Mardi 23 Mai 2017

Gabon

(Gabon Review 12/05/17)
Face au non respect des lois et règlements inhérents à la pratique de la médecine en République gabonaise, le ministère de la Santé a récemment ordonné la fermeture d’une trentaine de cabinets sanitaires. «Mieux vaut tard que jamais» ! Le gouvernement s’est enfin saisi de l’épineux problème des structures sanitaires ne répondant pas aux normes et réglementation de la pratique de la médecine en terre gabonaise. Pour un début, c’est une trentaine de cabinets médicaux qui ont fait les frais de cette rigueur de l’administration sanitaire. Ils ont été fermés, grâce à l’intervention des agents de la Direction générale des recherches (DGR) mobilisés par le ministère de la Santé publique et de la population. Cette opération fait suite aux recommandations...
(Agence Ecofin 12/05/17)
Le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (Ceeac), Ahmad Allam-Mi et le directeur général du Centre international des civilisations Bantus (Ciciba) Antoine Manda Tchebwa ont procédé à la signature, le 10 mai à Libreville, d'un accord devant régir la Coopération entre leurs deux institutions. « Ce document formalise notre volonté de mener des actions concertées et communes pour faire de la culture un levier de développement et un vecteur de paix dans nos espaces communautaires respectifs. Notamment dans les domaines du soutien aux opérateurs culturels, à la création et à la densification de bassins culturels », a déclaré Ahmad Allam-Mi. Pour Antoine Manda Tchebwa, la signature de cet accord marque la relance effective des activités...
(Le Point 11/05/17)
« Il était question de faire échouer Le Pen », a lancé, sourire aux lèvres, un employé de l'Institut français du Gabon, sous le couvert de l'anonymat. L'étudiante franco-gabonaise Dupont Biyoumba soutient également que la victoire d'Emmanuel Macron « est un vote contre l'idéologie nationaliste de Le Pen, dans une Europe en proie à de nombreuses difficultés ». « Je suis très heureuse. Le Pen est une petite Trump et sa politique migratoire...
(Infos Gabon 11/05/17)
L’examen des points de blocage au sein des différentes commissions et le réaménagement du calendrier de travail est à l’origine de ce report. La rencontre du bureau du dialogue politique tenue le mardi 9 mai 2017 au stade de l’amitié d’Angondjé s’est achevée par le réaménagement du calendrier de ces assises. Selon le nouveau calendrier, les travaux prendront plutôt fin le 25 mai prochain et non plus ce 10 mai 2017 comme initialement prévu. L’examen des points de blocage au sein des différentes commissions et le réaménagement du calendrier de travail sont à l’origine de ce report. «Les discussions se prolongent. Il faut du temps pour arriver au consensus», a déclaré Léontine Mebalet, porte-parole du bureau du dialogue politique. D’après...
(L'Union 11/05/17)
Si le cluster manganèse est en construction, comment anticiper la fluctuation défavorable des prix à l'horizon 2020 ? AVEC l'inauguration, le 8 mai 2017, de l'usine d'exploitation et de transformation de manganèse de la Nouvelle Gabon Mining SA - filiale indienne de la compagnie Coalsale Group -, le Gabon met progressivement en place son cluster manganèse au sud-est du Gabon. L'initiative est conforme aux directives de la Stratégie nationale d'industrialisation (SNI), conçue en 2013. Celle-ci préconise la création d'un pôle de compétitivité économique spécialisé pour l'industrie du manganèse, s'étalant de Moanda à Franceville. Ce bassin francevillien concentre l'essentiel de la répartition géographique des réserves de manganèse. Au niveau national, ce cluster devrait également rattacher à lui des pôles secondaires comme...
(Xinhua 11/05/17)
La clôture du dialogue national ouvert le 28 mars dernier pour réconcilier les Gabonais et refonder les institutions du pays mises à mal après la crise postelectorale issue du scrutin présidentiel d'août 2016, prend finalement fin le 25 mai au lieu du 10 mai comme initialement prévu, a annoncé mercredi le comité d'organisation. Ce report permettra aux participants de disposer de plus de temps pour poser sur la table les différents sujets qui bloquent les débats au sein de certaines commissions. Il s'agit notamment, de la refonte du processus électoral, du découpage électoral, de la reforme des institutions et de la révision de la constitution pour l'adapter aux recommandations issues du dialogue. Les travaux du dialogue national initié par Ali...
(Xinhua 11/05/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Secouée par une grave crise économique due à la chute continue des cours du pétrole en 2016, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) aura une mine moins grise cette année, les prévisions de reprise de croissance annoncées à l'issue du premier trimestre tendant à se confirmer, selon la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). "Les perspectives de croissance en 2018 et même en 2017 donnent des signes d'espoir que la situation se renforcera davantage", rapporte le gouverneur de la banque centrale régionale, Abbas Mahamat Tolli. Pour la deuxième fois depuis sa mise en place en 2014, le comité de stabilité financière en Afrique centrale s'est réuni mardi à Yaoundé, siège de la BEAC,...
(Agence Ecofin 11/05/17)
Examinant les dossiers inscrits à l’ordre du jour de la 2ème réunion du Comité de pilotage (COPIL) tenue le 6 mai dernier, et portant sur l’examen de la matrice des réformes, devant permettre à la zone Cémac de rétablir les équilibres macroéconomiques avec sérénité, les experts financiers de la sous-région ont, au nombre des mesures adoptées, invité les Etats de la CEMAC à établir les passeports CEMAC avant le 31 décembre 2017. Selon le COPIL, cette résolution s’inscrit dans le cadre des initiatives mises en œuvre en vue de garantir la libre circulation des personnes et des biens au sein de la communauté. Elle fait suite à cette volonté réitérée le 17 février 2017 à Djibloho, en Guinée-équatoriale, par les...
(L'Union 11/05/17)
Le nouveau président promet de donner un second souffle à la Fédération gabonaise de karaté-do et arts martiaux affinitaires (Fégakama). " BONNE route ". C'est par cette simple phrase que Me Paterne Dicka a félicité, samedi dernier, Gilles Ongondja Koumoué qui venait d'être élu président de la Fédération gabonaise de karaté-do et arts martiaux affinitaires (Fegakama). Me Dicka s'en va après neuf ans à la tête de cette instance et une assemblée générale élective un tantinet houleuse. Pour éviter que cette élection ne tourne à la foire d'empoigne, des gendarmes avaient été postés à l'entrée de la salle de réunion du ministère des Sports. Ils avaient reçu pour consigne de ne laisser passer que les personnes concernées par ce vote...
(Jeune Afrique 11/05/17)
Le Paris-SG a fait du recrutement du Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang une de ses priorités pour la saison prochaine. Le club français est prêt à débourser 70 millions d’euros pour racheter ses trois dernières années de contrat avec le Borussia Dortmund. Pour Gernot Rohr, l’ancien coach des Panthères, et Didier Ovono, son partenaire en sélection, PEA ferait un excellent choix en signant au PSG. Pierre-Emerick Aubameyang, lors de son départ de Saint-Étienne pour le Borussia Dortmund en juin 2013, n’avait pas exclu de revenir un jour en France, où il est né. Le capitaine des Panthères du Gabon (55 sélections, 23 buts) est depuis devenu un des meilleurs attaquants de la planète, ce qu’il confirme encore cette saison. PEA est le...
(AFP 10/05/17)
Initialement prévue mercredi, la fin du "dialogue politique" censé sortir le Gabon de sa crise post-électorale a été reportée de 15 jours, ont annoncé mercredi ses organisateurs dans un communiqué. "Initialement prévue ce 10 mai, cette clôture pourrait intervenir le 25 mai", indique le communiqué qui justifie ce nouveau délai par "la recherche du consensus sur des questions essentielles comme la réforme des institutions et le redécoupage électoral". Le "dialogue politique, inclusif et sans tabou" a été lancé le 28 mars par le président Ali Bongo Ondimba pour tenter de surmonter la crise née de sa réélection contestée à l'issue du scrutin à un tour du 27 août. Le gouvernement s'est félicité qu'une cinquantaine de partis politiques y participent. Ce...
(Jeune Afrique 10/05/17)
Mike Jocktane, le vice-président de l’Union nationale, a démissionné le jeudi 4 mai de ses fonctions au sein du principal parti d’opposition gabonais. La décision n’a surpris personne, tant le fossé s’était creusé entre la formation et son ex-numéro deux, qui se revendique de l’héritage de feu André Mba Obame. En conflit avec son président, Zacharie Myboto, Jocktane avait décidé de participer au dialogue national contre l’avis de ce dernier – et la position officielle du parti. Depuis, il préparait la création d’une autre formation, qui devrait être baptisée Le Gabon nouveau. Ne reste plus qu’à décider de la date de son lancement. l’Mike Jocktane compte sur le ralliement de plusieurs personnalités issues notamment de l’Union nationale, comme l’actuelle ministre...
(Gabon Review 10/05/17)
Télesphore Obame Ngomo digère mal la publication par RFI, de la lettre de félicitations de Jean Ping à Emmanuel Macron. Dans un post sur Facebook, ce 9 mai, il a ainsi plaidé pour le retrait du pays, de la fréquence du média français, accusé de «vouloir déstabiliser notre pays en méprisant ses institutions». «Le vrai débat est là : Faut-il dégager RFI de notre pays ?» C’est en ces termes que Télesphore Obame Ngomo a commencé son post publié sur la page Facebook du groupe satirico-politique, Infos Kinguélé, ce 9 mai. Ayant ardemment battu campagne pour Ali Bongo, le président du mouvement Honneur et Dignité digère mal la publication de la lettre de félicitations de Jean Ping à Emmanuel Macron...
(Gabon Review 10/05/17)
En dépit de quelques mésententes sur d’autres points, opposants et représentants de la majorité de la commission 2 se sont accordés sur la nécessité de revenir à une élection présidentielle à deux tours. Ils y sont presque. Opposants et représentants de la majorité prenant part aux travaux de la commission 2 traitant des réformes électorales sont en passe de trouver un accord sur le retour du second tour à l’élection présidentielle. «Il est possible que tout le monde tombe d’accord (sur la question). Ce n’est pas encore le cas, mais on s’achemine vers des élections à deux tours», a fait savoir Paul Biyoghé Mba, lundi 8 mai. Le co-président (majorité) de la commission s’est tout de même voulu prudent, en...
(Gabon Review 10/05/17)
L’opposant gabonais entend bien s’imposer au nouveau président français, qu’il considère déjà comme son homologue, bien que n’ayant pas encore prêté serment. Dans sa lettre de félicitations adressée, dimanche 7 mai, à Emmanuel Macron, Jean Ping a pris le soin de préciser qu’il écrivait au nouveau président français en sa qualité de «président élu de la République gabonaise». Il ne s’agissait donc pas d’une correspondance d’un président en fonction à son homologue, mais presque. D’autant que, sur RFI, le 8 mai, l’opposant gabonais l’a reconnu : «Je n’ai pas encore prêté serment. Je ne suis pas, effectivement, encore au pouvoir.» Pourtant, l’ancien président de la commission de l’Union africaine compte bien s’imposer au futur locataire de l’Elysée. «Je serai le...
