Lundi 23 Octobre 2017

Gabon

(Gabon Actu 20/05/17)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a déclaré vendredi à Libreville qu’il est favorable à une révision du code de la nationalité de son pays pour y introduire une disposition spécifique permettant de faciliter l’accès à la nationalité gabonaise des descendants des déportés africains durant plusieurs siècles d’esclavage. Le numéro un gabonais a fait cette déclaration au terme d’une rencontre dans son palais avec des afro-descendants venus au Gabon pour participer à un colloque sur la décennie des afro-descendants décrétée par l’ONU en 2014. Le colloque co-organisé par l’ONU et le Centre international des civilisations bantu (CICIBA) a mis face à face les descendants des esclaves africains et les peuples noirs d’Afrique. Dans la déclaration de Libreville publiée...
(Gabon Actu 20/05/17)
L’Assemblée générale ordinaire des actionnaires de Total Gabon s’est réunie le 19 mai 2017 à Libreville, sous la présidence de M. Guy Maurice. Les actionnaires ont adopté l’ensemble des résolutions agréées par le Conseil d’administration, dont : – l’approbation des comptes de l’exercice 2016 qui font apparaître un résultat net de 6 M$ ; – l’approbation de la distribution d’un dividende net d’impôts au titre de l’exercice 2016 de 4,5$ par action soit 20,25 M$ ; – la ratification de la cooptation, en qualité d’administrateur, de Michel Antseleve pour la durée restant à courir du mandat d’administrateur de son prédécesseur, soit ce jusqu’à l’Assemblée générale statuant sur les comptes de l’exercice 2016 ; – la ratification de la cooptation, en...
(Gabon Actu 20/05/17)
Les employés d’Azur Gabon, entreprise de téléphonie mobile, exige à travers un préavis de grève, la démission urgente de leur directeur général Georges Akoury pour incompétence notoire. Dans un courrier adressé au Président directeur général (PDG) de l’entreprise Jean Usan, les agents reprochent au DG Georges Akoury sa gestion approximative. « Nous le soupçonnions, mais maintenant nous avons la certitude : le problème d’Azur Gabon n’est pas un problème politique, mais de management », ont-il fait remarquer dans la lettre. Réunis en assemblée générale le 18 mai dernier, les agents de l’opérateur de téléphonie mobile et leurs délégués syndicaux ont décidé de débrayer à l’issue du préavis de 8 jours s’ils ne sont pas entendus. Le document a été déposé...
(RFI 19/05/17)
Au Gabon, les magistrats ont relancé, mercredi, une grève suspendue en février dernier. Ils réclament de meilleures conditions de travail et des arriérés de primes. Jeudi 18 mai, ils ont pris des mégaphones pour demander la libération du bâtiment que le gouvernement leur aurait octroyé pour loger les magistrats sans bureau. Problème, le bâtiment est déjà occupé par un autre ministère. « Libérez ! Libérez ! Libérez le bâtiment ! » Ce ne sont pas des badauds mais des magistrats gabonais qui scandent ces morts. Vêtus de leur...
(Gabon Actu 19/05/17)
L’opposant Gérard Ella Nguéma, président de l’Union nationale-AMO, a convoqué la presse ce vendredi pour une déclaration durant laquelle, il aurait prévu titiller Jean Ping, a appris Gabonactu.com auprès de l’équipe de communication de ce jeune leader politique. Ancien candidat indépendant à la dernière élection présidentielle, Gérard Ella Nguéma promet s’exprimer sur la lettre de félicitation de Jean Ping, en sa qualité de « président élu » au nouveau président français Emmanuel Macron. Gérard Ella Nguéma pourrait également dire un mot sur la récente rencontre de Jean Ping avec la presse au cours de laquelle, Jean Ping, avait clairement indiqué qu’Ali Bongo Ondimba, l’actuel chef de l’Etat gabonais, « ne sera plus là (à la présidence de la République ndlr)...
(L'Union 19/05/17)
Le président du Conseil de régulation de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) du Gabon, Lin Mombo, a été nommé président du Conseil des régulateurs africains. EN marge du sommet TransformAfrica, qui s’est tenu du 10 au 12 mai 2017 à Kigali au Rwanda sous le thème " Villes intelligentes, Développement accéléré", les chefs d’Etat et de gouvernement présents à ces assises ont mis en place un nouvel organe continental indépendant , à vocation consultative : le " Conseil des régulateurs africains". En raison de la politique avant-gardiste du gouvernement gabonais en matière d’accès aux technologies de l'information et de la communication (TIC), le président du Conseil de régulation de l’Autorité de régulation des communications électroniques...
(L'Union 19/05/17)
Le ministre d’Etat en charge de l’Eau et de l’Énergie, Guy-Bertrand Mapangou, a officiellement inauguré, le 13 mai dernier, la nouvelle station de pompage d’eau d’Atsié dans le 2e arrondissement de la commune de Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué. D’un coût de 750 millions de francs, pour une capacité de production de 100 m3 par heure, cette 2e unité devrait combler le gap constaté dans l’alimentation en eau de la ville et de ses environs, a souligné le directeur général de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), Antoine Boo. Construit par l’entreprise Seteg, l’ouvrage favorisera un captage d’eau brute sur le fleuve Ogooué, grâce à l’installation d’une station Opalium de 100m3/h. Il viendra ainsi renforcer la...
(Xinhua 19/05/17)
Le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a donné son accord pour participer du 20 au 21 mai prochain en Arabie Saoudite au Sommet d'Etats arabes et islamiques, selon une source proche de la présidence gabonaise. Au cours de cette rencontre, plus de 40 dirigeants dont la plupart proviennent des pays islamiques vont échanger leurs points de vue sur les menaces liées à l'extrémisme et au terrorisme, de même que les moyens de répandre les valeurs de tolérance et de coexistence pacifique entre les peuples. Ce déplacement d'Ali Bongo Ondimba en Arabie Saoudite permettra aussi de renforcer la coopération économique entre Riyad et Libreville. Le Gabon qui s'est lancé dans la diversification de son économie est à la recherche...
(Gabon Actu 19/05/17)
Les magistrats gabonais en grève générale illimitée depuis mercredi sont allés manifester brouillement au pied de l’immeuble qui abrite le cabinet de leur ministre pour ordonner au ministère de l’Egalité des chances qui occupe une partie des locaux de les libérer immédiatement. « Libérez notre bâtiment, libérez notre bâtiment », scandaient-ils en tournant en rond au pied de l’immeuble situé dans le quartier huppé de Batterie IV dans le 1er arrondissement de Libreville. Tous ou presque étaient en toge noire et blanc. Un des magistrats hurlait sur un mégaphone malgré le soleil accablant de la mi-journée. « Notre démarche de ce matin à cet immeuble de batterie IV, visait essentiellement à attirer l’attention, sinon interpeller les occupants de ce bâtiment,...
(Gabon Actu 19/05/17)
Le président de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR, opposition), Bruno Ben Moubamba a reçu mercredi le soutien des « 9 colombes », une plateforme associative regroupant des cadres de Moabi devant l’aider a gagné les prochaines législatives. L’opposant membre du gouvernement d’ouverture convoite le 2ème siège du département de la Douigny dont le chef-lieu est Moabi. La circonscription était détenue depuis près de 26 ans par Séraphin Moundounga, ancien cacique du régime d’Ali Bongo tombé en disgrâce en septembre 2016. Alors ministre de la justice, il avait démissionné avec fracas pour dénoncer les résultats de l’élection présidentielle du 27 août 2016, donnant le président sortant vainqueur. Candidat aux législatives qui pourraient se tenir en 2018, le vice...
(Agence Ecofin 19/05/17)
Ce jeudi 18 mai 2017, s’est tenu l’Assemblée Générale du Groupe BGFIBank à l’Hôtel Radisson Blu de Libreville. Au cours de cette rencontre, Monsieur Henri-Claude OYIMA, Président Directeur Général du Groupe a présenté aux actionnaires les résultats de l’exercice 2016 marqué par de bonnes performances avec : Un Résultat Net consolidé de 39 Milliards de CFA en progression de 30% par rapport au précédent exercice, reflétant ainsi le bon niveau de rentabilité du Groupe. Cette hausse significative résulte essentiellement de la forte croissance du Produit net bancaire et d’une bonne maîtrise des risques, Un Produit Net Bancaire en augmentation avec 221 milliards FCFA affichant ainsi une croissance de 1,38 % portée par le dynamisme et les performances du groupe à...
(Gabon Actu 19/05/17)
Le pouvoir a annoncé jeudi dans un bref communiqué qu’une plénière jumelée des commissions 1 et 2 se tiennent ce vendredi 19 mai à 16 h 00 au stade de l’amitié sino-gabonaise d’Angondjé. Le communiqué invite « les participants des deux délégations – majorité et opposition – membres desdites commissions (…) d’y prendre part ». Le texte diffusé en urgence ne dit rien sur le clash intervenu mercredi durant ce dialogue lorsque l’opposition conduite par René Ndemezo’o Obiang et Séraphin Ndaot Rembongo ont claqué la porte des négociations pour manque de consensus. Considérés comme des opposants de service à la solde du pouvoir, René Ndemezo’o Obiang et Séraphin Ndaot Rembongo ont provoqué le premier grand couac de ce dialogue. La...
