Gabon | Africatime
Dimanche 26 Mars 2017

Gabon

(Gabon Review 07/04/16)
Le candidat à la prochaine présidentielle a réagi, le 6 avril dernier à Libreville, à l’idée distillée selon laquelle il prépare un génocide au Gabon. Les leçons à la presse de Jean Ping. En présence de quelques néo opposants tels que Guy Nzouba Ndama et Alexandre Hugues Barro Chambrier, Jean Ping a animé une conférence de presse, le 6 avril dernier à la Chambre de commerce du Gabon, à Libreville. Pour l’essentiel son propos a porté sur le rôle de la presse, en réaction à la diffusion d’un élément vidéo indiquant qu’il travaille à l’organisation d’un génocide au Gabon, de l’ampleur de celui du Rwanda. Le candidat à la prochaine élection présidentielle a d’emblée souligné le rôle crucial des journalistes...
(Gabon Actu 07/04/16)
Le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilié By Nzé a qualifié mercredi à Libreville dans une conférence de presse la démission de l’ancien président de l’Assemblée Nationale comme un acte de trahison contre le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. « Le départ de Guy Nzouba Ndama du PDG est une trahison », a déclaré M. Bilié By Nzé, indiquant par la suite que cet acte constituait également une lâcheté pour l’intéressé contre le président Ali Bongo. Le membre du gouvernement a affirmé que Nzouba Ndama avait été reçu plusieurs fois par le numéro Gabonais. Lors d’un récent tête à tête, les deux hommes avaient abordé le programme de campagne du Candidat Ali Bongo pour...
(Gabon Review 07/04/16)
Le groupe industriel français spécialisé dans la publicité urbaine négocie la Société gabonaise de transport (Sogatra), pour la construction d’abribus dans les villes de Libreville, Owendo et Akanda. L’implantation prochaine de 40 abribus dans les principaux terminus des communes de Libreville, Owendo et Akanda pourrait porter la marque de l’inventeur du concept de mobilier urbain, le déficit d’abribus dans la région de Libreville étant l’une des préoccupations majeures de la nouvelle équipe dirigeante de la Société gabonaise de transport (Sogatra). Elle estime inconcevable de voir la population exposée aux intempéries en tout genre en attendant d’emprunter un bus. Surtout que la fréquence des bus, aux heures de pointe, est relativement longue (plus de 40 minutes de temps d’attente entre deux...
(Gabon Actu 07/04/16)
Le siège régional du Fond des nations unies pour l’agriculture (FAO) en Afrique centrale restera probablement au Gabon, selon un consensus qui s’est dégagé à Abidjan lors de la 29ème session de la Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique qui prend fin ce vendredi dans la capitale économique ivoirienne. Durant la rencontre d’Abidjan démarrée lundi dernier, la FAO a fait part aux délégués africains de sa volonté de fusionner les bureaux sous régionaux de l’Afrique de l’ouest et du centre et de trouver un pays d’accueil du futur bureau de l’Afrique de l’ouest et du centre. Les délégués des deux sous régions ont farouchement défendu leur volonté de conserver la configuration actuelle. En Afrique centrale, le groupe des experts...
(Gabon Actu 07/04/16)
Le Secrétaire de la Marine des Etats-Unis, l’Honorable Ray Mabus, a rencontré le Président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, lors d’une visite officielle dans la capitale gabonaise mardi à Libreville. Au cours de cette rencontre, le Secrétaire Mabus et le Président Bongo Ondimba ont abordé la question de la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée et d’autres sujets d’intérêts communs tels que la piraterie, la criminalité transnationale et la sécurité régionale. « La sécurité frontalière et maritime et la lutte contre le trafic illicite sont des problèmes qui affectent nos deux pays », a déclaré Mabus. «Nous nous réjouissons de la perspective d’un partenariat avec le Gabon pour lutter contre ces problèmes d’ordre sécuritaire. » Les deux...
(Gabon Review 07/04/16)
L’homme d’affaires est cité dans les célèbres révélations dénommées «Panama Papers» : les fichiers du cabinet Mossack Fonseca, firme basée à Panama qui aiderait les citoyens étrangers à contourner le fisc et à blanchir de l’argent, contiennent des traces du Gabonais. Telle une onde choc, les révélations des Panama Papers ébranlent actuellement la quiétude de bien de dirigeants et hommes d’affaires de par le monde. Il s’agit de la fuite de plus de 11,5 millions de documents confidentiels issus du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca, détaillant des informations sur plus de 214 000 sociétés offshore, notamment les noms des actionnaires. Parmi eux des hommes politiques, des milliardaires ou des sportifs de haut niveau. Les chefs d’États de cinq pays (Arabie...
(Gabon Review 07/04/16)
Après toilettage : doublons, hors tranche d’âge, hors critères… 25 062 jeunes, soit huit fois plus que les 2580 places initialement prévues, sont candidats à projet pilote de prise en charge de la jeunesse en difficulté sociale et professionnelle. Le ministre délégué auprès du ministre de la Formation professionnelle et de l’insertion des Jeunes, et certains membres du gouvernement se sont retrouvés, le 6 avril dernier à Libreville, pour apprécier le bilan de la première phase du projet pilote dénommé un Jeune = Un métier, dont l’objectif est d’insérer et réinsérer les jeunes Gabonais de la rue, les déscolarisés et les chômeurs âgés de 16 à 35 ans, pour l’année 2016 à travers des formations qualifiantes de trois mois. À...
(Xinhua 07/04/16)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Un montant entre 500 et 600 milliards de francs CFA (entre 1 et 1,2 milliard de dollars) sera alloué pour servir au renforcement de la trésorerie des banques de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), a annoncé mercredi à Yaoundé le gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), Lucas Abaga Nchama. Ces fonds proviendront d'une baisse de 50% des coefficients des réserves obligatoires applicables des pays membres de la CEMAC (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad), une mesure prise lors d'une session extraordinaire du comité de politique monétaire de la BEAC tenue mercredi dans la capitale camerounaise, siège de la banque centrale régionale. C'est une réponse à un constat...
