Gabon | Africatime
Mercredi 22 Février 2017

Gabon

(Agence Gabonaise de Presse 02/06/15)
Le directeur délégué de la compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), Alain Kapitho-Ozimo a, à l’occasion de la célébration des 80 ans de la Chambre de Commerce du Gabon, annoncé que l’inauguration du complexe métallurgique de Moanda aura lieu le 12 juin prochain. Cette initiative, selon M. Kapitho-Ozimo, permettra au Gabon de passer de l’exploitation brute à la transformation de la matière. "Le Gabon amorce la transformation de ces ressources minières dont le complexe industrielle de Moanda, répond à cet objectif. A cet effet l’inauguration effective qui aura lieu, le 12 juin prochain, consacre la vision qu’avait notamment le défunt Chef de l’Etat, Omar Bongo ondimba, laquelle, a été appuyée par l’actuel président de la République, Ali Bongo Ondimba, celle de...
(Gabon Review 02/06/15)
Au cours d’une causerie à Libreville le week-end dernier, le président de l’Union pour la nouvelle République (UPNR) a estimé qu’un dialogue politique inclusif devait avoir lieu très vite, et non après le prochain scrutin. Agacé par le fait que le chef de l’Etat n’ait jusqu’ici donné suite à aucun appel au dialogue, qu’il émane du Bureau des Nations-Unies pour l’Afrique Centrale (UNOCA), de la société civile ou des partis politiques, Louis-Gaston Mayila, connu pourtant pour être un opposant modéré, a tenu à souligner, lors d’une causerie, que le dialogue s’avère plus que jamais nécessaire pour préserver la paix et la cohésion sociale. «Attention, ne prenons pas les Gabonais pour des imbéciles, ils voient bien ce qui se passe», a...
(Gabonews 02/06/15)
C’est l’une des recommandations qui découlent de la table ronde organisée par le Conseil national des Pharmaciens du Gabon le 28 mai dernier à Owendo, à l’occasion de la journée internationale de lutte contre les médicaments illicites. Une table ronde qui avait pour thème : Médicaments illicites et risques pour les populations. L’opportunité était toute trouvée pour le faire le point sur ce phénomène au plan international, et national. Pour les professionnels de la médecine, il est impératif que les autorités compétentes mettent des moyens pour lutter contre ces médicaments contrefaits pour la santé des populations. Les Pharmaciens du Gabon se sont réunis récemment dans la commune d’Owendo afin de discuter du phénomène des médicaments illicites qui est souvent comparé...
(Agence Gabonaise de Presse 02/06/15)
Le ministre gabonais des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et de la Francophonie, Emmanuel Issoze Ngondet, s’est félicité, lundi à Libreville, du bilan positif de la présidence gabonaise de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), lors d’une conférence de presse au siège de son ministère. « Entre juillet 2012 et mai 2015, des aides multiformes ont été apportées à la RCA dans sa quête de paix, de stabilité, de reconstruction et de développement », a déclaré le ministre Issoze Ngondet, évoquant également la mobilisation spontanée des forces de défense et de sécurité de la Cemac en faveur de ce pays, avec objectif de lui éviter un embrasement et de favoriser le déploiement des forces d’interposition de la MISCA...
(Gabon Review 02/06/15)
L’actuel Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG) a-t-il abîmé l’image de cette formation politique ? A-t-il mis le parti en déshérence ? Est-il responsable de sa déliquescence et de son inefficacité sur le terrain ? «Oui», semblent répondre ceux qu’on appelle aujourd’hui les «Émergents» – ces proches du Distingué Camarade du PDG, qui, après avoir tenté de prendre le contrôle de ce parti lors du congrès d’avril 2013, ont créé ce qui ressemble fort à un parti politique, le Mouvement gabonais pour Ali Bongo Ondimba (Mogabo). Elu une première fois en 2008 au poste de Secrétaire général du PDG avec l’appui du président-fondateur de ce parti, Omar Bongo, et sous l’instigation de Guy Nzouba Ndama, Faustin Boukoubi a été...