(Agence Ecofin 19/05/17)
Proparco a accordé un prêt de 15 millions d’euros sur 10 ans à Rougier Afrique International, principale filiale du groupe Rougier, pour la préservation et la gestion durable de ses concessions forestières en Afrique Centrale. Marquant le premier investissement de Proparco en République centrafricaine depuis de nombreuses années, ce financement participera au développement socio-économique d’une région enclavée. Ce prêt financera le démarrage des activités en République Centrafricaine où le groupe a obtenu une concession forestière de 270 000 hectares en août 2015 à l’issue d’un appel d’offre international. Il permettra également à la filiale du groupe Rougier de financer l’extension des activités du groupe dans ses autres pays d’intervention (République du Congo, Gabon et Cameroun). « Proparco est très fier...
(Gabon Actu 19/05/17)
Le groupe bancaire BGFIbank dirigé par le tout puissant Henri Claude Oyima a tenu jeudi à Libreville sa première assemblée générale ordinaire après la perte de 3 milliards de FCFA suite à une fraude savamment orchestrée par des « pirates » dont l’identité n’a pas encore été révélée. Les pirates ont procédé à des retraits massifs et sans limitation au même moment dans plusieurs pays européens via des cartes Visa prépayées. La supercherie a vite été découverte grâce aux méthodes de contrôle interne. Les hakers auraient tablé sur des retraits de l’ordre de 13 milliards de FCFA en une seule nuit. La banque avait rapidement remboursé les avoirs des clients qui avaient perdu confiance suite à cet épisode. Les cartes...
(AFP 18/05/17)
La capitale du Gabon Libreville accueille jusqu’à vendredi une rencontre sur les "Afro-descendants" qui explore la mémoire douloureuse de la traite atlantique, en présence notamment de l’écrivain guinéen Tierno Monénembo et de l’historien congolais Elikia M'Bokolo. La rencontre s'inscrit dans le cadre de la "décennie internationale des personnes d'ascendance africaine 2015-2024", à savoir les descendants d'esclaves en Amérique, aux Antilles, à Cuba, au Brésil... Cette initiative proclamée par les Nations unies vise à reconnaître un "groupe dont les droits ...
(Xinhua 18/05/17)
Les magistrats réunis au sein du Syndicat national des magistrats du Gabon (SYNAMAG) ont décidé mercredi au terme d'une assemblée générale à Libreville de décréter une nouvelle grève générale illimitée après une première suspendue le 14 février dernier. La tension était palpable sur le perron du palais de Justice de Libreville où les magistrats ont rencontré la presse après leur assemblée générale. Tous vêtus de leur toge noire, les magistrats ont affirmé n'avoir rien obtenu du gouvernement après plusieurs négociations. Les magistrats réclament des locaux pour travailler. Plusieurs d' entre eux ne disposent pas de bâtiment et de bureaux. Ils sont contraints de travailler à la maison ou de ne pas du tout travailler. Ils exigent aussi de toges pour...
(Infos Gabon 18/05/17)
Plusieurs compagnies aériennes gabonaises figurent sur la liste noire de l’Union européenne. Ces compagnies sont interdites de vols commerciaux sur son territoire pour non-respect des normes internationales en matière de sécurité aérienne. Sans surprise, Afrijet et Nouvelle Air Affaires Gabon échappent à cette décision et sont autorisées sous certaines conditions. Ce qui revient à dire que huit exploitants gabonais sont frappés d’interdiction et figurent sur la liste des mauvais élèves de l’aviation civile européenne. Au moment où des efforts remarquables sont enregistrés dans différents pays africains notamment au Bénin et au Mozambique où la presque totalité des compagnies aériennes ont quitté cette liste noire européenne, les exploitants gabonais ont toujours maille à partir avec les normes de sécurité aérienne mondialement...
(Xinhua 18/05/17)
L' Union européenne (UE) a interdit de son espace aérien à six compagnies gabonaises et imposée des mesures de restriction à deux autres compagnies, selon un communiqué de l'UE publié mercredi à Libreville. L'UE a notamment placée dans une liste noire les compagnies Afric Aviation, Allegiance Air Tourist, Nationale Regionale Transport (N.R.T), Sky Gabon, Solenta Aviation Gabon et Air Tropical. Ces transporteurs aériens ne respectent pas les règles de sécurité, selon l'UE. Seules deux compagnies gabonaises sont autorisées dans l'espace aérien européen. Il s'agit d' Afrijet et de Nouvelle Air Affaires (SN2AG), toutes les deux sont spécialisées dans les vols d' affaires et les évacuations sanitaires. Les autorisations accordées à ces deux compagnies sont assorties des mesures de restriction. Quelques...
(RFI 18/05/17)
Au Gabon s’est ouvert, mercredi 17 mai à Libreville, un colloque international sur la traite négrière. Le colloque s’inscrit dans le cadre de la décennie internationale des personnes d’ascendance africaine décretée par une résolution de l’ONU de 2014. Depuis le vote de cette résolution, le Gabon est le premier pays d’Afrique noire à organiser une telle rencontre qui met face à face des Africains et des descendants d’esclaves à la recherche de leurs origines. C'est par un folklore envoûtant que les Gabonais ont accueilli les descendants des esclaves venus à Libreville pour célébrer la décennie des afro-descendants. Toni Ferbach et Eveline Verger de Pré sont venus de Guadeloupe : « Ça ouvre une porte, c’est comme une porte qui s’ouvre...
(APA 18/05/17)
L'adjoint au maire de Libreville (Gabon), Sickout Iguendja Nicaise, a évoqué, jeudi à Casablanca, la nécessité pour les villes de l'Afrique subsaharienne de coopérer afin de profiter des innovations technologiques qui doivent améliorer les services offerts aux populations. "Le constat est que l'Afrique subsaharienne n'innove pas et ne copie que les innovations des autres. Il est temps qu'on innove dans la gestion de nos villes. C'est pourquoi, il y a nécessité de créer un pont entre nos villes africaines pour créer un pont avec le Maghreb", a dit M. Nicaise, dans un entretien à APA, en marge de la deuxième édition de Smart City Expo Casablanca qui s'achève ce jeudi. L'édition 2017 porte sur le thème "Villes par tous". Selon...

Pages

(Gabon Actu 23/08/16)
500 vignettes estampillées Airtel Gabon, intégrant le message de la préservation de l’environnement sont en train d’être apposées sur les portières des taxis exerçant dans la commune d’Akanda, ville située au nord de Libreville. Cette dotation des vignettes rentre dans le cadre d’un partenariat signé entre l’entreprise de téléphonie mobile Airtel et la mairie d’Akanda, une municipalité située en plein milieu du parc du nom éponyme. Le message porte sur la protection de la « mangrove », une plante qui participe dans la préservation de l’écosystème. « Nous sommes partisans de la conservation des espèces et aujourd’hui ce partenariat qui vise à la protection de l’environnement d’Akanda a été justement confirmé par notre ligne de conduite et nous avons voulu...
(Gabon Review 19/08/16)
Une vingtaine d’observateurs sera incessamment déployée au Gabon par la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) en vue de la supervision de l’élection présidentielle du 27 août prochain. Lors d’une interview accordée jeudi à Libreville à l’agence Xinhua, le secrétaire général de la CEEAC, Ahmad Allami-Mi, a fait état de l’envoi à Libreville d’une vingtaine d’observateurs, dans le cadre des élections présidentielles du 27 août prochain au Gabon. «La CEEAC, comme elle l’a fait d’ailleurs dans les différents États, membre qui ont connu des élections cette année, le fera aussi pour le Gabon. Les dispositions ont été prises : une équipe a été mise sur pied de veille», a laissé entendre Ahmad Allami-Mi, avant d’ajouter : «la mission...
(Média Terre 19/08/16)
L'association Survie a adressé ce courrier à M. Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères, concernant le maintien de la coopération militaire et sécuritaire française avec le Gabon relevant de son ministère, alors que la période pré-électorale est émaillée de violations multiples des droits humains et des principes démocratiques de la part du pouvoir et des forces de l'ordre gabonais. Paris, le 18 août 2016 Monsieur le Ministre, Le 30 mars 2016, en réponse à notre interpellation sur les élections en cours dans différents pays d'Afrique et la politique de la France dans ces pays, vous nous avez écrit que c'est au quotidien « que notre diplomatie s'emploie à soutenir les acteurs de la société civile et de la classe politique...
(Gabon Review 18/08/16)
Pour Anaclé Bissiélo, le sociologue, «c’est le déclic psychologique qui manquait», tandis que Guy Rossatanga-Rignault, juriste et secrétaire général adjoint de la présidence de la République reconnaît que «c’est un tournant qui aura des conséquences dans les urnes», même si, à son avis, « les électeurs des deux candidats qui se désistent au profit de Jean Ping ne voteront pas tous pour celui-ci». Interrogés par Radio France International (RFI) hier matin au sujet de la désignation de Jean Ping comme candidat unique de l’opposition par les deux ténors de l’opposition, Casimir Oyé Mba et Guy Nzouba Ndama, deux universitaires Gabonais, Anaclet Bissiélo et Guy Rossatanga Rignault, ont donné leurs sentiments. Anaclé Bissiélo, sociologue, ancien député du Parti gabonais du progrès...
(Dw-World 18/08/16)
Alors que la campagne électorale bat son plein au Gabon, avant le scrutin du 27 août, un nouveau mouvement issu de la société civile promet de s'engager pour la sécurisation du vote. Le mouvement des "Témoins actifs" a été lancé par des membres de Dynamique unitaire, une confédération syndicale. Alain Pendy, est le secrétaire général adjoint des "Témoins actifs", il est l'invité de la semaine.