(Agence Ecofin 07/04/16)
(Agence Ecofin) - La Banque des Etats de l’Afrique Centrale a baissé de 50% les coefficients des réserves obligatoires applicables aux banques opérant dans la sous-région, a-t-on appris à l’issue d’une réunion extraordinaire du Comité de Politique Monétaire de l’institution qui s’est tenu le 6 avril à Yaoundé. « Nous avons constaté qu'il y avait une contraction dans les liquidités des banques de la Cemac», a expliqué Lucas Abaga Nchama, le gouverneur de la BEAC A la sortie des années 90, les faillites rencontrées par plusieurs banques de la sous-région avaient poussé les chefs d’Etat à adopter des mesures de sauvegarde plus serrées dans l’exploitation des banques, allant notamment, pour ce qui est du ratio des fonds propres, au-delà des...
(Gabon Review 07/04/16)
Le week-end dernier, l’opérateur de téléphonie a organisé un séminaire. Le débit et la stabilité de la connexion internet, la qualité de communication voix, l’accueil, l’information et les prises en charge des réclamations étaient au cœur des échanges. Six mois après la dernière mise en garde et les menaces de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), les opérateurs de téléphonie semblent être en phase d’ajustement. C’est du moins ce qui ressort des travaux entrepris par l’un d’eux récemment, en l’occurrence Gabon Telecom. Si l’opérateur global (fixe, mobile, internet) s’est dit déterminé à asseoir son leadership en tant que premier opérateur de télécommunications dans le pays, le 2 avril dernier à Libreville, ses responsables techniques et commerciaux...
(APA 07/04/16)
APA-Douala (Cameroun) - La Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) a nommé Mme Anne-Rose Bongo au poste de l’administrateur provisoire de la Commercial bank du Cameroun (CBC), a-t-on appris jeudi de sources internes à l’entreprise. Le nouvel administrateur provisoire qui a été immédiatement installé par le régulateur du secteur bancaire en Afrique centrale, remplace à ce poste Martin Luther Njanga Njoh. L'ex-administrateur provisoire qui y a passé 7 ans à ce poste est visé par une procédure devant le Tribunal criminel spécial (TCS) pour des faits de détournement évalués à plus de 3 milliards de FCFA. Historiquement propriété du groupe Fotso, la CBC a été placée sous administration provisoire en 2010 après que le régulateur ait relevé un certain nombre...
(AFP 06/04/16)
Démissions au sein du parti au pouvoir, guerre d’égos dans l'opposition: à quelques mois de la présidentielle au Gabon, petits calculs et grandes manœuvres ont déjà commencé à Libreville. Rien ne va plus au Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). L'annonce mardi de sa candidature à la présidentielle par le patron démissionnaire de l'Assemblée nationale gabonaise, Guy Nzouba Ndama, figure politique bien connue dans le pays, est un coup de massue, même si beaucoup s'y attendaient depuis sa démission du perchoir la semaine dernière. L'ex-numéro trois du régime sera donc l'un des...
(Gabonews 06/04/16)
Contribution de son excellence Ali Bongo Ondimba, President de la République Gabonaise au Sommet sur la sécurité nucléaire à Washington DC, le 1er avril 2016. " Monsieur le Président des Etats Unis d’Amérique, Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etats et de Gouvernement, Monsieur le Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies, Mesdames et Messieurs les Chefs de délégations, Mesdames, Messieurs, Je félicite le Président OBAMA pour la tenue de ce quatrième Sommet, au moment où le monde doit faire face à une menace terroriste aux multiples visages, dont le terrorisme nucléaire. Cette question concerne le continent africain non seulement parce que certains de nos pays produisent des matières premières radioactives, mais aussi, parce que la question de l’énergie nucléaire apparait...
(RFI 06/04/16)
Un nouveau prétendant la présidence du Gabon vient de se déclarer. Guy Nzouba Ndama, qui a démissionné de la présidence de l'Assemblée nationale la semaine passée après 20 ans passé au perchoir, a annoncé hier, mardi 6 avril, sa candidature à l'élection présidentielle qui doit avoir lieu au 2ème semestre de cette année. C'est à l'issue d'une virulente allocution contre le pouvoir que Guy Nzouba Ndama s'est déclaré candidat à la présidentielle. L'ex-président de l'Assemblée nationale a décrit un Gabon en situation critique et fustigé l'entourage du président Ali Bongo, peu soucieux, selon lui, de l'avenir du pays car « animé d'un appétit vorace et d'une soif inextinguible d'enrichissement facile ». Un entourage qui poussé le chef de l'Etat à...
(Afrik.com 06/04/16)
L’ancien président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, 69 ans, qui a démissionné de son poste, jeudi dernier, a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle d’août 2016, lors d’une rencontre avec ses sympathisants et quelques cadres de l’opposition, dans sa résidence d’Okala, au nord de Libreville. A Libreville, Sans surprise, l’ex-président de l’Assemblée nationale du Gabon, Guy Nzouba Ndama, a annoncé, ce mardi 5 avril 2016, sa candidature à l’élection présidentielle et sa démission du parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). Son nouveau positionnement politique s’expliquerait par de nombreuses critiques malveillantes dont il a été victime de la part de la presse proche du pouvoir et des humiliations à répétition subies par les députés et l’institution qu’il a dirigée pendant...
