Mercredi 13 Décembre 2017

Gabon

(Gabon Actu 18/12/15)
Le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, a procédé jeudi à l’inauguration du Super CKDO du groupe CECA GADIS situé au carrefour SNI à Owenda. Le chef de l’Etat a symboliquement coupé le ruban pour annoncer l’ouverture officielle de ce premier grand magasin du groupe CECA GADIS dans la commune d’Owendo. Sa soeur Pascaline Bongo Ondimba était présente à la cérémonie ainsi que Michel Essonghe, PCA du groupe. L’ouvrage est construit sur 3200 m2 de plancher et 1300m2 en étage. Bâti autour d’une surface de vente de 1225m2, le magasin comprend des chambres froides de stockage de 240m2, des laboratoires de préparation de 220m2, une boulangerie de 92m2, des vestiaires et bureaux de 350m2 et des entrepôts de stockage de...
(APA 18/12/15)
APA-Douala (Cameroun) - Les perspectives économiques pour l’année 2016 s’annoncent difficiles pour les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), avec un taux de croissance projeté à 2,4 pour cent d’après une note de conjoncture de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) publiée vendredi, au terme du Comité de politique monétaire (CPM) du mois de décembre. La conjoncture sera difficile du fait notamment de la dépréciation des cours du pétrole sur le marché mondiale alors que cinq pays des six qui constituent l'espace CEMAC sont des producteurs, explique la note, soulignant qu'il convient d'ajouter la situation sécuritaire liée notamment aux attaques de la secte terroriste nigériane Boko Haram au Cameroun et au Tchad et...
(Gabon Review 18/12/15)
Qui représentera la société civile au sein du groupe d’intérêt de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives ? Tel était l’intérêt d’un atelier qui s’est tenu le 17 décembre courant à Libreville. A l’initiative du groupe d’intérêt de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), un atelier de consultation de la société civile sur les critères de désignation de ses membres dans la représentation locale de l’ITIE, s’est tenu le 17 décembre courant à Libreville. Une démarche qui s’inscrit dans le cadre du retour du Gabon au sein de cette norme mondiale visant à promouvoir une gestion ouverte et responsable des ressources naturelles, notre pays en ayant été radié en février 2013 pour non-respect de certaines...
(Gabon Review 18/12/15)
Si l’on s’en tient à la toute dernière allocution de Gilbert Ngoulakia à Koulamoutou, la Cour des comptes, membre de l’Intosai et donc soumis aux normes internationales, a la charge de combattre la délinquance économique et financière. La Cour des comptes est désormais chargée d’éradiquer la délinquance économique et financière. L’inauguration par le chef de l’Etat, le 16 décembre dernier, du siège de la Chambre des comptes de Koulamoutou, a été l’occasion pour Gilbert Ngoulakia d’annoncer que l’institution dont il est le premier président, est chargée «d’éradiquer la délinquance économique et financière en mettant en œuvre la compétence juridictionnelle de la plus haute juridiction de l’Etat en matière de contrôle des finances publiques mais également en utilisant celles non juridictionnelles...
(APA 18/12/15)
APA – Libreville (Gabon) - La présidente centrafricaine, Catherine Samba Panza a remercié son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba, par ailleurs président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), pour le soutien apporté à son pays dans le cadre du processus électoral en cours, notamment le référendum de dimanche dernier, a déclaré le ministre centrafricain à la présidence, Jean Jacques Demafouth, porteur d’un message de la présidente de la transition en RCA. M. Demafouth a remis ce message au Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo à l'issue d'une audience, jeudi. Lors du dernier sommet extraordinaire de la CEEAC en novembre dernier à Libreville, le Gabon a débloqué un milliard de FCFA pour soutenir la Centrafrique...