(Agence Gabonaise de Presse 02/06/15)
Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Emmanuel Issoze Ngondet, a décliné, lundi à Libreville, les enjeux de la présidence gabonaise de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC). Le principal défi de la présidence gabonaise de la CEEAC sera de faire progresser les réformes institutionnelles et œuvrer à favoriser l’intégration économique dans la sous région, a estimé le ministre Issoze Ngondet, évoquant également la nécessité de muer le secrétariat général de l’organisation sous régionale en commission. « Il faut, d’une part, transformer le secrétariat général de la CEEAC en Commission et, d’autre part, procéder à la rationalisation des CER dans l’espace CEEAC pour parvenir à une seule communauté économique en Afrique Centrale », a-t-il ajouté. Au nombre d’autres défis,...
(Gabon Review 02/06/15)
Faisant l’objet d’une enquête, le directeur général de l’aéroport de Libreville pourrait se voir expulsé du pays s’il était avéré qu’il ne dispose pas de l’autorisation de travail. Après la question du recouvrement de la redevance sur les billets d’avion il y a quelques jours, le climat s’est, une nouvelle fois, dégradé à l’aéroport international Léon Mba (ADL) de Libreville avec les rumeurs sur la situation administrative de son directeur général. Une affaire mise au grand jour par l’hebdomadaire L’Objectif, dans sa livraison N°64 du 29 mai dernier, sous le titre «Un clandestin DG de l’aéroport». Contrairement aux révélations du journal, qui affirme que la duperie a été découverte par le directeur commercial de l’ADL lors d’une fouille «dans les...
(Gabon Review 02/06/15)
Après son passage à la tête de la Cemac et quelques temps après sa nomination à la présidence de la CEEAC, un bilan élogieux du président de la République a été dressé par le ministre des Affaires étrangères, de la Francophonie et de l’Intégration régionale. Livrant un bilan dithyrambique de la présidence d’Ali Bongo à la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), le ministre des Affaires étrangères, de la Francophonie et de l’Intégration régionale a présenté les enjeux de la présidence du Gabon à la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC). Selon lui, si le président de la République a été porté à la tête de la Cemac il y a près de trois ans, ce...
(Gabon Review 02/06/15)
Motivée par le souci d’étendre l’accès à l’énergie à tous et à moindre coût, la compagnie pétrolière a dévoilé, le 29 mai à Libreville, son offre de lampes solaires portables. Dans un environnement où les coupures d’électricité et autres délestages sont réguliers, Total Gabon a présenté, le 29 mai dernier à Libreville, son offre commerciale Awango by Total, qui permet à des foyers vivant avec ou sans électricité, d’accéder à des solutions solaires photovoltaïques économiques, écologiques et fiables. Disponible à la vente depuis le 3 avril dernier, l’offre se compose du «S20 d.light», une lampe solaire portable d’une autonomie de 8 heures ; du «Joulite Sundaya», d’une autonomie de 60 heures ; et de l’«Ulitium Sundaya», un kit modulaire de...
(Gabonews 02/06/15)
Le Programme d’Appui à la Gouvernance Sectorielle (PAGOS) financé par l’Union Européenne et le Gouvernement du Gabon dans le cadre de la convention de financement GA/FED/22119 signée le 07 décembre 2011 a pour objectif global, la réduction de la pauvreté en ligne avec le Programme Indicatif National (PIN) du Gabon et avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Le projet met l’accent sur la Gouvernance en tant que préalable essentiel au développement durable du Gabon. Ce programme a organisé un atelier de rencontre avec les Directeurs Provinciaux des Travaux publics, les 28 et 29 mai 2015 à Libreville. Cette rencontre s’est inscrite dans la mise en œuvre du PAGOS volet « ENTRETIEN ROUTIER » qui comprend aussi un volet...
