Vendredi 23 Juin 2017

Gabon

(Gabon Review 30/09/15)
A la faveur d’une table-ronde organisée par le Centre pour les droits de l’homme et la démocratie en Afrique centrale (CNUCDH-AC), le rôle des acteurs non-étatiques dans la promotion de la démocratie a été passé au crible. Organisée le 28 septembre dernier à Libreville par le Centre pour les droits de l’homme et la démocratie en Afrique centrale (CNUCDH-AC), dans le cadre de la célébration en différé de la Journée internationale de la démocratie (JID), une table-ronde a réuni une vingtaine d’organisations de la société civile, notamment Brainforest, «Samba Mwana» ou la Fédération nationale des associations des personnes handicapées du Gabon. Au centre des débats : la place de la société civile dans la promotion de la démocratie. Une thématique...
(Xinhua 30/09/15)
LIBREVILLE -- Le président tournant de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), Ali Bongo Ondimba, a appelé mardi les parties centrafricaines au calme suite aux violences qui ont éclaté à Bangui, la capitale centrafricaine, qui a enregistré plus d'une trentaine de morts. "La Présidence en exercice de la CEEAC condamne avec véhémence ces actes de violence perpétrés depuis le samedi 26 et le dimanche 27 septembre 2015, qui ont causé de nombreuses pertes en vie humaine et de nombreux blessés parmi les populations civiles, alors que le niveau d'insécurité a drastiquement diminué à Bangui et dans le reste du pays", indique un communiqué de la communauté. Selon le communiqué, la CEEAC regrette que ces violences interviennent à...
(Nouvelles du Gabon 30/09/15)
Libreville - Le vice- président du Centre des Libéraux Réformateur (CLR), Alexandre Désiré Tapoyo a inauguré le week-end dernier, le siège de la permanence du dit parti dans le 1er arrondissement de Libreville, en présence de plusieurs militants. Le quartier Alibadeng, situé dans le 1er arrondissement de la capitale gabonaise, vient d’être doté d’une permanence du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR). C’est le vice-président de cette formation politique de la majorité républicaine et sociale pour l’émergence, Alexandre Désiré Tapoyo, qui a procédé à l’inauguration officielle de ce bâtiment samedi dernier, en présence de plusieurs militants. » « Avec l’inauguration de cette permanence, c’est une amorce importante, car je souhaite qu’ensemble nous accélérions la cadence, pas à cause des échéances électorales,...
(Ogooue Infos 30/09/15)
Pour répondre à une demande de plus en plus croissante des populations et de ses clients, la banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG) a inauguré une nouvelle agence dans le premier arrondissement de la commune de Libreville ce 29 septembre 2015. Selon le directeur générale de la BICIG, Ayo Iguendha Claude, l’inauguration de cette nouvelle structure baptisée agence ADL front de mer, procède de la volonté de l’entreprise d’étendre son réseau d’agences et de partenaires dans les différentes communes de Libreville, et améliorer ainsi l’accessibilité de l’offre des services financiers. La nouvelle agence inaugurée, située non loin de l’aéroport de Libreville, à la lisière du premier arrondissement de la commune de Libreville et de la commune...
(Agence Ecofin 30/09/15)
(Agence Ecofin) - Le conseil d’administration de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), présidé par le ministre camerounais des Finances, Alamine Ousmane Mey, s’est réuni en session ordinaire le lundi 28 septembre 2015 à Yaoundé, au Cameroun. Au cours de cette session, le Conseil a noté que, « les prévisions macroéconomiques révisées en 2015 tablent sur un fléchissement de la croissance économique avec un taux de 2,5% ». Cette nouvelle prévision de croissance est inférieure aux 2,8% projetés il y a deux mois, lors du conseil d’administration de la Banque tenu le 20 juillet dernier. Et pour cause, note le Conseil, les économies des Etats membres de la Cemac sont « dans un contexte marqué par l’affaiblissement des...
