Dimanche 25 Juin 2017

Gabon

(Gabon Eco 17/06/16)
Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a procédé jeudi 16 juin 2016 au lancement de la récolte des plantations d’Olam Palm à Mouila tout en procédant à la pose de la première pierre de l’usine de transformation d’huile de palme et de savon. La diversification de l’économie gabonaise est-elle en voie de concrétisation ? Le Gabon passe-t-il d’une économie de rente à une économie de production ? Le lancement officiel de la première récolte d’Olam Palm Mouila par le Chef de l’Etat ce jeudi 16 juin 2016 poursuit ledit objectif. « Le sens de la diversification de notre économie vient de là, comment donner plus d’emplois, de possibilités, d’opportunités aux gabonaises et aux gabonais ? Voilà ce que...
(Gabon Actu 17/06/16)
Mouila, la capitale provinciale de la Ngounié, à 444 km au sud du Gabon sera dotée de deux usines de traitement de l’huile de palme produite dans les plantations du groupe singapourien Olam, a appris jeudi un reporter dans Gabonactu.com Une première usine est sur le point d’être livrée. Les travaux avaient été lancés le 7 juillet 2015. L’usine dont la livraison est prévue en fin décembre, produira en plein régime 90 tonnes d’huile de palme par heure. Ce jeudi, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a posé la première pierre de la seconde usine. Selon Olam Gabon, le complexe industriel de Mouila produira en tout 250 000 tonnes d’huile de palme d’ici 2025. Dans cette localité, l’agro-industriel...
(Gabon Actu 17/06/16)
Plusieurs dirigeants du ministère des Sports, de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) et de la Ligue nationale de football (LINAF) ont participé jeudi au lancement des travaux de réhabilitation du stade de l’Amitié Sino-Gabonaise de Libreville en prévision de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2017) de football que le pays accueille entre janvier et février 2017, a-t-on appris de source officielle. Près de 700 ouvriers chinois exécuteront ce chantier qui prendra fin en novembre prochain. Ces ouvriers venus de l’empire du milieu ont la mission de renforcer l’étanchéité du stade livré en fin 2011 par une société chinoise. Il s’agit notamment de réhabiliter les arches et les charpentes métalliques du stade. La dalle sur laquelle sont posés les...
(Gabon Actu 17/06/16)
Deux trains (voyageur et minéralier) ont déraillé successivement entre les gares ferroviaires de Mbel et Oyan sans tuer des personnes, a appris Gabonactu.com de source très bien informée. Le premier train, un minéralier lourdement chargé de minerai de manganèse en provenance de Moanda au sud est du Gabon a lourdement chuté mardi dernier au PK 92 entre les gares ferroviaires de Mbel et Oyan. La direction de la Société d’exploitation du Trangabonais (SETRAG) qui gère la voie a rapidement engagé des travaux pour réhabiliter la voie. Un premier train voyageur a été envoyé sur la voie mercredi pour tester la fiabilité des travaux. Le train, parti mercredi d’Owendo dans la banlieue ouest de Libreville a réussi à traverser la zone...
(Le Monde 16/06/16)
Guy Nzouba-Ndama est candidat à l’élection présidentielle gabonaise qui doit se tenir le 18 août. Président de l’Assemblée nationale pendant dix-neuf ans, cet ancien soutien du président Omar Bongo (1967-2009), puis de son fils et successeur Ali Bongo, a démissionné le 31 mars en séance plénière. A 69 ans, il démarre sa carrière d’opposant au président et a tenu son premier meeting politique, dimanche 12 juin, à Libreville. Comment s’est déroulé ce premier rendez-vous avec les Gabonais ? Guy Nzouba-Ndama C’était au-delà de toutes mes attentes. Je me suis présenté devant des milliers de Gabonais, des jeunes pour...
(Mediapart 16/06/16)
L’engagement qui est le mien est un combat contre la misère des Gabonais et une lutte constante pour l’enrichissement de toutes les populations du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. Les Gabonaises et les Gabonais ont le droit de vivre une vie normale sur une terre enfin normalisée sans cette angoisse quotidienne qui vient de la pauvreté et des souffrances de depuis toujours. Bruno Ben MOUBAMBA. Mais il nous faut ici être clair et le plus sincère possible : notre désir d’action n’est pas synonyme de revanche sociale, c’est celui d’une génération, celle du « Gabon d’après », le « Gabon d’après » le « pouvoir despotique » qui souhaite offrir à ceux qui viendront après nous un...
(L'Union 16/06/16)
La Société gabonaise des transports (Sogatra) vient de faire l'acquisition, auprès du concessionnaire local (SIVVA), de 68 nouveaux véhicules (36 bus de marque Marcopolo et 32 véhicules berlines de type Ford). Avec cet arrivage, le parc automobile de la Sogatra passe à 110 bus, auxquels il faut ajouter 62 taxis-compteurs et voitures de location opérationnels. Le ministre des Transports, Ernest Mpouho, a présenté la nouvelle acquisition mardi dernier, en présence de l'ambassadeur du Brésil au Gabon, Bruno Cobuccio, du représentant marketing Marcopolo en Afrique, Marcio Tatsch, du président du conseil d'administration Pierrette Djouassa, du directeur général Patrick Assélé Ondziani et du personnel de la Sogatra. Pour Ernest Mpouho, cette dotation, qui vient soulager les usagers, est le fruit du partenariat...
(Jeune Afrique 16/06/16)
L'acteur gabonais est décédé le 7 juin. Il avait été notamment l'un des membres fondateurs du Fespaco. Ses vociférations hilares ne feront plus trembler les contreplaqués du maquis où « Tonton Fifi » aimait dévorer des paquets de machoirons arrosés de cataractes de « nectar de Bordeaux ». Philippe Mory, l’une des figures du cinéma africain, a tenu à écrire et à réaliser le scénario de sa propre mort en se suicidant le 7 juin, à l’âge de 86 ans – ou peut-être seulement 81 -, dans ce quartier populaire de Nzeng-Ayong qui était son élément le plus naturel. Ce mythe gabonais avait vu le jour quelque part dans les années 1930, entre les lacs et la forêt profonde de...
