Mercredi 23 Août 2017

Gabon

(Gabon Review 07/04/17)
Le chantier d’aménagement routier entre le PK5 et le PK12, dans la capitale gabonaise, a reçu la visite du chef l’Etat, ce 6 avril. Soucieux de l’état d’avancement du chantier d’aménagement routier entre le PK5 et le PK12, à Libreville, le chef de l’Etat y a effectué une visite d’inspection, ce 6 avril. «La dernière fois que j’étais passé, j’avais constaté du retard dans les travaux et je suis content d’apprendre que non seulement nous avons rattrapé notre retard mais que nous allons pouvoir livrer ce tronçon dans les temps», a déclaré Ali Bongo. Sur les lieux, le président a notamment encouragé les ouvriers de la société Colas Gabon, entreprise en charge de la réalisation de ce projet d’envergure. Le...
(Agence Gabonaise de Presse 07/04/17)
Les travaux du séminaire de formation sur les enjeux de la communication , initié à l’endroit des conseillers en communication et attachés de presse, se sont achevés, mercredi à Libreville, sur une note de satisfaction générale. ‘’Cette formation a été très enrichissante. Les modules enseignés ont été un plus pour nous, qui gérons la communication au sein des institutions. Nous remercions les initiateurs, notamment le secrétariat général du gouvernement, et nous souhaitons que ce genre d’exercice se pérennise’’, a souligné Mouketou-Mouketou, l’un des participants. Le directeur général de l’ENA-Gabon, Anatole Tsioukacka, dans son mot de clôture, est revenu sur l’objectif visé par ce séminaire de formation. ‘’Vu les défis et les enjeux du moment, nous avons pensé bon d’initier cette...
(Agence Ecofin 06/04/17)
Contrairement à 2015 où elle a connu une perte de 28 millions de dollars, la filiale gabonaise de Total est redevenue bénéficiaire en 2016. Selon l’Agence Option Finance (AOF), l’entreprise a dégagé un résultat net de 6 millions de dollars au terme de l’exercice en réduisant ses coûts d’exploitation et en abattant de 42% ses investissements. Un résultat qui est aussi favorisé en amont par une augmentation de sa capacité d’autofinancement qui est montée à 199 millions de dollars contre 124 millions l’année précédente. Celle-ci est partiellement compensée par la chute du chiffre d’affaires et les charges financières non récurrentes liées au renouvellement de la ligne de crédit, explique Capital.fr. En 2016, le chiffre d’affaires de Total était de 745...
(Infos Gabon 06/04/17)
Libreville – Le ministre de l’Economie dénonce la spéculation volontaire orchestrée par certains commerçants après l’entrée en vigueur de la Contribution spéciale de solidarité. Profitant de l’entrée en vigueur de la Contribution spéciale de solidarité (CSS), certains commerçants véreux ont augmenté les prix des produits de grande consommation. Face à cette spéculation, le gouvernement est sorti de sa réserve pour faire une mise au point. Notamment sur le prélèvement et le champ d’application de cette taxe. «L’argument de la mise en place de la CSS pour justifier des prix anormalement élevés des produits de première nécessité et de consommation courante, ne peut être entièrement retenu.
(Infos Gabon 06/04/17)
Libreville– Le sujet était à l’ordre du jour de l’audience accordée par le ministre des Petites et Moyennes entreprises à la délégation de l’institution de Bretton Woods. La Banque mondiale entend accompagner le Gabon dans son projet d’amélioration du climat des affaires. Ainsi se résume l’audience accordée par le ministre des Petites et Moyennes entreprises (PME) à la représentante résidente de cette institution financière au Gabon. Après avoir fait le tour de la coopération entre Libreville et Bretton Woods, Biendi Maganga Moussavou et Sylvie Dossou ont échangé sur le programme de 18 millions de dollars, plus de 10 milliards de francs CFA, destiné à l’amélioration du climat des affaires que la Banque mondiale vient de mettre en place. Les deux...
(Gabon Actu 06/04/17)
Libreville – Le gouvernement est le principal responsable de la flambée des prix constatée sur les marchés, a affirmé Ibrahim Sendjet Mboulou, président de l’Organisation gabonaise des consommateurs (OGC). « Ils n’ont pas suffisamment communiqué. Les commerçants véreux ont profité de l’entrée en vigueur de la Contribution spéciale de solidarité (CSS, ndlr) pour se faire du beurre », a soutenu le président de l’OGC. « Il est inadmissible que des commerçants augmentent les prix jusqu’à 4 ou 5% alors que la CSS représente seulement 1% », s’est indigné Sendjet Mboulou. Le défenseur des consommateurs souhaite que les 166 produits de premières nécessité exemptés de certaines taxes soient également exemptés de la CSS pour éviter de faire trop de mal à...
(Agence d'information d'afrique centrale 06/04/17)
Les six Etats de la Cémac (Cameroun, Congo, Gabon, Centrafrique, Guinée équatoriale et Tchad) et la BEAC viennent de surprendre. Ils ont décidé de fabriquer eux-mêmes le Franc CFA dans un appel d’offre. « La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) envisage d’acquérir, sur fond propres, le matériel destiné au traitement des signes monétaires. À cet effet, elle invite, les entreprises remplissant les conditions requises, à présenter une offre au plus tard le 1er juillet. L’appel à concurrence est subdivisé en deux lots indépendants. Le premier concerne 600 rouleaux de feuillards synthétiques siglés « BEAC » […] Le second lot concerne 54 machines à cercler les billets de banque, et le Dossier d’appel d’offres (DAO) doit être rédigé en...
(Autre média 06/04/17)
Gabon Société – Pendant que le dialogue d’Ali Bongo se tient actuellement à Libreville, certains opposants à son régime continuent de dénoncer ce qu’ils qualifient de « hold up électoral », au Gabon comme au sein de la diaspora. Animée par l’enseignante chercheuse membre de la Société civile gabonaise Laurence Ndong, la conférence de presse a réuni des citoyens de différentes origines (française, gabonaise, congolaise), des membres d’associations et quelques journalistes. À ses côtés Bienvenue Mengue, rescapée du QG de Jean Ping, Enrique Mamboundou Mamboundou, ex-prisonnier politique, et Fernande Ntsame Abeghe, sœur du député démissionnaire Bertrand Zibi Abeghe toujours prisonnier. Joints par Skype, Christian Kombeniondo, ex-détenu politique et Frank Jocktane, proche de Landry Amiang toujours incarcéré au Gabon, ont eux...
(APA 06/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) en partenariat avec le Fonds mondial pour la nature (WWF), a réuni une trentaine d’organisations et entreprises de la sous-région en vue de la validation du Document de stratégie régionale de développement durable de la filière huile de palme, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Cette initiative, a relevé Ludovic Miaro, représentant de WWF, tient au fait que les Etats de l’Afrique centrale font face à un sérieux problème de déficit d’huile de palme, soit plus de 50 % de la production et ont recours à l’importation des pays d’Asie du Sud-est pour satisfaire les demandes nationales. Les participants ont adopté des mesures pour remédier à...
(Gabon Actu 05/04/17)
Le ministère de l’Economie a publié mardi une mise au point suite à la hausse des prix à Libreville. Gabonactu.com diffuse ce document important à lire. La Loi de Finances 2017 a mis en place la Contribution Spéciale de Solidarité (CSS), avec comme date de prise d’effet au 15 mars 2017. La CSS est une contribution destinée au financement du Fonds des Gabonais Economiquement Faibles (GEF) administré par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS). Elle fait suite au dialogue entre le Gouvernement et le secteur privé qui a abouti à la signature d’un protocole d’accord entre le Gouvernement et le patronat en mars 2016. En application des dispositions de ce protocole, un Comité interministériel a été...
(AFP 05/04/17)
Le Gabon, hôte de la Coupe d'Afrique des Nations 2017 en janvier-février dernier, détient un triste "record" mondial. Selon le dernier rapport de la Fifpro, publié en novembre dernier, 95,6% des footballeurs évoluant dans le pays d'Afrique centrale ont connu des retards de salaires. "C'est de l'esclavage" s'est indigné auprès de l'AFP Rémy Ebanega, président du syndicat des joueurs gabonais et ancien défenseur des "Panthères", alors que 62% des joueurs locaux ne possèdent pas de copies de leur contrat, selon la même étude, pour réclamer leur dû. Q: Votre syndicat a lancé le slogan "Stop à l'esclavage des footballeurs au Gabon" sur les réseaux sociaux. Ce n'est pas excessif ? R: "Si ce n'est pas de l'esclavagisme, c'est quoi ?...
(Gabon Review 05/04/17)
Les avis sont unanimes dans le pays, où la hausse des prix de plusieurs produits de consommation est imputée à la «mascarade» autour de la cession de gestion d’une partie des activités portuaires, à des groupes privés. Un dossier pour lequel l’implication personnelle du chef de l’Etat est vivement souhaitée. Depuis plusieurs décennies, le port est présenté comme le centre névralgique de l’économie national. Dépendant à plus de 80% de produits importés, le Gabon reste tributaire de la manière dont ses ports sont gérés. «Le monopole pour la construction, l’aménagement, la gestion et l’exploitation du terminal à containers du port d’Owendo, fait en sorte que les prix des produits de première nécessité atteignent des proportions déraisonnables, obérant ainsi considérablement le...
