Mardi 24 Avril 2018

Gabon

(AFP 19/01/16)
La ministre des Affaires intérieures et des ressources naturelles Sally Jewell effectue à partir de mercredi une tournée en Afrique pour dénoncer le trafic d'animaux sauvages, dont la hausse au cours des cinq dernières années inquiète les autorités américaines. "Nous faisons partie du problème et nous voulons faire partie de la solution", a souligné Mme Jewell à la veille de son départ pour le Gabon. La ministre qui se rendra ensuite au Kenya et en Afrique du Sud, a affirmé que le nombre d'éléphants...
(RFI 19/01/16)
L’ambassadeur du Gabon en France devrait rentrer dans les jours qui viennent à Libreville pour consultation, a indiqué le gouvernement gabonais lundi. Libreville marque ainsi son mécontentement après les propos tenus samedi sur la deuxième chaîne de télévision française par le Premier ministre français. Manuel Valls a en effet sous-entendu qu’en 2009, Ali Bongo n’avait pas été élu, du moins « pas comme on l’entend », selon son expression exacte. Mais hier, à Paris comme à Libreville on jouait plutôt l’apaisement. Du...
(Jeune Afrique 19/01/16)
Jean Ping a été désigné candidat unique du Front uni de l'opposition pour l'alternance à la prochaine présidentielle gabonaise, a annoncé l'ancien président de la Commission de l’UA. Problème : une bonne partie des membres de cette vaste coalition rejettent sa candidature. Explication en quatre points. Qui s’oppose à sa candidature ? De nombreux poids lourds du Front uni de l’opposition pour l’alternance (Fopa), composé de 27 membres (partis politiques et personnalités publiques), ont vertement dénoncé sa désignation, annoncée vendredi 15 janvier. À commencer par le président en exercice de la coalition, Pierre-André Kombila. Ce dernier s’est insurgé contre une « imposture », tout comme la direction de l’Union nationale ou encore Jean de Dieu Moukagni Iwangou, président de l’Union...
(Infos Gabon 19/01/16)
A l’occasion d’une rencontre qui s’est tenue à l’Académie Franco Américaine de Management (AFRAM), le 15 janvier 2015, l’Ambassadeur des Etas-Unis au Gabon, Cynthia H. Akuetteh, a souhaité que les élections présidentielles de cette année (2016) programmées tant au Gabon que dans son pays, se déroulent sans troubles ni anicroches. Au cours de cet échange qui s’est déroulée à AFRAM, en présence de nombreuses personnalités politiques et diplomatiques, et qui rentrait dans le cadre de l’inauguration de l’American Corner, Cynthia H. Akuettey a appelé à des élections politiques calmes aussi bien au Gabon qu’aux USA, tout en demandant aux populations de prendre date en allant accomplir leur devoir civique. « Il faut diriger avec la transparence définie par le vibrant...
(Agence Gabonaise de Presse 19/01/16)
Le président de la République chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, est attendu ce mardi à Oyem dans le chef lieu de la province du Woleu-Ntem (Nord) pour une visite qui le conduira au Parc national de Minkebe, a appris l’AGP de sources concordantes. L’annonce a été faite ce matin par le gouverneur de la province du Woleu-Ntem, Jean Gustave Meviane M’Obiang, au cours d’une réunion de préparatif en présence des membres du gouvernement issus de la province, en tête desquelles le Premier ministre, Pr Daniel Ona Ondo. De sources proches de la présidence, le président se rendra à Minkebe où il sera reçu par les ministres, de la Protection de l’environnement et des ressources naturelles, de la Forêt et...