(Gabonews 06/04/16)
L’ancien Président de l’Assemblée nationale, l’honorable Guy Nzouba Ndama a présenté sa démission du Parti Démocratique Gabonais (PDG) et a également annoncé sa candidature aux élections présidentielles de 2016. Voici une retranscription d’une partie de son discours. "Alors qu’un certain entourage du président de la République démontre qu’il est peu soucieux de l’avenir du Gabon, animé d’un appétit vorace et d’une soif inextinguible d’origine souvent facile, rapide et massif au mépris du mérite, face au constat d’un certain entourage allergique au conseil des aînés et à la contradiction, qui a fini par éloigné le président de la République du dialogue social, de la concertation et de l’esprit de consensus cher à son prédécesseur mais aussi caractéristique de notre scène politique...
(Gabonews 06/04/16)
Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba s’est rendu ce mardi dans l’Ogooué-Maritime à l’occasion des traditionnelles manœuvres médicomilitaires. Accompagné du Secrétaire américain à la Marine, Ray Mabus, le chef suprême des Forces gabonaises de défense et de sécurité a salué ceux qui incarnent une médecine itinérante de proximité, gage d’égalité des populations dans l’accès aux soins. La santé militaire au service des civils : durant toute la semaine, l’armée déploie ses personnels (200 personnes, dont 30 médecins et 50 agents para-médicaux) et ses équipements dans trois départements de l’Ogooué-Maritime, sur trois sites choisis pour leur rayonnement, Gamba (département de Ndougou), Omboué (département d’Etimboué) et Mpaga (département de Bendjé). L’objectif est de faire encore mieux que le...
(Gabonews 06/04/16)
Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba s’est rendu ce mardi dans l’Ogooué-Maritime à l’occasion des traditionnelles manœuvres médicomilitaires. Accompagné du Secrétaire américain à la Marine, Ray Mabus, le chef suprême des Forces gabonaises de défense et de sécurité a salué ceux qui incarnent une médecine itinérante de proximité, gage d’égalité des populations dans l’accès aux soins. La santé militaire au service des civils : durant toute la semaine, l’armée déploie ses personnels (200 personnes, dont 30 médecins et 50 agents para-médicaux) et ses équipements dans trois départements de l’Ogooué-Maritime, sur trois sites choisis pour leur rayonnement, Gamba (département de Ndougou), Omboué (département d’Etimboué) et Mpaga (département de Bendjé). L’objectif est de faire encore mieux que le...
(BBC 06/04/16)
Après avoir démissionné de ses fonctions il y a une semaine, le président de l'Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, a annoncé mardi à Libreville sa "candidature solennelle à la présidentielle" prévue au second semestre 2016 au Gabon. Image copyright La semaine dernière, M. Nzouba Ndama, suivi par neuf députés, avait démissionné avec fracas de ses fonctions pour protester notamment contre la destitution de trois parlementaires à l'origine d'une branche dissidente au sein du parti au pouvoir baptisée "PDG Héritage et Modernité". Ce courant, qui rassemble une quinzaine de députés et d'anciens ministres dénonce "le bilan calamiteux" d'Ali Bongo depuis plusieurs mois. Figure politique bien connue dans le pays, président de l'Assemblée depuis bientôt 20 ans, M. Nzouba Ndama a également...
(La Voix de l'Amérique 06/04/16)
Démissions au sein du parti au pouvoir, guerre d'égos dans l'opposition : à quelques mois de la présidentielle au Gabon, petits calculs et grandes manoeuvres ont déjà commencé à Libreville. Rien ne va plus au Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). L'annonce mardi de sa candidature à la présidentielle par le patron démissionnaire de l'Assemblée nationale gabonaise, Guy Nzouba Ndama, figure politique bien connue dans le pays, est un coup de massue, même si beaucoup s'y attendaient depuis sa démission du perchoir la semaine dernière. L'ex-numéro trois du régime sera donc l'un des principaux rivaux du président Ali Bongo Ondimba, candidat à un deuxième septennat. Autres concurrents affichés: l'ancien président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping, qui bat...

Pages

(Gabon Review 31/07/14)
Lancée le 1er juillet dernier sous le thème «Vivons la réconciliation», cette initiative pilotée par la Cathédrale Sainte-Marie va clôturer ses activités le 2 août prochain. A la faveur d’une conférence de presse tenue le 30 juillet dernier à Libreville, les responsables du concept «Vacances pour tous avec Jésus» ont fait part de leur intention de clore en beauté leur initiative, démarrée le 1er juillet dernier à Libreville. Lancée sous le thème «Vivons la réconciliation», cette 13e édition prévoit donc, en tomber de rideaux, le 2 août prochain à la Cathédrale Sainte-Marie de Libreville, une kermesse avec divers stands et animations, un spectacle d’enfants, une buvette-restauration, un concert des jeunes, une messe… Les enfants de 5 à 17 ans, issus...
(Ministère 31/07/14)
Sur instructions du Président de le République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre, Chef du gouvernement, le Professeur Daniel Ona Ondo a présidé, le 30 juillet 2014 à son cabinet de travail et en présence de certains membres de son équipe concernés par les questions de santé et de Sécurité, un conseil de cabinet dans le but de prévenir au cas où, la parution du virus Ebola sur le sol national. Après cette présentation sommaire de l’ordre du jour par le Premier ministre, le ministre Fidèle Mengué M’engouang en charge de la santé a informé l’assistance des dispositions prises par le département dont il a la charge en vue de prévenir au cas où, cette épidémie déjà...
(Gabon Actu 31/07/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Me Moubeyi Bouale, avocat de l’ancien ministre Rigobert Ikambouya Ndéka dira ce jeudi toute la vérité sur l’innocence de son client sur le crime rituel dont il a été accusé d’avoir commandité contre un sujet camerounais sauvagement assassiné sur la route de Ndjolé. L’avocat donnera une conférence de presse ce jeudi après midi à l’hôtel Méridien de Libreville, selon une invitation adressée à Gabonactu.com. En juin 2013, l’ancien ministre délégué à la Communication et actuel directeur général de l’Office gabonais des ports et rades du Gabon (OPRAG), Ikambouayat Ndeka a été auditionné au tribunal de Lambaréné au motif qu’il était cité dans l’affaire de l’assassinat du transporteur camerounais Yogno Amadou, survenu le 21 janvier 2013 au...
