Jeudi 27 Juillet 2017

Gabon

(L'Union 20/07/16)
Il ne reste plus que 10 km de fibre optique à installer pour achever la première phase du chantier de déploiement de 504 km de fibre optique entre le Gabon et le Congo. Cette partie concerne la portion Bilinga-Dolisie, et Makebana-Mbinda, à la frontière avec le Gabon. Selon le coordonnateur du projet, Yvon-Didier Miehakanda, les travaux de la première phase de l’installation de la fibre optique seront achevés dans deux semaines. La seconde phase du projet, la fourniture des équipements techniques, devrait démarrer en octobre ou novembre prochain. Le déploiement de la fibre optique, à travers le Congo, depuis la ville de Pointe-Noire, pour être interconnectée au Gabon, a débuté en juin 2015. Ce projet relève de l’initiative Central Africa...
(Agence d'information d'afrique centrale 20/07/16)
Le secrétaire général adjoint et chef du Département des affaires politiques des Nations unies, Jeffrey Feltman, est arrivé au Gabon mercredi pour une visite officielle de 48 heures. Après le Gabon, il se rendra également au Congo et au Tchad pour la suite de sa mission en Afrique centrale. À Libreville, première étape de cette mission, le secrétaire adjoint de l’ONU a eu des entretiens avec les autorités gabonaises compétentes ainsi qu’avec les différentes parties prenantes impliquées dans le processus politique et le développement du pays. Selon un communiqué, avant de quitter la capitale gabonaise, Jeffrey Feltman donnera une conférence de presse au siège de l’Unoca après avoir tenu une réunion avec le secrétaire général de la Communauté économique des...
(APA 20/07/16)
APA – Douala (Cameroun) - Le livre sous-titré « Fils de prélat ».de l’écrivain camerounais Armand-Claude Abanda, représentant-résident de l’Institut africain d’informatique (IAI) sera inscrit au programme scolaire dès la rentrée scolaire en septembre prochain a-t-on appris de sources concordantes. Ce livre figurera notamment au programme en classe de seconde de l’enseignement général et technique, a confirmé Théophile Manganga, directeur général de l’Institut pédagogique national (IPNG) du Gabon. Le choix porté par les autorités académiques gabonaises sur cet ouvrage d’un auteur camerounais a été salué par le gouvernement à travers le ministre des Arts et de la Culture (MINAC) Narcisse Mouelle Kombi. « Je ne peux que me réjouir de la nouvelle relative à l’inscription dans les programmes scolaires gabonais,...
(Gabon Eco 20/07/16)
L’expert FIBA Miodrag Marjanovic recruté comme entraineur national et manager général des équipes nationales du Gabon, version basketball a fait une sortie médiatique lundi dernier pour exprimer sa volonté d’abandonner son poste suite à ses difficultés salariales et au manque d’intérêt manifesté par la Fédération gabonaise de Basketball et la tutelle sur son projet de développementdu basket au plan national. Venu au Gabon, en qualité d’entraineur des équipes nationales, le Serbe Miodrag Marjanovic menace de rentrer chez lui, si ses employeurs à savoir le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Fédération Gabonaise de Basketball ne règle pas ses problèmes de salaires et ne prennent pas en compte son projet de développement du basket dans les plus bref...
(AFP 19/07/16)
Au moins deux candidats d'opposition ont déposé des recours devant la Cour constitutionnelle du Gabon pour contester la candidature à la présidentielle du mois prochain du président Ali Bongo Ondimba, qu'ils accusent d'inéligibilité, a-t-on appris mardi dans leur entourage. Les avocats de l'ex-président de la Commission de l'Union africaine - et ex-beau frère du chef de l'Etat - Jean Ping, et de l'ancien président de l'Assemblée nationale Guy Nzouba Ndama, se sont rendus lundi à la Cour constitutionnelle, ont précisé des proches à l'AFP. Selon l'opposition, plusieurs milliers de recours avaient été déposés la semaine dernière devant la Commission électorale nationale (Cenap) pour empêcher le président élu en 2009 à la mort de son père, de briguer un second mandat...
(Gabon Actu 19/07/16)
Le ministre d’Etat en charge des infrastructures, des travaux publics et de l’aménagement du territoire, Jean Pierre Oyiba a annoncé lundi dans une conférence de presse à Libreville que le gouvernement gabonais a consacré 65 milliards de FCFA destinés à un vaste programme de réhabilitation des voiries urbaines dont les travaux ont démarré il y a peu à Libreville et dans cinq autres capitales provinciales du pays. « L’enveloppe consacrée à l’aménagement de toutes les voiries urbaines du pays est de 65 milliards de FCFA », a annoncé M. Oyiba, indiquant que les entreprises adjudicataires ont déjà perçu 30% du montant. Des avances permettant aux entreprises commises d’accélérer la cadence des travaux. Le programme est déjà lancé dans les villes...
(Jeune Afrique 19/07/16)
Plusieurs diabétiques et hypertendus, un asthmatique, deux VIH… Des indiscrétions ont filtré de la commission médicale chargée de se prononcer sur l’aptitude des candidats à l’exercice de la fonction de président de la République au titre de l’élection du 27 août. Un candidat infecté par le VIH est-il en mesure d’exercer la fonction de chef de l’État ? La loi gabonaise ne se prononce pas, même si l’intéressé exclu de la compétition est fondé à attaquer pour discrimination la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap), qui publie la liste définitive des candidats. Conformément aux prescriptions du code électoral, les postulants ont passé des examens, notamment radiologiques et sanguins, au Centre hospitalier universitaire de Libreville. Les prélèvements sont anonymes et codés...