(Gabon Review 02/06/15)
La compagnie américaine spécialisée dans le forage pétrolier vient d’offrir à une vingtaine de jeunes en quête d’emploi, un semestre d’enseignement de la langue anglaise. Vintage Driller offre des formations à 23 jeunes. L’engagement de l’entreprise de forage offshore, qui intervient dans sa première phase avec l’apprentissage des 23 récipiendaires, s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le chômage des jeunes. Il vise la mise en œuvre du contrat d’apprentissage jeunesse obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés tel que recommandé par les Assises sociales d’avril dernier. «Vintage Driller s’est engagée à accompagner plusieurs jeunes Gabonais afin de leur permettre d’acquérir les bases indispensables de la langue anglaise pour prétendre intégrer l’industrie pétrolière, à commencer par Vintage...
(Gabon Actu 02/06/15)
L’Agence de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP), gendarme qui garantie la bonne qualité des télécommunications au Gabon a indiqué dans un communiqué paru mardi qu’elle pourrait dans les prochains jours auditer la qualité du réseau d’internet 4 G mis en service par Gabon Télécom. « Il est à noter que la 4 G qui est actuellement proposée exclusivement par Gabon Telecom sera auditée », averti le régulateur. L’ARCEP dans le même communiqué publie les résultats d’une campagne nationale de mesure de la qualité de services des réseaux de téléphonie mobile. La campagne a été menée du 29 janvier au 27 février 2015. La campagne conclue qu’il y a une légère amélioration de la qualité de service...
(Agence Gabonaise de Presse 02/06/15)
Mgr Fidèle Okoué-Ngou, âgé de 79 ans officiant à l’église catholique Saint Joseph de Mitzic a été pris en flagrant délit de détention de peaux de panthères vendredi dernier par la brigade de gendarmerie de Sam à 60Km de Mitzic (Nord) , a-t-on appris de source judiciaire. Selon la source, les trafiquants et vendeurs présumés de ces espèces intégralement protégées et interdites à la commercialisation sont Jean-François Ndong Abagha et ses complices Célestin Beyeme Nguema et Telesfor Essono Mebale, qui ont été arrêtés le 22 mai dernier. Jean-François Ndong Abagha a été arrêté pour avoir tué deux panthères en complicité avec Célestin Beyeme Nguema et pour en avoir commercialisé les peaux. L’acheteur n’est autre que le Curé de Saint Joseph...
(Gabon Actu 02/06/15)
L’Ambassadeur et Haut Représentant du Gabon en France, son Excellence Monsieur Germain Ngoyo Moussavou invite tous les gabonais de France à se mobiliser massivement dans le cadre du lancement de la dixième édition du « Label Paris Co-développement Sud », destiné à encourager et à soutenir les projets de solidarité internationale développés par les associations de migrants dans le domaine du développement durable. L’appel à projets du « Label Paris Co-développement Sud », initié par la Mairie de Paris, est d’un montant total de 80.000 euros dont les aides varieront entre 5.000 et 15.000 euros. L’Ambassadeur et Haut Représentant du Gabon en France demande aux gabonais de France de « saisir cette opportunité et à capter ces fonds disponibles, afin...
(Gabon Actu 02/06/15)
L’Athlétique club de Mouila (ACM) a battu l’Olympique de Mouila (OM) sur le score de 3-1, dimanche dernier à Mouila, chef-lieu de province de la Ngounié (Sud), lors de la deuxième journée du championnat départemental junior qui se dispute dans la localité. Les trois buts d’ACM ont été marqués par Boutoumbi (12ème minute), Bouckouma puis Boulanga (en fin de partie), alors que l’unique réalisation de l’OM a été l’œuvre de Moussomba (62ème minute). Avec cette victoire, ACM prend la tête de ce championnat junior débuté mercredi dernier au stade Mbombet de Mouila. Ce match ACM contre OM a été assez disputé. C’est d’abord Boutoumbi de l’ACM qui ouvrira la marque à la 12ème minute, en déviant un ballon dans la...