(Agence Ecofin 10/05/17)
La ministre de l’Economie forestière du Gabon, Estelle Ondo a pris part à la 12ème session des Nations Unies sur les forêts, du 1er au 5 mai dernier, au siège des Nations Unies à New York (Etats-Unis), où elle a présenté les initiatives entreprises par le Gabon dans le secteur de la forêt. Le membre du gouvernement gabonais a fait savoir à l’assemblée que l’éradication de la pauvreté, la sécurité alimentaire et l’implication des femmes constituent les grands axes de la politique menée pas son pays dans ce secteur. Elle a ainsi indiqué les objectifs poursuivis par ces initiatives, qui visent à concilier la gestion durable des forêts et la lutte contre la pauvreté pour la sécurité alimentaire. Dans ce...
(Gabon Review 10/05/17)
A l’occasion de l’inauguration de la société Nouvelle Gabon Mining, le 8 mai 2017 à Biniomi, dans le Haut-Ogooué, le président gabonais est revenu avec Gabonreview sur l’intérêt de cette unité de production. Dans l’interview ci-après, Ali Bongo évoque également le partenariat public-privé, et même les échecs enregistrés avant l’aboutissement de ce projet. Gabonreview : Monsieur le président, vous venez d’inaugurer une autre usine de transformation de manganèse dans le Haut-Ogooué, que représente cet investissement ? Ali Bongo Ondimba: Je pense que tout le monde a maintenant bien compris que nous sommes dans l’accélération et la diversification de l’économie du Gabon. Nous voyons maintenant les projets lancés, il y a quelques années, qui arrivent à terme. Il y a un...
(Afrique sur 7 10/05/17)
Quelle fierté pour le Gabon de pouvoir inaugurer ce jour son usine de transformation du manganèse 100% gabonaise! En tout cas, c’est cette joie qu’exprimait le visage du Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba lorsqu’il s’empressait de couper le ruban pour accéder à l’usine en question. Une usine de transformation du manganèse 100% gabonaise inaugurée au Gabon Hier lundi 08 mai 2017, le Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba était très fier d’inaugurer son usine 100% gabonaise d’exploitation et de transformation de manganèse. Cette usine qui fait la fierté des Gabonais, mais aussi qui annonce un espoir pour les pays africains, est située à 15 km de Franceville, précisément à Biniomi. Entouré du Premier Ministre et du Gouvernement au grand...
(Gabon Review 10/05/17)
Le vice-Premier ministre en charge de l’Habitat a réitéré son engagement à voir clair dans les échecs de la Société nationale du logement social (SNLS) et la Société nationale immobilière (SNI). Dans une interview parue dans L’Union du 9 mai, Ben Moubamba a également adressé une pique à ses prédécesseurs, responsables selon lui de la crise actuel du logement. Excédé par les échecs des dirigeants de la Société nationale du logement social (SNLS) et la Société nationale immobilière (SNI), le vice-Premier ministre en charge de l’Urbanisme n’y est pas allé de main morte. Dans une interview parue dans L’Union du 9 mai, Ben Moubamba a été catégorique : «Il est inadmissible que certains directeurs généraux de sociétés en échec puissent...
(Agence Ecofin 10/05/17)
Le ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques, Guy Bertrand Mapangou, et l’ambassadeur de Russie au Gabon, Dmitry Kourakov, ont échangé sur le potentiel hydroélectrique du pays, en fin de semaine dernière. Le diplomate russe a informé que des entreprises de son pays sont intéressées par le marché gabonais d’énergie. En suggérant l’implantation au Gabon de la société RusHydro, spécialisée dans la construction et la gestion de centrales hydroélectriques depuis 1993, Dmitry Kourakov ouvre ainsi une nouvelle page dans la diversification des partenaires du Gabon dans ce secteur. D’après lui, le secteur hydroélectrique dispose de nombreux atouts dont peut bénéficier le Gabon, notamment en ce qui concerne la production des énergies renouvelables. RusHydro est reconnue de par le monde pour...

Pages

(Gabon Review 04/04/17)
Dans le cadre de la signature d’un accord-cadre de partenariat technique opérationnel entre la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) et le Congo, en matière d’assurance maladie universelle, le ministre Congolais du Travail et de la Sécurité sociale, Emile Ouosso séjourne à Libreville du 2 au 4 avril. Une délégation du ministère congolais du Travail et de la Sécurité sociale, conduite par le ministre Emile Ouosso, séjourne depuis le 2 avril à Libreville, pour s’inspirer du modèle de la CNAMGS dans la couverture maladie universelle. Elle s’est entretenue le 3 avril avec le directeur général de la CNAMGS, Michel Mboussou, et le ministre du Développement social et familial, de la Prévoyance sociale et de la Solidarité nationale,...
(Agence Gabonaise de Presse 04/04/17)
Le ministre de l’Economie forestière, de la Pêche et de l’Environnement, Estelle Ondo, a procédé, lundi à Libreville, à la remise officielle du nouveau manuel de procédure destiné au personnel dudit ministère. Le document a été remis à l’inspecteur général des services du ministère, Mme Esther Ntsame, au cours d’une cérémonie solennelle en présence de l’ensemble des agents de son département. Le guide, qui répondre à une exigence de gestion saine, comporte trois grands registres de procédures spécifiques à savoir : les procédures administratives et comptables, les procédures de délivrance pour l’obtention des actes et des procédures de contrôle. Se félicitant de la qualité des travaux de la commission chargée d’élaborer le document, Estelle Ondo a encouragé l’ensemble du personnel...
(Gabon Actu 04/04/17)
La célèbre chanteuse gabonaise, Annie Flore Batchiellilys fêtera ses 50 ans le 10 avril prochain par un spectacle inédit à l’Institut français du Gabon (IFG) à Libreville, annonce son équipe. Dinongue, « l’Entente », sera l’ordre du jour de cette célébration. Dinongue est un spectacle théâtral et musical écrit par Annie-Flore Batchiellilys et mis en scène par Michel Ndaot. Le 5 avril prochain, Annie-Flore Batchiellilys animera une conférence de presse pour présenter ce spectacle. Elle évoquera également son dernier album, « A l’angle de mon être » et son récent single « Mon amour Gabon ». Vivi Mapassa
(RFI 04/04/17)
Depuis 2013, l'Europe a interdit l'entrée sur son marché du bois non certifié FLET. Cet acronyme anglais signifie Application des réglementations forestières, gouvernance et échanges commerciaux. Le Gabon, qui est un des principaux producteurs de bois tropicaux du continent, négocie depuis mai 2011 un accord avec l'Union européenne pour obtenir cette certification. Car sans ce sésame, les exploitants souffrent.
(Autre média 03/04/17)
Après cinquante-cinq années de présence au Gabon, l’entreprise Shell a décidé de quitter le pays pour se recentrer sur ses activités les plus profitables. Les actifs du groupes passeront sous le contrôle de Assala Energy entre juin et juillet 2017. Tous les employés de Shell travailleront pour la nouvelle structure. Le montant de la transaction est de 587 millions de dollars, soit près de 356 milliards de Fcfa. Une page se tourne pour l’économie gabonaise. Le pays qui tire la majeure partie de ses revenus de l’exploitation d’hydrocarbures assiste au départ du géant Shell après plus d’un demi-siècle de développement dans le pays du perroquet gris. Par un communiqué de presse, le groupe anglo-néerlandais a annoncé une transaction de 587...
(Gabon Review 03/04/17)
Totalisant 51,25% des suffrages, le jeune homme de 28 ans a été porté à la tête du Conseil national de la jeunesse du Gabon (CNJG), à l’issue de l’assemblée générale élective organisée le 1er avril dernier à Libreville. Tête de liste de l’association Jeunesse Avenir, Stephen Ondias a été élu à la tête du Conseil national de la jeunesse du Gabon (CNJG), à l’issue de l’assemblée générale élective organisée le 1er avril à Libreville. Le nouveau président du CNJG a été élu à la majorité absolue, s’adjugeant 39 voix, soit 51,25% des suffrages. Derrière lui, sont arrivés, respectivement, Prince Destin Akweze de la Fédération catholique des mouvements de jeunesse (15 voix), Ivan Boris Mba Okey du Cercle de réflexion élite...
(RFI 03/04/17)
A l'occasion du festival Quais du Polar qui se déroule actuellement à Lyon, l'invité de RFI est l'écrivain gabonais Janis Otsiemi. Né en 1976 à Franceville, à cinq cents kilomètres de Libreville, la capitale du Gabon. Il se fait connaître en France en 2009 avec son premier texte, La vie est un sale boulot (éditions Jigal), couronné par le Prix du Roman gabonais en 2010. Depuis, il n’a de cesse d’écrire des polars, pour montrer et dénoncer la réalité de son pays. Il est l’auteur de La bouche qui mange ne parle pas, Le Chasseur de lucioles, African Tabloïd et Les Voleurs de sexe. Tous ces titres sont parus chez Jigal. Tu ne perds rien pour attendre est son premier...
(Gabonews 31/03/17)
A la veille du Dialogue national initié par le pouvoir gabonais en place, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies a délivré un message hier lundi 27 mars 2017. Cette déclaration fait suite à la situation de malaise et de mal être qui prévaut actuellement au Gabon. Le Chef de l’Unoca, dans sa déclaration, appelle à un dialogue inclusif et apaisé. « Au moment où le Gabon s’apprête à tenir à partir du 28 mars 2017 un dialogue national sur la situation du pays, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale, M. François Louncény Fall, exprime l’espoir que ce dialogue sera inclusif et apaisé. Le Représentant spécial a multiplié au cours des derniers...
(Agence Gabonaise de Presse 31/03/17)
Au cours d’un point de presse animé jeudi au stade d’Angondjé, lieu du déroulement du dialogue politique, les co-présidents des quatre panels de la phase citoyenne se sont félicités de la qualité des propositions conformes aux thématiques au premier jour des travaux. Devant les journalistes, les quatre coprésidents ont fait le résumé du déroulement des travaux par panel. Prenant la parole en premier, le co-président du premier panel qui traite des reformes des institutions et de la consolidation de l’Etat de droit démocratique, Dieudonné Eko Mvé a fait état du bon déroulement des travaux, assorti des propositions formulées par les différents participants. Pour sa part, le co-président du deuxième panel, axé sur les réformes de l’Etat, Gabriel Nzembi s’est félicité...
(Gabonews 31/03/17)
Les élèves du Lycée d’Oloumi ont manifesté mardi dernier à Libreville, pour contester la décision du gouvernement gabonais,celle de changer, en milieu d’année scolaire, les différents responsables d’établissements. Une situation qui a vu l’intervention des forces de l’ordre pour remettre les choses à l’endroit. C’est une marche contre la décision de changer certains responsables des établissements publics du Gabon, prise au dernier Conseil des ministres, qui a motivé les élèves du Lycée d’Oloumi, à manifester. Les élèves estiment anormale qu’une telle décision puisse se prendre en presque fin d’année. Pour eux, elle va davantage perturber le bon fonctionnement de l’établissement, déjà que l’année scolaire évolue en dents de scie. "Pendant les grèves, nous nous avons continué de faire cours, donc...
(Agence Gabonaise de Presse 31/03/17)
Un séminaire axé sur le respect et l’immunité des diplomates et organismes accrédités au Gabon, s’est ouvert, jeudi dans la commune d’Akanda, au nord de Libreville, à l’intention des agents des Forces de police nationale. Ouverte par le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique et de l’Hygiène publique, chargé de la décentralisation et du développement local, Lambert-Noël Matha, cette rencontre permettra aux agents de se donner une idée d’une représentation diplomatique et son statut. Le ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Pacôme Moubelet Boubeya a largement abordé le volet du respect des privilèges et immunité diplomatiques des personnels et organismes accrédités au Gabon. Il a rappelé le contenu des Conventions de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires adoptées...
