Gabon | Africatime
Dimanche 30 Avril 2017

Gabon

(Gabon Review 28/07/15)
Après une période de tumulte occasionnée par des faits supposés de maltraitance à l’encontre de Sénégalais vivant au Gabon et le décès d’un des leurs dans une cellule de la gendarmerie, les autorités des deux pays tentent d’apaiser les tensions. Ces dernières semaines, les relations entre le Gabon et le Sénégal ont été mises à rude épreuve. Plusieurs jours après le rapatriement des centaines de sans-papiers, dans des conditions vivement critiquées par les pays concernés, les récents évènements survenus à Libreville avaient fini par jeter un sérieux doute sur le respect des droits humains au Gabon. «Ce n’est pas la première fois que le Gabon torture ou maltraite des migrants», s’était emporté le président de «Horizon sans frontière» (HSF), une...
(Agence Ecofin 28/07/15)
Le Gabon s’est doté d’un nouveau code minier qui abroge et remplace, sous réserves des textes d’application, la Loi n°5/2000 du 12 octobre 2000 portant Code Minier dans le pays ainsi que toutes autres dispositions antérieures contraires. Le nouveau code comporte 356 articles, contre 220 pour l’ancien, traduit la vision du Chef de l’Etat qui veut faire du Gabon un pays émergent d’ici 2025 et se révèle « plus élaboré et mieux structuré », a commenté la Société Equatoriale des Mines (SEM) dans un communiqué dont l’agence Ecofin a reçu copie. Son élaboration a été rendue nécessaire par le souci d’augmenter la contribution du secteur minier à l’économie nationale, a précisé cette société qui a fonction d’opérateur national, précise le...
(Gabon Review 28/07/15)
Percutant, incisif comme à son habitude, Noël Bertrand Boundzanga, docteur en littérature comparée et civilisations francophones déjà publié sur Gabonreview, livre, à travers le libre propos ci-après, une lecture philosophique et politique de l’inédite percée, au sein du PDG, du mouvement « Héritage et Modernité ». Psychanalyse et ontologie d’un phénomène au suc fourni par des racines profondes mais aux fruits résolument mutants et imprévisibles pour l’arène politique nationale. Ali Bongo a voulu fragiliser le PDG et il a enfanté Barro Chambrier. Parmi toutes les erreurs humaines, certaines sont excusables, d’autres sont insupportables et impardonnables. L’an 2012 aura laissé des traces qui ne se cicatriseront que dans une tragédie politique. Parce qu’un congrès aura décidé de « décentrer le centre...
(Gabon Review 28/07/15)
Après avoir pris connaissance du rejet du recours en annulation de la décision de dissolution du bureau directeur de la mutuelle, par le ministre de l’Enseignement supérieur, Nicolas Ondo Obame s’est référé, le 21 juillet courant, à la plus haute juridiction administrative, espérant obtenir gain de cause. Décidément, le président de la mutuelle de l’Université Omar Bongo (UOB) «L’Étudiant Conscient», n’entend pas renoncer à la réhabilitation du bureau qu’il dirigeait jusqu’au 19 décembre dernier, date de sa dissolution. Après le rejet du recours par le ministre de l’Enseignement supérieur, Nicolas Ondo Obame, s’est empressé de porter l’affaire au niveau du Conseil d’État sur qui il porte ses derniers espoirs. En effet, lors de l’examen du dossier par Pacôme Moubelet-Boubeya, deux...
(Agence Ecofin 28/07/15)
Le basculement à un nouveau système de rémunération des agents de l’Etat au Gabon depuis le 25 juillet dernier va induire une augmentation de la masse salariale qui passe de 40 à 52 milliards de FCFA, selon les chiffres du ministère du Budget. Pour le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba (photo), qui s’est exprimé ce jour sur la question, « cette réforme est une avancée structurante en faveur d’un Gabon des services performant et dans la lutte contre la précarité ». Selon le numéro un gabonais, « il était devenu urgent d’adopter un nouveau cadre de gestion de l’agent public qui se traduit par son recrutement, la gestion de sa carrière et son départ à la retraite ». La...
