Vendredi 26 Mai 2017

Gabon

(El Moudjahid 30/05/16)
L'Algérie et le Gabon ont mis l'accent, hier, sur l'importance d'«intensifier et de promouvoir la coopération bilatérale dans différents domaines, notamment dans les secteurs du commerce et du tourisme». L'Algérie et le Gabon ont mis l'accent, hier, sur l'importance d'«intensifier et de promouvoir la coopération bilatérale dans différents domaines, notamment dans les secteurs du commerce et du tourisme». Dans une déclaration à la presse, à l'issue de sa rencontre avec la ministre gabonaise du Commerce, des Petites et moyennes entreprises, de l'Artisanat, du Tourisme et du Développement durable, Madeleine Berre, le ministre de l'Aménagement...
(Gabon Actu 30/05/16)
Le président du Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP, majorité), Raymond Athanase Iboutha Wala a appelé samedi ses militants à aller dans les villages du Gabon porter la bonne nouvelle portant sur la nécessité de voter le jour « J », Ali Bongo Ondimba, candidat à l’élection présidentielle d’août 2016. « C’est donc le lieu de vous exhorter à parcourir les quartiers, les villes, allez dans vos villages porter la bonne nouvelle, celle de la candidature d’Ali Bongo Ondimba à sa propre réélection », a déclaré M. Iboutha Wala au terme d’un congrès extraordinaire d’investiture du candidat Ali Bongo. La messe politique s’est tenue à Libreville en présence de Georgette Koko, actuel président du Conseil économique et sociale...
(Agence d'information d'afrique centrale 30/05/16)
Après deux premières éditions réussies, la République gabonaise a émis, le 26 mai, au niveau du Congo, son troisième emprunt obligataire par appel public à l’épargne sur le marché financier sous-régional, pour un montant de 98 milliards FCFA. Les fonds à lever, permettront au pays de financer plusieurs projets socio-économiques d’intérêt public, dans les villes de Libreville, Franceville, Port-Gentil, Oyem et Bitam. Plusieurs investisseurs institutionnels et autres individualités établis au Congo, ont répondu présents au lancement de cet emprunt obligataire, patronné par le directeur général de la dette, Thierry Minko. Il s’agit d’une stratégie d’endettement 2016-2018, que le Gabon a mise en œuvre pour mobiliser des fonds et financer un certain nombre de projets structurants, conformément à sa vision de...
(Gabon Review 30/05/16)
Au cours d’une très récente rencontre avec les acteurs culturels, artistes et écrivains, le président de la République a promis de mettre en œuvre ou d’accélérer des mesures censées dynamiser leur activité. Comme laissée pour compte depuis plusieurs années, la culture bénéficie toujours d’une faible attention. Pourtant, ses principaux acteurs n’ont cessé de déplorer une situation bien connue des pouvoirs publics. Le 27 mai dernier, le président de la République a rencontré les acteurs culturels, artistes et écrivains, leur promettant davantage de soutien. Pour Ali Bongo, il s’agit d’«assurer à l’artiste les conditions de son épanouissement basé sur son travail, son mérite, et partant la reconnaissance du public et de la nation». Alors que les droits d’auteur, institués depuis 1987,...
(Gabon Review 30/05/16)
En violation de l’article 90 de la Constitution, la présidente de la Cour constitutionnelle est aussi une businesswoman prospère, qui se paie même le luxe d’impliquer d’autres dirigeants d’institutions dans ses affaires. Si la présidente de la Cour constitutionnelle arbore publiquement plusieurs casquettes et ne se soucie pas toujours des incompatibilités entre ses différentes activités ou ses statuts divers, il reste qu’elle suscite trop souvent étonnement et curiosité. Et pour cause : au-delà de sa seule personne, Marie-Madeleine Mborantsuo associe certains responsables publics à ses activités, s’adonnant allègrement au copinage. Ainsi, lors du récent échange entre le président de la Chambre de commerce, Jean Baptiste Bikalou, et les étudiants de l’Ecole polytechnique de Libreville, les observateurs ont été surpris de...
(Gabon Actu 30/05/16)
Le ministre délégué à la formation professionnelle et à la réinsertion des jeunes, le docteur Nicole Assélé et le secrétaire général du ministère du budget et des comptes publics, Yolande Nyonda, ont annoncé dimanche à Libreville au cours d’une cérémonie solennelle la naissance de « L’Appel des Mille et Une », un mouvement féministe ayant pour principal objectif de se faire entendre et de peser dans les grandes décisions pour changer la condition féminine au Gabon. Des centaines des femmes ont répondu présentes à L’appel des mille et Une. La cérémonie a eu lieu dans un luxueux hôtel de Libreville en présence des autres femmes présentées comme des modèles de réussite dans leur vie. Des dames, pilotes, agrégées de médecine,...
(L'Union 30/05/16)
Le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, a fait, hier, le constat d'avancement des travaux de construction de ce Centre hospitalier universitaire (CHU). Un chantier dont la plupart des structures sont déjà sur pied. Le chef de l’Etat en compagnie de la première dame Sylvia Bongo Ondimba a parcouru l’imposant édifice de quatre étages. Les responsables du chantier ont garanti d’un taux d’achèvement au-delà des 80%. Le couple présidentiel a visité le service de radiologie équipé d’un scanner, un bloc opératoire aux normes internationales, une salle de réveil, la maternité (50 lits) et l’unité pédiatrique (25 lits + 12 en soins intensifs). Spécialisé en obstétrique, gynécologie et pédiatrie, « Jeanne Ebori» s’apprête à renaître de ses décombres sur une surface...