(Gabon Review 05/04/17)
Etabli sur «le principe de vérité», qui réaffirme la prétendue victoire de Jean Ping à la présidentielle d’août 2016 et constate que c’est Ali Bongo qui est au pouvoir, l’agenda de l’Union du peuple gabonais (UPG-loyaliste) propose une sortie de crise en douze points. Il ne s’agit certainement pas d’un énième dialogue pour tenter de sortir le pays de la crise sociopolitique née de la présidentielle d’août 2016. D’ailleurs, l’UPG de Jean de Dieu Moukagni-Iwangou ne prétend pas être habilitée à l’organiser. Pourtant, son «Agenda de sortie de crise» récemment rendue public laisse entendre que ni le pouvoir en place ni Jean Ping, ayant organisé son Dialogue national pour l’alternance (DNPA) en décembre 2016, ne sont légitimes quant à la...
(MondAfrique 05/04/17)
Selon les révélations du "Canard Enchainé", Marie Madeleine Mborantsuo, la présidente de la cour constitutionnelle du Gabon fait l’objet d’une enquête par le parquet financier depuis trois ans. Elle est soupçonnée notamment de détournements de fonds publics et blanchiment en bande organisée ce qui ne l’a pas empêchée d’être décorée par la cour d’assises de Paris… Mondafrique revient sur certains états de services de la patronne de la cour constitutionnelle. Marie Madeleine Mborantsuo est sans doute la femme la plus puissante du Gabon. Magistrate de formation, docteur en Droit public de l’Université d’Aix, passée par la Sorbonne, cette dame qui fut autrefois également une reine de beauté (Elle fut Miss Franceville, Capitale du Haut Ogooué) et une maitresse attitrée d’Omar...
(Gabon Review 05/04/17)
Juste après la formation du premier gouvernement du nouveau septennat, la fille aînée d’Omar Bongo fut parmi les premières personnalités mises à l’écart : dès le premier conseil des ministres de l’équipe Issozé Ngondet, le 4 octobre 2016, elle était limogée de ses fonctions de Haut Représentant personnel du président de la République ! Le secrétariat général de la présidence de la République vient de transmettre à l’intéressée son attestation de cessation de service. Datée du 27 mars 2017, et portant le n°00051/PR/SG/DGRH, l’attestation de cessation de service signée du Secrétaire général de la présidence de la République précise la fin des fonctions de la fille aînée d’Omar Bongo. Le signataire du document, le Pr. Guy Rossatanga-Rignault, «atteste que par...
(Autres 05/04/17)
La convention de cession de gestion d’une partie des activités portuaires à des groupes privés signée par le gouvernement gabonais via l’OPRAG semble être à l’origine du coût de vie élevé observé dans notre pays, le Gabon. Malgré la volonté affichée par les plus hautes autorités de le ramener à de justes proportions, les résultats demeurent non perceptibles. N’est-il donc pas temps aujourd’hui de revoir ces différents contrats qui plombent l’économie gabonaise plutôt que de la relever? Il s’agit notamment des contrats de Gabon Port Management et celui de la Société du Terminal à Containeurs du Gabon (STCG) du groupe Bolloré. L’économie d’un pays côtier comme le Gabon est basée en grande partie sur les activités portuaires. Le port est...
(Gabon Review 05/04/17)
Le président du Parti socialiste gabonais (PSG) a décidé de suspendre sa participation à la préparation de la phase politique du dialogue national. A sept jours du lancement des débats de la phase politique du dialogue national, des voix discordantes ont commencé à se faire entendre au sein du groupe de l’opposition prenant part à ses assises. Le PSG d’Augustin Moussavou-King a annoncé, mardi 4 avril, la suspension de sa participation audit dialogue. La raison évoquée par le parti et son leader : une série de constats qui n’augureraient rien de bon pour la suite des travaux. Les «critiques» et les «appréhensions» de Moussavou-King portent notamment sur «la sérénité des membres de l’opposition au dialogue politique». Le leader du PSG...
(Xinhua 05/04/17)
Le vice-président de la Chambre de commerce internationale de la République populaire de Chine (CCOIC), Liu Shaoxi, effectue actuellement une visite d'affaires au Gabon, où il a été reçu mardi par le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, annonce un communiqué de la présidence de la République gabonaise. M. Liu est venu annoncer au chef de l'Etat gabonais l'intention des opérateurs économiques chinois d'investir dans les secteurs du bois, des mines et de l'éducation. M. Liu s'était déjà entretenu avec le président gabonais à Beijing début décembre 2016. Il conduit au Gabon une importante délégation d'hommes d'affaires composée d'une soixantaine de personnes représentant 32 entreprises chinoises. La Chine est l'un des partenaires privilégié du Gabon. Beijing investit au Gabon...
(Gabon Review 05/04/17)
Pour réclamer la signature du protocole d’accord issu d’une négociation, il y a plus de quatre mois, avec les autorités municipales, les agents de la mairie de Moanda sont entrés en grève le 3 avril. Présenté par certains comme «un simple mouvement d’humeur», le débrayage enregistré, le lundi 3 avril, à la mairie de Moanda dans la province du Haut-Ogooué ne devrait pas perdurer. A condition que les autorités municipales se résolvent à «officialiser leurs engagements». En effet, plus de quatre mois après les premières négociations avec les agents, celles-ci ne se sont pas toujours décidés à signer le protocole d’accord issu de ces négociations. Pourtant, assure Edgar Constant Mangoumba, le porte-parole des agents municipaux, le maire et ses collaborateurs...
(Gabon Review 05/04/17)
Deux médecins gabonais broient du noir au Centre hospitalier universitaire régional (CHUR) de Trousseau à Tours, en France, où un terme a été mis à leur stage après trois mois sans rémunération. La faute à l’Etat gabonais n’ayant jamais honoré ses engagements, dans le cadre de la convention le liant à l’établissement sanitaire. Grosse désillusion pour deux médecins gabonais en stage au Centre hospitalier universitaire régional (CHUR) de Trousseau à Tours, en France. En effet, les deux praticiens ayant requis l’anonymat ont été consternés de constater la cessation de leur apprentissage. La faute à leur pays qui n’est plus en mesure d’honorer ses engagements dans le cadre de ce stage. Après un mois d’observation, «le Gabon devait tout prendre en...

Pages

(Agence d'information d'afrique centrale 04/07/16)
Dans l’optique de promouvoir l’industrialisation du secteur bois dans les pays du Bassin du Congo, le Gabon accueillera du 13 au 15 juillet prochain, un forum international. Ce Forum de trois jours, connaitra la participation active des représentants et experts des organismes spécialisés à savoir : l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Programme FAO-Flegt de l’Union européenne, l’Association techniques des bois tropicaux (Atipt) et l’Organisation internationale des bois tropicaux (Oibt). Selon les organisateurs, cette réunion permettra également aux participants de définir les grandes lignes d’action pour booster la filière bois et tracer l’avenir de cette ressource dans l’économie des pays producteurs, notamment ceux du Bassin du Congo. Les assises de Libreville définiront les grandes lignes d’action...
(Gabon Review 04/07/16)
Du 4 au 5 juillet, une délégation conduite par le ministre délégué à l’Intérieur prendra part, à Paris (France), au forum de l’Action internationale des collectivités. Conduite par le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, une délégation composée de dix élus locaux prendra part, dès ce 4 juillet à Paris, au forum de l’Action internationale des collectivités (AIC). Selon le gouvernement, cette rencontre sera l’occasion pour le Gabon d’exposer les orientations de sa politique de décentralisation et de déconcentration. Il s’agira notamment d’entretenir les participants sur le thème «La coopération décentralisée : un outil au service des collectivités pour l’émergence du Gabon». Lors de cette intervention, prévue dans l’après-midi du 4 juillet, les discussions porteront sur la dynamique des...
(RFI 02/07/16)
De nouveaux éléments concernant les origines d'Ali Bongo sont parus dans la presse française. Depuis plusieurs années, le président gabonais est soupçonné, par une partie de l'opposition et par l'essayiste Pierre Péan, d'être d'origine biafraise et d'avoir été adopté par le défunt président Omar Bongo. A ce titre, la Constitution ne lui permettrait pas d'être candidat à une élection présidentielle. Ce vendredi matin, dans l'hebdomadaire Marianne, Pierre Péan revient sur cette affaire. Il évoque notamment la prétendue stérilité de Joséphine Bongo, qui a toujours été présentée comme la mère biologique d'Ali Bongo. Pierre Péan affirme que Joséphine Bongo ne peut pas avoir d'enfant. Selon le journaliste, la supposée mère biologique d'Ali Bongo serait devenue stérile « suite à une fausse...
(Gabon Review 01/07/16)
En prélude à sa première sortie officielle le week-end prochain à Libreville, le réseau Femme lèves-toi s’est entretenu avec le candidat Dieudonné Minlama. Les membres du réseau Femme lèves-toi entendent jouer un rôle dans l’apaisement du climat à l’approche de la présidentielle. Elles l’ont dit à Dieudonné Minlama au cours d’une rencontre, le 28 juin dernier à Libreville. «Nous sommes un mouvement de la société civile, plus précisément nous sommes une émanation des Témoins actifs», a déclaré la présidente de ce réseau. «En tant que femmes, nous avons décidé, au regard du climat politique actuel et des inquiétudes que cette situation engendre, afin de garantir la paix et la transparence électorale, de nous réunir autour d’une plateforme commune», a poursuivi...