(Agence Ecofin 19/07/16)
(Agence Ecofin) - Le 18 juillet 2016, le Gabon et le Rwanda ont suspendu la surtaxe sur les appels internationaux entre les deux pays. Cela veut dire que les Gabonais et les Rwandais peuvent désormais appeler entre les deux pays à prix réduit. La bonne nouvelle, ce sont les Chefs d’Etat Paul Kagamé et Ali Bongo qui l’ont annoncée au terme d’une rencontre des membres du Comité de la Smart Africa Alliance. Les onze pays impliqués dans cette initiative d’intégration sous-régionale se sont, en effet, réunis en marge de la 27ème session ordinaire de l’Union Africaine (UA) qui s’est tenue du 17 au 18 juillet 2016 à Kigali au Rwanda. Se réjouissant du démarrage effectif du « One Area Network...
(RFI 19/07/16)
Au Gabon, la Commission électorale nationale permanente et autonome (Cenap) a retenu 14 candidatures pour l'élection présidentielle du 27 août prochain, dont celle du chef de l'Etat sortant Ali Bongo Ondimba. A 57 ans, le président Bongo, accusé d'inéligibilité par ses détracteurs, affrontera notamment d'anciens caciques du régime aujourd'hui dans l'opposition. Des opposants ont déposé ce mardi un ultime recours pour contester la candidature d'Ali Bongo devant la Cour constitutionnelle. Ali Bongo semble ironiser et les Gabonais se lasser. Le 9 juillet, le jour de dépôt de sa candidature, Ali Bongo lançait à une foule : « Est-ce que je suis étranger ? Je viens d'où ? » Réponse en chœur de ses partisans : « du Gabon ». La...
(Gabon Review 19/07/16)
Les candidats à la présidentielle d’août prochain n’ont pas pu rentrer en possession des archives des pièces d’état-civil du président de la République, devant leur permettre de constituer leurs dossiers de contestation de la candidature d’Ali Bongo Ondimba. Soixante-douze heures après la publication officielle de la liste des candidats retenus pour participer à l’élection présidentielle du 27 août prochain, les prétendants au fauteuil présidentiel, issus des rangs de l’opposition, n’arrivent toujours pas à rentrer en possession des éléments devant leur permettre d’asseoir leurs arguments de contestation de la candidature d’Ali Bongo Ondimba, conformément à la loi. En effet, après le refus du président de la Cenap de considérer les 3 000 lettres de contestation des citoyens électeurs et de les...
(Agence Ecofin 19/07/16)
Selon le site d’information Directinfos Gabon, Airtel Gabon, l’opérateur numéro 1 de la téléphonie mobile au Gabon, en proie à des difficultés financières malgré un chiffre d’affaires de 23 milliards de francs réalisé au 1er trimestre 2016, aurait décidé de se séparer d’une centaine de ses employés. Toujours selon cette source, l’affaire qui remonte à plusieurs mois et qui ne faisait l’objet que de rumeurs a pris une ampleur sans précédent. Selon les délégués du personnel, ce plan de licenciements économiques serait abusif en ce sens qu’il fait entorse au code du Travail. La pomme de discorde se trouverait au niveau du calcul de l’indemnité forfaitaire de départ jugée ‘’insignifiante’’ et ‘’humiliante’’ par les employés licenciés dont certains ont accumulé...
(Agence Ecofin 19/07/16)
Au Gabon, le Tribunal de première instance de Libreville a reconnu le journal « Faits Divers » coupable de diffamation à l’endroit de Yolande Nyonda, secrétaire générale du ministère du Budget. L’hebdomadaire est condamné à payer 25 millions FCfa (environ 42 140 $) au titre des dommages et intérêts. Par ailleurs, une peine de 6 mois d’emprisonnement avec sursis a été prononcée contre le journaliste Jonas Moulenda (photo), l’auteur de l’article qui a valu au journal son procès. En effet, Jonas Moulenda qui vit en France, a signé l’article intitulé « Yolande Nyonda citée comme commanditaire d’un crime rituel à Fougamou », paru dans l’édition du 22 avril 2016. Il rapporte que Yolande Nyonda a commandité la mort du jeune...
(Gabon Review 19/07/16)
Ayant promis aux victimes de l’établissement de microfinance de leur verser une indemnité, le président sortant laisse le sentiment de vouloir amadouer une partie de l’électorat. La semaine dernière, lors d’un de ses rassemblements, le collectif des épargnants du Bâtisseur de richesses (BR Sarl) a annoncé qu’une indemnité devrait être versée à chacun des membres le 18 juillet courant. À en croire le porte-parole de ce collectif, cet argent viendra d’Ali Bongo. Selon lui, il s’agirait d’une promesse faite en réponse à un courrier adressé à la présidence de la République. N’empêche, l’on s’étonne de la générosité subite du président de la République, qui s’était jusque-là muré dans le silence au sujet de cette escroquerie financière, préférant laisser le ministère...
(Gabon Review 19/07/16)
Dans le cadre du conflit diplomatique qui oppose, depuis les années 1970, la République populaire de Chine aux Philippines, le Gabon, par l’entremise de son ministère des Affaires étrangères, a appelé les deux parties au dialogue. À travers sa diplomatie, le Gabon semble désormais déterminé à jouer un rôle important pour l’instauration de la paix dans le monde. Ayant été, à l’instar d’autres nations du monde, préoccupé par le différend territorial qui oppose la Chine aux Philippines au sujet des Iles et Atolls, situés dans la mer de Chine méridionale, le ministère des Affaires étrangères a invité les deux parties à poursuivre leurs efforts pour maintenir le dialogue en vue de parvenir à une issue équitable dans cette affaire. Si...
(Gabon Review 19/07/16)
L’IFC et le Proparco ont récemment consenti à accorder un prêt de 85 millions d’euros pour le financement des projets de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag). L’International finance corporation, filiale de la Banque mondiale, et le Proparco, filiale de l’Agence française de développement (AFD), ont récemment consenti à apporter leur aide à la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) pour l’aboutissement de son programme de rénovation de ses infrastructures. Pour ce faire, les deux structures financières ont accordé un prêt de 85 millions d’euros (environ 5,61 milliards de francs CFA), selon un récent communiqué. Pour la filiale gabonaise du groupe Eramet qui exploite un réseau ferroviaire long de 650 km, allant de Libreville à Franceville, ce prêt arrive à point...