(Mediapart 01/06/15)
Prévu initialement le, 29-31 mai 2015, à Libreville au Gabon, le 4ème NEW YORK FORUM AFRICA 2015 dont le Thème était : « Investir dans l’énergie du continent », n’ a pas eu lieu"Le NYFA est le premier rassemblement économique panafricain organisé en Afrique en 2015", selon son créateur. Désormais, sur le site officiel dédié à cet événement, il y a une nouvelle date : 28-30 Aout 2015. Et quand on va sur l’agenda dudit site, rien, il écrit : " Bientôt en ligne" Selon Richard Attias « Le NEW-YORK FORUM n’est pas une plateforme d’idées, ni de solutions, mais une plateforme d’affaires » Alors, alors ! Avec la baisse importante des revenus pétroliers au Gabon, l’ambiance tendue suite au...
(Gabon Actu 01/06/15)
Un enseignant d’Histoire – Géographie dans un lycée de Libreville a été épinglé par la Direction générale des recherches (DGR) pour avoir falsifié des actes de naissance qui lui permettaient de percevoir des allocations familiales auprès de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) pour un total de 32 enfants. Guy Fernand Tonda, 43 ans percevait les allocations familiales de ses 32 enfants depuis 2002, selon le quotidien l’Union qui rapporte les faits. Il a été pincé suite à un contrôle du fichier des allocataires par la CNAMGS. L’assureur a constaté que sur les 32 enfants, 8 étaient nés le même jour de la même mère. Ses aveux ne lui ont pas permis d’être relaxé. Il serait...
(Gabon Review 01/06/15)
Vient de paraître, en France, le nouveau livre de Pierre Péan, «Compromission – La République et la Mafia Corse» (Editions Fayard). «Le paradis gabonais de la mafia corse» en est le chapitre d’ouverture. L’écoute par la justice française des conversations téléphoniques de quelques chefs d’Etat africains, dont le président Ali Bongo, mettent sous les projecteurs de l’actualité l’homme d’affaires corse Michel Tomi. Détenteur d’un patrimoine financier dans l’ancien pré-carré français en Afrique, il y traite d’affaires avec le chef de l’Etat gabonais. Cette nouvelle révélation du site Mediapart se produit au moment où Pierre Péan révèle dans son nouveau livre, «Compromissions – La République et la Mafia Corse», que «les mafieux corses ont effectivement trouvé au Gabon un havre de...
(Gabon Review 01/06/15)
Alors que sa famille politique semble vouloir évoquer la question de préalables à la tenue de la prochaine élection présidentielle, l’évêque et militant de l’Union nationale, réputé proche d’André Mba Obame, sort progressivement du bois. Ne lui demandez pas qui d’Ali Bongo, André Mba Obame ou de Pierre Mamboundou a remporté la présidentielle de 2009. Sa réponse surviendrait aussi sec : «Je suis bien placé pour confirmer qu’AMO est bien le vainqueur des élections anticipées de 2009». Depuis, l’homme d’église, qui dit assumer parfaitement son engagement politique, a comme une boule en travers de la gorge, qui semble l’empêcher de se soumettre à l’autorité du pouvoir en place. A la faveur d’une récente interview accordée à l’hebdomadaire Le Temps (n°477),...
(Gabon Actu 01/06/15)
Un internaute, probablement, admirateur ou simple provocateur, a suggéré Casimir Oyé Mba comme candidat à l’élection présidentielle de 2016 pour laquelle son parti, L’union nationale (UN, opposition radicale) n’a pas encore désigné un porte étendard. « Et pourquoi pas lui en 2016 », a suggéré l’internaute illustrant son message par un joli portrait de l’ancien Premier ministre devenu opposant après la mort d’Omar Bongo Ondimba en 2009. « Oh pas lui, en 2009 il a quitté la course sans mots aux militants. Qu’il nous explique un peu les raisons », a réagi un internaute. « Vous rigolez ou quoi? Le gare n’arrive même plus à gagner une élection dans sa commune tellement on le kif pas là-bas », a riposté...