(Autre média 18/08/16)
Les manifestations commémorant le 56ème anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale ont débuté ce mardi 16 août 2016 à Libreville. Trois temps forts ont ponctué les festivités liées à la fête de l’indépendance. D’abord, le dépôt de la gerbe de fleurs par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, au mausolée de feu Président Léon Mba, père de l’Indépendance du Gabon. C’est en présence du Premier Ministre et de plusieurs Membres du Gouvernement de la République que le Chef de l’Etat est allé s’incliner au Mémorial Léon Mba, avant de saluer la famille de l’illustre disparu. Ensuite, la cérémonie de décoration des dignitaires de la République a constitué le second temps fort des commémorations de ce...
(Agence Gabonaise de Presse 18/08/16)
Le président gabonais a donné le coup d’envoi des festivités marquant le 56ème anniversaire de l’indépendance du pays, en déposant mardi, la gerbe de fleur au mausolée Léon Mba. La cérémonie comme à l’accoutumé s’est déroulée en présence de la famille de l’illustre disparu. Léon Mba fût le premier président gabonais. Il a exercé le pouvoir de 1960 à 1967. Le point d’orgue des festivités est prévu mercredi avec la traditionnelle parade militaire sur le boulevard du bord de mer.
(Jeune Afrique 17/08/16)
Selon les informations de "Jeune Afrique", la plainte déposée début 2015 à Paris contre Gemalto, groupe français spécialisé dans la biométrie, pour corruption passive ou active d’agents publics étrangers concernant ses activités au Gabon a franchi une nouvelle étape. La plainte déposée début 2015 à Paris contre le géant mondial de la sécurité numérique Gemalto devrait donner lieu à la nomination d’un juge d’instruction au plus tard en septembre, selon Alain Tamegnon Hazoume, avocat des trois plaignants. La constitution en partie civile de Marc Ona Essangui, figure de l’opposition gabonaise, Jean-Jacques Eyi Ngwa, président de l’Observatoire gabonais sur la responsabilité sociétale des entreprises, et Louis-Georges Tin, président du Conseil représentatif des associations noires de France (Cran), a été reçue fin...
(Gabonews 17/08/16)
Dans le sixième arrondissement de Libreville, précisément au quartier Montalier (Terminus), cinquante jeunes du coin se sont vus octroyer des kits d’inscription dans une auto-école et vingt autres des kits de barbecue par le mouvement du Front Patriotique des Ferrailleurs. Lancé depuis plus de six mois dans l’élan du programme d’égalité des chances initié par le Président de la République, ce vendredi dernier, le F.P.F vient de poser une nouvelle fois un acte visant à aider les jeunes délaissés du quartier Montalier (Terminus) à sortir de l’oisiveté et de la délinquance à travers une offre de formation qualifiante. En effet, réputé pour être un quartier difficile et de brigandage, la plupart des jeunes y résidant semble condamnée par l’étiquette dévalorisante...
(Gabon Review 17/08/16)
Administrateur de l’École Ruban Vert et conseiller en éducation de la Première Dame, Madame Simone Mensah (références à la fin du texte) a fait parvenir à la rédaction de Gabonreview le portrait ci-après de la première dame du Gabon. Sylvia Bongo Ondimba est mise en lumière en 2009 lors de la publication de sa biographie intitulée « Sylvia Bongo Ondimba, une femme de tête et de cœur ». Ce texte révèle pour la première fois au grand jour le parcours et la personnalité de cette femme entreprenante, exigeante et philanthrope, notamment auprès des femmes et des familles en détresse. Le 16 octobre de cette même année, une nouvelle page de l’Histoire du Gabon s’ouvre avec l’accession de Ali Bongo Ondimba...
(Agence Ecofin 16/08/16)
Baptisée « Regab » (« Regardez les élections au Gabon »), comme la célèbre bière gabonaise, une application mobile permettra de suivre en temps réel l’élection présidentielle du 27 août 2016 au Gabon. L’application a été mise au point par un informaticien gabonais installé Québec, Pierre-Desthin Soghe. Pour utiliser la « Regab », il faut télécharger gratuitement l’application sur un Smartphone connecté à Internet. Celle-ci offre une plateforme dans laquelle seront introduites les informations sur le scrutin fournies par les observateurs sur le terrain. Lors de la présentation de la nouvelle application, le 4 août 2016, il a été annoncé qu’environ 2 500 internautes s’étaient déjà engagés à mettre en ligne les résultats qui seront en leur possession le moment...
(Gabon Actu 16/08/16)
Trois accidents de circulation ce sont produits successivement lundi sur l’axe Kango – Bifoun (route nationale N°1), environ 150 km de Libreville, occasionnant plusieurs blessés graves, a constaté un reporter de Gabonactu.com. Le dernier accident est survenu ce jour à 14h au village Ekouk dans le canton Bokoue, département du Como Kango. Un chauffeur de nationalité libanaise qui roulait à vive allure dans sa voiture de marque Toyota Carina 3 est rentré en collision avec un autre véhicule. Le libanais faisait le sens Lambarene – Libreville. Le choc a complètement broyé les pieds du libanais. Les 3 occupants de l’autre véhicules sont sortis indemnes. Ce sont les villageois et d’autres usagers de la route qui ont secouru le chauffeur coincé...
(Agence d'information d'afrique centrale 13/08/16)
Dans une déclaration conjointe publiée à l’occasion du début de la campagne électorale au Gabon ce 13 août, les Nations unies, l'Union africaine, l'Organisation internationale de la Francophonie, l'Union européenne et les États-Unis d'Amérique ont appelé les acteurs gabonais à l’apaisement. Texte intégral. En ce début de campagne électorale, les ambassades d'Allemagne, d'Espagne, des États-Unis d'Amérique, de France et d'Italie au Gabon, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l'Afrique centrale, la représentante de l'Union africaine pour l'Afrique centrale, l'Organisation internationale de la Francophonie et la Délégation de l'Union européenne invitent toutes les parties prenantes à faire de cette échéance cruciale pour l'avenir du Gabon un moment exemplaire d'expression démocratique. Afin de préserver la tradition de paix...
(Agence Gabonaise de Presse 12/08/16)
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a visité jeudi, la station piscicole de la Peyrie situé dans le 2ème arrondissement de Libreville, projet pilote initié par le ministère de la Pêche dans le cadre de l’autosuffisance alimentaire et de la lutte contre la vie chère. En compagnie du ministre de la Pêche et de l’élevage, Gabriel Tchango, le chef de l’Etat a visité les installations de la station qui comprend plusieurs bassins et étangs d’élevage, une unité de production d’aliments pour poisson ainsi qu’une écloserie. Chaque mois, entre 700 kilos et 1 tonne de poisson frais sortent des bassins de la station de la Peyrie pour être revendu aux populations locales. « L’idée est de permettre aux gabonais d’avoir une...
(Infos Gabon 12/08/16)
Les déclarations et autres invectives émanant de certains leaders politiques donnent des insomnies, lorsqu’elles ne font pas craindre le pire au lendemain ou même bien avant l’élection présidentielle du 27 Août 2016. Pour ces compatriotes que d’aucuns qualifient d’apprentis sorciers, tout semble indiquer que, le Gabon ne doit plus exister après la future élection présidentielle par leur seule volonté en braquant insidieusement leurs cénacles rien que vers le pouvoir et plus spécifiquement sur l’actuel chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, dont le tort à lui faire est de les avoir écartés des affaires au détriment des jeunes loups ou de certains cadres pour construire le Gabon Emergent. A quelques semaines de la future bataille présidentielle de 2016, le climat sociopolitique...
(Gabon Review 12/08/16)
Selon le Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent (BCPSGE), l’Etat a investi 70 milliards de francs supplémentaires pour la rémunération des enseignants en 2016. Ces sept dernières années, les conditions de vie des enseignants gabonais ont considérablement été améliorées. C’est du moins ce qu’estime le Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent (BCPSGE). Selon les chiffres du gouvernement, le salaire moyen d’un enseignant a été revalorisé de 43% par rapport à sa rémunération de 2009. Il s’agit notamment d’un investissement de 70 milliards de francs CFA supplémentaires engagé par l’Etat, occasionné, entre autres, par l’accroissement du nombre d’enseignants, l’extension de la Prime d’incitation à la fonction enseignante (Pife), l’harmonisation des indemnités de logement, et le nouveau système...
(Autre média 11/08/16)
Un grand pays, c’est d’abord des grands hommes”, disait l’autre. Les grands hommes sont des personnes qui ont fait leurs humanités, qui ont été bien formés et qui ont transformé leur environnement. Si l’on considère les États-Unis d’Amérique comme un grand pays, c’est parce qu’il a des grands hommes comme Barack Obama, Mark Zuckerberg, Edgar Alan Poe. Le Gabon, qui aspire à l’émergence à l’horizon 2025, est conscient que l’éducation est cruciale, comme le propose l’objectif stratégique 6 du PSGE qui est d’ «offrir une éducation de qualité à tous pour favoriser l’ascension sociale». Il existe trois pôles essentiels dans un enseignement. L’apprenant (élève ou étudiant), l’objet d’enseignement (la discipline) et l’enseignant. S’agissant de ce dernier qui joue le rôle...