(Agence Gabonaise de Presse 31/03/17)
Ted Stanley Obilingui Engangoye, gabonais de plus de 25 ans, et agent en service à la Sécurité Pénitentiaire, a tué par strangulation, dans la nuit de lundi à mardi, Flora Mounanga Louba, sa petite amie (21 ans), en voulant arracher de force le téléphone portable de cette dernière pour lire le message suspect qu’elle venait de recevoir. Selon une source familiale, les faits se sont produits au quartier derrière la prison, où le jeune homme, un agent en service à la garde pénitentiaire, vivait avec sa petite amie Flora, une lycéenne. Tout allait pourtant bien entre les deux, considérés par l’entourage comme des personnes amoureuses, sans problèmes particuliers, jusqu’à ce qu’un message reçu par la jeune demoiselle vienne tout changer...
(RFI 30/03/17)
Au Gabon, après la cérémonie d'ouverture du dialogue national mardi au palais présidentiel, les travaux ont véritablement commencé ce mercredi au niveau de la société civile. Plus de 900 participants issus des ONG, associations et syndicats, ont commencé des séances plénières pour apporter leurs propositions qui figureront dans le rapport final du dialogue. Cette première phase, dite citoyenne, prend fin le 6 avril. Les leaders politiques prendront le relai le 11 avril. Malgré le vacarme, Marie-Hélène Mbazogo, vice-présidente de l’association Les enfants des rues de la Fondation Makaya-Gabrielle, c'est-à-dire les enfants des pauvres, reste alerte. Elle est venue d'Oyem au nord du Gabon pour faire entendre la voix des Gabonais d'en bas : « Qu’on pense à ces enfants de...
(Gabon Review 30/03/17)
Excédés par les retards de paiements de salaires depuis bientôt 24 mois, le personnel de cet établissement sanitaire est en grève depuis le 9 mars dernier. Lassés des retards de paiement répétés depuis deux ans, le personnel de l’hôpital Albert Schweitzer a lancé, depuis le 9 mars dernier, un mouvement de grève pour cette situation. Une situation «pénalisante pour le corps médicale», de cet hôpital qui refuse de s’accoutumer à un paiement de salaire entre le 15 et 20 du mois. «Nous payons des maisons à la fin du mois, les études de nos enfants et autres. Seulement pour ces raisons-là, nous ne pouvons pas admettre le paiement en retard de nos salaires», a pesté un employé à l’hôpital du...
(Gabon Review 30/03/17)
Depuis le week-end dernier, le coût de la vie à Libreville et dans les localités environnantes a grimpé de quelques crans : les prix des produits dits de première nécessité ont augmenté, alors que rien ne le prévoyait. Il y a d’abord eu la hausse du prix du carburant. Pour la troisième fois en dix mois, le prix du litre de gas-oil, par exemple, est passé de 470 francs à 480 francs, puis à 495 francs, et, maintenant, depuis trois semaines, il est à 510 francs. Ni les responsables des services compétents du ministère du Pétrole et des Hydrocarbures, ni ceux de Total, d’Engen ou d’OilLybia, n’ont voulu en donner les raisons, ou tout au moins en expliquer les mécanismes...
(Gabon Review 30/03/17)
La décision de Florentin Moussavou, soutenue par le conseil des ministres du 27 mars dernier, de limoger une vingtaine de chefs d’établissement, semble avoir du plomb dans l’aile : au deuxième jour de la contestation de cette décision au Lycée Paul Emane Eyéghé, les élèves ont mis le feu aujourd’hui sur l’artère principale de cet établissement. Il y a le feu… Fridolin Mvé Messa, secrétaire général du Syndicat de l’Éducation nationale (Seena), avait prévenu : la décision du conseil des ministres de limoger des responsables de certains lycées et collèges est «un coup d’épée dans l’eau ; mieux, elle participera à l’intensification du front social». Il ne croyait donc pas si bien dire, mais là, le front social… c’est la...
(Gabon Eco 30/03/17)
Le Gabon par l’intermédiaire de son ministère de l’Agriculture vient d’annoncer la suspension des importations en provenance des fournisseurs impliquées dans le scandale de la viande avariée du Brésil. A l’exemple de bon nombre de pays, le Gabon vient à son tour d’interdire de manière provisoire, l’importation de viande en provenance du Brésil. La mesure qui surgit plus d’une semaine après que le scandale ait été déclenché au niveau international vise à minimiser les « risques non négligeables d’introduction directs et indirects de ces produits sur le territoire national ». A cet effet, le ministère de l’Agriculture annonce l’ouverture d’une enquête sanitaire générale menée par l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa) pour évaluer les risques liés à l’importation de ces...
(Autre média 30/03/17)
Pointer du doigt le Ministre de la Fonction publique, Jean-Marie Ogandaga, tout en l’accusant d’être au cœur d’un vaste détournement des bons de caisse ne serait qu’un jeu d’embrouille destiné à cacher le réseau des vrais fossoyeurs des deniers publics tapis dans l’ombre. Longtemps accusé d’être une administration moribonde et fantoche par le passé, le Ministère de la Fonction publique avec Jean-Marie Ogandaga à sa tête semble s’inscrire résolument dans une démarche de progrès visant à renforcer ses capacités et surtout à rationaliser la gestion des effectifs publics. C’est dans l’esprit et en prolongement de cette volonté de faire peau neuve qu’il a été procédé à la déconcentration de la Direction Générale de la Fonction Publique (DGFP) au travers de...
(RFI 27/03/17)
L'enquête dont fait l'objet en France la présidente de la Cour constitutionnelle du Gabon fait polémique. Selon des informations exclusives du «Canard enchaîné» et de RFI, Marie Madeleine Mborantsuo serait dans le viseur du Parquet financier depuis trois ans. Elle est soupçonnée notamment de détournements de fonds publics et blanchiment en bande organisée. L’opposition monte au créneau. Des sommes importantes ont été saisies en liquide en France ou sur des comptes bancaires à Monaco. L'opposition monte au créneau et voit dans cette affaire une preuve de la partialité de cette institution qui avait confirmé l'an dernier, la victoire contestée du président Ali Bongo. Il n'y a rien à attendre de la Cour constitutionnelle, explique à RFI Jean Gaspard Ntoutoume Ayi,...
(Gabon Actu 27/03/17)
L’élection du nouveau président du Conseil national de la jeunesse du Gabon (CNJG) aura lieu le 1er avril prochain, a appris Gabonactu.com de source proche du ministère de la Jeunesse et des sports. Dans la perspective de cette élection, la Commission ad ‘hoc chargée des opérations préalables à l’élection au bureau du Conseil National de la Jeunesse du Gabon (CNJG), a passé le témoin à la Commission électorale proprement dite. Cette dernière, présidée par le Secrétaire Général Adjoint 2 du Ministère de la Jeunesse et des Sports, Jean-Paul Tiri est donc chargée de toutes les opérations liées au scrutin, prévu samedi 1er avril 2017 à l’auditorium de la Chambre de Commerce, d’Agriculture et d’Industrie du Gabon. Lors de la réunion...

Pages

(Agence Ecofin 26/04/17)
La 7ème session extraordinaire du Conseil des ministres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) débute ce 25 avril 2017 à Libreville pour s’achever le 29 avril. Selon le communiqué du secrétariat général, l’ordre du jour porte sur la réforme institutionnelle. La réflexion sur la question est cours depuis novembre 2016. Période au cours de laquelle, le rapport provisoire de l’audit du cadre légal et réglementaire de l’institution communautaire avait été présenté, à Yaoundé (Cameroun) au Secrétaire général adjoint de la Ceeac, en charge des Programmes, budget, administration et ressources humaines, Tabu Abdallah Manirakiza. Au cours des assises de Yaoundé, les experts avaient indiqué qu'il s'agit de réviser des textes portant sur le traité instituant la Ceeac,...
(Agence Ecofin 26/04/17)
Au Gabon, Total a annoncé lundi, avoir fait une offre de 40 millions de dollars à son partenaire, le japonais Mitsubishi Petroleum Development Company (MPDC), pour acquérir les 50% de parts qu’il détient sur le permis offshore Baudroie-Mérou. Ceci s’inscrit dans le cadre de l’exercice de son droit de préemption, explique un communiqué de la filiale du groupe énergétique, relayé par Gabon Actu. Cette opération est soumise à l’approbation du gouvernement. « L’acquisition de ces 50% d’intérêts confirme le recentrage de Total Gabon sur ses actifs stratégiques en mer ainsi que notre engagement continu au Gabon. Elle permettra d’accroitre notre quote-part de production sur le permis de Baudroie-Mérou et de saisir des opportunités de développements additionnels.», a commenté Guy Maurice...
(Gabon Actu 26/04/17)
Plusieurs experts des onze Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) ont entamé mardi à Libreville une réflexion sur l’épineux dossier de création d’une zone de libre-échange au sein de la CEEAC, a appris Gabonactu.com L’aboutissement de ce dossier permettra de créer un marché commun dans les onze Etats de la zone et faciliter ainsi l’intégration régionale qui bat de l’aile. La CEEAC est à ce jour la dernière région d’Afrique où l’intégration est encore un rêve. Les populations sont soumises à l’obtention d’un visa pour aller d’un pays à un autre. Les barrières douanières bloquent la circulation des marchandises… Outre ce dossier, les experts planchent également sur le dossier de la réforme institutionnelle de...
(Gabon Review 26/04/17)
Si jusqu’ici la vie chère dans le pays est unanimement imputée aux seuls opérateurs portuaires, il semblerait que d’autres éléments entrent également en ligne de compte. Alors que nombre d’opérateurs économiques sont indexés comme responsables de la vie chère dans le pays, il apparaît opportun d’observer cette situation sous d’autres angles. Au-delà des accusations interposées sur les cause de ces hausse des prix de produits de première nécessité, en effet, d’aucuns soutiennent qu’il serait opportun de mener une analyse approfondie au niveau des mécanismes de l’offre et de la demande. Mais également, des salaires et des marges des intermédiaires, grossistes et détaillants. En effet, comment comprendre que la Banque mondiale soutient que l’inflation est maîtrisée au Gabon alors que, sur...
(Gabon Review 26/04/17)
La filiale gabonaise du Groupe Total a exercé son droit de préemption pour acquérir la totalité des intérêts sur le permis de Baudroie-Mérou, actuellement détenu par Mitsubishi Petroleum Development Company (MPDC). Si Total Gabon détient d’ores et déjà 50% d’intérêts sur ce permis, il a été annoncé, le lundi 24 avril, qu’elle souhaite en acquérir 100%, soit la totalité des intérêts sur Baudroie-Mérou. D’où l’exercice récent de son droit de préemption, alors que ledit permis est actuellement détenu (à moitié) par la japonaise Mitsubishi Petroleum Development Company (MPDC). Etablie à 40 millions de dollars, quoique soumise à l’approbation des autorités gabonaises, cette transaction est loin d’être anodine. Pour Guy Maurice, le président de Total Gabon, «cette acquisition confirme le recentrage...
