Jeudi 22 Juin 2017

Gabon

(Agence Ecofin 01/09/15)
La ministre française de l’Ecologie Ségolène Royal a participé, le 29 août, à l’inauguration d’un centre de surveillance de l'environnement assistée par satellite au Gabon en présence du président gabonais Ali Bongo et de la secrétaire d'Etat au Développement et à la Francophonie Annick Girardin. Implanté à Nkok (30 kilomètres de Libreville), ce centre est le premier projet de cette nature en Afrique centrale. «Étant donné l'importance du couvert nuageux tout au long de l'année au Gabon, l'installation d'une station de réception d'images satellites est considérée par les experts comme le...
(Gabon Actu 01/09/15)
Le gouverneur de la province du Woleu-Ntem, Jean Gustave Meviane M’Obiang a reçu dimanche en audience le directoire du Club de réflexion d’action citoyenne (CRAC), une plateforme associative soutenant l’action politique du président Ali Bongo Ondimba, lequel est attendu le 1er septembre à Oyem pour la pose de la première pierre du futur stade devant accueillir certains matchs de poule lors de la CAN 2017 que le pays organisera. Les civilités d’usage au gouverneur rentrent dans le cadre de l’implication du CRAC aux préparatifs de l’arrivée du numéro un gabonais dans la capitale provinciale du septentrion. « Vous êtes chez vous, organisez-vous comme tout le monde pour que le chef de l’État reçoive un accueil de plus chaleureux », a...
(Gabon Actu 01/09/15)
La Société de Transformation Agricole et de Développement Rural (SOTRADER) issue d’un Partenariat Public Privé entre la République Gabonaise et son partenaire technique, la société Olam International Ltd a signé dimanche à Libreville un contrat historique d’US$ 140 million avec le groupe Caterpillar pour l’achat de 475 bulldozers pour mécaniser l’agriculture encore rudimentaire au Gabon, indique un communiqué de la Direction de la communication présidentielle (DCP). Ces engins seront utilisés dans le cadre du développement du programme GRAINE (Gabon des Réalisations Agricoles et des Initiatives des Nationaux Engagés) et vont permettre d’accélérer sa mise en œuvre. Il s’agit du plus gros contrat jamais signé pour une seule commande par ce géant de la fabrication d’engins industriels en Afrique sub-saharienne. Dans...
(Gabon Actu 01/09/15)
La France et le Gabon ont signé samedi à Libreville, en marge de la 4ème édition du New York Forum Africa (NYFA), une convention de financement de 18 millions d’euros destinés à lutter contre la grande criminalité faunique au Gabon. La convention a été Signée côté gabonais par Régis Immongault, Ministre de l’Economie, de la Promotion des investissements et de la Prospective et par Annick Girardin, Secrétaire d’Etat français au Développement et à la Francophonie auprès du Ministre des Affaires étrangères et du Développement international de la République Française et par Yves Picard, Directeur de l’agence régionale AFD. Le projet financera en particulier la lutte anti-braconnage à l’intérieur et autour des trois parcs nationaux du Nord-Est du Gabon. Il permettra...
(Gabon Eco 01/09/15)
Des chercheurs gabonais de l’Unité de Recherche en Sciences de la Terre et de l’Environnement (URESTE) viennent de mettre en évidence des découvertes paléontologiques dans le Paléoprotérozoïque datées de 2,1 milliards d’années dans le bassin d’Okondja au Gabon. Un grand pas de la recherche dans le bassin francevillien Makaya M’voubou, Antoine Edou-Minko, Tchikoundzi Mabounda Charles et Michel Mbina Mounguengui (Doyen de la faculté des sciences à l’USTM), des Professeurs titrés, enseignants-chercheurs gabonais spécialistes de la géologie, en partenariat avec l’Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM) et des équipes pluridisciplinaires de chercheurs de Bordeaux, Toulouse et Paris, viennent de découvrir dans le site du bassin d’Okondja, à Franceville, des nodules « Akouemma » biogéniques à corps ductile vieux de...