Pages

(Infos Gabon 23/05/13)
L’épouse du ministre délégué à l’Intérieur, Rachel Nzoutsi Mouyala a honoré le week-end dernier à Tchibanga plusieurs femmes de la province de la Nyanga à l’occasion de la célébration en différé de la fête des mères en leur offrant un don de produits de première nécessité composé des sacs de riz, des bouteilles d’huile, des seaux et divers produits. Initiée par l’épouse du Ministre délégué à l’Intérieur, Rachel Nzoutsi Mouyama à l’occasion de la célébration en différé de la fête des mères, la remise des dons samedi à plus de 200 femmes de la province de la Nyanga avait pour but de monter sa solidarité à l’endroit des populations démunies. A travers cette action de bienfaisance, l’épouse du ministre délégué...
(Gabon Review 23/05/13)
Après l’incendie du mardi 16 octobre 2012, le marché Mont-Bouët a encore été victime des flammes. Dans la nuit du 21 au 22 mai, le plus grand marché du Gabon a de nouveau connu le deuxième « mardi noir » de son histoire. L’incendie dont on ignore encore l’origine s’est déclenché vers 22 heures avant d’embraser, du haut en bas, un bâtiment abritant des magasins et de nombreux étals dont la perte se chiffre, selon les victimes à plusieurs millions de francs CFA. Les précédents incendies avaient ravagé un marché fait de matériaux de récupération et hautement inflammables au sein duquel la sécurité n’existait que de nom. Mais aujourd’hui, rebelote ! Le nouveau bâtiment construit dans l’objectif d’assurer la sécurité...
(Infos Gabon 23/05/13)
L’Université Omar Bongo a abrité samedi dernier, la première édition du concours d’éloquence à l’issue duquel l’Académie Franco américaine de management (AFRAM) et le Lycée Paul Indjendjet Gondjout (LPIG) en sont sortie gagnants. Organisé samedi dernier par le groupe family de l’UOB en collaboration avec Ipi9 et Sodexo, la première édition du concours d’éloquence a permis à cinq lycées et écoles supérieures de s’affronter à travers les thèmes tels que « les jeunes et la perte de valeur, pourquoi doit-on s’exprimer correctement » et « la place des jeunes dans l’entreprenariat au Gabon ». Regroupés en catégories séniors (Afram, Em-Gabon, Insg, l’UOB et Isi) et juniors (Nelson Mandela, Sibang, Lpig, Nchoréré et Immaculée conception), les candidats ont débattu pendant dix...
(Infos Gabon 22/05/13)
Sensibiliser les populations du 3e arrondissement de Libreville sur les notions de propreté, c’est le but de la tournée qu’effectue depuis quelques jours le Maire de cet arrondissement, Edwige Andem Obam qui a visité plusieurs quartiers de sa circonscription électorale. Le Maire du 3e arrondissement de Libreville, Edwige Andem Obam effectue depuis samedi dernier dans les quartiers de sa circonscription électorale une tournée de sensibilisation sur les notions de propreté. L’objectif de cette tournée est notamment d’interpeller ses administrés sur la nécessité de préserver leur environnement dans un état de propreté absolu au regard de l’émergence des maladies que celle ci engendre. Cette tournée qui intervient peu après sa prise de fonction au mois de décembre 2012 a permis de...
(L'Union 22/05/13)
Epuisés par leur grève de la faim, entamée il y a plusieurs jours, la cinquantaine d'élèves, parmi les 2 500 candidats au Baccalauréat rétrogradés en classe de Première par le ministère de l’Education nationale, espère que cette situation trouvera une solution et a rejeté la formule que vient de proposer la tutelle. En effet, vendredi dernier, le ministre de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, leur a demandé de passer dans les différents centres d’examen de la première partie du Baccalauréat (bac 1), session 2013, afin de « prendre connaissance de leurs centres d’examens et faire le choix de leur deuxième ou troisième langue vivante ». Une proposition que le porte-parole des grévistes, Junior Nkoghé, assimile à une plaisanterie de mauvais goût...
