Gabon | Africatime
Vendredi 24 Mars 2017

Gabon

(Gabon Review 15/03/17)
Arrêté dans la matinée du 14 mars, le directeur général d’Orabank a été relâché quelques heures plus tard, après avoir été entendu dans le cadre d’un litige opposant son établissement à la société Sogad BTP. Une affaire aux contours «louches», pouvant avoir des retombées négatives sur le climat des affaires dans le pays. Le groupe Orabank broie du noir avec la fermeture, durant toute la matinée du 14 mars, de ces différentes agences. A l’origine de cette décision, une affaire de justice opposant l’établissement bancaire à la société Sogad BTP Gabon. Dans les faits, cette société avait obtenu un marché de gré-à-gré, auprès de l’Etat, pour la construction de l’école de commerce de Port-Gentil et de l’école de Tourisme et...
(Agence Ecofin 15/03/17)
Suite à un contentieux entre Orabank Gabon et la société Sogad BTP, l’établissement bancaire a fait l’objet de deux saisies dans l’une de ses agences de Libreville, les 3 et 14 mars 2017. Même si ces saisies n’altèrent en rien le fonctionnement de la banque, Orabank Gabon tient à exprimer sa profonde indignation face aux multiples violences exercées sur ses collaborateurs et aux désagréments infligés à ses clients. Orabank Gabon conteste également le mode opératoire de ces deux actions dans la mesure où l’affaire n’a pas encore été jugée définitivement par les tribunaux gabonais. Ce contentieux qui porte sur un dossier de financement infructueux fait en effet l’objet d’un recours en appel sur le fond suite à la décision rendue...
(Gabon Review 15/03/17)
Passant en revue l’infrastructure hospitalière nationale, le cabinet Management sciences for health (MSH) a préconisé la mise en place de six impératifs stratégiques, pour donner plus d’allant au secteur de la santé. L’infrastructure hospitalière au Gabon a fait l’objet d’une étude du cabinet Management sciences for health (MSH). Le rapport y découlant est pour le moins édifiant, bien loin de certains préjugés, du moins à certains niveaux. Reconnaissant la qualité des soins dispensée sur l’ensemble du territoire national, le rapport affirme que «le Gabon possède le plus grand nombre de lits d’hôpitaux par rapport à sa population», mais son système de santé est marqué par certaines rigidités. «La capitale gabonaise reste la mieux servie dans le domaine. La livraison de...
(Agence Ecofin 15/03/17)
Ce mardi 14 mars, les agents de forces de police ont fait une nouvelle descente après celle du 3 mars dernier, au siège de la filiale gabonaise du groupe Orabank sis à Libreville, indiquent des sources internes à la boite. Cette descente serait consécutive à une affaire opposant Orabank, à un de ses clients, en l’occurrence, la société de BTP SOGAD, poursuit la source, cela, à la suite d’un refus de la banque d’accorder un prêt bancaire à l’entreprise dans le cadre d’un marché public de construction des écoles de commerce de Port-Gentil et de Tourisme de Libreville en 2011, poursuit la source. Au terme de cette intervention, cette institution financière aurait été mise sous scellée et son Directeur général...
(Agence Ecofin 14/03/17)
Le Conseil d’Administration de BGFIBank Gabon, réuni à Libreville le 10 mars 2017 sous la présidence de monsieur Henri-Claude OYIMA, a arrêté les comptes de l'exercice 2016 marqués par une belle performance malgré un environnement économique contrasté. Ainsi l'année 2016 s'est achevée sur un bénéfice net de FCFA 16 milliards, en hausse de 14% par rapport à l'exercice 2015. Cette hausse résulte de la croissance du Produit Net Bancaire de 15%. Les Crédits à la clientèle se sont établis à FCFA 785 milliards en hausse de 6%, des dépôts de la Clientèle de FCFA 939 milliards en baisse de 3% et un coefficient brut d'exploitation à 50%. Par ailleurs, suite à la fraude aux cartes Visa prépayées déjouée par la...
(Agence Gabonaise de Presse 14/03/17)
L’ONG Conservation Justice, avec l’appui du Parquet du tribunal de grande instance de Mouila et la direction provinciale des Eaux et Forêts, a organisé, vendredi dernier à Mouila, la capitale provinciale de la Ngounié, un atelier de formation et d’information sur « les infractions forestières et les procédures pénales » dont les communications ont été livrées par des juristes. Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Mouila, Félix Minko Nkoundi, remerciant les participants (gendarmes, policiers, agents des Eaux et Forêts, du renseignement, ceux des Parcs nationaux, magistrats et auditeurs libres), les a invités à s’engager pour la préservation de l’ensemble des espèces de la nature. Car, a-t-il déclaré, ‘’il s’agit d’apprendre et comprendre l’importance de...
(Agence Gabonaise de Presse 14/03/17)
Le district d’Ikobey, à 89 km de Fougamou, le chef-lieu du département de Tsamba-Magotsi (nord de la province de la Ngounié) manque de route praticable en toute saison vu l’état de dégradation de cette voie de communication bien que communicant vers le district proche d’Etéké, aurifère, dans le département de l’Ogoulou. Dans cette partie administrative du Gabon, les infrastructures de base manquent, nonobstant la présence de la sous-préfecture, une école publique, un centre de santé, une brigade de la gendarmerie, des commerces, mais la route dépeint tout ce qui s’y trouve, tant elle relève d’un parcours du combattant lorsqu’on s’aventure sans un véhicule tout terrain. Même la marche à pied fatigue les piétons qui sont obligés d’esquiver les bourbiers en...
(Jeune Afrique 14/03/17)
Historien et politologue, Wilson-André Ndombet enseigne à l’université Omar-Bongo de Libreville. Auteur de plusieurs ouvrages, il est spécialiste des développements politiques au Gabon depuis l’indépendance. Selon lui, il ne faut pas attendre beaucoup des remaniements gouvernementaux et du dialogue national. Ils seraient avant tout stratégiques. Jeune Afrique : Depuis la réélection contestée d’Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre a été remplacé, le ministre du Pétrole limogé et son ancien directeur de cabinet, Maixent Accrombessi, est en convalescence à Londres… Assiste-t-on à un changement majeur dans la façon de gouverner du président ? Wilson-André Ndombet : Il y a effectivement des changements notables au sommet de l’État, une volonté d’apporter une réponse à la demande de renouvellement politique formulée par les Gabonais lors de...
(Jeune Afrique 14/03/17)
Six ans après leur boycott des législatives, les quadras et quinquas du camp adverse comptent s’imposer lors du scrutin de juillet. Ils sont dans l’ombre des leaders depuis six ans ou plus. Quinquas ou quadras, ils estiment leur heure venue. Les élections législatives prévues en juillet pourraient être le point de rupture. En 2011, l’opposition avait boycotté l’Assemblée nationale, offrant au parti au pouvoir 114 sièges sur 120. Pas question de passer cinq ans de plus au purgatoire. Tant pis pour les leaders septuagénaires comme Jean Ping, Zacharie Myboto ou Jean Eyeghe Ndong, s’ils étaient tentés de prolonger par le boycott des législatives leur bras de fer avec le pouvoir. Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi, 48 ans, est l’une des figures montantes...
(Gabon Review 14/03/17)
La première session de formation des organisations de la société civile (OSC) du Gabon et de la Guinée équatoriale s’est ouverte, le 13 mars 2017 à Malabo, sous le thème : «management des associations : enjeux et défis». Le représentant du président de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) Guinée équatoriale, Gomez, a lancé le 13 mars à Malabo, le premier module de formation des organisations de la société civile (OSC) du Gabon et de la Guinée Equatoriale. Prévue sur cinq jours, cette session ...
(APA 13/03/17)
Le Dialogue Politique initié par le président gabonais, Ali Bongo, va débuter le 28 Mars prochain à Libreville, a - t-on appris au terme du Conseil des ministres.de vendredi Le Conseil des Ministres a rendu un hommage ‘’mérité et appuyé’’ au Président gabonais qui, bien que vainqueur de l’élection présidentielle, a décidé de convoquer le Dialogue Politique. Ce conclave dont la durée n’a pas été précisée par le communiqué du Conseil des ministres, a pour but ‘’d’emmener les fils et filles de notre pays qui le désirent, y compris la Société Civile, à apporter leur contribution à la recherche de solutions pérennes pour raffermir notre jeune démocratie’’. Selon le communiqué du Conseil des ministres, le Dialogue Politique se déclinera en...
(Financial Afrik 13/03/17)
La compagnie espagnole Repsol SA prépare une campagne de forage de puits de pétrole en haute mer (Ultra-deep, offshore), un domaine considéré comme l’avenir de l’industrie pétrolière gabonaise, annonce un communiqué publié vendredi 10 mars 2017 de ladite compagnie. Repsol recherche des compagnies spécialisées dans le forage et ayant déjà travaillé avec des sociétés pétrolière. A noter que Repsol S.A est une société anonyme espagnole, fondée en octobre 1987. Elle centre ses activités autour de l’exploration, la production, le transport et le raffinage du...
(Agence Ecofin 13/03/17)
Le Groupe Vivendi Africa (GVA), filiale du groupe Bolloré, détentrice d’une licence télécoms au Gabon depuis le mois de janvier dernier, rencontre des problèmes dans le déploiement de sa fibre optique. La société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG), avec qui la société télécoms avait signé un contrat pour l’utilisation de ses pylônes afin de déployer la fibre optique en aérien, n’est plus très favorable à l’utilisation de ses équipements. Afric Telegraph qui rapporte l’information indique que le directeur général de la SEEG, Guy Bertrand Mapangou, a déjà dénoncé auprès du ministère de l’Energie ce contrat qu’il a signé il y a peu. Ce blocage dans le déploiement par le Groupe Vivendi Africa de sa fibre optique met en danger...
(Xinhua 13/03/17)
Le dialogue politique voulu par le chef de l'Etat gabonais au lendemain de sa réélection contestée s'ouvrira le 28 mars prochain à Libreville, selon un communiqué du conseil des ministres publié samedi dans la capitale. Selon un décret publié par le gouvernement, le dialogue vise la réforme des institutions et la consolidation de l'Etat de droit démocratique, la reforme électorales, la modernisation de la vie publique et la consolidation de l'Etat de droit. Le texte ne précise par la durée des travaux de ce dialogue censé réconcilier les Gabonais profondément divisés après l'élection présidentielle du 27 août remportée par Ali Bongo mais dont son principal challenger Jean Ping revendique aussi la victoire. Au lendemain de sa réelection en août 2016,...
(Agence Ecofin 13/03/17)
Dans un entretien accordé à la presse locale en fin de semaine le secrétaire général adjoint de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), sylvain Mayabi Binet a fait le point sur la situation qui prévaut actuellement dans le secteur pétrolier gabonais et, notamment au sein de l’entreprise Maurel et Prom Aussi, a-t-il indiqué au cours de cet échange, que depuis le début de la crise pétrolière survenue à la fin de la première moitié de l’année 2014, près de 3000 emplois auraient déjà été perdus dans le secteur pétrolier et activités connexes, via des plans...