(Gabon Review 19/07/16)
Libreville abrite, depuis le 18 juillet dernier, un forum organisé par le National democratic institute (NDI) sous le thème «les élections compétitives dans les sociétés démocratiques». Des dirigeants du Conseil national de la démocratie, de la Cour constitutionnelle, du Sénat, le médiateur de la République, des personnalités politiques de la majorité et de l’opposition ainsi que des membres de la société civile participent, du 18 au 19 juillet courant, au forum multi-acteurs animé par le National democratic institute (NDI). Sur le thème « des élections compétitives dans les sociétés démocratiques», cet espace d’échange s’inscrit dans le prolongement des actions de ce think tank proche du Parti démocrate américain en faveur d’une présidentielle transparente et crédible. «Nous voulons tous vivre dans...
(Gabon Review 19/07/16)
Le site d’informations panafricain a essayé de présenter les points forts du président sortant. Président sortant, Ali Bongo doit défendre son bilan lors de la présidentielle d’août prochain. Le site Allafrica.com a publié, le 18 juillet dernier, «les cinq points qui pourraient faire réélire Ali Bongo». On y apprend notamment que sa «fortune est estimée à un peu plus de 400 milliards de francs». Le média en ligne indique surtout que le «manque de cohésion des opposants, (…) malgré des appels pour une candidature unique» et la «progression du développement» sont à l’avantage du président sortant. «Bien qu’Ali Bongo n’a pas forcément réalisé plusieurs promesses tenues en 2009 lors de sa campagne, il n’en demeure ‎pas moins que sa mandature...
(BBC 19/07/16)
La motion a été transmise par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, au nom de l'ensemble des signataires. Selon les initiateurs, la suspension de la RASD permettra à l'UA de "jouer un rôle constructif et de contribuer positivement aux efforts de l'ONU dans le dénouement définitif du différend régional sur le Sahara". Les pays signataires déclarent regretter l'absence du Maroc des instances de l'Union Africaine. Ils ont également salué "la décision du Royaume de ce pays, membre fondateur de l'OUA, de reprendre sa place au sein l'Union Africaine". Les 28 signataires entendent s'impliquer activement dans le retour du Maroc. Le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cap-Vert, les Iles Comores, le Congo, la Côte d'Ivoire, Djibouti, l'Erythrée, le Gabon,...
(L'Union 19/07/16)
Présente à Kigali(Rwanda),Mme Sylvia Bongo Ondimba a eu une activité intense. Dans ce sens, la première dame du Gabon a participé à l'Assemblée générale de l'Organisation des premières dames d'Afrique contre le VIH/Sida (Opdas). Aux cours des travaux de l'Assemblée générale de l'Opdas, l'épouse du chef de l'Etat a réaffirmé l'urgence de s'unir et d'intensifier les efforts pour chercher à éradiquer ce fléau. Il faut souligner que ces cinq dernières années, le Gabon a fait des progrès importants sur le front de la lutte contre le VIH et la réduction de la mortalité maternelle et infantile. Toutefois, a reconnu la première dame du Gabon, "nous devons encore aller plus loin et nous attaquer aux racines du fléau, nous concentrer sur...
(Agence Ecofin 19/07/16)
(Agence Ecofin) - Avec la baisse des recettes pétrolières qui représentent entre 20 et 80% des recettes publiques dans la zone Cemac, les Etats de cet espace communautaire se livrent désormais une véritable bataille sur le marché des titres publics de la banque centrale (Beac), afin de résorber leurs difficultés de trésorerie. A titre d’exemple, pour la seule journée du mercredi 20 juillet prochain, trois Etats-membres de la Cemac (Cameroun, Gabon et Guinée équatoriale) tenteront de mobiliser une enveloppe globale comprise entre 20 et 22 milliards de francs Cfa, apprend-on de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). Le Cameroun, principal animateur de ce marché depuis son lancement en 2011, fort des 16 Spécialistes en valeur du Trésor (SVT)...

Pages

(Gabon Review 06/09/14)
Invoquant une baisse de 128 millions de francs CFA dans son budget 2014, le Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) a décidé de ne plus servir de dîner à l’ensemble de ses patients. Déjà ébranlé par les mouvements d’humeur répétitifs de son personnel, le Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) s’enlise davantage. Par une note datée du 18 juillet dernier, le directeur général du CHUL, le Dr Eric Augustin Baye, informe les majors que «suite à une diminution importante du budget 2014 concernant le volet alimentation (-128 millions de francs CFA), le repas du soir sera supprimé, à compter du 21 juillet, pour l’ensemble des malades du CHUL». Une décision pour le moins surprenante et qui suscite un certain nombre...
(Le Point 06/09/14)
C'est le 15 novembre 1896 que Charles N'Tchoréré naît au Gabon, à l'époque une colonie française de l'Afrique-Équatoriale française (AEF). Son parcours de vie s'achèvera au champ d'honneur le 7 juin 1940 à Airaines du fait d'un acte anti-militaire d'un soldat de la division de panzers de Rommel qui ne supportait pas de voir ce capitaine noir de l'armée française revendiquer un traitement d'officier alors que sa compagnie se rendait faute de munitions. D'ailleurs, tuer Charles N'Tchoréré n'aura pas suffi. Un char allemand lui roulera dessus pour le broyer. Qu'importe, son honneur était sauf et c'est bien là l'essentiel. En ces temps de commémoration des victoires contre toutes les barbaries, il convient de réveiller la mémoire d'un homme qui a...