(Gabon Actu 16/06/16)
Le Gabon a levé 134 milliards de FCFA sur le marché financier de l’Afrique centrale grâce à un emprunt obligataire lancé du 1er au 7 juin dernier, pour lequel l’Etat ne sollicitait au départ que 98 milliards de FCFA, a annoncé avec joie le Ministre de la Communication, Alain Claude Bilie By Nze dans sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire. « Initialement prévu à hauteur de 98 milliards de francs CFA, le montant a finalement été porté à un montant de plus de 134 milliards de francs CFA après l’obtention accord de la COSUMAF (Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale, ndlr) sur l’augmentation de l’emprunt », a expliqué le ministre. Ce succès « prouve une fois de...
(Gabon Actu 16/06/16)
Le Syndicat national des magistrats du Gabon (SYNAMG), à l’origine d’une paralysie partielle du tribunal de Libreville suite à une grève devenue étouffante pour les usagers, annonce dans un communiqué qu’il organise ce mercredi une nouvelle assemblée générale pour un point de la situation. Le syndicat et ses adhérents feront le point des avancées enregistrées suite aux différentes rencontres dont celle avec le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba en sa qualité de président du Conseil supérieur de la magistrature, indique un communiqué du syndicat publié mardi soir par la télévision nationale gabonaise. La grogne du SYNAMG remonte au 10 mai dernier. Le syndicat proteste notamment contre les nominations intervenues lors du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) tenue le...
(Gabon Actu 16/06/16)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, en précampagne électorale, comme tous ses adversaires, s’est offert une petite balade dans deux quartiers de Libreville pour constater la bonne exécution des travaux d’aménagement des routes qui facilitent la vie des citoyens de la capitale. « Ce sont des travaux de qualité et ils avancent. Cela fait toute la différence pour les riverains et les commerçants », a déclaré le numéro un gabonais au terme de ces visites qui ont eu lieu au rond-point de Charbonnages et sur le boulevard Jean-Paul II. Aux Charbonnages, Ali Bongo Ondimba a visité le tronçon de route qui mène à Ambowe. Ce tronçon offre aux habitants de ce vaste quartier du 1er arrondissement de Libreville...
(BBC 16/06/16)
Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU dans cette région, Abdoulaye Bathily, a appelé mercredi le conseil de sécurité des Nations unies à venir en aide aux pays d’Afrique centrale. En Afrique centrale, la sécurité n’est pas garantie, malgré la stabilisation de certaines parties, dont Bangui, la capitale de la République Centrafricaine, selon M. Bathily. Dans ce pays, des groupes armés, dont l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), contrôlent de vastes étendues de territoire, affirme le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU. "Si les troupes ougandaises se retirent de cette région du continent sans qu’il y ait une autre force, nous aurons alors donné la possibilité à des groupes armés, la LRA notamment, de reprendre du poil de...
(Gabon Eco 16/06/16)
L’artiste congolais Koffi Olomidé foule ce jeudi 15 juin, le sol gabonais pour participer à la semaine de la musique dont le premier acte débute dans 3 jours à Port-Gentil. Après avoir des jours durant annoncé dans un spot diffusé sur Gabon Télévision, sa présence au Gabon pour « la Semaine de la musique », l’artiste congolais Koffi Olomidé est attendu au Gabon aujourd’hui. Koffi Olomidé, le « selfieur »ne sera pas seul pour la série de spectacles. A ses côtés d’autres pointures telles Charlotte Dipanda et Jovi, tous deux artistes camerounais ainsi que Josey, l’artiste ivoirienne célèbre au Gabon par son titre « Diplôme ». Une belle brochette d’artistes qui partageront 3 scènes, du 18 au 24 juin prochain,...
(Gabon Actu 16/06/16)
Le Représentant spécial pour l’Afrique centrale, par ailleurs Chef de l’UNOCA, Abdoulaye Bathily a présenté mercredi à New York aux Etats-Unis, le 10ème rapport du SG/ONU sur les activités de l’UNOCA dans tous les pays d’Afrique centrale. Le rapport est une véritable bible qui retrace la situation politique, économique, sécuritaire et autre dans tous les Etats d’Afrique centrale. A lire absolument. Rapport du Secrétaire général sur la situation en Afrique centrale et sur les activités du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale Introduction Le présent rapport fait suite à la demande formulée au nom du Conseil de sécurité par son président dans une déclaration en date du 11 juin 2015 (S/PRST/2015/12), me priant de le tenir informé de...
(Jeune Afrique 15/06/16)
Il a déçu, il le sait, en renonçant in extremis à être candidat à la dernière présidentielle. Mais l'ex-Premier ministre espère se racheter à l'occasion du scrutin du 28 août. Il portera les couleurs de l'UN et promet que, cette fois, il ne faillira pas. On l’avait dit fini. Carbonisé. Bon pour les oubliettes de la politique. Mais le revoilà, à 74 ans, candidat à l’élection présidentielle du 28 août prochain sous la bannière de l’Union nationale (UN), le parti d’opposition sans doute le mieux placé pour défier Ali Bongo Ondimba dans les urnes. Qui d’autre que Casimir Oyé Mba pouvait survivre au psychodrame de 2009 et se représenter après s’être retiré de la course à la présidentielle le jour...