(Gabon Review 11/08/16)
Selon le Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent (BCPSGE), 12 000 emplois ont, en moyenne, été créés chaque année sur la période 2010-2014. Douze mille emplois, en moyenne, auraient été créés chaque année sur la période 2010-2014. Selon le Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent (BCPSGE), il s’agit au total de 24 000 emplois dans le secteur privé et 36 000 dans le secteur public. Ces résultats auraient été rendus possibles par une croissance de 6% en moyenne dès le lancement du programme de développement porté par Ali Bongo. Le chef de l’Etat avait alors lancé la régularisation de la main d’œuvre non permanente dans la fonction publique et un recrutement pour le moins massif d’enseignants,...
(MondAfrique 11/08/16)
D’après les résultats de ce rapport intitulé “Gabon : ces curiosités de la liste électorale qui font douter de sa fiabilité” publiés sur le site mays-moussi.com, le nombre d’inscrits sur le fichier qui sert de référence pour les prochaines élections a été artificiellement gonflé. Première anomalie, 59 localités comptent plus d’électeurs inscrits sur la liste électorale que d’habitants constate les auteurs de l’audit qui pointent quelques perles. « Selon les résultats du Recensement général de la population et du logement 2013 (RGPL 2013) rendus publics par le gouvernement gabonais cette année, la Commune de Ndzomoé située dans le département du Komo-Océan (Estuaire) comptait seulement 43 habitants. Et pourtant dans cette ville pas moins de 946 personnes sont inscrites sur la...
(Gabon Review 11/08/16)
Focus sur une ville frappée de plein fouet par la crise pétrolière. C’est un secret de polichinelle : la capitale économique, subit les affres de la crise financière, due à la baisse des prix du baril de pétrole. Jadis prospère, «Port-Gentil est aujourd’hui l’ombre d’elle-même», à entendre ses habitants. Si la mairie essaie, tant bien que mal, d’entretenir les axes routiers de la ville et de minimiser les autres problèmes, il reste que les Port-gentillais, un peu moins de 150 000 personnes, broient du noir. Au cours du meeting du président de la République, l’édile de la ville, Bernard Apérano, a vanté les réalisations du mandat finissant, se refusant à décliner les attentes et difficultés des populations. «Vous connaissez bien...

Pages

(Le Monde 17/05/16)
A Marcory, commune du sud d’Abidjan, un centre commercial fait parler de lui depuis son ouverture en décembre 2015. Playce Marcory, vaste bâtisse grise ultra-moderne de 20 000 m2, attire un nombre croissant d’Ivoiriens de la classe moyenne, surtout les week-ends, où il faut parfois jouer des coudes pour se frayer un passage dans la galerie marchande de 55 enseignes encerclant l’hypermarché Carrefour. Le Playce est signé CFAO. Le groupe français, présent en Afrique depuis plus d’un siècle, est connu pour ses activités commerciales à destination des professionnels. Ce centre commercial, le premier de CFAO, marque l’entrée du groupe sur un segment de marché qu’il avait jusqu’alors laissé à ses concurrents : le commerce à destination des particuliers. « Une...
(Agence Ecofin 14/05/16)
Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s’est élevé à 28,4 dollars par baril ($/b) au premier trimestre 2016, soit une diminution de 43% sur un an. Cette diminution supérieure à celle du Brent (33,9 dollars par baril au premier trimestre 2016, contre 53,9 dollars par baril au premier trimestre 2015, soit 37% de baisse) s’explique, selon Total, par l’exposition à la volatilité du Brent et par la baisse des volumes vendus de Rabi, pourtant mieux valorisé que Mandji. Néanmoins, l’on note que la part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon, y compris les barils de fiscalité revenant à...
(APA 14/05/16)
Une étude en vue de l’élaboration d’un code minier unique applicable dans les six Etats-membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) pourrait bientôt voir le jour d’après des experts qui ont participé vendredi à Douala, à un atelier sous-régional sur la question. Une étude réalisée avec l’appui du Projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale, financée par la coopération allemande et conduite par le groupe régional d’experts spécialisés dans le droit minier, avec l’implication des experts des Etats membres de la Cemac. Selon la Commission de la Cemac, l’étude en cours «permettra de proposer, sur la base des lois minières déjà en vigueur dans l’espace Cemac, un projet de code minier...
(Gabon Review 13/05/16)
Au terme du conseil d’administration réuni le 11 mai dernier, la compagnie pétrolière a annoncé une baisse de 28% de son chiffre d’affaires. Au premier trimestre 2016, Total Gabon est toujours dans le rouge. La filiale locale de la compagnie pétrolière française a récemment annoncé un chiffre d’affaires de 161 millions de dollars, en baisse de 28% par rapport au premier trimestre 2015, quand il s’était établi à 225 millions de dollars. Selon l’opérateur, cette chute s’explique par le recul du prix de vente des deux qualités de brut (Mandji et Rabi light) commercialisées, évalué à -21,6 de dollar par baril, soit un recul de -89 millions de dollars, partiellement compensée par la hausse des volumes vendus et les prestations...
(Agence Ecofin 12/05/16)
(Agence Ecofin) - La Commission de la Cemac a lancé ce 11 mai 2016 à Douala, la capitale économique du Cameroun, une étude en vue de l’élaboration d’un code minier unique applicable dans les six Etats-membres de cette communauté que sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la RCA et le Tchad. Cette étude réalisée avec l’appui du Projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale, financé par la coopération allemande ; est conduite par groupe régional d’experts spécialisés dans le droit minier, avec l’implication des experts des Etats membres de la Cemac. Selon la Commission de la Cemac, l’étude initiée le 11 mai 2016 «permettra de proposer, sur la base des lois...
(Gabon Review 12/05/16)
L’institution de Bretton Woods a revu à la baisse les prévisions du taux de croissance dans la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (Cemac), l’estimant à 1,7% en 2015 contre 4,9% pour l’exercice précédent. Le Fonds monétaire international (FMI) a exprimé son inquiétude, le 9 avril dernier, suite à la «forte dégradation» des économies des pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (Cemac), dont le taux de croissance a chuté à 1,7% en 2015. «La situation économique s’est fortement dégradée», a affirmé, à Yaoundé, le chef de mission du FMI. «La croissance a été réduite à 1,7% en 2015 alors qu’elle était de 4,9% en 2014», a poursuivi Mario de Zamaroczy, qualifiant la situation de préoccupante. Selon lui,...
(Agence Ecofin 11/05/16)
Le Directeur général de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab), Ismael Ondias Souna (photo), était en visite d’inspection, il y a quelques jours, dans les provinces de la Nyanga, la Ngounié, le Moyen Ogooué et l’Estuaire, afin de rencontrer le personnel et les agriculteurs de l’arrière-pays en vue de la redynamisation du secteur café cacao. A la tête de la Caisse de stabilisation et de péréquation depuis octobre 2015, Ismael Ondias Souna fait feu de tout bois pour remettre la filière café-cacao sur les rails. Sa méthode porte sur la réforme et la redynamisation du secteur, à travers la relance de l’appareil productif au niveau des structures provinciales mais également, et un renforcement des capacités des ressources humaines,...
(Agence Ecofin 11/05/16)
Le 10 mai 2016, Alain Kahasha, le directeur général du 3ème pôle de développement du groupe Airtel en Afrique, regroupant le Gabon et Madagascar, a été reçu en audience par Pastor Ngoua N’neme, le ministre de l’Economie numérique et de la Poste. Au cours des échanges, Alain Kahasha a présenté au patron du secteur des Tic et télécoms gabonais le programme d’extension réseau 3G/4G de l’entreprise à travers le pays. Il ressort de ce plan que la ville d’Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem, fera son entrée dans le réseau 3G ce vendredi 13 mai 2016. Au-delà de l’extension du réseau, Alain Kahasha a également tenu à rassurer le ministre de l’Economie numérique et de la Poste sur la...
(Jeune Afrique 11/05/16)
La croissance devrait rester en dessous de 2%, pratiquement au même niveau (1,7%) qu’en 2015, selon une équipe de l’institution de Bretton Woods qui vient d’achever une mission dans la zone. Christine Lagarde avait fait preuve d’un optimisme démesuré. De passage à Yaoundé, au Cameroun, la directrice générale du FMI affirmait le 8 janvier que « l’activité au sein de la Cemac devrait rebondir à environ +3,5 % cette année ». Cinq mois plus tard, l’institution de Bretton Woods revoit sa projection à la baisse, tout comme elle l’a fait début avril pour toute l’Afrique subsaharienne. La croissance au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) devrait rester en dessous de 2% en 2016, a estimé...
(Gabon Actu 10/05/16)
Le chiffre d’affaires de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du groupe français Eramet, a accusé une baisse de 10% en 2015 soit 195 milliards de francs contre 216 milliards il y a un an, a-t-on appris de source bien informée. La chute s’explique, selon le groupe métallurgique français, par le recule de 4% durant le 1er trimestre 2016 de la production mondiale brute d’acier au carbone par rapport au 1er trimestre 2015. La contraction du marché de l’acier au carbone a eu pour effet une forte baisse des prix du minerai de manganèse CIF Chine 44% au cours du 1er trimestre 2016. En mars 2016, le prix du minerai est remonté à 2,53 USD/dmtu, soit une augmentation de...