(Gabon Review 30/05/16)
Accusé de faire chanter les présidences du Gabon et du Congo, notamment, le gérant du magazine Afrique Education demeure injoignable. Cible, en 2013, d’une lettre ouverte écrite par le non moins sulfureux Asie Dominique de Marseille, Paul Tedga n’a pas toujours bonne presse. Il est accusé de compter parmi les tristement nommés «mercenaires de la plume». Suite à ses articles sur Denis Sassou Nguesso, le directeur de l’hebdomadaire congolais «Le choc» l’avait décrit comme un «maître chanteur». Si son confrère espérait alors un changement d’attitude de sa part, des années après, il est resté fidèle à lui-même. En témoignent, les récentes révélations du site Koaci.com, qui croit savoir que le gérant du magazine panafricain «Afrique Education» pourrait encore frapper. Cette...
(Gabon Review 30/05/16)
Alors que le scrutin présidentiel se profile à l’horizon, dans moins de 3 mois, ce think tank proche du Parti démocrate américain vient évaluer le niveau des préparatifs de cette élection cruciale pour le pays ! Il s’agit d’une délégation de quatre personnes qui, selon La Lettre du Continent, devrait séjourner à Libreville tout au long de cette semaine. Conduite par Christopher Fomunyoh, directeur du National democratic institute (NDI) pour l’Afrique, et Sophia Moestrup, directeur adjoint Afrique Centrale-Afrique de l’Ouest de cet institut, cette mission va s’entretenir aussi bien avec des membres du gouvernement, des leaders politiques de la majorité et de l’opposition, qu’avec des responsables des organisations de la société civile. Il est prévu également un entretien avec les...
(L'Union 30/05/16)
DANS la perspective de la migration de la télévision analogique vers la télévision numérique terrestre (TNT), prévue le 17 juin 2015 pour la bande UHF, et le 17 juin 2020 pour la bande VHF, les experts de l'Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf), de la Bourse des valeurs mobilières d'Afrique centrale (BVMAC) et du groupe chinois de télécommunications StarTimes, se sont retrouvés hier au siège de la BVMAC, pour proposer un schéma de financement pour la télévision numérique terrestre, et ce avant juin 2020. Ce vaste projet qui nécessite un investissement estimé à environ 60 milliards de francs consiste, selon l'Aninf, à l'installation de 200 émetteurs à déployer sur l'ensemble du territoire, à la distribution par l’État...
(Gabon Review 30/05/16)
Outre la stratégie de communication et évènementielle, l’agence de communication Koridor innove, en 4 ans d’existence et d’expérience, en proposant à ses clients un nouveau produit : «l’E-réputation», un service visant la gestion et la promotion de l’image d’une personnalité sur la toile mondiale. Publi-reportage. Michael Minko, manager général de l’agence de communication Koridor, a présenté ce nouveau produit révolutionnaire à ses clients à l’occasion de l’inauguration, le 27 mai courant, du nouveau siège de la structure, dans le quartier Batterie IV à Libreville. L’enjeu de la nouvelle offre de Koridor est de gérer la bonne réputation ou l’image de marque d’un décideur ou d’un chef d’entreprise sur Internet. «Aujourd’hui tous les grands décideurs du monde sont très regardant quant...
(Gabon Actu 30/05/16)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, en précampagne pour sa réélection, a expédié un sms à la nation via le réseau de téléphonie mobile Libertis, pour souhaiter une bonne fête des mères à toutes les gabonaises. « Je voudrais honorer toutes les mères du Gabon qui subviennent aux besoins de leurs familles et de notre société », peut-on lire dans le texto qui porte la signature du numéro un gabonais. « Mon programme pour l’égalité des chances leur offrira, via la CNAMGS (Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale, ndlr), plus de couverture afin d’amorcer le changement dont elles ont besoin », promet Ali Bongo Ondimba qui n’hésite plus de profiter de la moindre occasion pour se...
(Gabon Review 30/05/16)
Le candidat déclaré à l’élection présidentielle a rendu hommage à Pierre Claver Nzeng Ebome, pionnier de la musique gabonaise contemporaine et acteur politique mémorable. Profitant de sa tournée politique dans la province du Woleu-Ntem, l’ancien président de l’Assemblée nationale s’est rendu sur les lieux du repos éternel de Pierre Claver Nzeng Ebome, musicien à succès, ministre sous Omar Bongo et homme politique, membre fondateur de l’Union nationale (UN), décédé le 19 mai 2010. Là, dans un village nommé Nkonabola et situé à cinquante kilomètres de la commune de Mitzic, dans le département de l’Okano, Nzouba Ndama est allé s’incliner devant le mausolée de celui qui fut président de la Mouvement africain de développement (MAD) jusqu’à février 2010 au moment de...
(Gabon Review 30/05/16)
Suite aux nombreux e-mails et appels téléphoniques demandant plus d’explications quant à l’article publié par Gabonreview sous le titre «Justice : le recadrage du ministère face à la fronde du Synamag», il nous est apparu plus judicieux de publier, ci-après, l’intégralité du communiqué du ministère de la Justice au sujet des nominations controversées du Conseil supérieur de la Magistrature (CSM) du 10 mai dernier. A la suite des mesures de redéploiement des Magistrats, prises par le Conseil Supérieur de la Magistrature, pour se conformer à la décision de la Cour Constitutionnelle ayant annulé l’ordonnance sur l’organisation judiciaire, une certaine presse aux desseins inavoués, fait dans l’amalgame en procédant à une lecture biaisée de la loi portant Statut des Magistrats et...
(Agence Ecofin 30/05/16)
(Agence Ecofin) - Le conseil des ministres du Commerce et des finances de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) s’est tenu récemment à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), dans le but de rendre opérationnelle la zone de libre-échange de la Ceeac. Les ministres ont arrêté en janvier 2017, la date du début effectif d’application de tous les instruments de la zone de libre-échange de la Ceeac au niveau des Etats membres. A cet effet, les ministres ont adopté solennellement une déclaration par laquelle ils s’engagent à œuvrer au sein de leurs pays respectifs pour que toutes les dispositions relatives à l’application de la zone de libre-échange soient intégrée dans les corpus juridiques internes des Etats...