(Agence Ecofin 15/06/16)
Dans un communiqué signé de Marie-Julie Bilogo-Bi-Nzendong (photo), ministre délégué en charge de l’Economie, le gouvernement gabonais informe qu'il a décidé de procéder à un réajustement des sources de financements des nouveaux emprunts pour l’année 2016, consignés dans la « Stratégie d’endettement de l’Etat ». Ceci « au regard des possibilités actuelles du marché financier régional », indique le communiqué. Aussi, le plafond des nouveaux emprunts en FCFA est-il porté à 140 milliards de FCFA contre 100 milliards de FCFA dans la « Stratégie d’endettement de l’Etat ». Parallèlement, le plafond des emprunts en dollars américains et autres monnaies à change variable est ramené à 514 milliards de FCFA, contre 554 milliards de FCFA. « Le réaménagement opéré permet, sans...
(Jeune Afrique 15/06/16)
Alors que le cours du baril stagne au plus bas, la Banque centrale de la Cemac multiplie les mesures exceptionnelles pour venir en aide aux États membres, très dépendants du pétrole. "Jeune Afrique" fait le bilan. Pas plus de 2 % de croissance en 2016, contre une moyenne d’environ 3,5 % au niveau continental et même quelque 7 % dans l’UEMOA, la zone monétaire jumelle d’Afrique de l’Ouest ! Les dernières prévisions du FMI, début mai, sont tombées comme un coup de massue sur la Cemac. La situation économique de la zone, qui avait enregistré en 2014 un taux de croissance de 4,9 % et dont cinq des six membres sont des producteurs de pétrole, se dégrade « fortement »,...
(AFP 14/06/16)
Un gisement de manganèse prometteur, une première industrie locale de transformation et maintenant une Ecole des Mines: en dépit du recul des cours des matières premières, le français Eramet joue la carte de l'ancrage "stratégique" à long terme au Gabon face à la concurrence croissante de la Chine. L'inauguration le 6 juin par le président gabonais Ali Bongo Ondimba et le président d'Eramet Patrick Buffet, de l'Ecole des Mines et de la Métallurgie de Moanda (est), est une nouvelle étape dans l'instauration d'une filière manganèse au Gabon, deuxième producteur mondial de ce minerai. L’établissement de 20 millions d'euros, cofinancé par le Gabon et le groupe, aura pour mission de former localement dès septembre les "futurs ingénieurs et techniciens supérieurs" dans...
(Gabon Review 14/06/16)
Le dernier emprunt obligataire a atteint ses objectifs. Au terme de la période de souscription de l’emprunt obligataire de 98 milliards de francs «EOG 6,5% Net 2016-2021», le gouvernement s’est félicité du niveau des contributions. À en croire la ministre déléguée à l’Économie, les résultats de cette opération sont au-delà des attentes. «Les ressources additionnelles ainsi mobilisées permettront de financer l’intégralité des projets attachés à l’émission obligataire et accessoirement, elles appuieront les contreparties locales des projets stratégiques cofinancés», a précisé Marie-Julie Bilogo-Bi-Nzendong. Les fonds récoltés serviront à financer des projets à Libreville, Port-Gentil, Franceville, Oyem et Bitam. Le drainage des eaux, les travaux aux abords des stades devant accueillir la prochaine Coupe d’Afrique des nations (Can) de football, la construction...
(Gabon Review 14/06/16)
Déclarant incarner le «Gabon d’après», l’ancien candidat à la présidentielle anticipée d’août 2009 se lance de nouveau dans la bataille. La liste des candidats à l’élection présidentielle du 27 août prochain s’est enrichie du nom de Bruno Ben Moubamba, qui vient d’officialiser sa candidature sur Africa 24. «Je suis candidat à l’élection présidentielle du 27 août 2016», a-t-il déclaré, avant de revenir sur ses motivations. «Pendant des mois, nous avons attendu, observé, espéré des grandes figures de l’opposition gabonaise, une candidature unique que nous étions prêts à soutenir. Malheureusement, ni Jean Ping, ni Guy Nzouba Ndama, ni Ndong Sima, et bien d’autres, ne sont parvenus à un accord à minima qui permettrait la désignation d’un candidat unique de l’opposition», a-t-il...

Pages

(Gabon Actu 16/08/14)
Libreville, Gabon – Les gabonais ont droit à trois jours fériés pour commémorer en beauté la fête nationale de l’indépendance, selon un communiqué officiel publié par la télévision nationale. Les journées de samedi et dimanche sont déclarées fériées, chômées et payées dans tout le pays. La journée du lundi est déclarée chômée, payée et récupérable. Cependant, le travail s’est arrêté depuis jeudi. Vendredi étant aussi déclarée journée fériée, chômée et payée à cause d’une fête chrétienne en faveur de Marie, la mère de Jésus. Le Gabon célèbre son indépendance le dimanche 17 août. Ancienne colonie française, le Gabon a accédé à la souveraineté internationale le 17 août 1960. L’indépendance fut proclamée par Léon Mba qui a dirigé le Gabon de...
(Gabon Review 16/08/14)
En prélude à la célébration de la fête nationale, un groupuscule de pré-collecteurs d’ordures ménagères a lancé une opération d’assainissement dans plusieurs quartiers de la capitale. «Luttons tous contre l’insalubrité». Tel est le slogan inscrit sur les tee-shirts des équipes de pré-collecteurs d’ordures ménagères, qui écument en ce moment les rues de Libreville. A quelques jours de la célébration des 54 ans de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale, ces associations et PME ont entrepris d’assainir les quartiers enclavés ne bénéficiant pas régulièrement des services de la municipalité de Libreville. S’inscrivant dans le cadre du Programme national de gestion urbaine partagée (Pronagup), cette opération concerne les quartiers Plaine Orety, PK 12, Glass, Trois Quartiers et Cocotiers. Balayage des trottoirs,...