(APA 30/09/15)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le taux de croissance de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) devrait passer de 4,6% en 2014 à 2,5% pour l’année en cours, selon les projections du conseil d’administration de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). Dans un communiqué publié au lendemain d'une session ordinaire de cette instance, tenue lundi à Yaoundé, l'on apprend que les prévisions de croissance de la sous-région, estimées à 4,2% en mars dernier, étaient ramenées à 2,8% trois mois plus loin. En cause, la BEAC pointe la chute continue des cours du baril de pétrole brut sur le marché international mais également les défis sécuritaires qui plombent l'économie de plusieurs pays membres de la CEMAC. Face au...
(Afrique Actualité 30/09/15)
Comment lutter efficacement contre l'insécurité alimentaire et la malnutrition ? C'est la questions à laquelle devront répondre les experts des pays de la communauté économique des Etats de l'Afrique centrale du 30 septembre au 02 octobre 2015 à Libreville lors d'un atelier sous-régional à ce sujet. Huit pays, (Cameroun, Congo, RDC, Gabon, Guinée Equatoriale, Sao-Tomé et Tchad) tous membres de la communauté économique des Etats de l'Afrique centrale prendront part à l'atelier sous-régional de suivi des recommandations et des engagements de la deuxième conférence internationale sur la nutrition qui a eu lieu à Rome en Italie en 2014. Cet atelier vise principalement à renforcer les capacités des pays de la sous-région dans la consolidation des politiques en matière de nutrition,...
(Afrique ITNews 29/09/15)
Lors de la cérémonie du 150e anniversaire de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) à New-york, le Gabon s’est vu décerné, le prix « TIC pour le développement durable ». Selon l’IUT, ce prix vient couronner les avancées significatives du Gabon dans le domaine des TIC. « Les dirigeants qui ont su engager des actions décisives pour améliorer l’accès aux technologies de l’information et de la communication, diminuer leurs coûts et étendre leur diffusion au service du développement socio-économique » ont été récompensés, a fait savoir Houlin Zhao, le secrétaire général de l’IUT. Lors du Colloque mondial des régulateurs qui s’est déroulé à Libreville en juin dernier, sous la présence de 400 hauts responsables...
(Gabon Review 28/09/15)
Le président de la République séjourne depuis le 26 septembre courant à New York où il prend part à la 70e session de l’assemblée générale de l’Onu. Plus de 150 dirigeants du monde sont attendus au sommet des Nations-unies sur le développement durable qui a lieu du 25 au 27 septembre à New-York afin d’adopter officiellement un nouveau programme de développement durable. Ce programme «historique» constituera le fer de lance d’une action collective pour la promotion de la prospérité et du bien-être pour tous pour les 15 prochaines années. Reconnaissant la nécessité d’élaborer un nouveau programme de développement...
(Gabon Actu 28/09/15)
Libreville – Voici le texte intégral du discours intégral du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba à la 70ème assemblée générale de l’ONU à New York. Allocution de Son Excellence, Ali BONGO ONDIMBA Président de la République Gabonaise, Chef de l’État A l’occasion du sommet consacré à l’adoption du Programme de développement pour l’après-2015 New-York, le 26 septembre 2015 Monsieur le Président, Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs d’État et de Gouvernement, Monsieur le Secrétaire général, Mesdames, Messieurs, Monsieur le Président, C’est pour moi un honneur de prendre la parole à ce Sommet consacré à l’adoption du Programme de développement pour l’après-2015. Je voudrais vous féliciter ainsi que Votre Co-Président, pour votre élection. Je reste convaincu que, tous les...
(Nouvelles du Gabon 28/09/15)
New-York – Son Excellence Ali Bongo Ondimba, Président de la République, Chef de l’Etat, est arrivé à New-York (Etats-Unis d’Amérique) afin de prendre part à l’Assemblée générale des Nations unies. « Dans le contexte international actuel, ce rendez-vous souligne la nécessité d’entretenir un dialogue permanent entre les nations. Cet événement est aussi l’occasion de porter la voix du Gabon sur la scène internationale », a indiqué le Chef de l’Etat. Lors de cette visite marquée par de nombreux engagements de haut niveau, Ali Bongo Ondimba interviendra, notamment, dans le cadre du Sommet consacré à l’adoption du Programme de développement pour l’après-2015, qui engagera la communauté internationale sur une série de dix-sept Objectifs de développement durable (ODD) jusqu’à l’horizon 2030. Copyright:nouvellesdugabon.com...