(Gabon Review 31/07/14)
307 pêcheurs ouest-africains viennent d’être interpellés à l’issue d’une descente du ministre de l’Intérieur au quartier Matanda à Port-Gentil. Ces personnes ont deux mois pour régulariser leur situation sous peine d’être expulsés du pays. En mission d’inspection à Port-Gentil, le ministre de l’Intérieur, accompagné des éléments de la Police nationale, a effectué une descente inopinée à Matanda, quartier populaire du 4e arrondissement de la capitale économique. Guy-Bertrand Mapangou et sa délégation se sont rendus précisément à Lip, village de pêcheurs où 307 ressortissants ouest-africains dont 250 Béninois, tous sans papiers, ont été brièvement interpellés. Entouré du commandant en chef de la police nationale, le général Athanase Nzamba Paga, du directeur général de la documentation et de l’immigration (DGDI), le général...
(Xinhua 31/07/14)
LIBREVILLE (Xinhua) - Trois cent cinq immigrés clandestins résidant dans un campement de pêcheurs à Port-Gentil, capitale économique du Gabon, ont été brièvement interpellés puis relâchés lundi avec la menace de régulariser leur situation pour ne pas être rapatriés dans un délai de deux mois, a annoncé mercredi le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Lundi au petit matin, la police a bouclé le campement de pêcheurs situé sur la plage de la ville de Port-Gentil, cité pétrolière et capitale économique du pays. La fouille qui s'en est suivie a permis d'appréhender 305 clandestins, dont 222 Béninois, et saisir une importante quantité de drogues. Selon le ministre gabonais de l'Intérieur, Guy Bertrand Mapangou, qui a personnellement dirigé l'opération coup de...
(Gabon Eco 31/07/14)
Estimant ne pas comprendre sur quelle base les autorités s'étaient appuyées pour leur attribuer des notes au baccalauréat session de juillet 2014, une trentaine d'élèves de classe de terminale ont entamé une grève de la faim sur le parvis de la Cathédrale Notre Dame de l'Assomption. Estimant que le mode de calcul des notes adopté cette année par le ministère de l'Education nationale pour l'obtention du bac serait flou et qu'ils sont victimes d'une injustice, une trentaine de recalés à cet examen observe depuis lundi 28 juillet une grève dite de la faim sur le parvis de la Cathédrale Notre Dame de l'Assomption sis à la vallée Sainte Marie à Libreville. Selon certaines indiscrétions, c'est une mauvaise interprétation des consignes...
(Gabon Actu 31/07/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Plusieurs élèves de Libreville campent sur le parvis de la cathédrale Sainte Marie de Libreville pour protestent contre leur échec au baccalauréat, accusant l’administration d’avoir mal calculée leurs notes, a constaté un reporter de Gabonactu.com Pour eux, l’administration n’a pas tenu compte des notes du Bac 1, une épreuve du baccalauréat passée en classe de 1ère. L’administration a introduit le bac 1 l’année dernière pour permettre aux élèves de valider les matières non essentielles à leur série pour se consacrer en classe de terminale aux matières fondamentales. En 2013, plusieurs élèves ont obtenu le Bac 1, certains avec une forte moyenne de 16/20. Cependant, beaucoup d’entre eux ont été recalés au dernier tour du bac d’où...
(Ogooue Infos 31/07/14)
Joseph Antoine Bell, ancien international Camerounais de football et Consultant RFI, a animé une session de formation ce mercredi à Libreville sur la notion d’esprit d’équipe, en faveur des employés de l’entreprise de téléphonie mobile Airtel Gabon. Joseph Antoine Bell, ancien international Camerounais de football et Consultant RFI, a animé une session de formation ce mercredi à Libreville sur la notion d’esprit d’équipe, en faveur des employés de l’entreprise de téléphonie mobile Airtel Gabon. L’objectif de cette session de formation était de remobiliser les personnels de cette entreprise autour des objectifs globaux. L’orateur a partagé avec les personnels d’Airtel, son expérience en tant que ancien meneur d’hommes sur le terrain et coach de performance. Il a transmis à ses interlocuteurs...
(Gabon Eco 31/07/14)
Malgré les multiples campagnes de sensibilisation à l’endroit des populations, le braconnage continue de sévir au Gabon. En témoigne la saisie importante de gibiers effectuée lors d’un contrôle aux portes de Libreville, lundi 28 juillet dernier. Chasser ou vendre du gibier de manière abusive constitue un délit et est strictement interdit par la loi gabonaise depuis 1981. Mais malgré des campagnes anti-braconnage, pour amener les populations à prendre conscience des grands enjeux de la préservation de certaines espèces animales et de la défense de l’environnement, les populations continuent de bafouer la loi. 31 porcs-épics, 10 gazelles, 3 antilopes à dorsale noire, 1 pangolin nain, 1 genette et 1 singe dissimulés dans des sacs de farine ont été saisis lundi 28...
(Gabon Review 31/07/14)
Surpris durant l’animation de l’atelier sur le «marketing sportif», l’un des six modules du séminaire de formation les «Sambas professionnels» qui se tient à Libreville, l’ancien président de l’Olympique de Marseille s’est permis de partager avec la rédaction de Gabonreview, son enthousiasme. Gabonreview : Qu’est-ce qui a motivé votre implication dans les «Sambas professionnels» ? Pape Diouf : C’est d’abord une réponse à la courtoisie, puisque j’ai été invité. Ensuite je l’ai considéré comme étant un devoir d’être à Libreville lors de ce séminaire qui présente plusieurs ateliers dont un sur le marketing sportif. La situation qui est la mienne est privilégiée par rapport à celles de jeunes Africains. Et, les réunir, non pas en tant que gourou, non pas...