(RFI 13/03/17)
Au Gabon, plusieurs poids lourds qui n'appartenaient à aucun parti politique et qui ont soutenu Jean Ping lors de la présidentielle controversée contre Ali Bongo, viennent de se rassembler autour d'un nouveau parti qu'ils ont baptisé « Les Démocrates ». Ce nouveau parti vient remplacer l'Alliance pour le nouveau Gabon (ANG), petit parti créé il y a huit ans, et qui n'existe plus. Cette renaissance a été officialisée au cours d'un congrès tenu samedi 11 mars à Libreville. Jean Ping était la principale vedette à la clôture du congrès. Officiellement, l'Alliance pour le nouveau Gabon n'existe plus. Ce petit parti qui compte une dizaine d'élus locaux s'appellera désormais « Les Démocrates ». Le nouveau parti a donc naturellement rejoint la...
(Agence Ecofin 13/03/17)
C’est avec une forte hausse de plus de 141 milliards de Fcfa, que la compagnie minière de l’Ogooue (Comilog), filiale du groupe français Eramet, clôture l’exercice 2016. Ce chiffre qui représente le résultat opérationnel de l’entreprise, est la conséquence, selon la maison-mère de l’opérateur, des bonnes performances liées à la compétitivité du gisement de Moanda et des usines d’alliages de manganèse du groupe. «L’amélioration de la performance de notre mine de manganèse de Moanda et le plan de modernisation de Setrag au Gabon, devraient permettre de confirmer notre capacité annuelle de production et de transport de 4 millions de tonnes.», confie le PDG d’Eramet, Patrick Buffet (photo). La remontée des cours du minerai de manganèse, observée au second semestre 2016...
(Gabon Actu 13/03/17)
L’ancien président de l’Assemblée nationale du Gabon, Guy Nzouba Ndama a officiellement mis fin à l’existence de l’Alliance nationale pour le nouvelle Gabon (ANG), un petit parti rebaptisé « Les démocrates » dont il a été élu président samedi à Libreville au terme d’un congrès d’une journée. Davain Akouré qui a sacrifié son parti créé il y a 8 ans a été désigné « Président honoraire à vie » du nouveau parti « Les démocrates ». Ce nouveau parti a automatiquement rejoint la coalition de Jean Ping. Léon Paul Ngoulakia, candidat à l’élection présidentielle du 27 août dernier avant de se retirer pour se rallier à Jean Ping a été élu 1er vice-président du parti. Il est par ailleurs cousin...
(Infos Gabon 13/03/17)
La Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) refuserait de céder les poteaux au Groupe Vivendi Africa chargé de déployer cette technologie au Gabon. Le projet d’installation de la fibre optique au Gabon connait quelques perturbations dans sa matérialisation. Depuis quelque temps, le Groupe Vivendi Africa (GVA), l’entreprise chargée de déployer cette technologie sur l’ensemble du territoire gabonais, peine à la mettre en œuvre. De sources concordantes, rien ne marcherait plus entre GVA et son partenaire, la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG). A travers un contrat, les deux entreprises se sont entendues pour l’utilisation des poteaux. Les mêmes sources indiquent que la SEEG ne serait plus d’accord avec ledit contrat. Mettant ainsi le Goupe Vivendi en difficulté vis-à-vis...
(Jeune Afrique 13/03/17)
Martin Boguikouma a hérité des clés du cabinet présidentiel, mais ne s’est pas installé dans le bureau de son prédécesseur, l’incontournable Maixent Accrombessi. Volonté de marquer une rupture de style ou refus d’« insulter » l’avenir ? L’intéressé n’en dit rien. Celui qui se compare à la tortue luth – une espèce menacée dont la Pointe Denis, au large de Libreville, est le sanctuaire – voit loin mais avance prudemment. Malin, comme savent l’être les Tékés de Bongoville, qui ont eu Omar Bongo Ondimba pour maître, il ne dit du mal de personne. Surtout pas de l’ancien directeur de cabinet, même s’il a choisi de travailler autrement. Exemplarité exigée Ainsi, Boguikouma ne veut pas être le passage obligé et inévitable pour...

Pages

(Gabon Review 23/02/17)
Face aux menaces, intimidations et répressions du ministre de l’Éducation nationale à l’encontre des enseignants et des élèves, les membres de la Conasysed ont tenu à manifester leur déconsidération de ce qu’ils qualifient de dernière cartouche du gouvernement. En réaction à la répression des lycéens du Gabon par les forces de l’ordre, lors des marches pacifiques initiées par ces derniers, et en réponse à l’annonce de la suspension de salaire de 807 enseignants et la radiation de la fonction publique de 19 d’entre eux, en service dans l’Ogooué–Ivindo, la Conasysed a appelé le 22 février 2017, tous les enseignants, par solidarité et par sursaut d’orgueil, à arrêter le travail dans tous les établissements du Gabon. Pour qu’aucun membre du gouvernement...
(Agence Gabonaise de Presse 23/02/17)
Lucien Boukinda et Ghislain Mingandza Bifoumou, deux agents de police en service au commissariat de Mouila, le chef-lieu de la province de la Ngounié, séjournent depuis le 10 février dernier à la maison d’arrêt de la localité pour ’’concussion et attentat à la pudeur’’ sur deux infirmières, une américaine et une suissesse. Les deux infirmières, à bord d’un véhicule du corps diplomatique, partaient de l’hôpital de l’Alliance chrétienne de Bongolo à Lébamba, le chef-lieu du département de la Louétsi-Wano (106 km de Mouila, sud de la province de la Ngounié) pour rallier Libreville, la capitale gabonaise. A la sortie de la ville au quartier Bavanga, elles ont été soumises à un contrôle de la police au poste, à l’entrée, en...
(Gabon Actu 23/02/17)
Les élèves de Koula Moutou, capitale de la province de l’Ogooué Lolo au sud est du Gabon sont également sortis dans les rues pour exiger la reprise des cours suite à la longue grève des enseignants, a appris Gabonactu.com Le mouvement serait parti du Lycée Moutou Mambou pour atteindre tous les autres établissements du secteur public. Les élèves ont brouillement marché dans la ville provoqué l’étonnement de la population peu habitué à ce genre de manifestations. Aucun incident majeur n’a été signalé. Avant les élèves de Koula Moutou, ce sont leurs collègues de Libreville, Lambaréné, Port-Gentil et Oyem qui ont ouvert le bal de la protestation lundi. En plus de la reprise des cours, ils réclament aussi le paiement de...
(Gabon Review 23/02/17)
Après la descente dans les rues des élèves des lycées et collèges de certaines villes du pays, le ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha s’est exprimé via un communiqué, le 21 février 2017, attribuant l’organisation de «ces mouvements simultanés qui semblaient spontanés» à certains «membres des mouvements syndicaux et des partis politiques de l’opposition». Il ne s’agissait ni plus ni moins que de «trouble à l’ordre public». Dans un communiqué intitulé «Mise au point du ministère de l’Intérieur suite aux mouvements du 20 février 2017 des élèves de certains lycées et collèges de Libreville, Lambaréné et Port-Gentil», le chef de ce département ministériel a essayé de faire le point et des précisions sur cet événement, le deuxième du genre en moins...
(Gabon Actu 23/02/17)
Plusieurs entreprises, implantées dans la Zone économique à régime privilégié (ZERP) de Nkok, située à 27 km de Libreville sur la route nationale N°1, ont affirmé qu’elles éprouvent d’énormes difficultés logistiques pour évacuer leurs produits. La première difficulté concerne la route. La route nationale N°1 actuellement utilisée par ces opérateurs est souvent embouteillée et ne fluidifie pas les affaires. La zone est traversée par le chefmin de fer Transgabonais mais pour le moment, aucun dispositif n’est encore mis en place pour permettre l’évacuation de la production de Nkok vers le port d’Owendo. « Si on a par exemple 200 investisseurs, ça va être difficile pour eux d’utiliser au même moment le chemin de fer qui traverse la zone », a...
(Agence Gabonaise de Presse 23/02/17)
Les magistrats affectés dans les trois juridictions (Tribunal de première instance, Cour d’appel judiciaire et Chambre provinciale des Comptes), à Mouila, le chef-lieu de la province de la Ngounié, ont remis leurs toges, jeudi dernier, après avoir observé une grève de trois mois paralysant ainsi le fonctionnement de l’appareil judicaire, comme leurs collègues de l’ensemble du pays, au motif qu’ils revendiquent des meilleures conditions de travail. Cette reprise est consécutive aux pourparlers entretenus entre le pouvoir et le syndicat national des magistrats (Synamag) donnant suite à un ’’léger réajustement’’ des revendications de la corporation contenues dans un cahier de charges, avec seulement l’acquisition de 400 toges sur 100 demandées. Au demeurant, les toges noires protesteraient entre autres ’’les récentes nominations...
(Gabon Actu 23/02/17)
La Convention nationale des syndicats du système éducatif (CONASYSED) a appelé mercredi ses adhérents à une assemblée générale d’urgence ce jeudi pour statuer sur la radicalisation du gouvernement qui a annoncé la coupure des salaires de 807 enseignants dès ce 25 février. « Nous appelons tous les enseignants y compris les parents d’élèves à la mobilisation générale ce jeudi au stade de basquetball d’Awendjé », a déclaré Simon Ndong Edzo, Délégué général de la CONASYSED. « Le gouvernement ne nous fait pas peur. Nous sommes prêts pour la coupure des salaires même pendant un an », a ironisé le dirigeant à la barbe rappelant la vielle époque du marxisme. « Nous revendiquons nos droits. Au lieu de payer nos primes,...
(Agence Gabonaise de Presse 23/02/17)
Le délégué provincial adjoint de la Caisse café cacao pour la Ngounié, Nathaniel Engonga a remis, lundi, aux femmes planteurs de Mouila, un important kit de petits outillages en guise de don pour faciliter leurs activités agricoles. Cette remise de don intervenait en marge de la clôture du séminaire de formation sur le Programme Jeunes entrepreneurs de café-cacao (JECCA), initié par la direction générale de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) et qui s’est tenu du 14 au 20 février dernier à Mouila, le chef-lieu de la province de la Ngounié. Il s’agissait précisément des motos-pompes, combinaisons, machettes, limes, bottes, gants, brouettes et sécateurs (pinces), remis à quatre femmes dont une était absente. A cette occasion, Nathaniel Engonga...
(Infos Gabon 22/02/17)
Les élèves ont manifesté dans certaines villes du Gabon. Le ministère de l’Intérieur voit dans ces manifestations survenues lundi dernier à Libreville, Lambaréné et Port-Gentil une main cachée des mouvements syndicaux et politiques. Dans un communiqué publié ce mardi, le ministère de l’Intérieur porte à la connaissance de l’opinion que les manifestations de rue ont eue lieu lundi dernier à Libreville, Lambaréné et Port-Gentil. Il ressort de ce texte que les élèves de certains lycées et collèges des ces villes ont investi les artères de ces villes pour «réclamer le paiement des allocations d’études et la reprise effective des enseignements suspendus du fait du mouvement de grève initié par les syndicats du secteur éducation». Mais, le ministère de l’Intérieur y...
(Agence Gabonaise de Presse 22/02/17)
Le Chef d’Etat Major entrant, le Général de Brigade Aérienne, Jean Martin Ossima Ndong, a pris ses fonctions, ce mardi, à Libreville, au cours d’une cérémonie présidée, à la base aérienne 01 de Libreville, par le ministre de la Défense nationale, Étienne Massard Kabinda Makaga. Après sa nomination au grade de Général de Brigade Aérienne en janvier 2016, Jean Matin Ossima Ndong, qu’entouraient un parterre de collaborateurs et d’hommes de troupe, a effectivement pris ses fonctions de Chef d’Etat Major de l’Armée de l’Air, ce mardi, à la faveur d’une cérémonie officielle de passation de commandement présidée par le ministre de la défense, Etienne Massard Kabinda Makaga. Quatre temps forts ont marqué ladite cérémonie : la mise en place des...