(L'Union 28/09/15)
Le président Ali Bongo Ondimba a été distingué, samedi soir, à New York, par l’Union internationale des télécommunications (UIT), à l’occasion du 150 ème anniversaire de cet organisme. Ce prix lui a été attribué pour les progrès du Gabon en matière de technologies de l’information et des télécommunications. Ce prix est décerné aux pays qui ont su engager des actions décisives pour améliorer l’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC), diminuer les coûts et étendre leur diffusion au service de développement socio-économique. Cette distinction est le résultat des engagements pris par Ali Bongo Ondimba, lors des rencontres et forums sur les TIC auxquels il a pris part en 2013 à Kigali (Rwanda) et à Genève en 2011...
(APA 28/09/15)
Libreville - Le prix «TIC pour le développement durable» de l’Union internationale des télécommunications (UIT) a été décerné, dimanche, au président gabonais Ali Bongo Ondimba, lors d’une cérémonie organisée au siège des Nations unies à New-York à l’occasion du 150ème anniversaire de l’IUT. Le prix, décerné aux dirigeants ayant su engager des actions décisives pour améliorer l'accès aux technologies de l'information et de la communication, diminuer leurs coûts et étendre leur diffusion au service du développement socio-économique, a été remis au chef de l'État gabonais par le secrétaire général de l'IUT, M. Houlin Zhao. Le secrétaire général de l'IUT a salué les avancées majeures du Gabon en matière de développement des TIC pour les citoyens. Fin 2015, l'Internet connectera 43,4%...
(Gabon Review 28/09/15)
Spécialisé dans la préparation à la naissance, le centre «9 mois» a organisé, le 26 septembre à Libreville, une journée portes ouvertes au cours de laquelle elle a entretenu le public sur l’accouchement avec, en prime, ses différents services. Fort de sa première année d’existence, le centre de préparation à la naissance «9 mois» a initié une journée portes ouvertes, le 26 septembre dernier à Libreville. Il s’agissait pour les responsables de cet espace d’échanges et de mise en confiance des futurs parents, de dévoiler ses services au public à travers les interventions de divers spécialistes (professeurs et docteurs). «9 mois est un centre qui a pour mission d’accompagner les futurs mamans pendant la grossesse dans un espace dédié à...
(L'Union 28/09/15)
A cette occasion, le ministre de la Pêche et de l’Élevage, Gabriel Tchango, a lancé un appel à une action conjointe, dans le but de sensibiliser la communauté internationale et promouvoir ainsi une lutte multisectorielle. LA communauté internationale célèbre, aujourd'hui, la journée mondiale de lutte contre la rage. "Ensemble, finissons-en avec la rage" est le thème choisi à l'échelle planétaire pour marquer ainsi cette volonté d'éradiquer totalement cette maladie transmise à l'être humain par l'animal. A travers le monde, les statistiques montrent que la rage est responsable de près de 70 000 décès par an. 95% d'entre eux sont dus à des morsures canines par des chiens infectés. Le virus responsable de la maladie est hébergé dans la salive des...
(L'Union 28/09/15)
Les détenus de la prison centrale de Libreville ont reçu vendredi dernier un don de vêtements. L’œuvre est de la Jeune chambre internationale (JCI) Libreville Iboga. "Nous ne pensons pas que vous êtes des rébus de la société mais que vous avez de la valeur. La prison n’est pas votre finalité, mais une étape, une pause, due à certaines circonstances. Vous êtes des richesses et on tient à vous": c’est en ces mots que s’est exprimé le président local JCI Libreville Iboga, Paul Joslain Mouloungui, lequel a promis d’autres actions aidant à la réinsertion des détenus dans la société. " Au Gabon comme dans la plupart des pays sous-développés, la population carcérale est souvent marginalisée. Cette mise à l’écart empêche...