(Gabon Actu 31/07/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Un semi remorque transportant environ 30 tonnes de Malt qu’il devait décharger à Oyem au nord du Gabon a chuté lourdement mercredi en fin d’après-midi dans un caniveau en voulant amorcer une petite pente de l’échangeur de la voie expresse, a constaté un reporter de Gabonactu.com. Le mastodonte s’est renversé avec le chauffeur et son aide. Les deux occupants sont restés coincés à bord. Les riverains sont aussitôt venus à la rescousse des deux occupants étourdis par le choc. « Le chauffeur est légèrement blessé. Il est à l’hôpital militaire. Ça va, Dieu merci », a déclaré sur lieu de l’accident, Pierre Biteghe, chef de service logistique à Global Transport. Global Transport est la société assurant...
(Gabon Eco 31/07/14)
Une quinzaine d'artistes dont cinq gabonais vont prendre part à la 3ème édition du symposium international de sculpture sur bois prévue du 1er au 14 août prochain à Libreville. Les manifestations liées à la 3ème édition du symposium international de sculpture sur bois débutent ce vendredi 1er août à Libreville. Sur une quinzaine d’artistes de diverses nationalités, cinq sculpteurs représentent le Gabon Pour cette 3ème édition, le thème retenu par les organisateurs est « Diversité ». Il s’agit de s’exprimer en réalisant des œuvres sur plusieurs essences de bois. Les artistes disposeront de 11 jours pour matérialiser leurs créations sur des billots de bois déjà installés par les organisateurs. Les sculptures devront être terminées le mardi 12 août 2014 à...
(L'Union 30/07/14)
C’était au cours d’une opération policière diligentée le week-end dernier, à 4 heures du matin, par le ministre de l’Intérieur en charge de l’immigration, Guy Bertrand Mapangou. LES résidents du village des pêcheurs de Matanda, dans le quatrième arrondissement de la commune de Port-Gentil, ont connu une fin de nuit de dimanche tourmentée. En effet, vers 4 heures du matin, des dizaines de policiers armés ont débarqué chez eux au moment où ils ne s’y attendaient pas. Dans le groupe, des agents de la police judiciaire, ceux de l’Oclad, de l’immigration, entre autres. L’opération diligentée par le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de l’Immigration et de la Décentralisation, Guy Bertrand Mapangou, consistait à fouiller toutes les maisons en...
(Gabon Review 30/07/14)
Décidée par l’actuel ministre, la suspension de la première partie du Baccalauréat, initiée sous son prédécesseur, a débouché sur un désordre dont plusieurs élèves ont, malheureusement, fait les frais. Depuis le 26 juillet dernier, date de la proclamation des résultats du premier tour du Baccalauréat, de nombreux candidats expriment colère et frustration. Visiblement victimes d’un bug du système informatique ou d’omission, ils s’en prennent, à mots à peine voilés, aux responsables de la direction générale des examens et concours. De fait, il semble que la mise en œuvre des consignes de l’actuel ministre, qui entendait abroger les réformes initiées par son prédécesseur, ne se soit pas toujours déroulée comme prévu. En attendant la mise en place de nouveaux curricula en...
(Gabon Review 30/07/14)
La compétition continentale qui verra s’affronter des centaines de jeunes entrepreneurs venus de 17 pays d’Afrique se tiendra à Libreville durant le dernier mois de l’année en cours. Les autorités gabonaises viennent d’annoncer le déroulement à Libreville, en décembre prochain, de la Junior Achievement Africa. Le Gabon est le premier pays francophone à accueillir cette compétition continentale qui verra s’affronter des centaines de jeunes entrepreneurs venus de 17 pays d’Afrique. C’est à l’issue de la conférence annuelle JA Africa July Retreat à Johannesburg, en Afrique du Sud, que le Gabon a reçu l’accord de l’organisation américaine Junior Achievement, d’organiser sa compétition panafricaine annuelle en décembre 2014 à Libreville. Ainsi, ce sont 200 businessmen en herbe, vainqueurs des finales nationales de...
(Gabon Eco 30/07/14)
Une fois n’est pas coutume. Des ressortissants gabonais, en situation irrégulière en Guinée Equatoriale, ont été expulsés de ce pays vers le Cameroun voisin le 24 juillet dernier. La Guinée Equatoriale, pays membre de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) procède, depuis le début de l’année 2014, à l’expulsion de milliers d’immigrés arrivés clandestinement sur son territoire national. Une opération de « nettoyage » dont le but est de décourager les clandestins qui, attirés par les opportunités de travail découlant du boom pétrolier connu depuis une décennie par ce pays, viennent en masse, à la recherche d’une vie meilleure. Le 24 juillet dernier, un groupe de 32 clandestins a été expulsé du pays d’Obiang Nguema vers Kribi,...
(Gabonews 30/07/14)
Du 26 mai au 8 juillet 2014, s'est déroulée en France une nouvelle opération de levée de données biométriques en vue de l'établissement et de renouvellement de passeport. Cette opération qui a connu quelques difficultés techniques, notamment à Paris, a permis cependant de recueillir les données biométriques de 2468 gabonais de France, a-t-on appris auprès du Consul Général du Gabon en France, M. Jean-Louis Kombila. Sur les 2468 gabonais de France en attente d'un passeport biométrique, « Rennes compte 171, Bordeaux 216, Toulouse 189, Marseille 160, Lyon 188, Strasbourg 96, Lille 202 et Paris 1246 », nous a confié le Consul Général du Gabon en France, M. Jean-Louis Kombila. Le Consul Général du Gabon en France se félicite de ces...