(Gabon Actu 01/07/16)
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a lancé officiellement mercredi à Koulamoutou, dans le sud-est du pays, les manœuvres médico-militaires, une opération médicale visant l’accès équitable aux soins de qualité à tous les gabonais. Vêtu de son uniforme militaire, le chef suprême des forces armées s’est rendu au Parc baptisé « Foundjinongo » de Koulamoutou où il a donné le coup d’envoi officiel de l’opération pilotée par le service de santé militaire. « C’est un souci de pouvoir donner un accès égal à chaque compatriote aux soins de qualité », a indiqué le numéro gabonais, au terme de la visite guidée des différentes spécialités érigées sur le site. Il y a quatorze spécialités pour 16 spécialistes. Ces manœuvres medico-militaires dureront...
(Gabon Actu 01/07/16)
Deux voleurs des câbles et des batteries de Gabon Telecom ont été condamnés récemment par le tribunal de Libreville à un an d’emprisonnement ferme suite à une plainte de l’entreprise historique de la téléphonie mobile, confrontée depuis plus années à des actes de vandalisme sur ses installations à Libreville et dans l’ensemble du pays. Les individus reconnus coupables de vols sont tous gabonais. Il s’agit notamment de Stévy Mboutsou et de Kevin Madzou Lekibi. Ils ont été surpris le 16 mai courant en flagrant délit de vol d’une batterie de démarrage du groupe électrogène au site situé au quartier « Pépinière Charbonnages ». L’un d’entre eux, sieur Madzou Lekibi a été maîtrisé par des voisins qui avaient par la suite...
(Gabon Actu 01/07/16)
Le ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Jean-Marc Ayrault a présidé récemment un Forum des PME à l’international en présence du Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, du Tourisme et des français de l’étranger, Mathias Felk. Le président du Gabon Economique Club, Jean-Patrick Mackossaud, l’un des invités de marque de ce grand rendez-vous, a une fois de plus présenté avec luxe et détails le Gabon comme une véritable terre d’opportunités d’affaires. «Ces différentes opportunités d’affaires sont la conséquence directe de la diversification de l’économie gabonaise impulsée par le président Ali Bongo Ondimba à travers le Plan Stratégique Gabon Émergent (PSGE) et ses trois piliers : le Gabon vert, le Gabon industriel et le Gabon des services », a...
(Gabon Actu 30/06/16)
L’ex procureur de la République, Sidonie Flore Ouwé, boudée par le syndicat des magistrats lors qu’elle a été promue Premier président de la Cour d’appel judiciaire de Libreville, a été nommée lundi par le Conseil supérieur de la magistrature au poste de Directrice générale des affaires administratives au ministère de la Justice. Le syndicat des magistrats a boudé la précédente promotion de Mme Ouwé parce que celle-ci ne remplissait par les critères, selon eux. Le poste de premier président de la Cour d’appel judiciaire de Libreville est occupé traditionnellement par un magistrat hors hiérarchie alors que Sidonie Flore Ouwé n’a pas encore atteint ce grade. Martin Safou
(Gabon Review 30/06/16)
Disant tirer les leçons de son échec, le candidat indépendant dénonce la fraude, craignant qu’elle se reproduise lors de la présidentielle. En conséquence il dit militer pour le triptyque destitution-transition-élection, avant toute présidentielle. Candidat indépendant aux législatives partielles dans le chef-lieu du département du Haut-Komo, Firmin Obame Nguema a connu une grosse désillusion face au Parti démocratique gabonais (PDG). Une issue écrite d’avance, tant plusieurs de ses proches lui avaient conseillé de renoncer à sa candidature, pour des raisons diverses. «Je suis un homme de challenge. Je ne recule jamais devant les dangers et je ne pars jamais sur des préjugés. Bien entendu, on sait que le PDG fraude. Mais cette fois je suis allé d’abord parce que j’ai été...
(Gabon Actu 28/06/16)
Le président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, a remis officiellement lundi 100 véhicules de type pick-up double cabine, 15 bateaux et 500 ordinateurs de bureau aux responsables des 9 provinces du Gabon, annonce un communiqué de la Présidence de la République. Ces équipements permettront de renforcer l’action du service public partout sur le territoire gabonais en favorisant les déplacements des agents de l’administration territoriale, particulièrement ceux des zones reculées lacustre, renforçant ainsi la performance de l’administration de proximité. La dotation d’ordinateurs vise à interconnecter les différentes administrations provinciales pour faciliter l’échange d’information et ainsi mieux répondre aux besoins des usagers du service public. Le remise de ce matériel s’est déroulée en présence de Pacôme Moubelet Boubeya, ministre...
(Gabon Actu 28/06/16)
Le ministère de l’Intérieur s’est officiellement installé dans l’immeuble du Delta postal à Angondjè au nord de Libreville. Annoncée depuis quelques mois, l’installation du ministère dans ce bâtiment historique des télécommunications au Gabon est désormais effective. Les ministres (titulaire et délégué) ont pris leur quartier dans cet immense complexe. Selon une source proche du ministère, les derniers cadres ont quitté l’avenue de Coïnté lundi pour rejoindre leurs nouveaux locaux. Construit il y a environ 3 décennies (1988 fin des travaux), l’immeuble du Delta poste compte plus de 1000 bureaux, des salles de conférence et des restaurants. Son entretien pose cependant d’énormes difficultés. Plusieurs bureaux sont non opérationnels depuis plusieurs années. Maroc Télécoms qui a racheté Gabon Telecom en 2007 n’a...
(Gabon Actu 27/06/16)
Plus de 300 militaires gabonais, américains et français se sont vus remettre un brevet parachutiste étranger vendredi dernier à Libreville à l’issue d’un exercice militaire de combat dans la jungle de la dense forêt équatoriale gabonaise, annonce un communiqué de l’armée française publié dimanche à Libreville. Ces parachutistes ont suivi une dense semaine d’instruction au Camp de Gaulle (base de l’armée française au Gabon) et de sauts parachutistes sur la Pointe Denis dans les environs de Libreville. 150 stagiaires gabonais du 1er Régiment Parachutiste Gabonais et 24 militaires français ont ainsi réalisé deux sauts à partir de C17 pour obtenir leur brevet parachutiste américain tandis que 130 parachutistes américains de la 82e Airborne réalisaient deux sauts à partir de C130...
(Gabon Review 27/06/16)
Le week-end écoulé, le président de la République s’est rendu à la pharmacie Les Forestiers à Libreville, agréée par la Caisse nationale de sécurité sociale et de garantie sociale (CNAMGS). S’assurer de l’effectivité de la prise en charge des malades par la Caisse nationale de sécurité sociale et de garantie sociale (CNAMGS). Tel était l’objet de la visite du président de la République, le 25 juin dernier à la pharmacie Les forestiers, à Libreville. Ayant réalisé le parcours classique de tout assuré, Ali Bongo a reconnu l’immensité du chantier. «Il y a encore beaucoup à faire et les efforts nous allons les continuer», a-t-il déclaré. «Mais la chose la plus importante c’est la santé. Je me réjouis de voir le...
(L'Union 27/06/16)
Première édition du salon des transports du Gabon se tiendra du 7 au 9 juillet prochain. Au cours de cet événement, il sera délivré '' 22 000 permis de conduire et 11 000 cartes grises. C'est l'essentiel du message du ministre des transport Ernest Mpouho lors d'un entretien. L'Union. M. le ministre, pourquoi ce salon ? Ernest MPOUHO : Le Salon des transports est une plate forme de rencontres, d'échanges de l'offre et de la demande en matière de transports. Il se rapporte à l'égalité des chances pour l'éducation et la formation professionnelle, l'égalité des chances pour l'emploi et pour le combat contre les privilèges. Quels sont les objectifs poursuivis ? Au niveau politique, l'ensemble des activités concourent à lancer...
(Gabon Review 27/06/16)
Les organisations civiques et citoyennes, dans leurs composantes, se sont réunies, le 25 juin dernier, pour affirmer leur détermination à prendre leur responsabilité pour faire respecter les dispositions de la Constitution en vertu desquelles : «Toute personne ayant acquis la nationalité gabonaise ne peut se présenter comme candidat à la présidence de la République. Seule sa descendance ayant demeuré sans discontinuité au Gabon le peut, à partir de la quatrième génération». Les témoins actifs, le ROLBG, Ça suffit comme ça, le Club 90, le Front des indignés, le Mouvement des chômeurs, le 12-12-2015, le collectif Femme lèves-toi, Brakata, La voix du mapane, l’Union sacrée pour la patrie, et même les activistes de la diaspora ont effectué une sortie commune, le...
(Gabon Review 27/06/16)
L’ancien président de la Commission de l’Union africaine et candidat déclaré à la prochaine présidentielle gagnerait à clarifier ses liens avec les personnes physiques et morales impliquées dans le scandale de corruption impliquant Pascaline Mferri Bongo et Franck Ping. Des explications sont nécessaires pour donner à sa parole le poids et la crédibilité recherchés. Cette affaire est lourde de sens, édifiante à plus d’un titre. Un peu plus d’un mois après avoir présenté son projet de société et proclamé sa volonté de mettre fin au «triomphe de la cupidité», Jean Ping se retrouve confronté à une histoire de corruption à grande échelle. Bien qu’il ne soit pas nommément cité, le fait que les principaux protagonistes de cette affaire soient des...