(Agence Ecofin 28/07/15)
Total Gabon a annoncé le 23 juillet dernier que le puits « AGMN081 », de la phase 3 du projet de re-développement du champ d’Anguille a été livré et sera mis en production fin juillet 2015. Ce champ situé au sud-ouest de Port-Gentil est le premier gisement en mer du Gabon découvert en 1962. C’est grâce à de nouvelles études sismiques effectuées à partir de 2002 que ce projet de re-développement a été décidé en 2008 et les travaux d’augmentation de la capacité des installations ont débuté en 2010. L’objectif, selon les schémas prévisionnels de Total sur Anguille, est d’accroître le coefficient de récupération de l’huile de 13 % à 23 %. Le champ d’Anguille fait partie des 21 nouveaux...
(Agence Ecofin 28/07/15)
Le groupe télécom Indien Bharti Airtel a annoncé avoir retenu l’équipementier télécom Suédois Ericsson pour le déploiement de son réseau 4G LTE au Gabon. Selon les termes de l’accord signé entre les deux parties, Ericsson transformera les infrastructures mobiles d’accès radio d'Airtel Gabon, installera sa station de base radio multi-normes GSM / EDGE, WCDMA / HSPA, LTE dans une seule armoire. Ericsson fournira également à Airtel Gabon des logiciels et une gamme de services professionnels, notamment la gestion de projet, l'intégration de systèmes et de soutien. Airtel Gabon a obtenu sa licence 3G et 4G de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) le 20 mars 2014, quelques jours après Gabon Telecom, filiale de Maroc Telecom. Le...
(Agence d'information d'afrique centrale 28/07/15)
Malgré sa croissance relativement élevée au cours des cinq dernières années, (5,5%), et une richesse naturelle exceptionnelle, la deuxième réserve forestière de la planète après l’Amazonie, 60% du potentiel hydro-électrique du continent, une économie portée beaucoup plus par les revenus pétroliers, 52% en moyenne de la population des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cééac : espace économique régional regroupant Angola, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, RD Congo, Sao-Tome et Principe et Tchad ) À elle seule, la Cééac disposerait de 31,3 milliards de barils de pétrole, soit 28% des réserves continentales, un potentiel minier incommensurable.
(Gabon Actu 28/07/15)
Les Directeurs généraux des services de sécurité et des renseignements en Afrique centrale se réuniront à Libreville du mardi au jeudi prochain pour mettre au point une stratégie commune de lutte contre le terrorisme en Afrique centrale, annonce un communiqué du ministère gabonais de l’Intérieur. La rencontre est organisée par le Secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) en collaboration avec la République gabonaise pour définir une stratégie de lutte contre la criminalité multiforme et le terrorisme en Afrique Centrale « une sous-région restée exposée et encerclée par une multitude de menaces sécuritaires », indique le communiqué. Les chefs de renseignement aura à Libreville la mission de bâtir une stratégie commune et de mettre en...
(Gabon Actu 28/07/15)
L’ancien président de l’Olympique de Marseille (club du championnat d’élite en France), Pape Diouf a lancé officiellement lundi à Libreville, la 2ème édition du séminaire d’échanges et de compétences dénommé « Les Sambas Professionnels ». Les initiateurs disent être revigorés par le succès de la première édition tenue l’année dernière. L’enjeu est l’échange de compétences entre des personnalités reconnues mondialement dans des domaines du Sport et des Médias avec les élèves, étudiants ainsi que des professionnels vivant au Gabon. « J’ai répondu présent à l’invitation des organisateurs, on va partager mon expérience surtout dans le domaine du sport », a déclaré Pape Diouf un peu frustré de n’avoir pas en face des dirigeants de clubs de football au Gabon. Quatre...
(Gabon Review 28/07/15)
Alec Mercier, Bertrand Teyssedre et David Douchet ont été placés en détention préventive après leur inculpation pour destruction et dégradation d’un bien public. Déférés le 27 juillet devant le procureur de la République, les trois ressortissants français mis en cause dans la disparition des premières pierres posées par le président de la République et la star de football Lionel Messi, méditent à présent sur leur sort à la prison du Château, à Port-Gentil Alec Mercier et ses deux amis ont reconnu s’être rendus sur le site où se construit le stade qui devra accueillir les rencontres de la Can 2017 pour dérober les deux briques posées par Ali Bongo et Lionel Messi. Tout à été organisé dans la nuit du...
