Mardi 19 Septembre 2017

Gabon

(L'Union 05/09/17)
C'est une orientation du président de l'Assemblée nationale, hier, à l'endroit du Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet et son équipe, à l'ouverture de la deuxième session ordinaire des députés. LE président de l'Assemblée nationale, Richard-Auguste Onouviet, a ouvert, hier, les travaux de la seconde session ordinaire des députés. Une session dite budgétaire parce que essentiellement consacrée à l'examen des lois de finances. Cette fois, il s'agit du projet du budget 2018. Cela conformément aux dispositions de l'article 48 de la Loi fondamentale. La cérémonie y relative s'est déroulée au palais Léon-Mba, siège de la chambre des députés, en présence de plusieurs invités dont le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, le président du Sénat, Lucie Milebou Aubusson Mboussou, les présidents des...
(L'Union 05/09/17)
Le diplomate onusien, qui remplace Marie-Evelyne Pétrus-Barry, partie faire valoir ses droits à la retraite, sera également en charge, comme son prédécesseur, du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). LA coordination du Système des Nations unies au Gabon a un nouveau responsable. Il s'agit de l'ancien chef de la planification des politiques et des conseils pour le département des Affaires politiques des Nations unies (DPA), Stephen Jackson. Il a officiellement pris ses fonctions le 1er septembre dernier, après le départ de Marie-Evelyne Pétrus-Barry. Qui est donc ce diplomate qui devra également gérer le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) dans notre pays ? Polyglotte, et parlant notamment le français, Stephen Jackson est titulaire d’un doctorat en...
(Autre média 05/09/17)
C’est dans un entretien accordé au quotidien pro gouvernemental L’union que le directeur général de la société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), Antoine Boo, annonce les perspectives de production de la société dans le pays à moyen terme. Pour combattre les pénuries d’eau dont souffrent les ménages dans la capitale et ses environs ces derniers temps, le directeur général projette la construction prochaine d’une usine de production et de traitement d’eau pour un montant qui va osciller entre 120 et 150 milliards de Fcfa. Ce projet qui semble prioritaire aux yeux des autorités nécessite une recherche des financements pour sa réalisation. Le fleuve Como, qui baigne la province de l’Estuaire, a été choisi pour abriter cette grande usine. «...
(RFI 04/09/17)
Au Gabon, le climat est de plus en plus tendu entre le pouvoir et l'opposition incarnée par Jean Ping. Dans un message public qui a été très mal apprécié par les autorités, Jean Ping - qui conteste toujours la réélection d'Ali Bongo - avait appelé à l'insurrection populaire jusqu'à la chute de l'actuel président. En réaction, le pouvoir semble se radicaliser aussi en annonçant une série de mesures conservatoires. A l'origine de cette poussée de fièvre, il y a la date du 31 août 2017. Elle correspond, au Gabon, au premier anniversaire des violences postélectorales qui ont suivi l'annonce de la victoire, très contestée, du président Ali Bongo Ondimba. Des rumeurs de prise de pouvoir, à cette date, par Jean...
(APA 04/09/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L’intermédiation bancaire, dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), demeure insuffisante en dépit de la progression continue des crédits à l’économie, ces derniers restant relativement faibles en comparaison aux pays émergents ou développés, selon Jacques Landry Bikaï et Moustapha Mbohou Mama, respectivement chef de service de l'analyse et de la modélisation des économies à la direction de la recherche, et chef de service du suivi et analyse du système financier à la direction du crédit, des marchés des capitaux et du contrôle bancaire à la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC). En 2016, le ratio des crédits bancaires au secteur privé non financier sur le produit intérieur brut (PIB), qui...
(AFP 03/09/17)
Le principal opposant gabonais Jean Ping et plusieurs leaders de l'opposition ont été interdits de sortir du territoire en réponse à ce que les autorités qualifient d'appels au "trouble à l'ordre public", a indiqué dimanche à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur. "Cette mesure est consécutive aux propos séditieux de Jean Ping tenus le 18 août 2017 quand il appelait au trouble à l'ordre public, à la rébellion et à l'insurrection", a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Jean-Eric Nziengui Mangala. M. Ping, qui n'a pas reconnu sa défaite il y a un an face au président Ali Bongo Ondimba, a exhorté le 18 août les Gabonais à "se lever comme un seul homme pour marquer solennellement (son)...
(RFI 03/09/17)
L’équipe de Côte d’Ivoire de football est repassée en tête du groupe C, devant le Maroc, en éliminatoires de la Coupe du monde 2018, ce 2 septembre 2017. Les Ivoiriens se sont imposés 3-0 à Libreville, laissant ainsi peu d’espoir de qualification en Russie aux Gabonais. Voilà une victoire qui fait du bien à l’équipe de Côte d’Ivoire et à son sélectionneur, Marc Wilmots. La sélection ivoirienne s’est en effet imposée 3-0 à Libreville, dans le groupe C des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Ce succès intervient 24 heures après la démonstration de force de l’équipe du Maroc face à celle du Mali (6-0).
(Jeune Afrique 02/09/17)
Candidat à la présidentielle à quatre reprises, Pierre-Claver Maganga Moussavou avait représenté l’opposition au dialogue politique national. Il voit sa nomination au poste de vice-président, le 21 août, comme une évolution cohérente. Jeune Afrique : Vous avez été nommé à un poste qui n’existait plus depuis 2009. Comment envisagez-vous cette fonction ? Pierre-Claver Maganga Moussavou : Je souhaite avant tout être un collaborateur loyal du président de la République et me rendre disponible pour toutes les missions qu’il voudra bien me confier. Le Gabon, le chef de l’État, tout comme le peuple, qui l’a élu, ont besoin de toutes les bonnes volontés. Je sais que c’est un poste délicat et compliqué, qui suscite beaucoup d’espoir chez les Gabonais. Je souhaite donc l’occuper avec...
(Autre média 02/09/17)
Après une année 2016-2017 qui a clairement frisée l’année blanche avec une tumultueuse montée au créneau des enseignants, le ministère de l’Education nationale a dévoilé hier le calendrier de l’année à venir. Elle sera composée au total de 33 semaines de cours avec une rentrée des classes prévue pour le 2 octobre prochain. On en sait désormais un peu sur l’année scolaire 2017-2018. La nouvelle ministre de l’Education, Nadine Patricia Anguile Obame, a pris ce lundi l’arrêté n°000068/MEN/CAB pour le compte du gouvernement gabonais fixant le calendrier scolaire de l’année 2017-2018. La rentrée administrative est fixé au 18 septembre et la fin de l’année au 15 juin 2018 pour le primaire et au 23 juin pour le secondaire. Lire la...
(AFP 31/08/17)
Les juges français en charge de l'affaire des "biens mal acquis" ont terminé leurs investigations sur le patrimoine considérable en France de membres du clan de feu Omar Bongo, l'ancien chef de l'État gabonais, dont aucun n'a été mis en examen, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier. Depuis 2010, la justice française cherche à savoir si les fortunes de plusieurs familles présidentielles africaines ont pu être bâties en France grâce à des fonds publics détournés de leurs pays. Cette vaste enquête dite des "biens mal acquis" a débouché sur un premier procès à Paris, celui de Teodorin Obiang, fils du président de Guinée équatoriale et actuel vice-président du pays, qui sera fixé sur son sort le 27 octobre...
(Gabon Review 31/08/17)
S’il a pointé la responsabilité de l’Afrique du Sud et du Nigéria dans le renversement de Mouammar Kadhafi en octobre 2011, Robert Mugabe, le président zimbabwéen compte également le Gabon parmi les complices : le pays a voté en faveur de la résolution 1973 du Conseil de sécurité des nations unies en 2011 ayant autorisé le recours à la force. Pour Robert Mugabe, le Gabon, le Nigeria et l’Afrique du sud sont responsables de l’assassinat, le 20 octobre 2011, du guide libyen, Mouammar Kadhafi. Le président du Zimbabwéen l’a fait savoir le 28 août dernier lors de la conférence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) tenue à Victoria au Zimbabwe. S’adressant aux 47 ministres ayant pris part à la...
(Agence Ecofin 31/08/17)
(Agence Ecofin) - Dans une note d'étude et d'analyse publiée dans la dernière "Lettre de recherche" de la BEAC, Mahamat Abbas Tolli, le gouverneur de l'institution, a fourni des indicateurs desquels, il ressort que le taux de couverture extérieure du FCFA zone CEMAC, restera dans une moyenne de 60% entre 2017 et 2020, contre près de 81% entre 2014 et 2017. Cette situation est à mettre en corrélation avec les estimations de réserves de change, qui oscilleront dans une moyenne de 3000 milliards de FCFA (5,4 milliards $) sur la période, contre une médiane de 6631,4 milliards de FCFA sur la période 2014 à 2017. De ces deux indicateurs, il ressort que le spectre d'une dévaluation de la monnaie est...
(AFP 31/08/17)
Le match de football Gabon-Côte d'Ivoire aura finalement lieu comme initialement prévu samedi à Libreville et ne sera pas délocalisé à Franceville, a indiqué jeudi la fédération gabonaise de football (Fégafoot). La décision a été prise après d'"âpres discussions" entre les fédérations gabonaises et ivoiriennes pour cette rencontre comptant pour les éliminatoires du Mondial-2018, précise-t-on de même source. Les Ivoiriens avaient refusé pour des raisons logistiques une délocalisation de dernière minute de la rencontre à Franceville, dans le sud-ouest du Gabon, fief du président gabonais Ali Bongo Ondimba. Les autorités gabonaises auraient envisagé cette délocalisation en raison du "climat très tendu à Libreville", avançait mercredi le site d'information Gabonéco.com. Des opposants gabonais veulent commémorer ces jours-ci le premier anniversaire des...
(La Tribune 31/08/17)
Les dépenses publiques au sein de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) ont chuté de 4.000 milliards de Fcfa en moins de trois ans. Un choc violent imputé à l’effondrement des prix du baril de pétrole sur le marché mondial. Mais d’autres motifs sont avancés pour expliquer cette baisse drastique du train de vie des Etats de la sous-région. La chute est vertigineuse. En l'espace de trois ans, de 2014 à 2017, les dépenses publiques au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) ont connu une baisse de 4.000 milliards de Francs CFA. C'est une annonce de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). La Banque impute la réduction drastique des...
(RFI 31/08/17)
Au Gabon, la polémique enfle sur les propos du ministre de la Communication, porte-parole du Gabon. Alain Claude Bilie By Nze a déclaré lundi 28 août, à l’issue d’une visite de la télévision nationale gabonaise, que les opposants qui ne reconnaissent pas les autorités en place n’auront pas accès à la télévision. Interrogé par RFI, Alain Claude Bilie By Nze reprécise dans quel cas les opposants seront interdits de médias d’Etat. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170831-gabon-medias-etat-opposition-acces-re...
(Le Monde 31/08/17)
Les opposants à la monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Des photos de francs CFA mis à frire à la poêle ou glissés entre deux tranches de pain façon hot-dog… Les opposants à cette monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Ce sursaut d’acrimonie a été déclenché par les rebondissements judiciaires touchant l’un des contempteurs les plus virulents du système : le Franco-Béninois Kémi Séba. Mardi 29 août, ce militant radical de la cause noire a été relaxé par un tribunal de Dakar (Sénégal) où...