(AFP 28/09/15)
Le Gabonais du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang a marqué pour la septième journée consécutive de Bundesliga contre Darmstadt (2-2), un doublé, tandis que le Tunisien Wahbi Khazri a régalé Bordeaux contre Lyon (3-1) ce week-end en Europe. ALLEMAGNE Pour Pierre-Emerick AUBAMEYANG, le bonheur de claquer un doublé en huit minutes (63e, 71e) a été terni par le nul concédé par Dortmund dimanche contre Darmstadt (2-2). L'international gabonais, qui a égalisé (1-1) puis donné l'avantage (2-1) aux Jaune et Noir, peut se consoler d'avoir marqué pour la 7e journée de rang. Avec 9 réalisations à son compteur, il est le seul à suivre le rythme infernal imposé cette semaine par Robert Lewandowski, avec un quintuplé puis un doublé. Marvin MATIP, défenseur...
(AFP 27/09/15)
Dortmund n'a pas profité du doublé de Pierre-Emerick Aubameyang et a été tenu en échec sur sa pelouse par le promu Darmstadt (2-2), dimanche, en clôture de la 7e journée du championnat d'Allemagne. Dortmund (17 pts) a concédé son deuxième nul de rang, après celui à Hoffenheim (1-1) mercredi, et se retrouve désormais à quatre longueurs d'un Bayern Munich toujours parfait (21 pts) après son 7e succès samedi à Mayence (0-3). Le Borussia, toujours invaincu, passera le test ultime dans une semaine à Munich où l'équipe de Thomas Tuchel défendra une deuxième place sous la menace d'une équipe de Schalke
(RFI 26/09/15)
Au Gabon, l'arrestation puis l'incarcération d'un ancien ministre et ex-directeur de cabinet d'Ali Bongo focalise le débat politique. Serge Maurice Mabiala est emprisonné à la prison centrale de Libreville pour détournement des deniers publics. Membre d'un courant très critique contre le président Ali Bongo, il est devenu le symbole de ce que les Gabonais appellent une justice aux ordres. Incarcéré depuis cinq jours à la prison centrale de Libreville après 96 heures de garde à vue, l'ancien directeur de cabinet adjoint d'Ali Bongo n'a pas été présenté devant le juge d'instruction ce vendredi comme prévu. Serge Maurice Mabiala est poursuivi pour détournement de deniers publics. L'affaire remonte à huit ans. A l'époque il était directeur des impôts chargé des grandes...
(Gabon Libre 26/09/15)
Malgré les embûches tendues sur son passage par ses adversaires politiques, le président de la 59ème Assemblée générale des Nations Unies a fait passer son message dans le Sud-est du Gabon. Les notes essentielles d’un message qui était littéralement le même partout. Jean Ping, néo opposant, qui estime que la pratique de la politique n’est payante que sur le terrain et non ailleurs, continue sa tournée, entamée il y a deux ans, dans l’hinterland gabonais. Il était dans la Nyanga du 18 au 23 septembre dernier, après l’Ogooué-Maritime, le Haut-Ogooué, le Moyen-Ogooué, la Ngounié, l’Ogooué-Ivindo et le Woleu-Ntem. Il est annoncé très prochainement dans l’Ogooué-Lolo et l’Estuaire. Dans le Sud-est du Gabon, l’ancien président de la Commission de l’Union africaine...

Pages

(Gabon Review 17/07/13)
Gabriel Eyéghé Ekomié, sénateur du Komo-Kango cité le 8 mai 2012 devant la Cour criminelle spéciale de Libreville pour assassinat d’une fillette de 12 ans, ne serait pas au bout de ses peines. Incarcéré depuis le 7 juin dernier à la prison centrale de Libreville, il se serait fait extorquer plus de 2,5 millions francs CFA. Mis en cause dans une histoire de meurtre avec prélèvement d’organes, autrement dit un crime rituel, le sénateur Eyéghé Ekomié, n’avait pas répondu aux convocations du juge d’instruction, entrainant ainsi son incarcération le 7 juin 2013. A la prison centrale de Libreville où il patiente en attendant son jugement, il nourrirait de grands espoirs d’en sortir avant l’heure. En ce sens que, rapporte l’hebdomadaire...