(Gabon Actu 18/12/15)
Le directeur général de Gabon Télécom, Abderrahim Koumaa, a offert jeudi d’importants dons des produits alimentaires aux enfants économiquement faibles admis dans l’orphelinat nommé : « Maison de l’espérance » et le Centre d’accueil « Arc-en-ciel », deux structures humanitaires situées respectivement dans le 5ème et 2ème arrondissement de Libreville. Les dons alimentaires étaient composés des produits de première nécessité. Il s’agit notamment des dizaines des cartons de poulets, des ailes de dinde, des poissons, des boites de conserve, du sucre, du lait et autres produits carnés. Avec ces produits, environ 200 enfants défavorisés dont une centaine de pensionnaires qu’accueille chaque structure devaient célébrer la fête de noël en toute sérénité. « C’est donc à la fois un plaisir et...
(Mediapart 18/12/15)
Son Excellence, l'ex Premier Ministre Léon MEBIAME MBA vient de nous quitter. Le policier devenu politicien L'ancien inspecteur fédéral de police, devenu homme politique, Léon MEBIAME MBA n'était pas homme à badiner avec les principes. Pendant plus de quinze ans, il a fidèlement accompagné feu le président Omar Bongo. La solidité, la fidélité. Taille moyenne, le buste légèrement avancé, les gestes lents mais précis, un franc-parler qui désarçonne nombre de ses adversaires... Léon MEBIAME MBA, né le 1er septembre 1934 à Libreville, aura eu une trajectoire singulière. Ancier officier de police, devenu premier ministre, il choisit à un moment de se retirer et de se consacrer... à ses vergers. Retour à sa bonne terre "fang". Léon MEBIAME MBA / Les...
(Gabon Review 17/12/15)
L’Arabie saoudite a annoncé, le 14 décembre courant, la formation d’une coalition de 34 pays à laquelle le Gabon a adhéré pour combattre le terrorisme. C’est la troisième coalition de lutte contre le terrorisme à voir le jour. Après celle comprenant les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne et qui bombarde les positions du groupe armé État islamique (EI) en Syrie et en Irak, et l’autre mettant en scène la Russie, l’Iran et le Hezbollah libanais, qui combattent également l’EI dans ces deux pays, l’Arabie saoudite et ses partenaires de l’Organisation de la coopération islamique...
(Mediapart 17/12/15)
Mercredi 16 décembre 2015. Paris, S.E.M. NGOYO MOUSSAVOU a reçu la nouvelle équipe élue qui présidera pendant deux (2) ans​, le Conseil des Gabonais de France (C.G.F). Après un mot de bienvenu de l’Ambassadeur, le nouveau président du Conseil des Gabonais de France a présenté toute ​son équipe et expliqué sa vision ainsi que son plan d’action concernant son mandat. Mr Alexis Ibinga a insisté sur quelques sujets au centre de son action comme l’organisation d’un forum de l’emploi mais aussi la publication d’un livre « guide des gabonais de France », etc... De son côté, l’ambassadeur du Gabon a rappelé toute l’importance que le gouvernement gabonais accorde à cette entité créée en août 2004, sur instructions du défunt Président...
(Gabon Review 17/12/15)
Le président de la République, en séjour dans l’Ogooué-Lolo, en a profité pour inaugurer, le 16 décembre 2015, le complexe abritant le siège provincial de l’institution de contrôle des finances publiques. Bâti sur l’une des nombreuses collines de la ville de Koulamoutou, le siège de la Chambre des comptes offre désormais un nouveau décor à cette cité. Sur sept hectares, il impose sa stature à l’autre rive de la Bouenguidi, rivière qui divise cette ville en deux. Pour son inauguration, de nombreuses personnalités ont fait le déplacement de Koulamoutou. Devant le président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, le premier président de la Cour des comptes, Gilbert Ngoulakia, le ministre de la Justice, Séraphin Moudounga, et quelques membres du gouvernement,...