(RFI 27/06/16)
Au Gabon, 50 couples de policiers dont certains sont proches de la retraite, ont convolé en justes noces, samedi 26 juin, à Libreville, lors d'un mariage collectif. Le mariage a été organisé par le ministère de l'Intérieur pour aider ces policiers dont certains n'avaient pas de gros moyens à organiser leur mariage. Le haut commandement de la police explique qu'en dehors du maintien de l'ordre, ce mariage collectif vise à présenter au public les actions sociales en faveur des policiers. Au Gabon, le mariage est devenu un business trop cher. Plusieurs familles y pensent, mais finissent par renoncer, faute de moyens. Or, le mariage est actuellement la principale solution pour régler les questions. Pour les cinquante couples de policiers qui...
(Gabon Review 27/06/16)
Regrettant qu’Ali Bongo et l’ambassadeur de France aient refusé de les recevoir, une dizaine de gérontocrates (liste à la fin de l’article), Elders à la gabonaise, emmenés par Emile Kassa Mapsi, ont tiré la sonnette d’alarme, le 25 juin dernier à Libreville. Ils disent : halte à la récréation, le pays court au danger. Le Gabon devrait trouver là l’autorité morale qui lui manquait jusque-là. On connaissait le Conseil des Global Elders, également appelé «Anciens ou Sages universels», cette ONG regroupant des personnalités publiques reconnues comme hommes d’État, activistes politiques pour la paix et avocats des droits de l’homme rassemblés par Nelson Mandela en 2007. On a découvert, le 25 juin dernier à la Chambre de commerce de Libreville, sa...
(Gabon Review 27/06/16)
A l’initiative du Réseau africain des femmes actives entrepreneurs et leaders (Rafael), un forum national des organisations de la société civile s’est tenu, le 25 juin dernier à Libreville, avec comme objectif l’élaboration d’un plan d’action. A l’initiative du Réseau africain des femmes actives entrepreneurs et leaders (Rafael), le forum national des organisations de la société civile s’est tenu, le 25 juin dernier à Libreville, sous le thème «Pour une société civile hétérogène et solidaire». «Depuis plusieurs années, il y a des forums qui sont organisés dans des domaines diverses. Rarement les organisations de la société civile ne se sont mises ensemble sous forme de plateforme de réflexion et de proposition afin de mettre en place un forum où leurs...
(Gabon Review 27/06/16)
Après 36 mois de formation, les élèves de la 46e promotion de l’Ecole nationale de commerce (ENC) de Port-Gentil ont récemment reçu leurs parchemins et la promesse de soutien du Conseil gabonais des chargeurs (CGC). Trente-huit (38) élèves de la 46e promotion de l’Ecole nationale de commerce (ENC) de Port-Gentil ont officiellement bouclé leur formation, le 23 juin dernier, à l’occasion d’une cérémonie de remise de diplômes à laquelle ont assisté le ministre de l’Éducation nationale et de l’Enseignement technique, le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime et la directrice générale du Conseil gabonais des chargeurs (CGC). Marraine de cette promotion composée d’élèves issus des filières telles que la communication administrative et bureautique, la comptabilité et gestion informatique, et la...

Pages

(Gabon Eco 12/03/16)
Tous les indicateurs de performance sont au rouge si l’on en croit l’analyse de l’économiste gabonais Mays Mouissi qui estime que depuis 2009, l’encours de la dette du Gabon aurait été multiplié par 2,5 et s’élèverait désormais à 3.343 milliards de francs CFA dont 90% de dette extérieure. Le Gabon serait-il trop endetté ? Compte tenu des impacts défavorables actuels, liés notamment à la baisse du prix du baril de pétrole, aujourd’hui situé à 20 dollars. La dette du Gabon continue d’après Mays Mouissi de croitre ! De 35 % en 2015, la dette du Gabon devrait atteindre la barre des 42 % les prochaines années, selon la planification du Fonds Monétaire International (FMI). Ce qui sous-entend que le plafond...
(Gabon Review 10/03/16)
Pourtant confrontée à la baisse des prix du minerai, la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a réalisé un chiffre d’affaires de 940 milliards de francs en 2015. Exercice 2015 encourageant pour la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog). En dépit de la chute des prix du manganèse, elle a réussi à stabiliser ses résultats financiers, réalisant un chiffre d’affaires de 940 milliards de francs, assorti d’un résultat opérationnel positif de 38 milliards. La production de minerai a atteint le record de 3,9 tonnes transportés en 2015, grâce aux «progrès à la fois sur la mine et (le) chemin de fer du Transgabonais, qui relie la ville de Moanda au port d’Owendo». «Les plans de réduction des coûts et d’amélioration de la...
(Jeune Afrique 10/03/16)
Objectif : accompagner 100 femmes au Gabon, au Rwanda et au Sénégal dans le développement de leur entreprise. Entreprenarium lance un programme dédié aux femmes entrepreneures, annonce la fondation panafricaine dédiée à la promotion de l’entrepreneuriat, en ce 8 mars 2016, journée internationale de la femme. Créée en juillet 2014, l’organisation est dirigée par la Rwandaise Kristine Ngiriye, ancienne directrice générale générale du bureau Afrique centrale du cabinet Performances Management Consulting (Performances MC). Celle-ci veut accompagner 100 femmes entrepreneures. Celles-ci, sélectionnées à Libreville, Kigali et Dakar, bénéficieront d’un programme de 6 semaines dont le calendrier n’est pas précisé dans un communiqué rendu public mardi. 30 projets financés au terme de la formation Objectifs : « aider [les participantes] à réussir...
(Financial Afrik 09/03/16)
L’Agence de notatiom Moody’s investors service vient d’attribuer au Gabon la note «Ba3» assortie d’une révision à la baisse, contrairement à la perspective stable de la notation de 2014.Pour l’agence, le Gabon doit largement sa note à l’impact de la chute des prix du pétrole sur l’économie du pays. Cette tendance baissière qui devrait perdurer pendant quelques années amène l’agence à affirmer sa volonté «d’évaluer la stratégie de financement du gouvernement dans les années à venir et l’impact qu’elle a pour le risque de liquidité du pays». Le Gabon a une économie très fortement dépendante des hydrocarbures. Pour Moody’s, les exportations de pétrole et de gaz représentent plus de 65% du total des exportations et environ 32% du PIB en...
(Jeune Afrique 08/03/16)
L’Angola (noté Ba2), le Gabon (Ba3) et le Nigeria (Ba3) font partie des douze pays producteurs de pétrole dont l’agence Moody’s a placé les notes souveraines sous examen avec possibilité de les réviser à la baisse, aux côtés de géants tels que l’Arabie saoudite et la Russie. Le Congo-Brazzaville a vu lui sa note dégradée d’un cran, de Ba3 à B1, et placée également sous surveillance négative. Dans une série de communiqués publiés le vendredi 04 mars, l’agence de notation base cette décision sur deux points : premièrement l’impact qu’a eu la chute du prix du pétrole sur les finances publiques, les réserves extérieures et les comptes externes de ces pays, et deuxièmement sur les effets à attendre d’un pétrole...
(Gabon Actu 07/03/16)
Le tronçon de route allant des clandos de Plein ciel jusqu’à Beau séjour vers la Station Total sur 1,8 km a été officiellement livrée vendredi par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba. Le président gabonais, déjà en précampagne électorale, est arrivé dans le quartier au volons de sa voiture. Il est descendu de sa voiture pour serrer les mains des riverains venus lui dire « merci » pour les avoir sorti de la misère et la « poussière ». « On a beaucoup souffert ici. Il fallait soulever le sac de riz à l’épaule du clando jusque dans les maisons », s’est souvenu un riverain interviewé par la presse présidentielle. « Il y avait la boue pendant la...
(RFI 06/03/16)
L'agence de notation Fitch a abaissé la note de la République du Congo, en raison de la baisse des revenus du pétrole qui détériore la situation budgétaire. En Afrique, le Congo-Brazzaville n'est pas le seul pays concerné par ces évaluations négatives. Les revenus du pétrole, qui représentaient les trois quarts des recettes budgétaires de la République du Congo au cours des dernières années ont beaucoup diminué. Or, le pays a dû faire face aux dépenses engagées pour les Jeux africains de 2015 et à celles liées à l'organisation des prochaines élections.
(Gabon Review 04/03/16)
Fort de ses 75 milliards de FCFA investis entre 2010 et 2015, Airtel Gabon a assuré au gouvernement de poursuivre dans ce sens avec, en ligne de mire, l’amélioration de la qualité des produits et des prestations. Christian de Foria, PDG d’Airtel Afrique, chez le Premier ministre, le 1er mars 2016. Actuellement en visite au Gabon, le Président directeur général (P-DG) d’Airtel Afrique s’est entretenu avec le Premier ministre, le 1er mars à Libreville. «La rencontre avec le chef du gouvernement gabonais nous a permis d’exprimer notre satisfaction d’être un opérateur de téléphonie mobile de premier plan au Gabon, et surtout d’expliquer la politique d’investissement mise en œuvre par notre société», a déclaré Christian de Faria à l’issue de cet...
(Xinhua 04/03/16)
LIBREVILLE, (Xinhua) -- La société chinoise Huawei, qui est chargée de déployer 504 kilomètres de fibre optique entre le Gabon et le Congo, en a déjà posé 362 kilomètres et achèverait l'installatinon des 142 kilomètres restant en trois mois, selon le site d'informations gabaonais, Le Nouveau Gabon. Huawei a démarré ses travaux le 18 juin 2015. Elle table sur fin juin prochain pour livrer ce vaste chantier transnational. L'installation de cette fibre vise à interconnecter le Congo et le Gabon par fibre optique. Les travaux font partie du projet Central Africa Backbone (CAB), cofinancé par la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement (BAD). Le coût du chantier est estimé à 12,1 milliards f CFA. Une fois livré, le...