(Gabon Actu 28/05/16)
Le Gabon a décidé vendredi d’interdire l’importation de volaille et du porc en provenance du Cameroun suite à l’apparition dans ce pays voisin d’une épidémie de grippe aviaire qui a provoqué le décès de 15 000 poules d’une ferme infectée. « Interdiction à titre conservatoire de toute espèce de volaille et de produits dérivés : œufs à couver et de poussins d’un jour, oiseaux de compagnie et oiseaux sauvages », précise le communiqué du ministère gabonais de l’Agriculture. « Suspension de l’importation du porc et de la viande du porc. Renforcement de l’épidémio-surveillance et l’intensification de mesures de bio-sécurité dans les élevages », poursuit le texte qui recommande également un renforcement des mesures de protection au niveau des frontières gabonaises...
(Gabon Actu 28/05/16)
Le docteur Jean Léonard Nguema Ondo, député du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) de la commune de Mitzic dans la province du Woleu-Ntem (nord du pays) a fait don vendredi d’une école primaire catholique de son giron politique complètement rénovée par ses soins. L’école catholique concernée est située dans le regroupement des villages Essong-ville dans le canton Ndoum du département de l’Okano à Mitzic. L’établissement primaire construit en planche dans l’année 70 était devenu vétuste et s’écroulait progressivement sous le poids de l’âge. Les fissures étaient devenues perceptibles sur les murs et sur la toiture de l’école. Un véritable calvaire pour les écoliers pendant la saison de pluie. Une situation très incommode qui ne favorisait plus l’épanouissement des apprenants...
(L'Union 28/05/16)
L’EMPRUNT obligataire de 98 milliards de francs que l’Etat compte lever sur le marché financier sous-régional va être destiné à financer plusieurs travaux d’infrastructures, a indiqué le ministre délégué à l'Economie, Marie-Juilie Bilogo. Il s’agira, notamment, de rendre attractif l’environnement global des villes qui vont abriter la Coupe d’Afrique des nations 2017 (36 % des fonds levée). Cet emprunt va aussi financer les travaux d’électrification et de desserte en eau potable de Libreville, Franceville, Bitam, Port-Gentil et Oyem. Mais aussi, la réhabilitation des structures médicales publiques à Oyem et Bitam, la sécurisation des réseaux électriques et télécommunications de Libreville, Franceville, Oyem et Port-Gentil. L’enveloppe va aussi supporter les travaux d’aménagement urbain, l’assainissement des bassins versants de Libreville et Port-Gentil, la...
(Gabon Actu 28/05/16)
Le 31ème colloque du Centre des rencontres des dirigeants des administrations fiscales (CREDAF), tenu le 23 au 26 mai 2016 à Libreville a débouché sur l’impérieuse nécessité pour les 30 États membres de l’association fiscale de professionnaliser la gestion des ressources humaines pour accroitre la performance et mettre fin aux carences liées entre autres à l’absence de maîtrise du recrutement et de formation parfois insuffisamment structurée des agents du fisc. « La professionnalisation de la gestion des ressources humaines s’impose désormais », a indiqué jeudi au terme du colloque, Joël Ogouma, directeur général des impôts du Gabon, par ailleurs président en exercice du CREDAF. Il a été porté à ce poste par ses pairs à la suite de la 32ème...
(L'Union 28/05/16)
C'est la substance du message délivré, au nom du Gabon, par le ministre des Mines et de l’Industrie, Martial-Rufin Moussavou, à cette rencontre des praticiens, professionnels et investisseurs en vue de mettre l'accent sur la propriété industrielle. LE Gabon, représenté par son ministre des Mines et de l’Industrie Martial-Rufin Moussavou, a pris part, dernièrement, à la première édition de la Semaine de la propriété industrielle, à Casablanca au Maroc. Notre pays répondait ainsi à une invitation du royaume chérifien, formulée officiellement par le ministre marocain de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie, Moulay Hafid Elalamy. Au cours de cet événement dénommé ‘‘ Casablanca IP Week’’, qui a coïncidé avec la célébration du centenaire de la propriété industrielle du...

Pages

(Gabon Review 16/08/14)
Depuis quelques années, les taux de réussite au Certificat d’études primaires, au Brevet d’études du premier cycle et au Baccalauréat connaissent une stagnation qui n’est pas pour crédibiliser le système éducatif gabonais. De Séraphin Moundounga à Léon Nzouba, le constat reste quasiment le même : les résultats des différents examens nationaux ont tendance à stagner voire à régresser, le tout soutenu par les troubles à répétition qui émaillent toutes les années scolaires. Au terme de l’année scolaire 2013-2014, le taux de réussite au Certificat d’études primaires (CEP) s’est établi à 34,36% alors que celui d’admission d’office au Baccalauréat est loin d’avoir atteint une telle performance. De 06,03% en 2010, ce taux a connu une nette amélioration en 2011, passant à...
(Gabon Actu 16/08/14)
Libreville, Gabon – Les gabonais ont droit à trois jours fériés pour commémorer en beauté la fête nationale de l’indépendance, selon un communiqué officiel publié par la télévision nationale. Les journées de samedi et dimanche sont déclarées fériées, chômées et payées dans tout le pays. La journée du lundi est déclarée chômée, payée et récupérable. Cependant, le travail s’est arrêté depuis jeudi. Vendredi étant aussi déclarée journée fériée, chômée et payée à cause d’une fête chrétienne en faveur de Marie, la mère de Jésus. Le Gabon célèbre son indépendance le dimanche 17 août. Ancienne colonie française, le Gabon a accédé à la souveraineté internationale le 17 août 1960. L’indépendance fut proclamée par Léon Mba qui a dirigé le Gabon de...