(AFP 14/08/14)
Chassé depuis toujours pour sa viande réputée savoureuse, le pangolin du Gabon voit aujourd'hui sa survie menacée par un trafic plus vaste à destination de l'Asie, où il est utilisé dans la médecine traditionnelle. Au Gabon, "les gens chassent le pangolin comme d'autres viandes, car la forêt est souvent la seule ressource" alimentaire pour les habitants de l'intérieur du pays, couvert à 80% de forêt, explique le directeur général de l'ONG Wildlife Conservation Society (WCS) au Gabon, Gaspard Abitsi. Nocturne et craintif, le petit mammifère est difficile à observer à l'état naturel. Mais on le trouve généralement sans problème sur les marchés de la capitale, Libreville : en morceaux ou entier, au milieu de crocodiles, porcs-épics, gazelles et autres viandes...
(Gabon Review 14/08/14)
Aux côtés de sa collègue en charge des Relations avec les institutions constitutionnelles, Porte-parole du gouvernement et de son délégué, le ministre en charge de l’Education nationale a commenté les résultats des derniers examens, avant d’expliquer sa génuflexion devant des élèves en grève. Décrites comme «entachées de fraudes», les dernières sessions du Certificat d’études primaires, du Brevet d’enseignement du premier cycle (BEPC) et du Baccalauréat n’en finissent plus de préoccuper le gouvernement. A l’initiative du ministre des Relations avec les institutions constitutionnelles, Porte-parole du gouvernement, une conférence de presse s’est tenue, à ce sujet, le...
(Gabon Eco 14/08/14)
Profitant de la cérémonie de remise de diplômes aux 383 stagiaires de la 10e promotion des agents de la sécurité pénitentiaire, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Séraphin Moundounga a présenté le nouveau règlement intérieur devant régir l'ensemble des établissements pénitentiaires du pays. Mettre un terme au laxisme et aux autres actes répréhensibles observés depuis toujours dans les milieux carcéraux, et réinstaurer les vraies valeurs d'éthique propres aux établissements pénitentiaires, sont les buts visés par le nouveau règlement intérieur présenté mardi 12 août dernier par le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Séraphin Moundounga au cours de la cérémonie de remise de diplômes aux 383 stagiaires de la 10e promotion des agents de la sécurité pénitentiaire. Le...
(Gabon Review 14/08/14)
Une vingtaine d’enseignants-chercheurs a reçu des mains du président de leur syndicat, Jean Rémy Yama, les clés de leurs nouveaux logements sis à Agondjé dans la commune d’Akanda. Le président du Syndicat national des enseignants-chercheurs (Snec) a procédé, le 13 août dernier, à la remise de trousseaux de clés aux 29 premiers bénéficiaires de logements dédiés à cette catégorie d’agents publics. Établis sur une superficie de près de 37 hectares, ce sont 355 maisons et 5 km de routes bitumées ou pavées pour un coût global de 15 milliards qui sortiront de ce projet financé aussi bien par les enseignants et chercheurs que par le gouvernement gabonais, la construction de ces habitations étant réalisée sur la base des cotisations des...
(Gabonews 14/08/14)
Les agents publics des affaires sociales se sont soulevés en masse à leur siège, mardi, pour protester contre un certain nombre d’irrégularités constatées dans le paiement de leurs primes, particulièrement celle relative à la Prime d’incitation à la performance. Trois situations ont été décelées dans les problèmes qui fâchent actuellement les fonctionnaires dudit ministère, nous a confié M. Mintsa, Président du SAPAS (Syndicat autonome des personnels des affaires sociales). Il se trouve qu’il y a une catégorie d’agents qui a perçu à la fois la PIFE et la PIP ; une seconde catégorie d’agents qui n’a perçu que la PIFE ; et une troisième catégorie de personnes qui n’a rien reçu. Une situation qui crée la discorde entre les agents,...
(Gabon Actu 14/08/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre de l’éducation nationale, le professeur Léon Nzouba a annoncé mercredi lors d’une conférence de presse à Libreville, que sur les 928 élèves admis au Bac 1 mais échoués au Bac 2, cent à deux ont été déclarés admis au Bac suite à l’addition de leurs moyennes du Bac 1 et du Bac 2. « Ils nous demandaient d’additionner les résultats du Bac 1 et du Bac 2. Nous l’avons fait. Ceux dont la moyenne atteint 8 sont déclarés admis », a affirmé le ministre Léon Nzouba devant la presse et plusieurs cadres de son ministère. « La direction des Examens et concours est entrain de préparer leurs attestations d’admission », a ajouté le ministre,...
(Gabon Eco 14/08/14)
Dressant hier, au cours d'une conférence de presse tenue à l'hôtel Le Méridien Ré-Ndama, le bilan de l'éducation pour le compte de l'année scolaire 2013-2014, Léon Nzouba, le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et professionnel, a annoncé que les recalés du baccalauréat session 2014 et ayant par ailleurs passé le baccalauréat dit "Bac 1" en 2013, seront repêchés. L'annonce de cette mesure fera certainement le bonheur des nombreux recalés du baccalauréat session 2014 et par ailleurs en grève de la faim à la place de la Cathédrale Sainte-Marie de Libreville. Le ministre de l’Education nationale, Léon Nzouba a décidé de repêcher bon nombre de candidats ayant échoué lors de la session 2014 mais qui avaient passé le Bac...
(Gabonews 14/08/14)
Le Haut Conseil des Acteurs Non Etatiques du Gabon (HCANEG) est montée une nouvelle fois au créneau dans l’affaire Me Athanase Ndoye Loury contre la société Pingxin SARL. Le syndic qui a été reconnu non coupable des faits d’escroquerie au jugement qui lui étaient reprochés n’est pourtant pas sorti de l’auberge puisque que le ministère public a interjeté l’appel. L’affaire passe désormais pour un véritable règlement de compte. Me Athanase Ndoye Loury n’a pas retrouvé la paix malgré le verdict rendu en sa faveur par le tribunal de Libreville le 1er août dernier. Le HCANEG, après une première sortie fin juillet, a tenu à inviter la justice au strict respect des dispositions légales et donc à laisser la justice s’exprimer...