(Le Monde 22/02/17)
Plus trapu que son cousin de savane, l’éléphant de forêt occupe une place essentielle dans la biodiversité : en consommant des fruits, il en prédigère les graines, et les rejette dans ses excréments, favorisant ainsi leur germination et leur dissémination. Les effectifs exacts de ce pachyderme qui réside dans les forêts d’Afrique centrale ont longtemps été méconnus, son habitat compliquant les recensements. Mais une étude publiée en 2013 suggérait déjà que ses populations s’étaient fortement réduites, passant de 500 000 individus en 1993 à moins de 100 000 vingt ans plus tard. Une nouvelle étude suggère que le cauchemar continue pour les éléphants de forêt, et cela jusque dans l’un de leurs principaux refuges, le parc naturel de Minkébé, au...
(RFI 22/02/17)
Les éléphants pourraient bientôt disparaître du Gabon. Le parc de Minkébé a déjà perdu 80 % de ses éléphants en seulement dix ans. La faute aux braconniers qui sévissent dans la région et qui recherchent de l’ivoire. Le gouvernement a pris des mesures pour lutter contre le braconnage dès 2011, mais celles-ci sont inefficaces. Le phénomène s’intensifie même depuis quatre ou cinq ans, s’organise en réseaux et se transforme. Vingt carcasses d’éléphants. Lee White et son équipe les ont trouvées il y a trois semaines dans le parc de Minkébé. Lee White est secrétaire exécutif de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et cette découverte n’est pas la première. La situation est dramatique. Des experts estiment en effet que plus...
(Infos Gabon 22/02/17)
Pour tout projet qui se veut pérenne, la gouvernance moderne reste un outil stratégique de premier plan. D’où la mise en place de CNSS Immo, Société civile immobilière(SCI), depuis le 26 novembre 2013, pour être au centre et porter la nouvelle vision bâtie sur la méthode LASSEGUE. Levée d’un coin de voile sur les acteurs et leurs missions. Après plusieurs années de léthargie, si le volet immobilier de la Caisse nationale de sécurité sociale commence à donner des signaux d’un frétillement de dynamisme et de reprise, ce regain de forme est à mettre au compte de la Direction générale actuelle et surtout à la mise en place de sa vision estampillée « CNSS New age ». Cette vision est essentiellement...
(Agence Gabonaise de Presse 22/02/17)
Les agents de l’antenne provinciale de l’Office central de lutte anti drogues (OCLAD), ont interpellés, vendredi dernier, Ambroise Mballa, de nationalité camerounaise en possession d’une cargaison de plus de 10 ballots de chanvre indien fragmentés en des milliers de bottes dudit produit. Selon les enquêteurs, Ambroise Mballa, âgé de 51 ans, taximan reconnu et vivant au quartier beau séjour (Nyali), dans le 5ème arrondissement de Libreville, faisait dans la vente illégale à haute échelle du cannabis. L’indélicat, qui vit au Gabon depuis les années 1994, a été victime d’un guet-à-pan tendu par les agents de l’unité spécialisée des Forces de police nationale. Un indic sera sollicité pour que sieur Mballa lui livre une cinquantaine de bottes de chanvre indien, à...
(Agence Gabonaise de Presse 22/02/17)
Les agents du Conseil économique et social (CES) observent depuis ce lundi un mouvement de grève pour revendiquer 7 mois d’arriérés de salaires et primes. Le Président du Conseil économique et social (CES), Georgette Koko n’est pas parvenue à désamorcer la menace de grève des agents de l’institution. Ce lundi matin, ils ont mis à exécution leur projet, en fermant notamment l’accès principal aux usagers, paralysant ainsi le fonctionnement des activités. Les grévistes, dont des fonctionnaires et des agents contractuels du CES revendiquent 7 mois d’arriérés de salaires et primes. Ce mouvement se tient alors que le président Georgette Koko s’active avec les membres du bureau du conseil, à l’organisation de l’ouverture, ce mardi 21 février, de la première session...
(Agence Gabonaise de Presse 22/02/17)
Les agents de l’Office central de lutte anti drogues (Oclad), ont interpelé, vendredi dernier au quartier Delta postal, précisément au domicile de Touré Bassi, un ivoirien de 45 ans, en possession de l’héroïne dont la valeur est estimée à plus de 12 millions de F Cfa. Interpellés par les agents de l’Office central de lutte anti drogues (OCLAD), Touré Bassi, de nationalité ivoirienne et Massi Koudougou, 40 ans, de nationalité burkinabé, avaient en leur possession, 105 conditionnements de cocaïne, soit 41 conditionnements retrouvés dans les poches de Touré Bassi et 64 autres minutieusement dissimulés à bord de son taxi le jour de l’interpellation pour détention illégale et vente d’héroïne. Après un interrogatoire mené avec professionnalisme par les agents de l’Oclad,...
(Agence Gabonaise de Presse 22/02/17)
Les élèves de certains établissements scolaires des capitales provinciales de l’Ogooué maritime, du Moyen-Ogooué et du Woleu-Ntem, ont envahi les rues, lundi, pour revendiquer, entre autres, la reprise des cours, le paiement de la bourse scolaire et aussi des meilleures conditions d’apprentissage, selon des images diffusées dans les réseaux sociaux. A Port-Gentil, capitale économique du pays, ce sont les élèves du lycée public Avaro, en uniforme scolaire, qui sont sortis en masse. Ils marchaient, en direction du carrefour Léon Mba en chantant l’hymne national : la concorde. La police est intervenue en tirant des gaz lacrymogènes sur la foule qui s’est rapidement dispersée. Une vidéo de 2 minutes postées sur Facebook montre des élèves qui ont chuté dans la panique...
(AFP 21/02/17)
Les autorités du Gabon, où l'enseignement public primaire et secondaire tourne au ralenti depuis des mois, a annoncé mardi des sanctions contre les enseignants grévistes, au lendemain de marches de lycéens, suscitées selon le gouvernement par les professeurs et dispersées par la police. "Le gouvernement a dû prendre les mesures disciplinaires qui s’imposent. Ainsi, annonce-t-il la +coupure+ (suspension, ndlr) de solde de 807 enseignants du primaire et du secondaire", a déclaré le porte-parole du gouvernement Alain-Claude Bilie-By-Nzé lors d'une conférence de presse. Parmi ces enseignants sanctionnés...
(AFP 21/02/17)
Les forces de l'ordre sont intervenues lundi au Gabon pour disperser des manifestations de lycéens demandant dans plusieurs villes du pays de meilleures conditions d'études, ont indiqué des sources syndicales et des médias. Des lycéens ont manifesté à Libreville, dans la capitale économique Port-Gentil, et à Lambaréné (centre), a indiqué à l'AFP un porte-parole de la confédération syndicale Dynamique unitaire. Leur "marche pacifique" voulait demander aux autorités le paiement des bourses, et de faciliter le retour des enseignants en grève dans les salles de classe, selon le site GabonReview. Les marches ont été stoppées par endroits par les forces de l'ordre qui ont parfois utilisé des gaz lacrymogènes, a ajouté le site d'information. "Manifestations pacifiques de jeunes lycéens réprimés dans...
(Le Temps.ch 21/02/17)
En seulement dix ans, la population d’éléphants de forêt du parc de Minkebe, l’un de leurs derniers refuges, a chuté de près de 80%. Comme partout en Afrique, l’appétit pour l’ivoire ne semble pas se tarir Plus trapu que son cousin de savane, l’éléphant de forêt occupe une place essentielle dans la biodiversité: en consommant des fruits, il en prédigère les graines, et les rejette dans ses excréments, favorisant ainsi leur germination et leur dissémination. Les effectifs exacts de ce pachyderme qui réside dans les forêts d’Afrique centrale ont longtemps été méconnus, son habitat compliquant les recensements. Mais une étude publiée en 2013 suggérait déjà que ses populations s’étaient fortement réduites, passant de 500 000 individus en 1993 à moins de...

Pages

(Agence Ecofin 22/02/17)
(Agence Ecofin) - Au cours du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la zone Cemac qui s’est tenu en Guinée équatoriale le 17 février, Rafael Ntung Nsué, le président de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf), a encore décrié la coexistence de deux marchés financiers dans la sous-région. Au cours du raout, le président de la Cosumaf a, une fois de plus, indiqué que la situation du marché financier régional est caractérisée par une faiblesse consécutive à cette coexistence. « Pour juguler cette faiblesse, il a proposé la fusion des deux marchés et l’adoption par les Etats des mesures d’accompagnement, à l’instar de l’introduction en bourse d’un nombre fixe d’entreprises publiques », indique...
(AFP 21/02/17)
L'Afrique centrale a fait un petit pas vers la libre-circulation des personnes, un enjeu majeur sur tout le continent et dans cette sous-région en crise surveillée de près par le FMI, avec l'accord de principe du Gabon et de la Guinée-Equatoriale. Les deux présidents, Ali Bongo (Gabon) et Teodoro Obiang (Guinée équatoriale), se sont engagés à "appliquer la libre-circulation intégrale au bénéfice de tous les ressortissants de la Ccommunauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac)", selon le communiqué d'un récent sommet en Guinée équatoriale reçu lundi par l'AFP. Cette mesure devrait profiter aux ressortissants des quatre autres pays de la Cémac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Tchad)...
(La Tribune 21/02/17)
Nouvellement élu à la tête de la commission de la communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale, le gabonais Daniel Ona Ondo qui remplace le congolais Pierre Moussa aura pour mission de réorganiser la libre circulation dans la zone. Il aura aussi à cœurs de faire aboutir les discussions entre l'Union européenne et l'Afrique centrale. Les missions du nouveau président de la commission de la communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC), Daniel Ona Ondo sont bien connues. A en croire l'actuel premier gabonais Emmanuel Isso Ngondet, il devra travailler sur l'intégration régionale. Selon lui, Daniel Ona Ondo aura pour mission de faire aboutir les projets en cours pour le renforcement de l'intégration sous-régionale qui ont de...
(APA 21/02/17)
Le conseil d’administration de la Banque gabonaise et française internationale (BGFI) Bank Gabon a suspendu Edgard Théophile Anon, de ses fonctions d’administrateur directeur général, rapporte un communiqué reçu mardi APA. « Le conseil d’administration de BGFIBank Gabon, réuni ce jour, a désigné une nouvelle direction générale par intérim constituée de Monsieur Emmanuel Berre et de Madame Marie-Ange Ndoungou tous deux, directeur général adjoint », souligne le communiqué. Cette décision intervient suite à la suspension du mandat d’administrateur directeur général de Monsieur Edgard Théophile Anon par le conseil d’administration. « La nomination du nouveau directeur général se fera selon la procédure de recrutement des dirigeants en vigueur au sein du Groupe, le 10 mars 2017, date du prochain conseil d’administration »,...