(Gabon Review 17/12/15)
Il s’agit d’électrons libres et de chefs de parti. Ils sont âgés de 40 à 70 ans, et se disent déterminés à faire gagner à Jean Ping la primaire au sein du Front et l’élection présidentielle elle-même prévue fin-Août 2016, soit dans huit mois. Jean Eyéghé Ndong, 68 ans, ancien Premier ministre, apparaît comme le chef de file de l’organisation. On l’a vu au front lors de la tournée de l’ancien président de la Commission de l’Union africaine dans la Ngounié, le Woleu-Ntem et la Nyanga. On le voit aussi très en pointe depuis le démarrage du périple de l’ancien ministre des Affaires étrangères dans la province de l’Estuaire. Connu pour son franc-parler, Jean Eyéghé Ndong avait clairement laissé entendre...
(Gabon Eco 17/12/15)
Près d’un an après avoir été porté aux affaires, le « Gouvernement d’action» peine à donner satisfaction aux attentes des populations et d’Ali Bongo Ondimba qui n’hésite pas à exprimer son mécontentement, comme cela a été le cas le week-end dernier. Avec la nomination de Daniel Ona Ondo à la tête du gouvernement, plusieurs observateurs espéraient percevoir les premiers frémissements du Plan Stratégique Gabon Emergent. Un programme, s’il est besoin de le rappeler, qui a permis à Ali Bongo Ondimba d’obtenir les suffrages de ses concitoyens. Près d’un an plus tard, le « Gouvernement d’Action » de Daniel Ona Ondo ne donne pas, pleinement, satisfaction. Sans faire preuve de mauvaise foi, il convient de souligner que plusieurs ministres brillent par...
(APA 16/12/15)
Un accord portant suppression des visas pour les titulaires des passeports diplomatiques et de service a été signé mardi, à Libreville, entre le ministre gabonais des Affaires étrangères, Emmanuel Issoze Ngondet et l’ambassadeur de Chine au Gabon, Sun Jiwen. Signé mardi à Libreville, cet accord dispose en son article 1 que les ressortissants gabonais, détenteurs de passeports diplomatiques ou de service, et les ressortissants chinois, détenteurs de passeports diplomatiques ou de service peuvent entrer sur le territoire de l’autre Etat, en sortir ou y transiter sans visa, pour une durée ne dépassant pas trente jours à compter de la date d’entrée en vigueur du dit accord. Sont également dispensés de visas par cet accord pendant l’exercice de leurs fonctions, les...
(Xinhua 16/12/15)
Le Gabon organise du 16 au 18 décembre à Libreville la première édition du Salon international de l'économie numérique et de l'innovation (SENIG), dont le but est de promouvoir ce secteur, devenu le plus dynamique du pays depuis le début des années 2000. Quelques 2.000 participants sont attendus à ce salon, selon les organisateurs. Outre une exposition de vente des produits de télécommunication issus de la dernière génération, le salon sera aussi l'occasion de rencontre et d'information sur l'évolution des technologies de la communication. Des conférences sur le numérique notamment l'Internet et la cyber-sécurité sont prévues. Selon le ministre gabonais de l'Economie numérique, Pastor Ngoua N'Neme, l'économie numérique représente 5% du PIB du Gabon. Malgré l'étroitesse du marché (1,5 million...
(Mediapart 16/12/15)
Koulamoutou, le 15 décembre 2015 – Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, a procédé aujourd’hui au lancement officiel du programme la « Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (G.R.A.I.N.E) » dans la province de l’Ogooué-Lolo. Accompagné d’une délégation composée des membres du gouvernement, le Chef de l’Etat a remis ce mardi les premiers agréments et titres fonciers aux différentes coopératives inscrites dans le cadre de ce programme. Dans son allocution, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a rappelé sa détermination à mener le Gabon vers...