(Mediapart 22/05/13)
La décision no 0037 / MINDUC/HCEN/ICEN/DGEP/DE1/DE2/DE2/DETP du 16 avril 1987 portant réglementation des décisions des conseils de classe relatives aux bilans trimestriels et annuels des élèves des établissements d’enseignement secondaire général, technique et professionnel et d’enseignement normal formule en son article premier « les conseils de classe de fin de trimestre et de fin d’année – scolaire des établissements d’enseignement secondaire général, technique et professionnel et d’enseignement normal sont souverains en matière de : - Récompense et sanctions ; - Passage en classe supérieure et redoublement ; - Exclusions temporaires et définitives (autrefois) […] Pourquoi avoir laissé les parents et autres élèves se faire inscrire avec des « faux documents » ? C’est comme si l’on avait en fait voulu...
(Gabon Eco 21/05/13)
Raphael Ngazouzé, ministre délégué à la Fonction Publique a été entendu mardi 14 Mai à son domicile, pour donner sa version des faits au sujet de l’assassinat le 21 Janvier 2013, du transporteur routier, Amadou Yogno, à Ndjolé. Si cette audition pour le moins étonnante a fait beaucoup de bruit dans les chaumières de la capitale, il semblerait qu’elle n’ait pas eu l’effet escompté auprès des populations qui doutent clairement de sa sincérité… L’audition, le 14 mai dernier, du ministre délégué à la Fonction Publique fait couler beaucoup d’encre dans la capitale gabonaise. En effet, cette audition vient à la suite de la marche contre les crimes rituels qui a eu lieu samedi 11 mai dernier. Relayée par la chaine...
(Infos Gabon 21/05/13)
L’assainissement des eaux fluviales du Gabon était au menu de la rencontre jeudi à Libreville, la capitale gabonaise, entre le Ministre Gabonais de l’Economie, Luc Oyoubi et l’Ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne, Cristina Martins Barreira. Une séance de travail a réuni le 16 mai dernier à Libreville le Ministre Gabonais de l’Economie, Luc Oyoubi et l’Ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne, Cristina Martins Barreira en vue du lancement du Projet d’appui au programme prioritaire d’assainissement des eaux fluviales du Gabon retenu dans le cadre du Programme d’appui à la gouvernance sectorielle (PAGOS). Ce programme cofinancé par l’Union européenne et l’ordonnateur national et qui va s’étaler sur trois ans est caractérisé par un système de gestion...
(Gabon Review 21/05/13)
Pendant longtemps vanté comme terre de paix et de prospérité, le Gabon semble avoir perdu ces qualités honorifiques en quelques mois. Selon une enquête publiée, le 13 mai 2013, par l’agence internationale de sondages Gallup, le pays occupe la 5è place des pays où les gens ne se sentent pas en sécurité sur 134 Etats examinés. En dépit des discours et actions menés par les autorités Gabonaises pour préserver la paix dans le pays, plusieurs maux et fléaux remettent en cause ces efforts. Si le pays vit bel et bien dans la paix, loin des affres des conflits armés enregistrés dans la sous-région d’Afrique centrale, le sentiment de sécurité, lui, a du mal à trouver sa place dans les esprits...
(Mediapart 21/05/13)
Alors qu’une ambiance menaçante est comme tombée sur le camp de fortune des bacheliers privés de BAC en 2013 qui font la grève de la faim depuis le mercredi 15 mai, Ben MOUBAMBA de l’Union du Peuple Gabonais a poursuivi son soutien aux grévistes dans la nuit du lundi de Pentecôte pour des raisons humanitaires. Il est clair que la jeunesse gabonaise issue des milieux défavorisés (la majorité) fait face au Gabon à une indifférence des gouvernants dans ce dossier. Il est également évident que les jeunes Gabonais sont les principales victimes d’une gestion irrationnelle du pays et de la destructivité humaine qui l’accompagne. Les ballets des limousines et autres Rolls Royce officielles en contre-bas (de la cathédrale Sainte Marie...