(Gabon Actu 27/07/15)
Le ministre du Budget, Christian Magnagna et son collègue de la Fonction publique, Jean-Marie Ogandaga qui ont convoqué la presse samedi pour expliquer minutieusement le nouveau système de rémunération des fonctionnaires ont soigneusement oublié de parler de l’avenir de la Prime d’incitation à la performance (PIP), mise en place il y a moins d’un an pour mettre fin aux injustices sociales dans la rémunération des agents de l’Etat. Cet oublie et la volonté de ne plus en parler laisse croire que cette prime à problème sera simplement supprimée. Désormais les fonctionnaires n’auront plus de « compte à part » en dehors de leur salaire de fin du mois. La principale révolution du nouveau système de rémunération c’est l’intégration de tous...
(Gabon Review 27/07/15)
A la faveur d’une rencontre avec la presse, le week-end écoulé, les ministres de la Fonction publique et de la Réforme administrative, et du Budget et des Comptes publics se sont réjouis de la mise en place effective du nouveau régime de traitement salarial des fonctionnaires. C’est avec le sourire, l’air rassuré et l’humeur des jours de célébration que le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, et celui en charge du Budget et des Comptes publics se sont présentés devant les représentants des médias nationaux et internationaux le 25 juillet dernier. A les voir, il était évident qu’ils avaient une bonne nouvelle à annoncer : celle liée à la mise en œuvre effective du nouveau système...
(Gabon Actu 27/07/15)
L’opposant Pierre Claver Maganga Moussavou a annoncé vendredi dans une conférence de presse à Libreville, qu’il engagera des actions fortes de désobéissance civile si le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba ne convoque pas urgemment un dialogue national « inclusif et sans tabou » d’ici le 17 août prochain. « Passé ce délai, nous allons proposer la désobéissance civile », a annoncé M. Maganga Moussavou dans un ton ferme lors de la conférence de presse qu’il a animé au siège de son parti sis au quartier ancien SOBRAGA dans le 2ème arrondissement de Libreville en présence de son épouse Albertine Maganga Moussavou. Son épouse est en effet l’un de deux députés de l’opposition qui siègent à l’Assemblée nationale qui...
(Gabon Actu 27/07/15)
L’organisation la semaine écoulée des examens du certificat d’études primaires (CEP) et du brevet d’études du premier cycle (BEPC) a été émaillée de nombreux cas de fraude. Le gouvernement promet des sanctions sévères aux indélicats. L’organisation des examens de fin de l’année scolaire, notamment le CEP et le BEPC a été marquée par des fraudes massives. 23 candidats au certificat d’études primaires ont été pris en flagrant délit de tricherie lors de l’épreuve de mathématiques, qu’ils affirment avoir traitée avec leur instituteur au centre de Sibang 1, à Libreville. De nombreux candidats au BEPC dans les centres d’examens de Libreville et à l’intérieur du pays, notamment à Oyem ont été pris également la main dans le sac. Un réseau de...
(Alwihda 27/07/15)
Depuis hier donc, des centaines d’agents publics ont pris d’assaut les guichets des banques à Libreville pour toucher leur salaire du mois de juillet qui a enregistré une hausse en fonction de la catégorie de chaque agent. Cette hausse intervient suite à une refonte complète de la grille salariale en vigueur dans l’administration publique gabonaise vieille de près de trois décennies. L’amélioration du traitement des salaires a été obtenue sous la pression des syndicats qui ont observé plusieurs grèves depuis le début de l’année contraignant le gouvernement Gabonais à honorer une promesse de campagne d’Ali Bongo Ondimba. Lors de son discours de présentation des vœux à la Nation le 31 décembre 2014, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, avait annoncé...
(Gabon Review 27/07/15)
Saisissant l’occasion du compte rendu de ses travaux parlementaires, le 25 juillet 2015, le député du 1er siège du 4e arrondissement de Libreville a, au nom de l’ensemble des membres du mouvement «Héritage et Modernité», garanti leur détermination à aller de l’avant pour défendre l’intérêt des Gabonais. Contrairement à la décision du «Distingué camarade» visant à dissoudre les différents courants de pensée créés au sein du Parti démocratique gabonais (PDG), le rassemblement baptisé Héritage et Modernité, continue d’exister et compte poursuivre son élan jusqu’à l’atteinte des objectifs visés par ses membres. Notamment : la modernisation de leur parti politique à travers la démocratie interne, la justice, la crédibilité des institutions, la bonne gouvernance, les retombées sociales réellement perceptibles, le respect...