(Gabon Eco 30/07/14)
Profitant dernièrement d'une rencontre à Libreville, les transporteurs suburbains communément appelés "clandos" sont sortis de leurs réserves pour exiger une clarification des attributions entre le gouvernement et la municipalité en matière de gestion des transports en commun en milieu communal. Ils s'insurgent par ailleurs contre les traques incessantes organisées par la police municipale. Qui du gouvernement ou de la municipalité a compétence en matière de gestion des transports en commun dans l'espace communal à Libreville? Se sont interrogés les transporteurs suburbains réunis dernièrement en assemblée générale dans la capitale gabonaise. Ces derniers se sont posés la question de savoir s'il existait un conflit de compétences entre le ministère des Transports dont ils sont supposés dépendre et la Mairie de Libreville,...
(Gabon Eco 30/07/14)
Le ministre de la Santé, Fidèle Mengue M’Engouang, a rendu visite aux personnel de santé exerçant au service des Urgences du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL), pour les encourager et les remotiver car, victimes, selon lui, de critiques trop vives et injustifiées de la part des médias et de l’opinion publique. L’équipe médicale des Urgences du CHUL souvent victime de critiques injustifiées de la part des patients et des médias. C’est ce qu’a laissé entendre le ministre de la Santé, Fidèle Mengue M’Engouang lors de la visite qu’il a rendu au personnel de ce service hospitalier lundi 28 juillet dernier. Une visite qui avait pour but de les rassurer et les encourager à faire face aux critiques dont ils...
(Gabon Eco 30/07/14)
C’est suite à une information émanant d’une source fiable, que la Direction de la Lutte Contre le Braconnage (DLCB) a organisé une descente au village artisanal de Libreville le 28 juillet 2014. A cette occasion, plusieurs produits fauniques prohibés et destinés à la vente ont été saisis. Une équipe conjointe composée des agents de la DLCB, des agents de la Police Judiciaire et des juristes de Conservation Justice, s’est rendue sur le terrain en vu de constater les faits. Sur les lieux, les agents ont procédé à l’inspection des différents box suspectés. Et à l’issue de cette fouille, trois trafiquants de nationalité Camerounaise ont été arrêtés. Il s’agit de : sieur Bouba Kary Haman Djam, arrêté en possession de 144...

Pages

(Infos Plus Gabon 15/05/13)
Le Premier ministre gabonais, Raymond Ndong Sima, a lancé les travaux de construction du grand marché de Libreville, a-ton appris mercredi de source officielle. C’est le groupe suisse Webcor, représenté à Libreville par son directeur général, Philippe Beck, qui est chargé de la construction du Grand Marché de Libreville dont le coût est estimé à 28 milliards de francs CFA. Le Grand Marché, d’une superficie de plusieurs hectares, devrait accueillir environ 3000 commerçants. Les travaux qui vont durer 2 ans, seront confiés à des entreprises locales des Travaux Publics qui seront officiellement désignés à l’issue de l’appel d’offres ouvert qui sera lancée au 4e trimestre 2013. Selon un accord passé avec la Mairie de Libreville, Webcor démarrera les travaux sur...
(BFM TV 15/05/13)
Total Gabon a terminé le 1er trimestre de son exercice 2013 sur un résultat net en baisse de 4% à 73 millions de dollars. En Bourse de Paris, l'action Total Gabon progresse modérément de 0,2% à 489,95 euros dans un volume En Bourse de Paris, l'action Total Gabon progresse modérément de 0,2% à 489,95 euros dans un volume de 45 pièces. Elle a cependant décollé de plus de 42% depuis le début de l'année. Sur un an, le chiffre d'affaires trimestriel du groupe pétrolier a reculé de 6% à 390 millions de dollars, indique la filiale de droit gabonais de Total, dont la major française détient 58% du capital environ au côtés de l'Etat du Gabon (25%). Sur cette période...
(Journal de Brazza 14/05/13)
Invitation lancée par Bady Baldé, membre du secrétariat international de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), le 10 mai à Brazzaville Le membre du secrétariat international de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), Bady Baldé a appelé le 10 mai à Brazzaville, les Etats de la sous-région Afrique Centrale à suivre le leadership congolais en vue de produire un rapport fiable. S’exprimant au cours d’une interview accordée à la presse à l’issue d’une session avec le comité exécutif de l’ITIE de la République du Congo, il a estimé que dans un délai court, tous les pays de la sous-région vont suivre le leadership du Congo, en produisant un rapport de qualité avec des données...
(Star Africa 10/05/13)
Les comptes définitifs de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) se sont soldés par un bénéfice de 17,951 milliards FCFA pour l’exercice 2012, en baisse de l’ordre de 5,192 milliards FCFA par rapport à 2011, a appris APA jeudi auprès de cet institut d’émission. Cette annonce intervient au lendemain d’une session ordinaire du Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC), tenue le 30 avril dernier à Malabo (Guinée Equatoriale). S’agissant de la situation sous-régionale, elle s’est soldée par une bonne tenue de la situation macroéconomique au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) au cours de l’année écoulée, avec notamment une croissance réelle de l’ordre de 6,6% contre 5,2% en 2011. L’UMAC...
(Gabon Review 08/05/13)
Présent dans le pays depuis 1977, Acciona, fournisseur mondial de services énergétiques, d’infrastructures et d’eau renouvelable, a acquis un contrat de 50 millions d’euros (près de 33 milliards de francs CFA) pour concevoir et construire la plus grande usine de traitement d’eau potable du Gabon (UTEP). Attribué par le ministère gabonais du Pétrole, de l’Energie et des Ressources hydrauliques (MPERH) à la société espagnole Acciona, le projet de conception et de construction d’une nouvelle usine de traitement d’eau potable à proximité de la ville de Ntoum apparaît comme l’un des plus importants de cette année, dans le sens où le gouvernement entend résoudre de manière définitive le problème lié aux nombreuses coupures d’eau dont sont victimes les populations depuis plusieurs...