(Infos Gabon 31/08/17)
L’annonce est du ministre d’Etat, ministre de la Communication, Alain-Claude Bilie By Nze au terme d’une rencontre mardi dernier avec les câblo-distributeurs. «A compter de la fin du mois de septembre, la redevance audiovisuelle sera récoltée et reversée à l’Etat», a déclaré le ministre d’Etat en charge de la Communication. Alain-Claude Bilié By Nze s’exprimait ainsi mardi au cours d’une rencontre avec les opérateurs économiques du secteur de la câblo-distribution en activité au Gabon. Conformément au nouveau Code de la communication, ces derniers devront prélever pour le compte de l’Etat cette taxe auprès des ménages recevant leur signal. D’un montant oscillant entre 1 000 et 1 500 francs CFA, cette manne servira au développement des contenus des médias publics en...
(AFP 30/08/17)
Neuf personnes ont été écrouées au Gabon après avoir été interpellées en marge de manifestations non autorisées de soutien à Jean Ping, l'adversaire d'Ali Bongo à la présidentielle du 27 août 2016 qui conteste toujours sa victoire, a appris l'AFP mercredi de source judiciaire. Huit personnes, interpellées dans la capitale Libreville vendredi, ont été écroués mardi pour "attroupements non armés ayant troublé l'ordre public", a indiqué à l'AFP le procureur de la République, Steeve Ndong Essame Ndong. Par ailleurs, un activiste blogueur, Hervé Mombo Kinga, a été arrêté dimanche soir à son domicile, a-t-on appris auprès du procureur, qui indique que son audition au Parquet est toujours en cours. A Port-Gentil, la capitale économique et pétrolière, "deux personnes ont été...
(Agence Ecofin 30/08/17)
A l’horizon 2023, le gouvernement gabonais entend devenir un pays agricole. Le ministre de l’Agriculture, de l’élevage en charge du Programme Graine, Yves Fernand Manfoumbi (photo), a indiqué que le pays se fixe pour objectif de porter ses exportations dans ce domaine à plus 670 milliards de Fcfa. Il est également question de réduire de 73% les importations de denrées alimentaires à 110 milliards de Fcfa par an. Elles représentent actuellement plus de 400 milliards de Fcfa dans la balance commerciale du pays. Pour y parvenir, le ministre de l’Agriculture compte...
(AFP 30/08/17)
L'attaquant-vedette du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang n'a pas été sélectionné avec le Gabon pour la double confrontation (2-5 décembre) contre la Côte d'Ivoire, décisive dans la course au Mondial-2018, a annoncé la fédération gabonaise de football (Fegafoot). Son absence de la liste présentée par le sélectionneur espagnol Jose Antonio Camacho est une surprise. Il pourrait s'agir d'un choix de l'attaquant, indique-t-on à Libreville, sans plus de précision. Elle intervient alors que le marché des transferts bat son plein pendant encore près de 48h00 dans les principaux championnats européens.

Pages

(APA 11/08/17)
Une ressortissante vénézuélienne répondant au nom d’Irma Coromoto, en provenance d’Addis-Abeba, a été interpellée mercredi, à l’aéroport international Léon Mba de Libreville, en possession d’un kilo et demi de drogue d’une valeur de 45 millions de francs CFA. Agée de 37, Irma Coromoto a attiré l’attention l'Office central de lutte anti-drogue (Oclad) en n’ayant comme bagages, qu’un simple sac à main alors qu’elle revenait de l’étranger. Une fois interpellée, la dame a avoué avoir abandonné son trolley au niveau du tapis roulant à bagages. Le trolley devait être récupéré par quelqu’un dont elle ignorait l’identité, selon les aveux de la passeuse. Celui-ci contenait donc un kilo et demi de cocaïne, dont la valeur a été estimée à 45 millions de...
(RFI 11/08/17)
Le gouvernement gabonais a décidé de former tous les conducteurs de transports de passagers – en particulier les chauffeurs de taxis, les « taximan » - et de marchandises du pays. L’objectif est de réduire le nombre d’accidents. Mais les principaux intéressés protestent : cette formation obligatoire est payante. Comment réduire le nombre d'accidents au Gabon, un pays qui n'a pas encore de radars, ni de tests permettant de mesurer le taux d'alcool dans le sang ? « Globalement, nous avons autour de 16 739 accidents de 2008 à 2013, avec quasiment 1 000 morts et 5 785 blessés. C’est beaucoup trop. Cela endeuille les familles, et cela coûte environ plus de 13 milliards de francs CFA à l’État et...
(Gabon Review 11/08/17)
En dépit de la volonté affichée lors de l’assemblée générale tenue le 10 août à Libreville, par le collectif des agents syndiqués pour reprendre le travail, la situation de la Société gabonaise de transport (Sogatra) reste bloquée. La devanture de la base de la Société gabonaise de transport barricadée à l’aide d’un bus. Libreville, le 10 août 2017. © Gabonreview Pas de reprise de travail à la Société gabonaise de transport (Sogatra). La grève lancée il y a plus deux mois pour réclamer 4 mois d’arriérés de salaires perdure. Les agents sont divisés sur la poursuite ou non du mouvement d’humeur, en dépit de la volonté affichée par le collectif des agents syndiqués de reprendre le travail. Réuni en assemblée...
(Gabon Review 10/08/17)
Initiée en novembre 2009, la Journée nationale du drapeau a été célébrée le 9 août à Libreville. A cette occasion, plusieurs propositions ont été formulées au chef de l’Etat pour l’érection d’un «Gabon uni dans la concorde et la fraternité». Comme chaque année depuis 2010, le Gabon a célébré le 9 août à Libreville, la Journée nationale du drapeau. Une manifestation dont l’objectif est de magnifier l’un des symboles les plus représentatifs de la Nation gabonaise : le drapeau, emblème national dont les couleurs connues de tous marquent la souveraineté internationale du Gabon. Pour la huitième édition de cette célébration, le thème retenu est «Identités, valeurs et construction de la Nation». Un thème reflétant les chemins tracés par le chef...
(Gabon Review 10/08/17)
Parmi les pays les plus dangereux du monde, le Gabon, la Bolivie et l’Afrique du Sud sont classés au même niveau selon la société Gallup, dont les résultats du sondage ont récemment été publiés. Des voix se sont faites entendre pour dénoncer la reprise, par certains médias occidentaux, de ce classement. Climat sociopolitique tendu oblige ! Au Gabon, depuis ces derniers mois, le sentiment de sécurité est faible. Le pays qui a connu des violences en fin août 2016, à la suite de la réélection d’Ali Bongo est désormais classé au même niveau que d’autres sur le continent (Afrique du Sud et Libéria) et en Amérique latine (Bolivie). Avec un indice à 58, ce pays d’environ 1,8 millions d’âmes est...
(APA 10/08/17)
Des pertes quotidiennes de 85 400 m3 en eau potable sont enregistrées au Gabon, dans le processus de distribution aux populations, selon les résultats d’une enquête du ministère de l’Eau et de l’Energie. Selon les services techniques du département ministériel, ces pertes se chiffrent à 85 400 m3 par jour sur les 230 000 mètres cubes d’eau potable destinés aux populations. «Cette situation est en partie imputable à l’incivisme des populations mais aussi et surtout aux interminables travaux de réaménagements que connait la capitale gabonaise», a déploré ministère de l’Eau et de l’Energie. Par ailleurs, pour remédier à cette situation, le ministre d’Etat, en charge de l’Eau et de l’Energie, Guy Bertrand Mapangou, a décidé de lancer une opération généralisée...
(RFI 10/08/17)
L'invité soir est Brian Neubert, porte-parole du Département d'Etat américain et directeur du centre pour les médias africains. Claire Fages l'a interrogé alors qu'il est à Lomé, la capitale du Togo, pour le 16e Forum de l'AGOA : la loi américaine sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique. L'occasion de faire le point sur les relations commerciales mais aussi d'évoquer les relations politiques, entre l'Afrique subsaharienne et les Etats-Unis. Brian Neubert, porte-parole du département d'Etat américain et directeur du centre pour les médias africains : « La loi Agoa...
(RFI 10/08/17)
Les autorités gabonaises ont lancé un programme de raccordement aux réseaux de communication concernant 2 700 villages isolés. L’objectif est de réduire les zones blanches dont le raccordement est jugé trop peu rentable par les opérateurs privés de téléphonie. « Avant, il fallait rester pile sous l’arbre, là, immobilisé. Même s’il y a une mouche, tu ne te déplaces pas », raconte l’un des habitants d’Ongame, un petit village isolé au cœur de la forêt équatoriale. Ici, les populations qui vivent de pêche et d’agriculture sont quasiment coupées des réseaux de communication, téléphone et internet. « On était vraiment perdu, on ne savait pas comment téléphoner », raconte une habitante d’Ongame, qui sera très bientôt raccordé aux réseaux. 2 700...
(La Tribune 10/08/17)
Le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) a démarré en force ce mardi dans la capitale togolaise, Lomé. Avec le secteur privé et la société civile, mis en avant pour cette première journée, les débats ont permis de dresser les difficultés dans la mise en place de l'AGOA et de formuler des propositions pour y remédier. Un atelier de restitution est prévu dans la journée de ce 9 août. Comme annoncé, une quarantaine de délégations africaines et de hauts fonctionnaires américains se sont retrouvés ce mardi 8 août 2017 dans la capitale togolaise Lomé pour participer au 16e forum de l'African growth and opportunities act (AGOA. Les travaux de la première journée du forum ont été assurés par...
(L'Union 09/08/17)
D’après une étude des services techniques du ministère de l’Eau et de l’Energie, près de 87 400 m3 d’eau s’évapore sur l’ensemble du territoire national en raison des fuites avant ou après compteur. Cette situation interpelle le département au moment où Libreville connaît des difficultés majeures dans son approvisionnement en eau. En effet, la capitale « n’a besoin », dit-on, que de 15 000 m3 d’eau supplémentaire pour combler son déficit. Alors que faire quand près de 87 000 m3 s’écoule en pure perte dans la nature, à l’indifférence générale et privant d’eau des quartiers entiers dans les communes de Libreville et d’Owendo ? C’est cette problématique que le gouvernement tente, à travers le ministère de l’Eau, de résoudre au...
(L'Union 09/08/17)
Nommé le 28 décembre 2016, le directeur général des Hydrocarbures, Jacob Tsioba Thaty, a été démis de ses fonctions par décret présidentiel en date du 7 août 2017. Selon des sources internes au ministère du Pétrole et des Hydrocarbures, il est reproché à ce haut fonctionnaire plusieurs malversations financières dont le montant se chiffrerait en milliards de francs. D'après toujours nos sources, Jacob Tsioba Thaty aurait ouvert un compte au nom de son département dans une banque commerciale de la place sans l’autorisation préalable du ministre de l'Economie et de celui du Pétrole. Surtout qu'une disposition réglementaire stipule que seuls les comptes légaux des ministères doivent être logés, soit à la Caisse de dépôt et de consignation (CDC), soit au...