(Gabonews 14/08/14)
Un groupe d’étudiants de plusieurs établissements supérieurs du Gabon est allongé dans la cour de la cathédrale sainte Marie de Libreville où ils ont élu domicile il y a déjà huit jours. Ces étudiants posent comme revendications le payement des bourses à tous les étudiants bacheliers, la réhabilitation des étudiants exclus de l’UOB et la libération des étudiants emprisonnés. Quelque cent étudiants issus des établissements supérieurs, entre autre l’UOB, USTM et l’USS, ont décidé de manifester leur colère en observant une grève de la faim illimitée devant la cathédrale Sainte-Marie de Libreville. Selon le président de la ligue estudiantine des droits de l’homme, en grève également, « le Premier ministre avait promis soumettre au président de la république les revendications...
(Gabonews 14/08/14)
Les recalés du BAC 2, session 2014, ont eu leurs résultats définitifs mercredi soir. Après plusieurs semaines de suspens, les élèves qui criaient à l’injustice ont finalement eu gain de cause. Selon les premiers chiffres publiés sur les lieux de proclamation, sur près de 981 cas recensés à travers le territoire national, plus de 600 auraient obtenu leur examen, et plus de 200 candidats sont définitivement recalés pour la session 2014. Des chiffres qui devraient être confirmés dans les prochaines heures. C’est mercredi après-midi, au lycée application Nelson Mandela que se sont donnés rendez-vous, parents d’élèves et élèves recalés du bac 2014 pour avoir les résultats définitifs, quelques jours après le passage et les promesses de Léon Nzouba devant les...
(Gabon Eco 14/08/14)
L'initiative du Rotary club de Masuku de doter la direction provinciale des transports terrestres de la province du Haut Ogooué quatre cent alcootests, vise à lutter contre la conduite en état d'ivresse reconnue comme l'une des principales causes des accidents de la route. Parce que les routes de la province du Haut Ogooué, notamment de Franceville sont considérées comme faisant partie des plus meurtrières du Gabon, et que la plupart des accidents enregistrés sont dus à la conduite en état d'ivresse, il est apparu opportun pour les membres du Rotary club Masuku à Franceville en croisade contre ce fléau, de prendre le taureau par les cornes. Profitant d'une campagne d'information et de sensibilisation des automobilistes sur les dangers liés à...
(Gabon Actu 14/08/14)
Brazzaville (Gabonactu.com) - La Société Commerciale Gabonaise de Réassurance (SCG-Ré), filiale du Fonds Gabonais d'Investissement Stratégiques (FGIS) et son partenaire la Nouvelle Compagnie Africaine de Réassurance de Côte-d'Ivoire (NCA Ré) ont organisé récemment à Brazzaville au Congo, un séminaire de formation sur "L'Assurance Incendie des Risques d'entreprise". Ce séminaire à l'intention des professionnels des assurances et de la réassurance visait le renforcement des capacités des acteurs de ce secteur et le perfectionnement des cadres. Plus d'une quarantaine de participants représentants les Directions Nationales des Assurances, les sociétés d'assurances et de réassurances des marchés du Gabon, Côté-d'Ivoire, Congo, Cameroun, Tchad, Sénégal, Burundi, Rwanda et RDC ont pris part au conclave. Les travaux ont été ouvert par le Directeur National des Assurances...
(L'Union 13/08/14)
D’après le ministre du Budget et des Comptes publics, Christian Magnagna, le traitement des dossiers est actuellement en cours. Ils ont déjà été transmis à une commission ad hoc Le gouvernement a décidé d’élargir la Prime d’incitation à la performance (PIP) aux agents des forces de sécurité et de défense, d’abord exclus dans un premier temps. « Nous avons discuté spécialement de la prise en compte des militaires et des paramilitaires dans le bénéfice de la Prime d’incitation à la performance que le chef de l’Etat a souhaité équitable », a indiqué le ministre du Budget. Selon Christian Magnagna, la spécificité propre de ce corps de métier ne permettait pas que ce traitement se fasse conjointement avec les agents civils...
(Gabon Eco 13/08/14)
Après la rencontre avec les recalés du Baccalauréat 2014, le ministre de l'Education nationale, Léon Nzouba qui a rencontré vendredi 8 août dernier à Libreville, les partenaires sociaux du secteur éducation, a profité de l'occasion pour faire le bilan de l'année scolaire écoulée et voir comment préparer la rentrée académique 2014-2015. Ne fallait pas plus pour le ministre de l'Education nationale, Léon Nzouba, pour convoquer vendredi 8 août à la table des discussions, les partenaires sociaux du secteur éducation, au terme d'une année scolaire en dents de scie pour faire le point de l'année académique 2013-2014 et voir comment préparer celle de 2014-2015. A titre de bilan de l'année scolaire 2013-2014, le ministre Nzouba a rappelé qu'au Certificat d'études primaires,...
(Gabon Review 13/08/14)
La rapidité avec laquelle le dossier concernant le syndic judiciaire a été traité est de loin à plaire au Haut conseil des acteurs non étatiques du Gabon. Au cours d’un point-presse tenu le 12 août dernier, le coordonnateur du Haut conseil des acteurs non étatiques du Gabon (HCANEG) a dit son étonnement quant à la promptitude avec laquelle l’affaire Ndoye Loury a été traitée. En effet, entre audience correctionnelle et Cour d’appel, il a fallu 4 semaines pour que le tribunal de Libreville juge cette affaire. Si cette rapidité semble salutaire et louable à certains égards, elle relève de l’extraordinaire et surprend. Le HCANEG souhaite donc comprendre les mobiles d’une telle célérité alors que d’autres dossiers doivent attendre longtemps, souvent...