(Agence Ecofin 26/04/17)
Le Gabon et la Côte d’Ivoire seront les invités d’honneur de la 5e édition de HUB Africa qui se déroulera les 4 et 5 mai prochains à Casablanca, a-t-on appris du comité d’organisation, au cours d’une conférence de presse organisée ce 24 avril 2017, par NGE Impact et Maroc Export. Placée sous le signe «L’entrepreneur, acteur de l’intégration africaine», le comité d’organisation dit attendre plus de 10 000 participants venus d’une vingtaine de pays d’Afrique et d’Europe. «Cet événement vise à apporter des choses nouvelles qui peuvent faire avancer les TPME et les startups», explique Zakaria Fahim, président fondateur de HUB Africa. En plus des conférences, des espaces d’exposition, des compétitions, le responsable a indiqué qu'une panoplie d’innovations sera au...
(Agence Gabonaise de Presse 26/04/17)
Dans le cadre du SITIC Africa 2017 de Tunis, le Salon international des technologies de l’information et de la communication, le ministre délégué auprès du ministre d’État, ministre de l’Economie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts, Jean Olivier Koumba Mboumba a signé avec le ministre tunisien des Technologies, de la Communication et de l’Economie numérique, Anouar Maarouf, vendredi à Tunis, un mémorandum d’entente dans le domaine de la poste, des technologies de l’information et de l’économie numérique. Ce mémorandum vise l’instauration d’un échange régulier d’informations, d’expériences et de compétences dans le domaine des services postaux, la promotion des échanges en matière de formation et de recherche et l’établissement d’un mécanisme de concertation pour harmoniser les positions...
(APA 26/04/17)
La Côte d'Ivoire et le Gabon seront les invités d’honneur de la cinquième édition de HUB Africa, première plateforme des investisseurs et entrepreneurs en Afrique, prévu les 4 et 5 mai prochain à Casablanca à l’initiative du Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export). Le choix de la côte d’Ivoire et du Gabon en tant qu’invités d’honneur de cette édition, organisée en partenariat avec NGE Impact sur le thème "L’entrepreneur, acteur de l’intégration africaine", intervient compte tenu de l’adhésion effective de ces deux pays au processus de développement du cadre entreprenariat et leurs efforts visant le soutien des petites et moyennes entreprises innovantes, capables de contribuer à la création de la richesse et des opportunités d’emploi notamment pour les...
(Afrique Expansion 25/04/17)
Le Gabon et l’Algérie viennent de parapher un accord de transport aérien, qui permet désormais aux compagnies aériennes Air Algérie et à Tassili Airlines de desservir le Gabon. Cet accord signé le 20 avril dernier dans la capitale gabonaise, par le directeur de l'aviation civile et de la météorologie au ministère des Travaux publics et des Transports, Smain Youcef Azizi, et le directeur général de l'aviation civile gabonaise, Dominique Oyinamono, concerne aussi bien le transport de passagers que le fret. Selon les termes de cet accord, il est par ailleurs indiqué qu’il permettra aux avions des deux compagnies nationales Air Algérie et Tassili Airlines de desservir le Gabon, sur la base de la réciprocité conformément à la législation en vigueur...
(Agence Ecofin 25/04/17)
La 7ème session extraordinaire du Conseil des ministres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) débute ce 25 avril 2017 à Libreville pour s’achever le 29 avril. Selon le communiqué du secrétariat général, l’ordre du jour porte sur la réforme institutionnelle. La réflexion sur la question est cours depuis novembre 2016. Période au cours de laquelle, le rapport provisoire de l’audit du cadre légal et réglementaire de l’institution communautaire avait été présenté, à Yaoundé (Cameroun) au Secrétaire général adjoint de la Ceeac, en charge des Programmes, budget, administration et ressources humaines, Tabu Abdallah Manirakiza. Au cours des assises de Yaoundé, les experts avaient indiqué qu'il s'agit de réviser des textes portant sur le traité instituant la Ceeac,...
(Financial Afrik 25/04/17)
Olam a généré en quatre ans la création de 10 922 emplois directs” Le groupe Olam est présent dans 70 pays. Quatre ans après son arrivée au Gabon, la multinationale du sud-est asiatique a créé 10 922 emplois directs et près de 20 000 emplois indirects dispatchés sur ses déférentes filiales. Son ambition est de participer à la création de richesses et d’emplois, poursuivre la croissance et faire passer le Gabon du stade d’importation à celui d’exportation pour l’ensemble de ses produits. Dans cet entretien accordé à Youcef Maallemi de Financial Afrik, Gagan Gupta, Président directeur général du groupe, décline sa stratégie. Pouvez-vous nous faire une présentation du Groupe OLAM, à travers ses faits marquants depuis sa création à ce...
(Le Monde 25/04/17)
Le directeur adjoint du département Afrique du Fonds monétaire international, Roger Nord, assure que les programmes sociaux des Etats pourront être préservés. C’était il y a quatre mois. Le 23 décembre 2016, les dirigeants des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), réunis en sommet à Yaoundé, au Cameroun, décidaient d’en appeler au soutien financier du Fonds monétaire international (FMI). La morosité ambiante ne laissait plus guère de choix aux économies de cette sous-région de la zone franc, ultra dépendantes de la rente pétrolière : dans le sillage de la chute des cours, leur croissance s’est effondrée, tout comme leurs recettes budgétaires, tandis que les déficits se sont creusés dangereusement. Le recours à l’institution de Bretton...
(Agence Ecofin 20/04/17)
Le ministre en charge des Travaux publics, Jean-Pierre Oyiba (photo) et le ministre délégué à l’Economie chargé de la prospective et de la programmation du développement, Noël Mboumba, ont signé, le 19 avril à Libreville, deux protocoles d’accord respectivement avec Altar Kilic représentant de Corpus Capital International Inc. (Turquie) et Abdelqader EI Zoubi pour le compte de Tanmu for Development and Asset Management (Jordanie). Ces représentants des consortiums d’entreprises turques...
(RFI 20/04/17)
Au Gabon, une épidémie de rougeole attaque depuis deux ans les enfants de 9 mois à 5 ans. Pour contrer cette maladie qui a déjà touché 24 des 52 districts sanitaires du pays, le gouvernement et l'OMS ont lancé hier mercredi une vaste campagne nationale de vaccination contre cette maladie virale, très contagieuse et très mortelle. Le vaccin protège mais attention, la piqûre fait un peu mal. Elle a patienté durant deux heures. Son fils d'un an est vacciné. Une injection à l'avant-bras et deux gouttes dans la bouche, les enfants se succèdent devant des infirmières dévouées. Celle-ci veille particulièrement sur le petit Marc, porté par sa mère. « Le bébé est atteint de la rougeole. Vous voyez, il a...
(Agence Ecofin 20/04/17)
Gabon Oil Company (GOC) et la compagnie pétrolière canadienne Touchstone Exploration « auraient conclu un accord d’investissement » pour la reprise du gisement pétrolier de Remboue, rapporte le site spécialisé Africa energy intelligence. La compagnie nationale d’hydrocarbures, qui a investi plus de 30 milliards de Fcfa entre 2004 et 2015 pour rentabiliser ce site, devrait toucher environ 30 millions de dollars pour cette opération. La société canadienne, active dans l’exploration pétrolière au Canada et à Trinidad-et-Tobago, « détiendra 80%» des parts sur Remboue selon le media. GOC conservera les 20% restants, bien que le projet soit « entièrement porté par l’investisseur canadien», qui espère atteindre plusieurs milliers de barils par jour. Le site qui a été abandonné en 2014, était...
(Agence Ecofin 20/04/17)
Le vice-Premier ministre en charge de l’Habitat et du logement, Bruno Ben Moubamba (photo), poursuit sa campagne d’explication du «Nouvel ordre urbanistique du Gabon ». Dans le cadre de sa mise en œuvre, la première phase concerne la construction de 12 villes entre Libreville, capitale du pays, et la ville de Lambaréné située à 230 kilomètres, dans le centre du pays. A travers le projet « La voie royale, tronçon Pk12-Lambaréné », le gouvernement veut donner une nouvelle physionomie aux zones reculées ainsi qu’aux coins périphériques des grandes villes. « Pour le gouvernement, l’impulsion de ce nouveau cap à suivre permettra la mise en place d’un nouvel ordre urbanistique qui vise à développer à terme, toutes les villes du Gabon...
(Agence Ecofin 19/04/17)
Le conseil d’administration de Total Gabon, confiant dans la solidité des fondamentaux de la Société, a décidé de proposer à l’assemblée générale ordinaire des actionnaires, convoquée le 19 mai 2017, la distribution d’un dividende de 4,5 dollars par action, soit 20,25 millions de dollars US (environ 12,15 milliards de FCFA) pour l’ensemble des actionnaires. Ce dividende, selon le conseil d’administration sera payable en euros (ou sa contre-valeur en francs CFA) sur la base du cours euro/dollar au jour de l’assemblée générale. Il faut dire que la distribution d’un dividende fait suite à un résultat positif obtenu par la filiale gabonaise du génat pétrolier français Total au cours de l’exercice 2016. Car malgré un chiffre d’affaires en retrait de 11%, le...
(Agence Ecofin 19/04/17)
Après avoir annoncé l’augmentation de sa production sur un exercice, de 1000 à 1300 barils/jour, le directeur général de la société nationale des hydrocarbures du Gabon, Arnaud Engandji (photo), annonce la mise en route de plusieurs projets d’exploitation de gaz sur le site Mboumba. D’après le directeur général, la compagnie envisage de se faire accompagner dans ce projet par un partenaire technique capable de transmettre de l’expertise technique à son personnel, et de suivre financièrement ses ambitions. « Nous envisageons de faire venir un partenaire technique qui pourrait nous accompagner dans les opérations sur le site, de façon à bénéficier d’une expertise, mais également d’un niveau de financement beaucoup plus important.», indique le directeur général. Ces « orientations pour l’avenir...
(Infos Gabon 19/04/17)
Le vice-Premier ministre en charge de l’Urbanisme a récemment présenté à Nkok les contours de ce projet visant à moderniser toutes les communes du pays. Bruno Ben Moubamba a entretenu la presse vendredi dernier à Nkok sur le nouvel ordre urbanistique en cours d’implémentation au Gabon. Au cours de cet échange avec les hommes des médias, le vice-Premier ministre en charge de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement a expliqué les contours de ce projet qui se met progressivement en place et qui permettra d’élaborer des plans sommaires d’aménagement destinés à moderniser toutes les villes du Gabon. Bruno Ben Moubamba, qui était accompagné pour la circonstance des responsables de la Zone économique à régime privilégié (Zerp) de Nkok, ceux...
(Gabon Actu 19/04/17)
Une délégation gabonaise prend part à la 12e édition du Salon international de l’agriculture qui s’est ouvert ce mardi à Meknès (Maroc). La 12e édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) s’est ouvert ce mardi 18 avril et ce jusqu’au 28 avril prochain dans la ville de Meknès. Placé sous le thème : «Agrobusiness et chaînes de valeur agricoles durables», ce rendez-vous agricole a été précédé lundi par les 9e assises nationales de l’agriculture organisées à Meknès qui avaient pour thème : «Agriculture et sécurité alimentaire au fil de l’eau». Le Gabon, pays agricole par excellence, est bel et bien présent au 12e SIAM avec une importante délégation conduite par la ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture,...

