Mercredi 18 Avril 2018

Gabon

(Jeune Afrique 26/02/18)
Pour sortir du franc CFA, le fondateur de CGF Bourse et de CGF Gestion Gabriel Fal propose la création d'un Fonds monétaire africain, dont le rôle serait de garantir les parités des différentes monnaies membres, de mutualiser les réserves de change et de contrôler strictement l'inflation. Il me semble évident que les pourfendeurs et les défenseurs du franc CFA ne s’entendront jamais. Pourquoi ? Tout simplement parce que les premiers sont persuadés que la légitimité de leur démarche, vue comme une quête de souveraineté, ne peut qu’être victorieuse et constructive. Les pro-CFA, eux, se fondent sur les statistiques mondiales et les expériences diverses et variées vécues sur l’ensemble des continents pour dire que, dans les réformes monétaires, il y a eu...
(Agence Ecofin 24/02/18)
Le directeur général du groupe français Veolia, Antoine Frérot (photo), a annoncé le 21 février 2018, au cours d’un conseil d’administration du groupe, que l’entreprise va suspendre ses investissements étrangers sur tout le continent africain, rapporte le Financial Times. Dans son propos au journal britannique, le PDG de Veolia Environnement indique que la décision du gouvernement gabonais de mettre un terme au contrat de concession qui avait fait l’objet d’un renouvellement en juin 2017, constitue «une très mauvaise nouvelle, non seulement pour le Gabon, mais aussi pour toute l’Afrique». «Celle-ci, prévient-il, va considérablement nuire aux investissements envisagés par le groupe dans plusieurs pays africains mais également au Gabon. (…) Les investisseurs étrangers, en particulier dans notre domaine qui est une...
(La Tribune 23/02/18)
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a procédé mardi dernier à un léger remaniement de son équipe gouvernementale. Dans ce jeu de chaises musicales, on notera neuf changements de portefeuille et la création de deux nouveaux ministères. Seul départ, celui d'Yves Fernand Manfoumbi, le désormais ex-ministre de l'Agriculture. Vint-quatre heures après l'annonce des prochaines élections législatives au 28 avril 2018, le président gabonais Ali Bongo Ondimba a procédé mardi dernier à un remaniement léger de son gouvernement. D'après l'annonce faite par le ministre des Affaires présidentielles, Etienne Massard Kabinda Makaga, le remaniement comprend neuf changements...
(Xinhua 23/02/18)
Le président gabonais Ali Bongo séjourne ce jeudi à Kinshasa pour une visite de travail où il s'est entretenu avec son homologue Joseph Kabila de la République démocratique du Congo (RDC). Cette visite en RDC fait partie d'une série de visites entamée par le président gabonais depuis la semaine dernière dans quelques pays de l'Afrique centrale. En RDC, Ali Bongo a été accueilli ce matin au Palais de nation à Kinshasa par son homologue congolais où ils se sont entretenus sur les réformes institutionnelles en cours au sein de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC). Selon le communiqué final de la présidence de la RDC, les deux chefs d'Etat ont également passé en revue la situation dans...
(APA 23/02/18)
APA – Libreville (Gabon) - Le gouvernement gabonais a décidé de retirer du marché national cinq marques d’huile raffinée d’origine étrangère pour diffusion de publicité mensongère, indique un communiqué de l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (AGASA), parvenu à APA vendredi. Selon le communiqué, l’AGASA, a jugé utile de retirer les huiles végétales raffinées provenant des marchés asiatiques pour la plupart mentionne sur leurs produits « huile sans cholestérol » sur les étiquettes. « L’enquête de l’AGASA après des prélèvements réalisés sur vingt échantillons d’huile végétale raffinée et commercialisé sur le territoire gabonais ont confirmé la présence du cholestérol », révèle le communiqué. Face à cette situation, l’AGASA a pris des mesures conservatoires afin de protéger les consommateurs. Il s’agit du...
(Jeune Afrique 23/02/18)
En difficulté depuis la chute des cours du brut, qui affecte la consommation des ménages, le distributeur se prépare à l’arrivée annoncée de Carrefour et d’Auchan. Affluence autour du « point chaud » situé à l’arrière de la grande surface Géant CKdo de Libreville, le samedi 3 février. À quelques minutes de la fermeture de l’unique hypermarché de la Compagnie d’exploitations commerciales africaines – Gabonaise de distribution (Ceca-Gadis), des enfants font pression sur leurs parents afin d’emporter des crêpes et des sandwiches faits maison. Depuis son ouverture le 9 novembre, le succès ne se dément pas. « Cela était devenu une nécessité au regard des exigences de notre clientèle dont les habitudes évoluent avec le temps. Et nous nous adaptons...
(Jeune Afrique 23/02/18)
Annoncée lors du discours pour la nouvelle année du président Ali Bongo Ondimba, la gratuité des accouchements dans les établissements publics de santé est entrée en vigueur le 19 février. Des questions subsistent quant aux moyens humains et matériels mis en oeuvre pour assurer l'effectivité de cette mesure très attendue. L’affaire a fait grand bruit à Libreville, mi-février. Un nouveau-né a été gardé de force pendant cinq mois dans une clinique privée, parce que sa mère ne pouvait pas régler la facture de deux millions de francs CFA (environ 3 600 euros) pour les frais d’accouchement. Le nourrisson a finalement été remis à sa mère, mais l’émotion n’en a pas moins été forte au sein de l’opinion publique gabonaise. Une...
(Jeune Afrique 22/02/18)
Accusé de corruption par le ministre de la Justice, les magistrats gabonais avaient lancé jeudi 14 décembre un appel à une grève illimitée dans les tribunaux du pays pour réclamer le départ de Francis Nkea Ndzigue. C'est désormais chose faite, suite au remaniement ministériel de mardi. Francis Nkea Ndzigue paye-t-il son bras de fer avec les magistrats gabonais ? « C’est une façon de voir les choses, même si les syndicats ne peuvent ordonner à qui que ce soit la départ d’un ministre. Mais ce changement aidera probablement à apaiser la situation avec les magistrats »
(APA 22/02/18)
APA – Libreville (Gabon) – Une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par le chef de division adjoint du département Afrique, Alex Segura Ubiergo, séjourne depuis mercredi à Libreville pour évaluer le programme conclu avec le Gabon en 2017. M. Segura Ubiergo, accompagné du représentant résident du FMI au Gabon, a rencontré le ministre gabonais du Budget, Jean Fidèle Otandault, pour faire le point de ce programme dont un premier décaissement de 642 millions de dollars est en cours d’exécution. Ce programme du FMI conclu avec le Gabon vise à accompagner le gouvernement dans son plan de relance économique (PRE) mis en place au lendemain de la réélection d’Ali Bongo Ondimba pour un nouveau mandat de 7 ans en...
(Agence Ecofin 22/02/18)
La compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a enregistré en 2017, une hausse en glissement annuel de 76,38% de son chiffre d’affaires. C’est ce que rapportent les résultats financiers publiés par sa société mère, le Groupe Eramet, qui indique que de 360 milliards de francs CFA en 2016, les revenus de la Comilog sont passés à 635 milliards de francs CFA. Dans le même temps, le résultat opérationnel courant de la compagnie est passé de 81 milliards de francs à 283 milliards de francs, soit plus du triple (+249%). Selon le communiqué transmis à Agence Ecofin, ces bons résultats ont été rendus possibles par «l’atteinte du niveau de 4 millions de tonnes en production, transport et embarquement», ainsi que le niveau...
(AFP 21/02/18)
Le Gabon a opéré un remaniement ministériel avec neuf titulaires qui changent de portefeuille et un conseiller diplomatique nommé secrétaire général de la présidence, a annoncé mardi le ministre en charge des Affaires présidentielles, Etienne Massard Kabinda Makaga. Jean-Yves Teal, diplomate de carrière et conseiller diplomatique du président Ali Bongo Ondimba, remplace Guy Rossatanga-Rignault au secrétariat de la présidence gabonaise, a précisé le ministre dans un discours retransmis par les médias publics gabonais. Neuf ministres voient leur portefeuille changer, avec deux créations de ministères: le ministère de la pêche, de la mer et de la sureté maritime, qui revient à M. Rossatanga-Rignault, et le ministère d'Etat...
(RFI 21/02/18)
Un remaniement gouvernemental intervient au Gabon à deux mois des élections législatives. Plusieurs ministres changent de poste, deux entrent au gouvernement et un autre en sort après que des images de lui lors d'une fête ont suscité un tollé sur la Toile. Le Premier ministre gabonais Emmanuel Issoze Ngondet a été sans pitié pour Yves Fernand Manfoumbi, le seul à quitter le gouvernement à l'issue du remaniement ministériel. Le week-end dernier, le désormais ex-ministre de l'Agriculture s'est rendu dans son fief électoral. Lors d'un rassemblement avec sa base, il s'est mis à danser au point de se rouler au sol. Les images ont indigné la blogosphère. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180220-gabon-remaniement-ministeriel-manfoum...
(La Tribune 21/02/18)
Les gabonais seront appelés aux urnes pour les élections législatives le 28 avril prochain, a annoncé le ministre gabonais de la communication, porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze. Face à la presse, il a précisé qu'il s'agit d'une date décidée depuis plusieurs mois déjà par la Cour constitutionnelle du Gabon. On connait enfin la date, à priori définitive, de la tennue des élections pour le renouvellement de l'Assemblée nationale du Gabon. Les élections législatives dans le pays sont annoncées pour le 28 avril 2018. D'après le ministre gabonais de la communication, porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze qui animait une conférence de presse ce lundi 19 février 2018, il s'agit d'une date qui a été fixée...
(Jeune Afrique 21/02/18)
Alors que la stratégie de l'opposition tarde à se dessiner, à quelques semaines des législatives prévues en avril, l'annonce de la candidature de Zacharie Myboto, de l'Union nationale, est une épine de plus dans le pied de Jean Ping. Mais l'opposant n'a pas répondu directement, préférant faire lire un communiqué. Le 10 février, Zacharie Myboto, leader de l’Union nationale, a adressé des messages subliminaux à Jean Ping pour lui annoncer que son parti et d’autres poids lourds de la Coalition participeraient aux législatives. Sans lui répondre directement, Ping a demandé, le 15 février, à ses lieutenants de lire un communiqué prônant le boycott. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/533768/politique/gabon-le-silence-de-jean-pi...
(Jeune Afrique 21/02/18)
Le Premier ministre gabonais Emmanuel Issoze-Ngondet a procédé ce mardi à un remaniement gouvernemental. Le ministre de l'Agriculture et de l'Élevage, Yves-Fernand Manfoumbi, a été limogé et est remplacé par Biendi Maganga Moussavou. Paye-t-il son apparent accès de folie à Ndendé le 18 février ? Toujours est-il que Yves-Fernand Manfoumbi, par ailleurs membre du bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) ne fait plus partie du gouvernement. La nouvelle est tombée ce mardi 20 février, suite à un remaniement ministériel proposé par Emmanuel Issoze-Ngondet. C’est l’ancien ministre des Petites et Moyennes Entreprises, Biendi Maganga Moussavou, fils de Pierre-Claver Maganga Moussavou, qui le remplace à l’Agriculture. Les PME passent ainsi sous le contrôle de Madeleine Berre, désormais ministre de...