(Infos Gabon 16/12/15)
Dans une interview exclusive accordée au journal gabonais « Le Douk-Douk », l’homme d‘affaires Seydou Kane a répondu aux questions des journalistes, pour donner sa part de vérité si ce n’est la vérité sur tous les derniers évènements en rapport avec l’accident d’avion survenu au Mali, son interpellation suivie de sa dernière mise en garde à vue, de son audition par le juge, du paiement de la caution et de l’attitude controversée de Rober Bourgi. Seydou Kane livre sa part de vérité et remercie tous ceux qui lui ont témoigné leur soutien dans ces différentes épreuves. Détails : Question : Une fois de plus, l’affaire Marck défraie la chronique, il y a quelques mois vous nous conviez n’avoir rien à...
(Afrique Expansion 16/12/15)
Près de 2000 visiteurs sont attendus au tout premier Salon international de l’économie numérique et de l’innovation du Gabon (SENIG) qui s’ouvre mercredi à Libreville, la capitale gabonaise. Organisé par le ministère de l’Economie numérique, les grands acteurs locaux et internationaux du secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC) débattrons sur le thème : « Jeunesse et numérique, leviers de développement durable ». Cette première édition qui sera animée par des ateliers de formation pour le renforcement des capacités, des stands d’exposition et des conférences sur le numérique dans les divers secteurs de l’écosystème de l’internet tels que la cyber-sécurité, les ressources internet, les noms de domaines, le réseautage, les innovations, l’inclusion numérique et financière, pilier du...
(Gabon Actu 16/12/15)
Le Programme GRAINE est le plus grand chantier qu’a connu notre pays depuis le Transgabonais et il avance aussi dans l’Ogooué-Lolo, a écrit mardi Ali bongo Ondimba, le chef de l’Etat gabonais sur sa page Facebook. » J’ai pu le constater aujourd’hui, d’abord en remettant agréments et titres fonciers aux membres des coopératives du Programme GRAINE à Koulamoutou, puis en me rendant sur les sites de Ndjokal et de l’ex-Mission de Lastourville « , a-t-il poursuit résumant sa visite de travail ce mardi dans la province de l’Ogooué Lolo (sud est du Gabon). » J’ai par ailleurs visité l’usine de transformation de bois de Lastourville (Société des Bois de Lastourville), symbole de la diversification de notre économie et de la...
(Gabon Actu 16/12/15)
Le Directeur général de la Poste Bank, Florentin Kassa vient d’être remercié par la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) qui avait validé sa nomination. Selon un rapporte de contrôle mené au sein de la banque par Rufin Cyriaque Engo Gonzo, chef de service au département contrôle permanent à la COBAC, cette institution de la CEMAC, chargée du suivi de la situation des banque des six pays de la région a placé la Poste Bank sous administration provisoire pour une durée de 3 mois. Durant ces trois mois, c’est Michael Adandé, nommé récemment PDG du groupe La Poste SA qui a été désigné par la COBAC pour diriger la Poste Bank, cumulativement avec ses fonctions au sein du groupe. L’intrusion...
(Gabon Actu 16/12/15)
La dépouille de l’étudiant Mboulou Beka, mort dans des circonstances encore floues lors d’un meeting de l’opposition gabonaise le 20 décembre 2014 à Rio, a quitté ce mardi la morgue de Gabosep où elle gisait durant un an, pour son village natal à Konoville dans le Woleu Ntem au nord du Gabon où il reposera enfin en paix. Mboulou Beka mort le 20 décembre 2014 lors d’un meeting de l’opposition au célèbre carrefour Rio dans le 2ème arrondissement de Libreville doit être enterré avant le 20 décembre prochain, exigeaient des ONG qui ont lancé le 20 novembre dernier une campagne d’un mois pour atteindre cet objectif qui permettra à sa famille de faire le deuil. « Mboulou Beka doit être...