(Gabon Eco 10/05/16)
Approuvé en 2011, le Document de Stratégie Pays (DSP) de la période allant de 2011 à 2015, pondu par la Banque africaine de développement (Bad) et le Gabon pourrait être réorienté, si l’on s’en tient à certaines sources bien introduites dans les milieux financiers. Cinq ans plus tard, les résultats du Document de Stratégie Pays (DSP), contrastent avec les objectifs de départ. Le taux d’exécution de la stratégie au niveau local n’est pas satisfaisant. Pour la BAD et les autorités gabonaises, ce document doit être réorienté. Objectif : pondre une nouvelle stratégie pour la période 2016-2020. Celle-ci devra permettre de dégager les nouveaux axes d’une relance dynamique de la coopération entre l’institution financière panafricaine et le Gabon, garantissant la maturité...
(Gabon Review 10/05/16)
Le Gabon arrive à la sixième place du classement des pays africains ayant attiré le plus de millionnaires entre 2007et 2015, selon le dernier rapport du cabinet de recherche britannique New world wealth. Notre pays a donc vu le nombre de personnes possédant au moins un million de dollars, soit plus de 575, 532 millions de francs, hors résidence principale, croitre de 50% au cours des neuf dernières années. Selon ce rapport, Maurice trône à la première place du podium. Sur la période 2007-2015, il a connu un bond de 160%, favorisé essentiellement par ses performances économiques, sa fiscalité avantageuse, son régime de protection des droits de propriété, un climat agréable, un taux de criminalité très bas et l’octroi automatique...
(Agence Ecofin 10/05/16)
(Agence Ecofin) - C’est l’une des principales observations faites par l’équipe du Fonds monétaire international (FMI), dirigée par Mario de Zamaróczy, au terme de son séjour à Libreville et Yaoundé du 25 avril au 9 mai dernier : après avoir mené des entretiens avec les institutions de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac) sur les politiques communes des États membres, l’équipe du FMI a, avec satisfaction, noté la résilience du secteur financier, malgré les difficultés économiques. Cependant, ont souligné les experts : « Face aux pressions budgétaires actuelles, les engagements directs et indirects des banques...
(Financial Afrik 10/05/16)
Presque tous les indicateurs macroéconomiques du Gabon sont au rouge. Du moins, selon les agences de notation qui déprécient à l’unanimité, sa note souveraine. En effet, quelques jours après la nouvelle dégradation de la note du pays par Moody’s, l’agence américaine Fitch Ratings en fait de même, se basant elle aussi sur la baisse des prix du pétrole. « Le Gabon reste fortement dépendant du secteur pétrolier. En dépit des efforts du gouvernement pour diversifier l’économie, le pétrole représente encore 38% du PIB en 2014, tandis que les revenus du pétrole constituent 44% des recettes fiscales du gouvernement et 79% des exportations », indique l’agence qui table sur un déficit budgétaire de 3,8% du PIB cette année, contre seulement 1,1%...
(Agence Ecofin 10/05/16)
(Agence Ecofin) - Face au constat de la diminution des réserves de change des pays de la Cémac, après « leur recours excessif » à la BEAC pour financer leur déficit budgétaire, le Fonds monétaire international (FMI) recommande un rééquilibrage budgétaire et monétaire. Dans un communiqué publié au terme de leur visite, ces jours à Libreville et à Yaoundé, les experts du FMI ont recommandé aux pays membres de la Cémac, de s’activer sur la mise en place d’une politique monétaire commune appropriée ainsi que sur la nécessité d’une riposte adéquate des politiques nationales, avec une coordination au niveau régional, dans ce contexte économique particulièrement difficile. : « La politique monétaire accommodante qui a consisté à un recours excessif à...
(Le Monde 09/05/16)
Le Fonds monétaire international (FMI) s’est inquiété lundi de la « forte dégradation » des économies des six pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (Cemac), dont le taux de croissance a chuté à 1,7 % en 2015 dans un contexte de baisse des cours du pétrole. « La croissance a été réduite à 1,7 % en 2015 », alors qu’elle était de 4,9 % en 2014, a précisé Mario de Zamaroczy, chef de mission du FMI. Et de qualifier la situation de « préoccupante ». Ce recul de la croissance est « essentiellement » le fait de « la forte chute des prix du pétrole »...
(APA 09/05/16)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), réuni en session extraordinaire à Yaoundé, a adopté une nouvelle vision de ses instruments de politique monétaire visant particulièrement le marché monétaire et les réserves obligataires, a appris APA lundi de source officielle. S'agissant du dispositif des réserves obligatoires dans la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), la nouvelle approche privilégie la diversification des instruments afin d'améliorer le cadre de politique monétaire. Sur son marché monétaire, la BEAC a, en effet, constaté des «limites»...
(APA 06/05/16)
La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a appelé les pays de la sous-région à «préserver la stabilité du système financier», face aux risques et vulnérabilités potentielles liées à la baisse continue des prix du pétrole sur le marché. Dans un communiqué publié par son Comité de stabilité financière, publié à l’issue de sa session ordinaire tenue le 28 avril dernier dans la capitale camerounaise, Yaoundé, l’Institut d’émission constate que la crise pétrolière internationale continue de peser sur la croissance économique de la zone. Il fonde son appel à «une vigilance accrue» en rapport avec l’impact du ralentissement économique sur les contreparties du système financier, et compte tenu des risques inhérents au développement de certaines activités. Selon la BEAC,...
(Jeune Afrique 04/05/16)
Le premier groupe bancaire d’Afrique centrale enregistre un résultat net consolidé de 30 milliards de F CFA (45,73 millions d'euros). Ce qui lui permet d'annoncer plus de 5 milliards de F CFA de dividendes lors de l’assemblée générale du 02 mai, à Libreville. Les actionnaires de BGFIBank se frottent les mains après une année 2015 faste. Le bénéfice du premier groupe bancaire d’Afrique centrale a bondi de +24 %, pour atteindre 30 milliards de F CFA. Une performance qui lui permet de distribuer plus de 5 milliards de F CFA de dividendes. « Cette hausse significative résulte essentiellement de la forte croissance du Produit net bancaire (PNB) et d’une bonne maîtrise des risques », s’est réjouit son PDG, Henri-Claude Oyima...
(Gabon Review 04/05/16)
A l’occasion de la Fête du travail, la direction de DHL Gabon a assuré que l’entreprise n’était nullement engagée dans une démarche de diminution d’effectifs ou de restructuration. DHL Gabon a célébré la Fête du travail, le 1er mai dernier à Libreville. A cette occasion, les employés ont dit leur joie quant à la garantie de leurs emplois, dans un contexte difficile. «Les faits, pour l’heure, confirment la fermeture de plusieurs entreprises et ce dans plusieurs secteurs. Mais, malgré le signe de précarité économique, nous DHL, maintenons nos avoirs en toute sécurité et en toute quiétude grâce à votre sens de l’organisation et du management», a lancé le délégué du personnel, saluant le sens de l’ouverture et de l’écoute du...

Pages

(Gabon Review 26/07/13)
Pas de répit pour les Panthères cadets de handball. À peine rentrés d’Espagne où ils discutaient le tournoi international Sant Esteve Sesrovires, à Barcelone du 19 au 23 juillet, les poulains de Toncy Druskovic, ont ouvert les hostilités de la première édition de la Coupe d’Afrique centrale de handball (Cach) masculin (U19) face aux Lionceaux du Cameroun. Le coup d’envoi de la première édition de la coupe d’Afrique centrale de handball masculin (U19) a été donné le 25 juillet 2013 à Libreville en présence d’un parterre d’invités venus nombreux pour rehausser de leur présence cette compétition. Se jouant exclusivement à Libreville, au gymnase du Prytanée militaire, et placée sous la devise «le rendez-vous de la fraternité», ce rendez-vous sous régional...
(Gabon Review 25/07/13)
En prélude à la première édition de la coupe d’Afrique centrale de handball (U19), les membres du comité d’organisation de cet événement, accompagnés du double champion d’Europe, du monde et Olympique, Luc Abalo, se sont retrouvés le 24 juillet 2013 à l’auditorium de la Maison Georges Rawiri pour présenter le déroulement de cette compétition qui intègre le programme de préparation des Panthères qualifiés pour le prochain mondial qui se disputera en Hongrie. Les préparatifs inhérents à la réussite de la première édition de la coupe d’Afrique centrale de handball (U19), organisée par la Fédération gabonaise de handball (Fégahand) en collaboration avec l’Union des fédérations de handball d’Afrique Centrale (UFHAC) Zone 4, sont terminés, aux dires du comité d’organisation de cette...
(Gabon Eco 25/07/13)
Le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique Centrale U19 hommes de handball, a été donné ce jeudi 25 juillet au gymnase du prytanée militaire de Libreville en présence du double champion d’Europe, du monde et olympique, Luc Abalo. Invité d’honneur au même titre que l’équipe d’Afrique Sud, l’international Français Luc Abalo présent à Libreville depuis hier assiste, au Prytanée militaire de Baraka, au lancement de la première édition de la Coupe d’Afrique Centrale U19 masculin qui réunira au total sept pays jusqu’au 31 juillet. Organisée à Libreville par la Fédération Gabonaise de Handball (Fegahand), en collaboration avec l’Union des Fédérations de Handball d’Afrique Centrale (UFHAC) Zone 4, la première édition de cette compétition, accueille les équipes de Sao Tomé et...