(Jeune Afrique 21/02/18)
Mardi 20 février, la multinationale spécialisée dans l'eau et l'énergie, dont la filiale gabonaise a été réquisitionnée par les pouvoirs publics vendredi, a publié une « mise au point », revenant sur les engagements contractuels qui la liaient à Libreville et chiffrant ses investissements sur le réseau gabonais. Le groupe français Veolia (25 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017), qui doit annoncer ses résultats monde mercredi 22 février, a publié hier, mardi, un nouveau communiqué pour une « mise au point » concernant la réquisition de sa filiale la Société d’énergie et d’eau du Gabon (détenue à 51% par l’entreprise française), intervenue le 16 février. La multinationale, qui réalise un chiffre d’affaires proche du milliard d’euros en Afrique, tient...
(Apa 21/02/18)
APA – Libreville (Gabon) - Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo, a procédé ce mardi, à un léger remaniement de son gouvernement, marqué notamment par le limogeage du ministre de l’Agriculture, Yves Fernand Manfoumbi dont des photos le montrant dansant ont inondé ces dernières 48h les réseaux sociaux. Il est aussi marqué par le changement de portefeuille pour le ministre de la Justice, Me Francis Nkéa qui atterrit au ministère de l’Habitat suite à un bras de fer qui l'a opposé aux magistrats qui ont conditionné la reprise du travail à son départ de son poste ministériel. Ce remaniement enregistre l’entrée du juriste Guy Rossatanga Rignaut qui occupe le maroquin de la Pêche, de la mer et de la...
(Agence Ecofin 21/02/18)
Par décret du Président de la République en date de ce jour et sur proposition du Premier ministre, le Gouvernement de la République est remanié ainsi qu'il suit : MINISTRE D’ÉTAT, MINISTRE DE LA PROTECTION SOCIALE ET DE LA SOLIDARITÉ NATIONALE : Monsieur Paul Biyoghe Mba MINISTRE D’ÉTAT, MINISTRE DE LA FORÊT ET DE L’ENVIRONNEMENT : Monsieur Pacôme Moubelet Boubeya MINISTRE D’ÉTAT, MINISTRE DE L’HABITAT DE L’URBANISME ET DU CADRE DE VIE : Francis Nkea Nzigue MINISTRE D’ÉTAT, MINISTRE DE LA FAMILLE ET DE LA PROTECTION DE L’ENFANCE : Monsieur Josué Mbadinga MINISTRE DE L’AGRICULTURE, DE L’ÉLEVAGE, CHARGE DU PROGRAMME GRAINE : Monsieur Biendi Maganga Moussouvou MINISTRE DE LA PROMOTION DES INVESTISSEMENTS PRIVÉS DE L’ENTREPRENARIAT NATIONAL DES PETITES ET MOYENNES...
(RFI 21/02/18)
Au Gabon, le pouvoir a annoncé un peu à la surprise générale qu’il payera dans quelques jours deux tiers de sa dette intérieure qui s’élève à 400 milliards de FCFA. Quelque 177 entreprises locales vont percevoir 310 milliards de FCFA selon des modalités que tente d’expliquer le gouvernement. Les entreprises qui ne comprennent pas encore très bien ce mécanisme sont dubitatives. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180221-gabon-etat-paie-dettes-crise-economique
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en Afrique en 2016, la détérioration de la situation préoccupe la FAO réunie pour sa conférence régionale à Khartoum. Les guerres et le passage d'El Niño ont certes eu un impact négatif sur les productions et les circuits agricoles dans certains...

Pages

(L'Union 28/09/17)
Après sa rencontre, à Paris, avec le personnel de la haute représentation en France, le chef de la diplomatie gabonaise a également eu une séance de travail avec l'ambassadeur délégué permanent du Gabon à l'Unesco, Rachel Annick Ogoula Akiko Obiang Meyo, et ses collaborateurs. passage à Paris (France), le ministre des Affaires étrangères, Noël Nelson Messone, est allé rencontrer les diplomates gabonais en poste en France. Après l’Ambassade Haute Représentation de la République gabonaise près la République française, le 23 septembre dernier, ce fut au tour du chef de la Délégation permanente du Gabon près de l'Organisation des Nations unies pour l'Éducation, la Science et la Culture (Unesco), Rachel Annick Ogoula Akiko Obiang Meyo, d'accueillir le chef de la diplomatie...
(L'Union 28/09/17)
De retour d'un tournage sur l'Ile Maurice, le célèbre acteur américain d'origine béninoise, remarquable dans le récent remake de la "Légende de Tarzan", est en séjour dans notre pays. Il en a profité pour rencontrer des élèves de classes de CM1 et CM2, afin de partager avec eux la nécessité de croire en leurs rêves. CROIRE en ses rêves et se réaliser. C'est la pensée transmise, hier matin, par le célèbre acteur Djimon Hounsou aux élèves des classes de CM1 et CM2 de quelques établissements de Libreville. L'acteur africain de cinéma le plus en vue à l'heure actuelle à Hollywood, en provenance d'un tournage sur la pêche sportive à l'Ile Maurice, a profité de son escale gabonaise, avant de retrouver...
(Le Monde 27/09/17)
Au Gabon comme dans d’autres Etats africains, le rap est devenu le levier de constructions identitaires et du rapport au politique. Jeudi 17 août 2017, sur le bord de mer jouxtant la présidence, le Gabon célébrait ses 57 ans d’indépendance par la tenue d’un grand concert populaire à Libreville. Comme à l’accoutumée, la communion nationale devait s’opérer par la fête et le divertissement. Des stars de hip-hop avaient été invitées pour attirer la jeunesse : Ba’Ponga, Tris, Tina ou Ndoman du côté rap ; Unknown Dimension et Scorpion pour les groupes de danse hip-hop ; Shan’l pour le RnB et l’afro-pop. L’affiche était alléchante. Car la fête revêtait cette année un enjeu et un sens particuliers. Un autre anniversaire, moins...
(Agence Ecofin 27/09/17)
La firme argentine Positivo BGH, spécialisée dans la fabrication de matériels et équipements électroniques tels que des ordinateurs portables, des tablettes et des téléphones mobiles, envisage de s’installer au Gabon et de monter une usine de fabrication de produits made in Gabon. Les responsables du groupe industriel argentin ont eu des entretiens avec des membres du gouvernement notamment le ministre de l’Economie numérique, Alain Claude Bilie-By-Nze et le ministre de la Promotion des Investissements et du Commerce, Madeleine Berre, il y a quelques jours à Libreville. D’après leurs déclarations, l’implantation de cette usine «passe par un projet d’industrialisation sur le Gabon, ensuite par un transfert de connaissances aux Gabonais ». Il est également question, assure le représentant de la firme,...
(RFI 26/09/17)
Ambiance un peu particulière ce lundi 25 septembre au palais de justice de Libreville au Gabon. Un message diffusé sur les réseaux sociaux annonçait la tenue lundi du procès de l'ancien député du parti au pouvoir, Bertrand Zibi, qui avait démissionné de façon très spectaculaire devant le président Ali Bongo en pleine campagne électorale dans sa circonscription. Bertrand Zibi avait rejoint l'opposition et avait été interpellé au QG de Jean Ping dans la nuit du 31 août 2016. Son procès est très attendu. Mais en fait ce lundi, il était simplement présenté devant un juge d'instruction. Bertrand Zibi est poursuivi pour plusieurs chefs d'accusation. Me Cédric Maguisset, l'un de ses trois avocats qui ont assisté à la séance de ce...
(AFP 25/09/17)
Des gardes forestiers financés par le Fonds mondial pour la nature (WWF) sont accusés de violations des droits de l'homme "systématiques et généralisées" envers les pygmées au Cameroun, en République démocratique du Congo et en Centrafrique, selon un rapport de l'ONG Survival International. "Ce rapport documente de graves abus qui ont lieu depuis 1989 jusqu’à aujourd’hui au Cameroun, en République du Congo et en République centrafricaine par ces gardes financés et équipés par le WWF et la Wildlife Conservation Society (WCS), la société mère du zoo de New York", indique le rapport publié lundi par l'ONG britannique. En janvier, Survival avait porté plainte auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)contre le WWF pour complicité d'abus contre des...
(Médiapart 25/09/17)
Point de presse du vendredi 22 septembre 2017 Libreville, par le Ministre d’Etat ministre de la Communication, de l’Economie numérique, de la culture des arts et des traditions chargé de l’éducation populaire et de l’instruction civique, porte-parole du gouvernement, M. Alain Claude Bilie-By-Nze Le Ministre d’Etat-porte-parole du gouvernement, M. ALAIN CLAUDE BILIE-BY-NZE, a animé un point de presse vendredi 22 septembre 2017. L’ordre du jour était le suivant : 1- Le Président de la République aux Nations unies ; 2- Séminaire gouvernemental ; 3- Lutte contre l’enrichissement illicite ; 4- Les résolutions du Parlement européen ; 5- Accident de Kango ; 6- La restitution du rapport final sur la Stratégie nationale sur l’usage du haut débit ; 7- Education nationale...
(Jeune Afrique 25/09/17)
Écarté du gouvernement, l’ancien vice-Premier ministre se dit toujours l’allié du président Ali Bongo Ondimba. Tout en proposant une troisième voie aux Gabonais pour les législatives de 2018. «Je suis serein. » En entendant les premiers mots que Bruno Ben Moubamba (BBM) adresse à Jeune Afrique, on a du mal à imaginer que l’homme vient de se faire limoger. Mais l’ancien journaliste, docteur en philosophie et en sciences politiques, a de la ressource : ce n’est pas la première fois que son ambition et, sans doute, son ego l’aident à surmonter une déception. Nommé vice-Premier ministre et ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement en octobre 2016, après un scrutin présidentiel dans lequel il avait récolté un peu plus...
(Le Monde 25/09/17)
Deux grandes ONG environnementales sont visées par les accusations de Survival International. Il ne s’agit pas de bavures isolées. Les témoignages de Pygmées rassemblés par l’ONG Survival International dans trois pays du bassin du Congo – Cameroun, Centrafrique et Congo-Brazzaville – font la lumière sur les violences infligées aux peuples des forêts pour les tenir à distance des aires naturelles protégées. La lecture du rapport intitulé « Comment allons-nous survivre ? La destruction des tribus du bassin du Congo au nom de la conservation ? », auquel Le Monde a pu avoir accès en exclusivité, laisse un profond sentiment de malaise. Près de trente ans après les grandes campagnes pour la défense des peuples autochtones contre le « colonialisme vert...
(L'Union 25/09/17)
Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l'Intégration régionale, chargé des Gabonais de l'étranger, Noël Nelson Messone, vient d'entamer une visite des représentations diplomatiques et consulaires du Gabon. L'ambassade du Gabon en France a ainsi constitué, samedi dernier, la première étape de ce périple. Occasion pour le membre du gouvernement de prendre connaissance des lieux en faisant le tour des services, avant de s'entretenir avec les personnels diplomatiques, consulaires, administratifs et techniques exerçant dans ce pays ami. Cette rencontre a été l'occasion pour Nelson Messone d'informer l'ensemble des agents sur les principaux axes d'actions prioritaires du département qu'il dirige. Il s'agit notamment de contribuer à la mise en œuvre des actes du Dialogue politique...