Pages

(Gabon Eco 23/07/13)
Le Transgabonais qui est sous la gestion de la Société d'Exploitation du Transgabonais (SETRAG) est régulièrement confronté à une succession de déraillements depuis quelques années, et ce, malgré les nombreuses opérations de rénovation de la voie ferrée Les récents efforts consentis pour réhabiliter le Transgabonais ne témoignent malheureusement pas d’une nette amélioration de sa fiabilité. En 2011, le Directeur Général de la Société d'Exploitation du Transgabonais (SETRAG), Henri Jobin avait annoncé une série de mesures en vue d'empêcher tout futur déraillement de trains de marchandises. Des cabinets européens avaient été sollicités pour trouver des solutions à cette situation. Cette même année, Jean Télesphore Ella Nze, Directeur du trafic avait affirmé qu'une solution test permettrait désormais de battre des pieux d'acier...
(Gabon Eco 23/07/13)
Rassurez-vous, Dieu et le diable me sont témoins. Je ne fais pas ici « le procès d’un Prix Nobel ». Je tiens simplement à rétablir une partie sombre de l’histoire d’une grande figure que le symposium de Libreville organisé tambours battants dans le cadre du centenaire de l’arrivée au Gabon du Dr Albert Schweitzer, a outrageusement occultée. Je tiens à dire toute la vérité, rien que la vérité, sur l’histoire d’une âme qui, dit-on, a mis sa vie au service des autres. Une histoire qui, pour un devoir de mémoire, doit être racontée aux nouvelles générations. Cela est ma seule motivation. Donc, de grâce, ne m’accusez pas de bousiller une icône planétaire. Le centenaire de l’arrivée du Docteur Albert Schweitzer...
(Gabon Review 23/07/13)
Cité comme commanditaire d’un crime avec ablation d’organes à Booué, Rigobert Ikambouayat Ndeka, directeur général de l’Office des ports et rades (Oprag), savoure une première victoire et a tourné une page de la série qui s’écrivait autour de son nom : il a été blanchi, à Makokou, par la Cour criminelle ordinaire foraine. Me Moubeyi Bouale, son avocat, estime qu’il n’a jamais été inculpé et ne peut donc pas être blanchi. L’affaire portant assassinat du jeune Ferdinand Kangoué qui avait subi l’ablation de ses organes génitaux et de son cœur, à Booué dans le département de la Lopé (Ogooué-Ivindo) fin-2010, est arrivée à son épilogue : Rigobert Ikambouayat Ndeka, directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG)...
(Gabon Review 23/07/13)
A ceux qui s’interrogent sur la présence cumulée des forces de défense et de sécurité à certains endroits de Libreville, le ministre de la Défense a apporté des réponses et éclaircissements, à travers un communiqué publié le 22 juillet. D’entrée, Pacôme-Ruffin Ondzouga rappelle que «le phénomène de l’insécurité prend des proportions inquiétantes dans notre pays. Les services défense et de sécurité enregistrent quotidiennement des cas de vols, de viols, de braquages et de crimes crapuleux commis par des individus ou par des bandes organisées». Une situation tellement alarmiste que, le président de la République, en sa qualité de premier garant de l’ordre et de la sécurité, a publiquement dénoncé «cette barbarie aux antipodes de nos valeurs, qui désespère les populations...
(Mediapart 22/07/13)
Les secrétaires politiques Ben MOUBAMBA et Roger MOULOUNGUI ont animé un nouveau "café politique" au Carrefour Container. Dans le cinquième (5e) arrondissement de la ville de Libreville, l’Union du Peuple Gabonais (UPG) a poursuivi son redéploiement en vue d’un renouveau de l’UPG, par un nouveau « café politique » au Carrefour Container. M. Roger MOULOUNGUI le Secrétaire Politique en charge des organes locaux et des questions électorales et M. Bruno Ben MOUBAMBA ont reçu les militants du Parti fondé par feu Pierre MAMBOUNDOU en 1989 le 21 juillet 2013 après-midi.Les militants et sympathisants de l'UPG ont fait le déplacement.Les quartiers populaires et sous-intégrés font le déshonneur de Libreville notre capitale mais c'est la faute des autorités. Les populations se demandent...
