Mardi 24 Octobre 2017

Gabon

(Jeune Afrique 16/05/17)
Après de longs mois au cours desquels le président gabonais, Ali Bongo Ondimba est, à l’exception d’une visite d’État en Chine en décembre 2016, resté dans son pays pour gérer la situation politique et le dialogue national avec une partie de l’opposition et de la société civile, son agenda international évolue. Ali Bongo Ondimba a en effet été invité par le roi Salman d’Arabie saoudite à participer au sommet des chefs d’État arabes et islamiques, les 20 et 21 mai à Riyad, en présence du président américain Donald Trump. Il se rendra ensuite, début juin, aux États-Unis.
(Gabon Review 16/05/17)
Ouverte, lundi 15 mai à Libreville, une réunion d’experts du Conseil des ministres africains chargés de l’eau entend renforcer les engagements issus de la 4e conférence régionale AfricaSan de Dakar en 2014, en termes d’amélioration de l’accès aux services liés à l’assainissement et à l’hygiène. Ils se donnent deux jours, à compter de ce 15 mai, pour fixer de meilleures orientations en vue de l’amélioration de l’accès des services d’assainissement et d’hygiène dans les pays africains. Les experts du Conseil des ministres africains chargés de l’eau (AMCOW, en anglais) sont en réunion à Libreville jusqu’au 16 mai prochain. Pour Lizette Burgers, représentante de l’Unicef, la réussite de leurs échanges impactera sur la vie de 2,3 milliards de personnes. Des personnes...
(Gabon Review 16/05/17)
La compagnie pétrolière est bénéficiaire sur les trois premiers mois de l’année, avec un résultat net de 11 millions de dollars, contre -16 millions de dollars au premier trimestre 2016. Une embellie principalement liée à la hausse du chiffre d’affaires et à la baisse des charges d’exploitation. Surfant sur l’embellie de la fin de l’exercice, Total Gabon a renoué avec les bénéfices en ce début d’exercice 2017. En effet, la compagnie pétrolière a publié, ce 15 mai, un résultat net de 11 millions de dollars au premier trimestre 2017, contre une perte de 16 millions de dollars sur la même période un an plus tôt. Un résultat bénéficiaire consécutif à la hausse du chiffre d’affaires. Celui-ci s’est élevé à 201...
(Agence Ecofin 16/05/17)
Total Gabon a réalisé au premier trimestre 2017 un résultat net de 11 millions de dollars, contre une perte de 16 millions un an plus tôt. La compagnie pétrolière, filiale de Total, a bénéficié de la hausse de son chiffre d'affaires dans un contexte de reprise des prix du pétrole, selon un communiqué repris par Zone Bourse. Elle a également profité de la baisse de ses charges d'exploitation. Reflétant l'augmentation du cours du Brent, le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s'est élevé à 48,7 dollars le baril au premier trimestre 2017, soit une hausse de 71%. Grâce principalement à la hausse du prix de vente des qualités...
(Gabon Review 16/05/17)
Montée à moitié le 14 mai, la passerelle piétonne de Plein-Ciel sera livrée d’ici le mois de juin. La société FHEC a posé le 14 mai au petit matin la passerelle piétonne de Plein-Ciel. Cet ouvrage constitué d’une armature en acier devant désormais permettre aux populations de traverser la voie express en toute quiétude. L’installation de cette passerelle longue de 22 mètres et 5 mètres de haut à cet endroit, intervient après de nombreux décès enregistrés, suite aux accidents de la circulation. Il y a quelques mois encore, une dame et cinq de ses enfants revenant de l’église avaient été fauchés à cet endroit par une mini-benne transportant du sable. Un drame inouï qui a choqué l’opinion nationale. Même si...
(Agence Ecofin 16/05/17)
Le déploiement rapide d’un réseau Internet très haut débit aérien en fibre optique (FTTH) au Gabon, fera l’objet d’un accord, le 16 mai prochain, entre la société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) et Canal+, appartenant respectivement à Veolia et au Groupe Vivendi Africa (GVA). La première licence FTTH a été attribuée, le 11 janvier 2017, à GVA Gabon, par l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep). Les travaux de déploiement des équipements vont bientôt démarrer et permettre un accès plus démocratique et rapide à Internet sur l’étendue du territoire. C’est en juillet 2016 que GVA Gabon, le ministère de l’eau et de l’énergie ainsi que la SEEG se sont accordés sur l’utilisation des infrastructures du...
(Agence Ecofin 16/05/17)
Si au premier trimestre 2017, le chiffre d’affaires de Total Gabon est en hausse de 25% (201 millions de dollars) par rapport au premier trimestre 2016, ce n’est pas la même tendance haussière pour ce qui concerne sa production pétrolière. En effet, indique la filiale française de Total dans un communiqué publié le 12 mai, « la part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon est en baisse de 3% ». Selon le même document, cette courbe baissière est principalement liée à une augmentation de la teneur en eau de la production d’Anguille. Heureusement, précise l’entreprise, cette situation a été compensée par l’impact sur le premier trimestre 2016, de l’arrêt planifié de...
(Gabon Review 16/05/17)
Session annuelle des cadres dirigeants de BGFIBank, cette rencontre s’est ouverte sous le thème «Les enjeux de la banque de demain», ce 15 mai à Libreville. Une occasion de communiquer, échanger et réfléchir sur le développement de ce groupe bancaire. Anciennement convention annuelle des cadres dirigeants, le BGFI CEO Meeting (BCM) s’est ouvert ce 15 mai à Libreville. Organisé cette année sous le thème «Les enjeux de la banque de demain», ce meeting annuel poursuit trois objectifs : favoriser une meilleure appropriation des objectifs stratégiques du groupe, développer la synergie de groupe et renforcer l’engagement et la responsabilité collective. «Notre rencontre de l’année dernière, tenue à Versailles autour de la révolution digitale, nous avait permis de réfléchir utilement autour du...
(Agence Ecofin 16/05/17)
Le Gabon, pays d’Afrique centrale fort avancé dans les TIC et télécoms, a perdu sa qualité de point d’échange Internet de la sous-région. C’est le Congo qui va reprendre le flambeau. Luc Missidimbazi, le coordonateur du projet Central Africa Backbone (CAB) pour le Congo, l’a annoncé dans un tweet publié le 15 mai 2017. Dans sa publication, il déclare: « Nous recevons ce jour 1 délégation de l’Union Africaine, le Congo choisi, nœud Internet d’Afrique Centrale ». Selon le site d’informations africtelegraph.com, le retrait du point d’échange Internet d’Afrique de Centrale au Gabon découle de l’absence d’accord et de coopération entre les différents membres du GIE Gab-IX, le groupement d’intérêt économique crée par les opérateurs privés pour la gestion de...
(Gabon Review 16/05/17)
La chaîne de télévision publique gabonaise n’a pas pu retransmettre le match d’ouverture de la coupe d’Afrique des nations de football U17, disputé à Port-Gentil. L’absence de signal et de remontée satellitaire serait la raison de ce premier raté de la fête du football africain. La population gabonaise n’a pas pu suivre les matchs d’ouverture de la coupe d’Afrique des nations cadette, sur la chaîne de télévision nationale (Gabon-télévision). Bien qu’ayant acquis les droits de retransmission, le comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (Cocan) éprouve des difficultés à récupérer le signal, réaliser une montée satellitaire pour le transférer vers Gabon-télévision. Les rares passionnés du football qui ont pu suivre en images le «mauvais départ de la sélection nationale»...
(RFI 15/05/17)
Au Gabon, quelques dizaines de partisans de l'opposant de Jean Ping ont manifesté pacifiquement devant l'ambassade de France à Libreville pour demander à Emmanuel Macron, le nouveau président français, de rétablir la vérité sortie des urnes. En termes clairs, ces opposants souhaitent que Macron reconnaisse la victoire de Jean Ping lors de l'élection présidentielle d'août 2016 que lui aurait volé Ali Bongo. La réaction du pouvoir ne s'est pas fait attendre. Ces femmes initiées ont sorti leurs costumes traditionnels de couleur blanche pour un rituel consacré à adoucir le cœur d'Emmanuel Macron
(AFP 13/05/17)
Le gardien de but gabonais Didier Ovono (34 ans/90 sélections) a annoncé qu'il arrêtait sa carrière internationale avec les Panthères dans des propos rapportés samedi par la presse locale. "J'ai 34 ans et je suis en fin de contrat avec Ostende (Belgique). Je n'ai pas de club pour la saison prochaine. Ma priorité c'est de retrouver une équipe", a déclaré le co-équipier de Pierre-Emerick Aubameyang en sélection dans des propos rapportés par le quotidien l'Union. Le sélectionneur espagnol José Antonio Camacho va devoir trouver un nouveau gardien pour remplacer Ovono, 90 sélections depuis 2003
(Autre média 13/05/17)
Suite aux différentes saisines du candidat malheureux de la dernière élection présidentielle d’août 2016, L’ONU a préféré refiler la patate chaude à l’UA. En effet, le président de la République Ali Bongo Ondimba avait souhaité dans son discours d’investiture que les problèmes de l’Afrique soient gérés par les africains. Nous y sommes. Si l’on s’en tient à la description que Jean Ping a toujours fait de l’UA, vous conviendrez avec moi que la décision de L’ONU lui fera prendre acte une fois pour toute que la partie lui a définitivement échappé. Ironie de l’histoire ou du sort, c’est Alpha Condé qui est chargé de suivre cette affaire. Souvenir pour souvenir: quels étaient les premiers mots de Jean Ping lors de...