(Gabon Review 13/08/14)
Revendiquant le versement de la Prime d’incitation à la performance, les personnels du Centre hospitalier universitaire de Libreville observent, de nouveau, un mouvement d’humeur. Au Centre hospitalier et universitaire de Libreville (CHUL) et dans la plupart des hôpitaux publics de la capitale, se soigner est devenu une gageure, pour ne pas dire impossible. Depuis le 28 juillet dernier, le personnel de santé n’y reçoit quasiment plus de nouveau patient, préférant consacrer son attention sur les malades internés. En réalité, cette unité sanitaire est, de nouveau, secoué par un mouvement de grève dont les répercussions ne se sont pas fait attendre. Ainsi, après la grève qui avait débouché sur le «lundi noir de la santé», les personnels de santé revendiquent le...
(Gabon Actu 13/08/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre de l’Education nationale, Léon Nzouba animera une conférence de presse mercredi après midi à Libreville et promet de dire tout sur son département tourmenté par l’affaire des recalés aux Bac 2 malgré leur admission au bac 1. La conférence sera organisée par la direction de la communication du gouvernement dans le cadre de la communication gouvernementale. En fin de matinée, le secrétaire général du gouvernement, Ali Akbar Onanga Y’Obegue animera aussi une conférence de presse. Il lancera officiellement le numéro un du nouveau journal du gouvernement. La primature qui compte déjà un site internet se dote ainsi d’un journal papier pour mieux communiquer sur ses actions.
(Gabon Actu 13/08/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) - Les dizaines des déflatés de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) en grève de la faim depuis plusieurs semaines sur le parvis de la cathédrale Sainte Marie de Libreville, ont lancé lundi dans un point de presse un ultime cri de détresse en direction du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, la seule personnalité, selon eux capable de régler, leur plan social dont le montant global est estimé à 35 milliards de FCFA pour environ 600 personnes. « Nous disons au président de la République qu’il y a un malaise. Qu’il ne nous retire pas l’indépendance le 17 août 2014 que la France nous a donné le 17 août 1960 », a déclaré en guise d’interpellation,...

Pages

(Gabon Review 24/06/13)
Prévue pour se réaliser fin 2012-début 2013, l’activité d’exploitation de l’uranium de Franceville et de Moanda par la filiale au Gabon d’Areva n’est pas prête de débuter, à en croire le magazine économique panafricain «Enjeux africains» qui revient sur la situation et les nombreuses inquiétudes suscitées par le statuquo de la société minière. Créée en 2008 dans l’objectif de reprendre les travaux de prospection et d’exploration d’uranium au Gabon, la société Areva-Gabon a bénéficié, de la part de l’Etat et de la Compagnie des mines d’uranium de Franceville (Comuf) de trois permis d’exploitation d’une superficie de 30 000 Km² à Mopia, au sud du Gabon, deux autres à Andjogho et à Lékabi au nord de Franceville et d’un quatrième de...
(Fraternité Matin 24/06/13)
En marge du 4e Forum des marchés africains émergent, l’ancien directeur général du Fmi s’est prononcé sur plusieurs questions relatives au développement du continent noir. Que peut apporter de nouveau ce forum dans le débat sur le développement de l’Afrique ? Il n’y a pas de développement véritable si les sociétés ne savent pas où elles vont. Il est donc tout à fait important, de temps en temps, de s’arrêter et d’essayer de voir quel objectif l’on peut s’assigner. Nous avons trouvé cela tellement important que nous avons proposé à l’Inde, la Chine, l’Asie, dans son ensemble, à l’Amérique latine, de faire pour eux, des études, sur le long terme. Nous avons fait, par exemple, une « Inde 2039 »,...
(Agence Ecofin 22/06/13)
(Agence Ecofin) - Le nouveau directeur général de BGFI Gabon s'appelle Patricia Manon. Elle remplace à ce poste Brice Laccruche, qui a été limogé puis entendu par la police gabonaise pour malversations diverses, selon le magazine panafricain Jeune Afrique. Brice Laccruche, dont la désignation au poste de Dg de BGFI Gabon s'était déjà heurté à quelques réticences de la Cobac, le régulateur du secteur bancaire dans la zone Cemac, est principalement accusé de fraude et de malversation en rapport avec une de ses entreprises dans le secteur du BTP. Mais la bourrasque qui vient de souffler sur BGFI Gabon n'a pas qu'emporté le Dg, le directeur de l'Audit en a également fait le frais, selon nos sources. Au début de...
(Gabon Eco 21/06/13)
Le groupe BGFI Holding lancera très bientôt une campagne d’emprunt obligataire nationale d’un montant de 80 milliards F CFA, annonce le groupe dans un communiqué publié dans Financial Afrik. BGFI Holding lance sa première campagne d’emprunt obligataire en devises de 80 milliards FCFA sur le marché national des capitaux. Ce premier lancement réalisé uniquement sur le plan national viserait à renforcer les fonds propres de ce groupe bancaire et à financer son plan stratégique d’ici 2015. « BGFI a d’ores et déjà fait le choix de lancer cette opération au plan local, au lieu d’aller sur le marché international. L’on subodore donc que cet emprunt obligataire, le tout premier de ce groupe bancaire, aura pour théâtre la Bourse des Valeurs...
(Afriquinfos 21/06/13)
Le groupe bancaire panafricain Ecobank a enregistré pour le compte de l'année 2012 les "meilleurs résultats financiers" en 25 ans d'existence dans 33 pays, a appris jeudi l'agence Xinhua auprès du siège du groupe dans la capitale togolaise. Cette banque panafricaine a réalisé un produit net bancaire de 1,8 milliards de dollars, un résultat avant impôt de 348 millions de dollars représentant et un résultat net consolidé de 286,7 millions de dollars. Il s'agit des progressions respectivement de 46%, 25% et 39% pour le compte de l'année 2012 qualifiées de "meilleurs résultats financiers" de ce groupe bancaire panafricain. "Ces résultats très satisfaisants reflètent le succès de l'intégration de nos deux acquisitions majeures au Ghana et au Nigeria, la forte demande...