(Gabon Actu 27/07/15)
Quelques résidents du quartier Venez-voir, un coin pauvre du 2ème arrondissement de Libreville, ont assisté samedi à une causerie politique de séduction en faveur du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, organisée par les membres du Cercle de réflexion d’action citoyenne (CRAC), une association qui s’est donnée la mission de vulgariser les projets de développement initiés par le numéro un gabonais depuis son arrivée au pouvoir en 2009. Comme des messagers de Jésus Christ, les membres du CRAC ont annoncé aux personnes présentes durant la causerie que leur champion a programmé sinon réalise déjà l’aménagement des voiries de tous les quartiers de la capitale gabonaise, l’extension du réseau d’adduction d’eau et d’électricité et la mise en place de certaines activités...
(Gabon Review 27/07/15)
La nouvelle application de la réforme du mode de gestion des agents de l’Etat est imparfaite, incomplète et insaisissable, mais elle est là. Le ministre de la Fonction Publique et de la Réforme administrative, maître d’œuvre de cette réforme, a eu le mérite de la mettre en place. On peut le dire : il fait partie de la petite demi-douzaine de ministres qui se sont distingués depuis les «années Emergence». Et les autres ministres de l’Emergence ? Cinq équipes gouvernementales cornaquées par trois Premiers ministres, se sont succédé depuis octobre 2009. Depuis le premier gouvernement de Paul Biyoghé Mba d’octobre 2009, composé de 31 membres, quarante-neuf autres personnalités se sont ajoutées remaniement après remaniement, alors que tous les ministres, à...
(L'Express 27/07/15)
Ericsson a annoncé lundi qu'Airtel Gabon l'avait sélectionné en tant que fournisseur unique dans le cadre du déploiement d'un nouveau réseau 4G LTE.L'accord prévoit également ... Ericsson a annoncé lundi qu'Airtel Gabon l'avait sélectionné en tant que fournisseur unique dans le cadre du déploiement d'un nouveau réseau 4G LTE. L'accord prévoit également la transformation de l'accès radio mobile existant de l'opérateur ainsi que la modernisation de ses infrastructures réseau de coeur ('core').

Pages

(Congo-Site 27/06/13)
Une opération douanière baptisée «Biyela», lancée depuis le mois d’avril 2013 dans 23 pays africains par l'organisation mondiale des douanes (OMD), a permis d’intercepter 550 millions de faux médicaments dans les principaux ports maritimes du continent. Les douanes d'Algérie, Afrique du Sud, Angola, Bénin, Cameroun, République démocratique du Congo (RDC), Congo, Djibouti, Côte d'Ivoire, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Kenya, Madagascar, Maroc, Ile Maurice, Mozambique, Namibie, Nigéria, Sénégal, Tanzanie et Togo, ont participé à cette opération organisée en partenariat avec l'Institut de recherche d'anti-contrefaçon de médicaments basé à Paris. Selon l'OMD, les saisies les plus importantes en volume ont été faites en RDC et au Togo. La vaste majorité des cargaisons interceptées provenaient d'Asie de l'est et du sud, ainsi que...
(Gabon Eco 27/06/13)
Le bureau d’étude AGRECO et l’Autorité Nationale pour le Mécanisme de Développement Propre (AN-MDP), ont organisé un atelier de validation hier, mercredi 26 juin à Libreville, dans le but de mettre en place des normes favorisant la réduction des émissions de carbone au Gabon. C'est autour d'un atelier de validation que se sont réunis hier, les experts du bureau d'étude AGRECO spécialisé dans le conseil et l’étude de l’environnement, et l’Autorité Nationale pour le Mécanisme de Développement Propre (AN-MDP), pour mettre en place un marché du carbone visant à réguler les émissions de gaz au Gabon. A titre de rappel, le marché du carbone a été mis en place à Kyoto au Japon dans les années 90 afin de réduire...
(Gabon Review 27/06/13)
Au regard de la psychose vécue par les populations ces derniers temps, il apparaît essentiel et même « vital » que les autorités de la République rassurent les Gabonais sur leur véritable connaissance des différents phénomènes sociaux, éducatifs et politiques qui, désormais rythment la vie du pays. Une semaine après l’intervention du Premier ministre, Raymond Ndong Sima sur les antennes de Gabon Télévision, l’hebdomadaire «La Loupe», dans son éditorial du mardi 25 juin, en appelle maintenant à l’intervention du président Ali Bongo. Quelques mois après les correspondances de Jonas Moulenda, journaliste à L’union et par ailleurs, spécialiste des faits divers, adressées au chef du gouvernement, Raymond Ndong Sima et plus tard à Ali Bongo, de plus en plus de journalistes...