(Gabon Eco 17/07/13)
Alors que Vincent Lebondo LeMali passait le témoin hier à son successeur, Dieudonné Odounga Awassi au cours d’une cérémonie organisée à cet effet, les autres membres de la nouvelle équipe de la Commission Nationale de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite prêteront serment aujourd’hui même. La nouvelle équipe de la CNLCEI sera officiellement en service dès aujourd’hui après la cérémonie de prestation de serment à laquelle les 9 magistrats qui travailleront désormais avec Dieudonné Odounga Awassi, successeur de Vincent Lebondo LeMali à la tête de cette institution. Le nouveau président, magistrat hors catégorie, a été nommé en remplacement de Vincent Lebondo LeMali il y a peu de temps, après un bilan assez mitigé pour certains. Il aura désormais la charge d’essayer de...
(Gabon Review 17/07/13)
Malgré la croissance économique élevée dont le taux pourrait atteindre les 7% en 2013, selon le Fonds monétaire international (FMI), et la richesse de son sol concernant l’agriculture, le Gabon souffre toujours de l’insécurité alimentaire. Une des raisons de cette situation qui semble ne pas gêner les politiques serait la faiblesse à déterminer les priorités pour la population.Après quarante cinq ans de politique qui, jusqu’ici n’a pas beaucoup aidé le Gabon dans sa voie vers le développement, il paraît nécessaire de s’arrêter un moment pour comprendre ce qui ne va pas. Le président Ali Bongo Ondimba l’avait déjà reconnu lors de son adresse devant les deux chambres du parlement réunies en congrès il y a près d’un an, en ces...
(Le Pays 17/07/13)
Sur quoi repose ou se fonde la force de l’Etat républicain moderne ? Selon Hegel, elle repose, comme un roc indestructible, sur le dévouement, l’engagement civique désintéressés et surtout sur la loyauté des fonctionnaires. Dans les « Principes de la philosophie du droit », Hegel définit, très clairement, l’Etat rationnel moderne comme l’Etat des fonctionnaires. Et l’on peut aussi ajouter que la République, c’est d’abord la chose du fonctionnaire avant d’être celle du peuple tout entier. Un fonctionnaire loyal, sérieux, compétent, intègre, regarde l’Etat républicain comme quelque chose de grand, les affaires publiques l’emportant sur les privées dans son esprit. Ainsi, la liberté du fonctionnaire et l’autorité de l’Etat ne sont donc pas incompatibles. Créé pour la liberté des individus...
(Agence Gabonaise de Presse 16/07/13)
LIBREVILLE (AGP)- Le ministre de l’Education nationale, séraphin Moundounga, a invité, lundi à Libreville, l’ensemble des acteurs du milieu éducatif à contribuer à l’amélioration du système éducatif gabonais en luttant contre la fraude à l’issue des résultats des examens du baccalauréat et du brevet d’étude du premier cycle jugés catastrophiques. ‘’L’amélioration du niveau de l’enseignement, de celui des élèves et étudiants, ainsi que du rendement scolaire, doivent être une affaire des parents et enseignants’’, a déclaré le ministre Moundounga pour qui ’’le gage de la réussite réside dans le travail’’. Sonnant la mobilisation devant les résultats de plus en plus décevants chaque année, le ministre a indiqué que ‘’nous devrons travailler en toute synergie, pour l’avenir de la jeunesse gabonaise,...