(Infos Gabon 13/05/17)
Le chef du gouvernement gabonais a présenté au nom du chef de l’Etat la vision du pays en matière de vulgarisation des technologies de l’information. Il l’a fait au forum continental des villes connectées à Kigali au Rwanda. A la tête d’une importante délégation gabonaise au forum continental des villes connectées à Kigali au Rwanda, Emmanuel Issoze Ngondet a pris la parole le jeudi 11 mai 2017 pour présenter la vision du Gabon en matière de vulgarisation des technologies de l’information favorable au développement de l’entrepreneuriat digital porteur d’emplois. Le Premier ministre qui s’exprimait au nom du président de la République, Ali Bongo Ondimba, a alors rappelé que l’Afrique avait besoin de «la mutualisation des produits de toutes ses intelligences...
(L'Union 13/05/17)
Intervenant dans le cadre des travaux des assises qui se sont tenues dans la capitale rwandaise, Emmanuel Issoze Ngondet a exprimé, entre autres, la détermination des autorités gabonaises à faire de ce secteur un moteur de la croissance de notre économie. DU haut de la tribune du sommet Transform Africa, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, a, au nom du président de la République, réaffirmé, jeudi dernier, à Kigali (Rwanda), l'ambition des plus hautes autorités gabonaises de contribuer à l'érection '" d'un marché unique africain du numérique". S'adressant à un parterre de chefs d’État et de délégations, il a fait valoir que pour atteindre cet objectif, " l'Afrique avait besoin de la mutualisation des produits de toutes ses intelligences pour...
(L'Union 13/05/17)
En conclave depuis le 26 avril dernier à la chambre de commerce de Libreville, représentants de l'administration publique, du secteur privé, entre autres, ont mis un terme, vendredi, aux travaux ayant conduit à la formulation de propositions pour faciliter l'accès des Gabonais à l'emploi. On retient de ces deux semaines de travail que l'implication du secteur privé, dans l'atteinte des objectifs d'insertion des jeunes, a été largement appelée. D'où la proposition par les participants, entre autres, d'une révision des statuts de l'ANFPP (Agence nationale de formation et de perfectionnement professionnels), la création d'un Fonds mutuel pour la formation professionnelle et l'emploi, l'inventaire des situations de projets de construction d'établissements, la classification des financements extérieurs, la revue de l'organisation des examens...
(Agence Ecofin 12/05/17)
Le chef de l’Etat gabonais a indiqué, lors de l’inauguration de l’usine de manganèse de Nouvelle Gabon Mining, le 8 mai dernier, à Franceville dans la province du Haut-Ogooue, que la réalisation de ce projet est le résultat d’un partenariat privé dont la réussite repose sur la surface financière des investisseurs, l’expertise technique ainsi que leur capacité à adapter les projets de l’Etat à la vérité des cours mondiaux des matières premières. D’un autre côté, l’attractivité et la réactualisation du code minier sont autant d’avantages qui réduisent les risques et facilitent...
(Gabon Review 12/05/17)
Pour mettre fin au «désordre» qui sévissait sur cette parcelle d’Angondjé, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement a récemment décidé de la mettre à la disposition des déguerpis de Mveng Ayong et de Marseille 2. Fini le désordre sur la YU8 d’Angondjé. Localisée à Angondjé, non loin du stade de l’Amitié sino-gabonaise, cette parcelle a, dès son ouverture, été l’objet de convoitises, particulièrement de la part de personnes bénéficiant d’importantes ressources financières et souvent proches du pouvoir. Ces dernières semaines, sur les instructions du président de la République, le gouvernement a initié ...
(Gabon Review 12/05/17)
L’élection d’Emmanuel Macron en France n’aura pas refroidi les ardeurs des pourfendeurs du président Gabonais. Plus déterminés, ils perçoivent l’arrivée du centriste comme un signe du destin contre «les dictatures» et «les fraudeurs». Jo Lenen, le député européen, exhorte le nouvel élu à sanctionner Ali Bongo qu’il accuse d’avoir «frauduleusement» pris le pouvoir au détriment de Jean Ping «élu». Vraisemblablement, ils sont nombreux à lui refuser...
(Gabon Actu 12/05/17)
Habib Sylla, président du Haut conseil des maliens de l’étranger, a exprimé jeudi son soulagement et celui de la communauté malienne du Gabon de voir l’équipe nationale du Mali des moins de 17 ans participer au Gabon à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN U 17). « Nous étions déjà très désespéré. C’est un énorme soulagement pour nous », a exulté dans un entretien avec un journaliste de la rédaction de Gabonactu.com « Nous leur avons réservé un accueil très chaleureux. Nous nous organisons à faire descendre au stade des milliers de supporters afin que nos jeunes puissent avoir l’impression de jouer à domicile », a affirmé Habib Sylla qui a la réputation d’être le commerçant...

Pages

(Le Point 04/08/16)
Le fondateur de l'Association des jeunes émergents volontaires en est convaincu : quelle que soit l'issue du vote, plus rien ne peut et ne doit se faire sans la jeunesse. À trois semaines de l'élection présidentielle qui se tiendra le 27 août, quelques candidats s'empressent (enfin) de présenter leurs projets de société. Plus ou moins audibles sur les différents programmes qu'ils souhaitent réaliser s'ils sont élus, électricité pour tous, santé pour tous, ou encore l'émergence... Mais un sujet semble néanmoins leur échapper : la jeunesse. Très peu de prétendants au fauteuil présidentiel osent s'adresser directement aux jeunes, alors que ceux-ci représentent plus de 60 % de la population. Il faut dire que la tendance générale veut que les présidentiables gabonais...
(Gabon Review 04/08/16)
104 couples issus des forces de défense et de sécurité ont convolé en justes noces, le 30 juillet dernier à Libreville, sous le regard du Premier ministre. Des militaires ont choisi de se marier de manière collective devant le maire de Libreville. Après le rappel des articles du Code civil sur la vie de couple, Rose Christiane Ossouka Raponda a appelé individuellement les conjoints et leurs témoins. Au terme de cet exercice, des salves d’applaudissements ont été entendues. Parmi les nouveaux mariés, deux couples ont particulièrement été distingués. Il s’agit du plus jeune et du plus vieux couple en termes de vie commune. Parrainée par le président de la République, ce mariage collectif a eu lieu en présence du Premier...
(Gabon Review 03/08/16)
Le ministère de l’Intérieur vient de créer une commission chargée de l’accueil et de l’encadrement des observateurs pour le scrutin présidentiel d’août prochain, rapporte le site d’informations en ligne Gabonreview.com. Présidée par Guy Serge Bignoumba, elle a pour mission principale de faciliter et encadrer le déploiement des observateurs sur l’ensemble du territoire et dans les différents centres de vote ; de s’assurer du respect des dispositions légales et réglementaires relatives à l’observation internationale des élections dans le pays. Cette commission sera également amenée à communiquer aux autorités en charge de l’élection et de l’accréditation des observateurs, d’éventuels manquements observés dans le cadre de la mission des observateurs. «Les moyens nécessaires au fonctionnement de la commission spéciale des observateurs sont pris...
(Agence Ecofin 03/08/16)
(Agence Ecofin) - Forberd Gabon, filiale du groupe camerounais Foukou, vient d’inaugurer un complexe agro-industriel. D’un coût d’environ 7 milliards de francs CFA (10,7 millions d’euros), ce complexe sera spécialisé dans la production de la farine de blé, la semoule et les aliments pour bétail. Pour une production évaluée à 300 tonnes par jour, Foberd Gabon envisage, dans un premier temps, de satisfaire la demande intérieure et, ensuite, de se lancer dans l’exportation notamment sur les marchés sous-régionaux de la CEMAC et de la CEDEAO. Avec cette minoterie, située dans la zone industrielle d’Owendo, le Gabon se dote de sa deuxième usine de production de farine de blé. Car, avant l’ouverture de cette nouvelle unité de production, la Société meunière...
(RFI 02/08/16)
Nouveau rebondissement dans l'affaire BR SARL au Gabon. Cette société de microfinance promettait à ceux qui investissaient chez elle, des taux d'intérêt très élevés atteignant parfois 20%. Sauf qu'après quatre ans d'existence, l'entreprise a brutalement fermé en octobre 2015. Une procédure judiciaire est en cours au Gabon, mais vendredi dernier, une plainte a été déposée en France, notamment pour escroquerie en bande organisée, abus de confiance et blanchiment. Jugeant le système judiciaire gabonais défaillant, les organisations « ROLBG », « On m'achète pas » et le...
(Gabon Review 02/08/16)
A l’issue d’une déclaration au terme d’une rencontre avec Xavier Noc, spécialiste d’élections à la mission d’observation de l’Union européenne au Gabon, la Société civile regroupée au sein du Réseau des organisations libres pour la bonne gouvernance (ROLBG) perçoit des signaux annonciateurs d’un coup de force électoral. La pilule semble bien amère à avaler pour la société civile gabonaise qui voit se dessiner l’architecture d’une élection présidentielle anti-démocratique. Elle l’a signifié ce lundi 1er août à au siège du ROLBG à Libreville, au sortir d’un échange avec un membre de l’Union européenne (UE) venu observer l’élection du 27 août prochain. Partant d’un bref rappel des moments clés ayant marqué la vie politique nationale, avec son corollaire de victimes, Nathalie Zemo...