(Agence Gabonaise de Presse 22/07/13)
LAMBARENE (AGP) - Quelque 327 candidats sur un total de 547 ont été déclarés définitivement admis au baccalauréat 2013, samedi dernier à Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué (centre), soit un pourcentage de 59,78 %.Au premier tour, le centre d’examen situé au Lycée Charles Mefane, centre unique de la province du Moyen-Ogooué, a enregistré 69 admis (12,61 %), 260 admissibles (47,53 %) et 218 ajournés (39,85 %). Au deuxième tour, la moisson d’admis a explosé avec 258 nouveaux cas (99,23 %) pour 2 ajournés seulement (0,77 %) sur 260 admissibles. Ce qui porte le total d’impétrants au centre de Lambaréné à 327, soit 59,78 %. A la lumière de ces résultats et en terme d’excellence, c’est la série D...
(Gabonews 22/07/13)
Afin d’interpeller les organisateurs des concours de beauté et les autorités locales, Espérance Merlia Bouanga, miss Ogooué-Maritime depuis aout 2012, lors du concours Miss Gabon, version de l’association Défis de Femmes, s’engage dans l’œuvre humanitaire, rapporte notre correspondant local. Elle s’est rendue au Centre d’accueil des enfants maltraités et abandonnés de Port-gentil, Mission Nissi, pour apporter un réconfort aux jeunes pensionnaires essentiellement des filles de 4 à 16 ans. « Ce sont des cadettes qui ont besoin d’une assistance, c’est pourquoi je leur ai donné des effets de toilette intimes », a précisé, Miss Ogooué-Maritime. « La protection des enfants devrait être une préoccupation de tous ceux qui ont des moyens, a poursuivi », Espérance Merlia Bouanga qu’accompagnait, Joe Francis...
(Gabon Actu 22/07/13)
Le chemin de fer Transgabonais exploité par la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) enregistre au moins un déraillement tous les deux mois, a regretté le ministre délégué aux Transports, Jean Emmanuel Bié au terme d’une visite d’inspection sur cette unique voie ferrée du Gabon.« On enregistre malheureusement au moins un déraillement tous les deux mois », a déclaré M. Bié interrogé par la télévision nationale après une visite sur le rail d’Owendo à Franceville (environ 650 km). « Le tronçon le plus instable est celui qui part d’Owendo (périphérie de Libreville, ndlr) à Ndjolé (environ 225 km de Libreville, ndlr », a précisé le ministre sans donner un bilan de ces accidents. Selon M. Bié le chemin de fer sur...
(Gabon Eco 22/07/13)
Chaque année, un bras de fer oppose les enseignants-chercheurs au gouvernement sur le sujet du paiement de la Prime d’Incitation à la Recherche (PIR). A quand une résolution définitive de cette question source de conflit sans cesse remis sur la table des discussions ? Ce jeudi 18 juillet, à Libreville, les enseignants réunis au sein du Syndicat National des Enseignants Chercheurs (SNEC) ont décidé d’un nouveau mouvement de grève.Après une grève entamée au mois de février et qui s’était étendue sur une période de 3 mois, un triste constat est dressé : les enseignants-chercheurs et le gouvernement se retrouvent sur la table des négociations de façon plus que récurrente pour discuter des mêmes problèmes. Chaque année scolaire, le même scénario...
(Gabonews 22/07/13)
La session 2013 du Baccalauréat a rendu son verdict définitif samedi dernier avec la proclamation des résultats du deuxième tour faite dans les différents centres d’examen du pays, toutes les séries confondues et qui font passer le taux de réussite global au-dessu des 40%. Ce deuxième tour a permis, à l’avis des responsables de certains centres, de rehausser le niveau de réussite de cette session 2013. Alors que le taux de succès au premier tour se situait en moyenne à 17%, il pourrait avoir atteint les 45% dans l’enseignement général, en attendant les statistiques générales. La cellule de gestion du Bac technologique a lui déjà annoncé que le taux de réussite définitif pour cette année 2013 se situe à 46,37%...