(Gabon Review 19/01/16)
Il a été ministre délégué et directeur adjoint du cabinet présidentiel sous le père. Il a été Conseiller politique du fils. Cela ne lui avait posé aucun problème. Mais il refuse de travailler avec Jean Ping, le «beau-fils». Frédéric Massavala Maboumba a abusivement usé de la langue de bois pour dépeindre ses anciens amis du Palais du bord de mer. Mieux, pour la prochaine présidentielle, il s’y voit aussi… Frédéric Massavala Maboumba, 54 ans, a un parcours politique tortueux et fait de trahisons. Est-il donc crédible ? Après avoir été nommé directeur adjoint du cabinet du vice-président de la République en 1997, il avait démissionné de l’Alliance démocratique et républicaine (Adere) pour rejoindre le Parti démocratique gabonais (PDG) en 2001,...
(RFI 19/01/16)
Au Gabon, les autorités sont toujours aussi irritées après les propos du Premier ministre français laissant entendre que l'élection du président Ali Bongo était discutable. Ali Bongo élu « pas comme on l'entend », avait déclaré Manuel Valls répondant à un humoriste qui l'interpelait sur la présence du chef de l'Etat gabonais lors de la marche pour la liberté d'expression à Paris, le 11 janvier dernier, après les attentats contre Charlie Hebdo. Une petite phrase du Premier ministre français qui a agacé les dirigeants gabonais. Après le rappel de l’ambassadeur du Gabon en France, Libreville a convoqué l’ambassadeur de France au Gabon qui est allé s’expliquer au ministère des Affaires étrangères. L’ambassadeur de France au Gabon a bel et bien...
(Gabon Review 19/01/16)
Lentement mais sûrement, la Ngounié s’érige en véritable modèle de la Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (Graine). Tout se met en place pour le développement de la Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (Graine) dans la Ngounié. La Société gabonaise de transformation agricole et de développement rural (Sotrader) entend se déployer dans les neuf départements de la province. Elle espère aussi favoriser le regroupement de 4 300 entrepreneurs engagés au sein de plus de 135 coopératives – 124 pour les cultures vivrières et 11 pour les cultures de rente –, aménager 39 700 hectares de cultures vivrières et 37 000 hectares de cultures de rente, construire des infrastructures sociales, créer 4...
(Le Monde 19/01/16)
Le fonds de dotation du Gabon pour la recherche et l’éducation sur le développement durable survivra-t-il à la chute des cours des matières premières, et du pétrole en particulier, sur lequel son avenir est assis ? Pour l’instant, les autorités gabonaises se contentent de parler d’« un étalement » pour expliquer que les 15 millions de dollars (13,8 millions d’euros) qui devaient lui être affectés d’ici à 2017 seront certainement plus longs à mobiliser. Créé en 2013, ce fonds de dotation – aussi appelé Gabon-Oregon car il est monté en partenariat avec l’Université d’Oregon – est le premier du genre en Afrique francophone. Son objectif est de fournir des revenus stables destinés au financement de programmes de recherches et d’éducation...
(Gabon Review 19/01/16)
Désigné, la semaine dernière, candidat unique par une partie du Front de l’opposition pour l’alternance, l’ancien président de la commission de l’Union africaine ne fait pas l’unanimité parmi les siens. Désigné la semaine dernière candidat unique du Front de l’opposition pour l’alternance, Jean Ping est loin de faire l’unanimité au sein de cette plateforme qu’il dit pourtant devoir représenter lors de la prochaine présidentielle. Alors que nombre d’observateurs prédisaient déjà de nouvelles tensions, la réponse du président en exercice du Front ne s’est pas trop fait attendre. Dans un communiqué publié le 18 janvier courant dans l’hebdomadaire L’Aube, Pierre André Kombila exprime sa «profonde déception» devant «l’imposture» qui a pris place au sein du groupe des 27. Ayant appelé, le...
(Gabon Review 19/01/16)
Dans un entretien accordé à notre confrère Gabon d’abord, l’ancien Premier ministre revient sur la saisine du service central d’état-civil de Nantes. Alors que l’avocate parisienne Claude Dumont-Beghi prétend – sans en apporter le moindre début de preuve – que le service central d’état-civil de Nantes a récemment délivré un extrait d’acte de naissance à Ali Bongo, Jean-François Ntoutoume-Emane estime, pour sa part, que ce document ne peut être authentique. «Je ne pense pas que ce soit un vrai extrait d’acte de naissance», dit-il. L’ancien Premier ministre affirme qu’un «vrai extrait d’acte de naissance devrait être clairement daté, établir la filiation de l’enfant en faisant ressortir les noms du père et de la mère, avec dûment apposées les signatures de...