(APA 09/08/17)
Le nouveau siège du secrétariat général de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (Cima) a été inauguré lundi à Libreville par le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet. Situé en plein centre-ville, l’édifice occupe une superficie totale de 2 482 m². Il mesure une trentaine de mètres de haut et comprend un rez-de-chaussée et sept niveaux avec un sous-sol de 900 m². L’investissement a couté 6,5 milliards de francs CFA, empruntés auprès des sociétés d’assureurs et de réassureurs implantés dans les 14 Etats de la zone Cima. «Disposant désormais d’un cadre de travail idéal et des plus agréables, je reste persuadé que cette nouvelle infrastructure va davantage galvaniser le personnel et pousser le secrétariat général vers plus d’efficacité», a espéré le...
(APA 09/08/17)
Le Gabon se classe parmi les 10 pays les plus dangereux du monde, selon le dernier sondage de l’institut international Gallup, dont APA a pris connaissance, mardi. 33% des Gabonais interrogés sont moins susceptibles de se sentir en sécurité. Beaucoup avouent craindre leurs propres forces de l’ordre, et peu ont le courage de sortir de chez eux la nuit. A la lumière de ce classement, le Gabon est désormais classé au même niveau que d’autres pays sur le continent (Afrique du Sud et Libéria) et en Amérique latine (Bolivie). L’Indice de la loi et de l’ordre 2016 de l’institut international de sondage a pris en compte 135 pays. Celui-ci s’est basé sur la confiance déclarée des personnes interrogées dans leur...
(L'Union 09/08/17)
Placée sous le thème "Identités, valeurs et construction de la nation", la manifestation sera rehaussée par la présence du président de la République. AUJOURD'HUI est célébrée à l'échelle nationale la neuvième édition de la Journée nationale du Drapeau. Une manifestation instituée par le président de la République en vue de permettre à ses compatriotes de s'approprier les symboles de la nation, cultiver l'esprit patriotique tout en favorisant l'émergence d'une culture citoyenne, d'aviver le sens des responsabilités et le devoir républicain. C'est le décret n°0860 du 2 décembre 2009 qui formalise cet événement qui, au fil des célébrations, connaît un engouement populaire indéniable. Il faut souligner que l'invitation à l'appropriation des valeurs matérialisées par les couleurs nationales était apparue comme une...
(L'Union 09/08/17)
Le gouvernement nippon, par l'intermédiaire de sa représentation diplomatique dans notre pays, a signé, hier, un contrat de réhabilitation de cet établissement du 6e arrondissement de Libreville. L'ECOLE publique de Nzeng-Ayong III présentera, bientôt, une nouvelle physionomie. Dans le cadre de son programme "Dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine", le gouvernement japonais, par le biais de sa représentation diplomatique dans notre pays, a signé, hier, un contrat de réhabilitation de cet établissement du 6e arrondissement de Libreville, par la construction de 5 bâtiments composés de 3 salles de classe, équipées chacune de 200 tables-bancs. Pour parapher l'accord, on a eu besoin de l'ambassadeur du Japon au Gabon, Masaaki Sato, et la directrice de ladite école, Junette Okouyi,...
(RFI 08/08/17)
L’augmentation importante et soudaine, dès la rentrée prochaine, des frais d’inscription et de scolarité à l’université provoque une polémique au Gabon. Le recteur de l’université affirme que l’augmentation était nécessaire et sera indolore, les étudiants et leurs représentants dénoncent une mesure « brutale ». Le décret publié fin juillet par le ministère de l’Enseignement supérieur du Gabon a provoqué un véritable tollé, et pour cause : l’augmentation des frais d’inscription à l’université, qui entrera en vigueur dès la rentrée prochaine...
(Agence Ecofin 08/08/17)
Label TV, la télévision panafricaine initiée par Mactar Silla (photo), sera lancée officiellement ce 14 août en présence du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, annoncent ses promoteurs. Les tests satellites, TV et radio, ont débuté depuis ce 1er août et les programmes seront lancés dans les jours à venir. La réception de Label TV nécessitera une antenne parabolique, un câble coaxial et un décodeur/ démodulateur pour un coût global qui varie de 20 à 35 000 FCFA selon les pays. « Le programme sera également disponible dans le bouquet des chaînes proposées par les principaux opérateurs locaux de chaque pays », précise la chaine. Annoncé en mai 2014, le projet se positionne comme une « vitrine de l’Afrique émergente...
(La Tribune 05/08/17)
La crise sociale au Gabon a atteint les secteurs clés de l'économie. Ce mercredi, les fonctionnaires des départements des Impôts, de la Douane, du Trésor public et des Hydrocarbures ont amorcé une grève d'avertissement de 72 heures dont les objectifs sont d'amener les autorités du pays à leur verser plusieurs mois d'arriérés de primes. Le gouvernement gabonais est sous pression. Outre la crise socio-politique qui secoue le pays, les autorités sont obligées à faire face à un autre mouvement social dans les administrations ...
(L'Union 04/08/17)
Les agents du Trésor public, des Douanes, des Impôts et des Hydrocarbures notamment, ont entamé, depuis mercredi, un mouvement d’humeur d'avertissement pour protester contre le nouveau système de paiement de leurs primes. journée était particulièrement électrique, hier, à l'entrée du ministère de l'Economie, à Libreville. Des agents des régies financières (Impôts, Trésor public, Douanes et Hydrocarbures) ont en effet décidé de lancer un mouvement d'humeur de trois jours, qui a débuté mercredi. Ils exigent le retrait du nouveau système mis en place pour le paiement de leurs primes, a fait savoir Wilfried Mvou Ossalas, président nationale de l'Union générale de la comptabilité publique et du trésor et, par ailleurs, porte-parole de l'Intersyndicale des régies financières. " Cette grève d'avertissement de...
(Jeune Afrique 04/08/17)
Les agents des régies financières du Gabon, dont les douanes, les impôts, les hydrocarbures et le trésor, sont en grève depuis mercredi 2 août, pour réclamer le paiement de primes et d'arriérés de salaire de plusieurs mois. L'intersyndicale a annoncé la fin de la grève pour le vendredi 4 août, mais menace de poursuivre son mouvement si ses revendications sont ignorées. L’intersyndicale des régies financières du Gabon, qui comprennent les douanes, les impôts, les hydrocarbures et le Trésor, a annoncé, lors d’une assemblée générale, ...

Pages

(APA 26/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le résultat net des 52 banques en activité dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) est passé de 124 milliards de francs CFA en 2105 à 87 milliards de francs CFA en 2016, soit une baisse en valeur relative de 37 milliards de francs CFA et une diminution en valeur absolue de 30 %, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Cette forte régression est la conséquence de la conjoncture difficile observée depuis quelque temps dans cette sous-région, avec notamment un repli de la croissance de 0,2% à cause principalement de la chute des cours du pétrole intervenue en 2014, et dont cinq des six pays de la CEMAC en...
(Gabon Review 25/07/17)
Par arrêté du Premier ministre daté du 19 juillet dernier et rendu public le 23 juillet 2017, le gouvernement a interdit l’importation du ciment pour une durée de deux ans. Dans le communiqué parvenu à Gabonreview, le gouvernement explique que cette interdiction temporaire vise à réguler le marché gabonais du ciment, mais aussi à valoriser la filière et à protéger les investissements dans ce secteur. Selon le gouvernement, «après plusieurs mois de travail entre les acteurs du secteur public et ceux du secteur privé, le Gouvernement a décidé, par arrêté du Premier ministre daté...
(Jeune Afrique 25/07/17)
Dans sa dernière lettre d'Afrique centrale, la direction du Trésor français étudie les éventuels changements structurels dans les économies de la zone Cemac qui pourraient tirer la croissance économique. Des changements trop légers pour permettre une vraie « émergence », de l'avis des experts qui ont rédigé le rapport. Pour évaluer les perspectives de croissance de la zone Cemac, le Trésor français a étudié les changements structurels qui pourraient intervenir dans ces économies.
(APA 25/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le règlement pacifique des contentieux bancaires au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) préoccupe la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) qui a opté de mettre sur pied un cadre réglementaire et juridique approprié pour gérer efficacement ces différends, a-t-on appris lundi auprès de cette institution sous-régionale. Selon un communiqué dont APA a obtenu copie, le régulateur du secteur bancaire en Afrique centrale vient d’organiser à Ndjamena, la capitale tchadienne, un forum sur la justice et la banque impliquant différents acteurs du secteur, ainsi que des magistrats et des représentants de la Cour commune de justice et d’arbitrage de l’Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires en Afrique...
(Gabon Actu 24/07/17)
Le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issozé Ngondet a signé le 19 juillet dernier un décret interdisant d’importer le ciment au Gabon durant deux ans afin de protéger l’industrie locale. L’arrêté a été pris en concertation avec plusieurs ministères notamment le ministère de la Promotion des investissements privés, du Commerce, du Tourisme et de l’Industrie, le ministère de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement ainsi que le ministère des Mines. Le gouvernement explique que la décision permettra de protéger les emplois, les consommateurs et les investisseurs locaux. Selon la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale (DGEPF), la production de ciment, qui s’est élevée à 146 590 tonnes en 2015 contre 161 347 tonnes en...
(Agence Ecofin 24/07/17)
Depuis des mois, la filiale locale de la compagnie de téléphonie mobile Bintel Ltd, Usan Gabon (Azur Gabon), essuie de nombreux revers de la part d’employés en colère. Ces derniers réclament le paiement de quatre mois d’arriérés de salaire. Une requête qui semble ne pas être à l’ordre du jour des priorités de la direction de l’entreprise au regard de la colère des travailleurs plus que jamais déterminés à ne pas reprendre le travail si jamais cette exigence n’était satisfaite. «Notre seule revendication c’est le non-paiement de quatre mois de salaire et du treizième mois 2016. On ne comprend pas qu’on en soit arrivé là. Selon les explications de la direction générale, il n’y aurait pas d’argent dans les caisses...
(Agence Ecofin 24/07/17)
Après avoir été le premier pays africain à soumettre sa contribution nationale, qui vise à réduire de 50% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, le Gabon vient de se doter d’un cadre réglementaire nécessaire à la surveillance des forêts. Ainsi, toutes les activités susceptibles de porter atteinte à l’intégrité forestière, à savoir les activités d’exploitation forestière, minière, agricole et d’hydrocarbures, feront désormais l’objet d’une surveillance satellitaire, opérée par l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales (AGEOS), grâce à l’antenne de réception directe installée au Centre de compétences en télédétection de Nkok. L’AGEOS fournira désormais les données permettant de s’assurer du respect par les opérateurs économiques des normes administratives et environnementales convenues avec les administrations publiques concernées et...