(Gabon Review 21/06/13)
Emmanuel Issoze-Ngondet, ministre gabonais des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie, porte-voix de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) au Sommet du G8, notamment à la conférence Open for Growth, tenue à Londres le 15 juin en amont du G8 de Lough Erne, a présenté initiatives de cette sous-région s’articulant autour de la libre circulation intra-communautaire, la politique concertée de soutien au commerce, et le fonds pour l’emploi des jeunes. L’ensemble de ces décisions a été pris lors du sommet extraordinaire de la Cemac convoqué à Libreville par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba. En présence de cinq chefs d’Etat de la communauté et du Premier ministre camerounais, le 14 juin dernier à...
(Infos Gabon 21/06/13)
La société civile gabonaise proche de l’opposition, regroupée au sein du mouvement « Ça suffit comme ça », a organisé du 14 au 16 juin dernier au quartier Nzeng Ayong à Libreville, la deuxième édition du Forum des Indignés du Gabon (FIG), parallèlement au New York Forum Africa (NYFA) qui se tenait en même temps à Angondjé, un autre quartier de Libreville, organisé par la Fondation Attias, sous le haut patronage du Président Ali Bongo Ondimba. Indépendant de ce que la critique aisée mais l’art difficile, le Forum des indignés du Gabon (FIG) qui pourrait avoir été crée pour proposer une alternative économique pour le Gabon, n’aura même pas pu répondre à cette potentielle mission, tant c’est une analyse erronée...
(Infos Gabon 20/06/13)
Airtel s’est engagée à investir 125 millions de dollars au Gabon suite aux discussions qui se sont déroulées lors du New York Forum Africa qui s’est tenu du 14 au 16 juin dernier à Libreville. Le New York Forum AFRICA s’est tenu à Libreville, au Gabon, sous le haut patronage du Président Ali BONGO ONDIMBA, en collaboration avec le Gouvernement gabonais. Les plus de 600 entreprises et dirigeants politiques qui se sont réunis à Libreville se sont engagés dans des discussions visant à élaborer une feuille de route qui permettra aux entreprises africaines, ainsi qu’aux décideurs nationaux, de concrétiser les opportunités. Des cadres supérieurs d’Airtel Afrique ont eu des discussions avec le Président Ali BONGO ONDIMBA, afin d’examiner comment Airtel...
(Gabonews 20/06/13)
Ce 3ième conseil d’administration de l’AEAFFB avait l’ambition de faire le point de ses activités depuis la passation des charges entre le ministère des Eaux et Forêts et l’agence, mais l’occasion aussi d’évoquer les défis qui l’attendent et notamment les projets de reboisement, d’aménagement et d’inventaires. L’Agence d’Exécution des Activités de la Filière Forêt-Bois a tenu hier mercredi son 3ième conseil d’administration depuis le lancement de ses activités le 20 juin 2012. Les deux premiers conseils avaient permis d’abord de démarrer officiellement les activités et puis de faire le point de ces activités quelques mois après la cérémonie inaugurale d’il y a un an. L’agence qui jouit d’une autonomie administrative et financière s’est employée à mettre « en place ses...
(Xinhua 20/06/13)
LIBREVILLE -- Le porte-parole du gouvernement gabonais, Ida Reteno, a annoncé mercredi à Libreville que l'Agence gabonaise de sécurité alimentaire (AGASA) sera créée prochainement à Libreville, sous la tutelle technique du ministère gabonais chargé de l'Agriculture, pour évaluer et gérer les risques sanitaires et nutritionnels présents dans les aliments destinés à la consommation humaine et animale depuis leur production jusqu'à leur distribution au Gabon. Le communiqué final sanctionnant les travaux du conseil des ministres du mardi 18 juin 2013 présidé par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, qui a été publié ce mercredi à Libreville, indique que l'AGASA a pour mission l'évalution, la prévention des risques nutritionnels, sanitaires des aliments et doit prendre désormais en compte les nouvelles exigences environnementales...
(Gabon Review 20/06/13)
Un forum peut en cacher un autre. Après donc le New York Forum Africa voici le «Forum sur le développement local de la Ngounié». Annoncé pour le 29 juin 2013, la plateforme aura pour thème central «Quel plan de développement local pour la province de la Ngounié dans la mise en œuvre du plan stratégique Gabon émergent (PSGE) ?». Se voulant inclusif, le «Forum sur le développement local de la Ngounié» est à mettre à l’actif des ressortissants de cette province, notamment des militants membres du Bureau politique du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir). Au terme du congrès de cette formation politique, en avril dernier, ces grands militants ont écumé leur localité pour expliquer les décisions de la grand-messe...
(Gabon Review 20/06/13)
Le continent africain est connu pour être toujours à la traîne en termes de vitesses de connexion Internet et du nombre d’utilisateurs. Les mises à jour au 18 juin 2013 de l’indice « Net Index » confirment ce constat et révèlent que le pays d’Afrique où l’Internet est le rapide ne parvient à se classer qu’à la 72e position mondiale sur un panel 182 pays. Le Gabon pour sa part, 7e du continent, se classe en 96e place mondiale. Actuellement connecté à Internet par satellite et par le câble sous-marin SAT-3, le Gabon occupe la 7e place au classement africain en fonction de la vitesse de connexion Internet (téléchargement et téléversement), offrant à sa population une vitesse de téléchargement de...
(Gabon Review 20/06/13)
Considéré à juste titre comme le dernier vestige de l’Etat en matière d’infrastructure hôtelière dans la province du Haut-Ogooué, hormis les nouveaux complexes Héliconia de Mbaya construits à la faveur de la CAN 2012, le Léconi Palace à Franceville est l’objet d’une grève ayant provoqué l’arrêt des prestations depuis le 7 juin. Le Léconi Palace, ancien hôtel intercontinental de Franceville, est inexorablement engagé vers la faillite qui avait entrainé la fermeture ou la privatisation des hôtels Rapotchombo et Okoumé Palace intercontinental de Libreville ou encore le Mvett Palace d’Oyem. En effet, voilà depuis plus de sept mois que les employés n’ont plus été conviés par la comptabilité de l’hôtel pour toucher leurs émoluments. La direction générale évoque des difficultés à...