(Ogooue Infos 06/09/14)
Un accident de la circulation s’est produit dans la nuit de mercredi à jeudi à Kango, chef lieu du département de Komo-Kango, dans la province de l’Estuaire, faisant un mort (Gérald Makaka-Makaya) et 5 blessés graves. Gérald Makaka-Makaya a péri dans un accident de la circulation à Kango dans la nuit de mercredi à jeudi. Le véhicule à bord duquel il avait pris place, un Toyota de type Fortuner, immatriculé AS 042 AA de la société Gesparc, conduit par un certain Benoît Gnoundou-Gnoundou, a fait au moins deux tonneaux sur une route menant au débarcadère de Kango, précise le site internet www.koaci.com . Selon une source autorisée, l’accident se serait produit à minuit à Kouamé 1, un quartier situé intra...
(Gabon Actu 05/09/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) - L’ancienne vedette des Lions indomptables a bouclé jeudi à Libreville la première étape d’une tournée qui le conduira ensuite au Congo Brazzaville et en République démocratique du Congo avec sa nouvelle veste d’ambassadeur de bonne volonté de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) pour la lutte anti-braconnage des éléphants. Au Gabon, l’ex meilleur butteur de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2000 et en 2002 a effectué un pèlerinage dans le parc national de Loango au sud du pays où il a été captivé par l’extraordinaire biodiversité et admiré les éléphants nager dans le fleuve l’Ogooué tout comme dans la lagune. Après ce plongeon dans la nature, Patrick Mboma est revenu à...
(RFI 05/09/14)
Après les terrains de football, l’ancien international camerounais, Patrick Mboma se lance dans un nouveau défi : la défense des éléphants de forêt dans la région Afrique centrale. Il a entamé, ce jeudi au Gabon, une tournée qui se poursuivra au Congo-Brazzaville et en République démocratique du Congo, où ces pachydermes sont menacés de disparition. « Chez moi au Cameroun dans le parc de Boubandjida, il y a un peu moins de deux ans, quatre cents éléphants tués en un mois ». C’est l’ancienne vedette des Lions indomptables qui parle ainsi. A cause de cette macabre comptabilité, Patrick Mboma n’a pas hésité lorsqu’il a été consulté pour devenir l'ambassadeur de bonne volonté pour lutter contre le massacre des éléphants en...
(Xinhua 05/09/14)
LIBREVILLE (Xinhia) -- L'ancien président du Sénat gabonais, René Radembino Coniquet, est décédé jeudi à Libreville, à l'âge de 82 ans, des suites d'une maladie, a-t-on appris auprès de sa famille. M. Radembino Coniquet avait dirigé le Sénat gabonais de 2006 à 2009, devenant par ordre protocolaire la deuxième personnalité du pays après le chef de l'Etat dont il assure l'intérim en cas de vacances de pouvoir selon la Constitution gabonaise. Ancien secrétaire général de la présidence de la République sous l'ancien président Omar Bongo Ondimba, M. Radembino Coniquet avait succédé, à la présidence du Sénat, à Georges...
(Ogooue Infos 05/09/14)
Le concours du Grand Prix de l’excellence initié par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba pour encourager entrepreneriat des jeunes et le développement économique a été lancé en début de semaine à Libreville. Le Grand Prix de l’excellence Ali Bongo Ondimba a été lancé en début de semaine à Libreville. Ce concours organisé par la présidence de la République en partenariat avec l’agence de promotion des investissements et des exportations (APIEX) et Junior Achievement Africa (JA Africa) vise à promouvoir l’entreprenariat auprès des jeunes, la création de la richesse et de l’emplois, la lutte contre la pauvreté et le chômage, selon Gabriel Ntoungou, haut fonctionnaire de l’Etat, qui s’exprimait mardi au cours d’une conférence de presse à Libreville. Il...
(Xinhua 05/09/14)
NEW YORK (Nations Unies) (Xinhua) -- L'Organisation mondiale de la santé (OMS) réunit jeudi et vendredi à Genève des experts et des personnes oeuvrant à endiguer la maladie à virus Ebola en Afrique de l'Ouest pour discuter des traitements et vaccins potentiels contre ce virus. "La flambée actuelle de virus Ebola en Afrique de l'Ouest est sans précédente par son ampleur et sa complexité et par la charge qu'elle impose aux systèmes de santé. Il existe une demande et un intérêt forts de la part du public pour toute solution qui offrirait l'espoir...
(Gabon Eco 04/09/14)
Prévu mardi 2 septembre après deux reports successifs, le procès devant opposer les recalés du Bac 2014 à l'Etat gabonais a été une fois de plus renvoyé par le ministère public au 9 septembre prochain en raison de l'absence sur le territoire gabonais de l'avocat du gouvernement Me Moutsinga. Faudra encore attendre le 9 septembre pour connaitre enfin l'issue du procès qui doit opposer les recalés du Bac 2014 à l'Etat gabonais. A l'origine du différend, le refus du gouvernement d'organiser des épreuves orales auxquelles les ‘’recalés du Bac 2014’’ devraient prendre part conformément à une promesse de l'ex ministre de l'Education nationale et de l'Enseignement technique, Pr Léon Nzouba. Ces élèves pour la plupart ayant obtenu une moyenne supérieure...
(Gabon Review 04/09/14)
Ayant levé leur mouvement de grève il y a quelques mois, après la signature d’un protocole d’accord avec le gouvernement, les agents des douanes restent aux aguets. Ils interpellent le gouvernement afin qu’il respecte les termes de leur accord. Les agents de l’intersyndicale des douanes ne veulent pas qu’on réveille leurs vieux démons. Ils en appellent au gouvernement à qui ils demandent de prendre ses responsabilités face à leurs revendications laissées en plan. Tout en reconnaissant des avancés, ils relèvent cependant que tout cela demeure insuffisant. Si l’heure n’est pas à la menace de grève, le bureau de l’intersyndicale revient sur le non-paiement, de janvier dernier à ce jour, des arriérés de salaires des contractuels des Douanes, jadis imputés aux...