(Agence Ecofin 25/09/17)
La conférence internationale Water 2017 organisée en Israël, il y a une semaine, a donné l’occasion au gouvernement de prospecter de nouveaux partenaires dans le domaine du traitement et de l’approvisionnement en eau potable au Gabon. C’est ainsi que le ministre de l’Eau et de l’énergie, Patrick Eyogo Edzang, qui a conduit la délégation gabonaise à cette conférence, a eu une séance de travail avec les responsables de la société des eaux Odis, basée à Tel Aviv. «Israël est un des premiers pays dans la gestion de l’eau au monde. Nous avons pu rencontrer des fournisseurs dans ce domaine ; nous avons visité la société Odis qui est spécialisée dans le traitement de l’eau et constatons qu’Odis est particulièrement avancée.»,...
(Afrique 7 23/09/17)
La poignée de main échangée par le président français Emmanuel Macron avec Ali Bongo a dû faire des jaloux au Gabon. Jean Ping qui espère toujours une aide de la France pour évincer son rival de la présidence a peut-être compris qu’il n’en sera jamais rien. Candidat malheureux à la dernière élection présidentielle au Gabon, Jean Ping se considère comme le président légitime du Gabon. Il n’a donc pas cessé d’appeler au départ de celui qu’il considère comme un usurpateur de son poste au Gabon. En continuant dans cette posture, l’ancien Président de la Commission de l’Union Africaine espèrerait faire pencher les autorités françaises de son côté.
(Afrique 7 22/09/17)
La crise post-électorale qui secoue le Gabon après les dernières élections présidentielles, a amené le Président Ali Bongo Ondimba à saisir lui-même la Cour Pénale Internationale (CPI), pour se disculper des faits qui lui sont reprochés par le camp de son adversaire, Jean Ping. Il a fallu cette 72ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies pour inspirer le Président du Gabon, Ali Bongo à confier le dossier dormant, mais brûlant de la crise post-électorale qui secoue en ce moment son pays silencieusement. Après son intervention à la tribune de l’ONU, à la fin des assises, Ali Bongo s’est...
(Gabon Eco 22/09/17)
Attendu au Gabon avec impatience, le procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda a rappelé au cours d’une audience avec le Président de la République, Ali Bongo Ondimba que l’examen préliminaire en cours sur le Gabon n’est pas une enquête et encore moins un procès. Voici une position qui calmera certainement les ardeurs de ceux qui attendent avec impatience les conclusions de la CPI, après l’examen préliminaire sur les allégations de crimes contre l’humanité commis au Gabon au lendemain des élections présidentielles d’août 2016 et soumis à l’institution par l’opposition et la majorité au pouvoir. Dans une audience avec le Président de la République, le procureur de la CPI, Fatou Bensouda a rappelé que l’examen préliminaire en cours...
(L'Union 22/09/17)
Les conseillers ont, au terme de leurs travaux, suggéré au gouvernement de poursuivre la mise en place d’un certain nombre de mesures. LA deuxième session ordinaire du Conseil économique et social (CES) s’est achevée hier au siège de l’institution. En clôturant les travaux en lieu et place du numéro un de l’institution, le vice-président Raphaël Sadibi Bouka est revenu sur les thématiques qui ont conduit les conseillers à formuler des recommandations. Il s’agissait notamment de : "la crise économique et le pouvoir d’achat des ménages", "le Plan de relance de l’économie (PRE)" et "l’impact économique et social de la pollution au Gabon". Par rapport à ces problématiques, le CES a recommandé au gouvernement de poursuivre la mise en place des...
(L'Union 22/09/17)
Les locaux du Programme de lutte contre les infections sexuellement transmissibles (Plist) et le VIH/Sida ont servi de cadre à la tenue hier, à Libreville, de l'atelier de révision de l'algorithme de dépistage du Vih au Gabon. Le but étant d'harmoniser les points de vue et d'uniformiser les tests dans le pays. En somme, renforcer les capacités en la matière, afin d'offrir à la population un service de dépistage de qualité, selon les normes de l'Organisation mondiale de la santé. La cérémonie a été rehaussée par la présence de la directrice générale de la prévention du sida (DGPS), Amissa Briana Rogombé. Etaient également présents à cet atelier, les représentants des entités concernées par la question du dépistage au Gabon :...
(L'Union 22/09/17)
Commencée le 18 septembre dernier, la formation qualifiante d'auditeur tierce partie IRCA Iso 22000, à laquelle prennent part des experts nationaux ainsi que ceux de sept pays bénéficiaires du Programme infrastructure qualité de l'Afrique centrale (Piqac) du domaine de la sécurité alimentaire prend fin aujourd'hui. Pendant cinq jours, les échanges entre experts ont porté sur les thématiques suivantes : maîtrise des exigences de la norme ISO 22000 ; acquisition des méthodes d’audit ; intégration de la méthode à appliquer en cas d’audit tierce partie ISO 22000 ; compréhension et intégration de la déontologie de l’audit et, enfin, compréhension des responsabilités et des compétences personnelles de l’auditeur. Aussi, cette formation aura permis aux participants à cette formation de se doter de...
(Gabon Actu 22/09/17)
Le ministre d’Etat en charge de la Culture, des Arts et Traditions, Alain Claude Bilié By Nzé, a visité jeudi à Libreville, les anciens locaux abritant l’ambassade des Etats Unis au Gabon, cédés gracieusement au pays pour ériger le nouveau siège du Musée national. Les vieux locaux de l’ambassade des Etats Unis offerts au Gabon sont situés en face de l’ambassade de France. Il s’agit d’un bâtiment d’un niveau laissé depuis plus de quatre ans à l’abandon depuis le déménagement des diplomates américains dans leur nouvelle ambassade moderne, construite à « La Sablière », un quartier résidentiel, nord de Libreville. « C’est un espace qui va être réhabilité, modernisé pour accueillir désormais le Musée national », a annoncé M. Bilié...
(Autre média 21/09/17)
Dans la poursuite de la série des prises de contact avec ses administrés, le nouveau ministre gabonais des Sports, du Tourisme et des Loisirs, Mathias Otounga Ossibadjouo (photo) vient clairement d’indiquer les orientations qu’il entend donner au secteur du tourisme au Gabon pour le sortir de l’ornière. Au cours des échanges, ce mercredi 20 septembre 2017, avec l’ensemble du personnel et promoteurs exerçant dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme, M. Otounga Ossibadjouo a indiqué qu’il entend mettre tout en œuvre pour que les attentes nourries par le gouvernement dans ce secteur, soient remplies. Effectivement, pour relever ce défi de promotion de la destination Gabon, il a invité l’ensemble des acteurs à valoriser davantage cet environnement, «oh combien promoteur,...
(AFP 20/09/17)
Une possible multiplication par cinq des frais d'inscriptions universitaires a suscité une vive inquiétude des étudiants gabonais qui ont protesté et saisi la Cour constitutionnelle, a constaté l'AFP. Les frais d'inscription dans l'enseignement supérieur public doivent passer de 9.000 FCFA annuel à 50.000 FCFA (de 13,5 à 76 euros), selon un arrêté du ministère de l'Enseignement daté du mois de juin. En réponse, des responsables étudiants ont empêché la tenue des inscriptions depuis lundi à l'Université Omar Bongo de Libreville. "Nous avions fait six mois de grève en 2011 pour l'ajout de 1.000 FCFA...

Pages

(Agence Ecofin 26/01/18)
Le coordonnateur national du projet Central African Backbone (CAB) pour le Congo, Yvon Didier Miéhakanda, a annoncé le 24 janvier 2018 que l’interconnexion par fibre optique du pays au Gabon, interviendra en mars prochain. Cette interconnexion, il peut affirmer qu’elle se fera parce qu’il en a eu confirmation du côté gabonais, au cours de la réunion technique à laquelle il a assisté le 19 janvier 2018 à Libreville (Gabon) avec Axcèle Kisangou-Mouélé, le directeur général de la Société de Patrimoine des Infrastructures Numériques (SPIN) du Gabon. Il est ressorti de cette rencontre que, comme le Congo, le 20 décembre dernier, la partie gabonaise a déjà achevé le déploiement de l’infrastructure..
(Agence Ecofin 26/01/18)
Depuis quatre jours, les abonnés des fournisseurs d’accès Internet (FAI) Solsi, Digicom, Ipi9 et Wifly résidant dans la zone d’Angondjé, au Nord de Libreville au Gabon, sont privés de l’accès aux services. La situation qui remonte au 22 janvier 2018, rapporte le site d’information gabonreview, découle d’une coupure de l’alimentation électrique sur le site technique de l’opérateur de téléphonie mobile Azur. C’est sur cette installation électrique que sont connectés les équipements des quatre FAI sur la base d’un partage d’infrastructures. Pour les abonnés qui sont dans l’incapacité de communiquer ou de travailler, la résolution de ce problème par les fournisseurs d’accès, était attendue dans les plus brefs délais. Mais rien ne semble avoir été fait pour un retour du service...
(Agence Ecofin 24/01/18)
Denis Clerc-Renaud, le Directeur général de la société franco-britannique Perenco, a été reçu en audience, ce 23 janvier, par le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet. Au menu de leurs échanges : la situation pétrolière au Gabon, en cette période de conjoncture difficile mais aussi et surtout, les ambitions de l’opérateur pétrolier et gazier. Au cours de cet entretien, le Directeur général de Perenco a fait le point des activités de sa société, au dernier trimestre 2017, au chef du gouvernement, notamment depuis la cession des champs matures de Total Gabon à Perenco, le 30 septembre, à Libreville. Depuis lors, à en croire Denis Clerc-Renaud, Perenco a mis en œuvre «d’importants moyens industriels pour augmenter sa production». L’entreprise indique également jouir...
(Agence Ecofin 23/01/18)
Les transactions sur le marché secondaire, des titres obligataires emis par la République du Gabon en fin d'année 2017, s'annoncent difficiles, selon des acteurs et observateurs du marché financier de la CEMAC, qui se sont confiés sous anonymat à l'Agence Ecofin. « Nous approchons des institutionnels notamment du Cameroun qui est le pays le plus liquide de l'espace régional, mais c'est très dur et très souvent, nos prospects rejettent les offres sans grande explication », a confié l'un d'eux. Certains qui ont eu des explications, s'entendent dire que, dans l'opinion des investisseurs ciblés, le Gabon ne serait plus crédible, en raison de la baisse des prix du pétrole, sa principale source de revenus. Une position qui peut surprendre, lorsqu'on sait...
(Agence Ecofin 23/01/18)
Le Conseil d’Administration de BGFI Holding Corporation, réuni le 20 décembre 2017, a redéfini son organisation. L’objectif est de déployer un fonctionnement dynamique et proche des clients au vu de l’enjeu de la Supervision sur Base Consolidée du plan stratégique « Excellence 2020 ». Il est question à termes de poursuivre le développement des synergies entre les métiers de la Banque Commerciale, de la Banque d’Investissement, des Services Financiers Spécialisés et de l’Assurance, afin de garantir la cohérence du Groupe et assurer la bonne maîtrise des risques. Ainsi l’organisation de BGFI Holding Corporation, davantage tournée vers le client, s’articule autour : • de quatre Pôles Régionaux, en charge du développement Métiers, rattachés à la Direction Générale et placés sous supervision...
(APA 22/01/18)
Le Cameroun envisage de mettre sur pied une méga technopole agro-industriel de 405 hectares dans l’optique de servir de « grenier » aux pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et du Nigeria, a annoncé lundi le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (MINDMITD) Ernest Gbwaboubou. « Je puis vous rassurer que le gouvernement, avec l’appui technique de l’ONUDI, vient de boucler le plan directeur de la première technopole agro-industrielle à ériger sur 405 hectares dans la région du Centre, département de la Haute Sanaga, arrondissement de Nkoteng, dans le village Ouassa Babouté », a-t-il déclaré. L’objectif à travers ce projet, dans le cadre du nouveau Plan directeur d’industrialisation (PDI), est d’aller à...