(Financial Afrik 01/09/15)
Un contrat de 140 millions de dollars a été signé entre la société de transformation agricole et développement rural (Sotrader), le groupe Caterpillar et le Olam International. La signature a été annoncée dans un communiqué publié le 30 Août. Cette clause, porte sur l’achat de 475 bulldozers. Ces machines seront utilisées dans le cadre du programme GRAINE (Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés). Ce partenariat, entre l’Etat gabonais et le groupe singapourien Olam international, à travers ce programme « GRAINE », permettra d’accompagner les agriculteurs locaux dans la création de coopératives agricoles sur l’ensemble du territoire. Dans le cadre de ce contrat, 25 Gabonais seront retenus selon un processus de sélection transparent pour être formés par...
(APA 01/09/15)
Les participants au panel sur « Le système éducatif africain est-il défaillant ? », organisé dimanche à Libreville dans le cadre de la 4eme édition du New York Forum Africa, ont à l’unanimité, appelé à repenser le système éducatif sur le continent afin de l’adapter aux besoins du monde du travail. Le président Directeur Général d’Azalai Hôtels (Mali), Mossadeck Bally, un des animateurs du panel a déploré l’absence de dialogue entre l’école et le monde du travail ce qui fait, selon lui, que beaucoup de jeunes diplômés éprouvent du mal à trouver un emploi dans les entreprises. « La plupart des formations dispensées dans les écoles ne répondent pas aux besoins des entreprises privées africaines qui ont surtout besoin de...
(Xinhua 01/09/15)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Les représentants des pays d'Afrique centrale, soutenus par l'Office des Nations Unis contre la drogue et le crime (ONUDC), se réunissent à Brazzaville, au Congo, du 31 août au 3 septembre pour étudier les moyens de renforcer les contrôles aux frontières contre la criminalité faunique. Organisé par la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) et la Commission des forêts d'Afrique centrale, en partenariat avec l'ONUDC, ce 1er forum régional sur le renforcement des contrôles aux frontières s'inscrit dans le cadre de la mise œuvre du programme mondial de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages. Il vise à renforcer aux niveaux national et international, la collaboration entre les différentes administrations en charge de lutte contre...
(Les Echos 31/08/15)
L'Afrique émergente intéresse analystes et investisseurs. Vous avez accueilli cette semaine deux sommets, l'African Growth and Opportunity (Agoa) et le New York Forum of Africa (Nyfa). Comment le Gabon peut-il continuer à faire partie du club, avec un taux de croissance tombé de 6 % à sans doute 3 ou 4 % cette année ? Le marché des Etats-Unis, qui fait l'objet du traité Agoa, est une opportunité importante pour les pays africains, même si le Gabon en a peu bénéficié. Nous savons depuis longtemps qu'il faut accélérer notre diversification économique pour moins dépendre de la rente pétrolière, au demeurant peu créatrice d'emplois. Notre stratégie s'appuie sur trois piliers ; le Gabon vert, le Gabon industriel et le Gabon des...
(Gabon Actu 31/08/15)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a assisté samedi à Libreville au lancement à l’échelle panafricaine de la compagnie aérienne à bas coût (low cost) FlyAfrica.com Opérationnelle en Afrique australe depuis treize mois, FlyAfrica.com doit bientôt opérer au départ, notamment, de la plateforme aéroportuaire de Libreville, selon un communiqué de la présidence de la République gabonaise. La direction de la compagnie veut rendre l’avion accessible au plus grand nombre grâce à des tarifs ultra-compétitifs. Elle souhaite émettre de billets à 30 dollars sur le trajet Port-Gentil – Libreville soit environ 15.000 FCFA, alors que ce trajet vaut actuellement 74 000 FCFA en simple aller. Au Gabon, la compagnie bénéficiera de l’appui des plus hautes autorités du pays et...
(RFI 31/08/15)
La 4e édition du New York Forum Africa s’est achevée ce dimanche 30 août. La secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Michaëlle Jean, était présente dans la capitale gabonaise pour ce forum. Elle en a profité pour rencontrer les opposants gabonais et la majorité au pouvoir pour calmer le jeu, à un an de la prochaine élection présidentielle. L'opposition attendait ce rendez-vous avec beaucoup d'impatience. L'objectif était de demander à Michaëlle Jean, la secrétaire générale de l'OIF de convaincre le pouvoir d'ouvrir un dialogue inclusif avant l'élection présidentielle de 2016. À...