Pages

(Autre média 21/01/17)
Alors qu’une folle rumeur autour des possibles tractations de coulisses entreprises par les autorités gabonaises afin de faire passer le Gabon au second tour enfle ici à Libreville, l’ambassadeur itinérant, interrogé sur la question ce matin, met en garde les éventuels auteurs d’un tel deal. Stress au summum ! Pression maximale sur les Panthères. Ce dimanche à 20h, le Gabon affronte le Cameroun pour son troisième match de la compétition. Une Can organisée à domicile loin d’être de tout repos. Aux problèmes d’instabilité politique et d’organisation, sont venus s’ajouter des contretemps d’ordre sportif. Problème avec le sélectionneur national, préparation tronquée, joueurs en manque de rythme… Tant de tracas qui ont eu raison des Panthères pour le match d’ouverture puis un...
(AFP 19/01/17)
Que serait la CAN-2017 sans le pays organisateur ? Une série de matches dans des stades vides. C'est avec cette pression marketing additionnelle sur les épaules que le Gabon a joué le tout pour le tout jeudi, n'obtenant à l'arrivée qu'un deuxième nul contre le Burkina Faso (1-1). Seul à la pointe de l'attaque gabonaise dans ce match rugueux, Pierre-Emerick Aubameyang a passé une bonne partie de la première mi-temps entouré des deux défenseurs burkinabé chargés de sa surveillance rapprochée. Comme samedi contre la Guinée-Bissau, le stade se remplissait encore au coup d'envoi.
(AFP 19/01/17)
Le Cameroun a pris une option sur la qualification en battant au forceps la Guinée-Bissau (2-1) pour aborder le choc contre le Gabon avec plus de sérénité que le pays-hôte, qui a encore échoué à lancer son tournoi contre le Burkina Faso (1-1), mercredi à Libreville. Revoilà le "Gabon Pression Football Club" que le sélectionneur José Antonio Camacho, agacé, avait dénoncé à la veille de la rencontre! En se montrant encore incapables de gagner, les Panthères ont ranimé le spectre d'une élimination prématurée dès la phase de poules, ce qui serait une première depuis la Tunisie en 1994 pour un pays-hôte. Ils se sont fait une belle frayeur quand, contre le cours du jeu, le Burkina Faso a ouvert le...
(RFI 19/01/17)
Le Burkina Faso et le Gabon se sont quittés sur un nul, 1-1, lors du premier match comptant pour la deuxième journée du Groupe A, tandis que dans l’autre rencontre, le Cameroun a battu la Guinée-Bissau sur le score de 2-1. RFI a recueilli les réactions des protagonistes de ces deux duels. ♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. De notre envoyé spécial à Libreville Le groupe A est toujours aussi ouvert après la deuxième journée. Au classement, le Cameroun mène la danse avec quatre points, deux longueurs devant le Gabon et le Burkina Faso, tandis que la Guinée-Bissau ferme la marche avec une seule unité. Gabon 1-1 Burkina Faso En zone mixte, les joueurs burkinabè...
(Jeune Afrique 19/01/17)
Les Panthères ont encore une fois montré leurs limites mercredi face au Burkina Faso, concédant un match nul (1-1) qui n'arrange personne. Les deux équipes comptent chacune deux points dans un groupe A plus serré que jamais. Étrange étiquette que celle de pays-hôte d’une compétition. Parfois moteur, souvent inhibant, ce statut ne réussit pas aux Gabonais pour l’instant. Après une terne entrée en matière contre la Guinée-Bissau samedi 14 janvier (1-1), les Panthères ont récidivé mercredi, laissant deux points en route sur la pelouse du stade de l’Amitié (1-1 de nouveau). Face à une équipe burkinabè convaincante, les coéquipiers d’Aubameyang se sont même retrouvés menés dès la 23e minute, après une frappe sur la barre de PEA. Sur une chandelle...
(RFI 19/01/17)
Le Gabon et le Burkina Faso se séparent sur un match nul, 1-1, pour débuter cette deuxième journée du groupe A de la phase finale de la CAN Total 2017. Les deux équipes, qui s’étaient affrontées il y a deux ans, se partagent les points, ce qui permet à chacune des sélections de pouvoir encore croire à la qualification pour les quarts. ♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. De notre envoyé spécial à Libreville Le Stade de l’Amitié a accueilli le premier match de la deuxième journée entre les Panthères et les Etalons ce mercredi 18 janvier, sous une chaleur intense et un taux d’humidité élevé. Au bout du compte, les deux « ennemis »...
(Le Monde 18/01/17)
Dans une ambiance tendue, les Gabonais doivent l’emporter mercredi soir face au Burkina Faso. L’Egyptien El-Hadary est devenu le joueur le plus âgé de l’histoire de la Coupe d’Afrique des nations. Après trois jours sans football, la capitale gabonaise retrouve la compétition. A 17 heures, le stade de l’Amitié sino-gabonaise, à Libreville, accueillera le deuxième match du pays hôte face au Burkina Faso. Tenus en échec par la Guinée-Bissau samedi (1-1), les joueurs gabonais n’ont plus le droit à l’erreur. Les Panthères ne sont pas certains de pouvoir compter sur un public nombreux et enthousiaste. Les appels au boycottage des opposants au président Ali Bongo, réélu de manière contestée en août, semblent fonctionner. Et les autorités en sont réduites à...
(RFI 18/01/17)
Ce mercredi 18 janvier, le groupe A lance la deuxième journée de la phase finale de la CAN 2017. Le Gabon, pays hôte, va affronter le Burkina Faso, tandis que le Cameroun va jouer face à la surprise de la première journée, la Guinée-Bissau. Voici les enjeux. Le Stade de l’Amitié reçoit les deux premiers matches de la seconde journée de cette CAN 2017 qui se déroule au Gabon. Le groupe A, où toutes les sélections ont un point, est la poule la plus ouverte de ce début de CAN. Gabon-Burkina Faso, les retrouvailles Deux ans après leur dernière confrontation, le Gabon retrouve le Burkina Faso en phase finale de la Coupe d’Afrique des nations. Il y a deux ans,...
(RFI 18/01/17)
Le Gabon affronte, ce mercredi 18 janvier, le Burkina Faso au Stade de l’Amitié à Libreville, un match comptant pour la deuxième journée du groupe A de la phase finale de la CAN 2017. Les Panthères pourront compter sur un atout récemment arrivé au sein de l’effectif, l’attaquant Denis Bouanga, qui porte les couleurs gabonaises pour la première fois. Denis Bouanga, attaquant âgé de 22 ans, était la bonne pioche de José Antonio Camacho lors du match d’ouverture de la CAN 2017 face à la Guinée-Bissau, car le jeune joueur, né au Mans en France, a délivré une passe décisive pour Pierre-Emerick Aubameyang. Une ascension fulgurante pour l’avant-centre qui joue à Tours, en deuxième division française, car c’était sa toute...
(Gabon Review 18/01/17)
Les Etalons du Burkina-Faso qui ont imposé un nul aux Lions indomptables du Cameroun croient en leur qualification pour le second tour. Dans cet entretien, leur capitaine, Charles Kaboré, assure que les jeux restent ouverts dans ce groupe et que son équipe, opposée au Gabon le 18 janvier prochain, fera tout pour se qualifier. Gabonreview : Vous avez arrachez un nul face aux Lions indomptables du Cameroun. Quel est votre sentiment? Charles Kaboré : Je dirai que ce match était un bon match. Un match ouvert pour les deux formations. Le Cameroun est une très bonne équipe et je pense qu’avoir réussi à revenir au score est quelque chose de bien pour nous. Ça fait qu’on n’a pas perdu ce...
(Agence Gabonaise de Presse 17/01/17)
Une équipe d’experts réunissant les meilleurs journalistes sportifs et consultants du groupe CANAL + (diffuseur officiel de la compétition) séjourne actuellement dans la capitale gabonaise, dans le cadre de la retransmission en direct de tous les matchs de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Total 2017. C’est au cours d’une conférence de presse animée vendredi dernier, dans un espace récréatif de la place, par Mamadou Mbengue, Directeur général de CANAL + Gabon, que tout le dispositif éditorial et technique composé de Robert Brazza, Aboubacry Ba, Vincent Radureau, Romain Grimaud, Philippe Doucet, Habib Beye, Patrick Mboma, Kaba Diawara, José-Pierre Fanfan et Diomasy Kamara, lequel devra couvrir l’ensemble de la compétition, a été présenté à la presse locale et au public gabonais...
(AFP 17/01/17)
Ce n'est que leur deuxième match dans cette CAN-2017, mais le Gabon et le Cameroun doivent se ressaisir mercredi à Libreville face au Burkina Faso et à la Guinée-Bissau, après leurs débuts décevants. Malgré un but de leur vedette Pierre-Emerick Aubameyang, les Gabonais, hôtes du tournoi et annoncés comme favoris, ont calé samedi contre les Bissau-Guinéens (1-1), l'adversaire supposé le plus faible de cette poule A. "Nous avons les mêmes chances de nous qualifier que si nous avions gagné", a voulu temporiser l'entraîneur espagnol José Antonio Camacho, fraîchement nommé à la tête des Panthères, au mois de novembre. Mais lui et les siens savent très bien qu'ils jouent déjà le tout pour le tout face au Burkina Faso, finaliste de...
(Jeune Afrique 17/01/17)
Depuis plusieurs éditions, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) ne respecte plus son calendrier originel. Les événements extérieurs au sport, voire le cours de l’Histoire, y sont pour beaucoup. En 2013, la Libye devait organiser la compétition footballistique phare du continent, mais la chute du régime du colonel Kadhafi avait empêché le pays de tenir ses engagements, et tout le monde avait dû prendre la direction de l’Afrique du Sud. Deux ans plus tard, le Maroc s’était désisté pour cause de virus Ebola, obligeant Issa Hayatou, le président de la Confédération africaine de football (CAF), à demander l’hospitalité à la Guinée équatoriale, de son ami Teodoro Obiang Nguema. Et l’instance, qui avait proposé à la Libye de se focaliser sur...
(APA 17/01/17)
La 1ère journée de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) sera clôturée ce mardi avec les deux matches du groupe D opposant d’une part, le Ghana à l’Ouganda, et le Mali à l’Egypte, d’autre part. Vice-champion d’Afrique, le Ghana part avec la faveur des pronostics face à l’Ouganda. Il s’agit de retrouvailles entre deux pays qui se connaissent pour s’être déjà affrontés, il y a trois mois, en éliminatoires du Mondial. A l’occasion, les «Cranes» avaient ramené un prometteur match nul (0-0) de leur déplacement chez les «Black Stars». Avec un effectif ayant connu peu de changements et toujours amené par Gyan Asamoah et Andre Ayew, ces derniers ont à cœur de réussir leurs débuts. De...
(Le Monde 16/01/17)
Ancien soutien du président Ali Bongo, l’opposante Laurence Ndong dresse un état des lieux sévère du pouvoir gabonais et regrette l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations dans son pays. Le 31 août à Libreville, un supporteur de l’opposant Jean Ping, candidat à l’élection présidentielle contre Ali Bongo, fait face aux policiers antiémeute. La 31e Coupe d’Afrique des nations (CAN) s’est ouverte au Gabon, samedi 14 janvier, avec le match d’ouverture à Libreville entre le pays hôte et la Guinée-Bissau (1-1). Dans un contexte politique tendu depuis la réélection controversée du président Ali Bongo...