(Gabon Review 16/08/14)
En prélude à la célébration de la fête nationale, un groupuscule de pré-collecteurs d’ordures ménagères a lancé une opération d’assainissement dans plusieurs quartiers de la capitale. «Luttons tous contre l’insalubrité». Tel est le slogan inscrit sur les tee-shirts des équipes de pré-collecteurs d’ordures ménagères, qui écument en ce moment les rues de Libreville. A quelques jours de la célébration des 54 ans de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale, ces associations et PME ont entrepris d’assainir les quartiers enclavés ne bénéficiant pas régulièrement des services de la municipalité de Libreville. S’inscrivant dans le cadre du Programme national de gestion urbaine partagée (Pronagup), cette opération concerne les quartiers Plaine Orety, PK 12, Glass, Trois Quartiers et Cocotiers. Balayage des trottoirs,...
(AFP 14/08/14)
Chassé depuis toujours pour sa viande réputée savoureuse, le pangolin du Gabon voit aujourd'hui sa survie menacée par un trafic plus vaste à destination de l'Asie, où il est utilisé dans la médecine traditionnelle. Au Gabon, "les gens chassent le pangolin comme d'autres viandes, car la forêt est souvent la seule ressource" alimentaire pour les habitants de l'intérieur du pays, couvert à 80% de forêt, explique le directeur général de l'ONG Wildlife Conservation Society (WCS) au Gabon, Gaspard Abitsi. Nocturne et craintif, le petit mammifère est difficile à observer à l'état naturel. Mais on le trouve généralement sans problème sur les marchés de la capitale, Libreville : en morceaux ou entier, au milieu de crocodiles, porcs-épics, gazelles et autres viandes...
(Gabon Review 14/08/14)
Aux côtés de sa collègue en charge des Relations avec les institutions constitutionnelles, Porte-parole du gouvernement et de son délégué, le ministre en charge de l’Education nationale a commenté les résultats des derniers examens, avant d’expliquer sa génuflexion devant des élèves en grève. Décrites comme «entachées de fraudes», les dernières sessions du Certificat d’études primaires, du Brevet d’enseignement du premier cycle (BEPC) et du Baccalauréat n’en finissent plus de préoccuper le gouvernement. A l’initiative du ministre des Relations avec les institutions constitutionnelles, Porte-parole du gouvernement, une conférence de presse s’est tenue, à ce sujet, le...
(Gabon Eco 14/08/14)
Profitant de la cérémonie de remise de diplômes aux 383 stagiaires de la 10e promotion des agents de la sécurité pénitentiaire, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Séraphin Moundounga a présenté le nouveau règlement intérieur devant régir l'ensemble des établissements pénitentiaires du pays. Mettre un terme au laxisme et aux autres actes répréhensibles observés depuis toujours dans les milieux carcéraux, et réinstaurer les vraies valeurs d'éthique propres aux établissements pénitentiaires, sont les buts visés par le nouveau règlement intérieur présenté mardi 12 août dernier par le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Séraphin Moundounga au cours de la cérémonie de remise de diplômes aux 383 stagiaires de la 10e promotion des agents de la sécurité pénitentiaire. Le...
(Gabon Review 14/08/14)
Une vingtaine d’enseignants-chercheurs a reçu des mains du président de leur syndicat, Jean Rémy Yama, les clés de leurs nouveaux logements sis à Agondjé dans la commune d’Akanda. Le président du Syndicat national des enseignants-chercheurs (Snec) a procédé, le 13 août dernier, à la remise de trousseaux de clés aux 29 premiers bénéficiaires de logements dédiés à cette catégorie d’agents publics. Établis sur une superficie de près de 37 hectares, ce sont 355 maisons et 5 km de routes bitumées ou pavées pour un coût global de 15 milliards qui sortiront de ce projet financé aussi bien par les enseignants et chercheurs que par le gouvernement gabonais, la construction de ces habitations étant réalisée sur la base des cotisations des...
(Gabonews 14/08/14)
Les agents publics des affaires sociales se sont soulevés en masse à leur siège, mardi, pour protester contre un certain nombre d’irrégularités constatées dans le paiement de leurs primes, particulièrement celle relative à la Prime d’incitation à la performance. Trois situations ont été décelées dans les problèmes qui fâchent actuellement les fonctionnaires dudit ministère, nous a confié M. Mintsa, Président du SAPAS (Syndicat autonome des personnels des affaires sociales). Il se trouve qu’il y a une catégorie d’agents qui a perçu à la fois la PIFE et la PIP ; une seconde catégorie d’agents qui n’a perçu que la PIFE ; et une troisième catégorie de personnes qui n’a rien reçu. Une situation qui crée la discorde entre les agents,...
(Gabon Actu 14/08/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre de l’éducation nationale, le professeur Léon Nzouba a annoncé mercredi lors d’une conférence de presse à Libreville, que sur les 928 élèves admis au Bac 1 mais échoués au Bac 2, cent à deux ont été déclarés admis au Bac suite à l’addition de leurs moyennes du Bac 1 et du Bac 2. « Ils nous demandaient d’additionner les résultats du Bac 1 et du Bac 2. Nous l’avons fait. Ceux dont la moyenne atteint 8 sont déclarés admis », a affirmé le ministre Léon Nzouba devant la presse et plusieurs cadres de son ministère. « La direction des Examens et concours est entrain de préparer leurs attestations d’admission », a ajouté le ministre,...
(Gabon Eco 14/08/14)
Dressant hier, au cours d'une conférence de presse tenue à l'hôtel Le Méridien Ré-Ndama, le bilan de l'éducation pour le compte de l'année scolaire 2013-2014, Léon Nzouba, le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et professionnel, a annoncé que les recalés du baccalauréat session 2014 et ayant par ailleurs passé le baccalauréat dit "Bac 1" en 2013, seront repêchés. L'annonce de cette mesure fera certainement le bonheur des nombreux recalés du baccalauréat session 2014 et par ailleurs en grève de la faim à la place de la Cathédrale Sainte-Marie de Libreville. Le ministre de l’Education nationale, Léon Nzouba a décidé de repêcher bon nombre de candidats ayant échoué lors de la session 2014 mais qui avaient passé le Bac...