(Agence Ecofin 31/08/15)
La 4ème édition du New York Forum Africa (Nyfa) s’est achevée ce 30 août 2014 au Gabon, avec une annonce forte du président Ali Bongo Ondimba. L’évènement a été rebaptisé Libreville Africa Forum (Laf). Rendez-vous a été pris du 11 au 12 juin 2016 pour la première édition ou la 5ème pour rester dans la continuité. La 4ème édition du Nyfa s’est déroulée sous le thème « Investir dans l’énergie du continent », et a vu la participation d’environ 2000 opérateurs économiques, décideurs politiques. Il y avait en bonne place les jeunes entrepreneurs car, cette année, un accent particulier a été mis sur la jeunesse considérée comme faisant partie d’une forme d’énergie à côté du pétrole, du gaz et des...
(Jeune Afrique 31/08/15)
Nommé pour mettre fin au scandale des viols commis par les Casques bleus, le Gabonais Parfait Onanga-Anyanga, pur produit de l'administration onusienne, plaide pour des élections rapides en Centrafrique. Son entourage raconte que Bangui n’était pas le poste qu’il convoitait. Mais Parfait Onanga-Anyanga le dit lui-même : il est un bon soldat. Ce sera donc la Centrafrique, en remplacement du général sénégalais Babacar Gaye, dont la mission, écourtée (il a démissionné le 12 août), est entachée de cas de viols et de torture par les Casques bleus de la Minusca. Ce Gabonais âgé de 55 ans devra donc redorer le blason de cette dernière. La « tolérance zéro » tant martelée par le secrétaire général des Nations unies est loin...
(Jeune Afrique 31/08/15)
Le groupe américain Caterpillar a signé le 30 août à Libreville un contrat de 140 millions de dollars avec la Société de transformation agricole et rurale (Sotrader). Ce contrat porte sur la fourniture de 475 bulldozers pour un montant de 140 millions de dollars a annoncé la Sotrader dans un communiqué de presse. Cette société est le fruit d’un partenariat public-privé entre la République du Gabon et le groupe singapourien Olam International. Les premières unités seront réceptionnées dans deux mois, tandis que le reste de la livraison s’étalera sur une période de quatorze mois, selon nos informations. Ces engins seront utilisés dans le cadre du programme Graine (Gabon des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés). Initié par l’État...
(Afrique ITNews 31/08/15)
C’est en marge du New-York forum Africa 2015, que le président de la République gabonaise, a inauguré ce samedi 29 août 2015 les nouvelles infrastructures de l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales (AGEOS), situées dans le Zone Économique de Nkok. Le Gabon se dote ainsi d’un système de surveillance environnementale assisté par satellite du bassin du Congo et de l’Ogooué, d’une partie des forêts de l’Afrique de l’Ouest et de la totalité du golfe de Guinée. Le ministre gabonais de l’Économie numérique et de la Poste, Pastor Ngoua N’Neme, a déclaré que l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales contribuera à la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de collecte, d’analyse et de mise à disposition des...
(RFI 31/08/15)
Ségolène Royal a participé samedi au lancement opérationnel de la Surveillance de l'environnement assistée par satellite au Gabon (SEAS), en présence d'Ali Bongo et de la secrétaire d'Etat au Développement et à la Francophonie Annick Girardin, à Nkok, située à 30 kilomètres de Libreville. Premier projet de cette nature en Afrique centrale, SEAS Gabon permet la réception directe des images satellitaires et intègre un centre de compétences en télédétection pour contribuer au suivi des forêts et de l'environnement au Gabon et en Afrique Centrale. Sur une colline hautement sécurisée se dresse une géante parabole tournée vers le ciel. A côté, se trouve un bâtiment rempli d'équipements capables d’observer avec précision tout ce qui se passe dans 23 pays africains, et...
(Agence Ecofin 31/08/15)
Le New York Forum Africa (Nyfa) 2015 a vu naître hier à Agondjé, l’African Music Institute, une institution panafricaine d’enseignement et de production, vouée à valoriser les talents africains dans l’industrie du divertissement et des produits culturels. Fondé sur un partenariat public-privé, un mémorandum d’entente a été signé à cet effet par Pacôme Moubelet Boubeya, le ministre gabonais de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Frédéric Gassita, président de l’African Music Institute (fondation reconnue d’utilité publique) et Larry Simpson, le recteur du Berklee College of Music (Boston, MA.), l’une des plus grandes écoles de musique privées du monde. Sur un vaste site à la Sablière, le campus de l’African Music Institute abritera des espaces d’étude et de répétition, une...