(Le Monde 16/01/17)
Alors que la Côte d’Ivoire entre en compétition lundi contre le Togo, ce week-end, la cérémonie d’ouverture de la CAN, avec en vedette le rappeur Booba, nous a laissés sur notre faim et l’Algérie a été accrochée par le Zimbabwe. Par Anthony Hernandez Après Libreville et Franceville, c’est au tour d’Oyem dans le nord du Gabon, d’accueillir le groupe C de la 31e Coupe d’Afrique des nations. Oyem, 60 000 habitants et un stade de 20 000 habitants, qui a été inauguré lundi 9 janvier par le président Ali Bongo, mais… qui subissait encore des travaux deux jours avant les premiers matchs organisés sur cette pelouse. A 17 heures, les Eléphants de Côte d’Ivoire, tenants du titre et grands favoris,...
(Libération (ma) 16/01/17)
Le Gabon et le Cameroun ont raté leurs débuts dans la CAN-2017 en se faisant rejoindre par la Guinée-Bissau (1-1) et le Burkina Faso (1-1) lors du jour d'ouverture du tournoi gabonais, d'où une égalité parfaite dans le groupe A. Il fallait croire que le chiffre 1 était à l'honneur pour cette première journée de matches, avec un but marqué et un but encaissé pour chaque équipe, si bien que le statu quo absolu prévaut à l'issue des deux premiers matches disputés à Libreville. La désillusion la plus grande fut surtout pour les hôtes gabonais, qui ont encaissé l'égalisation du méconnu Marinho Soares de la tête dans le temps additionnel (90e+1).
(APA 16/01/17)
APA-Libreville (Gabon) - La Guinée-Bissau, pour sa première participation à une CAN, a tenu en échec le pays hôte de la compétition, le Gabon, par un nul de 1 but partout, samedi au stade de l'Amitié à Libreville, en match d'ouverture. Les Pantthères du Gabon ont inscrit leur but à la 52è minute du jeu par Pierre-Emerick Aubameyang, avant que Juary Soares (90è) n'égalise pour les "jurtus" de Guinée Bissau. Après ce nul, le Gabon et la Guinée-Bissau se partagent provisoirement la tête du groupe A avec 1 point, en attendant le match qui opposera, dans la soirée, le Burkina Faso aux Lions indomptables du Cameroun.
(AFP 14/01/17)
Emmené par sa vedette Pierre-Emerick Aubameyang, le Gabon va lancer "sa" Coupe d'Afrique des nations en affrontant la Guinée-Bissau samedi à 17h00 à Libreville. Une contreperformance serait une énorme désillusion. La Guinée-Bissau est, en effet, considérée comme l'adversaire le plus modeste de ce groupe A, derrière le Cameroun et le Burkina Faso qui joueront à 20h00. Certes, au classement Fifa, les Bissau-Guinéens font mieux que les Gabonais (68e contre 108e). Mais les Panthères gabonaises ont dans leurs rangs l'un des plus impressionnants joueurs au monde, Aubameyang, 27 ans..
(RFI 14/01/17)
Le Gabon va organiser sa première Coupe d’Afrique des nations comme seul pays hôte, après celle en collaboration avec la Guinée équatoriale en 2012. Pour l'épreuve de cette année, les Panthères auront pour entraîneur, l’Espagnol José Antonio Camacho, qui est arrivé le 2 décembre 2016. Un pari pour les Gabonais, car José Antonio Camacho n’a jamais entraîné une équipe africaine. Un mois pour préparer une Coupe d’Afrique des nations à domicile, voici le pari qu’a eu l’entraîneur espagnol des Panthères, José Antonio Camacho. Pourtant le technicien, qui est passé par le Real Madrid en Espagne, Benfica au Portugal, ou encore par la sélection espagnole et la chinoise, ne se montre guère impressionné et disputera cette CAN comme un Euro. José...

Pages

(Gabon Actu 21/07/15)
La directrice de 3MJ Consulting, Josiane Maténé, organisatrice de la 2ème édition des « Samba professionnels » a annoncé récemment dans un point de presse que le manager sportif, Pape Diouf et l’animateur, promoteur de la télévision culturelle câblée Ubinews, participeront activement à ce séminaire de formation qui se déroulera du 27 au 28 juillet prochain dont le but visé est celui d’aider les jeunes gabonais à extérioriser leurs talents professionnels. « Ils seront là comme l’année dernière », a annoncé Mme Maténé qui a indiqué par ailleurs que journaliste français, Harry Roselmack a été choisi comme parrain de cette deuxième édition. Le footballeur ivoirien, Didier Drogba était le parrain de la précédente édition. Les Sambas professionnels constituent un séminaire...
(Gabon Review 25/06/15)
En prélude au verdict final du concours littéraire «À vos plumes», lancé en mars dernier, Solange Andagui Bongo Ayouma a tenu à présenter cette entité qui œuvre pour la promotion des belles lettres au Gabon. A la faveur d’un déjeuner de presse organisé le 23 juin courant dans ses locaux au 1er arrondissement de Libreville, Solange Andagui Bongo Ayouma a présenté les Editions Amaya. Elle est revenue sur les différentes activités de sa structure depuis sa création en 2007, ainsi que les objectifs qu’elle se fixe. Si elle a reconnu que «les maisons d’édition sont encore peu nombreuses au Gabon» et qu’«éditer dans le pays est une véritable gageure, compte tenu du déficit en personnel dans les métiers du livre»,...
(Gabon Eco 25/06/15)
A l’instar de plusieurs pays à travers le monde, la fête de la musique n’est pas passée inaperçue au Gabon. Les autorités ont mis les petits plats dans les grands pour que cette fête soit digne d'une célébration à la gabonaise. On peut légitimement penser que les organisateurs n'ont pas lésiné sur les moyens vue la logistique et les artistes mobilisés pour la circonstance La fête de la musique qui a été célébrée le samedi 20 et dimanche 21 juin a connu un franc succès populaire avec une profusion d’artistes qui se sont déployés sur plusieurs scènes à travers le Gabon. Cependant les dépenses liées à l’organisation de cette manifestation s'évalueraient à plusieurs millions de francs CFA. Si l'évènement a...
(Infos Plus Gabon 23/06/15)
La ville de Port-Gentil, 150 000 habitants, a abrité du 19 au 21 juin son principal et incontournable festival dénommé Mandji Culture. La mobilisation des artistes et de la population a été au rendez-vous lors de cette seconde édition du Festival organisé à la Foire Municipale de la capitale économique. Outre la foire, les animations ont également gagné pour la première fois les principales places de la cité afin de faire éclater la manifestation vers les quartiers à proximité des populations. Résolue à soutenir le développement des activités culturels au Gabon, la compagnie pétrolière Addax Petroleum Oil & Gas Gabon continue de jouer un rôle central et enviable dans la « cristallisation » du Festival de Port-Gentil afin de doter...
(Gabon Actu 22/06/15)
Le ministre de la culture et des arts, Rufin Martial Moussavou à présidé vendredi soir la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition du festival mandji culture organisé conjointement par la compagnie pétrolière Addax Petroleum et la maire de Port Gentil. Durant tout le Week end, les portgentillais vont sortir tous leurs instruments culturels pour s’offrir des moments agréables et de réjouissance. Selon le programme officiel, le festival sera marqué par des danses traditionnelles, une large exposition vente d’oeuvres d’art et d’autres prestations scéniques. « Mandji culture nous apparaît désormais un rendez vous qui compte comme un moment incontournable des manifestations culturelles de la ville de port Gentil », à déclaré l’administrateur général adjoint d’Addax Petroleum, Roger Mavoungou Sickout. « La...
(Gabon Review 20/06/15)
L’annonce des réformes et leur mise en place semblent prendre beaucoup de temps, notamment dans le secteur de la Communication. Alors que le gouvernement avait annoncé en 2010 la création de deux entités publiques distinctes, Gabon Télévision et Radio Gabon, à ce jour les deux chaînes publiques de radio-télévision (RTG1 et RTG2) n’ont pas été dissoutes. La présence d’une juriste à la tête du ministère de la Communication n’y a rien changé. Y aurait-il une volonté inavouée de maintenir en vie la RTG2 ? C’était une réforme courageuse lancée par René Ndemezo’Obiang, puis reprise par Laure-Olga Gondjout, Paul Ndong Nguéma et Blaise Louembet. Elle devait consacrer la création de Gabon Télévision, Radio Gabon et Télédiffusion du Gabon, et mettre fin...
(Afrik.com 06/06/15)
Le styliste sénégalais Aliou Ndiaye, établi au Gabon depuis plus d’une décennie, a présenté au public librevillois, ce vendredi, sa collection Arc-en-ciel, au cours d’un déifié de mode organisé à l’hôtel Soleina d’Angondjé, au nord de Libreville. L’annonce a été faite ce jeudi lors d’une conférence de presse. A Libreville, Le styliste sénégalais, Aliou Ndiaye présente ce vendredi 5 juin 2015, à l’hôtel Soleina, au nord de Libreville, sa collection Arc-en-ciel. Il s’agit de la première sortie officielle du styliste qui vise à présenter au public ses créations. « L’objectif de ce défilé est de faire découvrir mes création au grand public. Je suis resté dans l’ombre longtemps bien que j’ai déjà de la clientèle. Mais à travers ce défilé,...
(Ogooue Infos 18/05/15)
Les membres du comité d’organisation du concours de beauté Miss Gabon et les différents sponsors ont procédé ce 15 mai 2015 à la remise de lots aux lauréates de la 14é édition. La lauréate de l’édition 2015 sacrée le 26 avril dernier a reçu de nombreux cadeaux dont un véhicule de marque Hyunday IX 35, une bourse d’études de 25 millions de francs CFA, .un abonnement d'un an dans une salle de fitness, un téléphone portable dernière génération avec un crédit mensuel de 100 000 FCFA,1 kit d'appareils électroménager et un salaire mensuel de 300 000 FCFA. Les 5 dauphines ont reçu également de nombreux lots et des espèces sonnantes et trébuchantes.
(Gabon Review 06/05/15)
La structure 3MJ Consulting annonce l’ouverture des inscriptions à ce rendez-vous de formation et d’échanges d’expériences pour le 11 mai courant. Parrainé par le footballeur ivoirien Didier Drogba et animé par des pointures internationales du marketing, du journalisme et de l’audiovisuel, à l’instar de Pape Diouf, les «Sambas professionnels», tenus à Libreville du 28 juillet au 2 août 2014, ont connu un franc succès. Pour la 2e édition de ce séminaire de formation et d’échange d’expériences, prévu pour le mois de juillet prochain, 3MJ, structure initiatrice du projet, annonce le journaliste-animateur de télévision et écrivain français Harry Roselmack comme parrain. Si la précédente édition a réuni plusieurs dizaines de jeunes et de nombreux professionnels autour de panels axés sur «le...