(Gabon Review 02/08/16)
Le Front patriotique des ferrailleurs (FPF) a lancé, le 30 juillet dernier, son programme d’aide à l’autonomisation des jeunes chômeurs des zones rurales. Le Front patriotique des ferrailleurs (FPF) a officiellement démarré son programme d’aide à l’autonomisation des jeunes, au quartier Bizango-Bibéré, dans la commune de Ntoum. Selon le président du FPF, ce programme a pour objectif de former 160 jeunes aux métiers culinaires. Durant trois mois, les bénéficiaires seront formés, suivis et rémunérés. A la fin de leur formation, ils bénéficieront du matériel leur permettant de se prendre en charge. Pour cela, le FPF entend implanter 80 barbecues et fourneaux dans la commune de Libreville. S’adressant aux jeunes, Juste Louangou les a exhorté à s’impliquer davantage dans ce programme...
(Gabon Review 02/08/16)
Ce concept entend montrer aux jeunes des quartiers populaires de Libreville les réalisations d’Ali Bongo. Lancé en juin dernier par le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG) en charge de la jeunesse, «Les yeux de la street» se veut une façon de «rompre avec l’intox». Ce concept vise essentiellement à défendre le bilan d’Ali Bongo. Pour ses concepteurs, la perception de l’opinion est basée soit sur la méconnaissance, soit sur des vérités travesties. A leurs yeux, le bilan du président sortant est le plus positif que le Gabon ait connu depuis de longues années. «L’œil qui voit ne ment pas», répètent-ils à l’envie, s’arrogeant implicitement le monopole de ce sens. Ils ont donc repris leur «campagne d’information», à quelques...
(Gabon Review 01/08/16)
En marge de la signature, par diverses associations de l’adhésion à la plateforme Imagine Gabon, soutenant l’action d’Ali Bongo Ondimba, son président Emmanuel Léandre Bouloubou, s’est prêté à une interview express avec Gabonreview. Gabonreview : Imagine Gabon, qu’est-ce que c’est, qui sont ses membres et que vise cette association ? Léandre Bouloubou : L’association a décidé d’accompagner le chef de l’Etat, pour ce septennat, pour la mise en œuvre du programme pour l’égalité des chances. Ce n’est pas seulement une affaire de président. C’est une affaire de tout le monde. Nous, les cadres, sommes souvent attentistes, timorés et nous ne nous préoccupons pas d’aider le président de la République dans la mise en place de ce programme comme on l’a...
(Agence Ecofin 01/08/16)
Dans le cadre de la densification de la lutte contre les crimes rituels au Gabon, le deuxième vice Premier ministre en charge Justice, garde des Sceaux, Séraphin Moudounga vient de séjourner dans la province de la Ngounié en vue d’une séance d’information et de sensibilisation. Accompagné des agents de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale de France (IRCGN), Séraphin Moudounga est allé s’entretenir avec des parents des victimes des crimes rituels. « Je suis venu ici en tant que ministre de la Justice, Garde des Sceaux rencontrer des autorités locales, pour leur passer le message de la politique pénale du moment». En outre a-t-il poursuivi, « Celle-ci consiste à appliquer la rigueur la plus absolue sur tous les...
(Autre média 01/08/16)
Depuis la mise en examen de Frank PING sur l’affaire Sinohydro, Jean PING son père ne s’est toujours pas exprimé. Une orientation que ses conseillers en communication lui ont préconisée. Et pourtant, sur le terrain l’affaire ne fait que prendre de l’ampleur. Africtelegraph.com s’est procuré un document qui incrimine directement Frank PING. Lâché par son ex partenaire Sinohydro (Wang Ping), un document incrimine directement Frank PING. Le Directeur Général de Sinohydro a été convoqué la semaine dernière par les services de police gabonaise. Frank Ping ne s’est toujours pas prononcé sur son implication dans l’attribution des marchés publics à la société Sinohydro au Gabon et au Cameroun. Il est actuellement en déplacement hors du territoire gabonais. Depuis la révélation de...
(RFI 01/08/16)
Au Gabon, l'arrestation, depuis le 9 juillet 2016, de plusieurs dizaines d'opposants commence à faire des vagues. En France, le Parti socialiste au pouvoir et le parti Europe Ecologie-Les Verts viennent de protester par voie de communiqué. Le PS réclame notamment « la libération immédiate des dizaines de militants politiques arrêtés ces dernières semaines ». Quant à l'association Survie, elle va plus loin. Elle demande l'arrêt de la coopération militaire française, non seulement avec le Gabon, mais aussi avec le Congo Brazzaville, le Tchad et Djibouti. Yanis Thomas est l'un des porte-parole de Survie.
(Gabon Review 30/07/16)
Le porte-parole du gouvernement a rassuré les clients de PosteBank, le 28 juillet 2016, sur la détermination de la puissance publique à sortir le groupe postal de la situation actuelle. Le porte-parole du gouvernement a récemment appuyé les «propos rassurants» du président-directeur général de La Poste SA. Alain-Claude Billie- By-Nzé a indiqué que le gouvernement s’active à trouver, dans de brefs délais, une issue à la crise qui secoue actuellement PosteBank. «Les épargnants peuvent être assurés que l’État garantit leurs épargnes qui, du reste, ne sont pas perdues», a-t-il déclaré, insistant sur le fait que les usagers ne doivent pas pâtir des difficultés de La Poste SA. Le président-directeur général de La Poste SA, qui s’est récemment confié au quotidien...
(Gabon Actu 30/07/16)
Firmin Ollo Obiang, coordonnateur ‎du Mouvement des Jeunes de l’Union nationale (UN, opposition) a été libéré par un juge du tribunal de première instance de Libreville, a annonce des hauts cadres de son parti. Les conditions de la libération du jeune leader n’ont pas été révélées. Interpellé dans la nuit du 21 au 22 juillet dernier, Firmin Ollo Obiang était accusé d’avoir personnellement incendié le 9 juillet dernier à Libreville en marge du manifestation de la société civile, un véhicule privé que conduisait une dame de la sécurité pénitentiaire. Une vidéo sur cet incident serait disponible, selon une source consultée par Gabonactu.com. La même source précisait que le jeune leader aurait été vu dans la vidéo menaçant la dame avant...
(Gabon Actu 29/07/16)
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba en tournée républicaine jeudi dans le Haut Ogooué (sud-est), sa province d’origine, s’est vu présenter par un membre de sa famille le registre portant l’acte de son sacrement de baptême à l’église catholique «Saint Jérôme d’Akiéni » en novembre 1961. Le registre présenté par Christian Philippe Nyambi Ndotou porte le numéro 6910. Ali Bongo a eu son sacrement le 4 novembre 1961. Né le 9 février 1959 à Brazzaville, Ali Bongo Ondimba avait alors été baptisé à la paroisse « Saint Jérôme d’Akieni » à l‘âge de 2 ans et 7 mois. Le document gardé précieusement par les missionnaires mentionne que le numéro un gabonais à l’époque porté le nom : « Alain Mbongo...
(Gabon Review 29/07/16)
Morceaux choisis des propos entendus lors des travaux des médiateurs et ombudsmans d’Afrique centrale, du 26 au 27 juillet 2016. Abdoulaye Bathily, Chef du Bureau de l’Onu en Afrique centrale : «On ne connaît réellement la valeur de la paix que lorsqu’on la perd» «Je suis très heureux ici de constater la présence de la plateforme religieuse de la République centrafricaine. Elle a joué un rôle très important dans le processus de stabilisation de ce pays. Ayant présidé le forum de Bangui, en mai 2015, j’ai pu mesurer tout le rôle qu’ils on joué dans la stabilisation de la République centrafricaine… Il y a des menaces à la stabilité des pays : les élections sont malheureusement un moment où ces...
(Gabon Actu 28/07/16)
Céline Dion, la célèbre chanteuse canadienne, a dans un message sur sa page facebook déclaré qu’elle est très touchée de constater que ses chansons aient voyagé jusqu’au Gabon où réside Samuel, le petit gabonais de 17 ans dont une vidéo sur une reprise d’une chanson de la chanteuse fait le buzz sur Internet. « Samuel, ton talent est aussi grand que ta voix. Je suis très touchée que mes chansons aient voyagé jusqu’à toi. J’espère qu’un jour nous aurons l’occasion de nous rencontrer. Et je te souhaite de réaliser tous tes rêves. Continue de chanter comme tu le fait : quand la musique vient du cœur, elle traverse toutes les frontières », a écrit la canadienne s’adressant directement au petit...
(AFP 27/07/16)
Le jeune Gabonais qui enflamme la toile depuis une semaine avec sa reprise d'un succès de Céline Dion s'est dit mercredi "ému" et "surpris" par son idole québécoise qui a salué son "talent" et partagé sa vidéo sur les réseaux sociaux. L'adolescent de 17 ans, qui n'a jamais pris de cours de chant et affirme avoir dû abandonner ses études "faute de moyens financiers", avait été filmé chantant "The power of love" assis sur les marches de sa cage d'escalier par une copine de sa soeur, qui pensait qu'un voisin écoutait vraiment Céline Dion. L'amie de la soeur a ensuite envoyé la vidéo à un blogueur influent, Barack Nyare Mba, qui a créé une page sur les réseaux sociaux ("Tous...