(Gabon Eco 25/07/13)
Absent de l’effectif de Dortmund qui a remporté la 3ème place de la Telecom Cup (1-0) contre Hambourg, pour cause de maladie , l’international gabonais Pierre Emerick Aubameyang a annoncé son retour à l’entraînement mardi sur son compte twitter. Annoncé malade depuis samedi, l’attaquant gabonais du Borussia Dortmund, Pierre Emerick Aubameyang (PEA) va mieux. L’ancien attaquant vedette de l’AS Saint Etienne en L1 française, qui s’est déjà créé une place de choix dans le cœur des supporters allemands, avec un but, une passe décisive et une frappe sur le poteau sous ses nouvelles couleurs de Dortmund a repris le chemin des entraînements mardi 23 juillet. Cependant, PEA ne s’est pas fait remarquer uniquement pour ses performances sportives .En effet ,...
(Infos Plus Gabon 24/07/13)
Les experts chargés d'élaborer l'ordre du jour de la 5ème conférence africaine des ministres des Sports ont clos leurs travaux ce mercredi à Abidjan, sur un engagement consensuel en faveur du développement du sport en Afrique, en mettant l'accent sur la particularité de l'athlétisme sur le continent. Ainsi, le projet de Déclaration d'Abidjan, destiné à l'adoption des ministres qui se réunissent à compter de jeudi, fait ressortir l'impératif besoin "d'intervenir auprès de la communauté internationale, afin de réduire l'exode des jeunes athlètes africains souvent incités à changer de nationalité". Certes, si ces jeunes athlètes font les beaux jours d'autres pays ou de sponsors plus fortunés, leur exode partage régulièrement les mêmes motifs avec la mauvaise performance que les experts reprochent...
(Gabonews 24/07/13)
Parrain de la 1ère édition de la Coupe d'Afrique Centrale des U19 de Handball qui se dispute du 24 au 31 juillet à Libreville, le double champion du Monde, double champion Olympique Luc Abalo a dit sa fierté d'être invité pour la première fois par un pays africain. "C'est pour moi une grande fierté que d'être invité pour la première fois par une fédération africaine pour apporter mon expérience. Je prends cela comme un honneur. J'ai été agréablement surpris par l'accueil qui m'a été réservé". Face aux journalistes, le sociétaire du Paris Saint Germain a exprimé son regret de ne pas voir des équipes de l'Afrique noire jouer les premiers rôles dans le concert du handball mondial. " Je participe...
(Agence Gabonaise de Presse 24/07/13)
LIBREVILLE (AGP)- La 1ère édition de la coupe d’Afrique centrale masculin de handball (U- 19), débute ce mercredi à Libreville, et regroupera hormis le Gabon le pays organisateur, le Cameroun, la Centrafrique, Sao Tomé et Principe, la République démocratique du Congo (RDC) et l'Afrique sud, seul pays n'appartenant pas à la région. Le tournoi qui s’achèvera le 31 juillet prochain, prépare les handballeurs gabonais au prochain championnat du monde cadet prévu à Budapest (Hongrie) du 10 au 23 août 2013. La 1ère édition de la coupe d’Afrique centrale de handball est une initiative de la Fédération gabonaise de handball (FEGAHAND), en partenariat avec l’Union des fédérations de handball d’Afrique Centrale (UFHAC) Zone 4. DM/PRB/IM
(Gabon Eco 24/07/13)
Les actes de vandalisme perpétrés par les supporters de l’Union Sportive de Bitam (USB) samedi au stade de Sibang suite à la défaite 2-0 de leur équipe face au CF Mounana, a justifié la convocation par le président du comité de surveillance René Ndemezo, d’une réunion lundi 22 juillet à la chambre de commerce de Libreville. Les supporters de l’USB qui ont saccagé le stade et les bus de transport des joueurs au nez et à la barbe des forces de police samedi 20 juillet au stade de Sibang de Libreville (à l’issue de la finale perdue face au FC Mounana), n’ont pas échappé à la colère de René Ndemezo Obiang qui a dénoncé avec la dernière énergie leur comportement...
(Gabonews 24/07/13)
Samedi dernier, un peu plus de 150 personnes venues de tous les horizons de la capitale gabonaise, ont pris d’assaut, les locaux du centre de remise en forme « Spa Yacine Queenie », dans le cadre de la journée sports d’été, organisée chaque année dans cette structure. Cette journée est généralement l’occasion pour les responsables de cette structure de s’ouvrir au grand public et de présenter leurs différents services. En effet, le Spa Yacine Queenie qui ambitionne d’être la référence dans son domaine au Gabon et en Afrique, s’est engagé à tirer les enseignements essentiels des harmonies naturelles qui nous entourent. Et ceci, en rassemblant le meilleur, des pratiques orientales et occidentales en matière de soins et de bien-être physique...
(Gabon Review 24/07/13)
Le derby USB/CF Mounana, soldé par la victoire (2-0) des protégés d’Hervé Patrick Opiangah, a été fortement entaché par les exactions malheureuses des spectateurs, semble avoir pris une autre connotation… politique ou mafieuse. La collecte de ce qui se dit. La finale de la Coupe du Gabon, le samedi 20 juillet 2013 au stade Monédan de Sibang, aura été très tendue et marquée notamment par une interruption momentanée de près de 10 minutes. Le 2e but du CF Mounana, marqué par Kanga Guélor sur une passe de Malick Evouna, a provoqué la colère des supporteurs de l’US Bitam qui dénonçaient un hors-jeu durant l’action. Ce qui a débouché sur des actes de vandalisme. Au décryptage de ces actes d’un autre...
(Xinhua 24/07/13)
LIBREVILLE -- La Coupe d'Afrique centrale masculine U19 de handball se déroulera du 24 au 31 juillet au gymnase du Prytanée militaire de Libreville. Selon les organisateurs, la compétition réunira des équipes du Congo-Brazzaville, du Cameroun, de la RDC, du Tchad, de la Guinée Équatoriale, de Sao Tomé et Principe et de la République centrafricaine. L'équipe juniore d'Afrique Sud et le double champion d'Europe, du monde et Olympique, Luc Abalo, prendra part à cette compétition en tant qu'invités d'honneurs. Cette compétition permettra à la sélection nationale du Gabon de la même catégorie de raffuter leurs armes pour les championnats d'Afrique de handball, prévues du 20 au 31 août à Abidjan en Cote d'Ivoire.
(Nouvelles du Gabon 23/07/13)
Les jeunes du canton KASSA-MASUKU, organisent pendant deux semaines à Mvengué, dans le Haut Ogooué, la Coupe Solidarité. Placé sous le Parrainage de Rufin Pacôme ONDZOUNGA, membre du bureau Politique du Parti Démocratique Gabonais, les jeunes de KASSA- MASUKU, organisent une compétition de Foot Ball du 27 juillet au 10 Aout. Cette Coupe voit la participation de douze équipes reparties en quatre poules, ces équipes viennent aussi du département que de la commune de Franceville. Les objectifs visés par cette compétition sont d’occuper les jeunes, de combattre l’oisiveté en cette période estival, de donner l’envi aux jeunes de retourner aux villages qui se vident chaque jour, et enfin mettre de la chaleur autour des grands parents qui sont restés la...
(Agence Gabonaise de Presse 23/07/13)
LIBREVILLE (AGP)- Les Panthères version dames, ont été battues trois sets à zéro dimanche par le Congo-Brazzaville, synonyme d'élimination pour la phase finale du championnat du monde de la discipline qui se disputera en 2014 en Italie. Les Gabonaises étaient tenues de battre leurs homologues du Congo-Brazzaville pour s’adjuger le dernier billet qualificatif du second tour des éliminatoires du Mondial 2014, en Italie. Malheureusement ce les Congolaises, qui se montreront réaliste grâce leurs bons timing sur les smaches et à l’imprécision des nôtres. Les visiteuses profitaient de l’aubaine remportaient le premier set (25-19), puis le second set (8-25). Le Congo-Brazzaville s’adjugeait aussi le troisième set (25-13) et éliminait les Panthères dames de la course. Le Cameroun, (trois victoires en trois...
(Gabonews 23/07/13)
Le double champion du monde, double champion olympique Luc Abalo arrive ce mardi à 16 h à Libreville sur invitation de la fédération gabonaise de Handball. Son arrivée au Gabon coïncide avec l'organisation de la première édition de la Coupe d'Afrique centrale U19 masculin qui regroupe les équipes des 8 pays de l'Afrique centrale du 24 au 31 juillet au Gymnase du prytanée militaire de Libreville. Le double champion du monde, champion olympique tiendra une conférence de presse mercredi à 10 h à l'auditorium de la maison Georges Rawiri.
(Gabon Eco 23/07/13)
La sélection gabonaise de volley ball qui a pris part aux qualifications zonales pour les prochain Championnat du Monde dames, organisé au gymnase du Prytanée Militaire de Libreville, a été éliminée de la course par les sélections camerounaise, congolaise de Brazzaville et congolaise de la RDC, toutes qualifiées pour le prochain tour. En l’absence du Tchad, le Gabon, la RDC, le Congo Brazzaville et le Cameroun se sont affrontés du 19 au 21 juillet au gymnase du Prytanée militaire de Libreville pour s’offrir les trois premières places, synonymes de qualification pour le prochain tour des éliminatoires des Championnats du Monde féminins de volley 2014. Pourtant à domicile, les Gabonaises, dès, l’entame de la compétition ont servi de victimes de choix...