(Ogooue Infos 28/04/15)
Reine Ngotala, a été sacrée reine de la beauté gabonaise ce 26 avril 2015, à l’issue du concours de beauté Miss Gabon, face à 17 concurrentes. Agée de 18 ans, originaire de la province de la Nyanga et étudiante en Bachelor 1 Economie Pétrolière, Reine Ngotala a été élue dimanche à l’unanimité Miss Gabon 2015. Elle s’est imposée dans le top 12 et le top 6, avant de prendre la couronne devant ses concurrentes. La nouvelle ambassadrice de la beauté gabonaise qui représentera le du Gabon sur la scène internationale a déclaré vouloir consacrer son mandat à la réalisation des projets socioéconomiques. Son prédécesseur, Magalie Nguema s’était investie dans la lutte contre la peste. Mbou Giovanna Cabrelle
(Gabon Review 23/04/15)
A travers un double recueil de poèmes, le poète renvoie une réalité imagée et raffinée des malheurs des peuples africains et les nombreux espoirs qu’ils portent en eux. Meurtri par les conflits et les inégalités, le continent africain souffre continuellement. Ses habitants, inquiets pour son avenir, oscillent entre quête de bonheur et espoirs déçus. Cette aspiration au mieux-être fait naître, dans les cœurs, de vifs désirs qui peinent pourtant à prendre corps. Pour les y aider, Jean-René Maffo décide de leur offrir la puissance des mots. Sa poésie à fleur de peau crie la révolte et l’injustice, chante l’entente et l’amour. Elle exhorte, avec douceur, les hommes à s’unir dans la méditation pour ensuite mieux panser les blessures de leur...
(Jeune Afrique 17/04/15)
Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap Vert au Cameroun, au Gabon, au Congo en RDC et au Rwanda, pays dont son père est originaire et où il se rend pour la première fois de sa vie. Préparez-vous, Stromae débarque bientôt en Afrique, peut-être à côté de chez vous. Le chanteur belge d'origine rwandaise a annoncé vendredi 17 avril avril sur sa page Facebook les dates de sa tournée sur le continent. Fils d'un père rwandais et d'une mère flamande, Stromae se rendra à Dakar, Praia (Cap Vert), Douala, Abidjan les 13, 16, 19 et 23 mais, puis à Libreville, Brazzaville, Kinshasa et...
(Gabon Review 15/04/15)
Le week-end écoulé à Ndjamena au Tchad, Miss Gabon 2014 a été élue reine de la beauté de la zone Afrique centrale. C’était à la faveur de la première édition de ce concours. Après sa performance au concours Miss supranational en décembre 2014 en Pologne, au terme duquel elle avait été élue 2e dauphine parmi 71 candidates venues de divers pays du monde, Miss Gabon 2014 n’a pas fini de surprendre et de gagner des lauriers. Alors que son règne tire à sa fin, Maggaly Nguema a été élue Miss Cemac 2015, le 11 avril courant à N’Djaména (Tchad). D’après les membres du comité Miss Gabon, si Maggaly Nguema a «devancé de très loin les autres concourantes» du Cameroun (Linda...
(Gabon Actu 10/04/15)
L’Institut français de Libreville accueille depuis mercredi, la première édition du festival de théâtre baptisé « Coup de théâtre », a appris Gabonactu.com auprès des organisateurs. Le festival est une initiative du metteur en scène gabonais Dominique Douma en partenariat avec l’Institut Français. Selon l’initiateur « il faut reconquérir le public gabonais et donner plus de visibilité aux comédiens gabonais » Dans tout le pays, il existe au plus 4 troupes de théâtres basés essentiellement à Libreville. Le théâtre gabonais souffre d’un manque d’infrastructures et de soutien des pouvoirs publics. Dominique Douma se réjouit du fait que « ce festival pourra être un tremplin des auteurs et des comédiens gabonais, afin de redonner au théâtre du pays son lustre d’antan...
(Gabon Review 07/04/15)
Forte d’une carrière démarrée en 2006 avec l’album «Isenge mialo», cette ancienne choriste de Patience Dabany et membre fondateur du groupe Evizo de Port-Gentil, a présenté la semaine écoulée son 5e album. Depuis quelques semaines, le vidéo-clip de «Akanda ma bola» est diffusé sur les chaînes de télévision locales. Ce titre marque le grand retour de celle qui, pour des raisons professionnelles, n’avait plus sorti d’album depuis 2012, après celui intitulé «Bendje Espoir». Le 3 avril dernier à Libreville, Poussy Makindo, ancienne choriste de Patience Dabany, membre fondateur du groupe Evizo, qui a fait ses débuts dans la chanson en 1980, grâce à Pierre-Claver Akendengue et au groupe d’animation des «Azimbinettes», a présenté son 5e album, «Ikèniza». Le titre, en...
(L'Union 02/04/15)
C'est sous les roulements des tambours et balafons, dans un foisonnement de peintures et de livres, rangés par centaines sur les étals, que le Premier ministre Daniel Ona Ondo a ouvert hier, à la Maison Georges-Rawiri, la troisième édition du Salon international du livre et des arts de Libreville (Silal), qui se tiendra jusqu'au 4 avril prochain. Celle-ci est organisée par le ministère de la Culture, des Arts et de l'Education civique, en partenariat avec les Editions Ntsame, l'Association pour la promotion du livre et des arts et Total Gabon. Rendant hommage à l'écrivain nigérian Chinua Achebe (disparu à Boston le 21 mars 2013), cette édition riche en innovations par rapport aux précédentes, se veut avant tout une plate-forme d'échanges...
(Gabon Review 02/04/15)
La littérature et l’art gabonais ont désormais une vitrine pour se promouvoir et se mouvoir : le Salon international du livre et des arts, qui s’impose progressivement comme une institution. Initié pour la première fois en 2011, le Salon international du livre et des arts de Libreville (Silal), dont la 3e édition a été lancée, le 1er avril 2015, par le Premier ministre, en présence des membres du gouvernement, acquiert, au fil des ans, de l’importance. Le gouvernement s’accorde à reconnaitre les bienfaits et avantages qu’offre ce salon aussi bien pour la visibilité du savoir-faire des artistes que pour la promotion de la destination Libreville. «Il s’agit, j’en suis intimement persuadé, d’une occasion de fierté, de bonheur partagé qui nous...
(Xinhua 02/04/15)
La troisième édition du Salon international du livre et des arts de Libreville (SILAL) a démarré mercredi à la maison George Rawiri, siège de la télévision nationale gabonaise. Le très célèbre et respecté écrivain nigérian, Chinua Achebe, décédé en 1993 est à l' honneur de cette édition dont la cérémonie d' ouverture a été présidée par le Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo. Le salon regroupe cette année des artistes, créateurs, écrivains, libraires venus de dix pays africains, à savoir le Sénégal, le Burkina Faso, le Congo, le Cameroun, le Bénin, la Cote d' Ivoire, le Togo, le Mali, la République démocratique du Congo, et la Tunisie prennent part à cette exposition du livre devenu le plus important rendez-vous du...
(Gabon Review 31/03/15)
La demi-finale du concours national de beauté organisé par l’association «Défis de femmes», s’est déroulée du 27 au 29 mars dernier à Libreville. Lancée le 17 février et censée prendre fin le 8 mars dernier au Roller Space, la campagne d’inscription des candidates à l’élection Miss Gabon 2015 a mobilisé plusieurs dizaines de jeunes filles originaires des neuf provinces du pays. Cette année, le concours de beauté organisé par l’association «Défis de femmes» a, semble-t-il, intéressé davantage que lors des éditions précédentes. Un constat que le comité d’organisation met sur le compte de l’exemple porté par Maggaly Nguema, miss Gabon 2014, en passe de devenir une icône pour de nombreuses candidates. Les 27, 28 et 29 mars courant, les demi-finales...
(Nouvelles du Gabon 19/03/15)
Le bureau de l’Agence Intergouvernementale de Francophonie, en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale vient de procéder au lancement officiel des activités de la journée mondiale de la Francophonie qui sera célébré le 20 mars prochain. C’est Daniel Ona Ondo, premier ministre Chef du gouvernement qui à lancer les activités à Lambaréné en présence de certains membres du gouvernement, et tout le cotas administratif de la ville. Plusieurs activités son programme de cette célébration, des conférences débat, des dictées et bien d’autres. Dans cette dynamique, l’Institut Français de Libreville, vient de moderniser sa salle multimédia afin de proposer aux visiteurs des meilleurs services Internet. La plate-forme technologique suit le spectaculaire essor de la «culture d’écran». Elle offre des ressources...

Pages

(La Voix de l'Amérique 21/03/17)
Dynamique Unitaire et trois autres mouvements fustigent la suspension de la Conasysed et exigent l’annulation de l’arrêté ministériel accusant la fédération syndicale de violences et trouble à l'ordre public. La puissante fédération syndicale gabonaise Dynamique Unitaire - regroupant une quarantaine de syndicats de l’administration publique -, le Syndicat de l’Education Nationale (Sena), l’ONG Educaf Gabon et une plateforme d'étudiants et d'élèves se sont réunis pour contester ...
(RFI 21/03/17)
Au Gabon, les principaux syndicats sont en colère suite à l'interdiction des activités de la Conasysed, le principal syndicat de l'éducation nationale à l'origine d'une grève qui dure depuis cinq mois. Les dirigeants de la Conasysed ont rejeté cette décision. Dimanche, c'est le président de Dynamique unitaire, Jean Remy Yama qui a appelé à la solidarité syndicale en boycottant toute rencontre avec le gouvernement tant que la sanction contre la Conasysed n'est pas levée. Dimanche dans la soirée, le ministre de l'Education nationale, Florentin Moussavou a expliqué pourquoi cette coalition syndicale a été interdite.
(La Voix de l'Amérique 21/03/17)
Les petits Gabonais vont-ils perdre leur année scolaire à cause d'une grève illimitée dans l'éducation nationale ? Comme dans d'autres pays africains, les autorités s'activaient lundi à dissiper le spectre d'une "année blanche", après avoir interdit d'activité une confédération syndicale d'enseignants grévistes. Gabon, mais aussi Cameroun, Tchad et Centrafrique: les risques d'une année scolaire non-validée faute d'heures de cours suffisantes existent dans plusieurs pays d'Afrique centrale, sur fond de crise économique et de tensions politiques. Le problème éducatif se pose surtout au Gabon, en proie à des crispations post-électorales depuis la réélection contestée du président Ali Bongo en août dernier face à son rival Jean Ping. Le Gabon affiche l'un des taux de scolarisation les plus élevés d'Afrique subsaharienne (96%,...
(RFI 20/03/17)
Au Gabon, le ministère de l'Intérieur a décidé vendredi 17 mars d'interdire toutes les activités de la Convention nationale des syndicats du système éducatif (Conasysed). Motifs évoqués : trouble manifeste à l'ordre public, entrave à la liberté de travail, violences et voies de fait. La réaction des responsables de l’organisation ne s'est pas fait attendre. Dans une conférence de presse samedi à Libreville cette principale coalition syndicale du secteur de l'éducation a déclaré qu'elle n'acceptera pas cette décision. La décision du gouvernement a surpris les syndicalistes. C'est la gorge nouée que Simon Ndong Ezo, délégué général de la Conasysed, a lu la déclaration rédigée quasiment dans la précipitation. « Cette décision constitue un vice de forme, dont la teneur est...
(RFI 16/03/17)
Au Gabon, il y a presque 4 mois que le secteur de l'éducation est sérieusement perturbé par une grève des enseignants qui réclament des primes et des nouvelles salles de classe. Les élèves aussi sont entrés dans la danse pour réclamer leur bourse. Les négociations avec le gouvernement semblent être bloquées. Ainsi, plusieurs initiatives de sortie de crise fleurissent, dont celle d'un petit parti de la majorité présidentielle, le Bloc démocratique et populaire (BDP). Paskhal Nkoulou, président du BDP, a clairement indiqué qu'il n'a pas été mandaté par Ali Bongo. Son parti a engagé cette mission de bons offices parce que « la majorité présidentielle, dit-il, est aussi une force de propositions ». Durant près de deux semaines, le BDP...