(Gabon Review 21/02/17)
Selon le Fonds monétaire international, le secteur minier gabonais peut augmenter son poids dans l’économie nationale. Le Gabon vient de solliciter l’assistance du Fonds monétaire international (FMI), pour l’accompagner dans son plan de relance économique (PRE). Dans cette collaboration, il s’agira pour l’institution de Bretton Woods d’aider le pays, non seulement à maîtriser davantage le mécanisme de production des ressources qui alimente les caisses de l’Etat, mais aussi de voir quel effort peut être consenti dans le cadre du PRE. Le ministre des Mines, Christian Magnagna, a assuré au cours de la réunion avec la délégation du FMI, le 15 février 2017, l’entière disponibilité de son département à communiquer toutes les informations pouvant permettre à l’équipe du FMI, d’avoir une...
(Agence Ecofin 21/02/17)
(Agence Ecofin) - Ayant pourtant pris acte, le 15 février à Djibloho, de la décision « unilatérale » de l’Union européenne de mettre un terme au processus régional des négociations d’un Accord de partenariat économique (APE), la Cemac, a tout de même décidé, le 17 février, dans la même ville équato-guinéenne, de désigner de nouveaux négociateurs. A cet effet, indique le communiqué final du sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) tenue en Guinée équatoriale le 17 février, « la Conférence a instruit le président de la Commission de la Cemac, en liaison avec le président de la Commission de l’Union africaine, de poursuivre lesdites négociations, sur la base des conclusions de la...
(Gabon Eco 20/02/17)
Il n’y aura pas d’accord de partenariat économique (APE) entre l’Union Européenne (UE) et les pays membres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC). L’UE a décidé de mettre un terme au processus de négociation. Après un long processus de négociations qui aura duré plusieurs mois, les Accords de partenariat économique (APE) finissent sans suite concluante pour les pays membres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique Centrale (Cemac). La décision émane de l’Union Européenne (UE) et a officiellement été annoncé lors de la 31e Session ordinaire du Conseil des ministres de l’Union économique de l’Afrique Centrale (UEAC) qui s’est tenu les 14 et 15 février 2017 en Guinée Equatoriale. Pour Bruxelles, les conditions pour les deux parties...
(Gabon Review 20/02/17)
Candidat à la tête de la Confédération patronale gabonaise, le patron d’IG Telecom entend incarner la nouvelle ère de ce groupement patronal, grâce à la modernisation du management de cette structure. Le 24 février prochain, la Confédération patronale gabonaise (CPG) vivra un moment historique, avec la première élection de celui qui présidera à sa destinée pour les quatre prochaines années. Alain Ba Oumar, le patron de la société IG Telecom, qui entend devenir le plus grand opérateur de télécommunication par satellite dans la sous-région, s’est lancé dans la course. Membre de la CPG depuis sept ans et membre du bureau exécutif actuel depuis trois ans, l’entrepreneur est également à la tête du syndicat des opérateurs de télécommunication, composé des opérateurs...
(La Tribune 20/02/17)
Etat d’Afrique centrale, mais n’ayant pas le Fcfa pour monnaie locale, la RDC n’est pas automatiquement éligible pour faire partie de la CEMAC. Mais face à l’ampleur du blanchiment d’argent dans la sous-région, le pays de Joseph Kabila a soumis en 2016 une demande d’adhésion au Groupe d’action sous-régional contre le blanchiment d’argent. Il vient de recevoir un avis favorable. C'est officiel ! La RDC est désormais membre associé du groupe d'action contre le blanchiment d'argent en Afrique centrale (GABAC), une institution mise en place décembre 2000 par les Chefs d'Etat de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC) dans le but d'inscrire la sous-région dans la dynamique...
(Gabon Review 18/02/17)
La filiale locale du groupe pétrolier français, a publié le 15 février 2017, un chiffre d’affaires 2016 de 745 millions de dollars, en recul de 11% contre 842 millions de dollars en 2015. Total Gabon a enregistré un chiffre d’affaires 2016 en baisse de 11%, qui s’explique par la baisse du prix de vente moyen des bruts partiellement compensée par l’augmentation de 6% des volumes vendus, liée au planning d’enlèvements, soit de 17,6 millions de baril contre 16,6 en 2015. Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par la compagnie (Mandji et Rabi Light), s’est élevé à 37,9 dollars par baril, en baisse de 19% par rapport à 2015 (46,8 dollars par baril). La production...
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et devrait la voir atteindre seulement 2,9% cette année, il fallait garder un regard lucide sur les perspectives du continent. «Nous devons nous méfier de passer du grand optimisme des dernières années quant aux perspectives de l’Afrique subsaharienne, à un pessimisme...
(La Tribune 17/02/17)
Pas d'accord de partenariat économique (APE) entre l'UE et la Cemac. La réunion du Conseil des ministres d'Afrique centrale s'est terminée en queue de poisson, sans réussir à lever les réserves des pays à signer un tel accord. Agacée par cette temporisation de la Cemac, l'UE a rompu les négociations. Détails C'est l'agacement qui l'a emporté sur la patience. Lors du sommet extraordinaire de Malabo en juillet 2016, les pressions de l'Union européenne (UE) pour une signature de l'accord de partenariat économique (APE) en octobre 2016, se sont heurtées aux réticences de certains pays...
(Jeune Afrique 17/02/17)
La fraude a été confirmée vendredi à Jeune Afrique par une source au sein de la banque sur un montant supérieur à 1,5 milliard de F CFA. La presse gabonaise avait pour sa part évoqué la somme de 1,9 milliard. Le remboursement des clients dont les avoirs ont ainsi été extorqués a débuté. La nature exacte de la fraude, le nombre de cartes et de clients fraudés demeurent inconnus. « Le remboursement des clients dont les avoirs ont été fraudés a commencé », dit notre source. La mise en cause de plusieurs salariés de la banque, présente dans onze pays et dont le Gabon est l’une plus importantes filiales, a elle aussi été confirmée à Jeune Afrique. « Une enquête...
(Jeune Afrique 17/02/17)
Beaucoup d’événements symboliques nous portent à croire que le temps des start-up est venu pour l’Afrique. Mark Zuckerberg visitant l’incubateur iHub à Nairobi et investissant plus de 20 millions de dollars au capital d’Andela au Nigeria. Le milliardaire nigérian Tony Elumelu finançant 10 000 start-up à travers sa fondation. Jacques-Antoine Granjon (PDG de vente-privee.com) annonçant à Dakar qu’il souhaite investir dans le nouveau fonds tech’ africain de Partech, plus connu pour ses investissements en Europe ou aux États-Unis. L’Afrique des start-up, de l’innovation et des révolutions technologiques semble résolument en marche. Ceci dit, si l’enthousiasme est là, si un vent d’optimisme souffle, les fonds levés en 2016 pour financer des start-up africaines montrent qu’il reste encore beaucoup à faire et...
(Gabon Review 17/02/17)
Promouvoir une économie forte adossée à un tissu entrepreneurial conquérant et compétitif, tel est le rêve de Jean-Bernard Boumah. Le Directeur général exécutif de CECA-GADIS et candidat à la présidence de la Confédération patronale gabonaise (CPG), décline à travers la tribune libre ci-après sa vision du processus économique vertueux, dans lequel l’Etat et les entrepreneurs ont chacun leur rôle à jouer. Une économie forte suppose des entreprises fortes. La règle est universelle et le Gabon n’y échappe pas. Partout, l’entreprise est le socle de la croissance. Au Gabon comme ailleurs, tout doit donc être fait pour soutenir l’entreprise et la placer au cœur du processus de développement. Une nécessité qui suppose de créer les conditions optimales pour lui permettre d’émerger,...
(Agence Ecofin 17/02/17)
A l’issue de 31è session ordinaire du Conseil des ministres de l’Union économique de l’Afrique centrale (Ueac) tenue les 14 et 15 février 2017 à Djibloho, en Guinée équatoriale, la demande d’association de la République démocratique du Congo (RDC) à la politique de lutte contre le Blanchiment dans la sous-région a été validée. A cet effet, le Conseil a donné le mandat au président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), Pierre Moussa, de conclure un accord conférant à ce pays la qualité de membre associé Groupement contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (Gabac). Il aura fallu à peu près six mois pour voir la RDC acceptée au sein du Gabac. Car, c’est...
(Agence Ecofin 16/02/17)
Selon des chiffres rendus publics par l’Agence Option Finance, au terme de l’année 2016, le chiffre d’affaires de Total Gabon a plongé de 11%, par rapport à 2015. Celui-ci s’élève à 745 millions de dollars, contre 842 millions de dollars, l’année précédente. Cet écart s’explique notamment par la baisse des prix de vente du pétrole sur le marché international. Selon nos sources, la différence aurait pu être plus importante si les volumes commercialisés n’avaient pas été augmentés de 6%, en 2016. Comme l’indique Le Figaro, le prix de vente moyen des deux qualités de brut extraites par Total au Gabon (Mandji et Rabi Light) était de 37,9 $ le baril en 2016, contre 46,8 $ le baril en 2015, soit...
(Agence Ecofin 16/02/17)
Christian Magnagna, le ministre des Mines, a reçu le 13 février à Libreville, M. Socrates, directeur général de la société Avima Iron Ore. Cette audience a eu pour objet d’échanger sur la demande de ladite société de transporter son minerai de fer du Congo via le Gabon. Pour ce faire, le dirigeant de la société Avima propose de construire une route entre les villes d’Avima (Congo) et Makokou (Gabon), d’une longueur de 190 km et sollicite la construction d’une voie ferrée allant de Makokou à Boué afin d’acheminer son minerai au nouveau ...
(Afrik.com 16/02/17)
Le Gabon est encore sous le choc du vaste scandale de fraude aux cartes Visa prépayées de BGFI Bank. Dans cette sombre affaire d’escroquerie, les soupçons se concentrent de plus en plus sur Edgard Théophile Anon, le directeur général de la principale filiale du groupe, BGFI Gabon. A Libreville, mais aussi à Brazzaville où la banque est également très présente, nombreux sont ceux qui réclament sa tête. « L’affaire BGFI » devient le « scandale Anon ». L’affaire, qui relève du détournement de fonds, semble être le fruit de malversations commises en interne. Des employés de BGFI Gabon auraient crédité par voie informatique des cartes bancaires prépayées sans que l’argent n’ait été préalablement versé au guichet ou dans les distributeurs...
(Agence Ecofin 16/02/17)
Maurel et Prom vient de publier un chiffre d'affaires de 317 millions d’euro au titre de l'exercice 2016, contre des revenus de 276 réalisés en 2015, soit une croissance de +15%. Selon le groupe, cette performance s’explique par l'augmentation de la production au Gabon avec une moyenne de 27 195 b/j (à 100 %), sur l'ensemble de l'exercice 2016, contre 21 347 b/j (à 100 %) sur 2015, soit une hausse de +27 %. Pour rappel, la production de Maurel et Prom s'est élevée à 27 958 b/j depuis le 1er avril 2016. Cette augmentation notable, et le maintien de celle-ci, est due aux effets positifs des travaux et processus portant sur l'injection d'eau, ainsi qu'aux actions menées par l'opérateur...

Pages

(RFI 03/01/17)
La Coupe d’Afrique des nations de football se déroule du 14 janvier au 5 février au Gabon. Les 16 équipes en lice dévoilent progressivement les noms des joueurs qui vont participer à cette CAN 2017. Les listes de sélectionnés seront donc mis à jour progressivement sur cette page. GROUPE A GABON Gardiens de but: Anthony Mfa Mezui (sans club), Yves Stéphane Bitseki Moto (Mounana/Gabon), Didier Ovono (Ostende/Belgique) Défenseurs: Aaron Appindangoyé (Laval/France), Bruno Ecuele Manga (Cardiff City/Pays de Galles), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji/Gabon)...