(Agence Ecofin 19/01/18)
A la fin septembre de cette année là, le chiffre d'affaires cumulé des sociétés d'assurance était de 55,86 milliards de FCFA, apprend-on de sources officielles. Ce niveau représente une baisse de 21,1% par rapport à la performance de la même période en 2016. Le segment Vie qui représente 16% du total des primes collectées par les compagnies d'assurance gabonaises, est celui qui a le plus reculé, avec une baisse de 29,6% sur l'ensemble des primes collectés. Les responsables économiques gabonais ont expliqué cette contreperformance par des tensions de trésorerie chez les...
(Agence Ecofin 19/01/18)
Des start-up d’Afrique du Sud, du Botswana, de Namibie, de Tanzanie et de Zambie seront financées à hauteur de 8,7 millions d’euros (10,6 millions $) par le gouvernement finlandais. Ces fonds seront accordés dans le cadre du Southern Africa Innovation Support (SAIS), un programme qui soutient le développement des entreprises innovantes en Afrique australe. Les start-up, qui bénéficieront de ces financements jusqu’en 2021, sont recrutées dans divers secteurs tels que la téléphonie mobile, la cyber-sécurité et les technologies de la santé. Rappelons qu’en décembre 2017, la Finlande a organisé une conférence internationale qui a réuni des start-up d’Afrique, d’Asie et d’Europe. Chamberline Moko
(La Tribune 18/01/18)
Le gouvernement gabonais vient de mettre en place un guichet unique relevant de l'Agence nationale pour la promotion des investissements. Le nouveau dispositif permettra une meilleure orientation et une facilitation des procédures pour les investisseurs. Le président de la République du Gabon Ali Bongo Ondimba vient d'inaugurer ce début de semaine le guichet unique de l'investissement de l'Agence nationale pour la promotion des investissements du pays (ANPI-Gabon). D'après les sources officielles, il s'agit un dispositif destiné à la prise en charge des investisseurs nationaux et internationaux et des entrepreneurs dans la création d'entreprises, la facilitation des procédures d'obtention d'agréments et d'autorisations, l'appui à l'entrepreneuriat et le dialogue public-privé. «L'ANPI-Gabon, Guichet de l'Investissement, s'arrime ainsi aux meilleures pratiques de promotion des...
(Financial Afrik 18/01/18)
Le président Gabonais, Ali Bongo Ondimba, a inauguré lundi 15 janvier à Libreville, le guichet de l’investissement de l’Agence nationale de promotion des investissements du Gabon (ANPI). « Cet outil nous permet aujourd’hui de faciliter toutes les démarches de ceux qui veulent investir dans notre pays », s’est félicité le chef de l’Etat qui a fait de l’appui à l’investissement et au secteur privé, un des leviers de la politique de diversification de l’économie gabonaise. Etablissement public à caractère administratif, l’ANPI vise à conseiller et accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre des politiques liées à la promotion des investissements et aux exportations. Son nouveau guichet devra permettre la réduction des coûts réels d’immatriculation et de développement des entreprises,...
(Agence Ecofin 18/01/18)
Ce nouvel espace au cœur de Libreville accueille entrepreneurs et investisseurs nationaux et internationaux pour formaliser, accompagner et promouvoir l’attractivité du Gabon. Le président de la République gabonaise, S.E Ali BONGO ONDIMBA, a procédé lundi 15 janvier 2018 à l’inauguration du guichet de l’investissement de l’ANPI-Gabon, destiné à la prise en charge des investisseurs nationaux et internationaux et des entrepreneurs dans la création d’entreprise, la facilitation des procédures d’obtention d’agréments et d’autorisations, l’appui à l’entrepreneuriat et le dialogue public-privé. La cérémonie s’est déroulée en présence du Vice-Président de la République, du Premier ministre, Chef du Gouvernement, du Ministre de la promotion des investissements privés et de plusieurs membres du Gouvernement. Le corps diplomatique, la société civile, les acteurs du secteur...
(Agence Ecofin 18/01/18)
De bonnes nouvelles en provenance de la République du Congo, pourraient être le souffle supplémentaire dont a besoin la Communauté Economique et Monétaire d'Afrique Centrale (CEMAC), qui fait face à de gros défis de réserves de change. Le pays a annoncé que sa production pétrolière augmentera à 300 000 barils par jour. Cette augmentation de production, couplée à la tendance haussière que connait le prix de cette matière première, annonce une amélioration de la position extérieure du Congo et partant, celle de la sous-région dans son ensemble. Avec la baisse des prix du pétrole survenue vers la fin 2014, la CEMAC a vu ses réserves chuter, plombées par une politique de décaissements faciles de la BEAC au profit d'une économie...
(Agence Ecofin 15/01/18)
Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Renforcement de la Sécurité des Systèmes d'Information du Groupe, BGFIBank initie un programme continu en matière de sécurité des SI au profit de collaborateurs du Groupe. Pour y parvenir, BGFIBank s’est doté d'une plate-forme intelligente pour gérer les campagnes de sensibilisation. Il s’agit d’une plate-forme interactive et ludique, composée de jeux et de quiz, qui permet de mesurer le niveau de connaissance des collaborateurs en matière de sécurité informatique et de les faire progresser. L’objectif est de faire du collaborateur de BGFIBank un partenaire de la sécurité et de lui faire prendre conscience des enjeux en la matière. « La sécurité informatique doit être l’affaire de tous les collaborateurs...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Le gouvernement du Gabon, réuni en conseil des ministres, le 10 janvier 2018, a décidé de doter les lycées et collèges du pays de salles informatiques avec accès à l’Internet haut débit. Il est prévu à cet effet des travaux de mise aux normes des bâtiments; la mise en place d’un dispositif de sécurisation du matériel; l’acquisition et la distribution des ordinateurs ; la conception d’un programme de formation et désignation de formateurs, et la conception d’un programme de maintenance. Une fois opérationnelles, les salles informatiques des lycées et collèges seront ensuite croisées au programme « Train my Generation » de l’organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), lancé en 2015. A travers cette association,...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Le premier producteur de pétrole du Gabon, selon les statistiques du ministère du Pétrole en 2016, vient également de s’adjuger le contrôle de la production du gaz naturel dans le pays. Sur les 368,7 millions de m3 produits par l’ensemble des opérateurs de la filière au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2017, la compagnie pétro-gazière américaine a réalisé à elle seule 345 millions de m3, soit 94% de la production totale du pays. Malgré une contraction de 7,7% de la production, la compagnie américaine poursuit l’extension de ses activités et continue de mener la filière de bout en bout. Les autres compagnies pétro-gazières, Shell et Total notamment, réalisent des productions marginales. 368,676 m3 de gaz ont été commercialisés...
(Agence Ecofin 11/01/18)
L’arrêt lié aux travaux de maintenance de la raffinerie de Port-Gentil durant le mois de septembre/octobre 2017, n’a pas eu un gros impact négatif sur les opérations commerciales de la société gabonaise de raffinage, en dépit du mauvais comportement des ventes locales des différents produits. Ce comportement en demi-teinte des ventes de certains produits, a occasionné une contraction du chiffre d’affaires dans ce segment où l’on a enregistré un repli de 12,7% à 122,3 milliards Fcfa sur les neuf premiers mois de l’année. De manière globale, le chiffre d’affaires global s’est apprécié de 9%, pour s’établir à 206,2 milliards Fcfa à fin septembre 2017, contre 189,205 milliards à la même période en 2016. Une performance liée à la forte progression...
(Agence Ecofin 11/01/18)
En 2017, deux pays africains ont annoncé le lancement de leurs Caisse de Dépôts et de Consignations (CDC), le Burkina Faso en avril et Niger en octobre. Inspiré du modèle français, ce type d’institution existe déjà au Maroc (photo), en Tunisie, au Sénégal, en Mauritanie, au Gabon, au Bénin mais aussi en Italie, au Canada ou encore au Brésil. Une caisse de dépôt est une institution financière publique qui gère, dans l’intérêt général, les capitaux issus des cautionnements, dépôts de garantie et autres consignations, ainsi que les liquidités de l’Etat, des collectivités locales, des caisses de retraites, des organisations mutualistes, etc. « Pour faire face à ces missions prioritaires telles que la promotion de l'habitat social et la lutte contre...
(La Tribune 10/01/18)
Le président gabonais a promis la création à partir de 2018, de 10.000 emplois par an en faveur des jeunes. Pour ce faire, Ali bongo a annoncé une série de mesures incitatives pour les employeurs même si la promesse est loin de convaincre l’opinion. En plus des initiatives similaires qui ont échoué par le passé, certains analystes mettent en avant le contexte économique peu favorable. C'était le cadeau de nouvel an du chef de l'Etat gabonais à la jeunesse. Estimant, lors de ses vœux du 31 décembre dernier que, « nulle cohésion sociale n'est possible dans un pays miné par le chômage », Ali a décidé de faire de l'emploi, « une priorité absolue ». C'est pourquoi une série de...
(Jeune Afrique 10/01/18)
Pour le ministre congolais de l'Économie, les États africains doivent s’atteler à bâtir de vraies économies compétitives, plutôt que de se préoccuper de disposer chacun de sa monnaie. Ce qui ne l'empêche pas de suggérer des évolutions dans la politique monétaire de la zone CFA, notamment le passage de la fixité par rapport à l'euro à une flexibilité contrôlée. Depuis plus d’un an, il ne se passe plus un jour sans que les Africains de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ne parlent du franc CFA. Ils le font sous toutes les coutures : mauvaise monnaie, cause des déconvenues économiques, bonne monnaie, garante de la stabilité macro-financière, monnaie aux relents...
(La Tribune 08/01/18)
La production du manganèse au Gabon a atteint un record de 5 millions de tonnes en 2017. La Compagnie minière de l'Ogooué, filiale du français Eramet, revendique 4 millions de tonnes alors que la Compagnie industrielle et la commerciale des mines de Huazhou et la Nouvelle Gabon mining ont produit 1 million de tonnes. La production du manganèse prend de plus en plus d'ampleur au Gabon. La production de ce minerai beaucoup utilisé en alliage avec le fer pour la fabrication des aciers plus durs y connait un boom. Elle a atteint au cours de l'année dernière un chiffre record de 5 millions de tonnes. Cette performance est portée par la hausse significative de l'exploitation du minerai avec la Compagnie...

Pages

(AFP 03/04/17)
L'ancien champion du monde de handball français Jackson Richardson a signé lundi un contrat de deux ans comme sélectionneur de l'équipe nationale du Gabon avant la Coupe d'Afrique des Nations de 2018 qui se déroulera dans ce pays. Le Français, double champion du monde (1995 et 2001) et figure emblématique des "Barjots", a affiché ses ambitions lors de sa présentation à Libreville où il a rencontré le chef de l'Etat Ali Bongo, quelques mois avant la 23e Coupe d'Afrique des Nations de handball organisée au Gabon. "L'objectif c'est d'aller sur la plus haute marche du podium (...) Moi je suis un gagneur, j'ai envie d'aller encore au-delà de l'objectif, c'est-à-dire d'atteindre le Graal", a-t-il déclaré lundi à la presse, suite...