(Gabon Libre 27/06/13)
Le Gabon et l’Allemagne ont conclu mercredi à Libreville un accord qui exempte de visa d’entrée dans leur deux pays les fonctionnaires porteurs d’un passeport de services et les diplomates, a-t-on appris de source proche du ministère gabonais des Affaires étrangères. « C’est un grand pas de plus. Cela maintient l’élan impulsé par nos deux Etats », s’est réjouit le ministre gabonais des Affaires étrangères après la signature du document. « Nous nous félicitons de cette signature », a répondu l’ambassadeur allemand. Timide il y a quelques années, la coopération entre le Gabon et l’Allemagne connait une grande accélération. La compagnie aérienne allemande Lufthansa est devenue le sérieux concurrent d’Air France au Gabon. « Le Gabon, avec un PIB par...
(Gabon Review 27/06/13)
Ndombi Boudiongou Bouassa, fonctionnaire du ministère de la Famille et des Affaires sociales, a été déclarée, le 26 juin 2013, première vainqueur des Okoumés de l’Administration gabonaise devant le Premier ministre Raymond Ndong Sima, dans le cadre de la célébration de la Journée africaine de l’administration et du service public. Lancées en début du mois de juin dernier par le ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, les trophées de l’administration gabonaise ont atteint leur apogée ce mercredi 26 juin 2013 avec les remises des récompenses aux fonctionnaires de l’administration publique s’étant fait remarqués par l’effort, l’abnégation et la performance, dans le sens d’une amélioration permanente du service public, mais aussi de la culture de l’émulation,...
(Gabonews 27/06/13)
Les risques professionnels dans le secteur pétrolier sont au centre de l’atelier national qui s’est ouvert, ce mardi, à Port-Gentil, ville industrielle du Gabon pour s’étendre jusqu’au 28 juin prochain. Les assises de Port-Gentil marquent un tournant important dans la prévention sur les risques professionnels du secteur pétrolier. « Cette rencontre démontre que l’Union pétrolière gabonaise-UPEGA accorde un intérêt de conjuguer les efforts avec le gouvernement quant à la réduction des accidents du travail », a reconnu, le secrétaire général du ministère de l’Emploi, de l’économie et du développement durable, Jean-Philippe Ndong Biyogho, qui a lancé les travaux de ce séminaire. Cet atelier de Port-Gentil, est la préparation des rencontres africaines sur les risques professionnels dans le secteur pétrolier, prévues...
( 27/06/13)
L'Afrique semble gagner en importance en tant qu'itinéraire de trafic maritime, selon l'ONUDC, l'Office des Nations unies contre la drogue et la criminalité, dans un rapport mondial annuel sur les drogues, présenté mercredi à Vienne en Autriche, dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les drogues. De plus en plus d'itinéraires passent par le continent pour alimenter les marchés de consommation: Une route part du sud de l'Afghanistan pour aller d'abord dans les ports en Iran ou au Pakistan, rejoindre l'Afrique de l'Est ou de l'Ouest et enfin alimenter les marchés. Le défi des nouvelles substances psychoactives L'Office des Nations unies contre la drogue et la criminalité (ONUDC) s'inquiète de la hausse des "nouvelles substances psychoactives" (NSP)...
(Afrik.com 26/06/13)
A l’issue du sommet sur la sécurité et la sûreté du Golfe de Guinée tenu à Yaoundé , il a été décidé de la création d’un centre inter-régional de veille basé dans la capitale camerounaise. Cette décision commune des chefs d’Etats de la CEEAC, Cedeao et de la CGG traduit leur volonté de lutter contre la piraterie. Une nécessite qui s’impose par l’importance du trafic économique transitant par ces différentes plates formes. Onze chefs d’Etats ont assisté au premier sommet sur la sécurité et la suréte maritime dans le golfe de Guinée. Ils sont issus de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et de...
(Agence Ecofin 26/06/13)
(Agence Ecofin) - Le code de conduite des Etats du Golfe de Guinée relatif à la prévention et la répression des actes de piraterie, des vols à main armée à l’encontre des navires et des activités maritimes illicites en Afrique de l’Ouest et du Centre, a été approuvé hier, 25 juin 2013, à Yaoundé par 12 chefs d’Etat africains à savoir Paul Biya (Cameroun), Goodluck Jonathan (Nigeria), Thomas Yayi Boni (Bénin), Mamadou Issoufou (Niger), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Pinto Da Costa (São Tomé-et-Principe), Teodoro Obiang Nguema (Guinée équatoriale), Blaise Comparé (Burkina Faso), Denis Sassou Nguesso (Congo Brazza), Ali Bongo (Gabon), Faure Gnassimbé (Togo) et Idriss Déby Itno (Tchad). C’était lors du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la...