(Agence Gabonaise de Presse 16/07/13)
LAMBARENE (AGP) - Quelque 69 candidats sur un total de 547 ont été déclarés admis au premier tour du Baccalauréat 2013 au Centre d’examen de Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué (centre), soit un pourcentage de 12,61 %, selon les résultats publiés lundi. On dénombre également 260 admissibles (47,53 %) et 218 ajournés (39,85 %) qui pourront affronter le deuxième et dernier tour très prochainement. En termes de taux de réussite, la série D l’emporte avec 15,79 %, devant la B (13,88 %), la C (11,11 %) et la A1 (10,98 %). La répartition effective de ces résultats par série est la suivante : A1 (255 candidats, 28 admis, 119 admissibles, taux de réussite 10,98 %) ; B (245...
(Gabon Eco 16/07/13)
Le président du Rassemblement Pour le Gabon (RPG), Paul Mba Abessolo a initié une tournée dans les villes du pays, en vue d'asseoir son électorat lors des prochaines élections locales. Toutefois ces meetings ne connaissent pas le succès escompté. Chassé comme un malpropre le 6 juillet dernier au quartier Cocotiers, jadis un de ses bastions, alors qu'il etait allé tenter d'y tenir une causerie, certains se demandent si cette cascade de désaveux ne sonnent pas là, la fin officielle d'une carrière politique en déclin depuis plusieurs années? Le week-end de la semaine écoulée, Paul Mba Abessolo a tenu un meeting dans les villes de la province de l'Ogooue-Ivindo. Le président du Rassemblement Pour le Gabon (RPG) et sa délégation se...
(Gabon Eco 16/07/13)
Le sénateur Gabriel Eyéghé Ekomié, incarcéré depuis le 7 juin dernier à la prison centrale de Libreville se serait fait rouler dans la farine par des sujets nigérians qui auraient réussi à lui extorquer la coquette somme de 2,5 millions F CFA. L’un d'eux, détenu à « Sans famille » avec lui, lui aurait fait croire que moyennant 5 millions F CFA, un de ses frères, « puissant marabout » pouvait obtenir, par le biais d’un sortilège, sa libération avant le début de son procès. Convaincu, le sénateur aurait fait débloquer la moitié de la somme… pour rien ! Les déboires du sénateur Eyéghé Ekomié n’en finissent apparemment plus ! Incarcéré depuis le 7 juin dernier pour ne s’être pas...
(Gabon Review 16/07/13)
Après deux premières années concluantes durant lesquelles elle a mis deux promotions sur le marché de l’emploi, l’Institut du pétrole et du gaz (IPG) aborde la deuxième phase de son développement avec l’ouverture du Master en spécialisation de Petroleum Engineering.En effet, souligne un communiqué paru ce 15 juillet dans le quotidien L’union, l’institut localisé à Port-Gentil et soutenu par l’Etat gabonais et l’industrie pétrolière va former à partir de janvier 2014, des ingénieurs spécialisés dans les domaines des techniques pétrolières. «L’IPG propose ainsi une formation en master spécialisé dans les métiers du pétrole et du gaz (géosciences-forage-puits-production), d’une durée de 16 mois (11 mois de cours et 5 mois de stage en entreprise), l’assistance de l’IFP Training (Institut Français du...
(Gabon Review 16/07/13)
Emile Bibalou Aby Bouka, ancien ministre de la Communication (1969-1973), ancien député, est sorti du film de la vie, le 1er juillet 2013 à Libreville. Ses obsèques ont fait l’objet d’un reportage de Timothée Memey, journaliste à Africa n°1. Lyrique et émouvant.«Je suis fatigué, j’ai déjà fais mes valises, la voiture est prête, je m’en vais à Ndéndé». Ce sont là les dernières paroles d’Emile Bibalou Aby Bouka à ses fils venus à son chevet peu avant son dernier soupir, le 1er juillet 2013 à la polyclinique Chambrier, à l’âge de 87ans. Les dernières paroles de cet ancien ministre qui sonnaient comme l’extrême onction d’un voyage sans retour, étaient le signe évident que le patriarche faisait là ses derniers adieux...