(Gabon Review 27/07/16)
Sans motif apparent, un éminent membre d’Héritage et Modernité a été interpellé et auditionné par les services de la direction générale des Recherches (DGR), le 24 juillet dernier à Libreville. Membre du mouvement Héritage et Modernité, Pascal Oyougou a vécu un week-end assez curieux. Le 24 juillet dernier, il a été interpellé par des éléments de la direction générale des Recherches (DGR), sans motif apparent. «J’étais au culte du dimanche et je sortais d’une église sise à Akébé-ville. En me rendant vers mon véhicule, non loin du lieu de culte, j’ai aperçu au loin une personne sous mon véhicule, et quatre autres tout autour», a-t-il raconté à Gabonews. «J’ai donc demandé ce qui se passait avec mon véhicule. Et l’on...
(Agence d'information d'afrique centrale 27/07/16)
La haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité , Federica Mogherini, a nommé madame Mariya Gabriel, membre du Parlement européen, observatrice en chef de la MOE. Cette mission vise à contribuer à la transparence du processus électoral et au respect des libertés fondamentales, indique un communiqué de l'Union européenne (UE). "À l'invitation du gouvernement gabonais, l’Union européenne (UE) va déployer pour la première fois une Mission d’observation électorale (MOE) au Gabon afin d’observer l’élection présidentielle prévue le 27 août 2016", précise le communiqué. La Haute Représentante des Affaires étrangères, Federica Mogherini a déclaré : "L'UE est aux côtés du Gabon dans ses efforts de consolidation de la démocratie et d'un dialogue inclusif. Il...

Pages

(Le Nouvel Observateur 25/04/16)
Engagé depuis près de six ans dans une politique de diversification de son économie, le Gabon prend soin d’attirer les investisseurs pour devenir un hub économique d’importance en Afrique centrale. Cette politique décidée par le Président Ali Bongo Ondimba et mise en œuvre par son Directeur de cabinet Maixent Accrombessi commence à porter ses fruits. La mise en place de visas électroniques assurant une sécurité accrue participe de cet élan porteur d’emplois. En visite à la Direction générale de la documentation et de l’immigration le 11 mars dernier, le président gabonais a pu échanger avec les agents chargés des nouveaux dispositifs technologiques pour les visas. Une solution dénommée « Coesys » permet désormais de mettre à disposition des voyageurs des...
(Gabon Review 25/04/16)
Fermée «à titre conservatoire» en novembre dernier, la structure œuvrant dans l’investissement participatif attend toujours que ses comptes soient libérés pour rembourser ses épargnants. Depuis plusieurs mois, les responsables de Global invest sont convaincus d’être victimes d’«une forme d’injustice». Présentée comme «une société nationale de recherche et de promotion des investissements participatifs» et non «un établissement de collecte d’épargne, des transferts illicites d’argent et de change manuel», comme l’avait affirmé le ministère de l’Economie pour justifier la fermeture des établissements de micro-finance en novembre dernier, elle semble payer les erreurs de BR Sarl. Si ses dirigeants ont vivement refusé, le 22 avril dernier, d’être mis «dans le même panier» que l’établissement géré par Yves Mapakou, récemment arrêté en France, c’est...
(Xinhua 25/04/16)
YAOUNDE, Xinhua) -- Durement frappée par la chute des cours du pétrole, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) n'est pas près de se tirer d'affaire en 2016, une année qui s'annonce plus difficile que les précédentes, avec une baisse de recettes encore plus marquée due à une réduction de près de 35% des exportations de brut, selon les prévisions officielles. En 2016, cet espace communautaire, formé du Cameroun, du Congo-Brazzaville, du Gabon, de la Guinée équatoriale, de la République centrafricaine (RCA) et du Tchad, produira 43,8 millions de tonnes de brut, en baisse de 8,6% comparé à 2015, prédit la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) dans ses récentes analyses en mars. A l'exception de la...
(Agence Ecofin 25/04/16)
(Agence Ecofin) - Ce 22 avril à Libreville, à la faveur d’une journée de réflexion placée sous l’égide de l’UE et du PNUD, les experts en matière d’intégration ont planché sur la mise en œuvre du processus de libre circulation des personnes et des biens dans l’espace Cémac. Selon Mme Rudy Sandu Rojon, directrice adjointe du Bureau régional du PNUD pour l’Afrique centrale : « La construction de pays en paix, inclusifs et résilients est cruciale pour assurer un développement durable à long terme de l’Afrique centrale. Le programme développement durable à l’horizon 2030 est la feuille de route qui nous permettra d’éliminer la pauvreté et de construire des sociétés stables sur une planète viable. Nous continuons à œuvrer en...
(Jeune Afrique 23/04/16)
Le géant pétrolier anglo-néerlandais souhaiterait vendre ses actifs onshore au Gabon, a annoncé jeudi l'agence de presse "Reuters". Shell espère recevoir des offres pour ses actifs pétroliers terrestres au Gabon d’ici le mois de juin. Selon une source citée par Reuters, le jeudi 21 avril, le géant pétrolier demanderait 700 millions de dollars pour la cession de ces actifs. Selon une autre source anonyme, également citée par l’agence de presse, ce montant est en-deçà des attentes de la compagnie pétrolière qui pourrait refuser de les céder à moins d’obtenir une offre supérieure. Le géant pétrolier n’a pas confirmé cette information. « Shell continue d’étudier les opportunités pour ses capitaux par rapport à sa stratégie » , a simplement indiqué un...
(Financial Afrik 22/04/16)
La Direction Générale de la Dette du Gabon rassure sur la viabilité de le dette publique du pays à court, moyen et long terme sur la période 2016-2030, et ceci vu l’évolution des agrégats macroéconomiques et financiers et du profil de l’endettement futur. Selon l’institution, sur les quinze prochaines années, le taux d’endettement avoisinerait en moyenne de 30,2% du PIB. « Bien que ce ratio d’endettement soit globalement en dessous du seuil stratégique de 35,0%, les marges d’endettement supplémentaire pour l’Etat resteraient réduites jusqu’en 2021 dans la mesure où le ratio d’endettement se situerait à un niveau proche du seuil stratégique » précise la direction. Les recettes budgétaires devraient subir une pression du service de la dette à hauteur de...
(Financial Afrik 22/04/16)
Le Président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, Yu Zhengsheng, s’est rendu en terre gabonaise mi-avril pour une visite prolongée. Il s’agissait pour le plus haut conseiller politique chinois en Afrique de la première étape d’une tournée sur le continent. Le choix du Gabon pour ouvrir ce voyage n’est pas anodin, les deux pays affichant une amitié ancienne et solide, fondée sur une forme de respect mutuel qu’on a peu l’habitude d’associer à la présence chinoise en Afrique. Et pourtant… Le président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), Yu Zhengsheng, s’est rendu au Gabon il y a quelques jours. Il y a rencontré le chef de l’Etat, Ali Bongo...
(Gabon Eco 22/04/16)
Le groupe égyptien « Elsewedy » pourrait investir dans le déploiement de la fibre optique au Gabon, apprend-on de sources proches du dossier. « Elsewedy », une société égyptienne spécialisée dans les télécommunications lorgne sur le secteur de la fibre optique au Gabon. Cet opérateur compte investir dans son déploiement sur le territoire national. Le groupe égyptien sera en charge du projet « Data Center national », de la mutualisation des tours de diffusion "Gabon Towers" et d’autres chantiers. A ce sujet, des rencontres se tiennent entre le Groupe égyptien et les autorités gabonaises. Pour l’heure, pas grand-chose n’a transpiré desdites rencontres. Pour rappel, l’arrivée de cette expertise égyptienne fait suite à la rencontre de février dernier, entre Ali Bongo...
(Agence Ecofin 22/04/16)
(Agence Ecofin) - Henri Djombo, ministre des Eaux et forêts de la République du Congo a rencontré ce jeudi, à Libreville, le ministre délégué de la Protection de l'environnement et les ressources naturelles de la forêt et de la mer, Andrew Crépin Gwodock, en présence de Marie-Julie Biloghe, ministre délégué à l'Economie. Les trois personnalités ont échangé sur la récente décision prise par le gouvernement gabonais de suspendre le transit et l'exportation des grumes et bois provenant du Congo via le port d'Owendo. Notons que le gouvernement gabonais n’a pas dévoilé les raisons de cette suspension mais les grumes du Congo ont été récemment épinglées par un rapport de l’ONG Greenpeace. L’organisme spécialisée dans la protection de l’environnement déplore le...
(Gabon Review 21/04/16)
Le Conseil national de la comptabilité (CNC) a tenu sa première assemblée plénière, le 20 avril à Libreville. Objectif : se positionner comme un véritable outil de rationalisation et de formalisation de l’information financière et comptable. Sous la présidence du ministre du Budget, le Conseil national de la comptabilité (CNC) a tenu sa première assemblée plénière le 20 avril courant à Libreville. L’occasion pour Christian Magnagna de refaire l’historique de cette entité. «C’est en 1995 que le gouvernement avait cru bon de doter notre pays d’un conseil supérieur de la comptabilité pour répondre aux objectifs de développement économique et d’intégration régionale», a rappelé le président du CNC, soulignant que cette entité devait permettre aux différentes administrations d’améliorer la présentation, la...
