur du projet d’aménagement des bassins versants. Dans une interview au quotidien l’Union du 19 janvier, Bruno Ben Moubamba, vice-Premier ministre chargé de l’Urbanisme, l’Habitat social et du Logement, annonçait qu’«à la rentrée prochaine, les populations qui vivent dans les zones inondables seront appelées à partir de gré ou de force, que ce soit à Libreville comme à Port-Gentil». Pour la deuxième personnalité du gouvernement, qui entend «rénover les vieux quartiers» de la capitale pour en finir...
(Gabon Actu 24/01/17)
Le coordonnateur provincial du programme Graine dans l’Ogooué Ivindo (nord est), Sidoine Akoubou a annoncé le week-end écoulé que 288 hectares de manioc arrivées à maturité sont prêts à rentrer en production dans les prochaines semaines. » Les premiers sites sont déjà prêts pour la production », a déclaré M. Akoubou, indiquant par ailleurs que le retard sur la récolte est liée à un problème logistique qui en phase d’être réglé. Parmi les sites devant produire le manioc sous peu, il y a la plantation de la coopérative d’ Etakanyabe, celle où le chef de l’État Ali Bongo Ondimba avait lancé pour la première fois le Programme Graine, un vaste projet agricole ayant pour ambition d’assurer la sécurité et l’autosuffisance...
(Gabon Review 24/01/17)
Les membres du secrétariat politique du Conseil de l’Union du peuple gabonais (UPG) loyaliste croient peu à l’efficacité de ce rendez-vous dont le but est de parvenir à renforcer le dialogue public-privé pour l’investissement et le suivi de l’évolution des réformes engagées. À l’occasion de leur conseil hebdomadaire tenu le 21 janvier 2017 à leur permanence de Nzeng-Ayong, les membres de l’Union du peuple gabonais, aille loyaliste, ont critiqué et manifesté leur scepticisme sur la pertinence des enjeux liés à l’organisation du Haut Conseil pour l’investissement (HCI), annoncé sous le thème «Comment relancer l’économie par l’investissement et la diversification pour une croissance inclusive ? » En effet, sur l’assainissement du climat des affaires, l’UPG se réfère au classement Doing Business...
(Agence d'information d'afrique centrale 24/01/17)
Yaoundé, la capitale camerounaise, abrite le 25 janvier 2017, une rencontre sur les mécanismes devant permettre de trouver une issue de sortie à la crise économique qui sévit dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). «Les banques centrales face aux chocs exogènes : stratégies de sortie de crises », tel est le thème de cette conférence élargie aux gouverneurs des banques centrales des autres Etats, ainsi qu’aux experts économiques et financiers internationaux. Elle est une initiative de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) qui se préoccupe de la morosité de la situation économique dans la CEMAC, en dépit des efforts déployés jusque-là pour la juguler. Observée à partir de 2014, la crise...
(APA 24/01/17)
APA – Douala (Cameroun) - La République fédérale d’Allemagne à travers son organisme de coopération, GIZ, remettra mercredi prochain à Yaoundé, un dispositif informatique et managérial à la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) dans le cadre du Projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale (REMAP/CEMAC), a-t-on appris lundi de sources concordantes. Ce dispositif informatique permettra au siège de la Cemac et dans les représentations pays, d’avoir un accès rapide à l’ensemble des informations traitées au sein des Etats membres, en particulier dans le domaine des industries extractives, explique la GIZ. D’après des sources proches du dossier, « outre la formation du personnel de la CEMAC sur un accès rapide...
(Gabon Actu 24/01/17)
Des violences spontanées ont éclatées dans la ville de Bitam à la frontière avec le Cameroun dès la fin du match qui a opposé le Gabon au Cameroun dont la conséquence sans appel est l’élimination des Panthères. Ce sont principalement les ressortissants camerounais qui ont été visés. Des jeunes voyous armés des machettes et des gourdins ont tenté d’agresser des ressortissants camerounais vivant à Bitam visiblement pour se livrer à des pillages. La police est intervenue promptement. Il y a eu plusieurs arrestations. Le calme est revenu dans la ville. Le Notable, envoyé spécial
(Gabon Review 24/01/17)
Auteur de trois remarquables matchs en cette Coupe d’Afrique des Nations (Can) de football que son pays, le Gabon, organise, Denis Bouanga est apparu comme la véritable révélation de la sélection gabonaise. Alors qu’on attendait une confirmation de tout le bien dont on disait du capitaine des Panthères, Pierre Emerick Aubameyang, c’est plutôt un jeune novice de la sélection gabonaise qui s’est illustré. Lui, c’est Denis Bouanga, sociétaire de Tours FC en ligue 2 française. Pour sa première sélection en équipe nationale, malgré l’élimination des Panthères, ce jeune homme de 22 ans aura imprimé sa marque sur les matchs livrés par le Gabon, mais plus encore dans les cœurs des supporteurs du Onze national. Pour son premier match face aux...
(Gabon Review 24/01/17)
L’élimination des Panthères du Gabon à la 31e Coupe d’Afrique des Nations (Can) de football, le 22 janvier dernier, par les Lions indomptables du Cameroun est diversement appréciée par les supporteurs du Onze national. Si d’aucuns parlent de malchance et de mauvaise organisation, d’autres évoquent des raisons politiques et même spirituelles pour justifier cette élimination. De mémoire de supporteur, jamais l’élimination d’une équipe nationale de football participant à la compétition que son pays organise n’aura été si diversement appréciée. Entre ceux manifestant leur joie, ceux évoquant le non respect de la mémoire des morts, ceux ayant mis en avant les enjeux politiques et ceux qui manifestent leur tristesse, cette élimination des Panthères du Gabon est davantage venue accentuer la crise...
(L'Union 24/01/17)
De multiples raisons à cette élimination précoce des Panthères. La gestion de l'équipe est en cause, mais aussi la motivation des joueurs. Cette élimination pose quantité de questions. Libreville s'est réveillée hier avec la gueule de bois. La sélection nationale gabonaise n'a pas pu battre le Cameroun et est éliminée de "sa" CAN. Alors, chacun cherche à en comprendre les causes et chacun y va de son explication. "On avait tout pour se qualifier. (...) Il nous a manqué peut-être cette petite hargne en plus qui fait la différence", a déclaré le capitaine du Gabon, Pierre-Emerick Aubameyang. Cette petite hargne en plus ? Beaucoup de choses semblent avoir concouru pour empêcher certains joueurs de l'avoir. Lorsqu'on dispute une compétition de...
(AFP 23/01/17)
Les salariés de Shell-Gabon, qui avaient déclenché une grève le 12 janvier pour obtenir des garanties et des indemnisations sur fond d'inquiétudes sur la vente d'une partie des actifs de la société, ont repris le travail après un accord avec la direction, a-t-on appris lundi de source syndicale. "La reprise du travail dans toutes les installations où opère la société Shell-Gabon...
(Gabon Actu 23/01/17)
La sélection nationale du Gabon peu convaincante depuis le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017) le 14 janvier dernier, vient d’être éliminée au terme des trois premiers matchs du premier tour dans le groupe A. Trois petits points pour autant de matchs, la moisson n’a pas été bonne pour les « Fauves » du Gabon. Les Panthères font pire qu’à Malabo en 2015 où ils avaient remporté leur premier match contre le Burkina Faso (2-0) avant de sombrer et de rentrer à la maison également dès le premier tour. Cette déculotté suscite la déception mais surtout la colère sinon la moquerie des activistes qui ont depuis des mois appelés à boycotter cette CAN qui...
(RFI 23/01/17)
Au Gabon, plusieurs avocats sont sortis du silence après l'incarcération de deux anciens ministres d'Ali Bongo, dans le cadre d’une opération mains propres. C’est le cas, notamment, du Collectif des avocats de l'ancien ministre du Pétrole, Etienne Dieudonné Ngoubou. Lors d'une conférence presse qu'ils ont donnée, vendredi 20 janvier, quatre avocats dont deux sont venus de France, ont dénoncé des procédures irrégulières contre leurs clients. « Notre client a le moral malgré une santé fragile », ont indiqué les avocats. Pour cette première sortie devant la presse, ils ont fait remarquer que l'incarcération de l'ancien ministre du Pétrole, quatre jours après son limogeage du gouvernement, est une violation de l'article 78 de la Constitution gabonaise. Cet article dispose que les...
(Agence Ecofin 23/01/17)
La suspension de la grève intervient à la suite de la conciliation signée le 21 janvier dernier, entre la Direction générale de Shell Gabon SA et l’Organisation des employés du pétrole (ONEP), sous l’égide des ministres du Pétrole, Pascal Houagni Ambourouet, et celui de l’Emploi, Eloi Nzondo. A la suite de cet accord, l’ONEP a aussitôt annoncé la reprise du travail dans toutes les installations où opère la société Shell au Gabon. Et malgré le fait que son contenu n’a pas encore été rendu public, « mais il satisfait le personnel de la compagnie. », a indiqué le Secrétaire général adjoint de l’Organisation des employés du pétrole, Sylvain Mayabi Binet. Pour rappel, après près de 56 ans de présence continue...