(Gabon Review 26/06/13)
Sur le fondement de l’article 15 du Code civil français permettant de traduire tout défendeur français devant les tribunaux français et du déni de justice, le dossier opposant la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) filiale d’Eramet à 800 anciens employés de cette entreprise vient d’être jugé recevable par la Cour d’appel de Paris, saisie par l’ONG Sherpa qui défend le collectif. Dans l’affaire qui oppose, depuis 22 ans déjà, la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) et 800 de ses anciens employés au Gabon, la Cour d’appel de Paris a, le 20 juin 2013, jugé la justice française compétente pour se saisir du dossier. Cette décision permet une double avancée du litige : au niveau juridique, en signant le recul de...
(Ogooue Infos 26/06/13)
Libreville (OI) - Le séminaire organisé le 22 juin 2013 à Libreville par l’union Générale des Salariés Responsables (UGSR), en partenariat avec le ministère de la Justice s’est terminé sur une batterie de recommandations visant une meilleure protection des droits des travailleurs gabonais. Le 22 juin dernier, l’Union Générale des Salariés Responsable, en partenariat avec le ministère de la Justice a organisé un séminaire à l’école nationale de la magistrature, à Libreville, sous le thème : ‘’ Le calcul des droits légaux de rupture du contrat de travail et la problématique des droits négociés devant le juge du travail’’. Cette rencontre de partage s’est terminée sur une batterie de recommandations dont l’objectif vise la protection des droits des salariés. Les...
(Infos Gabon 26/06/13)
Un atelier portant sur la mise en place des politiques visant à réduire les risques durant les accouchements au Gabon tient ses assises depuis quelques jours à l’hôpital de la coopération égypto-gabonaise au quartier Beau Séjour dans le 5e arrondissement de Libreville. Cet atelier ouvert par le secrétaire général adjoint 1 du ministère de la Santé, Albert Olong Ndong, et co-organisé par la coopération canadienne, s’inscrit dans le cadre de la politique des plus hautes autorités gabonaises notamment du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, de permettre aux femmes gabonaises de donner la vie sans risque de mort. Les assises auxquelles prenaient part de nombreuses sages-femmes avaient pour but de permettre aux participantes d’acquérir de nouveaux rudiments pour sauver...
(Gabon Review 26/06/13)
Depuis 2010 dans la presse gabonaise, l’Ordre militaire de la Panthère noire est l’objet de moult extrapolations et procès en sorcellerie. L’hebdomadaire Echos du Nord a poussé, le 17 juin dernier dans sa rubrique «Analyse & Commentaire», une série d’interrogations et d’hypothèses sous le titre «L’Ordre de la Panthère noire et les crimes rituels». Morceaux choisis. À la recherche des déterminismes de la recrudescence, ces derniers temps, des crimes dits rituels, l’hebdomadaire Echos du Nord qui pense à juste titre que «Personne n’a osé explorer du côté des ordres initiatiques, philosophiques et différentes obédiences mystiques dont regorge notre pays aujourd’hui», s’est avancé sur une hypothèse pour le moins métaphysique : celle de l’ordre aussi particulier que nouveau de la Panthère...
(Gabon Review 26/06/13)
Echaudée par la prolifération des titres fonciers frauduleux, les constructions anarchiques ou encore l’avilissement des villes gabonaises, l’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC), vient de prendre une mesure de destruction de constructions illégales dans une partie de Libreville. En effet, rappelle un communiqué de l’ ANUTTC : «Par communiqués parus dans le journal L’union en avril 2011 et septembre 2012, le ministre en charge de l’Urbanisme et de l’Habitat avait informé les populations résidant à Libreville de ce que toutes les ventes de terrains situés dans les zones de l’ancien circuit Marcel Ango, derrière l’ambassade des Etats-Unis jusqu’au Cap Estérias, passées avec des personnes ne détenant pas de titre propriété valable, seront illégales et que...