(APA 21/04/16)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Les fonds levés sur le marché la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) se sont chiffrés à 635,8 milliards FCFA en 2015, contre 312,4 milliards FCFA un an auparavant, selon le conseil de surveillance de la cellule de règlements des titres (CRCT) de l’Institut d’émission. Cette forte hausse du recours au marché des titres publics par le Cameroun, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad, et à l'exception notable de la Centrafrique qui sort péniblement d'une longue crise sociopolitique, intervient dans un contexte économique mondial marqué par le resserrement de la liquidité bancaire survenu depuis le premier semestre 2015, en rapport avec la faiblesse des cours du pétrole. Selon le CRCT, le recours des Etats...
(Agence Ecofin 21/04/16)
Dans le cadre du suivi des dossiers de coopération entre le Gabon et l'Egypte rouverts en février dernier, le ministre de l’Economie numérique, Pastor Ngoua N’neme s’est entretenu récemment avec Hisham Fathy Mostafa, ambassadeur de la République arabe d'Egypte, et Nadia Derafa, Directrice du développement de l'entreprise égyptienne Elsewedy. L’objectif de cette rencontre était lié à des questions de financement par le groupe égyptien du projet de déploiement de la fibre optique de certaines villes du Gabon, du projet de Data Center national et du projet de mutualisation des tours de diffusion baptisé « Gabon Towers ». Très peu d’informations ont filtré concernant cette rencontre mais, l’on sait que tous ces projets Elsewedy sont le fruit de la visite officielle...
(Gabon Eco 19/04/16)
Le Gabon est un cas d’école, un véritable paradoxe socio-économique ! En effet, il appartient de par son Produit Intérieur Brut (PIB) au groupe des Pays à Revenus Intermédiaires (PRI) et dans le même temps, il est classé parmi les pays les moins avancés, PMA, en raison de ses indicateurs sociaux. Un vrai paradoxe ! Grâce au pétrole et à la faible population (un peu plus de 1.800.000 habitants), le pouvoir d’achat moyen des populations gabonaises est historiquement, supérieur à celui des pays d’Afrique subsaharienne. Le Revenu National Brut (RNB) par habitant s’établit en 2013 à 10 650 dollars américains pas moins de 6.500.00 francs par an. C’est le deuxième pays d’Afrique à se targuer d’avoir un tel revenu par...
(Gabon Review 19/04/16)
Vingt-deux ans après l’avoir quittée, le Gabon a l’intention de rejoindre à nouveau l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Plus de vingt ans après l’avoir quittée, le Gabon envisage de réintégrer l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Selon Reuters, le gouvernement a formulé une demande de réintégration au sein de cette organisation que le pays a quittée en 1995, après y être rentré en 1975. Selon le site de Jeune Afrique, cette demande a été envoyée, il y a plus d’un mois. Des discussions à ce sujet seraient prévues pour la prochaine réunion de l’Opep, le 2 juin prochain à Vienne (Autriche). Si le gouvernement parie à nouveau sur l’Opep, c’est parce que pendant près de vingt ans,...
(Gabon Actu 19/04/16)
Le 12 avril 2016 à Port-Gentil, capitale économique, Moov Gabon a procédé au lancement commercial, de son offre de service dénommée Flooz-MOBILEDAN. Ce lancement s’est fait en présence du Directeur régional de la SEEG, des autorités locales, des fournisseurs Flooz et de bien d’autres opérateurs économiques exerçant dans la province. Le service Flooz-MOBILEDAN est un service qui permet aux abonnés Moov résidents de la province de l’Ogooué Maritime, de pouvoir se procurer les Unités EDAN via Flooz, sans qu’il ne soit nécessaire de se déplacer. « Aujourd’hui, les populations de Port-Gentil et de l’Ogooué Maritime sont comblées car elles peuvent désormais se passer des espèces pour effectuer leurs transactions financières » a précisé M. Eddie Nzambi, Chef de la Région...
(Gabon Review 19/04/16)
Destinée à assurer le suivi, le contrôle et la surveillance des activités de pêche au thon au large du Gabon, l’«Opération Albacore» a été lancée le 18 avril courant à Libreville. Fruit d’un partenariat entre l’Etat gabonais et l’ONG américaine Sea Shepherd, l’«Opération Albacore» a été lancée le 18 avril courant à Libreville. Elle porte sur la formation des personnels gabonais des administrations de la pêche et des parcs nationaux, ainsi que sur le renforcement des capacités des agents de la marine nationale. «Albacore va permettre, et ce pour la toute première fois au Gabon, de suivre, de contrôler et de surveiller les zones de pêche au large, c’est-à-dire au-delà des 12 miles marin», a déclaré le directeur général de...
(Gabon Eco 18/04/16)
Vingt ans après son retrait de l’Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), le Gabon négocie actuellement son retour dans ce cercle très fermé. Sorti de l’Opep en 1995, en raison d’un refus de l’organisation de réduire sa contribution annuelle, le Gabon négocie depuis trois mois déjà son retour. Une information livrée par nos confrères de « Jeune Afrique ». A en croire l’hebdomadaire, la demande de réintégration a été, officiellement, adressée à l’organisation. Toutefois, les motivations des autorités gabonaises ne sont pas connues, surtout en ce temps de crise pétrolière mondiale. La réunion des pays membres de l’Opep de juin prochain à Vienne, en Autriche, statuera sur la demande du Gabon. Impacts Principale ressource du Gabon, l’or noir contribue...
(Gabon Actu 18/04/16)
Le directeur général de Gabon Télécom, Abderrahim Koumaa et le secrétaire général adjoint du Syndicat national des télécommunications (SYNATEL), Brice Dariuce Mbélé ont procédé vendredi à la signature de la nouvelle Convention d’Établissement, une sorte de convention collective ayant pour effet immédiat d’harmoniser les grilles salariales entre les agents de l’ancien Gabon Télécom et ceux de Libertis, deux entités de télécommunications (fixe et mobile) qui ont fait fusion depuis 2007. L’ancienne convention présentait des disparités entre les agents travaillant dans la même boite. Certains estimaient être mieux payés que les autres. Ces inégalités ayant occasionnés plusieurs fois des grèves au sein de l’entreprise historique des télécomunications au Gabon. L’élaboration de la nouvelle convention est le résultat des longues et parfois...
(Autre média 18/04/16)
L’ancien directeur général de la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB), Léon Paul Ngoulakia aurait détourné environ 200 milliards de FCFA durant ses 4 ans à la tête de l’organisation. C’est l’accusation porté à son encontre par Guy Christian Mavioga, le Président du conseil d’administration (PCA). " A lui seul, il a amassé au moins 200 milliards de FCFA ", a déclaré avec conviction le Président du conseil d’administration (PCA) de la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB), Guy Christian Mavioga, dans une conférence de presse ce mercredi à Libreville. Léon Paul Ngoulakia aurait géré l’institution comme sa propre épicerie, a en croire l’ancien directeur général adjoint M. Mavioga, qui l’accuse également d’avoir dilapidé plus de 36 milliards...
(Agence Ecofin 18/04/16)
(Agence Ecofin) - La Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) a clôturé l'exercice 2015 par un résultat net bénéficiaire, qui s'est situé à un peu plus de 1,9 milliard de francs Cfa, a-t-on appris officiellement. Le bénéfice ainsi réalisé est en augmentation de 63% par rapport à l'année 2014, soulignent nos sources. Les décaissements en faveur des projets à financer dans la zone Cemac ont également connu une augmentation de 26,7% par rapport à l'année 2014, se situant à la somme de 55,2 milliards de francs...

Pages

(Agence Gabonaise de Presse 15/07/13)
BITAM (AGP) - L’Union sportive de Bitam (USB), champion en titre championnat professionnel gabonais de football (2012-2013) a obtenu son ticket pour les demi-finale en s'imposant (1-0) samedi dernier face à Missile FC au stade Gaston Peyrille, de la ville Bitam, complétant ainsi le dernier carré de la compétition. L’unique but de la partie à été inscrit par Claude Merlin Mvé Minto’o en seconde mi-temps du match. L’équipe de Bitam affrontera en demi finale la formation de Nguen’Asuku, relégué en deuxième division, vainqueur devant TS Bourgeon sur le score (2-0). Les deux autres demi-finalistes sont Mounana FC et AS Dia, un club de 2ème division de la province de l’Estuaire. L’USB est désormais un habitué de la coupe du Gabon...
(Agence Gabonaise de Presse 15/07/13)
OYEM (AGP)- L’équipe de l’Ogooué Maritime en Kumite hommes a été déclarée championne du Gabon en kata lors de l’édition 2013 du championnat du Gabon de karaté organisé par la fédération gabonaise de karaté do et art martiaux affinitaires samedi à Oyem capitale provinciale du Woleu Ntem. Les athlètes venus de l’Ogooué Maritime ont été les meilleurs en kumite par équipe grâce à leurs techniques de combats et des katas qui ont fait l’unanimité et permis d’empocher le titre de champion du Gabon en kata par équipe, devant l’Estuaire et le Haut-Ogooué, respectivement deuxième et troisième. Dans la finale Kumite dames moins de 50 Kilo, Gningone Stella et Ntchame Christelle ont été excellentes, en remportant cette épreuve. Pauline Lebouba Mengué...
(Gabon Eco 15/07/13)
En disposant en demi-finale de Coupe du Gabon Inter clubs de football de l'As Dia de la Ligue de l'Estuaire sur le score sans appel de (4-1) ce dimanche au stade Monedan de Libreville, le CF Mounana s'est qualifié pour la finale de la compétition qui se jouera le 17 août prochain, jour commémoratif de l'indépendance du Gabon. Le CF Mounana qui veut à tout prix jouer la prochaine Coupe de la CAF est désormais tout près de son objectif. Tombeur de Sogea FC en demi-finale (1-0) ,le vice champion du National Foot a obtenu son billet dimanche pour la finale en atomisant l'As Dia sur la marque de (4-0). Même sans ses joueurs cadres comme Malick Evouna élu soulier...