(Gabon Actu 23/01/17)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba qui a vécu en directeur au stade de l’Amitié de Libreville, l’élimination précoce (dès le 1er tour) de l’équipe nationale de son pays a adressé ses félicitations à « nos courageuses Panthères ». « Ce fut un beau derby. Je tiens à saluer la qualité de jeu de nos courageuses Panthères », a-t-il écrit dans un message transmis à la presse. « Dans le sport et c’est la règle : s’il y a des gagnants c’est qu’il y a aussi des perdants. Soyons donc tous fairplay », invite-t-il. « Et dans la victoire comme la défaite, nous sommes et restons solidaire de notre équipe nationale », conseille le supporter numéro un des...
(RFI 23/01/17)
Au Gabon, la grève qui a paralysé durant 8 jours la société pétrolière Shell Gabon a pris fin, ce samedi 21 janvier. A l'origine de ce mouvement : la décision de Shell de vendre tous ses actifs au Gabon sauf ses permis en haute mer. Au coeur du désaccord entre la compagnie et ses employés : une prime de bonne séparation que les salariés ont réclamée après 56 ans de présence de Shell au Gabon. La compagnie n'a pas voulu céder aux pressions des agents, mais face à la détermination des employés qui menaçaient de bloquer la moitié de la production pétrolière du pays, Shell a cédé. Un accord a finalement été trouvé. Shell a quasiment négocié la corde au...
(Gabon Actu 23/01/17)
Le Président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), Jean De Dieu Moukagni Iwangou est invité par le congrès (parlement) américain à effectuer une visite politique aux USA en février prochain, annonce un communiqué du bureau politique de son parti issu d’une dissidence au sein de l’UPG, le parti de l’ancien opposant historique Pierre Mamboundou. La visite aura lieu début février prochain. C’est la seconde du genre après celle intervenue peu avant la dernière élection présidentielle gabonaise. Le bureau de l’UPG a naturellement « formulé toute sa gratitude à l’endroit des autorités américaines, pour l’honneur qu’elles témoignent à l’endroit de l’Union du Peuple Gabonais et de son Président, ainsi que toute sa foi dans ce partenariat fécond ». Le même...
(Gabon Actu 23/01/17)
Le départ forcé du pouvoir du désormais ancien président de la Gambie, Yahya Jammeh doit faire école sur l’ensemble du continent, a affirmé l’opposant Jean de Dieu Moukagni Iwangou dans un communiqué de son parti. L’Union du peuple gabonais (UPG) de Moukagni Iwangou a exprimé « toute sa reconnaissance au Président Alpha Conde, dont la médiation salutaire a évité à la Gambie la difficile épreuve de la force et le lourd sacrifice des vies humaines ». Le parti a « salué l’action de la CEDEAO, dont la fermeté qui doit faire école sur l’ensemble du continent, a permis de faire respecter la volonté du Peuple, toute chose encore différée à ce jour au Gabon », souligne le communiqué. Yahya Jammeh...
(Agence Ecofin 23/01/17)
En prélude aux premières récoltes de manioc attendues dans la province de l’Ogooue-Ivindo (Nord-ouest du Gabon), dans le cadre du programme Graine, la zone économique à régime privilégié de Nkok entend construire une usine de transformation de cette denrée. Celle-ci découle d’une étude marché réalisée par les responsables du programme notamment la société de transformation et du développement rural (Sotrader), à travers son département commercial, afin d’identifier les produits manufacturés issus de ce tubercule pouvant être vendus. Dans l’Ogooue-Ivindo, les coopératives ont créé plusieurs plantations de manioc dont le ratio de production à l’hectare est de 23 tonnes. En considérant les 37 hectares de plantation existants dans cette partie du pays, l’on pourrait se retrouver avec des cargaisons de tubercules...

Pages

(Gabon Review 29/04/16)
Dans un rapport récemment publié, l’association française relève des compromissions et des liens pas toujours clairs entre les dirigeants français et ceux de certains pays africains, dont le Gabon. Ayant fait de la dénonciation de toutes les formes d’intervention néocoloniale française en Afrique son combat, Survie vient de publier un rapport mettant en lumière les pratiques de certains états d’Afrique centrale, notamment au plan sécuritaire. Intitulée «Elections en Françafrique Congo, Djibouti, Tchad, Gabon : la coopération militaire française au service des dictatures », cette publication analyse les rouages d’une «coopération militaire et sécuritaire», indispensable à la longévité de ces «systèmes dictatoriaux» et à la préservation des intérêts de quelques capitalistes français. Pour chaque pays, ce rapport présente les caractéristiques des...
(Gabon Review 29/04/16)
Le Premier ministre a lancé officiellement, le 27 avril dernier, les travaux de la 57e session ministérielle de la Conférence des ministres de l’Education des Etats et gouvernements de la Francophonie, qui se tiennent à Libreville jusqu’au 29 courant (Confemen). Les travaux des ministres de la Confemen se sont ouverts le 27 avril 2016, sous le thème « vers la réussite pour tous : résoudre la crise de l’apprentissage dans les pays francophones en luttant efficacement contre l’échec et le décrochage scolaires », une problématique à travers laquelle se reconnaît le système éducatif gabonais, en proie à des crises intempestives, obstacle majeur dans son challenge pour la qualité, malgré son indicateur de couverture envié dans la sous-région. Car reconnaît le...
(Agence Gabonaise de Presse 28/04/16)
Le président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap), René Aboghe Ella a publié, mercredi à Libreville, le calendrier fixant les dates des élections partielles, a constaté un journaliste de l’AGP. La Cenap a fixé, en séance plénière, une proposition de calendrier électoral, a indiqué le président de l’institution, René Aboghe Ella. Cette proposition fixe notamment la date limite de dépôt des déclarations de candidature auprès des commissions électorales locales au mardi 10 mai 2016 à 18 heures. L’ouverture des campagnes électorales pour l’élection des députés est prévue le mercredi 8 juin 2016 à 0 heure et pour l’élection du sénateur, le mercredi 15 juin 2016 à 0 heure. La clôture des campagnes électorales se fera le vendredi...
(Agence Gabonaise de Presse 28/04/16)
La direction de la zone académique Ogooué-Ivindo et Woleu-Ntem a annoncé mardi à Oyem, la suppression des concours d’entrée dans les lycées techniques et à l’école nationale de commerce de Port-Gentil, remplacés par des inscriptions par fiche d'orientation, a rapporté le correspondant local de l’AGP. Cette décision du ministère de l’Education nationale et de l’enseignement technique, en vigueur cette année académique 2015-2016, vise à augmenter le nombre d’élèves dans ces établissements désormais considérés comme un des facteurs de la lutte contre le chômage des jeunes. Les concours d’entrée dans les lycées techniques freinent les ambitions du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE) car, la volonté du gouvernement de faire du Gabon un pays émergent à travers le développement du capital humain...
(Gabon Review 28/04/16)
Le ministre de l’Éducation nationale et de l’Enseignement technique a été nommé à la tête de la Conférence des ministres de l’Education des Etats et gouvernements de la Francophonie, (Confemen), le 27 avril courant, à l’ouverture de la 57e conférence de cette organisation. Après près de deux années de présidence à la tête de la Confemen, le ministre de l’Éducation nationale de la République de Côte d’Ivoire, Kandia Camara, a passé le maillet de commandement à son homologue gabonais. En présence du Premier ministre, des membres de son équipe et des ambassadeurs des institutions internationales accréditées au Gabon, la passation de charge entre les deux personnalités s’est faite au cours de la cérémonie officielle d’ouverture des travaux de la 57e...
(APA 28/04/16)
Quelque 465 Ivoiriens regagnent, volontairement, leur pays dont 127 ont foulé, le sol abidjanais, dans la nuit de mercredi à jeudi, par un vol spécial affrété par le gouvernement représenté, à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët par le ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, Ally Coulibaly et sa collègue de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de l’indemnisation des victimes, Pr Mariatou Koné, a constaté APA, sur place dans la capitale économique ivoirienne. C’est à 2h02 mn GMT et heure locale que l’avion transportant la première vague de 127 personnes, composée, majoritairement, de femmes et de personnes âgées , en compagnie de l’Ambassadeur Philippe Mangou, s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international d’Abidjan où elles...
(Gabon Eco 28/04/16)
Jusqu’à un passé récent, le métier de pétrolier faisait rêver plus d’un Gabonais, en raison des salaires faramineux proposés dans ce secteur. Seulement, avec la crise de l’or noir, à l’échelle planétaire, la réalité est désormais tout autre. Laquelle crise a également plombé leurs revenus mensuels et autres gratifications. Une véritable hécatombe ! La preuve à ce jour, officiellement 1400 gabonais vivent la « dure ». Au Gabon, le métier de pétrolier ne relève plus du prestige, comme autrefois ! En effet, cette corporation, jadis, très prisée dépérit chaque jour un peu plus, en raison de la dégringolade des cours de pétrole, au point que beaucoup d’observateurs sont d’avis qu’elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. C’est pourquoi, ils sont de...