(Gabon Actu 28/12/16)
Les Panthères du Gabon croiseront finalement le CF Mounana (ligue 1 gabonaise) au lieu du Zimbabwe en match amical prévu pour des tests grandeurs natures des stades d’Oyem et de Port-Gentil qui accueilleront les rencontres de la finale de la compétition prévue au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017, rapporte Radio sport. C’est la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) avait sollicité et obtenu de la Fédération Zimbabwéenne de Football un match amical pour mieux affuter l’équipe gabonaise. Le nouveau sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho avait donné son accord. Le Ghana aurait également demandé un match amical contre les Panthères. L’espagnol Camacho aurait selon des sources concordantes décidé de faire volte-face en renonçant à la rencontre contre les...
(RFI 28/12/16)
La première liste définitive est tombée ce mardi 27 décembre. L'entraîneur espagnol, José Antonio Camacho, a dévoilé la liste des 23 joueurs gabonais qui participeront à la CAN. Voici la sélection des Panthères. Gardiens de but: Didier Ovono (KV Ostende, Belgique), Yves Stéphane Bitséki Moto (CF Mounana), Anthony Mfa Mezui (sans club). Défenseurs: Lloyd Palun (Red Star, France), André Biyogho Poko (Kardemir Karabukspor, Turquie), Aaron Appindangoye (Stade Lavallois, France), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji), Bruno Ecuélé Manga (Cardiff City FC, Pays de Galles), Yoann Wachter (CS Sedan Ardennes, France), Johann Serge Obiang (ESTAC Troyes, France), Benjamin Zé Ondo (Mosta FC, Malte). Milieux de terrain: Junior Serge Martinsson Ngouali (IF Brommapojkarna, Suède), Levy Clément Madinda (Nastic Tarragona, Espagne), Guélor Kanga Kaku...
(RFI 28/12/16)
La Coupe d’Afrique des nations débute le 14 janvier sur le sol gabonais. Chaque sélection va dévoiler les 23 joueurs qui participeront à la compétition. La première équipe à avoir donné sa liste définitive n’est autre que le pays hôte, le Gabon. José Antonio Camacho, l’entraîneur espagnol des Panthères, a publié une liste qui ne comporte pas de grandes surprises. La première liste définitive de 23 joueurs a été dévoilée ce mardi 27 décembre par le Gabon, à travers un communiqué diffusé sur le site de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot). Pour la conférence de presse de l’entraîneur des Panthères, José Antonio Camacho, qui est arrivé il y a seulement un mois au poste de sélectionneur, il faudra attendre...
(AFP 27/12/16)
Le sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho a retenu une liste de 23 joueurs, parmi lesquels la star du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang et le milieu de la Juventus Turin Mario Lemina, pour disputer la Coupe d'afrique des Nations 2017 (14 janvier - 5 février), dont le pays est l'hôte. Dans cette liste de 23 joueurs, publiée mardi sur le site internet de la fédération gabonaise, se trouvent également l'ancien Lorientais Didier Ndong et le défenseur de Cardiff City Bruno Ecuélé Manga. En plus des 23 joueurs, trois autres ont été placés en "liste d'attente" par leur sélectionneur, qui est entré en fonction début décembre. Il s'agit de Axel Meyé (Eskisehirspor, Turquie), Johan Lengoualama (Raja Casablanca, Maroc) et Donald Nzé...
(AFP 23/12/16)
L'Algérien Riyad Mahrez (Leicester), le Sénégalais Sadio Mane (Liverpool) et le tenant du titre gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund) sont les trois derniers footballeurs en lice pour le trophée du meilleur joueur africain de l'année, décerné le 5 janvier, a annoncé la CAF jeudi. Les trois hommes sont arrivés en tête des votes des sélectionneurs ou directeurs techniques des associations affiliées à la CAF et de groupes d'experts du football et des médias. L'Egyptien Mohamed Salah (AS Rome) et l'Algérien Islam Slimani (Leicester) resteront donc au pied du podium. Le trophée sera remis le 5 janvier à Abuja au Nigeria. Aubameyang, qui a mis fin la saison précédente à quatre ans d'hégémonie de l'Ivoirien Yaya Touré, pourrait se succéder à lui-même...
(Gabon Eco 21/12/16)
Contrairement à plusieurs sélections comme le Togo, le Zimbabwe ou la Tunisie d’Henry Kaspercsak, le Gabon pays hôte de la CAN Total 2017 n’a toujours pas publié la moindre liste que ce soit élargie ou définitive de Panthères retenues en prélude à la compétition. Une situation peu appréciée par certains supporters de l’équipe nationale. Le Gabon placé dans la poule A avec le Cameroun, le Burkina Faso et la Guinée Bissau aura l’honneur d’ouvrir les hostilités de la CAN Total 2017 en sa qualité de pays hôte le 14 janvier avec la dernière équipe citée. Cependant jusqu’à ce jour aucun programme officiel et aucune liste des joueurs de l’équipe nationale n’est connue. En effet, après l’arrivée du nouveau coach des...
(AFP 20/12/16)
La ministre gabonaise des Sports Nicole Asselé a assuré que les quatre stades de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN-2017) étaient "prêts", lundi, à moins d'un mois du coup d'envoi le 14 janvier à Libreville. "Les élections c'est du passé", a ajouté Mme Asselé interrogée par l'AFP sur le climat politique tendu dans le pays-hôte de la CAN-2017 où l'opposant Jean Ping conteste la réélection du président Ali Bongo Ondimba. "Les quatre stades sont prêts, Libreville, Franceville, Oyem et Port-Gentil", a déclaré Mme Asselé, qui avait récemment exprimé des "inquiétudes" sur la nouvelle enceinte d'Oyem (nord). "Ce n'étaient pas des inquiétudes sur le stade, mais quant à la livraison des espaces extérieurs. La société m'a assuré qu'à la...
(Gabon Actu 17/12/16)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a effectué vendredi une brève visite au stade de Port-Gentil au sud-ouest du Gabon à moins d’un mois du coup d’envoi de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017). Accompagné de membres du gouvernement et des responsables du Comité d’organisation de la coupe d’Afrique des Nations (COCAN), le chef de l’État a, tour à tour, inspecté entre autres la pelouse, la tribune officielle, les gradins et les loges. « Je serai réellement satisfait le jour de la compétition lorsque le match se jouera dans ce stade qui est très beau et dans lequel nous pouvons avoir une excellente vue sur l’aire de jeu. Nous félicitons l’entreprise...
(Gabon Actu 17/12/16)
Le boxeur gabonais, Taylor Mabika a terrassé samedi soir à Libreville le champion du monde de la WBF, le franco-algérien Zine Eddine Benmakhlouf. Le gabonais a remporté le duel des lourds légers aux points après 12 épuisants rounds. Le combat s’est déroulé sous les regards du président de la World Boxing Federation (WBF), des arbitres commis par la WBF. Vivi Mouk
(Libération (ma) 16/12/16)
Des stades plus ou moins prêts, un climat politique tendu, une crise économique qui perdure...: le Gabon s'active à un mois du coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017) dans le pays, mais les défis sont nombreux. A Oyem, ville du nord proche du Cameroun et théâtre de violences post-électorales en septembre, la ministre des Sports, Nicole Asselé, a fait part de ses "inquiétudes" en visitant la toute nouvelle enceinte de 20.500 places qui va recevoir le tenant du titre, la Côte d'Ivoire, le Maroc, la République démocratique du Congo et le Togo. Les soucis de la ministre portent sur "les finitions des vestiaires, les ascenseurs et les extérieurs du stade", tandis que le quotidien gabonais L'Union, qui...
(AFP 15/12/16)
La mascotte Samba s'est retrouvée bien seule au guichet jeudi au premier jour de la vente au public des billets de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN-2017) au Gabon, en attendant les vrais clients. A un mois du coup d'envoi, le comité d'organisation (Cocan) a marqué l'ouverture officielle de la billeterie par une opération de communication autour de la mascotte aux allures de panthère qui a symboliquement retiré son billet pour le match d'ouverture Gabon-Guinée Bissau, le samedi 14 janvier à Libreville. Mais les vrais clients étaient aux abonnés absents dans cette perception du quartier de Nzeng Ayong, tout comme dans un autre centre des impôts de la capitale visité par l'AFP. "Ce n'est qu'un lancement", affirme le...
(Gabon Actu 15/12/16)
Le ministre gabonais de la Jeunesse et des Sports, le Docteur Nicole Assélé a donné ce mercredi à Libreville le coup d’envoi de la première journée sportive de son ministère qui doit dorénavant avoir lieu tous les mercredis. Pour cette première journée, le ministre, ses collaborateurs et le personnel de son ministère se sont retrouvés à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS). Ils ont marché de l’INJS au Golf Club. Cette petite marche de santé a été suivie de quelques exercices d’étirements. Des ateliers de Basket-ball, handball et gymnastique dirigés par les professeurs de sport de l’INJS ont ponctué cette première journée. Un décret du 2 décembre dernier institue cette journée dont le but est de maintenir...
(AFP 14/12/16)
La vente des billets pour les 32 matches de la Coupe d'Afrique des Nations de football au Gabon (CAN-2017) en janvier-février va commencer jeudi, a indiqué mercredi le Comité d'organisation (COCAN). Les billets coûteront entre 500 et 40.000 FCFA (entre 0,80 et 60 euros), précise le COCAN, avec des tarifs différents pour la cérémonie d'ouverture du samedi 14 janvier à Librevile (de 2.000 à 20.000 FCFA, entre trois et 30 euros). Après la cérémonie d'ouverture, le Gabon affrontera la Guinée-Bissau puis le Cameroun se mesurera au Burkina-Faso sur la pelouse du stade de l'Amitié (40.000 places), qui accueillera également la finale le dimanche 5 février. Les billets -500.000 au total selon un porte-parole du COCAN- seront en vente à partir...
(AFP 13/12/16)
Des stades plus ou moins prêts, un climat politique tendu, une crise économique qui perdure...: le Gabon s'active à un mois du coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2017) dans le pays, mais les défis sont nombreux. A Oyem, ville du nord proche du Cameroun et théâtre de violences post-électorales en septembre, la ministre des sports, Nicole Asselé, a fait part de ses "inquiétudes" en visitant la toute nouvelle enceinte de 20.500 places qui va recevoir le tenant du titre, la Côte d'Ivoire, le Maroc, la République démocratique du Congo et le Togo. Les soucis de la ministre portent sur "les finitions des vestiaires, les ascenseurs et les extérieurs du stade", tandis que le quotidien gabonais l'Union, qui...
(Jeune Afrique 13/12/16)
À un mois de l’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations 2017, le 14 janvier à Libreville, l’heure est aux finitions au Gabon. Jeune Afrique a reçu Pablo Moussodji Ngoma, journaliste sportif et président de la Commission communication du Comité d’organisation de la compétition, pour faire le point. Pablo Moussodji Ngoma : Oui. Le tirage au sort du 18 octobre nous a lancés dans la dernière ligne droite et les installations sportives, qui sont la condition indispensable pour organiser un événement aux standards internationaux, sont fin prêtes pour accueillir la jeunesse du continent. Quant aux billetteries, elles ouvriront le 15 décembre, avec des places à partir de 500 francs CFA et à la portée de toutes les bourses. Je suis...