(Gabon Review 04/03/16)
L’émission par le Trésor public de bons du trésor sur le marché de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), s’est soldée par un taux de souscription de 275%, le 10 février 2016. Près de 16,5 milliards de francs ont ainsi été mobilisés. La direction générale de la Comptabilité publique a annoncé, le 2 mars courant, avoir procédé, avec succès, le 10 février dernier, à une émission de bons du trésor assimilables pour 6 milliards de francs, sur le marché de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Selon les résultats de l’adjudication, le taux de couverture du montant a été de 275 %, soit un montant total des soumissions établi à 16,5 milliards de francs...
(Gabon Review 04/03/16)
A l’initiative de Junior Achievement (JA) Gabon, une caravane sillonne actuellement l’intérieur du pays, en vue de sensibiliser les jeunes à l’entreprenariat et mieux les préparer pour le Grand Prix de l’Excellence. Dans le prolongement du Grand Prix de l’Excellence, une caravane de Junior Achievement (JA) Gabon sillonne actuellement l’intérieur du pays afin d’y animer le programme «Un week-end pour entreprendre». Destiné à sensibiliser les jeunes à l’entreprenariat et à mieux les préparer pour le Grand Prix de l’Excellence, la caravane a démarré son périple par Oyem, dans le Woleu-Ntem, les 26, 27 et 28 février derniers. Dans le chef-lieu de la province, les attentes étaient claires pour les jeunes désirant se lancer dans l’entreprenariat : recevoir les outils de...
(Gabon Review 03/03/16)
En déplacement dans la capitale économique, du 28 au 29 février dernier, le président de la République s’est rendu sur les chantiers, principalement à l’aéroport international de la ville qui se prépare à opérer sa mue avant la prochaine grande compétition continentale de football, prévue en 2017. La réfection et l’agrandissement de l’aéroport de Port-Gentil s’effectuent normalement. Le projet est, en effet, financé par la PID (Provisions pour investissements diversifiés). C’est Total Gabon qui en assure la maîtrise d’ouvrage délégué. L’objectif de ce projet est la mise aux normes OACI (Organisation internationale de l’aviation civile), cet aéroport étant appelé à doubler voire tripler son trafic pendant la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2017 de football. Sur le terrain, les employés...
(Gabon Actu 03/03/16)
Le Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale a approuvé le 10 février 2016 un prêt de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) d’un montant de 100 millions de dollars en faveur du gouvernement gabonais pour développer les compétences des jeunes et créer des emplois, rapporte jeudi un communiqué de la banque. Le Projet d’appui au développement des compétences pour l’employabilité est axé sur l’accélération de la croissance, la réduction du chômage et la lutte contre la pauvreté au Gabon. Il s’attèlera à améliorer et à accroître l’offre de formation professionnelle dans les principales branches d’activité en expansion. Le projet soutiendra également le développement des compétences des jeunes sans emploi et la création de formations en...
(Jeune Afrique 03/03/16)
Présent dans la banque de détail au Congo, au Gabon et au Cameroun, le groupe marocain Attijariwafa Bank lancera dans les prochaines semaines une banque d'investissement à caractère régional.
(Gabon Eco 03/03/16)
Le magazine Forbes vient de publier son classement 2016 des hommes les plus riches de la planète. Sans surprise, aucun gabonais ne figure dans la liste des 23 personnalités les plus riches d’Afrique. Il n’y a pas de quoi s’étonner, cela fait des années que Forbes publie ce classement et les Gabonais n’y ont jamais figuré. Idem pour cette édition 2016 ! Les Nigérians, Sud-africains, Egyptiens, Marocains et bien d’autres raflent la quasi-totalité des places réservées à l’Afrique. Le classement 2016 confirme bien ce constat. Dans les 23 fortunes africaines on y retrouve de grosses pointures telles que les Nigérians Aliko Dangote et Mike Adenuga, comme de coutume et aux premières places, s’il vous plait ! Ils sont suivis de...
(Jeune Afrique 02/03/16)
Ce financement approuvé mi-février vise à développer les compétences des jeunes, à travers la formation professionnelle et les programmes d’entrepreneuriat, et à lutter contre le chômage qui frappe 35,7 % des jeunes de 15 à 24 ans. Le conseil d’administration de la Banque mondiale a autorisé le 10 février l’octroi de 100 millions de dollars au Gabon, pour aider le pays d’Afrique centrale à développer les compétences des jeunes et créer des emplois. Le taux de chômage au Gabon s’élevait à 19,6 % en 2013, selon la Banque mondiale. Les dernières estimations situent à 35,7 % celui frappant les jeunes de 15 à 24 ans. Développer « l’employabilité » Le prêt de la Banque mondiale vise à appuyer le projet...
(Jeune Afrique 02/03/16)
Fini le temps où l'institution d'Afrique centrale délivrait des prêts à tort et à travers. La mission de son nouveau président, Abbas Mahamat Tolli : assainir les comptes et augmenter les ressources. Le Tchadien Abbas Mahamat Tolli peut se frotter les mains. Le 29 janvier, les bailleurs de fonds (FMI, Banque mondiale, BEI, BAD, AFD…) ont approuvé le plan d’action intérimaire mis en place par le nouveau président de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC), nommé à ce poste il y a six mois. En décembre, déjà, le conseil d’administration de l’institution avait validé ce train de mesures prises à la suite d’un rapport de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) étrillant les derniers mois...
(Agence Ecofin 02/03/16)
(Agence Ecofin) - Sur les 504 kilomètres de fibre optique prévus pour relier le Gabon au Congo, il n’en reste plus que 142 kilomètres à installer en trois mois. 362 kilomètres de fibre optique ont déjà été déployés par la société Huawei pendant neuf mois. Les travaux, qui ont débuté le 18 juin 2015 et doivent s’achever fin juin prochain, avancent très vite selon le ministre congolais des Postes et télécommunications, Héllot Matson Mampouya. «Je constate avec beaucoup de satisfaction que les travaux d’interconnexion du Congo au Gabon avancent bien et sont réalisés selon les règles de l’art. Par rapport à l’échéance fixée au mois de juin 2016, nous sommes suffisamment avancés », s’est réjouit le ministre dans des propos...
(Agence d'information d'afrique centrale 01/03/16)
Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a fait le point sur l’activité économique au Gabon, qui « se heurte à une poussée de vents contraires ». L’exploitation de nouveaux gisements pétroliers et une amélioration de la productivité devraient permettre à la croissance globale de se maintenir aux alentours de 4 % en 2015. Le ralentissement de l’activité hors pétrole s’est poursuivi, principalement en raison des secteurs du bâtiment, des transports, du commerce et des services et à la chute des cours du pétrole et des recettes publiques qui en sont liées, dont l’économie du pays reste fortement tributaire. En 2016, la croissance globale devrait tomber à 3,2 %, selon le FMI, sous l’effet principalement de la baisse de...
(Gabon Review 01/03/16)
Mauvaise passe pour Total Gabon qui a réalisé, en 2015, un chiffre d’affaires de 842 millions de dollars contre 1538 dollars l’année d’avant. Une situation consécutive à la baisse du prix de vente moyen des bruts. Les années suivent mais ne se ressemblent pas pour Total Gabon, qui a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 842 millions de dollars contre 1538 millions l’année d’avant. Soit un recul criard de 45%. «Cette chute s’explique essentiellement par la baisse du prix de vente moyen des bruts», a expliqué le géant pétrolier. Une situation mondiale qui ne fait manifestement pas les affaires de géant pétrolier, déjà peu fortes au Gabon. En effet, le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole...

Pages

(Nouvelles du Gabon 03/07/13)
Ce serait fait ! Pierre-Emerick Aubameyang va bien quitter Saint-Etienne pour rejoindre l’Allemagne. On pensait que l’attaquant gabonais allait signer au Bayer Leverkusen… En fait il serait sur le point de signer au Borussia Dortmund. On parle d’un transfert de 13 millions d’euros. Pierre-Emerick Aubameyang est âgé de 24 ans. Il était sous contrat jusqu’en 2016 avec les verts. Il va manquer au chaudron : il avait marqué 19 buts la saison dernière !
(Gabon Libre 02/07/13)
C’est sûr. Georges Ambourouet (à gauche) et Charly Moussono (à droite) n’iront jamais ensemble en vacances. Les deux compères de la sélection gabonaise visiblement en froid n’ont trouvé que la place publique pour régler leurs comptes. C’est notamment Ambourouet qui ne sait pas fait prier pour descendre en flammes son compatriote sur un réseau social. Selon la page Allez les Panthères du Gabon, Amourouet s’est déchainé sur son compte Facebook: « La vie est ce qu’elle est mais je suis du genre a ne pas cacher ma colere il parait donc derrière moi qu’on dit que c’est moi qui ai fait en sorte que Moussono ait des problemes. Demandez à cet imbécile la ce qu’il a fait c’est pas avec...
(Gabon Eco 01/07/13)
Après le match nul (2-2) concédé samedi à domicile face au CF Mounana lors de la 26e et dernière journée du National Foot, l'Union Sportive de Bitam (USB) vainqueur de la compétition cette saison depuis la 23e journée a reçu le trophée de champion en présence du président René Ndemezo Obiang, des membres de la Ligue Nationale de Football (Linaf) et du Bordelais André Biyogho Poko ex sociétaire du club, venu spécialement pour la circonstance. Sous la pression du public venu nombreux à Gaston Peyrille samedi, l’USB, a failli mordre la poussière devant son dauphin CF Mounana qui l'a contraint à terminer sa saison sur un match nul (2-2). Ce qui n'a rien changé au titre de champion acquis depuis...