(Gabon Review 04/09/14)
Emmenés par la Ligue estudiantine des droits de l’homme, élèves et étudiants ont profité de la rentrée parlementaire pour se déporter devant le Sénat et le Conseil économique et social afin d’interpeller les décideurs sur la situation du secteur de l’éducation. En soutien aux lycées grévistes de la faim, la Ligue estudiantine des droits de l’homme (LEDH) a manifesté, le 2 septembre dernier, devant le siège du Sénat et du Conseil économique et social (CES). Objectif ? Interpeller les présidents de ces institutions ainsi que les autorités présentes sur le sort des élèves et étudiants. Affirmant vouloir exprimer leur «indignation face au mutisme des parlementaires», ces manifestants estiment que le ministre de l’éducation nationale démissionnaire, Léon Nzouba, ne saurait être...
(Gabonews 04/09/14)
Les « campeurs » de la cathédrale Sainte Marie ont décidé de participer à leur manière à la rentrée parlementaire des deux Chambres du Parlement gabonais lundi et du Conseil Economique et Social mardi. Les grévistes de Sainte Marie, et en particuliers, les étudiants et les recalés du BAC 2 se sont donc partagés les Chambres. Les étudiants étaient en matinée à l’Assemblée nationale, et les recalés du BAC 2 s’étaient rendus au Sénat et tous étaient au CES le lendemain. Les grévistes installés à la cathédrale Sainte Marie ont profité de la rentrée parlementaire pour interpeller une fois encore les autorités compétences sur leurs situations respectives. Arborés du drapeau national, et des affiches et banderoles portant des messages, ces...
(Gabonews 04/09/14)
Le Dr Amel BOUBINDJI a pris officiellement ses fonctions de Directeur Général de la Croix-Rouge Gabonaise. Nommé à ce poste le 29 juillet dernier, lors de la session ordinaire du Conseil de Direction National, il succède à Paul KOPEDINA ITANGUINO. Dr Armel BOUBINDJI, 39 ans, médecin généraliste diplômé de l’Université des Sciences de la Santé de Libreville, a commencé sa carrière professionnelle comme médecin chef au Centre Médical de Lébamba (Ngounié), en 2008. Il y exercera quatre années durant, jusqu’à son affectation comme médecin chef du Centre de Santé Communautaire d’Owendo en 2011. Depuis le mois de juin de la même année (2011), le Dr Armel BOUBINDJI dirigeait (jusqu’à sa nomination) le Département Santé de la Croix-Rouge Gabonaise. La cérémonie...
(Ogooue Infos 04/09/14)
Le pasteur Georges Bruno Ngoussi de l’église internationale de Nazareth a invité lundi ses pairs à être des modèles au sein de leur communauté religieuse, à l’occasion de la clôture de la croisade d’évangélisation organisée par son église, en partenariat avec d’autres ministères chrétiens. Le pasteur Ngoussi a invité samedi ses pairs du Gabon à être des modèles en termes de conduite au sein de leur communauté religieuse dans un contexte marqué régulièrement par des déviations et des incartades commises par les bergers ou hommes de Dieu. ‘’Nous ne devons pas faire obstacle à l’œuvre de Dieu dans les cœurs des Gabonais. Nous devons être des repères et des lampes qui guident et éclairent la conduite des hommes’’, a-t-il insisté,...
(Gabon Review 04/09/14)
À 82 ans, le sénateur René Radembino Coniquet, par ailleurs ancien président du Sénat, est décédé hier soir à son domicile à Owendo, dans la banlieue Sud de Libreville. D’une certaine manière, il faisait figure de sage dans le landerneau politique national. Peu avant d’être élu Sénateur d’Owendo en 1997, René Radembino Coniquet avait exercé pendant près de vingt-cinq ans à la présidence de la République en qualité de secrétaire général de cette institution. A la différence de tous ses successeurs (Mamadou Diop, François Engongah Owono, Laure Olga Gondjout, Etienne Massard Kabinda), lui, il avait été élevé au rang et titre de ministre, puis ministre d’Etat. L’homme avait également cumulé de nombreux postes de PCA dans diverses entreprises parapubliques. Appelé...
(La Voix de l'Amérique 03/09/14)
Le Secrétaire général du ministère des Mines, Jeannot Kalima, est soupçonné d’avoir détourné de l'argent quand il était directeur de cabinet du ministre des Travaux publics de l'époque, Idriss Ngari. Selon l’Afp citant le procureur de la République, Sidonie Flore Ouwé, c’est le premier fonctionnaire placé sous mandat de dépôt dans le cadre de l’opération gouvernementale «Mains Propres» de lutte contre la corruption. L’argent en question était réservé à l’organisation de fêtes nationales au plan régional, qui devaient déboucher sur des projets d’infrastructures dans les régions concernées. Ces festivités étaient une initiative lancée dans les années 2000 par le défunt président Omar Bongo. Elles ont été supprimées en 2009 par Ali Bongo lorsqu'il a succédé à son père. ​L’ex-Premier ministre...
(Ogooue Infos 03/09/14)
La présidente de la plate-forme des femmes pour le développement, Denise Mekamne, a invité vendredi, au cours d'une rencontre de sensibilisation dans le 1er arrondissement de la commune d'Akanda, les femmes économiquement faibles à se constituer en association et mettre en place des projets générateurs de revenus. Denise Mekamne a appelé les femmes du premier arrondissement de la commune d’Akanda à se regrouper et en association et à initier des projets générateurs de revenus. Unique condition pour avoir accès aux financements publics. L’objectif de l’oratrice était d’informer les femmes de cette localité sur les mesures sociales prises par le gouvernement et le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, en faveur des associations des femmes .et autres regroupements socio-économiques. Ces mesures,...
(Ogooue Infos 03/09/14)
Les travaux de construction du mausolée de l’opposant Pierre Mamboundou décédé il y a trois ans ont repris à Ndendé, dans le sud du Gabon, après une interruption de quelques mois. Ces travaux s’achèveront avant fin 2015, selon la presse locale. Le site de construction du mausolée de Pierre Mamboundou se trouve en plein cœur de Ndendé, où le défunt fut député et maire pendant de longues années.