(RFI 31/08/15)
Les équipes du Gabon et de la RD Congo s’affronteront à Bruxelles le 13 octobre, en match de préparation aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017 et de la Coupe du monde 2018, a annoncé la Fédération gabonaise ce 30 août 2015. Les Gabonais, qualifiés d’office pour la CAN 2017 et exemptés du premier tour pour le Mondial 2018, joueront également en amical contre la Tunisie le 9 octobre à Tunis. Les Panthères défieront le Mozambique au deuxième tour des éliminatoires pour la Coupe du monde, en novembre. Les Congolais, eux, seront opposés au Burundi ou aux Seychelles, dans le même temps.
(AFP 29/08/15)
La ministre française de l’Écologie, Ségolène Royal, a estimé vendredi que "la réconciliation entre le développement économique et la protection de l'environnement est possible", en ouverture à Libreville du NYFA, un forum destiné à encourager les investissements en Afrique. Le New York Forum Africa (NYFA) se veut le promoteur du développement des investissements sur le continent africain et sa quatrième édition a lieu sous le thème "Investir dans l'énergie du continent". Le président ivoirien Alassane Ouattara y participe, aux côtés de son homologue et hôte gabonais Ali Bongo Ondimba.
(Gabon Actu 29/08/15)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a sollicité des européens la tenue d’un sommet Afrique / Europe pour réfléchir sur les solutions possibles pour endiguer la question dramatique des migrants qui ont transformé la méditerranée en un véritable cimetière. « Je fais la proposition qu’une rencontre Europe- Afrique ait lieu autour de la question des flux migratoires et de leurs conséquences », a déclaré le chef de l’Etat gabonais dans une allocution à l’occasion de l’ouverture officielle de la 4ème édition du New York Forum Africa (NYFA 2015). « L’Europe, qui subit l’arrivée continue des migrants d’Afrique, d’Asie et du Proche-Orient, a raison d’essayer d’apporter une réponse concertée à ce qui est clairement devenu une crise. Mais aucune...

Pages

(Gabon Eco 19/06/13)
163 agents de l’Agence de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) ont été révoqués de leurs fonctions sans, selon eux, aucune explication de leur tutelle. Face à cette situation, les agents se sont rendus à la Primature pour rencontrer le Premier Ministre, Raymond Ndong Sima, lundi 17 juin . Des agents de l’Agence de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), 163 au total, auraient été limogés sans raison par leur tutelle. Après l’annonce de leur licenciement, le 10 juin dernier, les 163 agents avaient décidé de reprendre le travail, car aucune raison ne leur avait été donnée pour justifier leur limogeage. Cependant, sur leur lieu de travail, ils auraient subi des menaces de la part du...
(Gabon Eco 19/06/13)
Le procureur de la République du tribunal de première instance de Libreville, Sidonie-Flore Ouwé, vient d’annoncer des poursuites judiciaires contre les personnes soupçonnées de détournement massif d’un bon paquet de milliards destinés aux fêtes tournantes. Pour que les paroles de dame Ouwé ne soient pas prises pour du vent et des postillons par ces défaitistes qui ne croient plus en notre justice, elle a annoncé la couleur de ce que seront les prochains jours qui, l’on espère, seront marqués par des procès en cascade. Quelques entrepreneurs auraient déjà été mis aux arrêts. Doit-on imaginer ces barons mouillés jusqu’aux os, quitter leurs somptueuses villas de la Sablière pour être locataires de la maison d’arrêt de Libreville où règnent la puanteur, le...
(Gabon Actu 19/06/13)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – La mairesse de la ville d’Oyem (nord), Rose Allogo Mengara a fustigé dans une conférence de presse la confusion médiatique sur les crimes rituels, un phénomène qui créé la peur et panique les populations gabonaises. « Je prends l’exemple d’un article de presse publié par le jour « l’Eveil » N°72 en date du mardi 11 juin 2013, qui met à sa une, un corps gisant au sol, comme s’il s’agissait d’un gabonais ou d’une personne assassinée au Gabon », a-t-elle dit. Ce journal s’est même permis d’intituler son article « Bienvenue au pays de l’horreur, vérification faite, et notamment en lisant un autre journal camerounais, intitulé « Intégration » N°107 du 21 mai 2013, vendu...