(Agence Gabonaise de Presse 19/01/16)
L’Union du peuple gabonais (UPG) a proposé samedi au gouvernement de recapitaliser la Société d’énergie et d’Eau du Gabon (SEEG), au regard des insuffisances de l’accord de mise en concession en 1997 et des délestages quotidiens dont sont victimes les populations depuis 20 ans, indique un communiqué du secrétariat exécutif de l’UPG dont l’AGP a reçu copie. « La SEEG étant considérée comme le bras séculier de la politique sociale du gouvernement en matière d’eau et d’électricité, l’UPG propose au gouvernement, pour assumer ses responsabilités régaliennes, de recapitaliser la SEEG », indique le communiqué. L’appel de l’UPG survient au lendemain de plusieurs délestages intempestifs d’électricité observés ces derniers dans la plupart des quartiers de Libreville. Indigné, l’UPG revient sur le...
(Jeune Afrique 19/01/16)
Sur le plateau télé de l'émission « On n’est pas couché », le Premier ministre français Manuel Valls a affirmé samedi dernier que Ali Bongo Ondimba n’avait pas été élu « comme on l’entend ». Matignon a tout de suite tenté de circonscrire le début d'incident diplomatique entre Paris et Libreville, non sans succès. De fait, les propos de Manuel Valls ont immédiatement provoqué des remous diplomatiques. Preuve en est, Libreville a rappelé pour consultation son ambassadeur en France, Germain Ngoyo Moussavou, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Pacôme Moubelet-Boubeya. Une clarification de Matignon attendue pour « calmer le jeu » Ce dernier, invité dimanche soir sur le plateau de Gabon Télévision, a également demandé des « éclaircissements » à...
(Infos Gabon 19/01/16)
L’ancien ministre d’Etat en charge de l’habitat, Jacques Adiahénot « Adia », est sorti, le 15 janvier 2016, du silence qu’il observe depuis la désignation de l’ancien président de la Commission de l’Union Africaine (UA), Jean Ping, comme candidat du Front Uni des partis de l’opposition pour l’alternance (FOPA), à la future élection présidentielle 2016. Le choix de Jean Ping comme candidat du FOPA à l’élection présidentielle 2016, continue d’être vivement critiqué et dénoncé par une frange de leaders de l’opposition. En effet, après le président en exercice du Front, Pr Pierre André Kombila, qui annulait déjà le chronogramme arrêté par le secrétariat exécutif, qu’il y a d’autres leaders du front en l’occurrence, Zacharie Myboto (ZAC power), Casimir Oye Mba...
(Gabon Review 19/01/16)
Le ministre de la Communication a annoncé, le 18 janvier courant, l’organisation, du 8 au 20 février prochain, d’une Quinzaine du film amateur (Quifilma). A l’occasion d’une rencontre tenue le 18 janvier courant au siège de l’Institut gabonais de l’image et du son (Igis) avec les cinéastes, producteurs et tous les praticiens des métiers de la cinématographie, le ministre de la Communication a annoncé l’organisation prochaine de la Quinzaine du film amateur (Quifilma). Bien qu’il existe déjà d’autres espaces d’expression à l’instar des Escales documentaires de Libreville, du Festival du film environnemental de Masuku, la demande demeure forte. «Le public gabonais est demandeur et veut se reconnaître dans nos productions», a déclaré Alain-Claude Bilie-By-Nzé accompagné pour la circonstance du directeur...