(Gabon Review 08/05/13)
Cette question est la résultante d’un communiqué de presse, conjointement signé par le ministre de l’Economie, Luc Oyoubi, et celui du Budget, Rose Christiane Ossoucah, rendu public en fin de semaine écoulée et relatif à l’émission de bons du Trésor à trois mois. Ce qui a donné lieu à une interprétation : l’Etat gabonais envisage d’emprunter de l’argent pour résoudre ses problèmes. Sous ce titre «Le Gabon est-il en faillite ?», le journal La Loupe du mardi 7 mai 2013 s’interroge sur la nécessité de ce communiqué et sur le fond et la forme du mode de communication choisi par le gouvernement pour cette affaire. L’hebdomadaire va du fait que «rien, ni personne n’a souvenance d’avoir vu Luc Oyoubi ou...
(Le Point 29/04/13)
L'innovation radicale vient de plus en plus des pays du Sud. Un vent d'optimisme qui pourrait nous amener à revoir nos modes d'organisation. Il ne se passe désormais pas une semaine sans qu'un géant du high-tech annonce un investissement en Afrique. En début d'année, Intel lançait son smartphone Yolo au Kenya avec l'opérateur local Safaricom. Dans la foulée, Microsoft inaugurait son programme de formation 4Afrika et lançait dans le même temps un mobile avec Huawei à destination de pays tels que l'Angola, l'Égypte, la Côte d'Ivoire ou le Nigeria. Or, voici qu'IBM ouvre un centre de recherche sur le mobile au Ghana quand le français Gemalto a été choisi pour sécuriser les listes électorales au Bénin et au Gabon. De...
(Gabon Eco 19/04/13)
A trois ans de l’échéance des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), les Nations Unies ont tenu à faire, avec les pays engagés dans cette initiative, un bilan à mi-parcours. Avec seulement 3 objectifs sur 8 partiellement atteints, les chances pour le Gabon, d’atteindre ses OMD, semblent plus que jamais compromises… Engagé il y a plus de 10 ans, au même titre que 83 autres pays, à satisfaire 8 indicateurs de développement, il semblerait que le Gabon qui, à 3 ans de l’échéance, n’en a partiellement satisfait que 3, ne soit pas en mesure de respecter ses objectifs à l’horizon 2015. Dénommés Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), les Nations Unies attendaient des pays engagés dans ce défi,...
(Nouvelles du Gabon 12/04/13)
Depuis quelques jours les consommateurs éprouvent d’énormes difficultés pour s’approvisionner en carburant et en gaz butane, pourtant l’ONEP vient de suspendre son mouvement de grève. A la SGEPP des dizaines de camions –citernes et canters sont effectivement stationnés, attendant d’êtres chargés en carburant et en gaz butane. Mais faute de tous les éléments nécessaires, la direction générale de la SGEPP s’est gardée de tirer des conclusions hâtives sur la situation. Mais selon certaines sources le problème viendrait plutôt de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA) il est difficile de savoir qui de SOGARA de la SGEPP et des quatre principaux marketeurs c'est-à-dire Total, Oil Libya, Engen et Petro Gabon est responsable de la pénurie actuelle. La SGEPP compte donner plus...
(Agence Gabonaise de Presse 12/04/13)
LIBREVILLE (AGP) - le Gabon a réalisé de bonnes performances économiques selon un rapport publié en mars dernier par le Fonds monétaire international (FMI) qui égrène, toutefois, quelques suggestions pour asseoir la solidité de l’économie gabonaise. Selon l’institution de Bretton Woods, ‘’le Gabon a réalisé de bonnes performances économiques dus à un accroissement de l’investissement public, mais aussi aux bons résultats miniers, à l’industrialisation du secteur bois et à la construction qui ont stimulé, en 2010-11, une croissance de 7% du Produit intérieur brut (PIB), malgré la baisse enregistré de la production pétrolière dans les champs à maturité’’. ‘’En 2012, le PIB réel devrait augmenter d’environ 6%, avec le soutien continu d’un important investissement public, tandis que l’inflation, qui reste...
(Gabon Actu 12/04/13)
Port Gentil, Gabon (Gabonactu.com) –Total Gabon, premier groupe pétrolier du Gabon a offert jeudi, à Libreville, un chèque de 32 millions de FCFA pour équiper un laboratoire des travaux dirigés de l’Ecole polytechnique de Masuku basée à Franceville au sud est du Gabon. La remise symbolique du chèque a eu lieu à l’hôtel Nomad à l’issue de la signature d’un accord de partenariat relatif à ce financement. Benoit Chagué, Directeur général de Total Gabon a remis le chèque au Directeur général de l’école, Gaston Ntchayi Mbourou. « Nous sommes une école de formation d’ingénieurs. Nos besoins d’équipements pour les travaux pratiques sont énormes », a déclaré M. Ntchayi Mbourou au cours de la très sombre cérémonie de remise du chèque...
(Nouvelles du Gabon 12/04/13)
Perturbation autour de la distribution du carburant et du gaz butane. Durant une semaine, l’Organisation Nationale des Employés du Pétrole (ONEP) a observé un mouvement de grève pour réclamer les meilleures conditions de vie et de travail de ses adhérents et la réhabilitation de ceux licenciés arbitrairement à la Société d’Entreposage des Produits Pétroliers (SGEPP) ainsi qu’à Schlumberger Gabon. Quelles ont été les pertes de ce débrayage généralisée, revenons pour une seule fois sur ce bras de fer entre l’ONEP et le Gouvernement. Quoique suspendu temporairement en raison de la poursuite des négociations avec le gouvernement gabonais, la grève amorcée le 9 mars dernier par l’Organisation Nationale des Employés du Pétrole (ONEP) aurait eu de sérieuses répercussions au plan économique...