(Gabon Eco 19/06/13)
Rose Allogo-Mengara, maire de la 4e ville du Gabon, Oyem, a donné, le 13 juin dernier, une leçon de choses pour fixer l’opinion nationale sur l’inexistence de la pratique du crime dans les rites traditionnels du Gabon et s’offusquer de ce fait de la dénomination «crimes rituels». S’appuyant sur un cas avéré, elle a également dénoncé la «confusion médiatique avec des articles de presse montés de toute pièce». Maire de la 4è ville du pays, Oyem, Mme Rose Allogo Mengara, a tenu, à la faveur d’une conférence de presse, donnée le 13 juin à Libreville, à clarifier les choses au sujet des crimes dits rituels pour lesquels elle a appelé «tous les gabonais (élèves, paysans, chômeurs, salariés, fonctionnaires, cadres, villageois,...
(Gabon Review 19/06/13)
Les responsables de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), soucieux de la performance en termes de qualité et d’efficacité de leurs effectifs, ont organisé au courant de la semaine écoulée, une série de formations axées sur le thème principal de la gestion du risque maladie dans la pratique de l’assurance maladie universelle. Du 11 au 13 juin 2013, cette formation a abordé diverses dimensions de la gestion du risque maladie, en abordant les techniques quantitatives, les liens avec l’approche budgétaire et la problématique des négociations tarifaires. Animée principalement par Michel Vigneul, conseiller actuaire de l’Institut national d’assurance maladie-invalidité (Inami) de Belgique, et par le Dr Charles Chanut, médecin conseil, cette formation en vue du renforcement des...
( 18/06/13)
Le Bureau maritime international a indiqué mardi que la piraterie est devenue plus préoccupante sur les côtes ouest-africaines que dans le Golfe d'Aden. Dans un rapport, le BMI souligne que 966 marins ont été attaqués dans le Golfe de Guinée en 2012, ce qui représente une hausse par rapport au chiffre de l'année précédente qui était de 851. Les pirates opérant dans la zone dérobent les navires de leurs cargaisons de pétrole et les membres d'équipage de leurs biens. Pour parvenir à leurs objectifs, ces pirates font souvent usage d'une extrême violence. Cinq des 206 personnes prises en otages l'année dernière sur les côtes de l'Afrique de l'ouest ont été tuées. Le rapport intitulé Le Coût Humain de la Piraterie...
(Infos Gabon 18/06/13)
Libreville, 18 Juin 2013 (Infos Gabon) – Une campagne de lutte contre la vente par terre des médicaments impropres à la consommation vient d’être amorcée par le ministère gabonais de la Santé. L’objectif visé est de lutter contre la prolifération de médicaments dont la source est douteuse et pouvant conduire à des intoxications de tous genre. L’opération a été lancée jeudi dernier par le Ministre de la Santé, le Pr Léon Nzouba et le ministre délégué, Alice Bertille Bikissa Nembé dans les marchés de Mont Bouët et de Nkembo dans les 3e et 2e arrondissements de Libreville, la capitale gabonaise. Cette campagne fait suite à une enquête menée par les autorités du Ministère et ayant permis de dénombrer dix sept...
(Gabon Review 18/06/13)
Pendant trois jours (14-16 juin 2013), des décideurs politiques, économiques, culturels et sportifs du monde, réunis à Libreville dans le cadre de la 2è édition du New York Forum Africa (NYFA) ont échangé sur des questions relatives aux grands enjeux de l’Afrique, avec en ligne de mire une réflexion sur «comment résoudre l’équation du chômage de la jeunesse et sa prise en compte dans le processus de décision?» Au final, il a été décidé de créer un fonds de 200 millions de dollars pour répondre à cette question. À en croire les organisateurs de la 2e édition du NYFA, les objectifs de ce forum ont résolument été atteints. Des objectifs qui s’articulaient, entre autres, autour de la promotion d’un développement...
(Gabon Eco 18/06/13)
Calixte Bembeleni Rembendambya, commandant du Centre d’Instruction de la 6ème région militaire de Mouila, a été placé sous mandat de dépôt jeudi dernier, dans l’affaire de l’assassinat de l’adjudant-chef Marcel Mayombo, retrouvé mort et mutilé en décembre 2011. L’affaire de l’assassinat avec mutilation et prélèvement d’organes sur l’adjudant chef Marcel Mayombo, avait très fortement ému la ville de Mouila en décembre 2011. Parti en manœuvre militaire non loin de Ndendé en compagnie de ses frères d’armes, Marcel Mayombo n’aura pas la grâce de rejoindre sa famille après cette mission qui a été la dernière pour lui. Retrouvé quelques temps plus tard assassiné et mutilé, six de ses frères d’armes seront par la suite soupçonnés d’avoir pris à son assassinat. Parmi...