(Financial Afrik 19/01/16)
Le lancement officiel de la carte bancaire commune aura lieu le 29 janvier 2016 à Yaoundé au Cameroun, a révélé le Camerounais Valentin Mbozo’o, DG du Gimac (groupe interbancaire et monétaire de l’Afrique centrale), dans un entretien accordé au Quotidien de l’Economie. Cette carte permettra aux six pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), de faire des opérations de retrait d’argent et des paiements sur les terminaux électroniques dans les six pays de la CEMAC. C’«est une réalité depuis le premier trimestre 2015 et deux cent cinquante mille (250 000) cartes ont été commandées à fin décembre 2015 par les banques déjà certifiées», a déclaré le DG de la GIMAC. A en croire M. Mbozo’o,...
(Infos Gabon 19/01/16)
Conformément au contrat social passé entre Olam Rubber Gabon et les villages impactés par le projet d’extension des champs d’hévéaculture, de nombreuses infrastructures à caractère social ont été réalisées depuis 2012, à la grande satisfaction des populations autochtones, ont constaté les journalistes invités dans le cadre d’un voyage de presse débuté le 11 janvier 2016 pour visiter les différents sites d’Olam au Gabon. Les vingt quatre (24) villages du département du Ntem (Bitam) retenus dans le cadre de la construction d’infrastructures sociales de base et la gestion de l’impact environnemental par la société Olam Rubber, engagée dans l’exploitation agro-industrielle tant à Oyem, Bitam, Mitzic que Minvoul, connaissent un essor économique exceptionnel. A ce jour, plus de 628 lampadaires à énergie...
(Dakaractu 19/01/16)
Dans un entretien avec un journal gabonais, l'homme d'affaires Seydou Kane est revenu sur l'histoire de ses trois passeports diplomatiques gabonais, malien et sénégalais. Pour expliquer cela, Seydou Kane dira : " Je voudrais d’abord lever l’équivoque sur mon passeport gabonais, pour dire que je suis devenu gabonais à ma demande, parce que j’aime profondément ce pays et je ne vis donc pas ma citoyenneté gabonaise à moitié ni par opportunisme. Je connais beaucoup de personnes qui font des affaires dans des pays sans y résider, moi, ça fait plus de trente ans que je vis dans ce pays, en dehors des voyages d’affaires, je demeure au Gabon en permanence et c’est justement parce que j’ai une fréquence de déplacements...
(Infos Gabon 19/01/16)
Le coureur italien Andrea Palini de l’équipe des Emirats Arabes Unis de Skydive Dubaï a remporté ce lundi 18 janvier 2016, à Lambaréné, la première étape de la 11ème édition, de la course cycliste internationale, la Tropicale Amissa Bongo, en 3 heures 28 minutes 18 secondes, après 146 km de course depuis Kango. L’Italien Andrea Palini a devancé au sprint, le Biélorusse Yauheni Hutarovich de l’équipe française Fortuneo Vital Concept de 6 secondes et de 10 secondes, le Français Adrien Petit de Direct Energie (ex Europcar). La lutte a été âpre et intense entre les trois sprinteurs déchaînés, tous déjà vainqueur d’étape, au sprint, de la Tropicale Amissa Bongo. Mais c’est le plus rapide et le plus puissant qui a...
(Gabon Review 19/01/16)
L’Italien Andrea Palini a remporté la première étape de la Tropicale Amissa Bongo 2016, courue entre Kango et Lambaréné, le 18 janvier dernier. Comme en 2015, l’Italien Andrea Palini a remporté l’étape de Lambaréné. Cette année, cette arrivée ouvrait la 11e édition de la Tropicale Amissa Bongo depuis le départ de Kango mais ça n’a pas empêché l’Italien de l’équipe des Emirats Skydive Dubai de prendre les devants en gagnant un beau succès face à trois anciens vainqueurs d’une étape comme lui de la Tropicale, Yauheni Hutarovich (2e), Adrien Petit (2e) et Yohann Gène (4e). L’Italien a su profiter du travail de son équipe Skydive Dubai dans la dernière partie de l’étape pour revenir sur les différentes échappées où les...