(Agence Ecofin 24/07/17)
Les agents de l’opérateur de téléphonie mobile Azur Gabon, filiale du groupe Azur Telecom, ont une fois de plus manifesté leur mécontentement contre la direction générale de leur entreprise. Le 20 juillet dernier, ils ont revendiqué le paiement de leurs arriérés de salaire mensuel qui courent depuis le mois de mai dernier, plus le treizième mois de 2016. Les employés d’Azur Gabon menacent de faire grève si leurs droits ne sont pas respectés. Le mouvement de revendication organisé la semaine dernière par les travailleurs d’Azur Gabon fait suite à celui de mai dernier au cours duquel ils accusaient Georges Akoury, leur directeur général, d’ «incompétence » dans la gestion de la société télécoms. Ce nouveau mouvement d’humeur survient alors que...
(Agence Ecofin 24/07/17)
Selon Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la Banque centrale des six Etats de la Cemac, par ailleurs président de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), l’enveloppe des créances irrécouvrables dans cet espace communautaire représente 15 à 17% du volume global des crédits octroyés par les banques. Le président de la Cobac a fait cette révélation au cours du forum justice-banque, qui s’est déroulé le 19 juillet dernier à Ndjamena, la capitale tchadienne. Cette rencontre entre autorités judiciaires, dirigeants de banques, des institutions de microfinance et autorités de régulation du secteur financier, visait surtout à «expliquer aux différents magistrats la primauté du droit spécifique bancaire sur la législation commune», a confié Abbas Mahamat Tolli au quotidien gouvernemental. «90% des litiges...
(Xinhua 21/07/17)
La Chine reste le premier partenaire commercial du Gabon au 1er trimestre de cette année, avec un volume d'échanges estimé à 327,8 milliards de FCFA, contre 131,7 milliards de FCFA l'année dernière, selon un communiqué de la Direction générale de douanes (DGD) du Gabon publié jeudi. Selon les données publiées par la DGD, la Chine est le premier partenaire économique du Gabon (327,8 milliards de FCFA). Elle devance la France (129,3 milliards de FCFA), Trinité-et-Tobago (99,5 milliards de FCFA) et l'Italie (72,9 milliards de FCFA). Au niveau des importations, la France se place au premier rang des fournisseurs du Gabon avec 35,7% des parts, devant la Belgique (12,1%) et la Chine (9,6%), rapporte le document. S'agissant des exportations, les ventes...
(Gabon Review 21/07/17)
La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a annoncé le 19 juillet 2017 l’émission, par voie d’adjudication, de Bons du trésor assimilables (BTA) de la République gabonaise d’un montant de 10 milliards de francs CFA, pour une maturation de 26 semaines. Après l’opération du 5 juillet dernier pendant laquelle le marché financier de la BEAC a été en ébullition avec la présence d’au moins quatre pays pour des levées de fonds, le Gabon revient quelques semaines après pour une nouvelle action devant permettre de lever 10 milliards de francs CFA, par voie d’adjudication des Bons de trésors assimilables. Malgré un faible engouement pour ses titres au début du mois de juillet, le Gabon est reparti, le 19 juillet, à...
(Gabon Review 21/07/17)
Services majeurs de l’opérateur de téléphonie mobile, l’envoi-réception de SMS et le mobile banking connaissent de fortes perturbations au quotidien, à Libreville notamment. Une situation pénalisante pour plusieurs abonnés alors que, parallèlement, ces dysfonctionnements n’ont fait l’objet d’aucune communication officielle de l’opérateur et de l’autorité de régulation. Messages non transmis en dépit de l’accusé de réception et surtout, dysfonctionnements sur le service Airtel Money…Tels sont les perturbations caractérisant l’opérateur Airtel Gabon depuis plusieurs jours. Certes, la situation n’est pas généralisée, mais des milliers de clients du leader de téléphonie mobile se plaignent, à Libreville notamment, de ces dysfonctionnements aux conséquences insoupçonnées. «Je n’avais pas assez de crédit pour passer d’appels, juste des messages gratuits. J’ai donc envoyé un SMS à...
(Gabon Review 21/07/17)
Alors que la date de sa mise application annoncée par le ministre délégué à l’Economie, Noël Mboumba est largement dépassée, la nouvelle mercuriale est toujours attendue, aussi bien par les populations que par les opérateurs économiques. Le 22 juin dernier, lors d’une rencontre face aux opérateurs portuaires publics et privés, ainsi que le patronat et les associations de consommateurs, le ministre délégué à l’Economie Noël Mboumba, avait présenté l’esquisse de la nouvelle mercuriale. Constituée de 174 produits de consommation courante avec une marge de réduction instituée de l’ordre de 15%, la nouvelle mercuriale était conçue, avait argué Noël Mboumba, pour «avoir un effet de levier sur le panier de la ménagère. Elle devrait par ailleurs avoir une espèce de Garde-ligne...
(Gabon Review 21/07/17)
La direction générale de la Statistique et des études économiques (DGSEE) annonce, pour la semaine prochaine, une enquête d’évaluation de la pauvreté, quatre ans après la publication du rapport de l’enquête réalisée par le cabinet McKinsey & Company. Annoncée du 15 février au 1er mars 2017, à quoi a réellement abouti la phase pilote de l’enquête d’évaluation de la pauvreté II (EGEP) réalisée auprès des ménages de la province de l’Estuaire ? Nul ne le sait. Le rapport de ladite enquête n’a pas été rendu public. Certains pensent qu’elle n’a jamais démarré. Pourtant, la DGSEE a récemment annoncé le lancement d’une nouvelle enquête similaire. Mais cette fois, son premier responsable, Francis Thierry Tiwinot, entend élargir l’échantillon. L’enquête sera nationale. Selon...
(APA 21/07/17)
Le président de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC), le Tchadien Abbas Mahamat Tolli, a déploré jeudi à N’Djaména la faiblesse des crédits accordés par les banques de la sous-région, soulignant qu’avec des prêts équivalant à 15% du PIB de la zone CEMAC il est quasi-impossible d’envisager un développement économique. Img : La faiblesse des crédits bancaires plombent le développement de la CEMAC (responsable) «Malgré son expansion rapide au cours des dernières années, le financement bancaire en faveur de l’investissement productif demeure insuffisant. Il peine à soutenir la croissance économique à un rythme suffisant pour une transformation profonde des structures économiques de nos Etats», a déclaré Abbas Tolli dans un discours prononcé à la clôture des travaux du forum...
(Gabon Review 20/07/17)
Les deux partenaires viennent de se mettre d’accord sur le programme de travail et le budget pour le développement des réserves du projet Dussafu, au large du Gabon. Filiale entièrement détenue par Panoro Energy au Gabon, Pan Petroleum Gabon vient d’annoncer qu’elle a approuvé le programme de travail et le budget proposé par l’opérateur du champ (BW Energy Gabon) pour le développement des réserves du projet Dussafu. «Nous venons d’atteindre une étape importante dans l’exécution de la stratégie de Panoro pour réaliser le vrai potentiel de Dussafu et créer de la valeur ajoutée pour nos actionnaires», a commenté le Président directeur général (P-DG) de Panoro. «Nous sommes bien lancés pour démarrer la production de pétrole au second semestre de 2018»,...
(Agence Ecofin 20/07/17)
Halilou Yerima Boubakary (photo), le secrétaire général (SG) de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), menace de sanctionner des commissaires aux comptes des établissements de crédit dans la zone Cemac. C’est le fait saillant qui ressort de la 4ème rencontre bisannuelle, tenue fin juin, à Libreville, au Gabon. Le responsable accuse certains Commissaires aux comptes de ne pas produire la revue du reporting Cerber qui « constitue un manquement, les exposant aux sanctions prévues par la réglementation en vigueur ». « Cerber », explique-t-il, est un système de collecte, d’exploitation et de restitution des données élémentaires des établissements assujettis, devant être communiquées au Secrétariat général de la Cobac. Halilou Yerima Boubakary a néanmoins reconnu qu’il y a des contraintes...
(Agence Ecofin 19/07/17)
Pan Petroleum Gabon, la filiale entièrement détenue par Panoro Energy au Gabon, vient d’annoncer qu’elle a approuvé le programme de travail et le budget proposé par l’opérateur du champ (BW Energy Gabon) pour le développement des réserves du périmètre. Le plan initial de développement comprendra l’exploitation de deux puits horizontaux dans les réserves Gamba et Dentale. Un puits latéral d’évaluation sera également foré dans le nord-ouest du champ Tortue, précise un communiqué de presse de Panoro. Par la suite, les deux puits seront reliés à une unité flottante de production (FPSO) par l’intermédiaire de réseaux sous-marins. Panoro Energy a aussi fait savoir qu’avec son partenaire BW, il a été commandé une étude pour mettre à jour les estimations du potentiel...
(Agence Ecofin 18/07/17)
(Agence Ecofin) - A l’occasion de la session ordinaire du Comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), tenue le 11 juillet à Yaoundé, Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de cette institution, a réagi à la rumeur selon laquelle, le président français Emmanuel Macron aurait déclaré, quelques jours plus tôt au Mali : « Si on n’est pas heureux dans le FCFA, on le quitte, on crée sa monnaie[…]». « Ce n’est pas la France qui décide du maintien dans la zone FCFA. Ce sont les six pays [Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Tchad] de la Cemac qui avaient souverainement décidé de se départir chacun de sa propre souveraineté de battre une monnaie. Et...
(Gabon Review 17/07/17)
La 4e réunion du Comité national de mise à niveau (Conami) a été axée sur la promotion de l’entrepreneuriat au Gabon. Elle s’est achevée avec la promesse d’appuyer dans les prochaines semaines sept entreprises industrielles gabonaises. Initiée dans le cadre du Programme de restructuration et de mise à niveau de l’Afrique centrale (PRMN), la 4e réunion du Conami s’est tenue, jeudi 13 juillet, à la direction générale de l’Industrie et de la Compétitivité. Les travaux, présidés par la ministre déléguée chargée du Tourisme et de l’Industrie, Irène Lissenguet Lindzodzo, ont principalement été axés sur la promotion de l’entrepreneuriat au Gabon. Il s’est notamment agi pour les participants, parmi lesquels les représentants de l’Union européenne et de quelques structures bancaires de...

Pages

(Jeune Afrique 21/02/17)
Malgré l'élimination de son équipe au premier tour de la CAN, l’Espagnol José Antonio Camacho devrait rester le sélectionneur des Panthères du Gabon. Avec le même salaire confortable qu'il touchait auparavant. Faire de José Antonio Camacho l’unique responsable de l’échec du Gabon lors de la CAN 2017 serait trop facile : cela occulterait la responsabilité des autres acteurs du football gabonais dans une sortie de route pas si surprenante. Certes, un sélectionneur est toujours responsable des défaites de son équipe − même si l’Espagnol, arrivé début novembre à Libreville sans parler un mot de français, a dû effectuer une préparation au rabais, avec un seul match amical au programme, perdu (1-2) face à Mounana, une équipe de Ligue 1 gabonaise...
(Xinhua 18/02/17)
Le championnat national de football de première division (D1), interrompu depuis plus d'un mois suite à la Coupe d' Afrique des nations (CAN 2017) que le Gabon a organisée, reprend ce samedi, a-t-on appris vendredi auprès de la Ligue nationale de football (Linaf). Lors de la trêve intervenue à la 7e journée, le CF Mounana (19 points), Mangasport de Moanda (15 points) et Akanda FC (14 points) pointaient à la tête du classement tandis que le Stade migovéen de Lambaréné (4 points) et le FC 105 (2 points) s' affichaient dans la zone rouge synonyme de relégation. La rencontre entre AS Pelican contre Mangasport le leader de la compétition reste la principale affiche de la reprise du championnat.