(Romandie 18/05/13)
L'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) du Gabon appuiera la Centrafrique dans sa gestion des aires protégées et dans la lutte contre le braconnage d'éléphants, selon un communiqué de la présidence gabonaise vendredi. Selon le document, Une délégation de l'ANPN (...) a été envoyée le jeudi 16 mai à Bayanga en Centrafrique afin de travailler avec le gouvernement sur une stratégie pour sécuriser la zone et rétablir les activités de conservation. L'annonce intervient après la visite mercredi à Libreville du Président de transition centrafricain Michel Djotodia. La lutte contre le braconnage d'éléphants est l'un des grands enjeux de ce partenariat; Selon le WWF, au moins 26 éléphants ont été massacrés lundi par des braconniers dans le site classé au patrimoine...
(Gabon Actu 17/05/13)
Louis Gaston Mayila, avocat et leader politique gabonais a clamé mardi dernier dans une conférence sa farouche opposition au mariage homosexuel et surtout à l’adoption des enfants par des couples homosexuels. Si le Gabon copie bêtement la loi sur le mariage pour tous adoptée en France, je serai le premier gabonais à marcher dans les rues de Libreville pour protester», a déclaré le président de l’Union pour une nouvelle République (UPNR, opposition). « C’est immorale, inadmissible et bestial l’homosexualité », a crié de toutes ses cordes vocales cet ancien ministre pendant plus d’une décennie sous Omar Bongo Ondimba. « En plus ces gens là veulent adopter des enfants, mais pourquoi ils ne peuvent pas en faire eux-mêmes », s’est-il interrogé...
(Infos Gabon 17/05/13)
Une délégation des scientifiques et des médecins travaillant au compte de la Fondation Lalla Salma Prévention et Traitement des Cancers et œuvre de Son Altesse Royale du Maroc, la Princesse Lalla Salma, séjourne depuis mardi dans la capitale gabonaise, à l’invitation de la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba. L’arrivée à Libreville mardi d’une délégation des scientifiques et médecins travaillant pour le compte de la Fondation Lalla Salma, nom de la Princesse du Maroc, fait suite à l’invitation de la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, dernièrement en séjour à Rabat et Fès au Maroc lors des assises de la 6e édition des Assises de l’agriculture et à la 8ème édition du Salon international de l’agriculture (SIAM) aux...
(Gabon Review 17/05/13)
L’affaire, qui remonte à mars dernier, a longtemps alimenté le «kongossa» dans les rues de Libreville. C’est la triste histoire de Danielle, Gabonaise, passée à tabac à l’ambassade du Togo. Retour sur ce qui aurait pu être un conflit diplomatique. Pourquoi revenir maintenant sur cet incident, alors qu’il date de deux mois ? Il ne s’agit pas ici de raviver les braises de ce drame mais d’éclairer l’opinion sur les dessous de cette affaire, restée sans suite à ce jour. D’autant plus que la victime s’est confiée à gabonedito.com, en réaction aux rumeurs selon lesquelles son silence aurait été acheté pour camoufler cette affaire qui pourrait mettre à mal les relations diplomatiques entre le Togo et le Gabon. Selon gabonedito.com,...
(Gabon Libre 16/05/13)
Le ministre délégué à la Fonction publique, , cité dans une affaire d’assassinat d’un ressortissant camerounais à Ndjolé en janvier dernier, a été entendu mardi à son domicile privé par des représentants de la justice, une grande première dans le pays, selon Gabon Télévision. Le ministre dans une chemise blanche aux manches longues s’est expliqué devant le président du Tribunal de Libreville, le procureur adjoint et d’autres membres de la magistrature sur les accusations dont il fait l’objet. Les présumés meurtriers le 21 janvier dernier du transporteur routier camerounais, Amadou Yogno, 47 ans ont cité le ministre Ngazouzé comme le commanditaire de ce crime pour des fins fétichistes. L’assassinat a ému les gabonais, la dépouille ayant été découverte dans un...