(Gabon Review 15/07/13)
Les chances de voir les jeux olympiques (JO) s’organiser sur le continent africain avant 2024 sont très minces. Si la prestation des athlètes africains est bien souvent peu appréciable, l’avancement des travaux, les infrastructures et la capacité d’accueil dans les pays du continent laissent peu rêveur au regard de l’abandon que subissent certains espaces de jeu après les compétitions majeures. Même si la règle du milieu veut qu’en 2020, ce soit une des candidatures malheureuses de 2012 ou de 2016 qui organise les prochains JO, donc un pays africain, rien n’est moins sûr pour le continent qui souffre du trop grand manque de confiance de la part des organisations sportives internationales. Même en prenant le parti de l’arrangement comme pour...
(Gabon Review 13/07/13)
La Fédération internationale de football association (Fifa) vient de lever le voile sur les nombreuses malversations financières perpétrées depuis de nombreuses années au sein de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot). Une affaire qui coûte cher au Gabon qui se voit sevré d’assistance financière de l’instance mondiale du football. Ce n’était qu’une question de temps avant que la Fifa ne découvre le pot-aux-roses à la Fegafoot, qui s’est négativement distinguée ces dernières années par des affaires de détournements de fonds. S’il ne faisait plus aucun doute, dans le pays, que les responsables de la fédération gabonaise s’adonnaient à des transactions douteuses, la Fifa a voulu, question de procédures, en avoir le cœur net. Dans sa publication du 12 juillet, le...
(Gabon Eco 12/07/13)
En battant respectivement en quarts de finale mercredi à Libreville et à Mouila, les Faucons de Sogéa FC (1-0), BK46 ACO (4-1) et le TS Bourgeons (3-0), le CF Mounana, l’As Dia et Nguen’Asuku se sont offerts leur ticket pour le dernier carré de la 31e édition de la Coupe du Gabon inter Clubs de football. Malgré l’absence de plusieurs de ses joueurs blessés dont son meilleur buteur Malick Evouna , le CF Mounana a éliminé Sogéa en quarts de finale de la Coupe du Gabon sur la plus petite des marques (1-0) mercredi au stade Sibang de Libreville. Le match CF Mounana-Sogéa a tenu toutes ses promesses. Dès la 18e minute, l’équipe d’Hervé Opiangah bien en place tactiquement, bénéficie...
(Gabon Eco 12/07/13)
C’est le terrain de la place des martyrs qui a servi de cadre à la victoire des cadets gabonais qui ont remporté mercredi 10 juillet en Italie, la 41e édition de l’Interamnia World Cup en battant largement (27-10) en finale leurs aînés Hongrois seniors de Békéscsaba. Les Panthéreaux qui ont battu les Grecs de l’AO Kozanis (24-12) en demie finale de la 41 e édition de l’Interamnia World Cup, ont remporté le sacre mercredi après leur victoire en finale (27-10) contre les Hongrois de Békéscsaba. En prévision du prochain Mondial de leur catégorie, les Panthéreaux U19 qui ont largement dominé dès le début la 41e édition de l’Interamnia World Cup n’ont rencontré aucune difficulté pour étriller en finale les Hongrois...
(Gabon Review 11/07/13)
Alors que les Roller Games, championnats du monde de la Fédération internationale de roller sports (FIRS) pointent le nez à l’horizon, l’Association Roller Parc Boulevard (RPB) pose la question de l’appui encore inexistant de l’Etat gabonais à cette discipline, bien exercée dans le pays.Quatre roues à chaque pied : voilà la solution pour améliorer l’endurance, prendre du muscle et lutter contre les problèmes cardiaques. Mais le Roller est aussi un sport, d’endurance et de vitesse, qui compte ses championnats et même sa coupe du monde. Depuis 2008, l’Association Roller Parc Boulevard (RPB) «a su créer un véritable engouement populaire au Gabon, au regard du nombre d’adeptes dans la plupart de nos villes. Pire, on constate que ce succès qui dépasse...
(Infos Gabon 11/07/13)
Le Belgo-Gabonais Jérôme Efong Nzolo, meilleur arbitre 2013 du championnat de première division de Belgique, et deux autres compatriotes viennent d’être désignés pour officier le trophée des Champions qui se disputera à Libreville, le 3 août 2013, entre le Paris Saint-Germain (PSG) et Bordeaux.Les prétendants au trophée des Champions, qui se joue cette année au Gabon, connaissent déjà l’identité des juges de terrains qui officieront la grande rencontre entre le PSG, champion de France, et le vainqueur de la Coupe, Bordeaux. Comme à chaque édition depuis 2009 en effet, un trimère arbitral du pays hôte a été désigné. Ainsi pour le trophée des Champions 2013, Jérôme Efong Nzolo, quatre fois meilleur arbitre du championnat belge, sera accompagné par le Camerounais...
(Gabon Review 10/07/13)
Transféré de Saint-Etienne (D1 française) au Borussia Dortmund (D1 allemande) pour un peu plus de 13 millions d’euros, où il s’est engagé pour cinq saisons, Pierre-Emérick Aubameyang a été présenté le 6 juillet au stade Signal Iduna Park où étaient massés plus de 45 000 supporters.«C’est du jamais vu, ça m’a épaté. C’était la présentation officielle et, en même temps, il y avait un match amical de gala contre des gens de la télé. Rien que pour ça, il y avait 50 000 personnes. C’est un truc de fou», a-t-il confié à L’Équipe. En pleine phase de reprise, l’attaquant de 24 ans est sûr de ne pas s’être trompé en rejoignant le vice-champion d’Europe. «Ce n’est pas rien, c’est sûr...
(Camer.be 10/07/13)
L’arbitre international FIFA belgo-gabonais a été choisi pour le Trophée des Champions 2013. Comme à chaque édition depuis 2009, un quatuor arbitral du pays hôte a été désigné pour le Trophée des Champions, qui se déroulera le 3 août prochain à Libreville. Arbitre international FIFA depuis 2008, l’arbitre belgo-gabonais Jérôme Efong Nzolo a été désigné arbitre central du Trophée des Champions 2013 par la Fédération gabonaise de football. Elu meilleur arbitre du championnat belge en 2007, 2008, 2009 et 2013, Jérôme Efong Nzolo arbitre des rencontres d’Europa League depuis 2009. En 2012, il a notamment arbitré la finale de la Coupe de Belgique et celle du Tournoi de Toulon. Pour le Trophée des Champions 2013, Jérôme Efong Nzolo sera accompagné...
(Gabon Eco 10/07/13)
CF Mounana/Sogéa, TS Bourgeons/Nguen’Asuku et l’AS Dia/B46 ACO. Ce sont là, les premiers quarts de finale programmés pour se jouer ce mercredi 10 juillet au stade de Sibang de Libreville et au stade Mbombé de Mouila. Ce mercredi 10 juillet au stade de Sibang, se déroule un choc des clubs de première division qui verra la confrontation entre le CF Mounana et Faucons de Sogéa FC. En quête du titre de vainqueur de la Coupe du Gabon 2013, synonyme d’une participation en Coupe de la Confédération Africaine de Football, le CF Mounana (vice champion du national foot), devra miser sur son attaquant Malick Evouna, meilleur buteur du championnat D1 avec 12 buts, pour se débarrasser de Sogéa qui a beaucoup...
(Nouvelles du Gabon 10/07/13)
L'attaquant gabonais de Saint-Etienne Pierre-Emerick Aubameyang a signé un contrat de cinq ans avec le Borussia Dortmund. Saint-Etienne, son ancien club, a confirmé cette information par le biais d'un communiqué. Le meilleur joueur africain de Ligue 1 en 2013 quitte la France. Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, désigné Prix Marc-Vivien Foé en mai dernier, a été transféré de l’AS Saint-Etienne au Borussia Dortmund, ce 4 juillet 2013. Les deux clubs ont confirmé l’information sur leurs sites internet respectifs. La durée du contrat est de cinq ans. Le montant du transfert, qui n'a pas été révélé officiellement, s'élèverait à 13 millions d'euros auxquels s'ajouteront des bonus selon les performances à venir de l’attaquant et de son nouveau club. « Nous sommes heureux...
(France Info 09/07/13)
Jérôme Efong Nzolo, un arbitre belgo-gabonais, a été désigné pour arbitrer le Trophée des Champions à Libreville (Gabon) entre le PSG et Bordeaux le 3 août prochain. Les Parisiens et les Bordelais connaissent l’arbitre qui officiera lors du Trophée des Champions le 3 août prochain à Libreville (Gabon). En effet, la Fédération gabonaise a désigné Jérôme Efong Nzolo, élu meilleur arbitre du championnat belge en 2007, 2008, 2009 et 2013. Cet arbitre belgo-gabonais sera accompagné par le Camerounais Evarist Menkouande et le Gabonais Sylvain Mouala.