(Cameroon-Tribune 10/04/13)
Les participants à la réunion des ministres des Finances qui vient de se tenir à Dakar prédisent une accélération de la croissance dans l’ensemble de la zone en 2013. La traditionnelle réunion semestrielle des ministres des Finances de la zone franc s’est tenue lundi dernier, cette fois à Dakar, sous la présidence de Amadou Kane, ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal. Abdoul Mbaye, Premier ministre du Sénégal, a ouvert les travaux. Les participants ont échangé sur la situation économique des pays africains membres de la zone franc et de la zone euro. Ils se sont félicités du niveau soutenu de l’activité économique au cours de l’année 2012 dans la plupart des pays de la zone franc. Ainsi, la...
(APA 08/04/13)
APA- Dakar (Sénégal)- Les ministres des finances de la zone franc ont annoncé lundi à Dakar, à l’issue de leur conclave de deux jours, des perspectives économiques « favorables » pour l’ensemble des pays de la zone en 2013. Ces perspectives seront marquées par « une accélération de la croissance pour l'ensemble de la zone franc et la poursuite de la consolidation budgétaire des Etats », ont-ils noté dans le communiqué final de la réunion. Les ministres se sont félicités du niveau soutenu de l'activité économique notée dans la plupart des pays de la zone franc au cours de l'année 2012. «La croissance a nettement rebondi dans l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), passant de 0,8% en 2011 à...
(Angola Press 27/03/13)
Libreville – Le ministre angolais du Pétrole, José Maria Botelho de Vasconcelos, a considéré mardi dernier, à Libreville (Gabon) l'importance pour le secteur énergétique mondial de considérer les réserves de pétrole et gaz existantes en Afrique, ayant en vue la croissance équilibrée de cette branche de l'économie globale. Le politique angolais, qui a fait cette affirmation à l'Angop, en marge du cinquième Congrès Africain et d'Exposition de Pétrole, évènement qui se tient dans la capitale gabonaise du 26 au 28 mars, a précisé que l'Áfrique était un continent avec des réserves de pétrole et gaz, dans plusieurs cas, pour déterminer. Ce facteur, a considéré José Maria Botelho de Vasconcelos, peut contribuer au développement du continent et la croissance énergétique mondiale...
(Investir au Cameroun 25/03/13)
Selon une étude du Centre africain de recherche sur le bananier plantain (Carbap), le Cameroun produit régulièrement près de 2 millions de tonnes de banane-plantain, mais cette production nationale est consommée localement à seulement 60%, puisque les 40% restants sont exportés vers deux pays voisins que sont le Gabon et la Guinée Equatoriale, où les prix sont plus intéressants à l’achat. Mais le Carbap craint que la production camerounaise de banane plantain baisse considérablement au cours des prochaines années, du fait de plusieurs facteurs : la pression foncière avec le développement des villes qui va raréfier les espaces cultivables, les changements climatiques et la qualité peu compétitive des variétés de plantain actuellement dans les champs. Afin d’améliorer la production de...
(Journal du Cameroun 25/03/13)
La BEAC a indiqué que le taux de croissance serait de 4,1% en 2013 contrairement aux prévisions de 5,2% annoncées fin décembre 2012 Le gouvernement de la Banque de Etats de l’Afrique Centrale s’est voulu rassurant vendredi 22 mars en annonçant un recul de la croissance en Afrique centrale au cours de l’année 2013. « Ce taux s’affichera à 4,1% mais ce n’est pas un problème, car la croissance dans notre sous-région reste soutenue, au regard de la moyenne des performances au cours des dix dernières années » a expliqué Monsieur Abaga Nchama, gouverneur de la BEAC et président du comité de politique monétaire au cours d’un point de presse avec des journalistes au siège de la Banque. L’inflation elle...
(Gabon Eco 20/03/13)
La 5ème édition du Congrès Africain du Pétrole et Exposition (CAPE) se tiendra cette année à Libreville, du 26 au 28 Mars. Ce grand messe qui réunira les plus grands noms du secteur pétrolier et gazier africain, a choisi pour thème cette année « Perspectives pour les hydrocarbures en Afrique : Equilibre entre production et développement durable ». Après la République Démocratique du Congo en 2010, le tour revient cette année au Gabon d’abriter le Congrès Africain du Pétrole et Exposition (CAPE) dans sa 5ème édition. Co-organisée par l’Association des Producteurs de Pétrole Africains (APPA), le consultant AME Trade Ltd et le Ministère gabonais du Pétrole, cette 5ème édition qui s’étendra sur 3 jours, verra le concours de 600 participants...
(Le Griot 13/03/13)
Gabon Télécom se lance dans le mobile bankingGabon Télécom va rattraper ses compères africains en proposant bientôt un service mobile banking. Pour ce faire, la compagnie télécom vient de conclure un partenariat avec Mahindra Comviva, un des leaders mondiaux dans la fourniture des solutions mobiles et financières. Avec son savoir faire et l’expérience acquise en développant des systèmes et services mobiles banking pour d’autre société télécom, Mahindra va développer le produit et accompagner Gabon Télécom pour sa mise en place. Gabon Télécom est aujourd’hui une filiale de Maroc Télécom, principal opérateur de téléphonie mobile et service internet au Maroc. Depuis près de 3 ans déjà, celle-ci a lancé avec succès le même service, en partenariat avec Mahindra Comviva. La solution...
(Gabon Eco 08/03/13)
L’exclusion du Gabon de l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE) fait toujours débat. Après les promesses du gouvernement, viennent les appels à réintégrer l’ITIE. Ces appels sont lancés par des Organisations Non Gouvernementales (ONG), notamment celles qui siègent au sein de la section gabonaise dans cette organisation. Le débat sur l’exclusion le 27 février 2013 du Gabon, comme membre de l'Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE) est loin d’être terminé. Après l’étonnement de Libreville et ses promesses de parvenir à une gestion responsable de ses industries, une nouvelle brèche sur cette exclusion gabonaise vient de s’ouvrir. Celle-ci concerne les Organisations Non Gouvernementales (ONG) de la section gabonaise de l’ITIE. Ces dernières, à travers un communiqué officiel...

Pages