(Gabon Actu 27/04/16)
Le Consul général de France à Libreville, Jacqueline Lorelle a annoncé lundi à Libreville dans une conférence de presse que les demandeurs de visa Schengen auront dès le 19 mai prochain un nouvel espace « paradisiaque » pour déposer leurs dossiers mais devront débourser en plus des frais habituels 17 710 FCFA au minimum. Selon la diplomate française, à partir du 19 avril, les demandeurs de visa ne s’adresseront plus aux services du Consulat général de France au Gabon comme dans le passé. Ils s’adresseront dorénavant auprès de la société privée française TLScontact choisie, à l’issue d’un appel d’offre international. TLScontact, spécialisée dans ce secteur, finalise actuellement la construction à Libreville d’un centre de 390 m² contre 42 m² dans...
(Agence Gabonaise de Presse 27/04/16)
Le Premier ministre gabonais, Pr. Daniel Ona Ondo procède depuis lundi à la signature de plus de 1000 dossiers d’intégration à la fonction publique, de reclassement après stage et de titularisation. Selon une source proche du secrétariat général du gouvernement, il s’agit de toutes les situations administratives des agents de l’Etat restées jusqu’ici en suspens à la Fonction publique. Lesquelles, selon la même source, font d’ailleurs l’objet entre autres des revendications à l’origine des grèves à répétition déclenchées ces derniers temps par des centrales syndicales de l’administration publique. Le Chef du gouvernement, instruit par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, de régler toutes les situations des agents de l’Etat, objet de réclamations catégorielles, s’attèle ainsi à faire aboutir...
(Gabon Eco 27/04/16)
Manque d’agenda d’intégration, sous-développement, croissance en berne, alors que les inégalités et les difficultés s’accumulent au sein de la Communauté des Etats de l’Afrique Centrale (Cemac), la question de la libre circulation des personnes et des biens peine à trouver ses repères. Des régions existantes, la Cemac demeure jusqu’à ce jour, quasiment la seule du monde à avoir accumulé autant de retard en matière de formalisation de l’intégration régionale, un facteur économique pourtant intégrateur mais qui ne sonne pas bien dans l’entendement des dirigeants des six pays de la zone. Des réflexions, des plans et moyens de mise en forme de ce projet ont longtemps été débattu à la fois par les experts et dirigeants de la sous-région et des...
(Agence Gabonaise de Presse 27/04/16)
Le directeur général de la Société d’énergie et d’eau (SEEG), Jean Paul Camus dénoncé lundi dernier, à Libreville, au cours d’un point de presse, des actes de sabotage suite aux nombreux délestages de l’électricité survenus, le week-end dernier. « Nous remettons désormais à la justice afin que toute la lumière soit apportées par rapport à tous ces incidents que nous qualifions d’acte de sabotage, visant à ternir l’image de notre entreprise », a affirmé M. Camus, précisant que son entreprise ce constituera partie civile. Les coupures de courant constatées le week-end dernier sont dues à des dommages survenus sur la ligne haute tension Owendo-Bisségué. En 2015, il a été dénombré de multiples incident dont la rupture de câbles au poste...
(Gabon Actu 27/04/16)
La société Olam Gabon spécialisée dans la culture de l’hévéa et du palmier à huile a indiqué dans un communiqué transmis à Gabonactu.com qu’elle n’est pas impliquée dans un trafic d’armes de guerre et d’entrainement des miliciens au Gabon comme l’affirment des médias et des réseaux sociaux. Voici le communiqué : Olam Rubber Gabon s’étonne et déplore plusieurs rapports diffusés ces derniers jours à propos de supposées armes de guerre et miliciens qui seraient entrés au Gabon en s’appuyant sur des moyens mis à disposition par notre société à Bitam. Nous dénonçons ces dires et souhaitons signifier toute notre indignation. Aucun de nos camions, ni de nos collaborateurs n’ont été suspectés ni arrêtés par les autorités pour les faits présentés...
(Gabon Actu 27/04/16)
Le journaliste, Achille Patrick Dindoumou, des hebdomadaires Echos du Nord et Fait divers, a été interpellé le 20 avril dernier par des gendarmes suite à une plainte pour harcèlement, a été remis en liberté provisoire mardi en attendant le jugement prévu le 6 mai prochain, a-t-il annoncé à la Rédaction de Gabonactu.com Achille Patrick Dindoumou a passé 5 jours à la brigade de gendarmerie du tribunal de première instance de Libreville. Il est poursuivi par une dame pour harcèlement et tentative d’escroquerie en bande organisée. Selon sa propre version, Achille Patrick Dindoumou aurait passé un appel téléphonique auprès d’une dame sur laquelle il avait reçu un dossier. Le journaliste tentait de recouper les informations contenues dans ce dossier qui se...
(Gabon Review 27/04/16)
Notre pays participera à la 17ème édition du Forum pharmaceutique international, qui se tiendra du 28 au 30 avril prochain à Hammamet en Tunisie sous le thème «Le pharmacien au service de la santé en Afrique». En attendant d’abriter la prochaine édition, en 2017, le Gabon prendra part au 17e forum pharmaceutique international de l’Inter ordre des pharmaciens d’Afrique (IOPA), du 28 au 30 avril courant, à Hammamet en Tunisie. Cet espace d’échange réunira plus de 500 pharmaciens et représentants africains, arabes et internationaux de l’industrie pharmaceutique. Au programme de cette édition figurent des travaux scientifiques, des débats autour de la bonne gouvernance, du partenariat public-privé, ou encore de la recherche et du développement, ainsi qu’une exposition. L’objectif de cette...
(Gabon Review 27/04/16)
Selon les experts en santé publique qui ont, hier, restitué les résultats du Plan national de développement sanitaire (PNDS) 2011-2015. Le premier vice-Premier ministre en charge de la Santé, Paul Biyoghe Mba, a présidé le lancement de ce programme pour les cinq prochaines années. L'OUVERTURE du forum sur la restitution des résultats du Plan national de développement sanitaire (PNDS) de 2011 à 2015, et le lancement officiel du nouveau PNDS a été présidée, hier, à Libreville, par le 1er vice-Premier ministre, ministre de la Santé, Paul Biyoghe Mba. Il s'agira, pour les experts en santé publique, de saisir cette opportunité pour communiquer les résultats finaux du dernier PNDS et de l'enquête SARA, et définir, durant les quatre jours des travaux,...
(Le Monde 27/04/16)
Qui n’a pas entendu parler des Kayapo d’Amazonie dont le chef Raoni plaide pour les droits de son peuple partout à travers le monde ? Qui ne sait pas que derrière les pots de Nutella, ce ne sont pas seulement les orangs-outans mais d’autres peuples des forêts qui ont été chassés de leurs terres pour faire de la place aux plantations d’huile de palme ? Le sort des populations des forêts denses du bassin du Congo ne reçoit pas la même publicité. Est-ce parce que des décennies de conflits et de sous-investissement ont jusqu’à présent tenu cette région plus à l’écart des investissements à grande échelle dans les secteurs de l’exploitation forestière ou de l’agrobusiness ? Pourtant, le rôle des...
(Gabon Review 26/04/16)
Le consulat général de France au Gabon a initié un plan de restructuration de son service des visas. Le consulat général de France au Gabon a présenté, le 25 avril dernier, le nouveau dispositif de délivrance de visas pour la zone Schengen. Ces nouvelles modalités, qui entreront en vigueur le 19 mai prochain, visent à améliorer les conditions d’accueil et réduire les délais d’attente des rendez-vous à 72, voire 48 heures. «L’exiguïté des locaux du consulat ne permet plus d’accueillir les demandeurs dans des conditions satisfaisantes de confort, d’écoute et de respect», a déclaré Jacqueline Lorelle. Il s’agit, pour le consulat général de France au Gabon, d’ouvrir un centre de recueil des demandes de visas à Libreville, d’une superficie de...
(Gabon Review 26/04/16)
Estimant que la coupure d’électricité, survenue à Libreville le 23 avril dernier, n’était pas liée à un problème technique, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) parle de sabotage et annonce devoir s’en remettre de nouveau à la justice. Le 23 avril dernier, la coupure générale d’électricité, survenue à Libreville, n’a pas laissé insensible l’opinion. Surtout que la journée était particulièrement chargée en activités politiques. Cet incident a soulevé la suspicion de nombreux usagers, qui ont pointé un doigt accusateur vers la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), lui reprochant d’avoir tenté de saboter la sortie de l’opposition. «Faux», a rétorqué le directeur général de la SEEG, le 25 avril, à la faveur d’un point-presse donné au siège...
(Jeune Afrique 26/04/16)
Pour prévenir contre les risques des violences postélectorales au Gabon, une coalition d'ONG a déposé lundi un manifeste pour la paix aux sièges de l'ONU et de l'Union européenne dans le pays. « Nous appelons au ressaisissement, à la retenue tous les acteurs politiques – majorité et opposition – qui, par des procédés psychologiques, des slogans dangereux, voudraient propager la haine entre les Gabonais », a lancé, le 25 avril, Guy Réné Mombo Lembomba, secrétaire exécutif et porte-parole de la Coalition de la société civile gabonaise (CSCG), lors d’un point de presse à Libreville. Quelques heures plus tôt, la coalition est allé déposé un « manifeste pour la paix » au siège de l’Union européenne (UE) dans la capitale gabonaise,...