(Gabon Actu 17/02/17)
Les cyclistes gabonais, sans entraineurs, sont actuellement entraînés par un mécanicien à 9 jours du Tour du Gabon baptisé « La Tropicale Amissa Bongo », selon un communiqué du ministère gabonais des Sports. L’entraîneur espagnol des Panthères du Gabon, Abraham Ollano a « disparu » depuis novembre dernier. « C’est peu dire d’opiner que cette compétition est courue d’avance pour les Panthères version cyclisme, encore une fois promises aux rôles de faire-valoir », prophétise le ministère qui a reçu jeudi l’équipe dirigeante de la fédération de cycliste. « L’impression qui se dégage, après la rencontre entre la tutelle, la Fédération gabonaise de cyclisme et les jeunes coureurs de l’équipe nationale, c’est que les gestionnaires de la petite reine gabonaise, semblent...
(Gabon Review 15/02/17)
Ancien champion du monde et des Etats-Unis de Choi kwang do, instructeur de cet art martial dans l’Etat de Géorgie, ce Gabonais représente dignement les couleurs de son pays dans cette discipline. Initié au choi kwang do au début des années 2000, Guy Roger Nzamba a inscrit son nom au Panthéon de grands pratiquants de cet art martial. Le Gabonais est revenu sur son parcours, dans une récente vidéo publiée sur la page Facebook de «Gabao Martial Arts», un réseau social des amoureux ou pratiquants d’arts martiaux de tous genres du Gabon et d’Afrique. Guy Roger Nzamba sur les tatamis. © facebook.com/guyrogernzambaofficialpage «Je vis à Atlanta, aux Etats-Unis et je pratique le choi kwang do depuis 15 ans. Je suis...
(Gabon Review 08/02/17)
De passage sur RFI, ce 7 février, l’acteur de la société civile a qualifié de fiasco la dernière Coupe d’Afrique des nations (Can). Pour Marc Ona, les ratés enregistrés tout au long de la compétition s’apparentent à une véritable «douche froide» pour Ali Bongo. «Ce fut un fiasco au niveau de l’organisation et une douche froide pour Ali Bongo…». C’est ainsi que Marc Ona Essangui a qualifié, lors de son passage sur RFI ce 7 février, la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2017, organisée du 14 au 5 février au Gabon. Si pour le haut commissaire du Comité d’organisation de la Can (Cocan), Christian Kerangall, le taux de remplissage des stades durant la compétition a atteint...
(AFP 06/02/17)
Le comité organisateur de la Coupe d'Afrique des Nations au Gabon s'est expliqué sur le coût, l'affluence dans les stades et l'état des pelouses, lundi, au lendemain de la finale de la 31e édition de la biennale du football africain. "On annonce dans la presse 463 milliards de FCFA (ndlr: environ 700 millions d'euros)", a déclaré lors d'une conférence de presse à Libreville Christian Kerangall, haut commissaire au comité d'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations 2017. Il reprenait une somme avancée ...
(RFI 06/02/17)
Le Stade de l’Amitié, à Libreville, a été le théâtre de la finale de la CAN 2017, mais également celui où des milliers de Camerounais, d’Egyptiens et de Gabonais se sont réunis pour célébrer ce match ultime de l‘épreuve reine du football africain. Le stade était quasiment plein à l’entame de la finale avec près de 38 000 spectateurs. Les Camerounais étaient en surnombre avec environ 20 000 supporters. Une présence due à la forte communauté vivant à Libreville. Une confiance sans limites Quelques minutes avant le coup d’envoi, l’ambiance était des plus joyeuses dans les tribunes, les supporters des Lions indomptables étaient très confiants. « Ce sont deux cadors de l’Afrique qui s’affrontent. On va y croire. C’est possible...
(El Watan 06/02/17)
La CAF a décidé, vendredi, de lui confier la CAN-2017 des moins de 17 ans en remplacement de Madagascar qui devait initialement organiser cette édition au mois d’avril prochain. La décision a été prise par la CAF lors de la réunion de son comité exécutif, vendredi passé à Libreville. Le Gabon a été choisi aux dépens du Soudan, l’autre candidat à l’organisation de cette édition qui a été, pour la circonstance, décalée du 21 mai au 4 juin 2017. La CAF a justifié cette décision par le retard affiché par Madagascar dans la préparation du tournoi. Un argument qui pourrait être la partie immergée de l’iceberg sachant que le Gabon n’était pas prêt pour la 31e édition à quelques mois...
(Gabon Actu 06/02/17)
Le Cameroun a remporté dimanche à Libreville la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017), la 5ème de sa glorieuse histoire du football au niveau continental. Le Cameroun a battu en finale l’Egypte (2-1). Et pourtant l’histoire retiendra que c’est l’Egypte qui a ouvert le score dès la première mi-temps à la 22ème minute par Mohamed Eleney. Score à la mi-temps (0-1). Les Lions indomptables sont revenus sur la pelouse très blessés et surtout revigorés par les conseils de leur entraineur, le belge Hugo Bross. Le match a basculé à la 58ème minute lorsque Nicolas Nkoulou a égalisé. Vincent Boubakar a tué la rencontre sinon crucifié les Pharaons à la 88ème minute au terme d’une action individuelle. L’Egypte n’accrochera...
(Gabon Actu 06/02/17)
Les étalons du Burkina Faso ont terminé à la 3ème place au classement général de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017) après avoir battu samedi au stade Michel Essonghé de Port-Gentil contre le Ghana (1-0). Combattifs comme des véritables guerriers, les burkinabé ont fait preuve de réalisme dans cette petite finale contre l’orgue ghanéen qui s’est finalement révélé comme un géant aux pieds d’argile. Les Ayew, Atsu, Gyan et les autres cadres de la sélection nationale du Ghana ont certes démontré leur technicité mais ont pêché par manque de réaliste. « Game over », c’est quasiment ce message qui colle à la sélection ghanéenne qui court toujours derrière sa première CAN. Paulo Duarte, le coach du Burkina...
(Belga 03/02/17)
Le gardien d'Ostende et doyen des joueurs du Gabon retenus pour la Coupe d'Afrique des Nations de football qui se déroule actuellement dans le pays, Didier Ovono a lancé un appel au peuple, encourageant le pays-hôte à surmonter ses divisions post-électorales. Lui s'est engagés pour battre le Cameroun, dimanche, et ainsi qualifier le pays pour les quarts de finale du tournoi. "On doit battre le Cameroun. Binationaux ou pas, on est Gabonais. Et celui qui rentre sur le terrain, qu'il soit né ici ou en France, il est Gabonais", a-t-il déclaré vendredi. "On est des Gabonais avant tout. Il y en a certains qui ont perdu des proches. Mais quand on va défendre le pays, on le défend d'abord avec...
(Gabon Review 02/02/17)
Auteur de trois remarquables matchs en cette Coupe d’Afrique des Nations (Can) de football que son pays, le Gabon, organise, Denis Bouanga est apparu comme la véritable révélation de la sélection gabonaise. Alors qu’on attendait une confirmation de tout le bien dont on disait du capitaine des Panthères, Pierre Emerick Aubameyang, c’est plutôt un jeune novice de la sélection gabonaise qui s’est illustré. Lui, c’est Denis Bouanga, sociétaire de Tours FC en ligue 2 française. Pour sa première sélection en équipe nationale, malgré l’élimination des Panthères, ce jeune homme de 22 ans aura imprimé sa marque sur les matchs livrés par le Gabon, mais plus encore dans les cœurs des supporteurs du Onze national. Pour son premier match face aux...
(AFP 02/02/17)
Le directeur sportif du Borussia Dortmund a demandé jeudi à son attaquant star, le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, de moins se répandre dans la presse à propos de son départ du club à la fin de la saison. "Nous nous sommes rapidement parlés, et je lui ai conseillé de donner moins d'interviews pour évoquer son futur, et de se concentrer sur une qualification en Ligue des champions", a déclaré Michael Zorc au journal local WAZ. "Il a compris", a-t-il ajouté. Aubameyang, actuel meilleur buteur de Bundesliga avec 16 réalisations en autant de matches, a récemment donné deux interviews dans lesquelles il a expliqué envisager de quitter le club en juin. Mais un départ chez le rival du Bayern Munich est exclu,...
(Gabon Actu 01/02/17)
Le Vice-Président de la NBA Africa (la National Basketball Association), le Sénégalais Amadou Gallo Fall en séjour au Gabon a discuté avec le ministre gabonais des Sports, Nicole Assélé de la possibilité de mettre en œuvre au Gabon le projet de ‘’la Junior NBA’’ qui consistera à créer au Gabon 30 clubs dont les meilleurs rivaliseront avec les autres « cracs » du continent. ‘’La Junior NBA’’ est déjà développée par la NBA dans huit (8) pays en Afrique. C’est un programme Sport-Etudes qui verra la création de trente (30) équipes dans les Collèges, Lycées et Grandes Ecoles de la capitale. Ces sélections porteront les noms des trente (30) équipes de la NBA et s’affronteront d’abord au niveau national, avant...
(Jeune Afrique 31/01/17)
L'équipe de football gabonaise a reçu les encouragements du président Ali Bongo Ondimba, passé outre son élimination lors de la compétition de football panafricaine, accueillie cette année par le pays. Convoqués au palais présidentiel le 23 janvier, alors qu’ils venaient de se faire éliminer de la CAN dès le premier tour à l’issue de trois matchs nuls, face à la Guinée-Bissau (1-1), au Burkina (1-1) et au Cameroun (0-0), les Gabonais étaient dans leurs petits souliers. Mais, au soulagement général, Ali Bongo Ondimba s’est montré conciliant. « Le plus surprenant, c’est qu’il n’a pas parlé des causes de cet échec : la mauvaise préparation, le choix tardif d’un sélectionneur [l’Espagnol José Antonio Camacho]. Il a fait remarquer que l’équipe n’avait pas...
(AFP 30/01/17)
Locomotive pour l'urbanisation de la région du nord-Gabon ou "éléphant blanc" ? L'avenir du stade d'Oyem, construit à la périphérie de la 4e ville du pays au coeur de la forêt équatoriale, pose question, alors que la série de six matches de la CAN-2017 qu'il devait accueillir s'est achevée dimanche. Après RD Congo-Ghana, l'une des affiches des quarts de finale, quand se déroulera la prochaine rencontre d'envergure dans l'enceinte d'Oyem ? Il faudra attendre déjà que les travaux soient complètement terminés... d'ici "juin 2017", selon les responsables du chantier. Achevé à "95%", l'écrin flambant neuf de 20.000 places, impeccable à l'intérieur et répondant aux normes de la CAF et de la Fifa, a donné un spectacle peu commun durant la...