(Gabon Review 03/04/17)
L’international français aurait acquis la confiance des autorités gabonaises, qui lui auraient confié les rênes de l’équipe nationale de handball, à dix mois de la Coupe d’Afrique des nations (Can) de cette discipline que le Gabon accueillera en janvier 2018. Rien n’est encore officiel. Et, samedi 1er avril, le site du quotidien français Le Parisien, a assuré que, «si la nouvelle a tout du poisson d’avril, elle est pourtant bien réelle». Jackson Richardson, actuel entraineur de l’équipe de handball de Dijon (6e de la D2) a été sollicité pour prendre les rênes de la sélectionne nationale du Gabon. Il aurait pris le vol pour Libreville en début du week-end, et devrait être présent pour la signature de son contrat de...
(L'Equipe 25/03/17)
En reconstruction après le fiasco de la CAN 2017, le Gabon a seulement pu arracher le nul en Guinée lors d'un amical (2-2). Organisateur de la CAN il y a deux mois, mais éliminé dès la phase de groupes, le Gabon est en phase de reconstruction. Ce vendredi, il a arraché un nul en Guinée, après un joli match (2-2). Le Bordelais Kamano a ouvert le score pour les locaux. Juste avant la pause, Bouanga (Tours) a égalisé grâce à une faute de main du gardien Aziz Keita. Le Toulousain Sylla a redonné l'avantage au Syli National, d'une pichenette astucieuse à la 87e. Mais Bouanga, encore lui, a déposé un coup franc sur la tête de l'ancien Auxerrois Ndong (89e).
(Gabon Actu 23/03/17)
Les Panthères du Gabon joueront contre la Guinée Conakry en match amical international au stade Océane du Havre, une commune française du nord-ouest de la France, ce vendredi 24 mars 2017 à 20 heures. Ce match amical intervient un mois après le fiasco de la CAN 2017 pour le Gabon éliminé à domicile dès le premier tour. Incapable de forcer le verrou camerounais (0-0), le Gabon a piteusement quitté sa CAN dès la phase de groupes. Une première pour un pays organisateur depuis 23 ans dans l’histoire de ce prestigieux tournoi continental. La ministre gabonaise des sports, Nicole Asselé sera dans les gradins pour soutenir les Panthères du Gabon. Lazard Moukoubidi
(L'Equipe 22/03/17)
Les trois surfeurs bretons de «Lost in the Swell» continuent leurs aventures au Gabon. Découvrez le quatrième épisode de leur périple dans lequel ils naviguent au milieu des baleines et parcourent le pays, non sans difficulté, sur leurs fatbikes. «Lost in the swell», ce sont les aventures de trois surfeurs bretons (Ewen, Ronan & Aurel) en quête de vagues et de rencontres autour du monde. A la suite de leur expérience sur une île déserte "Des Iles Usions" ils embarquent sur “Gwalaz”, pour réaliser un tour complet de la Bretagne, avant d'aller explorer les Iles Salomon situées dans le Pacifique. Depuis un nouveau projet a vu le jour, cette fois-ci l'exploration s'est faite en « Fat bike » le long...
(RFI 06/03/17)
Yohann Gène a remporté la Tropicale Amissa Bongo pour la deuxième fois après l’édition 2013, ce 5 mars 2017 à Libreville. Le Français devance ainsi l’Erythréen Issak Tesfom et l’Allemand Nikodemus Holler au classement général de la course cycliste gabonaise. Avec deux Tropicales Amissa Bongo remportées, Yohann Gène talonne désormais un autre Français au palmarès de cette course cycliste au Gabon, l’une des plus prestigieuses du continent. Après son sacre en 2013, le coureur s’est en effet adjugé l’édition 2017 et s’est ainsi rapproché d’Anthony Charteau, vainqueur en 2010, 2011 et 2012. « Je suis très content parce que ça faisait deux ans que je n’avais pas gagné [une course, Ndlr], a réagi le coureur de l’équipe Direct Energie. J’en...
(Xinhua 06/03/17)
La 12ème édition du Tour du Gabon, "La Tropicale Amissa Bongo", a officiellement pris fin par la victoire finale du franco-guadeloupéen Yohann Gène qui signe également par cette belle victoire la fin officielle de sa carrière de cycliste international. Si aucune perte en vie humaine n' a été enregistrée, cette édition a été la plus mouvementée 12 ans après le lancement de cette prestigieuse compétition du calendrier cycliste mondial en février 2006. Le premier incident a été le boycott des cyclistes gabonais. Le 27 février dernier dans la petite cité minière de Moanda (sud-est), alors que les 14 autres équipes étaient déjà sur la ligne de départ, aucun cycliste gabonais n' était visible. Tous ont unanimement boycotté le départ. Ils...
(AFP 06/03/17)
Le Français Yohann Gène (Direct Energie) a remporté dimanche à Libreville la Tropicale cycliste au Gabon, marquée par l'annonce officielle de la radiation des cyclistes locaux en réponse à leur boycott de la principale course cycliste africaine. "C'est vrai que c'est une nouvelle victoire donc cela fait du bien", a déclaré Gène, 35 ans, vainqueur de la Tropicale en 2013 et de sept étapes au total depuis sa première participation en 2009. "Il y a deux ou trois jours, on s'est dit que ça allait être compliqué et l'on a renversé la tendance", a ajouté le co-équipier de Thomas Voecler, vainqueur de l'étape de vendredi avant de gérer les circuits dans Libreville samedi et dimanche. L'Erythréen Issak Tesfom Okubamariam (Interpro)...
(Jeune Afrique 06/03/17)
Malgré les problèmes techniques qui ont provoqué l’annulation d’une étape, la course cycliste Tropicale Amissa Bongo est tout de même arrivée jusqu’à Libreville ce dimanche, où le Guadeloupéen Yohann Gène (Direct Energie) a remporté la compétition avec 16 secondes d’avance sur les autres coureurs. Vendredi 03 mars, entre Lambaréné et Kango, le coureur avait déjà remporté pour la quatrième fois de sa carrière une étape qu’il connaissait bien, dans un pays qui semble lui porter chance. De fait, en neuf participations, le cycliste de 35 ans a déjà porté sept fois le maillot de vainqueur d’étape. À ses cotés sur le podium figurait l’Érythréen Tesfom Okubamariam, membre de l’équipe japonaise Interpro Cycling Academy et qui s’était vu remettre la veille...
(Xinhua 06/03/17)
Le Français d'origine guadeloupéenne Yohann Gène a remporté dimanche à Libreville, la 12ème édition du Tour du Gabon "La Tropicale Amissa Bongo" et met fin à sa carrière internationale de cycliste. Membre de l'écurie Direct Energie, Yohann Gène a remporté pour une seconde fois la Tropicale Amissa Bongo après l'édition de 2013. Yohann Gène, 36 ans, qui met fin à sa carrière, cumule neuf participations à la Tropicale Amissa Bongo. Il a remporté dans l'ensemble 7 étapes et deux éditions (2013 et 2017). Cette année, trois africains se sont hissés au top 5 dans le classement final. Il s'agit de Issak Tesfom Okubamariam (ERI/Cycling Academy) qui a occupé la seconde place suivi du Marocain Salaheddine Mraouni (4ème) et de son...
(Le Point 01/03/17)
L'équipe gabonaise a refusé de participer à "sa" course cycliste. De quoi justifier l'interrogation des spectateurs tout au long du parcours de la première étape. Au passage du peloton, sur les 150 kilomètres que couvrait le tracé du jour, les spectateurs ont attendu les « Panthères du Gabon », en vain : l'équipe nationale a brillé par son absence en refusant de se rendre à la signature le matin même, déclarant ainsi forfait pour le reste de la compétition. C'est donc la déception pour le public qui s'était déplacé entre Moanda et Akieni, dans le sud du pays. En cause : des histoires de primes principalement. « Les coéquipiers du capitaine Cédric Tchouta ont exigé le paiement intégral de l'ensemble...
(Le Point 01/03/17)
Bien que le maillot jaune soit revenu à Tony Hurel (Direct Energy) à l'issue de cette deuxième étape de la Tropicale Amissa Bongo, ce sont bien les Érythréens qui se sont fait de nouveau remarquer sur le podium, après avoir avalé 98 kilomètres entre Lekoni et Franceville (Sud). Parmi eux : Elyas Afewerki qui a arraché les maillots de meilleur grimpeur, de points chauds et de la combativité. Son compatriote Meron Abraham a également fait les allers et retours sur le podium où il s'est vu remettre les maillots de meilleur jeune et de meilleur Africain. Les Érythréens dans tous les coups Sur cette étape, qui a filé dans les paysages somptueux des hauts plateaux Batéké, à la frontière du...
(AFP 28/02/17)
La Tropicale, la principale escale africaine de la saison cycliste, s'est élancée lundi avec une déception de taille pour le public gabonais, le boycott de la compétition par l'équipe nationale, pour des questions de primes non-payées et de manque d'entraînement depuis le départ du coach Abraham Olano. Au classement, l'Espagnol Mikel Aristi Gardoki (Delko Marseille Provence KTM) a endossé le maillot jaune en s'imposant au sprint lors de la première étape entre Moanda et Akieni (03h42min48sec), 150 km dans le sud du Gabon. L'étape a été animée par une échappée menée par un Erythréen (Elyas Afewerki) et un Ethiopien (Temesgen Buru), les spécialistes de l'Afrique de l'Est y voyant sans doute un symbole de paix par le sport alors que...
(Le Point 28/02/17)
Au passage du peloton, sur les 150 kilomètres que couvrait le tracé du jour, les spectateurs ont attendu les « Panthères du Gabon », en vain : l'équipe nationale a brillé par son absence en refusant de se rendre à la signature le matin même, déclarant ainsi forfait pour le reste de la compétition. C'est donc la déception pour le public qui s'était déplacé entre Moanda et Akieni, dans le sud du pays. En cause : des histoires de primes principalement. « Les coéquipiers du capitaine Cédric Tchouta ont exigé le paiement intégral de l'ensemble des primes qui leur sont dues par la Fédération gabonaise de cyclisme [...] depuis au moins deux ans », explique le ministère de la Jeunesse...
(Xinhua 28/02/17)
Les professionnels du vélo venus d'Europe, ont comme d'habitude dominé la première étape de la Tropicale Amissa Bongo (Tour cycliste du Gabon) dont le coup d'envoi a été donné lundi à Moanda au sud-est du Gabon. Longue de 150 km, la première étape, Moanda-Akiéni a été remportée par l'Espagnol Aristi Gardoki Mikel, de l'équipe française Delko Marseille Provence KTM. Aristi Gardoki Mikel a réalisé un temps de 3 heures 42 minutes et 48 secondes. Il devance le coureur français Tony Hurel de Direct Energie de 5 secondes. Le cycliste espagnol enfile le maillot Jaune, maillot du leader de la course. Le premier Africain au classement général à l'issue de cette première étape est l'Erythréen Abdraham Meron (8ème) immédiatement suivi du...
(Gabon Actu 28/02/17)
L’espagnol Mikel Aristi Gardoki a remporté lundi la première étape de la 12ème édition de la Tropicale Amissa Bongo qui s’est déroulée sur une distance de 150 km, entre Moanda et Akiéni, dans la province du Haut-Ogooué (sud-est), a constaté un envoyé spécial de Gabonactu.com Sociétaire de l’équipe française Delko Marseille Provence KTM, Mikel Aristi Gardoki, a réalisé un temps de 3 heures 42 minutes et 48 secondes. Il devance le coureur français Tony Hurel de Direct Energie de 5 secondes. La troisième marché du podium a été occupée par le Biélorusse de l’écurie de Minsk Cycling Club Stanislau Bazhkou. Il a 8 secondes d’écart avec le vainqueur. Pour sa première victoire, Mikel Aristi Gardoki enfile également le maillot Jaune,...