(Gabon Eco 01/07/13)
A l'occasion de la remise du trophée de champion du Gabon remportée par l'Union Sportive de Bitam (USB), un concert populaire a été organisé en l'honneur des joueurs bitamois samedi au stade Gaston Peyrille. Les populations des quartiers Est, TP, Agni- Zok, Carrefour Démocratie etc …de la ville de Bitam au nord du Gabon, ont vibré samedi soir à Gaston Peyrille au rythme des sons du terroir aux cotés des joueurs de l'USB, vainqueurs du premier championnat professionnel de football, qui ont bénéficié d’un concert à l’initiative du producteur Armand Ackam. Prévu pour 20h, le concert qui a démarré finalement à 23h a tenu toutes ses promesses. Tenu en haleine jusqu'à l'aube par les prestations d’artistes tels que Professeur T...
(Gabon Review 29/06/13)
Le consulat de France au Gabon ayant refusé un visa d’entrée en France à Kevine Bouanga Owane, jeune footballeur gabonais, l’affaire révèle au grand jour le laxisme et la légèreté avec laquelle certains recruteurs nationaux convoquent, en équipe nationale, des joueurs certes talentueux, mais à la moralité douteuse. Si l’on s’en tient aux faits, le blocus observé sur l’affaire Kevine Bouanga est à mettre à l’actif des membres de sa famille qui ont pris la lourde responsabilité d’envoyer leur fils en sélection nationale des moins de 17 ans, sans s’entourer des garanties sur retour en terre française. Selon les autorités du consulat de France à Libreville, contactés par personne interposée, il s’avère que le joueur Kevine Bouanga est coutumier du...
(Gabon Review 27/06/13)
Le Gabon serait déjà à la recherche d’un nouvel entraineur pour remplacer le Portugais Paulo Duarte au regard des maigres résultats qu’il a engrangé avec les Panthères du Gabon. C’est du moins ce qu’a rapporté le site d’informations sportives starafrica.com le mardi 25 juin 2013. L’avenir du sélectionneur gabonais Paolo Duarte devient de plus en compliqué à la tête de la sélection nationale, les Panthères du Gabon. Jusqu’ici, le technicien portugais n’a rien gagné de précieux avec Pierre Emerick Aubameyang et ses coéquipiers. Actuellement, les observateurs du football gabonais estiment que les objectifs assignés à l’ancien sélectionneur des Etalons sont loin d’être atteints avec l’équipe nationale du Gabon. Enrôlé en 2012 pour emmener les Panthères vers le titre de la...
(Afrik.com 27/06/13)
La 2e journée de la phase de groupes du Mondial U20 a permis au continent africain de décrocher sa première victoire, grâce au Nigeria, large tombeur de Cuba (3-0). Si les Flying Eagles sont plutôt bien partis pour la qualification, le Ghana et l’Egypte devront gagner pour espérer une participation aux huitièmes de finale. Un nul peut suffire au Mali. Une victoire, deux nuls, cinq défaites. Le bilan des sélections africaines en deux journées de phase de groupes de la Coupe du monde U20 n’est guère reluisant. Pourtant, le Nigeria, tout comme le Mali, ainsi que le Ghana et l’Egypte peuvent encore prétendre à la qualification. Les quatre meilleures troisièmes accéderont en effet aux huitièmes de finale. Les Flying Eagles...
(Gabon Review 26/06/13)
Après Pierre-Emérick Aubameyang, un autre Gabonais pourrait bien agiter le marché des transferts en France. Pisté par l’OM (D1 française), le défenseur de Lorient (D1 française), Bruno Ecuélé Manga, se verrait bien en Angleterre où Everton (D1 anglaise) lui fait les yeux doux. Alors que son agent Yvan Le Mée déclarait il y a peu que «le dossier Ecuélé-Manga intéresse bien sûr l’Olympique de Marseille, après c’est de l’investissement financier», Bruno Ecuélé-Manga pourrait aussi quitter la Ligue 1 et rejoindre la Premier League durant ce mercato estival. Et c’est Everton qui pourrait se positionner sur ce dossier, comme l’a confirmé l’agent du Lorientais. En effet, Roberto Martinez, qui a remplacé David Moyes sur le banc d’Everton cet été, n’a pas...
(Gabonews 25/06/13)
Les Panthères du Gabon, version local, entre en regroupement ce mercredi pour une mise au vert en prélude à leur confrontation avec les lions indomptables du Cameroun en match aller des éliminatoires du championnat d'Afrique des nations (CHAN) prévus en Afrique du Sud en 2014. Pour préparer le match aller prévu le 6 ou 7 juillet au Cameroun, l'entraîneur national Stéphane Bouguendza a convoqué 26 joueurs locaux qui entrent en regroupement ce mercredi. Il faut rappeler que le nouveau patron des panthères locaux a remplacé au poste, Pierre Aubame qui avait conduit le Gabon au CHAN 2011 au Soudan.
(Gabon Review 24/06/13)
A la faveur d’une conférence de presse récemment organisée au siège de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), le président du Comité de normalisation, Dieudonné Ndoumbou Likouni, a annoncé la nomination de Stéphane Bounguendza au poste d’entraineur de l’équipe nationale B. Au regard de la traversée du désert de ce coach avec Missile FC, on est en droit de se demander s’il fera mieux que son prédécesseur. Sur proposition du Directeur technique national (DTN), Paulo Duarte, l’ancien coach de Missile FC, Stéphane Bounguendza, vient d’être nommé sélectionneur des Panthères B. Il remplace à ce poste M. Pierre Aubame Yaya, qui aurait affirmé ne plus être disponible pour continuer avec la deuxième équipe nationale du Gabon qu’il entraînait depuis plusieurs années...
(Afrik.com 24/06/13)
Avec trois défaites et un nul à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20, les sélections africaines ont raté leur départ. Si certaines, comme le Nigeria, ont laissé augurer de belles promesses, la situation s’annonce déjà compliquée pour d’autres, comme le Ghana. Trois défaites et un nul. Le bilan des sélections africaines à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20 (moins de 20 ans), qui se dispute actuellement en Turquie, est peu réjouissant et n’incite guère à l’optimisme. Le Ghana et l’Egypte mal embarqués En tombant dans un groupe A très relevé (Espagne, France, Etats-Unis), le Ghana savait à quoi s’attendre. Pour...
(Gabon Review 18/06/13)
Débutée le 12 juin 2013 à Libreville, la 6e édition du tournoi des écoles de handball dans les catégories Filles et Garçons a livré son verdict le 15 juin dernier avec la victoire des pensionnaires de la ligue de l’Estuaire. 27 équipes dont 10 féminines et 17 masculines, représentant sept ligues provinciales, à savoir, l’Estuaire, le Haut-Ogooué, le Moyen-Ogooué, la Ngounié, l’Ogooué-Ivindo, l’Ogooué-Lolo et l’Ogooué-Maritime, ont pris à cet évènement organisé par la Fédération gabonaise de handball (Fégahand). Il était avant tout question de procéder à la détection des jeunes talents pouvant intégrer les modules de formation et de développement de la discipline sur toute l’étendue du territoire national. A l’issu du tirage au sort, quatre poules ont été mises...
(Nigerdiaspora 17/06/13)
Dans le cadre de la cinquième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 qui se tiendra au Brésil, dans le groupe E, le Mena a effectué samedi dernier un déplacement infructueux au Gabon. A Franceville, le Onze national du Niger s’est fait corrigé par les Panthères du Gabon, sur le score de 4 buts contre 1. Lors de la rencontre aller à Niamey, les Gabonais avaient déjà pris une bonne option en réussissant à tenir en échec les poulains de Gernot Rohr (0-0). Avec cette lourde défaite, le Mena fait ses « au revoir » à la coupe du monde 2014. Selon les informations qui nous sont parvenues, le Onze national du Niger, avait réussi à ouvrir le...
(CRI 15/06/13)
Les Aigles de Carthage de Tunisie, les Pharaons d'Egypte, les Eléphants de Côte d'Ivoire, ainsi que les Diables rouges du Congo en tête de leurs groupes respectifs pourraient accéder dès ce week-end au troisième et dernier tour des éliminatoires zone Afrique de la Coupe du monde de football 2014 au Brésil. Les jeux sont presque faits dans la poule G. Avec 12 points, l'Egypte, nation la plus titrée en Afrique avec sept titres continentaux, est quasiment assurée de disputer le troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Pour se qualifier, cette sélection, baptisée « Les Pharaons » devra aller chercher au moins un match nul à Maputo ce 16 juin, face à l'équipe nationale du Mozambique. Avec...
(Gabon Eco 13/06/13)
Nounou, garde du corps ou agent sportif, se sont là des titres que certains supporters des Panthères du Gabon et les nombreux fans de Pierre Emerick Aubameyang, n’hésitent pas à attribuer à son père, l’ancien international gabonais Pierre François Aubameyang, jugé trop collé aux crampons de son fils pourtant âgé de 23 ans. Pierre Aubame serait très critiqué par des nombreux observateurs du football qui s’interrogent sur les raisons de son omniprésence dans la vie publique de son fils Pierre Emerick Aubameyang. Agé de 23 ans, père d’un petit garçon et vivant avec sa compagne Alysha, le meilleur joueur africain et deuxième meilleur buteur de la L1, PEA serait-il donc incapable de s’exprimer en son nom et de prendre position...