(Gabon Actu 28/01/17)
Le Journaliste de Canal +, Robert Brazza, arrivé au Gabon pour animer des plateaux de télévision sur la CAN 2017 qui se déroule dans le pays, n’a jamais été expulsé par les autorités, a affirmé le ministre de la Communication, Porte parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze démentant à l’occasion des informations de presse ayant annoncé que le journaliste a été expulsé. « En début de semaine, un journal annonçait que Monsieur Robert BRAZZA, présentateur de l’émission « Soir de CAN » sur la chaîne Canal+ Sport Afrique avait été expulsé du Gabon pour avoir critiqué les stades accueillant la compétition continentale de Football, des informations sitôt relayées par une Radio internationale », a appelé M. Bilie By...
(Jeune Afrique 27/01/17)
Le premier tour de la Coupe d'Afrique des nations 2017 s'est achevé mercredi 25 janvier. Avant les quarts de finale, qui débutent samedi 28 janvier, l'heure est donc à un premier bilan, entre déceptions et surprises. Nous l’avions écrit : bien malin qui allait se frotter au jeu des pronostics dans cette Coupe d’Afrique des nations 2017. Vous aviez parié sur la bonne tenue du Gabon et une flambée de sa star, Pierre-Emerick Aubameyang ? Vous avez eu tort ! Vous comptiez sur Riyad Mahrez et la solide équipe d’Algérie pour aller au bout de la compétition ? C’est encore raté ! Et nous ne vous parlons même pas du faux-pas des Ivoiriens, tenants du titre, qui n’ont pas su...
(Afrik.com 27/01/17)
Tous éliminés dès la phase de groupes de la CAN 2017 l’Algérie, la Côte d’Ivoire, tenante du titre, le Gabon, pays-hôte, et dans une moindre mesure le Mali ont déçu. Eléments d’explications. - Algérie Pourquoi ils ont déçu Même si leur statut se retrouvait fragilisé depuis les deux contre-performances en éliminatoires du Mondial 2018, les Fennecs avaient rallié le Gabon avec l’un des meilleurs effectifs sur le papier, forts notamment du meilleur joueur africain de l’année consacré par la CAF, Riyad Mahrez. Même si leur groupe B était relevé (Sénégal, Tunisie et Zimbabwe), les voir sortir aussi tôt sans victoire au compteur n’était clairement pas au programme. Qu’est-ce qui n’a pas marché ? Depuis des mois, la Fédération algérienne navigue...
(AFP 26/01/17)
Quatre jeunes proches de l'opposition au Gabon ont été inculpés mercredi pour "trouble à l'ordre public" après avoir été interpellés il y a une semaine en marge d'une manifestation contestant l'accueil de la Coupe d'Afrique des Nations de football, a-t-on appris de source judiciaire. "Ils ont été présentés à un juge d'instruction qui les a inculpés pour attroupement non armé ayant troublé l'ordre et la sécurité publics", a indiqué à l'AFP une source judiciaire. Les quatre militants, appartenant à un mouvement proche de l'opposant Jean Ping, ont été laissés en liberté provisoire, a précisé cette même source. Ils ont passé une semaine en détention provisoire après avoir été arrêtées mercredi dernier à Libreville lors d'une manifestation. "Il leur est reproché...

Pages

(Jeune Afrique 25/11/15)
D'origine ivoiro-gabonaise, l'humoriste moque les travers de ses compatriotes… comme ceux des toubabs. Volonté de fer dans un corps frêle, allure pétulante, Tatiana Rojo n’a pas son pareil pour amuser la galerie. En artiste accomplie, sur scène comme en interview, elle jongle, pour mieux cacher ses émotions, avec les accents (français, ivoirien, canadien…), explore avec dextérité le caractère de ses personnages, se joue des incompréhensions culturelles et s’amuse de la vie, même si celle-ci ne lui fut pas toujours agréable. Née au Havre (nord de la France), en 1979, d’une mère ivoirienne et d’un père gabonais, celle qui a grandi à San Pedro à partir de 6 ans et connu la faim a su faire de l’humour une arme de...
(Agence Gabonaise de Presse 14/11/15)
L’institut Gabonais de l’image et du son (IGIS), en partenariat avec la mairie de Libreville, ont organisé un concours allant du 4 au 20 novembre prochain en prélude à la 10ème édition des Escales documentaires de Libreville prévue du 23 au 29 du mois en cours, annonce le site internet de l’IGIS. Placé sous le thème « citoyen filmeur, citoyen acteur », ce concours consiste à réunir, impérativement à l’aide d’un téléphone portable, des images vidéos de Libreville et ses environs, mettant en exergue la qualité de la vie. Il s’agira par ailleurs, « de familiariser les citoyens à la réflexion et à l’action sur la qualité de la vie urbaine, en s’appuyant sur les différentes opportunités numériques que sont...
(Agence Gabonaise de Presse 11/11/15)
La chorale de chants chrétiens « Vox Spiritu Dei » qui signifie en latin la Voix de l’esprit de Dieu de la cathédrale St. Louis de Port-Gentil et son fondateur, Léon Ababe, ancien président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT, 2004-2008) ont reçu samedi dans la capitale économique du Gabon la bénédiction sur parchemin du Pape François. « Sa Sainteté François donne de grand cœur la bénédiction apostolique au directeur Léon Ababe et aux membres de la chorale Vox Spiritu Dei de la cathédrale St. Louis de Port-Gentil et invoque l’abondance des grâces divines et la protection de la Sainte Vierge Marie », a écrit François sur un parchemin qui a été remis à M. Léon Ababe président fondateur...
(Gabon Actu 22/10/15)
La 4ème édition du « Les Ngombistes », Guide des Professionnels de la Culture, des Arts et du Spectacle au Gabon est en kiosque depuis une semaine, annonce l’association qui édite cet outil d’information et de promotion de la culture gabonaise. Outre les contacts répertoriés par corporation, l’ouvrage de 124 pages dresse un panorama contextuel des différentes branches d’activités du secteur, sous la perspective du développement des industries culturelles au Gabon et la professionnalisation des filières. Dans cette nouvelle édition, l’annuaire « Le Ngombiste » met en lumière un secteur culturel en plein mouvement et propose un contenu plus riche, présenté sous un nouveau format, avec un index et une mise en page dynamique. Pour cette édition 2015/2016, l’association a...
(Afrique 7 16/10/15)
Le « Berklee College of Music » et le gouvernement du Gabon se sont associés pour créer une école de musique panafricaine dans la capitale, Libreville. Une aubaine pour les jeunes musiciens gabonais qui pourront après deux ans à Libreville finir leur cursus à Boston. Le Berklee College Music : Un établissement prestigieux Le Berklee College of Music est une école de musique de Boston, aux États-Unis. Avec un effectif d’environ 3 800 élèves et 460 professeurs, c’est l’une des plus grandes écoles de musique privées des États-Unis. Berklee comporte actuellement 26 % d’étudiants étrangers. Le président de Berklee, Roger Brown, a signé un protocole d’accord mercredi avec le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba « La construction de l’école...
(Ogooue Infos 14/10/15)
L’association Danse au féminin a lancé le 13 octobre 2015 à Libreville, la 3e édition du festival Danse Fé sous le thème : « Femme, paix et sécurité : la situation des femmes en temps de conflits ». C’est au cours d’une conférence de presse mardi 13 octobre à l’institut français du Gabon que la présidente de l’association, Aida Camara et ses collaboratrices ont donné le coup d’envoi de l’événement. Organisé sous le thème « Femme, paix et sécurité : la situation des femmes en temps de conflits », le festival Danse Fé a pour but de regrouper les danseuses de divers horizons en plateforme unique et promouvoir le leadership féminin par des activités culturelles. ‘’La vocation du festival est...
(Gabonews 07/10/15)
L’Unité de Coordination du Projet (UCP) a réuni les lauréats en catégorie espoir afin de découvrir le Cabinet qui aura la responsabilité d’accompagner les gagants dans la mise en œuvre de leur projet. D’où la tenue de la réunion de pré-démarrage ouverte par le coordonnateur du projet Michel Auguste Busamba, en présence des experts de le Banque mondiale, de l’équipe d’expert de Deloitte, ainsi que des lauréats. Près de 7 lauréats ont répondu présents à cette première session de pré-démarrage ayant pour objectif de présenter les grandes lignes de cette collaboration. Une véritable prise de contact qui a consisté pour le cabinet Deloitte de se présenter aux lauréats et de présenter le programme d’accompagnement des lauréats. « Enthousiaste » s’est...
(Gabon Review 21/09/15)
L’Agence gabonaise de développement et promotion du tourisme et de l’hôtellerie (Agatour), annonce pour le 29 septembre et ce, jusqu’au 1er octobre 2015, un nouveau séminaire de formation des opérateurs du secteur touristique. Recevant les opérateurs touristiques à déjeuner le 14 janvier dernier, le directeur général de l’Agence gabonaise de développement et de promotion du tourisme et de l’hôtellerie (Agatour) en avait profité pour décliner les axes de sa stratégie pour l’année 2015. Gabriel Awore Mayindo avait indiqué que son ambition était notamment d’initier l’organisation d’une série de séminaires et formations sur le management des structures hôtelières, l’accueil et la communication, le montage et le financement des projets touristiques ainsi que la décentralisation dans la gouvernance du secteur touristique. «Ces...
(Gabon Review 18/09/15)
Michèle Berekyah et Monk-e1, originaires du Canada, animent des ateliers de slam et de graffiti, en prélude à un festival qui se tiendra à Libreville. Inspirée par son frère Monk-e1, slameur et tagueur de renom, Berekyah a lancé le festival Fro «les Fondations reposent sur les origines», qu’elle organise depuis quatre ans. Un festival culturel axé sur l’art et l’échange culturel. Trois éditions ont déjà eu lieu à Montréal au Canada et une autre en Guyane française. Cette année, en collaboration avec la chanteuse gabonaise Naneth, une nouvelle édition aura lieu au mois de décembre prochain à Libreville. La présence de Berekyah et de Monk-e1 au Gabon entre donc dans le cadre des préparatifs de ce rendez-vous qui enregistrera la...
(RFI 14/09/15)
Au Gabon, la police veut être plus proche des populations. Aussi, pour se faire aimer, a-t-elle lancé il y a quelques semaines «Allo La Police», une mini-série télévisée réalisée par Romeo Apanga, diffusée tous les jours sur les antennes de la télévision nationale (Gabon Télévision). La Grande muette communique et surtout met à la disposition du public un numéro vert pour les appels de détresse. A Libreville, le reportage de notre correspondant.
(Gabon Review 20/08/15)
Nommée ambassadeur de bonne volonté du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA) à la faveur de la dernière célébration de la Journée internationale de la jeunesse, Maggaly Nguema, Miss Cemac, appelle les jeunes Africains, particulièrement les jeunes femmes, à imposer leur leadership. Gabonreview : Que représente pour vous cette distinction de l’UNFPA, en tant que jeune et surtout en votre qualité de Miss Cemac ? Pour la jeune femme que je suis, cette distinction est un honneur, un grand encouragement pour mes projets à venir. Le titre d’ambassadeur est un titre influent, que les jeunes ne reçoivent pas très souvent. Mais aujourd’hui cette distinction est une preuve que la valeur n’attend point le nombre d’années. Le travail et...