(Gabon Actu 27/02/17)
L’équipe nationale de cyclisme du Gabon a boycotté la première étape du Tour du Gabon dénommé la Tropicale Amissa Bongo dont le coup d’envoi vient d’être donné dans la petite ville minière de Moanda au sud est du Gabon, a constaté l’envoyé spécial de Gabonactu.com Selon des sources concordantes, les cyclistes gabonais réclament des primes et surtout dénoncent un manque de matériel adéquat pour cette compétition la plus relevée du continent parce que mettant en compétition des coureurs professionnels et cyclistes amateurs. C’est pour la seconde fois que les gabonais boudent la première étape de cette compétition qui se joue chez eux et pour laquelle, ils ont toujours joué le rôle de figurant. La 1ère étape se dispute ce lundi...
(Le Point 27/02/17)
Chaque année, équipes professionnelles et sélections nationales africaines viennent se frotter à la Tropicale Amissa Bongo, une course cycliste disputée dans des conditions climatiques intenables à l'intérieur du Gabon. Avec ses 200 000 kilomètres carrés de forêts couvrant plus de 80 % de son territoire, le Gabon fait partie de ces coins du monde qu'il est rare de pouvoir voir de l'intérieur. Le climat y est rude avec des températures pouvant grimper à 36 degrés et un taux d'humidité qui, parfois, atteint les 100 %. Pourtant, voici plus d'une dizaine d'années, quelques fous ont décidé que ce petit pays d'Afrique centrale deviendrait le nouveau terrain de jeu du cyclisme professionnel. Ainsi naquit la Tropicale Amissa Bongo : une course difficile...
(Jeune Afrique 24/02/17)
Après avoir accueilli la Coupe d’Afrique des Nations, le Gabon s’apprête à recevoir ce lundi des coureurs cyclistes en provenance des quatre coins du monde pour disputer la Tropicale Amissa Bongo. Des hauts plateaux Batéké – au sud est du pays – jusqu’à la capitale gabonaise en passant par la jungle équatoriale, ce sont près de 1 000 kilomètres de parcours qui attendent les cyclistes. Au total, cinq équipes professionnelles et dix sélections nationales africaines doivent y participer, du 27 février au 5 mars. Dans des conditions parfois dantesques, sous la chaleur étouffante du bassin du Congo, l’élite amateur africaine aura ainsi l’occasion de se frotter aux habitués des grandes courses internationales, au premier rang desquels Thomas Voeckler, le chouchou...
(Jeune Afrique 21/02/17)
Malgré l'élimination de son équipe au premier tour de la CAN, l’Espagnol José Antonio Camacho devrait rester le sélectionneur des Panthères du Gabon. Avec le même salaire confortable qu'il touchait auparavant. Faire de José Antonio Camacho l’unique responsable de l’échec du Gabon lors de la CAN 2017 serait trop facile : cela occulterait la responsabilité des autres acteurs du football gabonais dans une sortie de route pas si surprenante. Certes, un sélectionneur est toujours responsable des défaites de son équipe − même si l’Espagnol, arrivé début novembre à Libreville sans parler un mot de français, a dû effectuer une préparation au rabais, avec un seul match amical au programme, perdu (1-2) face à Mounana, une équipe de Ligue 1 gabonaise...

Pages

(Gabon Review 09/12/15)
Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie-By-Nze, a lancé solennellement, le 8 décembre 2015, la troisième édition du festival du film de Masuku (Franceville) axé sur la nature et l’environnement. En séjour dans la province du Haut-Ogooué, le ministre de la Communication, a donné le coup d’envoi de la troisième édition du film de Masuku. Un festival parrainé, pour cette édition, par le grand cinéaste animalier français, Jean-Yves Collet, réalisateur de «L’incroyable aventure du gorille Mabéké» diffusé à l’ouverture. Présenté hors compétition, ce film documentaire retrace le retour d’une famille de gorilles, dont le mâle, Mabéké, a vécu pendant 19 ans en captivité. Des images émouvantes, mettant en scène le Centre international de recherche médicale de Franceville...
(Gabon Review 03/12/15)
Reçus, le 2 décembre courant, par le ministre de la Communication, Rey-Wilfried Metene et Braddy Jordan Bidaye, pourront peut-être réaliser de vrais documentaires. Achevée le 29 novembre dernier sur une note de satisfaction, la 10e édition des Escales documentaires de Libreville a permis au public de découvrir 20 films. Au lendemain de la clôture de ce festival, le ministre de la Communication a reçu les lauréats. La délégation conduite par le directeur général de l’Institut gabonais de l’image et du son (Igis), Joseph Henri Koumba, et comprenant des cinéastes tels que Samantha Biffot ou Pauline Mvélé, a échangé avec Alain-Claude Billie-By-Nzé sur les suites à donner aux réalisations des jeunes lauréats qui, à partir de leurs téléphones portables, ont su...
(Gabon Review 02/12/15)
Le jeune peintre prend d’assaut l’espace du Nomad avec une exposition dénommée «Couleur Ogooué». Pour l’exposition dénommée «Couleur Ogooué», ouverte le 27 novembre dernier, les murs du Nomad, ses couloirs et ses différentes salles de réception sont tapissés de tableaux de Patrick Louembet, un jeune peintre que la résidence hôtelière accompagne depuis de longs mois. Grâce à la notoriété de cette structure hôtelière, un public composé de fins connaisseurs d’art, de nombreux passionnés et de bien de curieux, toujours prompts à questionner les artistes pour en savoir plus voire pour quelques commandes, ne cesse de découvrir ce jeune talent. Après sa première exposition baptisée «Expo vert, jaune… bleu» en juin dernier, Patrick Louembet est de retour sur les cimaises. «Cette...
(Gabon Review 01/12/15)
La 10e édition du festival de films documentaires s’est achevée le week-end dernier, avec la distribution des trophées. En présence du ministre de la Communication, Alain-Claude Billie-By-Nzé, la 10è édition des Escales documentaire des Libreville (EDL) s’est achevée, le 29 novembre dernier, sur une note de satisfaction, le public ayant pu découvrir 20 films. «Des films de grand cru», a confié un membre du jury, non sans reconnaître la difficulté qu’il y a eu à les départager. «Nous avons eu la chance de visionner des films dont la richesse, la cohérence, la pertinence ont été autant d’embûches pour le jury, rendant notre choix difficile voire frustrant. Chaque sujet a été pour nous l’occasion de nous imprégner de la réalité de...
(Ogooue Infos 26/11/15)
La salle de conférence de l’institut français du Gabon (IFG), a refusé du monde le 23 novembre 2015, à l’ouverture de la 10e édition des Escales documentaires de Libreville. Deux films en levée de rideau : «L’africain qui voulait voler» de la réalisatrice gabonaise Samantha Biffot et «Charles Ntchorere, un africain face aux Nazis » du Franco-gabonais Jacky Moiffo ont tenu le public en halène. Le premier documentaire retrace l’histoire et le chemin du jeune Gabonais Luc Benza, qui grâce à une détermination sans faille va réussir à intégrer le temple Shaolin en Chine, afin d’ acquérir les techniques traditionnelles de Kung Fu. Le deuxième retrace les grands moments de la vie et de la carrière militaire de Charles NTchoreré,...
(Jeune Afrique 25/11/15)
D'origine ivoiro-gabonaise, l'humoriste moque les travers de ses compatriotes… comme ceux des toubabs. Volonté de fer dans un corps frêle, allure pétulante, Tatiana Rojo n’a pas son pareil pour amuser la galerie. En artiste accomplie, sur scène comme en interview, elle jongle, pour mieux cacher ses émotions, avec les accents (français, ivoirien, canadien…), explore avec dextérité le caractère de ses personnages, se joue des incompréhensions culturelles et s’amuse de la vie, même si celle-ci ne lui fut pas toujours agréable. Née au Havre (nord de la France), en 1979, d’une mère ivoirienne et d’un père gabonais, celle qui a grandi à San Pedro à partir de 6 ans et connu la faim a su faire de l’humour une arme de...
(Agence Gabonaise de Presse 14/11/15)
L’institut Gabonais de l’image et du son (IGIS), en partenariat avec la mairie de Libreville, ont organisé un concours allant du 4 au 20 novembre prochain en prélude à la 10ème édition des Escales documentaires de Libreville prévue du 23 au 29 du mois en cours, annonce le site internet de l’IGIS. Placé sous le thème « citoyen filmeur, citoyen acteur », ce concours consiste à réunir, impérativement à l’aide d’un téléphone portable, des images vidéos de Libreville et ses environs, mettant en exergue la qualité de la vie. Il s’agira par ailleurs, « de familiariser les citoyens à la réflexion et à l’action sur la qualité de la vie urbaine, en s’appuyant sur les différentes opportunités numériques que sont...
(Agence Gabonaise de Presse 11/11/15)
La chorale de chants chrétiens « Vox Spiritu Dei » qui signifie en latin la Voix de l’esprit de Dieu de la cathédrale St. Louis de Port-Gentil et son fondateur, Léon Ababe, ancien président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT, 2004-2008) ont reçu samedi dans la capitale économique du Gabon la bénédiction sur parchemin du Pape François. « Sa Sainteté François donne de grand cœur la bénédiction apostolique au directeur Léon Ababe et aux membres de la chorale Vox Spiritu Dei de la cathédrale St. Louis de Port-Gentil et invoque l’abondance des grâces divines et la protection de la Sainte Vierge Marie », a écrit François sur un parchemin qui a été remis à M. Léon Ababe président fondateur...
(Gabon Actu 22/10/15)
La 4ème édition du « Les Ngombistes », Guide des Professionnels de la Culture, des Arts et du Spectacle au Gabon est en kiosque depuis une semaine, annonce l’association qui édite cet outil d’information et de promotion de la culture gabonaise. Outre les contacts répertoriés par corporation, l’ouvrage de 124 pages dresse un panorama contextuel des différentes branches d’activités du secteur, sous la perspective du développement des industries culturelles au Gabon et la professionnalisation des filières. Dans cette nouvelle édition, l’annuaire « Le Ngombiste » met en lumière un secteur culturel en plein mouvement et propose un contenu plus riche, présenté sous un nouveau format, avec un index et une mise en page dynamique. Pour cette édition 2015/2016, l’association a...
(Afrique 7 16/10/15)
Le « Berklee College of Music » et le gouvernement du Gabon se sont associés pour créer une école de musique panafricaine dans la capitale, Libreville. Une aubaine pour les jeunes musiciens gabonais qui pourront après deux ans à Libreville finir leur cursus à Boston. Le Berklee College Music : Un établissement prestigieux Le Berklee College of Music est une école de musique de Boston, aux États-Unis. Avec un effectif d’environ 3 800 élèves et 460 professeurs, c’est l’une des plus grandes écoles de musique privées des États-Unis. Berklee comporte actuellement 26 % d’étudiants étrangers. Le président de Berklee, Roger Brown, a signé un protocole d’accord mercredi avec le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba « La construction de l’école...