(Gabon Review 22/07/13)
À l’initiative du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et technique et de la Formation professionnelle, un groupe d’experts de l’Ecole Hôtelière de Lausanne (EHL)-Suisse-, a séjourné du 14 au 17 juillet 2013 au Gabon en vue d’examiner les pistes et organiser la réflexion pour l’amélioration de ce secteur, mais surtout aboutir à la création d’une Haute Ecole de formation aux métiers du Tourisme et de l’Hébergement au Gabon. Première école hôtelière au monde, formant des leaders de demain en associant expérience et découverte, pour mener à une parfaite maîtrise de l’art et de la science du management dans les entreprises de l’accueil (en matière de service, restauration et hôtellerie), l’Ecole hôtelière de Lausanne, de classe mondiale, a été...
(Gabon Eco 22/07/13)
L’implication d’Alex Eckembé, ancien Chef de cabinet du Ministre des Affaires Etrangères dans des affaires de viol et proxénétisme a été révélée au cours d'un point presse tenu vendredi 19 juillet et animé par le Procureur de la République, Sidonie Flore Ouwé. C'est donc sur la base de la dénonciation d'une jeune femme de vingt ans, sur qui il aurait perpétré un viol que le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt. Des soupçons de proxénétisme et de viol pèseraient sur Alex Eckembé, ancien chef de cabinet du ministre des Affaires Etrangères. C'est suite à la dénonciation d'une jeune fille d'une vingtaine d'années, dont l'identité n'a pas été révélée que le mis en cause a été présenté...
(Gabon Eco 22/07/13)
Deux personnes du 3ème âge, un homme et une femme ont été retrouvés morts samedi dernier à leur domicile au quartier Moukoumounabouala dans la commune de Mouila. Certainement abandonnés par leur famille, les deux seniors, malades depuis un certain temps, sont décédés dans l’indifférence totale.Un homme et une femme âgés ont été retrouvés mort le week-end dernier dans la commune de Mouila. Ce sont leurs voisins qui, ne les apercevant pas hors de chez eux depuis plusieurs jours, et alertés par une forte odeur de corps en décomposition, ont fait la terrible découverte en forçant la porte du domicile. Informant aussitôt les autorités judiciaires, ces dernières ont immédiatement diligenté une enquête pour comprendre les causes de ces deux décès. Mais...
(Gabon Review 22/07/13)
Le ministère de l’Education nationale a publié, le palmarès des résultats du Brevet d’études du Premier cycle (BEPC) de l’année 2013. Le document établit un classement des établissements d’enseignement secondaire selon les résultats. Un bien précieux document qui pourrait aider les parents d’élèves dans la détermination des établissements où inscrire leurs enfants. On note que sur les 251 établissements listés, 239 ont présenté 34440 candidats parmi lesquels 33841 ont pris part aux examens. D’une manière générale, le taux de réussite de cette session aura été, en définitive et pour le seul BEPC, de 29,31%. Ce qui est la moyenne nationale, certains établissements ayant réalisé des taux de réussite de 100%, à l’instar du Prytanée Militaire de Libreville et du Collège...
(Génération Nouvelle 19/07/13)
L'année académique 2012-2013 s'achève progressivement avec la publication des résultats du CEP, BEPC et Baccalauréat de l'enseignement général et technologique. Je tiens personnellement à adresser mes félicitations aux admis d'office de la session du baccalauréat 2013 et je tiens à encourager les élèves programmés pour les épreuves du second. Je profite de cette occasion pour renouveler la nécessité d'avoir un système éducatif performant pour nos enfants afin d'assurer l'avenir de notre pays. Il est de mon devoir que l'école produise chaque année les ressources et compétences indispensables à l'émergence du Gabon et permettre ainsi l’épanouissement de tous. Cela passe aussi par la modernisation des établissements existants et la construction de nouvelles salles de classes dans toutes les provinces avec l'expertise...