(Gabonews 14/08/14)
Le Haut Conseil des Acteurs Non Etatiques du Gabon (HCANEG) est montée une nouvelle fois au créneau dans l’affaire Me Athanase Ndoye Loury contre la société Pingxin SARL. Le syndic qui a été reconnu non coupable des faits d’escroquerie au jugement qui lui étaient reprochés n’est pourtant pas sorti de l’auberge puisque que le ministère public a interjeté l’appel. L’affaire passe désormais pour un véritable règlement de compte. Me Athanase Ndoye Loury n’a pas retrouvé la paix malgré le verdict rendu en sa faveur par le tribunal de Libreville le 1er août dernier. Le HCANEG, après une première sortie fin juillet, a tenu à inviter la justice au strict respect des dispositions légales et donc à laisser la justice s’exprimer...
(Gabonews 14/08/14)
Un groupe d’étudiants de plusieurs établissements supérieurs du Gabon est allongé dans la cour de la cathédrale sainte Marie de Libreville où ils ont élu domicile il y a déjà huit jours. Ces étudiants posent comme revendications le payement des bourses à tous les étudiants bacheliers, la réhabilitation des étudiants exclus de l’UOB et la libération des étudiants emprisonnés. Quelque cent étudiants issus des établissements supérieurs, entre autre l’UOB, USTM et l’USS, ont décidé de manifester leur colère en observant une grève de la faim illimitée devant la cathédrale Sainte-Marie de Libreville. Selon le président de la ligue estudiantine des droits de l’homme, en grève également, « le Premier ministre avait promis soumettre au président de la république les revendications...
(Gabonews 14/08/14)
Les recalés du BAC 2, session 2014, ont eu leurs résultats définitifs mercredi soir. Après plusieurs semaines de suspens, les élèves qui criaient à l’injustice ont finalement eu gain de cause. Selon les premiers chiffres publiés sur les lieux de proclamation, sur près de 981 cas recensés à travers le territoire national, plus de 600 auraient obtenu leur examen, et plus de 200 candidats sont définitivement recalés pour la session 2014. Des chiffres qui devraient être confirmés dans les prochaines heures. C’est mercredi après-midi, au lycée application Nelson Mandela que se sont donnés rendez-vous, parents d’élèves et élèves recalés du bac 2014 pour avoir les résultats définitifs, quelques jours après le passage et les promesses de Léon Nzouba devant les...
(Gabon Eco 14/08/14)
L'initiative du Rotary club de Masuku de doter la direction provinciale des transports terrestres de la province du Haut Ogooué quatre cent alcootests, vise à lutter contre la conduite en état d'ivresse reconnue comme l'une des principales causes des accidents de la route. Parce que les routes de la province du Haut Ogooué, notamment de Franceville sont considérées comme faisant partie des plus meurtrières du Gabon, et que la plupart des accidents enregistrés sont dus à la conduite en état d'ivresse, il est apparu opportun pour les membres du Rotary club Masuku à Franceville en croisade contre ce fléau, de prendre le taureau par les cornes. Profitant d'une campagne d'information et de sensibilisation des automobilistes sur les dangers liés à...
(Gabon Actu 14/08/14)
Brazzaville (Gabonactu.com) - La Société Commerciale Gabonaise de Réassurance (SCG-Ré), filiale du Fonds Gabonais d'Investissement Stratégiques (FGIS) et son partenaire la Nouvelle Compagnie Africaine de Réassurance de Côte-d'Ivoire (NCA Ré) ont organisé récemment à Brazzaville au Congo, un séminaire de formation sur "L'Assurance Incendie des Risques d'entreprise". Ce séminaire à l'intention des professionnels des assurances et de la réassurance visait le renforcement des capacités des acteurs de ce secteur et le perfectionnement des cadres. Plus d'une quarantaine de participants représentants les Directions Nationales des Assurances, les sociétés d'assurances et de réassurances des marchés du Gabon, Côté-d'Ivoire, Congo, Cameroun, Tchad, Sénégal, Burundi, Rwanda et RDC ont pris part au conclave. Les travaux ont été ouvert par le Directeur National des Assurances...
(L'Union 13/08/14)
D’après le ministre du Budget et des Comptes publics, Christian Magnagna, le traitement des dossiers est actuellement en cours. Ils ont déjà été transmis à une commission ad hoc Le gouvernement a décidé d’élargir la Prime d’incitation à la performance (PIP) aux agents des forces de sécurité et de défense, d’abord exclus dans un premier temps. « Nous avons discuté spécialement de la prise en compte des militaires et des paramilitaires dans le bénéfice de la Prime d’incitation à la performance que le chef de l’Etat a souhaité équitable », a indiqué le ministre du Budget. Selon Christian Magnagna, la spécificité propre de ce corps de métier ne permettait pas que ce traitement se fasse conjointement avec les agents civils...
(Gabon Eco 13/08/14)
Après la rencontre avec les recalés du Baccalauréat 2014, le ministre de l'Education nationale, Léon Nzouba qui a rencontré vendredi 8 août dernier à Libreville, les partenaires sociaux du secteur éducation, a profité de l'occasion pour faire le bilan de l'année scolaire écoulée et voir comment préparer la rentrée académique 2014-2015. Ne fallait pas plus pour le ministre de l'Education nationale, Léon Nzouba, pour convoquer vendredi 8 août à la table des discussions, les partenaires sociaux du secteur éducation, au terme d'une année scolaire en dents de scie pour faire le point de l'année académique 2013-2014 et voir comment préparer celle de 2014-2015. A titre de bilan de l'année scolaire 2013-2014, le ministre Nzouba a rappelé qu'au Certificat d'études primaires,...