(Jeune Afrique 13/12/16)
Le 61e Ballon d’or 2016 ne sera pas africain. Mais le continent place tout de même deux de ses représentants dans le classement : Pierre-Emerick Aubameyang (11e) et Riyad Mahrez (7e). George Weah devra encore attendre pour avoir un successeur. Dernier Africain à avoir remporté le trophée du Ballon d’or France Football, en 1995, le Libérien restera une année de plus le seul joueur du continent à avoir été sacré. C’est en effet Cristiano Ronaldo, qui a été désigné Ballon d’or 2016, pour la quatrième fois, par un jury de journalistes professionnels. Il devance une nouvelle fois son grand rival, l’Argentin Lionel Messi. Les Africains n’ont pourtant pas démérité. Pierre-Emerick Aubameyang a fêté sa première apparition dans la liste des...
(Agence Ecofin 09/12/16)
Le Groupe CANAL+ se félicite de l’accord conclu avec la Confédération Africaine de Football (CAF) et Lagardère Sports portant sur les droits de diffusion des plus prestigieuses compétitions officielles de la CAF. Grâce à cet accord, le meilleur du football africain des clubs et des équipes nationales sera diffusé sur les antennes des chaînes CANAL+ en Afrique francophone pour une durée de 7 ans à compter de janvier 2017. Le 1er rendez-vous incontournable sera la Coupe d’Afrique des Nations Total, GABON 2017 à vivre en direct et en intégralité sur les chaînes CANAL+ SPORT du 14 janvier au 5 février 2017. À la suite de ce grand événement sportif, seront également diffusées les compétitions africaines majeures telles que le Championnat...
(BBC 06/12/16)
Deux militants de la société civile, Marc Ona Essangui et le Français Laurent Duarte, ont lancé un appel au «boycott et au sabotage» de la CAN 2017 au Gabon. Les deux militants demandent aux organisateurs de transférer la compétition «vers un autre pays plus stable» d'ici le 15 décembre. Les deux signataires de cet ultimatum dénoncent le maintien de la compétition au Gabon après les violences post-électorales d'août-septembre qui ont marqué la réélection d'Ali Bongo. Dans une lettre publique à Issa Hayatou, patron de la CAF, les deux militants soutiennent que «la répression sanglante de la population et l'instabilité actuelle dans le pays militent pour que l'événement sportif majeur du continent soit organisé dans un autre pays». La coupe d'Afrique...
(AFP 05/12/16)
Deux militants de la société civile ont lancé un appel au "boycott et au sabotage" de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN-2017), qui doit se tenir au Gabon du 14 janvier au 5 février, si les organisateurs n'annoncent pas son transfert "vers un autre pays plus stable" d'ici le 15 décembre. Les deux signataires de cet "ultimatum", l'opposant gabonais Marc Ona Essangui, figure de la société civile locale, et le Français Laurent Duarte, dénoncent le maintien de la CAN-2017 au Gabon après les violences post-électorales d'août-septembre qui ont marqué la réélection d'Ali Bongo Ondimba. "Les quatre villes organisatrices : Libreville, Franceville, Port-Gentil et Oyem, sont celles qui ont connu la plus forte contestation suite à la frauduleuse proclamation...

Pages

(Ogooue Infos 18/02/15)
Le Président gabonais, Ali Bongo, a assuré du soutien du Gabon au Tchad et au Cameroun dans leur bataille contre Boko Haram. L’annonce a été faite à l’issue d’un sommet des Etats d’Afrique Centrale. Le Président gabonais Ali Bongo a exprimé sa solidarité avec le Cameroun et le Tchad dans leur lutte contre Boko Haram. « Nous avons le sentiment que nous sommes attaqués », a-t-il indiqué. Ce chef d’Etat a réaffirmé, ce lundi 16 février 2015, le soutien de son pays aux armées qui affrontent actuellement Boko Haram sur le terrain. « Vous n’êtes pas seuls » « Aujourd’hui, deux pays de la sous-région, le Cameroun et le Tchad, sont aux premières loges, mais demain cela peut être d’autres...
(Gabon Review 27/01/15)
A la faveur d’une récente rencontre avec plusieurs acteurs de la culture gabonaise, le ministre de la Culture, des Arts et de l’Education civique a soumis aux artistes un projet de texte devant régir leur organisation et leur fonctionnement. Alors que leur activité n’est jusque-là pas officiellement reconnue, puisque n’apparaissant dans aucun document administratif, les artistes devraient bientôt voir leur statut reconnu et pris en compte par l’administration publique. C’est du moins ce qu’a souhaité le ministre de la Culture, des Arts et de l’Education civique, lors d’une récente rencontre avec plusieurs acteurs du secteur. «J’ai tenu, parce que c’est ma méthode, à (leur) remettre le document que nous avons élaboré, qui (les) concerne au premier chef, parce qu’il s’agit...
(Agence Gabonaise de Presse 23/01/15)
Le Réseau gabonais des journalistes des droits de l’homme (REGAJOUDH) a tenu mercredi, à l’auditorium de Gabon Télévision, à Libreville, une assemblée générale ordinaire au cours duquel il a été dressé le bilan des activités de l’organisation pour l’exercice 2014. Selon le président du REGAJOUDH, Marc Ulrich Malekou-Ma-Malekou, son organisation n’a connu aucun incident majeur bien au contraire, le bilan est jugé satisfaisant quant aux activités menées l’année dernière. S’agissant d’actions majeures, le réseau a participé à plusieurs séminaires de formation et organisé des plaidoyers à l’intention des personnes physiques et morales qui ont sollicité son intervention. Il a également mené des actions en milieu carcéral, où il a été question pour le bureau exécutif d’apporter à des jeunes mineurs,...
(Gabon Eco 15/01/15)
Le symposium international sur bois de Libreville s'est ouvert mercredi 14 janvier. Il a pour objectif comme lors des précédentes éditions, de promouvoir la créativité, favoriser les rencontres et les échanges d'expériences afin de valoriser la sculpture sur bois. La troisième édition du symposium international sur bois de Libreville a débuté hier. Pour cette compétition, sept sculpteurs gabonais dont les noms restent encore inconnus seront de la partie avec pour objectif de valoriser l'art sur bois. Consacrée aux sculpteurs gabonais, cette troisième édition n’enregistrera donc pas la participation des sculpteurs étrangers, contrairement aux éditions antérieures et sera étalée sur plusieurs jours. Selon un accord établi entre le ministère de la Culture, des Arts et de l'Education civique et les artistes...
(Gabonews 15/01/15)
Désormais romancière, Pulchérie Abeme Nkoghe a présenté sa nouvelle œuvre au public le week-end écoulé. Selon l’écrivaine, son livre, “chambre117’’ est une histoire entre le lecteur et la narratrice. « Ce n’est pas le numéro d’une chambre de motel » a dit Pulchérie Abeme Nkoghe qui a présenté son ouvrage samedi dernier dans un salon de thé à Libreville. “Chambre117’’, C’est le titre de cette nouvelle œuvre littéraire qui vient ajouter une nouvelle couleur au paysage de la littérature gabonaise. Avec ses lecteurs, l’écrivaine a partagé le sentiment qui l’a poussé à rédiger ce livre : « au-début, je voulais que les gens retrouvent ma vraie nature… j’aime rire ; après trois chapitre, j’ai pensé à autre chose. Ce titre,...
(Gabon Review 09/01/15)
Une initiative conjointe du foyer éducatif Arc-en-Ciel et espoirs et de la structure LBV Trampo West Coast, a permis à une vingtaine d’enfants de bénéficier d’un moment d’évasion et de jeux à travers des séances gratuites de sauts et de saltos sur le trampoline salto élastique érigé sur la plage en face du lycée national Léon Mba. Noël c’est tous les jours chez les enfants tant qu’ils peuvent recevoir de l’amour. C’est dans cet élan de magie qu’Hervé Engeng et ses partenaires ont mis à disposition des pensionnaires de la maison d’accueil Arc-en-Ciel et espoirs, dans l’après-midi du 8 janvier dernier, la nouvelle attraction du front de mer, le trampoline élastique à 4 places permettant d’effectuer des sauts et figures...
(Gabon Review 27/12/14)
Le directeur général et le directeur des actualités télévisées de la principale chaîne de télévision du pays sont respectivement remplacés par Léon Imunga Ivanga et Charles Obame Ondo. Alors que les nominations du dernier Conseil des ministres n’ont pas encore fini de susciter des commentaires, notamment du fait du remplacement du «tout-puissant» Yves Fernand Manfoumbi à la tête de la direction général du budget, la principale chaîne de télévision du pays vient de connaître des changements d’importance. Jusque-là directeur général de Gabon Télévision, David Ella Mintsa vient d’être nommé conseiller du directeur général de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep). Il est remplacé par Léon Imunga Ivanga, cinéaste et ancien directeur général de l’Institut gabonais...
(Gabon Eco 12/12/14)
Des 21 projections de films documentaires, en passant par la pédagogie à l'image destinée aux élèves des lycées et collèges, jusqu'aux échanges entre professionnels, la 9e édition des Escales Documentaires de Libreville, s’est clôturée sur une note de satisfaction, selon les responsables de l'Institut Gabonais de l'Image et du Son (IGIS). Dimanche 7 décembre 2014, c'est sur la projection de trois films documentaires, "We were rebels" des cinéastes allemands Katharina Von Schroeder et Florian Schewe, "Fragments" du Marocain Hakim Belabbes, et ‘’Tinghir-Jérusalem, les Echos du mellah" du Franco-Marocain Kamal Hachkar, que la 9e édition des Escales Documentaires de Libreville, a pris fin. Pour les organisateurs de l'événement, cette édition fut une totale réussite. « La 9e édition des Escales Documentaires...
(Gabon Review 12/12/14)
Alors que son mandat tire à sa fin, Maggaly Nguema, Miss Gabon 2014, récemment élue 2e dauphine Miss Supranational 2014 en Pologne, exprime son sentiment, fait son bilan et parle de ses projets, notamment de son engagement caritatif. Gabonreview : Lauréate du concours Miss Supranational, que représente cette victoire pour vous? Maggaly Nguema : Cette victoire est une récompense, une fierté et forcément un honneur. Je pense que c’est un signe de reconnaissance de la beauté gabonaise en particulier et un signe de respect pour le charme de la femme africaine de manière générale. C’est une victoire pour notre pays et je suis contente d’avoir été celle par qui le Gabon a reçu cette place non négligeable. Comment vous êtes-vous...
(Gabon Review 06/12/14)
Surpris à la première diffusion de sa 3e œuvre cinématographique intitulée «le gris en sursis», le réalisateur Antoine Abessolo Minko, qui participe aux 9èmes Escales documentaires de Libreville, a accepté de partager avec nous son amour et sa passion pour le film documentaire. Quelle est, verbalement, votre carte de visite ? Je suis Antoine Abessolo Minko, diplômé de l’Institut nationale de communication de Bry-sur-Marne en France. Je suis dans le monde du cinéma d’abord comme acteur, depuis 1974 avec Charles Mensah, Pierre-Marie Dong et d’autres. J’ai fait de la caméra. J’ai été réalisateur de plateau à la RTG. J’ai été directeur du centre audiovisuel au ministère de la Culture. Je suis actuellement à l’Igis (Institut gabonais de l’image et du...
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté un cadre stratégique à moyen terme pour jeunesse et l'économie. Il a indiqué que le sommet a "insisté" sur le renforcement de la dimension économique dans un esprit de partenariats solidaires au sein de l'espace francophone. Le sommet s'est penché...