(Gabon Review 26/04/16)
Olam Rubber Gabon a réagi aux «accusations infondées» selon lesquelles elle fait entrer dans le pays, via Bitam, des miliciens et armes de guerre. Ci-après, l’intégralité du communiqué. « Olam Rubber Gabon s’étonne et déplore plusieurs rapports diffusés ces derniers jours à propos de supposées armes de guerre et miliciens qui seraient entrés au Gabon en s’appuyant sur des moyens mis à disposition par notre société à Bitam. Nous dénonçons ces dires et souhaitons signifier toute notre indignation. Aucun de nos camions, ni de nos collaborateurs n’ont été́ suspectés ni arrêtés par les autorités pour les faits présentés. Les informations relayées sont donc tout simplement mensongères. Nous nous réservons par conséquent le droit de poursuivre en justice toutes les personnes...

Pages

(Xinhua 19/12/15)
YAOUNDE, (Xinhua) -- De 4,2 à 4,3% en mars, puis 2,8% en juillet et 2,5% en novembre, la croissance économique des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) a poursuivi son repli pour s'établir en décembre à 2,4% sur l'année 2015, révèlent les nouvelles estimations publiées par la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). Réuni en sa quatrième et dernière session annuelle jeudi au siège de cette banque régionale à Yaoundé, le comité de politique monétaire de la BEAC a constaté que "l'activité économique mondiale est restée modérée au troisième trimestre 2015, avec néanmoins des différences sensibles entre les principales économies". "Ainsi, après un renforcement de l'activité au deuxième trimestre, un ralentissement a été...
(Gabon Review 18/12/15)
Le président de la République a inauguré, le 17 décembre courant, le nouveau centre commercial de la commune d’Owendo. Douze ans après le lancement de ses différentes enseignes, le groupe de distribution Ceca-Gadis a ouvert, le 17 décembre courant, son premier centre commercial dans la commune d’Owendo. Situé au carrefour SNI, ce magasin de type super CKdo, occupe une surface de 3 200 m² de plancher et 1 300 m² en étage. Diverses personnalités du monde politique ou des affaires ont pris part à cette cérémonie. Disant vouloir encourager ce projet qui démontre la confiance des investisseurs, le président de la République a aussi fait le déplacement. «Ce sont des opérateurs nationaux qui investissent dans leur pays au profit des...
(Agence Gabonaise de Presse 18/12/15)
L’Etat gabonais par l’entremise de la société Gabon special economic zone mineral port, construit un port minéralier dans la zone d’Owendo (sud de Libreville) dont le coût total s’élève à 133,6 milliards de FCFA. Ce port est un projet intégré de transport multimodal par barges puis par empileurs-récupérateurs et devrait s’imposer comme un acteur majeur du secteur primaire du Gabon, indique un communiqué de la direction de la communication présidentielle. Cette plateforme multimodale rail-mer est également destinée à faciliter l’export des industriels miniers afin d’améliorer la compétitivité du pays, indique-t-on. Jeudi, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a effectué une visite sur le chantier dont la phase de remblais est déjà réalisée à 60%. Selon les responsables de la société...
(Gabon Actu 18/12/15)
Le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, a procédé jeudi à l’inauguration du Super CKDO du groupe CECA GADIS situé au carrefour SNI à Owenda. Le chef de l’Etat a symboliquement coupé le ruban pour annoncer l’ouverture officielle de ce premier grand magasin du groupe CECA GADIS dans la commune d’Owendo. Sa soeur Pascaline Bongo Ondimba était présente à la cérémonie ainsi que Michel Essonghe, PCA du groupe. L’ouvrage est construit sur 3200 m2 de plancher et 1300m2 en étage. Bâti autour d’une surface de vente de 1225m2, le magasin comprend des chambres froides de stockage de 240m2, des laboratoires de préparation de 220m2, une boulangerie de 92m2, des vestiaires et bureaux de 350m2 et des entrepôts de stockage de...
(APA 18/12/15)
APA-Douala (Cameroun) - Les perspectives économiques pour l’année 2016 s’annoncent difficiles pour les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), avec un taux de croissance projeté à 2,4 pour cent d’après une note de conjoncture de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) publiée vendredi, au terme du Comité de politique monétaire (CPM) du mois de décembre. La conjoncture sera difficile du fait notamment de la dépréciation des cours du pétrole sur le marché mondiale alors que cinq pays des six qui constituent l'espace CEMAC sont des producteurs, explique la note, soulignant qu'il convient d'ajouter la situation sécuritaire liée notamment aux attaques de la secte terroriste nigériane Boko Haram au Cameroun et au Tchad et...
(Gabon Review 18/12/15)
Qui représentera la société civile au sein du groupe d’intérêt de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives ? Tel était l’intérêt d’un atelier qui s’est tenu le 17 décembre courant à Libreville. A l’initiative du groupe d’intérêt de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), un atelier de consultation de la société civile sur les critères de désignation de ses membres dans la représentation locale de l’ITIE, s’est tenu le 17 décembre courant à Libreville. Une démarche qui s’inscrit dans le cadre du retour du Gabon au sein de cette norme mondiale visant à promouvoir une gestion ouverte et responsable des ressources naturelles, notre pays en ayant été radié en février 2013 pour non-respect de certaines...
(Gabon Review 18/12/15)
Si l’on s’en tient à la toute dernière allocution de Gilbert Ngoulakia à Koulamoutou, la Cour des comptes, membre de l’Intosai et donc soumis aux normes internationales, a la charge de combattre la délinquance économique et financière. La Cour des comptes est désormais chargée d’éradiquer la délinquance économique et financière. L’inauguration par le chef de l’Etat, le 16 décembre dernier, du siège de la Chambre des comptes de Koulamoutou, a été l’occasion pour Gilbert Ngoulakia d’annoncer que l’institution dont il est le premier président, est chargée «d’éradiquer la délinquance économique et financière en mettant en œuvre la compétence juridictionnelle de la plus haute juridiction de l’Etat en matière de contrôle des finances publiques mais également en utilisant celles non juridictionnelles...
(Xinhua 16/12/15)
Le Gabon organise du 16 au 18 décembre à Libreville la première édition du Salon international de l'économie numérique et de l'innovation (SENIG), dont le but est de promouvoir ce secteur, devenu le plus dynamique du pays depuis le début des années 2000. Quelques 2.000 participants sont attendus à ce salon, selon les organisateurs. Outre une exposition de vente des produits de télécommunication issus de la dernière génération, le salon sera aussi l'occasion de rencontre et d'information sur l'évolution des technologies de la communication. Des conférences sur le numérique notamment l'Internet et la cyber-sécurité sont prévues. Selon le ministre gabonais de l'Economie numérique, Pastor Ngoua N'Neme, l'économie numérique représente 5% du PIB du Gabon. Malgré l'étroitesse du marché (1,5 million...
(Afrique Expansion 16/12/15)
Près de 2000 visiteurs sont attendus au tout premier Salon international de l’économie numérique et de l’innovation du Gabon (SENIG) qui s’ouvre mercredi à Libreville, la capitale gabonaise. Organisé par le ministère de l’Economie numérique, les grands acteurs locaux et internationaux du secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC) débattrons sur le thème : « Jeunesse et numérique, leviers de développement durable ». Cette première édition qui sera animée par des ateliers de formation pour le renforcement des capacités, des stands d’exposition et des conférences sur le numérique dans les divers secteurs de l’écosystème de l’internet tels que la cyber-sécurité, les ressources internet, les noms de domaines, le réseautage, les innovations, l’inclusion numérique et financière, pilier du...
(Infos Gabon 16/12/15)
Le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a procédé, mardi 15 décembre 2015, au lancement officiel du programme la « Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (GRAINE) » dans la province de l’Ogooué-Lolo. A « Je vous rappelle que le programme GRAINE a été pensé et décidé pour résoudre un grave problème dont souffre le Gabon à savoir : faut-il continuer à dépenser hors du pays chaque année 300 milliards ou bien réorienter de si fortes sommes au bénéfice de nos populations si celles-ci se mettent désormais à produire de la nourriture pour le Gabon ? », a indiqué le Président Ali Bongo Ondimba pour exprimer sa détermination à mener le Gabon vers l’autosuffisance alimentaire...
(Gabon Eco 15/12/15)
Décidément le Gabon ne cesse d’être source d’inspiration ! Après l’implication des autorités du pays dans la résolution de la crise burundaise, voilà que le pays du tamtam sacré, (le Burundi) tombe sous le charme du modèle de gestion publique gabonais. Les deux délégations ont partagé leur savoir-faire, en matière de réforme budgétaire et de contrôle au cours d’une récente séance de travail entre les contrôleurs budgétaires de la Direction générale du Budget et des Finances publiques (DGFIP) du pays et leurs homologues...