(Ogooue Infos 10/08/15)
Les leaders et les fidèles des assemblées de Dieu du Gabon sont réunis à Libreville depuis le 6 août 2015, à la faveur d’une convention nationale. L’événement qui réuni également plusieurs invités venus de pays d’Afrique centrale et l’ouest, ainsi que des Etats-Unis d’Amérique.est jumelé à la célébration du 76é anniversaire de ce mouvement religieux L’objectif de ces assisses de Libreville, est d’une part, d’arrimer aux standards organisationnels internationaux et, d’une part, de permettre à chacun des participants d’affronter efficacement les défis de l’heure. ‘’Chers frères et sœurs en Christ, les assemblées de Dieu du Gabon sont notre famille spirituelle. Que le seigneur soit béni pour vos contributions inestimables en vue de pérenniser l’œuvre, ici au Gabon et ailleurs. Votre...
(Gabon Review 06/08/15)
Enseignant à Oyem, le chef lieu de la province du Woleu-Ntem, Tsira Nganémote parle des CD et DVD qu’il vient de mettre sur le marché, en hommage à feu Pierre Claver Nzeng. Gabonreview : Vous êtes enseignant en poste à Oyem. Vous êtes également acteur de théâtre et de cinéma, musicien, chanteur, auteur et compositeur. Vous venez de mettre sur le marché du disque votre 4è opus titré «Me Mekang» (Moi, je suis parti, en langue Fang) et qui compte10 titres ; un hommage que vous dites faire à Pierre Claver Zeng. Pourquoi lui, quand on sait que le Gabon a perdu plusieurs sommités de la chanson, à l’exemple de Oliver Ngoma ou Sonny Edingo ? Tsira Nganémote : Un...
(Gabonews 04/08/15)
La célèbre animatrice qui a fait la pluie et le beau temps d’Africa N°1, la radio africaine, Eugénie Diecky, d’origine gabonaise, va lancer officiellement à la rentrée de cette année 2015 à Paris en France, la radio télévision africaine (RTA). Selon la promotrice de la chaîne de télévision panafricaine, la RTA diffusera dans un premier temps sur Internet dans sa phase expérimentale avant d’entrer progressivement dans les bouquets satellites. But visé par la jeune dame gabonaise, « révolutionner le paysage audiovisuel africain en réalisant des émissions inédites qui vont montrer le génie des africains ». RTA émettra aussi via le mode traditionnel par une implantation en Afrique de l’Ouest et centrale. Eugénie Diecky, "la voix d’Afrique", a été animatrice et...
(Gabon Actu 28/07/15)
L’ancien président de l’Olympique de Marseille (club du championnat d’élite en France), Pape Diouf a lancé officiellement lundi à Libreville, la 2ème édition du séminaire d’échanges et de compétences dénommé « Les Sambas Professionnels ». Les initiateurs disent être revigorés par le succès de la première édition tenue l’année dernière. L’enjeu est l’échange de compétences entre des personnalités reconnues mondialement dans des domaines du Sport et des Médias avec les élèves, étudiants ainsi que des professionnels vivant au Gabon. « J’ai répondu présent à l’invitation des organisateurs, on va partager mon expérience surtout dans le domaine du sport », a déclaré Pape Diouf un peu frustré de n’avoir pas en face des dirigeants de clubs de football au Gabon. Quatre...
(Gabon Review 27/07/15)
Après une première saison de six passages, le club de promotion de la littérature et des écrivains clôt sa série de rencontres mensuelles avec la visite de Muetse Destinée Mboga, le 25 juillet 2015 dans ses installations de l’Université Omar Bongo. C’est à l’issue d’un partage plein d’émotion et de sentiments autour de l’œuvre «Demain, je m’en vais, je meurs», que l’auteur du recueil de poésies «Muendu Murime : Le voyage du cœur», a offert deux mois de pause aux amoureux des lettres réunis au sein du «Club Lyre». La jeune auteure qui prône l’amour des siens et l’intérêt de se connaître soi-même avant de prétendre vouloir apprendre de l’autre, a choisi des évènements tirés des faits de société pour...
(Gabon Review 24/07/15)
Représentante du Gabon au dernier Festival panafricain de la musique (Fespam) au Congo, la dauphine de Miss Gabon 2015 a été élue première dauphine au concours organisé à Brazzaville au Congo. Première dauphine du concours de beauté Miss Gabon 2015, Christine Pitty ne relâche rien. Près de trois mois après, son abnégation force la reconnaissance et l’intérêt des organisateurs de concours de beauté du continent, à l’instar du Festival panafricain de musique (Fespam), dont la neuvième édition l’a consacrée, le 21 juillet dernier, première dauphine de Miss festival panafricain 2015 à Brazzaville (Congo). Si sa place n’était pas gagnée d’avance, la jeune représentante du Gabon, dont la principale préoccupation de cette année sera la lutte contre le cancer du sein,...
(Gabon Review 22/07/15)
Sous la férule de Rose Bernadette Rebiénot, prêtresse locale du Ndjèmbè, le 13e rassemblement de femmes supposées détenir des pouvoirs spirituels se tient du 23 au 29 juillet à Libreville. Le 13e rassemblement du conseil international des 13 grands-mères autochtones se tient du 23 au 29 juillet prochain au village Oyenano, à quelques kilomètres de Libreville. A cet effet, une conférence de presse s’est tenue le 21 juillet courant à Libreville. Avant d’entrer dans le vif du sujet l’hôtesse de cette manifestation a tenu à présenter l’association dont elle est membre et co-fondatrice. «Nous sommes 13 grand-mères indigènes qui se sont rencontrées la premières fois du 11 au 17 octobre 2004 à Phoenicia, New York. Affirmant nos relations avec les...
(Gabon Actu 21/07/15)
La directrice de 3MJ Consulting, Josiane Maténé, organisatrice de la 2ème édition des « Samba professionnels » a annoncé récemment dans un point de presse que le manager sportif, Pape Diouf et l’animateur, promoteur de la télévision culturelle câblée Ubinews, participeront activement à ce séminaire de formation qui se déroulera du 27 au 28 juillet prochain dont le but visé est celui d’aider les jeunes gabonais à extérioriser leurs talents professionnels. « Ils seront là comme l’année dernière », a annoncé Mme Maténé qui a indiqué par ailleurs que journaliste français, Harry Roselmack a été choisi comme parrain de cette deuxième édition. Le footballeur ivoirien, Didier Drogba était le parrain de la précédente édition. Les Sambas professionnels constituent un séminaire...
(Gabon Review 25/06/15)
En prélude au verdict final du concours littéraire «À vos plumes», lancé en mars dernier, Solange Andagui Bongo Ayouma a tenu à présenter cette entité qui œuvre pour la promotion des belles lettres au Gabon. A la faveur d’un déjeuner de presse organisé le 23 juin courant dans ses locaux au 1er arrondissement de Libreville, Solange Andagui Bongo Ayouma a présenté les Editions Amaya. Elle est revenue sur les différentes activités de sa structure depuis sa création en 2007, ainsi que les objectifs qu’elle se fixe. Si elle a reconnu que «les maisons d’édition sont encore peu nombreuses au Gabon» et qu’«éditer dans le pays est une véritable gageure, compte tenu du déficit en personnel dans les métiers du livre»,...

Pages

(Jeune Afrique 19/07/17)
Le président de l’Alliance pour le changement et le renouveau a rejoint le gouvernement d’ouverture en octobre, en tant que vice-Premier ministre. Une position d’équilibriste. Arrivé troisième à la présidentielle du 27 août 2016, à laquelle il concourait sous les couleurs de l’Union du peuple gabonais (UPG), Bruno Ben Moubamba, 50 ans, est l’un des rares opposants à avoir accepté d’intégrer le gouvernement d’ouverture formé le 2 octobre par le Premier ministre, Emmanuel Issoze-Ngonde. Représentant de l’une des trois branches désormais rivales de l’UPG (créée par feu Pierre Mamboundou), il a créé l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR), dont il a été élu président le 15 octobre, à l’issue de son congrès fondateur. Au sein du gouvernement, ce...
(RFI 19/07/17)
Au Gabon, les élections législatives, prévues ce mois de juillet 2017, viennent, une fois de plus, d'être reportées à avril 2018 par la Cour constitutionnelle, saisie par le gouvernement. Ce n'est quasiment pas une surprise. Ce scrutin aurait pu se tenir en décembre 2016, mais le gouvernement avait évoqué un manque de budget. Cette fois, il a convaincu la Cour qu'il a besoin de temps pour appliquer les reformes électorales décidées lors du dernier dialogue politique. Comment réagit la classe politique? Guy Nzouba Ndama a démissionné de manière fracassante de son poste de président de l'Assemblée nationale, il y a un an. Devenu allié politique de Jean Ping, il a annoncé récemment que Les démocrates, son parti, participeront à ces...
(Agence Ecofin 18/07/17)
(Agence Ecofin) - A l’occasion de la session ordinaire du Comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), tenue le 11 juillet à Yaoundé, Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de cette institution, a réagi à la rumeur selon laquelle, le président français Emmanuel Macron aurait déclaré, quelques jours plus tôt au Mali : « Si on n’est pas heureux dans le FCFA, on le quitte, on crée sa monnaie[…]». « Ce n’est pas la France qui décide du maintien dans la zone FCFA. Ce sont les six pays [Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Tchad] de la Cemac qui avaient souverainement décidé de se départir chacun de sa propre souveraineté de battre une monnaie. Et...
(Jeune Afrique 18/07/17)
Dans un communiqué conjoint, une coalition d'ONG congolaises et internationales, dont Global Witness, Rainforest Foundation et Greenpeace, ont appelé l'Agence française de développement (AFD) à rejeter l'un de ses projets, financé par un programme norvégien de lutte contre la déforestation dans les pays tropicaux, estimant qu'il va aggraver la déforestation au lieu de la combattre. Ce que conteste l'AFD. « Les gouvernements français et norvégien se trompent gravement s’ils pensent qu’ils peuvent sauver une forêt en coupant des arbres », a déclaré Jo Blackman, de Global Witness, dans un communiqué signé par une coalition d’ONG qui dénoncent un projet porté par le fonds CAFI (Initiative pour la Forêt de l’Afrique centrale) et mis en oeuvre par l’AFD. L’initiative CAFI vise...
(RFI 18/07/17)
Pierre-Emerick Aubameyang est annoncé depuis des semaines comme partant du Borussia Dortmund. Mais à un mois du début de la saison en Allemagne, l’attaquant n’a toujours pas bougé. Le BVB n’est pas fermé à un transfert, mais l’avenir de «PEA» va devoir se régler rapidement. Et les opportunités ne sont pas si nombreuses. Meilleur joueur de Bundesliga allemande en 2015-2016, meilleur buteur de Bundesliga en 2016-2017 (31 buts en championnat, 40 buts toutes compétitions confondues) ; Pierre-Emerick Aubameyang a prouvé, sous les couleurs du Borussia Dortmund, qu’il est fait partie des meilleurs attaquants d’Europe à l’heure actuelle. Sans surprise, son nom est très cité dans les rumeurs de transferts. Après quatre ans au BVB, l’ancien Stéphanois serait tenté par un...