Pages

(Gabon Review 29/07/13)
Au moment où le ministre de la Santé, Léon Nzouba apparaît en baisse dans le baromètre du quotidien L’Union, suite à l’autorisation de son département de commercialiser deux produits pharmaceutiques jugés dangereux, la France est venue à sa rescousse en signant deux accords dans le but d’aider le pays à mieux gérer ses professionnels des établissements et centres hospitaliers publics et privés. Alors que le scandale de l’autorisation de la vente du Tracomacide 500 de Naturland et du Pack Bistol, deux produits pharmaceutiques fabriqués et interdits à la commercialisation au Cameroun, est encore présent dans l’esprit des Gabonais, le ministère de la Santé, comme pour laver une image ternie du fait de ce laxisme, a signé deux accords avec la...
(Gabon Eco 29/07/13)
Maître Paulette Oyane Ondo est la nouvelle administratrice de la coalition Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP) pour un mandat de trois mois qui a pour but de rétablir la notoriété de ce mouvement au niveau national et international. Cette décision a été prise samedi 27 juillet à Libreville au cours de l'assemblée générale dirigée par des émissaires londoniens de PCQVP international. L'assemblée générale de Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP) tenue samedi à Libreville a installé Paulette Oyane Ondo à la tête de l’ONG pour un mandat de trois mois dans le but de ramener l'ordre dans cette organisation ébranlée par plusieurs dissensions. Dépêchée expressément pour diriger cette assemblée générale, la délégation internationale conduite par Gilbert Maoundonodji a, semble-t-il,...
(Xinhua 27/07/13)
LIBREVILLE (Xinhua) - La France et le Gabon viennet de parapher deux accords sur la santé, a-t-on appris vendredi auprès du ministère gabonais de la Santé. Au terme de ces conventions, la France va aider le Gabon à renforcer les capacités managériales des responsables des établissements sanitaires du Gabon, en accueillant dès cette année quatre ou cinq d'entre eux dans sa formation de management général hospitalier. Dans le même ordre d'idée, la France va appuyer techniquement le ministère gabonais de la Santé en réalisant un diagnostic des ressources humaines en santé, avec une dimension qualitative et organisationnelle des structures hospitalières, puis une évaluation des besoins en terme de pilotage des données en ressources humaines des autres services de santé. Ces...
(Agence Gabonaise de Presse 26/07/13)
LIBREVILLE (AGP) - La vice présidente de la Chambre de commerce chargée de la culture et de l’artisanat, Marie Julie Nse Ndzime, épouse Mathey, assistée d’Eric Raynard et de sa collaboratrice, Mme Mandza, a rencontré, mercredi à Libreville, les femmes entrepreneurs afin d’échanger sur les difficultés qu’elles rencontrent au sein de leurs structures économiques. La vice présidente de la Chambre de commerc, Mme Marie Julie Nse Ndzime, épouse Mathey a interpellé les chefs d’entreprises femmes à discuter à ‘’bâton rompus des difficultés auxquelles elles sont confrontées dans l’exercice de leurs activités’’, donnant ainsi la possibilité à la chambre de commerce de jouer pleinement son rôle. M. Eric Raynard Ndama a présenté, pour sa part, le cadre de la réforme engagée...
(Gabonews 26/07/13)
Un grumier transportant quatre billes de bois s’est renversé au village Four Place, à quelques kilomètres de la limite entre les provinces de l’Estuaire et du Moyen Ogooué, sans faire de dégâts humains car les deux occupants du grumier en sont sortis sains et saufs. L’accident a eu lieu aux environs de 10h en plein cœur de ce grand village. Le grumier, immatriculé BH-970-AA, de marque MAN et appartenant à la société d’exploitation de bois chinoise Wadja a quitté la route en plein virage. L’accident tel que vécu par les villageois, qui ont d’ailleurs crié au miracle, serait la conséquence d’un excès de vitesse qui n’aurait pas permis au sujet chinois au volant de bien négocier le virage. Ce grumier...