(Gabon Eco 15/12/15)
Un véritable flou artistique règne autour de la route transfrontalière devant relier Ndendé-Doussala à Dolisie !Un projet à ratifier impérativement d’ici l’année prochaine, au risque de voir la Banque africaine de développement (Bad), annuler purement et simplement ledit projet. Sera-t-il possible au départ de Ndendé de rallier Dolisie par voie routière ? Un projet intégrateur qui malheureusement piétine ! Février prochain étant considéré comme le délai avant la résiliation dudit projet par la BAD. A en croire certaines sources, le Gabon traine le pas. S’agissant du nerf de la guerre, la contribution du Gabon fixée à 3 milliards de francs CFA a été inscrite dans la loi de finances 2014, puis retiré de l’actuelle programmation financière. Un énième dommage collatéral...
(Infos Gabon 15/12/15)
L’opérateur de téléphonie mobile Airtel Gabon a initié depuis le 10 décembre 2015 un saut technologique enviable matérialisé par le lancement d’un nouveau réseau intitulé 4G LTE (Long Term Evolution), c’était au cours d’une cérémonie organisée à Libreville, en présence de nombreux invités. La grande salle de projection cinématographique du Majesctic, au centre ville de Libreville, a prêté son cadre, jeudi 10 décembre 2015, à la cérémonie de lancement officiel par Airtel Gabon de sa nouvelle trouvaille, à savoir la 4G Long Term Evolution (LTE). Présidé par le Directeur Général de l’entreprise, Heiko Schlittle, l’événement s’est déroulé en présence de nombreux invités, parmi lesquels le ministre gabonais de l’économie numérique et de la poste, Pastor Ngoua N’neme, et le président...
(Jeune Afrique 11/12/15)
Fitch Ratings a passé en revue la situation économique, monétaire et budgétaire des pays subsahariens au cours d'une rencontre organisée à Paris, le 08 décembre. Les analystes de l’agence de notation ont offert un diagnostic Même s’ils ont la même notation « B » de Fitch, Amélie Roux, en charge de ce deux pays francophones, constate des similitudes mais aussi et surtout des divergences entre les deux économies. Plutôt diversifiés et ayant en commun de profiter de l’arrangement monétaire avec la France pour la zone CFA, l’évolution et la gouvernance économique du Cameroun et de la Côte d’Ivoire diffèrent beaucoup. « Même s’il est encore en dessous de la moyenne subsaharienne, l’endettement du Cameroun s’est fortement accéléré ces cinq dernières...
(Gabon Review 11/12/15)
A l’issue de son conseil d’administration, tenue le 10 décembre courant à Libreville, la Commission de surveillance du marché financier d’Afrique centrale (Cosumaf) a annoncé son adhésion à l’Organisation internationale des commissions des valeurs (OICV). Belle marque de reconnaissance pour la Commission de surveillance du marché financier d’Afrique centrale (Cosumaf) qui vient d’accéder au statut de membre ordinaire de l’Organisation internationale des commissions des valeurs (OICV), qui regroupe tous les régulateurs de marchés financiers. Telle est la principale information du conseil d’administration de la Cosumaf, qui s’est tenu le 10 décembre courant à Libreville. Selon le président de la Cosumaf, cette adhésion est un gage de la conformité du système de régulation du marché financier de la Communauté économique et...
(Gabon Review 11/12/15)
Depuis le 10 décembre courant, l’opérateur de téléphonie mobile offre une couverture réseau de quatrième génération la plus avancée (4G Long terme évolution). Après la 3G+, Airtel Gabon s’ouvre à la 4G LTE. La cérémonie de lancement a eu lieu le 10 décembre courant, en présence du ministre de l’Économie numérique et du directeur général de l’Autorité de régulation des communications et des postes (Arcep). L’opérateur de téléphonie mobile espère faire vivre à ses 1,200 millions d’abonnés une nouvelle expérience-client. Cette quatrième génération du réseau mobile fournira une navigation web beaucoup plus rapide et confortable avec des vidéos plus fluides et de meilleure définition, des délais de téléchargement réduits, des délais de transfert de données plus courts, y compris sur...
(Gabon Review 11/12/15)
Un atelier de consultation de la société civile sur la détermination des critères de désignation des membres de la société civile dans le GI-EITI Gabon, se tient le 17 décembre 2015 à Libreville. Le communiqué du GI-EITI GABON. Le Président du Groupe d’Intérêt de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (GI-EITI GABON) informe les Organisations de la Société Civile (OSC) gabonaises qu’il sera organisé un atelier de consultation de la société civile sur la détermination des critères de désignation des membres de la société civile dans le GI-EITI Gabon. Cet atelier se déroulera le 17 décembre 2015 dès 9h au Beach Club. Les OSC désireuses de prendre part à cet atelier sont invitées à s’inscrire de 8h à...
(Gabon Review 10/12/15)
Secouée par une crise sans précédent, la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) termine cependant l’exercice 2015 sur quelques bonnes notes. A l’issue de son conseil d’administration tenu récemment à Moanda, la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a décliné ses résultats pour le compte de l’exercice 2015. Selon le président de son conseil d’administration (PCA), l’entreprise minière a subi les contrecoups de la crise mondiale. «Depuis que j’ai l’honneur de présider Comilog, je n’ai jamais vu une telle crise», s’est-il écrié. Et pour cause : les prix du silico-manganèse connaissent actuellement une tendance baissière. «Une situation justifiée par la baisse, entre autres, et la réorientation de la croissance chinoise, l’augmentation de la production, surtout en Afrique du Sud, la dévaluation des...
(Gabonews 10/12/15)
C’est le constat qui ressort des récentes visites des membres du Gouvernement dans le Nord du pays. Andrew Crépin Gwodock, le ministre Délégué à la Protection de l’Environnement et des Ressources naturelles, de la Forêt et de la Mer, et le Daniel Ona Ondo, Premier ministre, Chef du gouvernement ont pu constater l’avancement d’assainissement de certains sites, et le lancement des opérations de planting dans le département de l’Okano où on annonce déjà les premières récoltes pour le mois de février 2016. Le 28 novembre dernier, le Nord du pays a vibré au rythme de de la Gabonaise des Réalisations Agricoles et des Initiatives des Nationaux Engagés (GRAINE). En effet, dans le département de l’Okano à Mitzic, Andrew Crépin Gwodock,...
(Gabon Review 10/12/15)
Edifié sur l’extraction de l’or par flottation-cyanuration, le ministre des Mines a suggéré, le 9 décembre dernier, la mise en place d’un comité tripartite pour passer en revue cette technique proposée par Ressources Golden Gram (RGG). Le nouveau procédé d’exploitation de l’or de Bakoudou, dans le Haut-Ogooué, était au centre d’une réunion d’échange, le 9 décembre à Libreville, entre le ministre des Mines, les responsables de cette société et les élus locaux du département de Lékoko. Après un exposé sur ce nouveau procédé, la délégation de la société Ressources Golden Gram (RGG), conduite par Youssef El Hajjam, a émis le vœu de le mettre en œuvre à Bakoudou. En réponse, le ministre des Mines a suggéré la mise en place...

Pages

(RFI 10/06/13)
Le match nul 0-0 entre le Gabon et le Congo ce 8 juin 2013 à Franceville fait les affaires des Congolais, proches d’une qualification pour le dernier tour des éliminatoires du Mondial 2014. Les Gabonais sont en revanche quasi-éliminés de la course à la Coupe du monde 2014. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique-foot/20130608-mondial-2014-le-gabon-quasi-elim...
(Gabon Review 08/06/13)
En match comptant pour la 4è journée des éliminatoires de la coupe du monde 2014, les Diables Rouges du Congo croisent le tibia contre les Panthères, ce samedi 8 juin à Franceville. Ambiance et petites tribulations de l’équipe du Gabon avant cette rencontre. Arrivées à Franceville le 6 juin 2013, les équipes de football gabonaises et congolaises devant s’affronter ce samedi 8 juin ont procédé à la traditionnelle reconnaissance de terrain. Prévue le vendredi 7 juin à 9 heures pour les Panthères, c’est finalement à 19h que les poulains de Paulo Duarte ont foulé la pelouse du stade de Mbaya. Le Onze National était cette fois-ci muni de ses valises restées à l’aéroport pour des questions de fret. La veille,...
(Gabon Libre 06/06/13)
Le footballeur international gabonais, Pierre Emerick Aubameyang, a offert, mardi à Libreville, des produits de première nécessité et près d'une vingtaine de matelas aux enfants abandonnés de l’orphelinat ‘’SOS Mwana’’. Le responsable de cette structure, le père Jean-Pierre kape a dit toute sa satisfaction à l’endroit de l’international gabonais. ‘’Nous enfants et dirigeants du Centre SOS Mwana sommes très heureux de recevoir les différents présents que tu viens de nous donner avec le cœur. Ce geste d’amour est pour nous une marque d’estime et pour cela nous t’en remercions’’, Les enfants de SOS Mwana ont manifesté leur soulagement au joueur de Saint Etienne en lui offrant en retour des caricatures à son image, des chants d’amour et de prière pour...