(Gabon Review 16/07/13)
Le savoir-faire gabonais vient une fois de plus d’être reconnu et sera primé ce 16 juillet à travers les œuvres des réalisatrices Samantha Biffot et Pauline Mvele en compétition sur le projet « L’Afrique au féminin » de Canal France international (CFI et Canal + Afrique).Les reconnaissances et récompenses à l’endroit du cinéma gabonais ne cessent de pleuvoir. Après les prix de la 23e édition du Fespaco, suivi du grand prix de la 6e édition du Festival international du court-métrage de Douala (Ficod), remporté par le jeune cinéaste Van Mabadi avec «Le poids du silence», puis les trophées obtenus à l’issue de la 17e édition du festival cinématographique d’Afrique centrale dénommé «Ecrans Noirs», le tour est arrivé pour Canal France...
(Gabon Review 16/07/13)
Deux bureaux distincts pour un même siège, une même dénomination viennent d’être rendu possible au pays des phénomènes exceptionnels, le Gabon. Il y a près de soixante douze heures déjà que la «coalition bis» de la campagne internationale «Publiez ce que vous payez» a élu un nouveau bureau directeur à Libreville.Comme annoncé il y a près d’un mois déjà, à la suite du lancement d’une pétition exigeant, pour plusieurs motifs, la démission du secrétaire exécutif de l’ONG Brainforest, Marc Ona Essangui, de la tête de la coalition nationale de «Publiez ce que vous payez», Mombo Lembomba et plusieurs membres dissidents de cette organisation ont tenu leur assemblée générale le week-end dernier afin de donner un souffle nouveau et une nouvelle...
(Gabon Review 16/07/13)
Front d’égalité républicaine (Fer). C’est l’appellation qu’à choisi Bonaventure Nzigou Manfoumbi, ex-secrétaire politique de l’Union du peuple gabonais (UPG), pour nommer la formation politique se réclamant de l’opposition qu’il a crée et qui sera portée sur les fonts baptismaux, lors d’une sortie officielle, le 31 août 2013 à Libreville.A la faveur d’une causerie politique, le samedi 13 juillet 2013 à Kinguélé, quartier populaire de Libreville où il est né, l’ancien cadre de l’UPG, Bonaventure Nzigou Manfoumbi, a annoncé la création de sa propre formation politique. L’annonce intervenait à 24 heures de la commémoration des 24 ans d’existence de l’UPG, parti qu’il a quitté après le décès de Pierre Mamboundou. Pour Bonaventure Nzigou Manfoumbi, d’ailleurs boudé par les habitants de Kinguélé...
(Agence Gabonaise de Presse 15/07/13)
Avec un taux de réussite oscillant, pour ce qui concerne l’enseignement général, entre 12 et 39%, les résultats du baccalauréat 2013, rendus publics, dimanche à Libreville notamment, sont jugés catastrophiques.Le taux de réussite du baccalauréat général varie entre 12 et 39,32% seulement. Au centre du collège Georges Mabignath, qui a abrité une partie des candidats de la série A1, sur 760 candidats inscrits, seuls 94 ont eu ‘’d’office’’ leur bac, soit un taux de réussite de 12, 33%. 284 ont été déclarés admissibles, soit 38, 68%. S’agissant de la série A2, basée au centre unique du lycée Nelson Mandela, sur 402 candidats enregistrés cette année, 72 d’entre eux seulement ont eu d’office leur examen, soit un taux de réussite de...
(Gabon Libre 15/07/13)
A la conception, aux femmes qui désire un enfant. L'étude danoise présentée lors du 28e congrès de la Société européenne de reproduction humaine et d’embryologie (ESHRE), stipule qu’avec 5 tasses de café par jour, vos chances de réussir une FIV (fécondation in-vitre), chute de moitié. L’étude affirme que le café serait aussi redoutable que le tabagisme en ce qui concerne la réussite d’une FIV… En fait plus de 4.000 femmes engagées dans une prise en charge par fécondation in vitro ou par ICSI (injection d’un spermatozoïde dans l’ovocyte) ont été interrogées sur leurs habitudes de vie, et notamment sur leur consommation habituelle en café. On constate ainsi qu’avec 5 tasses quotidiennes, les chances de réussite d’une FIV diminuent de 50%,...