(Gabon Eco 28/11/14)
Fruit d'un partenariat entre l'Institut Gabonais de l'Image et du Son (IGIS) et l'Institut Français du Gabon (IFG), la 9e édition des Escales Documentaires de Libreville débute dans moins d'une semaine, sous l'empreinte des enjeux multiples pour le cinéma documentaire local. Instauré en 2005 sous l'impulsion de passionnés du 7e art et des professionnels du cinéma, le festival ‘’Les Escales Documentaires de Libreville’’ ouvre ses portes dans quelques jours, avec la projection de plusieurs courts-métrages documentaires à vocation pédagogique. Cette initiative est un véritable pôle d'attraction, d'échanges et d'appréciation des œuvres cinématographique à caractère documentaire, mis en branle grâce à l'appui de plateformes culturelles telles que l'Institut Français du Gabon, l'institut Allemand Goethe, le festival Les Escales de la Rochelle,...
(Gabon Eco 21/11/14)
Titulaire d’un master II en stratégie d’entreprise et d’un master I en ressources humaines, la romancière gabonaise Joyce Ontsaga auteur des œuvres littéraires ‘’Murielle’’ et ‘’Le Désespoir des femmes’’ publiées par les éditions Odem au Gabon et Edilivre en France a présenté ses livres à la rédaction de Gaboneco.com avant de parler de son futur roman intitulé ‘’l’Aventure’’. Gaboneco (Ge) : Votre premier roman s’intitule ‘’ Murielle’’de quoi parle-t-il exactement ? Joyce Ontsaga (J0) : ‘’Murielle’’ est un roman composé de 9 parties et publié en juillet 2012 par les éditions Odem au Gabon. Ce roman parle de la vie d’une jeune fille qui après l’obtention de son baccalauréat va se rendre compte que la vie est loin d’être idéale...
(Gabon Eco 18/11/14)
Warner Bros, la maison de production cinématographique américaine annonce le tournage de son nouveau film "Tarzan" au Gabon. Le Gabon servira de cadre au tournage du prochain "Tarzan" qui relate l'histoire du ‘’roi de la jungle’’. "Tarzan", le nouveau film de la maison de production américaine Warner Bros sera tourné au Gabon avec à l’affiche de grosses pointures cinématographiques tels que Alexander Skarsgard dans le rôle de Tarzan, Margot Robbie dans celui de Jane, Christoph Waltz qui incarnera le méchant et Samuel L. Jackson. L'histoire de cette nouvelle production se déroule en 1889, en plein période coloniale. Tarzan qui a été élevé dans la jungle par des singes, a été réintégré dans la société britannique. Sur ordre de la reine...
(Gabon Actu 28/10/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) - Le journaliste écrivain français, Pierre Péan vient de publier aux Editions Fayard un nouveau livre dans lequel il accable la famille Bongo en commençant par le patriarche Omar Bongo Ondimba et son successeur Ali Bongo Ondimba. « Nouvelles affaires africaines », est le titre de cet ouvrage qui fait le buzz dans les réseaux sociaux. Selon des extraits parus dans la presse, le récit ne révèle rien d’étrange pour les gabonais qui savent quasiment tout ce que l’écrivain raconte mais écrit depuis Paris et à deux ans de la prochaine élection présidentielle gabonaise, le livre ne manquera pas de susciter l’agitation des intellectuels. La présidence de la République gabonaise, ni la famille Bongo Ondimba n’ont pas...
(Gabon Review 23/10/14)
Comme en avril dernier, la chaîne de télévision privée TéléAfrica est de nouveau inaccessible sur le câble. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. A TéléAfrica, c’est à nouveau le «black-out». Comme en avril dernier, la chaîne de télévision privée ne présente plus qu’un écran noir, depuis le 20 octobre à midi. Alors que d’aucuns évoquaient un problème technique, une source proche du dossier révèle que, comme il y a quelques mois, une question d’argent serait à l’origine de cette suspension du signal. «Notre parabole ne reçoit plus le signal en provenance du satellite. Nous ne pouvons donc plus émettre», explique un agent. De fait, le service commercial de l’opérateur SES, qui gère le satellite SES-4 couvrant l’Afrique, a coupé...
(Gabonews 21/10/14)
Les 4 auteures gabonaises ont plongé le public portgentillais dans l’essence même de l’oralité africaine décrivant quelques clichés vus au Gabon avec la perte de certaines valeurs durant ces 48heures de l’Escale littéraire Gabonews : La 3ème édition du rendez-vous avec le livre gabonais dénommé ‘’Port-Gentil Escale littéraire’’, a fait tomber ses rideaux à la salle polyvalente du Conseil départemental de Bendjè. Le ton de la fête du livre gabonais avait été vendredi à la bibliothèque municipale vendredi par les échanges entre Miryl Eteno, Destinée Mboga et les élèves autour des œuvres telles que ‘’Les lyres de l’Ogooué et Demain, je m’en vais, je meurs’’. Le tour venait à un public multicolore d’ouvrir les débats avec les 4 auteures gabonaises...
(Ogooue Infos 18/10/14)
L’opérateur de téléphonie mobile Airtel Gabon en partenariat avec Trace TV, la chaîne musicale internationale, a procédé ce vendredi à Libreville au lancement officiel du concours de musique mobile dénommé Airtel Trace Music Star. Le concours se déroulera dans 13 pays africains dans lesquels l’opérateur de téléphonie mobile est implanté. ‘’Ce concours de chant uniquement accessible par téléphone portable a été conçu pour permettre aux jeunes de réaliser leurs rêves à devenir des stars à travers une plate-forme d’échange robuste’’, précisent les organisateurs. La première phase du concours mettra en compétition les talents de chaque pays. Au Gabon, les 5 meilleurs chanteurs s’affronteront lors d’une émission TV et le vainqueur choisi par un jury composé de professionnels du divertissement et...
(Gabon Eco 17/10/14)
Les inscriptions à ce challenge littéraire seront ouvertes le 5 janvier et closes la 4 avril prochains. Les lauréats seront connus le 27 juin 2015. Comme l’an dernier, les éditions Amaya organisent le concours littéraire qu’elles ont initié en 2013. Le thème de cette 2e édition est «la nature, préservation-là». Les candidats, notamment les jeunes Gabonais âgés de 10 à 27 ans, ont déjà été invités à réfléchir et à préparer leurs manuscrits en rapport avec ce thème, en attendant les ateliers d’écriture qui leur seront offerts gratuitement. «La communauté internationale est préoccupée par les questions de climat et de la préservation de l’environnement. Il y a un effort collectif visant à sauver notre planète de l’action anthropique. Les Editions...
(Gabon Review 16/10/14)
Co-fondateur du trio à succès des années 90 aux côtés de son frère aîné Jean Ndong et de Rosie, seule femme du groupe, Joël Mvé annonce la sortie prochaine d’un single intitulé : «Vous gagner me reste». 8 années de silence et d’isolement à Bordeaux au centre de la France….Cette période, longue et pénible, semble désormais appartenir au passé pour Joël Mvé, membre-fondateur du groupe «Vibrations» et frère cadet du leader, Jean Ndong. Dans un teaser adressé à ses fans, il annonce son retour imminent sur la scène musicale. «Je remercie l’Éternel, mon Dieu, qui m’a donné la force de pouvoir vous présenter mon nouveau single. Bientôt la sortie officielle ! J’espère vous revoir par la grâce de Dieu…. Que...

Pages

(Le Monde 23/01/17)
Le Gabon ne verra pas les quarts de finale de « sa » Coupe d’Afrique des nations, une première pour le pays organisateur depuis 1994. Le Gabon ne verra même pas les quarts de finale de « sa » Coupe d’Afrique des nations : tenu en échec à domicile par le Cameroun dimanche (0-0), il laisse ce dernier et le Burkina Faso, tombeur de la Guinée Bissau (2-0), sortir de ce groupe A. Le Burkina Faso, qui s’est imposé grâce à un but contre son camp de Rudinilson Silva (12e) et une réalisation de Bertrand Traoré (58e), termine même en tête de son groupe et s’évite ainsi d’affronter le Sénégal, l’un des grands favoris de l’épreuve, et qui est déjà...
(RFI 23/01/17)
Le Gabon jouait sa survie dans la CAN Total 2017, ce dimanche 22 janvier, face au Cameroun, qui occupait la première place du groupe A avec quatre points. Les Gabonais devaient gagner pour pouvoir se qualifier, malheureusement les choses ne se sont pas passées comme prévu. Avec un nul 0-0, les Panthères sont éliminées de leur CAN. ♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. De notre envoyé spécial à Libreville Le Stade de l’Amitié était plein pour ce dernier match du groupe A dans la phase de poules de la CAN 2017. Sous une forte pression, le Gabon, pays organisateur, affrontait les Lions indomptables du Cameroun lors d’une rencontre où le vainqueur se qualifierait directement pour...
(Jeune Afrique 21/01/17)
Les Gambiens ont assisté jeudi 19 janvier à un événement insolite, la cérémonie d'investiture de leur président hors du pays. Un scénario qui doit laisser songeur Jean Ping... Adama Barrow, le vainqueur de l’élection présidentielle a en effet prêté serment à l’ambassade de la Gambie à Dakar, au Sénégal, après l’expiration du mandat du chef de l’État sortant Yahya Jammeh qui refuse de céder le pouvoir. Ce scénario fait sans doute rêver Jean Ping, le candidat malheureux à l’élection présidentielle gabonaise d’août 2016 qui espère toujours prêter serment comme il l’a annoncé lors d’un meeting en décembre dernier. Jean Ping affirme toujours avoir gagné l’élection présidentielle et être le président légitime du Gabon en s’appuyant notamment sur un rapport de...
(Jeune Afrique 20/01/17)
Germain Ngoyo Moussavou, l'actuel ambassadeur du Gabon en France, partira bientôt à la retraite. Qui pourrait prendre sa place ? Le chef de la mission diplomatique la plus convoitée – et la plus sensible – du marigot aura 60 ans en mai. Et, conformément à la loi gabonaise, devra prendre sa retraite. L’habileté de cet ancien journaliste passé par le cabinet d’Omar Bongo Ondimba et le gouvernement était pourtant très appréciée au Quai d’Orsay, où l’on estime qu’il a donné sa pleine mesure lors de la gestion de la crise postélectorale. Pour le remplacer, on cite le nom de Nelson Noël Messone, ex-collaborateur d’Abdou Diouf à l’OIF et actuel directeur du protocole d’État. Ou celui de Dieudonné Nzengué, ancien ministre...
(Le Monde 20/01/17)
Le coup d’envoi de la 31e coupe d’Afrique des nations a eu lieu samedi 14 janvier dans le grand stade de Libreville. « C’est une arène de l’Amitié sino-gabonaise », précisent les journaux chinois qui rendent compte de cette compétition d’une manière un peu particulière, s’attachant davantage aux prouesses architecturales de la Chine en Afrique qu’aux exploits des footballeurs engagés dans la compétition. Sur les quatre stades utilisés cette année pour la CAN au Gabon, trois ont été construits et financés par la Chine. Il s’agit du stade de l’Amitié à Libreville et des stades d’Oyem et de Port-Gentil. Cette « diplomatie des stades » n’est pas une nouveauté de la Chinafrique, mais elle prend de l’importance et symbolise l’offensive...