(Afriquinfos 18/06/13)
Un mois après Cape Town en Afrique du Sud, les responsables du Centre de recherches médicales de Lambaréné (Cermel) à quelque 250 km à l'Est de Libreville soumettent à la validation lors d'une réunion de consensus à Dar es-Salaam en Tanzanie leurs travaux dits très avancés sur un candidat de vaccin sur le paludisme, baptisé "RTS,S". Décrit comme un centre d'excellence en Afrique centrale dédié aux maladies tropicales, le Cermel, qui se découvre sur le site abritant l'hôpital Albert Sweitzer, œuvre d'un ancien missionnaire alsacien décédé, lauréat du Prix Nobel de la paix dont les autorités gabonaises projettent de célébrer en juillet le centenaire de la naissance en 1913 en hommage à son action de santé en faveur des populations...
(Infos Gabon 18/06/13)
Libreville, 18 Juin 2013 (Infos Gabon) – Les élèves dernièrement exclus des épreuves du baccalauréat 2013 pour faux et usage de faux et irrégularités diverses puis graciés sur une décision des plus hautes autorités ont réitéré leur remerciement samedi dernier à l’endroit du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, pour leur avoir accordé une mesure de grâce. Alors qu’ils étaient encore sur le qui vive après les conclusions de la commission spéciale présidée par l’ancien président du Conseil Economique et Social (CES), Antoine De Padoue Mboumbou Miyakou, pour examiner au cas par cas, les dossiers des élèves exclus par la mesure du Ministre de l’éducation nationale, ces derniers, à travers un mémorandum lu samedi ont tenu à remercier le Chef...
(Gabon Review 18/06/13)
En marge de la commémoration de la journée internationale de l’Enfance africain, célébré en différé le 17 juin 2013 sur le territoire national, le ministère gabonais de la Justice avec l’appui de l’Unicef a initié une série de sessions de formation portant sur la «traite et l’exploitation des enfants au Gabon». De gauche à droite : Michel Ikamba, Maryse Aïla Ngouoni et un représentant du ministère de l’Emploi. ©Loïc Ntoutoume/gabonreview Prévue sur deux mois, notamment du 17 juin au 25 octobre prochain, à la faveur des magistrats, officiers de la police judiciaire, travailleurs sociaux, organisations non gouvernementales et leaders d’opinion, la session de formation sur «la traite et l’exploitation des enfants au Gabon» a débuté le 17 juin 2013 dans...
(Gabon Eco 18/06/13)
Le gardien de nuit, Bomou Mamadou a été passé à tabac par des bandits qui lui ont sectionné les deux bras à l'aide d'une machette dans la nuit de samedi à dimanche à Bikélé sur la nationale 1. L'insécurité devient de plus en plus courante à Libreville. Les meurtres, kidnappings, viols, et bien d'autres maux ont intégré le quotidien des Gabonais. Le week-end écoulé, c'est un sujet malien, Bomou Mamadou qui a fait les frais de cette déferlante d’actes de violence. En effet, des sources affirment que des hommes armés qui avaient escaladé la barrière de la propriété privée d’Antoine Yalenzele ( ex Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale) auraient eu pour but de commettre un forfait...
(Gabon Review 18/06/13)
Après une trêve du mouvement de grève, initié le 11 juin 2013, pour favoriser la quiétude durant le New York forum Africa que le Gabon abritait, les agents déflatés de l’Agence de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) ont été reçu, le 17 juin, par le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, pour discuter de leur situation. La décision prise par les anciens agents de l’Agence de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), de solliciter l’arbitrage du chef du gouvernement gabonais, Raymond Ndong Sima, en allant camper pacifiquement devant la primature semble avoir porté ses fruits avec l’invitation de ces derniers, le 17 juin 2013, par celui qu’on qualifie désormais de «pompier des climats sociaux délétères» :...