(Gabon Review 16/05/13)
Le Gabon, comme le monde entier, célèbre le 15 mai 2013, la 20e édition de la Journée internationale de la famille. Une opportunité pour prendre davantage conscience de l’importance des questions familiales et de renforcer les institutions nationales et même internationales chargées d’adopter les politiques nécessaires à la prévention des problèmes concernant la famille. Placée sous le thème «promouvoir l’intégration sociale et la solidarité entre les générations», cette journée vise la recherche des solutions aux facteurs déstabilisant la cohésion sociale, et surtout l’impact de la migration mondiale sur les familles. Si l’accent est mis sur la famille africaine, c’est parce qu’évidemment la notion de famille varie en fonction du contexte social et culturel. Pour cette célébration, Gabonreview a préféré se...
(Infos Gabon 16/05/13)
Fin du séminaire d’informations et d’échanges fixant les nouvelles modalités des examens nationaux du 1er et 2nd degré avec à la clé plusieurs recommandations. Le séminaire d’informations et d’échanges sur les nouvelles modalités du certificat d’étude primaire (Cep), du brevet d’étude du premier cycle de l’enseignement secondaire (Bepc) et du Baccalauréat (Bac), qui s’est tenu à Libreville les 11 et 12 mai à l’initiative du ministre gabonais de l’éducation nationale, séraphin Moundounga, s’est achevé sur une note de satisfaction avec à la clé plusieurs recommandations qui pourraient améliorer le taux de réussite auxdits examens. A ce propos, les discussions se sont focalisées sur les aspects spécifiques à chaque examen. Pour le cas du CEP, par exemple, il a été question...
(Gabon Eco 16/05/13)
Yann Mbadinga Moubamba, 27 ans, a abusé d’une fillette de 6 ans, élève en classe de Cours Préparatoire (CP1) samedi à Port-Gentil. Surveillant dans l’école privée « Le Phœnix » où était scolarisée la victime, Yann Mbadinga Moubamba l’a attirée dans son domicile et en a profité pour l’agresser sexuellement. En voyant rentrer leur petite-fille après les cours la semaine dernière ,les grands-parents de la fillette alarmés par l’état inhabituel de fatigue et le mutisme de celle-ci constatent après inspection que la fillette présente des traces de sang sur ses jambes. Aussitôt, la famille emmène la fillette dans un centre de santé pour comprendre ce qui se passe. « Nous avons rencontré une sage-femme qui nous a confirmé que l’enfant...
(Gabon Eco 16/05/13)
Le Mouvement Populaire pour la Santé du Gabon (MPS-Gabon) a tenu une conférence de presse lundi 13 mai à Franceville, au cours de laquelle, l’association a exhorté le Sénat à emboîter le pas de l’Assemblée Nationale sur le vote de la loi anti tabac. « Le tabac est la deuxième plus grande cause de mortalité dans le monde. Principale cause évitable de décès, le tabac est chaque année à l’origine de 5 millions de morts. Il s’agit du seul produit légalement en vente qui entraîne la mort lorsqu’il est utilisé exactement comme le prévoit le fabricant », explique l’Organisation Mondiale de la Santé. Selon de études récentes, il est dit que la moitié des fumeurs réguliers d’aujourd’hui finiront par mourir...
(Nouvelles du Gabon 14/05/13)
Le président Ali Bongo Ondimba dans son adresse samedi dernier aux milliers de participants de la marche contre les crimes rituels, arrivés au terme d’un parcours de 6 km devant le palais présidentiel. Renforcement de la présence et des moyens de la Police, accélération du cours de la justice – « notre rempart à tous » -, appel à une modification du Code pénal pour qu’auteurs, complices et commanditaires soient promis à la prison à perpétuité sans remise de peine : le chef de l’État dit ‘stop’, « les barbares ne gagneront pas, les barbares de l’emporteront pas ». Le peuple du Gabon était dans la rue ce samedi pour une mobilisation sans précédent, un cri collectif de dégoût devant...

Pages