(Journal du Cameroun 20/06/13)
La Communauté a déjà eu des échecs des négociations pourtant en bonne voie avec South Africa Airways venue à la suite de Royal Air Maroc et Sn Brussels. Elle continue de mener des discussions difficiles avec Air France comme partenaire stratégique de sa compagnie de transport aérien Air CEMAC qui peine à décoller. C’était en marge de la deuxième édition du New York Forum Africa, forum économique organisé depuis 2012 à Libreville au Gabon. A cette occasion, les chefs d'Etat de la région ont au terme d'un sommet extraordinaire, affirmé avoir «pris acte des diligences accomplies par la nouvelle équipe dirigeante dans le cadre de la poursuite du processus de négociation avec Air France», sur la base du rapport d'étape...
(Nouvelles du Gabon 19/06/13)
Officialisation d’un accord stratégique dans l’énergie et signature de quatre importants contrats économiques créateurs d’emplois entre des entreprises internationales et le Gabon. Quatre contrats de grande envergure dans l’éducation, l’audiovisuel, l’infrastructure et l’agriculture ont été signés en présence du Président de la République Gabonaise Ali Bongo Ondimbaau cours du New York Forum qui vient de s’achevé. Un des objectifs du Forum, la promotion des investissements internationaux et de la création d’emplois pour les Africains a été atteint le 15 juin. La création d’un accord stratégique dans l’énergie et quatre contrats dans des domaines clés de l’économie gabonaise ont donc été officialisés entre le Gabon et des groupes internationaux. Pour l’organisateur et le fondateur du New York Forum, Richard Attias s’est...
(Infos Gabon 19/06/13)
La moisson du Gabon au New York Forum Africa (NYFA) est belle. Au terme des soixante douze heures de discussions au stade de l’amitié sino-gabonaise d’Angondjé, le pays a conclu plusieurs contrats juteux qui permettront de résoudre la question du chômage chez les jeunes qui a occupé une place importante durant lesdites assises. Le Gabon a signé quatre contrats de grande envergure dans l’éducation, l’audiovisuel, l’infrastructure et l’agriculture au deuxième jour du NYFA 2013 dont les assises se tenaient pour la deuxième année consécutive à Libreville. Un contrat stratégique dans le secteur de l’énergie a été conclu avant la fin du Forum. La République Gabonaise et Gunvor, géant suisse du négoce pétrolier, se sont accordés sur un projet de développement...
(L'Union 19/06/13)
Hormis l'ouverture officielle médiatisée, à cause de la présence du chef de l’État gabonais, président en exercice de la Communauté des États de l'Afrique centrale, la clôture et les résultats de la Conférence internationale sur le financement des économies de la Cémac, organisée par la BEAC, sont passés sous silence. Eclipsés par l'actualité du New York Forum Africa et les incohérences du service communication de la banque centrale. En fait, les résultats de cette Conférence ont été diversement appréciés et ont laissé un goût d'inachevé. En effet, la BEAC n'a pas su répondre aux directives du chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba, qui a défini quelques pistes afin qu'elle ne s'éloigne pas de ses missions traditionnelles que sont, entres...
(Gabon Review 19/06/13)
Nicaise Moulombi, président de l’Observatoire de promotion du développement durable des produits et services des industries du Gabon (Oddig), invite les autorités gabonaises à l’associer, du moins à écouter son point de vue quant l’affaire qui oppose Addax Petroleum, filiale du groupe chinois Sinopec, à l’Etat gabonais. Le leader associatif a alourdi, le 15 juin dernier, les charges contre la junior pétrolière. A la faveur d’une conférence de presse, le 15 juin 2013 à Libreville, le président de l’Observatoire de promotion du développement durable des produits et services des industries du Gabon (Oddig), Nicaise Moulombi et les siens ont invité le président de la République, Ali Bongo Ondimba, à accepter le soutien de la société civile qui devrait accompagner l’Etat...
(Les Echos 18/06/13)
Le ministre gabonais du Pétrole, Etienne Ngoubou, est revenu dimanche sur le différend judiciaire qui oppose l'Etat gabonais à la société pétrolière Addax Petroleum, après le retrait d'un permis d'exploitation, dans un entretien avec l'AFP en marge du NY Forum Africa. "Nous avons pris la décision de retirer de manière définitive le champ d'Obangue (sud-ouest) à la société Addax Pétroleum (...) qui n'avait pas respecté ses obligations contractuelles" le 10 décembre, après plusieurs mois de négociations infructueuses, a déclaré le ministre. Addax Petroleum, société présente au Gabon depuis 1996, a été rachetée en 2009 par le géant chinois Sinopec, et exploite cinq gisements d'hydrocarbures dans ce petit pays d'Afrique centrale sous forme de contrats d'exploitation et de partage avec l'Etat...
(L'Union 18/06/13)
La Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale (CNNII) vient de réceptionner son catamaran rapide « Ntchengue Express », de retour d’une réhabilitation complète au chantier naval du Cameroun, réalisée dans le cadre d’un partenariat noué avec la société « Diselwox », spécialiste mondial des diesels marins MTU de marque allemande. Cette usine a fourni les moteurs principaux garantis cinq ans et dépêché deux ingénieurs spécialistes en la matière, pour superviser les opérations techniques d’implantation. Ce catamaran a une capacité de 240 passagers. Avec l’ouverture, le 22 juin prochain, de la ligne Gamba/Libreville via Port-Gentil, qui va désenclaver le département de Ndougou et la réouverture déjà effective, depuis le mois d’avril dernier, de la ligne Port-Gentil Lambaréné, la CNNII vient...

Pages