(Gabon Libre 12/06/13)
Animé par environ 400 joueurs et par les dirigeants de 14 clubs de D1, le championnat national de football devenu cette année professionnel et financé à hauteur de 10 milliards de F CFA par l’Etat gabonais, fait l’objet de plusieurs interrogations, quant à sa gestion qui ne fait pas l’unanimité, autant chez les acteurs que chez les observateurs avertis du sport. Où sont passé les 10 milliards prévus pour la gestion du national foot ? Les gestionnaires de la compétition sont-ils véritablement à la hauteur de leur tâche ? Le Gabon est-il doté des instances appropriées pour organiser un championnat professionnel ? Autant des questions qui méritent des réponses. Au Gabon, dans différents secteurs publics se sont souvent les plaintes...
(L'Observateur Paalga 12/06/13)
A deux journées de la fin des éliminatoires du mondial 2014 dans la zone Afrique, les jeux ne sont pas totalement faits dans la plupart des différents groupes. Toutefois, des équipes sont en bonne posture alors que d’autres espèrent toujours s’accrocher jusqu’au bout. Avant l’ultime journée, les choses pourraient se préciser pour le podium. Mais des concurrents ne sont plus concernés puisque leur sort a été définitivement scellé. En attendant la décantation qui aura forcément lieu, le point de cette 4e journée que nous vous proposons donne un aperçu de la situation des uns et des autres. Rappelons que pour le troisième et dernier tour, les premiers de chaque groupe s’affronteront sous la forme de matches aller et retour du...
(Gabon Review 11/06/13)
Les rideaux de la première édition des internationaux de Libreville sont tombés, le 9 juin 2013, devant un parterre d’invités comprenant le président du Comité international olympique (CIO), Léon-Louis Folquet, le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sport, Nicole Assela, et un public gabonais venu nombreux encourager les Panthères version kick-boxing et full-contact. Pendant trois jours la population gabonaise et des invités de marque venus de dix-neuf pays ont vibré au rythme exceptionnel des internationaux de Libreville, à travers ses combats intercontinentaux (classe A) et professionnels, disputés sur les mêmes installations. «Jamais dans aucun pays au monde et même en Afrique une compétition d’une telle envergure s’est faite. Réunir dans un week-end une compétition inter-États en amateur...
(RFI 10/06/13)
Le match nul 0-0 entre le Gabon et le Congo ce 8 juin 2013 à Franceville fait les affaires des Congolais, proches d’une qualification pour le dernier tour des éliminatoires du Mondial 2014. Les Gabonais sont en revanche quasi-éliminés de la course à la Coupe du monde 2014. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique-foot/20130608-mondial-2014-le-gabon-quasi-elim...
(Gabon Review 08/06/13)
En match comptant pour la 4è journée des éliminatoires de la coupe du monde 2014, les Diables Rouges du Congo croisent le tibia contre les Panthères, ce samedi 8 juin à Franceville. Ambiance et petites tribulations de l’équipe du Gabon avant cette rencontre. Arrivées à Franceville le 6 juin 2013, les équipes de football gabonaises et congolaises devant s’affronter ce samedi 8 juin ont procédé à la traditionnelle reconnaissance de terrain. Prévue le vendredi 7 juin à 9 heures pour les Panthères, c’est finalement à 19h que les poulains de Paulo Duarte ont foulé la pelouse du stade de Mbaya. Le Onze National était cette fois-ci muni de ses valises restées à l’aéroport pour des questions de fret. La veille,...

Pages

(Mediapart 18/03/16)
En réalité, nous sommes pris dans le tourbillon créateur d'un vrai pays qui vient dans les douleurs de l'enfantement. J'ai vu le Gabon d'après ! Nombreux sont ceux qui demandent : est-ce la fin de ce monde ? Le Gabon est –il perdu irrémédiablement ? Je dis : sans doute que non. Si déjà la fleur se fane, que dire alors de ce monde ? Ce monde est passé d’avance ! Je vous en prie, mes chers compatriotes, nous devons aller vers le Changement de tout notre système individuel et collectif. Nous devons aussi opter pour la Restauration de la dignité des gens. Au fond, ce qui nous est demandé est bien plus grand que les querelles. Le Gabon est...
(RFI 18/03/16)
Jorge Costa, le sélectionneur de l’équipe du Gabon, a dévoilé une liste de 23 joueurs convoqués pour affronter la Sierra Leone, en matches de préparation à la Coupe d’Afrique des nations 2017. Le milieu de terrain de la Juventus Turin, Mario Lemina, fait partie du groupe pour les matches du 25 et 28 mars. LES 23 GABONAIS Gardiens de but : Didier Ovono (Ostende/Belgique), Anthony Mfa Mezui (Seraing/Belgique), Stéphane Bitseki (CF Mounana/Gabon) Défenseurs : Junior Randal Oto'o Zue (CD Tondela/Portugal), Benjamin Zé Ondo (MC Oujda/Maroc), Johann Obiang (Châteauroux/France), Yrondu Musavu King (Lorient/France), Bruno Ecuele Manga (Cardiff City/Pays de Galles), Henri Ndong (Auxerre/France), Aaron Appindangoye (Evian TG/France), Ulysse Daryl Obame Ndong (Ermis Aradippou/Chypre) Milieux de terrain : Didier Ndong (Lorient/France), Levy...
(BBC 16/03/16)
La quarantaine révolue Bertolin est l’un des millionnaires de la décharge de Mindoube à Libreville. L’argent qui lui a permis de construire sa maison et d’acheter deux minibus de transport vient de cette décharge. Comme lui, des centaines de jeunes Gabonais et Camerounais surveillent l'arrivée des camions poubelles qui font plusieurs rotations, par jour. Bertolin n’hésite pas à s'accroche à l'arrière d'une bene transportant des ordure qui roule jusqu'au terminus. Portant une simple chaussure de basket et sans gangs de protection il se jette à l’assaut des tas d’immondices. En creusant...
(Mediapart 16/03/16)
On l'a dit et redit : Bongo Ondimba Ali (BOA) n'a ni la classe ni le savoir-faire de son défunt père, le patriarche Omar Bongo Ondimba. Après avoir utilisé le relationnel de ce dernier, en 2009, pour obtenir la bienveillance de Nicolas Sarkozy (un très grand ami à son père), son positionnement au sein du gouvernement, au ministère de la Défense où il avait refusé de démissionner (comme les autres ministres candidats), lui avait permis d'avoir la haute main sur la troupe, lors de son passage en force. Sur le plan politique national, le président de l'Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, en symbiose avec la défunte patronne du Sénat et intérimaire au Palais du Bord de Mer, Francine Rogombé, avait...
(Mediapart 16/03/16)
"Je suis Né dans cette Localité à Mouanda vraiment qu'elle tristesse de voir une localité qui pendant plus de 4 décennie à voté à 100% le pouvoir en place , ville puissamment très riche en manganèse et uranium et pourtant exploiter depuis des décennies! Moanda la ville minière du Haut-Ogooué poumon économique de la région regardez vous par même la misère qui s'y dégage ! alors que quelqu'un se targue d'avoir construit plus de routes que son père, et que le Gabon tend vers l'émergence dans ses rêves, c'est dommage pour une ville minière qui alimente une économie entière." Dana Leizza Shine Diamond
(Jeune Afrique 14/03/16)
Le congrès du PDG qui s'est tenu samedi a abouti à la désignation du président sortant, Ali Bongo Ondimba, comme candidat du parti à la présidentielle d'août. Mais entre camarades, la méfiance est à son comble. Samedi 12 mars, le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), a tenu un congrès pour investir solennellement Ali Bongo Ondimba, le chef de l’État sortant, qui avait déjà déclaré le 29 février sa candidature à l’élection présidentielle d’août prochain. Sous un grand chapiteau dressé au jardin botanique de Libreville, au rythme de chants et danses, la fête aurait pu être belle s’il n’y avait autant d’électricité dans l’air. « Laissez-nous avancer », a scandé le fils d’Omar Bongo, reprenant les paroles d’une chanson composée...
(RFI 14/03/16)
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a été investi officiellement samedi 12 mars candidat à la présidentielle, prévue au second semestre 2016, lors du congrès annuel du Parti démocratique gabonais (PDG). L’actuel chef de l’Etat a été élu en 2009 après le décès de son père Omar Bongo Ondimba. Cette investiture intervient alors que son parti a récemment connu quelques défections très médiatisées. Les cadres et les militants du PDG ont été très nombreux à participer au congrès du parti présidentiel. Le symbole est notable : Ali Bongo Ondimba est arrivé avec son épouse Sylvia, pourtant souvent absente des manifestations politiques Dans une attente surchauffée, le chef de l’Etat a d’abord écouté tous les messages de soutien à sa candidature...
(Le Point 12/03/16)
Le timing semble avoir été bien calculé. À deux jours de l'investiture d'Ali Bongo Ondimba comme candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) pour la prochaine présidentielle d'août 2016, les membres du directoire du courant Héritage et Modernité de ce parti ont annoncé le 10 mars 2016, lors d'un meeting à Libreville, la création de leur formation politique, sortant ainsi définitivement de la tutelle d'Ali Bongo, dont ils contestent la gestion du pouvoir. Un courant frondeur est né Le 27 juin 2015, les militants et militantes du parti au pouvoir réunis au sein du courant Héritage et Modernité avaient devant la presse nationale et internationale dénoncé « les dérives liées aux dysfonctionnements internes du PDG et exprimé leurs inquiétudes...