(Gabon Review 13/08/14)
La rapidité avec laquelle le dossier concernant le syndic judiciaire a été traité est de loin à plaire au Haut conseil des acteurs non étatiques du Gabon. Au cours d’un point-presse tenu le 12 août dernier, le coordonnateur du Haut conseil des acteurs non étatiques du Gabon (HCANEG) a dit son étonnement quant à la promptitude avec laquelle l’affaire Ndoye Loury a été traitée. En effet, entre audience correctionnelle et Cour d’appel, il a fallu 4 semaines pour que le tribunal de Libreville juge cette affaire. Si cette rapidité semble salutaire et louable à certains égards, elle relève de l’extraordinaire et surprend. Le HCANEG souhaite donc comprendre les mobiles d’une telle célérité alors que d’autres dossiers doivent attendre longtemps, souvent...
(Gabon Review 13/08/14)
Revendiquant le versement de la Prime d’incitation à la performance, les personnels du Centre hospitalier universitaire de Libreville observent, de nouveau, un mouvement d’humeur. Au Centre hospitalier et universitaire de Libreville (CHUL) et dans la plupart des hôpitaux publics de la capitale, se soigner est devenu une gageure, pour ne pas dire impossible. Depuis le 28 juillet dernier, le personnel de santé n’y reçoit quasiment plus de nouveau patient, préférant consacrer son attention sur les malades internés. En réalité, cette unité sanitaire est, de nouveau, secoué par un mouvement de grève dont les répercussions ne se sont pas fait attendre. Ainsi, après la grève qui avait débouché sur le «lundi noir de la santé», les personnels de santé revendiquent le...
(Gabon Actu 13/08/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre de l’Education nationale, Léon Nzouba animera une conférence de presse mercredi après midi à Libreville et promet de dire tout sur son département tourmenté par l’affaire des recalés aux Bac 2 malgré leur admission au bac 1. La conférence sera organisée par la direction de la communication du gouvernement dans le cadre de la communication gouvernementale. En fin de matinée, le secrétaire général du gouvernement, Ali Akbar Onanga Y’Obegue animera aussi une conférence de presse. Il lancera officiellement le numéro un du nouveau journal du gouvernement. La primature qui compte déjà un site internet se dote ainsi d’un journal papier pour mieux communiquer sur ses actions.

Pages

(Agence Ecofin 27/06/13)
Le groupe chinois Sinopec a annoncé, le 25 juin, avoir entamé le développement du petit gisement pétrolier d’Akondo au Gabon, avec la construction d'une usine de traitement de brut de 200 000 tonnes par an et un oléoduc. Sinopec International Petroleum Exploration & Production Company (SIPC), filiale de Sinopec Group, a commencé l'exploration du gisement pétrolier d’Akondo en 2005. Elle a obtenu récemment les droits exclusifs de développement de ce champ situé à environ 45 km au nord-est de Port-Gentil, la deuxième plus grande ville du Gabon. Une unité de Sinopec, spécialisée dans l’ingénierie va construire l’usine de traitement de brut et un pipeline de 45 km. Pour rappel, Addax Petroleum Sinopec, une autre filiale de Sinopec active au Gabon,...
(L'Union 27/06/13)
La trésorerie de l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag) se porte bien. Les comptes pour l'an dernier font apparaître un accroissement de 11 % du chiffre d'affaires par rapport à 2011. Il s'est établi à 13 milliards de francs. Les indicateurs d’activités de l'Oprag ont été au vert en 2012. La valeur ajoutée a progressé de 8% à 9,2 milliards de francs contre 8,56 milliards de francs en 2011. L'excédent brut d'exploitation (EBE) a connu un accroissement de 22%, passant de 3,2 milliards de francs en 2011 à 3,9 milliards en 2012. Tandis que le résultat des activités ordinaires (RAO) a augmenté de 54 % à 2,581 milliards de francs, contre 1,68 milliard de francs en 2011. Les...
(Gabon Review 27/06/13)
Réuni le 25 juin à Libreville, le conseil d’administration de l’office des ports et rades du Gabon (Oprag) a adopté les comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2012, marqués par une embellie de la valeur ajoutée. La société dirigée par Rigobert Ikambouyat Ndéka affiche en effet, en 2012, une marge de progression de 9,215 milliards de francs CFA contre 8,56 milliards en 2011. L’excédent brut quant à lui s’est hissé à 3,933 milliards de francs CFA, soit 0,711 milliard de francs de plus qu’en 2011. Enfin, le résultat net des comptes de gestion s’élève à 305 millions de francs CFA en 2012 contre 181,3 millions l’année d’avant, soit une hausse d’environ 68,23%. «Ces résultats restent le fait d’un accroissement...
(Gabon Review 27/06/13)
En plus d’avoir retiré le champ pétrolier d’Obangué à Addax Petroleum, en décembre 2012, l’État Gabonais a procédé par réquisition administrative à la récupération du personnel de la filiale gabonaise du géant chinois Sinopec. Les 97 salariés réclament aujourd’hui d’être rétabli dans leurs droits conformément à l’accord signé avec les autorités. À peine deux trimestres de gestion et de fonctionnement des activités sur le champ pétrolier d’Obangué retiré à la filiale gabonaise de Sinopec, en faveur de la Gabon oil company (Goc), pour «violations graves, flagrantes et répétées des dispositions réglementaires nationales et internationales», selon les autorités, que les choses semblent déjà difficiles, sinon compliquées pour le nouveau gérant de ce permis de 8000 barils/jour. Pour rappel, le 1er mars...