(Infos Gabon 23/07/13)
Alex Ekembé, la quarantaine, ancien chef de cabinet dans un ministère à Libreville, aurait abusé sexuellement d’une jeune fille, la vingtaine révolue, dans un hôtel de la place. La présumée victime rapportant au Procureur de la République que le prévenu l’aurait brutalisé pour assouvir sa libido. Les faits se passent le 13 juillet 2013, et d’après la jeune fille, ils se sont rencontrés dans une boite de nuit pour se retrouver ensuite dans une chambre d’hôtel avant que son soupirant décide d’exercer des violences sexuelles sur elle qui se sont soldées par un viol. Mais le Procureur de la république près le Tribunal de première instance de Libreville, Sidonie Flore Ouwé, qui l’a annoncé vendredi à la presse, soupçonne un...
(La Nouvelle Expression 23/07/13)
Contre la volonté du Gabon, la Caf a décidé de reprogrammer le match aller du dernier tour éliminatoire du Chan 2014 entre les Lions Indomptables A’ du Cameroun contre les Panthères A’ du Gabon. Initialement programmée le samedi 6 juillet 2013 au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, la rencontre des éliminatoires du Chan 2014 entre le Cameroun et le Gabon n’avait pas eu lieu en raison de la suspension provisoire de la Fédération camerounaise de football par la Fifa au motif d’ingérence gouvernementale dans les opérations de renouvellement des organes dirigeants de la Fécafoot. Vendredi dernier, soit moins de deux semaines après le premier rendez-vous manqué, la Caf a saisi la Fédération gabonaise de football pour l’informer de la reprogrammation...
(Agence Gabonaise de Presse 22/07/13)
LIBREVILLE (AGP) - CF Mounana a remporté samedi, pour la première fois depuis son arrivée dans le championnat gabonais de football la coupe du Gabon en battant en final, l’Union sportive de Bitam (USB) champion avant terme du championnat professionnel gabonais sur le score de (2-0). Le CF Mounana dont s’est la première victoire à une finale de la coupe du Gabon interclubs était déjà qualifié avant la rencontre pour la coupe de la Confédération africaine de football (CAF) étant donné son adversaire, l’USB avait déjà conquis le titre de champion avant la fin du championnat professionnel synonyme de qualification pour la Ligue africaine des champions. Le CF Mounana bien que deuxième du championnat a sauvé sa saison en obtenant...
(Gabonews 22/07/13)
Après sa médaille d’argent historique obtenue lors des Jeux Olympiques 2012 à Londres, le Taekwondoka Anthony Obame est entrée définitevement dans la legende du sport Gabonais en décrochant le titre de Champion du Monde vendredi dernier à Puebla au Mexique. Numéro 1 mondial depuis mai 2013 au classement de la WTF dans la catégorie des plus de 87 kg, Anthony Obame, demi-pensionnaire du de l’Insep en France, a confirmé sa place de leader en battant en finale des Championnats du monde de taekwondo, l’Iranien Sajjad Mardani. Pour feter sa victoire, le champion du monde a esquisser quelques pas de la célèbre danse “djazzé” devant une foule emerveillée composée de quelques Gabonais venus soutenir leur compatriot.
(Gabon Eco 22/07/13)
Tombeur vendredi 19 juillet de l'Iranien Sajjad Mardani en finale des championnats du Monde de Taekwondo, organisés à Puebla au Mexique, le Gabonais Anthony Obame est devenu champion du Monde 2013 de la catégorie +87kg. Elu meilleur taekwondoka du monde dans la catégorie des +87kg en mai dernier par la World Taekwondo Federation (WTF), le jeune Anthony Obame a confirmé son statut de leader en remportant vendredi au Mexique, la médaille d'Or des lourds +87kg lors des Championnats du monde face à l'Iranien Mardani. Cependant, rappelons que le Gabonais qui s'entraîne à l'Institut National du Sport de l'Expertise et de la Performance (INSEP) en France, n'en est pas à son premier titre international. Déjà en 2012, lors des Jeux Olympiques...

Pages

(Jeune Afrique 18/05/16)
Les questions ethniques sous-tendent les relations exécrables entre l'ancien président de l'Assemblée nationale et le patron de l'Union nationale (UN, opposition). La bataille pour le contrôle du vote des Nzebis, troisième groupe ethnique du pays après les Fangs et les Punus, en vue de la prochaine présidentielle ne va pas arranger les relations, déjà exécrables, entre Zacharie Myboto, président de l’Union nationale (opposition), et Guy Nzouba Ndama, président démissionnaire de l’Assemblée nationale. Le premier, qui se considère comme le leader naturel des Nzebis, va appeler à soutenir le candidat que le congrès de son parti désignera fin mai. Le second a déjà déclaré sa candidature ...
(Atlas Info.fr 18/05/16)
La sélection gabonaise de football affrontera son homologue mauritanienne en match amical le 28 mai courant à Barcelone, en Espagne, rapportent mardi la presse gabonaise. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des préparatifs des deux équipes pour la cinquième et avant-dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2017). Les Panthères du Gabon affronteront en déplacement les Eléphants ivoiriens, le 4 juin à Bouaké, alors que les Mourabitounes recevront les Lions indomptables du Cameroun, le 3 juin à Nouakchott. Pays hôte de cette grand-messe du ballon rond africain, le Gabon est qualifié d’office pour les phases finales. L’entraîneur des Panthères, le Portugais Jorge Costa, communiquera vendredi prochain la liste des joueurs retenus pour ces deux confrontations.
(RFI 17/05/16)
Au Gabon, la circulation sur les réseaux sociaux d'une vidéo montrant Jean Ping dans une causerie politique dans laquelle il aurait employé des termes guerriers en demandant d'aller « réveiller les morts pour l'accompagner en guerre et éliminer les cafards » fait grand bruit. Pour le pouvoir, ce candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle veut déclencher une guerre au Gabon. Les partisans de Ping dénoncent plutôt une manœuvre pour l'empêcher de se présenter. Réuni en conseil des ministres ce vendredi 13 mai, le gouvernement gabonais a condamné « avec la dernière énergie, les propos emprunts de haine et de violence » prononcés par Jean Ping. Un jour auparavant, c'est le porte-parole du gouvernement qui a lu devant la presse...
(Jeune Afrique 17/05/16)
La candidature du marocain Banque populaire pour la reprise des parts de BNP Paribas (47 %) dans le capital de la Banque internationale pour le commerce et l'industrie du Gabon (Bicig) a été présentée au conseil d'administration de l'établissement le 27 avril. Il a trois mois pour délivrer un avis définitif. Mais, selon de bonnes sources, la situation serait mal engagée pour le groupe marocain, malgré les liens de Mohammed VI avec les autorités du pays d’Afrique centrale. L’État, qui contrôle (avec les privés gabonais) la majorité du capital, ne semble pas vouloir accroître davantage le poids des banques du royaume et ne souhaite pas le départ de la compagnie française, qui pourrait être interprété négativement en période préélectorale. Plusieurs...
(Le Monde 17/05/16)
A Marcory, commune du sud d’Abidjan, un centre commercial fait parler de lui depuis son ouverture en décembre 2015. Playce Marcory, vaste bâtisse grise ultra-moderne de 20 000 m2, attire un nombre croissant d’Ivoiriens de la classe moyenne, surtout les week-ends, où il faut parfois jouer des coudes pour se frayer un passage dans la galerie marchande de 55 enseignes encerclant l’hypermarché Carrefour. Le Playce est signé CFAO. Le groupe français, présent en Afrique depuis plus d’un siècle, est connu pour ses activités commerciales à destination des professionnels. Ce centre commercial, le premier de CFAO, marque l’entrée du groupe sur un segment de marché qu’il avait jusqu’alors laissé à ses concurrents : le commerce à destination des particuliers. « Une...
(RFI 17/05/16)
Comme chaque dimanche, La Semaine de… Denise Epoté, de TV5 Monde, en ligne d’Essaouira, au Maroc, avec Sonia Ghezali. Les sujets de la semaine : - la dix-neuvième édition du festival Gnaoua et Musiques du monde à Essaouira, au Maroc ; - la crise au sein du Parti démocratique gabonais (PDG), au Gabon ; - un hommage au penseur et écrivain malien Amadou Hampâté Bâ, décédé à Abidjan il y a 25 ans.
(BBC 14/05/16)
Le gouvernement gabonais a menacé de poursuivre en justice l'opposant Jean Ping, candidat à la présidentielle de 2016, pour avoir déclaré qu'il voulait "se débarrasser des cafards" Dans un extrait vidéo datant de mars, qui a créé une large polémique dans la presse gabonaise, et relayé il y a quelques jours par la télévision nationale (proche du pouvoir), l'opposant lance: "Quand on s'en va dans une bataille comme la présidentielle, on va au cimetière, on dit aux morts on s'en va à la guerre, levez-vous et accompagnez-nous!" "Il s'agit d'une véritable expédition pour nous débarrasser des cafards", a-t-il poursuivi. Les partisans de M. Ping, ancien président de la Commission de l'Union africaine, ont qualifié la vidéo, tournée lors d'une rencontre...