(Mediapart 12/03/16)
Après leur exclusion du Parti Démocratique Gabonais (au pouvoir depuis plus d'un demi-siècle au Gabon), les initiateurs du courant héritage et modernité ont pris la décision d’en faire un PDG LOYALISTE du nom de "PDG héritage et modernité". Les dissidents ont promis présenter un candidat à l’élection présidentielle.Le bicéphalisme du PDG Légaliste d'Ali BONGO et Loyalistes de CHAMBRIER) ne peut que faire sourire les UPGISTES qui furent victimes des stratégies de division par Ali BONGO et par ses amis du MOGABO ou de la NGOUNIE FORTE !Bonté divine, que vont dire la Cour Constitutionnelle et les Tribunaux ? Le Parti au pouvoir à son tour divisé entre "légalistes" et "loyalistes". Tel est pris qui croyait prendre !
(RFI 11/03/16)
A quelques mois de la prochaine élection présidentielle, les lignes bougent au Gabon. Mercredi 9 mars, Ali Bongo Ondimba a exclu trois députés du Parti démocratique gabonais (PDG, parti au pouvoir), pour indiscipline notoire. Ceux-ci, accompagnés de nombreux sympathisants, ont tenu un meeting pour annoncer leur refus de quitter définitivement le PDG. Ce sont les grandes vedettes du jour. Alexandre Barro Chambrier et Michel Menga ont mobilisé du beau monde. Quasiment tous les opposants ont mis leurs meilleurs costumes pour venir accueillir les nouveaux adversaires d'Ali Bongo Ondimba. « Puisque le PDG est un patrimoine commun, nous prenons une part de notre patrimoine et nous allons créer une ère du PDG que l’on appellerait PDG Héritage et Modernité », a...
(RFI 11/03/16)
Libreville accueille de jeudi 10 à samedi 12 mars une exposition d'art contemporain. Sept plasticiens gabonais et congolais exposent leurs œuvres à la résidence Nomade de Libreville. « Afrik’Expo », une exposition inédite dans une capitale gabonaise encore peu habituée à l'art contemporain. C'est une initiative lancée par une jeune mécène, Nadine Ebelle Kotto, et pour laquelle RFI est partenaire. Nadine Ebelle Koto est une passionnée d'art. Elle ambitionne de faire de Libreville l'une des étapes du circuit international d'art contemporain. C'est le pari d'Afrik’Expo, première édition du genre. A l'honneur, sept plasticiens, peintres, photographes et sculpteurs. La mécène a même réussi à faire venir à Libreville des artistes congolais de renommée internationale. « C’est la première fois au Gabon...
(Le Point 10/03/16)
À 73 ans, Jean Ping se jette corps et âme dans l'arène politique. Plus d'une heure d'entretien et aucun signe de fatigue chez cet homme volontiers affable et plutôt séducteur qui vient de terminer un véritable marathon pré-électoral dans tout le Gabon. Que veut-il ? Qu'espère-t-il, et surtout, jusqu'où est-il prêt à aller pour prendre la forteresse Gabon longtemps acquise à la famille Bongo ? L'ancien bras droit d'Omar Bongo dispose, il est vrai, d'atouts incontestables pour ce poste : une longue expérience politique, une connaissance pointue des dossiers, et un carnet d'adresses bien fourni. Aujourd'hui, avec son programme de campagne autour du thème "un Gabon à l'abri de la peur et du besoin", Jean Ping fait figure d'outsider à...
(Jeune Afrique 10/03/16)
Le Parti démocratique gabonais (PDG) a exclu mercredi 9 mars trois parlementaires frondeurs et poids lourds du parti : Alexandre Barro Chambrier, Michel Menga M’Essone et Jonathan Ignoumba. « Ces parlementaires se sont illustrés par des déclarations intempestives portant atteinte à l’unité du parti », explique à Jeune Afrique Fidele Anguoue Mba, porte-parole du PDG. Ce dernier en veut pour preuve une déclaration de ces frondeurs le 27 juin dernier à la chambre de commerce de Libreville, condamnant le mode de fonctionnement du parti. Remous à l’approche du congrès du PDG « À l’issue de cette sortie, Ali Bongo Ondimba a convié les parlementaires pour leur expliquer qu’il était ouvert au dialogue, mais que le linge sale devait se régler...
(Mediapart 10/03/16)
« Cela fait des années que nous parlons de coopération Sud/Sud. Nous ne voulons plus seulement de belles phrases. Nous voulons que cela ait un sens. Il nous faut regarder ce que nous, Africains, pouvons faire ensemble », déclarait Ali Bongo, président du Gabon, lors de sa visite à Djibouti en janvier 2013.Une stratégie qu’il a depuis confirmée, épaulé par son dircab Maixent Accrombessi. A l’issu de la rencontre entre le président gabonais et son homologue djiboutien Ismaïl Omar Guelleh, trois accords ont été signés : un accord-cadre permettant d’ouvrir la coopération entre les deux gouvernements, un protocole de coopération sur les consultations diplomatiques régulières entre les ministères des Affaires étrangères et un accord relatif à l’exemption réciproque de visas...
(RFI 10/03/16)
Au Gabon, il y a des dissensions au sein du PDG, le parti présidentiel. Mercredi, le président Ali Bongo a exclu de sa formation trois députés frondeurs : Alexandre Barro-Chambrier, Michel Menga et Jonathan Ignoumba. Tous les trois animaient un courant contestataire au sein du parti au pouvoir baptisé « Héritage et modernité ». Au cours d’une conférence de presse ce jeudi à Libreville, ils ont décidé de fonder une nouvelle structure politique. PDG - Héritage et modernité, c’est le nom du nouveau mouvement fondé par les frondeurs exclus mercredi du camp présidentiel. Présenté comme « une aile du PDG », il présentera son propre candidat à l’élection présidentielle. L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse tenue...
(Jeune Afrique 10/03/16)
Objectif : accompagner 100 femmes au Gabon, au Rwanda et au Sénégal dans le développement de leur entreprise. Entreprenarium lance un programme dédié aux femmes entrepreneures, annonce la fondation panafricaine dédiée à la promotion de l’entrepreneuriat, en ce 8 mars 2016, journée internationale de la femme. Créée en juillet 2014, l’organisation est dirigée par la Rwandaise Kristine Ngiriye, ancienne directrice générale générale du bureau Afrique centrale du cabinet Performances Management Consulting (Performances MC). Celle-ci veut accompagner 100 femmes entrepreneures. Celles-ci, sélectionnées à Libreville, Kigali et Dakar, bénéficieront d’un programme de 6 semaines dont le calendrier n’est pas précisé dans un communiqué rendu public mardi. 30 projets financés au terme de la formation Objectifs : « aider [les participantes] à réussir...
(Jeune Afrique 08/03/16)
La promotion des droits de la femme dans le monde est une lutte que nous devrions tous mener, hommes et femmes. Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a lui même déclaré : « Je fais appel à tous les leaders du monde, pour qu’ils s’engagent de façons concrètes pour l’égalité des sexes dans le monde ». En effet, personne ne devrait accepter de vivre dans un monde où les femmes, qui représentent près de la moitié de la population, sont désavantagées. Cependant, si les violences sexuelles, les mariages forcés, l’inégal accès à l’éducation, leur faible représentativité dans le secteur formel, sont des réalités qui ne peuvent plus être tolérées, ce n’est cependant qu’une facette de la réalité. La...
(Jeune Afrique 08/03/16)
L’Angola (noté Ba2), le Gabon (Ba3) et le Nigeria (Ba3) font partie des douze pays producteurs de pétrole dont l’agence Moody’s a placé les notes souveraines sous examen avec possibilité de les réviser à la baisse, aux côtés de géants tels que l’Arabie saoudite et la Russie. Le Congo-Brazzaville a vu lui sa note dégradée d’un cran, de Ba3 à B1, et placée également sous surveillance négative. Dans une série de communiqués publiés le vendredi 04 mars, l’agence de notation base cette décision sur deux points : premièrement l’impact qu’a eu la chute du prix du pétrole sur les finances publiques, les réserves extérieures et les comptes externes de ces pays, et deuxièmement sur les effets à attendre d’un pétrole...
(RFI 07/03/16)
Au Gabon, les partisans du candidat Ali Bongo s'organisent. Le chef de l'Etat se présentera à sa propre succession à l'élection présidentielle prévue à la fin de l'année. Quinze partis d'opposition soutiennent cette candidature. Ils se sont regroupés au sein du « groupe des 15 ». Le candidat Ali Bongo depuis sa prise de pouvoir a apporté un certain nombre de réformes.
(RFI 06/03/16)
L'agence de notation Fitch a abaissé la note de la République du Congo, en raison de la baisse des revenus du pétrole qui détériore la situation budgétaire. En Afrique, le Congo-Brazzaville n'est pas le seul pays concerné par ces évaluations négatives. Les revenus du pétrole, qui représentaient les trois quarts des recettes budgétaires de la République du Congo au cours des dernières années ont beaucoup diminué. Or, le pays a dû faire face aux dépenses engagées pour les Jeux africains de 2015 et à celles liées à l'organisation des prochaines élections.

Pages