(Xinhua 03/09/14)
Le gouvernement américain a annoncé mardi qu'il allait soutenir l'accélération du développement du sérum expérimental appelé ZMapp, au travers un contrat d'une valeur de 42,3 millions de dollars. Le département américain de la Santé a indiqué dans un communiqué qu'il fournirait le financement et l'accès à l'expertise en la matière ainsi qu'au soutien technique pour la fabrication et les activités réglementaires et non cliniques, par le biais d'un contrat initial de 24,9 millions de dollars et de 18 mois avec la société Mapp Biopharmaceutical, basée à San Diego. Dans le cadre du contrat qui pourra aller jusqu'à un total de 42,3 millions de dollars, Mapp Biopharmaceutical fabriquera une petite quantité de sérum pour la première phase des études de sécurité...
(Agence Ecofin 03/09/14)
Le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a fustigé, le 2 septembre, la «réponse catastrophiquement inadéquate» apportée par le monde à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. «La crise qui se déroule sous nos yeux est moins liée au virus lui-même qu’à des préjugés mortels et mal informés qui ont conduit à une réponse catastrophiquement inadéquate à l’épidémie», a-t-il affirmé dans une tribune publiée par le Washington Post. «Si Ebola avait touché Washington, New York ou Boston, il ne fait aucun doute que les systèmes de santé auraient circonscrit puis éliminé le virus», a-t-il ajouté. Le virus Ebola a fait jusqu’ici plus de 1500 décès en Afrique de l’Ouest et 3000 personnes contaminées en Sierra Leone, en Guinée...

Pages

(Gabon Eco 31/07/13)
Le représentant de la Banque Africaine de Développement (BAD) résident au Gabon, a annoncé au cours d'une conférence de presse tenue lundi 29 juillet à Libreville, que les travaux de construction de la voie transafricaine Gabon-Congo pour faciliter les échanges entre ces deux pays, pourraient démarrer en 2014. La Banque Africaine de Développement (BAD) par la voie de son représentant résident au Gabon, Moulay Lahcen Ennahli a, au cours d'une conférence de presse, présenté le projet portant sur la construction d'une voie transafricaine reliant le Gabon et le Congo Brazzaville. La BAD chargée de financer ledit projet a évalué le coût de sa réalisation à 57 milliards F CFA. Le Gabon, selon les normes de la BAD, devra contribuer à...
(Gabon Eco 31/07/13)
La Cour arbitrale de la chambre de commerce de Paris a ouvert le dossier opposant Addax Petroleum à l'Etat gabonais. Les deux parties ont débuté les auditions il y a quelques jours afin de comprendre les dessous de cette affaire qui continue d'alimenter la chronique. Les auditions de l’Etat gabonais et d’Addax Petroleum ont débuté à la Cour arbitrale de la chambre de commerce de Paris. La société pétrolière traîne l'Etat gabonais devant la justice française à cause de la reprise du site d'Obangué en fin 2012, redonné à la Gabon Oil Company (GOC). Au regard de cette situation et sans comprendre la décision de l'Etat gabonais semble-t-il, la filiale de Synopec a choisi de « régler ses comptes via...
(Gabon Review 31/07/13)
Annoncé en grande pompe dès l’arrivée d’Ali Bongo au pouvoir, l’audit dont la mission était de débusquer les agents fraudeurs et absentéistes de l’Etat, aura permis de dévoiler «700 fonctionnaires fantômes». Trois ans après son lancement, en novembre 2009, l’opération censée prendre fin en janvier 2010, aurait laissé échapper plusieurs centaines de professionnels du secteur public. Depuis l’accession au pouvoir d’Ali Bongo, le pays s’était engagé dans la lutte contre toutes les formes de dérives, aussi bien sociales que professionnelles. Seulement quelques mois après son investiture, le Président de la République annonçait la traque des fonctionnaires soupçonnés d’avoir abandonné leur poste de travail. Un vaste audit avait alors été lancé. Pourtant le phénomène qui tend à mettre à mal le...
(Gabon Review 31/07/13)
Du fait d’un chantage pour 60 milliards de francs CFA, les autorités gabonaises s’apprêtent à lancer une nouvelle version de cartes grises et de permis de conduire sous la conduite d’une firme australienne dont l’identité reste inconnue, indique l’hebdomadaire La Une. Initialement exécutées par la Société gabonaise des documents de transport (Sogadotra), à travers le ministère des Transports, la délivrance des cartes dites Gemalto (en polycarbonate au format carte de crédit, résistantes à l’humidité, à la chaleur et au vieillissement) et des permis de conduire relèvera désormais de la responsabilité d’une firme australienne, à croire la dernière livraison de l’hebdomadaire La Une. Rien à voir avec la décision des hautes autorités, approuvée en Conseil des ministres le 29 septembre 2011,...
(Gabon Review 31/07/13)
Le secrétaire général de l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), Guy Roger Aurat Reteno, s’est insurgé contre le comportement de l’administration, au cours d’un point presse donné, le mardi 30 juillet, au siège de cette organisation. Selon Guy Roger Aurat Reteno, secrétaire général de l’Onep, il est inexplicable que l’administration du Travail, garant des dispositions du Travail, conformément à l’alinéa 4 de l’article 359 du code du Travail, et signataire du procès-verbal d’étape sanctionnant les négociations Gouvernement-Onep et ayant abouti, le 16 mars 2013, à la suspension du dernier mouvement d’humeur de cette organisation syndicale, en vienne à faire preuve de laxisme, sinon de complaisance, face aux représailles entreprises envers certains syndiqués. Le leader syndical s’insurge sur le fait...