(Agence Gabonaise de Presse 19/07/13)
LIBREVILLE (AGP) - 25 jeunes femmes âgées de 15 à 35 ans lauréates de la 3ème édition d’alphabétisation fonctionnelle, qui a porté sur les petits commerces, ont reçu des mains du centre national d'appui aux organisations des femmes du Gabon (CENAF Gabon) et du Réseau communication éducation et formation des femmes(RECEF), jeudi à Libreville, leur parchemin de fin de stage en présence du ministre de la Famille et des Affaires sociales, Honorine Nzet Bitégué. Le représentant de l’Unicef au Gabon, juste Poaty a indiqué qu’en ‘’choisissant les jeunes filles et les femmes, les CENAF Gabon et le RECEF, organisateurs de la cérémonie, ont opéré une discrimination, mais une discrimination positive’’, soulignant que ‘’l’alphabétisation est un problème particulièrement alarmant chez les...
(Agence Gabonaise de Presse 19/07/13)
TCHIBANGA (AGP) - M. Patrick Paga Biviga, conduit en urgence dimanche au centre hospitalier régional Benjamin-Ngoubou de Tchibanga suite vraisemblablement à une intoxication alimentaire, poursuit normalement son traitement contrairement à une rumeur qui le donne pour mort. Les enquêteurs attendent que le seul rescapé Paga Biviga recouvre toutes ses facultés pour apporter des éclaircissements sur la mort du chercheur enseignant, de son neveu et de son épouse. Le rescapé, neveu de l’épouse de l’enseignant, portait des traces de violence et d’agression physique mais état dans un état comateux. GRSM/PRB
(Agence Gabonaise de Presse 19/07/13)
LIBREVILLE (AGP) - Le révérend pasteur Francis Michel Mbadinga de l’église de réveil Béthanie a décidé dans un libre propos de jeter un regard sur le débat sur la non légalisation du mariage homosexuel au Gabon et le renforcement des mesures répressives contre toutes les formes de déviances sexuelles. L’homme d’église s’exprime en toute franchise. C’est avec satisfaction que j’ai par voix de presse été informé de la plénière au sein de l’Assemblée nationale qui a traité de la problématique du mariage gay et du renforcement du dispositif pénal pour réprimer les déviances sexuelles dans notre pays. Vous êtes sans ignorer que depuis le mois de février, nous avons entrepris une pétition nationale contre les crimes de toutes natures et...
(Gabon Actu 19/07/13)
Le Syndicat national des enseignants et chercheurs des universités gabonaises (SNEC) a décidé de paralyser les activités académiques à l’Université Omar Bongo (UOB) pour mettre la pression sur le gouvernement qui rechigne à verser la Prime d’incitation à la recherche (PIR).La grève a été déclenchée alors que le ministère de l’Enseignement supérieur a instruit les services de la solde pour que la prime soit versée aux intéressés ce 19 juillet. Selon plusieurs étudiants, les cours étaient assez perturbés ce jeudi au campus de l’UOB. Le 23 avril dernier, le SNEC avait suspendu une grève qui avait paralysé les universités gabonaises pendant 80 jours. Le spectre d’une année blanche avait alors plané dans le pays.
(Nouvelles du Gabon 19/07/13)
l’Agence d’exécution des activités de la filière forêt -bois (AEAFFB), à organisé récemment, une journée « portes ouvertes » au siège de son institution sis au quartier « cité Damas » dans le 3ième arrondissement de la commune Libreville. L’agence d’exécution des activités de la filière forêt –bois vient d’organisé au siège de son institution une journée « portes ouvertes » en présence du président du conseil d’administration, du directeur général, du corps diplomatique, ainsi que plusieurs cadres d’administration du dit secteur. A en croire les organisateurs, ‘’cette journée « portes ouvertes a permis au grand public de s’informer et de s’approprier les tenants et les aboutissants de la filière forêt-bois à travers le sui-évaluation environnemental, l’étude de l’agréage, des...

Pages