(Gabon Review 27/06/13)
Lentement mais sûrement, les opérateurs pétroliers répondent à l’appel des autorités gabonaises à saisir les opportunités qu’offre leur pays dans son offshore. Spécialisée dans le forage, la compagnie internationale écossaise KCA Deutag a annoncé, le 21 juin, avoir obtenu de Tullow Oil Gabon SA, un contrat de forage dans l’offshore du Gabon. Selon les termes du contrat, «la société écossaise déploiera sa plateforme Ben Rinnes pour le forage de deux puits avec une option de puits additionnels. Les travaux débuteront en juillet 2013 et dureront 80 jours», rapporte agenceecofin.com. KCA Deutag est actuellement en contrat de forage sur 33 plateformes offshore à travers le monde. Filiale du groupe anglo-irlandais, Tullow Oil Gabon a racheté en 2005 les actifs du Sud-Africain...
(L'Union 26/06/13)
Déja victime de dumping de la part des importateurs asiatiques de ciment, l'unique producteur national doit, cette fois-ci, faire face à l'arrivée d'un nouveau concurrent de poids, le marocain Cimaf. Ce groupe cimentier marocain Ciment d’Afrique (Cimaf) a posé dernièrement la première pierre de son usine de fabrication du ciment piloté par sa filiale locale, Cimaf Gabon SA. D’une capacité de production annuelle de 500 000 tonnes de ciment avec une possibilité d’extension à 1 000 000 tonnes, le coût de cet investissement est évalué à un peu plus de 19,67 milliards de francs. Il permettra, dans sa phase de réalisation, la création d’un millier d’emplois. Une fois entrée en exploitation, cette infrastructure cimentière emploiera plus de 200 personnes. Sauf...
(Agence Ecofin 26/06/13)
(Agence Ecofin) - VAALCO Energy Inc compte abandonner son puits d’évaluation qui, foré dans le flanc sud-est du champ pétrolier d’Ebouri dans l’offshore gabonais, a plutôt intercepté « une masse d’eau dans le réservoir de Gamba », a annoncé le 24 juin cette compagnie basée à Houston aux Etats-Unis. L’annonce a été faite dans le cadre d’une mise à jour sur son forage portant sur plusieurs puits et le programme de reconditionnement dans l’offshore du Gabon. La société listée sur NYSE entend entamer sous peu les opérations d’installation de nouvelles pompes électriques submersibles (ESP) sur son puits de production dans le champ pétrolier d’Ebouri. Pendant ce temps, la plateforme de forage Ben Rinnes de la société KCA Deutag se mobilisera...
(Gabon Actu 26/06/13)
Un atelier de validation relatif à une ‘’étude sur la mise en place et le fonctionnement du marché carbone’’, un système d’échange de quotas d’émission de gaz à effet de serre qui devra réduire la pollution et garantir la croissance économique durable, va se tenir ce mercredi à Libreville. « Le Gabon doit faire sa comptabilité carbone pour instaurer un nouveau modèle de développement », a déclaré, Stéphanie Capdeville, l’expert du bureau d’étude AGRECO, chargé du projet. L’approche méthodologique de l’étude consistera à mettre en place, un bilan carbone et tous les outils scientifiques d’évaluation. Elle va s’appesantir sur la quantité de production du CO2 dû à des activités industrielles. Une fois fini, les autorités devront définir les taux de...
(Nouvelles du Gabon 26/06/13)
Réuni sous la présidence du président du conseil d’administration de cette entreprise, Ambroise Banas Germain, dans les locaux de son siège social, aux fins de statuer sur les comptes de l’exercice clos au 31 Décembre 2012. Au terme de l’examen des points inscrits à l’ordre du jour, les comptes adoptés de l’exercice clos se caractérisent par : La progression continue de la valeur ajoutée de 8% à 9,215 milliards de Fcfa en 2012 contre 8,560 milliards de FCFA en 2011. L’accroissement de l’Excédent Brut d’exploitation de 22% passant de 3,222 milliards de FCFA en 2011 à 3,933 milliards de FCFA en 2012. L’augmentation en 2012 du résultat des activités ordinaires de 54% à 2,581 milliards de Cfa contre 1,680 milliards...
(Journal de Brazza 26/06/13)
Les ministres de l'économie et des finances de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale vont notamment examiner le projet de création d'un fonds vert. Les ministres de l'économie et des finances de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) vont se réunir du 1er au 3 juillet 2013 à Brazzaville pour discuter de la mise en œuvre du Fonds pour l'économie verte en Afrique centrale (FEVAC). La nécessité de ce fonds a été décidée en 2012 à Brazzaville par les ministres en charge des forêts et du Développement durable de la sous-région. Le FEVAC doit servir au financement du développement du système de l'économie verte en Afrique centrale, un autre mécanisme adopté par les acteurs de...
(BFM TV 26/06/13)
Le nombre total des droits de vote attachés à ces 4 500 000 actions s'élève à 8 250 495 droits de vote, s'il est tenu compte (sur la base des informations dont dispose Total Gabon) de 3 750 495 actions nominatives inscrites au nom d'un même actionnaire depuis deux ans ou plus, auxquelles est attribué, en vertu de l'article 32 des statuts de Total Gabon, un droit de vote double.
(Gabon Review 26/06/13)
Stéphanie Capdeville, expert français en marché du carbone, accompagnée de Marthe Mapangou, secrétaire exécutif de l’Autorité nationale pour le mécanisme de développement propre (AN-MDP), a échangé, le mardi 25 juin 2013, avec les journalistes sur une étude concernant la mise en place et le fonctionnement du marché du carbone au Gabon. L’initiative avait pour but d’informer les hommes de média sur cette étude qui sera validé le mercredi 26 juin 2013 à Libreville en présence du ministre en charge du Développement durable. Dans son propos introductif, l’expert, œuvrant pour le compte du cabinet Agreco, a défini le marché du carbone qui peut encore se nommer système d’échange de quotas d’émission de gaz à effet de serre, comme un instrument de...