(Gabon Review 30/07/13)
En compétition avec trois concurrents du Congo, de la Côte d’Ivoire et du Lesotho, la Gabonaise Marie Claire Matamba vient d’être primée à Genève, en Suisse, à l’occasion de l’Africa Finance and Investment Forum (AFIF) 2013, organisé les 13 et 14 juin derniers sous le thème «Le commerce pour la croissance et le développement».Opératrice économique et vice-présidente du réseau des femmes chefs d’entreprises au Gabon (REFEG), elle a remporté le Prix incubateur de projet, décerné par l’organisme EMRC International et qui récompense les opérateurs économiques qui œuvrent dans le domaine du commerce et de la lutte contre la pauvreté, rapporte afrik.com. En effet, Marie Claire Matamba est également la présidente de l’entreprise Agrimate Gabon, qui officie dans l’exploitation et la...
(Gabon Review 30/07/13)
Selon une déclaration, la semaine dernière, du Fonds monétaire international (FMI), «la viabilité du secteur financier constitue un motif de préoccupation» dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Pour l’institution, plusieurs banques de la Cemac présentent des faiblesses qui doivent être corrigées au risque de fragiliser la totalité du secteur et perpétuer ainsi la baisse de croissance à laquelle il fait face depuis quelques mois. Au terme d’une mission effectuée dans la zone Cemac, du 10 au 23 juillet dernier, par des experts du FMI en vue de mener des consultations sur les politiques communes des Etats membres et leurs différentes institutions financières, il est apparu que l’accès au secteur financier dans la sous-région est parmi les...
(Gabon Eco 30/07/13)
Anticiper la migration vers l'adresse internet version six déjà disponible dans certains pays afin d'accéder aux nouveaux contenus sur la toile. Tel était l'objet du séminaire de formation organisé du 23 au 26 juillet dernier par l'Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences. L'économie numérique repose sur internet qui fonctionne grâce à certaines ressources. Et l'une de ces ressources les plus importantes est l'adresse internet protocole (IP). C'est en effet pour suivre les mutations qui s'opèrent dans ce domaine que l'Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences (ANINF) en partenariat avec l’ AFRINIC (le registre régional d’adresses IP en Afrique), a organisé du 23 au 26 dernier un séminaire de formation. L’objectif affiché était de sensibiliser les fournisseurs...
(Xinhua 30/07/13)
LIBREVILLE -- La société australienne Pura Vida Energy a confirmé une présence de colonnes d'huile dans le bloc Nkembo, situé au large des côtes gabonaises. Du pétrole sur le bloc offshore de Nkembe, un site pétrolier qui couvre une superficie de 1.210 km2 dans des profondeurs d'eau comprises entre 50 et 500 m à environ 20 km. Selon l'inspection des noyaux, la présence des réservoirs graisseux de bonne qualité avec la coloration de l'huile abondante serait compatible avec les propriétés enregistrées antérieurement par Pura Vida. "Nous avons été séduits par le bloc Nkembe en raison de l' éventail des types de jeu. La confirmation d'huile de l'estimation des ressources éventuelles reconnaît le potentiel d'appréciation significative du champ de pétrole Lola...
(Xinhua 30/07/13)
GENEVE -- Le ministre gabonais du Commerce Fidèle Mengue Me Engouang a avoué lundi que les nouvelles règles sur la valeur en douane de l'Organisation mondiale du commerce ( OMC) ne sont pas encore appliqués dans l'espace de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). "Elles ont été adoptées par la CEMAC mais elles ne sont toujours pas appliquées", a affirmé le ministre gabonais à Xinhua en marge d'une réunion de l'OMC tenue du 29 au 31 juillet à Genève, destinée à examiner les politiques africaines. La CEMAC regroupe six Etats, dont cinq sont membres de l'OMC: le Cameroun, la République du Congo, le Gabon, la République centrafricaine (RCA), et le Tchad. La Guinée équatoriale possède le statut...
(AFP 29/07/13)
PARIS, 29 juillet 2013 (AFP) - L'Afrique est le dernier marché à la mode pour les producteurs français de vins et spiritueux, qui commencent à y poser leurs jalons, portés par la hausse de la demande des classes montantes africaines. "C'est un phénomène récent", explique-t-on chez Rémy Cointreau, propriétaire du cognac best-seller Rémy Martin. Les pays cibles sont clairement ceux où il y a des matières premières (pétrole, mines, diamant) à commencer par le Nigeria, premier producteur africain d'or noir. Le rythme de croissance en Asie commence à s'essouffler, alors les fabricants "cherchent de nouveaux relais de croissance", commente Sébastien Andrieux, chef du service vins et spiritueux chez Ubifrance, l'agence publique d'accompagnement des entreprises françaises à l'exportation. "Le marché est...
(Gabon Actu 29/07/13)
Le représentant résident de la Banque africaine de développement (BAD) au Gabon, Moulay Lahcen Ennahli, a déclaré ce lundi lors d’une conférence de presse à Libreville, que les travaux de la route transafricaine devant relier les villes des régions sud du Gabon et celles du Congo vont probablement démarrer en 2014. « Si la mission d’évaluation se fait au mois d’août, nous espérons que ce projet sera présenté et approuvé avant la fin de l’an », a souligné M. Ennahli qui a ajouté par ailleurs que les études techniques sont déjà disponibles. La BAD est l’instance bancaire chargée de financer cette route dont l’objectif est de fluidifier les échanges et l’intégration régionale. Le coût global est de 90 millions d’euros...
(Afrik.com 29/07/13)
Le New York Forum Africa (NYFA) qui s’est tenu mi-juin à Libreville a permis de débattre des conditions dans lesquelles les opportunités de développement qui s’offrent au continent africain peuvent devenir des réalités. Cependant, malgré les enjeux et les défis que révèlent des perspectives vertigineuses et des opportunités inédites pour le continent africain, un écart important demeure entre les déclarations des décideurs et les réalisations concrètes. D’un côté, des déclarations d’intention rassurantes et pleines de promesses, d’un autre côté une mise en œuvre des programmes laborieuse, avec des risques et des obstacles qui rendent les observateurs lucides circonspects, et les investisseurs hésitants. Or, l’avancée du continent sur la voie de l’émergence ne résultera pas du seul effet de belles paroles...