(Libération 16/03/17)
Questions à... Samperode Mba Allogo, créateur des «Notes d’histoire du Gabon» sur Facebook. A la suite du succès de cette histoire 2.0, il a fondé le blog "Mémoire Sauve Gabon" qui revisite l'histoire oubliée du Gabon. Qui est Nyonda Makita ? Nyonda Makita, de son vrai nom Mavurulu incarne, comme en son temps d’autres leaders, l’insoumission, la dignité et le droit des populations autochtones à disposer d’elles-mêmes. Des sources indiquent qu’il est né vers 1870 au sein du clan Bagambu dans la région de la Nyanga. Nyonda Makita est décrit comme un garçon turbulent, récalcitrant et conquérant. Il est tout autant présenté comme un jeune homme qui tient à son honneur et à sa liberté. Il aurait été hautement initié...
(Jeune Afrique 14/03/17)
Six ans après leur boycott des législatives, les quadras et quinquas du camp adverse comptent s’imposer lors du scrutin de juillet. Ils sont dans l’ombre des leaders depuis six ans ou plus. Quinquas ou quadras, ils estiment leur heure venue. Les élections législatives prévues en juillet pourraient être le point de rupture. En 2011, l’opposition avait boycotté l’Assemblée nationale, offrant au parti au pouvoir 114 sièges sur 120. Pas question de passer cinq ans de plus au purgatoire. Tant pis pour les leaders septuagénaires comme Jean Ping, Zacharie Myboto ou Jean Eyeghe Ndong, s’ils étaient tentés de prolonger par le boycott des législatives leur bras de fer avec le pouvoir. Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi, 48 ans, est l’une des figures montantes...
(RFI 13/03/17)
Au Gabon, plusieurs poids lourds qui n'appartenaient à aucun parti politique et qui ont soutenu Jean Ping lors de la présidentielle controversée contre Ali Bongo, viennent de se rassembler autour d'un nouveau parti qu'ils ont baptisé « Les Démocrates ». Ce nouveau parti vient remplacer l'Alliance pour le nouveau Gabon (ANG), petit parti créé il y a huit ans, et qui n'existe plus. Cette renaissance a été officialisée au cours d'un congrès tenu samedi 11 mars à Libreville. Jean Ping était la principale vedette à la clôture du congrès. Officiellement, l'Alliance pour le nouveau Gabon n'existe plus. Ce petit parti qui compte une dizaine d'élus locaux s'appellera désormais « Les Démocrates ». Le nouveau parti a donc naturellement rejoint la...
(Jeune Afrique 13/03/17)
Martin Boguikouma a hérité des clés du cabinet présidentiel, mais ne s’est pas installé dans le bureau de son prédécesseur, l’incontournable Maixent Accrombessi. Volonté de marquer une rupture de style ou refus d’« insulter » l’avenir ? L’intéressé n’en dit rien. Celui qui se compare à la tortue luth – une espèce menacée dont la Pointe Denis, au large de Libreville, est le sanctuaire – voit loin mais avance prudemment. Malin, comme savent l’être les Tékés de Bongoville, qui ont eu Omar Bongo Ondimba pour maître, il ne dit du mal de personne. Surtout pas de l’ancien directeur de cabinet, même s’il a choisi de travailler autrement. Exemplarité exigée Ainsi, Boguikouma ne veut pas être le passage obligé et inévitable pour...
(Jeune Afrique 13/03/17)
Après la tempête électorale, les jeunes loups de l’opposition cherchent une place au soleil, alors qu’Ali Bongo Ondimba a radicalement recomposé son camp. En ligne de mire : les prochaines législatives, mais aussi la présidentielle de... 2023. Élection présidentielle ou tempête tropicale ? Sous le microclimat gabonais, les deux événements semblent causer les mêmes dégâts. Le paysage a été ravagé, des baobabs sont tombés, pour la plus grande joie de jeunes pousses qui pensent enfin pouvoir hériter d’une place au soleil. La force des éléments n’a épargné ni l’entourage du président, ni le gouvernement ou les institutions, et encore moins l’opposition. Un renouvellement est en cours. Autour d’Ali Bongo Ondimba (ABO), on croise beaucoup de nouveaux visages, et l’ambiance de travail tranche...
(RFI 10/03/17)
Au Gabon, le gouvernement ne cède pas face aux revendications sociales. Les cyclistes qui ont refusé de courir la Tropicale Amissa-Bongo pour réclamer le paiement de leurs primes sont radiés à vie de l’équipe nationale. Les salaires des enseignants grévistes sont suspendus. Quant à ceux qui cumulent plus de trois mois d’absence, ils sont radiés de la fonction publique. Le mois dernier, le 23 février, les forces de sécurité étaient intervenues contre les grévistes de la société pétrolière Maurel et Prom ainsi que contre les lycéens sortis manifester. L'opposition parle d'un climat social extrêmement tendu, le gouvernement dit maintenir le dialogue ouvert. Face aux revendications des cyclistes comme des enseignants, des employés du secteur pétrolier ou des étudiants, les autorités...
(RFI 09/03/17)
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a réuni dans son palais tous les investisseurs présents dans le pays à l'occasion du lancement du Haut Conseil pour l'investissement (HCI). Un cadre de concertation entre l'Etat et les investisseurs pour relancer l'économie nationale et favoriser la création d'emplois. Frappé par la crise économique, le Gabon, dont la croissance économique a été de 2,2% en 2016, est à la recherche de nouveaux investissements, d'où la création de ce Haut Conseil. « Nous avons besoin de ...
(Jeune Afrique 09/03/17)
Malgré un accord de renouvellement de la concession de Veolia au Gabon, signé en janvier mais rendu public seulement début mars, les autorités de Libreville ont vivement attaqué la gestion du groupe français. Dans un article paru le 7 mars dans le quotidien l’Union, le ministre de l’Énergie Guy-Bertrand Mapangou a annoncé le renouvellement, pour une durée de cinq ans, de la concession de la SEEG, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (51% Veolia, 49% investisseurs et État gabonais), tout en dénonçant une situation du secteur proche de la “catastrophe”. Pour le responsable gouvernemental, les quatre objectifs de la concession ayant trait aux tarifs, à l’équilibre financier, à l’accès des populations à l’eau et à l’énergie, et à la...
(RFI 08/03/17)
Au Gabon, plusieurs soutiens de Jean Ping et bien d’autres poids lourds de l’opposition seraient sur le point d’adhérer massivement dans un petit parti de l’opposition dénommé Alliance pour le nouveau Gabon (ANG). Le président de ce parti, Davain Akuré a fait cette annonce lundi au cours d’une conférence de presse à Libreville. Il a annoncé aussi que le parti tiendra un congrès extraordinaire samedi prochain pour entériner ses nouvelles adhésions. Le nouveau futur grand parti en création tournera-t-il le dos à Jean Ping ? Rien n’est encore décidé, mais dans sa conférence de presse, le docteur Davain Akure a soutenu que son petit parti, qui compte une dizaine d’élus locaux, est sur le point de devenir un parti puissant...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Bien que leurs économies soient les plus résilientes de la zone, car les plus diversifiées, le Cameroun et le Gabon vont aussi devoir trouver un accord avec le FMI. Malgré des taux de croissance respectifs de 4 % et 3 % en 2016, les deux pays doivent résorber leurs déficits (du budget et des comptes courants). Le Cameroun, moins endetté (31,6 % du PIB) que les autres États de la Cemac, dispose encore d’une capacité de financement sur le marché régional et international. Le pays pourrait donc se limiter à un partenariat technique avec le FMI. Mais, en tant que locomotive de la région, il doit montrer l’exemple, en maîtrisant davantage son endettement et en réduisant ses dépenses publiques. Dans...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Parmi les nouveaux visages incontournables de la Cemac, le tchadien Abbas Mahamat Tolli hérite d'un poste d'autant plus important que la récession économique de la zone ne fait que commencer. Il a été adoubé le 17 février par les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Dix jours après avoir pris ses quartiers dans le vaste bureau de gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), au 15e étage du siège, à Yaoundé. En attendant son installation officielle, Abbas Mahamat Tolli a déjà choisi son directeur de cabinet en la personne du Centrafricain Aimé-Dominique Bida-Kolika, qui avait déjà occupé ce poste du temps du Gabonais Philibert Andzembé (de 2007 à 2010). L’arrivée du...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Depuis la fin de son mandat de commissaire de l’Union africaine au Commerce et à l’Industrie, il y a quelques jours, la Tchadienne Fatima Haram Acyl n’a pas chômé. La belle-sœur du président Idriss Déby Itno va désormais seconder Daniel Ona Ondo en tant que vice-présidente de la Commission de la Cemac. Son parcours dans les organisations internationales a débuté au Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (Unops), où elle a assuré la direction des finances et de l’administration. Titulaire d’un MBA en finance de l’université Xavier de Cincinnati, cette fille et épouse de diplomate entame sa carrière aux États-Unis, exerçant dans plusieurs cabinets d’audit, dont PWC. Elle regagne son pays en 2004 pour être rapidement...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Fragilisés par la chute des cours du pétrole, les États d’Afrique centrale se voient contraints de frapper à nouveau à la porte du FMI. Ajustements structurels, orthodoxie financière…les mauvais souvenirs des années 1980 refont surface. La potion sera-t-elle aussi amère cette fois-ci ? Deux sommets de chefs d’État en deux mois. Le fait est suffisamment rare au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) pour être relevé. Il témoigne de l’urgence pour ces présidents de trouver une solution à la grave crise économique qui ébranle leur zone. Le 23 décembre 2016 à Yaoundé, en présence de Michel Sapin, ministre français de l’Économie et des Finances – et à ce titre garant de la parité fixe entre le...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Après de deux années passées à diriger le Gabon en tant que Premier ministre, le nouveau président de la Commission de la Cemac va se pencher sur des dossiers d'envergure, comme la lutte contre corruption et la libre circulation des personnes. FMI : voici venu le temps de l’austérité en Afrique centrale Congo et Guinée équatoriale : les hauts fonctionnaires devront revoir leur dépenses à la baisse Sa retraite aura été de courte durée. Premier ministre du Gabon jusqu’en septembre, Daniel Ona Ondo a été nommé le 17 février président de la Commission de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (Cemac). Un poste taillé sur mesure pour cet agrégé d’économie âgé de 71 ans, qui a...
(RFI 06/03/17)
Yohann Gène a remporté la Tropicale Amissa Bongo pour la deuxième fois après l’édition 2013, ce 5 mars 2017 à Libreville. Le Français devance ainsi l’Erythréen Issak Tesfom et l’Allemand Nikodemus Holler au classement général de la course cycliste gabonaise. Avec deux Tropicales Amissa Bongo remportées, Yohann Gène talonne désormais un autre Français au palmarès de cette course cycliste au Gabon, l’une des plus prestigieuses du continent. Après son sacre en 2013, le coureur s’est en effet adjugé l’édition 2017 et s’est ainsi rapproché d’Anthony Charteau, vainqueur en 2010, 2011 et 2012. « Je suis très content parce que ça faisait deux ans que je n’avais pas gagné [une course, Ndlr], a réagi le coureur de l’équipe Direct Energie. J’en...

Pages