(Agence Gabonaise de Presse 15/07/13)
LIBREVILLE (AGP) - Marc Ona, coordonnateur de la section de l’Organisation non gouvernementale (ONG) Publiez ce que vous payez (PCQP) Gabon a été évincé de son poste à l’issue d’une assemblée générale tenue samedi dernier à Libreville, indique un communiqué de l’organisation dont l’AGP a reçu copie lundi.Selon le communiqué, Marc Ona a été viré pour n’avoir pas tenue la dernière assemblée générale alors son mandat est arrivé à son terme depuis 2011. Il lui est également reproché de délaisser la coalition PCQVP au détriment d’un « engagement » politique. Marc Ona depuis plusieurs mois est au cœur d’une action avec certains partis politiques de l’opposition visant à la tenue d’une conférence nationale dite souveraine. Une idée qui n’a pas...
(Agence Gabonaise de Presse 15/07/13)
Un camion de la Société Gabon propre service (GPS) est arrivé à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord) pour ramasser les ordures ménagères. Selon un haut cadre de l’administration ayant requit l’anonymat, a déclaré l’arrivée de cette société est une bonne chose, car contribuera débarrasser la ville des immondices qui inondent les artères de la cité. La première cité du septentrion est dépourvue depuis plusieurs années d’une société de ramassage des ordures depuis que les camions de la mairie sont tombés en panne, indique-t-on. GPS a une expertise avérée dans ledu nettoyage. Elle opère déjà à Libreville, Port-Gentil et Franceville.
(Le Monde 15/07/13)
George Zimmerman a été acquitté samedi 13 juillet au soir du meurtre de Trayvon Martin, un jeune noir tué en 2012 en Floride. Le jury, composé de six femmes, a tranché après plus de 11 heures de discussion. "Votre bracelet électronique va vous être retiré à la sortie de cette pièce. Et vous n'avez plus rien à voir avec cette cour", a déclaré la juge Deborah Nelson dans une courte déclaration après la lecture du verdict. Plus tôt, le jury avait brièvement interrompu ses délibérations pour faire part à la cour de ses doutes quant à l'accusation d'homicide, passible de 30 ans d'emprisonnement. La juge et les avocats avaient estimé que la question du jury était trop vague et les...
(Gabon Eco 15/07/13)
Exposé dans la presse par une vingtaine de membres de la coalition « Publiez ce que vous payez » qui lui reprochent d’exercer un mandat illégal depuis 2 ans et demandent sa démission, Marc Ona est sorti de sa réserve à travers un communiqué rendu public hier après-midi. Dans ce dernier, il désavoue ses détracteurs et remet désormais en cause leur légitimité au sein du mouvement. La guéguerre déclenchée par une vingtaine de membres du mouvement « Publiez ce que vous payez », connaît depuis hier, un nouveau rebondissement. Alors que les premiers cités remettent depuis quelques semaines en cause, la légitimité de Marc Ona Essangui, à la tête de cette coalition, au motif qu’il exercerait depuis 2011, un mandat...
(Gabonews 15/07/13)
Rigobert Nziengui, 28ans et son oncle Aubin Mombo, la quarantaine ont été agressés par deux agents de la police judiciaire dimanche dans un débit de boisson à Tchibanga dans le sud du Gabon. Les faits sont survenus au moment où les deux consommateurs s’apprêtaient à quitter le bar dimanche à 14h. Selon des témoins, le jeune Rigobert Nziengui aurait fait les frais de sa politesse. Il aurait en effet demandé le passage aux policiers assis quasiment sur le chemin. « C’est un S’il vous plaît qui a énervé les policiers », raconte l’un des témoins. Les policiers seraient alors sortis de leurs gonds en s’en prenant au jeune Rigobert et à son oncle, allant jusqu’à les menotter. La scène a...

Pages