(Xinhua 26/06/13)
RABAT -- Le Maroc a été élu à la présidence du Conseil d'administration de la société africaine de réassurance, à l'issue de la 35ème réunion annuelle de l'Assemblée générale de ladite société, tenue récemment à Dakar, a-t-on appris mardi d'un communiqué de la direction des assurances et de la prévoyance sociale relevant du ministère marocain de l'Economie et des finances. Le Maroc, en la personne du directeur des assurances et de la prévoyance sociale, Hassan Boubrik, a été élu pour un mandat de 3 ans, précise le communiqué. Cette société, créée suite à un accord signé le 24 février 1976 à Yaoundé (Cameroun) par des Etats africains et la Banque africaine de développement (BAD), a pour mission de renforcer les...
(Infos Plus Gabon 25/06/13)
LIBREVILLE, 25 juin (Infosplusgabon) – L’Administrateur directeur général de l’Union gabonaise de banque (UGB), Abdelaziz Yaaqoubi, a déclaré mardi dans les colonnes du quotidien l’Union que son établissement a réalisé pour l’exercice 2012 un bilan de 350 milliards de francs CFA et un bénéfice net de 6 milliards de F CFA. Pour expliquer ces résultats, Abdelaziz Yaaqoubi souligne que "les investissements préalablement réalisés portent leurs fruits et à ce jour, l’Union gabonaise de Banque est la troisième banque du pays en termes de total bilan". « Mais en terme de profitabilité par rapport à nos fonds propres, nous pouvons dire que l’UGB est la première banque de la place », a précisé le patron de l’UGB. L’Union gabonaise de banque...
(L'Union 25/06/13)
Retombées du New York Forum Africa, bilan financier de l’exercice 2012, innovations à venir, problème de saturation des guichets UGB…le nouvel administrateur directeur général de l’Union gabonaise de banque (UGB), Abdelaziz Yaaqoubi, a fait le point pour sa première sortie face à la presse. On retiendra de cette interview que l’exercice 2012 a été pour la banque un exercice où elle a mobilisé tous ses moyens pour la mise en œuvre d’un certain nombre d’investissements. Les dirigeant ont pu consolider la mise en place du nouveau système d’information et ont agrandi le réseau de plus de 7 agences. "Nous comptons aujourd’hui près de 18 agences et une quarantaine de Gab répartis sur l’ensemble du territoire. En terme financier, notre total...
(L'Union 25/06/13)
Le sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et de la commission du Golfe de Guinée, dont les travaux ont démarré ce lundi dans la capitale camerounaise en présence de onze chefs d'Etat du continent, vise à rechercher des solutions et des moyens multiformes pour lutter efficacement contre la piraterie maritime et les vols à main armée dans le Golfe de Guinée. Paul Biya, Ali Bongo Ondimba, Goodluck Jonathan, Allasane Dramane Ouattara, Idriss Deby Itno et les autres présidents présents au sommet estiment, à juste titre, que les actes criminels aux larges des côtes du Golfe constituent une menace grave...
(Gabon Review 25/06/13)
Pourvoyeur non négligeable des caisses de l’Etat après les recettes pétrolières, la Douane gabonaise entend être un acteur majeur de la diversification de l’économie. Porté à la tête de cette administration en février dernier, Michel Ondinga Ngouengué brosse les grands défis des douanes gabonaises dans une interview accordée au mensuel «Enjeux africains». Plantant le contexte, le directeur général des douanes évoque la feuille de route qui lui a été notifiée et qui se résume en trois piliers : l’optimisation des recettes, l’optimisation des ressources humaines et une politique de lutte contre la vie chère. Un triptyque qui passe par «l’accomplissement des missions dévolues à la douane : fiscales, économiques et particulières», explique Michel Ondinga. Amené à se prononcer sur les...
(Gabon Review 25/06/13)
Des assises internationales sur la piraterie maritime et les vols à main armée en mer, dans le golfe de Guinée, se sont ouverts le 24 juin 2013 à Yaoundé (Cameroun). Projetées depuis 2011 par une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU, ce sont les premières assises sur le sujet réunissant deux organisations régionales africaines – la CEEAC et la CEDEAO- et la Commission du golfe de Guinée (CGG). Le président Ali Bongo y prend part. Perçu comme une menace grave non seulement pour la paix et la sécurité, mais aussi pour l’économie de l’ensemble du golfe de Guinée, les chefs États de 25 pays africains sont réunis pour discuter, sous l’égide des Nations unies, des mécanismes communs de lutte...
(Xinhua 25/06/13)
YAOUNDE -- Les pays du golfe de Guinée envisagent d'instituer une taxe nationale, communautaire et multinationale pour financer la lutte contre la piraterie maritime, objet d'un sommet de deux jours qui s'est ouvert lundi à Yaoundé au Cameroun avec la participation de douze chefs d'Etat d'Afrique centrale et de l'Ouest sur les 25 pays de la région. Le projet de cette taxe figure parmi une liste de dix recommandations contenues dans le rapport général des travaux d'un symposium international organisé vendredi dans les locaux du ministère camerounais des Relations extérieures dans la capitale Yaoundé en prélude à la rencontre des chefs d'Etat, sous le thème « les défis sécuritaires dans le golfe de Guinée ». Cette réunion d'experts situait déjà...
(Gabon Review 25/06/13)
Interrogée sur la situation économique gabonaise, l’agence internationale de notation Standard & Poor’s est revenue sur les différentes initiatives engagées par le pays depuis 2007 en relevant les forces et faiblesses qui ont conduit à cette note, partie de «stable» à «négative» en l’espace de six ans. «La note du Gabon est « BB-», avec une perspective négative. Elle se fonde sur un ensemble de forces et de faiblesses», a déclaré, dès l’entame de l’entretien, Patrick Raleigh, analyste crédit au sein de l’équipe en charge de la notation des Etats africains à l’agence Standard & Poor’s. Interrogé en effet par le magazine économique panafricain «Enjeux africains», en début du mois en cours, l’analyste est longuement revenu sur la situation économique...

Pages