(Gabon Review 26/07/13)
Flouée ! C’est certainement ce qu’a dû ressentir la société Intertek International Limited à la lecture d’un communiqué du ministère de l’Industrie et des Mines publié ce 25 juillet. Alors que la société annonçait récemment avoir noué un partenariat avec l’Agence gabonaise de normalisation (Aganor), pour le contrôle de la qualité des produits importés au Gabon, le ministère qualifie cet accord de «non écrit pour la République gabonaise». Explications. Selon le communiqué signé d’Emmanuel Eyéghé Nzé, directeur de cabinet du ministre, son administration s’étonne que «la société Intertek International Limited, sur la base du protocole d’accord signé avec le directeur général de l’Aganor, entité ne disposant pas encore de personnalité juridique, saisirait les importateurs nationaux pour leur signifier qu’à partir...
(Gabon Review 26/07/13)
Le Gabon et l’Union européenne viennent de conclure un nouvel accord dans le cadre de l’exploitation rationnelle des ressources halieutiques dans les eaux territoriales gabonaises. Le document a été signé le 24 juillet à Libreville par Julien Nkogué Békalé, le ministre en charge de la Pêche, et le représentant de l’UE, Jean-Eric Holzapfel. Selon le ministre gabonais, relayé par Gabon Matin, «cet accord tient compte des nouvelles orientations du président Ali Bongo en matière de pêche et d’aquaculture, qui visent l’exploitation des ressources halieutiques dans le sens de l’amélioration des conditions de vie et d’épanouissement des Gabonais, de l’anticipation sur la pénurie des ressources de plus en plus convoitées, et d’une meilleure préservation de notre fabuleux patrimoine naturel, tout en...
(Gabon Eco 26/07/13)
« Le crédit étant un service comme les autres, son coût obéit à la loi de l’offre et de la demande. C’est pourquoi le gouvernement souhaite encourager une plus grande concurrence et surtout une plus grande transparence de l’offre de ce service. En cela, l’entrée en vigueur du règlement CEMAC portant diverses dispositions relatives au taux effectif global et la publication des conditions de banque constitue une réponse adaptée ». Propos du Ministre de l’Economie, Luc Oyoubi. Les 24 et 25 juillet, le Ministre de l’Economie, Luc Oyoubi a présidé, en présence des professionnels de banques et des établissements de micro-finance, le séminaire de vulgarisation des règlements bancaires d’allocation de crédit. Les principaux points de ce séminaire étaient les dispositions...
(Agence Gabonaise de Presse 25/07/13)
LIBREVILLE (AGP) - L’Union européenne (UE) va débloquer quelque 426 372 050 de FCFA pour financer les activités d’exploitation rationnelle des ressources halieutiques dans les eaux gabonaises, à l’issue d’un accord signé mercredi entre les deux parties. Le protocole d’accord été paraphé mercredi dernier entre le ministre gabonais en charge de la pêche, Julien Nkoghé Békalé et le représentant résident de l’UE au Gabon, Jean-Eric Holzapfel. Selon le ministre Nkoghé Békalé, cet accord vise l’exploitation des ressources halieutiques dans le sens d’améliorer les conditions de vie des populations. Le présent accord donne la possibilité à 24 thoniers senneurs européens et 8 canneurs de pêcher le thon et d’autres espèces hautement migratoires dans la zone économique exclusive gabonaise pour un tonnage...
(L'Union 25/07/13)
Le ministre gabonais de l'Economie, Luc Oyoubi, a rappelé ce mercredi aux professionnels du crédit les dispositions relatives au Taux effectif global (Teg), la publication des conditions de banque ainsi que la définition et la répression de l'usure dans les Etats de la Cémac. Le Teg d’un prêt ou de toute convention établissant un prêt d’argent, de quelque nature que ce soit, se définit comme un indicateur objectif du coût réel du prêt. Il vise à protéger l’emprunteur et à lui garantir une transparence des offres sur le marché. Il définit un mode de calcul global du coût réel du prêt sur toute la période de remboursement contractuel. Les nouveaux règlements Cémac et leur vulgarisation permettent, pour le membre du...
(Gabon Review 25/07/13)
Après l’euphorie de 2010 et 2011 suivie par un déclin tendanciel en 2012, consécutif à une baisse des commandes de l’Etat et des entreprises, la vente d’automobiles neuves semble retrouver le cap de la croissance avec une hausse de 9% au 1er semestre 2013 par rapport à la même période en 2012. En effet, les dernières statistiques publiées, dans le quotidien L’union, par l’Union des représentants de l’automobile et de l’industrie (Urai) indiquent que les concessionnaires automobiles ont vendu 3062 véhicules neufs entre janvier et juin, contre 2808 sur la même période en 2012, soit 254 unités de plus. Ces belles performances sont, selon l’Urai, consécutives au regain d’activités dans les secteurs public et privé avec une hausse sensible des...
(Gabon Eco 25/07/13)
L’Union Africaine (UA) souhaite que les différentes compagnies africaines établissent des liaisons directes entre les villes continentales, avec pour finalité de réduire la durée des voyages. L’annonce a été faite mardi 23 juillet à Luanda en Angola par le Chef du Département des transports aériens de la commission d’infrastructures et énergie de l’Union Africaine, Adiron Alberto. Le département des transports aériens de la commission d’infrastructures et énergie de l’Union Africaine (UA) a constaté que les durées de vol des compagnies africaines qui relient une ville africaine à une autre sont trop longues car les compagnies aériennes sont obligées de faire de longs détours, rythmés par plusieurs escales, avant d’arriver à destination. « Un passager qui part de Luanda en Angola...

Pages