(Mediapart 14/05/16)
Le projet de société de Jean PING commence par une présentation de sa personnalité et de son parcours scolaire et professionnel, tout en prenant la précaution de ne pas s’attaquer au régime du président Omar BONGO ONDIMBA. Comme bon nombre de Gabonais, il a bénéficié du système social mis en place par les dirigeants de l’époque pour réussir sa scolarité. En tant que boursier de l’Etat gabonais, il a notamment poursuivi ses études en France. Il se dit marqué dans sa vie professionnelle par « la personnalité aux multiples facettes du Président Omar BONGO ONDIMBA » dont il était « un acteur de l’ombre de sa stratégie diplomatique ». C’est sur la base de sa longue expérience professionnelle et de...
(RFI 13/05/16)
Au Gabon, le médiateur de la République, Laure Olga Gondjout a reconnu le week-end dernier que le pays connait une grave crise politique, économique et sociale qui menace de provoquer une implosion du pays. Ce mercredi, c’est Jean-François Ntoutoume Emane, ancien Premier ministre d’Omar Bongo devenu opposant, qui a enfoncé le clou. Pour lui le Gabon est plongé dans une crise très grave. Il appelle la communauté internationale à venir au chevet du Gabon avant que la situation ne devienne ingérable.
(Jeune Afrique 13/05/16)
En fin de contrat au mois de juin, le Portugais Jorge Costa ne sera pas reconduit à la tête des Panthères du Gabon, selon nos informations. À un peu plus de six mois de la CAN 2017 que le pays va organiser, l’urgence consiste désormais à lui trouver un successeur. La défaite concédée le 27 mars dernier à Freetown face à la Sierra Leone (0-1) en match amical – avec une équipe certes privées de Ndong, Ecuele-Manga, P-E. Aubameyang ou Ovono – n’a pas précipité la chute de Jorge Costa (44 ans). Mais elle a effacer le peu de crédit dont il jouissait encore. Depuis sa nomination, à la surprise générale, en juillet 2014, l’ancien international portugais (50 sélections entre...
(Dw-World 11/05/16)
Saisir le parlement pour demander la destitution d'Ali Bongo Ondimba, c’est l’objectif que la coalition d'opposition gabonaise, l'Union sacrée pour la patrie (USP) cherche à atteindre. "Les Gabonais sont dans l'attente d'une démocratie apaisée..." (Laurent Monty Etoughé) Elle accuse le président gabonais d'avoir falsifié son état-civil. Le 23 avril déjà, cette coalition, regroupant la plupart des partis d'opposition et des ONG de la société civile, avait lancé un ultimatum de deux semaines au chef de l'Etat pour retirer sa candidature à l'élection présidentielle prévue fin août ou démissionner de ses fonctions. En cas d’un nouvel échec, l'USP a prévenu qu'elle en appellerait "au peuple" pour faire partir le président. Evoquer la question de la nationalité dans le débat politique n’est...
(Jeune Afrique 11/05/16)
La croissance devrait rester en dessous de 2%, pratiquement au même niveau (1,7%) qu’en 2015, selon une équipe de l’institution de Bretton Woods qui vient d’achever une mission dans la zone. Christine Lagarde avait fait preuve d’un optimisme démesuré. De passage à Yaoundé, au Cameroun, la directrice générale du FMI affirmait le 8 janvier que « l’activité au sein de la Cemac devrait rebondir à environ +3,5 % cette année ». Cinq mois plus tard, l’institution de Bretton Woods revoit sa projection à la baisse, tout comme elle l’a fait début avril pour toute l’Afrique subsaharienne. La croissance au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) devrait rester en dessous de 2% en 2016, a estimé...
(Financial Afrik 10/05/16)
Presque tous les indicateurs macroéconomiques du Gabon sont au rouge. Du moins, selon les agences de notation qui déprécient à l’unanimité, sa note souveraine. En effet, quelques jours après la nouvelle dégradation de la note du pays par Moody’s, l’agence américaine Fitch Ratings en fait de même, se basant elle aussi sur la baisse des prix du pétrole. « Le Gabon reste fortement dépendant du secteur pétrolier. En dépit des efforts du gouvernement pour diversifier l’économie, le pétrole représente encore 38% du PIB en 2014, tandis que les revenus du pétrole constituent 44% des recettes fiscales du gouvernement et 79% des exportations », indique l’agence qui table sur un déficit budgétaire de 3,8% du PIB cette année, contre seulement 1,1%...
(RFI 09/05/16)
Au Gabon, à quatre mois de l’élection présidentielle, le médiateur de la République, Laure Olga Gondjout, a prononcé un discours solennel dans lequel elle fait un constat inquiétant de la situation politique du pays. Elle constate que le dialogue social est rompu, que les étrangers commencent à quitter le pays, ou encore que des Gabonais se préparent à aller en exil. Laure Olga Gondjout dit avoir consulté toute la classe politique gabonaise, les missions diplomatiques, le clergé, les ONG et associations. Après avoir écouté tout ce beau monde, son constat est implacable voire alarmant. « Le Gabon, jadis havre et apôtre de paix, semble devenir à son tour une source d’inquiétudes graves pour les pays frères et la communauté internationale...
(Le Point 09/05/16)
L'ancien ministre et député du parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Hugues Alexandre Barro-Chambrier, passé dans l'opposition depuis deux mois, a été élu président du parti Héritage et Modernité le 1er mai 2016, une formation politique née de la scission du parti au pouvoir. À la tête de la seconde force politique du pays, avec 14 élus locaux, derrière le PDG, Chambrier croit à la victoire de Guy Nzouba-Ndama à la présidentielle. Il invite les opposants à faire bloc pour empêcher la candidature d'Ali Bongo. Pour lui, le PDG est au crépuscule de son pouvoir. Le Point Afrique : vous venez de prendre officiellement les commandes de votre parti à la faveur d'un congrès constitutif. Quelles seront vos premières actions...
(RFI 09/05/16)
Jean-Boniface Assélé, maire-adjoint de Libreville et président du Centre des libéraux réformateurs (CLR), deuxième force parlementaire du pays et membre de la majorité, a annoncé ce week-end qu'il soutenait le chef de l'Etat sortant, qui n'est autre que son neveu, pour la prochaine présidentielle. Un appui bienvenu pour le président Ali Bongo, candidat à sa propre succession, qui a récemment dû faire face au départ de plusieurs ténors de son parti. Pour Jean-Boniface Assélé, maire-adjoint de Libreville et président du Centre des libéraux réformateurs (CLR), pas de doute : Ali Bongo est le meilleur candidat pour le Gabon. « C’est un bâtisseur parce que les pays en développement comme le nôtre, on a besoin de gens qui bâtissent. Pas de...
(Le Monde 09/05/16)
Le Fonds monétaire international (FMI) s’est inquiété lundi de la « forte dégradation » des économies des six pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (Cemac), dont le taux de croissance a chuté à 1,7 % en 2015 dans un contexte de baisse des cours du pétrole. « La croissance a été réduite à 1,7 % en 2015 », alors qu’elle était de 4,9 % en 2014, a précisé Mario de Zamaroczy, chef de mission du FMI. Et de qualifier la situation de « préoccupante ». Ce recul de la croissance est « essentiellement » le fait de « la forte chute des prix du pétrole »...
(Le Point 09/05/16)
On ne la regarde plus de la même manière, Géraldine Robert, qui, du haut de son 1 m 84 et forte de ses 36 printemps, a éclaboussé l'Afrobasket 2015 de toute sa classe et de son talent en se faisant désigner dans le cinq majeur du tournoi. Un moment privilégié sur lequel la capitaine des Panthères du Gabon revient volontiers. Le Point Afrique : Le Gabon a dû batailler pour poursuivre son ascension au sein de l'Afrobasket 2015 au-delà de la phase des poules. Votre équipe est tout de même parvenue à se hisser jusqu'en quart de finale. Vous attendiez-vous à cela ? Géraldine Robert : Non, bien sûr, car, comme je l'avais dit avant la compétition, on est une...
(Mediapart 07/05/16)
Les traîtres de l'UPG ne gagneront pas malgré le soutien d'Ali Bongo et de son Porte-parole. Communiqué de presse : Le Ministre de la Communication de Mr Ali BONGO ONDIMBA a profané la mémoire du Président Pierre MAMBOUNDOU sur RFI Dans un entretien accordé à Radio France Internationale (RFI) le 6 mai 2016, Mr Alain Claude Billie Bi Nzé a profané la mémoire de l’opposant historique Mr Pierre Mamboundou en déclarant que « l’UPG (son Parti) a décidé de soutenir la candidature d’Ali Bongo Ondimba ». C’est une profanation car Mr Ali Bongo Ondimba est le principal suspect de l’assassinat de Mr Pierre Mamboundou par un commando de 7 individus le 15 octobre 2011 avec la complicité de certains proches...
(Mediapart 07/05/16)
Déni de la réalité, plagiat de certaines parties du programme du Chef de l’Etat sans toutefois être convaincant sur la capacité de les mettre en œuvre ; et confirmation que le Chef de l’Etat dispose des longueurs d’avance dans sa vision de développement du pays. Le dimanche 1er mai 2016 restera sur le plan politique un jour ordinaire pour la majorité des Gabonais, tant le congrès de constitution de la formation politique baptisée le Rassemblement Héritage et Modernité a manqué d’objectivité et de crédibilité en termes d’analyse de la situation du pays et de proposions innovantes pour poursuivre le développement amorcé. Sans fanatisme ni parti pris, les Gabonaises et les Gabonais retiendront simplement que l’ex-camarade Alexandre BARRO CHAMBRIER, a tenté...

Pages