(Gabon Eco 26/07/13)
Le club de management (mutuelle) de l’Institut National des Sciences de Gestion (INSG) organise la 3e journée d’intégration interuniversitaire, le samedi 27 juillet prochain à Libreville. Cette manifestation est une plateforme que les organisateurs veulent enrichissante, car elle génère des rencontres qui s’avèrent fructueuses pour la plupart. Samedi 27 juillet prochain, le club de management de l’Institut National des Sciences de Gestion (INSG) de Libreville tiendra les assises de la 3e journée d’intégration interuniversitaire. Cette rencontre est pour les organisateurs, un moyen de mettre en relation les étudiants, les enseignants et les différents partenaires dans un même lieu. Pour ce faire, de nombreuses entreprises sont invitées à présenter leurs différentes offres et leurs services. Parmi les invités attendus, figure le...
(Gabon Eco 26/07/13)
Marc Ona Essangui a décidé de publier sa biographie sur sa page facebook, pour démontrer à l’opinion nationale et internationale ses motivations dans la lutte contre les injustices sociales au Gabon. Mais la date de publication de cette biographie qu’il a dénommée « Les défis de Marc Ona Essangui », en intrigue plus d’un, car coïncidant avec l’arrivée au Gabon d’une délégation internationale de PCQVP. Le Secrétaire Exécutif de Brainforest est une fois de plus monté au créneau. Il a, par le biais de sa page facebook publié sa biographie qu’il a intitulée « Les défis de Marc Ona Essangui ». Dans cette publication, il a d’abord présenté sa vie dans son village « Ngouh natal à 23 kilomètres d’Oyem...
(Gabon Review 26/07/13)
Plus de peur que de mal pour les agents de la Société d’eau et d’énergie du Gabon (SEEG) qui ont échappé à la vindicte populaire à Bangos, un quartier du 5e arrondissement de Libreville, où ils s’étaient rendus, le mercredi 24 juillet 2013, pour procéder à la coupure de la fourniture d’eau aux habitants de ce quartier. Des habitants de Bangos ont, en effet, chassé des employés de la SEEG venus leur couper l’unique point de ravitaillement en eau dont ils disposent dans cette zone qui se développe à la périphérie de la capitale gabonaise. Ce seul point d’eau arrivait à soulager la pénurie d’eau à laquelle les familles y installées sont régulièrement victimes. L’incident s’est produit au pied du...
(Gabon Eco 26/07/13)
Synohydro, l’entreprise en charge de la construction de l’axe routier la Leyou-Lastourville vient de livrer son chantier. Une livraison qui vient faciliter la circulation des personnes et des biens dans ces localités d’autant plus que cette route était, quelques années auparavant considérée comme impraticable. Démarrés en 2009, les travaux de construction dont le but était le bétonnage et le bitumage de l’axe routier Leyou-Lastourville, confiés à l’entreprise Sinohydro viennent de s’achever. La route est désormais praticable. Pour rappel, ce chantier a mobilisé 760 employés dont 60 chinois et 700 africains pour un coût total de 70,2 milliards de francs, dont 58,7 milliards pris en charge par la Banque Africaine de Développement (BAD). Cette réception de l’ouvrage par la Direction Générale...
(Gabon Review 26/07/13)
L’ancien diplomate, analyste politique et cyber activiste Petit-Lambert Ovono, bien connu pour son blog, legabonoscope.com, qui a plusieurs années durant donné sa vision sur l’élection présidentielle de 2009 au Gabon, sur le fonctionnement le jeu politique gabonais, mais aussi sur les projets d’Ali Bongo Ondimba à la présidence de la République, a décidé de revenir au bercail. Son projet : évaluer le PSGE. En avril 2013, Petit-Lambert Ovono annonçait déjà l’ambition d’apporter son soutien au Plan stratégique Gabon émergent (PSGE) du président Ali Bongo Ondimba et d’engager son association dans l’accompagnement de ce plan, par son évaluation. Un «repositionnement» qui avait surpris plus d’une personne, au regard de la virulence, deux années durant, de son blog contre les autorités de...