(Génération Nouvelle 26/06/13)
LE corps d'un homme de 55 ans, Robert Bindamba, Gabonais, a disparu, la semaine dernière, à partir de la morgue du centre hospitalier universitaire de Libreville (CHU), la première structure sanitaire publique du pays. Selon une source familiale, la disparition aurait été constatée deux jours après que le cadavre a été mis à la morgue par des brancardiers, assisté par le médecin de garde qui avait consulté le patient quelques heures plus tôt. Robert Bindamba, a précisé la source, habitait Makouenguè, bourgade située sur la route du Cap-Estérias, dans le nord de la capitale gabonaise. Il était hospitalisé au CHU de Libreville depuis le 15 juin à la suite d'une cirrhose du foi. Il est passé de vie en trépas...
(Gabon Review 26/06/13)
Maximin Mezui, le patron du journal indépendant La Une, serait-il menacé de mort ou aurait-il reçu un avertissement ? En tout cas, sa voiture a explosé aux alentours de 4 heures du matin, le 25 juin. Le véhicule de Maximin Mezui, directeur de la rédaction et de la publication du journal indépendant La Une, a explosé puis pris feu dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 juin 2013, au quartier Derrière-la-prison, plus précisément à l’immeuble dit des 90-logements où elle est souvent garée pour la nuit. Selon le journaliste, joint au téléphone, l’automobile contenait 300 000 francs CFA qui devaient servir d’appoint au payement de l’impression de la livraison en bouclage de son journal. Une forte détonation, entendue...
(Ogooue Infos 25/06/13)
Libreville (OI) - Le ministère de la défense nationale vient de lancer les travaux de construction de 10 logements individuels au profit des éléments de la gendarmerie du Cap Estérias, a constaté sur place un journaliste d’Ogooueinfos.com. Les gendarmes affectés à la brigade territoriale du Cap Estérias, à une trentaine de kilomètres de Libreville seront bientôt soulagés en matière de logements. Le ministère de la défense vient de lancer sur place le projet de construction de 10 logements en leur faveur, dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents de l’Etat. La construction de ces logements et surtout leur livraison d’ici la fin de cette année va permettre de rendre le travail des éléments...
(Infos Gabon 25/06/13)
Libreville, Mardi 25 Juin 2013 (Infos Gabon) – Récent au centre d’un atelier dont les travaux se sont achevés mercredi dernier à Libreville, le Programme de modernisation des camps, casernes et commissariats (PROMOCCC) a été adopté pour améliorer les conditions de vie et travail des agents de sécurité. Le séminaire atelier sur l’adoption du Programme de modernisation des camps, casernes et commissariats (PROMOCCC) initié pendant dix jours par le commandement en chef des forces de police nationale (FPN) s’est achevé mercredi dernier sur la mise en œuvre dudit programme en vue d’améliorer les conditions de vie et de travail des agents de sécurité. Ce séminaire avait pour but d’élaborer et valider un guide référentiel des camps, casernes et commissariats des...
(Infos Gabon 25/06/13)
Libreville, Mardi 25 Juin 2013 (Infos Gabon) – Tenu du 20 au 21 juin 2013 à Libreville sur le thème, « mieux connaitre la CNSS et le Droit de la sécurité sociale », le séminaire de vulgarisation et de sensibilisation au droit de la sécurité social, organisé par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) et placé sous le haut patronage du Ministre de l’économie et de l’emploi et du développement durable a rendu son rapport dès la clôture des travaux vendredi soir. Ce rapport enregistre les contributions des agents de la CNSS, de la CNAMGS, des magistrats, juristes, enseignants, travailleurs et employeurs. A l’ouverture des travaux, le directeur général de la CNSS, Désiré Lassegué a salué l’attachement du ministre...
(Gabonews 25/06/13)
Les administrateurs et membres de la « Coalition Publiez ce que vous payez » du Gabon, ont signé une pétition contre le coordonnateur, Marc Ona Essangui, qui serait en situation illégale pour exiger la tenue dans huit jours d’une assemblée générale à compter du 21 juin dernier, en vue du renouvellement des instances. Dans la pétition écrite contre Marc Ona Essangui et signée d’une vingtaine des membres, il est reproché au coordonnateur de jouir d’un mandat illégal depuis plus de deux ans. Selon M. Charlemagne Medang Viebame Ntoutoume, la charte qui régie la coalition indique en son article 3.2 que « le coordonnateur est élu pour un mandat de deux ans, renouvelable une fois ». Or, élu pour la première...

Pages