(Gabon Review 09/07/13)
La Confédération africaine de football (CAF) a donné le Gabon vainqueur dans sa double opposition face au Cameroun, suite à la décision de Fédération internationale de football association (Fifa) de suspendre la fédération camerounaise.Annulé suite à la décision de la Fédération internationale de football association (Fifa) de suspendre la fédération camerounaise, la rencontre Cameroun-Gabon, prévu le 6 juillet à Yaoundé, et comptant pour le match aller des éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2014, ne sera pas reprogrammée. Du coup, les Panthères se qualifient la phase finale de cette compétition prévue en Afrique du Sud. Dans un courrier adressé aux fédérations football camerounaise et gabonaise, ainsi qu’aux commissaires et arbitres des matchs aller et retour Gabon-Cameroun, la CAF informe...
(Gabon Review 08/07/13)
Prévu le 6 juin à Yaoundé, le match Cameroun-Gabon, comptant pour les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2014, a été annulé suite à la décision de la Fédération international de football association (Fifa) de suspendre la fédération camerounaise.En effet, l’instance mondiale a décidé, le 4 juillet de «suspendre provisoirement la Fédération camerounaise de football (Fécafoot)» pour «ingérence gouvernementale». Cette décision fait suite à l’annulation, la semaine dernière de la réélection du président sortant de la Fécafoot, Iya Mohammed, écroué pour malversations financières présumées. La Fifa précise que le Cameroun, engagé dans les qualifications pour le Mondial 2014, ne pourra être représenté dans aucune compétition «pendant toute la durée de la suspension». «C’est une situation déplorable aux conséquences graves»,...
(Gabonews 08/07/13)
L'équipe nationale féminine cadette du Gabon connaîtra son adversaire le 20 juillet prochain à l'issue du tirage au sort prévu le 20 juillet prochain à Brazzaville. La Confédération Africaine de Handball (CAHB), a annoncé dans un courrier adressé aux différentes fédérations concernées par cette épreuve que le tirage au sort des 8ième et 19ième Championnats d'Afrique des Nations Cadets et Juniors Filles aura lieu à Brazzaville (Congo), le 20 Juillet 2013. Le Gabon sera présent dans la catégorie cadette filles en compagnie du Congo, de la Tunisie, de la RD Congo, de la Guinée, de l'Angola, de l'Algérie et du Sénégal. En juniors filles les pays suivants sont attendus : Congo, Tunisie, RD Congo, Guinée, Angola, Algérie,
(Afrik.com 08/07/13)
A l’issue de la première partie de la manche aller des éliminatoires du CHAN 2014, qui va se tenir en Afrique du Sud, le Mali et le Nigeria ont presque validé leur ticket pour le tour suivant à la faveur de leurs larges succès contre le Guinée et la Côte d’Ivoire. De leur côté, le Maroc et le Sénégal ont aussi réalisé une bonne opération en s’imposant devant la Tunisie et la Mauritanie. Les résultats du premier tour aller Tunisie 0-1 Maroc Sénégal 1-0 Mauritanie Mali 3-1 Guinée Nigeria 4-1 Côte d’Ivoire Burkina Faso 1-0 Niger Cameroun - Gabon (suspendu en raison de la décision de la FIFA) RD Congo 2-1 Congo Burundi 1-1 Soudan Le programme des autres rencontres...
(Gabonews 06/07/13)
Corinne Ewala Bondime pour l’argent et Harnold Koussou Ouvélou, Sandrine Mbazoghé, Junior Kouamba Poutoukou et Jocelyn Ename pour le bronze constituent la gibecière du Gabon aux championnats d’Afrique cadets et juniors de judo d’Alger. Au terme de deux jours de compétition dans la salle des sports de Harcha à Alger en Algérie, les cadets et juniors gabonais viennent de faire mieux que leurs aînés séniors à Maputo au Mozambique en avril dernier. Sur les neuf judokas amenés par Me Michel Ngome, le sectionneur national, cinq ont pu décrocher une médaille. Harnold Koussou Ivélou, -66kg et Sandrine Mbazoghé, -48kg pour les cadets, Junior Poutoukou, -73kg et Jocelyn Ename, -66kg les juniors ont eu chacun une médaille de bronze alors que Corinne...
(Gabon Review 05/07/13)
Corinne Ewala Bondime pour l’argent et Harnold Koussou Ouvélou, Sandrine Mbazoghé, Junior Kouamba Poutoukou et Jocelyn Ename pour le bronze constituent la gibecière du Gabon à Alger. Au terme de deux jours de compétition dans la salle des sports de Harcha à Alger où se déroulent les Championnats d’Afrique cadets et juniors, les cadets et juniors gabonais viennent de faire mieux que leurs aînés séniors à Maputo au Mozambique en en avril dernier. Sur les neuf judokas amenés par Me Michel Ngome, le sectionneur national, cinq ont pu décrocher une médaille. Harnold Koussou Ivélou, -66kg, et Sandrine Mbazoghé, -48kg, pour les cadets, Junior Poutoukou, -73kg, et Jocelyn Ename, -66kg, les juniors ont eu chacun une médaille de bronze alors que...

Pages

(RFI 25/04/16)
Au Gabon, l’Union sacrée pour la patrie, un regroupement des opposants et des leaders de la société civile gabonais, a demandé à Ali Bongo de retirer sa candidature à la prochaine élection présidentielle dans un délai d’une semaine, à défaut de démissionner la semaine qui suivra, sinon, il sera destituer par l’Assemblée nationale ou par un soulèvement populaire. Le gouvernement n’a pas tardé à répondre, par le biais de son porte-parole. Celui-ci estime que l'opposition est « dans la blague » et n'a « aucun projet ». Alain-Claude Bilie By Nzé le porte-parole du gouvernement gabonais, estime que la demande de l’Union sacrée pour la patrie est le signe que l’opposition n’a aujourd’hui pas de projet concret pour la présidentielle...
(RFI 25/04/16)
Dans le cadre des enquêtes sur les «biens mals acquis», qui visent également d'autres familles de dirigeants africains, notamment les clans Sassou-Nguesso au Congo, et Obiang Nguema en Guinée équatroriale, la famille Bongo au pouvoir au Gabon aurait vu plusieurs de ses biens immobiliers présumés en France saisis sur décision de justice. Les juges français estiment que ce patrimoine a pu être acheté frauduleusement avec des deniers publics détournés sous le règne d'Omar Bongo. D'un côté, une villa à Nice, sur la côte d'Azur, d'une valeur...
(Le Nouvel Observateur 25/04/16)
Engagé depuis près de six ans dans une politique de diversification de son économie, le Gabon prend soin d’attirer les investisseurs pour devenir un hub économique d’importance en Afrique centrale. Cette politique décidée par le Président Ali Bongo Ondimba et mise en œuvre par son Directeur de cabinet Maixent Accrombessi commence à porter ses fruits. La mise en place de visas électroniques assurant une sécurité accrue participe de cet élan porteur d’emplois. En visite à la Direction générale de la documentation et de l’immigration le 11 mars dernier, le président gabonais a pu échanger avec les agents chargés des nouveaux dispositifs technologiques pour les visas. Une solution dénommée « Coesys » permet désormais de mettre à disposition des voyageurs des...
(RFI 25/04/16)
Au Gabon, l'Union sacrée pour la patrie a lancé samedi 23 avril à Libreville son plan de destitution du président Ali Bongo Ondimba. Pour ce regroupement composé des partis de l'opposition, de la société civile et des personnalités sans parti politique, Ali Bongo est un fils adoptif d'Omar Bongo, et à ce titre la Constitution ne lui permet pas d'être candidat à une élection présidentielle. Le meeting n'a pas réuni une marée humaine mais le message est passé. Tous les dirigeants de l'Union sacrée pour la patrie ont répété une chose : pas d'élection présidentielle avec le président sortant, Ali Bongo Ondimba. Raison évoquée : Ali Bongo n'a pas produit un acte de naissance en bonne et due forme. Il...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière pour le continent africain. Dans les années 1950, la rumba congolaise dominait le continent et si elle est toujours aussi présente sur la scène africaine, c'est notamment grâce à Papa Wemba qui avec le groupe Zaïko Langa Langa a dépoussiéré...
(Jeune Afrique 23/04/16)
L'élection du prochain président de l'Union africaine (UA) n'aura lieu qu'en juillet prochain, lors du sommet de Kigali, mais la campagne a déjà commencé. Soutenue par la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), qui l’a investie fin mars, la ministre des Affaires étrangères du Botswana, Pelomini Venson-Moitoi, est en pole position. L’influence de la SADC, qui était parvenue à faire élire la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma en 2012 face au sortant gabonais Jean Ping, n’est plus à démontrer.
(Capital 23/04/16)
Des biens immobiliers appartenant à la famille du président gabonais Ali Bongo ont été saisis par les juges d'instruction qui enquêtent sur les présumés "biens mal acquis" de plusieurs dirigeants africains, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. La saisie visait une société civile immobilière propriétaire d'un hôtel particulier à Paris et une villa à Nice, sur la Côte d'Azur, a-t-on précisé. Le Gabon avait annoncé en janvier le rappel de son ambassadeur en France pour consultations en réaction à des propos tenus par Manuel Valls sur l'élection d'Ali Bongo en 2009. Le chef du gouvernement français, prié de dire par un de ses interlocuteurs si le président gabonais avait été élu démocratiquement, avait répondu: "Non, pas comme on l'entend." Ce...