(L'Union 05/06/13)
Le Comité de normalisation de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) l'a remplacé à ce poste par Jean-Félix Mba Nzé, actuel président de la Ligue de football de l'Estuaire, ce 3 juin. Ignace Mbambet Itanda (SGA), Sam Kodjo Rawambia (secrétaire général de l'UNIFFAC), Gabin Nzogho Mintsa (SGA), Boussoughou Bousset (conseiller du président sortant), Bertille Aurélie Ntsiayi (assistante du président sortant), ainsi que l'ensemble des membres du cabinet du président sortant, ont également été limogés. « Un courrier avait été envoyé à la Fifa par une partie des employés de la Fégafoot pour dénoncer la décision de l'instance dirigeante du football mondial, qui me nommait à la tête du Comité de normalisation. Et lors du dernier séjour à Libreville des deux...
(Ogooue Infos 04/06/13)
L’union sportive de Bitam (USB) a été éliminée samedi à la coupe de la confédération africaine de football par l’Entente sportive de Sétif aux tirs au but (5-3), au stade Gaston Péyrille de Bitam. Les locaux ont réussi à remonter l’écart de buts (2-0) encaissés au match aller, au cours du temps réglementaire. L’USB est tombée samedi les armes à la main. Les garçons de Bitam ont inscrit 2 buts au cours du temps réglementaire pour remonter l’écart creusé au match aller par les visiteurs, mais il fallait faire davantage pour assurer la qualification au prochain tour. C’est finalement l’Entente sportive de Sétif qui s’est qualifiée, en battant aux tirs au but (5-3) l’équipe locale.
(Gabon Review 04/06/13)
Les Panthères du Gabon, version cycliste, inaugureront aux côtés de plusieurs autres nations, le premier tour cycliste de la République démocratique du Congo (RDC) prévu du 18 au 29 juin prochain, en neuf étapes dans les provinces de Kinshasa, Bas-Congo et Bandundu, sur près de 900 km. Initialement annoncé pour le mois de mai dernier, c’est finalement du 18 au 29 juin prochain que se tiendra le premier rendez-vous cycliste international de la République démocratique du Congo (RDC) dénommé également «Tour de l’unité». Le Gabon par le biais des responsables de la Fédération gabonaise de cyclisme (Fegacy) vient de répondre favorablement à l’invitation de son homologue de la RDC pour la participation des Panthères à cette compétition qui se disputera...
(Gabon Libre 03/06/13)
Germain Mendome est mort samedi dernier à l’hôpital de NTchengué à Port Gentil, la capitale économique du Gabon. Cet ancien gardien de but de l’équipe nationale du Gabon sous l’ère « Azingo » peu avant son décès était entraîneur des gardiens de but de l’équipe de Panthères du Gabon sous l’ère Alain Giresse. Le monde du sport au Gabon est en deuil. Il vient de perdre un de ses dignes fils, Germain Mendome, ancien gardien de but de l’équipe nationale de football du Gabon sous l’ère « Azingo national » avec laquelle il a disputé deux phases finales de Coupe d’Afrique. En effet, Germain Mendome est décédé samedi dernier à l’hôpital de Ntchengué à Port Gentil, la capitale économique gabonaise...
(Afrik.com 03/06/13)
Vainqueur de la Coupe de France vendredi soir face à Evian (3-2), Bordeaux a fait d’une pierre deux coups en assurant sa qualification pour la Ligue Europa la saison prochaine et aussi le Trophée des Champions, qui aura lieu le 3 août face au PSG, au Gabon. Une destination qui ne réjouit pas vraiment l’entraîneur des Girondins, Francis Gillot. Il est certaines petites phrases qui peuvent se révéler assassines. A la sortie d’une finale de Coupe de France gagnée face à Evian au Stade de France vendredi soir (3-2), les Girondins de Bordeaux ont sauvé une bien triste saison sur le plan sportif. Un titre qui donne le droit au club au scapulaire d’aller disputer le Trophée des Champions face...
(Gabon Review 31/05/13)
La sélection gabonaise de handball cadet, 4e au classement à l’issue du dernier du championnat d’Afrique des Nations, organisé du 21 au 27 août 2012 à Abidjan, vient de se voir repêché par la Fédération internationale de handball (IHF), pour disputer aux côtés de leurs homologues africains le mondial de la catégorie qui se déroulera à Budapest en Hongrie du 10 au 23 août 2013. Initialement recalé pour le championnat du monde cadet masculin de handball en Hongrie, la chance semble avoir souri aux Panthéraux qui, avec la décision de l’instance internationale de rehausser le nombre des participants à cette compétition, pendront part à l’aventure hongroise prévue sur deux semaines à compter du 10 août 2013. Rejoignant l’Égypte, la Tunisie...
(Infos Gabon 30/05/13)
Le nouveau président directeur général de la SEEG qui s’est lancé dans une utile campagne de communication auprès de ses clients et de l’opinion, ne semble pas avoir totalement perçu l’ampleur de l’engrenage qu’est devenu dame SEEG depuis toutes ces années. Certes les délestages constituent les désagréments les plus visiblement incontestables. Et la campagne de communication y relative y trouverait donc son bien fondé. Néanmoins, le nouvel homme fort de cette société de monopole en matière de distribution de l’eau et l’électricité au Gabon, est-il également suffisamment imprégné des circuits mafieux entretenus par ses collaborateurs en dehors des cadres officiels du service ? Par exemple sait-il que la clientèle de la SEEG subit des préjudices autres que les délestages ?...
(L'Expression (alg) 29/05/13)
L'ES Sétif se rendra mercredi au Gabon avec son nouveau gardien de but international, Sofiane Khedairia, mais sans plusieurs de ses joueurs clés, pour affronter l'US Bitam en huitièmes de finale (bis) retour de la coupe de la Confédération africaine de football. Vainqueur à l'aller (2-0), le champion d'Algérie pour le deuxième exercice de rang, devra se passer des défenseurs Khoutir Ziti, blessé, et Farouk Belkaïd, suspendu, des milieux de terrain Mourad Delhoum, retenu par des obligations familiales, et Amir Karaoui, convalescent, ainsi que des attaquants, Khaled Gourmi, Amine Aoudia, et Rachid Nadji, tous blessés. Les six premiers nommés sont tous des titulaires. Bien que le portier Khedairia soit toujours avec la sélection nationale dans le cadre de son stage...
(Ogooue Infos 28/05/13)
Géraldine Robert, ce nom ne vous dit absolument rien, pourtant cette joueuse professionnelle gabonaise est élue meilleure joueuse du championnat de basketball français 2012/2013. Cette information est passée inaperçue par nos médias. Native de Port-Gentil, cette franco-gabonaise, à l'image de Aubameyang, Ruddy Zang Milama Ruddy, Anthony Obame, Stephan Lasme et bien d'autres sont une fierté pour le Gabon à l'international et devraient être des modèles pour la jeunesse gabonaise. A Port-Gentil sa ville natale, elle anime chaque été les camps de basketball pour les jeunes.’’ Bravo Géraldine. Nous sommes fiers de toi’’, peut-on lire sur la page facebook de Marc Ono Essangui.
(Sud Quotidien 27/05/13)
Historique ! Les «Lions» du Sénégal ont remporté la coupe d’Afrique des nations de Beach Soccer, en battant en finale, hier, dimanche 26 mai 2013, les «Eléphants» de la Côte d’Ivoire (4-1), sur la plage Brija de Al Jadida au Maroc. Les poulains de Amadou Diop Boy Bandit conservent ainsi leur titre de champions d’Afrique, acquis il y a deux ans sur la plage d’Ain Diab de Casablanca. Décidée à jouer les grands rôles, sur la terre marocaine, la bande à Jean Koukpaki n’a fait qu’une bouchée des ivoiriens qui ont été mené très rapidement par l’éternel Koukpaki. Ngalla Sylla corse l’addition avant que Ibrahima Baldé n’ajoute un 3ème but. Les «Eléphants» profitent d’un relâchement des «Lions» et réduisent le...
(Infos Gabon 24/05/13)
Le sélectionneur de l’équipe des Panthères du Gabon, Paulo Duarté, face à la presse jeudi matin a rendu public la liste des joueurs retenus pour les matchs contre le Congo Brazzaville et le Niger comptant pour les éliminatoires du mondial 2014. Au cours d’une conférence de presse qu’il a animé jeudi au siège de la FEGAFOOT à Libreville, la capitale gabonaise, le sélectionneur de l’équipe nationale du Gabon le franco portugais, Paulo Duarté, a rendu public la liste des joueurs convoqués pour les matchs contre le Congo Brazzaville (8 juin) et le Niger (15 juin). Des rencontres qui s’inscrivent dans le cadre des éliminatoires du mondial 2014 au Brésil et dont le bal est mené dans le groupe E par...
(Eurosport 20/05/13)
Invité à participer à la 22e nuit des Arts Martiaux à Libreville au Gabon samedi 18 mai, Teddy Riner est arrivé vendredi pour une visite de trois jours dans ce pays qu'il découvrait pour l'occasion. Un séjour que le champion olympique et quintuple champion du monde a semblé apprécier au vu des photos et commentaires postés sur son compte Twitter tout au long du week-end. Accueilli en véritable star, le champion français a rencontré l'ambassadeur de la France au Gabon, avant d'effectuer des démonstrations de judo pour le plus grand plaisir des jeunes judokas gabonais. Teddy Riner a également été reçu par le Président et le ministre des Sports du Gabon. "C'est la première fois que je viens en Afrique...