(RFI 15/07/17)
Au Gabon, Gildas Biviga, journaliste à la station provinciale de Radio Gabon à Tchibanga, une ville située à 700 kilomètres au sud de Libreville, a été condamné à 184 jours de prison avec sursis dont 45 jours de prison ferme et une amende de 300000 francs CFA. Il avait interviewé Marcel Libama, un célèbre syndicaliste et le procureur de Tchibanga avait fait arrêter les deux hommes qui ont été jugés et ont écopé de la même peine. Le directeur général adjoint de Radio Gabon chargé des stations provinciales a expliqué, dans une interview, que Gildas Biviga était en prison pour avoir fait son travail. En effet, le 15 juin dernier le jeune journaliste est dépêché en reportage au tribunal de...
(Jeune Afrique 14/07/17)
Une juge d’instruction française a retenu la qualification de « crime contre l’humanité » dans l’enquête sur les violences postélectorales à Libreville. Un rebondissement de plus dans le duel qui s’éternise entre Ali Bongo Ondimba et son opposant Jean Ping. Près d’un an après le scrutin présidentiel gabonais, le conflit postélectoral entre Ali Bongo Ondimba (ABO) et son challenger, Jean Ping, est entré dans une séquence judiciaire inédite. Par magistrats et avocats interposés, chacun...
(Jeune Afrique 14/07/17)
Eric Moutet, avocat dans l'affaire de la plainte pour crime contre l'humanité visant les autorités gabonaises, n'en est pas à sa première affaire concernant un gouvernement africain... Si la personne à l’origine de la plainte pour crime contre l’humanité visant les autorités gabonaises, qui affirme « craindre pour sa sécurité », a préféré garder l’anonymat, son avocat Éric Moutet ne fuit pas la lumière. Dans son cabinet parisien, les détracteurs du chef de l’État gabonais défilent. Ce pénaliste de formation s’est un temps consacré au contentieux prud’homal, avant de prendre goût aux procès à grand spectacle impliquant les palais présidentiels africains. Tout comme son confrère et ami William Bourdon, il est membre du conseil d’administration de l’association Sherpa. L’avocat s’est...
(Le Monde 14/07/17)
Le principal opposant du président gabonais se plaît à croire qu’Ali Bongo, mal élu en 2016, partira du pouvoir contraint par la révolte populaire. Propos recueillis par Joan Tilouine « Bon courage, papa ! » Au bar d’un palace parisien, Dominique Ngouabi salue Jean Ping qu’il croise par hasard. Costume sombre et ceinture Hermès, le fils de l’ancien président marxiste-léniniste du Congo-Brazzaville Marien Ngouabi, assassiné le 18 mars 1977 dans des conditions troubles, encourage celui qui se considère comme le « président élu » du Gabon. « C’est fou. Il ressemble comme deux gouttes d’eau à son père », glisse Jean Ping, troublé. « Toutes nos forces. On est avec toi », assure le « petit Ngouabi », homme d’affaires...
(Jeune Afrique 13/07/17)
Fidèle à son bagage philosophique, cette figure incontournable de l’opposition décrypte les récents événements et les enjeux des prochaines échéances électorales. Ancien du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), candidat à la présidentielle puis rallié à Jean Ping en 2016, Guy Nzouba‑Ndama, 70 ans, a repris ces derniers mois un peu de distance avec l’ancien président de la Commission de l’Union africaine. Certes, il a refusé, comme lui, de participer au dialogue national voulu par Ali Bongo Ondimba. Mais il n’en a pas moins lancé son propre parti, Les Démocrates, espérant donner une nouvelle impulsion à l’opposition dans l’optique des législatives. Jeune Afrique : Beaucoup qualifient la stratégie de Jean Ping de radicale. Ont-ils raison ? Guy Nzouba-Ndama : Je ne sais pourquoi...
(Jeune Afrique 13/07/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé, lundi 19 juin, un prêt pour la période 2017-2020 de 642 millions de dollars (573 millions d’euros) au Gabon. Il était temps : le prix du pétrole a reculé de plus de 15 % en un mois. Si Libreville a été obligé, toute honte bue, de souscrire pour la première fois un plan de sauvetage auprès du Fonds, c’est que la crise était devenue insupportable. Une croissance en berne (+ 4,4 % en 2014, mais + 2,1 % en 2016, selon le FMI), des soldes budgétaires qui ont viré au rouge (+ 2,3 % en 2014, mais – 6,6 % en 2016), une dette publique qui a doublé (33 % du PIB en 2014, mais...
(Jeune Afrique 13/07/17)
Les législatives, qui doivent se tenir avant la fin de l’année, verront s’affronter nombre de formations, dont certaines viennent de se constituer. Si les forces d’opposition sont déterminées à remporter le scrutin, leurs divisions pourraient profiter à la majorité présidentielle. « C’est fini. Nous avons perdu la présidentielle. Il faut maintenant préparer l’avenir », affirme Mesmin Ngabikoumou Wada, 40 ans, qui vient d’entrer en politique. Encarté chez Les Démocrates, parti récemment créé par Guy Nzouba-Ndama (lire interview ci-contre), il envisage, avec d’autres, de se porter candidat aux législatives. Ses propos traduisent l’état d’esprit qui règne au sein de la coalition qui a soutenu Jean Ping, le « candidat unique » de l’opposition. Ngabikoumou et son mentor, Nzouba – un ex-président...
(Jeune Afrique 13/07/17)
Secoué par une double tourmente politique et financière en 2016, le Gabon, bien que convalescent, semble désormais en mesure de surmonter la crise protéiforme à laquelle il est confronté. Après l’orage, la tempête. Depuis un an, le Gabon ploie sous les éléments. Aux rigueurs provoquées par la crise financière qui a menacé la stabilité du cadre macroéconomique du pays s’est ajoutée une crise postélectorale de longue durée. En août 2016, l’élection présidentielle s’est terminée sous une pluie de projectiles et un panache de gaz lacrymogène au cours d’une bataille de rue meurtrière entre les militants de l’opposition et les forces de l’ordre. Dix mois après ces violences consécutives au résultat du scrutin, les parties ont renoué le dialogue, et les...
(Jeune Afrique 13/07/17)
En convoquant durant près de deux mois (28 mars-25 mai) à Libreville, à grands frais et en grande pompe, un « dialogue politique inclusif et sans tabou », Ali Bongo Ondimba et son parti, le Parti démocratique gabonais (PDG), espéraient un dénouement heureux à la crise inédite et multiforme que traverse le Gabon depuis la présidentielle ratée d’août 2016. Or, il n’en fut rien. De ces assises, les annales de la politique gabonaise retiendront comme événement principal la grande absence de Jean Ping et sa Coalition pour la nouvelle République (CNR). Malgré ce désaveu historique du CNR, il faut dire, globalement, que l’idée en soi de réunir la classe politique gabonaise autour d’une même table pour extirper le pays du...
(Jeune Afrique 13/07/17)
Trois aires protégées ont vu le jour dans la périphérie de la capitale : le parc national d’Akanda, celui de Pongara et l’arboretum Raponda-Walker. Elles font toutes trois partie de la politique de conservation des ressources naturelles et de développement de l’écotourisme du Gabon, où 13 parcs nationaux ont été créés, couvrant plus de 10 % du territoire. Elles ont pour premiers objectifs d’être un rempart contre l’activité humaine, notamment via l’industrie du bois ou le braconnage, et de permettre au pays d’accueillir jusqu’à 100 000 touristes par an à l’horizon 2020. Mais elles visent également à améliorer la connaissance et l’appropriation par la population des valeurs associées à leurs écosystèmes forestiers. Le projet « Arc émeraude », financé à 75 %...
(Jeune Afrique 12/07/17)
Le Premier ministre gabonais Emmanuel Issoze-Ngondet affiche sa satisfaction quant au déroulement du dialogue politique et détaille les multiples réformes engagées par son gouvernement ces derniers mois. Pendant les assises du Dialogue politique dont il conduisait les travaux, il n’était pas rare de voir arriver Emmanuel Issoze‑Ngondet au stade de l’Amitié d’Angondjé avec les yeux fatigués de celui qui dort peu. Dans le bureau aménagé pour la circonstance, son téléphone vibrait sans arrêt. C’est qu’à l’évidence, au cours de ce dialogue, des liens se ...
(Le Temps.ch 12/07/17)
L’opposant gabonais Jean Ping, qui revendique la victoire à la présidentielle d’août 2016, a entamé une tournée dans plusieurs capitales. Il réclame une médiation internationale. Interview Plusieurs fois ministre sous Omar Bongo, à qui son fils Ali a succédé en 2009, Jean Ping connaît bien la famille qui tient sous sa coupe le Gabon depuis 50 ans. Ce ...
(Jeune Afrique 12/07/17)
Pendant près de deux mois, du 28 mars au 26 mai 2017, le pouvoir et une partie de l’opposition ont discuté de l’avenir du Gabon et des réformes politiques réclamées par les perdants de la dernière présidentielle Les deux camps se sont entendus pour opérer quelques changements majeurs, à commencer par l’élection présidentielle, qui sera désormais organisée en deux tours. L’opposition a aussi obtenu la suppression de la disposition qui exigeait que les candidats à ladite élection soient âgés d’au moins 40 ans. Le pouvoir a également accepté de saborder la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap). À sa place, un Centre gabonais des élections (CGL) doit être mis en place. Le ministère de l’Intérieur voit son rôle réduit,...
(Jeune Afrique 12/07/17)
Du Gabon, on peut dire tout et son contraire. Qu’il a la beauté du diable. Que sa puissance est inversement proportionnelle à la taille de sa population. Que sa richesse est à la fois une bénédiction et une malédiction. Que son or noir lui cause bien des nuits blanches. Que les caisses de l’État sont souvent aussi pleines que la bourse des ménages est vide. Que les églises éveillées y sont ferventes mais la quête obsessionnelle de l’argent reste le quiétisme le mieux partagé… On peut aligner les exemples à l’infini sans épuiser les paradoxes qui singularisent l’identité de ce pays. Pour faire fonctionner cet ensemble hétéroclite, certains fondamentaux n’admettent pourtant aucune contradiction. Le premier d’entre eux est la stabilité...
(Jeune Afrique 12/07/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé, lundi 19 juin, un prêt pour la période 2017-2020 de 642 millions de dollars (573 millions d’euros) au Gabon. Il était temps : le prix du pétrole a reculé de plus de 15 % en un mois. Si Libreville a été obligé, toute honte bue, de souscrire pour la première fois un plan de sauvetage auprès du Fonds, c’est que la crise était devenue insupportable. Une croissance en berne (+ 4,4 % en 2014, mais + 2,1 % en 2016, selon le FMI), des soldes budgétaires qui ont viré au rouge (+ 2,3 % en 2014, mais – 6,6 % en 2016), une dette publique qui a doublé (33 % du PIB en 2014, mais...

Pages