(RFI 19/01/17)
Le Gabon vit à l'heure d'une opération anti-corruption sans précédent. L'ex-ministre du Pétrole Etienne Dieudonné Ngoubou est dans le collimateur de la justice, tout comme l'ancien ministre de l'Economie jusqu'en 2015 et conseiller du président, Magloire Ngambia. Par ailleurs, le nom d'Alfred Mabika Mouyama est cité dans une enquête sur la gestion de la Poste. L’ex-directeur général de l'entreprise et ancien ministre est soupçonné de malversations. 12 cadres ou anciens cadres du groupe, ont déjà été mis en examen pour détournement de deniers publics et abus de confiance. La Poste gabonaise est aujourd'hui en grande difficulté financière : environ 100 milliards de francs CFA de dettes. Des épargnants se présentent au guichet, mais ne peuvent plus accéder à leur argent...
(RFI 19/01/17)
Le Burkina Faso et le Gabon se sont quittés sur un nul, 1-1, lors du premier match comptant pour la deuxième journée du Groupe A, tandis que dans l’autre rencontre, le Cameroun a battu la Guinée-Bissau sur le score de 2-1. RFI a recueilli les réactions des protagonistes de ces deux duels. ♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. De notre envoyé spécial à Libreville Le groupe A est toujours aussi ouvert après la deuxième journée. Au classement, le Cameroun mène la danse avec quatre points, deux longueurs devant le Gabon et le Burkina Faso, tandis que la Guinée-Bissau ferme la marche avec une seule unité. Gabon 1-1 Burkina Faso En zone mixte, les joueurs burkinabè...
(Jeune Afrique 19/01/17)
Les Panthères ont encore une fois montré leurs limites mercredi face au Burkina Faso, concédant un match nul (1-1) qui n'arrange personne. Les deux équipes comptent chacune deux points dans un groupe A plus serré que jamais. Étrange étiquette que celle de pays-hôte d’une compétition. Parfois moteur, souvent inhibant, ce statut ne réussit pas aux Gabonais pour l’instant. Après une terne entrée en matière contre la Guinée-Bissau samedi 14 janvier (1-1), les Panthères ont récidivé mercredi, laissant deux points en route sur la pelouse du stade de l’Amitié (1-1 de nouveau). Face à une équipe burkinabè convaincante, les coéquipiers d’Aubameyang se sont même retrouvés menés dès la 23e minute, après une frappe sur la barre de PEA. Sur une chandelle...
(RFI 19/01/17)
Le Gabon et le Burkina Faso se séparent sur un match nul, 1-1, pour débuter cette deuxième journée du groupe A de la phase finale de la CAN Total 2017. Les deux équipes, qui s’étaient affrontées il y a deux ans, se partagent les points, ce qui permet à chacune des sélections de pouvoir encore croire à la qualification pour les quarts. ♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. De notre envoyé spécial à Libreville Le Stade de l’Amitié a accueilli le premier match de la deuxième journée entre les Panthères et les Etalons ce mercredi 18 janvier, sous une chaleur intense et un taux d’humidité élevé. Au bout du compte, les deux « ennemis »...
(RFI 18/01/17)
Au Gabon, les employés de Shell Gabon sont en grève. A l'origine, une décision du groupe anglo-néerlandais de quitter le Gabon après 56 ans de présence. Des pourparlers sont en cours avec d'éventuels repreneurs. Le personnel, qui craint d'éventuels licenciements, exige des indemnités conséquentes mais la direction ne cède pas. La situation est bloquée et le personnel menace de fermer les robinets. Ils sont environ 400. Tous étaient fiers de travailler pour Shell Gabon et la compagnie les traitaient comme des petits princes. La séparation est douloureuse. Les salariés boudent les indemnités proposées et la direction a quasiment rompu les pourparlers. Le personnel est entré en grève et a réduit la production de 22 500 barils par jour. Les pertes...
(Le Monde 18/01/17)
Dans une ambiance tendue, les Gabonais doivent l’emporter mercredi soir face au Burkina Faso. L’Egyptien El-Hadary est devenu le joueur le plus âgé de l’histoire de la Coupe d’Afrique des nations. Après trois jours sans football, la capitale gabonaise retrouve la compétition. A 17 heures, le stade de l’Amitié sino-gabonaise, à Libreville, accueillera le deuxième match du pays hôte face au Burkina Faso. Tenus en échec par la Guinée-Bissau samedi (1-1), les joueurs gabonais n’ont plus le droit à l’erreur. Les Panthères ne sont pas certains de pouvoir compter sur un public nombreux et enthousiaste. Les appels au boycottage des opposants au président Ali Bongo, réélu de manière contestée en août, semblent fonctionner. Et les autorités en sont réduites à...
(RFI 18/01/17)
Ce mercredi 18 janvier, le groupe A lance la deuxième journée de la phase finale de la CAN 2017. Le Gabon, pays hôte, va affronter le Burkina Faso, tandis que le Cameroun va jouer face à la surprise de la première journée, la Guinée-Bissau. Voici les enjeux. Le Stade de l’Amitié reçoit les deux premiers matches de la seconde journée de cette CAN 2017 qui se déroule au Gabon. Le groupe A, où toutes les sélections ont un point, est la poule la plus ouverte de ce début de CAN. Gabon-Burkina Faso, les retrouvailles Deux ans après leur dernière confrontation, le Gabon retrouve le Burkina Faso en phase finale de la Coupe d’Afrique des nations. Il y a deux ans,...
(RFI 18/01/17)
Le Gabon affronte, ce mercredi 18 janvier, le Burkina Faso au Stade de l’Amitié à Libreville, un match comptant pour la deuxième journée du groupe A de la phase finale de la CAN 2017. Les Panthères pourront compter sur un atout récemment arrivé au sein de l’effectif, l’attaquant Denis Bouanga, qui porte les couleurs gabonaises pour la première fois. Denis Bouanga, attaquant âgé de 22 ans, était la bonne pioche de José Antonio Camacho lors du match d’ouverture de la CAN 2017 face à la Guinée-Bissau, car le jeune joueur, né au Mans en France, a délivré une passe décisive pour Pierre-Emerick Aubameyang. Une ascension fulgurante pour l’avant-centre qui joue à Tours, en deuxième division française, car c’était sa toute...
(Jeune Afrique 17/01/17)
Cinq ans après son inauguration, la zone franche qui doit aider le pays à diversifier son économie est encore majoritairement consacrée à la transformation du bois. Elle tente de changer la donne. «Valeur ajoutée » et « diversification ». C’était le leitmotiv des officiels gabonais et des dirigeants du géant agro-industriel singapourien Olam lors de l’inauguration, le 9 septembre 2011, de la zone économique spéciale de Nkok, née de la reconversion de 1 100 ha de forêt à 30 km de Libreville. Cinq ans plus tard, chez Olam, actionnaire à 60 % de Gabon Special Economic Zone (GSEZ), qui développe cette zone franche, on défend un bilan positif. « Quatre-vingt-dix pour cent des espaces ont été vendus », se réjouit Jasveer...
(Jeune Afrique 17/01/17)
"Le contrat sera signé de manière imminente", a indiqué à Jeune Afrique un porte-parole de la filiale gabonaise du groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell, présente au Gabon depuis 1960, confirmant la revente de champs pétroliers pour un montant compris entre 600 millions et un milliard de dollars au géant américain du capital-investissement Carlyle. L’imminence de cette cession provoque l’inquiétude des 400 salariés de la filiale, qui ont menacé lundi de durcir une grève lancée le 12 janvier. Shell doit signer courant janvier un accord de vente de ses actifs au Gabon avec Carlyle, a indiqué une source à l’AFP. Une information dont Jeune Afrique a obtenu confirmation. Également candidat au rachat, le groupe français Perenco, spécialisé dans l’optimisation de la production...
(Jeune Afrique 17/01/17)
Depuis plusieurs éditions, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) ne respecte plus son calendrier originel. Les événements extérieurs au sport, voire le cours de l’Histoire, y sont pour beaucoup. En 2013, la Libye devait organiser la compétition footballistique phare du continent, mais la chute du régime du colonel Kadhafi avait empêché le pays de tenir ses engagements, et tout le monde avait dû prendre la direction de l’Afrique du Sud. Deux ans plus tard, le Maroc s’était désisté pour cause de virus Ebola, obligeant Issa Hayatou, le président de la Confédération africaine de football (CAF), à demander l’hospitalité à la Guinée équatoriale, de son ami Teodoro Obiang Nguema. Et l’instance, qui avait proposé à la Libye de se focaliser sur...
(Le Monde 16/01/17)
Ancien soutien du président Ali Bongo, l’opposante Laurence Ndong dresse un état des lieux sévère du pouvoir gabonais et regrette l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations dans son pays. Le 31 août à Libreville, un supporteur de l’opposant Jean Ping, candidat à l’élection présidentielle contre Ali Bongo, fait face aux policiers antiémeute. La 31e Coupe d’Afrique des nations (CAN) s’est ouverte au Gabon, samedi 14 janvier, avec le match d’ouverture à Libreville entre le pays hôte et la Guinée-Bissau (1-1). Dans un contexte politique tendu depuis la réélection controversée du président Ali Bongo...
(Le Monde 16/01/17)
Alors que la Côte d’Ivoire entre en compétition lundi contre le Togo, ce week-end, la cérémonie d’ouverture de la CAN, avec en vedette le rappeur Booba, nous a laissés sur notre faim et l’Algérie a été accrochée par le Zimbabwe. Par Anthony Hernandez Après Libreville et Franceville, c’est au tour d’Oyem dans le nord du Gabon, d’accueillir le groupe C de la 31e Coupe d’Afrique des nations. Oyem, 60 000 habitants et un stade de 20 000 habitants, qui a été inauguré lundi 9 janvier par le président Ali Bongo, mais… qui subissait encore des travaux deux jours avant les premiers matchs organisés sur cette pelouse. A 17 heures, les Eléphants de Côte d’Ivoire, tenants du titre et grands favoris,...
(Jeune Afrique 16/01/17)
L’Équato-Guinéen avait pris la tête d’une banque centrale en pleine déroute. Il la quitte sept ans plus tard, alors qu’elle est largement bénéficiaire. Pour Jeune Afrique, il dresse son bilan et évoque les chantiers à venir dans un contexte de crise économique généralisée. Il avait pris ses fonctions de gouverneur en 2010, en pleine tourmente. À l’époque, un scandale de détournement de fonds au bureau parisien de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), révélé par Jeune Afrique en 2009, ébranlait l’institution. Lucas Abaga Nchama avait alors pour objectif de réorganiser celle-ci et d’y rétablir la transparence et la confiance, le tout sous la supervision du FMI. Sept ans plus tard, cet Équato-Guinéen, formé en France et ancien secrétaire...
(Libération (ma) 16/01/17)
Le Gabon et le Cameroun ont raté leurs débuts dans la CAN-2017 en se faisant rejoindre par la Guinée-Bissau (1-1) et le Burkina Faso (1-1) lors du jour d'ouverture du tournoi gabonais, d'où une égalité parfaite dans le groupe A. Il fallait croire que le chiffre 1 était à l'honneur pour cette première journée de matches, avec un but marqué et un but encaissé pour chaque équipe, si bien que le statu quo absolu prévaut à l'issue des deux premiers matches disputés à Libreville. La désillusion la plus grande fut surtout pour les hôtes gabonais, qui ont encaissé l'égalisation du méconnu Marinho Soares de la tête dans le temps additionnel (90e+1).

Pages