(Nouvelles du Gabon 17/05/13)
Ali Bongo Ondimba félicite chaleureusement Pierre-Emerick Aubameyang qui vient d’être distingué par le Prix Marc-Vivien Foé RFI - FRANCE 24 du meilleur joueur africain évoluant dans le championnat de France de Ligue 1 durant la saison 2012-2013. L’attaquant gabonais de l'ASSE devance au classement le défenseur camerounais Nicolas Nkoulou (Olympique de Marseille) et l’attaquant burkinabé Jonathan Pitroipa (Stade Rennais FC). « Ses qualités techniques, ses intuitions fulgurantes, sa vélocité, sa capacité à tenir sous la pression dans les plus grands stades du monde, font de lui un joueur d’exception », souligne le chef de l’État. « Cet enfant du Gabon né à Laval, fils de l’international Pierre-François Aubameyang qui remporta la Coupe de l’Udeac en 1985, fait la fierté de...
(Ogooue Infos 15/05/13)
L’international gabonais, Pierre Emerick Aubameyang, qui évolue à l’AS Saint Etienne a remporté lundi le Prix Marc-Vivien Foé RFI-France 24, qui récompense chaque année le meilleur joueur africain de la ligue 1 française. Il succède au Marocain Younes Belhanda. Le meilleur joueur africain de la ligue 1 française pour la saison 2012-2013 est connu depuis lundi. Il s’agit du Gabonais Pierre Emerick Aubameyang, auteur de 19 buts et de 8 passes décisives. Il a été désigné à l’unanimité par un jury composé de journalistes francophones spécialisés dans le football. Le Camerounais Nicolas Nkoulou (Marseille) est arrivé en 2e position pour une seconde fois consécutive, alors que le Burkinabé, Jonathan Pitroipa est sorti 3e.
(Afrik.com 29/03/13)
Jean de Dieu Moukagni Iwangou, âgé de 53 ans, a été élu à la tête de la fédération gabonaise de football (Fégafoot), pour un mandat de 4 ans par 28 voix contre 22 pour son concurrent, Pierre Alain Mounguengui, mercredi à Libreville. Le nouveau président de l’institution connait très bien le milieu pour avoir travaillé pendant plusieurs années aux côtés de son prédécesseur. Jean de Dieu Moukagni Iwangou est depuis le 27 mars 2013 le nouveau patron de la Fégafoot. Il sera à la tête de l’instance pendant 4 ans. Il a battu par 28 voix contre 22 son concurrent, Pierre Alain Mounguengui, mercredi à Libreville. Il a été immédiatement installé dans ses nouvelles fonctions par le 1er vice-président du...
(22 Septembre 20/02/13)
Rugbyman emblématique du Gabon, Serge Louembet, 33 ans, 1,84 m pour 115 kg, a été champion de France avec le Stade Toulousain. Inconnu du grand public dans son pays, il ne fait pas moins partie de ces citoyens qui font résonner le nom du Gabon dans des microcosmes qu’on n’imagine même pas. Rencontre furtive. Gabonreview : Mais qui est donc Serge Louembet ? Serge Louembet : Modestement, je suis un joueur de rugby franco-gabonais. J’ai joué pour l’équipe de France amateur. Avant, je jouais au Stade Toulousain depuis 1995 où j’étais 3e ligne ou talonneur. Ensuite je suis rentré au Gabon avec l’idée de donner un coup de main pour la création de la ligue et de la fédération gabonaise...

Pages

(Jeune Afrique 30/11/15)
Le Kényan Luke Kibet, champion du monde de marathon en 2007, a remporté dimanche le marathon du Gabon. Chez les femmes, c'est l’Éthiopienne Askale Alemayehu qui s'est imposée. Le Kényan Luke Kibet, âgé de 32 ans, a dominé ses adversaires malgré des douleurs à l’estomac durant la nuit précédente, et a su gérer ses efforts pour conserver la première place pendant près de 20 kilomètres, en solitaire, jusqu’à l’arrivée (2h 20’18’’). Il a devancé son compatriote Peter Kurui et le Tanzanien Ezekiel Ngimba. Chez les femmes, l’Éthiopienne Askale Alemayehu a remporté l’épreuve. Samedi, la compétition avait démarré par la course de La Gabonaise, réservée aux femmes. A l’initiative de l’épreuve, la première dame du Gabon, Sylvia Bongo Odimba, qui a...
(Jeune Afrique 27/11/15)
Le 28 novembre, la Première dame du Gabon prendra part à La Gabonaise, un parcours de 5 kilomètres sur le boulevard du bord de mer de Libreville pour récolter des fonds destinés à la lutte contre les cancers féminins notamment. Erwan Le Grand, le directeur de la fondation Sylvia Bongo Ondimba a répondu aux questions de Jeune Afrique. La compétition vise également à sensibiliser la population à la nécessité de se faire dépister afin d’agir vite et augmenter ainsi les chances de guérison. Sur la ligne de départ de la course soutenue par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (FSBO), on retrouvera d’autres premières dames invitée à l’instar de Djénè Kaba Condé, épouse du président guinéen, ou la...
(La Voix de l'Amérique 26/11/15)
Il a été mis en examen le 20 novembre pour corruption active et passive d'agent public étranger, abus de biens sociaux, blanchiment en bande organisée, recel, faux et usage de faux, a précisé cette source qui confirmait une information de la radio RFI. Les enquêteurs s'interrogent notamment sur des fonds qui ont transité sur ses comptes en 2006 et se demandent s'il a pu servir d'intermédiaire dans une entreprise de corruption présumée entre Maixent Accrombessi, l'influent directeur de cabinet du président gabonais, et une société française de fourniture d'uniformes militaires, Marck. Le directeur de cabinet du chef de l'Etat gabonais avait été arrêté le 4 août par la police française alors qu'il séjournait à Paris. Il avait été relâché pour...
(RFI 26/11/15)
Un sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) s'est tenu hier, mercredi 25 novembre, à Libreville. Il était consacré à la situation en Centrafrique. Denis Sassou Nguesso du Congo Brazzaville et Ali Bongo Ondimba, du pays hôte, sont les deux chefs d’Etats de la CEEAC qui ont participé à ce sommet, qui a annoncé quelques décisions. Les dirigeants de la CEEAC sont réalistes. Le regain de violence ces derniers mois à Bangui ne permet pas d’organiser les élections avant le 31 décembre. Ils ont donc décidé de repousser la fin de la Transition.
(Jeune Afrique 25/11/15)
D'origine ivoiro-gabonaise, l'humoriste moque les travers de ses compatriotes… comme ceux des toubabs. Volonté de fer dans un corps frêle, allure pétulante, Tatiana Rojo n’a pas son pareil pour amuser la galerie. En artiste accomplie, sur scène comme en interview, elle jongle, pour mieux cacher ses émotions, avec les accents (français, ivoirien, canadien…), explore avec dextérité le caractère de ses personnages, se joue des incompréhensions culturelles et s’amuse de la vie, même si celle-ci ne lui fut pas toujours agréable. Née au Havre (nord de la France), en 1979, d’une mère ivoirienne et d’un père gabonais, celle qui a grandi à San Pedro à partir de 6 ans et connu la faim a su faire de l’humour une arme de...
(BBC 25/11/15)
La musique Mpongoué jalonne l’histoire d’une couronne monarchique vieille de deux siècles précieusement conservée par la Princesse Anne Marie Ankombié, petite fille du roi Dénis Rapontchombo qui a donné son prénom à une île très fréquentée au Gabon par les touristes. Sur les traces de la princesse, Charles Stephan Mavoungou, le correspondant de la BBC à Libreville, au Gabon, s’est rendu à sa résidence dans la commune d’Owendo. La belle plage qui arrose ses côtes sert de lieu d’attraction, pour des centaines de visiteurs qui s’évadent de Libreville tous les week- end par navette fluviale, pour se détendre en famille ou entre amis dans l’actuelle principauté de la communauté ethnique Mpongoué, l’une des plus grandes dans le pays en terme...
(Le Monde 23/11/15)
Interpellé à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle mercredi 18 novembre, puis placé en garde à vue, Seydou Kane, un homme d’affaires sénégalo-malien installé à Libreville, a été mis en examen vendredi pour « corruption d’agent public étranger, abus de bien social, blanchiment en bande organisée, recel, faux et usage de faux ». Le parquet de Paris avait requis le placement en détention provisoire, mais il est finalement ressorti libre de sa garde à vue, sous contrôle judiciaire. Son passeport a été confisqué et il a interdiction de quitter le territoire français, à moins de verser un cautionnement judiciaire de 2 millions d’euros. Lire aussi : Gabon : l’associé du directeur de cabinet d’Ali Bongo interpellé à Roissy Ce développement intervient dans le cadre...