(Gabon Review 17/06/13)
À l’instar des enquêtes visant à mettre hors d’état de nuire les auteurs et commanditaires des crimes dits rituels sur l’ensemble du territoire national, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Libreville, Sidonie Flore Ouwé, vient de décider de se pencher sur les détournements des fonds des fêtes de l’indépendance tournantes. Deux personnes ont déjà été interpellées. Comprise entre 3 et 5 milliards de francs CFA, la fraude aux finances publiques liée aux dossiers des fêtes tournantes initiées sur la période de 2003 à 2009 dans l’ensemble des neuf provinces du Gabon, vient d’intégrer le registre des priorités et des impératifs pénaux du paquet de la République. En écho à l’annonce du président de la...
(L'Union 17/06/13)
Les anciens grévistes et leurs parents ont remercié ce samedi Ali Bongo Ondimba pour avoir décidé vendredi dernier de laisser concourir, « à titre exceptionnel », les 2500 exclus et autres rétrogradés du baccalauréat session 2013. "Prenant acte de cette marque de confiance, nous, élèves des lycées et collèges du Gabon, vous sommes reconnaissants pour cette opportunité que vous venez de nous offrir. Etant définitivement fixés, nous nous mettons désormais dans les conditions d’étude et de remise à niveau pour passer cet examen", ont-ils indiqué dans une déclaration faite devant la cathédrale Notre Dame de l’Assomption. Un site qu’ils avaient choisi pour observer leur grève de la faim. Pour autoriser ces jeunes, à titre exceptionnel, à passer leur examen, le...
(Gabon Review 15/06/13)
Comme une telenovela pleine de tristesse et dont la fin, prévue par le réalisateur, est toujours pleine d’émotion et de joie, le feuilleton des élèves de terminale proposés à la rétrogradation et à l’exclusion, pour falsification des bulletins ou détention des faux bulletins de notes, après moult épisodes à rebondissements vient de connaitre son épilogue avec l’entrée en scène du numéro gabonais, Ali Bongo Ondimba. Quarante huit heures ont suffi pour faire naître la clémence du président Ali Bongo Ondimba par rapport à la situation des élèves de classe de terminale prés-recalés du baccalauréat session 2013. Après plus d’un mois de protestation débutée par une marche de contestation de la décision du patron de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, pour se...
(Mediapart 14/06/13)
Il y a trop de viols dans le pays ...On ne compte plus les dossiers des gens qui viennent nous voir au siège de l'UPG : le dernier dossier est celui d'une pauvre jeune fille rencontrée pendant la campagne de 2009 : elle a été violée à Nzeng Ayong au vu et au su de tous ses voisins par cinq voyous qui la narguent tous les jours désormais : son corps a été tailladé par les coups de couteaux de ceux qui l'ont épargnée après avoir menacé de tuer des membres de sa famille s'ils étaient dénoncés. Le Gabon n'est plus un état digne de ce nom mais une mine à ciel ouvert que les gens pillent simplement au mépris...
(Infos Gabon 14/06/13)
Libreville, Vendredi 14 Juin 2013 (Infos Gabon) – Le Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Libreville, a tenu un point de presse le lundi 10 juin 2013, exposé motivé par le contexte de psychose sociale que vivent les gabonais, au vu de la récurrence des découvertes macabres et horribles. Engager un certain nombre de reformes dans la méthode travail, c’est la décision prise par Madame Sidonie Flore Ouwé, Procureur de la République de Libreville. Elle l’a fait savoir lundi au cours d’un échange avec la presse nationale et internationale en présence du Commandant en chef de la police nationale, le Général Léon Mistoul et du commandant en chef de la Gendarmerie, le Général Jean Ekoua...
(Gabon Libre 14/06/13)
La mairesse de la commune d’Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord), Rose Allogo Mengara a vertement pris à partie jeudi, la presse suite à un article paru dans le journal l’Eveil relatif aux crimes dits rituels qui défraient la chronique ces derniers dans le pays. « Qu’on arrête d’entretenir la confusion médiatique avec des articles de presse montées de toute pièce, sans vérification aucune, qui sèment la peur et contribuent à gâcher l’image de notre pays », a pestiféré Mme Allogo Mengara lors d’une conférence de presse. Visiblement très en colère l’édile d’Oyem a illustré son agacement suite à l’article publié par le journal l’Eveil du mardi 11 juin dernier. Ce canard avait barré sa Une avec un...

Pages