(Gabon Review 26/07/13)
Le processus de réconciliation des leaders de l’Union du peuple gabonais (UPG) n’aura été le souhait ou le simple rêve de certains membres du conseil du secrétariat exécutif de ce parti politique, ébranlé après le décès de son leader charismatique, Pierre Mamboundou. Initialement prévue pour le 25 juillet 2013 et annoncée tambour battant comme pour se distinguer des autres partis politiques ayant traversé une situation similaire et n’ayant jamais pu se remettre, la cérémonie de réconciliation entre le directoire du l’Union du peuple gabonais (UPG) et la composante «Loyalistes» créée après la mort de Pierre Mamboundou, vient d’être renvoyé aux calendes grecques. Retrouver la sérénité au sein des rangs de l’UPG pour maintenir la postérité et travailler à l’affermissement de...
(Gabon Review 26/07/13)
À trois semaines de la célébration de la fête de l’indépendance du Gabon, la capitale du pays est l’objet d’un pavoisement inédit, jamais vu même lors de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance. Comble du patriotisme, ce petit travail de décoration est réalisé par des ouvriers occidentaux, venus pour la circonstance. Bien entendu, la population ne manque pas de s’en indigner. 53 serait-il un chiffre particulier dans la mystique du pouvoir au Gabon, pays où l’essentiel de la nomenklatura appartient aux loges maçonniques, ainsi que cela se vérifie à travers la célèbre vidéo de l’intronisation d’Ali Bongo. Sinon, comment comprendre que la célébration de l’an 53 de l’indépendance du Gabon bénéficie d’un décor dont n’avaient pas bénéficié les festivités du...
(Gabon Eco 26/07/13)
La Police Judiciaire (PJ) a interpellé une trentaine de prostituées qui exerçaient leur « profession » dans la zone du boulevard du bord de mer. Des arrestations qui ont suscité des réactions multiples auprès des populations qui pensent, pour la plupart qu’il y a des problèmes plus importants à régler en ce moment au Gabon. En l'absence d'une disposition légale réprimant la prostitution en République gabonaise, les prostituées interpellées il y a quelques jours par la Police Judiciaire (PJ) ont été présentées devant le parquet de la République pour dépravation des mœurs et incitation à la débauche. Au regard de l’importance que prend la pratique de la prostitution au Gabon en général et à Libreville en particulier, l’interpellation du dimanche...
(Xinhua 26/07/13)
BRAZZAVILLE -- Le représentant de l'Union européenne (UE), Zouli Bonkoun Gou, a souligné jeudi au Congo, l'intérêt de tous les pays africains de trouver des moyens nécessaires pour optimiser le trafic par Internet, afin de soutenir les flux de trafic intracontinentaux et de créer des opportunités d'affaires pour les citoyens africains. "Abaisser le coût du trafic local permettra de réduire le coût de financement du commerce et d'encourager l'intégration commerciale régionale", a notamment déclaré M. Bonkoun à l'ouverture de l'atelier sur les meilleures pratiques de mise en oeuvre des points d'échange Internet, dans le cadre du projet Système d'échange Internet africain (AXIS) qui s'achève vendredi à la capitale congolaise. En effet, l'Afrique est en train de payer actuellement une forte...
(Gabon Libre 25/07/13)
Les hommes qui ne prennent pas de petit-déjeuner courent plus de risques d’avoir une crise cardiaque ou de mourir d’une maladie du coeur que les autres, selon une étude parue lundi aux Etats-Unis. Ces travaux ont porté sur près de 27.000 hommes âgés de 45 à 82 ans, ayant accepté de participer à un sondage sur l’alimentation et ses conséquences sur la santé, étalé entre 1992 et 2008. Les résultats ont montré que les hommes ayant l’habitude de ne pas prendre de petit-déjeuner avaient 27% plus de risques de subir une crise cardiaque ou de mourir d’insuffisance coronarienne que ceux avalant une collation le matin. Les personnes de l’étude sautant le petit-déjeuner avaient tendance à être plus jeunes et “à...