(RFI 23/11/15)
Au Gabon, la Marseillaise, hymne national français, a été entonnée ce vendredi 20 novembre au soir à l’Institut français de Libreville. Un public de Français et Gabonais est venu écouter un récital de la cantatrice gabonaise, Adriana Bignagni Lesca, que celle-ci a dédié aux victimes des attentats de Paris. Gabonais et Français sont debout. Ils écoutent la Marseillaise. A 7 000 km de Paris, c'est leur façon de rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre. Dominique Renaux, ambassadeur de France au Gabon n'a pas caché son émotion. « Nous avons été très touchés par le geste de la cantatrice qui a décidé de dédier son concert de ce soir aux victimes des attentats de Paris et à toutes...
(RFI 20/11/15)
L’homme d’affaires Seydou Kane a été interpellé à son arrivée en France mercredi matin et a ensuite été placé en garde à vue à Nanterre. Ce Gabonais d’origine sénégalo-malienne était cité dans le dossier du conseiller d’Ali Bongo, Maixent Accrombessi, lorsque ce dernier avait lui-même été placé en garde à vue le 3 août. Cet été, le parquet de Paris avait ouvert une information judiciaire pour corruption active et passive d’agents étrangers et abus de bien social. En août dernier, les autorités...
(Jeune Afrique 19/11/15)
Très prisé en Asie, le kevazingo fait l'objet de toutes les convoitises. Cette essence vaut de l'or pour les pillards. Et la protection des permis forestiers semble loin d'être assurée. C ‘est l’arbre sacré, celui qu’on surnomme le roi de la forêt. Au Gabon, sa puissance mystique a longtemps protégé les villages isolés de tout, disent les anciens. Mais aujourd’hui, la survie du kevazingo, ou oveng, en fang, est menacée par l’exploitation illégale intensive. Le Gabon est l’un des principaux exportateurs de cette essence rare d’Afrique...
(Jeune Afrique 19/11/15)
Seydou Kane, homme d'affaires d'origine malienne opérant au Gabon, a été interpellé mercredi matin à l'aéroport de Paris Charles-de-Gaulle. Le nom de ce proche de Maixent Accrombessi avait été cité dans l'enquête pour corruption visant ce dernier en France. L’homme d’affaires gabonais d’origine malienne Seydou Kane a été arrêté ce mercredi 18 novembre à l’aéroport Charles-de-Gaulle de Roissy, en région parisienne. Son nom avait été cité dans l’enquête pour corruption d’agent public l’étranger impliquant Maixent Accrombessi, le directeur de cabinet du président gabonais, Ali Bongo Ondimba. Dans le cadre de cette enquête menée par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales, Accrombessi avait été arrêté le 3 août dernier et placé en garde à...
(Le Monde 18/11/15)
La veille, il avait prétexté devoir se rendre à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, pour esquiver des rendez-vous à Libreville. Mais, malgré les mises en garde de ses proches et de ses avocats, l’homme d’affaires sénégalo-malien, Seydou Kane, s’est envolé pour Paris où il a été interpellé par la police à son arrivée à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, mercredi 18 novembre, peu avant 7 heures. Détenteur de passeports diplomatiques gabonais, malien et sénégalais, il était pourtant attendu par le chef de protocole de l’ambassade du Sénégal à Paris. Il a été conduit en garde à vue à Nanterre par les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCLIF) dans le cadre d’une...
(Jeune Afrique 17/11/15)
Alors que la sécurité des chefs d'État africains vire à l'obsession, les agents chargés de la garantir sont moins nombreux mais mieux formés et mieux équipés. Enquête sur ces hommes qui suivent nos présidents comme leur ombre. Il est aussi discret qu’omniprésent : depuis plus de trente ans, soit près de la moitié de sa vie (il a 63 ans), Park Sang-chul, « Monsieur Park », comme tout le monde l’appelle, dirige la sécurité personnelle du président gabonais Ali Bongo Ondimba. Ce Sud-Coréen, qui n’a guère le physique d’une armoire à glace même s’il ne vaut mieux pas s’y frotter (il est grand maître de taekwondo, 8e dan), véritable star dans son pays, est en permanence dans l’ombre du «...
(Mediapart 17/11/15)
La France et le peuple français viennent d’être frappés par une série d’attentats terroristes d’une barbarie inouïe. Face à des évènements d’une telle cruauté, le Gouvernement gabonais attaché aux principes du respect de la vie humaine, de la sécurité des biens et des personnes, de la paix et des libertés, s’associe au Président de la République, Chef de l’Etat, S.E : Ali Bongo Ondimba, pour condamner avec la plus grande fermeté ces actes de barbarie. Dans ces moments que traverse le peuple français, c’est l’humanité toute entière qui est touchée, ce sont les valeurs de liberté et de démocratie que cherche à atteindre la violence terroriste. Le Gouvernement Gabonais, engagé aux côtés du Gouvernement français dans la lutte contre le...
(RFI 13/11/15)
La justice française autorise Onaida Bongo, l'une des héritières d'Omar Bongo, à se faire communiquer une copie complète de l'acte de naissance du président Ali Bongo. La décision a été prise ce jeudi après-midi par le Tribunal de Grande Instance de Nantes, car c'est dans cette ville que sont conservés les documents d'état civil de l'AEF datant d'avant 1960, et donc l'acte de naissance du président Ali Bongo, né en 1959. Pour le tribunal, il s'agissait d'arbitrer entre la préservation de la vie privée d'Ali Bongo et le droit à l'information d'Onaida Bongo. La longue justification s'articule en quatre temps. D'abord, Onaida est bien héritière d'Omar Bongo. A ce titre, elle souhaite obtenir la copie de l'acte de naissance d'Ali...
(Le Monde 13/11/15)
Engagée depuis la mort du chef de l’Etat gabonais en 2009, la bataille des 54 enfants d’Omar Bongo pour le partage de son héritage, estimé a minima à plusieurs centaines de millions d’euros, a connu une nouvelle escarmouche, jeudi 12 novembre. Le tribunal de grande instance de Nantes, dans une ordonnance de référé, a agréé la demande d’Onaïda Maisha Bongo Ondimba. La fille d’Omar Bongo pourra accéder à la copie de l’acte de naissance intégral, avec filiation, de son demi-frère « présumé », le président Ali Bongo, né Albert Bernard Bongo, le 9 février 1959 à Brazzaville. Le précieux document est réputé être conservé dans le Service central d’état civil (SCEC) du ministère des affaires étrangères à Nantes, compétent jusqu’en...
(Vox Africa 13/11/15)
La justice française a autorisé jeudi la communication de l'acte de naissance du Président gabonais Ali Bongo Ondimba, suite à un conflit de succession autour de l'héritage de l'ancien Président gabonais Omar Bongo, décédé en 2009. Cela fait un an environ que la polémique enfle, à Libreville, sur les origines du chef de l’État. L'enjeu est important à quelques mois de l’élection de 2016, puisque la Constitution gabonaise impose d'être né Gabonais pour accéder à la présidence. L'autorisation d’accès à l’état civil d'Ali Bongo Ondimba émane de la demande d'Onaida Maisha Bongo Ondimba, une jeune femme de 25 ans, dont le lien de filiation avec le défunt Président Omar Bongo a été "prouvé".
(Capital 12/11/15)
Total Gabon (EC-173,41 € 0,59 %) a accusé au troisième trimestre une perte nette de 8 millions de dollars, contre un bénéfice de un million de dollars au trimestre précédent. La compagnie pétrolière a été pénalisée par le repli de 19% de son chiffre d'affaires en séquentiel à 195 millions. Ce recul s'explique par la baisse du prix de vente des qualités de brut commercialisées par Total Gabon, des volumes vendus sur la période liés au planning des enlèvements et des prestations fournies aux tiers. Le prix moyen du Brent a atteint 50,5 dollars par baril, en baisse de 18% par rapport au deuxième trimestre 2015 (61,9 dollars par baril). Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole...
(Mediapart 07/11/15)
La justice gabonaise n'a de justice que le nom. C'est le repaire d'une corruption inexprimable et qui autorise la voyoucratie à se comporter avec une arrogance sans précédent au Gabon. Bruno Ben MOUBAMBA. Le Chinois d'Omboué aka Jean Te Ping Ndong Okoka Mbanding Antsiama Onongoma, candidat à la candidature du Front mais surtout à la présidentielle 2016, ancien nabab du PDG Ossou, abo du Roi, est clair. Par la voix de ses fans, il a juré sur la tête de tous ses parents qui sont morts, qu'il ne donnera pas 1 seule miette à Hervé Patrick Opianga aka Général HPO, abo du Roi aussi, homme d'affaires dans la vente du riz thaïlandais, expert en arts martiaux et patron de l'UDIS,...
(RFI 06/11/15)
Au Gabon, c'est le choc après la tentative de suicide d'un jeune commerçant qui s'est immolé dans l'enceinte du commissariat central de Libreville. Il protestait contre la saisie de sa marchandise par la police. Le jeune homme est brûlé au 2ème degré. Son pronostic vital n'est pas engagé mais les Gabonais sont inquiets. Nous sommes sur le site de l'ancienne gare routière, l'une des plus grandes places marchandes de Libreville. C'est ici que Béranger Obame Ntoutoume, 28 ans, exerçait son petit commerce. A l'endroit où il vendait ses marchandises, ses camarades attristés ont placardé quelques photos prise...

Pages