(Ogooue Infos 14/10/15)
L’association Danse au féminin a lancé le 13 octobre 2015 à Libreville, la 3e édition du festival Danse Fé sous le thème : « Femme, paix et sécurité : la situation des femmes en temps de conflits ». C’est au cours d’une conférence de presse mardi 13 octobre à l’institut français du Gabon que la présidente de l’association, Aida Camara et ses collaboratrices ont donné le coup d’envoi de l’événement. Organisé sous le thème « Femme, paix et sécurité : la situation des femmes en temps de conflits », le festival Danse Fé a pour but de regrouper les danseuses de divers horizons en plateforme unique et promouvoir le leadership féminin par des activités culturelles. ‘’La vocation du festival est...
(Gabonews 07/10/15)
L’Unité de Coordination du Projet (UCP) a réuni les lauréats en catégorie espoir afin de découvrir le Cabinet qui aura la responsabilité d’accompagner les gagants dans la mise en œuvre de leur projet. D’où la tenue de la réunion de pré-démarrage ouverte par le coordonnateur du projet Michel Auguste Busamba, en présence des experts de le Banque mondiale, de l’équipe d’expert de Deloitte, ainsi que des lauréats. Près de 7 lauréats ont répondu présents à cette première session de pré-démarrage ayant pour objectif de présenter les grandes lignes de cette collaboration. Une véritable prise de contact qui a consisté pour le cabinet Deloitte de se présenter aux lauréats et de présenter le programme d’accompagnement des lauréats. « Enthousiaste » s’est...
(Gabon Review 21/09/15)
L’Agence gabonaise de développement et promotion du tourisme et de l’hôtellerie (Agatour), annonce pour le 29 septembre et ce, jusqu’au 1er octobre 2015, un nouveau séminaire de formation des opérateurs du secteur touristique. Recevant les opérateurs touristiques à déjeuner le 14 janvier dernier, le directeur général de l’Agence gabonaise de développement et de promotion du tourisme et de l’hôtellerie (Agatour) en avait profité pour décliner les axes de sa stratégie pour l’année 2015. Gabriel Awore Mayindo avait indiqué que son ambition était notamment d’initier l’organisation d’une série de séminaires et formations sur le management des structures hôtelières, l’accueil et la communication, le montage et le financement des projets touristiques ainsi que la décentralisation dans la gouvernance du secteur touristique. «Ces...
(Gabon Review 18/09/15)
Michèle Berekyah et Monk-e1, originaires du Canada, animent des ateliers de slam et de graffiti, en prélude à un festival qui se tiendra à Libreville. Inspirée par son frère Monk-e1, slameur et tagueur de renom, Berekyah a lancé le festival Fro «les Fondations reposent sur les origines», qu’elle organise depuis quatre ans. Un festival culturel axé sur l’art et l’échange culturel. Trois éditions ont déjà eu lieu à Montréal au Canada et une autre en Guyane française. Cette année, en collaboration avec la chanteuse gabonaise Naneth, une nouvelle édition aura lieu au mois de décembre prochain à Libreville. La présence de Berekyah et de Monk-e1 au Gabon entre donc dans le cadre des préparatifs de ce rendez-vous qui enregistrera la...
(RFI 14/09/15)
Au Gabon, la police veut être plus proche des populations. Aussi, pour se faire aimer, a-t-elle lancé il y a quelques semaines «Allo La Police», une mini-série télévisée réalisée par Romeo Apanga, diffusée tous les jours sur les antennes de la télévision nationale (Gabon Télévision). La Grande muette communique et surtout met à la disposition du public un numéro vert pour les appels de détresse. A Libreville, le reportage de notre correspondant.
(Gabon Review 20/08/15)
Nommée ambassadeur de bonne volonté du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA) à la faveur de la dernière célébration de la Journée internationale de la jeunesse, Maggaly Nguema, Miss Cemac, appelle les jeunes Africains, particulièrement les jeunes femmes, à imposer leur leadership. Gabonreview : Que représente pour vous cette distinction de l’UNFPA, en tant que jeune et surtout en votre qualité de Miss Cemac ? Pour la jeune femme que je suis, cette distinction est un honneur, un grand encouragement pour mes projets à venir. Le titre d’ambassadeur est un titre influent, que les jeunes ne reçoivent pas très souvent. Mais aujourd’hui cette distinction est une preuve que la valeur n’attend point le nombre d’années. Le travail et...
(Ogooue Infos 10/08/15)
Les leaders et les fidèles des assemblées de Dieu du Gabon sont réunis à Libreville depuis le 6 août 2015, à la faveur d’une convention nationale. L’événement qui réuni également plusieurs invités venus de pays d’Afrique centrale et l’ouest, ainsi que des Etats-Unis d’Amérique.est jumelé à la célébration du 76é anniversaire de ce mouvement religieux L’objectif de ces assisses de Libreville, est d’une part, d’arrimer aux standards organisationnels internationaux et, d’une part, de permettre à chacun des participants d’affronter efficacement les défis de l’heure. ‘’Chers frères et sœurs en Christ, les assemblées de Dieu du Gabon sont notre famille spirituelle. Que le seigneur soit béni pour vos contributions inestimables en vue de pérenniser l’œuvre, ici au Gabon et ailleurs. Votre...
(Gabon Review 06/08/15)
Enseignant à Oyem, le chef lieu de la province du Woleu-Ntem, Tsira Nganémote parle des CD et DVD qu’il vient de mettre sur le marché, en hommage à feu Pierre Claver Nzeng. Gabonreview : Vous êtes enseignant en poste à Oyem. Vous êtes également acteur de théâtre et de cinéma, musicien, chanteur, auteur et compositeur. Vous venez de mettre sur le marché du disque votre 4è opus titré «Me Mekang» (Moi, je suis parti, en langue Fang) et qui compte10 titres ; un hommage que vous dites faire à Pierre Claver Zeng. Pourquoi lui, quand on sait que le Gabon a perdu plusieurs sommités de la chanson, à l’exemple de Oliver Ngoma ou Sonny Edingo ? Tsira Nganémote : Un...
(Gabonews 04/08/15)
La célèbre animatrice qui a fait la pluie et le beau temps d’Africa N°1, la radio africaine, Eugénie Diecky, d’origine gabonaise, va lancer officiellement à la rentrée de cette année 2015 à Paris en France, la radio télévision africaine (RTA). Selon la promotrice de la chaîne de télévision panafricaine, la RTA diffusera dans un premier temps sur Internet dans sa phase expérimentale avant d’entrer progressivement dans les bouquets satellites. But visé par la jeune dame gabonaise, « révolutionner le paysage audiovisuel africain en réalisant des émissions inédites qui vont montrer le génie des africains ». RTA émettra aussi via le mode traditionnel par une implantation en Afrique de l’Ouest et centrale. Eugénie Diecky, "la voix d’Afrique", a été animatrice et...
(Gabon Actu 28/07/15)
L’ancien président de l’Olympique de Marseille (club du championnat d’élite en France), Pape Diouf a lancé officiellement lundi à Libreville, la 2ème édition du séminaire d’échanges et de compétences dénommé « Les Sambas Professionnels ». Les initiateurs disent être revigorés par le succès de la première édition tenue l’année dernière. L’enjeu est l’échange de compétences entre des personnalités reconnues mondialement dans des domaines du Sport et des Médias avec les élèves, étudiants ainsi que des professionnels vivant au Gabon. « J’ai répondu présent à l’invitation des organisateurs, on va partager mon expérience surtout dans le domaine du sport », a déclaré Pape Diouf un peu frustré de n’avoir pas en face des dirigeants de clubs de football au Gabon. Quatre...

Pages

(RFI 20/01/18)
Pierre-Emerick Aubameyang a été exclu du groupe qui va affronter le Hertha Berlin en Championnat d’Allemagne, ce 19 janvier 2018. Le Borussia Dortmund dénonce l’attitude du Gabonais, récemment suspendu pour la troisième fois en l’espace d’un an. Il s’en est également pris au club anglais Arsenal dont l’intérêt pour l’attaquant de 28 ans semble accentuer encore les envies de départ. Pierre-Emerick Aubameyang passera-t-il l’hiver au Borussia Dortmund (BVB) ? Le club allemand de football semble plus que jamais en froid avec son attaquant-vedette. Ce dernier a en effet été exclu du groupe qui va affronter le Hertha Berlin en Championnat d’Allemagne, ce 19 janvier 2019, après avoir déjà raté une rencontre face à Wolfsburg. Une sanction qui intervient quelques jours...
(RFI 19/01/18)
Grève, forfait, avec en toile de fond une affaire de primes non-réglées : pour les coureurs de l’équipe nationale du Gabon, l’édition 2017 de la Tropicale Amissa Bongo avait tourné au fiasco. Cette année, ils reviennent sur les routes de leur pays. Avec le soutien du public, mais dans l’anonymat du peloton. De notre envoyé spécial, Thomas de Saint-Leger, Du vert, du jaune, du bleu. Avec un tel maillot, difficile de passer inaperçu sur les routes de la Tropicale Amissa Bongo 2018. Un an après un forfait très commenté, les « Panthères » du vélo sont de retour sur leur tour national. Taxés d’antipatriotes par la ministre des Sports de l’époque, Nicole Assélé, les cyclistes du pays ont retrouvé leur...
(RFI 18/01/18)
Au Gabon, l'opposant Jean Ping ne s'est pas présenté au tribunal où l'attendait un juge d'instruction pour être entendu à titre de renseignement dans la procédure d'un autre opposant actuellement en prison, Pascal Oyougou. Jean Ping a-t-il défié la justice de son pays ? Non, ont expliqué ses avocats dans une conférence de presse. Jean Ping était attendu à 15 heures au tribunal de Libreville. Ses avocats s'y sont rendus en matinée pour déposer à la Cour d'appel une procédure de prise à partie du juge à l'origine de la convocation. Pour eux, le juge a commis une faute lourde en interdisant à Jean Ping...
(La Tribune 18/01/18)
Le gouvernement gabonais vient de mettre en place un guichet unique relevant de l'Agence nationale pour la promotion des investissements. Le nouveau dispositif permettra une meilleure orientation et une facilitation des procédures pour les investisseurs. Le président de la République du Gabon Ali Bongo Ondimba vient d'inaugurer ce début de semaine le guichet unique de l'investissement de l'Agence nationale pour la promotion des investissements du pays (ANPI-Gabon). D'après les sources officielles, il s'agit un dispositif destiné à la prise en charge des investisseurs nationaux et internationaux et des entrepreneurs dans la création d'entreprises, la facilitation des procédures d'obtention d'agréments et d'autorisations, l'appui à l'entrepreneuriat et le dialogue public-privé. «L'ANPI-Gabon, Guichet de l'Investissement, s'arrime ainsi aux meilleures pratiques de promotion des...
(Jeune Afrique 17/01/18)
Décalée de janvier à mars en 2017, pour cause de CAN, la plus importante des courses cyclistes du continent africain retrouve sa place en prologue de la saison, mêlant des coureurs d'équipes professionnelles aux meilleures sélections africaines. Pour cette première journée, c'est l'Allemand Lucas Cartensen qui a remporté l'étape. Cette fois, c’est lancé. Les premiers tours de roues de la saison 2018 se sont joués ce lundi sur la Tropicale Amissa Bongo. La première étape (Kango-Lambarène) a été remportée par l’Allemand Lucas Cartensen, de l’équipe Bike Aid, au terme de 146 kilomètres de course. En seconde position, le coureur français Adrien Petit, sous les couleurs de Direct Energie. La course gabonaise sert traditionnellement d’entrée en matière à plusieurs équipes professionnelles...