(Gabon Actu 25/07/13)
Le suivi des écrous et l’exécution de la peine sont entre autres objectifs poursuivis par cet atelier organisé par le ministère de la justice garde des sceaux. Ce séminaire a pour thème : « l’écrou en milieu carcéral ». L’écrou est l’acte par lequel le directeur de la prison prend possession d’une personne placée sous mandat de dépôt. « La qualité du service constatée dans les différents greffes pénitentiaires a justifié l’organisation du présent séminaire, en vue d’une sécurité pénitentiaire plus efficace et de meilleure qualité », a souligné, Nathalie Claude Le Boete, conseiller chargé de la formation et de l’éthique, ouvrant les travaux en lieu et place du ministre de la justice, Ida Reteno Assonouet. La détention de toute...
(Agence Gabonaise de Presse 25/07/13)
LIBREVILLE (AGP)- Anthony Obame, champion du monde de Taekwendo et unique médaillé olympique gabonais est attendu à Libreville ce vendredi où il présentera sa nouvelle médaille, selon le site d’informations en ligne Gabonactu.com. Le gabonais a remporté vendredi dernier les Championnats du monde de taekwondo dans la catégorie de 87 kg, qui se sont déroulés du 15 au 21 juillet dernier au Parc des Expositions de Puebla au Mexique. Avec cette nouvelle victoire dans un tournoi majeur de taekwondo, Anthony Obame devient ainsi le premier sportif gabonais à avoir décroché un titre de champion du monde. Le 11 août 2012, le jeune champion de 24 ans avait déjà marqué l’histoire du sport gabonais et du taekwondo en particulier en devenant...
(Gabon Libre 25/07/13)
principal cyber opposant du Gabon, Petit Lambert Ovono qui a inondé la blogosphère par son venin contre son ex redevenu ami, Ali Bongo Ondimba a quitté son tremplin européen et posé ses valises à Libreville. Il est revenu évaluer le plan stratégique Gabon émergent et non pour manger même s’il reconnait que tous les gabonais ont le droit de manger l’argent public. Dans une interview à cœur ouvert accordée à Gabonactu.com, le désormais ancien terrible opposant, ne dit pas non ou oui si le pouvoir lui propose un petit poste. Petit Lambert êtes-vous à Libreville pour prendre vos fonctions à la présidence de la République puisque vous avez annoncé la fin de votre horrible « rébellion » contre Ali Bongo...
(Gabon Libre 25/07/13)
Des habitants de Bangos, un quartier du 5ème arrondissement de Libreville, ont chassé mercredi des agents de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) venus couper l’unique point de ravitaillement en eau pour la majorité des familles de ce quartier soumis à une permanente coupure du précieux liquide, ont rapporté des témoins. Vers 14 heures, deux agents de l’unique fournisseur d’eau potable au Gabon sont arrivés devant le point d’eau clefs et pinces en main pour sceller le point d’eau. Les riverains ont afflué en masse pour défendre leur « pompe publique », l’unique plaisir de vivre dans ce quartier transformé en zone aride par la même SEEG. « Vous ne pouvez pas couper ces deux robinets. Tout le...
(Gabon Libre 25/07/13)
Depuis quelques mois déjà, celui qui fut autrefois « Père », au sens purement religieux du terme, mais converti brusquement en homme politique, est en quête permanente des populations et de la localité où il peut encore avoir de la crédibilité. Paul Mba Abessole a multiplié des visites auprès des populations de certaines localités de la province de l’Estuaire, notamment à Kango, au 2e arrondissement de Libreville, à Okanda, bref, l’accueil n’a pas été chaleureux et les fondements de ce rejet systématique sont clairs. Il est inutile de relater aux Gabonais le parcours politique ambigu de Paul Mba, entendu que tous, du moins ceux qui s’intéressent à la politique au Gabon depuis 1990, savent pertinemment que ce dernier a trahi...

Pages