(Jeune Afrique 23/04/16)
Le géant pétrolier anglo-néerlandais souhaiterait vendre ses actifs onshore au Gabon, a annoncé jeudi l'agence de presse "Reuters". Shell espère recevoir des offres pour ses actifs pétroliers terrestres au Gabon d’ici le mois de juin. Selon une source citée par Reuters, le jeudi 21 avril, le géant pétrolier demanderait 700 millions de dollars pour la cession de ces actifs. Selon une autre source anonyme, également citée par l’agence de presse, ce montant est en-deçà des attentes de la compagnie pétrolière qui pourrait refuser de les céder à moins d’obtenir une offre supérieure. Le géant pétrolier n’a pas confirmé cette information. « Shell continue d’étudier les opportunités pour ses capitaux par rapport à sa stratégie » , a simplement indiqué un...
(Mediapart 23/04/16)
Après plusieurs entretiens avec des nombreux acteurs et très proches des politiques intra et extra muros, il en ressort que Marcel Abeke, grand cadre de la multinationale ERAMET, du haut de son bureau de la Tour Montparnasse, n’est pas le porte-parole en France de Guy Nzouba Ndama. Quelqu'un a-t-il vendu cette info à la rédaction de la Lettre du continent ou un proche du giron s'est-il empressé, en établissant un contact non conclu avec " le Günter», de se vanter d'avoir fait une bonne et grande pêche politique. On ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tuer, nous enseigne la sagesse. A qui favorise ou défavorise cette intox ? Comment Abéké a-t-il démissionné du PDG en 2012...
(RFI 22/04/16)
Au Gabon, il y a trois jours que Jean-Pierre Doukaga Kassa, trésorier à l'Assemblée nationale a été arrêté. Il est l'un des fidèles parmi les fidèles de l'ancien président de l'Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, qui a récemment démissionné de ses fonctions pour briguer le fauteuil présidentiel. Un groupe de députés, qui ont aussi démissionné de l'Assemblée nationale et du PDG, le parti au pouvoir, a organisé une conférence de presse jeudi 21 avril pour dénoncer une chasse aux sorcières lancée par le pouvoir contre les proches de l'ancien président de l'Assemblée nationale. « Quand les éléphants se battent, ce sont les gazelles qui souffrent », a murmuré un ex-député présent à la conférence de presse. Jean-Pierre Doukaga Kassa est...
(Jeune Afrique 21/04/16)
Depuis dimanche, une nouvelle polémique agite le Gabon. Mais la demande en paternité que Joyce Ondo, qui se présente comme l'ancienne compagne d'Ali Bongo Ondimba, affirme avoir déposée devant un tribunal français ne devrait pas avoir de répercussions immédiates pour le chef de l'État gabonais. Présentant sa fille comme la « Mazarine du Gabon » dans une interview parue dans le Journal du dimanche (JDD) daté du 17 avril, Joyce Ondo explique son geste par le refus du chef de l’État de...
(TV5 19/04/16)
Le porte-parole du gouvernement gabonais estime qu'il s'agit d'une "affaire privée" mais le scandale guette. Ali Bongo Ondimba est assigné en reconnaissance de paternité. A quatre mois de la prochaine élection présidentielle, l'affaire embrase les réseaux sociaux et embarrasse le pouvoir : la polémique sur la filiation du président pourrait être relancée. Joyce Ondo vit en France, à Angers. Sa fille est une adolescente de 17 ans. Elle serait la fille du Président de la république du Gabon, Ali Bongo Odemba. Joyce Ondo affirme avoir rencontré Ali Bongo au lycée, en mai 1994. Sa fille Amissa Albertine, qui est née le 26 mai 1998, aurait hérité du prénom d'une de ses soeurs décédés. La jeune femme a choisi le JDD...
(RFI 19/04/16)
Un nouveau scandale éclabousse le président gabonais, Ali Bongo Ondimba. Joyce Ondo, résidant en France, a au nom de sa fille Amissa, assigné Ali Bongo en reconnaissance de paternité. Le tribunal d'Angers est saisi de cette demande. Ali Bongo risque de devoir se plier à un test ADN à très haut risque. A quatre mois de la prochaine élection présidentielle, Ali Bongo n'a pas encore réagi, mais les Gabonais se défoulent sur les réseaux sociaux. La présidence de la République n'a pas réagi à l'annonce de ce nouveau scandale. Un haut cadre de la République a estimé qu'il s'agissait d'une affaire strictement privée. Même réaction de la part d'un opposant. Cependant, sur les réseaux sociaux, les Gabonais se défoulent. «...
(Mediapart 19/04/16)
Qui en veut à Mr Ngoyo Moussavou ? Depuis l’entretien que Monsieur Ngoyo Moussavou, l'Ambassadeur et Haut Représentant du Gabon en France a accordé à l’hebdomadaire panafricain jeune Afrique, il semblerait que certains auraient décidés d’avoir sa peau coûte que coûte. Discréditer et salir une fois de plus l’image du Gabon ne dérange pas grand monde, le mensonge et le dénigrement sont le plus court moyen pour y parvenir. En effet, pour ceux qui habitent la France, qui n’a jamais reçu un document de ERDF en cas de retard de règlement de facture ? - Il arrive même qu’avant de recevoir ce type de document, vous ayez déjà fait le nécessaire et malheureusement les documents se croisent en chemin. J’ai...
(RFI 18/04/16)
C'est une affaire privée mais qui pourrait bien avoir des répercussions politiques en relançant le débat sur les origines du président gabonais Ali Bongo. Dans une interview donnée au Journal du Dimanche, Joyce Ondo présente sa fille comme étant « la Mazarine du Gabon ». Selon le JDD, un dossier en reconnaissance de paternité aurait été déposé auprès de la justice française pour obliger Ali Bongo à se soumettre à un test ADN. Contacté par RFI, le porte-parole du gouvernement gabonais estime pour sa part qu'il s'agit d'une « affaire privée ». Joyce Ondo veut obtenir la reconnaissance de la paternité d'Ali Bongo : « Amissa est sa fille, je me suis tue pendant trop longtemps pour le protéger (...)...
(Jeune Afrique 15/04/16)
Après en avoir été membre de 1975 à 1995, le Gabon a fait la demande de sa réintégration au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a annoncé l'agence "Reuters", vendredi, citant deux sources au sein du cartel. Une information confirmée à "Jeune Afrique" par une source interrogée à Libreville. La demande de réintégration du Gabon, qui est négociée à Libreville par le ministère du Pétrole et des Hydrocarbures, sera discutée lors de la prochaine réunion des pays membres de l’Opep, qui est prévue le 2 juin à Vienne. Selon une source interrogée par Jeune Afrique, la demande officielle a été envoyée « voici deux ou trois mois ». Contactés, les services de la présidence du Gabon n’ont...
(Jeune Afrique 15/04/16)
Germain Ngoyo Moussavou est ambassadeur du Gabon en France, il est aussi l'ex-président du groupe parlementaire du parti au pouvoir au Sénat. Il est revenu pour Jeune Afrique sur l'actualité politique de son pays à l'approche de la présidentielle d'août. Guy Nzouba est un citoyen libre qui a adhéré au PDG parce qu’il y avait un intérêt. Il le quitte parce qu’il n’y trouve plus son intérêt. Je ne crois pas que cela mérite plus de commentaires. Cela dit, ce n’est pas la première fois qu’on enregistre la démission d’un président de l’Assemblée nationale. Dans les années 1990, Jules Ogouliguendé a démissionné du perchoir et du PDG, a fondé son parti et en 1993, s’est présenté à la présidentielle contre...
(RFI 13/04/16)
Au Gabon, la prochaine élection présidentielle doit avoir lieu au second semestre 2016, mais les grandes manœuvres ont déjà commencé. L’opposant Jean Ping, l’un des principaux candidats à ce scrutin, a bombé le torse ce lundi. Il a réuni tous les partis politiques, les ONG et associations qui soutiennent sa candidature. Tous ont signé sous son regard bienveillant une charte qui régira ce soutien. C’était une véritable cérémonie d’allégeance. Un à un, les soixante-six signataires sont montés sur le podium pour apposer leur signature. Il y avait des figures bien connues, tels que les leaders qui avaient soutenu l’opposant historique Pierre Mamboundou...
(RFI 13/04/16)
Il a présidé l'Assemblée nationale du Gabon pendant 19 ans et a été l'un des plus fidèles soutiens de la famille Bongo. Mais le 31 mars dernier, avec neuf autres députés, Guy Nzouba Ndama a démissionné avec fracas du parti au pouvoir. Aujourd'hui, il est candidat contre le sortant Ali Bongo à la présidentielle du mois d'août prochain. Pourquoi ce divorce ? L'ancien numéro trois du Gabon se confie au micro de RFI. « Je ne suis pas un opposant de la dernière heure, j’ai commencé par des mises en garde et le président Ali Bongo le sait. Nous ne manquions pas une occasion pour lui dire qu’il fallait revenir à une gestion orthodoxe de l’État. »
(ABC News 13/04/16)
Longtemps atone, Total Gabon ne profitait pas ces dernières semaines de la reprise des cours du brut. le titre se réveille en sursaut, alors que le pétrole poursuit son ascension dans le sillage des attentes de la réunion des pays producteurs à Doha le 16 avril prochain. Il casse en hausse la solide zone de résistance des 140 euros et signe par là un véritable retournement de tendance dont l'objectif terminal est situé vers 172 euros. L'action est en retard par rapport à son secteur d'activité et elle évolue sur des niveaux de prix bien faibles. Si l'embellie se poursuit raisonnablement du côté des marchés pétroliers, les bonnes surprises devraient être au rendez-vous.

Pages