(La Tribune 16/01/18)
L'opposant d'Ali Bongo Ondimba, Jean Ping, a été empêché par les forces de sécurité gabonaises de prendre un vol sur la France ce samedi 13 janvier à Libreville. L'ancien président de la Commission de l'Union africaine serait interdit de quitter le territoire national pour les besoins d'une enquête judiciaire dans laquelle il est retenu comme témoin. L'information sur une note d'interdiction de sortie du territoire gabonais à l'endroit de Jean Ping, qui circulait sur les réseaux sociaux depuis ce vendredi 12 janvier, n'avait pratiquement nul besoin d'être confirmée, puisqu'il s'avérera que l'opposant ne peut effectivement pas sortir du territoire national.
(RFI 15/01/18)
Le coup d’envoi de la saison cycliste internationale sera donné d’Afrique, ce 15 janvier, du Gabon précisément. La 13e édition de la Tropicale Amissa Bongo se déroulera en grande partie dans l’ouest du pays. Avec notre envoyé spécial au Gabon, Thomas de Saint-Léger, Le départ de la Tropicale Amissa Bongo sera donné ce 15 janvier 2018 de Kango, à 100 kilomètres au sud-est de Libreville. Au programme de cette 13e édition : sept étapes et 1 000 kilomètres pour les 89 coureurs des 15 équipes représentées. C’est 100 kilomètres de plus de parcours que lors de la Tropicale 2017. A ce moment-là de la saison, avec la chaleur très importante au Gabon, c’est loin d’être anodin. C’est par ailleurs une...
(RFI 13/01/18)
Au Gabon, l'opposant Jean Ping a été provisoirement interdit de sortie du territoire national. Le premier juge d'instruction du tribunal de Libreville a saisi la police de l'air et des frontières pour l'empêcher de quitter le le pays jusqu'à nouvel ordre. Jean Ping est convoqué chez ce juge d'instruction le 14 janvier prochain pour une audition à titre de renseignement dans l'affaire de Pascal Oyougou, un opposant proche de Jean Ping incarcéré à la prison centrale pour crime de complot contre l'Etat. Les lettres du juge d'instruction ont commencé à circuler dans les réseaux sociaux au ...
(Jeune Afrique 13/01/18)
Jean Ping a reçu ce vendredi une convocation du juge d’instruction du tribunal de première instance de Libreville, dans le cadre de l’enquête sur Pascal Oyougou. L’ancien président de la Commission de l’Union africaine est convoqué en tant que témoin le 17 janvier. Une interdiction de sortie du territoire a également été prononcée à l'encontre de l'opposant. « Dans le cadre de l’affaire “Ministère public contre Oyougou Pascal”, vous avez été abondamment cité par l’inculpé », explique la lettre reçue ce vendredi 12 janvier par Jean Ping. « Pour la manifestation de la vérité […], nous vous invitons à vous présenter à notre cabinet le mercredi 17 janvier 2018 », ajoute-t-elle (voir premier document ci-dessous). Pascal Oyougou, avait été arrêté...
(Jeune Afrique 12/01/18)
L'année 2018 sera à quitte ou double pour l'avenir ou le devenir de certaines démocraties africaines. L'attention va se concentrer sur le Zimbabwe, pays en pleine refonte. Mais le Cameroun de Paul Biya, le Mali d'IBK ont aussi rendez-vous dans les urnes. Enfin le feuilleton des élections congolaises devrait connaitre son lot de rebondissements. Détails en infographie. Qui aurait cru que les Zimbabwéens choisiraient en 2018 le successeur de Robert Mugabe ? Sous la contrainte, « Bob », 93 ans dont 37 au pouvoir, a annoncé sa démission le 21 novembre 2017. Mais après l’intérim d’Emmerson Mnangagwa, la prochaine élection présidentielle sera-t-elle libre et transparente ? Rien ne permet de l’affirmer. Au Cameroun, Paul Biya, 84 ans, devrait quant à lui rempiler...
(RFI 11/01/18)
Il n'y a pas eu de surprise. Les députés et sénateurs réunis en congrès au siège de l'Assemblée nationale ont adopté la nouvelle Constitution boudée par l'opposition radicale qui dénonce une monarchisation du pays. Sur 213 députés et sénateurs, 14 seulement ont voté non, deux se sont abstenus. Au sortir du vote, le sixième vice-président du Sénat, Jean-Christophe Owono Nguéma qui a bataillé très fort contre cette nouvelle Constitution était lessivé et vidé. Il a accusé ses collègues d'avoir assassiné la République en adoptant une Constitution qui concentre tous les pouvoirs entre les mains du chef de l'Etat. L'article 8 dispose par exemple que le président de la République est le détenteur suprême du pouvoir exécutif. La Constitution lui garantit...
(Le Monde 11/01/18)
Dimanche 7 janvier, la police britannique est convaincue que l’homme qu’elle a arrêté à l’aéroport de Londres-Heathrow, à la sortie d’un vol en provenance de Genève, a deux passeports : français et algérien. C’est oublier qu’Alexandre Djouhri, 58 ans, ne se contente pas de deux nationalités. L’homme d’affaires, recherché dans le cadre de l’enquête sur le financement libyen présumé de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, a aussi été gabonais. Selon plusieurs sources, il a ainsi détenu plusieurs passeports diplomatiques d’Etats pétroliers d’Afrique centrale qui furent un tremplin dans la carrière de cet ancien caïd de la banlieue parisienne devenu intermédiaire international de haut vol. Trois jours plus tard, l’homme d’affaires a obtenu de la justice britannique une libération...
(RFI 11/01/18)
Fruit d’un compromis entre députés et sénateurs, la version définitive de la révision constitutionnelle devait être votée, mercredi 10 janvier, par le Congrès gabonais. Contestée par l’opposition, qui dénonce une « monarchisation du pouvoir », cette révision modifie une quarantaine d’articles. Le vote du jour ne devrait être qu’une formalité pour le président Ali Bongo Ondimba, dont le Parti démocratique gabonais est largement majoritaire au sein des deux Chambres. Sa réélection, en 2016, a été entachée de fraudes et les violences post-électorales meurtrières sont toujours présentes dans l’esprit des Gabonais. Au-delà de l’aspect formel de cette réforme constitutionnelle se pose la question de sa portée réelle alors que domine la défiance vis-à-vis d’institutions contrôlées, depuis cinquante ans, par la famille...
(La Tribune 11/01/18)
Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi effectuera du 12 au 16 janvier, une nouvelle tournée africaine qui le conduira au Rwanda, en Angola, au Gabon et à Sao Tomé-et-Principe. La visite qui s’inscrit dans le cadre d’une pratique devenue désormais traditionnelle pour les chef de la diplomatie chinoise vise également à préparer le prochain Forum de la coopération Chine-Afrique prévu dans quelques mois. Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi est de retour en Afrique. Du 12 au 16 janvier, le chef de la diplomatie chinoise effectuera des visites officielles au Rwanda, en Angola, au Gabon et à Sao Tomé-et-Principe selon l'agence officielle Xinhua. La tournée du chef de la diplomatie chinoise en Afrique se veut avant...
(La Tribune 10/01/18)
Le président gabonais a promis la création à partir de 2018, de 10.000 emplois par an en faveur des jeunes. Pour ce faire, Ali bongo a annoncé une série de mesures incitatives pour les employeurs même si la promesse est loin de convaincre l’opinion. En plus des initiatives similaires qui ont échoué par le passé, certains analystes mettent en avant le contexte économique peu favorable. C'était le cadeau de nouvel an du chef de l'Etat gabonais à la jeunesse. Estimant, lors de ses vœux du 31 décembre dernier que, « nulle cohésion sociale n'est possible dans un pays miné par le chômage », Ali a décidé de faire de l'emploi, « une priorité absolue ». C'est pourquoi une série de...
(Jeune Afrique 10/01/18)
Pour le ministre congolais de l'Économie, les États africains doivent s’atteler à bâtir de vraies économies compétitives, plutôt que de se préoccuper de disposer chacun de sa monnaie. Ce qui ne l'empêche pas de suggérer des évolutions dans la politique monétaire de la zone CFA, notamment le passage de la fixité par rapport à l'euro à une flexibilité contrôlée. Depuis plus d’un an, il ne se passe plus un jour sans que les Africains de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ne parlent du franc CFA. Ils le font sous toutes les coutures : mauvaise monnaie, cause des déconvenues économiques, bonne monnaie, garante de la stabilité macro-financière, monnaie aux relents...
(Jeune Afrique 09/01/18)
La révision constitutionnelle, contestée par l’opposition, doit être adoptée mercredi par le Parlement, réuni en congrès. Députés et sénateurs se sont mis d’accord sur une version définitive du texte, qui n’a plus qu’à être validée. La semaine dernière, les sénateurs gabonais avaient proposé plusieurs amendements au projet de réforme constitutionnelle, adopté le 14 décembre par les députés à l’Assemblée nationale. Ceux-ci avaient auparavant validé le texte proposé par le gouvernement, mais l’opération de toilettage du Sénat est venue semer le doute. Celle-ci a en effet obligé à la mise en place d’une commission mixte composée de sénateurs et de députés, le 4 janvier, chargée de statuer sur les modifications éventuelles à apporter au projet. Mais le doute, tout relatif, n’aura...
(La Tribune 08/01/18)
La production du manganèse au Gabon a atteint un record de 5 millions de tonnes en 2017. La Compagnie minière de l'Ogooué, filiale du français Eramet, revendique 4 millions de tonnes alors que la Compagnie industrielle et la commerciale des mines de Huazhou et la Nouvelle Gabon mining ont produit 1 million de tonnes. La production du manganèse prend de plus en plus d'ampleur au Gabon. La production de ce minerai beaucoup utilisé en alliage avec le fer pour la fabrication des aciers plus durs y connait un boom. Elle a atteint au cours de l'année dernière un chiffre record de 5 millions de tonnes. Cette performance est portée par la hausse significative de l'exploitation du minerai avec la Compagnie...
(Agence Ecofin 08/01/18)
Dans un entretien accordé au quotidien gabonais L’Union, le ministre des Mines, Christian Magnagna, a affirmé son objectif qui est de faire du Gabon le No1 mondial de la production de manganèse dès 2019: « Pour l’année 2018, nous envisageons d’atteindre 6 000 000 de tonnes de production de manganèse, en vue de faire du Gabon le premier producteur mondial à l’horizon 2019 ». L’ambition concerne également d’autres minerais puisque le ministre projette pour l’or en 2018, la mise en exploitation de 10 mines à petite échelle, la valorisation des coopératives artisanales, avec pour corollaire la constitution d’un stock d’or de l’Etat. Christian Magnagna veut également lancer cette année de nouveaux projets miniers tels que « l’or d’Eteke, le fer...
(La Tribune 03/01/18)
Les autorités gabonaises ont prévu de consacrer en 2018 une enveloppe totale de 36 milliards de francs CFA au développement provincial. Chacune des 9 provinces du pays devrait ainsi bénéficier d'un appui du gouvernement pour le financement de projets. Le gouvernement gabonais veut visiblement accorder plus d'importance au développement des 9 provinces que compte le pays. D'après le ministre d'Etat gabonais en charge du budget et des comptes publics, Jean-Fidèle Otandault, l'Etat a prévu pour la nouvelle année, de mettre à la disposition de chacune de ses provinces, une enveloppe globale de 36 milliards de francs CFA destinée au financement du développement. Le responsable a assuré que cette dotation de fonds s'inscrit dans le cadre d'un fonds de développement provincial...

Pages